Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 4 Avr - 11:12

Autour de l’équipe

Hannachi prevoit de s’entretenir avec les joueurs avant le match de l’USMA
Hannachi compte rencontrer ses poulains avant le match de l’USMA, afin de les encourager à revenir avec un bon résultat, sachant qu’un autre faux pas, enterrerait l’équipe dans la zone rouge (menacés de relégation). Le chairman kabyle compte tout faire pour pousser ses joueurs à gagner la partie de samedi prochain. Se trouvant dans une situation délicate, vu les résultats enregistrés par l’équipe, et ses opposants qui réclament son départ, le président Hannachi compte sur une belle réaction de ses poulains afin de renouer avec les victoires, ce qui rendrait au club sa sérénité, et permettrait de terminer la saison sur une bonne note et éviterait ainsi l’explosion.

Karouf en colère contre Metref
Le premier responsable de la barre technique des canaris, Mourad Karouf, est en colère contre son milieu de terrain Hocine Metref. En effet, il ne compte pas l’aligner lors de la rencontre de samedi prochain, après son absence au match amical face aux espoirs. C’est ce qu’aurait affirmé Karouf à l’un de ses proches. Voulant instaurer une discipline au sein du groupe, Karouf aurait déclaré à ce même proche qu’il n’hésitera pas à sanctionner n’importe quel joueur quel que soit son poids dans l’équipe.

DDK (04/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 4 Avr - 11:16

Saïb dénonce : «A un mois de la fin de saison, certains joueurs n’attendent que la dernière journée pour partir ailleurs»

Invité sur le plateau de l’émission sportive de Berbère TV avant-hier soir, l’ancien international de la JSK, Moussa Saïb, est revenu, une nouvelle fois, sur la vie quotidienne de son ex-club. A sept journées de la fin de l’exercice, il pense que la JSK n’a encore pas assuré complètement sa survie en Ligue 1. Pour lui, ce qui reste comme matches est plus difficile encore et les joueurs n’ont pas le droit à l’erreur. Par ailleurs, pour celui qui a entamé la saison avec la JSK avant d’être limogé, pense que certains joueurs n’ont plus la tête à jouer et n’attendent que la fin de saison pour changer d’air : «J’ai appris que certains joueurs ont déclaré qu’avec 31 points, la JSK ne risque pas la relégation. Or, ils oublient qu’il reste encore sept matches très serrés avant la dernière journée. Au vu du classement actuel et des matches qui attendent la JSK, je peux vous assurer que rien n’est encore joué et la mobilisation doit être de mise. Malheureusement, je le déplore d’ailleurs, certains joueurs n’ont plus la tête au club et songent déjà à leur avenir personnel. A un mois de la fin de cet exercice, certains n’attendent que la dernière journée pour prendre leurs valises et ce n’est pas logique. La JSK doit d’abord être sauvée.»

«Certains ne sont pas conscients du danger qui menace le club»
L’ex-entraîneur de la JSK n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour dénoncer le comportement de certains joueurs en cette fin de saison : «Je trouve anormal que des joueurs se permettent de s’absenter sans que personne ne s’explique avec eux au niveau de la direction. En tout cas, je ne vois pas les réactions des dirigeants d’une manière officielle sur ces absences répétées qui nuisent au travail du staff technique. A sept matchs de la fin de l’exercice, des joueurs boudent les entraînements, c’est malheureux ! J’ai l’impression que certains d’entre eux ne mesurent pas le danger qui guette le club, à savoir la relégation en Ligue 2. Et ce n’est pas impossible au vu du classement actuel.»

«Karouf doit s’imposer et ne pas fermer les yeux sur aucun écart disciplinaire de plus»
Pour ce qui est des écarts disciplinaires enregistrés depuis quelque temps au sein de l’effectif de la JSK, Saïb dira : «La JSK n’est pas ce qu’elle était par le passé en matière de discipline. Nous sommes en train de vivre une situation dont jamais vous ne trouverez trace dans le riche parcours du club. La JSK est réputée pour être un exemple pour toutes les autres formations en matière de rigueur et de discipline. L’entraîneur actuel, Mourad Karouf, doit s’imposer encore plus et frapper d’une main de fer contre tout manquement à la discipline. Il ne doit plus tolérer aucun autre écart disciplinaire de plus dans l’intérêt de la vie interne de son groupe».

«Je déplore l’absence d’un conseil de discipline»
«On a assisté ces derniers temps à plusieurs écarts disciplinaires, que ce soit chez les seniors ou même en équipe espoirs, où un joueur a osé hausser le ton avec son entraîneur en chef, c’est nouveau à la JSK ! Je me demande s’il y a vraiment un conseil de discipline qui réagit à toute cette situation nuisible et qui porte atteinte à l’image du club. Les responsables doivent intervenir et ne pas ouvrir de brèches.»

«Il reste encore sept matches, la JSK n’est pas encore à l’abri d’une mauvaise surprise»
Pour ce qui est de l’avenir du club, Saïb enchaîne : «Il reste encore sept matches, deux périlleux déplacements chez l’USMA et le CSC, les joueurs doivent bien se mettre dans leur tête qu’il est strictement interdit de continuer à perdre des points. Il faut arracher le maximum de points et ne pas attendre la dernière journée pour assurer la survie en Ligue 1 comme ce fut le cas l’an dernier. La JSK n’est pas encore à l’abri».

«C’est légitime que les supporters soient inquiets, ils gardent encore en tête le scénario de l’an dernier»
Evoquant l’inquiétude des supporters en cette dernière ligne droite, l’ancien Auxerrois ajoute : «Je comprends parfaitement la crainte des supporters de voir la JSK passer à côté du sujet. C’est légitime de ressentir ce sentiment. Les supporters de la JSK sont inquiets parce qu’ils gardent encore en tête le triste scénario de la saison écoulée où la JSK a dû attendre la dernière confrontation face au MCA, pour arracher le point qui manquait pour rester parmi l’élite. Il y avait bien des matches avant et l’on a tous cru qu’on n’allait pas attendre l’ultime journée, mais les mauvais résultats se sont enchaînés et il a fallu retenir son souffle jusqu’à la fin. C’est ce scénario que les fans du club ne veulent pas voir se reproduire».

Le Buteur (04/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 4 Avr - 11:25

4 février - 4 avril 2012…
Les Kabyles, deux mois sans victoire


Le match face aux Usmistes s’approche et la tension monte d’un cran à Tizi Ouzou. Les coéquipiers de Salim Hanifi, qui ont pris part à deux rencontres amicales cette semaine, pour bien préparer leur déplacement à la capitale, reprendront cette matinée le chemin des entraînements après avoir bénéficié d’une journée de repos. Le peu qu’on puisse dire sur cette journée de championnat, c’est quelle s’annonce d’ores et déjà difficile pour le club kabyle qui devrait coûte que coûte éviter un autre mauvais résultat. Pour ceux qui ne sont pas à jour, la JSK n’a plus gagné en championnat depuis belle lurette. Les Jaune et Vert, qui ont été tenus en échec dernièrement par le MCO, traversent une situation des plus difficiles. Sachant que leur dernier succès remonte au 4 février dernier contre le WAT (2-0). Autrement dit, les coéquipiers de Nabil Hemani souffleront aujourd’hui leur deuxième mois sans le moindre succès. D’ailleurs, c’est pour cette cause que le premier responsable à la barre technique secoue à chaque occasion ses poulains pour qu’ils soient prêts pour le rendez-vous de samedi, où la défaite est interdite.

Une défaite et trois nuls dans les quatre derniers matchs
Depuis la victoire acquise face au WAT, les joueurs de la JSK n’ont pu faire mieux que d’enregistrer une défaite face à l’USMH au stade Lavigerie, et trois matchs nuls respectivement face aux MCEE, à l’ASK et le MCO. Dans les deux matchs livrés à domicile, les poulains de Mourad Karouf n’ont réussi à glaner que deux points. Pour pouvoir se racheter, il faudra se montrer plus entreprenant au stade du 1er-Novembre pour finir le championnat en beauté. Pour rappel, la JSK a encore trois matchs à livrer à domicile. Deux contre les relégables, à savoir le MCS et le NAHD, tandis que le dernier match sera contre le vice-champion d’Algérie la saison passée, l’ASO Chlef en l’occurrence. Rappelons que ces résultats ne contiennent pas l’élimination concédée en Coupe d’Algérie contre l’USMA, un but à zéro. Au total, la JSK a concédé deux défaites et trois nuls en deux mois.

--------------------

Le staff médical est en course contre la montre
Trois jours pour récupérer Rial et Sedkaoui

Après Saïd Belkalem qui a contracté une blessure au niveau de la cheville lors du match face au MCO, l’international Olympique, Abderezak Bitam, qui souffrait d’une blessure au niveau des adducteurs, a ressenti cette semaine des douleurs abdominales qui l’ont poussé à rater même l’entraînement. Après des soins intensifs, le staff médical a réussi à remettre sur pied les deux défenseurs, qui ont même participé avant-hier, contre les espoirs. Seulement, le boulot des médecins semble loin d’être fini, puisque deux autres joueurs souffrent toujours de différentes blessures. Il s’agit du capitaine Ali Rial et du milieu récupérateur Kaci Sedkaoui. Alors que le premier, qui souffre d’une élongation à la cuisse, devrait connaître la réponse de sa participation contre l’USMA, demain à la reprise des entraînements, du moment qu’il a déjà pris part à quelques tours de piste. Sedkaoui, qui souffre d’une double blessure, au mollet et au genou, devrait poursuivre les soins jusqu'au jour du match pour pouvoir prendre une décision finale. D’ailleurs, lors de notre entretien avec lui avant-hier, il nous a révélé qu’il préfère se soigner jour et nuit pourvu qu’il soit d’attaque face aux Usmiste samedi prochain. Parlons des solutions que l’entraîneur en chef possède dans ces deux postes. Dans le cas où Rial déclarerait forfait, plusieurs défenseurs sont aptes à prendre leur place à l’image de Bitam, qui s’est rétabli, Assami qui a joué l’intégralité de la partie contre les espoirs ainsi que Khellili qui désormais est prêt à reprendre la compétition. Concernant le cas Sedkaoui, Mourad Karouf alignerait à sa place, dans le cas où il serait indisponible, l’Ivoirien, Madani Camara aux côtés de Hocine El Orfi.

--------------------

Même si le club ne vit pas ses meilleurs moments
La discipline du groupe doit rester une priorité

Nul doute que le sujet du manque d’assiduité à la JSK a fait couler beaucoup d’encre ces deux dernières semaines avec les absences à répétition de joueurs tels que Metref, Tedjar et Nessakh. Beaucoup estiment que ces absences sont la cause du relâchement de certains éléments qui n’ont plus envie de poursuivre leur mission avec le club kabyle. Toutefois, d’autres n’ont pas hésité à pointer du doigt la direction du club qui est la première responsable de cette situation. Les nombreux observateurs estiment que quelle que soit la situation dans laquelle se trouve la JSK, la direction ne doit pas céder d’un cran aux caprices des joueurs, et que la discipline du groupe doit rester une priorité. Pour l’instant, et pour ce qui reste du parcours en Ligue 1, le coach, Karouf, fait de son mieux pour maîtriser son groupe, mais il est clair qu’il ne pourra le faire seul à la barre technique. L’appui et le soutien de ses responsables est indispensable. Pour leur part, les joueurs doivent aussi faire preuve de professionnalisme et sauver le club de la relégation, car c’est de leur nom qu’il s’agit en premier.

Le Buteur (04/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Lun 9 Avr - 10:51

JS Kabylie : Amrouche et Izri en renfort

Une fois de plus la JSK a fait dans l’esquive et le subterfuge pour écarter un coach.

Comme d’habitude, on n’ose pas affronter le premier intéressé en lui imposant un autre staff. Ainsi nous avons appris que le groupe technique sera renforcé, et ce, sans que le concerné, le coach Karouf, n’en soit informé. Et pour cause, la direction du club a décidé de renforcer la barre technique par Arezki Amrouche et Izri sans consulter le premier intéressé. Et lorsqu’on connaît l’animosité qu’il y a entre les nouveaux techniciens et le coach, il est fort à parier que pour la reprise d’aujourd’hui, il y aura des étincelles dans les vestiaires. Une fois de plus le club s’enfonce dans une crise qui ne dit pas son nom.

El-Watan (09/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Lun 9 Avr - 11:03

JSK : Hannachi convoque Karouf

N’ayant pas digéré la défaite d’avant-hier face à l’USMA, le président de la JSK était dans tous ses états dans le vestiaire. Ayant espéré une réaction de ses joueurs qui pourtant ne manquent de rien et qui sont payés jusqu’au dernier centime, au moment où d’autres clubs traversent de graves crises financières, les coéquipiers de Hanifi n’ont rien fait pour gagner au du moins tenir en échec l’USMA. Le premier responsable de la JSK n’a pas mâché ses mots accusant certains de ses joueurs de ne pas mouiller le maillot pour lequel ils sont payés à coups de millions. Il faut dire que le président Hannachi s’attendait à une victoire et ce, pour plusieurs raisons. D’abord pour se racheter de l’élimination en Coupe d’Algérie essuyée quelques jours auparavant sur cette même pelouse, puis prendre une revanche «personnelle» sur l’ex-coach des Canaris, Meziane Ighil. En tout cas, les joueurs ont eu leur dose, eux qui doivent désormais prendre conscience du danger qui menace l’équipe, à six matches de la fin de la saison. Par ailleurs, le président Hannachi a convoqué hier matin le premier responsable technique, Mourad Karouf, dans sa résidence pour revenir avec lui sur le match de la veille et sur ce qui n’a vraiment pas fonctionné. Présent dans la tribune d’honneur, le président Hannachi a été déçu du rendement de son équipe, chose qu’il a signifiée à Karouf, le lendemain du match.

Le choix des joueurs discuté
Par ailleurs, une source digne de foi nous a confié que le premier responsable du club kabyle n’a pas été totalement satisfait des choix de son entraîneur. La même source nous a confié que le président Hannachi aurait reproché à Karouf d’avoir laissé certains joueurs sur le banc et donné l’occasion à d’autres de jouer d’entrée.

Hannachi veut renforcer la barre technique
Devant l’urgence, le président Hannachi a aussi évoqué avec son entraîneur en chef Karouf l’obligation de renforcer la barre technique par un quatrième élément dans les prochaines heures. Après Adghigh qui a rejoint la barre technique au lendemain de l’élimination en Coupe d’Algérie, le président Hannachi veut encore ramener un autre technicien qui épaulera Karouf dans sa mission lors des six derniers matchs qui restent avant la fin de cet exercice. Aussi, au cours du tête-à-tête que Hannachi a eu avec son entraîneur en chef Karouf, les rôles de chacun des membres de la barre technique ont été évoqués.

On parle de Amrouche en renfort
Se fiant à certaines indiscrétions, le président Hannachi a pensé à l’ex- international de la JSK, Areski Amrouche, actuellement libre de tout engagement. L’ex-défenseur axial de la JSK, qui a entamé la saison avec l’USMB, serait de retour à la maison. Une source proche des affaires du club kabyle nous a confié que l’ex- international kabyle Amrouche a eu une conversation téléphonie, il y a une semaine, environ avec Salah Hannachi, le frère du président Moh- Cherif, au cours de laquelle la situation actuelle du club a été évoquée. En fait, ce ne sera pas la première pour Amrouche et Karouf de cohabiter, puisqu’ils ont déjà travaillé ensemble juste après le départ du technicien français Lang. Le président Hannachi tient vraiment à faire appel à un autre technicien qui secondera Karouf, en plus de Rachid Adghigh, pour assurer au moins l’essentiel, à savoir le maintien de l’équipe en Ligue 1.

Salah Hannachi insiste toujours sur Izri
En plus de Rezki Amrouche qui serait dans les prochains jours l’adjoint de Mourad Karouf, nous avons appris d’une source fiable que Salah Hannachi, le frère du président de la JSK, insiste toujours pour faire revenir Ilyès Izri à la tête du staff technique. Ce dernier, qui ne fait pas l’unanimité au sein des proches et des supporters, pourrait enregistrer son retour à la tête du club, du moment que même Hannachi a déclaré qu’il s’occupera du recrutement la saison prochaine.

Veut-on pousser Karouf vers la porte de sortie ?
Après avoir essayé une première fois d’imposer Izri comme adjoint de Karouf et maintenant Arezki Amrouche annoncé en grande pompe lui comme Izri d’ailleurs, de nombreux observateurs estiment que c’est une manière de la direction de pousser Karouf vers la porte de sortie, surtout que les résultats ne sont pas pour plaider en faveur de ce dernier. Le président Hannachi n’arrive toujours pas à digérer le fait que Karouf refuse toute assistance excepté Adghigh. Une source digne de foi nous a confié que si Karouf refuse l’arrivée de ces deux anciens joueurs en renforcement de la barre technique, le président Hannachi lui signifierait inéluctablement qu’il ne poursuivra plus sa mission au moment où le club vit une des saisons les plus difficiles de son histoire.
------------------------------------------

Reprise aujourd’hui à 15h
Contrairement aux précédentes journées où les joueurs bénéficiaient de deux jours de repos, cette fois-ci, le premier responsable à la barre technique, Mourad Karouf, a décidé d’accorder une seule journée de repos pour ses poulains qui sont appelés à reprendre cet après-midi le chemin des entraînements, en prévision du prochain déplacement qui les mettra aux prises avec le CS Constantine. Les Kabyles, qui sont condamnés à renouer avec les bons résultats pour éviter toute mauvaise surprise d’ici la fin de saison, se rendront à l’est du pays sans le milieu de terrain, Saad Tedjar et l’attaquant Hamza Boulemdaïs, qui ont écopé, face à l’USMA, de deux avertissements pour contestation de décision.

L’AG reportée à une date ultérieure
Comme tout le monde le sait, le premier responsable à la JSK, Mohand Chérif Hannachi, s’est retrouvé obligé d’annuler, la semaine dernière, l’assemblée générale, suite aux incidents qui sont survenus devant le siège du club. D’après lui, la décision a été prise pour éviter des affrontements entre supporters qui étaient nombreux et en colère. Nous avons appris d’une source proche de la direction kabyle que l’AG, qui allait se tenir cette semaine, a été reportée, encore une fois, à une date ultérieure. Par ailleurs, le capital du club sera officiellement fixé dans trois jours. Pour rappel, Hannachi a déclaré que le capital de la JSK s’élèverait à 85 milliards.
--------------------------------------------

Ils font partie des joueurs du cru…
Fergane, Rayeh et Oumoukhtar seront officiellement promus la saison prochaine

L’on croit savoir d’une source proche de la direction kabyle que cette dernière a décidé de faire promouvoir trois joueurs de la catégorie Espoirs en seniors. Il s’agit, selon notre source, de l’attaquant Fergane, du milieu offensif Rayeh et de l’axial Oumoukhtar. Ces trois joueurs, qui sont en train de réaliser une excellente saison avec leur catégorie, en dépit de la situation difficile vécue cette année, ont, de l’avis de tous ceux qui les ont suivis, les qualités techniques et morales qui plaident pour eux. Déjà, il n’y a qu’à les voir jouer pour remarquer toute leur volonté de réussir à la JSK, le club qui les a formés.

Le Buteur (09/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par idir321 le Lun 9 Avr - 11:05

Karouf

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
avatar
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Lun 9 Avr - 11:06

JSK : Le navire kabyle coule, coule !

La situation à la JSK se complique d’une rencontre à une autre. Après avoir été éliminée de la Coupe d’Algérie, il y a environ un mois, la JSK n’arrive plus à retrouver le bon chemin, se contentant d’enchaîner les défaites. Deux semaines après le semi-échec concédé à domicile contre le MC Oran, les Jaune et Vert, qui ont pris part à deux matchs amicaux contre les Espoirs afin de préparer le reste du championnat, ont affronté avant-hier, les Rouge et Noir de l’USMA, dans une partie qui s’est déroulée sans la présence des supporters, après le huis clos que la commission de discipline a infligée au club algérois, après le match de coupe contre l’USMH. Alors que tout le monde pensait que cette sanction allait avantager les Kabyles, ces derniers, qui étaient dans un jour sans, n’ont rien pu faire, contre une modeste équipe de l’USMA, prenable, surtout en seconde mi-temps. Avec ce résultat, les Canaris en sont à leur deuxième mois et quatre jours sans la moindre victoire, du moment que leur dernier succès remonte au 4 février dernier contre le WA Tlemcen.

Une saison sans battre l’USMA
Parlons statistiques, les Kabyles n’ont pas réussi à prendre le dessus sur les Usmistes cette saison. Lors des trois précédentes rencontres, les Algérois se sont montrés solidaires et efficaces. Après le match aller qui s’est soldé sur un score de parité zéro partout au stade du 1er-Novembre, les Rouge et Noir ont éliminé la JSK de la Coupe d’Algérie avant de les batte au match retour, un but à zéro. Pour rappel, l’arbitre a privé la JSK d’un but valable lors du match aller, signé Hamza Boulemdaïs.

Des joueurs égoïstes, sans âme
Trouvez-vous normal que des joueurs d’un grand club comme la JSK jouent pour remplir une simple formalité, alors que le club n’a toujours pas assuré de manière officielle le maintien ? Avant-hier, plusieurs éléments ont prouvé qu’ils ne méritaient pas de porter le maillot de la JSK. Qu’attendent les supporters de la JSK des joueurs égoïstes qui ne cherchent que leurs intérêts alors que le club traverse une période des plus compliquées ? Prenons le cas Tedjar qui ne s’entraîne même pas sérieusement et qui a tout fait contre l’USMA, pour contester les décisions de l’arbitre, pour éviter le déplacement à Constantine la semaine prochaine. Pis encore, d’autres éléments qui ont la tête ailleurs négocient avec d’autres équipes, au moment où ils doivent honorer leur contrat, d’autant plus qu’ils sont tous régularisés au dernier centime. Les deux seuls éléments qui méritent une bonne note face à l’USMA, sont le milieu de terrain, Hamza Ziad et l’attaquant Salim Hanifi.

Le grand ménage à la fin de la saison
«Avec ou sans moi, la JSK de la saison prochaine crachera le feu». C’est la déclaration du président Hannachi qui a voulu rassurer les supporters de la JSK qui ont tous mal au cœur de voir l’équipe la plus titrée d’Algérie incapable de gagner, même à domicile. La meilleure solution serait de se séparer de la majorité des joueurs, surtout avec ceux qui se trouvent en fin de contrat, pour pourvoir bâtir une nouvelle équipe, capable de replacer le club dans sa place habituelle.
Comment joueront-ils face au CSC ?
Les joueurs de la JSK n’ignorent sans doute pas qu’une défaite la semaine prochaine contre le CSC pourrait leur coûter très cher. Après une prestation catastrophique avant-hier contre l’USMA, les Jaune et Vert doivent se remobiliser pour s’envoler à Constantine avec un moral gonflé à bloc et profiter du huit clos, pour revenir avec un bon résultat, car une autre défaite provoquera une implosion certaine au sein de l’effectif. Ce qui est sûr, c’est que le président Hannachi tiendra un discours très sévère avec ses joueurs dans les prochains jours, histoire de les rappeler à l’ordre.

----------------------------------
La JSK continue d’inquiéter ses supporters
Ces joueurs qui manquent de grinta
Acculée jusque dans ses derniers retranchements, depuis que les mauvais résultats se multiplient, la JSK n’a pas réussi à s’éloigner de la zone rouge, concédant encore une fois une amère défaite face à l’USMA avant-hier au stade de Bologhine. Le huis clos a, certes, influé sur le rendement des 22 acteurs qui n’ont rien montré de spécial, mais il est aussi regrettable, commentent certains, de voir une équipe kabyle incapable de revenir dans le match ni poser le moindre problème à son adversaire du jour. Les dirigeants de la JSK sont sortis furieux contre certains joueurs qui, selon eux, ne méritent pas de porter le maillot du club, au point où le président Hannachi, qui était présent sur place, a déversé une colère noire sur ses joueurs qu’il a comparés d’ailleurs à des vétérans. La situation est grave à la JSK et certains joueurs ne sont pas encore conscients du danger qui menace le club, à six journées de la fin de saison. Les responsables kabyles reprochent à plusieurs joueurs de manquer de combativité. La direction soupçonne déjà plusieurs éléments ayant la tête ailleurs, ne pensant qu’à leur avenir personnel, alors que l’équipe est plus que jamais menacée.

Un jeu médiocre et on se permet de contester les décisions de l’arbitre
Ce qui est étonnant, c’est que les joueurs, qui manquent de grinta, ne trouvent pas mieux que de se rendre coupables de comportements irresponsables sur le terrain en contestant les décisions de l’arbitre avec toutes les sanctions qui encourent, privant ainsi leur club employeur de leurs services pour les prochaines sorties. Si on parle d’un avertissement pour contestation de décision pour Boulemdaïs, le premier du genre cette saison, tout le monde s’interroge sur le cas Tedjar qui n’en est pas à sa première, ce qui a mis son entraineur en chef hors de lui, à l’instar des responsables de la JSK, avant-hier, à Bologhine. D’ailleurs, des sanctions sévères lui seront infligées cette semaine.

Lancer des joueurs Espoirs : une option plausible
Compte tenu du rendement insuffisant de certains joueurs de l’équipe première, de nombreux observateurs considèrent qu’il existe une solution que le staff technique devrait envisager lors des six derniers matchs, avant la fin de saison. Cette solution consiste à lancer des joueurs de la catégorie Espoirs qui donnent pleine satisfaction et qui sont capables de pour sauver le club de la relégation. On citera, à titre d’exemple, les joueurs à vocation offensive à l’instar de Fergane, Rayeh pour ne citer que ces deux-là qui ont été auteurs d’une excellente production face à l’USMA en ouverture du match des seniors.

Les Kabyles croisent les doigts
Même si mathématiquement parlant, la JSK n’est pas concernée par la relégation lorsqu’on sait que les Canaris ont encore trois matchs à jouer à domicile, respectivement face au MCS, NAHD et enfin l’ASO lors de la dernière journée, il n’en demeure pas moins que le risque de rater le coup plane encore lorsqu’on sait que la JSK a raté ses matchs devant son public. La dernière défaite face à l’USMA est celle de trop et les Kabyles, qui sont très inquiets, croisent les doigts, eux qui craignent de vivre une mauvaise surprise en fin de saison.
--------------------------------------

Les supporters s’entretiennent avec Hannachi (on vous l'offre tout de suite)
Juste après le coup de sifflet final de la partie d’avant-hier qui a opposé son équipe aux Rouge et Noir de l’USMA, le premier responsable de la JSK, Mohand-Cherif Hannachi, a eu une longue discussion avec certains supporters de l’USMA, qui lui ont exprimé leur soutien, en reconnaissant tout ce qu’il a donné pour la JSK. Le premier responsable du club, qui était très furieux contre les décisions de l’arbitre et son assistant, a tenu même à critiquer le niveau des joueurs en les traitant de vétérans. Ce que le Kabyle n’a pas digéré, c’est le fait que ses poulains soient régularisés, alors que leur rendement a été loin des attentes.

Hannachi aux supporters : «On n’a jamais vu un Classico USMA-JSK avec ce bas niveau»
Profitant de son entretien avec les supporters des Rouge et Noir, le président de la JSK a tenu à leur dire que le la rencontre n’était pas à la hauteur vu la production modeste des deux équipes qui étaient en dessous de la moyenne : «On n’a jamais vu un classico USMA-JSK avec un aussi bas niveau. On a l’habitude d’assister à des rencontres chaudes avec un niveau plus ou moins élevé.»

Le Buteur (09/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Lun 9 Avr - 11:28

Hannachi montre la porte de sortie à Karouf

En décidant de renforcer la barre technique par Arezki Amrouche, le président Mohand-Chérif Hannachi montre la porte de sortie au coach Mourad Karouf.

Le choix d’Amrouche n’est pas fortuit. Non seulement il ne s’entend pas avec l’actuel coach, mais ce n’est pas quelqu’un qui accepte de travailler en collaboration avec un autre. D’ailleurs, sa principale condition quant à son retour est d’être l’entraîneur en chef. Même si l’équipe traverse une période difficile, Amrouche est disposé à revenir pour peu qu’il bénéficie de carte blanche.

N’ayant pas cessé de dire que Karouf est le meilleur entraîneur en Algérie, le président Hannachi s’est rendu compte qu’il s’est trompé dans son choix. Il ne peut pas le dire ouvertement, surtout que les supporters le tiennent pour l’unique responsable de la descente aux enfers de l’équipe. Ainsi, pour pousser son coach à la démission, il a fait appel à Amrouche, lequel depuis son départ de la JSK n’accepte pas de partager les tâches. Il l’a d’ailleurs signifié au président Hannachi au cours de la conversation téléphonique qu’il a eue avec lui avant-hier.

Hannachi panique et appelle Amrouche
Critiquant son entraîneur depuis la défaite concédée face à l’USMH, le président Hannachi a décidé de renforcer la barre technique après la piètre prestation de son équipe face à l’USMA. Il a commencé à paniquer en voyant ses joueurs marcher sur le terrain et jouer n’importe comment. C’est ainsi qu’il a appelé Amrouche dans la soirée d’avant-hier pour lui dire qu’il a peur pour l’avenir de la JSK et qu’il doit revenir pour sauver l’équipe de la rétrogradation. Amrouche n’est pas resté indifférent aux propos de Hannachi.

Ce que reproche Hannachi à Karouf
Même si l’entraîneur Mourad Karouf ne rate aucune occasion pour tenter de démentir les informations rapportées par notre journal, le temps a fini par nous donner raison. Vendredi dernier, il a affirmé sur les ondes de la Chaîne 2 que Hannachi est satisfait de son travail, mais 24 heures plus tard le président Hannachi l’a critiqué devant tout le monde. Il a retenu plusieurs griefs contre lui entre autre ses choix tactiques, ses changements, le manque de travail aux entraînements et la non-maîtrise du groupe. Craignant le pire à 6 journées de la fin de la saison, Hannachi ne veut pas prendre le risque de terminer le championnat avec Karouf, lequel a cru que le président Hannachi lui fera éternellement confiance.

Hannachi convoque Karouf
Inquiet pour l’avenir de son équipe après la défaite concédée face à l’USMA, le président Moh-Chérif Hannachi a convoqué hier son entraîneur Mourad Karouf.

Même si rien n’a filtré sur ce qui a été dit au cours de cette entrevue, on croit savoir que le président de la JSK a annoncé à son entraîneur qu’il a pris la décision de renforcer la barre technique. Il lui aurait expliqué que la situation est grave et que le renforcement de la barre technique est inéluctable. Après l’avoir encensé en le qualifiant de meilleur entraîneur, le président Hannachi s’est retourné contre lui. Il a suffi qu’il enchaîne avec une série de mauvais résultats pour qu’il soit lâché par son employeur. Pensant naïvement qu’en prenant la défense de son président contesté par les supporters, il bénéficiera éternellement de sa confiance, Karouf s’est vite rendu compte que Hannachi est prêt à sacrifier n’importe qui pour s’accrocher à son poste. Il ne s’est fait que des ennemis, puisque même les supporters se sont retournés contre lui. Pourtant, vendredi dernier, il a déclaré que Hannachi a entièrement confiance en lui et que ceux qui parlent de ses relations tendues avec le président ne sont que des spéculateurs. Reste maintenant à savoir ce qu’il dira après l’annonce de l’arrivée d’Arezki Amrouche.

Karouf menace de partir
Sachant que si Amrouche revient à la JSK, c’est pour être l’entraîneur en chef, Mourad Karouf menace de se retirer de son poste. Non seulement, il n’aura aucun mot dans l’équipe, mais il ne s’entend pas aussi avec lui. C’est à cause de lui qu’Arezki Amrouche a quitté la JSK il y a deux ans de cela et il sait que si son retour se confirme, il sera indésirable à la barre technique. C’est pour cela qu’il compte démissionner de son poste. A 6 journées de la fin du championnat, rien ne va à la JSK.

Salah Hannachi a appelé hier en fin d’après-midi Amrouche
l Selon une source proche de la direction, Salah Hannachi a appelé hier en fin d’après-midi Arezki Amrouche pour voir s’il est prêt à prendre l’équipe. D’après notre source, l’ex-défenseur des Canaris a rappelé au frère du président que sa seule condition est qu’il soit l’entraîneur en chef.


<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Amrouche : «Je dois être le patron de l’équipe»

L’ex-défenseur des Canaris et coach de l’USMB confie qu’il a été bel et bien contacté par le président Moh-Chérif Hannachi auquel il a indiqué que s’il revient, c’est pour être l’entraîneur en chef. Il devrait intégrer la barre technique ce mardi.

- On a appris que le président Hannachi vous a officiellement contacté pour rejoindre la barre technique, confirmez-vous l’information ?
- Absolument, le président Hannachi m’a appelé juste après le match face à l’USMA pour me proposer de rejoindre la barre technique. Il m’a dit que l’équipe traverse une période difficile et que je suis en mesure de la sortir de la zone rouge.

- Que lui avez-vous répondu ?
- Je lui ai dit que je suis disposé à revenir à condition que je sois le patron de l’équipe. Karouf est un enfant du club et je ne vois pas d’inconvénient à ce qu’il reste à la barre technique. Mais pour que l’équipe remonte la pente, il doit y avoir qu’un seul décideur dans le staff technique. Depuis mon départ de la JSK, j’ai décidé de ne plus accepter de travailler dans un staff où les tâches ne sont pas définies. Même si le sélectionneur national Vahid Halilhodzic me fait appel pour être son adjoint, je déclinerai son offre.

- Ne croyez-vous pas que la tâche qui vous attend est des plus ardues ?
- Je sais que la mission qui m’attend est très difficile, mais j’ai ma méthode pour sortir l’équipe de la zone rouge. J’ai de l’expérience et je mettrai tout mon savoir-faire pour améliorer le classement de l’équipe. Il faut aussi responsabiliser les joueurs et travailler la main dans la main pour remonter la pente.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Il débutera en principe ce mardi
Selon une source digne de foi, Arezki Amrouche commencera avec les Canaris ce mardi. N’ayant pas encore réglé certains points avec le président Hannachi, Amrouche préfère avoir toutes les garanties avant de prendre l’équipe en main.

On reparle aussi du retour d’Izri
En plus du nom d’Arezki Amrouche, celui de Lyes Izri a été évoqué dans l’entourage du club pour renforcer la barre technique. D’après certaines indiscrétions, c’est Salah Hannachi qui est en train de faire le forcing pour imposer Izri dans le staff. Non seulement ce dernier ne s’entend pas avec Karouf, mais il n’entretient pas aussi de bons rapports avec Amrouche. Tous les entraîneurs évitent de travailler avec lui et son retour risque encore une fois de ne pas se concrétiser.

Compétition (09/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mar 10 Avr - 10:24

Arezki Amrouche confirme ses contacts avec Hannachi
“Objectif : assurer le maintien”


Disant avoir presque tout conclu avec le président Hannachi, Arezki Amrouche pourrait entamer son travail mercredi ou jeudi prochains. Joint par nos soins, il affirme que son objectif est de sauver le club de la relégation.

La Dépêche de Kabylie : On croit savoir que vous allez être officiellement nommé nouvel entraîneur de la JSK, confirmer-vous cette information ?
Arezki Amrouche : J’ai donné mon accord de principe à Hannachi pour que je prenne l’équipe pour la suite de la compétition. On a eu des entretiens quotidiens depuis samedi mais on doit en parler pour se fixer définitivement. Car il y a un entraîneur en poste, et par respect à ce dernier, je me réserve de trancher la question.

Peut-on savoir les autres points que vous allez discuter avec la direction avant d’entamer votre travail ?
En faite, on s’est mis d’accord sur la majorité des points qui concernent le travail à effectuer. Je ferai de mon mieux pour réaliser les objectifs du club, qui doit retrouver la place qu’il mérite, et pour le faire sortir des problèmes dans lesquels il se débat et qui ont influencé négativement sur son parcours.

Et quels sont vos objectifs dans l’immédiat ?
L’équipe n’a pas encore assuré son maintien et je ferai de mon mieux pour qu’elle revienne en force lors des prochaines journées. C’est une mission difficile, toutefois on fera de notre mieux pour être à la hauteur et accomplir notre tâche tel qu’il se doit

DDK (10/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mar 10 Avr - 10:25

Objectif le maintien !

Et comme, on rate tous nos objectifs.....
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mar 10 Avr - 10:36

JSK : Amrouche ne viendra pas

Au lendemain de la défaite face à l’USMA, le président de la JSK, Moh-Cherif Hannachi, aurait confié à son entourage qu’il songeait réellement, à six journées de la fin de saison, à un renforcement urgent de son staff technique dirigé depuis plus d’une semaine par le duo Karouf-Adghigh. D’ailleurs, la prestation de son équipe face à l’USMA l’a irrité au point de le pousser jusqu’à convoquer l’entraîneur en chef Mourad Karouf dans sa résidence pour évoquer plusieurs détails ayant conduit la JSK à perdre son match. Concernant le renforcement du staff technique, le nom qui revenait avec insistance est celui de l’ex-international Arezki Amrouche actuellement libre de tout engagement et qui a été annoncé en grande pompe en route vers Tizi. Le concerné n’a d’ailleurs pas écarté la possibilité de revenir exercer à la JSK non sans révéler qu’aucun contact officiel n’a été établi entre lui et la direction. Hier, une source proche de la direction nous a affirmé qu’Amrouche ne viendra pas à la JSK pour plusieurs raisons. En d’autres termes, après le tête-à-tête que Hannachi a eu avec Karouf, il s’est avéré que ce dernier n’était pas très emballé par l’idée de travailler avec Amrouche et Izri. C’est ainsi que Hannachi aurait fait machine arrière.

Karouf refuse de travailler avec lui
Par ailleurs, une autre source nous a confié que ce qui a poussé le président Hannachi éloigner la piste Amrouche, du moins pour le reste de la saison, est le fait que Karouf était on ne peut plus clair avec son premier responsable, en lui faisant savoir son refus de travailler avec Amrouche. Tout le monde sait que les deux hommes ne partagent pas les mêmes idées et lorsqu’ils ont travaillé ensemble après le départ du technicien français Lang, le courant ne passait pas entre eux. Compte tenu de la situation actuelle que traverse la JSK, l’arrivée de Amrouche n’est pas la solution idoine, surtout qu’elle provoquerait à coup sûr une grande fissure au sein du staff technique, ce qui ne serait pas sans conséquences sur le parcours déjà chaotique des Kabyles en championnat.

Même les supporters ne sont pas favorables à son retour
Après avoir exprimé leur mécontentement de voir Lyès Izri revenir à la barre technique travailler avec Karouf, les supporters de la JSK se sont opposés eux aussi à l’idée de voir Amrouche revenir à la barre technique. Pour eux, le problème ne réside pas dans la composante du staff technique puisque, selon eux, le mal est profond. A six journées de la fin de la saison, la JSK est encore menacée de la relégation, même si du côté de l’administration, on reste convaincu que la JSK saura s’éloigner de la zone rouge en partant du principe que les clubs en réel danger vont effectuer des déplacements difficiles cette semaine, reste seulement à la JSK de s’assurer quelques points lors de ses prochains déplacements et ne plus perdre à domicile.

Hannachi l’a rencontré hier à Alger
Présent à Alger hier à l’enterrement du défunt M’hamed Talbi ex-joueur, entraîneur et président du RCK, le président Hannachi devait rencontrer profiter de l’occasion pour rencontrer Arezki Amrouche.

Deux dirigeants de la JSK annoncés démissionnaires
Chioukh dément
Hier matin, une rumeur a vite fait le tour de Tizi et d’Alger, faisant état de la démission de deux dirigeants de la JSK, à savoir Chioukh Khelifa et l’avocat du club, Berkaine. Cette information a été vite démentie par l’un des deux concernés, à savoir Chioukh qui a tenu à déclarer qu’il était toujours dirigeant du club et qu’il n’avait à aucun moment pensé à présenter sa démission. Chioukh, que nous avons joint au bout du fil, a tenu même à rassurer qu’il sera du déplacement samedi prochain, à Constantine.

Le Buteur (10/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 11 Avr - 9:54

JS Kabylie : Hannachi accorde un sursis à Mourad Karouf
La piste Amrouche en stand-by


La venue de Rezki Amrouche à la JSK n’aura finalement pas lieu du moins dans l’immédiat, puisque le président Hannachi s’est ravisé à la dernière minute en laissant le duo Karouf - Adghigh poursuivre sa mission à la barre technique.

Mais cela ne veut pas dire que la piste de l’ex-stoppeur des Canaris est définitivement écartée puisque des bruits circulent du côté de Tizi faisant état d’un sursis que le président Hannachi aurait accordé à son actuel coach jusqu’à samedi prochain. «L’avenir de Karouf dépend du résultat du match de samedi à Constantine face au CSC. Dans le cas où la JSK enregistrera une autre défaite ce samedi, Hannachi signifiera la fin de mission de Karouf», murmure-t-on du coté de la direction. Et naturellement, la piste Amrouche sera réactivée puisque ce dernier nous a confié avant-hier avoir donné son accord de principe au président Hannachi avec lequel il est en contact permanent depuis la fin du match face à l’USMA. «J’ai donné mon accord de principe à Hannachi pour que je prenne l’équipe pour la suite de la compétition.

On a eu des entretiens quotidiens depuis samedi mais on doit en parler pour se fixer définitivement» (Dixit Amrouche dans notre édition d’hier). Une déclaration qui confirme, on ne peut mieux, que la piste Amrouche n’est pas définitivement écartée même si sa venue officielle à la JSK est aujourd’hui tributaire du prochain résultat de l’équipe. Ne voulant apparemment pas créer un conflit au sein de son équipe, Hannachi qui avait décidé de prendre attache avec Amrouche juste après la défaite concédée par la JSK contre l’USMA, s’est finalement rétracté en décidant d’accorder un sursis à Karouf jusqu’au prochain match tout en gardant la piste Amrouche en stand-by.

DDK (11/04/2012)

avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 11 Avr - 9:58

Slimani veut rallier Tizi
A quelques journées de la fin de saison, plusieurs clubs ont déjà entamé leur quête de nouveaux joueurs susceptibles de venir renforcer leurs effectifs la saison prochaine. Selon des indiscrétions, l’attaquant du CRB, Slimani, semble vouloir changer d’air après avoir brillé de mille feux sous les couleurs rouge et blanche. Notre source nous a confié que le joueur souhaite rallier la JSK la saison prochaine. A noter que les responsables kabyles ne l’ont encore pas contacté officiellement.

Boulaïnceur secoue déjà les filets de Tizi
L’autre attaquant qui a été annoncé en grande pompe du côté de Tizi est le jeune lutin kabyle de la JSMB, Rafik Boulaïnceur. Ce dernier était à deux reprises très près de venir à la JSK et sa situation administrative, toujours sous contrat chez les Vert et Rouge, a freiné la démarche. L’attaquant de la JSMB est en nette progression et, hier, il a déjà fait sensation à Tizi en marquant un but d’anthologie face à l’USMA en demi-finale de la Coupe d’Algérie, qualifiant les U21 en finale.

Le Buteur (11/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 11 Avr - 10:39

Professionnalisme ou amateurisme : Que veut ce président ?

Le président de la JSK ne cesse d’affirmer son intention d’ouvrir le capital du club. En parallèle, il fait front avec les présidents de club qui veulent revenir à la situation ante-professionnalisme. Mais à quoi joue donc Hannachi ?
Le championnat d’Algérie en est à sa deuxième saison de professionnalisme. Depuis le début de cette nouvelle ère, Moh-Chérif Hannachi, le président de la JSK, applaudissait. Il a adhéré à la démarche, il a même promis à plusieurs reprises de procéder à la réévaluation du capital du club et à céder la place, ensuite, aux investisseurs intéressés par l’achat de tout ou partie des actions du club.

D’un côté, il évalue le capital de la JSK à 80 milliards et annonce la venue «imminente» d’Eurocasa
Ainsi, il s’est plu à faire ce qu’il a appelé sa propre estimation qui évaluait le capital de la prestigieuse formation du Djurdjura à 80 milliards de centimes.

Le président, dont presque plus personne ne veut, a aussi révélé qu’un groupe d’investisseurs espagnols serait prêt à mettre le paquet pour devenir l’actionnaire majoritaire du club. Pas plus loin que le week-end dernier, le chairman kabyle a réaffirmé, en direct sur les ondes de la radio nationale, la venue «imminente» du groupe Eurocasa.
Le propos est beau, sauf qu’il n’a jamais été suivi d’effets concrets. Les supporters continuent d’attendre sans rien voir à l’horizon.

De l’autre côté, il est avec les présidents qui veulent le retour à l’antéprofessionnalisme
Pire, ils assistent à un discours complètement contradictoire tenu par le président, en parallèle. En effet, Hannachi s’est joint aux présidents qui souhaitent le retour à la situation qui prévalait avant l’avènement du professionnalisme en Algérie. Il est même l’un des plus fervents défenseurs de cette option qui préconise le retour à l’amateurisme, où il continue à manipuler l’assemblée générale pour maintenir sa mainmise sur le club et, peut-être même, prolonger son règne pour vingt années supplémentaires, pour peu que Dieu lui prête longue vie.

Qui a peur de la DNCG ?
Cette option offre également l’avantage de s’extirper des griffes de la future Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), cette structure qui exclut de fait les mauvais gestionnaires et qui, apparemment, constitue déjà la hantise de nombreux présidents qui la voient comme une pestiférée avant son installation. Cela, pendant que d’autres patrons de club, ambitieux et vivant pleinement leur époque, l’appellent de tous leurs vœux.
Vous ne rêvez pas, mais c’est malheureusement ce que laisse entendre Hannachi qui n’hésite pas à user du double langage pour parvenir à ses fins.

Raouraoua n’hésiterait pas à composer sans la JSK de Hannachi
Mais ce qu’il semble ignorer, c’est que dans sa démarche suicidaire, il court le risque d’exclure la JSK de la cour des grands en la conviant de fait à rejoindre le rang des amateurs. En effet, Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération algérienne de football, n’hésiterait sans doute pas à monter un championnat avec 8 clubs professionnels et composer avec les présidents qui veulent aller vers l’avant et ne souhaitent pas redoubler de classe.
La JSK n’est pas encore assurée de poursuivre son parcours en Ligue 1. Au rythme qui est le sien actuellement, la Ligue 2 lui ouvre les bras. Hannachi propose de faire mieux : se donner le moyen le plus sûr d’exclure le prestigieux club kabyle du championnat professionnel et de le jeter dans la cour des petits…

Compétition (11/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 11 Avr - 10:53

Pas de renforcement du staff technique de la JSK
Altercation Karouf-El Orfi


La JS Kabylie traverse une fin de saison houleuse. Cela a été confirmé hier lors de la séance d’entraînement effectuée au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou qui n’est pas passée sans apporter son lot d’incidents.


Il s’agit, en effet, d’une altercation enregistrée entre le coach Mourad Karouf et le milieu de terrain El Orfi pour une passe mal ajustée par le joueur. Cette altercation verbale atteste si besoin est de cette tension qui prévaut au sein du groupe kabyle lequel traverse une grave crise de confiance. S’y ajoute l’état de démobilisation chez certains joueurs comme cette nouvelle absence de Tedjar à la séance d’hier. Celui-ci, à l’instar de Metref, a désormais la tête ailleurs. Au sujet du renforcement de la barre technique, la direction du club a décidé de renoncer à l’engagement de Rezki Amrouche et Lyès Izri. Ainsi donc Karouf restera le seul maître à bord. En décidant ainsi, la direction du club aura favorisé l’équilibre de l’équipe en maintenant l’encadrement technique. Il est surtout question de sauver, ce qui reste à sauver.

En fait, à bien réfléchir, cette direction, qui avait peur de l’éclatement de l’équipe plutôt que sa soudure dans les moments difficiles qu’elle est en train de traverser actuellement, a préféré continuer à faire confiance au staff actuel malgré les pressions de son entourage immédiat qui ne veut qu’une seule chose, gommer Karouf auquel la confiance a été renouvelée, mais pour combien de temps ? On ne sait pas trop, car connaissant les arcanes de la maison, il est fort à parier qu’un résultat négatif à Constantine face au CSC relancerait, une nouvelle fois, le débat sur l’avenir de Mourad Karouf qui aura jusque-là su résister aux différentes tempêtes qui ont frappé le club le plus titré du pays.

El-Watan (11/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par adsm le Mer 11 Avr - 11:48

La JSK n’est pas encore assurée de poursuivre son parcours en Ligue 1. Au rythme qui est le sien actuellement, la Ligue 2 lui ouvre les bras. Hannachi propose de faire mieux : se donner le moyen le plus sûr d’exclure le prestigieux club kabyle du championnat professionnel et de le jeter dans la cour des petits

Elle y est déjà, elle a acquis un domicile, il manquerait juste son installation définitive sous peu, bien entendu !
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Ven 13 Avr - 10:21

JSK : Claude Le Roy, la priorité de la JSK ?

En plus des joueurs ciblés, la direction du club kabyle se penche sérieusement sur le recrutement d’un entraîneur étranger, en prévision du prochain exercice. Même s’il est encore tôt pour le faire, une source nous a fait savoir qu’un nom figure déjà dans la liste des techniciens ciblés. Il s’agirait de l’actuel sélectionneur de la RDC, Claude Le Roy. Tout en sachant qu’il faudra casser la tirelire pour pouvoir s’attacher ses services, les responsables kabyles voudraient connaître dans un premier temps les intentions du technicien français. Si Le Roy se montre d’accord pour le principe, les responsables kabyles entameront le dialogue. Affaire à suivre.

Claude Le Roy : «Mon agent ne m’a toujours pas parlé de contact avec la JSK»
Même s’il sera difficile de le convaincre, tout porte à croire qu’un proche de la direction kabyle aurait pris attache avec le manager de l’actuel sélectionneur de la RDC, en l’occurrence le Français Claude Le Roy, dans le but de connaître ses intentions, dans le cas où la JSK le solliciterait officiellement pour prendre en main le staff technique. Et pour en savoir davantage à ce sujet, nous avons pris attache avec le technicien français qui nous dira dans un premier temps : «Ecoutez, au moment où je vous parle, mon agent ne m’en à toujours pas parlé. J’ignore s’il a eu une offre d’un des clubs algériens ou pas. Je ne peux vous en dire plus à ce sujet.»

«Habituellement, je prends les sélections»
Avant de conclure avec ceci : «De plus, j’ajouterai que je n’ai plus pris de club depuis un bon bout de temps, de l’époque où j’ai travaillé en France. Je prends habituellement les sélections et non les clubs. Tant que mon agent ne m’a pas parlé d’un contact officiel de la JSK, je ne peux en dire plus.»

Le Buteur (13/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Ven 13 Avr - 10:29

Un proche du joueur l’a proposé récemment
La piste Hadiouche relancée


Même si la saison n’est toujours pas achevée, cela n’empêche pas les responsables kabyles de penser au prochain exercice, en étudiant les postes à pourvoir. Sans surprise, c’est le compartiment offensif qui suscite la plus grande préoccupation des dirigeants. Même si plusieurs noms circulent, un seul d’entre eux revient avec persistance, c’est celui de l’attaquant du MCS, en l’occurrence Abdenour Hadiouche. En effet, un proche du joueur aurait récemment pris attache avec les responsables de la JSK pour leur proposer les services du joueur. Du côté de la direction, on ne s’opposera pas à la venue de Hadiouche, ni à celle d’autres attaquants potentiels. D’après la même source, aucune démarche n’a été entreprise pour entamer les négociassions avec le joueur, du moment que la saison n’est toujours pas terminée.

Il sera libre de tout engagement à la fin de la saison
L’un des paramètres qui motive les responsables kabyles à s’attacher les services de l’attaquant saïdis est le fait qu’il soit en fin de contrat. Ce qui permettra au président Hannachi de négocier avec le joueur sans se soucier de sa lettre de libération. Ainsi, les pourparlers pourraient s’avérer moins complexes.

Le Buteur (13/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par idir321 le Ven 13 Avr - 10:30

Claude Le Roy, la priorité de la JSK ?

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
avatar
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Sam 14 Avr - 9:27

JSK : Les vérités sur le conseil d’administration de Hannachi

Ressassant à chaque fois que la JSK dispose d’un vrai conseil d’administration, le président Mohand-Chérif Hannachi ne fait en réalité que faire croire aux gens qu’il a fait appel à des personnes capables d’apporter un plus au club.

Mais qui compose ce conseil d’administration de la JSK ? D’où viennent les gens que Hannachi a ramenés ? Et quel rapport ont-ils avec le monde du foot ? Autant de questions que nous avons tentées d’éluder dans ce qui suit. Dans le but de lever le voile sur ce conseil d’administration qui fait jaser le boss kabyle, on a mené notre propre enquête pour voir dans quelles conditions a été créé ce CA et les liens existants entre ses membres et le président Hannachi. De prime abord, il est utile de rappeler que le capital du club a été estimé en 2010 à 100 millions de centimes dont 70% sont détenus par la CSA/JSK. Les 30 millions restants, ce sont les membres du CA qui les ont complétés. Hannachi est devenu ainsi actionnaire majoritaire après avoir mis dans la cagnotte quelque chose comme 9 millions de centimes. Autrement dit, il détient 9 actions. Les autres actionnaires au nombre de 7 et qui ont pour nom Ali Doudah, Khelifa Chioukh, Azouaou Rachid, Azzedine Mellal, Ahmed Zemirli, Rachid Kana et Hadj Larbi Karim, toutes ces personnes détiennent chacune d’elle 3% des actions pour une somme dérisoire de 3 millions de centimes. Les 7 membres du CA sont des amis à Hannachi et certains d’entre eux n’ont jamais assisté à une réunion du conseil d’administration. L’un d’eux nous a avoué lors de la fameuse réunion tenue à Alger par le président Hannachi avec son conseil d’administration le 4 février qu’il n’était même pas au courant de cette réunion. Ali Doudah et Rachid Azouaou sont au CA grâce aux Benchohra, des intrus eux-mêmes. Rachid Azouaou par exemple a attendu qu’il fasse partie du CA de la JSK pour se découvrir une activité commerciale très lucrative. Il est devenu par la magie du foot un importateur d’équipements sportifs. Dans une de ses nombreuses déclarations à la presse, Hannachi lui-même a rapporté un fait en évoquant que des équipements sportifs que devait recevoir son club ont été bloqués au port d’Alger. La JSK devait recevoir son lot de son équipementier Errea en ce temps, mais au niveau de la douane on découvrit des marques autres que celles déclarées par le club kabyle. A l’époque, le président Hannachi a dénoncé ce blocage dans les colonnes d’un quotidien d’information mais sans dire la raison.

Un autre membre du Conseil d’administration a vu son quotidien fleurir depuis qu’il est devenu «dirigeant» de ce grand et prestigieux club kabyle qui ouvre toutes les portes. Lui, c’est Hadj Larbi Karim connu sous le nom de Karim Errea. Avant sa venue à la JSK, il était gérant d’Errea mais depuis que Hannachi lui a permis de devenir actionnaire de la JSK il a créé sa propre marque d’équipement, elle porte le nom d’Altea qui est devenu depuis l’équipementier de la JSK sans que cela soit rendu public. Pire encore, les joueurs de la JSK se sont plaints à maintes reprises de la mauvaise qualité de la tenue qu’ils portent et sans que cela offusque Hannachi pourtant très attentif à ce genre d’anomalies. Quant à Khelifa Chioukh, on peut lui reconnaître une chose, il n’est pas venu pour se sucrer sur le dos de la JSK. Ce traiteur dans la restauration n’avait besoin que d’un grade à la JSK et Hannachi lui a offert cette belle opportunité d’être le vice-président de ce grand club sur papier et sans plus, il se contente de ce titre qui vaut de l’or au point de se murer dans un silence absolu. Même si Hannachi le critique, il ne bronche point.

Enfin, Rachid Kana n’a même pas été convoqué pour la dernière assemblée. Il est clair que les membres du conseil d’administration ne sont à la JSK que pour faire de la figuration, sans plus.

Compétition (14/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Lun 16 Avr - 9:57

JSK : Plusieurs joueurs sous la menace !

Même si les Kabyles ne sont pas menacés par la relégation, ils doivent absolument rester sur la même lancée pour glaner le maximum de points avant la fin de saison. Donc, pour pouvoir décrocher une place honorable, les coéquipiers de Salim Hanifi devraient coûte que coûte gagner les trois matchs qui leur restent à domicile et espérer revenir avec quelques points des deux déplacements, à Sétif et Béjaïa. Seulement, pour que le groupe soit toujours au complet, plusieurs joueurs doivent faire attention et ne pas contester les décisions des arbitres pour ne pas handicaper l’équipe. Autrement dit, pas moins de cinq joueurs doivent faire très attention lors de la prochaine journée de championnat, pour ne pas rater le déplacement à Sétif dans 15 jours. Ces éléments qui ont déjà deux avertissements à leur actif sont Nessakh, El Orfi, Boulemdaïs, Hanifi et Rial. Ils doivent faire très attention et éviter de laisser l’équipe, avant un périlleux déplacement à la ville des Hauts-Plateaux.

Deux semaines pour préparer le MCS
Le dernier match nul obtenu face au CSC au stade de ce dernier a permis aux Canaris de la JSK de ressentir un brin de soulagement après plusieurs semaines de souffrance. Condamnés à réagir, les poulains de Karouf ont assuré l’essentiel, même si de l’avis des présents au stade Chahid-Hamlaoui attestent que la JSK avait la possibilité de revenir avec la victoire tant l’équipe adverse avait beaucoup plus la tête au prochain match de coupe face au CRB. Toutefois, le précieux point arraché a son importance, tant sur le plan technique que mental. Sans la présence des supporters en raison du huis clos infligé à l’équipe locale, les Canaris ont su profiter des circonstances pour mettre fin à la série de mauvais résultats. A cinq journées de la fin de cet exercice, la bataille est farouche que ce soit en haut du tableau où la concurrence est désormais relancée qu’en bas du classement où la survie en Ligue 1 n’est pas encore assurée par les clubs potentiellement relégables. La JSK, de l’avis de ses responsables et les joueurs aussi, est loin d’être concernée lorsqu’on sait qu’il reste encore pas moins de trois matchs à disputer à Tizi, respectivement face au MCS prochainement, le NAHD et enfin l’ASO pour le compte de la dernière journée et deux matchs hors de Tizi face à la JSMB et le leader l’ESS. Après le dernier match, le staff technique a libéré les joueurs pour quarante-huit heures de repos. En raison du déroulement des demi-finales de la Coupe d’Algérie ce vendredi. La compétition reprendra dans quinze jours, une période que saisira le staff kabyle pour mieux se préparer en prévision du match face au MCS.

L’occasion de récupérer tous les blessés
Pour le dernier déplacement à Constantine, le staff technique a dû faire sans les services de quatre joueurs qui sont Sedkaoui, Metref, Tedjar et Boulemdaïs. Les deux premières cités n’ont pas préparé le match en raison de blessure, et les deux autres ont été laissés à Tizi à cause de leur suspension automatique. La trêve de quinze jours tombe à pic pour les Canaris de retrouver leur forme et les blessés de profiter afin de reprendre les entraînements avec le groupe et se montrer d’attaque face au MCS. Un match capital que la JSK n’a pas d’autres choix que de remporter.

Probable match amical ce jeudi
Le fait de ne pas jouer le week-end prochain a poussé le staff technique de la JSK à revoir le programme de la semaine. Pour preuve, l’entraîneur Mourad Karouf songe à programmer un match amical ce jeudi. Même si l’adversaire n’est toujours pas connu, l’objectif de cette rencontre est de faire le point de l’effectif. Entre les suspendus et les blessés, le coach doit avoir une meilleure idée sur la forme de chacun. En attendant, les camarades du capitaine Ali Rial reprendront le travail demain après-midi. A ce sujet, la charge de travail devrait être augmentée mercredi matin, avant de disputer le match amical le lendemain.

La relégation, ce mot qui agace les joueurs
Ce nul face au CSC, qui reste positif à leurs yeux, a révélé à quel point les joueurs kabyles étaient sous pression durant les deux dernières semaines. Après deux sorties ratées en championnat, les Kabyles ont réussi à arracher un point précieux dans la douleur. A la fin du match, la plupart des joueurs que nous avons interrogés n’ont pas caché leur désarroi lorsqu’on parle de relégation à la JSK. Zarabi par exemple nous a expliqué qu’en parlant à chaque fois de relégation, les joueurs finissent par douter. Pour le capitaine Rial, il n’y a même pas lieu de parler de relégation à la JSK, du moment que le club comptabilise 32 points, et qu’il reste trois matchs à domicile. D’autres cadres de l’équipe comme Asselah, Remache ou El Orfi estiment que la situation n’est pas aussi grave que ça, et qu’il n’y a aucune raison de paniquer. Ils estiment que le groupe doit être préservé jusqu’à la dernière journée du championnat. En gros, les joueurs kabyles ne se contenteront pas uniquement d’assurer le maintien, mais ils feront en sorte de se rapprocher le plus près possible du haut du tableau.

Le Buteur (16/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Lun 16 Avr - 10:07

JSK : Les Kabyles toujours invincibles à l’Est

Pour cette nouvelle sortie dans l’est du pays, les Kabyles ont été fidèles à leur tradition en revenant avec un point précieux dans un match où chaque équipe a eu sa mi-temps. Après deux défaites en déplacement, nul ne s’attendait à voir un aussi beau visage de la JSK lors des 15 premières minutes de la rencontre. Après une première menace de Bezaz, les Kabyles ont nettement dominé leur sujet en se créant de nombreuses occasions. Une défense parfaitement bien en place, un milieu actif et des attaquants assez vifs sur les côtés, il ne manquait qu’à se montrer efficace devant pour trouver le chemin des filets. L’important aux yeux des dirigeants est que l’équipe n’a pas essuyé sa 3e défaite de suite. Il fallait à tout prix mettre fin à la série noire des matchs à l’extérieur, ne serait-ce que retrouver cette confiance qui manque au groupe. En revoyant l’ensemble de ces rencontres en déplacement, on constate que l’est du pays réussit bien à la formation kabyle. Après le CAB, l’ASK et le MCEE, la JSK a une fois de plus réussi à ramener le nul de Constantine. Espérant seulement que le résultat du week-end permettra aux hommes de Mourad Karouf de préparer convenablement la prochaine journée face au MCS, où l’erreur est impardonnable.

Des changements poste par poste
Contrairement à ce que pensent certains, la JSK n’a nullement joué le nul à Constantine. Il n’y a qu’à revoir le jeu produit en première période pour s’en rendre compte que les Kabyles ont pesé lourd sur la défense constantinoise. Il manquait à chaque action un détail pour mettre le ballon au fond. L’autre indice, sont les changements qu’a opérés le coach Karouf. L’entraîneur de la JSK en a effectué deux poste par poste, en incorporant Saïdi à la place de Lamhene puis Dembélé à la place de Hemani. Deux changements qui révèlent une fois de plus que la JSK n’avait nullement l’intention de reculer derrière.

Le Buteur (16/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Lun 16 Avr - 11:22

JSK: Les salaires de certains cadres revus à la baisse

Selon une source proche de la direction, le président Moh-Chérif Hannachi a pris la décision de revoir à la baisse les salaires de certains de ses cadres. Accordant à quelques uns d’entre eux des sommes faramineuses oscillant entre 120 et 160 millions de centimes par mois, le président de la JSK a décidé de les sanctionner financièrement suite au parcours catastrophique enregistré par l’équipe cette saison. Il a dépensé près d’une trentaine de milliards de centimes pour que la JSK joue le maintien. Cela l’a vraiment déçu, surtout que les supporters ne cessent de réclamer son départ. Ainsi, pour faire des économies après une saison cauchemardesque, Hannachi a revu à la baisse les salaires de plusieurs de ses cadres. Il a même gelé les salaires du mois de mars, une manière pour lui de faire pression sur les joueurs pour qu’ils se donnent à fond dans les matches à venir. Les Tedjar, Metref, Rial, Asselah, Hemani, Boulemdaïs et Camara pour ne citer que ceux-là auront bientôt une mauvaise surprise. Il y aura même des amendes contre ceux qui ont séché les séances d’entraînement sans raison valable. Le président Hannachi a enfin compris qu’il a longtemps gâté ses joueurs et qu’il est temps qu’il frappe à la poche. Il est utile de souligner que le président Hannachi a augmenté le salaire de Belkalem vu que celui-ci a apporté le plus attendu de lui depuis qu’il a retrouvé les terrains.

Compétition (16/04/2012)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par Dégage Hannachi le Mar 17 Avr - 2:04

Les kabyles toujours invincibles à l'est. Je vous jure que ce titre m'a fait rire! C'est l'autosatisfaction.
avatar
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par rachid_as le Mar 17 Avr - 9:28

Dégage Hannachi a écrit:Les kabyles toujours invincibles à l'est. Je vous jure que ce titre m'a fait rire! C'est l'autosatisfaction.

DAWRIYA ILA ECHERQ !
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 2)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum