Football Marocain

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Sam 27 Avr - 16:17

Zaki : "Dans un WAC-Raja, le classement ne compte pas"



Le 29 avril 2010, une véritable légende du Wydad Casablanca claquait la porte du club. Une semaine après la défaite de son équipe face au Raja de Casablanca (0 :1), lors de la 26ème journée du championnat National Botola, Badou Zaki démissionnait en effet de ses fonctions d’entraîneur. Malgré ce revers, le WAC avait été sacré champion du Maroc quatre journées plus tard, pour ce qui reste le dernier trophée en date des Rouges et Blancs.

Hasard du calendrier, ce 28 avril, à l’occasion de la 26ème journée de championnat, le WAC reçoit son meilleur ennemi rajaïste pour un nouveau derby. Revenu au bercail en octobre dernier pour rattraper le début de saison catastrophique du Wydad, Zaki s’offre donc une occasion en or de prendre sa revanche, trois ans après presque jour pour jour. Certes le Wydad est distancé de 13 points par le Raja, leader, mais l’enjeu reste de taille : "dans le derby WAC-Raja, le classement ne compte pas" confirme Badou Zaki au micro FIFA.com. Entretien avec le Ballon d’Or africain 1986 à la veille de ce choc.


Badou Zaki, quel regard portez-vous sur la saison de votre équipe ?
Il faut prendre les choses par le début. L’entame de la saison a été difficile. La préparation et le recrutement n’ont pas idéaux. Il y a eu beaucoup de blessures. L’équipe a donc commencé avec de mauvais résultats. C’est dans ce contexte que j’ai pris mes responsabilités et que je suis revenu au Wydad. On a commencé à grimper peu à peu au classement. Avant le mercato, nous étions mêmes aux avant-postes. En tenant compte du début de saison, de la préparation, et de différents problèmes que nous avons rencontrés cette année, j’ai le sentiment qu’on a rétabli les choses dans un temps record.

Nous sommes à quelques heures d’un match un peu spécial au Maroc : Wydad-Raja. Que représente exactement ce derby ?
C’est un match particulier. Dans un WAC-Raja, ou Raja-Wac d’ailleurs, le classement ne compte pas. Il n’y a pas de plus fort. La forme du moment ou les récents résultats ne veulent rien dire : il est impossible de pronostiquer un vainqueur. C’est un match qui suscite beaucoup d’intérêts : de la part des médias, des supporters. Il y a énormément de pression, énormément de passion des deux côtés. A l’arrivée il y a trois points, et c’est l’équipe qui fait le moins d’erreur, qui est la plus concentrée, qui a le plus de sang-froid, qui les récolte.

Vous accorderez-vous une marge d’erreur ce dimanche face à votre rival ?
Nous n’avons pas le droit à l’erreur, mais le Raja non plus. Pour le Wydad comme pour le Raja, l’enjeu de ce match dépasse le cadre du championnat ! Nous concernant, nous n’avons d’autant moins le droit à l’erreur que sommes dans une période difficile. Nous restons sur deux contre-performances. A nous de retrouver la confiance. Nos supporters nous font confiance, à nous de leur rendre. Mon groupe est en tous cas prêt pour être à la hauteur ce dimanche.

Est-il envisageable pour vous d’entraîner un jour le Raja ?
Non, je respecte beaucoup les dirigeants du Raja, le public du Raja, l’équipe du Raja. C’est un grand club que n’importe quel technicien aimerait entraîner. Mais moi non. Je ne voudrais pas perdre l’amour du public wydadi. Il m’a donné tellement de choses. C’est clair et net. Je le répète, le Raja est un grand club, qui ferait le bonheur de n’importe quel entraîneur. Mais pas le mien. Mon cas est différent.

Quel style de jeu essayez-vous de mettre en place ? Avez-vous un modèle ?
En football, il n’y a pas de modèle. Il y a seulement la qualité d’un groupe. C’est le groupe qui donne la stratégie pour gagner des matches. Mon objectif est que mon groupe, avec ses propres qualités, sache défendre quand il perd le ballon ; qu’il sache en faire la meilleure utilisation possible lorsqu’il le récupère ; qu’il sache le remonter jusqu’au but adverse ; qu’il sache trouver le chemin des filets. A la fin, il y a que le résultat qui compte. J’aimerais pouvoir jouer comme le Barça ou le Bayern, mais je dois m’adapter à mon groupe et en tirer le meilleur.

Quand on s’appelle Badou Zaki, a-t-on immédiatement le respect des joueurs ?
N’importe quel entraîneur a sa manière de travailler, de communiquer, de voir les choses. Chaque entraîneur a sa propre ligne de conduite et sa réputation. Mais ce n’est pas l’entraîneur en tant que personne qui gagne le respect d’un groupe. Ce sont ses décisions, ses prises de responsabilités. Il suffit d’une erreur et c’est cuit !

Que pensez-vous du niveau actuel du football marocain ?
Si on parle du football marocain, il est en progression. Si on parle de l’équipe nationale, c’est un point d’interrogation. Ce qui se passe est difficilement compréhensible. Compte tenu des moyens mis en œuvres, des infrastructures, du talent des joueurs, il est inexplicable qu’on ne parvienne pas à obtenir des résultats à la hauteur.

Vous-même avez été sélectionneur du Maroc pendant quatre ans. Gardez-vous un bon souvenir de ce poste ?
Oui j’en garde de très bons souvenirs, ne serait-ce que la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2004. Nous avions atteint la finale de l'épreuve. Certes nous avons perdu contre la Tunisie, pays organisateur mais j’avais une grande équipe : des joueurs de grands talents. Mais, sans raison rationnelle, le niveau est retombé en équipe nationale. C'est dommage. On a pas su surfer sur cette formidable génération de joueurs portés par Marouane Chamakh, Abdeslam Ouaddou, Jaouad Zaïri, et autres...

Est-ce que le métier d’entraîneur est plus dur que celui de gardien de but ?
Un gardien de but n’est responsable que de son propre rendement. Il joue bien ou fait des erreurs, il n’est responsable que de son travail. Un entraîneur est, lui, responsable de tout, du groupe, de l’entourage, de la préparation. La moindre erreur vous pouvez la payez cher. Le métier d’entraîneur n’est vraiment pas facile !

Prenez vous plus de plaisir à entraîner ou à garder les buts ?
A chaque moment son plaisir. J’en ai pris énormément étant jeune à jouer. Mais avec l’âge et l’expérience, je prends également beaucoup de plaisir à entraîner, à vivre avec un groupe, à assumer la pression, à relever d’autres défis. Même si mon métier m’empêche parfois dormir, le bonheur est là.

Fifa.com (27/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Sam 25 Mai - 22:02

Le Raja Casablanca sur le toit du Maroc



Le Raja Casablanca a remporté samedi le 11e titre de champion du Maroc de football de son histoire à la faveur de son succès 2-1 face à El Jadida, lors de la 29e et avant-dernière journée.

Le Raja compte quatre points d'avance sur son poursuivant, les FAR Rabat, qui ont concédé le nul à domicile (1-1) face au Moghreb de Fès, et ne peut donc plus être rejoint.

Le club casablancais, qui l'a emporté à l'arraché samedi à la faveur d'un pénalty, succède au palmarès au Moghreb Tétouan et conquiert son 11e titre de champion.

Il représentera par la même le Maroc, pays hôte, lors de la prochaine Coupe du Monde des Clubs de ma FIFA, Maroc 2013 qui aura lieu à la fin de l'année à Marrakech et Agadir (11-21 décembre), dans le sud du royaume.

Le Raja Casablanca est le seul club marocain à avoir déjà participé à cette compétition intercontinentale, en 2000, à la faveur de son succès l'année précédente en Ligue des champions d'Afrique, trophée qu'il a remporté à trois reprises.

Fifa.com (25/05/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Lun 3 Juin - 22:13

Sacre sans appel pour le Raja

Le Raja Casablanca a remporté lors de l'avant-dernière journée son onzième titre de champion du Maroc, se qualifiant ainsi pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013. À cette occasion, FIFA.com vous propose de faire un état des lieux du dernier championnat marocain.

Après avoir été incapable de conserver son titre l'année dernière, le Raja a réussi sous la houlette de Mohammed Fakhir à s'imposer dès le début de la saison en battant lourdement le FUS Rabat (3:0), puis en enchaînant sur trois victoires face au Raja Béni Mellal, au KAC de Kénitra et au Widad Fès.

Les bons résultats ne se sont pas arrêtés là puisque le club a terminé la saison en n'essuyant que deux défaites, pour neuf nuls et 19 victoires. Au final, le Raja a été sacré champion avec quatre points d'avance sur son dauphin, le FAR Rabat, et 18 points sur le MAS Fès, troisième.

De plus, l'attaque du Raja a été largement plus prolifique que toutes les autres avec 56 buts, soit 16 de plus que le MA Tétouan, deuxième meilleure artillerie du championnat.

Ainsi, le Raja Casablanca va représenter le Maroc en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, qui se tiendra à Marrakech et Agadir en décembre prochain.

Batailles en bas de tableau
En bas de classement, la compétition a fait rage jusqu'à la dernière journée pour éviter la relégation. Alors que le Raja Béni Mellal a été condamné à la descente lors de l'avant-dernière journée, après une seule saison en première division, le COD Meknès et le KAC de Kénitra ont été au coude à coude jusqu'à la dernière minute. La rencontre entre les deux clubs lors de la dernière journée, décisive pour déterminer le second relégué, s'est terminée sur un nul (2:2), l'équivalent d'une victoire pour Kénitra, qui a conservé sa place dans l'élite avec 27 points, contre 25 pour Meknès.

Le joueur
Malgré son transfert pour le club d'Aalesunds en mars, qui l'a empêché de disputer la saison dans son intégralité, Abderrazak Hamdallah a terminé meilleur buteur du championnat avec 15 réalisations. C'est ce qui a poussé le club norvégien à l'acheter à l'OC Safi pour un million de dollars.

La stat
17 - Comme le nombre de championnats remportés par le WAC Casablanca, un record.

Entendu…
"J'avais confiance en notre triomphe car nous avons dominé le championnat depuis le début. Malgré tout, il n'a pas été facile pour nous de remporter ce titre, compte tenu de la concurrence féroce de certains clubs et en particulier du FAR Rabat" - Badr Kachani, attaquant du Raja

Fifa.com (03/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Mer 9 Oct - 15:10

Décès de José Mehdi Faria, ancien sélectionneur du Maroc



L'ancien sélectionneur du Maroc, le Brésilien José Mehdi Faria est décédé mardi à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris mercredi de source officielle.

José Mehdi Faria dirigeait le Maroc lors du Mondial-1986 au Mexique où les Lions de l'Atlas étaient devenus la première sélection africaine à franchir le 1er tour d'une Coupe du monde.

Le Maroc avait terminé en tête du groupe F devant l'Angleterre, la Pologne et le Portugal, et avait ensuite été battu (1-0) par l'Allemagne en huitièmes de finale.

Fifa.com (09/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Lun 21 Oct - 18:49

Maroc : Taoussi vers la sortie



Rachid Taoussi, qui avait succédé l'an dernier au Belge Eric Gerets au poste de sélectionneur du Maroc, ne devrait pas poursuivre l'aventure à la tête des Lions de l'Atlas, éliminés de la course au Mondial-2014, selon plusieurs médias locaux.

Le "départ" de M. Taoussi, 54 ans, a même été qualifié d'"imminent" lundi par le quotidien officiel Le Matin.

D'autres médias marocains ont affirmé ces derniers jours que le contrat signé par Rachid Taoussi avait d'ores et déjà expiré fin septembre, même si le technicien se trouvait sur le banc lors du match amical contre l'Afrique du sud, le 11 octobre à Agadir (1-1).

Le bihebdomadaire sportif Mountakhab et le site d'informations H24 ont eux évoqué la signature d'un contrat de deux ans avec les FAR Rabat, équipe qu'il dirigeait déjà au moment de sa nomination comme sélectionneur.

Alors que le Maroc doit s'activer à la préparation de la prochaine CAN, qui aura lieu en janvier 2015 sur son sol, les noms du Néerlandais Pim Verbeek, du Français Claude Leroy ou encore de l'ancien international Badou Zaki ont été avancés pour remplacer Rachid Taoussi.

Contacté par l'AFP, M. Taoussi n'était pas joignable lundi l'après-midi.

Le directeur de la communication de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouad Zennati, a de son côté souligné qu'"aucune décision" ne pouvait être prise "avant l'élection d'un nouveau bureau", prévue vendredi lors d'une AG à Skhirat, près de Rabat.

"Après, si quelqu'un décide de partir de lui-même, c'est autre chose...", a-t-il ajouté, sans toutefois vouloir confirmer les rumeurs de "démission" de Taoussi.

L'AG de Skhirat doit aussi être l'occasion d'élire un nouveau président de la FRMF, dans un contexte peu reluisant pour le Onze national.

En septembre 2012, Rachid Taoussi, ancien adjoint d'Henri Michel à la tête des Lions de l'Atlas dans les années 1990, avait pourtant effectué des débuts éclatants.

Ayant reçu pour première consigne de tourner au plus vite la page de l'ère Gerets, écarté en raison de mauvais résultats à répétition, il était parvenu à qualifier miraculeusement le Maroc à la CAN-2013, à la faveur d'un succès 4-0 contre le Mozambique.

Mais cet état de grâce n'a pas duré, avec une CAN très décevante et une élimination précoce dans la course au Mondial-2014.

Fifa.com (21/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Ven 1 Nov - 18:43

Le Maroc pleure Ben Kassou



Le football marocain est en deuil après la disparition de l’ancien gardien de but international Allal Ben Kassou. Le 29 octobre dernier, le dernier rempart historique des Lions de l’Atlas s’est éteint à Rabat, là même où il avait vu le jour 72 ans plus tôt. C’est également à Rabat, avec les FAR, qu’il a connu une glorieuse carrière disputée sous un seul maillot.

Membre de la génération dorée des Houmane Jarir, Driss Bamous, Abdellah Bakha, Said Ghandi, Boujmâa Benkhrif et autres Kacem Slimani ou Mohamed Maâroufi, Ben Kassou avait enfilé le maillot des Militaires pour la première fois en 1959 avant d’y faire honneur pendant une quinzaine d’années. Il s’y constituera un palmarès riche de sept championnats ainsi que deux Coupes du Trône, et laissera une trace indélébile dans le grand club de Rabat.

Grâce à ses performances sur sa ligne et à sa régularité au plus haut niveau, il s’ouvre logiquement les portes de l’équipe nationale en 1964. C’est le début de la deuxième histoire d’amour de sa vie, qui durera jusqu’en 1974. Durant cette décennie glorieuse, Ben Kassou aidera le Maroc à se qualifier pour le Tournoi Olympique de Football Masculin, Tokyo 1964, la Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1970™, la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 1972 au Cameroun, et une seconde apparition aux Jeux Olympiques en 1972.

La boucle est bouclée
Il portera pour la dernière fois le maillot des Lions de l’Atlas en 1974, lors d’une rencontre face à l’Algérie, avant de raccrocher les gants après une carrière de plus de 500 matches, dont 116 sélections. Après un tel parcours, difficile de tourner le dos définitivement au football. C’est pourquoi Ben Kassou s’est ensuite lancé dans une carrière d’entraîneur, d’abord des gardiens, puis d’entraîneur principal, avec l’Ittihad Khemisset et le Moghreb de Tétouan, avant de revenir en 1995 boucler la boucle dans son club de cœur, aux FAR de Rabat.

"C’est avec une grande tristesse que je vous écris aujourd’hui, ayant appris le décès de l’ancien gardien de but de l’équipe nationale et de l'AS FAR Allal Ben Kassou", s’est ému le Président de la FIFA Joseph S. Blatter dans une lettre de condoléances adressée à son homologue de la Fédération Royale Marocaine de Football Ali Fassi Fihri. "Au nom de tous les membres de la famille internationale du football, je vous serais infiniment reconnaissant de bien vouloir transmettre nos condoléances les plus sincères à sa famille, ses amis ainsi qu’aux membres de la Fédération. Nous espérons que ces quelques mots de soutien contribueront d’une certaine manière à apaiser leur peine en ces moments difficiles."

Si sportivement, le Maroc s’était consolé de la retraite de l’un des meilleurs gardiens de l’histoire du football africain en voyant Badou Zaki prendre la relève quelques années plus tard, le pays aura cette fois plus de mal à se remettre de sa disparition.

Fifa.com (01/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Ven 15 Nov - 17:18

Décision du Comité d’Urgence de la FIFA sur les élections de la Fédération Royale Marocaine de Football



Le Comité d’Urgence de la FIFA a décidé ce 15 novembre 2013, de ne pas reconnaître les élections tenues par la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) le 10 novembre 2013. Cette décision a été prise en raison du non-respect par la FRMF de son devoir de respect des directives de la FIFA (art. 13, al. 1a des Statuts de la FIFA).

La FIFA a demandé à la FRMF d’adopter des statuts en conformité avec ses Statuts Standards avant d’organiser de nouvelles élections au cours du premier semestre de 2014. En attendant, le comité exécutif sortant sera chargé de diriger la FRMF.

La décision du Comité d’Urgence n’aura aucune conséquence sur l’organisation de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA qui se disputera au Maroc du 11 au 21 décembre 2013.

Fifa.com (15/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Ven 29 Nov - 21:33

Le Raja limoge son entraîneur



Le Raja Casablanca, champion du Maroc, a annoncé vendredi le limogeage de son entraîneur, M'hamed Fakhir, et son probable remplacement par le Tunisien Nabil Maâloul, à moins de 15 jours de sa participation au Mondial des clubs (11-21 décembre), organisé pour la première fois dans le royaume.

La direction du club a estimé "que le Raja de Fakhir était arrivé à saturation et ne pourrait pas relever les défis imminents", a déclaré son porte-parole, Samir Chaouki, à la radio Atlantic, au lendemain d'une défaite (1-0) en championnat à El Jadida.

Après un intérim assuré par un membre de l'encadrement, Hilal Tair, c'est l'ancien sélectionneur de la Tunisie, Nabil Maâloul, qui devrait prendre les commandes du Raja, un des clubs les plus prestigieux du pays, avec 11 titres de champion du Maroc et trois Ligues des champions d'Afrique (1989, 97, 99) à son palmarès. Le club et Maâloul "sont parvenus à un accord de principe (...) et vont signer le contrat mercredi", a affirmé sous couvert d'anonymat un responsable du Raja, cité par l'agence MAP.

Ancien joueur de Hanovre (Allemagne), notamment, le technicien tunisien, âgé de 50 ans, est surtout connu pour avoir réalisé un triplé championnat-coupe-Ligue des champions en 2011 avec l'Espérance Tunis puis pour avoir dirigé jusqu'en septembre la sélection de son pays. Il va prendre en main une formation marocaine qui pointe à la 5e place du championnat --à trois points du leader-- et qui s'est récemment inclinée aux tirs au but en finale de la Coupe du trône, déjà face à El Jadida.

Le Raja Casablanca devant disputer une rencontre de championnat à Agadir mardi 3 décembre prochain, le groupe restera ensuite sur place pour préparer le match d'ouverture du Mondial des clubs, prévu dans cette même ville le 11 décembre face aux Néo-Zélandais d'Auckland City.

Le Raja est qualifié pour cette compétition, qu'il a déjà disputée en 2000, en tant que représentant du pays hôte.

Fifa.com (29/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Mer 4 Déc - 16:39

Maâloul n'entraînera finalement pas le Raja



Le technicien tunisien Nabil Maâloul, avec lequel un accord de principe avait été trouvé, n'entraînera finalement pas le Raja Casablanca, a annoncé mardi le club champion du Maroc, qui disputera dans une semaine le match d'ouverture du Mondial des clubs à Agadir.

"Un accord de principe" avait été trouvé par les deux parties, qui devaient signer mercredi, mais Maâloul "n'a pas tenu sa promesse pour des raisons qui lui sont propres", a indiqué le Raja sur son site internet.

Le texte signale que le comité directeur nommera le nouvel entraîneur après avoir étudié "d'autres dossiers". Mais aucune date n'est mentionnée, alors que la rencontre inaugurale du Mondial des clubs, le 11 décembre face à Auckland City (NZL), approche à grand pas.

En attendant, il est précisé que Hilal Et-Tair, jusqu'à présent adjoint, continuerait à assurer l'intérim.

Le Raja Casablanca a limogé vendredi dernier son entraîneur M'hamed Fakhir, estimant que sous sa coupe l'équipe n'était pas en mesure "de relever les défis imminents".

Il avait annoncé dans la foulée avoir trouvé un accord avec l'ex-sélectionneur de la Tunisie, Nabil Maâloul, par ailleurs auteur d'un triplé championnat-coupe-Ligue des champions africaine en 2011 avec l'Espérance Tunis.

Sur son site, la radio sportive Mars a affirmé que Maâloul, 50 ans, aurait pu être retenu par les responsables de la chaîne qatarie Al-Jazeera, avec laquelle il est sous contrat comme consultant.

Le limogeage de Fakhir est intervenu au lendemain d'une défaite du Raja sur le terrain d'El Jadida (1-0).

Ce mardi, le club casablancais s'est de nouveau incliné en championnat 1-0, sur le terrain du Hassania Agadir, et chute à la 8e place du classement, à quatre points du leader Tétouan.

Le groupe doit à présent rester à Agadir, dans le sud-ouest du royaume, en attendant le match d'ouverture.

Fifa.com (03/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Jeu 5 Déc - 13:22

Raja - Benzarti arrive



Le Raja Casablanca, engagé dans une course contre-la-montre dans l'optique de sa participation au prochain Mondial des clubs (11-21 décembre), a annoncé mercredi soir la signature du Tunisien Faouzi Benzarti au poste d'entraîneur, au lendemain de la volte-face de Najib Maâloul, un autre technicien tunisien.

Après accord du comité directeur, Benzarti, 63 ans, qui a effectué la quasi totalité de sa carrière en Tunisie, s'est engagé mercredi avec le Raja, a indiqué le club casablancais sur son site internet.

Dans la foulée du limogeage en fin de semaine dernière de M'Hamed Fakhir, auteur la saison écoulée du doublé coupe-championnat, le Raja avait affirmé avoir trouvé un accord avec l'ex-sélectionneur de la Tunisie Nabil Maâloul.

Mais le club marocain, lauréat de trois Ligue des champions, avait annoncé mardi que Maâloul n'honorerait finalement pas cet engagement, pour "des raisons qui lui sont propres".

Dans l'attente de l'arrivée de Benzarti, l'intérim reste assuré par l'entraîneur-adjoint, Hilal Et-Tair. La situation sportive du Raja n'est guère reluisante: il reste sur deux revers d'affilée à l'extérieur en championnat, le dernier mardi à Agadir (1-0), où le groupe a pris ses quartiers dans l'attente de sa confrontation avec Auckland City.

Le Raja Casablanca, qui participe au Mondial des clubs en tant que champion en titre du pays hôte, occupe la 8e place du classement, à quatre points du leader Tétouan.

Fifa.com (04/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Mer 11 Déc - 11:40

La trinité des rois marocains



Même s’il est difficile de la dater précisément, l’apparition du football au Maroc remonte à 1913 et à la création des trois premiers clubs locaux : l’Union Sportive Marocaine, le Stade Marocain et le Sporting Club des Roches Noires. En 2013, quelle meilleure manière de célébrer le centenaire de la discipline qu’en accueillant la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA ?

A quelques heures de l’ouverture de l’événement entre les locaux du Raja de Casablanca et les Néo-Zélandais d’Auckland City, FIFA.com se penche sur la Sainte-Trinité du football national - Mohamed Timoumi, Badou Zaki et Mustapha Hadji - véritables idoles au Maroc, un pays fou de foot qui a aussi vu naître des légendes comme Larbi Ben Barek ou Just Fontaine.

Tous ceux qui ont eu la chance de voir jouer Mohamed Timoumi gardent de lui l’image d’un joueur élégant sachant allier avec talent dribbles déroutants, passes millimétrées et tirs imparables. Né en 1960 à Rabat, il est repéré très jeune par l’Union de Touarga, où il deviendra un maître à jouer lumineux, au point d’être appelé en sélection juniors puis en équipe nationale A, avant ses 20 ans. Ses prouesses lui vaudront d’être convoité de nombreux clubs de renom, mais c’est l’AS FAR qui réussira à attirer la perle rare en 1984.

Avec les Militaires, Timoumi change de dimension et devient un vrai patron, menant les FAR vers tous les succès. Trois Coupes du Trône consécutives entre 1984 et 1986, ainsi qu’une Coupe d'Afrique des Clubs Champions en 1985, la première de l’histoire du football marocain, viennent garnir son palmarès et lui valent de décrocher le titre de Ballon d’Or Africain en 1985, dix ans après le premier Marocain Ahmed Faras. Les offres affluent d’Europe, mais les FAR ne veulent pas lâcher leur diamant. "Si Timoumi quitte le Maroc, ce doit être pour rejoindre un grand club", confie alors le Brésilien José Faria, son entraîneur à Rabat et en sélection. "Je vous laisse imaginer les dégâts qu'il pourrait provoquer au Real Madrid associé à un joueur comme Emilio Butragueño."

D'un Ballon d'Or à l'autre
Il est l’atout principal des Lions de l’Atlas pour leur participation à la Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986™. Son pied gauche y fait des merveilles et aide les Marocains à finir premiers de leur groupe après deux nuls (0:0) contre la Pologne et l’Angleterre et une victoire éclatante contre le Portugal (3:1). Malgré son talent, la première équipe africaine et arabe à passer le premier tour de l’épreuve s’inclinera cependant en huitième de finale face à l’Allemagne sur un coup franc de Lothar Matthäus en toute fin de match. Trente après cette épopée, Timoumi n’a pas encore fini de marquer l’histoire du football national. "Je n'ai jamais renoncé à l'idée de passer du stade de joueur à celui d'entraîneur", confiait-il en 2006. "Ce que j'aimerais le plus, c'est aider les jeunes joueurs à tirer parti de mon expérience."

Lors du tournoi mexicain, c’est le gardien Badou Zaki qui portait le brassard de capitaine, et il n’est pas étranger aux deux nuls vierges décrochés face aux Polonais et aux Anglais, en tenant en respect les Gary Lineker, Bryan Robson, Chris Waddle et autres Zbigniew Boniek. Son agilité et ses réflexes ne sont que quelques qualités parmi celles qui ont fait de lui le meilleur portier africain. Récompensant habituellement les joueurs offensifs, le Ballon d’Or 1986 reste dans les mains d’un Marocain, mais cette fois, dans celle d’un gardien.

Zaki ira confirmer qu’il est bien l’un des meilleurs portiers de l’époque en signant à Majorque en 1986. En trois saisons, il en deviendra le capitaine et décrochera le Trophée Zamora en 1989, remis au meilleur gardien de la deuxième divisison espagnole. Un immense chemin parcouru pour le jeune homme qui avait intégré l’AS Salé en 1976, avant de faire les beaux jours du Wydad de Casablanca en y décrochant deux titres de champion en 1979 et 1986, et deux Coupes du Trône en 1979 et 1981. Revenu au pays en 1992, il terminera sa carrière de joueur au FUS Rabat avant d’y commencer celle d’entraîneur. "A chaque moment son plaisir", confiait-il récemment à FIFA.com. "J’en ai pris énormément étant jeune à jouer, mais avec l’âge et l’expérience, je prends également beaucoup de  plaisir à entraîner, à vivre avec un groupe, à assumer la pression, à relever d’autres défis. Même si mon métier m’empêche parfois de dormir, le bonheur est là…"

Adopté par un pays
Le bonheur, en tout cas celui de disputer une Coupe du Monde, se refusera ensuite aux Marocains jusqu’en 1994. Lors de la dernière journée des qualifications, les Lions de l’Atlas sont devancés d’un point par la Zambie, et doivent impérativement s’imposer. Ils y parviendront grâce à un but d’Abdeslam Laghrissi, mais ce jour marquera le début du règne de Mustapha Hadji dans les cœurs marocains. Pour sa première sélection, le jeune milieu offensif qui vient de refuser une convocation de l’équipe de France Espoirs réalise un festival. Au coup de sifflet final, tout le stade scande son nom pour fêter la qualification pour Etats-Unis 1994. "C’est le plus beau souvenir de ma carrière", estime-t-il aujourd’hui. "C’est un rêve d’enfant qui s’est réalisé. J’ai vécu des moments inoubliables avec la sélection. Mais le 10 octobre 1993 restera gravé dans mon esprit. J’ai été adopté par un peuple et par un pays exceptionnel."

Alors à l’AS Nancy-Lorraine, Hadji lance une carrière brillante qui le verra porter notamment les maillots du Sporting Portugal, du Deportivo La Corogne, d’Aston Villa et de l’Espanyol Barcelone, où il laisse à chaque fois un merveilleux souvenir grâce à son comportement exemplaire et à sa technique exceptionnelle.

Les mêmes qualités en font un pilier de la sélection, où il connaît son heure de gloire en 1998. D’abord lors de la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF au Burkina Faso, avec notamment, un ciseau retourné d’anthologie contre l’Egypte. Puis lors de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™. Il y marque un nouveau but magnifique contre la Norvège, qui lui ouvre les portes du Panthéon du football national, où il rejoint Timoumi et Zaki en recevant le Ballon d’Or Africain 1998, le dernier remis à un joueur marocain à ce jour.

Fifa.com (11/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Ven 2 Mai - 10:54

Maroc : Zaki revient aux commandes



L'ancien gardien du Maroc Badou Zaki a été choisi comme sélectionneur des Lions de l'Atlas pour la Coupe d'Afrique 2015 à domicile, a-t-on appris vendredi dans l'entourage de la Fédération royale marocaine.

Zaki, 55 ans, doit être officiellement présenté vendredi lors d'une conférence de presse, a-t-on précisé de même source. Zaki a déjà dirigé le Maroc (2002-2006) le conduisant jusqu'à la finale de la CAN-2004, perdue contre la Tunisie.

L'ancien gardien a devancé pour le poste le Français Hervé Renard, le Néerlandais Dick Advocaat et l'Italien Giovanni Trapattoni, qui figuraient dans la "short list".

La FRMF entend calquer le modèle de l'Egypte, triple championne d'Afrique (2006, 2008, 2010) avec un sélectionneur "local", Hassan Shehata.

Zaki était un des héros du Maroc 1986, première équipe africaine à franchir un tour à la Coupe du monde.

Fifa.com (01/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 11:16

Maroc : Zaki officiellement à la tête des Lions de l'Atlas



La nomination de l'ex-international Badou Zaki au poste de sélectionneur a été officialisée vendredi par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), qui lui a confié le soin de préparer la prochaine CAN prévue en janvier dans le royaume.

Zaki, 55 ans, succède à Rachid Taoussi, dont le contrat n'a pas été renouvelé il y a six mois à la suite de résultats décevants. L'ancien gardien de but retrouve ainsi les Lions de l'Atlas, qu'il avait emmenés en finale de l'édition 2004 de la CAN, face à la Tunisie.

Badou Zaki était notamment en concurrence avec plusieurs techniciens étrangers, dont l'Italien Giovanni Trapattoni, le Français Hervé Renard et le Néerlandais Dick Advocaat. Mais le Maroc semble encore échaudé par le passage manqué d'Eric Gerets, de 2010 à 2012.

Zaki, un héro de la sélection qui était devenue en 1986 la première équipe africaine à franchir un tour à la Coupe du monde, avait déjà été pressenti pour succéder au technicien belge, mais Rachid Taoussi, autre homme du cru, lui avait été préféré.

Bien que qualifiés in extremis pour la CAN-2013, les Lions de l'Atlas y ont réalisé un parcours médiocre, avant d'échouer dans la course au Mondial-2014.

Fifa.com (02/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Lun 19 Mai - 17:27

Le Raja poursuit sa folle remontée



Le Raja Casablanca, champion du Maroc en titre, a poursuivi sa folle remontée en écrasant le leader Tétouan 5-0, dimanche dans un stade Mohammed-V bouillant, et fait un grand pas vers un 12e sacre et une deuxième participation d'affilée au Mondial des clubs.

Avec ce net succès, le Raja détrône son adversaire du jour et remportera le titre s'il s'impose lors de la 30e et dernière journée le week-end prochain à Safi (12e).

Englué en milieu de tableau au creux de l'hiver, le club casablancais a compté plus de 10 points de retard sur Tétouan, après avoir sans doute eu du mal à digérer sa participation et son parcours exceptionnel au Mondial des clubs 2013.

En décembre, le Raja, représentant du pays hôte, avait en effet réalisé l'exploit d'atteindre la finale à Marrakech, ne s'inclinant que face au champion d'Europe 2013, le Bayern Munich.

S'il conserve son titre, le Raja Casablanca, lauréat de trois Ligues des champions d'Afrique (1989, 1997 et 99), disputera pour la 3e fois le Mondial des clubs, puisque celui-ci se déroulera de nouveau au Maroc, en décembre.

Fifa.com (18/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Lun 26 Mai - 20:28

Le Moghreb Tetouan en classe mondiale



Le Moghreb Tétouan, vainqueur de la Renaissance Sportive de Berkan (2:1) a remporté le deuxième titre de champion du Maroc de son histoire ce 25 mai 2014 et disputera la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2014, du 10 au 20 décembre prochain, en tant que représentant du pays hôte.

Cette dernière journée a été cruelle pour le Raja de Casablanca, auteur d'une remontée spectaculaire ces dernières semaines, mais qui s'est incliné contre Safi (1:0) et a perdu une première place occupée depuis la semaine dernière.

Le Moghreb Tétouan, qui avait connu en 2012 son premier sacre en plus de 100 ans d'existence, a su profiter de ce faux pas grâce à un doublé d'Abdelmoula Hardoumi (16', 33') avant de concéder un but en fin de rencontre par Lahcen Akhmiss (81').

Le nouveau champion rejoint donc Cruz Azul (CONCACAF), Auckland City (OFC) et le Real Madrid (UEFA) sur la scène mondiale, en attendant de connaitre les représentants africain, asiatique et sud-américain. Tétouan aura la délicate mission de faire aussi bien que le Raja, qui avait fait vibrer tout le pays avec un parcours héroïque jusqu'à la finale perdue 2:0 à Marrakech contre le Bayern Munich.

Fifa.com (25/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Ven 22 Aoû - 17:29

Le Moghreb, roi du Maroc, veut conserver sa couronne



Personne ne pensait que le Moghreb de Tétouan pourrait s'imposer comme une des meilleures équipes du Maroc moins de dix ans après son accession à l'élite et briser ainsi le monopole des Raja, Wydad et autres FAR de Rabat.

Pourtant les hommes d'Aziz El Amri vont tenter cette année de décrocher sa troisième couronne, après en avoir déjà conquis deux en seulement trois ans.

Les atouts
Le Moghreb de Tétouan aura fort à faire durant les 30 journées de la saison 2014/15 face à des concurrents qui se sont préparés très sérieusement pour tenter détrôner le club du nord. Pour rester au sommet, les Tétouanais n'ont pas changé leurs habitudes et misent sur la continuité, avec  El Amri aux manettes pour la quatrième saison d'affilée.

Pour décrocher cette troisième couronne, le Moghreb de Tétouan a recruté cinq nouveaux joueurs à différents postes : Mouhcine Iajour, troisième meilleur buteur de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2013 sous le maillot du Raja Casablanca, Anouar Hadouir, ex-milieu offensif de Breda (Pays-Bas), le Sénégalais Mourtada Fall, de retour dans son premier club après deux expériences au Koweït (avec Al Salmiya et Al Arabi), Said Grada, défenseur central en provenance de l'Olympique Khouribga, et Faouzi Abdelghani, ancien ailier de l'Ittihad Djeddah et de Vitoria.

Le Moghreb n'a pas remporté la moindre victoire durant ses matches de préparation, mais il espère démarrer le championnat sur les chapeaux de roue et distancer ses adversaires dès les premières journées. Cette méthode a fait ses preuves : la saison dernière, l'équipe a occupé la première place durant 29 journées.    

Une rude concurrence
Ces dernières années, le championnat marocain a été âprement disputé, le vainqueur final n'étant désigné que durant la dernière journée. Le principal concurrent du Moghreb de Tétouan sera le Raja Casablanca, qui vient d'engager l’entraîneur algérien Abdelhak Benchikha. Ce dernier a remporté la Coupe du Trône et a atteint les derniers tours de la Coupe de la CAF avec le modeste club de Difaa El Jadidi. Le Raja a également injecté du sang neuf à son effectif avec pas moins de huit recrues : Abdeljalil Jbira (KAC Marrakech), Salaheddine Aqqal (FAR Rabat), Jawad Issen (WAC Casablanca), Youssef El Gnaoui (AS Salé), Mohammed Ali Bemammer (Maghreb de Fès), Yahia Kébé (Al Kharitiyath, au Qatar) et Ahmed Chagou (Difaa El Jadida).

Ces arrivées sont destinées à pallier le départ de Mohsine Moutouali pour Al Wakrah (Qatar), de Mouhcine Iajour (Moghreb de Tétouan) et d'Issam Raki (Emirates).

Il ne faut pas non plus oublier le WAC Casablanca, qui a beaucoup investi afin de retrouver le devant de la scène. C’est le Gallois John Toshack qui entraînera l'équipe. Le Wydad compte sur le seul entraîneur européen du championnat pour décrocher son 18ème titre de champion et son premier depuis 11 ans ; le dernier remonte à la saison 2001/02.

Valse des entraîneurs
La plupart des équipes se sont préparées en Europe, avec plusieurs matches amicaux et des changements sur les bancs de touche. Six équipes ont recruté un nouveau technicien. Parmi les arrivées, on notera celle du Gallois John Toshack, qui succède à Mustapha Chahid à la tête du Wydad.

Pour la première fois de son histoire, le championnat marocain comptera cette saison quatre entraîneurs issus d'autres pays arabes. Le Tunisien Faouzi Benzarti a été remplacé par l'Algérien Abdelhak Benchikha sur le banc du Raja et le Tunisien Ahmed Ajlani dirigera l'Olympique Khouribga.

L'Égyptien Hassan Shehata et le Tunisien Lotfi Rahim complètent le carré. Le premier a été nommé à la tête de Difaa El Jadidi après avoir connu ses heures de gloire sur le banc de la sélection égyptienne, alors que le second dirigera l'Olympique de Safi.

Cela ne veut pas dire que les clubs marocains ne font plus confiance aux techniciens locaux puisque dix formations seront dirigées par ces derniers : Aziz El Amri (Moghreb Tétouan), Hicham Dmiai (KAC Marrakech), Rachid Taoussi (FAR Rabat), Abdelhadi Sektioui (Hassania d'Agadir), Abderrahim Taleb (Renaissance de Berkane), Hassan Regragui (Al Hoceima), Abderrazak Khairi (KAC Kénitra), Walid Regragui (Fath de Rabat), Hicham El Idrissi (CA Khénifra) et Faouzi Jamal (IZ Khémisset).

La stat
4 - La Fédération marocaine a décidé d'autoriser les clubs à aligner quatre joueurs étrangers dans chaque rencontre de championnat, soit un de plus qu'auparavant.

Entendu…
"Les grands clubs veulent remporter des trophées. L’équipe n’a rien gagné depuis des années, je suis ici pour remettre le Wydad sur de bons rails et faire plaisir aux supporters. Je suis ambitieux et j'adore ce genre de défis. Mon premier objectif sera de remporter le titre" - John Toshack, nouvel entraîneur du WAC Casablanca

Fifa.com (22/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Jeu 28 Aoû - 19:01

Maroc : Benatia et Barrada retenus, pas Munir



Le nouveau défenseur du Bayern Munich, Mehdi Benatia, a été retenu par le sélectionneur du Maroc Badou Zaki pour la réception du Qatar et de la Libye, les 3 et 7 septembre, en préparation à la CAN-2015, prévu en janvier dans le royaume.

Tout juste transféré chez le champion d'Allemagne, Benatia, 27 ans, fait figure de tête d'affiche au sein d'une liste de 23 joueurs dans laquelle figurent aussi le milieu de terrain Abdelaziz Barrada, recruté par Marseille (L1) et l'attaquant de Crystal Palace (1re div. anglaise), Marouane Chamakh, longtemps absent en sélection.

En revanche, le jeune prodige du FC Barcelone, Munir el Haddadi (18 ans), qui possède également la nationalité espagnole, n'apparaît pas dans le groupe.

La rencontre du 3 septembre (Qatar) se déroulera à Casablanca, celle du 7 (Libye) à Marrakech.

Le Maroc s'apprête à accueillir la seconde CAN de son histoire (17 janvier-8 février) dans des conditions peu favorables: les Lions de l'Atlas ont été éliminés aux 1er tours en 2011 et 2013.

A moins de cinq mois du coup d'envoi, Badou Zaki (55 ans), en poste depuis mai, s'est par ailleurs voulu serein quant aux possibles répercussions de l'épidémie d'Ebola, qui perturbe déjà la tenue de certains matches de qualifications.

"Pour l'instant, mon programme est maintenu et respecté. Les équipes que nous avons contactées pour la préparation ont répondu oui. Rien n'est modifié", a-t-il relevé auprès de l'AFP.

D'ampleur inédite, l'épidémie a déjà fait plus de 1.500 morts, essentiellement en Guinée-Conakry, au Liberia et la Sierra Leone.

La Confédération africaine (CAF) a décidé de reprogrammer sur terrain neutre les matches de qualifications prévus dans ces trois pays.

Fifa.com (28/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Lun 1 Sep - 17:52

Maroc : Benatia forfait contre le Qatar et la Libye




Le nouveau défenseur du Bayern Munich, Mehdi Benatia, blessé, est forfait pour les deux matches de préparation du Maroc à la CAN-2015, face au Qatar mercredi et à la Libye dimanche, selon la Fédération marocaine (FRMF), citée lundi par l'agence MAP.

Benatia, 27 ans, qui vient de rejoindre le champion d'Allemagne en provenance de l'AS Rome, avait été retenu au sein d'un groupe de 23 joueurs par le sélectionneur Badou Zaki.

L'entraîneur du Bayern, Pep Guardiola, avait indiqué vendredi dernier que le joueur était "prêt et affuté" mais il ne figurait pas le lendemain sur la feuille de match pour la rencontre face à Shalke (2e journée du championnat d'Allemagne).

Benatia est remplacé au sein de l'effectif des Lions de l'Atlas par le défenseur central du Raja Casablanca, Abdeljalil Jbira.

D'après la FRMF, deux autres joueurs sont également forfaits pour la réception du Qatar (à Casablanca) puis celle de la Libye (à Marrakech): Achraf Lazaar (Palerme/ITA), remplacé par Aatif Chahechouhe (Sivasspor/TUR), et Zakarya Labyad (Vitesse Arnhem/PBS) par Ayoub El Khaliqi (FAR Rabat).

Le Maroc prépare la CAN-2015, dont il sera le pays hôte, du 17 janvier au 8 février prochains.

Fifa.com (01/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Ven 5 Sep - 13:16

Hamdallah vise la passe de trois



Après des débuts dans les ruelles de son quartier de Safi, au Maroc, Abderrazak Hamdallah a foulé les terrains en terre battue au sein d'un club amateur. Mais on lui a vite conseillé d'aller voir plus haut. Il s’est donc engagé avec l’équipe junior de l’Olympique de Safi en 2006. Quatre ans après, il est devenu meilleur buteur du championnat marocain et a porté le maillot de la sélection U-19.

Ses buts ont permis au Maroc d'obtenir son billet pour le Tournoi Olympique de Football Masculin, Londres 2012, Hamdallah terminant meilleur buteur des qualifications avec huit réalisations en 16 matches. Pourtant, le sélectionneur néerlandais Pim Verbeek a choisi de ne pas l’emmener à Londres. "J'étais triste car tout joueur souhaite représenter son pays aux Jeux Olympiques", raconte-t-il au micro de FIFA.com deux ans plus tard. "Mais la décision du sélectionneur a fait de moi un autre homme, qui ne s'avoue jamais vaincu".

Après avoir terminé meilleur buteur du championnat marocain, Hamdallah a refusé des offres alléchantes en provenance de clubs du Golfe pour se concentrer sur son rêve de toujours : porter le maillot d'un club européen. "J'avais beaucoup de propositions, sans savoir laquelle accepter. Mes amis m'ont conseillé de choisir la Norvège", se souvient-il. "Grâce à Dieu, j'ai réussi à Aalesunds."

Pourtant, le pari était loin d'âtre gagné. Les supporters d'Aalesunds l'ont accueilli fraîchement, avant de découvrir que l'homme était né pour marquer, en l'occurrence 20 buts pour ses 30 premiers matches. "C'était une expérience difficile car j'ai découvert un pays très froid. Mais à force de volonté, j'ai surmonté tous les obstacles", savoure-t-il. "J'étais le premier pensionnaire du championnat marocain à venir en Norvège. Mon recrutement a fait couler beaucoup d'encre. Finalement, j'ai fait taire mes détracteurs en terminant parmi les meilleurs buteurs du championnat."

Les félins et les Lions
Après le Maroc et la Norvège, il a rejoint la RP Chine et Guangzhou R&F. Nouveau pari gagnant avec 17 réalisations en 16 rencontres et, à 23 ans, il se fixe aujourd'hui un nouveau défi : finir en tête du classement et devenir l'un des rares joueurs à avoir réalisé cet exploit sur trois continents. "En plus de vouloir jouer la Ligue des champions de l'AFC, j'espère décrocher le Soulier d'Or du championnat de Chine", annonce-t-il, avant d'ajouter d'évoquer en souriant un objectif encore plus élevé : "Pourquoi ne pas être un jour meilleur buteur sur les six continents ? Rien n'est impossible !"

A plus court terme, le challenge est de s'imposer dans un championnat dominé par Guangzhou Evergrande, le rival local. L'enfant de Safi, qui a récemment donné la victoire à son équipe dans le derby, passe son temps libre dans le zoo de Guangzhou, où il observe les félins en rêvant de rejoindre les Lions de l'Atlas. "Les supporters marocains ne m'apprécient pas, mais on ne m'a pas donné ma chance avec l'équipe A", regrette-t-il. "J'ai joué seulement deux matches officiels, pour un but et une passe décisive. Je ne pense pas que l'on puisse exiger davantage".

Pays hôte de Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2015, le Maroc est désormais dirigé par Badou Zaki, qui a récemment appelé Hamdallah. "Notre peuple adore le football et a faim de titres", assure l'attaquant. "Il n'est pas logique que nos joueurs évoluent dans les plus grands championnats et que nous ne gagnions rien. J'espère que je ferai partie de l'équipe marocaine qui soulèvera la Coupe d'Afrique en 2015".

Fifa.com (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Jeu 25 Sep - 18:08

Raja Casablanca - Benchikha limogé



Le Raja Casablanca a annoncé jeudi le limogeage de son entraîneur algérien, Abdelhak Benchikha, au lendemain de l'élimination du vice-champion du Maroc en Coupe du Trône, le Portugais José Romao devant lui succéder dès samedi.

Benchikha, 50 ans, avait été recruté à l'intersaison pour succéder au Tunisien Faouzi Benzarti, qui n'avait lui-même passé que quelques mois à la tête du club, en dépit d'une place de finaliste du Mondial des clubs en décembre 2013.

Le technicien algérien sera remplacé temporairement par son adjoint, Hilal Tair, a précisé le Raja dans un communiqué. Selon la presse locale, le nouvel entraîneur devrait toutefois être désigné dès samedi en la personne de Romao.

Le Portugais de 60 ans a déjà entraîné le Raja, avec lequel il a remporté un des 11 titres de champion du Maroc du club, en 2009.

Le Raja occupe la 3e place du championnat 2014-15 après trois journées. Il a toutefois été éliminé mercredi en 8e de finale de la Coupe du Trône par les FAR Rabat (0-1, 2-3).

Le club casablancais est l'un des plus prestigieux du pays. Il compte notamment à son actif trois Ligues des champions d'Afrique, mais n'a pu décrocher une nouvelle qualification au Mondial des clubs, à nouveau au Maroc à la fin de l'année. C'est le Maghreb Tétouan, champion en titre, qui représentera le pays hôte.

Fifa.com (25/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 17:43

Coupe du Maroc
Le tenant Difaâ El Jadida éliminé en demi-finale




Difaâ El Jadida, détenteur de la Coupe du Maroc de football, dénommée "Coupe du Trône", a été éliminé mercredi lors des demi-finales retour.

Le tenant a fait match nul 1 à 1 sur le terrain du FUS Rabat mais avait concédé deux buts à son adversaire lors du nul (2-2) à l'aller une semaine plus tôt.

Dans l'autre demi-finale la Renaissance Berkane s'est qualifiée en tenant en échec (0-0) le Mas Fès chez lui après avoir gagné (2-0) à l'aller.

Demi-finales retour
FUS Rabat (D1) - Difaâ El Jadida (tenant/D1) - 1 - 1 (aller: 2-2)
FUS Rabat qualifié

MAS Fès (D1) - Renaissance Berkane (D1) 0 - 0 (aller: 0-2)
Renaissance Berkane qualifié

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par rachid_as le Sam 16 Mai - 22:23

Le Wydad champion


Le Wydad Casablanca est assuré de remporter son 18e titre de champion du Maroc après sa victoire 3 à 0 à Agadir, samedi, lors de la 29e et avant-dernière journée.

Avec 59 points, le Wydad, couronné la dernière fois en 2010, ne peut plus être rejoint par son dauphin Khouribga (53) alors qu'il ne reste plus qu'une journée de compétition.

Fifa.com (16/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Football Marocain

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum