CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 10 Mai - 21:41

Espagne : Valdés et Pedro dans les 30



Le gardien du Barça, Victor Valdés, et l'ailier du club catalan, Pedro Rodriguez, font partie de la liste des 30 joueurs pour le Mondial communiquée lundi par le sélectionneur de l'Espagne Vicente del Bosque.

Del Bosque annoncera le 20 mai le groupe des 23 joueurs qui iront en Afrique du Sud pour la Coupe du monde (11 juin-11 juillet).

Les blessés Andrés Iniesta (FC Barcelone), Cesc Fabregas (Arsenal) et Fernando Torres (Liverpool) font également partie de cette liste des 30, imposée par la Fifa avant le 11 mai minuit.

Les 30 joueurs retenus
Gardiens de but (5) :
Iker Casillas (Real Madrid), David De Gea (Atletico Madrid), Diego Lopez (Villarreal), José Manuel Reina (Liverpool/ENG) et Victor Valdés (FC Barcelone).

Défenseurs (Cool : Raul Albiol (Real Madrid), Alvaro Arbeloa (Real Madrid), César Azpilicueta (Osasuna Pampelune), Joan Capdevila (Villarreal), Carlos Marchena (Valence), Gerard Piqué (FC Barcelone), Carles Puyol (FC Barcelone) et Sergio Ramos (Real Madrid).

Milieux de terrain (Cool : Xabi Alonso (Real Madrid), Sergi Busquets (FC Barcelone), Cesc Fabregas (Arsenal/ENG), Andrés Iniesta (FC Barcelone), Javi Martinez (Athletic Bilbao), Marcos Senna (Villarreal), David Silva (Valence) et Xavi Hernandez (FC Barcelone).

Attaquants (9) : Santi Cazorla (Villarreal), Jesus Navas (FC Séville), Juan Manuel Mata (Valence), Pedro Rodriguez (FC Barcelone), Dani Güiza (Fenerbaçhe), Fernando Llorente (Athletic Bilbao), Alvaro Negredo (FC Séville), Fernando Torres (Liverpool) et David Villa (Valence).

Remarque : Les listes de joueurs retenus par les sélectionneurs ne seront officielles que lorsqu'elles auront été communiquées à et annoncées par la FIFA.

Fifa.com (10/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 11 Mai - 18:17

La sélection du Honduras

Le sélectionneur colombien du Honduras, Reinaldo Rueda, a annoncé lundi soir la liste des 23 joueurs retenus pour la Coupe du monde de football en Afrique du Sud (11 juin - 11 juillet).

Le principal absent est l'attaquant du club roumain du FC Vaslui Carlo Costly, qui a dû déclarer forfait en raison d'une blessure à un pied. "Personne ne peut remplacer Costly, sportivement ou moralement, a regretté Rueda. C'est un joueur qui apporte beaucoup de caractère au groupe."

Dans le secteur offensif, le Honduras s'en remettra à David Suazo et Carlos Plumer Pavon, le meilleur buteur du Honduras et l'un des principaux architectes de la qualification au Mondial.

"Ce groupe de joueurs avec lesquels nous commencerons à travailler à partir du 15 mai voyagera en Allemagne pour un stage de préparation", a déclaré Rueda. Les joueurs disputeront ensuite des matches de préparation en Autriche contre le Bélarus, l'Azerbaïdjan, la Roumanie et la Corée du Sud.

Pour sa deuxième participation à une phase finale de Coupe du monde de football, le Honduras affrontera l'Espagne, le Chili et la Suisse dans le Groupe H.

Gardiens : Noel Valladares (Olimpia), Donis Escober (Olimpia), Ricardo Canales (Motagua)

Défenseurs : Sergio Mendoza (Motagua), Mynor Figueroa (Wigan/ENG), Victor Bernardez (Anderlecht/BEL), Mauricio Sabillon (Hangzhou Lucheng/CHI), Oscar Garcia (Olimpia), Johnny Palacios (Olimpia), Emilio Izaguirre (Motagua), Osman Chavez (Platense)

Milieux : Roger Espinoza (Kansas City/USA), Edgar Alvarez (Bari/ITA), Wilson Palacios (Tottenham/ENG), Hendry Tomas (Wigan/ENG), Julio Cesar "Rambo" de León (Torino/ITA), Amado Guevara (Motagua), Ramon Nunez (Olimpia), Danilo Turcios (Olimpia)

Attaquants : Carlos Pavon (Real Espana), David Suazo (Genova), Georgy Welcome (Motagua), Walter Martinez (Marathon)

Remarque : Les listes de joueurs retenus par les sélectionneurs ne seront officielles que lorsqu'elles auront été communiquées à et annoncées par la FIFA.
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 11 Mai - 18:31

Suisse : Premier groupe de 30 Suisses sans surprise



Le sélectionneur de la Suisse Ottmar Hitzfeld a dévoilé mardi une première liste élargie de 30 joueurs sans surprise pour le Mondial-2010 de football en Afrique du Sud.

Hitzfeld devra communiquer au plus tard le 1er juin une liste définitive de 23 joueurs comme l'exige la Fédération internationale (Fifa).

Les Suisses évolueront dans le groupe H avec l'Espagne, le Chili et le Honduras.

La sélection suisse
Gardiens :
Diego Benaglio (Wolfsburg/GER), Johnny Leoni (Zürich/SUI), Marco Woelfli (Young Boys/SUI)

Défenseurs : Mario Eggimann (Hanovre 96/GER), Stéphane Grichting (Auxerre/FRA), Stephan Lichtsteiner (Lazio/ITA), Philippe Senderos (Arsenal/ENG), Christoph Spycher (Eintracht Francfort/GER), Steve Von Bergen (Hertha Berlin/GER), Reto Ziegler (Sampdoria/ITA)

Milieux : Tranquillo Barnetta (Bayer Leverkusen/GER), Valon Behrami (West Ham/ENG), Gelson Fernandes (St-Etienne/FRA), Benjamin Huggel (Bâle/SUI), Goekhan Inler (Udinese/ITA), Marco Padalino (Sampdoria/ITA), Pirmin Schwegler (Eintracht Francfort/GER), Xherdan Shaqiri (Bâle/SUI), Hakan Yakin (Lucerne/SUI)

Attaquants : Eren Derdiyok (Bayer Leverkusen/GER), Alexander Frei (Bâle/SUI), Blaise Nkufo (Twente/NED), Marco Streller (Bâle/SUI)

Réservistes : Fabio Coltorti (G. Racing Santander/ESP), François Affolter (Young Boys/SUI), Fabian Lustenberger (Hertha Berlin/GER), Albert Bunjaku (Nuremberg/GER), Nassim Ben Khalifa (Grasshopper/SUI), Valentin Stocker (Bâle/SUI), Ludovic Magnin (FC Zürich)

Remarque : Les listes de joueurs retenus par les sélectionneurs ne seront officielles que lorsqu'elles auront été communiquées à et annoncées par la FIFA.

Fifa.com (11/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 12 Mai - 11:03

Chili : Liste de 30 dominée par les expats et sans surprise



La Fédération chilienne de football (ANFP) a dévoilé mardi une première liste sans surprise de 30 joueurs retenue par le sélectionneur Marcelo Bielsa pour le Mondial-2010, que "la Roja" débutera le 16 juin contre le Honduras (Gr.H).

L'ancien entraîneur de l'Argentine au Mondial-2002, qui vient de qualifier "la Roja" (la Rouge) chilienne pour sa première phase finale de Coupe du Monde depuis France-1998, a retenu 19 joueurs évoluant à l'étranger, et 11 dans le championnat chilien.

Bielsa s'appuie sur le noyau de joueurs qui ont brillamment qualifié le Chili pour l'Afrique du Sud, sortant deuxième des qualifications de la Confédération sud-américaine, derrière le Brésil.

La liste, éventée dans la presse ces derniers jours, ne comporte pas d'imprévus, hormis peut-être au poste de 3e gardien, qui revient à Luis Marin de l'Union Espanola (CHI) au détriment de Christopher Toselli (Catolica/CHI), qui était le portier des Espoirs sacrés au Tournoi de Toulon en 2009.

Autre semi-surprise, le milieu Marco Estrada, se fait une place dans les 30, bien qu'ayant figuré très irrégulièrement cette saison.

Estrada bénéficie de sa polyvalence, et du bon parcours de son club Universidad de Chile, qualifié en quarts de finale de la Coupe Libertadores: il y affrontera les Brésiliens de Flamengo, où évolue un autre préselectionné, le milieu Gonzalo Fierro.

Dans le groupe H du Mondial, le Chili affrontera le Honduras le 16 juin, puis la Suisse le 21 juin et l'Espagne le 26 juin.

Gardiens (3) : Claudio Bravo (Real Sociedad/ESP), Miguel Pinto (Universidad Chile/CHI), Luis Marin (Union Espanola/CHI)

Défenseurs (Cool : Roberto Cereceda (Colo Colo/CHI), Pablo Contreras (PAOK Salonique/GRE), Ismael Fuentes (Universidad Catolica/CHI), Mauricio Isla (Udinese/ITA), Gary Medel (Boca Junior/ARG), Gonzalo Jara (West Bromwich/ENG), Waldo Ponce (Universidad Catolica/CHI), Arturo Vidal (Leverkusen/GER)

Milieux de terrain (12) : Charles Aránguiz (Colo Colo/CHI), Carlos Carmona (Reggina/ITA), Marco Estrada (Universidad de Chile/CHI), Matias Fernández (Sporting/POR), Gonzalo Fierro (Flamengo/BRA), José Pedro Fuenzalida (Colo Colo/CHI), Manuel Iturra (Universidad de Chile/CHI), Rodrigo Millar (Colo Colo/CHI), Pedro Morales (Dinamo Zagreb/CRO), Rodrigo Tello (Besiktas/TUR), Jorge Valdivia (Al Ain/EAU), Jaime Valdes (Atalanta/ITA).

Attaquants (7) : Jean Beausejour (America/MEX), Mark Gonzalez (CSKA Moscou/RUS), Hector Mancilla (Toluca/MEX), Fabian Orellana (Xerez/ESP), Esteban Paredes (Colo Colo/CHI), Alexis Sanchez (Udinese/ITA), Humberto Suazo (Zaragoza/ESP)

Remarque : Les listes de joueurs retenus par les sélectionneurs ne seront officielles que lorsqu'elles auront été communiquées à et annoncées par la FIFA.

Fifa.com (12/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Ven 14 Mai - 22:22

La sélection du Honduras sans Costly



Le sélectionneur du Honduras, Reinaldo Rueda, a complété vendredi la liste des 23 joueurs, annoncée lundi, retenus pour la Coupe du monde de football en Afrique du Sud (11 juin - 11 juillet), sans l'attaquant-vedette Carlo Coslty, blessé à un pied, en rajoutant sept réservistes.

Coslty, qui évolue dans le club roumain du FC Vaslui, avait marqué six buts au cours des éliminatoires. "Personne ne peut remplacer Costly, sportivement ou moralement, a regretté Rueda. C'est un joueur qui apporte beaucoup de caractère au groupe."

Dans le secteur offensif, le Honduras s'en remettra à David Suazo et Carlos Plumer Pavon, le meilleur buteur du Honduras et l'un des principaux architectes de la qualification au Mondial.

"Ce groupe de joueurs avec lesquels nous commencerons à travailler à partir du 15 mai voyagera en Allemagne pour un stage de préparation", a déclaré le sélectionneur colombien. Les joueurs disputeront ensuite des matches de préparation en Autriche contre le Bélarus, l'Azerbaïdjan, la Roumanie et la Corée du Sud.

Pour sa deuxième participation à une phase finale de Coupe du monde de football, le Honduras affrontera l'Espagne, la Chine et la Suisse dans le groupe H.

La sélection hondurienne :
Gardiens
: Noel Valladares (Olimpia), Donis Escober (Olimpia), Ricardo Canales (Motagua)

Défenseurs : Sergio Mendoza (Motagua), Mynor Figueroa (Wigan/ENG), Victor Bernardez (Anderlecht/BEL), Mauricio Sabillon (Hangzhou Lucheng/CHN), Oscar Garcia (Olimpia), Johnny Palacios (Olimpia), Emilio Izaguirre (Motagua), Osman Chavez (Platense)

Milieux : Roger Espinoza (Kansas City/USA), Edgar Alvarez (Bari/ITA), Wilson Palacios (Tottenham/ENG), Hendry Tomas (Wigan/ENG), Julio Cesar "Rambo" de León (Torino/ITA), Amado Guevara (Motagua), Ramon Nunez (Olimpia), Danilo Turcios (Olimpia)

Attaquants : Carlos Pavon (Real Espana), David Suazo (Genova), Georgy Welcome (Motagua), Walter Martinez (Marathon)

Réservistes : Jhony Leveron (Motagua), Erick Norales (Marathon), Mariano Acevedo (Marathon), Melvin Valladares (Real Espana), Kevin Hernandez (Real Espana), Jerry Bengtson (Vida), Jerry Palacios (Hangzhou Lucheng/CHN)

Fifa.com (14/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 18 Mai - 20:35

Chili : Bielsa écarte cinq joueurs de sa liste des 30



Le sélectionneur du Chili, l'Argentin Marcelo Bielsa, a écarté cinq joueurs de sa liste des 30 retenus pour le Mondial d'Afrique du Sud (11 juin - 11 juillet), après la défaite (1-0) en amical contre le Mexique dimanche à Mexico, selon la presse.

Les joueurs exclus sont les milieux de terrain Jaime "Pajarito" Valdes (Atalanta/ITA), Manuel Iturra (Universidad de Chile/CHI), José Pedro Fuenzalida (Colo Colo/CHI), Charles Aránguiz (Colo Colo/CHI) et Pedro Morales (Dynamo Zagreb/CRO).

Le Chili disputera une nouvelle rencontre de préparation le 26 mai à Calama (Nord) contre la Zambie, et Bielsa annoncera sa liste définitive de 23 joueurs le 1er juin.

Le Chili évoluera dans le groupe H du Mondial où il affrontera le Honduras, la Suisse et l'Espagne.

Le groupe des 25 :

Gardiens (3) :
Claudio Bravo (Real Sociedad/ESP), Miguel Pinto (Universidad Chile/CHI), Luis Marin (Union Espanola/CHI)

Défenseurs (Cool : Roberto Cereceda (Colo Colo/CHI), Pablo Contreras (PAOK Salonique/GRE), Ismael Fuentes (Universidad Catolica/CHI), Mauricio Isla (Udinese/ITA), Gary Medel (Boca Junior/ARG), Gonzalo Jara (West Bromwich/ENG), Waldo Ponce (Universidad Catolica/CHI), Arturo Vidal (Leverkusen/GER)

Milieux de terrain (7) : Carlos Carmona (Reggina/ITA), Marco Estrada (Universidad de Chile/CHI), Matias Fernández (Sporting/POR), Gonzalo Fierro (Flamengo/BRA), Rodrigo Millar (Colo Colo/CHI), Rodrigo Tello (Besiktas/TUR), Jorge Valdivia (Al Ain/EAU).

Attaquants (7) : Jean Beausejour (America/MEX), Mark Gonzalez (CSKA Moscou/RUS), Hector Mancilla (Toluca/MEX), Fabian Orellana (Xerez/ESP), Esteban Paredes (Colo Colo/CHI), Alexis Sanchez (Udinese/ITA), Humberto Suazo (Zaragoza/ESP).

Remarque : Les listes de joueurs retenus par les sélectionneurs ne seront officielles que lorsqu'elles auront été communiquées à et annoncées par la FIFA.

Fifa.com (18/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 18 Mai - 21:15

Suisse : Forfait du défenseur Christoph Spycher



Le défenseur suisse Christoph Spycher a déclaré forfait pour la Coupe du monde en Afrique du Sud (11 juin - 11 juillet) à cause d'une blessure à un genou, et mis fin à sa carrière internationale, a annoncé mardi la fédération suisse de football.

Spycher, 32 ans et 47 sélections, faisait partie des 23 joueurs désignés le 11 mai par le sélectionneur Ottmar Hitzfeld pour le Mondial. Mais il s'était blessé le 10 avril en championnat d'Allemagne avec son ancien club de l'Eintracht Frankfort et ne sera pas suffisamment remis.

Le défenseur, qui vient d'être transféré au club suisse des Young Boys de Berne, sera remplacé dans l'équipe nationale par l'expérimenté Ludovic Magnin, 31 ans, qui souffre d'une fracture à une main et devra jouer avec un plâtre.

Magnin faisait partie d'une liste complémentaire de sept joueurs réservistes également dévoilée le 11 mai.

En Afrique du Sud, les Suisses évolueront dans le groupe H avec l'Espagne, la Chine et le Honduras.

Gardiens : Diego Benaglio (Wolfsburg/GER), Johnny Leoni (Zürich/SUI), Marco Woelfli (Young Boys/SUI)

Défenseurs : Mario Eggimann (Hanovre 96/GER), Stéphane Grichting (Auxerre/FRA), Stephan Lichtsteiner (Lazio/ITA), Philippe Senderos (Arsenal/ENG), Ludovic Magnin (FC Zürich), Steve Von Bergen (Hertha Berlin/GER), Reto Ziegler (Sampdoria/ITA)

Milieux : Tranquillo Barnetta (Bayer Leverkusen/GER), Valon Behrami (West Ham/ENG), Gelson Fernandes (St-Etienne/FRA), Benjamin Huggel (Bâle/SUI), Goekhan Inler (Udinese/ITA), Marco Padalino (Sampdoria/ITA), Pirmin Schwegler (Eintracht Francfort/GER), Xherdan Shaqiri (Bâle/SUI), Hakan Yakin (Lucerne/SUI)

Attaquants : Eren Derdiyok (Bayer Leverkusen/GER), Alexander Frei (Bâle/SUI), Blaise Nkufo (Twente/NED), Marco Streller (Bâle/SUI)

Réservistes : Fabio Coltorti (G. Racing Santander/ESP), François Affolter (Young Boys/SUI), Fabian Lustenberger (Hertha Berlin/GER), Albert Bunjaku (Nuremberg/GER), Nassim Ben Khalifa (Grasshopper/SUI), Valentin Stocker (Bâle/SUI).

Fifa.com (18/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 19 Mai - 15:39

Espagne : Tout ou rien pour Güiza



"Le seul résultat que j'envisage, c'est d'être champion du monde. C'est en tout cas ce que nous allons essayer de faire. Je suis convaincu que nous pouvons y arriver !" Quand on lui demande quel est l'objectif de la sélection entraînée par Vicente del Bosque à la prochaine Coupe du Monde de la FIFA, Dani Güiza n'y va pas par quatre chemins. Après l'Europe, le monde, en résumé.

Sur le plan personnel, la réalisation de cet objectif passe évidemment par une place dans la liste des 23, que le sélectionneur de l'Espagne fera connaître le 20 mai. "Ce ne sera pas évident d'être dans les 23. Je ne sais pas quels sont les critères, mais je peux dire que j'ai tout fait pour y être. J'ai marqué des buts avec l'Espagne, mais la concurrence est terrible en sélection. C'est compliqué", révèle-t-il en exclusivité pour FIFA.com.

Arrivé à Fenerbahçe il y a deux ans, l'attaquant espagnol a justement choisi la Turquie pour adresser - après être entré en cours de jeu - une passe décisive à son compatriote Albert Riera, synonyme de victoire espagnole sur les Turcs et de qualification de la Roja pour l'Afrique du Sud. Ce n'est pas la première fois que Güiza vient à la rescousse de son équipe nationale. À la Coupe des Confédérations de la FIFA 2009, dans le match pour la troisième place contre l'Afrique du Sud, il avait permis à l'Espagne de prendre temporairement l'avantage en marquant coup sur coup, aux 88ème et 89ème minutes.

Le bourreau des Sud-Africains peut parler des Bafana Bafana en connaissance de cause : "Ce sera un adversaire difficile, qui jouera à domicile, devant son public. L'Afrique du Sud possède de bons joueurs comme Katlego Mphela, qui a marqué deux buts contre nous, ou encore Steven Pienaar. Elle est dans un groupe difficile mais je vous avouerai que je suis concentré à fond sur les objectifs de l'Espagne. Je ne m'occupe pas des autres équipes", explique celui qui espère voir son pays arriver jusqu'au septième match à Afrique du Sud 2010, avec le septième ciel en ligne de mire.

De quoi devenir fou
Interrogé sur la clé de la réussite espagnole, Güiza ne se départ pas de son franc-parler : "La possession de balle. Quand les petits - par la taille pas par le talent ! - Fabregas, Xavi, Iniesta, Silva et compagnie commencent à faire tourner le ballon, ça devient très dur pour l'équipe adverse. Il est rare que nos adversaires résistent pendant tout un match. C'est exactement ce qui s'est produit à l'Euro : l'Allemagne a tenu une mi-temps, mais en deuxième période, elle a un peu lâché et nous avons déroulé. Quand les garçons commencent à faire circuler le ballon, il y a de quoi devenir fou quand on est en face".

Si l'Espagne parvient à reproduire le football qu'elle a proposé à l'UEFA EURO 2008, le titre mondial a de solides chances de tomber dans son escarcelle. "Quand vous avez un Villa ou un Torres pour finir le boulot, ça va", précise Güiza avec un sourire en coin.

Malgré tout, l'Espagne ne doit pas s'attendre à voguer sur un long fleuve tranquille en Afrique du Sud. Que pense l'international espagnol des autres équipes du Groupe H ? "L'Espagne doit passer le premier tour coûte que coûte. Je pense que nous sommes favoris de notre groupe, même si le Chili est une équipe très difficile à jouer. Les Chiliens courent pendant 90 minutes et vous mettent sans arrêt la pression."

Une pression qui, étant donné le statut de favoris des Espagnols aux côtés des Brésiliens, pèse déjà sur la Roja. Difficile de s'attendre à moins quand on est champion d'Europe en titre, auteur d'une incroyable série de victoires et dépositaire d'un jeu aussi flamboyant qu'efficace. "En Coupe du Monde, le pedigree ne compte pas. Dans cette compétition, n'importe qui peut battre n'importe qui", affirme l'attaquant, qui souligne au passage que "favori" est un mot interdit dans le vestiaire espagnol. "Nous ne nous sommes pas relâchés après l'Euro 2008. C'est à mettre à notre crédit. Nous savions que cela nous guettait, mais nous avons continué à travailler car sans cela, il n'y a rien à espérer."

S'il fait partie de la liste des 23, l'ancien joueur de Majorque disputera à presque 30 ans sa première Coupe du Monde de la FIFA. Un rêve qui en cache un autre. "Je rêve de jouer contre le Brésil, mais pas en huitièmes, en finale. Nous pourrions tomber contre le Portugal ou à la Côte d'Ivoire.

L'avenir en Turquie
En équipe nationale, le natif de Xérès n'est pas un adepte du gâchis devant le but adverse, ce qui n'est pas toujours le cas avec Fenerbahçe. "Pour l'instant, je n'ai gagné que la Supercoupe de Turquie en 2009, mais je veux apporter plus et gagner d'autres titres. Je travaille tous les jours pour cela", indique celui qui a fait l'objet du transfert le plus onéreux du football turc. Il se déclare amoureux d'Istanbul et comblé de la façon dont il est traité par le club et ses supporters.

L'avenir ? "Je crois que je vais finir ma carrière à Fenerbahçe. Il me reste deux ans de contrat. J'aurai alors 33 ans", explique-t-il, ajoutant qu'il pourrait éventuellement effectuer une ou deux années supplémentaires dans le championnat d'Espagne.

Mais il préfère conclure sur un sujet à la fois plus proche et moins rabat-joie : "Si je suis convoqué, ça sera ma première Coupe du Monde. J'espère que nous pourrons jouer la finale et soulever ce trophée. Avec une telle équipe, c'est le moment ou jamais. Il faut juste avoir le brin de chance indispensable". Rendez-vous est pris.

Fifa.com (19/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mer 19 Mai - 18:07

Suisse : Grichting, forte tête helvète



Stéphane Grichting est un entêté. Après huit années passées sous le maillot de l'AJ Auxerre, et six passées sous les couleurs de sa sélection suisse, l'obstination de ce robuste défenseur d’1m86 a fini par payer. Il achève, à 31 ans, la meilleure saison de sa carrière avec à la clé une troisième place du championnat de France synonyme de Ligue des champions de l'UEFA, et une Coupe du Monde de la FIFA à venir. Avant de décoller pour l'Afrique du Sud, le Valaisan a accepté un tête à tête avec FIFA.com.

"C'est vrai qu'à 31 ans, j'ai le sentiment d'être au meilleur de ma forme. Je suis bien dans mon corps, bien dans ma tête" avoue-t-il sereinement à quelques jours de l'épreuve reine. Il faut dire que le parcours du Suisse a été semé d'embûches, en témoigne sa médiatique blessure contre la Turquie lors du match de barrage pour Allemagne 2006, où il avait été victime d'un coup de pied dans le bas-ventre qui lui perfora le canal urinaire. Puis, cantonné au banc de touche lors de l'UEFA EURO 2008, il dût sérieusement penser à prendre sa retraite internationale. Jusqu'à la nomination d'Ottmar Hitzfeld à la tête de la Nati, une occasion pour lui de la relever.

Solidité et ténacité
"J'ai eu la chance qu'Ottmar Hitzfeld accorde davantage d'importance aux performances et au mérite qu'au nom et aux couleurs que l'on porte", assure le nouveau pilier de la défense helvète. "Quand on a la chance d'avoir la confiance de l'entraîneur, que ce soit en club ou en équipe nationale, c'est plus facile d'enchainer les bonnes performances !" argumente-t-il pour expliquer ses neuf titularisations sur dix possibles au cours des qualifications pour Afrique du Sud 2010, contre une seule au même stade, quatre ans plus tôt.

Il faut dire que le Bourguignon d'adoption n'a pas la grosse tête. Il n'est en effet pas du genre à mettre en avant ses qualités indéniables de tacle, ses relances millimétrées, et son expérience à toute épreuve qui font de lui l'indiscutable patron d'une arrière-garde suisse, meilleure défense du Groupe 2 avec seulement huit buts encaissés. Tout juste admet-il que "ce bloc défensif, n'incluant pas exclusivement les défenseurs mais l'équipe dans son ensemble, est ce sur quoi la Suisse va s'appuyer en Afrique du Sud pour essayer de faire mieux qu'en 2006". La Nati s'était alors fait éliminer aux tirs au but en huitième de finale par l'Ukraine, sans avoir encaissé le moindre but.

A l'image de l'entêtement de son pilier défensif, la Suisse peut aussi se prévaloir de sa grande ténacité pour atteindre le but qu'elle s'est fixée. Aussi, après un début laborieux au cours des qualifications, matérialisé par un match nul contre Israël suivi d'une défaite à domicile contre le Luxembourg (1:2), elle a su se remobiliser pour finalement se qualifier en prenant la tête de la poule. "C'est là que tout s'est joué. Là où beaucoup d'équipes auraient explosé, nous nous sommes ressaisis et nous avons su construire les victoires qui ont suivi précisément cet échec."

Une tête bien faite
Comme un symbole, c'est l'Auxerrois qui va permettre à la Suisse de prendre possession de cette première place qualificative, le 5 septembre dernier contre la Grèce. En plus d’être bien faite, sa tête lui a aussi permis de mettre son pays sur l'autoroute du précieux sésame. Son seul et unique but en plus de 30 sélections ! "C'était incroyable ! Nous étions deuxièmes derrière les Hellènes, il fallait donc impérativement une victoire. Le match était très fermé, il y avait énormément de tension. Et puis il y a eu ce coup de pied arrêté, j'ai senti le coup, et c'est allé au fond à mon immense joie", raconte le héros malgré lui.

Le polyvalent défenseur sait mieux que quiconque combien ces rares moments sur le rectangle vert sont précieux. Pour preuve, s'il a remporté deux fois la Coupe de France avec Auxerre, en 2003 et 2005, ce pion inamovible du système de jeu prôné par Guy Roux, Jacques Santini, puis Jean Fernandez n'a disputé aucune de ces deux finales, privé donc du bonheur que peut générer de telles victoires. Alors quand vient l'heure du coup d'envoi de la Coupe du Monde de la FIFA, à laquelle il va assurément participer, il ne boude pas son plaisir : "J'ai déjà eu le privilège de participer à la précédente. C'est beaucoup d'émotion, beaucoup de pression, beaucoup d'attente. Mais cela reste aussi un rêve d'enfant, qu'on garde dans un coin de la tête, et qui se réalise."

"L'objectif est de passer la phase de poule. Nous avons trois matches devant nous pour s'offrir un bout de rêve, un match contre le Brésil, puisqu'il est possible qu'il soit au rendez-vous de nos huitièmes. Pour une nation comme la nôtre, sortir des poules serait déjà énorme !" Ebéniste de formation, Grichting touche du bois pour "porter dignement les couleurs de son pays". A défaut d'avoir du bois, les superstitieux touchent d'ailleurs autre chose : la tête !

Fifa.com (19/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 20 Mai - 16:42

Espagne : Les Espagnols avec Pedro mais sans Senna ni Güiza



L'ailier du Barça, Pedro, a conservé sa place dans la liste des 23 joueurs pour le Mondial-2010, annoncée jeudi par le sélectionneur Vicente del Bosque et dans laquelle ne figurent plus le défenseur Marcos Senna (Villarreal) et l'attaquant Dani Güiza (Fenerbahçe).

Le portier Victor Valdes, auteur de deux bonnes saisons avec le Barça, figure dans la liste comme troisième gardien de la Roja.

Gardiens de but (3) : Iker Casillas (Real Madrid), José Manuel Reina (Liverpool/ENG), Victor Valdes (FC Barcelone)

Défenseurs (7) : Raul Albiol, Sergio Ramos, Alvaro Arbeloa (Real Madrid), Joan Capdevila (Villarreal), Gerard Piqué, Carles Puyol (FC Barcelone), Carlos Marchena (Valence)

Milieux de terrain (6) : Xabi Alonso (Real Madrid), Francesc Fabregas (Arsenal/ENG), Sergio Busquets, Xavi, Andrés Iniesta (FC Barcelone), Javier Martinez (Athletic Bilbao)

Attaquants (7) : Juan Manuel Mata, David Villa, David Silva (Valence), Jesus Navas (FC Séville), Fernando Torres (Liverpool/ENG), Pedro (FC Barcelone), Fernando Llorente (Athletic Bilbao)

Remarque : Les listes de joueurs retenus par les sélectionneurs ne seront officielles que lorsqu'elles auront été communiquées à et annoncées par la FIFA.

Fifa.com (20/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Jeu 20 Mai - 18:30

L'Espagne avec Pedro, Victor Valdés et Javi Martinez



L'ailier du Barça Pedro, le gardien du club catalan Victor Valdés et le milieu de Bilbao Javi Martinez, qui ne comptent aucune sélection, ont été retenus dans la liste des 23 joueurs espagnols pour le Mondial-2010, annoncée jeudi par le sélectionneur Vicente del Bosque.

Il s'agit des principales nouveautés de cette liste, dans laquelle ne figurent plus en revanche le milieu Marcos Senna (Villarreal) et l'attaquant Dani Güiza (Fenerbahçe), à qui Del Bosque a préféré Fernando Llorente (Athletic Bilbao).

Valdés, Javi Martinez et Pedro "ont fait une très bonne saison, ils viennent renforcer cette sélection comme remplaçants d'autres joueurs qui ne sont pas là en raison des circonstances", a déclaré le sélectionneur au sujet des nouveaux venus, qui complètent une liste comprenant les principales vedettes de l'équipe championne d'Europe en 2008.

Au total, par rapport à la liste des 30 joueurs donnée il y a quelques jours, trois champions d'Europe ne seront pas au Mondial-2010: le milieu offensif Santi Cazorla (Villarreal), Marcos Senna et Dani Güiza.

"Nos 23 meilleurs"
"Il est impossible d'être sûr de prendre les 23 meilleurs joueurs, ce sont nos 23 meilleurs", a souligné Del Bosque.

Valdés, auteur de deux bonnes saisons avec le Barça, figure comme troisième gardien de la "Roja". Pedro, très polyvalent, s'est imposé cette année dans l'attaque du Barça, marquant 12 buts en Liga et poussant le Français Thierry Henry sur la touche.

Javi Martinez, 21 ans, a lui aussi réalisé une excellente saison, jouant 34 matches avec l'Athletic Bilbao, tous comme titulaire, et marquant 6 buts.

"En tant que footballeur professionnel je ne peux pas décrire ce que cela représente mais il est clair que je n'imagine même pas la chance que j'ai", a assuré sur le site internet de son club la vraie surprise de la liste de Del Bosque.

Parmi les cadres sélectionnés figurent deux joueurs blessés: le buteur Fernando Torres (Liverpool), incertain pour le début du Mondial, et le milieu d'Arsenal "Cesc" Fabregas.

L'Espagne débutera son Mondial le 16 juin contre la Suisse. Elle doit également affronter dans le groupe H le Honduras et le Chili.

Gardiens de but (3) : Iker Casillas (Real Madrid), José Manuel Reina (Liverpool/ENG), Victor Valdés (FC Barcelone)

Défenseurs (7): Raul Albiol, Sergio Ramos, Alvaro Arbeloa (Real Madrid), Joan Capdevila (Villarreal), Gerard Piqué, Carles Puyol (FC Barcelone), Carlos Marchena (Valence)

Milieux de terrain (6) : Xabi Alonso (Real Madrid), Francesc Fabregas (Arsenal/ENG), Sergio Busquets, Xavi Hernandez, Andrés Iniesta (FC Barcelone), Javier Martinez (Athletic Bilbao)

Attaquants (7) : Juan Manuel Mata, David Silva (Valence), Jesus Navas (FC Séville), Fernando Torres (Liverpool/ENG), Pedro, David Villa (FC Barcelone), Fernando Llorente (Athletic Bilbao)

Remarque : Les listes de joueurs retenus par les sélectionneurs ne seront officielles que lorsqu'elles auront été communiquées à et annoncées par la FIFA.

Fifa.com (20/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:05

Espagne, nouvelle opération séduction



L'Espagne, qui a charmé en triomphant à l'Euro-2008, veut tenter, avec la même formule de "beau jeu", de remporter sa première Coupe du monde en Afrique du Sud (11 juin-11 juillet).

Le sélectionneur Vicente Del Bosque n'entend pas renoncer, même à l'autre bout du monde, à ce style offensif et séduisant, s'appuyant toujours sur une formidable génération de manieurs de ballon: Xavi, Iniesta, David Silva ou encore Fabregas.

Interrogé il y a quelques jours sur le souvenir qu'il aimerait que les gens gardent de sa sélection, Del Bosque avait répondu: "Comme l'équipe qui a su conserver les valeurs du passé, celles qui nous ont permis d'être champions (d'Europe) en Autriche. De toutes façons, si nous sommes capables de gagner le Mondial, il sera difficile de dire que nous n'avons pas bien joué".

Depuis sa prise de fonction en juillet 2008, Del Bosque marche dans les pas de son prédécesseur Luis Aragones, créateur du label "beau jeu" de l'Espagne. Le jeu de la "Roja" est toujours un délice pour les yeux et très souvent un supplice pour l'adversaire (certains joueurs de l'équipe de France, surclassée (2-0) en mars à Paris, l'avaient mal vécu).

Et pour le "sage" Aragones, cette équipe est en mesure d'offrir à l'Espagne sa première Coupe du monde. "Avec cette victoire (à l'Euro) nous avons ouvert la voie, ce groupe et nos joueurs peuvent gagner un Mondial", affirmait Aragones en juin 2008 après le succès à Vienne contre l'Allemagne (1-0).

"J'ai un rêve"
Ce vent d'optimisme souffle aussi parmi les supporteurs, qui espèrent que leur équipe se surpassera et effacera le terrible souvenir de l'élimination par la France de Zinédine Zidane en 8e de finale du Mondial-2006 en Allemagne. Del Bosque et ses joueurs reconnaissent sans se cacher qu'ils comptent parmi les favoris du tournoi. Leur titre européen et leur impeccable parcours en qualifications (10 victoires en 10 matches) en imposent.

Mais ils se souviennent aussi de la déconvenue face aux Etats-Unis lors de la Coupe des Confédérations en 2009: défaite 2-0 en demi-finale, seul revers en 23 matches depuis l'Euro. "Beaucoup de gens pensent que ça va être une promenade de santé et évidemment c'est faux, prévient Del Bosque. Cette idée ne correspond pas à la réalité d'un Mondial. Sous-estimer l'adversaire c'est la pire des choses qu'un sportif puisse faire. Nous devons respecter tout le monde, du début à la fin".

L'Espagne se méfiera donc évidemment de ses trois premiers adversaires, plutôt modestes sur le papier, dans le groupe H: la Suisse, le Honduras et le Chili. Avant de peut-être retrouver un poids lourd en 8e de finale: Brésil, Portugal ou Côte d'Ivoire. Mais Del Bosque préférerait retrouver la "Seleçao" bien plus loin: "J'ai un rêve, jouer la finale contre le Brésil".

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:07

Chili : Bielsa, le retour du "Loco"



Le retour du Chili au Mondial, 12 ans après sa dernière apparition en France, est aussi celui d'un tacticien argentin hors normes et haut en couleur, "El Loco" (le Fou) Marcelo Bielsa, revanchard après son échec surprise lors de la Coupe du monde 2002 à la tête de l'Argentine.

Quoi qu'il arrive en Afrique du Sud, Bielsa est déjà un objet de culte au Chili: il a métamorphosé "la Roja" d'équipe dilettante en bourreau de travail, l'a hissée de la 47e à la 13e place au classement Fifa (son meilleur rang en 12 ans), et l'a qualifié avec brio, 2e de la zone Amsud derrière le Brésil.

Retour en 2002. L'Argentine de Batistuta, Veron et Ortega arrive favorite au Japon, après avoir survolé les qualifications sud-américaines. Mais dans un groupe serré avec l'Angleterre, la Suède et le Nigeria, le onze de Bielsa se fait piéger à Sapporo par les Anglais (1-0, penalty de Beckham) et éliminer avant les 8e. Son crédit est tel qu'il reste pourtant en poste et met un point d'honneur à gagner le titre olympique à Athènes (2004) avant de quitter l'Albiceleste, de lui-même, pour prendre du recul.

Avec le Chili, qui lui fait en 2007 un pont d'or -1,5 million de dollars annuel-, Bielsa ancien défenseur sans gloire, mais entraîneur champion d'Argentine avec Newell's Old Boys (1992), a trouvé le cadre idéal pour rebondir. Avec carte blanche de la Fédération, il bouscule, rebâtit, façonne une équipe sans vedette, s'appuyant sur des jeunes chez lesquels cet éducateur de formation -il fut professeur de sport- génère une adhésion quasi-filiale, entre discipline et affectif.

Bachelet sous le charme
"Ne m'aime pas parce que je gagne: j'ai besoin que tu m'aimes pour qu'on gagne", résume-t-il. Imprévisible, intenable, obsessionnel, Bielsa n'a pas changé. Capable de rugir comme un lion en cage en arpentant le bord de touche dans son éternel survêtement, comme de deviser avec profondeur sur la pédagogie lors de conférences-débats -payantes- sur le management. Capable de bouder la presse comme de rester trois heures en conférence.

"Il m'a marqué comme quelqu'un de cultivé, d'austère. Bielsa est séduisant. C'est un type intéressant", remarque l'ex-présidente chilienne Michelle Bachelet, tombée sous le charme. "Il a cette combinaison, fatale pour une femme, entre la beauté et le mystère".

D'une équipe d'inconnus, indisciplinés et portés sur les excès, Bielsa a fait un onze de travailleurs solidaires, courant comme des dératés dans un jeu porté vers l'avant, où chacun doit tout faire à tout moment. Une sorte de mouvement perpétuel, marque de fabrique de "la Roja" 2010. Idolâtré au Chili pour avoir ramené la sélection en Coupe du monde, ravivant des rêves d'âge d'or (3e au Mondial-1962 à domicile), Bielsa a dénoncé sans détour le "triomphalisme" des Chiliens, selon lui "venimeux pour le pays".

Mais dans un Groupe H abordable avec, hormis l'Espagne, le Honduras et la Suisse, Bielsa l'analyste boulimique du jeu et des adversaires sait que le Chili a une carte à jouer. Et s'il assure qu'il "ne cherche pas à se venger de ce qui s'est passé en 2002, une tristesse qui ne s'en ira jamais", il a forcément mûri une revanche.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:08

Espagne : Xavi, l'orfèvre



Le cerveau, la matrice, le professeur, la plaque tournante: Xavi épuise les comparaisons comme les adversaires en tenant la baguette du jeu du FC Barcelone comme de l'Espagne, grande favorite du Mondial-2010, au gré d'une précieuse influence et à coups de passes en or.

Portrait-robot d'un meneur de jeu? Pas au sens traditionnel. Le Catalan de 30 ans ne dispose pas de la technique d'un Zidane, et son gabarit est plutôt quelconque (68 kg pour 1,70 m). Il n'est pas homme à dribbler trois ou quatre joueurs, comme un Maradona.

Xavi se distingue d'abord par sa protection de balle et surtout sa précision presque mécanique, qui lui vaut son vrai surnom, "la Maquina", la Machine. Personne en Espagne ne se souvient du dernier ballon perdu par Xavi. La différence, il la fait avant même de recevoir le ballon: en levant la tête, par la prise d'information visuelle avec un temps d'avance. Le tout avec une sérénité qui avait fait dire à Luis Aragones, sélectionneur de la Roja championne d'Europe 2008: "On dirait qu'il joue en smoking!" Même quand il a dû serrer les dents à la fin de cette saison en raison d'une blessure à un mollet.

Homme des finales
Et puis, il y a son coup d'oeil, ses inspirations qui sont autant de brèches dans les défenses adverses. Lors de ses deux dernières finales, il lance d'abord parfaitement Torres qui s'en va marquer l'unique but espagnol contre l'Allemagne en finale de l'Euro-2008 (1-0), et offre le second but du Barça à Messi, d'un centre ajusté, pour ravir la Ligue des champions à Manchester United (2-0) en 2009.

Et dans la finale officieuse de la Liga 2010, le Barça s'impose chez le Real Madrid avec deux buts dont Xavi est à l'origine: une superbe louche pour Messi et une passe en profondeur pour Pedro. Lui qui s'est fait sa place au Barça, depuis 2001 déjà, a d'ailleurs dû attendre le Championnat d'Europe pour que se braquent sur lui les projecteurs, puisqu'il a été désigné meilleur joueur du tournoi, avant d'être élu 5e puis 3e aux Ballons d'Or 2008 et 2009.

"Même si je ne crois pas beaucoup à ces trophées, je l'aurais donné à Xavi", avait observé Luis Aragones à propos du Ballon d'or 2009 remporté par Messi. "Les attaquants ont toujours davantage de possibilités" de gagner le Ballon d'or que les autres joueurs de champ, car "le but vend mieux", avait-il aussi noté.

Pur produit Barça
C'est là que Xavi détonne, dans un milieu assez individualiste: ce milieu de terrain incarne l'altruisme, ou la quintessence du jeu à la barcelonaise, institué et codifié dans le centre de formation de la "Masia" par Johan Cruyff (figure tutélaire et aujourd'hui président d'honneur du club) et dont Xavi est le pur produit.

En cela, il a pris, avec une vocation plus offensive, la succession de Josep Guardiola, le métronome de la "Dream Team" des années 1990, devenu son entraîneur en 2008. Et qui ne tarit pas d'éloges sur son vice-capitaine dont il loue "la régularité, la constance et le placement idéal sur le terrain". Discret, le natif de Terrassa (banlieue de Barcelone) l'est dans la vie. Les magazines people, les déclarations fracassantes? Très peu pour lui. Tout juste lui connaît-on un goût prononcé pour les jeux vidéo et une passion encyclopédique pour le football.

Alors au-delà des prix, coupes et distinctions, ce grand connaisseur a dû apprécier ces paroles: "C'est un joueur qui me comble chaque fois que je le vois jouer, chaque match de lui que j'ai vu était comme un cours magistral, un cours magistral de football". Signé Maradona.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:09

Honduras : Pavon veut partir en pleine lumière



Le buteur vétéran du Honduras, Carlos Pavon, surnommé "l'ombre volante" au Mexique pour son efficacité de la tête, espère prendre sa retraite en pleine lumière en créant la surprise avec les "Catrachos" lors de son premier et dernier Mondial.

A 36 ans, l'attaquant aux courtes tresses, meilleur buteur de l'histoire de la sélection (57 buts en 95 matches) a annoncé qu'il raccrocherait les crampons à son retour d'Afrique du Sud. Il a même rompu fin avril son contrat avec Real Espana, club de la deuxième ville du Honduras, San Pedro Sula, lassé de réclamer aux dirigeants des salaires non versés.

C'est dans cette même équipe qu'il avait débuté sa carrière en 1992. Un an plus tard seulement, le 17 juillet 1993, ce fils d'un ancien attaquant costaricien qu'il n'a guère connu, Allard Plummer, honorait sa première sélection à même pas 20 ans lors d'un match de Gold Cup perdu contre les Etats-Unis (0-1). Quelques mois après, Pavon quitte le Honduras, où encore aujourd'hui près des deux tiers de la population vivent dans la pauvreté ou la misère, pour rejoindre le lucratif championnat mexicain.

Le buteur se transforme en globe-trotter, monnayant ses talents en Italie (Udinese, Naples), en Colombie, au Guatemala et même aux Etats-Unis. En 2007, il signe en effet aux Los Angeles Galaxy, où il joue aux côtés d'un certain David Beckham.

Un "renard des surfaces"
"C'est très bien d'avoir un joueur avec les qualités de Beckham à ses côtés. Nous commençons à très bien nous trouver", dit-il après avoir profité de ses centres millimétrés. L'Anglais lui renvoie le compliment. "Pavon est un bon joueur", dit-il. C'est un "renard des surfaces", "très travailleur", qui peut "frapper des deux pieds et possède un bon jeu de tête", grâce à une détente exceptionnelle compensant une taille moyenne (1,78 m), résume son entraîneur au Real Espana, l'Argentin Mario Zanabria.

C'est d'ailleurs d'un puissant coup de boule qu'il a qualifié le Honduras pour le deuxième Mondial de son histoire après celui de 1982, réconciliant pendant quelques heures un pays déchiré par le coup d'Etat qui avait renversé le président de gauche Manuel Zelaya le 28 juin 2009. Avec ce 7e but, inscrit au Salvador, Pavon a une nouvelle fois été le meilleur buteur de son équipe lors des qualifications.

Fort de l'expérience emmagasinée aux jeux Olympiques de 2008 (élimination au premier tour), il pense que son équipe peut créer la "surprise" au Mondial. A commencer lors de son premier match contre le Chili. "Ils sont petits et rapides, nous connaissons leurs qualités, mais la force du Honduras est son physique et il faudra en profiter", estime-t-il, en se souvenant du succès obtenu en amical contre la "Roja" (2-0) en amical en janvier 2009 en Floride.

Et même le grandissime favori du groupe H, l'Espagne, championne d'Europe en titre, ne lui fait pas peur. "On les donne comme favoris mais ils vont devoir sacrément s'employer pour nous battre", a-t-il prévenu.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:10

Suisse : Hitzfeld, un revigorant retour aux sources



L'Allemand Ottmar Hitzfeld a retrouvé, avec l'équipe de Suisse qu'il a qualifiée pour la Coupe du Monde 2010, la passion et la rage de vaincre qu'il avait quasiment perdues après ses épuisantes expériences à Dortmund et surtout au Bayern Munich.

C'est en Suisse qu'Hitzfeld s'est fait un nom comme joueur dans les années 1970, puis comme entraîneur dans les années 1980. Et depuis juillet 2008, c'est la Suisse, plutôt son équipe nationale, qui l'a plongé dans un bain de jouvence. Hitzfeld, 61 ans, a comme toujours, ou presque dans sa carrière, atteint l'objectif qui lui a été assigné: participer au Mondial-2010 et donner une identité à une équipe privée de stars.

Pourtant, la campagne de qualification pour le tournoi sud-africain avait très mal commencé avec une impensable défaite à domicile contre le Luxembourg (2-1) en septembre 2008. "On a touché le fond ce jour-là, mais cela a été une chance. J'ai pu faire passer mon message, à savoir que chacun devait être là pour l'autre", a récemment rappelé Hitzfeld. Et c'est sur cet esprit d'équipe qu'il compte pour atteindre au moins les 8e de finale du Mondial-2010 après la phase de poules où la Suisse affrontera l'Espagne, prétendante au titre mondial, le Chili et le Honduras.

A ses débuts d'entraîneur en 1983 à Zoug, alors en 2e division suisse, l'ancien prolifique buteur, passé par Bâle (1971-75) et Stuttgart (1975-78), est loin d'afficher le calme et l'impassibilité qui le catactérisent depuis et lui valent le surnom de "Gentleman Hitzfeld".

Prof de maths
Avec le temps et les succès, ce professeur de mathématiques de formation apprend à tout intérioriser, les victoires comme les déceptions, trop sans doute. Après s'être révélé avec Grasshopper qu'il conduit au titre national en 1990 et 1991, il propulse Dortmund au sommet européen en remportant la Ligue des champions en 1997.

Le Bayern Munich le débauche alors et il offre au géant bavarois trois titres de champions et surtout la Ligue des champions 2001, avant d'être limogé pour la première et seule fois de sa carrière en 2004, "soulagé" et "au bord de l'épuisement total". Diriger le Bayern pendant six saisons lui "a coûté beaucoup d'énergie": "je ne le referais pas. Cela a été un prix élevé à payer mais c'était ma décision", a-t-il reconnu.

Reconverti en consultant télé, il sort de sa retraite en février 2007 pour venir au secours du Bayern que Felix Magath a conduit dans une impasse et se laisse tenter pour une saison supplémentaire où il réalise le doublé Coupe/Championnat d'Allemagne.

Après l'Euro-2008, il a pris les commandes de la "Nati" à qui il a transmis sa soif de vaincre, sans tomber dans les excès et les gesticulations de certains confrères: "En football, tout est possible jusqu'à la dernière minute de jeu", savoure-t-il, avant de rappeler qu'il a toujours remporté au moins un titre à chacun de ses postes.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:14

Les plus et les moins du Chili



Le Chili, brillant 2e de la zone Amérique du Sud, s'appuiera au Mondial-2010 sur sa jeunesse, son mouvement et la rouerie du tacticien argentin Marcelo Bielsa, même si "la Roja" devrait pâtir d'un manque d'expérience et de l'absence de joueurs vedettes.

LES PLUS
. La jeunesse.
La sélection n'a que 25 ans de moyenne d'âge et nombre de ses joueurs ont brillé chez les jeunes (3e du Mondial-2007 des moins de 20 ans, vainqueur du Tournoi Espoirs de Toulon-2009). Résultat, la Roja court beaucoup et est redoutable si on lui laisse le ballon.

. "Le fou". Marcelo Bielsa est un tacticien reconnu et une figure charismatique, qui a transformé une équipe dilettante et indisciplinée en un collectif travailleur et solidaire. "El Loco" est obsédé par le jeu et l'analyse de son adversaire. Et l'ex-entraîneur de l'Argentine (1998-2004) arrive au Mondial revanchard, après l'élimination surprise en Poule au Mondial-2002 avec l'albiceleste, alors qu'elle était favorite.

. Le mouvement. Le Chili s'inspire du "football total" de la Hollande des années 1970 -une référence de Bielsa-, où chacun peut et doit tout faire à tout moment sur tout le terrain. Il compte sur des joueurs vifs et des attaquants opportunistes comme Humberto Suazo (10 buts, meilleur buteur en qualification) ou Alexis Sanchez, qui lui ont permis de finir 2e attaque de la zone Amsud (32 buts), derrière le Brésil (33).

LES MOINS
. Inexpérience.
Revers de la médaille de la jeunesse, la sélection chilienne n'a pas joué de grand tournoi international et peu de ses expatriés connaissent la Ligue des champions. Elle prend également beaucoup de cartons (43 jaunes, 7 rouges en qualifications Amsud).

. Les Inconnus. La Roja n'a pas de vedette. Ses "stars" évoluent dans des clubs de second rang, comme l'ailier Alexis Sanchez (Udinese/ITA), l'attaquant Humberto Suazo (Saragosse/ESP), ou le gardien et capitaine Claudio Bravo (Real Sociedad/2e div. espagnole). Bielsa a su tirer davantage du collectif que de la somme des individualités mais la magie a ses limites.

. Problème de taille. Seule une poignée de joueurs dépasse 1,80 m, et le défenseur Waldo Ponce "culmine" à 1,83 m. D'où une vulnérabilité dans le jeu aérien, voire dans les matches où le physique peut faire la différence. Ce talon d'Achille, couplé à un culture défensive encore précaire, a valu au Chili de terminer 6e défense (1,2 but par match) des qualifications Amsud.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:15

Les plus et les moins de l'Espagne



L'Espagne, championne d'Europe en titre, part sereine au Mondial après un parcours étincelant en qualifications (10 victoires en 10 matches) mais avec aussi quelques incertitudes, sur l'état de forme de trois "stars" récemment blessées: Torres, Fabregas et Iniesta.

LES PLUS
. Un système parfaitement intégré.
Prôné par Luis Aragones, le style offensif et séduisant de l'Espagne est toujours d'actualité avec son successeur, le placide Vicente Del Bosque. La sélection espagnole, avec toujours Xavi, Iniesta et Silva comme moteurs, n'a perdu qu'une fois en 23 matches (2-0 face aux Etats-Unis à la Coupe des confédérations en 2009) depuis sa victoire à l'Euro.

. Une malédiction brisée. L'Espagne, qui n'avait jamais franchi les quarts de finale dans une grande compétition, a fait voler en éclats cette malédiction à l'Euro-2008, remporté en plus avec la manière. C'est toujours un poids de moins à porter en Afrique du Sud.

. Un effet Pedro ? Le petit ailier droit du Barça (1,69 m) arrive lancé comme une fusée. Avec son sourire permanent et son culot, il est tout à fait capable d'apporter à la "Roja" ce qu'il a apporté cette saison au Barça. Pedro a été le complément idéal de Messi en attaque, compensant à merveille le déclin de Thierry Henry et les passages à vide de Zlatan Ibrahimovic. Auteur de 12 buts en Liga cette saison, il est le seul joueur à avoir marqué dans six compétitions remportées la même année (2009: Ligue des champions, Championnat d'Espagne, Coupe d'Espagne, Supercoupe d'Espagne, Supercoupe d'Europe et Mondial des clubs).

LES MOINS
. Quelle forme pour Torres, Fabregas et Iniesta ?
Fernando Torres, buteur en finale de l'Euro contre l'Allemagne (1-0), a été opéré du genou droit le 18 avril. Il pourrait être trop juste physiquement pour le premier match. Francesc Fabregas, victime d'une fracture du tibia le 31 mars, devrait lui être rétabli à temps. "Cesc", malgré sa dimension à Arsenal, devrait en plus être remplaçant. Quant à Andrés Iniesta, privé de demi-finale de Ligue des champions avec le Barça, il a rejoué quelques minutes lors de la dernière journée de Liga après une blessure à la cuisse droite mi-avril.

. Une pression "énorme". "Tout le monde attend énormément de nous et cette pression n'est pas toujours bonne pour un joueur", soulignait Torres il y a quelques mois. "On n'a souvent qu'une seule occasion de pouvoir gagner un Mondial et c'est sûrement notre meilleure chance. Si on la laisse passer, il est possible qu'il n'y en ait pas d'autre".

. Un 8e de finale explosif. Si l'Espagne sort du groupe H face à la Suisse, le Honduras et le Chili, elle pourrait retrouver en 8e de finale le Brésil de Kaka, le Portugal de Cristiano Ronaldo ou la Côte d'Ivoire de Didier Drogba... Difficile de faire pire.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:17

Les plus et les moins du Honduras



Le Honduras compte sur son physique et sa défense pour pallier son manque d'expérience du très haut niveau et créer la surprise dans le groupe H du Mondial-2010, face au Chili, l'Espagne et la Suisse.

LES PLUS
. Défense :
Le Honduras a terminé avec la meilleure défense du tour final de la zone Concacaf, en encaissant tout de même 11 buts en 10 matches. L'un de ses piliers, le latéral gauche de Wigan (ENG) Maynor Figueroa est devenu célèbre sur youtube, en lobant un gardien de 50 m.

. Physique : "La force du Honduras est son physique et il faudra en profiter", affirme l'avant-centre Carlos Pavon, meilleur buteur de l'histoire de la sélection (57 buts en 95 matches). Il compte notamment en profiter face aux "petits" joueurs du Chili, qui manquent de densité dans ce domaine.

LES MOINS
. Absence coûteuse :
L'attaque du Honduras est handicapée par l'absence de son deuxième meilleur buteur lors des qualifications (6 buts), Carlos Costly, blessé à un pied. "Personne ne peut remplacer Costly, sportivement ou moralement, regrette le sélectionneur colombien Reinaldo Rueda. C'est un joueur qui apporte beaucoup de caractère au groupe." Les trentenaires Pavon (7 buts en qualifications) et David Suazo (4) sont chargés d'essayer de le faire oublier.

. Inexpérience : Le Honduras ne dispute que sa deuxième phase finale de Coupe du monde, 28 ans après la première. Son fait d'armes avait alors été de tenir en échec (1-1) lors du match d'ouverture le pays organisateur, l'Espagne, qu'elle retrouvera le 21 juin. Depuis, le pays centraméricain n'a disputé qu'un grand tournoi, les jeux Olympiques, il y a deux ans à Pékin. Elle compte sur le vécu de sa demi-douzaine d'exilés européens et du vétéran Pavon pour compenser.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:18

Les plus et les moins de la Suisse



La Suisse, une équipe sans grande star mais très soudée, va en Afrique du Sud confortée par la réussite de son sélectionneur, l'Allemand Ottmar Hitzfeld, un faiseur de champions qui revit depuis qu'il a mené les Helvètes à la qualification.

LES PLUS
. Le coach.
L'Allemand Ottmar Hitzfeld, 61 ans, a réussi à créer un groupe et à insuffler le goût de la gagne à une équipe sans véritables stars. L'ancien entraîneur du Bayern de Munich avait pourtant commencé son règne par une décevante défaite devant le Luxembourg (2-1), en ouverture des qualifications au Mondial. Mais, au bout du compte, les Suisses ont terminé premiers de leur groupe et s'apprêtent à jouer leur cinquième Coupe du monde et deuxième d'affilée.

. La légion étrangère. Le modeste championnat suisse ne permet pas vraiment l'explosion de talents, mais le pays compte d'excellents joueurs évoluant à l'étranger dans les championnats anglais, français, allemand, néerlandais et italien. Ainsi le buteur Blaise NKufo qui évolue au FC Twente, champion des Pays-Bas, les deux Helvètes du Bayer Leverkusen Eren Derdiyok et Tranquillo Barnetta, le gardien Diego Benaglio (Wolfsburg), ou Gokhan Inler (Udinese).

. Les surprises. De bonne surprises peuvent venir de très jeunes, ou de plus vieux joueurs, comme le milieu de Bâle, Xherdan Shaqiri, 18 ans, ou l'ancien Hakan Yakin, 80 sélections. A condition qu'ils jouent. "Je ne sais pas aujourd'hui quelle sera mon onze de départ, avoue Hitzfeld. Je suis le genre d'entraîneur qui se fie à ses dernières impressions. Je peux très bien ne prendre ma décision que cinq heures avant le match".

LES MOINS
. La défense.
La Suisse avait marqué les esprits lors du Mondial 2006 en n'encaissant aucun but avant son élimination par l'Ukraine en 16e de finale. Mais les grands défenseurs, comme Christoph Spycher (Francfort) ne sont plus là et Hitzfeld reconnaît lui-même qu'il a dû faire appel à des joueurs qui n'ont pas beaucoup joué en club ces derniers mois, comme le défenseur d'Arsenal Philippe Senderos.

. L'attaque. Alexander Frei, le favori du public suisse, relève de blessure et le sélectionneur devra peut-être se passer de cette valeur sûre au profit de Derdiyok, ou de Nkufo.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Lun 24 Mai - 15:20

Le Honduras déplace son stage



L'équipe du Honduras a décidé de déplacer son camp d'entraînement en altitude en vue du Mondial-2010 dans une autre ville autrichienne, les pluies des dernières semaines ayant trop abîmé le terrain que la sélection devait utiliser, a indiqué lundi un organisateur.

Le nouveau lieu, Hermagor (sud-est), se situe à une trentaine de kilomètres de la ville initialement choisie, Bad Bleiberg, mais à une altitude moindre. A Hermagor, les hommes de Reinaldo Rueda ne s'entraîneront qu'à 750 m, alors que Bad Bleiberg est à environ à 1.000 m au-dessus du niveau de la mer, pour simuler les conditions en Afrique du sud, où le Mondial débutera le 11 juin.

La sélection doit rejoindre ses quartiers mardi en fin d'après-midi. Le Honduras jouera en Autriche trois matches amicaux de préparation: contre le Bélarus (le 27 mai à Villach), l'Azerbaïdjan (le 2 juin à Zell am See) et la Roumanie (le 5 juin à St. Veit an der Glan).

En phase de poule, l'équipe du petit pays d'Amérique centrale affrontera dans le groupe H l'Espagne, la Suisse et le Chili.

Fifa.com (24/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par adsm le Lun 24 Mai - 22:25

Amical: Denmark vs Chile
23/05/2010


avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 72
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 25 Mai - 11:46

Chili : Mancilla écarté, plus que 24 Chiliens



Le groupe du Chili pour le Mondial-2010 a été réduit à 24 joueurs, après la mise à l'écart lundi de l'attaquant Hector Mancilla, du club mexicain de Toluca, confirmée au joueur par le sélectionneur Marcelo Bielsa.

Le joueur a annoncé lundi à la presse avoir été informé de sa mise à l'écart "pour raisons footballistiques" par téléphone par l'entraîneur argentin de la "Roja", au lendemain de son sacre de champion du Mexique avec Toluca.

Mancilla s'était plaint ces derniers jours d'être laissé dans le flou sur sa présence ou non en Afrique du Sud, alors qu'il avait une finale de Championnat à disputer.

Après la mise à l'écart la semaine dernière de cinq joueurs, il ne reste plus à Bielsa qu'à sortir un nom du groupe réduit à 24.

La presse pressent que le malheureux élu pourrait être le défenseur Roberto Cereceda, du club chilien de Colo Colo, convoqué pour pallier un éventuel forfait du latéral-milieu Marco Estrada, qui va mieux.

Le Chili évoluera au Mondial dans le Groupe H où il affrontera le Honduras, la Suisse et l'Espagne.

Le groupe des 24 Chiliens
Gardiens (3) :
Claudio Bravo (Real Sociedad/ESP), Miguel Pinto (Universidad Chile/CHI), Luis Marin (Union Espanola/CHI)

Défenseurs (Cool : Roberto Cereceda (Colo Colo/CHI), Pablo Contreras (PAOK Salonique/GRE), Ismael Fuentes (Universidad Catolica/CHI), Mauricio Isla (Udinese/ITA), Gary Medel (Boca Junior/ARG), Gonzalo Jara (West Bromwich/ENG), Waldo Ponce (Universidad Catolica/CHI), Arturo Vidal (Leverkusen/GER)

Milieux de terrain (7) : Carlos Carmona (Reggina/ITA), Marco Estrada (Universidad de Chile/CHI), Matias Fernández (Sporting/POR), Gonzalo Fierro (Flamengo/BRA), Rodrigo Millar (Colo Colo/CHI), Rodrigo Tello (Besiktas/TUR), Jorge Valdivia (Al Ain/EAU).

Attaquants (6) : Jean Beausejour (America/MEX), Mark Gonzalez (CSKA Moscou/RUS), Fabian Orellana (Xerez/ESP), Esteban Paredes (Colo Colo/CHI), Alexis Sanchez (Udinese/ITA), Humberto Suazo (Zaragoza/ESP).

Remarque : Les listes de joueurs retenus par les sélectionneurs ne seront officielles que lorsqu'elles auront été communiquées à et annoncées par la FIFA.

Fifa.com (25/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 25 Mai - 11:47

L'Espagne inaugure son musée du football



Le prince héritier Felipe a inauguré lundi le Musée de la sélection au siège de la Fédération espagnole de football (RFEF), à Madrid, en présence des 23 joueurs espagnols qui participeront au Mondial-2010 (11 juin-11 juillet).

"Je suis certain que les internationaux espagnols donneront le maximum. Je vous souhaite le meilleur", a déclaré le prince Felipe au cours de l'inauguration, qui marquait le premier jour du rassemblement de la Roja avant le départ pour le Mondial.

Le musée rend notamment hommage à trois joueurs qui comptent plus de 100 sélections sous le maillot de la Roja: les gardiens Iker Casillas et Andoni Zubizarreta ainsi que l'attaquant du Real Madrid, Raul.

Le musée "va réunir plus de 100 ans d'histoire, qui nous rappellent ce que nous avons pu vivre, mais également ce qui a fait l'histoire, une histoire qui, nous l'espérons, sera paraphée cette année d'une grande nouvelle", a ajouté Felipe.

Les joueurs ont posé pour une photo de famille avec l'héritier au trône avant de commencer le premier entraînement de la semaine, qu'ils passeront à Las Rozas, dans la banlieue de Madrid, avant de s'envoler en Autriche vendredi.

L'Espagne fait partie au Mondial du groupe H avec la Suisse, le Honduras et le Chili. La Roja disputera trois matches de préparation contre l'Arabie Saoudite (29 mai) et la Corée du Sud (3 juin) en Autriche, puis la Pologne (8 juin) à Murcie (sud-est de l'Espagne).

Fifa.com (25/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par rachid_as le Mar 25 Mai - 11:52

Espagne : Premier entraînement sans Torres



Les joueurs espagnols ont effectué lundi à Las Rozas (nord-ouest de Madrid) leur premier entraînement collectif en vue du Mondial-2010, auquel n'a pas participé l'attaquant Fernando Torres qui s'est soumis à un travail individuel avant ses coéquipiers.

Tous les autres joueurs ont participé à une séance d'entraînement d'un peu plus d'une heure, principalement physique, à base de courses, d'étirements, et peu de jeu avec ballon.

Oscar Luis Celada, l'un des médecins de la sélection, s'est déclaré "optimiste" quant à la participation de Torres, opéré au genou droit le 18 avril, au premier match de la Roja au Mondial, le 16 juin contre la Suisse, à Durban.

L'autre convalescent de la sélection, le milieu Cesc Fabregas, dont des examens passés début mai avaient montré "la consolidation totale" de sa fracture d'un tibia survenue le 31 mars, s'est entraîné normalement.

Les sélectionnés espagnols sont réunis à Las Rozas depuis lundi et jusqu'à à vendredi, jour de leur départ pour l'Autriche.

Au Mondial, l'Espagne évoluera dans le groupe H avec la Suisse, le Honduras et le Chili.

Fifa.com (25/05/2010)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2010 : Groupe H (Espagne, Suisse, Honduras, Chili)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum