CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 10:40

Honduras : trois frères pour une première



Pour la première fois dans l'histoire de la Coupe du Monde de la FIFA, trois frères vont faire partie d'une même sélection, celle du Honduras, après le forfait définitif mardi de Julio César de León, remplacé par Jerry Palacios qui rejoint ainsi en Afrique du Sud ses frères Johnny et Wilson.

Les trois frères sont tous nés dans la ville de La Ceiba et le dernier arrivé au Mondial, Jerry, attaquant du club chinois Hangzhou Greentown, 29 ans, est l'aîné. Wilson, 26 ans, milieu de terrain de Tottenham, est le plus connu et devrait être le seul des trois à débuter comme titulaire pour le premier match du Honduras, dans le groupe H, contre le Chili mercredi à Nelspruit.

Johnny, 24 ans, défenseur, joue lui au pays, dans le club le plus réputé du Honduras, Olimpia.

Fifa.com (15/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 10:55

Honduras - Chili
Casse-tête offensif



Match 15 - Groupe H - 16 juin
Arbitre Eddy MAILLET (SEY)
Nelspruit - Mbombela Stadium

Tout au long de la campagne de qualification pour Afrique du Sud 2010, l’équipe chilienne de Marcelo Bielsa a constitué l’une des grandes surprises de la planète football. A tel point qu’elle a bouclé le marathon éliminatoire en deuxième position, derrière le seul et intouchable Brésil. Aujourd’hui, l’heure est venue de transposer ce bon rendement continental sur la scène mondiale. En face de la Roja, une équipe du Honduras qui a composté son billet à la dernière minute et qui retrouve la plus prestigieuse des scènes après 28 ans d’absence.

Le match
Honduras - Chili, Groupe H, Nelspruit, mercredi 16 juin, 13h30 (heure locale)

Derrière une équipe d’Espagne considérée comme le favori logique du Groupe H, l’attention se concentre sur la deuxième place, convoitée par Chiliens, Honduriens et Suisses. Si ce scénario se vérifie, l’éventuel vainqueur du duel latino pourrait se placer en position préférentielle.

Le Chili de Bielsa a affiché un rendement offensif remarquable, inscrivant le meilleur total de buts (32) de la CONMEBOL, notamment grâce à son artilleur Humberto Suazo (10 buts). Cependant, la présence du Chupete est loin d’être acquise, en raison d’un problème musculaire.

La situation est comparable chez les Catrachos, où l’autre Suazo, David de son prénom, sera privé du choc en raison d’une contracture musculaire qu’il traîne depuis le match de préparation contre la Roumanie. Il en est de même pour le milieu de terrain Julio Cesar "Rambo" de León, forfait pour le tournoi en raison d'un problème musculaire. Cette cascade de blessures reporte les responsabilités offensives sur le vétéran Carlos Pavón (36 ans), auteur du but de la qualification hondurienne pour l’Afrique du Sud, lors de la dernière journée des qualifications, face au Salvador.

Le duel
Wilson Palacios (HON) - Matías Fernández (CHI)

Ces bousculades à l’entrée de l’infirmerie posent problème de part et d’autre, en particulier à la base du circuit créatif. Côté centraméricain, c’est Palacios qui se verra confier la baguette. Le pensionnaire de Tottenham n’est pas habitué à orchestrer la manœuvre, mais il faut bien pallier la probable absence de Rambo de León. L’arsenal offensif chilien est plus large, mais sa disposition dépendra de la récupération de Suazo, Alexis Sánchez et Esteban Paredes. On évoque une possible titularisation de Jorge Valdivia en pointe, où il bénéficierait des passes d’un Matias Fernández quasiment indiscutable.

La stat
2. Comme le nombre de participations du Honduras au rendez-vous mondial. A Espagne 1982, les Catrachos avaient arraché deux points à la faveur de matches nuls avec les organisateurs et les Nord-Irlandais. Battus 1:0 par la Yougoslavie, les Centraméricains avaient dû faire leurs valises dès la fin des poules.

Entendu…
"Le Chili est une équipe compliquée, qui donne très peu d’espaces et qui contrôle bien l’entrejeu. C’est une équipe dont le bon fonctionnement requiert des joueurs en pleine forme. Il faudra que nous ayons une bonne possession du ballon et que nous arrivions à le récupérer rapidement pour leur créer des problèmes." - Hendry Thomas, milieu de terrain du Honduras

"Nous visons le dernier carré. Nous aurions tort de ne pas le faire avec l’équipe que nous avons. Mais nous savons qu’il faudra prendre les matches les uns après les autres et que pour l’instant, le plus important est ce match contre le Honduras." - Claudio Bravo, gardien et capitaine du Chili

Fifa.com (16/06/2010)


Confrontation précédentes :
26/01/1997 (Santiago De Chile ), Match amical : Chili 3 - Honduras 2
22/03/2000 (Santiago De Chile ), Match amical : Chili 5 - Honduras 2
21/03/2001 (San Pedro Sula), Match amical : Honduras 3 - Chili 1
11/06/2003 (San Pedro Sula), Match amical : Honduras 1 - Chili 2
18/01/2009 (Fort Lauderdale), Match amical : Honduras 2 - Chili 0


Total :
Chili Honduras
5 Match(es) joué(s) 5
3 Nombre total de victoires 2
0 Nombre total de matches nuls 0
2 Nombre total de défaites 3
11 Buts pour 10
10 Buts contre 11
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 13:37

Espagne - Suisse
Rouge furie contre rouge pâlot




L'Espagne s'apprête à fêter son cinquantième match en Coupe du Monde de la FIFA face à la Suisse, une sélection qui ne l'a jamais vaincue jusqu'ici (15 victoires et 3 nuls). Si un froid polaire est attendu ce soir à Durban, le choc entre les deux formations européennes du Groupe H devrait faire rapidement grimper la température.

Le match
Espagne - Suisse, Groupe H, Durban, mercredi 16 juin, 16h (heure locale)

On espère beaucoup des débuts de la Furia Roja, auteure d'un parcours quasi parfait ces deux dernières années. Le 6:0 assené à la Pologne lors de son dernier amical a encore renforcé les attentes placées en cette équipe mature et rodée. Victimes de graves blessures en fin de saison, Fernando Torres et Cesc Fábregas se sont remis à temps pour le rendez-vous sud-africain, mais un doute subsiste en ce qui concerne Andrés Iniesta. Bien que Vicente del Bosque ait annoncé compter sur lui dès l'entrée en lice, le milieu barcelonais a suivi des entraînements moins soutenus que ses coéquipiers ces derniers jours.

La Suisse connaît, elle aussi, quelques soucis d'infirmerie. Les forfaits d'Alexander Frei et Valon Behrami ont plongé l'entraîneur dans l'incertitude quant à la composition de son onze titulaire. La cascade de douloureuses défaites essuyées contre le Costa Rica (0:1), la Norvège (0:1) et l'Uruguay (1:3) pendant la campagne préparatoire pose la question sur la forme de la Nati qui, après avoir atteint les huitièmes à Allemagne 2006, n'entend cependant pas se satisfaire de moins en Afrique du Sud.

Le duel
Cesc Fábregas (ESP) - Philippe Senderos (SUI)

Lorsqu'il a rejoint Arsenal en 2003, Cesc Fábregas a été logé chez miss Norren. La chambre la plus grande était déjà occupée par un "ancien". C'est ainsi que Philippe, fils d'un père espagnol émigré en Suisse, est devenu le grand frère du jeune Ibère, avec lequel il a disputé les sept dernières saisons dans les rangs des Gunners. Si del Bosque aligne Cesc en remplacement d'Iniesta, peut-être verrons-nous qui des deux amis connaît le mieux l'autre, tout au moins sur le rectangle vert.

La stat
394. Comme le nombre de minutes d'invincibilité de la Nati en Coupe du Monde de la FIFA. A Allemagne 2006, les Helvètes ont dû s'incliner aux tirs au but face à l'Ukraine en huitièmes de finale, mais ont quitté le tournoi sans avoir encaissé le moindre but. Curieusement, le dernier à avoir fait trembler leurs filets est un Espagnol, Txiki Begiristain, qui a converti un penalty à la 86ème minute des huitièmes de finale d'Etats-Unis 1994 (0:3).

Entendu…
"Les Espagnols sont techniques et très vifs. Il faudra se montrer compact à l'arrière, défendre à neuf, mais aussi les prendre en contre. Nous devrons pénétrer leur milieu de terrain pour provoquer des coups francs, un exercice sur lequel nous sommes très dangereux." Ottmar Hitzfeld, sélectionneur allemand de la Suisse.

"Le style de la sélection n'est pas fait pour un buteur posté en embuscade qui attend une opportunité de marquer. Il faut être mobile, aider dans les couloirs, multiplier les permutations avec les autres attaquants et tenter d'élargir le jeu. Les occasions de but, je les trouve en jouant pour l'équipe." David Villa, attaquant espagnol.

Confrontation précédentes :
01/06/1925 (Berne), Match amical : Suisse 0 - Espagne 3
17/04/1927 (Santander), Match amical : Espagne 1 - Suisse 0
03/05/1936 (Berne), Match amical : Suisse 0 - Espagne 2
28/12/1941 (Valencia), Match amical : Espagne 3 - Suisse 2
20/06/1948 (Zurich), Match amical : Suisse 3 - Espagne 3
18/02/1951 (Madrid), Match amical : Espagne 6 - Suisse 3
19/06/1955 (Geneva), Match amical : Suisse 0 - Espagne 3
10/03/1957 (Madrid), Qualifications pour la Coupe du Monde : Espagne 2 - Suisse 2
24/11/1957 (Lausanne), Qualifications pour la Coupe du Monde : Suisse 1 - Espagne 4
15/07/1966 (Sheffield), Coupe du monde : Espagne 2 - Suisse 1
26/03/1969 (Valencia), Match amical : Espagne 1 - Suisse 0
22/04/1970 (Lausanne), Match amical : Suisse 0 - Espagne 1
21/09/1977 (Berne), Match amical : Suisse 1 - Espagne 2
28/04/1982 (Valencia), Match amical : Espagne 2 - Suisse 0
26/05/1984 (Geneva), Match amical : Suisse 0 - Espagne 4
05/06/1988 (Basem), Match amical : Suisse 1 - Espagne 1
13/12/1989 (Santa Cruz De Tenerife), Match amical : Espagne 2 - Suisse 1
02/07/1994 (Washington Dc), Coupe du monde : Espagne 3 - Suisse 0

Total :
Espagne Suisse
18 Match(es) joué(s) 18
15 Nombre total de victoires 0
3 Nombre total de matches nuls 3
0 Nombre total de défaites 15
45 Buts pour 15
15 Buts contre 45
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 14:45

Honduras 0 - Chili 1
Dominateur, le Chili gagne sans convaincre




* Jean BEAUSEJOUR (34')

Le Chili a pris trois points face à une équipe du Honduras limitée dans le Groupe H de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 après sa victoire 0:1. Le Chili avait enregistré une victoire en Coupe du Monde de la FIFA pour la dernière fois le 16 juin... 1962.

Les Chiliens dominaient largement les deux périodes de ce match aux consonances latines et se procuraient les meilleures occasions de but face à des Honduriens en difficulté au niveau technique. En revanche, les Sud-américains tournaient trop souvent autour du pot sans réussir à franchir la ligne défensive.

Matias Fernandez s’essayait dès la 2e minute sur coup franc mais ne trouvait pas le cadre. Puis une frappe d’Arturo Vidal était mal négociée par le gardien des Catrachos, trompé par la trajectoire plongeante du cuir mais aucun chilien n’avait suivi pour profiter de l’erreur de main de Noel Valladares (8’). Les Chiliens n’étaient pas à court d’idées et tentaient des une-deux mais la dernière passe était trop appuyée ou leurs frappes instantanées de loin n’accrochaient pas le cadre.

Les efforts payaient enfin pour la Roja juste après la demi-heure de jeu. Fernandez passait en profondeur pour Mauricio Isla sur le côté droit. Le défenseur de l’Udinese passait en retrait à destination de Jean Beausejour, et le tacle du défenseur Sergio Mendoza rebondissait sur le joueur de l’America avant de filer dans les buts (0:1, 34’).

Les Chiliens poursuivaient leur domination au retour des vestiaires. Ils avaient la possibilité de doubler la marque sur la seule grosse occasion de la deuxième période. Vidal remettait à Ponce mais le gardien hondurien Valladares sortait un arrêt sublime pour stopper la tête de Waldo Ponce (64’).

La différence entre les deux équipes était flagrante, avec 20 tirs pour le Chili, contre 7 pour le Honduras. Mais la Roja n'a cadré que cinq fois. Elle devra régler sa ligne de mire pour obtenir un bon résultat face à la Suisse le 21 juin. Le pays d’Amérique centrale, lui, devra rapidement revoir ses gammes pour affronter l’Espagne, le même jour.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 17:23

Espagne 0 - Suisse 1
La Suisse s’offre un bon coup de rouge (0:1)




Gelson FERNANDES (52')

"Nous sommes la petite équipe qui va jouer contre la grande. Nous serons les requins, nous voulons les manger." Ceux qui ont souri aux paroles de Philippe Senderos la veille de la deuxième rencontre du Groupe H entre l’Espagne et la Suisse, disputé ce mercredi à Durban, doivent s’en mordre les doigts.

Alors qu’on se demandait à quelle sauce seraient mangés les Helvètes, ce sont les grands favoris espagnols qui ont avalé de travers. Pourtant, avec un Andrès Iniesta finalement titulaire, la Roja avait faim d'entrée de jeu et s’offrait quelques quelques frappes dangereuses en amuse-gueule. Un missile de Sergio Ramos hors cadre (17’), une tentative d’Iniesta bloquée par Diego Benaglio (21’), et une ouverture millimétrée du Catalan pour son coéquipier Gérard Piqué, qui crochetait Stéphane Grichting avant de butter sur le gardien suisse (24’).

Les Ibères étaient tout près de savourer leur premier mets de la soirée lorsque David Silva adressait un caviar à Iniesta en profondeur, mais Grichting faisait tourner l’affaire au vinaigre, récoltant une biscotte sur le coup. Pour ne rien arranger, la Suisse perdait Senderos sur blessure. Ça sentait le roussi dans la cuisine d’Ottmar Hitzfled, mais à la pause, la Suisse pouvait se vanter de rester sur 439 minutes d’invincibilité en Coupe du Monde de la FIFA.

Derdiyok manque le dessert
Au retour des vestiaires, Xabi Alonso apportait le plat de résistance en frappant de loin à deux reprises en cinq minutes, mais d’abord dans les nuages, puis sur le crâne de Grichting. A attendre trop longtemps avant de servir, l’Espagne laissait la voie libre aux pique-assiettes, en l’occurrence Eren Derdiyok et Gelson Fernandes. Le premier échappait à la défense et butait sur Iker Casillas, à la diète jusque là, mais le second avait suivi, récupérait le ballon devant Piqué et concluait à bout portant (52’, 0:1).

Le chef espagnol Vicente Del Bosque invitait successivement Fernando Torres, Jesus Navas et Pedro à passer à table, mais la défense suisse se battait bec et ongles sur chaque miette de Jabulani. Xabi Alonso était tout près de donner enfin sa part du gâteau à la Furia Roja, mais la barre se chargeait d’allonger le jeûne des Espagnols (70’).

Navas tentait aussi sa chance, mais si la note artistique était bonne pour le sombrero sur Reto Ziegler, Benaglio brillait sur sa frappe enchaînée (72’). Dans la foulée, la Nati s’offrait une occasion en or de prendre du dessert, mais le slalom de Derdiyok dans la défense espagnole finissait sur le poteau (74’).

Malgré l’appétit d’ogre des Espagnols dans les dernières minutes et les multiples tentatives pour grignoter le point du nul, la Suisse ouvrait le champagne au coup de sifflet final. Pour les champions d’Europe en titre, il faudra digérer cette amère entrée en matière avant de dîner en tête-à-tête avec le Honduras.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par adsm le Mer 16 Juin - 17:44

rachid_as a écrit:
Espagne 0 - Suisse 1
La Suisse s’offre un bon coup de rouge (0:1)




Gelson FERNANDES (52')

"Nous sommes la petite équipe qui va jouer contre la grande. Nous serons les requins, nous voulons les manger." Ceux qui ont souri aux paroles de Philippe Senderos la veille de la deuxième rencontre du Groupe H entre l’Espagne et la Suisse, disputé ce mercredi à Durban, doivent s’en mordre les doigts.

Alors qu’on se demandait à quelle sauce seraient mangés les Helvètes, ce sont les grands favoris espagnols qui ont avalé de travers. Pourtant, avec un Andrès Iniesta finalement titulaire, la Roja avait faim d'entrée de jeu et s’offrait quelques quelques frappes dangereuses en amuse-gueule. Un missile de Sergio Ramos hors cadre (17’), une tentative d’Iniesta bloquée par Diego Benaglio (21’), et une ouverture millimétrée du Catalan pour son coéquipier Gérard Piqué, qui crochetait Stéphane Grichting avant de butter sur le gardien suisse (24’).

Les Ibères étaient tout près de savourer leur premier mets de la soirée lorsque David Silva adressait un caviar à Iniesta en profondeur, mais Grichting faisait tourner l’affaire au vinaigre, récoltant une biscotte sur le coup. Pour ne rien arranger, la Suisse perdait Senderos sur blessure. Ça sentait le roussi dans la cuisine d’Ottmar Hitzfled, mais à la pause, la Suisse pouvait se vanter de rester sur 439 minutes d’invincibilité en Coupe du Monde de la FIFA.

Derdiyok manque le dessert
Au retour des vestiaires, Xabi Alonso apportait le plat de résistance en frappant de loin à deux reprises en cinq minutes, mais d’abord dans les nuages, puis sur le crâne de Grichting. A attendre trop longtemps avant de servir, l’Espagne laissait la voie libre aux pique-assiettes, en l’occurrence Eren Derdiyok et Gelson Fernandes. Le premier échappait à la défense et butait sur Iker Casillas, à la diète jusque là, mais le second avait suivi, récupérait le ballon devant Piqué et concluait à bout portant (52’, 0:1).

Le chef espagnol Vicente Del Bosque invitait successivement Fernando Torres, Jesus Navas et Pedro à passer à table, mais la défense suisse se battait bec et ongles sur chaque miette de Jabulani. Xabi Alonso était tout près de donner enfin sa part du gâteau à la Furia Roja, mais la barre se chargeait d’allonger le jeûne des Espagnols (70’).

Navas tentait aussi sa chance, mais si la note artistique était bonne pour le sombrero sur Reto Ziegler, Benaglio brillait sur sa frappe enchaînée (72’). Dans la foulée, la Nati s’offrait une occasion en or de prendre du dessert, mais le slalom de Derdiyok dans la défense espagnole finissait sur le poteau (74’).

Malgré l’appétit d’ogre des Espagnols dans les dernières minutes et les multiples tentatives pour grignoter le point du nul, la Suisse ouvrait le champagne au coup de sifflet final. Pour les champions d’Europe en titre, il faudra digérer cette amère entrée en matière avant de dîner en tête-à-tête avec le Honduras.

Fifa.com (16/06/2010)

Une vraie surprise !!
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 72
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par le fumeur le Mer 16 Juin - 17:46

c'était plus que prévisible ya adeni cheers
avatar
le fumeur

Messages : 774
Date d'inscription : 07/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 17:48

le fumeur a écrit:c'était plus que prévisible ya adeni cheers

Tu peux nous expliquer comment ça ??
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par adsm le Mer 16 Juin - 17:50

le fumeur a écrit:c'était plus que prévisible ya adeni cheers
Ah bon? expliques !
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 72
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 17:56

Espagne : Cauchemar et leçon d'humilité pour les médias espagnols



Un "cauchemar pour commencer", selon le journal El Mundo, une "leçon d'humilité" pour le quotidien sportif madrilène Marca: les sites électroniques des médias espagnols étaient consternés mercredi par la défaite au Mondial de l'Espagne contre la Suisse à Durban (1-0).

Pour l'autre quotidien sportif de la capitale, AS, il s'agit d'un "avertissement" pour les Espagnols, qui ont largement dominé la partie mais ont été incapables de marquer.

"Nous avons mal commencé le Mondial. La Roja a été fidèle à son style mais très imprécise devant les buts", soulignait le site de Marca, en titrant sur une "leçon d'humilité" pour une équipe qui se voyait déjà gagner le Mondial.

"Grande déception à Durban. L'Espagne explose contre la Suisse et sa défense de fer", notait pour sa part le grand quotidien madrilène El Pais.

Le quotidien sportif catalan Mundo Deportivo estimait également qu'il s'agit d'une "leçon d'humilité" pour l'Espagne, qui doit maintenant se reprendre dans le groupe H pour ses prochains matches face au Honduras et au Chili.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par le fumeur le Mer 16 Juin - 18:05

adenisurmer a écrit:
le fumeur a écrit:c'était plus que prévisible ya adeni cheers
Ah bon? expliques !

des espagnolEs arrogants qui se voyaient déjà champions du monde contre des suisses très très très bons défensivement (0 but en 2006) emmenés par un grand stratège allemand .... ah j'ai oublié depuis quand les espagnols sont une référence en coupe du monde!!
ps: j'ai pronostiqué une défaite pour l'Espagne !
ps2: oh l'arbitrage calamiteux en faveur des espagnols Shocked , vraiment dégoutant affraid
avatar
le fumeur

Messages : 774
Date d'inscription : 07/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par adsm le Mer 16 Juin - 18:17

le fumeur a écrit:
adenisurmer a écrit:
le fumeur a écrit:c'était plus que prévisible ya adeni cheers
Ah bon? expliques !

des espagnolEs arrogants qui se voyaient déjà champions du monde contre des suisses très très très bons défensivement (0 but en 2006) emmenés par un grand stratège allemand .... ah j'ai oublié depuis quand les espagnols sont une référence en coupe du monde!!
ps: j'ai pronostiqué une défaite pour l'Espagne !
ps2: oh l'arbitrage calamiteux en faveur des espagnols Shocked , vraiment dégoutant affraid


je reconnais ta fibre Anti-Barca la
Personnellement, je n'ai pas vu le match, donc je ne peux ni commenter ni le jeu ni l'arbitrage !
Mais je prend ca comme un accident de parcours des Espagnols, la suite de la compétition nous renseignera davantage ! sinon pour les références, il n'existe pas de sélection qui naisse avec références, on les acquière tout au long des parcours ..
Peut-être que Rachid, pourra nourrir un peu plus ce débat !!
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 72
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par adsm le Mer 16 Juin - 18:21

CDM2010/Groupe H
16/06/2010


Espagne 0- 1 Suisse

0-1- Fernandes



Honduras 0- 1 Chili


0-1-Beausejour

avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 72
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 16 Juin - 18:23

adenisurmer a écrit:
le fumeur a écrit:
adenisurmer a écrit:
le fumeur a écrit:c'était plus que prévisible ya adeni cheers
Ah bon? expliques !

des espagnolEs arrogants qui se voyaient déjà champions du monde contre des suisses très très très bons défensivement (0 but en 2006) emmenés par un grand stratège allemand .... ah j'ai oublié depuis quand les espagnols sont une référence en coupe du monde!!
ps: j'ai pronostiqué une défaite pour l'Espagne !
ps2: oh l'arbitrage calamiteux en faveur des espagnols Shocked , vraiment dégoutant affraid


je reconnais ta fibre Anti-Barca la
Personnellement, je n'ai pas vu le match, donc je ne peux ni commenter ni le jeu ni l'arbitrage !
Mais je prend ca comme un accident de parcours des Espagnols, la suite de la compétition nous renseignera davantage ! sinon pour les références, il n'existe pas de sélection qui naisse avec références, on les acquière tout au long des parcours ..
Peut-être que Rachid, pourra nourrir un peu plus ce débat !!

Je crois que l'Espagne a de nouveau tombé dans les erreurs du passé. C'est-à-dire, avoir des grands joueurs de classe internationale sans pouvoir former une équipe capable de bousculer les grands du monde.

Aujourd'hui, l'Espagne était méconnaissable. Il est loin de l'équipe qui a gagné l'Euro 2008. Mais bon, on a besoin d'un autre match pour se fixer sur le potentiel de cette équipe.....
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 10:31

Espagne, Del Bosque : "Ce n'est pas bon signe"



"Ce n'est pas bon signe", a réagi Vicente Del Bosque, le sélectionneur "fâché" de l'Espagne, après sa surprenante défaite contre la Suisse (0-1), mercredi à Durban lors de son 1er match du Mondial-2010 (groupe H).

Quel est votre sentiment ?
Je suis fâché. On ne peut pas dire: "on est battu et puis c'est tout". Le foot, ce n'est pas uniquement la possession. On l'a eue, on voulait passer à l'attaque, on a eu des possibilités mais on a manqué de place. On aurait aussi pu faire mieux certaines choses. Ce n'est pas bon signe d'avoir commencé comme ça, c'est certain.

Regrettez-vous certains de vos choix et ce schéma avec un seul attaquant ?
On joue comme ça depuis quelques temps et on avait eu quelques succès avec cette organisation. On a essayé de jouer selon notre schéma habituel mais ils sont beaucoup restés sur la défensive et ils ont bien contré notre tactique. On a bien essayé de mettre ensuite Torres en attaque mais ils nous ont bien bloqués dans les couloirs.

Comment a fait la Suisse pour vous tenir en échec ?
Sur les coups de pied arrêtés et les remises, ils ont toujours essayé de nous arrêter en profitant de leur organisation et de leur technique. C'est comme ça que la victoire nous a échappé. Si on devait rejouer le match, je ne pense pas que la même situation se représenterait. Ce n'était pas notre jour.

Redoutez-vous que ce match inspire vos prochains adversaires ?
Les autres équipes verront ce que la Suisse a réussi à faire mais tous les matches sont différents. Je ne veux critiquer personne mais on n'a peut-être pas vraiment vu notre caractère. A l'avenir, il faudra le montrer. On a chuté face à un obstacle, il faudra surmonter les autres.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 10:33

Espagne : Dominer n'est pas gagner



Au niveau de la possession de balle, la sélection espagnole a outrageusement dominé à l'occasion de sa première sortie, contre la Suisse, dans cette Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010. Mais dominer n'est pas gagner. Sur sa deuxième tentative, la Suisse a trouvé la faille de la façon la plus directe qui soit : dégagement du gardien, première tentative mal repoussée par Iker Casillas et but de Gelson Fernandes.

La Roja a bouclé la première mi-temps avec un taux de possession de balle de 75 %, mais très peu de frappes. David Villa a beaucoup glissé sur la gauche et du coup, l'Espagne n'avait pas d'attaquant désigné en pointe. Dans cette configuration, personne n'était vraiment décidé à prendre sa chance.

La deuxième période a ressemblé à une douche froide pour les champions d'Europe en titre, qui ont fait entrer plusieurs joueurs à vocation offensive, sans jamais concrétiser. Les hommes entraînés par Vicente del Bosque ont tiré 24 fois, contre 8 côté suisse, en vain. "Nous avons toujours échoué dans le dernier geste, dans la finition", regrette Xavi. "Le football est ainsi fait : nous avons eu beaucoup plus d'occasions, sans jamais les convertir. Au final, cela se paie", constate un Iker Casillas amer.

Le coffre-fort suisse
"Ils étaient très bien placés, ce qui nous a rendu la tâche extrêmement difficile. Il n'y avait aucun espace. Impossible de passer. Il faut féliciter les Suisses. Ils ont fait un bon match", reconnaît Pedro qui, au cours des 18 minutes qu'il a passées sur la pelouse, n'est pas parvenu à faire sauter le verrou du coffre-fort helvète. "Nous avons essayé d'utiliser la profondeur dans les couloirs, mais ils ont très bien défendu. Nous avons manqué de précision dans les derniers mètres. À part une contre-attaque suisse, nous avons dominé tout le match", analyse le sélectionneur Vicente del Bosque.

Du côté de la Nati, l'heure est évidemment à la fête et à la joie. La Suisse vient en effet d'enregistrer la première victoire de son histoire face à l'Espagne. L'auteur du but Gelson Fernandes reconnaît toutefois que la chance a été avec lui. "Nous avons eu un peu de chance. Ce fut un match très dur mais de toute façon, pour battre l'Espagne, il faut un peu de chance. Nous l'avons eue", résume le joueur d'origine cap-verdienne.

Le milieu de terrain espagnol Sergio Busquets invoque lui aussi les dieux de la fortune. "Nous avons buté sur le gardien, d'autres fois il a manqué quelques centimètres. Il est clair que la chance n'était pas de notre côté. Cela dit, cette équipe de Suisse a de la qualité et du caractère. Elle peut aller loin", indique le Barcelonais.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 10:39

Suisse, Hitzfeld : "Un cadeau qu'on est ravi d'accepter"



C'est un cadeau que nous sommes ravis d'accepter", a apprécié mercredi le sélectionneur suisse Ottmar Hitzfeld à Durban à l'issue de la surprenante victoire (1-0) dans le groupe H du Mondial-2010 contre l'Espagne, un adversaire qu'il a trouvé "perdu".

Quel est votre sentiment immédiat ?
C'est super de commencer un tournoi avec trois points de pris contre l'un des favoris. C'est inattendu. Au-delà de ça, je suis content de la prestation de mon équipe. Je suis très content de cet excellent début. On avait besoin de ça pour bien aborder ensuite le match contre le Chili avec beaucoup de confiance.

Cette première victoire suisse contre l'Espagne a-t-elle un goût particulier ?
Je sais que nous avons écrit l'histoire, que ce sera marqué, mais j'avais déjà dit (mardi) qu'il y a toujours une première fois. C'est un cadeau que nous sommes ravis d'accepter, on doit le fêter. Mais on n'a pas avancé pour le tour suivant et on doit confirmer cette prestation.

Avez-vous eu peur à un moment ?
Il y a eu des situations très délicates mais jusqu'au dernier coup de sifflet final j'ai été convaincu que le score favoriserait notre cause. Dans un tel match, il faut un peu de chance.

Quel était votre plan ?
Notre objectif était d'avoir deux rangées compactes et deux joueurs libres. On ne voulait pas perdre d'énergie à récupérer la balle chez eux. En seconde période, ils ont dû ouvrir leur défense et ça nous a donné des solutions en contre-attaques. Contre une défense de classe mondiale, il faut passer en profondeur, même si souvent cela n'a pas marché.

Comment avez-vous trouvé votre adversaire ?
Après notre but, l'Espagne a balancé de grands centres devant, ils ont semblé perdus. Nous avons commencé en étant bien organisés et on ne leur a pas donné beaucoup de possibilités. Ce n'est pas comme s'ils avaient passé tout le temps dans notre camp. Nous, ça nous a donné confiance et cela a rendu l'Espagne nerveuse. C'est normal quand un favori domine et qu'il est mené.

A titre personnel, qu'avez vous pensé de Gelson Fernandes, le milieu de terrtain, et de Benaglio, le gardien ?
Gelson est arrivé tardivement mais en préparation il avait été très bon contre l'Italie. Même quand il est sur le banc, c'est un excellent joueur. Les entraîneurs adorent avoir des joueurs comme lui, qui permettent d'aller loin. Quant à Benaglio, il a quasiment gagné le match aussi. Dès les premières minutes, il était concentré. Il a été exceptionnel et dans les duels il est très difficile à tromper. Le milieu aussi a évité que les passes arrivent dans la zone rouge.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 10:40

Suisse : Entorse à une cheville pour Senderos



Le défenseur central de la Suisse Philippe Senderos, touché à la cheville droite contre l'Espagne lors du premier match du groupe H du Mondial-2010, souffre d'une entorse, a indiqué mercredi son sélectionneur Ottmar Hitzfeld.

"Il souffre d'une entorse à une cheville, a déclaré Hitzfeld en conférence de presse. Peut-être que les ligaments sont touchés, ou pire. On doit l'emmener à l'hôpital pour savoir. Si les ligaments sont rompus, ce sera un coup très dur et difficile de le remplacer."

Titulaire dans l'axe de la défense, le nouveau stoppeur de Fulham s'est blessé dans un choc avec un coéquipier avant de laisser sa place à von Bergen à la 36e minute.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 10:41

L'Espagne fait le coup de la panne



L'attaque espagnole, à l'image de ses deux perles David Villa, titulaire, et Fernando Torres, entré en cours de match, a connu une brutale baisse de régime contre la Suisse (0-1), mercredi à Durban lors du premier match du groupe H du Mondial-2010.

La dernière fois que pareille mésaventure était arrivée à la "Roja", il y a un an, l'Espagne avait été battue par les Etats-Unis (0-2) à la surprise générale, lors de la Coupe des Confédérations. Depuis cette désillusion, les joueurs espagnols restaient sur 12 victoires, dont certaines de prestige contre l'Argentine (2-1) et en France (2-0). Au passage, l'attaque de feu avait inscrit 40 buts, dont 6 face à la Pologne (6-0) le 8 juin à Murcie lors du dernier match de préparation.

Mercredi, à Durban, les deux gâchettes Torres, entré en jeu à la 61e minute, et Villa sont pourtant restées muettes. Le buteur de Liverpool et celui qui vient de signer au FC Barcelone se sont fait piéger par une défense suisse de haut niveau qui a pourtant perdu en cours de route Senderos, sorti avec une entorse à une cheville (36), sans que cela nuise à son rendement!

Seul titulaire en pointe, Villa, 2e meilleur buteur de l'histoire en sélection espagnole avec 38 buts, n'a jamais pu se mettre réellement dans le sens du but. Et, quand il y est parvenu, il a tiré à côté alors que le but était vide (45) ou le gardien suisse Benaglio s'est interposé (60). Esseulé, il a cependant trop systématiquement cherché le dribble gagnant, perdant toute sa spontanéité.

Le sélectionneur Vicente Del Bosque a alors choisi de lui adjoindre Torres, buteur lors de la finale remportée face à l'Allemagne à l'Euro-2008 (1-0). Sans résultat. L'attaquant de Liverpool a commencé par un bon appel suivi d'un tir au-dessus (68), avant de buter à son tour sur Benaglio (70), puis Grichting (70). Avant de manquer un contrôle facile (88); un raté symbolique de la panne espagnole en attaque.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 10:50

Scènes de liesse en Suisse



Les Suisses ont laissé explosé leur joie mercredi après la victoire inattendue (1-0) de leur équipe face aux redoutables joueurs espagnols, lors de leur premier match de Coupe du monde à Durban en Afrique du sud.

Dans les bars, restaurants ou encore aux bureaux, les supporteurs de la petite équipe nationale sont restés suspendus, incrédubles jusqu'à la dernière minute, devant leur poste de télévision, n'osant croire à la victoire face aux champions d'Europe, qui figurent parmi les grands favoris du Mondial.

Le dernier coup de sifflet de l'arbitre a provoqué une salve de klaxons et de cris de joies dans toute la Confédération.

A Genève, les voitures arborant le drapeau national ont laissé échappé des concerts de Klaxons de même que dans la capitale économique du pays, Zurich, où des petits groupes de supporters ont traversé la ville en chantant la victoire.

A Berne, la capitale, des fans se sont retrouvés sur la place du Palais fédéral (gouvernement) malgré une pluie battante, a rapporté l'agence ATS.

Grâce à ce qui est qualifié de "cadeau" par le sélectionneur suisse Ottmar Hitzfeld, la Suisse est désormais en bonne position pour atteindre les huitièmes de finale.

Fifa.com (16/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 11:09

La Suisse peut rêver après sa victoire historique



La presse suisse débordait de superlatifs jeudi après la victoire "historique" de la "Nati" contre le géant espagnol (1-0) pour son premier match du Mondial-2010 de football, qui permet au pays de rêver pour la suite de la compétition.

"Courage, lucidité, opportunisme: la Suisse gagne le droit de rêver", titrait Le Temps, estimant avoir vu "peut-être de la performance la plus ahurissante de toute l'histoire du football helvétique".

Le quotidien 24 heures partageait cet enthousiasme: "la Suisse peut rêver". Et Le Matin saluait un "match d'anthologie", d'autant plus "incroyable" que la victoire n'était loin d'être acquise.

Cet exploit inattendu des joueurs helvétiques contre les vainqueurs de l'Euro-2008 et favoris du Mondial a provoqué des scènes de liesses mercredi soir. Les supporteurs sont descendus dans les rues dans un vacarme de klaxons et de cris de joie.

Pour 24 heures, la victoire est due à "un entraîneur hors du commun, un gardien d'exeption et une défense de fer".

La Suisse peut ainsi "plus que jamais croire en son avenir", insistait le quotidien, saluant une équipe "bien organisée, courageuse et plutôt adroite lorsque cela fut nécessaire" qui a "livré une sorte de match parfait".

Ce succès "doit sans doute beaucoup à la préparation optimale -- physique, psychologique et tactique -- de l'équipe", soulignait encore Le Temps, selon lequel tous les espoirs sont désormais permis pour la petite équipe "qui semble carburer à la confiance et à l'envie de réaliser un exploit".

Toutefois 24 heures se voulait lucide, reconnaissant que cette victoire relevait presque du "miracle", l'Espagne ayant monopolisé le ballon pendant une grande partie du match.

Pour son prochain match, la Suisse affronte le Chili lundi à Port Elizabeth.

Fifa.com (17/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 11:12

Espagne : Luis Aragones critique durement la Roja



L'ancien sélectionneur espagnol Luis Aragones a durement critiqué la performance de la "Roja", battue par la Suisse mercredi (1-0) au Mondial-2010 de football, et mis en cause la gestion du match, dans des déclarations publiées jeudi par les médias espagnols.

"L'Espagne a manqué de conviction dès le début, nous avons manqué d'une mentalité gagnante et ça je ne l'avais jamais vu", a déclaré le prédécesseur de Vicente del Bosque à la tête de la "seleccion", qui avait amené l'Espagne au titre européen en 2008.

En outre, "on a perdu parce que le match a été très mal géré, les changements sont intervenus trop tard", a affirmé Aragones à la chaîne de télévision Al-Jazeera, dans une claire critique de son successeur.

"Ce n'est pas le meilleur qui a gagné, mais celui qui a su gérer le choc. La Suisse a défendu formidablement et a obtenu son but en contre-attaque", a précisé Aragones à la chaîne espagnol Telecinco.

Selon lui, "la sélection espagnole va bien réagir et se qualifier", dans le groupe H, mais elle ne peut pas être considérée comme une des "favorites" du Mondial.

Fifa.com (17/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 15:57

L'Espagne retrouve ses vieux démons



La surprenante défaite concédée mercredi par l'Espagne face à la Suisse (0-1), dans le groupe H du Mondial, replace les champions d'Europe face à leurs vieux démons: ceux d'une sélection souvent favorite, mais à qui la Coupe du monde se refuse toujours.

"A partir de maintenant, nous devons simplement travailler pour gagner. Nous avons une grande équipe, mais de là à dire que nous sommes les grands favoris... Nous ne le sommes pas", a affirmé le défenseur Gerard Piqué après le match contre la Suisse.

"En football, il faut que chaque chose soit faite en son temps. Nous sommes au premier tour. Personne (dans l'équipe) n'a parlé d'être favoris, juste d'avancer dans le tournoi", a également assuré le sélectionneur Vicente Del Bosque.

Joueurs et entraîneur peuvent essayer de fuir ce statut de favori, il colle à la peau du champion d'Europe, qui se présentait à ce Mondial fort de 12 succès consécutifs et d'un bilan de 44 victoires et une seule défaite lors de ses 48 derniers matches depuis trois ans.

Mais, comme le souligne jeudi le quotidien sportif Marca, "c'est l'Espagne de toujours", qui peine en Coupe du monde, dont elle n'a plus atteint le dernier carré depuis 1950.

Statistique tenace
En 2006 déjà, l'Espagne, invaincue en qualifications, était arrivée en Allemagne avec l'image d'un possible vainqueur. Après un premier tour maîtrisé (4-0 contre l'Ukraine, 3-1 contre la Tunisie et 1-0 face à l'Arabie Saoudite), l'hypothèse prenait même du poids.

Mais l'éternelle malédiction allait encore frapper, et ce, dès les 8e: élimination face à la France (1-3) de Zinedine Zidane, ressuscité.

Par le passé, le tournoi mondial n'avait déjà pas beaucoup réussi aux Espagnols. Champions d'Europe en 1964, ils ont été éliminés dès le premier tour du Mondial-1966, comme en 1962 et 1978.

En 1982, à domicile, les Espagnols passent laborieusement le premier tour, avant d'être éliminés dans la 2e phase de poules. Le Mondial-1986 au Mexique sera un peu meilleur avec une élimination en quarts de finale par la Belgique, un résultat tout juste correct pour un vice-champion d'Europe.

L'échec face à la Suisse mercredi va par ailleurs probablement obliger les hommes de Vicente Del Bosque au carton plein face au Honduras lundi et au Chili vendredi. Une situation qui rappelle celle du Mondial-1998 en France.

L'Espagne avait alors perdu son premier match, 3-2 contre le Nigeria. Incapables de faire mieux qu'un nul 0-0 contre le Paraguay au 2e match, les hommes de Javier Clemente avaient passé leurs nerfs sur la Bulgarie lors du dernier match de poule: victoire 6-1, inutile, et élimination.

S'ils parvenaient toutefois à se remettre de ce départ raté et à atteindre la finale le 11 juillet à Johannesburg, les Espagnols auraient encore à vaincre une dernière statistique tenace: jamais une équipe ayant perdu son premier match n'a remporté la Coupe du monde.

Fifa.com (17/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 17:12

Suisse : L'éloge de la discipline et de l'esprit d'équipe



Les Suisses, au lendemain de leur retentissante victoire contre l'Espagne (1-0), ont estimé que leur exploit avait été rendu possible par deux qualités essentielles: la discipline et l'esprit d'équipe.

Dans toutes les langues de la Confédération helvétique et même en anglais, jeudi, les joueurs ont été priés d'expliquer à la planète foot médusée les secrets de leur succès contre l'un des grandissimes favoris du Mondial. Les expressions qui sont revenues le plus souvent ? "Solidaires", "compacts", "jouer en équipe", "courir les uns pour les autres"...

"Notre objectif, avait expliqué le sélectionneur Ottmar Hitzfeld après le match, "était d'avoir deux rangées compactes et deux joueurs libres. On ne voulait pas perdre d'énergie à récupérer la balle chez eux."

Avec une rigueur remarquable, ses hommes ont appliqué ses consignes, qu'il avait pris soin de faire entrer dans toutes les têtes. "On a beaucoup parlé avec l'entraîneur dans les jours précédant le match", a raconté l'attaquant Blaise Nkufo. "Il a eu avec nous des entretiens individuels et chacun devait connaître sa position sur le terrain. Contre l'Espagne, c'était primordial".

"Tourner la page"
Le reste, c'est la magie du technicien allemand, ex-entraîneur du Bayern Munich, qui parvient à faire croire à l'impossible, et d'un groupe qui se forge sa propre foi, contre les pronostics du reste du monde: "M. Hitzfeld nous a dit de surtout croire en nos possibilités de ramener un point, et peut-être les trois. Tout s'est joué mentalement dans les jours qui ont précédé le match", analyse l'expérimenté Nkufo, 35 ans.

Le témoignage du gardien Diego Benaglio va dans le même sens: "Avant le match, l'entraîneur nous a dit qu'on allait jouer contre une très grande équipe, et que si nous n'étions pas compacts et solidaires, ça deviendrait très difficile pour nous".

Les Suisses, dont la victoire a déclenché des scènes de liesse dans leur pays, n'en ont cependant pas perdu leur lucidité. "Ces trois points sont importants, mais ils ne nous qualifient pas", a rappelé Benaglio, "il faut que nous restions bien concentrés, sans verser dans l'euphorie".

Nkufo, lui, se projette déjà dans la préparation de la rencontre du 21 juin contre le Chili, également vainqueur (1-0) mercredi contre le Honduras.

"On a battu l'Espagne mais on n'a pas changé le monde, sourit l'attaquant de Twente (Pays-Bas). Beaucoup de joueurs de notre équipe ont évolué dans des grands championnats où l'on travaille beaucoup sur le mental. Après une défaite, mais aussi après une victoire, il faut savoir tourner la page. On ne peut pas vivre de cette victoire contre l'Espagne, elle ne nous qualifie pas, donc restons humbles et travaillons dur, ce sont les deux conditions pour passer en huitièmes".

Fifa.com (17/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 17 Juin - 18:23

Espagne : Rien de grave pour Iniesta et Ramos



Les blessures du milieu de terrain de l'Espagne Andres Iniesta et du latéral droit Sergio Ramos, touchés lors de la défaite face à la Suisse (0-1) mercredi, sont sans gravité et ils devraient jouer contre le Honduras lundi à Johannesburg (groupe H).

Iniesta est sorti à la 77e minute du match contre la Suisse et a posé de la glace sur sa cuisse droite, ce qui a un temps fait craindre une rechute de la blessure contractée au début de la préparation.

"J'ai pris un coup mais il n'y a rien de grave. Les minutes passaient et la fatigue était là", a déclaré jeudi le joueur du FC Barcelone.

Ramos, qui souffrait des côtes, a de son côté passé des radios "qui ont écarté toute lésion osseuse", a fait savoir la Fédération espagnole.

Le sélectionneur Vicente del Bosque a également confirmé jeudi que tous ses joueurs se portaient bien.

"Ca va aller pour tout le monde. Ils ont pris des coups, ils sont fatigués... Ce qui les touche certainement le plus, c'est la fatigue mentale", a-t-il dit.

Del Bosque a par ailleurs décidé de laisser souffler ses joueurs jeudi, leur laissant quartier libre jusqu'au seul entraînement de la journée à 17H00 GMT. Une dizaine de joueurs en ont profité pour effectuer un petit safari. Les autres se sont partagés entre salle de sport et sortie au centre commercial de Potchefstroom.

L'Espagne affrontera le Honduras lundi à Johannesburg, puis le Chili vendredi 25 à Pretoria.

Fifa.com (17/06/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum