Intenational Friendlies

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 25 Mar - 20:10

France-Brésil : La tête dans les étoiles



Le Brésil de Neymar, les possibles grands débuts de Fekir sous les yeux de Zidane et Henry: c'est une soirée de gala qui attend l'équipe de France pour sa première sortie de l'année, jeudi au Stade de France, avec pour mission d'entretenir la dynamique dans l'optique de l'Euro-2016.

Les Bleus ne pouvaient pas rêver mieux pour leur rentrée que de se mesurer à un adversaire de ce calibre. La Seleçao a beau être en reconstruction depuis sa Coupe du monde cauchemardesque, elle fascine toujours autant et Didier Deschamps n'aura pas de mal à trouver les mots justes pour motiver ses troupes.

Coincée entre des échéances décisives dans leurs championnats et les ultimes tours de coupes d'Europe, cette parenthèse internationale dépourvue d'enjeu immédiat ne tombe pas au meilleur moment pour les Français. Mais la simple évocation du mot "Brésil" suffit pour aiguiser les appétits.

Quand on pense à France-Brésil, reviennent en mémoire les images d'affrontements légendaires en demi-finales (1958) ou quarts de finales de Mondial (1986, 2006) et bien évidemment cette finale de 1998 qui a porté les Bleus sur le toit du monde et reste toujours en travers de la gorge des auriverde.

Le destin a d'ailleurs bien fait les choses puisque ce sont les deux capitaines de ce fameux 12 juillet 1998 qui dirigent aujourd'hui leurs pays. D'un côté Didier Deschamps, celui qui a réussi à redonner du souffle à la France et à la replacer sur l'échiquier international après un quasi sans-faute en 2014. De l'autre, Dunga, chargé de faire oublier l'humiliation de la dernière Coupe du monde et de reconstruire le Brésil sur les cendres du 7-1 concédé en demi-finale face à l'Allemagne.

Une concurrence à aiguiser
Pour ajouter à la charge symbolique de cette rencontre de prestige, la Fédération française de football a également prévu de rendre hommage avant le coup d'envoi aux "centenaires" (en nombre de sélections) Thierry Henry, Marcel Desailly, Zinédine Zidane, Patrick Vieira, Didier Deschamps (seul Lilian Thuram n'ayant pu se libérer).

Deschamps ne souhaite pourtant pas dévier de sa trajectoire et que tout ce cérémonial occulte l'essentiel: la préparation de l'Euro. Invaincue depuis sa défaite en quart de finale du Mondial contre le futur vainqueur allemand (1-0), l'équipe de France s'est depuis notamment offert deux nations de référence à domicile, l'Espagne (1-0) et le Portugal de Cristiano Ronaldo (2-1).

Dominer le Brésil, en plein chantier dans l'optique de la Copa America (11 juin-4 juillet au Chili) et qui reste sur une nette victoire face aux Bleus (3-0, le 9 juin 2013 à Porto Alegre), ne ferait qu'embellir un peu plus le tableau à 15 mois de l'Euro.

L'absence de quatre titulaires (Lloris, Pogba, Cabaye, Debuchy) rend la tâche un peu plus délicate mais le sélectionneur espère de leurs remplaçants du culot pour accentuer la concurrence d'ici le tournoi continental.

Fekir sur le banc ?
Dans la catégorie des tauliers, c'est surtout Karim Benzema qui est attendu. En grande forme avec le Real Madrid, l'attaquant n'a plus marqué en bleu depuis le 11 octobre contre le Portugal. Son statut d'avant-centre N.1 ne se discute pas mais ce sont surtout ses statistiques (77 sélections, 25 buts) et son quart de finale raté au Brésil qui entretiennent le malentendu.

En défense, Deschamps enregistre le retour de Mamadou Sakho. Le héros du barrage retour de la Coupe du monde (doublé contre l'Ukraine le 19 novembre 2013) en a terminé avec ses pépins physiques et pourrait reformer la charnière centrale attitrée de l'équipe de France avec Raphaël Varane. A moins que Laurent Koscielny, performant avec Arsenal, ne soit préféré au joueur de Liverpool.

Le prodige lyonnais Nabil Fekir sera l'autre attraction côté français. Après avoir fait durer le suspense avant d'opter définitivement pour la France au détriment de l'Algérie, la révélation de la saison en Ligue 1 est tout près de connaître sa première cape.

Deschamps devrait logiquement aligner son meilleur onze face aux Brésiliens et laisser les essais pour le match contre le Danemark, dimanche à Saint-Etienne. Mais Fekir pourrait bien avoir du temps de jeu en fin de partie au Stade de France. Quoi de mieux que le Brésil pour des débuts internationaux ?

Fifa.com (25/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 26 Mar - 9:44

Allemagne 2 - Australie 2
Podolski arrache le nul pour l'Allemagne




L'Allemagne championne du monde a arraché le match nul face à l'Australie (2-2) pour ses débuts 2015, grâce à un but de Lukas Podolski en fin de partie, en match amical mercredi à Kaiserslautern.

L'équipe expérimentale alignée par Joachim Löw, privée notamment du portier Manuel Neuer et où Bastian Schweinsteiger n'a fait son retour que sur le banc, a souffert face à des champions d'Asie joueurs et sans complexe.

Löw devrait récupérer Neuer, et trouver la bonne formule, dès dimanche en Georgie pour ne pas rater la reprise des qualifications à l'Euro-2016 dans un groupe D où l'Allemagne est devancée de deux points par la Pologne.

Les deux équipes ont observé une minute de silence avant le coup d'envoi, et leurs joueurs portaient un brassard noir, en hommage aux 150 victimes du crash de l'avion allemand survenu la veille dans les Alpes françaises.

Après quelques frayeurs sur des contres australiens dans le premier quart d'heure, la partie semblait bien engagée pour l'équipe de Löw lorsque Khedira a servi en profondeur Reus, qui lançait la jambe droite pour ouvrir la marque (17), son 8e but en sélection.

Pas de quoi impressionner toutefois un adversaire toujours tourné vers l'offensive, et récompensé cinq minutes avant la pause. Une balle perdue par Özil, un centre de la gauche, et Troisi catapultait de la tête le ballon de l'égalisation dans les filets (1-1).

Ce but a mis à mal l'expérience allemande d'une défense à trois, qui n'aura duré qu'une période. Et un second a suivi cinq minutes après le retour des vestiaires: sur coup franc, Jedinak contournait le mur allemand d'un ballon que Zieler ne pouvait que détourner dans ses filets (1-2, 50).

Les Allemands faisaient alors le forcing après l'heure de jeu, tout en s'exposant aux contres rapides des Australiens comme celui de Troiki qui manquait le but du KO (71).

La libération est venue des remplaçants. Schürrle, entré à la place de Bellarabi (63), servait Podolski pour l'égalisation (81), répondant à la confiance de son sélectionneur en dépit de son manque de temps de jeu à l'Inter Milan.

Fifa.com (25/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 26 Mar - 9:47

France-Brésil, une rentrée de gala



Que rêver de mieux qu'un France-Brésil pour débuter l'année? Les Bleus retrouvent leur rival préféré pour un match amical de prestige qui pourrait marquer les grands débuts de Nabil Fekir, jeudi au Stade de France, avec toujours l'Euro-2016 en ligne de mire.

Michel Platini, l'un des bourreaux de la Seleçao en quart de finale du Mondial-86, a planté le décor. "Normalement, on bat le Brésil. En France, on peut souffrir contre n'importe qui, mais normalement on les bat", a déclaré avec le sourire le président de l'UEFA en marge du congrès de l'instance européenne, mardi à Vienne. L'ancien capitaine et N.10 des Bleus connaît bien ses classiques. Si l'Allemagne peut être considérée comme le cauchemar de l'équipe de France, le Brésil est à jamais associé aux plus belles heures de son histoire en Coupe du monde (demi-finale en 1958, quarts de finale en 1986 et 2006, finale en 1998).

Certes, le dernier duel avait largement tourné en faveur des Brésiliens (3-0 en juin 2013 en amical à Porto Alegre). Mais Michel Platini peut compter sur Didier Deschamps pour rétablir la balance et refaire un mauvais coup à Dunga, capitaine des Auriverde un certain 12 juillet 1998 dans la même enceinte et devenu lui aussi sélectionneur de son pays. Comme s'il fallait encore ajouter au prestige de ce face-à-face, la Fédération française de football a décidé d'honorer avant le coup d'envoi les joueurs à plus de 100 sélections (Henry, Desailly, Deschamps, Zidane, Vieira, seul Thuram manquant à l'appel). Une cérémonie est notamment prévue dans un salon du Stade de France en présence du président de la République François Hollande avant une présentation au public.

Le test Neymar
Les jeunes troupes de Didier Deschamps, invaincues depuis leur défaite en quart de finale du Mondial-2014, espèrent justement imiter leurs glorieux aînés dans 15 mois lors du Championnat d'Europe organisé à la maison. Se frotter au Brésil de Neymar permettra de mieux situer leur potentiel après de brillantes démonstrations face à l'Espagne (1-0) et au Portugal de Cristiano Ronaldo (2-1).

La défection de plusieurs cadres (Lloris, Pogba, Cabaye, Debuchy) ne facilite pas la tâche du sélectionneur, mais celui-ci a tout de même récupéré en défense le héros du barrage retour Mamadou Sakho. Le joueur de Liverpool en a terminé avec ses pépins physiques et pourrait reformer la charnière centrale attitrée de l'équipe de France avec Raphaël Varane.

Nabil Fekir sera aussi l'une des grandes attractions de la soirée. Le prodige lyonnais de 21 ans ne devrait pas débuter le match, Deschamps ayant la volonté d'aligner la meilleure équipe possible avant de faire tourner dimanche contre le Danemark à Saint-Etienne. Mais deux semaines après avoir choisi les Bleus au détriment de l'Algérie au terme d'un long feuilleton, la révélation de la saison en Ligue 1 (11 buts, 7 passes décisives) pourrait connaître une promotion internationale express en fin de partie.

Côté brésilien, il faudra bien sûr surveiller la pépite Neymar, le nouveau capitaine d'une Seleçao reprise en main par Dunga et qui tente de tourner la page après l'humiliation du Mondial à domicile et du 7-1 concédé face à l'Allemagne en demi-finale.  La méthode de l'ex-capitaine commence à payer: six victoires en six rencontres, 14 buts inscrits et un seul encaissé, agrémentés d'un succès de prestige contre l'ennemi juré argentin (2-0).

Les esthètes ont beau s'arracher les cheveux devant ses choix tactiques, comme lors de son premier passage à la tête de l'équipe nationale de 2006 à 2010, Dunga reste droit dans ses bottes avec comme premier objectif, s'imposer sur le continent lors de la Copa America (11 juin-4 juillet au Chili), avant de partir à la reconquête de la Coupe du monde en 2018 en Russie. Exactement ce que rêve de réaliser Deschamps avec les Bleus.

Fifa.com (26/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 26 Mar - 21:09

Qatar 1 - Algérie 0
L'Algérie surprise au Qatar




L'Algérie, battue 1-0 par la modeste équipe du Qatar qui organisera la Coupe du monde 2022, jeudi en amical à Doha, n'a toujours pas digéré son élimination prématurée lors de la Coupe d'Afrique des nations 2015.

Sans Nabil Fekir, préconvoqué dans un premier temps pour disputer cette rencontre avant de faire volte-face en faveur de la France, mais avec son coéquipier lyonnais Rachid Ghezzal, appelé pour la première fois, l'Algérie rate sa rentrée trois mois après sa déception à la CAN-2015.

Eliminés sans gloire en quart de finale par le futur vainqueur, la Côte d'Ivoire, malgré un statut d'archi-favori, les hommes de Christian Gourcuff paraissent méconnaissables et incapables de se hisser au niveau de leur performance historique réalisée au Mondial 2014 au Brésil, avec un huitième de finale à la clé.

Malgré l'absence d'une armada de joueurs étrangers confirmés comme dans sa sélection nationale de handball, finaliste du dernier Mondial à domicile, le Qatar, modeste 109e nation Fifa, a su poser des problèmes à la meilleure équipe africaine (18e au classement Fifa).

Dans un stade vide et sans ambiance, à des années lumières de la ferveur d'un Mondial ou d'une CAN, le Qatar de l'Algérien Djamel Belmadi, un ancien N.10 de... l'Algérie, a fait la décision en première mi-temps.

Dès la 26e minute, Ismaël frappait le poteau et donnait un premier avertissement sérieux pour l'Algérie. Six minutes plus tard, Ali Asadalla concrétisait la domination qatarienne en se baladant dans l'axe central de la défense algérienne, complètement passive tout au long de la rencontre (32e).

En dépit de ses habituel titulaires Yacine Brahimi ou Faouzi Ghoulam, les Algériens, en difficulté sur le plan physique, n'ont jamais su imposer leur jeu pour arracher au moins un nul.

En fin de match, les Qatariens auraient même pu alourdir le score sans une parade de classe de leur gardien Azzeddine Doukha (89e).

Fifa.com (26/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 27 Mar - 11:47

France 1 - Brésil 3
Le Brésil refroidit les Bleus




L'équipe de France n'a pas tenu le choc face au Brésil de Neymar pour sa rentrée en 2015 et a subi une sévère défaite (3-1), sa première depuis le Mondial-2014, jeudi en amical au Stade de France.

Le coup est rude pour Didier Deschamps et sa troupe qui avaient jusqu'ici réussi un sans-faute sur la route de l'Euro-2016 organisé à la maison. Mais les Bleus sont tombés sur une seleçao revancharde et bien décidée à tourner la page de sa Coupe du monde cauchemardesque et du 7-1 concédé en demi-finale contre l'Allemagne.

Ce succès ne consolera pas le nouveau sélectionneur brésilien Dunga de son revers sur la même pelouse en finale du Mondial, un certain 12 juillet 1998. Mais il confirme le renouveau et le nouveau souffle qu'il est parvenu à redonner à son équipe nationale.

Deschamps avait lui parfaitement entamé sa campagne pour le Championnat d'Europe et marqué les esprits avec deux victoires de prestige contre l'Espagne (1-0) et le Portugal (2-1). Il doit quelque peu déchanter et peut mesurer le chemin qui reste encore à parcourir à ses jeunes joueurs pour espérer brandir le trophée continental tant convoité dans 15 mois.

Sous les yeux des 5 "centenaires" en bleu honorés avant le coup d'envoi (Zinédine Zidane, Thierry Henry, Didier Deschamps, Patrick Vieira, Marcel Desailly), les Français ont montré leurs limites actuelles, même si le caractère sans enjeu de la rencontre doit nuancer l'analyse.

La relève a encore du boulot pour marcher sur les pas de ces glorieux anciens alors que pour le Brésil, tous les voyants sont de nouveau au vert avant la Copa America en juin au Chili.

Le coup de tête de Raphaël Varane (21e) avait pourtant fait espérer une issue positive pour les Français mais Oscar a rétabli l'équilibre juste avant la pause (40e) avant que la pépite Neymar ne crucifie Steve Mandanda d'une magnifique frappe sous la barre après un excellent service de Willian (57e). Luiz Gustavo n'a fait qu'amplifier la défaite des Bleus d'une tête croisée à la suite d'un corner (69e).

Une défense à blâmer
Privée de plusieurs titulaires (Lloris, Pogba, Cabaye, Debuchy) et assez démunie au milieu, l'équipe de France n'a pas longtemps fait illusion sur le plan technique et son entrejeu expérimental Sissoko-Schneiderlin-Matuidi (déjà testé en Arménie en octobre) n'a pas tenu la distance. C'est surtout l'absence de Paul Pogba, blessé à la cuisse, qui a été la plus préjudiciable, démontrant par l'absurde tout ce qui manque aux Bleus quand le métronome de la Juventus Turin est indisponible.

Mais la défense est aussi à blâmer. En récupérant Mamadou Sakho après plusieurs mois de blessures, Deschamps avait enfin la possibilité d'aligner sa charnière centrale fétiche (Varane-Sakho), dont la dernière apparition en bleu remontait à septembre face à la Roja. Le duo a raté son retour.

Si Varane a inscrit son 2e but en 18 sélections, il a étalé beaucoup de fébrilité et n'est pas exempt de tout reproche sur les premier et troisième buts brésiliens. En difficulté au Real Madrid, il ne s'est pas rassuré sur le plan international.

Son coéquipier madrilène Karim Benzema est également passé au travers. Promu capitaine avec le forfait de Hugo Lloris, il était censé faire profiter la sélection de sa belle forme en club. Las, l'ancien lyonnais a beau être toujours à l'aise balle au pied, il lui manque toujours ce côté tueur devant le but, déjà visible au cours des matches couperets du Mondial.

Il a ainsi manqué deux énormes opportunités (7e, 58e), qui auraient pu faire basculer le sort du match. Le contraste avec la redoutable efficacité des Brésiliens a été saisissant.

Les premiers pas en équipe de France de Nabil Fekir (76e), plus de deux semaines après avoir finalement opté pour les Bleus au détriment de l'Algérie, a quelque peu réveillé le Stade de France et le prodige lyonnais de 21 ans est entré dans la partie avec beaucoup de culot. Mais son apprentissage du plus haut niveau reste à faire et il n'a logiquement pas pu endosser si rapidement l'habit du héros.

Les Bleus vont désormais revenir à l'ordinaire de leur préparation avec un amical dimanche face au Danemark à Saint-Etienne. L'objectif sera simple: effacer au plus vite cette cruelle déconvenue pour garder le moral haut sur la route du Championnat d'Europe.

Fifa.com (26/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Ven 27 Mar - 23:24

Japon 2 - Tunisie 0
Le Japon d'Halilhodzic bat la Tunisie




Le Japon a battu la Tunisie 2-0 en match amical vendredi à Oita (ouest du Japon) pour sa première sortie sous la direction du Bosnien Vahid Halilhodzic, son nouveau sélectionneur, entré en fonction mi-mars.

La victoire a été signée en fin de rencontre par les remplaçants Shinji Okazaki, l'attaquant de Mayence, et Keisuke Honda, le milieu de l'AC Milan, entrés après l'heure de jeu.

Halilhodzic, 62 ans, qui a mené l'Algérie en 8e de finale de la Coupe du monde pour la première fois de son histoire, en 2014 au Brésil, a succédé à la tête du Japon au Mexicain Javier Aguirre, limogé en février.

Ancien buteur de Nantes et du Paris SG, il a entraîné l'équipe duy PSG, Lille et Rennes, puis le Rajah Casablanca au Maroc, Trabzonspor (Turquie), Al Ittihad Djeddah (Arabie Saoudite), la Côte d'Ivoire et le Dinamo Zagreb (Croatie).

Fifa.com (27/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Sam 28 Mar - 8:30

Jamaïque 2 - Venezuela 1
La Jamaïque bat le Venezuela




La Jamaïque a battu le Venezuela 2 à 1 (mi-temps: 1-1) en match amical vendredi à Montego Bay.

Buts
Jamaïque : G.Barnes (14'), Mattocks (58')
Venezuela : Cichero (12')

Fifa.com (28/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 29 Mar - 11:10

Maroc 0 - Uruguay 1
L'Uruguay bat le Maroc




L'Uruguay a battu le Maroc 1-0 (mi-temps: 0-0) en match amical samedi à Agadir, sur un but d'Edinson Cavani à la 51ème minute sur penalty.

Fifa.com (28/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 29 Mar - 11:12

Sénégal 2 - Ghana 1
Le Sénégal bat le Ghana




Le Sénégal a battu le Ghana 2 à 1 (mi-temps: 0-0) samedi au Havre, en match amical.

Buts
Sénégal : Konaté (66e, 76e)
Ghana : Boakye (84e)

Fifa.com (28/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 29 Mar - 11:20

Argentine 2 - Salvador 0
L'Argentine sans Messi domine le Salvador




L'Argentine, sans son maître à jouer Lionel Messi, ménagé, s'est imposée 2 à 0 (mi-temps: 0-0) face au Salvador en match amical samedi à Washington.

Les buts argentins ont été marqués en seconde période par Ever Banega (54) et Federico Mancuello (87).

La rencontre s'est déroulée devant 55.000 spectateurs dans un climat hivernal (0°C). Messi, la star du FC Barcelone et du football mondial, n'a pas participé à la rencontre.

Il avait rejoint le rassemblement de l'Albiceleste diminué par un coup reçu au pied droit lors du clasico entre le Barça et le Real Madrid (2-1).

Des examens réalisés à Washington avaient toutefois montré qu'il ne souffrait d'aucune lésion. "Il a essayé de s'entraîner vendredi et ce n'était pas très concluant. On ne prend pas de risque avec la santé d'un joueur", a expliqué Gerardo Martino, le sélectionneur de l'Argentine.

"Je ne peux pas garantir qu'il pourra jouer dans trois jours", a-t-il prévenu.

L'Argentine doit en effet encore rencontrer à East Rutherford (New Jersey) l'Equateur mardi dans le cadre de sa préparation à la Copa America qui se déroulera du 11 juin au 4 juillet au Chili.

Fifa.com (29/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 29 Mar - 11:24

Mexique 1 - Equateur 0
Le Mexique vient à bout de l'Equateur




Le Mexique a difficilement battu l'Equateur 1 à 0 (mi-temps: 1-0) en match amical samedi à Los Angeles devant 90.000 spectateurs.

Le seul but de la rencontre a été inscrit par Javier Hernandez dit "Chicharito" à la 14e minute, sa première en quatre mois.

L'attaquant, prêté par Manchester United au Real Madrid, n'avait plus marqué depuis le 12 novembre lors d'un match amical contre les Pays-Bas, remporté 3 à 1 à Amsterdam.

Il a inscrit son 39e but en sélection, ce qui en fait le deuxième meilleur buteur de l'histoire de son équipe nationale à égalité avec Cuauhtemoc Blanco et à sept longueurs de Jared Borgetti.

La victoire du Mexique tient également beaucoup à la prestation de son gardien de but Jesus Corona qui a contrarié à trois reprises Miller Bolanos, dont une fois sur penalty à la 73e minute.

Ce match servait de préparation aux deux équipes pour la Copa America 2015 qui aura lieu cet été au Chili et à laquelle le Mexique participera en tant que nation invitée.

Un second match amical est au programme pour les deux équipes mardi, toujours aux Etats-unis: le Mexique sera opposé au Paraguay à Kansas City (Missouri) et l'Equateur défiera l'Argentine à East Rutherford (New Jersey).

Fifa.com (29/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 29 Mar - 22:27

Brésil 1 - Chili 0
Le Brésil se défait du Chili sans briller




Le Brésil a souffert pour dominer 1-0 un Chili volontaire mais brouillon dimanche à Londres, au terme d'un match amical nettement plus rugueux que spectaculaire.

C'est Roberto Firmino qui a inscrit le but brésilien (73e) dans une rencontre âpre et engagée, où les Chiliens voulaient visiblement prendre leur revanche sur la Seleçao qui les avait éliminés en 8e de finale du Mondial, à l'issue des tirs au but.

Depuis la claque estivale reçue par le Brésil en demi-finale face à l'Allemagne, ce n'est pas le match le plus abouti des Auriverde, mais la victoire a le mérite d'entretenir leur dynamique du moment.

Les Chiliens de Sanchez peuvent pourtant avoir des regrets car, même sans grande rigueur, ce sont eux qui ont contrôlé les débats et se sont approchés le plus du but de Jefferson avant que le remplaçant Firmino n'inscrive son 2e but personnel suite à une très belle passe de Danilo (73).

Après les tentatives d'intimidation réussies de Medel sur Neymar, l'équipe de Jorge Sampaoli, nettement plus vivace que lors de sa défaite jeudi contre l'Iran (2-0), grâce au retour de ses cadres Sanchez, Isla et Vidal, a continué de s'approcher en 2e période mais n'a pas été en réussite.

Neymar discret

Cöté brésilien, Neymar aurait certes pu ouvrir le score si son coéquipier du Barça, Claudio Bravo, d'une belle détente, n'avait sauvé son coup-franc vicieux (27).

Ensuite, il a peu à peu disparu des écrans radar et n'a pu inscrire son 9e but en huit matches internationaux.

Largement remanié avec notamment aucun des titulaires présents jeudi contre la France (3-1) au milieu du terrain, l'équipe de Dunga a donc montré un visage moins séduisant même si elle enchaîne sa 8e victoire d'affilée depuis la prise de fonction de son ancien capitaine.

Averti à la 20e minute, Thiago Silva, pourtant rayonnant à Paris, est ainsi passé tout près de l'exclusion après une sortie pied en avant sur Mena (49) alors que sept jaunes ont été distribués, dont cinq pour le Brésil.

Après une ouverture du score reposant plus sur la qualité individuelle que sur l'expression collective, les Brésiliens ont toutefois retrouvé un peu plus d'allant.

Déjà en vue au Stade de France, Jefferson a récidivé d'une belle détente sur un coup franc de Fernandez (86).

Volontaires et travailleurs, les Chiliens concèdent pourtant une 2e défaite d'affilée, et la 3e depuis août. Plus aussi efficaces que l'été dernier, il leur reste quelque mois pour reprendre leurs esprits avant d'organiser la Copa America.

Fifa.com (29/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 29 Mar - 22:33

France 2 - Danemark 0
Les Bleus relèvent la tête




Trois jours après sa sévère défaite face au Brésil (3-1), l'équipe de France, largement remaniée et portée par le duo Lacazette-Giroud, a relevé la tête en dominant le Danemark 2-0 en amical, dimanche à Saint-Etienne.

Didier Deschamps attendait une réaction de ses troupes pour ne pas sombrer dans le doute à 15 mois de l'Euro et il a été parfaitement entendu. Pleins d'envie et résolument tournés vers l'avant, les Bleus ont quelque peu effacé la désagréable impression laissée au Stade de France jeudi.

Le Danemark n'a certes rien à voir avec le Brésil de Neymar mais il fallait vite éteindre ce petit incendie dans le camp français et éviter un nouveau faux-pas qui aurait fait tâche.

Le sélectionneur avait pourtant décidé de rester fidèle à sa logique de préparation du Championnat d'Europe en faisant tourner au maximum son groupe avec pas moins de 8 changements par rapport aux titulaires contre le Brésil. Les "coiffeurs" ont rempli leurs rôles à merveille avec Alexandre Lacazette et Olivier Giroud en tête d'affiche.

Si le buteur lyonnais, meilleur artificier de L1 (23 réalisations), a été conspué par le stade Geoffroy-Guichard à l'annonce de son nom par le speaker ainsi que lors des premières minutes de la rencontre, il a fini par faire taire rapidement les quolibets en ouvrant le score (13e) et son compteur but en bleu. Giroud a doublé la mise en concluant une belle montée de Geoffrey Kondogbia (37e).

Solutions de rechange
Le match a donc été plié en moins de 40 minutes, une sorte de réponse sans appel à la correction subie à Saint-Denis, et Deschamps s'est découvert plusieurs solutions de rechange intéressantes pour le futur.

Lacazette, qui fêtait seulement sa 7e sélection, s'est enfin montré à la hauteur de ses performances en club et aurait même pu corser l'addition sans les interventions décisives de Kasper Schmeichel, le fils de l'ancien portier légendaire de Manchester United (25e, 39e). Giroud, en grande forme avec Arsenal, a lui été fidèle à lui-même: sans génie mais généreux dans l'effort et très utile dos au but.

Son 10e but en 37 capes est venu rappeler qu'il était un finisseur efficace, même s'il est voué à rester dans l'ombre de Karim Benzema en équipe de France. Dimitri Payet, dans tous les bons coups offensifs et pas loin lui aussi d'inscrire son 1er but en bleu (26e), et Kondogbia, passeur décisif et milieu très propre techniquement, ont également marqué des points.

Raphaël Varane, en grande difficulté face à la seleçao, a lui passé une soirée très tranquille avec le brassard de capitaine en l'absence de Hugo Lloris, forfait pour ce rassemblement. Autoritaire dans les duels et propre dans ses relances, il s'est idéalement racheté.

La soirée stéphanoise de Nabil Fekir, lui aussi pris en grippe en tant que Lyonnais par le "Chaudron", a été beaucoup plus mouvementée. Mais la pépite de 21 ans, qui a défrayé la chronique en optant pour les Bleus au détriment de l'Algérie, a démontré des qualités certaines au bout de seulement 2 sélections. Ses dribbles ont fait très mal aux Danois en fin de partie et il a sans doute gagné le droit de revenir en équipe de France.

Tout "bénéf" pour Didier Deschamps qui voit la concurrence s'aiguiser à un peu plus d'un an de l'Euro.

Fifa.com (29/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Lun 30 Mar - 22:27

Italie-Angleterre, un nouveau classique



L'Italie et l'Angleterre, renaissant des cendres d'un Mondial catastrophique, s'affrontent pour la quatrième fois en moins de trois ans, mardi en match amical à Turin.

Avantage "Azzurri". Vainqueurs deux fois en compétition, aux tirs au but en quart de finale de l'Euro-2012 (0-0 a.p., 4 t.a.b. à 2) et au premier tour du Mondial (2-1), les Italiens ont pris l'ascendant psychologique. Mais la forme du moment sourit aux Anglais, qui s'étaient imposés en amical en août 2012 pour la première sélection de Marco Verratti (2-1), symbole de l'Italie de demain comme Harry Kane côté "Trois Lions". Ils ont remporté leurs sept matches depuis le crash au Brésil et ont déjà un pied à l'Euro-2016 en France avec 6 points d'avance en tête du groupe E. L'attaque cartonne avec ses 19 buts, dont 6 pour le seul Wayne Rooney, désormais à deux longueurs seulement du record de Bobby Charlton (49 buts).

Mais Roy Hodgson est privé d'un titulaire par ligne à Turin, et de plusieurs joueurs offensifs, Daniel Sturridge, Danny Welbeck ou Jack Wilshere, et devrait titulariser pour la première fois la "pépite" Harry Kane, 30 buts cette saison depuis celui inscrit contre la Lituanie (4-0) vendredi 79 secondes après son entrée en jeu, pour sa première cape.

Défensivement, malgré les bonnes statistiques (2 buts encaissés), le duo Gary Cahill-Phil Jones est un peu lourd. "Notre défense n'est peut-être pas reconnue à sa juste valeur", estime Rooney, expliquant qu'"elle bouche parfaitement les trous derrière" depuis que l'Angleterre a opté pour un jeu beaucoup plus rapide et agressif, qui découvre un peu trop l'arrière-garde. Si la défense anglaise passe son test le plus important depuis le Mondial, l'Italie cherche elle des certitudes en attaque et au milieu: chacun sa zone de travaux.

Fin de l'état de grâce pour Conte
Après l'état de grâce de quatre victoires initiales, l'équipe d'Antonio Conte a commencé à freiner un peu. Dominée à Milan, elle a sauvé le nul contre la Croatie (1-1), puis elle a souffert pour ne pas perdre en Bulgarie (2-2), samedi. Elle a laissé la première place du groupe H de qualification à l'Euro-2016 aux Croates, et entre-temps n'a battu que poussivement l'Albanie (1-0) en amical. L'orthodoxie du 3-5-2 de Conte commence à entrer dans les têtes, malgré la courte durée des stages, qui ne permettent pas d'approfondir ce système de jeu réclamant beaucoup d'automatismes.

Contre l'Angleterre, le sélectionneur va opérer un roulement d'effectif plus large encore que Hodgson. Il ne devrait garder que son chef de défense, Leonardo Bonucci, et Marco Verratti, qui profite des absences d'Andrea Pirlo (blessé) et Daniele De Rossi (hors de forme) pour tenir un peu la baguette. Conte a surtout des problèmes au milieu, où il est également privé de Claudio Marchisio et Riccardo Montolivo. Verratti devrait être accompagné de Roberto Soriano, entré en jeu à Sofia, et de Marco Parolo. Ignazio Abate et Davide Santon pourraient occuper les couloirs.

En attaque, le duo des débuts de l'ère Conte, Simone Zaza et Ciro Immobile, a marqué un peu le pas en Bulgarie et devrait laisser la place à Graziano Pellé, habitué aux défenses anglaises avec son club de Southampton, et l'"oriundo" Martins Eder, d'origine brésilienne, buteur dès sa première sélection. Bref: beaucoup de nouveaux pour un classique entre deux citadelles du football mondial.

Fifa.com (30/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Lun 30 Mar - 22:33

Algérie 4 - Oman 1
L'Algérie bat Oman




L'Algérie a battu Oman 4 à 1 en match amical de football disputé lundi à Doha.

Buts
Oman : Ali Suliman Al Busaidi ((74)

Algérie : Ishak Belfodil (2, 62), Sofiane Feghouli (24, 61)

Fifa.com (30/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mar 31 Mar - 22:00

Suisse 1 - Etats-Unis 1
Les Etats-Unis tiennent tête à la Suisse




Les Etats-Unis, réduits à dix pour la dernière demi-heure après l'exclusion de l'attaquant Altidore et qui menaient à la pause, ont réussi à tenir tête à la Suisse, obtenant un match nul méritoire (1-1), mardi en match amical à Zurich.

Les Suisses qui s'étaient rassurés en battant (3-0) sans trop forcer l'Estonie, vendredi en match de qualification à l'Euro-2016, sont apparus fantomatiques en première période avec une équipe largement remaniée, avant de se reprendre grâce à l'apport des titulaires habituels.

En stage en Suisse, les Etats-Unis avaient de leur côté concédé une défaite (3-2) mercredi dernier face au Danemark. Les deux équipes, qui ne s'étaient plus rencontrées depuis 2007 (victoire 1-0 des USA en match amical à Bâle), attaquaient le match assez mollement. La "Nati" où le sélectionneur Vladimir Petkovic avait laissé sur le banc plusieurs titulaires (Xhaka, Seferovic), ne se procurait sa première véritable occasion qu'à la 39e minute, quand Mehmedi ratait complètement sa reprise, sur un centre en retrait de Shaqiri.

En face, les joueurs du coach allemand Jürgen Klinsmann s'offraient une première opportunité dès la 26e minute quand Bradley enlevait trop sa reprise sur un centre parfait du Nantais Bedoya. Les USA, 8e de finalistes au dernier Mondial, allaient concrétiser leur domination sur un coup franc direct du pied gauche de Shea, le défenseur d'Orlando (1-0, 45).

Fatigue
Face à la pauvreté du jeu produit par son équipe, Petkovic procédait à pas moins de quatre changements à la pause, sortant notamment le défenseur de la Juventus Turin, Lichtsteiner, légèrement touché à la cuisse vendredi contre l'Estonie ainsi que le milieu de terrain Inler (Naples). En attaque, Mehmedi peu inspiré était remplacé par Stocker.

Le jeune attaquant de Bâle, Breel Embolo, 18 ans, fêtait lui sa première sélection avec les A quelques minutes plus tard, rejoignant sur la pelouse l'autre joueur suisse d'origine camerounaise évoluant à Toulouse, le défenseur Moubandje. Mais cette revue d'effectif avait peu d'effet et les Américains se créaient même deux nouvelles occasions, dont une consécutive à une sortie aux poings ratée du gardien de Fribourg, Bürki.

Les Américains, au jeu assez rugueux, allaient faciliter la tâche de leur hôtes en perdant leur attaquant Jozy Altidore, exclu peu après l'heure de jeu pour une faute sanctionnée d'un carton jaune, suivie de mots envers l'arbitre.

Profitant de la fatigue des Américains, et après une tête immanquable de Kasami, Stocker parvenait enfin à égaliser logiquement, de près (1-1, 80). Pour son prochain match des éliminatoires à l'Euro-2016, la Suisse, qui devra montrer un tout autre visage, rendra visite le 14 juin à la Lituanie avant de recevoir la Slovénie.

Fifa.com (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 12:41

Irak 1 - RD Congo 0
L'Irak bat la RD Congo




L'Irak a battu la RD Congo 1 à 0, en match amical disputé mardi à Dubaï, grâce à une réalisation de Yaser Kasim (59').

La RD Congo avait déjà été battue 2-1 par le même adversaire samedi toujours à Dubaï.

Fifa.com (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 12:42

Suède 3 - Iran 1
Ibrahimovic buteur, encore et toujours




Zlatan Ibrahimovic a encore marqué pour la Suède puis délivré une passe décisive, lors de la victoire de son équipe contre l'Iran (3-1) mardi en match amical à Solna.

En ne jouant que la moitié de la rencontre, l'attaquant du Paris SG, déjà auteur d'un doublé en Moldavie vendredi, a inscrit son 54e but en 103 sélections.

Devant 34.000 personnes, la Suède semblait même jouer à l'extérieur, tant ses supporteurs étaient discrets.

Pas de quoi déconcerter le capitaine qui, dès la 11e minute, ouvrait le score de la tête. Toujours de la tête, Ibrahimovic signait une passe décisive pour Berg (2-0, 22e). Les deux buts étaient typiques de la tactique offensive des Scandinaves: chercher Zlatan à tout prix, ici sur des centres.

Deux minutes plus tard, l'autre capitaine, Nekounam, réduisait l'écart sur penalty (2-1). Le stade était partagé entre le spectacle dans les tribunes (des "Iran! Iran!" enthousiastes et une ola) et celui offert sur le terrain par Ibrahimovic, qui à la demi-heure de jeu tentait deux ciseaux consécutifs sur la même action.

Zlatan finissait la première période en position de meneur de jeu. Puis, sa mission accomplie, laissait sa place à Toivonen à la mi-temps. Sans Ibrahimovic, les Suédois semblaient devoir seulement préserver leur avance, sauvés par leur poteau sur une touche déviée par Ghoochannejhad (58e), jusqu'à un ultime but de Toivonen de la tête (89e).

Fifa.com (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 12:46

Pays Bas 2 - Espagne 0
Les Oranje en bête noire pour l'Espagne




Les Pays-Bas, qui avaient humilié l'Espagne (5-1) au premier tour du dernier Mondial, ont à nouveau dominé la Roja en s'imposant 2 à 0 mardi soir à Amsterdam en prenant à froid des adversaires peu concernés durant le premier quart d'heure.

Entre deux équipes très expérimentales, privées de nombreux titulaires (blessés ou par choix de l'entraîneur), le début de match a tourné à l'avantage des Oranje. Le défenseur central Stefan de Vrij a ouvert la marque de la tête sur un centre de Wesley Sneijder dès la 13e minute.

Davy Klaassen a ensuite plongé les Espagnols un peu plus dans le doute en trompant David de Gea après un bel effort solitaire (2-0, 16e), mettant en évidence les lacunes de l'axe central Piqué-Raul Albiol.

La dernière rencontre entre les deux équipes avait tourné au cauchemar pour la Roja, balayée 5-1 au premier tour du Mondial brésilien en juin dernier. Un échec qui allait précipiter l'élimination dès le premier tour des champions du monde sortants.

Les Oranje, en mode "bête noire", n'ont pas permis aux Espagnols de prendre leur revanche. Face à des Néerlandais quasi en crise après un début de qualification pour l'Euro-2016 catastrophique, la Roja n'a pas brillé, ne rassurant guère après des débuts de la campagne de qualification pour l'Euro-2016 pas forcément brillants: notamment une défaite en Slovaquie (2-1), et une petite victoire contre l'Ukraine vendredi dernier à Séville (1-0). Del Bosque attend mieux de son équipe.

Hiddink peut respirer
Son alter ego néerlandais, Guus Hiddink, qui a succédé à Louis van Gaal après la Coupe du monde, se sait lui sur la sellette, sous le feu des critiques. Le légendaire Johan Cruijff lui reproche d'être trop conservateur, de ne pas lancer de nouveaux joueurs.

Raison pour laquelle, peut-être, Hiddink a procédé à de nombreux essais face à l'Espagne. Privé d'Arjen Robben, Robin van Persie et Ron Vlaar, blessés, l'entraîneur batave a fait confiance à des garçons comme Jetro Willems, Luciano Narsingh ou Davy Klaassen, habituellement remplaçants.

La fougue de ces joueurs désireux de saisir leur chance a fait merveille en début de rencontre, en étouffant l'Espagne durant la première demi-heure. Les hommes de Del Bosque se sont réveillés ensuite, mettant le gardien Kenneth Vermeer en difficulté par Pedro Rodriguez (31e) et Juanmi (34e).

En l'absence d'Iniesta, Koke ou encore Sergio Ramos (sur la banc au coup d'envoi), le jeu de la Roja a manqué de mordant et de liant. Au poste de meneur de jeu, Cesc Fabregas, par exemple, n'a pas été très inspiré.

Ce fut certes meilleur en deuxième période pour Gérard Piqué et ses coéquipiers, notamment avec les entrées en jeu de David Silva et Iniesta. Mais aucun Espagnol n'a réussi à tromper un excellent Kenneth Vermeer malgré plusieurs possibilités dans le dernier quart d'heure.

De quoi satisfaire Guus Hiddink qui peut respirer: l'entraîneur a sans doute retrouvé du crédit mardi.

Fifa.com (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 12:48

Italie 1 - Angleterre 1
Italie-Angleterre, les travaux continuent




L'Italie et l'Angleterre largement remaniées ont remporté une mi-temps chacune (1-1) lors d'un match nul qui confirme leurs progrès et leurs défauts, mardi en match amical à Turin.

Équilibré. Au but de Graziano Pellè en première période (29) pour l'Italie a répondu celui d'Andros Townsend (79) pour l'Angleterre.

Côté certitudes, le 3-5-2 cher à Antonio Conte commence à porter ses fruits, dans son jardin du Juventus Stadium où il gagné trois "scudetti" d'affilée avec ce système. L'Angleterre elle ne perd plus depuis son Mondial-2014 raté, mais elle a concédé son premier nul après sept victoires de rang.

Les défauts des deux équipes, éliminées dans le même groupe au Brésil l'été dernier, se ressemblent: elles manquent de grands champions et de régularité. L'Italie n'a pas achevé l'Angleterre quand elle dominait, et les "Trois Lions" sont restés bien empotés en première période avant d'entrer en action.

Studieuse et appliquée, l'Italie a ouvert le score par Graziano Pellè d'une tête décroisée sur un centre en profondeur du droit de... Giorgio Chiellini, défenseur central gaucher et passeur décisif.

Avec son deuxième but en trois sélections, le buteur de Southampton s'est démarqué dans la hiérarchie floue des attaquants de Conte.

Son duo avec Eder n'a pas toujours été très complémentaire, mais l'Italo-Brésilien s'est aussi distingué pour ses qualités de lutteur dans la conservation de balle. Dans le grand roulement d'effectif opéré par Conte, Matteo Darmian a confirmé qu'il était le meilleur pour occuper le flanc gauche. Précieux dans le repli défensif, il a souvent apporté le surnombre en attaque, comme sur ce centre pour Eder, intercepté de justesse par Phil Jagielka (16).

Verratti remplaçant
Sur une autre montée saignante, il a lancé Eder seul face à Joe Hart, mais le gardien anglais, pour sa 50e sélection, l'a brillamment contré (50). Le Parisien Marco Verratti n'a lui joué que les 25 dernières minutes. Après un rôle de titulaire en Bulgarie (2-2), Conte lui a préféré le joueur d'Empoli Mirko Valdifiori, malgré son maigre curriculum (il découvre la Serie A cette saison à presque 29 ans).

Côté anglais, la défense centrale Chris Smalling-Phil Jagielka a confirmé sa lenteur. Elle a souvent été prise dans le dos par les flèches bleues. Touché, le joueur de Manchester United a laissé sa place à Michael Carrick juste avant la mi-temps. Phil Jones est descendu d'un cran pour former la charnière avec Jagielka.

Le très attendu Harry Kane n'a pas confirmé ses débuts éclairs contre la Lituanie, où il avait marqué 79 secondes après son entrée en jeu. La jeune étoile de Tottenham (21 ans) a eu peu de ballon à se mettre sous la semelle, mais l'un conquis de la tête a fini après un renvoi de la défense dans les pieds de Wayne Rooney, dont la frappe a trouvé la barre transversale (21).

Le capitaine anglais a aussi croisé les poings de Gianluigi Buffon sur une frappe puissante à l'entrée de la surface (72). Kane n'a guère plus produit que deux frappes contrées (53, 90+1) et un joli numéro avec Rooney, qui a pu ensuite servir Kieran Gibbs (55).

D'autres jeunes ont brillé, notamment Townsend, lui aussi des "Spurs", buteur sur une frappe sèche pleine d'autorité. En fin de match chaque équipe a eu des balles de 2-1, la meilleure pour Luca Antonelli, trop croisée (85). Mais le nul rendait mieux compte de l'état d'avancée des travaux dans deux grandes maisons du foot.

Fifa.com (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 12:52

Mali 1 - Ghana 1
Ghana et Mali dos à dos




Le Ghana et le Mali ont fait match nul 1 à 1 en amical, mardi, au stade Charléty à Paris.

Buts
Ghana : Emmanuel Agyemang Badu (53)
Mali : Bakary Sako (71 s.p)

Fifa.com (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 12:58

Portugal 0 - Cap Vert 2
Le Cap-Vert s'offre le Portugal




Le Cap-Vert s'est offert le Portugal, privé de ses cadres, en s'imposant 2 à 0 chez les Lusitanien à Estoril (près de Lisbonne), mardi soir, en match amical.

La victoire capverdienne s'est jouée en première période grâce à deux buts signés Fortes (37e) et Gege (43e).

Le Cape-Vert, 38e nation de football au classement Fifa, a profité d'une équipe portugaise remaniée pour enlever un succès de prestige, l'un des rares de son histoire face à une nation européenne. Les cadres du Portugal, et notamment sa grande vedette Cristiano Ronaldo, ont été laissés au repos après la victoire de la sélection 2-1 face à la Serbie en qualifications de l'Euro-2016.

Ancienne colonie portugaise, le Cap-Vert, situé au large du Sénégal, est composé de plusieurs îles et ne compte que 500.000 habitants.

A la dernière Coupe d'Afrique des nations, en Guinée Equatoriale, le Cap-Vert a été éliminé au premier tour.

Fifa.com (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 12:59

Venezuela 1 - Pérou 0
Le Venezuela bat le Pérou




Le Venezuela a battu le Pérou 1 à 0 (mi-temps: 0-0) en match amical mardi à Fort Lauderdale (Floride).

Le seul but de cette rencontre préparatoire à la Copa America 2015 (11 juin-4 juillet au Chili) a été inscrit par l'attaquant du Torino Josef Martínez (59).

Le Pérou et le Venezuela se retrouveront au Chili durant la Copa America, puisqu'ils évolueront dans le groupe C qui comprend également la Colombie et le Brésil.

Fifa.com (01/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 13:01

Méxique 1 - Paraguay 0
Le Mexique vient à bout du Paraguay




Le Mexique est venu à bout du Paraguay 1 à 0 (mi-temps: 1-0) en match amical, mardi à Kansas City (Missouri).

Le seul but de la rencontre a été marqué par Eduardo Herrera dès la 3e minute de jeu.

Ce match servait de préparation à la Copa America 2015 (11 juin-4 juillet au Chili) à laquelle les deux sélections participeront, le Mexique étant invité.

Fifa.com (01/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 13:02

Argentine 2 - Equateur 1
L'Argentine sans Messi surclasse l'Equateur




L'Argentine, une nouvelle fois privée de son maître à jouer Lionel Messi, a battu l'Equateur 2 à 1 (mi-temps: 2-0) en match amical à East Rutherford (New Jersey), mardi.

Les buts argentins ont été inscrits par Kun Agüero (Cool et Javier Pastore (24), avant que la "Tri" équatorienne ne réduise la marque par Miller Bolanos (58).

Disputée dans des conditions hivernales (2°C) devant 48.000 spectateurs, cette rencontre de préparation pour la Copa America 2015 a été suivie du banc par Messi. La star du FC Barcelone, qui avait rejoint le rassemblement de son équipe nationale blessé au pied droit, n'a une nouvelle fois pas été alignée par Gerardo Martino.

"J'ai espéré jusqu'au dernier moment le faire jouer, mais il n'était pas en position de jouer", a souligné le sélectionneur de l'Albiceleste. "Ce sont des impondérables contre lequel on ne peut rien, il ne pouvait pas enfiler sa chaussure, il était vraiment impossible qu'il puisse jouer, je présente mes excuses aux spectateurs", a-t-il déclaré.

Messi avait déjà été spectateur de la victoire de son équipe contre le Salvador (2-0) samedi dernier à Washington.

Fifa.com (01/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum