Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Mer 2 Jan - 10:12

Dabo : «Si j’avais encore la possibilité de jouer à la JSK, je le ferais avec fierté»

L’ex-attaquant de la JSK, le Malien Omar Dabou, ne rate jamais l’occasion d’évoquer son passage chez les Canaris. Ainsi, à chaque sollicitation, il affirme sa fidélité à son ancienne équipe en suivant son actualité. Dabo, et à l’instar de tous ceux qui ont porté le maillot jaune et vert, est affecté par les moments difficiles que traverse la JSK. Invité dans la soirée d’avant-hier au plateau de Berbère TV, le Malien révèle qu’il garde toujours en mémoire les beaux moments passés à Tizi. D’ailleurs, il aurait confié que s’il avait encore les moyens, il serait revenu sans hésitation : «La JSK est un club qui a marqué ma carrière, je suis très fier d’avoir joué pour cette équipe. Mieux encore, si j’avais la possibilité d’y rejouer, je le ferais sans aucune hésitation.»

«Je suis persuadé que la JSK retrouvera sa vitesse de croisière»
Pour ce qui est de la situation qui prévaut à la JSK, Dabo ajoute : «Je sais que l’équipe traverse des moments difficiles, notamment depuis son élimination en coupe. C’est une situation inhabituelle pour un club réputé jouer les premiers rôles. Néanmoins, je suis persuadé que la JSK retrouvera rapidement, avec Sandjak, sa vitesse de croisière.»

«La JSK est un grand club qui mérite respect»
Reconnaissant envers le club qui lui a donné l’occasion de s’épanouir et envers le public qui l’a porté très haut, Dabo dira : «La JSK est un grand club qui mérite respect. Malgré cette situation, les supporters doivent rester derrière l’équipe et prêter main-forte aux joueurs pour qu’ils surmontent ce passage à vide.»

«Mon souhait est de la voir retrouver l’Afrique»
Concernant ses souhaits, il dira : «Mon souhait le plus cher est de voir les Jaune et Vert retrouver leurs forces et participer une nouvelle fois à une compétition africaine.»

«Je suis toujours en contact avec des amis de la Kabylie»
Et pour prouver qu’il n’a jamais coupé court avec la Kabylie depuis son départ, Dabo dira : «Malgré mon départ de la JSK pour une carrière professionnelle en Europe, j’ai toujours des nouvelles de la Kabylie par le biais de quelques amis que je contacte assez souvent. J’avoue que les souvenirs de la Kabylie sont gravés à jamais.»

Le Buteur (02/01/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par idir321 le Lun 4 Fév - 10:29

Un autre grand match de MOURAD BERRAFANE Cool


_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr

idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par idir321 le Mar 5 Fév - 10:38


_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr

idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Jeu 28 Fév - 10:33

Ancien joueur de la JSK
Mourad Derridj honoré


Qui se rappelle du talentueux joueur de la JS Kabylie des années 1970 ?

Ce joueur pétri de qualités, qui a été une référence du football des années 1970 et 1980 de par ses dribbles et le sens du but a su conduire la JSK au sommet avec les Koufi, Kolli, Karamani, Yousfi et autres, alors qu’il avait à peine 17 ans. Il s’agit de l’ancien attaquant Derridj Mourad. C’est en 1967 qu’il intégra l’équipe seniors jusqu’à 1976 où il arrêta sa carrière à l’âge de 26 ans pour se consacrer à ses études et à sa famille. Plusieurs fois sélectionné en équipe nationale universitaire, il n’a connu qu’une seule fois la sélection en équipe A. Evoquant avec lui ses souvenirs à la JSK, il nous dira : «Mon meilleur souvenir est mon premier match face à l’Olympique de Médéa à l’âge de 17 ans. Le plus mauvais reste sans conteste la mort de mon entraîneur Bentifour dans un accident de la route. Nous revenions sur Alger après une séance d’entraînement. J’étais assis à côté de lui, nous étions cinq dans la voiture et seul Bentifour est décédé. Que Dieu ait son âme.»

Après une intervention chirurgicale au niveau du cœur, Mourad se sent mieux et prend du repos avec sa petite famille. Ses amis et anciens joueurs ne cessent de demander après lui, à l’image de Iboud, Amar, Zouaoui que nous avons rencontrés chez lui le week-end dernier. Mais l’image la plus frappante est l’intervention de l’association Ouled El Houma que préside A. Bergui. Ce dernier l’honore en présence de ses anciens collègues. «Je suis ému par ce geste qui me fait beaucoup de bien. Vous m’avez fait revivre de très bons souvenirs. J’en suis très reconnaissant pour ce que vous faites. Je profite de votre présence pour remercier toutes les personnes qui m’ont fait part de leurs inquiétudes suite à mon intervention, à leur tête M. Bergui», dira Derridj.

El-Watan (28/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Jeu 28 Fév - 11:25


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Jeu 7 Mar - 20:08


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Lun 1 Avr - 11:39

Miloud Iboud fidèle au colonel Amirouche

Miloud Iboud est un fidèle parmi tant de fidèles du colonel Amirouche. L’ex-capitaine emblématique de la JSK ne rate jamais la journée de commémoration de sa mort, chaque 29 mars, qu’organise son village natal, Tassafth Ouguemmoune, en Grande Kabylie. Miloud Iboud y va chaque année, si bien que sa visite est devenue un événement dans l’événement. Les présents ne ratent jamais l’occasion pour aborder l’ancien joueur et évoquer avec lui, avec passion, l’actualité de la JSK. Il y avait de quoi débattre avec la situation peu reluisante dans laquelle végète le club phare de la Kabylie.

Le Buteur (01/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Mer 10 Avr - 13:03

Yahia Cherif annonce qu’il a été approché en décembre dernier pour revenir à Tizi
«À défaut d’un contrat avec un club de Ligue I, ma priorité ira à la JSK»


L’ex-attaquant de la JSK, Sid-Ali Yahia Cherif, actuellement à Istres, est intervenu lundi soir sur la chaîne de télévision Berbère TV, où il a clairement annoncé qu’il a été approché par un dirigeant de la JSK, le mois de décembre dernier, et qui lui a fait la proposition de revenir à la JSK. Lié par un contrat, Yahia Cherif a temporisé non sans informer son interlocuteur qu’en cas de retour au pays, il accorderait la priorité à la JSK. «Si je rentre au pays l’été prochain, la priorité va à la JSK. C’est un club que j’aime beaucoup et grâce auquel je suis arrivé à ce niveau. J’ai été contacté par un dirigeant du club kabyle en décembre dernier et il m’a signifié que la JSK souhaitait me récupérer. Une offre qui m’est allée droit au cœur. J’assure tout le monde qu’à défaut d’un contrat avec un club d’un palier supérieur ici en France, je rentre en Algérie et j’accorderai toute ma priorité à la JSK», a affirmé Yahia Cherif, qui n’a pas omis au passage de rendre hommage au RCK, son club formateur.

«Le départ de Sandjak est déjà un point noir»
L’ex-Canari a aussi confié dans son intervention, qu’il reste branché sur toute l’actualité sportive nationale, notamment les nouvelles de la JSK, qu’il suit de très près. A propos du dernier événement, notamment le limogeage de Sandjak, il donnera son avis : «Franchement, je suis très affecté par la situation que traverse le club depuis quelque temps, l’absence de résultats nous fait de la peine. Aussi, le départ de Sandjak est-il un point noir, j’espère de tout cœur que le club retrouve vite son niveau».

«L’Equipe nationale, j’y pense toujours»
Pour finir, l’ex-coqueluche des supporters kabyles, parle de son ambition de porter un jour le maillot de la sélection nationale, il ajoute à ce propos : «Il est clair que mon objectif est de rejoindre un jour la sélection de mon pays. Néanmoins, à ce jour, personne dans l’entourage de la sélection n’est venu pour me voir jouer, j’espère que ça se fera bientôt».

«Les supporters kabyles me font de la peine»
Très estimé par le public kabyle, le jeune attaquant d’Istres ne manquera pas de parler des supporters kabyles en déclarant : «Honnêtement, je suis très peiné de voir dans quelle situation se trouve le club kabyle en ce moment. Je sais bien à quel point les supporters sont liés à leur club et ils me font de la peine. Je suis en contact permanent avec plusieurs amis de Kabylie qui partagent leur peine avec moi et je les assure que je suis de tout cœur avec eux et je prie pour que le club se reprenne vite».

Le Buteur (10/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Jeu 18 Avr - 10:22

Amaouche : «Les problèmes s’arrêteront à la JSK le jour où elle renouera avec la Coupe d’Afrique»

A 34 ans, l’ex-attaquant de la JSK, Yacine Amaouche, joue toujours. Après plus de 16 ans dans le haut niveau, le natif de Sidi Aïch s’épanouit toujours, mais en division Amateur, en l’occurrence à l’Olympique d’Akbou. Et c’est lors du match amical face à la JSK disputé le 25 mars dernier que nous avons rencontré le lauréat de la Coupe de la CAF avec le club kabyle. C’est avec beaucoup d’émotions que Yacine nous a reparlé de ses passages à la JSK qui restent ses plus beaux souvenirs.

Alors Yacine, toujours en exercice…
(Sourire.) Oui, comme vous le voyez, je joue toujours au football. Cette discipline est ma passion et je trouve encore du plaisir à jouer. Pourvu que ça dure.

Donnez-nous de vos nouvelles…
Eh bien, ça fait deux ans que je joue en amateur. J’ai fait un passage l’an dernier à Amizour et voilà que j’ai atterri en janvier dernier ici à Akbou. Les choses se passent bien. Je sens que j’ai une responsabilité envers ce groupe. Je prends aussi un énorme plaisir à jouer à Béjaïa. C’est ici que je me sens bien. Il y a de la qualité dans ce groupe et on commence à préparer d’ores et déjà la saison prochaine.

Bien parti pour une nouvelle saison, alors ?
Oui, je le pense. Tant que j’arrive à tenir les 90 minutes de jeu, il n’y a pas de raison d’arrêter.

A quel moment avez-vous décidé de ne plus jouer dans le haut niveau ?
Depuis que j’ai quitté le MSPB. Pourtant, ce ne sont pas les offres qui manquaient. Mais j’ai bien réfléchi à la question et j’ai décidé de ne plus poursuivre, ni en Ligue 1 ni en Ligue 2.

Y a-t-il une raison particulière à cette décision ?
Oui, bien sûr. Il existe même plusieurs raisons à cela.

Peut-on les connaître ?
Dans un premier temps, j’avais constaté que la mentalité avait beaucoup changé depuis. Lorsque j’ai débuté ma carrière vers la fin des années 1990, le monde du football était meilleur. Il y avait encore cette mentalité de vouloir développer du beau football. On avait une bonne vision de cette discipline contrairement à cette nouvelle génération de jeunes joueurs. Aussi, la mentalité des supporters a changé. Je pense qu’après 16 ans passés dans le haut niveau, il était temps pour moi d’arrêter.

C’est donc une décision bien réfléchie de votre part…
Absolument. Je dirais aussi qu’après deux interventions aux ligaments croisés et trois autres au niveau du ménisque, sans compter les déchirures musculaires, il m’était difficile de continuer à jouer dans le haut niveau.

Beaucoup pensent que parmi tous les clubs où vous avez joué, votre passage à la JSK a été le meilleur. Partagez-vous ce point de vue ?
Il est vrai que mon passage à la JSK est inoubliable et le restera à jamais. C’est là où je me suis le plus perfectionné. J’ai gagné des titres, j’ai connu des hommes et ça a été vraiment une époque dorée. Aujourd’hui, je suis respecté par tout le monde, là où je vais, car j’ai porté les couleurs du prestigieux club qu’est la JSK. C’est une fierté pour moi en tant que Kabyle d’avoir défendu durant des années l’un des plus grands clubs en Afrique.

Pleinement satisfait de votre carrière professionnelle ?
Oui. J’estime que j’ai tout gagné, notamment à la JSK. En 4 années au club, j’ai gagné 3 titres, c’est énorme. J’ai aussi joué en sélection. Je m’estime heureux et fier de mon parcours. La seule chose que je regrette, c’est le nombre de blessures que j’ai dû endurer. Ça m’a freiné quelque peu.

Que gardez-vous de votre départ de la JSK ?
Je me souviens que la saison où j’ai quitté le club, il y a eu un changement radical dans l’effectif. Plus de 10 cadres ont suivi le même chemin que moi, à l’image de Abdeslam. Cette saison-là, j’ai eu beaucoup de problèmes, car mentalement, je n’étais pas bien. J’avais perdu un ami intime, alors que j’étais en stage de préparation avec l’équipe. Ça m’a vraiment affecté. Mais aussi, le changement à la tête du staff y était pour quelque chose.

Soyez plus explicite…
Cette saison-là, Moussa Saïb avait quitté le club. On a connu pas mal de changements à la tête du staff. Ça n’a vraiment pas été facile. Je reste persuadé que si Moussa Saïb était resté, on aurait remporté la Ligue des champions.

A votre avis, où réside le problème aujourd’hui ?
Je pense que le premier problème de la JSK de nos jours est de ne pas disputer de compétition africaine. Le club s’est habitué à cette compétition et les supporters aussi. Je pense que si la JSK était engagée en Ligue des champions ou en Coupe de la CAF, les choses iraient beaucoup mieux. Les supporters de la JSK sont exigeants sur ce point-là et ils ont raison. Je pense aussi que le club a besoin d’une certaine stabilité à la tête du staff. C’est une nécessité. Le fait aussi que la JSK n’ait pas gagné le titre en 5 ans, c’est inquiétant. Ce club est né pour gagner des titres, pas pour jouer le milieu du tableau.

On ne peut vous accorder un entretien sans évoquer l’accession du MOB en Ligue 1. Vous devez certainement être aux anges ?
Oh que oui ! Il était temps que le MOB retrouve l’élite. Je suis d’ailleurs le seul joueur à avoir joué partout à Béjaïa, que ce soit au MOB, à la JSMB, à Oued Amizour ou à Akbou. Je suis donc fidèle aux clubs béjaouis et à toute la Kabylie, bien sûr, à leur tête la JSK. J’espère que le MOB est bien parti pour des années en Ligue 1.

Le Buteur (18/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Jeu 25 Avr - 18:29


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Ven 26 Avr - 18:11

Rachid Dali victime d'un accident de la route

L’ex-attaquant international de la JSMB et de la JSK, Rachid Dali, a été victime d’un accident de la circulation, avant-hier matin, sur l’autoroute Alger-Béjaïa. Juste après l’accident qui lui a causé une fracture de la clavicule, Dali a été transféré en urgence à l’hôpital de Bouira où il a été pris en charge. Hier matin, l’état de Dali s’est amélioré et est rentré chez lui à Béjaïa. Joint par nos soins, Dali s'est voulu rassurant : «Juste après avoir effectué la prière d’El Fadjr à Alger, j’ai pris la route de Béjaïa. J’ai voulu éviter les bouchons de la circulation de la journée. La chaussée glissante en ce temps de pluie m’a fait perdre le contrôle de mon véhicule. Dieu soit loué, j’ai été très bien pris en charge à Bouira. Là, je suis rentré chez moi. Je remercie les gens de M’chdellah et d’Akbou qui sont restés à mes côtés ainsi que toutes les personnes qui m’ont appelé pour s’enquérir de mon état de santé.» Prompot rétablissement.

Le Buteur (26/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Sam 27 Avr - 15:50

Inebgi n l'herma - Invité d'honneur ~ Cinquième numéro.


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Sam 27 Avr - 20:11


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Dim 28 Avr - 19:36


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Lun 29 Avr - 23:03

ADDAL PLUS SPORT AVEC MOULOUD IBOUD SUR BERBÈRE TÉLÉVISION 29 AVRIL 2013


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Lun 6 Mai - 18:54


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Mar 21 Mai - 9:07

Rahmouni : «Les enfants de la JSK sont marginalisés»

Après plusieurs saisons en Ligue 2, l’ancien joueur de la JSK, Mourad Rahmouni, offre au MO Béjaïa une accession historique en première division. Invité à la chaîne satellitaire, Al Jazairia, le technicien Béjaoui a évoqué plusieurs sujets relatifs à la JS Kabylie, son ancienne équipe.Il estime que les enfants du club sont tous marginalisés : «Les enfants de la JSK sont tous marginalisés. Les Menad, Fergani et Moussouni ne sont plus considérés comme des anciens de la JSK. Ils ont tous d’ailleurs, trouvé des boulots ailleurs.»

«A notre époque, les joueurs ne jetaient pas le maillot par terre»
D’après Mourad Rahmouni, les cas d’indiscipline que la JSK enregistre ces derniers temps sont récents. Selon lui, les joueurs de l’époque ne jetaient jamais un maillot du club par terre. Pis encore, ils ne rataient pas les séances d’entraînement à chaque occasion : «A notre époque, les joueurs ne jetaient pas le maillot de la JSK par terre. Mieux encore, ils ne rataient pas les entraînements pour n’importe quelle raison.»

«Je suis prêt à rester au MOB, si…»
Concernant son avenir au sein du MOB, Mourad Rahmouni dira : «On a réussi une accession historique avec le MOB. Mais je ne suis pas sûr de rester. Si on ne renforce pas l’effectif, je partirai.»

Le Buteur (21/05/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par idir321 le Ven 31 Mai - 10:18

idir321 a écrit:Foot - Ligue 1 -
Evian TG : Chay en approche
A la recherche d'un entraîneur titulaire du DEPF, que Pascal Dupraz, le remplaçant de Pablo Correa, ne possède pas, l'Evian TG aurait selon nos informations trouvé son bonheur avec l'ancien joueur du FC Nantes Jean-Yves Chay. Entraîneur de Gueugnon, Angers, Rouen, JS Kabylie ou du Raja Casablanca, il devrait s'engager dans la semaine.

http://www.lequipe.fr

Il jouera la finale de la coupe de FRANCE ce soir notre CHAY Cool

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr

idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Lun 17 Juin - 15:03

JSK-Hamenad : «Prêt à revenir chez moi»

Ces derniers jours, le public kabyle n’a pas cessé de poser des questions concernant le retour de Hamenad à la JSK vu tout ce qui a été dit concernant ce sujet.

Pour cette raison, on a jugé utile de prendre attache avec le concerné afin de tirer les choses au clair. D’emblée, l’ancien portier international des Jaune et Vert n’a pas caché ses intentions de revenir à la JSK. « Je ne dirais pas que je suis prêt à revenir à la JSK, mais je préfère dire que je suis prêt à revenir chez moi. » Pour Hamenad, il ne dira jamais non à son ancien club. « Moi, j’ai été tout le temps prêt à revenir dans un club qui m’a permis de me faire un nom. Juste que je n’avais pas l’occasion de le faire et aujourd’hui, avec l’installation d’Aït Djoudi à la tête de la barre technique, les choses sont devenues possibles. Incha Allah, on va réussir dans notre mission.»

«C’est avec un grand plaisir que je travaillerai  avec Aït Djoudi»
Pour ce qui concerne ses contacts avec la direction du club, Hamenad précise : «Je connais bien Aït Djoudi, j’ai toujours travaillé avec lui et là où il est passé il me faisait appel. Pour ce qui concerne mon retour à la JSK, c’est Aït Djoudi qui m’a parlé au départ avant de me reparler une nouvelle fois ces dernières heures. Moi, je dirais que c’est avec un grand plaisir que je travaillerai avec Azzedine, d’ailleurs, c’est lui qui s’occupe des contacts et de tous les détails qui concernent mon retour à la JSK.»

«Je n’avais aucun problème, ni avec les supporters ni avec les responsables»
Au cours de notre conversation avec Hamenad, ce dernier a insisté pour apporter une précision très importante à ses yeux. «J’ai entendu parler de problèmes que j’avais avec quelques supporters. Non, c’est faux, je n’avais aucun problème, ni avec les supporters ni avec les responsables du club. Depuis que j’ai quitté la JSK, j’ai laissé ma place propre. Je n’ai jamais causé le moindre problème au club.»

«Mes excuses ? C’est d’apporter un grand plus à l’équipe»
Alors qu’à la JSK on a insisté sur les excuses que Hamenad doit faire avant de revenir au club, l’ancien portier de l’EN dira : «A ce que je sache, je n’ai rien fait, je n’ai manqué de respect à personne pour faire des excuses, mais puisque on insiste sur ce détail, moi je préfère pour cette histoire d’excuses de ramener un grand plus à l’équipe et de participer au retour de la JSK au- devant de la scène, que ce soit sur le plan national ou continental, c’est la meilleure manière à mon avis pour s’excuser.»

«Avec l’apport et l’aide de tout le monde, Aït Djoudi réussira de très belles choses à la JSK»
Pour Hamenda, la désignation d’Aït Djoudi à la tête de la barre technique des Jaune et Vert est la meilleure chose qui puisse arriver au club cet été. «Avec lui, la JSK retrouvera son lustre d’entant. Toutefois, on doit l’aider dans son travail. Tout le monde au club, y compris les supporters doit être à ses côtés et le soutenir à fond afin de réaliser d’excellents résultats et de gagner des titres.»

«Nous, les enfants du club, on est de retour, c’est au tour des supporters de revenir maintenant»
Pour terminer, Hamenad n’a pas hésité à s’adresser aux supporters. «Je profite de cette occasion pour lancer un appel aux fans du club. Nous les enfants du club, on est de retour, alors, c’est votre tour maintenant de revenir. Ensemble, on sera capables de revenir en force sur la scène nationale et continentale.»

Compétition (17/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Mer 19 Juin - 10:07

Hamenad : «Je n’ai rien fait pour demander pardon»


Intervenant avant-hier sur Berbère Télévision, Omar Hamenad a réaffirmé qu’il ne demandera pas pardon pour revenir à la JSK. «La JSK, c’est chez moi. L’occasion est venue pour la servir et on ne peut pas refuser. Azzedine connaît bien mon travail. La JSK est notre maison et personne ne nous en privera. J’ai passé 11 ans avec les seniors et je n’ai rien fait pour demander pardon. Même les frères se bagarrent entre eux. La JSK est devenue la risée de certains et si on revient, c’est pour améliorer les choses. On ne peut pas régler tout en un laps de temps réduit, il nous faudra du temps. J’ai rencontré le président Hannachi au domicile d’Aït Djoudi. Hannachi est comme un grand frère pour moi.  Je n’ai pas de problème avec lui. Concernant les gardiens, Asselah a des qualités, mais il doit travailler. A la JSK, il faut que son gardien soit en équipe nationale», a déclaré Hamenad.    

Compétition (19/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Mer 19 Juin - 10:21

JSK-Djahnit : «Le silence de Khalef me rend malade»

L’ancien attaquant de la JSK, Abderzak Djahnit, a dénoncé lundi soir sur Berbère Télévision la politique prônée par l’actuelle direction.

Il affirme que non seulement le recrutement n’est pas étudié, mais les joueurs recrutés ne vont pas peser. «Ce qui se passe à la JSK est inacceptable. Avant la JSK recrutait les joueurs qu’il fallait, maintenant on constate que le recrutement n’est pas vraiment étudié. Je ne connais pas Chibane et Madi, mais je peux dire qu’avant la JSK recrutait des joueurs de qualité», regrette Djahnit.

Sur le retour d’Aït Djoudi, l’ex-attaquant des Jaune et Vert craint qu’il ne soit remercié avant la fin de l’exercice à venir. «Je crois qu’Aït Djoudi est averti. J’espère qu’il a reçu des garanties avant de revenir. Je ne souhaite pas qu’il revive le scénario des saisons précédentes. Il était dans la commission de réflexion qui a appelé au changement à la JSK, mais j’avoue qu’en Algérie tout est flou. Les gens ne disent pas ce qu’ils pensent. Je n’apprécie pas le silence de Khalef par rapport à tout ce qui se passe. Son silence n’arrange personne. C’est quelqu’un qui peut changer les choses. Son silence me rend malade. On connaît tous le mal de la JSK. Khalef est le père spirituel de la JSK et il peut réunir toute la famille de la JSK», souligne-t-il avant de poursuivre : «Il faut la bonne gestion et l’argent pour réussir. Khalef peut réunir toute la famille de la JSK.»

Djahnit a adressé aussi des flèches à quelques membres de l’opposition. «Je rends un grand hommage à Iboud, car c’est la seule personne qui pleure quand il parle de la JSK. Il est honnête, mais je dois souligner que dans l’opposition, il y a des opportunistes et des khobzistes. Il faut un grand nettoyage à la JSK. Au lieu de faire un grand club d’Afrique, les gens ont profité pour faire des affaires. Il y a aussi d’anciens joueurs qui ont profité de cette situation. 

Compétition (19/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Mer 26 Juin - 21:31


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Mer 3 Juil - 14:02

Mémorial “Hadj Mansour” au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou
Que du beau monde pour honorer la mémoire d’un sage !



Qui mieux que le regretté Hadj Mansour Abtouche pouvait réunir autant de monde et de vedettes footballistiques, toutes générations confondues, pour un mémorial qui, certes, s’est fait attendre depuis sa disparition le 7 mars 2009, mais qui a fini par voir le jour grâce à la précieuse contribution de la DJS de Tizi Ouzou. Ce mémorial a eu le privilège de réunir, hier à Tizi Ouzou, trois familles qui étaient chères au défunt, bien évidemment, tous les Abtouche de père en fils, mais aussi les deux grandes familles du Mouloudia d’Alger et de la JS Kabylie que le regretté Hadj Mansour n’a jamais dissocié tout au long de sa riche carrière footballistique. Faut-il rappeler que Mansour Abtouche, qui est né le 10 avril 1918 à Tizi Ouzou, dans le quartier populeux de Zellal qui a tant donné d’illustres footballeurs de la vieille époque, était un gardien de but de renommée, lui qui avait fait les beaux jours du Mouloudia d’Alger durant toute une décennie, soit de 1943 à 1953 en compagnie de son copain de quartier, l’ancien défenseur international Hacène Hammoutène, pour terminer sa carrière de joueur au sein de la JS Kabylie de 1953 à 1956 et présider de fort belle manière aux destinées de la JSK après l’Indépendance où il eut l’honneur de faire accéder le club kabyle de la division d’honneur en Nationale 2 en 1968 puis en Nationale 1 une année après. C’est donc pour rendre un hommage mémorable à ce sportif qui a marqué l’histoire du MCA et de la JSK que d’anciens dirigeants qui ont côtoyé le défunt tels que les Aïnouz, Ghazi, Khammès, Haouchine, Mazouni, Hamidi, Chemloul, Gouméziane et autres Medjbour étaient au rendez-vous. Côté joueurs, la vieille garde qui avait enflammé le vieux stade Oukil-Ramdane était tout aussi présente à l’image des Kolli, Kouffi, Karamani, Aït-Amar, Ziane, Rafaï, Hannachi, Djezzar, Zeghdoud, Younsi, Kadri, Terzi, Aïmène, Djenadi, Adjouti, Bedouhène, et autres Lahrari, ceux-là même qui considéraient Mansour Abtouche comme leur propre père. Pour marquer la tradition des gardiens de buts de la JSK qui avaient suivi la trace de leur aîné, l’on a remarqué les keepers qui ont fait l’histoire de la JSK à l’image des Bellahcène, Berkani, Rezgui, Stiti, Harb, Kaïdi et consorts. Les anciennes figures bien connues de la glorieuse équipe du FLN, Soukhane, Maouche et Zouba, ont aussi effectué le déplacement à Tizi Ouzou, les deux derniers ayant eu l’honneur de connaître le défunt pour avoir entraîné la JSK par le passé. Les “étoiles” du fameux  Jumbo-jet ne pouvaient guère passer inaperçues puisque les Iboud, Fergani, Menad, Abdeslam, Mokbel, Sadmi, Bahbouh, Doudène, Larbès, Aït Abderahmane, Tarmoul, Iratni, Issad et autres Adghigh. Les joueurs venus d’Alger  étaient tout aussi nombreux à venir s’incliner à la mémoire de Hadj Mansour, à l’image des Betrouni, Berroudji, Hassan Tahir, Assad, Azzouz, Safsafi, Lazazi, Benbouteldja, Sebbar et Ouali tout comme l’ancien arbitre international Abderahmane Bergui,

Liberté (03/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Mer 7 Aoû - 11:29

Au cours d’une cérémonie symbolique…
Koufi honoré hier soir par la DJSL de Tizi et d’anciens joueurs

À l’initiative de la Direction de la jeunesse, des sports et des loisirs de Tizi Ouzou, l’ex-attaquant international de la JSK des années 60,  Rezki Koufi, a été honoré hier soir. En effet, c’est au cours d’une fête symbolique mais aussi conviviale organisée à la salle des fêtes Tameghra, à laquelle ont été conviées de nombreuses figures sportives de la JSK et des autres clubs qui ont joué avec Koufi, que ce dernier a reçu une distinction particulière de la part des organisateurs qui ont tenu à rappeler le riche parcours de ce joueur aux qualités indéniables qui aura écrit une page de l’histoire de la JSK en lettres d’or, grâce à son but qui a permis au club kabyle d’accéder parmi l’élite qu’il n’a jamais quitté depuis. Nous reviendrons avec plus de détails sur la cérémonie dans nos prochains numéros.

Le Buteur (07/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par rachid_as le Jeu 8 Aoû - 21:01

Tizi-Ouzou : Lors d’une cérémonie organisée, avant-hier, par la DJS
L’ex-attaquant de la JSK, Arezki Kouffi, honoré


La DJS de Tizi-Ouzou a honoré, avant-hier soir, au parc des loisirs et d’attraction Tamaghra, l’ex attaquant vedette de la JSK des années 60-70, Arezki Kouffi qui a marqué, comme ses nombreux coéquipiers de l’époque, l’histoire de la JSK. Une rencontre très conviviale à laquelle ont pris part de nombreux joueurs, dirigeants et supporters du club kabyle. Haouchine, Kolli, Rafaï, Zeghdoud, Derridj, Belahcene, Djezar, Menguelti, Makri, Aït Abderrahmane, Meddane, Sadmi, Younsi, Kadri, Ayache, Doudene,  Iratni, pour ne citer que ceux là, ont tenu à marquer, avec leur présence, cette sympathique cérémonie. Très touché par le geste des organisateurs, Arezki Kouffi ne manquera pas d’exprimer son émotion à l’issue de la cérémonie. « Je suis heureux de voir ici présents d’anciens joueurs, dirigeants et supporters. C’est un moment inoubliable qui restera gravé dans ma mémoire à jamais. Je tiens à remercier vivement tous les présents. Je dédie cette cérémonie de reconnaissance à tous les anciens joueurs et dirigeants défunts », dit-il. Arezki Kouffi est reparti avec des cadeaux offerts par la DJS, le CSA JSK et de généreux donateurs et amoureux du club. Arezki Kouffi est, pour la petite histoire, l’auteur de but qui a permis à la JSK de quitter le purgatoire de la division d’honneur pour devenir cette grande équipe reconnue à l’échelle continentale, et ce, en battant, le 18 juin 1969, le WA Boufarik par un but à zéro. Malgré son immense talent, il ne portera que 5 fois le maillot de l’EN avec à son actif quatre buts.

DDK (08/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anciennes Gloires de la JSK (ITRAN)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum