La JSK, pour une sortie à la crise

Page 24 sur 44 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 34 ... 44  Suivant

Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Lun 9 Avr - 11:23

JSK : Les supporters demandent à Khalef de réagir

Alors qu’on le considère comme le père spirituel de la JSK, Mahiedine Khalef n’a jamais prononcé un mot depuis le début des événements, lui que les supporters estiment énormément.

Vu son poids dans le club le plus titré du pays, il pouvait tout régler en une seule phrase, or, il a préféré rester loin de cette situation catastrophique que le club est en train de traverser. Ce silence a provoqué la colère chez le public kabyle qui n’a pas compris le silence de celui qui a offert plusieurs titres à la JSK. Un groupe de supporters a pris attache avec notre rédaction hier rien que pour parler de ce long silence de l’homme de Gijón.

«Mahiedine, pourquoi tout ce silence !»
Le premier supporter qui a pris la parole n’a rien compris concernant la position de Khalef : «Le nom de Khalef a été toujours lié à la JSK. Pour nous, Khalef est le père spirituel, on l’estime énormément, toutefois, il nous a déçus cette fois, l’équipe traverse une période très difficile. Jamais la JSK n’a connu une crise pareille et lui n’a prononcé aucun mot. Mahiedine, pourquoi tout ce silence, la JSK c’est ton équipe, non ? Moi, personnellement, je lui envoie ce message. Il peut tout régler en prononçant un seul mot, mais son silence nous inquiète, on ne veut pas avoir d’autres idées sur sa personnalité. On l’a toujours considéré comme un véritable homme.»

«Il ne s’est jamais mêlé dans les crises…»
De son côté, le second supporter estime que Khalef ne s’est jamais mêlé dans les crises : «Quelqu’un qui aime vraiment la JSK défend ses intérêts sans faire de calcul. Plusieurs anciens joueurs ont eu le courage de dénoncer la gestion catastrophique de Hannachi alors que Khalef n’a prononcé aucun mot. Il a toujours fait des calculs dans les moments difficiles et on ne sait pas pourquoi. Pourtant, il était à la JSK avant tout ce beau monde, son défunt frère a beaucoup donné pour la JSK, c’est lui qui devait parler le premier en principe, sa position nous a vraiment déçus.»

«Il a fait toute une montagne à cause du maillot jeté par Saïdi, l’équipe joue la relégation pour la deuxième fois de suite et il n’a pas dit un mot»
Enfin, le dernier supporter est revenu sur l’affaire de Saïdi : «Certes, on a tous condamné le geste de Saïdi l’année passée au 20 Août lorsqu’il a jeté son maillot. Cependant, Khalef a fait toute une montagne sur cette affaire, cela prouve qu’il suit de très prés tout ce qui se passe à la JSK. Il a condamné le geste du jeune Saïdi qui a demandé publiquement les excuses et à tout le monde et il n’a pas dit un seul mot de toute cette crise. L’équipe joue et pour la deuxième fois de suite la relégation et il ferme les yeux, non M. Khalef, ce n’est pas comme ça qu’une idole se comporte.».

Compétition (09/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Lun 9 Avr - 11:51

rachid_as a écrit:JSK : Les supporters demandent à Khalef de réagir

Alors qu’on le considère comme le père spirituel de la JSK, Mahiedine Khalef n’a jamais prononcé un mot depuis le début des événements, lui que les supporters estiment énormément.

Vu son poids dans le club le plus titré du pays, il pouvait tout régler en une seule phrase, or, il a préféré rester loin de cette situation catastrophique que le club est en train de traverser. Ce silence a provoqué la colère chez le public kabyle qui n’a pas compris le silence de celui qui a offert plusieurs titres à la JSK. Un groupe de supporters a pris attache avec notre rédaction hier rien que pour parler de ce long silence de l’homme de Gijón.

«Mahiedine, pourquoi tout ce silence !»
Le premier supporter qui a pris la parole n’a rien compris concernant la position de Khalef : «Le nom de Khalef a été toujours lié à la JSK. Pour nous, Khalef est le père spirituel, on l’estime énormément, toutefois, il nous a déçus cette fois, l’équipe traverse une période très difficile. Jamais la JSK n’a connu une crise pareille et lui n’a prononcé aucun mot. Mahiedine, pourquoi tout ce silence, la JSK c’est ton équipe, non ? Moi, personnellement, je lui envoie ce message. Il peut tout régler en prononçant un seul mot, mais son silence nous inquiète, on ne veut pas avoir d’autres idées sur sa personnalité. On l’a toujours considéré comme un véritable homme.»

«Il ne s’est jamais mêlé dans les crises…»
De son côté, le second supporter estime que Khalef ne s’est jamais mêlé dans les crises : «Quelqu’un qui aime vraiment la JSK défend ses intérêts sans faire de calcul. Plusieurs anciens joueurs ont eu le courage de dénoncer la gestion catastrophique de Hannachi alors que Khalef n’a prononcé aucun mot. Il a toujours fait des calculs dans les moments difficiles et on ne sait pas pourquoi. Pourtant, il était à la JSK avant tout ce beau monde, son défunt frère a beaucoup donné pour la JSK, c’est lui qui devait parler le premier en principe, sa position nous a vraiment déçus.»

«Il a fait toute une montagne à cause du maillot jeté par Saïdi, l’équipe joue la relégation pour la deuxième fois de suite et il n’a pas dit un mot»
Enfin, le dernier supporter est revenu sur l’affaire de Saïdi : «Certes, on a tous condamné le geste de Saïdi l’année passée au 20 Août lorsqu’il a jeté son maillot. Cependant, Khalef a fait toute une montagne sur cette affaire, cela prouve qu’il suit de très prés tout ce qui se passe à la JSK. Il a condamné le geste du jeune Saïdi qui a demandé publiquement les excuses et à tout le monde et il n’a pas dit un seul mot de toute cette crise. L’équipe joue et pour la deuxième fois de suite la relégation et il ferme les yeux, non M. Khalef, ce n’est pas comme ça qu’une idole se comporte.».

Compétition (09/04/2012)

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 131772 La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 131772 La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 131772 La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 131772
Franchement, ils attendent de lui qu'ils leur explique son association avec Muhuc?
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Lun 9 Avr - 15:24

rachid_as a écrit:
Les décisions prises lors de la réunion avec la commission de réflexion :

- Entamer une compagne d'affichage et de communication à travers la Kabylie.
- Ne pas inciter les gens à aller au stade lors du match contre MC Saida
- Maintenir la Caravane.
- Dénoncer l'avocat du club qui a postulé dans la liste d'un parti politique pour les prochaines législatives
- Mener une action contre la DJS complice de Hannachi
- Obliger les signataires des pétitions à s'impliquer d'avantages dans les actions de la commissions
- Mettre la pression sur la Radio de Tizi-Ouzou pour qu'elle arrête son soutien à Hannachi.

Wa Rachid !
Est ce que la commission de réflexion compte investir la toile et installer au moins un blog pour sa communication?
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Lun 9 Avr - 15:25

adsm a écrit:
rachid_as a écrit:
Les décisions prises lors de la réunion avec la commission de réflexion :

- Entamer une compagne d'affichage et de communication à travers la Kabylie.
- Ne pas inciter les gens à aller au stade lors du match contre MC Saida
- Maintenir la Caravane.
- Dénoncer l'avocat du club qui a postulé dans la liste d'un parti politique pour les prochaines législatives
- Mener une action contre la DJS complice de Hannachi
- Obliger les signataires des pétitions à s'impliquer d'avantages dans les actions de la commissions
- Mettre la pression sur la Radio de Tizi-Ouzou pour qu'elle arrête son soutien à Hannachi.

Wa Rachid !
Est ce que la commission de réflexion compte investir la toile et installer au moins un blog pour sa communication?

Je suis là pour ça What a Face
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Lun 9 Avr - 15:27

rachid_as a écrit:
adsm a écrit:
rachid_as a écrit:
Les décisions prises lors de la réunion avec la commission de réflexion :

- Entamer une compagne d'affichage et de communication à travers la Kabylie.
- Ne pas inciter les gens à aller au stade lors du match contre MC Saida
- Maintenir la Caravane.
- Dénoncer l'avocat du club qui a postulé dans la liste d'un parti politique pour les prochaines législatives
- Mener une action contre la DJS complice de Hannachi
- Obliger les signataires des pétitions à s'impliquer d'avantages dans les actions de la commissions
- Mettre la pression sur la Radio de Tizi-Ouzou pour qu'elle arrête son soutien à Hannachi.

Wa Rachid !
Est ce que la commission de réflexion compte investir la toile et installer au moins un blog pour sa communication?

Je suis là pour ça What a Face
Amek...???
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Lun 9 Avr - 15:30

adsm a écrit:
rachid_as a écrit:
adsm a écrit:
rachid_as a écrit:
Les décisions prises lors de la réunion avec la commission de réflexion :

- Entamer une compagne d'affichage et de communication à travers la Kabylie.
- Ne pas inciter les gens à aller au stade lors du match contre MC Saida
- Maintenir la Caravane.
- Dénoncer l'avocat du club qui a postulé dans la liste d'un parti politique pour les prochaines législatives
- Mener une action contre la DJS complice de Hannachi
- Obliger les signataires des pétitions à s'impliquer d'avantages dans les actions de la commissions
- Mettre la pression sur la Radio de Tizi-Ouzou pour qu'elle arrête son soutien à Hannachi.

Wa Rachid !
Est ce que la commission de réflexion compte investir la toile et installer au moins un blog pour sa communication?

Je suis là pour ça What a Face
Amek...???

Je suis en contact permanent avec Yousfi, Iboud et Tchipalo. Dès qu'il y a du nouveau je peux le mettre sur le net via notre site
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Lun 9 Avr - 15:34

rachid_as a écrit:
adsm a écrit:
rachid_as a écrit:

Je suis là pour ça What a Face
Amek...???

Je suis en contact permanent avec Yousfi, Iboud et Tchipalo. Dès qu'il y a du nouveau je peux le mettre sur le net via notre site
Ok
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Lun 9 Avr - 16:09

Il parait que Achiou va revenir à la JSH !!
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Lun 9 Avr - 16:10

adsm a écrit:Il parait que Achiou va revenir à la JSH !!

Shocked
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Lun 9 Avr - 16:18

rachid_as a écrit:
adsm a écrit:Il parait que Achiou va revenir à la JSH !!

Shocked
Il parait que Muhuc a tout conclu avec lui et qu'il n'attend que la fin de saison pour officialiser sa venue !
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Lun 9 Avr - 16:20

adsm a écrit:
rachid_as a écrit:
adsm a écrit:Il parait que Achiou va revenir à la JSH !!

Shocked
Il parait que Muhuc a tout conclu avec lui et qu'il n'attend que la fin de saison pour officialiser sa venue !

Source: un très proche de Muhuc
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par amcum_ni le Mar 10 Avr - 0:05

Un veteran, cette foi-ci pour un contrat de 6 ans!
amcum_ni
amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mar 10 Avr - 10:37

Yousfi : «Je demande à rencontrer Hannachi pour dénouer cette crise»

Après quelques jours de l’annulation de l’assemblée générale qui allait être tenue au siège de la JSK, le président kabyle, Mohand Chérif Hannachi n’a toujours pas fixée la date de la prochaine AG, qui devrait se tenir dans les prochains jours. Alors que l’opposition n’est toujours pas d’accord pour cette assemblée, le président de la commission de réflexion, Mourad Yousfi que nous avons contacté hier après midi, nous a fait savoir qu’il demande à rencontrer Hannachi dans les plus brefs. A ce sujet, il dira : «Après l’annulation de l’assemblée générale, je demande personnellement à rencontrer le président de la JSK pour dénouer cette crise et tirer tout au clair.»

«Il faut que les membres de la commission et deux anciens joueurs soient présents»
L’ancien président de la JSK n’a pas manqué de rajouter que cette rencontrer avec Hannachi devrait observer la présence de tous les membres de la commission de réflexion, deux anciens joueurs ainsi que deux supporters : «Je ne compte pas rencontrer Hannachi seul, il faut que les membres de la commission de réflexion, deux anciens joueurs ainsi que deux supporters soient aussi présents.»

Le Buteur (10/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par idir321 le Mer 11 Avr - 9:45


_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
idir321
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mer 11 Avr - 10:01

Yousfi : «Les membres de la commission sont issus de la famille de la JSK, on veut une solution»

Le président de la commission de réflexion, Mourad Yousfi, qui intervenait sur le plateau de Chourouk TV, avant-hier dans la soirée, est revenu sur la situation de la JSK et du refus du président, Hannachi de céder à la pression du public. Au moment où plusieurs parties s’interrogent sur la composante de la commission et des objectifs qu’elle compte atteindre, Yousfi, l’ex-président du club kabyle, apporte certaines précisions en disant : «Je veux que tout le monde sache que la commission de réflexion est désignée par des anciens joueurs et dirigeants du club en présence des supporters lors d’une réunion tenue avec pour seul et unique objectif de trouver une sortie de crise à la JSK». «Nous ne sommes pas venus avec des idées autres que celles d’apporter des solutions. Les membres de la commission, je vous le rappelle, sont tous issus de la JSK et sont donc dans le devoir d’intervenir, voilà tout» a indiqué Yousfi.

«Nous sommes disponibles à un face-à-face avec lui dans l’intérêt du club»
En guise de conclusion, Yousfi dira : «Nous, en tant que commission de réflexion, notre seul objectif est de ramener la stabilité. Nous favorisons depuis le début le dialogue, nous avons à maintes fois appelé le président Hannachi à une entrevue pour discuter et trouver ensemble des solutions, nous sommes disponibles pour un face-à-face avec lui».

Le Buteur (11/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Ven 13 Avr - 7:52

Issaâd Rebrab à Compétition : «On aide la JSK mais pas les personnes»

Et si Rebrab reprenait la JSK ? Cette question revient souvent sur les lèvres des Kabyles, notamment en cette période où le leadership de Hannachi est fortement contesté.

La rumeur a atteint même un stade où ceux qui la colportent ont évoqué les futurs dirigeants que soutient Rebrab et qu’il nommera à la tête du club. Pendant ce temps, le richissime homme d’affaires algérien ne s’est jamais exprimé sur la question de la reprise de la JSK particulièrement. A chaque fois qu’il est approché par la presse, il évite d’évoquer ce sujet de la JSK qu’il a pourtant dirigée au début des années 1990 sous la coupe de Profilor avant de céder sa place à …Mohand-Chérif Hannachi. La JSK est un sujet tabou pour Rebrab. «Pas du tout», semblent dire ceux qui connaissent l’homme, seulement on le dit comme pas intéressé par un retour au monde du foot. La récente mauvaise expérience qu’il a eue par le biais de son fils au RCK le fait fuir du monde du foot. Les Rebrab se sont éclipsés de la scène footballistique jusqu’à ce match USMA-JSK, où on verra pour la première fois la présence d’Omar Rebrab aux côtés d’Ali Hadad dans les tribunes du stade Omar Hamadi. Signe d’un retour ? Probablement, les Haddad en tous les cas ont multiplié les déclarations allant dans le sens qu’ils veulent encourager le patron de Cevital à investir dans le foot. Les événements vont s’accélérer, Issaâd Rebrab qui s’est montré réservé jusque-là sur la question foot consent à répondre à nos questions mais sans promettre «quoi que ce soit». Le créateur de richesses comme on le définit dans le monde des affaires avoue qu’il continuera à aider la JSK quelles que soient les circonstances. S’exprimant très rarement quand il s’agit de la chose footballistique, le patron de Cevital a accepté volontiers de répondre à nos questions. Certes, il entretient toujours le doute concernant certains points, chose normale pour un homme d’affaires comme lui, mais il se dit qu’il est disposé à apporter son aide à la JSK. «On a aidé la JSK et on va continuer à le faire quelles que soient les circonstances», a révélé Rebrab avant d’ajouter qu’en raison de ses engagements professionnels, il n’est pas intéressé à l’idée de reprendre le club. Il n’a pas le temps pour investir dans le football, mais le fait de dire qu’il est là à aider le club même dans le cas où il y aurait un changement à la tête de la JSK, cela ne fera qu’encourager les opposants à Hannachi de briguer la présidence du club phare de la Kabylie.

Suite à tout ce qui se dit sur l’éventuel retrait des sponsors dans le cas où le président Hannachi se retirait de son poste, on a demandé au patron de Cevital s’il a l’intention de sponsoriser la JSK, en cas d’un changement à la tête du club, sa réponse ne souffre d’aucune ambigüité. «On aide la JSK, mais pas les personnes. Je dois souligner qu’on aide aussi d’autres équipes», a clarifié Issaâd Rebrab. Faute de temps, il n’investira pas dans le football, mais il se montre disponible pour assister la JSK. Le fait qu’un homme d’affaires déclare ouvertement qu’il continuera à aider le club, même si un changement s’opère à la tête du club kabyle, est un gage de garanties pour tous ceux qui postulent à prendre la place de Hannachi
Il est utile de rappeler que Rebrab n’a jamais tourné le dos à la JSK. Mais il précise qu’il ne l’a pas fait parce qu’il y a X ou Y, mais il l’a fait parce qu’il s’agit de la JSK.
N. B.

le commissaire aux apports révèle à compétition
Hadouche : «J’ai démissionné par mesure de sécurité»


Comme annoncé par nos soins, le commissaire aux apports, désigné par le tribunal de Tizi Ouzou pour évaluer le capital de la JSK, a confirmé sa démission.
Contrairement à la version selon laquelle ce sont les dirigeants kabyles qui ont demandé au tribunal de Tizi Ouzou de procéder à son remplacement en raison du retard qu’il a accusé dans son travail, Hadouche, l’un des meilleurs experts en Algérie (il est à la tête de plusieurs cabinets d’experts), affirme que c’est lui qui a démissionné de son poste. «J’ai beaucoup de respect pour la JSK, mais j’étais obligé de démissionner par mesure de sécurité», a expliqué Hadouche que nous avons eu hier après-midi au téléphone.
Malgré ses compétences, Hadouche, qui a fait des expertises pour plusieurs sociétés, a été contraint de présenter sa démission pour éviter de se retrouver dans une situation embarrassante.

«Il y a un foisonnement juridique»

Sans vouloir s’étaler sur les raisons de sa démission, Hadouche nous a appris qu’il a été obligé de se retirer en raison d’un foisonnement de textes juridiques. «Il y a un foisonnement juridique. De nouveaux textes ont été rajoutés et, par mesure de sécurité, j’ai démissionné de mon poste», ajoutera Hadouche qui précise que ce sont des textes réglementaires ou législatifs.

«Je n’ai jamais avancé un quelconque montant concernant le capital de la JSK»
Alors que le président Hannachi s’amusait à chaque fois d’avancer des chiffres concernant le capital de la JSK, le désormais ex-commissaire aux apports désigné par le tribunal de Tizi Ouzou ne s’est avancé à aucun moment sur le capital du club kabyle. Pour rappel, le président Hannachi a affirmé au départ que le capital de la JSK est estimé à 73 milliards de centimes, quelques jours plus tard à 75 milliards de centimes avant d’annoncer que le capital est arrêté à 85 milliards de centimes. Le plus drôle est que le commissaire aux apports désigné par le tribunal de Tizi Ouzou n’avait pas encore terminé son travail d’évaluation. D’ailleurs, Hadouche, auquel nous avons demandé des éclaircissements sur le montant du capital de la JSK, souligne : «Je n’ai jamais avancé un quelconque montant sur le capital de la JSK.»
On se demande ce que dira le président Hannachi après cette sortie médiatique. Lui, qui ne cesse de dire qu’il procédera prochainement à l’augmentation du capital avant même que le commissaire aux apports ne fixe le capital de la JSK, doit s’expliquer sur ce point. Mais comme il excelle dans l’art de dire une chose et son contraire, il tentera de trouver des échappatoires pour sauver la face.


Mansour Hanafi (ancien kiné de la JSK) : «Je ne comprends pas pourquoi Hannachi s’accroche encore à son poste»
L’ancien kiné de la JSK, Mansour Hanafi, apporte son soutien à ceux qui demandent le départ de Hannachi. Il a rejoint la JSK en 1970 et il ne l’a quittée qu’en 1994 à la suite d’un désaccord avec le président actuel. Il a fréquenté les deux grands présidents de la JSK, à savoir les défunts Abdelkader Khalef et Boussad Benkaci. «Ça fait mal de voir la JSK là où elle est maintenant. Elle est devenue une équipe quelconque. Avant, la JSK était bien organisée et les tâches étaient définies, mais Hannachi a accaparé le club. Il fait appel à des opportunistes pour faire ce qu’il veut. Certes, il a travaillé pour le club, mais il doit partir maintenant. Je me demande pourquoi il s’accroche encore à son poste, alors que les anciens et les supporters sont contre lui », s’est interrogé Hanafi.

«En 1994, Il m’a poussé à partir, car je n’étais pas un mouchard»
Après plus d’une vingtaine d’années de service, Hanafi a été poussé à la porte de sortie par Hannachi. «La cause de mon départ était due à la blessure d’Amrouche. Je ne me rappelle pas bien si c’était contre l’USMB ou l’USC, l’entraîneur Noureddine Saâdi voulait faire jouer Amrouche, alors qu’il ne s’était pas encore rétabli de sa blessure. Je lui avais dit que si tu le fais jouer, il risque d’aggraver son cas, Saâdi ne m’avait pas écouté. Au cours du match, Amrouche avait commis une faute qui avait permis à l’adversaire d’égaliser. Dans la soirée, Hannachi m’avait fait porter le chapeau de l’incorporation de ce joueur, je lui avais répondu que j’étais contre son incorporation. C’est à ce moment-là qu’il m’avait dit qu’il fallait l’appeler pour lui dire de ne pas faire jouer Amrouche. Je lui avais expliqué que moi je ne mange pas de ce pain. Je lui ai ajouté que depuis quand un kiné appelle le président pour qu’un joueur ne joue pas. Il y avait de l’électricité entre nous et depuis, je n’ai plus remis les pieds à la JSK.»

«Après 22 ans de service,
il ne m’a même pas payé après mon départ»

Malgré tous les sacrifices consentis par Hanafi, le président Hannachi ne l’avait même pas payé après son départ. «La récompense de Hannachi pour tous mes efforts était de ne pas me payer. Heureusement que j’avais le soutien de ma famille. J’avais rejoint l’USC par la suite sur l’insistance de Matoub que Dieu ait son âme. Puis, j’avais retrouvé une seconde famille à la JSMB sous l’ère du défunt Harouni et Menad. Je tiens à rendre hommage aux frères Tiab et je souhaite un prompt rétablissement à Boualem. Je dois vous dire que j’avais laissé un centre médico-sportif à la JSK avec tous les moyens de récupération. Hannachi, s’il part, il ne laissera rien derrière lui.»

«Son règne touche à sa fin»
Affirmant que le président Hannachi a une dent contre les anciens, Hanafi pense que son règne tire à sa fin. «Il a régné pendant 19 ans à la tête de la JSK et il est temps qu’il parte. Il a fait le vide autour de lui au point où il est obligé de faire appel à n’importe qui. Il n’y a que les opportunistes et les marionnettes qui acceptent de travailler avec lui. Si Hannachi aime le club, il doit partir. L’équipe paye les pots cassés, et dans l’intérêt de la JSK, il doit céder sa place.»

La caravane aujourd’hui à Ath Yenni
Les représentants des supporters en concertation avec les anciens joueurs, entre autres Iboud, Abdeslam, Tchipalo et Ayache, ont choisi Ath Yenni comme la prochaine étape de leur caravane. En effet, ils sont attendus aujourd’hui à la maison de jeunes de cette localité à partir de 14h où ils expliqueront aux supporters les raisons qui les ont poussés à demander le départ du président Moh-Chérif Hannachi. Le choix d’Ath Yenni n’est pas fortuit, puisque c’est le village natal du défunt Abdelkader Khalef, lequel a donné une autre envergure à la JSK, avant que Mahieddine ne fasse de même.

Demain à Akbil
D’après les représentants des supporters, quelques anciens joueurs se rendront ce vendredi à Akbil afin de poursuivre leur campagne de sensibilisation.
Les anciens joueurs ainsi que les représentants des supporters affirment qu’ils continueront leur caravane, et ce, jusqu’au départ du président Moh-Chérif Hannachi.
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Ven 13 Avr - 10:13

JSK : Iboud, Tchipalo, Abdeslam et Ayache chez Abdelkader Khalef

Poursuivant son périple entamé depuis plus d’un mois, la caravane de mobilisation pour le départ de Hannachi a atterri hier à Ath Yenni. C’est dans la salle omnisports de la maison de jeunes de ladite localité que les Iboud, Ali Tchipalo, Farid Ayache, Kamel Abdeslam et Rachid, le délégué des supporters, se sont exprimés chacun à son tour sur la situation que traverse la JSK depuis plus de deux mois. Parmi ceux qui se sont exprimés, Iboud qui avait à ses côté Da Ramdane Samar qui fut le confident du défunt Abdelkader Khalef, ex-président de la JSK. C’est d’ailleurs en retraçant la vie et le parcours de ce grand homme depuis son village natal qu’Iboud a entamé son discours et appelé les supporters à se sensibiliser pour sauver le club. Il faut dire que la salle s’est avérée exigüe pour contenir toute cette foule venue exprimer son adhésion totale à la démarche de la caravane tout en réitérant sa disponibilité à accompagner les acteurs de ce mouvement dans leur actions futures.

Aujourd’hui, direction Akbil
Toujours dans le programme de ses sorties à travers les daïras et communes de la Kabylie, la caravane de sensibilisation conduite par les anciens joueurs de la JSK sera reçue dans la commune d’Akbil. Là aussi, les anciens du Jumbo-Jet se recueilleront à coup sûr à la mémoire d’un autre défunt président, Da Boussad Benkaci, qui a lui aussi beaucoup donné à la JSK.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Iboud à Hannachi : «Chiche, ouvre les portes du dialogue et la Kabylie tranchera»
C’est sous des applaudissements nourris que l’ex-capitaine et président de la JSK, Mouloud Iboud, a pris le micro pour s’adresser à une foule composée essentiellement de jeunes pour déclarer que le dialogue que tout le monde souhaite entre les deux parties, c’est Hannachi qui n’en veut pas : «Nous le défions d’ouvrir les portes du dialogue à propos de toute cette crise qui frappe la JSK. Chiche, qu’il ouvre les portes et nous laissons la Kabylie trancher et décider du sort de la JSK. Malheureusement, le président Hannachi oppose un niet Ccatégorique et ne considère personne.»

«Nous sommes venus pour sauver le club »
Après avoir dressé un tableau noir sur la situation que vit le club kabyle, il lança à l’adresse des présents : «Chers amis, il arrivera le moment où nous en tant qu’anciens joueurs nous ne saurons sur quel pied danser, si nous ne réagissons pas à la situation critique, on nous en voudra d’avoir laissé tomber la JSK. C’est en exprimant notre opinion et en proposant notre point de vue que notre cher club s’en sortira. On nous dit que nous sommes venus semer la zizanie, que toute la Kabylie sache que nous sommes venus régler un problème sérieux qui met la JSK en péril.»

«Depuis le temps que Hannachi parle des Espagnols, mais où sont-ils ?»
«Cela fait longtemps que le président actuel parle des Espagnols, à ce jour, on n’a rien vu sur le terrain. Nous considérons que c’est pour endormir les gens et qu’il n’y a rien de concret dans tout ça, nous nous interrogeons d’ailleurs pourquoi le stage hivernal qui a coûté 20 000 euros n’a pas été pris en charge par cette entreprise censée investir à la JSK.»

«Hannachi a toujours prôné la politique de la division pour régner»
«Il est malheureux aujourd’hui de constater que la grande famille de la JSK est divisée. Dans tous les bureaux des clubs, dans le monde entier, on trouve des traces de toutes les personnes ayant marqué l’histoire du club pour lequel ils ont joué. A la JSK, je défie quiconque de se rendre au siège et de trouver des photos de certains anciens joueurs qu’il a rayés de l’histoire de la JSK. Le président Hannachi a depuis longtemps prôné la politique de la division pour régner.»

«Voilà pourquoi le stade de Tizi a été sévèrement sanctionné en 2001»
Répondant à un supporter voulant inviter les membres de la caravane à attendre la fin de saison pour éviter des dérapages entre supporters comme ce fut le cas en 2001 où la JSK a été privée de son stade, Iboud rétorque : «Vous me donnez l’occasion de vous apporter une précision de taille, car les gens ne connaissent pas la vraie raison de la sévère sanction infligée à la JSK, suite à l’envahissement de terrain en 2001. C’est l’actuel président qui voulant faire la fête après la consécration en Coupe de la CAF et qui a invité des artistes. Au moment où le match se jouait face au MCO, une chanteuse s’est présentée sur la main courante, c’est ce qui a déstabilisé tout le monde et nous avons perdu le match et c’est à ce moment là que les supporters ont envahi le terrain. La suite, tout le monde la connaît.»

«La JSK n’a de leçon à recevoir de personne»
Et conclusion, Iboud s’est dit outré par les sorties médiatiques de certaines personnes qui livrent leur opinion et proposent des solutions. Il dira : «Que ceux qui n’ont rien à voir avec la JSK cessent de polémiquer. La JSK n’a de leçon à recevoir de personne, la JSK a ses propres enfants qui sauront la défendre.»

Ali Tchipalo : «Tant qu’il s’entête à revoir la liste de l’AGO, les supporters doivent l’empêcher de la tenir»
Pour sa part, Ali Belahcène dit Tchipalo n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour fustiger le président actuel qu’il accuse d’avoir marginalisé les enfants de la JSK, surtout ceux appartenant à la grande famille du Jumbo-Jet, néanmoins il insiste à appeler les supporters à une grande mobilisation et à renforcer les rangs du comité mis en place depuis le dernier sit-in visant à empêcher la direction actuelle de tenir son AGO. A ce propos, il dira : «Le président actuel a fait le vide autour de lui, il a marginalisé tous les anciens joueurs il ne veut personne à ses côtés, sauf ceux de son choix. Notre principal objectif est de rassembler tout le monde pour vaincre cette crise et nous appelons l’ensemble des supporters à empêcher la tenue de l’AGO. Nous réclamons toujours la liste de 92.»

Le Buteur (13/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Ven 13 Avr - 13:54

Après ses déclarations à Compétition : La Kabylie derrière son Rebrab

Hier matin, à Tizi Ouzou comme à Alger, les supporters kabyles ne parlaient que de la venue du richissime homme d’affaires, Rebrab en l’occurrence, à la JSK.

En effet, depuis le début des événements, le public des Jaune et Vert n’a pas cessé de réclamer la venue du patron de Cevital, surtout que ce dernier a beaucoup aidé la JSK et il est de la région, un Kabyle quoi. Or, Rebrab a préféré garder le silence plutôt que de parler de la situation actuelle du club le plus titré du pays. Cela dit, l’homme d’affaires natif de Béni Douala a fini par faire des déclarations concernant la situation du club phare de la Kabylie. Des déclarations qui ont rassuré tous les supporters des Canaris, surtout que Rebrab a déclaré haut et fort qu’il aidera la JSK quelles que soient les personnes qui seront à la tête du club. Plusieurs supporters ont pris attache avec notre rédaction, hier, rien que pour réclamer la venue de Rebrab. Toute la Kabylie rêve de le voir à la tête du club le plus titré du pays.

«C’est l’homme qu’il faut à la JSK»
Avant même qu’il n’ait fait des déclarations sur son attachement à la JSK, les supporters de la JSK n’ont pas cessé de réclamer la venue de Rebrab. «C’est clair, c’est l’homme qu’il faut pour la JSK. Un grand monsieur pour un grand club. Il a un grand bagage, c’est un grand industriel, il aime le club, il a toujours aidé financièrement la JSK et il est de la région. Pour nous, Rebrab est l’homme idéal pour présider la JSK», avait déclaré C. Dj., un jeune supporter des Canaris. Pour Ahmed Rachdi, un supporter des Jaune et Vert résidant à Bordj El-Kiffan, Rebrab fera de la JSK un vrai club professionnel. «Avec lui, il n’y aura plus d’amateurisme, on souhaite vraiment sa venue. Je profite de cette occasion pour lui lancer un appel, la JSK a vraiment besoin de toi M. Rebrab.»

«Haddad à l’USMA, Loungar au MCA, pourquoi pas Rebrab à la JSK ?»
Pour d’autres supporters, l’heure en Algérie est au professionnalisme dans le monde du football : «Le MCA est un grand club, c’est comme l’USMA d’ailleurs, pour cette formation, un homme d’affaires est à la tête du club et le professionnalisme règne aujourd’hui chez les Rouge et Noir. Pour le Mouloudia, avec le projet de Loungar, on parlera aussi de professionnalisme chez les Vert et Rouge. La JSK est aussi une grande équipe, c’est le club le plus titré du pays et l’un des meilleurs du continent. On veut un homme d’affaires, un grand industriel comme Rebrab à la tête d’un conseil d’administration», nous dira S. M. un vieux supporter des Canaris. «Maintenant, les choses sont claires, on veut le voir à la JSK». Avant que Rebrab ne parle de la JSK et sur ses intentions d’aider le club financièrement, plusieurs supporters s’inquiétaient de l’avenir de leur club, notamment sur le plan financier : «Avant, on ne pouvait pas parler de quoi que ce soit, vu qu’on n’avait pas d’assurances sur le plan financier, aujourd’hui, les choses sont claires, Rebrab est prêt à aider la JSK, il y’aura aussi d’autres industriels qui seront prêts à aider le club, alors, on veut voir M. Rebrab à la JSK», estime Y.O. un chauvin des Jaune et Vert.

«On est tous derrière lui»
Enfin, la même phrase revenait sur toutes les lèvres des supporters kabyles : «On est tous derrière Rebrab, toute la Kabylie est derrière lui et on souhaite vraiment sa venue, avec lui, notre cher club prendra une autre dimension. On souhaite vraiment sa venue.» Ce souhait des supporters qui rêvent de voir arriver le patron du groupe Cevital donnera certainement des idées à la famille Rebrab.

Compétition (13/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par idir321 le Ven 13 Avr - 16:54

La nouvelle ville de Tizi Ouzou s'active contre Hannachi

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 54911910

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
idir321
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Ven 13 Avr - 16:59

idir321 a écrit:La nouvelle ville de Tizi Ouzou s'active contre Hannachi

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 54911910

Merci pour ceux qui restent mobilisés ! s10
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Ven 13 Avr - 17:16

Il y'a juste un Hic sur la banderole !
Les dictateurs ne se retirent jamais , on les chasse ou on les laisse crever sur le trône cat
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Sam 14 Avr - 9:08

La caravane pour le départ de Hannachi y a fait escale jeudi
Le grand accueil des Ath Yenni


La caravane pour «le départ immédiat et sans conditions» de Mohand Chérif Hanachi de la présidence de la JSK, poursuit son périple à travers les régions et les contrées de la Kabylie, pour sensibiliser les supporters sur la nécessité du changement qui passe nécessairement par le départ de M. Hanachi.

Avant-hier jeudi, les membres de cette caravane, conduite par les anciennes gloires de la JSK et du « Jumbo JET » dont Mouloud Iboud, Ali Bellahcen, Kamal Abdeslam et Farid Ayache étaient les hôtes de la daïra de Beni Yenni, où le comité local les a invités à rencontrer le public. Au niveau de la maison de jeunes Keddache Ali de Beni Yenni, la délégation est arrivée vers 14h3o et a été chaleureusement accueillie par une foule nombreuse aux cris de « Hanachi barra ». En présence de nombreux anciens de la JSK dont Issad, Dda Houna et les frères Kebbous, la rencontre s’est déroulée dans une salle pleine à craquer composée de jeunes, de moins jeunes et aussi de vieux « militants » de la JSK, venus des communes voisines comme Yatafen, Iboudrarène et même d’Alger. Avant que Mouloud Iboud ne prenne la parole pour s’adresser au public dont une bonne partie était restée à l’extérieur de la salle, faute de places, un poème a été déclamé par Mohamed Chami, archiviste autodidacte et poète, à la gloire de la JS Kabylie. L’ancien capitaine de la JSK, entrera dans le vif du sujet dans la langue chère à Mouloud Mammeri, en lui rendant d’abord hommage ainsi qu’à Abdel Kader Khalef, deux personnalités qu’on ne doit jamais oublier et qui ont beaucoup milité et donné pour « Tamazight, la Kabylie et la JSK », en particulier Abdel Kader Khalef grâce à qui la JSK a connu le sommet de sa gloire. Il rendra également hommage aux défunts Slimane Azem et Matoub Lounès qui avaient, eux aussi, ce club dans leurs cœurs. Expliquant la mobilisation des anciens de la grande famille de la JSK, Iboud dira : « Depuis des années, le club se porte mal et je l’ai dit depuis longtemps. Le public a déserté le stade depuis 4 ans, les résultats sont de plus en plus mauvais et l’équipe qui, jadis, jouait les premières places à chaque saison, se débat pour éviter la relégation, alors même que s’agissant de l’effectif, on ne cesse de ramener des joueurs à coup de millions ». Défendant leur groupe et leurs coéquipiers de tout procès à l’encontre de « la personne du président de la JSK », les conférenciers ont précisé : « le seul but de notre présence ici est d’éclairer l’opinion publique sur ce qui menace aujourd’hui, et plus que jamais, la JSK, mon club et celui de tous les supporters, et de nous mobiliser pour un changement radical à la tête de la JSK ». Tchipalo, Abdeslam et Ayache, abondant dans le même sens, ont expliqué de leur côté : « Un personnage qui déclare publiquement qu’il n’ya pas d’hommes en Kabylie pour prendre la JSK, ne mérite pas d’être son président », en soulignant que le problème avec Hanachi est qu’il refuse tout dialogue ni avec les anciens joueurs ni avec les membres de la commission de réflexion que préside Mourad Yousfi. « Les anciennes gloires du Jumbo Jet en particulier, épopée à laquelle il n’a participé ni comme joueur ni en tant que dirigeant, il veut les effacer complètement de l’histoire du club », dira encore Iboud. A un intervenant qui reproche à la commission de Yousfi et les membres de la présente caravane de participer à la pression que subit le club à quelques matchs de la fin de saison et de « trop charger le président », Tchipalo a d’abord répondu : « ni les membres de la commission ni nous autres anciens joueurs, ne sommes responsables de la situation actuelle du club dont le président actuel assume seul la responsabilité » avant d’asséner : « Je ne suis pas un juge pour lui faire un procès, et si je l’étais, je l’aurais mis en prison », avant d’expliquer qu’avec les 500 milliards de centimes déboursés depuis 18ans de règne, la JSK aurait pu avoir son stade, ses salles de récupération et son hôtel pour l’hébergement. « C’est justement cette mauvaise gestion, et des moyens du club et de son effectif que nous dénonçons », enchaînera Iboud qui rappellera que l’assiette du nouveau stade de Tizi-Ouzou remonte à plus de « 22 ans, au temps du défunt Ben Kaci ». Concernant la déstabilisation de l’équipe qu’on veut « imputer » aux anti-Hanachi, Kamal Abdeslam a répondu par une vérité d’actualité, celle concernant le sursis donné à l’actuel entraîneur Mourad Karouf et la venue de Arezki Amrouche à la barre technique du club :« Qui met l’équipe et son staff sous pression ? Le président lui-même, ou nous qui dénonçons cette façon de faire ?», demanda-t-il. Et l’assistance de répondre à l’unisson : « Nous sommes avec vous, Hanachi dégage ! ». Avant de clôturer la rencontre, le coordinateur des délégués des supporters de la JSK, pas celui de Lahcen Aziz qui soutient l’actuel président, a expliqué que c’est à cause des agressions par les barbouzes de Hanachi que le public a déserté le stade, appelant les vrais amoureux de la JSK à les rejoindre maintenant : « parce que nous n’avons peur ni de lui ni de ses soutiens, les vrais supporters et sportifs de la JSK sont tous avec nous, y compris les anciens judokas ». Enfin, les Iboud, Abdeslam, Bellahcen et Ayache ont rassuré les présents, en réaffirmant que leur action n’a aucun rapport avec des ambitions personnelles et que seul les intéresse, le « départ immédiat et sans conditions de l’actuel président pour que d’autres hommes intègres, compétents et capables viennent investir au club », « nous ne sommes pas des demandeurs d’emplois », ont-ils ajouté. Toute la salle a répondu par un tonnerre d’applaudissements, signe d’une totale adhésion, à la revendication du départ de Mohand Chérif Hanachi, que toute la Kabylie et même au-delà réclame de tout cœur, pour le salut de la JS Kabylie.

DDK (14/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Sam 14 Avr - 9:31

La caravane hier à Akbil : Tchipalo et Ali Idir au village du défunt Boussad Benkaci

Décidés plus que jamais à destituer le président Hannachi, les anciens joueurs maintiennent leur pression sur lui. Après s’être déplacé jeudi dernier à Ath Yenni, village natal d’Abdelkader Khalef, Tchipalo et l’ancien judoka Ali Idir se rendus hier à Akbil. Le choix de cette localité n’est pas fortuit, puisque c’est là où a grandi le défunt Boussad Benkaci qui a offert plusieurs titres à la JSK. Réceptifs au discours de Tchipalo et Ali Idir, les supporters des Canaris à Akbil sont pour le départ du président Hannachi. Ils étaient plus de 300 personnes à soutenir ceux qui demandent un changement à la tête du club.

Hannachi a porté atteinte à la Kabylie
Ayant donné la parole aux supporters pour s’exprimer sur la situation qui prévaut actuellement à la JSK, certains d’entre eux n’ont pas du tout apprécié la déclaration du président Hannachi dans laquelle il a annoncé qu’il n’y a pas d’hommes en Kabylie. «On va montrer à Hannachi qu’il y a des hommes en Kabylie. On l’a laissé faire pendant plusieurs années, mais l’heure du changement a sonné», a déclaré un intervenant. Plusieurs supporters ont intervenu et sont tous unanimes à dire que Hannachi a mené la JSK à la ruine.

Les cousins du défunt Benkaci étaient présents
Même s’ils n’ont pas pris la parole au cours du débat qui a eu lieu entre le duo Tchipalo-Ali Idir et les supporters, les cousins du défunt de Benkaci n’ont pas caché leur souhait de voir le président Hannachi se retirer de son poste. Ils sont malheureux, vu la situation dans laquelle la JSK se trouve aujourd’hui. Ainsi, après Ath Yenni, c’est au tour d’Akbil de réclamer le départ du président actuel.

Larbaâ Nath Iraten, Boghni, Akbou et Beni Amrane, les prochaines étapes de la caravane
Sollicités par toutes les contrées de la Kabylie, les anciens joueurs ont programmé de se rendre à Larbaâ nath Iraten, Boghni, Akbou et Beni Amrane dans les prochains jours. Ils veulent sillonner toutes les localités de la Kabylie afin d’expliquer aux gens leur démarche.

Tchipalo : «Hannachi ne se rend-t-il pas compte qu’il est vomi ?»
Ali Belahcène connu beaucoup plus sous le nom de Tchipalo a pris part à toutes les caravanes réclamant le départ de Hannachi. Il promet de sillonner encore toute la Kabylie en compagnie des autres anciens joueurs, et ce, jusqu’à ce que le président actuel se retire de son poste. «J’ai fait plusieurs caravanes et je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui prend la défense de Hannachi. Là où on est passés, tous les supporters sont pour son départ. Hannachi ne se rend-t-il pas compte qu’il est vomi par les supporters ? Tout le monde veut son départ, mais il finira par partir. On continuera notre combat jusqu’à l’aboutissement de notre principale revendication, à savoir le départ de l’actuel président», a tonné Tchipalo.

Tizi Rached réclame le départ de Hannachi
La caravane que les supporters kabyles et les anciens joueurs ont relancé ces derniers temps de plus belle était jeudi dernier à Ath Yenni, hier elle était à Akbil, le village de l’ex- président de la JSK, Benkaci, en l’occurrence. En outre, hier, plusieurs supporters de la localité de Tizi Rached ont pris attache avec notre rédaction afin de réclamer le départ de Hannachi. Ces supporters ont même souhaité la venue de Rebrab à la JSK. Sur un autre plan, les supporters de la JSK à Tizi Rached qui ont pris attache avec nous diront qu’ils sont même prêts à accueillir la caravane. De plus en plus qu’on avance vers la fin de la saison, de plus en plus la Kabylie réclame le départ de Hannachi.

Compétition (14/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty LA COMMISSION ET SA CARAVANE/ TROMPERIES SUR LES INTENTIONS

Message par muse le Lun 16 Avr - 7:26

Vous pouvez tous créer une commission de réflexion sans l'enregistrer auprès des autorités...Et surtout qui ne réfléchi à rien d'autre que de créer le trouble et l'anarchie au sein des instances du club en utilisant les supporters et une caravane de discorde...
Ainsi ,l'on peut démissionner d'un poste de PRÉSIDENT de la JSK,prendre les jambes à son cou pour éviter de redresser un club dans la difficulté(comme Mr Yousfi dans les années 90) ou se faire virer du RCK par Mr REBRAB( comme Mr IBOUD) et venir claironner en sortant du congélateur (au terme de 20années de silence) que ces deux personnes vont réaliser des miracles dans le futur.....LA GESTION DE CES DEUX LA EST INSCRITE DANS LEUR PASSE RESPECTIF.
c'est quoi cette injustice?
Tout d’abord, il est facile de mettre à l’index une personne quelle qu’elle soit(HANNACHI ou PAS) .Il suffit de transformer des rumeurs en certitudes pour assurer la pendaison extra judiciaire (ce que font les caravaniers de Mr Yousfi et sa cohorte )
Ce jeu pervers consiste à désigner un coupable avant de l’avoir entendu dans un prétoire officiel .D’autres part , la surenchère actuelle des révélations contre cet homme n’est pas saine ( « l’occasion fait le larron » ,les uns et les autres ,hors tribunaux, se déclarent victimes et bientôt ils ajouteront que l’actuel président n’a jamais joué au football et que le club n’a obtenu aucun titre au cours de sa présidence).
Pour finir, je constates que personne ne propose un programme immédiat concret (sponsors , entrepreneurs, investisseurs) susceptible d’assurer immédiatement la continuité du club, la démission de facto de la présidence actuelle .VOUS RÉFLÉCHISSEZ A QUOI ? A MON HUMBLE AVIS A OCCUPER LES POSTES EN MARCHANT SUR LES CORPS D'UNE DIRECTION QUI COMPRENDS DÉJÀ DES PERSONNES COMPÉTENTES (qui compte d'anciens dirigeants,anciens joueurs,administratifs, experts en comptabilité...).Vos désirs ne correspondent pas à la réalité.Nous vous serons reconnaissants de poursuivre votre long sommeil(20ans).
Vous avez fait assez de dégâts ,laisser le club se structurer sereinement, éviter la descente en division inférieure.Nous verrons en fin de saison qui pourra le diriger…
Vous faites peur aux financiers potentiels (tels que Mr HADDAD et Mr REBRAB ).Ils ne sont pas fou pour venir se faire couper la tête demain quand le club traversera une mauvaise passe , subir les outrances de vos commissions et de votre caravane, se faire traiter de tous le noms d'oiseaux .
Bien à vous.

muse

Messages : 14
Date d'inscription : 26/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Lun 16 Avr - 9:30

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 540178
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 24 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 44 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 34 ... 44  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum