Spécial Real Madrid et Ronaldo

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par rachid_as le Lun 19 Mai - 17:31

C. Ronaldo sacré meilleur buteur



L'attaquant portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo a été sacré ce week-end meilleur buteur du Championnat d'Espagne à l'issue de la 38e et dernière journée, décrochant avec 31 buts le deuxième titre de "pichichi" de sa carrière après 2010-2011.

Au classement, "CR7" devance dans l'ordre son prédécesseur au palmarès, l'attaquant argentin du FC Barcelone Lionel Messi (28 buts), et l'avant-centre hispano-brésilien de l'Atletico Madrid Diego Costa (27 buts).

Avec ces 31 buts, Ronaldo décroche également le Soulier d'Or ex-aequo avec l'Uruguayen de Liverpool Luis Suarez. C'est la troisième fois que le Portugais obtient ce prix, qui récompense le meilleur buteur des championnats européens, après 2007-2008 et 2010-2011.

Fifa.com (18/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par rachid_as le Dim 25 Mai - 20:15

Portugal : Cristiano Ronaldo, une étoile au zénith



Ballon d'or 2013 puis vainqueur samedi de la Ligue des champions, Cristiano Ronaldo arrive au Mondial-2014 couvert de gloire, déterminé à écrire un nouveau chapitre de la légende du gamin de Madère parti à la conquête de la planète foot.

Au bord de la trentaine, le capitaine de l'équipe du Portugal aura au Brésil l'une des dernières occasions de remporter un titre majeur avec son pays, et d'oublier les larmes versées lors de la finale de l'Euro-2004 perdue à Lisbonne face à la Grèce.

Cinq ans après son transfert au Real Madrid pour 94 millions d'euros, montant qui lui a valu à l'époque le statut de joueur le plus cher de l'histoire, la saison écoulée aura couronné à jamais une vedette planétaire, raillée pour son image de prince du "bling-bling" mais capable d'enchaîner les exploits purement sportifs.

"Je n'aurais pas pu rêver d'une saison comme ça, c'est une année inoubliable", s'est réjoui "CR7" après la finale de samedi, dans ce même Stade da Luz qui l'avait vu pleurer il y a dix ans.

En 2008, un premier Ballon d'or et un premier titre en Ligue des champions avaient déjà récompensé l'explosion d'un footballeur d'exception, doté d'une technique, d'une vitesse et d'une puissance inouïes.

Débauché cinq ans plus tôt au Sporting Portugal par Alex Ferguson pour 17 millions d'euros, Ronaldo achevait alors de faire sa mue à Manchester United. Tout en apprenant à jouer plus collectif, cet attaquant surdoué rejoignait George Best et Eric Cantona parmi les géants ayant porté le "7" des Red Devils.

Moisson de records
En plus de son deuxième Ballon d'or et de son deuxième sacre en Ligue des champions, Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro vient d'engranger une moisson de records.

Ses 31 buts en championnat lui ont assuré son deuxième titre de "pichichi" de la Liga espagnole et son troisième Soulier d'Or européen, cette année ex aequo avec l'Uruguayen de Liverpool Luis Suarez.

Surtout, la superstar des Merengue est entrée au panthéon de la Ligue des champions en signant 17 buts en une seule édition, dont un en finale sur penalty, et balayant ainsi le record de 14 réalisations co-détenu par son éternel rival du FC Barcelone Lionel Messi et José Altafini "Mazzola", icône de l'AC Milan des années 1960.

Cet ailier toujours prêt à fondre sur le but, habile des deux pieds comme de la tête, a également dépassé la marque de Pauleta pour devenir le meilleur buteur de tous les temps de l'équipe du Portugal, avec 49 buts en 110 sélections.

Longtemps l'homme des rendez-vous manqués dès qu'il enfilait le maillot rouge grenat, le N.7 de la Selecçao s'est enfin montré à la hauteur des attentes, portant son équipe à bout de bras jusqu'en demi-finale de l'Euro-2012.

Plus récemment, Ronaldo a terrassé à lui tout seul la Suède de Zlatan Ibrahimovic avec quatre buts dont un fantastique triplé en barrages du Mondial-2014.

Revanche
Celui qui était dans sa jeunesse surnommé "Abelhinha", une petite abeille fragile, est devenu un athlète hors norme. Malgré son allure de beau gosse au regard conquérant, "CR7" est l'objet de moqueries depuis qu'il a quitté son île natale et sa famille modeste à l'âge de 12 ans pour rejoindre les écoles du Sporting, où son fort accent de Madère faisait rire ses camarades.

Piqué dans son orgueil, le gamin des quartiers pauvres surplombant la baie de Funchal serrait les dents et devenait le bourreau de travail à l'hygiène de vie impeccable que vantent ses coéquipiers et ses entraîneurs.

Estimant avoir mérité son succès, ce dieu du stade aux cheveux gominés et aux muscles saillants affiche aujourd'hui sans complexe un train de vie fastueux mené aux côtés de sa compagne, la modèle russe Irina Shayk. Business oblige, le tout est assorti d'une ligne de sous-vêtements à son enseigne et d'un musée à sa gloire à Madère.

Après avoir choqué une Espagne plongée dans la crise en se disant "triste" de son sort au Real, il s'est vu offrir un nouveau contrat valable jusqu'en 2018 et un salaire annuel estimé à 21 millions d'euros. De quoi satisfaire un immense égo.

Fifa.com (25/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par nabiljsk le Mer 23 Juil - 7:32

Real : Le onze de la prochaine saison vaut plus de 410 M€

En s'offrant James Rodriguez et Toni Kroos, le Real madrid a dépensé au total 416 millions d'euros pour construire le onze probable de la saison prochaine



Le onze probable du Real Madrid pour la saison 2014/2015 a fière allure et les sommes versées pour construire cette équipe de rêve sont astronomiques. Au total, les dirigeants madrilènes ont dépensé 416 millions d’euros pour bâtir ce 4-2-1-3 résolument offensif si on additionne l’ensemble des transferts réalisés ces dernières saisons pour attirer ces onze joueurs sous le maillot madrilène. En attendant la possible arrivée de Keylor Navas au poste de gardien, le secteur défensif est le parent pauvre : le gardien et les quatre défenseurs ne représentent que 13% des dépenses totales. Le milieu de terrain et surtout l’attaque sont donc particulièrement coûteux.

Si la première fournée des Galactiques était fortement pourvue en Ballons d’Or avec quatre détenteurs, aujourd’hui seul Cristiano Ronaldo a soulevé ce prestigieux trophée. Ce qui n’empêche pas le Real Madrid de renforcer sa légende en introduisant pas moins de quatre joueurs dans le top 10 des plus gros transferts de l’histoire.

Source : Eurosport

nabiljsk

Messages : 157
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 17
Localisation : Ath Yenni

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par rachid_as le Dim 5 Oct - 11:19

Benzema voit C. Ronaldo favori pour le Ballon d'Or



Karim Benzema place son partenaire du Real Madrid Cristiano Ronaldo en "numéro un" dans sa liste des favoris pour le Ballon d'Or, selon des propos accordés dimanche à Téléfoot sur TF1.

"Pour le Ballon d'Or, je le mettrai en numéro un sur la saison qu'il a faite, pour moi, c'est le meilleur joueur", explique l'attaquant français.

Le trophée, dont CR7 est tenant du titre, sera décerné le 12 janvier 2015. Le Portugais a aussi été sacré fin août meilleur joueur UEFA de la saison passée.

"Cristiano est attiré vers le but, il marque des tonnes de buts, c'est bien pour nous, au Real on se fait des passes, on essaie de combiner ensemble, mais je ne dirais pas que je me sacrifie pour lui, je joue mon foot", a encore ajouté l'ancien joueur de Lyon.

Les deux partenaires du Real seront adversaires samedi prochain lors de France- Portugal en amical au Stade de France.

"Ce match, on en a parlé un peu tous les deux, ça va être difficile, même si c'est amical, moi j'espère qu'il ne jouera pas (sourire), mais s'il joue, ça va être difficile de l'arrêter", a confié "Benzegol".

CR7 a été convoqué contre les Bleus. Il était absent lors du premier match de qualification du Portugal pour l'Euro-2016 contre l'Albanie. Sans sa star, blessée, la sélection portugaise avait essuyé une douloureuse défaite à domicile face à l'Albanie (0-1) le 7 septembre. Après ce revers, qui faisait suite à l'élimination au premier tour du Mondial-2014, le sélectionneur portugais Paulo Bento a été limogé et remplacé par Fernando Santos, ex-sélectionneur de la Grèce.

"Cristiano sait (ce que fait l'équipe de France en ce moment), lui, Pepe ou Coentrao (aussi au Real), ils savent, ils pensent qu'on est une très bonne équipe", a conclu Benzema.

Fifa.com (05/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par rachid_as le Sam 10 Jan - 19:58

Portugal : Madère entretient la légende de Ronaldo



La statue de Cristiano Ronaldo se dresse, imposante, entre les palmiers du front de mer, ode à la gloire de l'enfant du pays parti conquérir la planète foot et lieu de culte pour ses fans de passage à Funchal, capitale de l'île portugaise de Madère.

C'est avec toute sa famille, dont sa mère Dolores Aveiro, que l'attaquant exceptionnel de 29 ans a inauguré fin décembre cet hommage en bronze de 800 kg et de 3,40 m de haut, dont certains internautes et visiteurs ont moqué un short trop moulé.

"Ronaldo ne serait pas où il est sans sa maman", raconte Francisco Afonso, le tout premier entraîneur du jeune Cristiano dans le petit club local CF Andorinha. "Elle l'a rejoint à Lisbonne alors qu'il voulait tout laisser tomber et rentrer à Madère", après avoir été recruté, à onze ans, par le Sporting.

Aujourd'hui, c'est lui qui fait vivre sa mère et sa famille, dont une partie est restée sur son île natale pour entretenir la légende. Son frère, Hugo Aveiro, est à la tête du musée dédié au footballeur, situé dans un bâtiment surplombant le port de Funchal.

A l'intérieur, les fans s'extasient devant les deux ballons d'or (2008 et 2013), pièces maîtresse de la collection. "Ronaldo, c'est le numéro un, il sait jouer au ballon et construire le jeu comme personne", s'exclame Victor Melendez, un Espagnol de 29 ans.

Derrière les vitrines, quelque 160 trophées retracent l'impressionnante carrière du joueur: ses débuts au CF Andorinha, son passage par le Nacional de Madère et son départ pour le Sporting. Puis, à 18 ans, son envol pour Manchester, avant d'être acheté par le Real Madrid à 24 ans pour 94 millions d'euros, aujourd'hui encore le transfert le plus cher de l'histoire.

En rêvant d'un troisième Ballon d'Or
Pour son premier coach, qui a aujourd'hui 75 ans, Ronaldo "a toujours eu la capacité de lire le jeu et, surtout, il s'entraînait plus que les autres".

Au milieu des récompenses exposées au musée, un visiteur de 45 ans venu du centre du Portugal, Joao Nascimento, se fait photographier avec le double de cire de Ronaldo. "Cette année, il va remporter son troisième ballon d'or", pronostique-t-il.

"S'il ne le gagne pas, il n'y a pas de justice dans le football!", affirme carrément Nuno Viveiros, un cousin du joueur de 32 ans, employé du musée qu'il fait volontiers visiter aux touristes.

Ouverte il y a un an, la galerie de 400m2, financée par "CR7" lui-même, a déjà attiré 100.000 visiteurs, tous prêts à débourser les 5 euros du billet d'entrée. Outre les trophées prestigieux (Soulier d'or européen, meilleur buteur de la Ligue des champions...), ce temple à la gloire du joueur rassemble quelques lettres de fans, des maillots dédicacés et même certaines pièces insolites, comme ce trophée de "2e super buteur Sodebo" remporté lors du Mondial minimes de Montaigu, en Vendée (ouest de la France), en 2001.

Vedette au Real Madrid, Ronaldo est aussi le héros de tout un peuple, avec 52 buts marqués en 118 matches pour la seleçao portugaise. Au sommet de sa gloire, le sportif "n'a jamais oublié ses origines", affirme sa mère.

Fifa.com (10/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par rachid_as le Jeu 15 Jan - 18:23

Ronaldo sacré meilleur joueur portugais du siècle



Cristiano Ronaldo a été élu mercredi soir meilleur joueur portugais du siècle lors d'un gala célébrant le 100e anniversaire de la Fédération portugaise de football, deux jours après avoir reçu son troisième ballon d'or, devançant Eusebio et Luis Figo.

Ronaldo "est le meilleur joueur de l'histoire", a estimé Jorge Mendes, l'agent du joueur, qui a excusé l'absence du champion à la cérémonie en raison de son "match important" de jeudi soir avec le Real Madrid face à l'Atletico.

Le coach de Chelsea, José Mourinho, a quant à lui été élu meilleur entraîneur portugais du siècle par la FPF.

"CR7" avait reçu lundi son troisième ballon d'or à Zurich, couronnant une carrière impressionnante commencée à 11 ans au Sporting Portugal, poursuivie à 18 ans à Manchester United puis à 24 ans au Real Madrid.

Il a marqué en 2014 61 buts en 60 matches, établissant en mai un nouveau record, 17 buts sur une seule édition de la C1. Déjà sacré meilleur joueur du monde en 2008 et 2013, l'attaquant de génie de 29 ans affiche l'ambition d'"être le meilleur de tous les temps".

Fifa.com (15/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 16:47

Ronaldo songe à la MLS pour 2018



L'attaquant du Real Madrid Cristiano Ronaldo projette à l'issue de son contrat avec le club espagnol en 2018 de rejoindre le Championnat nord-américaine de football (MLS), rapporte le magazine Sports Illustrated sur son site internet.

Selon plusieurs sources non identifiées par le magazine américain, le meilleur buteur de l'histoire des compétitions européennes serait intéressé par New York, Miami et Los Angeles.

En 2018, Ronaldo sera âgé de 33 ans.

La MLS a accueilli par le passé et récemment plusieurs joueurs vedettes des championnats européens en fin de carrière, comme David Beckham (Los Angeles), Thierry Henry (New York Red Bulls), Kaka (Orlando), David Villa (New York City) et attend à l'issue du Championnat d'Angleterre 2014-15 Frank Lampard (New York City) et Steven Gerrard (Los Angeles).

Fifa.com (18/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:08

Cristiano Ronaldo se cherche toujours



Cristiano Ronaldo, en plein doute en ce début de saison avec le Real Madrid, n'a pas profité de son retour en équipe du Portugal pour retrouver son efficacité perdue, lors du match amical remporté par la France (1-0) vendredi à Lisbonne.

Au stade Alvalade, où le natif de Madère a débuté sa carrière avec le Sporting Portugal, le triple Ballon d'or cherchait son premier but en match officiel cette saison.

Sa dernière réalisation remonte donc encore à ce match de préparation face à Manchester City fin juillet, soit une disette inquiétante pour le "pichichi" de la précédente édition du Championnat d'Espagne avec 48 buts. Vendredi face aux Bleus, il n'a touché qu'une poignée de bons ballons et n'a disposé d'aucune occasion franche, même s'il a obligé Hugo Lloris à s'appliquer pour contrer sa lourde frappe du droit, sur un coup franc tiré à une trentaine de mètres du but français (41e).

A sa décharge, l'équipe du Portugal ne lui a pas facilité la tâche, pénalisée par l'absence de son meneur de jeu Joao Moutinho, blessé. Quant à ses partenaires sur le front de l'attaque, Nani et Eder, ils sont carrément passés à côté du match.

Comme souvent par le passé, le capitaine de la Seleçao essayait alors d'être à la fois au four et au moulin, surgissant tantôt à gauche, tantôt à droite ou dans l'axe. Avec les crochets et les passements de jambes qui font son image de marque, il parvenait à inquiéter Sagna (2e), à provoquer une faute de Sissokho (45e) ou à trouver Nani derrière le rideau défensif (13e), sans déstabiliser les hommes de Didier Deschamps.

Remplacé à la 57ème
Au retour des vestiaires, l'ailier de 30 ans faisait une ultime tentative de très loin, mais dévissait complètement son tir du gauche (52e). Cinq minutes plus tard, le sélectionneur portugais Fernando Santos sortait son capitaine, voulant certainement le ménager en vue du prochain match de qualification pour l'Euro-2016, lundi en Albanie.

Car il s'agira d'un déplacement délicat pour les Lusitaniens, battus à domicile par ces mêmes Albanais en ouverture de leur campagne qualificative (1-0). Dans la foulée d'un Mondial-2014 totalement raté, cette défaite humiliante avait précipité la démission du précédent sélectionneur national, Paulo Bento.

C'est en grande partie grâce à Ronaldo que les choses se sont arrangées depuis, et que le Portugal occupe la tête du classement du groupe I, avec une longueur d'avance sur le Danemark et l'Albanie, qui ont fait match nul vendredi soir (0-0). Lors de la dernière rencontre qualificative du Portugal, en juin en Arménie, la Seleçao s'était imposé (3-2) grâce à un triplé de Ronaldo, meilleur artilleur de son histoire avec 55 buts en 120 sorties.

L'attaquant du Real s'était déjà montré décisif en marquant contre le Danemark (1-0) et l'Arménie (1-0). Son compteur affiche donc cinq buts en autant de rencontres qualificatives, alors que le Portugal en compte sept au total. Il est donc urgent que Ronaldo retrouve ses sensations, et le chemin du but, au risque de mettre encore plus à nu une des principales lacunes de son équipe nationale, qui ne dispose pas depuis de longues années d'un avant-centre d'envergure internationale.

A tel point qu'Eder est à 27 ans le seul attaquant de surface parmi les 23 joueurs du groupe choisi par Fernando Santos. Et sa terne performance vendredi soir a encore une fois abondé en faveur de la thèse d'une excessive Ronaldo-dépendance côté portugais.

Fifa.com (04/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Real Madrid et Ronaldo

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum