Africa News

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Africa News

Message par adsm le Jeu 15 Avr - 19:12

Togo : les vraies raisons de la retraite d’Adebayor

Et si le buteur de Manchester City avait cédé sous la pression ?

JEUDI 15 AVRIL 2010 / PAR ALI MAKHAN

En début de semaine, Emmanuel Adebayor raccrochait ses crampons internationaux. Au grand dam des supporters togolais. Les excuses du capitaine des Eperviers ne convainquent cependant personne du côté de Lomé. Ni fans, ni journalistes... Explications.
C’est la rumeur qui enfle du côté de Lomé. Emmanuel Adebayor aurait quitté la sélection nationale du Togo, non pas à cause du drame de Cabinda qui a coûté la mort à deux de ses compatriotes, mais sous pression politique.

"Après les événements tragiques durant la Coupe d’Afrique des Nations de janvier, durant lesquels deux de mes compatriotes ont été tués par des terroristes en Angola, j’ai pris la très difficile décision de prendre ma retraite internationale", a expliqué en début de semaine l’attaquant de 26 ans. Une décision compréhensible qui a cependant pris de court tous les supporters du Togo. "Je suis très triste. Sincèrement. Ça me fait mal de ne plus pouvoir revoir mon joueur préféré évoluer au sein des Éperviers. Je n’arrive pas à y croire. S’il maintient sa position, je peux comprendre qu’il n’aime pas son pays", confiait à Afrik.com un fan inconditionnel des Eperviers. "C’est inutile de juger capitaine des Éperviers. Il a ses raisons. Il est le seul à savoir ce qu’il vit depuis le drame de Cabinda. S’il dit qu’il n’a plus son cœur avec l’équipe nationale, c’est sincère plutôt qu’il joue à l’hypocrisie, surenchérissait un autre. C’est comme une épée de Damoclès qui s’abat sur le foot togolais. Une équipe nationale sans Adé ne vaudra rien. Il est jusqu’à ce jour l’espoir de la jeunesse togolaise."

Le chef de l’Etat "fâché"

Tout le monde est d’accord pour le dire : le Togo sans son atout offensif numéro 1 va avoir du mal à se défaire de ses adversaires. C’est l’âme de l’équipe qui s’en va, le capitaine, le buteur, le grand frère. Interrogé par le journal Liberté, un spécialiste du football togolais s’insurge. "Qu’on me dise aujourd’hui qu’Adebayor décide d’arrêter sa si prometteuse carrière internationale juste parce qu’il serait toujours hanté par les évènements, trois mois après, je ne suis pas emballé. Si c’est vraiment le cas, alors je suis tenté de traiter le joueur de lâche, car un capitaine ne quitte pas son bateau comme cela. C’est d’ailleurs dans ces circonstances qu’il prouve qu’il mérite cette responsabilité… Je ne suis pas certain que Sheyi prenne cette décision juste pour ce drame. Le connaissant, il en faut plus que cela pour l’ébranler. Même si fondamentalement le drame de Cabinda a quelque chose à voir avec sa décision, il doit y avoir d’autres aspects de la chose, des non dits. Le joueur a des raisons de prendre cette décision, mais il ne veut pas parler."

Il y a quelques temps, l’ancien Monégasque avait envoyé une lettre à Issa Hayatou, le tout-puissant président de la Confédération africaine de football, pour lui demander une conciliation dans le différend qui oppose le Togo et la CAF. Une initiative qui n’aurait donc plu aux autorités togolaises. Ces dernières auraient envoyé à l’attaquant de City une missive et il lui a été que le chef de l’Etat était "très fâché" par sa démarche. Et ce seraient ces pressions et menaces indirectes qui auraient poussé Adebayor a annoncer dans la foulée sa retraite internationale.

Quant au ministre togolais des Sports, Christophe Tchaou, il se contente de signaler qu’il n’a pas été officiellement informé de la décision du joueur. Sous-entend-il par là qu’Adebayor pourrait bluffer afin que le Togo accepte plus facilement le règlement à l’amiable qui lui est proposé par Sepp Blatter ? A suivre...

AFRIK-FOOT

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Jeu 22 Avr - 11:16

Coupes des clubs CAF (1/8è de finale): 17 pays encore engagés avec au moins une équipe

Dix-sept (17) pays sont encore engagés avec au moins une équipe, en huitième de finale des Coupes d'Afrique des clubs de football, saison 2009/2010, rapporte mardi la Confédération africaine de football (CAF) sur son site officiel.

Les seizièmes de finale des deux compétitions africaines (la Ligue des Champions et le Coupe de la CAF) ont donné un aperçu sur l’état de santé des clubs et par extension du football des différents pays du continent, avec toutefois quelques réserves.

Sur les 105 clubs engagés dans les deux compétitions (56 en Ligue des champions et 49 en Coupe de la Confédération), il en reste désormais 32, 16 dans chacune des deux épreuves.

Sur les 44 pays qui ont aligné au moins une équipe au départ, 17 sont encore représentés au stade des 1/8ès de finale. Sur les 53 associations nationales membres de la CAF, certaines n’avaient pas engagé d’équipe et d’autres ont vu le ou les clubs désignés se désister avant que ne débute la compétition.

11 pays n’ont eu aucun représentant : Bénin, Cap Vert, Djibouti, Erythrée, Lesotho, Liberia, Mauritanie, Namibie, Sao Tome et Principe, Somalie et Togo.
Zanzibar a participé avec une

équipe dans chacune des deux épreuves et La Réunion a envoyé un représentant en Ligue des champions.
13 pays ont droit à deux représentants par épreuve, en fonction des résultats obtenus lors des précédentes éditions et d’un classement remis à jour chaque année à l’issue des finales. Les 13 pays ayant donc droit à 4 clubs (2 en Ligue des champions et 2 en Coupe de la Confédération, étaient cette année les suivants : Algérie, Afrique du Sud, Angola, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Libye, Maroc, Nigeria, RD Congo, Soudan, Tunisie, Zimbabwe. Une simple possibilité puisque tous les pays cités n’ont pas engagé leur quota autorisé de clubs, l’Afrique du Sud, l’Algérie et la Tunisie n’étant représentés que par trois clubs, le quatrième qui aurait pu le faire ne l’ayant pas souhaité.

A l’issue des seizièmes de finales, deux pays seulement ont réussi à conserver tous leurs représentants. Il s'agit de l’Algérie avec la JS Kabylie, un des grands noms du football continental, l’Entente de Sétif, finaliste de la dernière Coupe de la Confédération et championne d’Afrique en 1988 et le CR Belouizdad, un des premiers clubs algérien à s’être engagé dans une Coupe d’Afrique (1970).

Le second pays est l’Egypte avec Al Ahly et Ismaïly en Ligue des champions, Haras El Hodoud et Petrojet en Coupe de la Confédération. Dans le peloton de tête figure le Soudan avec les frères jumeaux d’Omdurman El Hilal et El Merreikh dont les ambitions ne cessent de grandir, et qui s’inscrivent depuis plusieurs années parmi les mieux nantis du football continental. Suivent le Nigeria et la RD Congo qui ont chacun perdu une de leurs quatre équipes, Bayelsa United dès le tour préliminaire pour les Nigérians et St Eloi Lupopo en seizième de finale pour les Congolais.

Encouragé par le succès du Stade Malien dans la Coupe de la Confédération 2009, le Mali a toujours ses deux équipes en lice, le Djoliba traçant sa route dans la Ligue des champions après sa qualification aux tirs au but contre la Linguère de Saint Louis Longtemps.


La RD Congo semble à nouveau pointer parmi l’élite. La victoire dans le premier CHAN 2009, les succès du TP Mazembe ont incontestablement donné un coup de fouet à ce football.


La situation du football ivoirien est inquiétante. Il a perdu tous ses représentants, en particulier l’ASEC Mimosas, à l’issue des deux premiers tours.

C’est la seconde fois consécutivement que l’équipe d’Abidjan n’entre pas en phase de poules. Le Cameroun n’est guère mieux loti avec un représentant pour quatre engagés. Il est vrai que Coton Sport est le maître absolu dans son royaume camerounais même si, exceptionnellement, il avait cédé son fauteuil de leader l’an dernier, chez lui, à Tiko United, sorti en seizième de finale de la Ligue des champions.

Enfin, coup de chapeau au Niger qui place une équipe en huitième de finale. Huit jours après la victoire de l’équipe nationale sur le Nigeria et sa qualification pour le CHAN, l’ASFAN vient de déchoir l’Etoile du Sahel, une des forteresses du continent. Autre pays à l’honneur, le Botswana avec la présence au troisième tour de Gaborone United, tombeur lors du tour préliminaire des Sud-Africains d’Orlando Pirates.

CAF.online (21/04/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par adsm le Jeu 22 Avr - 11:22

Eric Gerets au Maroc pour 4 ans ?

Le Maroc aurait offert un contrat de 4 ans au technicien belge, Eric Gerets

MARDI 20 AVRIL 2010 / PAR NICHOLAS MC ANALLY

Un Lion pour les Lions ? Un temps démentie, l’annonce de l’arrivée du Lion de Rekem à la tête des Lions de l’Atlas se précise. Eric Gerets aurait signé un contrat de 4 ans avec la Fédération Royale Marocaine de Football afin de prendre en main la destinée de la sélection marocaine.
Le Maroc se serait – enfin – trouvé un sélectionneur ! Et il était temps. Sans entraîneur depuis quelques mois maintenant, les Lions de l’Atlas ont peut-être trouvé leur nouveau boss. A en croire Hel Laatste Nieuws, Eric Gerets se serait vu proposer un contrat juteux au Maroc, soutenu par le roi Mohamed VI en personne.

Le Lion de Rekem est cependant toujours sous contrat avec le club saoudien Al Hilal et ce jusqu’en 2011. Difficile cependant de refuser le pont d’or marocain. Du coup, à l’image de Dick Advocaat, qui a rompu son contrat à la tête des Diables Rouges belges pour entraîner l’équipe nationale russe, l’ancien entraîneur de l’OM pourrait bien, lui aussi, rompre ses engagements en Arabie Saoudite pour rejoindre le sol marocain.

A 55 ans, Gerets est passé du statut de rugueux défenseur international à celui d’entraîneur à poigne et courtisé. Annoncé du côté de la Côte d’Ivoire, du Nigeria ou du Mali, l’ancien entraîneur de Wolfsburg ou Galatasaray prendrait donc en main sa première sélection nationale. En devenant officiellement le dompteur attitré des Lions de l’Atlas, le Diable Rouge grillerait ainsi la politesse à Luis Fernandez, Bruno Metsu, Paul Le Guen ou encore Guus Hiddink.

AFRIK-FOOT

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Jeu 22 Avr - 11:27

Les marocains veulent avoir un local à la tête de leur EN, ils en ont marre des étrangers qui viennent juste pour passer une bonne retraite...

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par adsm le Jeu 22 Avr - 11:36

rachid_as a écrit:Les marocains veulent avoir un local à la tête de leur EN, ils en ont marre des étrangers qui viennent juste pour passer une bonne retraite...
Ca revient cher sans que les resultats suivent ..c'est normal, d'ailleurs il me semble qu'ils veulent le retour de Badou ZAKI Non?
Sinon, c'est possible de voir troussier débarquer chez la Hchicha après le Mondial qui s'annonce raté !

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Lun 26 Avr - 19:02

Un Algérien pressenti pour entraineur la Guinée

Adel Amrouche pourrait devenir le prochain sélectionneur de la Guinée, a appris TSA ce lundi 26 avril de source sûre. L’entraîneur algérien a entamé des discussions avec la Fédération guinéenne pour prendre en main le Syli National à la place de Mamady Mansaré. Des émissaires de la Fédération guinéenne étaient ces derniers à Bruxelles où réside Amrouche, selon la même source.

Actuel entraîneur du Burundi, il serait intéressé par l’équipe nationale de football de Guinée qui jouit d’une bonne réputation en Afrique. Cinq autres entraîneurs dont Henri Michel et Henri Kasperszak figurent parmi les autres candidats. Le Sily national veut engager un entraîneur capable d’obtenir une qualification à la Coupe d’Afrique des Nations 2012. La Guinée était absente lors de la dernière CAN 2010 en Angola.

TSA (26/04/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par adsm le Mar 27 Avr - 18:53

Gabon : Rohr à la recherche des jeunes talents de la diaspora

Le sélectionneur franco-allemand veut donner un nouveau souffle au football gabonais

mardi 27 avril 2010 / par Pierre Eric Mbog Batassi/AFRIK-Foot

Revue d’effectif pour Gernot Rohr et le Gabon. Le sélectionneur des Panthères a organisé un rassemblement cette semaine à Paris afin de trouver de nouveaux talents qui intégreraient l’équipe nationale de football en vue de la CAN 2012.

Le sélectionneur national des Panthères du Gabon, le Franco-allemand Gernot Rohr a animé un stage de détection ce lundi à Paris afin de répertorier les jeunes talents gabonais évoluant en France et en Suisse. Ceux d’entre eux qui se seront distingués par la qualité de leur prestation vont intégrer la sélection A du Gabon, dans le compte de la préparation de la CAN 2012 que ce pays co-organise avec la Guinée Equatoriale.

Selon des sources bien informées, 23 joueurs au total ont assisté à ce stage et livreront un match amical ce mardi après-midi contre Créteil Lusitanos, au stade Dominique-Duvauchelle. Ces jeunes joueurs qui n’ont jamais porté le maillot des Panthères participeront selon la volonté de la nouvelle équipe technique et des autorités gabonaises à la renaissance du football gabonais.

La mission de l’ancien boss de Nice, qui a remplacé le Français Alain Giresse au mois de février à la tête des Panthères, est de bâtir une équipe gabonaise compétitive, capable de faire bonne figure à la Coupe d’Afrique des Nations 2012. Il devrait surtout travailler avec ses poulains sur le plan physique, mais sans négliger la dimension psychologique.

"Le footballeur gabonais manque de confiance en lui. Nous allons nous battre pour lui donner cette confiance et ce mental de fer", avait-il déclaré récemment à Libreville.

Après ce regroupement de Paris, Rohr et ses collaborateurs vont devoir tourner leurs regards sur le championnat national du Gabon, en vue de répertorier les joueurs locaux qui doivent avoir selon le sélectionneur national, une place importante au sein des Panthères.

"Les joueurs locaux constituent l’avenir du football du Gabon", a-t-il souvent l’habitude d’affirmer.

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Dim 2 Mai - 14:08

Un séminaire organisé pour les instructeurs d’arbitres

La Confédération africaine de football a organisé du 25 au 30 avril un séminaire de formation dédié aux instructeurs d’arbitres. Ils étaient 52 au total, dont neuf femmes, venus de tout le continent.

Badara Sene, vice-président de la Commission des arbitres de la caf, a rendu hommage au président de la Caf dont la volonté est d’améliorer sans cesse le niveau de l’arbitrage en Afrique. M. Sene a rappelé le rôle que jouent les instructeurs pour semer la bonne graine à la base d’où la nécessité de veiller à leur remise niveau permanente.
Bester Kalombo, chargé du développement de l’arbitrage à la Caf, a indiqué que l’objectif du séminaire était déjà de rassembler pour un échange d’expérience et évaluer les différents instructeurs des associations membres formés entre 2004 et 2008 à travers les séminaires régionaux.

Catherine Adipo, une participante venue d’Ouganda, a indiqué que le séminaire lui a permis de renforcer ses capacités qu’elle va partager une fois de retour dans son pays.

CAF.Online (02/05/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Mer 5 Mai - 18:23

Séminaire CAF-FIFA sur le système de licences d’entraîneurs de la CAF au Caire

La Confédération Africaine de Football en partenariat avec la FIFA organise du 3 au 7 Mai au Caire un séminaire sur le système de licences d’entraîneurs de la CAF. Dans son mot de bienvenue le Secrétaire Général Adjoint de la CAF, Hicham El Amrani a remercié la FIFA de se joindre à la CAF dans l’organisation de cet important événement , tout en rappelant que ce soutien traduit les objectifs communs qui sont, entre autres, de relever le niveau des entraîneurs sur le continent africain. De son côté le Directeur technique de la FIFA, Jean-Michel Bénézet, a déclaré que c’est un grand jour pour l’Afrique après plusieurs années de gros efforts déployés dans ce domaine et, aujourd’hui, les instructeurs élites de la CAF se retrouvent pour être préparer académiquement pour l’octroi de la licence B sur le continent africain. Ces instructeurs auront par la suite la possibilité d’enseigner le système de licences au niveau national.

Par ailleurs, le mois dernier le Directeur technique de la FIFA, Jean-Michel Bénézet , s’était déjà rendu au siège de la CAF au pour participer au symposium sur l’analyse de la dernière Coupe d’Afrique des Nations Orange qui s’est tenue en Angola. Au cours de son passage, M. Bénézet a accorde une interview a Cafonline.com.

« Rendre le football africain plus attractif, plus professionnel »

Cafonline.com : Quelles réflexions vous inspirent les trois jours d’échanges au siège de la CAF au Caire entre les sélectionneurs nationaux et directeurs techniques des équipes nationales africaines ?
Jean-Michel Bénézet : « L’idée d’inviter des entraîneurs et des directeurs techniques est une bonne chose parce que ce que sont deux métiers différents. L’entraîneur national travaille à court terme, prépare la Can 2010 et la Coupe du monde 2010 et puis peut-être la Can 2012. Alors que le directeur technique travaille à long terme et prépare la Coupe du monde dans dix ans et il est là pour assurer la relève.

Mais pour assurer la relève, il faut savoir dans quelle direction on travaille. Et on allie cela avec la mise en place du système d’entraîneur. Quand vous enseignez le football, il faut savoir ce qui se passe au haut niveau. Le triptyque qui relie les entraîneurs nationaux qui connaissent les problèmes des équipes dans une compétition récente, les directeurs techniques en charge du développement, troisièmement partir de l’analyse de cette compétition pour voir dans quelle direction on doit travailler, c’est vraiment le meilleur chemin que nous pouvons prendre et je tiens à féliciter la Caf et le capitaine Shatta, Directeur du développent de la caf, pour cette initiative. Maintenant il faut la renforcer en la transformant en une rencontre annuelle ».

Cafonline.com : Vous avez écouté les exposés des uns et des autres avec des expériences singulières comme celle de l’Egypte qui règne sur la Can avec un entraîneur local et des joueurs locaux ? Comment cet exemple peut-il être transposé en Afrique subsaharienne ?

Jean-Michel Bénézet : « L’exemple de l’Egypte est l’exemple à suivre à moyen et à long terme, à savoir que l’ossature de la sélection soit constituée de joueurs locaux. Dans ces conditions le coach doit être effectivement un local puisqu’il connaît le tissu local, la langue, il possède même le dialecte, connaît les mentalités. Si l’Egypte a cette réussite c’est parce qu’elle a un championnat de qualité. Qu’on le veuille ou non c’est un championnat professionnel avec des grands clubs comme Al Ahly, Zamalek, Ismaïlia. Les joueurs jouent devant un grand public, sur de bons stades et gagnent bien leur vie. Ils n’ont pas envie d’aller voir ailleurs.
Le prochain challenge c’est de monter dans les différents pays des compétitions qui ont effectivement une valeur qui incite les spectateurs à remplir les stades. Que les joueurs, au lieu de rêver à 18 ans d’aller gagner un peu d’argent en Europe pour finalement ne pas en gagner, puissent commencer à gagner leur vie en étant professionnels dans leurs propres pays. Si on arrive à mettre en place de vrais championnats nationaux, obligatoirement le niveau du football national va s’élever et obligatoirement vous aurez de plus en plus de joueurs locaux au sein de la sélection. Ensuite, que les meilleurs, la crème de la crème, aillent vers un «football supérieur» c’est logique. Même en Europe les Français, les Belges, les Suisses, partent vers l’Angleterre l’Espagne ou l’Italie. Donc, il existe toujours un pays plus attractif que le vôtre et vers lequel les gros talents s’en vont. Mais la majorité des joueurs doit rester dans le pays et, pour l’obtenir, il faut leur offrir une compétition nationale de qualité.

CAF.Online (05/05/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par adsm le Ven 7 Mai - 21:29





Cette décision a été prise à l'issue d'une réunion au siège de la FIFA entre les responsables de la CAF et de la Fédération togolaise (FTF), en présence du président de la FIFA Joseph Blatter, en sa qualité de médiateur auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS).

Le Togo avait été suspendu le 30 janvier pour s'être retiré de la CAN 2010, sur décision gouvernementale, à la suite du mitraillage de sa délégation, le 8 janvier à Cabinda (Angola), qui avait fait deux morts. Il avait demandé au TAS l'annulation de cette décision.

«Eu égard à l'aspect fortement émotionnel entourant cette affaire, les parties se sont efforcées de trouver une solution raisonnable afin de clore le dossier, a estimé Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS. C'est une bonne nouvelle pour les joueurs de l'équipe togolaise ainsi que pour le TAS qui a pu trouver une issue favorable à cette médiation.»

20minutes online

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par adsm le Ven 7 Mai - 21:40

Mali : Giresse, c’est fait !

Le Français Alain Giresse va s’engager pour deux ans avec les Aigles du Mali

vendredi 7 mai 2010 / par Nicholas Mc Anally/Afrik-foot


Alain Giresse et le Mali, c’est fait. Les tractations ont duré un temps mais le Français va signer en faveur des Aigles du Mali pour deux ans. Avec un objectif clair : redresser la barre et qualifier les troupes de Mahamadou Diarra et Seydou Keita pour la Coupe d’Afrique 2012.

Cette fois, c’est fait : Alain Giresse sera le nouveau sélectionneur des Aigles du Mali. La fédération malienne de football s’était un peu avancée à la fin du mois d’avril en annonçant son choix comme acquis. Finalement, malgré le délai de réflexion demandé par le technicien français, un accord a pu être trouvé entre les deux parties.

"C’est confirmé, je vais signer pour deux ans", a révélé à Afrik.com l’ancien sélectionneur du Gabon à la Coupe d’Afrique des Nations. Du côté de la fédération, on s’est félicité de l’arrivée de l’ex-milieu de terrain des Bleus. "Nous sommes très satisfait d’avoir une telle expertise et une telle expérience avec nous. Alain Giresse sera une référence pour nos joueurs, c’est ce dont ils avaient besoin. Il a été un très grand joueur de foot : il a un bagage à transmettre à tout le monde après être passé dans de très grands clubs et une grande équipe nationale. C’est ce dont le Mali avait besoin pour réaliser les meilleures performances", nous a-t-on affirmé.

Un staff mi-français mi-malien

Il faut dire que, malgré les Frédéric Kanouté (FC Séville), Mahamadou Diarra (Real Madrid) et autre Seydou Keita (FC Barcelone), les Aigles avaient livré une performance décevante à la CAN 2010, échouant de peu dans le groupe 1, derrière l’hôte angolais et les Fennecs d’Algérie. "Cela s’est joué à peu de chose, ils pouvaient passer", a expliqué Giresse, qui a déjà une idée derrière la tête pour résoudre les problèmes de la sélection nationale : "Il y a un travail à cerner, on va réaliser des entretiens avec les joueurs et on verra."

Justement, le premier dossier sur lequel le nouveau sélectionneur malien devrait s’attabler est celui de Frédéric Kanouté. Le buteur du FC Séville avait claqué la porte de la sélection au terme de la campagne angolais, déçu de la prestation des siens. "Pour être en sélection, il faut en avoir envie et se sentir concerné", a botté en touche un Giresse qui prend en main sa deuxième sélection africaine. A la fédération, cependant, on affirme que "les portes lui restent ouvertes."

Objectif CAN 2012

L’ancien entraîneur de Toulouse et du PSG s’était déjà rendu au Mali en début de moi afin de visiter les principales infrastructures sportives qui concernent directement l’équipe nationale, à savoir le Centre pour sportifs d’élite Ousmane Traoré de Kabala et le Stade du 26 mars de Yirimadio. Après s’être imprégné de l’atmosphère malienne, Alain Giresse, est retourné à Paris, sans pourtant s’engager officiellement avec le Mali.

Pour le reste, l’objectif est clair : se qualifier pour la CAN 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale. Même si, dans un groupe composé du Zimbabwe, du Cap Vert et du Liberia, le Français sait que ce ne sera pas forcément facile : "Il faudra faire preuve de respect. Je ne vais pas faire croire que nous sommes le Cameroun ou le Nigeria. Il ne faut négliger personne et, surtout, ne pas se fier aux étiquettes." En attendant, Giresse est attendu à Bamako dans la dernière semaine de mai, afin de confirmer et de signer définitivement son contrat.

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par adsm le Sam 8 Mai - 11:44

Le president de la CAF va proposer au Comité éxecutif la levée de la suspension du Togo
07-05-2010





Le président de la Confédération africaine de football Issa Hayatou a accepté de demander au comité exécutif de la CAF la levée de la suspension du Togo pour les deux prochaines Coupe d'Afrique des nations, a annoncé vendredi la Fédération internationale de football (Fifa).

Cette décision a été prise à l'issue d'une réunion au siège de la Fifa entre les responsables de la CAF et de la Fédération togolaise (FTF) en présence du président de la Fifa Joseph Blatter, en sa qualité de médiateur auprès du Tribunal arbitral du sport.

"Un accord a été trouvé et le président de la CAF a accepté de demander au comité exécutif de la CAF de lever la sanction, a indiqué la Fifa dans un communiqué. Dans le même temps, la FTF a reconnu qu'elle n'avait pas communiqué à la CAF son retrait de la Coupe d'Afrique des nations conformément au règlement de la compétition et que la décision prise le 30 janvier 2010 par le comité exécutif de la CAF avait été conforme audit règlement de la compétition."

Le prochain comité exécutif de la CAF doit avoir lieu du 14 au 15 mai.

Le Togo avait été suspendu le 30 janvier pour s'être retiré de la CAN-2010, sur décision gouvernementale, à la suite du mitraillage de sa délégation, le 8 janvier à Cabinda (Angola), qui avait fait deux morts. Il avait demandé au TAS l'annulation de cette décision.

"Eu égard à l'aspect fortement émotionnel entourant cette affaire, les parties se sont efforcées de trouver une solution raisonnable afin de clore le dossier, a estimé Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS. C'est une bonne nouvelle pour les joueurs de l'équipe togolaise ainsi que pour le TAS qui a pu trouver une issue favorable à cette médiation."







© 2010 Cafonline.com - Tous droits réservés

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Sam 8 Mai - 12:00

Sage décision !

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par adsm le Sam 8 Mai - 12:09

rachid_as a écrit:Sage décision !

Il etait temps ! la CAF doit mettre désormais une dose de Sagesse mais plus de justice, dans les differentes décisions qu'elle prenne ....le Togo etait dans son droit de se retirer après l'effroyable attaque dont il a fait objet ...
la CAF devra plutot s'excuser et réparer les torts dont elle est responsable dans cette histoire .C'est elle la premiere garante de la sécurité de la compétion organisé sous son egide !!

Mais bon ! l'Afrique c'est l'Afrique ... drunken

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Mer 12 Mai - 10:50

Séminaire sur licence d'entraîneur CAF: un succès retentissant

Organisé au Caire par la CAF en collaboration avec la FIFA, le séminaire qui portait sur la licence B d’entraîneur CAF a été un franc succès comme l’a déclaré le directeur du développement de la CAF, Abdul-Moneim Hussein.
Les travaux qui se sont déroulés du 3 au 7 mai ont réuni des instructeurs de haut niveau venus de nombreux pays du continent, parmi lesquels Yeo Martial, champion d’Afrique en 1992 à la tête de la sélection de Côte d’Ivoire, d’anciens internationaux, le Marocain Mustapha El Haddaoui ou le Tunisien Sami Trabelsi.
L'objectif du séminaire était d'évaluer et de préparer les instructeurs de haut niveau au processus de préparation et d’’attribution des licences B de la CAF.

Le directeur du développement de la CAF a estimé à l’issue des travaux que ce séminaire constituait un événement historique qui allait donner un coup d’accélérateur à l’éclosion d’un football de plus en plus compétitif. Il a précisé que, devant la demande croissante de licences B, il était primordial de renforcer davantage la qualification des instructeurs. "Ce système de licence va aider les entraîneurs à améliorer la qualité de leur travail auprès des joueurs car eux-mêmes auront progressé dans leur métier », a indiqué Abdul-Moneim Hussein précisant que dans les années à venir, il serait obligatoire de posséder une licence d'entraîneur CAF pour être habilité à diriger en Afrique. "

L'un des participants Dominique Wansi du Cameroun a estimé que ce séminaire venait à point nommé; de nombreux pays ont déjà mis en place la licence C, il est normal aujourd’hui de passer à l’échelon supérieur. « Pour nous, les instructeurs, a déclaré Dominique Wansi, ce séminaire nous a permis de maîtriser les grandes lignes, les grands thèmes de son contenu, la méthodologie, les programmes, le rôle des instructeurs; il s'agit maintenant d'harmoniser la méthode et les critères de sélection, le système de formation et d'évaluation. Il permettra aux instructeurs et aux entraîneurs africains de parler d'une même voix et c’est très bien ainsi. "
Pour Jean-Michel Bénézet, directeur technique de la FIFA, l'introduction de la licence B va contribuer à dessiner l'avenir de l'entraîneur sur le continent.

"L'objectif à long terme est d'atteindre la mise en œuvre de licences identiques partout sur le globe grâce à la création d'un système d'équivalences, permettant aux entraîneurs de pouvoir exercer sur tous les continents, en Afrique, en Europe, en Asie, dans les Amérique nord, centre et sud, et en Océanie"

S'exprimant lors de la cérémonie de clôture, Hicham El Amrani, Secrétaire général adjoint de la CAF, a chaleureusement remercié la FIFA pour son appui financier, opérationnel et technique au cours de ce séminaire, contribuant au renforcement sur le terrain de la collaboration CAF-FIFA. Un partenariat existe déjà depuis janvier pour l’organisation de cours conjoints d’arbitrage

Une réussite saluée par tous les congressistes.

Caf.online (12/05/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Ven 14 Mai - 13:33

Levée des sanctions du Togo et amnistie générale

Réuni au Caire le Vendredi 14 Mai, le Comité Executif de la Confédération Africaine de Football a décidé, à la demande du Président Issa Hayatou de lever la suspension du Togo pour les deux prochaines Coupes d'Afrique des Nations Orange. La sanction avait été prononcée le 30 Janvier 2010 à Luanda à la suite du départ inopiné de la délégation du Togo le jour du coup d'envoi de la compétition.
Lors d'une réunion tenue à Zurich le 07 Mai dernier, sous les auspices du Président de la FIFA, Joseph Blatter, les représentants de la Fédération Togolaise de Football ont reconnu publiquement leur erreur, notamment celle de n'avoir pas communiqué à la CAF son retrait de la Coupe d'Afrique des Nations Orange conformément aux règlements de la compétition. La délégation Togolaise a officiellement reconnu que son forfait de la 27ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations n'était pas légitime et contrevenait aux règlements de la CAF. La fédération Togolaise comprend que la CAF ait appliqué la sanction suite au non respect par la FTF de la procédure de retrait prévue par le règlement de la compétition.

Prenant la parole devant les membres du Comité Exécutif, le Président Hayatou a rappelé que la CAF était garante des lois et règlements de son institution et qu'en toutes circonstances, y compris les plus douloureuses, elle avait le devoir de les faire respecter.

Suite à la levée de la sanction, le Togo est réintégré dans les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nation 2012.

Par ailleurs le Comité Exécutif, sur proposition de son Président, a décidé à l'unanimité de prononcer une amnistie générale de toutes les sanctions en cours, à l'exception de celles qui auraient été prononcées pour une agression physique à l'encontre d'un arbitre ou d'un officiel.

Le Président Hayatou a indiqué qu'à la veille d'un événement unique dans l'histoire de l'Afrique, l'organisation de la Coupe du Monde du Football, les différents acteurs notamment les joueurs qui ont favorisé la désignation de l'Afrique du Sud doivent être associés et bénéficier de retombées de la grande fête du Football Mondial organisée sur le sol Africain.

Caf.online (14/05/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Dim 16 Mai - 15:03

Officiel: la CAN passera des années paires aux années impaires à partir de 2013

Réuni les 14 et 15 mai au Caire sous la présidence d’Issa Hayatou, le Comité exécutif de la CAF a examiné plusieurs rapports et pris certaines décisions importantes.



1. Dossier togolais: Le Comité exécutif de la CAF a levé la sanction du Togo et réintégré le pays dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2012. Cliquer ici pour lire la décision intégrale du TAS

2. CAN Orange 2012: Le Comité exécutif a entendu le rapport du responsable de la dernière mission d’inspection au Gabon et en Guinée Equatoriale. La CAF s’est mis d’accord avec les comités locaux pour un suivi régulier de l’avancement des opérations. La prochaine tournée d’inspection aura lieu fin juillet-début août.
3. CAN 2015 et 2017. Le Comité exécutif a approuvé le passage de la Coupe d'Afrique des Nations des années paires aux années impaires à compter de 2013. La CAN 2014 a, en conséquence, été avancée à 2013 après l’accord officiel donné par la Libye lors de la visite du Président Issa Hayatou dans le pays au mois de mars dernier.
Dans les prochaines semaines, les associations nationales recevront les documents pour le dépos éventuel de leur candidature à l’organisation des CAN 2015 et 2017.
Par ailleurs, la Libye organisera également la troisième édition du CHAN en 2013 puisque le passage de la CAN des années paires aux années impaires implique le mouvement inverse pour le CHAN.

4. Championnat d'Afrique de futsal: la compétition initialement prévue du 12 au 24 Décembre 2010 a été décalée de trois jours et se tiendra, à la demande de la fédération burkinabe, du 15 au 27 Décembre 2010.

5. Couverture TV de la CAN Orange 2010 : la direction du marketing de la CAF a présenté un rapport mettant en évidence l'énorme succès médiatique de l'événement phare de l'Afrique avec plus de 25 000 heures de diffusion cumulée. Le nombre estimé de téléspectateurs atteint le chiffre de 887 millions de personnes avec une audience cumulée de plus de 11 milliards de téléspectateurs à travers le monde.

6. Congrès de la CAF 2011. Le Comité exécutif a approuvé la date du 23 Février 2011 pour la prochaine assemblée générale ordinaire de la Confédération à Khartoum (Soudan).


Caf.Online (16/05/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Mar 18 Mai - 22:58

Sanction minimale contre l'Egypte : la FIFA encourage la violence dans le football en Afrique

Après plusieurs reports, la décision de la commission de discipline de la FIFA sur le match Egypte-Algérie est tombée. La FIFA a annoncé, mardi 18 mai, avoir infligé une sanction à l’Egypte après l’agression, le 12 novembre dernier, de l’équipe d’Algérie au Caire par des supporters égyptiens déchaînés. Elle lui a interdit de disputer à moins de 100 km du Caire ses deux premiers matches de qualification au Mondial 2014. Une sanction assortie d’une amende d’environ 71 000 euros.

La Fifa a par ailleurs estimé qu'elle n'avait pas assez d'éléments pour ouvrir une enquête sur le déroulement du match de barrage à Khartoum, le 18 novembre dernier, et a décidé de « clore le dossier ». Les Egyptiens avaient demandé l’ouverture d’une enquête sur ce match, accusant les
supporters algériens d’avoir agressé leurs supporters.

Dans sa décision concernant le match du Caire, la Fifa estime que « la Fédération Égyptienne n'a pas pris toutes les mesures de sécurité nécessaires pour assurer la sécurité de la délégation algérienne ainsi que la sécurité et l'ordre dans le stade international du Caire » lors du dernier match de
qualification pour le Mondial-2010 entre les deux pays disputé le 14 novembre 2009.

En réalité, la FIFA s’est contentée d’une sanction minimale, voire symbolique. Interdire à une équipe d’un pays aussi vaste que l’Egypte de disputer ses deux premiers matches dans sa capitale n’est pas tout à fait une sanction. Ni la Fédération égyptienne, reconnue coupable de négligences, ni les supporters égyptiens qui ont fait preuve de violences n’ont été pénalisés.

Au regard de la gravité des événements qui se sont déroulés au Caire, on s’attendait à des sanctions plus lourdes, comme par exemple une suspension de l’Egypte du prochain Mondial ou une obligation de disputer tous les matches de qualification à huis clos. En choisissant une sanction symbolique, la FIFA va encourager l’utilisation de la violence comme moyen légal pour obtenir une qualification au Mondial en Afrique. Car, l’instance dirigeante du football mondial n’est pas complaisante avec les hooligans dans les autres continents, notamment en Europe.

Cette décision surprenante s’explique en partie par le poids de l’Egypte au sein de la CAF. Joseph Blatter, président de la FIFA, est candidat à sa propre succession en 2011. Il aura besoin de l’appui de la Fédération égyptienne. Un élément qui a sans doute pesé dans la décision scandaleuse de la FIFA aujourd’hui.

TSA (18/05/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par azulman93 le Mer 19 Mai - 12:28

il fallait pas autant reporter pour cette petite sanction, honteux !

azulman93

Messages : 309
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Mer 19 Mai - 12:32

azulman93 a écrit:il fallait pas autant reporter pour cette petite sanction, honteux !

Je crois que ce retard est dû à un arrangement au sommet. une petite sanction pour l'Egypte et une amnistie pour Chaouchi et Belhadj......

Sinon, les arabes sont ainsi fait pourri jusqu'à la moelle !
Personnellement, je soupçonne une intervention saoudienne pour amortir la sanction de la Fifa, sinon je n'ai pas compris pourquoi la FAF n'a pas déposé plainte aussi! Cette affaire a été seulement jugé par rapport aux constatations des délégués de la FIFA et suite au tapage créé par l'affaire sur les médias.....sinon la FAF n'a rien fait de son coté......

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par amcum_ni le Lun 5 Juil - 16:52

AP source: Nigeria drops threat to suspend team



ABUJA, Nigeria — A person with knowledge of the situation tells The Associated Press that Nigerian president Goodluck Jonathan has dropped his plan to suspend the national team.

The person spoke on condition of anonymity because the official announcement had not yet been made.

FIFA gave Nigeria until Monday evening to back off the suspension or face broader penalties.

A presidential spokesman announced last Wednesday that the team would be suspended for two years after Nigeria left the World Cup with just one point from three matches. Corruption allegations also have trailed the team.

http://www.cbc.ca/sports/soccer/fifaworldcup/nigeria/story/2010/07/05/sp-nigeria-soccer-ban.html
---

En quelques mots, d'après une source anonyme, le president du Nigeria reviendra sur sa décision de ban de l'équipe nationale nigériane.
Cette personne est restée anonyme due a l'annonce officielle qui n'a pas encore été faite.

amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Jeu 7 Oct - 11:38

Sénégal : Sow et les Lions montrent les crocs

Dans le football de haut niveau, les petits détails font la différence. Dirigeants, entraineurs et joueurs servent cette analyse convenue à tour d’interviews pour expliquer l’impitoyable constat du terrain. Mais parfois, ces fameux petits détails ne sont pas sur la pelouse et peuvent vraiment changer une équipe. Chez le Sénégal version Amara Traoré, Moussa Sow nous prouve que la suffisance n’existe plus.

"Je n’avais rien préparé, cela aurait été irrespectueux pour l’adversaire", avoue-t-il en préambule, pour commenter sa joie après son premier but avec les Lions de la Teranga face à la RD Congo (2:4) en match d’ouverture des qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2012. "Une remise en ordre s’imposait et elle a été faite", confie à FIFA.com le buteur de Lille. "On a reculé pour mieux sauter."

Absent de la dernière édition de la CAN en Angola et de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010, le quart de finaliste de Corée/Japon 2002 a confirmé sa renaissance à Lubumbashi. Il a gagné, séduit et affiché une unité qui, dixit Mamadou Niang au printemps dernier, était la racine des maux passés : "Il n’y avait pas d’équipe, pas de collectif. Les mauvais rapports entre certains ont fini par tout faire péter au sein de cette sélection."

"Le mélange est parfait"
Architecte et chef de chantier, Traoré a imposé sa philosophie avec pédagogie, fermeté et complicité. Contre la RDC, pour la première fois depuis près de dix ans le Sénégal se présentait pour un match officiel avec une sélection comptant cinq joueurs évoluant dans le championnat national. De quoi ravir tout un pays fou de foot et trop longtemps frustré par les résultats de sa sélection. "On doit une revanche au peuple sénégalais", confirme d’ailleurs Sow.

"Nous sommes encore en période de reconstruction, avec beaucoup de nouveaux joueurs et de binationaux comme moi", développe l’attaquant du LOSC, arrivé en sélection il y a un an. "L’équipe est plus jeune mais le mélange avec les cadres est parfait. Les vétérans ont connu les mauvais moments, ils veillent à ce qu’on ne refasse pas les mêmes erreurs. On a tiré les leçons et nos anciens sont les garants de cet état d’esprit."

Ce nouveau chapitre dans le roman des Lions de la Teranga s’est ouvert en Grèce en mars, premier match de l’ère Traoré conclu par une victoire (0:2) qui est alors l’Olympe pour des Lions en quête de rédemption. "Les matches amicaux nous ont permis de poser nos bases", souligne Sow. "Beaucoup d’éléments de ce groupe évoluent en Ligue 1. C’est une valeur ajoutée car on se connaît vraiment tous bien. L’ambiance est extraordinaire, ça rigole beaucoup. On a l’impression que cette équipe a toujours été là alors qu’elle est neuve", poursuit l’ancien international Espoir français, qui ne "regrette absolument pas d’avoir choisi le Sénégal."

Pour l’ex-Rennais, la philosophie de Traoré tient en un seul mot : respect. Celui de l’adversaire et des coéquipiers d’abord - "Le staff est très vigilant là-dessus. Il fait en sorte qu’on soit toujours correct, au sein du groupe et avec l’extérieur." - Mais le respect sénégalais s’exprime aussi sur le terrain, par celui voué au jeu. "Le coach veut vraiment qu’on prenne du plaisir sur le terrain, et il sait que ça passe par un jeu qui colle à notre mentalité, notre culture."

"Un modèle de reconstruction"
Traoré confirme cette vision du football, avec passion et assurance : "On a vu l’équipe d’Espagne avec Xavi et Iniesta. Le football moderne, ce sont des milieux techniques et pas des mastodontes devant la défense, incapables de faire des relances. A l’image de Rémi Gomis, Mickaël Tavares, Makhtar Thioune, on a des garçons qui sont des footballeurs et ne se limitent pas à récupérer des ballons."

Sow peut donc le clamer sans forfanterie : ce Sénégal-là a les moyens de faire jurisprudence. "On peut devenir un modèle de reconstruction réfléchie et patiente. La fédération s’est posée les bonnes questions. Elle a pris le temps de dresser un diagnostic et a su prendre sans les bonnes décisions sans se précipiter pour bien repartir."

"J’espère qu’on va profiter d’avoir été au fond du trou pour tout rebâtir", clamait Niang en février dernier. Parfois, les petits détails font la différence. Aujourd’hui, le détail sénégalais, c’est de savoir joindre les actes à la parole...

Fifa.Com (07/10/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Jeu 7 Oct - 15:34

Futsal : tirage au sort reporté

Le tirage au sort du 2e Championnat d’Afrique de Futsal initialement programmé le samedi 9 octobre à Ouagadougou a été reporté jusqu’à nouvel ordre.
La prochaine date sera communiquée ultérieurement par la Confédération Africaine de Football.

La dernière édition, organisée en 2008, a été remportée par la Libye, pays organisateur

Caf Inline (07/10/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Lun 24 Jan - 12:14

CAN U17 : Les Etalons règnent sur l'Afrique

La troisième fois aura été la bonne pour le Burkina Faso, qui a remporté le Championnat d’Afrique U-17 de la FIFA au Rwanda ce week-end, après avoir perdu deux finales continentales. Sa victoire 2:1 face aux locaux, samedi à Kigali, est venue clôturer une campagne déroutante de la part des deux équipes. Les Burkinabés ont su rebondir après s’être inclinés lors de leur entrée en lice et les Rwandais sont passés tout près de récolter les fruits de leur gros investissement dans les catégories de jeunes ces dernières années.

Les deux sélections sont qualifiées pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011, qui se déroulera au Mexique en juin et juillet. La délégation africaine sera complétée par la Côte d’Ivoire et le Congo, éliminés en demi-finales mercredi. Malgré sa défaite en finale, le Rwanda peut être fier de sa toute première qualification à une compétition de la FIFA.

Une finale mémorable
Les jeunes Burkinabés, qui s’étaient inclinés face aux locaux sur le même score en ouverture des deux semaines d’épreuve, ont surmonté des obstacles de taille pour brandir le trophée. Dans un match à l'engagement physique surprenant compte tenu de l'âge des protagonistes, le public rwandais a joué à fond son rôle de douzième homme, mais les visiteurs sont restés concentrés, solides en défense et pragmatiques en attaque.

L’exclusion de leur défenseur Bassirou Kanazoe à une demi-heure de la fin aurait pu les perturber, mais il n'en a rien été. Au final, ils ont infligé une douloureuse désillusion au pays organisateur. C’est une frappe lointaine d’Abdoul Aziz Kaboré en fin de rencontre qui a fait la différence et plongé l’Amahoro National Stadium dans un profond silence. Une chape de plomb s'est abattue sur l'arène, alors que le ballon revenait sur le terrain, renvoyé par le filet.

Pendant la première période, le Burkina Faso entretient le stress du public en faisant jeu égal avec son adversaire. Justin Mico gaspille deux grosses occasions pour les locaux tandis que les visiteurs répliquent en procédant par contres rapides. À la 59ème minute, les Burkinabés profitent d’une erreur du capitaine rwandais Faustin Usengimana pour prendre l’avantage.

Huit minutes plus tard, le public explose de joie en voyant Tibingana Mwesigye égaliser d’un missile longue distance, mais il déchante lorsque Kaboré offre le titre à l’équipe menée par le Portugais Rui Manuel Vieria. Au premier tour, les Burkinabés avaient devancé les Rwandais à la différence de buts grâce à leur succès 4:0 contre l’Égypte et leurs prestations tout au long de cette compétition à huit équipes justifient pleinement leur titre.

Quant au Rwanda, il n’a plus qu’à ruminer cette occasion manquée, l'entraîneur français Richard Tardy insistant sur la nécessité de tirer des enseignements de cette défaite. "Nous avons joué le match avant d'entrer sur le terrain. Il y avait beaucoup de pression sur les joueurs, les attentes étaient énormes et ça les a peut-être perturbés. Les Rwandais sont déçus du résultat, mais il faut être satisfait car nous avons disputé une finale et nous sommes qualifiés pour la Coupe du Monde."

Quatre tickets distribués
Les deux finalistes peuvent en effet se réjouir de leur parcours et de la bonne santé de leurs petites catégories. Très ouverte en raison de l'absence du Ghana et du Nigeria, cette compétition a mis en évidence le nivellement des valeurs. Sachant qu'ils étaient qualifiés pour l'épreuve suprême, les quatre demi-finalistes ont pu méditer sur le niveau de performance qu'ils devront produire afin d'avoir leur mot à dire au Mexique.

Des deux perdants du dernier carré, le groupe ivoirien semblait le plus performant, mais il n'a pas su trouver le chemin des filets contre le Rwanda et a été terrassé par un but de Mico en seconde période. "Ça a été notre pire match, nous n'étions pas dans un bon jour", regrettait le sélectionneur ivoirien Alain Gouaméné, lui-même champion d'Afrique il y a deux décennies. "C'est dommage que ce mauvais jour tombe à ce stade. Nous aurions dû garder notre organisation et notre concentration. Mais les joueurs sont jeunes et ils ont encore beaucoup de chemin à faire."

Les jeunes Éléphants se consoleront avec les quatre réalisations de leur joueur Guy-Stéphane Bédi, co-meilleur buteur de la compétition avec le Congolais Epako Stevy et le Burkinabé Sanou. En demi-finale, ce dernier a souvent inquiété le Congo avec ses coéquipiers, mais cette rencontre soldée par un nul 1:1 a finalement dû se décider depuis le point de penalty. Les éliminés du premier tour sont l'Égypte, le Mali, le Sénégal et la Gambie. Tenante du titre, cette dernière est passée bien loin de la passe de deux qu'elle visait.

Sachant que le Nigeria et le Ghana ont remporté cinq Coupes du Monde U-17 de la FIFA à eux deux, les quatre qualifiés africains seront attendus au tournant lors de la compétition mexicaine, du 18 juin au 10 juillet.

Fifa.com (24/01/2011)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par rachid_as le Jeu 27 Jan - 10:54

CAN Orange 2015 et 2017 : Désignation des pays organisateurs

Le Comité Exécutif de la CAF se réunira le samedi 29 janvier à Lubumbashi (RD Congo, en marge de la Super Coupe, afin de déterminer le pays organisateur de la CAN 2015 et celui de la CAN 2017.

Les deux pays ayant déposé une candidature en bonne et due forme, l’Afrique du Sud et le Maroc effectueront une présentation au Cercle Mubunda du centre de conférence de la Gcamines avant la délibération du Comité Exécutif.

Le president de la CAF Issa Hayatou tiendra un point de presse après la décision du Comité Exécutif qui portera sur l’attribution de l’année à l’un ou l’autre. Si le choix se porte sur le Maroc pour 2015, l’Afrique du Sud sera automatiquement désigné pour 2017 et vice-versa.

Les medias désireux d’assister à la conférence de presse sont invités à se faire connaître en adressant un e-mail à CAF Media channel, mediachannel@cafonline.com.
Pour information, le coup d’envoi de la Super Coupe entre le TP Mazembe (RD Congo) et le FUS de Rabat (Maroc) sera donné à 15h30 le 29 janvier au stade de la Kenya.

CAF-Online (27/01/2011)

=============================

Deux pays pour deux éditions, le Maroc aura 2015, l'Afrique du Sud aura 2017 ! Sauf si la CAF ne veut pas laisser la compétition en Afrique du Nord pour deux éditions de suite (Libye 2013) quoi que ça s'est déja arrivé (MAROC 1988, Algérie 1990)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Africa News

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum