CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Ven 11 Juin - 13:40

Les Espagnols sont en Afrique du Sud



La sélection espagnole, la dernière à arriver en Afrique du Sud pour le Mondial, a pris ses quartiers vendredi à Potchefstroom, à une centaine de kilomètres au sud-est de Johannesburg, où elle sera hébergée dans une résidence universitaire.

Les Espagnols, qui débuteront le Mondial mercredi à Durban contre la Suisse, sont arrivés vers 10H00 GMT, accueillis sur les derniers mètres de leur trajet en bus par plusieurs centaines de personnes agitant des drapeaux et soufflant dans leurs vuvuzelas.

"Les habitants m'ont dit qu'ils étaient vos frères et que vous étiez leurs frères", a déclaré le maire Andrew John Maphetle aux joueurs après une courte cérémonie de bienvenue avec des chants et des danses sud-africaines.

Plusieurs joueurs ont paru fatigués après le long trajet de l'Espagne à Johannesburg, où ils ont pris un second avion dans la matinée pour rejoindre leur camp de base.

Les champions d'Europe, qui affronteront également le Chili et le Honduras dans le groupe H, doivent participer à un premier entraînement à 16H30 GMT, ce qui devrait leur permettre de regarder le match d'ouverture de la compétition entre l'Afrique du Sud et le Mexique (14H00 GMT).

Fifa.com (11/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Ven 11 Juin - 20:23

Espagne : Iniesta s'est entraîné à l'écart du groupe



La sélection espagnole a effectué vendredi son premier entraînement en Afrique du Sud, à Potchefstroom (sud), au cours duquel le milieu de terrain Andrés Iniesta, blessé, est resté à l'écart du groupe.

Le joueur du FC Barcelone, victime d'un petit oedème à la cuisse droite lors du match de préparation contre la Pologne mardi, n'est entré sur le terrain qu'une quinzaine de minutes après ses coéquipiers: il a trottiné et touché un peu le ballon, aux côtés d'un préparateur physique.

Les Espagnols espèrent qu'Iniesta sera rétabli pour leur entrée en lice dans le Mondial-2010, mercredi à Durban contre la Suisse (groupe H).

Le reste des joueurs, dont Fernando Torres qui avait le genou droit recouvert d'un bandage, s'est échauffé avant de travailler la conservation du ballon.

La séance, d'une cinquantaine de minutes, a pris fin avec des exercices de récupération.

L'Espagne, dernière équipe à arriver en Afrique du Sud, a pris vendredi ses quartiers à Potchefstroom, où elle sera hébergée dans une résidence universitaire.

Fifa.com (11/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Sam 12 Juin - 13:09

Espagne : Iniesta toujours à l'écart, Xabi Alonso écourte



Le milieu de terrain espagnol Andrés Iniesta s'est à nouveau entraîné en marge de ses coéquipiers samedi à Potchefstroom (sud), lors d'une séance matinale que Xabi Alonso a dû écourter en raison d'une petite douleur musculaire.

Le milieu de terrain du Real Madrid s'est retiré un quart d'heure avant le terme de l'entraînement, apparemment en raison d'une petite douleur musculaire qui ne semblait toutefois pas grave.

De son côté, Iniesta, toujours en récupération après un petit oedème à la cuisse droite contracté lors du match de préparation contre la Pologne lundi, est apparu sur le terrain d'entraînement presque cinquante minutes après ses coéquipiers.

Il a effectué quelques courses et exercices spécifiques en compagnie d'un des préparateurs physiques de la Roja.

Les Espagnols espèrent qu'Iniesta sera rétabli pour leur entrée en lice dans le Mondial-2010 mercredi à Durban contre la Suisse (groupe H).

Le reste du groupe a quant à lui travaillé pendant 75 minutes le jeu en profondeur, les centres dans la surface, ainsi que le pressing et la possession du ballon. Une autre séance d'entraînement est prévue samedi après-midi.

Fifa.com (12/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Sam 12 Juin - 17:23

Honduras : David Suazo incertain contre le Chili



L'attaquant du Honduras David Suazo, qui souffre d'une blessure musculaire, a engagé une lutte contre la montre pour espérer débuter le Mondial-2010 contre le Chili (Groupe H) mercredi.

Suazo a assuré samedi en conférence de presse que sa "récupération évoluait favorablement". "Aujourd'hui je me suis entraîné avec mes coéquipiers et je me sens chaque bien mieux. Espérons que d'ici mercredi je pourrai donner une réponse positive et voir jusqu'à quel point je pourrai être utilisé."

"Mon coeur me dit qu'il voudrait être de tous les matches, les jouer à fond, mais ça dépend d'autres facteurs. Il reste deux jours pour décider et tout dépendra de ces deux jours", a-t-il ajouté en insistant sur sa "profonde motivation".

De son côté, le sélectionneur hondurien Reinaldo Rueda, qui a décrit la blessure comme "pas grave mais délicate", n'a pu déterminer "le pourcentage de chance de le voir participer au match contre le Chili". "On va déjà espérer qu'il s'entraîne déjà plus et avec opposition", entre dimanche et le jour du match.

Outre le Chili, le Honduras affrontera dans le groupe H l'Espagne le 21 juin et la Suisse le 25 juin.

Fifa.com (12/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Sam 12 Juin - 21:06

Espagne : Iniesta toujours à l'écart du groupe



Le milieu de terrain espagnol Andrés Iniesta, comme en matinée, s'est encore entraîné à l'écart du groupe de ses coéquipiers lors de la séance de l'après-midi des champions d'Europe, samedi à Potchefstroom (sud), alors que les milieux Xabi Alonso, Xavi et Sergio Busquets et le défenseur Gerard Piqué ont été ménagés.

Ces quatre joueurs "sont restés au gymnase, l'encadrement ayant décidé de les ménager", a expliqué la Fédération espagnole de football, précisant que c'était par simple mesure de précaution.

Xabi Alonso, le milieu de terrain du Real Madrid, avait abandonné l'entraînement du matin un quart d'heure avant la fin, apparemment en raison de petites douleurs musculaires.

Iniesta, lui, toujours en récupération après un petit oedème à la cuisse droite contracté lors du match de préparation contre la Pologne lundi, a continué à travailler individuellement mais n'est resté que 20 minutes sur le terrain.

Durant ce second entraînement du jour, le sélectionneur Vicente del Bosque a programmé une petite opposition où il a essayé un duo d'attaquants formé de Fernando Torres et de Fernando Llorente, avant que David Villa ne prenne la place de ce dernier. Puis, il a fait jouer des 5-5 sur un tiers de terrain, avant de mettre un terme à une séance ayant duré une bonne heure.

Fifa.com (12/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Dim 13 Juin - 14:36

Suisse, Fernandes : "C'est la meilleure équipe de tous les temps"



Le milieu de terrain Gelson Fernandes a estimé dimanche que l'Espagne, qu'il affronte avec la Suisse dès ses débuts dans le Mondial-2010 mercredi à Durban, était "la meilleure équipe de tous les temps", et qu'il faudrait aux Suisses "du culot".

"C'est la meilleure équipe de tous les temps, ils jouent comme le Barça, a-t-il avancé au camp de base de la "Nati" à Vanderbijlpark (sud de Johannesburg). Ils ont une bonne transition défense-attaque, j'ai rarement vu une telle maîtrise collective".

"On voit qu'ils s'éclatent véritablement sur le terrain. C'est beau à voir, et ça doit être superbe de jouer contre eux, a-t-il ajouté. Ils sont favoris, très forts, tactiquement et techniquement".

"Il faut faire un pressing très haut et très fort sur le porteur du ballon, je pense que c'est la clef, a assuré Fernandes. Il faudra tout donner, jouer avec du culot, et tout peut se passer".

Fifa.com (13/06/2010)


Dernière édition par rachid_as le Dim 13 Juin - 16:44, édité 1 fois
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Dim 13 Juin - 14:42

Espagne : Iniesta s'est entraîné avec le groupe



Le milieu de terrain espagnol Andres Iniesta s'est entraîné avec le groupe lors de la séance matinale de dimanche, après avoir suivi toute la semaine un programme spécifique visant à le faire récupérer d'un oedème à la cuisse droite.

Présent au côté de ses coéquipiers sur le terrain d'entraînement de l'université de Potchefstroom (centre) dès 10h30 (08h30 GMT), Iniesta s'est échauffé normalement et a travaillé la possession du ballon et le pressing, avant de se retirer au bout d'une demi-heure, comme prévu par l'encadrement de la Roja.

Le milieu Xabi Alonso, qui avait été ménagé la veille en raison de petites douleurs musculaires, a également participé à la séance.

De fait, le sélectionneur Vicente Del Bosque a enfin pu compter sur un groupe au complet, avant de débuter le Mondial-2010 mercredi contre la Suisse à Durban.

Si pour la défense les petites oppositions ont confirmé que Sergio Ramos, Gerard Piqué, Carles Puyol et Joan Capdevila devraient être titulaires, Del Bosque a ensuite scindé ses milieux et attaquants en deux groupes.

D'un côté Xavi, Sergio Busquets, Xabi Alonso et Navas, avec Fernando Llorente et Fernando Torres en attaque. De l'autre Cesc Fabregas, Javier Martinez, David Silva et Juan Manuel Mata, avec Villa seul en pointe.

Fabregas pourrait être une alternative à Iniesta au cas où le joueur catalan ne pouvait pas jouer contre la Suisse.

Mais Vicente Del Bosque se refusait samedi à cette éventualité sur la chaîne espagnole Telecinco: "Il (Iniesta) débutera. Lors du prochain entraînement (dimanche), il touchera le ballon. De toute façon il reste de la marge pour espérer le titulariser."

Fifa.com (13/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Dim 13 Juin - 16:45

Suisse : Gelson Fernandes, trois poumons et huit langues



Le milieu Gelson Fernandes, qui a peut-être récemment gagné sa place de titulaire pour l'entrée en lice de la Suisse dans le Mondial-2010 mercredi, se distingue par son endurance et sa polyvalence, ainsi que par son profil atypique de polyglotte.

L'international suisse est aussi un Suisse international: "Je suis né dans un pays (Cap-Vert, ndlr) où l'on parle portugais et ma mère m'a très vite appris le créole", avait-il confié au site de la Fifa début juin.

"Quand nous avons déménagé en Suisse, j'ai intégré une école dans laquelle on apprenait le français, le suisse-allemand et l'italien, a-t-il poursuivi. Une fois transféré à Manchester City, il a bien fallu que je me mette à l'anglais. Mais j'avoue, je me suis lancé dans l'espagnol et le chinois uniquement par plaisir".

Avec la presse, le polyglotte est bavard, et tranquille... Un mot qui renvoie à son coéquipier Tranquillo Barnetta, pilier de la "Nati" auquel il est en passe de prendre la place de milieu gauche. "Non, je ne la lui ai pas prise!", a protesté Fernandes dimanche.

Coffre
N'empêche: il a brillé à ce poste contre l'Italie en match de préparation (1-1 le 5 juin à Genève). "Mon rôle était, d'abord, de bloquer le couloir et de prendre les espaces quand j'en avais l'opportunité, offensivement", détaille Fernandes, qui parle d'un match "correct" de sa part.

Le sélectionneur Ottmar Hitzfeld apprécie le coffre de l'habituel milieu récupérateur, qu'il pourrait utiliser pour contrecarrer Xavi, le moteur espagnol. "J'aime jouer au foot, résume l'intéressé. Je n'ai pas de problème pour jouer à gauche, à droite, au centre, en défense. Si l'entraîneur me demande de jouer gardien, j'y vais!"

En 2007, les qualités du capitaine de l'équipe de Suisse Espoirs attirent Manchester City et son entraîneur d'alors, Sven-Goran Eriksson, qui le recrute en provenance du FC Sion. Il gagne sa place chez les Citizens puis la perd, victime de pépins physiques et de la concurrence.

En 2009, direction Saint-Etienne. Saison noire. Fernandes déçoit puis monte en régime. Le Mondial permet de relativiser: "C'est grâce à mon club que je suis là, et je ne vais pas cracher sur cette saison, parce qu'elle m'a permis d'être ici".

Fifa.com (13/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Dim 13 Juin - 18:38

Espagne : La camaraderie, moteur des Espagnols



Des rires, des jeux et des blagues : l'ambiance bon enfant qui règne dans la sélection espagnole se reflète sur le terrain où l'union entre les joueurs est totale, à l'heure de débuter la Coupe du Monde de la FIFA mercredi à Durban contre la Suisse (Groupe H).

"J'ai découvert de nouveaux coéquipiers, qui m'aident à me sentir bien. Je m'amuse comme jamais. Depuis le premier jour, je me suis bien adapté", raconte Jesus Navas, ailier virevoltant du FC Séville, notamment réputé pour ses problèmes d'anxiété qui l'ont longtemps empêché de rejoindre la sélection.

Ces paroles démontrent l'intense solidarité entre les joueurs de la Roja, dans laquelle les anciens prennent le soin d'accueillir au mieux les jeunes comme Navas, l'attaquant Pedro où le milieu Javi Martinez.

"C'est sympa, il y a une bonne ambiance, de la camaraderie. N'importe quel gamin qui arrive en sélection voit qu'elle transpire de joie. Etre ici est un motif de satisfaction et un privilège", affirme le gardien et capitaine Iker Casillas.

Dans un vestiaire constellé de stars, aucune ne brille plus que l'autre et cela se voit sur le terrain où chaque joueur se bat pour l'équipe.

"Qualité humaine"
"Los secretos de la Roja" ("les secrets de la Roja"), un ouvrage récent du journaliste Miguel Angel Diaz insiste sur cette ambiance collégiale instaurée à chaque rassemblement de la Roja, aux entraînements et autres mises en place tactiques, où se succèdent, telles des "clasicos", des parties de cartes endiablées.

"J'ai été novice aux cartes, je me suis fait berner et j'ai donc pas mal perdu mais, ce qui est sûr, c'est que la sélection est avant tout un groupe humain magnifique", avait expliqué en avril l'attaquant Juan Manuel Mata.

"Si ce groupe s'est illustré sur le terrain (notamment en remportant l'EURO 2008, ndlr) c'est aussi par sa qualité humaine", a relevé récemment le sélectionneur Vicente del Bosque, dont le caractère affable contribue certainement au bien-être du groupe.

Un groupe dont Del Bosque a pris la tête à l'issue du titre européen en 2008, en remplacement de Luis Aragones, et avec lequel il a remporté 24 victoires en 25 rencontres, la seule défaite espagnole ayant été concédée aux dépens des Etats-Unis (0:2), en juin 2009, en demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA.

Un revers qui n'a nullement entamé le moral des troupes, qui ont entre leurs pieds une belle opportunité de décrocher (enfin) le premier titre mondial de l'Espagne.

Fifa.com (13/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 14 Juin - 13:26

Suisse : Frei et Behrami absents contre l'Espagne



Le milieu de terrain Valon Behrami et l'attaquant Alexander Frei, qui relèvent de blessure, seront absents de l'équipe de Suisse pour son entrée en lice dans le Mondial-2010 mercredi contre l'Espagne, a annoncé lundi leur sélectionneur, Ottmar Hitzfeld.

"J'ai décidé qu'Alex Frei ne pouvait pas encore jouer, a déclaré le technicien en conférence de presse. L'objectif, c'est de le faire participer au deuxième match, contre le Chili. Il faut qu'il s'entraîne intensivement, et il faudra qu'il soit à 100% disponible".

Le capitaine suisse s'est tordu la cheville droite à l'entraînement le 9 juin, juste avant le départ de la "Nati" pour l'Afrique du Sud. Il s'est remis à la course et au vélo.

"Je n'ai pas fait appel à Valon Behrami pour qu'il puisse soigner sa blessure jusqu'au match du Chili", a ajouté Hitzfeld. Le milieu est en délicatesse avec une cuisse.

Fifa.Com (14/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 14 Juin - 16:05

Espagne : Evolution favorable pour Iniesta



Le milieu de terrain espagnol Andrés Iniesta, incertain pour l'entrée en lice de la Roja contre la Suisse, mercredi dans le groupe H du Mondial, a passé une IRM (imagerie par résonance magnétique) qui a confirmé "l'évolution favorable" de sa blessure.

Selon une source proche de la Fédération espagnole de football, l'IRM a confirmé lundi "la bonne évolution" de l'oedème à la cuisse droite contracté il y a une semaine lors du match de préparation contre la Pologne.

Après une semaine de programme spécifique, Iniesta s'était entraîné dimanche avec le groupe lors de la séance matinale, se retirant comme prévu une demi-heure avant son terme.

"Le sélectionneur (Vicente Del Bosque) et moi-même parlons tous les jours de l'évolution de ma blessure. Mes sensations s'améliorent chaque jour un peu plus. Si je me sens bien, pourquoi ne pas jouer ?", avait déclaré le joueur dimanche à la chaîne espagnole privée Cuatro.

"Je me sens bien, dans de bonnes conditions", avait ajouté Iniesta qui pourrait être suppléé par Cesc Fabregas en cas de forfait.

Lundi, Vicente Del Bosque a prévu de conduire un entraînement à huis clos, afin de finaliser les derniers détails de son équipe, qui devait s'envoler dans la soirée vers Durban, où aura lieu le match contre la Suisse mercredi.

Pour le défenseur Sergio Ramos, "le premier match est fondamental car, si nous l'emportons, nous serons en confiance pour les autres matches" du groupe H contre le Honduras (21 juin) et le Chili (25 juin).

"Nous savons que ce sera un match difficile et nous allons essayer de garder la possession du ballon et faire mal en attaque avec nos armes offensives", a-t-il ajouté en conférence de presse.

Une de ces armes sera David Villa, auteur de 38 buts en sélection et qui "espère" durant le tournoi se rapprocher du record de Raul (44 réalisations).

Le néo-Barcelonais aspire ainsi à devenir le meilleur buteur du tournoi comme il le fut lors de l'Euro-2008, où il marqua quatre buts en autant de matches joués, avant de manquer la finale sur blessure. Ce jour-là, c'est Fernando Torres qui avait donné la victoire finale à l'Espagne contre l'Allemagne (1-0).

Fifa.com (14/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 14 Juin - 17:13

Suisse, Hitzfeld: "Jouer le 0-0 contre l'Espagne est dur"



Ottmar Hitzfeld, le sélectionneur de la Suisse qui rencontre l'Espagne mercredi à Durban dans le Mondial-2010 (groupe H), assure qu'il faudra "essayer de marquer un ou deux buts, parce que jouer le 0-0 contre l'Espagne est très dur".

Avez-vous votre onze titulaire en tête ?
Non, je n'ai pas encore décidé. J'ai quelques options. On a essayé aujourd'hui (lundi) avec Derdiyok derrière Nkufo, c'est-à-dire comme joue toujours Frei, c'est la variante très offensive. On a la possibilité avec Barnetta, et Padalino à droite, au milieu. On a aussi la possibilité de mettre un milieu en soutien de Nkufo, comme Yakin, Schwegler ou Shaqiri. La variante Derdiyok-Nkufo, c'est l'option offensive, les autres sont plus réalistes, avec trois milieux, mais c'est aussi plus défensif. Et contre l'Espagne, il faut qu'on essaie de marquer un ou deux buts, parce que jouer le 0-0 contre l'Espagne est très dur, peu d'équipes l'ont réussi. J'ai essayé des options, et j'en essaierai demain (mardi). Et mercredi, je prendrai ma décision.

Dans quelle mesure les blessures de Frei et Behrami perturbent-elles vos plans ?
L'entraîneur doit toujours être prêt à tout, malheureusement c'est arrivé. J'aurais préféré jouer avec l'équipe-type. Fernandes a très bien joué contre l'Italie, il mérite de commencer à nouveau. Padalino a très bien joué conte le Costa Rica, c'est aussi une alternative. C'est aussi la chance pour les autres de prouver qu'ils sont aussi des internationaux suisses.

Comment avez-vous préparé le match contre l'Espagne ?
On s'est entraîné dans de petits périmètres pour nous adapter au jeu espagnol. On sera de toute façon mis sur la défensive et il faudra en profiter pour contrer, puisque l'Espagne aura une possession de balle de 65-70%. Il sera aussi important d'être endurant: les Espagnols ne sont pas seulement techniques, ils courent aussi beaucoup. A l'Euro-2008, c'est l'équipe qui a parcouru le plus de kilomètres. Il faut être prêt à se montrer compact, et à défendre à neuf, mais aussi essayer d'exploiter les possibilités de contre-attaques. Il faudra aussi aller dans la moitié espagnole et provoquer des coups francs, avec lesquels nous sommes très dangereux. Il faut profiter de cette arme.

Fifa.com (14/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 14 Juin - 18:31

Espagne : Iniesta a passé une IRM, évolution favorable



Le milieu de terrain espagnol Andrés Iniesta, incertain pour l'entrée en lice de la Roja contre la Suisse, mercredi dans le groupe H du Mondial, a passé une IRM (imagerie par résonance magnétique) qui a confirmé "l'évolution favorable" de sa blessure.

Selon une source proche de la Fédération espagnole de football, l'IRM a confirmé lundi "la bonne évolution" de l'oedème à la cuisse droite contracté il y a une semaine lors du match de préparation contre la Pologne.

Dans l'après-midi, le sélectionneur Vicente Del Bosque a conduit un entraînement à huis clos, auquel a pris part dans son intégralité Iniesta, afin de finaliser les derniers détails de son équipe, qui devait s'envoler dans la soirée vers Durban, où aura lieu le match contre la Suisse mercredi (14h00 GMT).

Après une semaine de programme spécifique, Iniesta s'était déjà entraîné dimanche avec le groupe lors de la séance matinale, se retirant comme prévu une demi-heure avant son terme.

"Le sélectionneur (Vicente Del Bosque) et moi-même parlons tous les jours de l'évolution de ma blessure. Mes sensations s'améliorent chaque jour un peu plus. Si je me sens bien, pourquoi ne pas jouer ?", avait déclaré le joueur dimanche à la chaîne espagnole privée Cuatro.

"Je me sens bien, dans de bonnes conditions", avait ajouté Iniesta qui pourrait être suppléé par Cesc Fabregas en cas de forfait.

Lundi matin, en conférence de presse, le défenseur Sergio Ramos a dit que "le premier match (contre la Suisse) est fondamental car, si nous l'emportons, nous serons en confiance pour les autres matches" du groupe H contre le Honduras (21 juin) et le Chili (25 juin).

"Nous savons que ce sera un match difficile et nous allons essayer de garder la possession du ballon et de faire mal en attaque avec nos armes offensives", a-t-il ajouté.

Une de ces armes sera David Villa, auteur de 38 buts en sélection et qui "espère" durant le tournoi se rapprocher du record de Raul (44 réalisations).

Le néo-Barcelonais aspire ainsi à devenir le meilleur buteur du tournoi comme il le fut lors de l'Euro-2008, où il marqua quatre buts en autant de matches joués, avant de manquer la finale sur blessure. Ce jour-là, c'est Fernando Torres qui avait donné la victoire finale à l'Espagne contre l'Allemagne (1-0).

Fifa.com (14/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 15 Juin - 10:58

Espagne, Fábregas : "Important de gagner le premier match"



Suite à la blessure au péroné droit encourue le 31 mars dernier, en quart de finale aller de Ligue des champions contre Barcelone, lors d’un choc avec son ami et compatriote Carlos Puyol, de nombreux observateurs ont craint pour la présence de Cesc Fábregas à la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010.

Mais grâce à un travail acharné, le jeune milieu de terrain a pu abréger les temps de récupération et s'apprêter pour l’entrée en lice de l’Espagne en Afrique du Sud, contre la Suisse, le 16 juin à Durban. Même s’il a encore besoin d’un peu de rodage, comme il le reconnaissait lui-même récemment au terme d’un match amical, la motivation de participer à son deuxième rendez-vous mondial compense largement son manque de temps de jeu.

"C’est toujours important de gagner le premier match, notamment pour la confiance. Peut-être qu’au bout du compte, l’épreuve sacrera une équipe qui a raté son entame, mais ça paraît difficile. Parce que pour le moral de l’équipe, il vaut mieux commencer par un succès", a expliqué à la FIFA le pensionnaire d’Arsenal, qui a contribué aux exordes victorieux de l’Espagne à Allemagne 2006 et à l’Euro 2008. "Après une victoire, l’ambiance s’améliore, on se sent plus léger et on évacue la pression. En revanche, tout est plus compliqué après une défaite. On est en proie au stress et la vie du groupe s’en ressent", souligne-t-il.

Concentré sur l’épreuve
Pour que les vestiaires de la Roja respirent la bonne ambiance, il faut que les joueurs soient focalisés sur l’objectif et oublient les contrariétés liées au marché des transferts. Même si les médias ne cessent de spéculer sur son possible départ vers Barcelone, le club de ses jeunes années, Cesc ne fait aucun cas des rumeurs. "Je n’ai pas le temps d’y penser, vraiment pas", assure le joueur. "Nous sommes polarisés sur les entraînements matin et soir. Le reste du temps, nous essayons de nous reposer et de nous détendre avec les copains. Bref, nous sommes vraiment très occupés", explique-t-il.

Mercredi, il affrontera un coéquipier Gunner qu’il apprécie beaucoup, le Suisse Philippe Senderos, mais sur le terrain il n’y aura pas de place pour l’amitié. "J’espère qu’ils se qualifieront avec nous pour les huitièmes, parce que Philippe m’a reçu à Londres comme si j’étais son petit frère. Nous avons grandi ensemble, vécu dans le même appartement pendant près de trois ans et cela m’a énormément aidé. Sans lui, je ne me serais jamais adapté aussi vite", souligne-t-il.

Il se peut que David Villa ou Fernando Torres aient déjà demandé des conseils à Cesc sur les moyens de déstabiliser le défenseur helvétique, mais c’est surtout le sélectionneur espagnol, Vicente del Bosque, qui s’est chargé d’analyser le jeu de son futur adversaire. "Ils nous donnent beaucoup d’informations sur nos rivaux. Deux ou trois jours avant le match, on commence à visionner des vidéos. Nous savons plus ou moins quel sera le onze. Évidemment, il peut y avoir des changements, mais nous savons quasiment tout sur eux", avertit Cesc.

Bien préparée et sûre de ses forces, l’Espagne pourrait nous offrir un spectacle de haute volée à Durban. Ce n’est pas innocemment que Fábregas a annoncé que la Roja a faim de victoires...

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 15 Juin - 11:00

Zamorano compte sur le Chili



Iván Zamorano est un grand monsieur du football mondial. Au cours de ses 17 ans de carrière, ce redoutable buteur surnommé Bam Bam a notamment brillé sous les couleurs du Real Madrid et de l'Inter de Milan. El Helicóptero a également été un joueur emblématique de la sélection chilienne, avec laquelle il a disputé trois campagnes qualificatives pour la Coupe du Monde de la FIFA ainsi que la phase finale de France 1998.

À quelques heures de l'entrée en scène du Chili, Zamorano, qui travaille aujourd'hui en tant que consultant pour la chaîne de télévision chilienne TVN, a accordé un entretien exclusif à FIFA.com à Johannesburg.

Quelles sont vos attentes par rapport à la sélection chilienne ?
Les mêmes que tout le Chili : elles sont très grandes. Aujourd'hui plus que jamais, nous avons une très bonne équipe, un grand entraîneur, qui a inculqué sa philosophie au groupe, et des joueurs qui s'investissent à fond. Ça s'est vu avec le jeu pratiqué sur le terrain et les résultats. Aujourd'hui, je suis absolument convaincu que nous pouvons faire une grande Coupe du Monde.

Le Chili a tout de suite adopté le système Bielsa. Avez-vous été surpris ?
Non, ça ne m'a pas étonné. Cela dit, pour les footballeurs chiliens, c'était un grand défi que de se retrouver sous les ordres d'un entraîneur comme lui, très professionnel, qui est très attaché à tous les détails pour atteindre la perfection. Mais nous savions qu'au bout du compte, le Chili arriverait à développer son propre style sous ses ordres.

Cette équipe est-elle comparable à celle dont vous faisiez partie à France 1998 ?
La joie et la foi des Chiliens sont très comparables à celles de l'époque, mais ces deux équipes ne se ressemblent pas du tout au niveau footballistique. Nous, nous jouions en 4-4-2 et eux, ils évoluent en 3-1-3-3. Cela tient essentiellement au profil des joueurs disponibles à l'époque et aujourd'hui. Les gens ne pourront jamais s'empêcher de faire des comparaisons, mais ce sont deux générations très différentes.

Que pensez-vous des adversaires du Chili ?
L'Espagne est la grande favorite de ce groupe, mais aussi de la Coupe du Monde, car elle possède la meilleure épine dorsale avec Casillas, Xavi, Torres et Villa. Les Honduriens ont ajouté de la puissance physique à leur technique. Ils méritent donc le respect, mais c'est le premier match et il faut le gagner à tout prix. Quant à la Suisse, sa valeur ajoutée s'appelle Otmar Hitzfeld, un entraîneur habitué à gagner qui joue tous les coups à fond. Je crois que le Chili va se disputer la deuxième place aussi bien avec le Honduras qu'avec la Suisse.

Pensez-vous que le trac peut jouer des tours aux jeunes Chiliens ?
J'ai vu beaucoup d'équipes nerveuses. On n'arrive jamais sur une Coupe du Monde en toute décontraction. Mais le trac n'est pas forcément une mauvaise chose. Il faut savoir s'en servir pour pouvoir atteindre les objectifs. La plupart de ces joueurs auront l'occasion de disputer une autre Coupe du Monde, mais ils doivent jouer celle-ci comme si c'était la dernière. Mais bon, je crois qu'ils en sont bien conscients.

Dans quelle mesure le Chili sera-t-il handicapé si Humberto Suazo ne peut pas jouer ?
Ce qui ressort du mode de fonctionnement de Bielsa, c'est l'accent qu'il met sur la notion de groupe. Je considère Suazo comme une pièce fondamentale, que ce soit pour ses qualités de buteur ou pour la confiance qu'il instille à ses coéquipiers, mais je m'en remets davantage à la performance collective. De toute façon, Bielsa doit avoir un plan B et même un plan C. Il faut faire confiance aux joueurs qui sont derrière Suazo dans la hiérarchie.

Quel est votre joueur préféré dans l'effectif chilien ?
Je crois qu'Alexis Sánchez est légèrement au-dessus du lot. Il est formidable en ce moment et après la Coupe du Monde, j'aimerais qu'il aille dans un grand club européen.

Vous êtes ici en tant que consultant pour la télévision. Qu'est-ce qui est le plus difficile : jouer une Coupe du Monde de la FIFA ou se mettre devant une caméra ?
Se mettre devant une caméra ! (rires) Croyez-moi, c'était plus facile que faire ce que je fais en ce moment, mais je suis un homme de défis, j'aime prendre des responsabilités. C'est pour ça que je suis là.

Vous n'avez pas envie d'entrer sur le terrain ?
Ce genre de chose, ça ne passe jamais ! En général, avant de commenter un match, je commence à avoir des fourmis dans les jambes, comme à l'époque où je jouais. Je me vois déjà mercredi, très ému à l'idée de vivre une nouvelle Coupe du Monde avec le Chili. Et je n'ose pas imaginer dans quel état je serai au moment de l'hymne.

Quelle autre équipe avez-vous envie de voir jouer ?
Le jeu proposé par les Pays-Bas vaut le coup d'aller au stade. Ils pratiquent un jeu offensif et spectaculaire, avec des pointures. Ils pourraient créer la surprise sur cette Coupe du Monde. Et puis j'aime aussi les favoris : le Brésil et l'Espagne.

Vous avez joué de nombreuses années en Italie. Que pensez-vous des tenants du titre ?
L'Italie tient toujours les premiers rôles. Les deux dernières fois où elle a remporté le titre, en 1982 et en 2006, elle a connu un départ laborieux. C'est pour ça qu'il faut toujours faire attention à elle. Sa force, c'est l'expérience de ses joueurs et Marcello Lippi. En plus, elle est tombée dans un groupe relativement accessible. Il faut donc se méfier d'elle.

Une équipe que vous considérez comme un épouvantail ?
Personne n'aime jouer contre l'Allemagne. C'est toujours pareil, quand on tombe contre elle, on se lamente toujours. Ce n'est pas cette fois que ça va changer.

Quel joueur avez-vous envie de voir à l'œuvre ?
J'avais envie de voir Messi et je dois dire que je n'ai pas à me plaindre ! Il démontre de la plus belle des façons qu'il est le meilleur joueur du monde. Il y a aussi Cristiano Ronaldo : je veux savoir où il en est sur les plans physique et footballistique. Je suis également curieux de savoir comment le Portugal va jouer autour de lui. Et puis il y a Luis Fabiano, qui pourrait être une grande star ici.

Pour finir, parlons des buteurs. Comment expliquez-vous que jusqu'ici, la plupart des buts aient été marqués par des défenseurs ou des milieux ?
En règle générale, j'explique ça par la frilosité des entraîneurs, qui pensent davantage à défendre qu'à attaquer. Du coup, les attaquants ont moins d'occasions. Ensuite, il y a peut-être un peu de fébrilité dans le dernier geste : c'est arrivé à Forlán, à Higuaín, à Rooney… Mais ils restent quand même tous candidats pour le titre de meilleur buteur de la compétition.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 15 Juin - 13:00

Espagne : Premier examen pour La Roja



L'Espagne, l'un des grands favoris du Mondial-2010, aborde en toute humilité mais en pleine confiance son entrée en scène face à la Suisse lors du 1er match du groupe H, mercredi à Durban (14h00 GMT).

"On a faim de titres mais le facteur chance est fondamental", rappelle Cesc Fabregas.

Le milieu d'Arsenal n'a pas oublié la surprenante défaite l'an passé contre les Etats-Unis en demi-finale de la Coupe des Confédérations (0-2). La seule en 25 matches du sélectionneur Vicente Del Bosque depuis qu'il a succédé à Luis Aragones qui a tiré sa révérence après le titre à l'Euro-2008.

Avec sa cohorte de stars et son ossature madrido-barcelonaise, la "Roja" s'avance en pleine confiance, après une tranquille campagne de matches amicaux, conclue par un "carton" face à la Pologne (6-0) le 8 juin à Murcie.

"Soyons prudents, je nous vois plus comme candidats (au titre) que favoris", résume le milieu du FC Barcelone, Xavi.

Les Espagnols s'appuient sur un système en "4-1-4-1" bien rôdé. Une incertitude plane cependant sur la participation d'Andrés Iniesta, blessé à une cuisse en préparation. Si le Barcelonais devait renoncer, Cesc Fabregas serait titularisé.

L'autre interrogation concerne le poste d'attaquant de pointe, vraisemblablement confié à David Villa, au détriment de Fernando Torres, qui finit de soigner une blessure à un genou.

Quel visage pour la Suisse ?
"C'est la meilleure équipe de tous les temps, s'enthousiasme le milieu suisse Gelson Fernandes. Ils ont une bonne transition défense-attaque, j'ai rarement vu une telle maîtrise collective. Il faut faire un pressing très haut et très fort sur le porteur du ballon, je pense que c'est la clef".

Face à une telle armada, quel visage présentera la Suisse, réputée pour son inconstance ? En 2006, la "Nati" avait été éliminée en 8e de finale sans avoir encaissé le moindre but. Deux ans plus tard, lors de l'Euro-2008 joué à domicile, elle n'avait pas passé le premier tour.

Qualifiés relativement facilement pour le Mondial, les Suisses n'ont pas particulièrement brillé lors des matches de préparation, alternant entre une défaite contre le Costa Rica (0-1) et match nul à Rome contre l'Italie (1-1).

Pour ce premier match, ils seront privés de leur buteur Alexander Frei, ainsi que du milieu Valon Berhami, convalescents. La pointe de l'attaque sera confiée à Blaise Nkufo, 35 ans, d'origine zaïroise.

Le sélectionneur Ottmar Hitzfeld, qui hésite entre plusieurs organisations tactiques, est convaincu que son équipe devra être audacieuse et se projeter vers l'avant pour éviter toute désillusion face aux Espagnols.

"Contre l'Espagne, il faut qu'on essaie de marquer un ou deux buts, avance-t-il. Parce que jouer le 0-0 contre (eux) est très dur, peu d'équipes l'ont réussi".

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 15 Juin - 14:06

Suisse : La tournée d'adieux de Nkufo avec la Suisse



A 35 ans, Blaise Nkufo vit son premier tournoi international à la Coupe du Monde de la FIFA 2010 dans une position de titulaire indiscutable avec la Suisse, une éclosion tardive au plus haut niveau qui sera suivie du grand saut transatlantique vers un club nord-américain.

En l'absence d'Alexander Frei, le capitaine de la Nati avec lequel il forme habituellement le duo d'attaque et forfait pour le premier match contre l'Espagne mercredi, Nkufo voit sa responsabilité accrue.

Le sélectionneur Ottmar Hitzfeld l'a dit mardi : il envisage pour ce premier rendez-vous diverses "options" offensives (d'autant qu'il est privé d'un autre atout en la personne de Valon Berhami), dans lesquelles la titularisation du N.10 demeure invariable.

Ca n'a pas toujours été le cas, loin de là ! Après deux sélections seulement, il connaît une traversée du désert de six ans avec la Nati (2002-2008), due notamment à une brouille avec l'ex-sélectionneur Jakob Kuhn qui avait lancé : "Nkufo ne représentera jamais la Suisse tant que je serai sélectionneur !"

Il se ravise cependant en faisant appel au joueur avant l'EURO 2008, que Nkufo manquera néanmoins, sur blessure. Décidément, il était dit que ce joueur exploserait sur le tard, lui qui s'est longtemps cherché, multipliant les passages en Suisse, au Qatar et en Allemagne dans des clubs de seconde zone.

Twente-Seattle
"Je n'ai pas toujours été reconnu à ma juste valeur en Suisse", explique-t-il. "Quand je suis parti pour la deuxième division allemande, mon choix a été mal compris. Mais c'était un tremplin vers la Bundesliga, qui était mon objectif. Je suis ensuite parti aux Pays-Bas, où j'ai obtenu la reconnaissance qui va avec mes performances".

Lorsqu'il arrive à Twente en 2003, c'est un joueur moyen qui débarque dans un club moyen. Un septennat plus tard, les deux ont changé de dimension : Nkufo a marqué un total de 108 buts en 204 matches, et a ainsi largement contribué au titre de champion 2010 remporté par le club d'Enschede.

Devenu un des hommes de base de Hitzfeld, Nkufo (7 buts en 31 sélections) tarde cependant à retrouver le chemin des filets : il n'a plus marqué depuis avril 2009.

Avant de rejoindre le Championnat nord-américain et les Seattles Sounders, où il s'est engagé pour un an, la meilleure manière de fêter sa tournée d'adieux serait de marquer un but contre l'Espagne. Un dernier pour la route...

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 15 Juin - 17:15

Espagne : Villa, serial buteur de la Roja



Que ce soit en duo avec Fernando Torres ou désormais seul à la pointe de l'attaque espagnole, David Villa conserve la même constance du serial buteur, qui l'a conduit à devenir le deuxième meilleur réalisateur de l'histoire de la Roja (38 buts).

On pourrait croire que la blessure à un genou de Torres a bénéficié au néo-Barcelonais, propulsé unique avant-centre de l'Espagne pour le premier match du Mondial-2010, mercredi face à la Suisse à Durban (groupe H).

Pourtant, qu'il soit seul ou associé à Torres, Villa réussit toujours à se démarquer. Souvent pour marquer. "En raison de l'absence de Fernando (Torres, ndlr), nous avons joué nos matches de préparation avec un seul avant-centre, confirme Villa. Je ne dirais pas qu'on joue pour autant avec un seul attaquant car les joueurs évoluant sur les côtés sont très offensifs même s'ils n'ont pas le profil spécifique du buteur".

"Le style de jeu de la +Selección+ (ndlr: 4-1-4-1) n'est pas fait pour un buteur fixe qui attend le ballon mais pour un joueur en constante mobilité, qui propose des solutions aux milieux de terrain, qui change de position avec les autres attaquants, afin d'étirer le jeu", analyse ce joueur en mouvement perpétuel, qui ne rechigne pas à "descendre" chercher le ballon lorsque le match est fermé.

Record en vue
"Toute ma vie, j'ai joué avant-centre mais j'ai prouvé que je pouvais évoluer à d'autres postes de l'attaque et la sélection en a bénéficié", ajoute Villa. Et pour lui, peu importe "de jouer seul ou avec Fernando (Torres)".

A 28 ans, il a inscrit 38 buts en 58 sélections et n'est qu'à six longueurs du record détenu par le Madrilène Raul, qui compte presque deux fois plus de capes (102). "J'aimerais bien battre ce record", avoue Villa qui est, selon le journal économique espagnol "Expansión", donné favori par les bookmakers pour terminer meilleur buteur du Mondial-2010.

Sacré "pichichi" (meilleur buteur) de l'Euro-2008, avec 4 buts en autant de matches, malgré une blessure qui l'avait privé de la finale remportée contre l'Allemagne (1-0, but de Torres), Villa aborde le Mondial avec confiance. D'autant que, contrairement à l'an passé lors de la Coupe des Confédérations, sa situation en club a été réglée avant le Mondial, avec un transfert de Velence vers le FC Barcelone.

L'esprit enfin tranquille, mais toujours aussi déterminé, ce prédateur de buts attend de pied ferme l'entrée en lice contre la Suisse pour continuer d'écrire l'histoire et peut-être ramener la Coupe du monde à Tuilla, où il est né, dans les Asturies.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 15 Juin - 17:25

Le Chili veut bien commencer, le Honduras veut refaire 1982



Le Chili entend assumer son statut et battre le Honduras, mercredi à Nelspruit pour l'entrée (Gr.H) des deux équipes dans le Mondial-2010, mais les Centre-Américains rêvent eux de réussir leur tournoi comme en 1982, quand il avaient tenu l'Espagne en échec.

Ce match oppose les "petits" chiliens (un seul joueur à plus d'1,80 m) et leur mouvement perpétuel façon Marcelo Bielsa, l'entraîneur vénéré, aux grands gabarits honduriens, une des équipes surprises de la Coupe du monde.

Mais le Chili, brillant deuxième du groupe de qualification sud-américain, derrière le Brésil, reste largement favori. Il s'agit de ne pas se rater pour ne pas hypothéquer ses chances dans un groupe, où la Roja devrait lutter avec la Suisse pour la deuxième place qualificative derrière le favori espagnol.

Fort de ses 32 buts en 18 matches, l'équipe chilienne a confiance en son potentiel, sublimée par le magicien Bielsa le Fou ("El Loco"), l'homme qui a redonné confiance à un pays absent du Mondial depuis 1998 et la génération Sa-Za (Salas-Zamorano).

Suazo contre Suazo
Mais le buteur du Chili, Humberto Chupete Suazo (10 buts en qualifications), est dans une course contre la montre pour guérir d'une déchirure à une cuisse et être du premier match. Coïncidence, la vedette du Honduras joue aussi en pointe, est aussi incertaine... et s'appelle aussi Suazo, David Suazo.

Depuis plusieurs jours, les supporteurs sont suspendus à leurs bulletins de santé. Au Honduras les vedettes jouent toutes devant: les attaquants Carlos Pavon et Suazo, et le milieu offensif de Tottenham Wilson Palacios.

La légende est Pavon, 36 ans, 7 buts en qualifications, la star Suazo, passé par l'Inter Milan (2007-08) et aujourd'hui au Genoa, mais le meilleur est sans doute Palacios, décisif cette saison dans la qualification des +Spurs+ pour les barrages de la Ligue des champions.

Mais les Catrachos (dérivé du nom d'un héros hondurien, le général Xatruch) n'ont guère brillé en matches de préparation, perdant 3-0 contre la Roumanie, et s'avérant incapables de battre l'Azerbaïdjan (0-0) et le Belarus (2-2).

Il sera difficile pour les Honduriens de rééditer leur excellent parcours de leur seule précédent en Coupe du monde, quand ils avaient manqué d'un cheveu la qualification pour la phase suivante, en raison d'un penalty sifflé en faveur de la Yougoslavie à la 88e minute.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 10:17

Honduras : Suazo s'y voit déjà



Il y a deux jours, tout portait à croire que David Suazo serait forfait pour l'entrée en matière du Honduras dans la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010. Aujourd'hui, les nouvelles sont beaucoup plus encourageantes pour le rapide attaquant centraméricain, dont la présence pour ce moment historique est beaucoup plus probable.

Comme il l'a indiqué à la FIFA, le sélectionneur Reinaldo Rueda compte sur La Pantera et ce, dès le premier match contre le Chili. "David a pu s'entraîner trois fois avec l'équipe. Il est en bonne voie pour se remettre totalement. Nous prendrons une décision demain quant à sa participation", espère le technicien colombien.

Il va sans dire que le joueur est déterminé à être sur le terrain, comme il l'a confirmé indiqué dans un entretien exclusif. "C'est ma première Coupe du Monde chez les A. J'en ai disputé une avec les U-20 ; c'est le plus haut niveau qui soit. Ma présence sur le terrain ne dépend pas de moi, mais je veux y être", affirme l'ancien joueur de Cagliari.

"Sur la bonne voie"
Suazo a étudié en profondeur l'adversaire du Chili mercredi, preuve qu'il ne se sent pas sur la touche. Après avoir identifié les points forts et les failles de cette équipe chilienne, il espère pouvoir lui poser des problèmes. "Notre équipe base son jeu sur la vitesse. Le Chili pourrait nous gêner car il forme un bloc très compact, très combatif. Mais el Profe (Reinaldo Rueda) a bien analysé cette équipe. Je ne peux pas vous révéler ce qu'il nous a dit, mais nous sommes sur la bonne voie. Nous nous attendons à un match fort en émotions. La victoire ira à l'équipe qui saura le mieux tirer parti de la situation", estime-t-il.

Selon l'attaquant, l'une des forces de la Bicolor réside également dans l'esprit de camaraderie qui règne dans les vestiaires, fruit d'un vécu commun. "En qualifications, nous ne nous voyons que quelques jours mais là, nous avons passé plus d'un mois ensemble et ça se ressent", souligne La Pantera. "Dans l'équipe, chacun fait en sorte que ses coéquipiers soient de bonne humeur. Du coup, l'ambiance est excellente."

La conversation se poursuit et Suazo s'anime. "Nous sommes prêts. Ça fait longtemps que nous attendons ça. Certains joueurs, comme moi, sont habitués à jouer dans de grandes enceintes. Nous devons aider les autres. Je crois que nous allons bien jouer ensemble et que le Honduras va faire une grande Coupe du Monde", annonce-t-il.

Pour créer la surprise
À entendre son discours conquérant, on se doute que Suazo brûle d'envie d'être de la partie. Au fond de lui, il doit savoir que ses qualités de buteur peuvent peser lourd dans un match qui s'annonce brûlant. "En obtenant un bon résultat sur ce match, on peut vraiment lancer notre Coupe du Monde. Nous savons que ce match est très important, pas forcément parce que c'est le Chili en face, mais surtout pour ses répercussions pour la suite. Nous allons jouer contre une grosse équipe, mais nous savons que nous aurons des occasions et que nous devrons en profiter", prévoit-il.

Hélas, l'actualité d'un des coéquipiers de David, Julio César de León, n'est pas aussi réjouissante. Rueda a annoncé que "Rambo" serait obligé de faire une croix sur le tournoi suite à la gravité de sa blessure. La bonne nouvelle pour la formation catracha, c'est que le joueur de Tottenham Wilson Palacios est opérationnel. Suazo n'est pas le dernier à s'en réjouir. "C'est un grande nouvelle. Wilson nous apporte l'enthousiasme de la Premier League, où le jeu est différent de celui des autres championnats. Mais avant tout, c'est un guerrier, il ne laisse pas respirer l'adversaire. Dans l'ensemble, je pense nous allons être une grande équipe. Le Honduras va surprendre lors de cette Coupe du Monde, vous allez voir", termine-t-il sur le ton du défi.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 10:21

Espagne, Del Bosque : "Réalistes mais pas fantaisistes"



Le sélectionneur de l'Espagne, Vicente Del Bosque, "paisible" avant d'affronter la Suisse mercredi à Durban pour son 1er match du Mondial-2010 (Gr.H), a expliqué mardi qu'il avait "des joueurs réalistes, qui ne rêvent pas, et pas des fantaisistes".

"Nous sommes entourés d'optimistes mais nos joueurs ne sont pas des fantaisistes", a expliqué le sélectionneur en réponse à une question sur le statut de favoris des Espagnols.

"Ils ne rêvent pas, ils sont réalistes. Ce n'est pas encore la finale. Je suis paisible. Je ne pense pas que nous soyons sous pression", a-t-il ajouté.

Le milieu Sergio Busquets, qui dispute son premier Mondial, a en revanche reconnu en conférence de presse qu'il était "un peu tendu".

"Avant d'entrer en piste, on a toujours du mal à croire qu'on y est. On est peut-être les favoris, ou en partie. On n'a jamais remporté ce titre et on n'a jamais eu des résultats extraordinaires au Mondial. On n'a pas les mêmes antécédents que le Brésil", a poursuivi le Barcelonais.

"Cette Coupe du monde est très équilibrée, a poursuivi son sélectionneur. Il n'y a pas beaucoup d'écart entre les équipes mais l'Italie, l'Allemagne et l'Argentine ont démontré qu'elles ont ce qu'il faut pour devenir championne".

"On est prêts", a-t-il encore assuré, avant de conclure sur son prochain adversaire. "On connaît bien la Suisse, ses résultats passés. C'est une équipe très bien organisée, qui joue ensemble depuis un certain temps avec un sélectionneur qui a un excellent palmarès", a-t-il détaillé.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 10:22

Espagne : Dernier entraînement avec Iniesta



La sélection espagnole a effectué une séance d'entraînement au complet, avec son milieu convalescent Andres Iniesta, mardi matin dans le stade Moses Mabhida de Durban où elle affrontera la Suisse mercredi pour son entrée en lice dans le groupe H du Mondial-2010.

Iniesta, qui se remet d'un oedème à la cuisse droite contracté il y a une semaine lors du match de préparation contre la Pologne, a participé à la séance. Sa titularisation contre les Suisses demeure toutefois incertaine.

Le Barcelonais, qui a subi lundi matin une IRM (imagerie par résonance magnétique) confirmant "l'évolution favorable" de sa blessure, s'était ensuite entraîné avec ses coéquipiers dans l'après-midi, après une semaine de programme spécifique en solitaire.

Au cas où le milieu barcelonais ne serait pas titularisé par le sélectionneur Vicente del Bosque, l'ailier gauche du Valence CF Juan Manuel Mata, qui a déjà évolué dans la zone d'Inestia en sélection, pourrait le suppléer.

Durant le quart d'heure ouvert à la presse, la séance de la Roja a débuté par un échauffement. Les joueurs se sont ensuite divisés en groupes pour des exercices de transmission du ballon.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 10:26

Espagne, Casillas : "Le fruit de cinq années de travail"



Le statut de favori du Mondial 2010, que l'Espagne va "essayer de mériter" en battant la Suisse mercredi à Durban (14h00 GMT), est "le fruit de cinq années de travail", a expliqué mardi le capitaine Iker Casillas en reconnaissant que le titre est "l'objectif".

Quelle ambiance règne dans la sélection?
Cela fait dix ans que je joue en équipe nationale. Avec Puyol, Piqué, Iniesta, qui sont des joueurs extraordinaires, nous avons une très bonne équipe sur le terrain mais aussi sur le banc. Nous sommes tous membres d'une même famille et on récolte les fruits de notre travail des cinq dernières années. On joue dans un bon état d'esprit et en général on fait plaisir à nos supporteurs.

Cette équipe est-elle meilleure que ses devancières?
Peut-être que vous me reposerez la question le 11 juillet et que je serai plus en mesure de vous répondre. Oui, l'équipe est solide et elle a remporté l'Euro, mais elle peut perdre aussi. On peut avoir d'excellents joueurs, mais si on ne remporte pas le Mondial on n'aura pas atteint l'objectif. Bien sûr que l'on souhaite gagner mais il ne faut pas se reposer sur nos lauriers.

Vous êtes échaudés par l'histoire de l'Espagne en Coupe du monde?
On a souvent été favori et on s'est retrouvé battus. Ce n'est pas facile mais on va essayer de se faire respecter. On a vu Italie-Paraguay et tous les autres matches. Les petites équipes se sont toutes améliorées. Les adversaires sont toujours prêts à tirer parti de vos erreurs et même les champions en font. Cela avait été le cas l'an passé face aux Etats-Unis...

Qu'a apporté Del Bosque à l'équipe en comparaison de celle d'Aragones?
L'équipe n'est pas vraiment différente de celle de 2008. L'ancien entraîneur avait une personnalité différente. Del Bosque est très intelligent et il a apporté de nouvelles idées. Il a maintenu le noyau dur et ajouté quelques nouveaux joueurs. On a élargi nos rangs.

Comment trouvez-vous la Suisse?
On a bien examiné la Suisse, qui a un milieu très expérimenté, des bons joueurs. Evidemment que l'on fera très attention. La Suisse essaie toujours de bien jouer. On va faire de notre mieux pour mériter notre statut de favori.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 10:31

Suisse, Senderos : "C'est nous les requins"



"Il faut se méfier des eaux calmes, c'est nous les requins", a lancé le défenseur suisse Philippe Senderos avant d'affronter mercredi l'Espagne, le pays de son père, lors de la 1re journée du groupe H du Mondial-2010 (14h00 GMT) à Durban.

Cette rencontre a-t-elle une saveur particulière pour vous?
C'est un match très spécial pour moi car mon père est Espagnol et il sera au stade. J'ai grandi en allant souvent là-bas, avec beaucoup de cousins, et j'ai une relation très forte avec ce pays. C'est la première fois que je vais l'affronter. Je souhaite le meilleur à l'Espagne mais je suis né en Suisse et je suis fier de porter ce maillot.

Redoutez-vous cet affrontement?
J'ai des amis dans cette équipe mais je n'ai pas peur de jouer contre eux. Ils méritent d'être respectés, ils ont gagné l'Euro en 2008 et ils sont les favoris. Nous, nous sommes la petite équipe qui va jouer contre la grande. Pourtant, on entrera sur le terrain avec la même mentalité qu'eux et la même forme physique.

La pression qui pèse sur eux vous avantage-t-elle?
Nous, on n'a pas grand-chose à perdre, mais l'Espagne si. Ils savent qu'ils sont capables de gagner des compétitions et, du coup, ils ont un énorme défi à relever. On va essayer de leur mettre des bâtons dans les roues. On préfère penser que c'est nous les requins et que c'est nous qui allons attaquer. Il faut se méfier des eaux calmes. Parfois, il peut y avoir des surprises contre les favoris.

Comment comptez-vous vous y prendre pour cela?
Nous allons tirer partie de notre force sur les coups de pied arrêtés. On est très solides dans ce secteur et on a une bonne défense, ainsi qu'une excellente organisation.

Pouvez-vous refaire le coup de 2006 et n'encaisser aucun but?
Pourquoi pas! La Suisse ne s'est pas souvent qualifiée pour cinq grands tournois d'affilée. C'est une année importante et on a un groupe formidable. C'est un moment critique pour notre football et nous souhaitons rendre fier notre public.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 10:34

Suisse : Probable retour de Frei à l'entraînement jeudi



L'attaquant suisse Alexander Frei, blessé à une cheville et forfait contre l'Espagne mercredi (groupe H), reprendra sûrement l'entraînement jeudi, a annoncé mardi son sélectionneur Ottmar Hitzfeld.

"Alex a fait énormément de progrès mais il a encore mal, a expliqué le sélectionneur allemand. Je pense qu'il pourra reprendre l'entraînement jeudi. Du coup, j'ai pris ma décision. Gökhan (le milieu de l'Udinese, ndlr), qui va devenir de plus en plus important, portera le brassard" de capitaine.

Il n'a cependant pas voulu dévoiler le reste de son équipe.

"A un moment ou un autre, on battra l'Espagne. Pourquoi pas demain ?", a-t-il encore expliqué, alors que la Nati n'a jamais battu son prochain adversaire. "Il y a toujours une occasion à saisir", a insisté le sélectionneur.

"On n'a rien à perdre contre le grand favori. Notre équipe a du potentiel et elle fait partie de celles qui peuvent battre les favoris. On peut tirer des enseignements de chaque match. Demain, je saurai comment les joueurs se comportent sur le terrain et quelle performance ils peuvent faire contre une équipe cinq étoiles", a-t-il ajouté.

Selon Hitzfeld, "l'Espagne est l'équipe du siècle".

"Elle a des talents extraordinaires et une sélection d'individualités très compétentes qui jouent avec cohésion. C'est une équipe de qualité qui peut se focaliser sur l'attaque mais est également quasiment parfaite en défense", a-t-il conclu.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum