Intenational Friendlies

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 6 Mar - 16:25

Belgique 2 - Côte d'Ivoire 2
La Belgique gaspille face à la Côte d'Ivoire 




La Belgique, séduisante pendant une heure, a ensuite gaspillé un avantage de deux buts face à la Côte d'Ivoire (2-2) au terme d'un match amical mercredi à Bruxelles entre deux équipes qui prétendent à un rôle lors du Mondial-2014 au Brésil.

Désireux de gommer la frustration née des deux défaites face à la Colombie (0-2) et au Japon (2-3) à l'occasion des deux dernières sorties amicales fin 2013, les Diables Rouges souhaitaient se replacer dans une dynamique positive. Une fin de match bâclée les en a empêchés.

Devant leur chaud public et dans un stade Roi Baudouin une nouvelle fois comble, les Belges ont entamé la rencontre avec un état d'esprit offensif rapidement concrétisé par un but de Marouane Fellaini, de la tête à la réception d'un corner (17e).

Récompense logique pour le joueur de Manchester United, dans tous les bons coups belges en début de rencontre et dont le positionnement très haut sur le terrain a posé des problèmes constants aux défenseurs ivoiriens souvent dépassés.

Les deux sélectionneurs avaient décidé d'épargner quelques-uns de leurs cadres; Marc Wilmots laissant Eden Hazard sur le banc jusqu'à l'heure de jeu et Sabri Lamouchi agissant de même avec Didier Drogba durant les 45 premières minutes.

"J'ai besoin de repos. Je joue beaucoup en ce moment en club et je dois penser à ne pas me griller en vue de la fin de saison", avait argumenté Hazard, en très grande forme ces dernières semaines à Chelsea.

Même sans leur star, les Belges, toujours offensifs après la pause , ont doublé leur avance par Radja Nainggolan (51e).

Mais l'entrée au jeu de Drogba au retour des vestiaires à donné plus de vigueur à une équipe ivoirienne jusque-là timorée. L'attaquant de Galatasaray a d'ailleurs réduit le score profitant d'un passage à vide de la défense belge à un quart d'heure du terme.

La défense belge, jusque-là si solide, a alors perdu pied en concédant un deuxième but dans les dernières secondes, inscrit par Gradel (90+2).

Fifa.com (05/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 6 Mar - 16:29

Allemagne 1 - Chili 0
L'Allemagne dans la douleur face au Chili




L'Allemagne a souffert mille maux avant de battre le Chili 1-0 grâce à un but de Mario Götze, mercredi à Stuttgart, pour sa première sortie de l'année lançant la dernière phase de préparation au Mondial au Brésil.

L'équipe de Joachim, avec six joueurs du Bayern dont Schweinsteiger de retour après 14 matches de sélection manqués, a été bousculée par une équipe chilienne très joueuse, où les Vidal, Sanchez et autres Arranguiz ont brillé par leur vivacité et leur technique balle au pied.

La Mannschaft s'est même attirée les sifflets de son public lors d'une seconde période dominée par la "Roja" qui trouvait même la transversale sur la route d'une égalisation qui aurait été méritée.

"Une victoire reste une victoire, mais c'est vrai que le Chili a très bien joué, c'est une des meilleures équipes d'Amérique du Sud", a déclaré au micro de la chaine publique ARD Schweinsteiger, qui constituait le duo de milieu défensif avec le capitaine Lahm.

Özil, dont la prestation était scrutée après ses ratés en club avec Arsenal, n'a pas convaincu en dehors de quelques mouvements avec Götze, dont celui amenant l'unique but de la partie.

Pour sa 131e sélection, Klose n'a pu inscrire ce 69e but qui lui permettrait d'être le buteur historique de la Mannschaft avant de laisser sa place à Schürrle à la pause.

Bousculée en début de match, lorsque Lahm sauvait sur sa ligne une tête de Vidal (9), la Mannschaft a laissé passer l'orage pour marquer sur sa première occasion: sollicité dans la surface par Özil, Götze, du point de penalty, trompait le gardien d'une frappe du gauche, son 7e but en sélection.

Le duo s'illustrait encore peu après la demi-heure de jeu, mais le néo-Bavarois manquait le but du break, sa frappe enroulée passant à côté du but chilien (34).

Grosskreutz, qui effectuait son retour en sélection après trois ans d'absence, sauvait l'égalisation peu avant la pause en détournant en corner une frappe en pivot de Vidal (44).

La seconde période fut dominée par le Chili qui multipliait les occasions face à une défense débordée. Sur un centre en retrait de Sanchez, Vidal voyait sa frappe s'écraser sur la transversale alors que Neuer était battu. Le portier du Bayern était bien plus sollicitée qu'en club où il coule des jours beaucoup plus tranquilles.

L'Allemagne disputera son 2e match de préparation le 13 mai face à la Pologne, une semaine avant de partir en camp d'entrainement.

La sélection de Löw effectuera deux autres sorties, le 1er juin face au Cameroun puis le 6 contre l'Arménie, à la veille du voyage pour le Brésil où, placée dans le groupe G, elle débutera contre le Portugal.

Fifa.com (05/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 6 Mar - 16:34

Espagne 1 - Italie 0
L'Espagne s'offre l'Italie




Un but de Pedro a offert à l'Espagne une victoire de prestige contre l'Italie 1-0 mercredi en match de préparation au Mondial-2014 au stade Vicente Calderon de Madrid, où l'Hispano-Brésilien Diego Costa a fait ses premiers pas avec la "Roja".

Pour ce choc entre les deux derniers champions du monde, la sélection espagnole, sacrée en 2010, a confisqué le ballon à la "Squadra Azzurra", titrée en 2006. Et au terme d'un récital d'Andres Iniesta, c'est Pedro Rodriguez qui a concrétisé la domination des siens à l'heure de jeu (63).

Cette Espagne-là avait un petit goût carioca à 99 jours du Mondial au Brésil, avec deux joueurs d'origine brésilienne dans son onze de départ: l'attaquant de l'Atletico Madrid Diego Costa (25 ans), titulaire pour sa première sélection, et le jeune milieu du Bayern Munich Thiago Alcantara (22 ans).

Après une minute de silence en mémoire de l'ex-sélectionneur Luis Aragones, décédé il y a un mois, le scénario du match a été en tous points fidèle au jeu de passes ("toque") esquissé par le "Sage d'Hortaleza", prédécesseur de Vicente Del Bosque sur le banc espagnol et victorieux de l'Euro-2008.

D'entrée, la "Roja" -qui évoluait pour l'occasion avec un deuxième jeu de maillots noirs- a dicté son tempo avec Iniesta dans le rôle du chef d'orchestre.

Iniesta avec classe
Le Barcelonais a d'ailleurs initié la première banderille en lançant dans la surface Jordi Alba, qui a buté sur le gardien Gianluigi Buffon (2).

L'Italie, certes regroupée en défense, a aussitôt répliqué avec un déboulé d'Alessio Cerci, dont le centre-tir à angle fermé a trouvé le poteau opposé d'Iker Casillas (4).

Mais le ballon était espagnol: Pedro très en jambes sur l'aile droite, Iniesta à la baguette et un très bon Thiago Alcantara, dribbleur et distributeur, ont multiplié les occasions, sans parvenir à tromper Buffon.

Diego Costa, pas dépaysé sur la pelouse de "son" Atletico, a toutefois semblé moins à l'aise dans le 4-3-3 espagnol que dans le 4-4-2 colchonero. Il a signé de bonnes prises de balle, avec notamment un tir contré (20), une frappe non cadrée en déséquilibre (58) et un tir trop croisé (81).

Pris en tenaille par la défense centrale italienne, il a néanmoins dû se cantonner à un jeu de remises dos au but et n'a pu prendre l'espace comme il aime le faire.

Car en face, les Italiens, même avec une équipe remaniée, se sont montrés solides et patients, laissant passer l'orage lorsque Thiago Alcantara, seul au point de penalty, a trouvé Buffon (51) ou quand David Silva, sorti du banc, a frappé juste à côté (52).

Finalement, malgré l'entrée du maestro italien Andrea Pirlo, l'Espagne a pris un avantage mérité au bout d'une action de classe d'Iniesta: percée dans l'axe, une-deux d'une talonnade avec Silva dans la surface et Pedro qui surgit pour glisser le ballon sous Buffon, peut-être un peu fautif sur le coup (63).

La "Roja", meilleure défense des qualifications de la zone Europe, a ensuite tranquillement géré, l'esprit déjà tourné vers la défense de son titre mondial l'été prochain.

Fifa.com (05/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 6 Mar - 16:37

Portugal 5 - Cameroun 1
Le Portugal et Ronaldo trop forts pour le Cameroun




Le Portugal a étrillé le Cameroun (5-1) mercredi à Leiria lors d'un match de préparation pour le Mondial-2014 marqué par un doublé de Cristiano Ronaldo, qui en fait le meilleur buteur portugais de tous les temps.

Le Portugal a pris l'avantage par l'incontournable "CR7" et, après la réplique d'Aboubakar, la victoire lusitanienne a été scellée en seconde période par Meireles, Coentrao, Edinho puis encore Ronaldo.

En signant son 49e but en 110 sélections, le capitaine portugais a battu le record établi en 2006 par Pedro Pauleta avec ses 47 buts en 88 matches.

Les quelque 21.000 spectateurs ont d'abord assisté à un match ouvert, qui a permis à Ronaldo et Aboubakar de se livrer à un intéressant duel à distance.

Le Camerounais, qui évolue à Lorient (D1 française), commençait par tester les réflexes du gardien Beto sur corner (11e) et, dès l'action suivante, l'attaquant du Real Madrid tentait sa chance de loin.

Vincent Aboubakar aurait à nouveau pu ouvrir le score s'il était parvenu à cadrer sa frappe du gauche après un bon slalom (20).

Aboubakar fait le spectacle
Puis, à la conclusion d'un contre, "CR7" marquait d'un tir rasant du droit après avoir semé Nkoulou en roulant le cuir à l'entrée de la surface de réparation (21).

Malgré un Samuel Eto'o quelque peu éteint, le Cameroun égalisait avant la pause par Aboubakar, d'un joli retourné du droit précédé d'un contrôle de la poitrine (43).

Le Portugal aurait pu vite reprendre l'avantage si le portier Itandje n'avait répondu avec deux parades spectaculaires aux reprises de volée de Coentrao (56) puis Ronaldo (57).

Meireles débloquait alors la situation en profitant d'une mauvaise relance de Chedjou pour ajuster le portier camerounais (66).

Le Portugal creusait l'écart dans la foulée par Coentrao, bien décalé en profondeur par Cavaleiro (68), puis la rencontre prenait des allures de promenade pour Cristiano Ronaldo, qui menait un contre venimeux afin d'offrir le but à Edinho (77) et doublait son compte personnel après un cafouillage défensif d'une équipe camerounaise totalement déboussolée (83).

Lors de la Coupe du monde, qui s'ouvrira le 12 juin, le Portugal affrontera l'Allemagne, les Etats-Unis puis le Ghana au sein du groupe G, tandis que le Cameroun a été versé dans le groupe A avec le Brésil, le Mexique et la Croatie.

Fifa.com (05/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 6 Mar - 16:41

Mexique 0 - Nigeria 0
Mexique et Nigeria se neutralisent




Le Mexique et le Nigeria ne sont pas parvenus à se départager (0-0) en match amical à moins de 100 jours du Mondial-2014, mercredi à Atlanta (Géorgie).

Le match entre les deux équipes qualifiées pour la Coupe du monde 2014 au Brésil a surtout été marqué par l'efficacité des gardiens, le Mexicain Guillermo Ochoa et le Nigérian Vincent Enyeama, qui évoluent tous deux dans le Championnat de France.

Lors de la phase finale du Mondial-2014, le Mexique sera opposé dans le groupe A au Brésil, à la Croatie et au Cameroun alors que le Nigeria évoluera dans le groupe F face à l'Argentine, à la Bosnie et à l'Iran.

Trois rencontres de préparation sont encore au programme des Mexicains qui ont arraché difficilement leur billet pour la Coupe du monde: le 31 mars ils affronteront l'Equateur à Arlington (Texas), le 2 avril les Etats-Unis à Glendale (Arizona), et le 6 juin le Portugal à Foxboro (Massachusetts).

Fifa.com (06/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 6 Mar - 16:46

Costa Rica 2 - Paraguay 1
Le Costa Rica bat le Paraguay 2:1




Le Costa Rica a battu le Paraguay 2 à 1 (mi-temps: 1-0) en match de préparation pour le Mondial 2014, mercredi soir à San José.

Buts :
Joel Campbell (43'), Alvaro Saborío (73') pour le Costa Rica
Gustavo Gómez (86') pour le Paraguay

Fifa.com (06/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 6 Mar - 17:01

Honduras 2 - Venezuela 1
Le Honduras bat le Venezuela 2:1




Le Honduras a battu le Venezuela 2-1 (mi-temps 1-1) en match de préparation pour le Mondial-2014, mercredi soir à San Pedro Sula.

Buts :
Jerry Bengston (6'), Jerry Palacios (50') pour le Honduras
Rómulo Otero (20') pour le Venezuela

Fifa.com (06/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 3 Avr - 13:14

Etats- Unis 2 - Mexique 2
Le Mexique tient tête aux USA




Les Etats-Unis et le Mexique ont fait match nul 2 à 2 (mi-temps: 2-0) en match amical de préparation pour ces deux équipes qualifiées pour le Mondial 2014, mercredi à Phoenix (Arizona).

Michael Bradley, en reprenant victorieusement un corner tiré par Graham Zusi, a ouvert la marque pour les Etats-Unis à la 15e minute. Puis les Etats-Unis ont doublé la mise à la 28e minute lorsque Chris Wondolowski a repris une déviation de la tête de Bradley, sur une longue transversale de Tony Beltran.

La seconde période a cependant été mexicaine, avec d'abord Rafael Marquez qui a réduit la marque à la 49e minute en propulsant le ballon hors de portée du gardien américain Nick Rimando, de la tête, sur un corner de Marco Fabian.

Les Aztèques ont égalisé à la 67e minute par l'intermédiaire d'Alan Pulido, qui reprenait le ballon repoussé par un poteau sur un tir de Paul Aguilar.

Fifa.com (03/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 14 Mai - 17:54

Allemagne 0 - Pologne 0
La Pologne tient tête à la jeune Allemagne




L'Allemagne, avec sa plus jeune équipe de tous les temps, a fait match nul contre la Pologne, mardi à Hambourg, à l'occasion d'un match de préparation au Mondial.

Douze débutants mais aucun but et pas de grandes révélations pour le sélectionneur Joachim Löw qui avait mis à l'épreuve des présélectionnés ainsi que des espoirs pour 2016 et 2018.

"Nos jeunes ont fait un bon match, avec un jeu bien organisé. Il n'a manqué que des buts", a déclaré le sélectionneur au micro de la chaîne ZDF à l'issue d'une rencontre marquée de sifflets du public en fin de rencontre.

L'Allemagne a conservé son invincibilité en 17 matches (14v, 3n) face à un voisin polonais qui n'est pas qualifié pour le Mondial. Löw doit annoncer mercredi la réduction à 25 ou 26 joueurs la préselection qui s'envolera pour un stage le 21 mai dans le Tyrol italien au retour duquel il devra dévoiler les 23 élus pour le Brésil. Löw avait confié la mission à un onze d'une moyenne d'age de 21,45 ans, à l'image du capitaine Draxler (20 ans) et de huit néophytes, en l'absence des ténors du Bayern et de Dortmund, en préparation pour la finale de la Coupe d'Allemagne (samedi), et des "légionnaires" des championnats étrangers.

Cameroun et Arménie au programme
Les "espoirs" allemands ont débuté avec confiance et agressivité la partie face à une formation polonaise, privée de sa star Lewandowski, contraint au jeu en contres mais sans grand danger pour le portier Zieler, 3e gardien de la présélection annoncée jeudi.

Volland, capitaine de l'équipe espoir retenu avec le vétéran Klose sur le front de l'attaque pour le Mondial, s'est démené en début de rencontre. Mais la meilleure occasion provenait sur un corner de l'adolescent de Schalke Goretzka, repris de la tête par Rüdiger mais renvoyé sur la ligne par Peszko (32).

Löw a effectué pas moins de six changements durant la seconde période dont la meilleure occasion fut une reprise acrobatique de Hahn détournée à six minutes de la fin d'un match conclu sous les sifflets. Löw sera samedi à Berlin pour superviser ses valeurs sûres du Bayern et de Dortmund, tout en suivant les championnats étrangers où évoluent les Özil, Podolski et autres Khedira.

L'Allemagne a deux autres matches de préparation, contre le Cameroun (1er juin) puis l'Arménie (le 6) au lendemain duquel le groupe de Löw s'envolera pour le Brésil.

Fifa.com (13/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 23 Mai - 11:28

Ukraine 2 - Niger 1

L'Ukraine bat le Niger 2:1



L'Ukraine a battu le Niger 2 à 1 en match amical jeudi à Kiev.

Buts :
Ukraine : Ordets (20), Stepanenko (79)
Niger : Oumarou (56)

Fifa.com (22/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 23 Mai - 11:29

Hongrie 2 - Danemark 2
Hongrie et Danemark font match nul 2:2




La Hongrie et le Danemark ont fait match nul 2 à 2 jeudi en amical à Debrecen.

Buts :
Hongrie : Dzsudzsák (25), Varga (70)
Danemark : Eriksen (56), Schöne (72)

Fifa.com (22/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 10:25

Préou 3 - Panama 0
Le Pérou s'impose face au Panama




Le Pérou a battu le Panama 3 à 0 en match amical, mercredi, au stade Nacional de Lima, pour sa première sortie sous les ordres de l'entraîneur uruguayen Pablo Bengoechea, nommé en mars pour neuf mois.

Les buts péruviens ont été marqués par Ascues (44 et 90+1) et Ramos (81e).

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mar 2 Sep - 19:25

Zambie 3 - Soudan 1
La Zambie s'impose face au Soudan




La Zambie a battu le Soudan 3 à 1 (mi-temps: 2-0) en match de préparation aux qualifications de la CAN-2015, lundi, à Lusaka.

Buts
Munthali (14), Singuluma (34), Mulenga (90+3) pour la Zambie
Salah (90+2 sur pen.) pour le Soudan

Fifa.com (01/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 4 Sep - 11:03

Angleterre 1 - Norvège 0
L'Angleterre pas complétement rassurée




L'Angleterre, encore traumatisée par le pire Mondial de son histoire cet été et le départ de soutiers comme Gerrard et Lampard, ne s'est pas complètement rassurée mercredi en amical contre la Norvège (1-0).

Avant d'entamer les éliminatoires de l'Euro-2016 contre la Suisse lundi, la sélection aux Trois Lions, revenue en 4-4-2 après les errements brésiliens du 4-2-3-1, a strictement fait le nécessaire contre la 53e nation mondiale qui sera elle opposée à l'Italie.

Eliminée au premier tour au Brésil avec deux défaites et un nul, la jeune équipe newlook de Roy Hodgson a pourtant voulu prendre les choses en main. Mais elle a manqué de souffle et la Norvège, d'abord timorée, s'est même enhardie en 2e période.

La seule vraie chose qui a fonctionné pour les Anglais, avec cinq joueurs de moins de 22 ans et les débuts du latéral Stones, est l'entente parfaite entre les attaquants Sterling et Sturridge, les deux compères de Liverpool.

Et à sa 3e tentative, le pays-hôte, évidemment grâce à l'intenable ailier des Reds, a fini par bénéficier d'un penalty.

Emprunté et étouffé jusque-là par son envie de bien faire, le nouveau capitaine Wayne Rooney ne s'est pas privé de réussir le pénalty en force (68), inscrivant son 41e but en 96 capes.

King avait auparavant testé par deux fois et en vain les réflexes de l'impeccable Hart (50, 53), dont la 2e après un raté de Cahill.

Et si l'ouverture du score a ensuite quelque peu débridé la rencontre, elle n'a malheureusement pas vraiment déridé les Anglais, incapables de doubler la marque.

A son entrée en jeu, le néo-Gunner Welbeck a ainsi cadré le seul tir de son équipe (73) en dehors du penalty.

Finalement les spectateurs ne se sont pas trompés en venant à seulement 41.181 au stade, plus basse affluence depuis que Wembley a rouvert ses portes en 2007.

Fifa.com (03/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 4 Sep - 11:05

Allemagne 2 - Argentine 4
L'Argentine prend sa revanche




Cinquant-deux jours après son triomphe au Brésil, l'Allemagne a été corrigée 4 buts à 2 par une équipe d'Argentine emmenée par un di Maria de feu, lors du remake de la finale mondiale de Rio, mercredi à Düsseldorf.

L'Allemagne de Joachim Löw ne s'attendait certainement pas à un tel revers même privée de neuf champions du monde dont Schweinsteiger, tout nouveau capitaine de la Mannschaft, et les hommes de la charnière Boateng et Hummels.

En l'absence de Messi, di Maria a fait valoir tout son talent, celui qui fut récompensé la semaine dernière par un transfert à Manchester United pour 75 millions d'euros, jusqu'à son remplacement en fin de match.

L'ex-madrilène a été l'homme du match, délivrant trois passes décisives avant de planter son propre but! Un véritable cauchemar pour Neuer, meilleur portier du Mondial et capitaine par intérim, puis sa doublure Weindenfeller en seconde période.

Séquence émotion
De quoi faire regretter aux 41 millions d'Argentins son absence sur blessure pour la finale perdue en prolongation (1-0) au Maracana. Et ravir Gerardo Martino, l'ex-entraîneur du Barça qui réussissait ses débuts aux commandes de l'Albiceleste en route vers la Copa America 2015 au Chili.

La soirée débutait sur une séquence émotion: les images souvenirs du triomphe brésilien dans un stade plein à craquer qui accueillait debout Miroslav Klose, Philipp Lahm et Per Mertesacker, trois néo-retraités qui cumulent 353 sélections, pour un vibrant hommage 52 jours après leur dernière apparition au Maracana.

Bonheur de courte durée! Agüero réussissait là où toute l'équipe avait échoué le 13 juillet: à la réception d'un centre de l'extérieur du pied gauche de di Maria, le Citizen trompait Neuer pour ouvrir le score (1-0, 20).

Après des ratés de Kroos et Gomez, les Argentins plantaient la deuxième banderille: collé à la ligne de fond sur la droite de la surface, di Maria proposait un centre au cordeau repris de volée par Lamela pour le 2-0 (40).

Pire! Cinq minutes après la retour des vestiaires, les Argentins corsaient le score, sur un beau coup-franc de di Maria repris de la tête par Fernandez (47), puis un but de la nouvelle star de ManU (50).

Schürrle donnait enfin au stade une raison de se réjouir en réduisant la marque deux minutes plus tard. Entré à la 57 minute en compagnie de Müller, Götze y allait de son but (78), son 2e contre l'Argentine après celui de la victoire au Brésil

Löw comptait sur les retours de Gomez et Reus, les privés de l'aventure brésilienne. Le second a été de loin le plus convaincant, touchant un poteau à la 76e, alors que le premier s'illustrait par les occasions manquées.

Après ce match de fin de cyle, l'Allemagne débutera sa campagne pour l'Euro-2016 par la réception dimanche à Dortmund de l'Ecosse, premier des cinq adversaires du groupe G. Et Löw a prévenu: l'objectif est d'être en finale en France!

Fifa.com (03/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 4 Sep - 22:21

Bélarus 6 - Tadjikistan 1
Le Bélarus bat le Tadjikistan




Le Bélarus a battu le Tadjikistan 6 à 1 en match amical jeudi à Minsk.

Les buts
Belarus : Stasevich (7 sur pen), Kornilenko (55), Krivets (59), Olekhnovich (60), Kislyak (62), Aleksievich (75)
Tadjikistan : Fatkhulloev (34)

Fifa.com (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 4 Sep - 22:23

Irak 0 - Pérou 2
Le Pérou bat l'Irak




Le Pérou a battu l'Irak 2 à 0 en match amical jeudi à Dubai.

Buts
Pérou : Callens (19), Zambrano (26)

Fifa.com (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 5 Sep - 13:09

Belgique 2 - Australie 0
La Belgique reprend au petit trot contre l'Australie




La Belgique, quart de finaliste de la dernière Coupe du monde, a battu l'Australie 2 à 0 au terme d'un match amical plutôt terne et avare en moments intéressants, jeudi à Liège.

Privés de nombreux joueurs, blessés (Hazard, Lukaku, Vermaelen, Vanden Borre,... ), les Diables Rouges ont disputé la rencontre au petit trot.

Dominateurs, jamais inquiétés, ils ont ouvert la marque à la 18e minute par Mertens, à la conclusion d'un mouvement confus initié par Kevin De Bruyne.

Le sélectionneur Marc Wilmots avait demandé à ses joueurs de soigner leurs mouvements offensifs en plaçant notamment Axel Witsel en meneur de jeu plutôt qu'en milieu défensif. Le joueur du Zenit Saint-Petersbourg n'a pas déçu en inscrivant le deuxième but de ses couleurs d'une très belle demi-volée à près d'un quart d'heure du terme.

L'attaquant de Lille Divock Origi a été l'un des meilleurs joueurs sur le terrain, enchaînant les gestes techniques. Il a été ovationné à la 80e minute lors de son remplacement par Moussa Dembélé.

Fifa.com (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 5 Sep - 13:10

Italie 2 - Pays Bas 0
L'Italie de Conte s'offre les Pays-Bas




L'Italie a dominé les Pays-Bas (2-0) pour le premier match de l'ère Antonio Conte, qui a déjà réussi en trois jours d'entraînement à imprimer son style, jeudi en amical à Bari.

Le 3-5-2 "à la Conte" est viable en "Nazionale", encore secouée par son élimination au premier tour du Mondial. Il a tenu parole et déjà inculqué en quelques entraînements les préceptes qui lui ont permis de régner trois ans sur l'Italie avec la Juventus.

L'Italie a marqué deux buts en dix minutes, par Ciro Immobile et Daniele De Rossi sur penalty, sur des mouvements avec courses croisées étudiés à Coverciano, le centre d'entraînement national. Ces "tagli", littéralement "entailles", ont fait mal à des Oranje peut-être ramollies par leur troisième place au Mondial.

Les "Azzurri" ont de suite trouvé l'ouverture sur un lancement en profondeur de Leonardo Bonucci pour Immobile (3), le premier but en cinq sélections du nouveau joueur du Borussia Dortmund, successeur attendu de Mario Balotelli en pointe. Le seul nouveau, Simone Zaza, a obtenu un penalty et l'exclusion de Martins Hindi sur le même genre d'attaque dans la profondeur. Le capitaine Daniele De Rossi a transformé la sanction (10).

Zaza a ensuite manqué l'occasion de signer son premier but seul face à Cillessen au bout d'une contre-attaque galopante d'Immobile (20). Bref, le nouveau duo a bien fonctionné et Balotelli n'est pas sûr d'être rappelé. Les latéraux, clefs du système Conte, ont aussi réussi un gros match, Mattia De Sciglio à gauche et Matteo Darmian à droite.

Des Néerlandais tendres

La défense à trois a bien fonctionné aussi, même en l'absence de deux de ses interprètes principaux, Andrea Barzagli et Giorgio Chiellini, blessés. Bonucci, dernier rescapé du trio de Conte à la Juve, a commandé la manoeuvre.

Mais la tendreté des Néerlandais a aidé l'arrière-garde à prendre confiance. Guus Hiddink, qui retrouve les rênes de la sélection après 1998, a mal commencé. Les Pays-Bas ont pourtant plus de certitudes que l'Italie, qui a raté son Mondial. Hiddink alignait l'équipe de la demi-finale de Coupe du monde perdue contre l'Argentine (0-0, 4 t.a.b. à 2), à deux éléments près, Arjen Robben et Ron Vlaar, remplacés par Jeremain Lens et Daryl Janmaat.

Mais le sélectionneur n'a pas reconduit le 3-5-2 de Louis van Gaal, Janmaat jouant latéral droit et Lens ailier gauche au service de Robin van Persie, toujours capitaine.

La défense à quatre a coulé d'entrée, et sapé les plans de "Guus", contraint de sortir Lens pour un défenseur, Joel Veltman, remplaçant Hindi.nLe nouveau coach a gardé le système à une seule pointe. Mais à dix pendant 80 minutes, il reste difficile de juger le premier match de Hiddink II. Van Persie n'a eu qu'une balle de but, sur une erreur de la défense italienne, et il ne l'a pas cadrée (49).

Les Hollandais ne se sont pas rassurés avant de se rendre en République tchèque le 9 septembre pour le début des qualifications à l'Euro-2016. L'Italie de Conte n'a pas peur des Norvégiens après avoir si nettement dominé les troisièmes du Mondial. L'ère Conte commence vraiment à Oslo.

Fifa.com (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 5 Sep - 13:12

France 1 - Espagne 0
Les Bleus un cran au-dessus de la Roja




L'Espagne, mise en chantier par son coach Vicente Del Bosque après l'élimination précoce au Mondial, a été piétinée (1-0) par une équipe de France toujours en confiance, jeudi en amical à Saint-Denis, près de Paris.

Les Bleus, quarts de finalistes de la dernière Coupe du monde, ont parfois subi le jeu de passes courtes de l'Espagne, mais ont surmonté cet écueil et se sont créés plus d'occasions que la Roja, pour finalement l'emporter grâce à deux anciens partenaires de Marseille, Valbuena (Dynamo Moscou) passant en retrait pour Rémy (Chelsea). Ce but à la 73e minute a sanctionné une Espagne qui ne s'est très peu montrée dangereuse, avec un Diego Costa peu en vue sur le front de l'attaque.

Le coach espagnol avait pourtant tenté beaucoup de choses. L'image du début de match ne fut ainsi pas sur le terrain mais sur le banc espagnol où figurait... Casillas, la mine des mauvais jours, bras croisés sur son haut de survêtement, assis à côté de son --presque homonyme-- Casilla (lui aussi gardien, mais jouant à l'Espanyol Barcelone).

Del Bosque a donc envoyé un message clair à son portier emblématique, surnommé "San" Iker du temps de sa splendeur, relégué remplaçant au profit de De Gea (Manchester United), titularisé au Stade de France.

Carjaval marque des points
Concernant les joueurs de champ, Del Bosque avait titularisé et lancé pour la première fois dans le grand bain trois petits nouveaux, Dani Carvajal, Mikel San José et Raúl García. Carjaval a été sans doute celui qui a marqué le plus de points.

Dans les rangs français, Didier Deschamps a fait logiquement confiance au noyau de joueurs qui ont permis à la France de se hisser en quarts de finale du Mondial brésilien. Et ce sont les "Espagnols" des Bleus, ceux qui évoluent en Liga, qui se sont d'abord montrés les plus dangereux. Benzema (Real Madrid) n'a d'abord pas assez appuyé sa frappe croisée (8e), puis raté sa reprise (25e), avant de voir sa reprise du droit (40e) captée par De Gea.

Une grosse frappe de Griezmann (Atletico Madrid) a fini dans le visage de Busquets qui est resté sonné quelques minutes (38e). La Roja n'a pas eu d'occasion franche, avec une seule frappe notable de Fabregas, et encore, contrée par Varane (28e).

Même en l'absence d'Iniesta (blessé) et de Xavi (retraite internationale), les Espagnols ont toujours dans leur ADN ce jeu de passes courtes qui leur permet de faire courir leur adversaire, comme la France a pu le voir en fin de première période.

Mais le problème est toujours le même pour Del Bosque: sa sélection, manque sans doute toujours d'un vrai buteur. Diego Costa est encore apparu en mode diesel au Stade de France et a d'ailleurs été sorti à la 67ème.

Les Bleus version Deschamps ont eux prolongé leur nouvelle histoire d'amour devant un public toujours sous le charme.

Fifa.com (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 5 Sep - 13:17

L'Italie se rachète, l'Espagne s'inquiète



Après la revanche entre les deux finalistes de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™, quatre équipes qui ont atteint la finale des éditions 2006 et 2010 de l'épreuve mondiale retrouvaient les pelouses pour la première fois depuis leur retour du Brésil.

L'Italie, championne du monde en 2006 et l'Espagne, vainqueur en 2010, espéraient effacer leur contre-performance face à deux adversaires, les Pays-Bas et la France respectivement, particulièrement en jambes en Amérique du Sud. FIFA.com revient sur les rencontres amicales du 4 septembre aux quatre coins de la planète.

L'affiche
Italie 2:0 Pays-Bas
Buts : Ciro Immobile (3'), Daniele de Rossi (10' s.p.)

Pour l'Italie comme pour les Pays-Bas, c'est le début d'une nouvelle ère. La Squadra azzurra est désormais dirigée par Antonio Conte, dont c'était la grande première au poste de sélectionneur, dans la ville même - Bari - où il a fait ses premiers pas comme technicien. Côté néerlandais, Guus Hiddink entamait son deuxième mandat à la tête de la sélection 27 ans après avoir débuté dans le métier.

Dès la troisième minute, Ciro Immobile surgit dans le dos de Bruno Martins Indi. Après avoir contrôlé un long ballon millimétré de Leonardo Bonucci, il évite le gardien Jesper Cillessen et ouvre le score pour les Transalpins. Cinq minutes plus tard, l'ancien patron de la Juve a de nouveau l'occasion de se réjouir. Dans la surface batave, Martins Indi fait faute sur Simone Zaza, dont c'étaient les grands débuts en sélection. Le défenseur du FC Porto est sanctionné d'un carton rouge et dans la foulée, le capitaine Daniele De Rossi transforme le penalty.

La première période est à sens unique, grâce en particulier au partenariat efficace entre Immobile et Zaza. En l'absence d'Arjen Robben, blessé, les médaillés de bronze de Brésil 2014 semblent à court de moyens pour réagir. Après la pause, Robin van Persie tente une reprise de volée alors qu'il avait sans doute mieux à faire devant Salvatore Sirigu. Mais Immobile, Zaza et Mattia Destro, entré en cours de jeu, obtiennent des occasions franches et auraient pu alourdir le score pour l'équipe de Conte, saluée par une standing ovation au coup de sifflet final.

Les autres matches

L'Espagne se déplaçait en France avec comme objectif de se refaire une santé après son élimination inattendue au premier tour de la dernière Coupe du Monde. Sans les milieux de terrain Xavi et Xabi Alonso, qui ont tous les deux pris leur retraite internationale, les hommes de Vicente Del Bosque n'ont pas été en mesure de rivaliser avec ceux de Didier Deschamps. Le seul but de la rencontre a été l'œuvre de Loïc Rémy, sur un bon service de Mathieu Valbuena. Les Bleus s'imposent 1:0.

Elle aussi quart de finaliste lors de la dernière édition de la grand-messe du football mondial, la Belgique l'a facilement emporté sur l'Australie, 2:0. Après une frappe sur la barre de Kevin De Bruyne, Dries Mertens prend à défaut le gardien australien Mat Ryan, qui évolue au Plat pays, au Club Brugge. Le deuxième but des Diables Rouges sera inscrit par Axel Witsel.

La Suède a dominé l'Estonie 2:0, grâce à un doublé de son capitaine Zlatan Ibrahimovic. Doublé également pour Vedad Ibisevic, qui aide la Bosnie-et-Herzégovine à battre le Liechtenstein 3:0. Mario Mandzukic a lui aussi inscrit son nom à deux reprises au tableau d'affichage. Le nouvel attaquant de l'Atlético de Madrid a permis à la Croatie de l'emporter 2:0 face à Chypre.

Adam Nemec a offert à la Slovénie une victoire sur Malte 1:0 en marquant en première période. Plus à l'est, devant un Tadjikistan vite réduit à dix, le Bélarus n'a fait aucun détail (6:1). Mauvaise soirée pour les équipes du Moyen-Orient, avec les défaites de l'Irak et de la Jordanie, 2:0 à chaque fois, face au Pérou et à l'Ouzbékistan respectivement. Enfin, la RP Chine a battu le Koweït 3:1.

Le joueur

Zlatan Ibrahimovic (SWE)

L'attaquant de la Suède a révélé récemment qu'il mettrait sans doute un terme à sa carrière internationale d'ici deux ans. En attendant, il a inscrit deux nouvelles réalisations contre l'Estonie, dont une déviation astucieuse du talon qui a terminé au fond des filets. Grâce à ce doublé, le joueur du Paris-Saint-Germain est devenu le meilleur buteur de l'histoire du football suédois. Avec 50 réalisations, Ibrahimovic dépasse le record qui appartenait jusque-là à Sven Rydall.

Le but
Belgique 2:0 Australie, Axel Witsel (77')

À une exception près, le gardien australien Ryan avait jusque-là repoussé toutes les tentatives belges. Mais à la 77ème minute, Witsel reçoit un ballon intelligent de Nacer Chadli sur le flanc gauche. Le milieu de terrain du Zénith Saint-Pétersbourg repique vers le centre et du bord de la surface, déclenche une frappe imparable du gauche.

La stat
48 - Comme le nombre de secondes qui s'étaient écoulées après le coup d'envoi quand Ibisevic a ouvert le score pour la Bosnie-et-Herzégovine contre le Liechtenstein, inscrivant ainsi le but plus rapide de l'histoire du football bosnien. Bien servi par Sejad Salihovic, son ex-coéquipier à Hoffenheim, Ibisevic, premier buteur de l'histoire des Zmajevi en Coupe du Monde, a battu Peter Jehle pour inscrire de nouveau son nom dans le livre des records de son pays.

Les résultats
RP Chine 3:1 Koweït
Ouzbékistan 3:0 Jordanie
Bélarus 6:1 Tadjikistan
Slovaquie 1:0 Malte
Irak 0:2 Pérou
Suède 2:0 Estonie
Bosnie-et-Herzégovine 3:0 Liechtenstein
Croatie 2:0 Chypre
Belgique 2:0 Australie
Italie 2:0 Pays-Bas
France 1:0 Espagne

Fifa.com (05/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 5 Sep - 19:59

Uruguay 2 - Japon 0
L'Uruguay domine le Japon




Le Mexicain Javier Aguirre, remplaçant de l'Italien Alberto Zaccheroni à la tête du Japon, a effectué sa première sortie par une défaite face à l'Uruguay d'Edinson Cavani, victorieuse 2 à 0, vendredi à Sapporo.

"L'Uruguay est une équipe très forte et on ne peut pas se permettre de commettre des erreurs défensives. Ou alors, ils nous punissent", a commenté le technicien mexicain.

Le but d'Edinson Cavani, à la 34e minute, illustre parfaitement l'analyse du sélectionneur. Après avoir récupéré un ballon perdu par le défenseur Tatsuya Sakai, Diego Rolan a servi intelligemment Cavani qui n'a laissé aucune chance au gardien Kawashima.

"Nous avons commis deux erreurs et ils ont marqué deux fois, et c'est terminé. Nous devrons vraiment travailler notre concentration en défense", a ajouté Aguirre.

Toujours privée de Luis Suarez, qui purge sa longue suspension après sa morsure sur l'Italien Chiellini au Mondial, l'Uruguay a marqué le deuxième but par Abel Hernandez (71) en reprenant un ballon repoussé par Kawashima, abandonné par sa défense.

Le champion d'Asie n'a eu qu'une occasion très nette de réduire le score. Mais la frappe de Yoshiniro Muto a heurté la barre transversale (88e).

Le Japon affrontera notamment le Brésil à Singapour le 14 octobre avant la défense de son titre continental en janvier.

Aguirre, 55 ans, a succédé à l'Italien Alberto Zaccheroni, qui avait démissionné après l'élimination du Japon au premier tour du Mondial-2014.

Fifa.com (05/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 5 Sep - 20:13

Corée du Sud 3 - Venezuela 1
La République de Corée bat le Venezuela




La Corée du Sud a battu le Venezuela 3 à 1 en match amical au stade de Pucheon, près de Séoul, vendredi, le jour de l'annonce de la nomination de son nouveau sélectionneur, l'Allemand Uli Stielike.

Le Venezuela avait ouvert la marque par Salomon Rondon (21e). Les Coréens ont d'abord égalisé par Lee Myung-joo (33e) avant le but de la victoire signé Lee Dong-gook (53e, 64e).

Ex-international allemand, Uli Stielike a été nommé vendredi avec l'objectif d'emmener la Corée du Sud au Mondial-2018, organisé en Russie.

Buts

Corée du Sud: Lee Myung-joo (33), Lee Dong-gook (53, 64)
Venezuela: Rondon (21)

Fifa.com (05/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Sam 6 Sep - 14:02

Brésil 1 - Colombie 0
Neymar remet le Brésil sur les rails




Le Brésil a réussi son retour, après son humiliation face à l'Allemagne en demi-finale de son Mondial (7-1), en battant la Colombie (1-0) grâce au retour décisif de l'enfant prodige Neymar, vendredi soir à Miami en match amical.

La victoire était importante pour une Seleçao en quête de rachat et d'une confiance perdue, après le naufrage du Minerazo, la plus grande déroute du football brésilien en un siècle de football.

D'autant que pour son premier match à la tête de la Seleçao, le revenant Dunga, qui a succédé à Luiz Felipe Scolari, avait renouvelé sa confiance à sept des titulaires de la déroute historique face à l'Allemagne, pariant sur la révolte des joueurs. Cette rencontre marquait également le retour du jeune podige Neymar, grièvement blessé au dos face à la même Colombie en quart de finales du Mondial et qui avait ensuite si cruellement manqué au Brésil.

Pour sa 55e sélection, le jeune attaquant du Barça (22 ans) a honoré son premier brassard en concrétisant la domination brésilienne en fin de match sur coup franc (82). Il a crucifié le gardien colombien d'une superbe frappe enroulée dans la lucarne après un faute de la Colombie emmenée par son créateur Jaime Rodriguez. L'attaquant vedette colombien Falcao, de retour de blessure, a été laissé sur le banc.

L'attaquant brésilien Tardelli (Atletico-Minerao), l'une des surprises de la convocation de Dunga, aurait même pu alourdir la marque sur un ballon repoussé par le gardien brésilien après un bel enchaînement de l'attaque brésilienne (24) lancé par Oscar.

Le Brésil avait sombré émotionnellement pendant le Mondial à plusieurs reprises et étalé de nombreuses lacunes au milieu de terrain. Mercredi soir, il a appliqué à la lettre les consignes de Dunga, l'ancien rugueux défenseur de la Seleçao championne du monde en 1994 et qui a déjà dirigé le Brésil comme entraîneur de 2006 2010.

Regonfler le moral
Combatif et conquérant, il a exercé un pressing constant sur les Colombiens, tentant de les prendre de vitesse dans la transmission en avant vers Neymar et Tardelli qui permutaient constamment. Cette vivacité a contraint les Colombiens à commettre de nombreuses fautes, sanctionnées par une avalanche de cartons dont un rouge en 2e mi-temps.

Mais les Brésiliens se sont souvent montrés brouillons à la finition. Et ils se sont exposés aux contres de Colombiens animés d'esprit de revanche pour ce remake du quart de finale du Mondial brésilien que la Seleçao avait emporté dans la souffrance (2-1).

Le Brésil de la nouvelle ère Dunga va tenter de confirmer mardi contre l'Equateur à New York avant d'affronter en novembre son meilleur ennemi, l'Argentine de Messi, finaliste malheureuse du Mondial face à l'Allemagne.

Lors de la préparation, Dunga s'est efforcé de regonfler le moral de ses troupes, en leur rappelant qu'il avait été le capitaine honni de la Seleçao lors du Mondial 1990 avant de remporter l'édition suivante en 1994 aux Etats-Unis.

Fifa.com (06/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Lun 8 Sep - 17:34

Serbie 1 - France 1
Léger coup d'arrêt pour les Bleus




L'équipe de France, profondément remaniée, n'a pas réussi à capitaliser sur son beau succès de jeudi contre l'Espagne et a subi un petit coup d'arrêt en concédant le nul en Serbie (1-1), dimanche à Belgrade en amical.

Trois jours à peine après s'être offerts le scalp des ex-champions du monde espagnols au Stade de France (1-0), les Bleus n'ont pas démérité. Mais les nombreux changements (7) effectués par le sélectionneur Didier Deschamps ont fait leur effet et après une ouverture du score rapide signée Paul Pogba (14e), un missile d'Aleksander Kolarov (80e) les a empêchés de quitter la Serbie sur une victoire.

Pas de quoi ternir la belle dynamique française sur la route de l'Euro-2016 organisé à la maison, les "coiffeurs" n'ayant pas été ridicules. Mais il leur a peut-être manqué un peu de réserve physique et un zeste de concentration pour repartir victorieux de Belgrade.

Appliqués, sérieux et rarement pris de panique, il n'a tenu à pas grand chose pour que l'élan des derniers mois et de la Coupe du monde (quart de finale) soient sauvegardés.

Hormis la défaite en quart de finale du Mondial contre le futur vainqueur allemand (1-0), personne n'a pu résister aux Bleus sur leurs 12 dernières rencontres: c'est sans doute ce que retiendra le sélectionneur à l'heure de quitter Belgrade.

Pogba s'affirme encore
Deschamps avait pris un petit risque en faisant souffler la plupart de ses titulaires et en faisant pas moins de sept modifications par rapport à la formation qui avait dominé la Roja. Longtemps, cela ne s'est pas trop vu face aux Serbes de Dick Advocaat, qui avaient eux aligné leur onze-type.

L'ambiance de l'enceinte du Partizan de Belgrade, à moitié remplie, n'avait, il faut dire, pas de quoi effrayer les remplaçants bleus, qui n'ont été réellement secoués que sur quelques coups de pied arrêtés ou des tentatives lointaines, comme ce beau coup franc de Stefan Mitrovic (66e), détourné par Hugo Lloris en corner, avant le coup de canon fatal de Kolarov.

Le but rapide inscrit par Pogba, la nouvelle star du football français et l'un des quatre rescapés de jeudi au coup d'envoi (avec le capitaine Lloris, le défenseur Raphaël Varane et le milieu Moussa Sissoko), avait donné le ton et parfaitement lancé les Français, coupant d'entrée les jambes serbes, qui auront mis une bonne heure à s'en remettre.

En dépit du nul concédé, tout n'est pas à jeter sur cette rencontre. La 4e réalisation en 18 capes de Pogba, une reprise seul au second poteau à la suite d'un corner de Rémy Cabella, a ainsi prouvé que celui-ci commençait à s'imposer comme le boss de cette équipe de France lancée dans un long marathon préparatoire en vue de l'Euro.

Son but ne doit rien à un exploit technique mais il est le symbole de sa prise de pouvoir en sélection, déjà visible jeudi au SDF.

Rémy trop timide
L'aisance de Pogba n'est pas à proprement parler une surprise. Voir des jeunes comme Rémy Cabella (3e sélections) ou Morgan Schneiderlin (4e sélection) faire preuve d'autant de facilité n'allait en revanche pas forcément de soi, même si le caractère sans enjeu du match a facilité leur intégration.

Le bilan de Loïc Rémy est plus mitigé. L'unique buteur contre l'Espagne a cette fois eu le privilège de commencer. Mais le tout frais attaquant de Chelsea n'a pas saisi l'occasion de prouver qu'il pouvait être autre chose qu'un joker.

Deschamps avait réclamé samedi plus d'agressivité de sa part. Il n'a pas été totalement entendu, Rémy, malgré quelques occasions (9e, 55e), ayant été un peu trop timide pour mettre en danger la cage serbe.

Jérémy Mathieu a été l'autre "remplaçant" à tirer son épingle du jeu. Lancé en défense centrale, le néo-Barcelonais a fait oublier sa dernière cape, le 9 juin 2013 au Brésil où il avait été asphyxié côté gauche par le surpuissant Hulk (défaite 3-0 en amical). Ce qui fait de l'ancien joueur de Valence une alternative crédible en dehors du quatuor de "mondialistes" Varane, Sakho, Koscielny, Mangala.

Dommage que ce but de Kolarov soit venu quelque peu gâcher ce beau tableau.

Fifa.com (07/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum