Intenational Friendlies

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 16 Avr - 13:22

Etats Unis 2 - Mexique 0
Les Etats-Unis dominent le Mexique




Les Etats-Unis ont battu le Mexique 2 à 0 (mi-temps: 0-0) en match amical, mercredi à San Antonio (Texas).

Les buts américains ont été inscrits par Jordan Morris (49e min) qui faisait à 20 ans sa première apparition sous le maillot de la sélection, et par Juan Agudelo (72e min) qui n'avait été plus été sélectionné depuis trois ans.

Le sélectionneur des Etats-Unis Jürgen Klinsmann n'avait conservé que trois joueurs qui avaient participé le mois dernier au match amical contre la Suisse. Il a procédé à une revue d'effectif avec des espoirs et des vétérans en vue de la Gold Cup en juillet où les Etats-Unis remettront en jeu à domicile leur titre (7-25 juillet).

Son homologue mexicain Miguel Herrera s'est passé de ses joueurs évoluant en Europe: il doit lui aligner deux équipes cet été, l'une pour la Copa America 2015 au Chili, compétition à laquelle le Mexique est invité, et la Gold Cup.

Au bilan de leurs confrontations, les Etats-Unis sont encore largement menés par le Mexique avec 18 victoires, 32 défaites et 14 nuls.

Fifa.com (16/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 7 Juin - 13:26

Pays-Bas 3 - États-Unis 4
Klinsmann enfonce Hiddink dans le doute




Les États-Unis de Jürgen Klinsmann ont plongé les Pays-Bas de Guus Hiddink un peu plus dans le doute qui les habite depuis plusieurs mois, en s'imposant 4-3 dans les dernières minutes en match amical, vendredi soir à Amsterdam.

Klaas-Jan Huntelaar, auteur de deux buts et d'une passe décisive, a d'abord été le bourreau des États-Unis. Mais la fin de match fut catastrophique pour les Néerlandais, le score passant de 3-1 à 3-4 en quelques minutes. Les troisièmes du dernier Mondial ont été séduisants offensivement. Mais en défense, ce fut désastreux. Inquiétant à une semaine d'un déplacement important en Lettonie.

Car les Oranje ne sont que troisièmes du Groupe A à cinq points de l'Islande et six de la République Tchèque. Avec deux défaites au compteur face aux Nordiques et aux Tchèques, l'avenir du pays vainqueur de l'Euro-1988 s'inscrit en pointillé: ils n'ont sans doute plus droit à l'erreur s'ils veulent être de la partie en France dans un an.

Hiddink peut certes toujours compter sur des joueurs de talent. Et en alignant ensemble Huntelaar et Robin van Persie (le premier en pointe, le second en qualité de meneur de jeu), le sélectionneur a été bien inspiré. Les Néerlandais ont ouvert la marque à la 28e minute sur un coup de tête magistral de Klaas-Jan Huntelaar, qui a ainsi franchi la barre des 40 buts inscrits en équipe nationale, en 72 sélections.

La joie néerlandaise a toutefois été de courte durée, Gyasi Zardes égalisant quatre minutes plus tard, profitant d'une erreur de marquage de Daryl Janmaat. Ce dernier, préféré au Parisien Gregory van der Wiel n'aura guère convaincu au poste d'arrière droit et sera d'ailleurs remplacé par le joueur du PSG à la pause. Une décision judicieuse du sélectionneur Guus Hiddink au vu de l'excellente prestation de Van der Wiel, à l'origine du deuxième but de son équipe, à nouveau par Huntelaar, à la 49e. Ce dernier voyait ensuite sa frappe déviée par Memphis Depay à la 52e (3-1).

Mais la fin de match était catastrophique pour les Néerlandais qui concédaient trois buts en vingt minutes, deux dans les deux dernières minutes. De quoi devenir très inquiet.

Fifa.com (05/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 7 Juin - 13:33

France-Belgique : un dernier choc pour la route




L'équipe de France va passer le dernier gros test de sa saison face à la Belgique d'Eden Hazard, N.2 au classement Fifa, et va pouvoir se situer à un an de l'Euro-2016, dimanche en match amical au Stade de France (21h00).

Le timing n'est certes pas idéal pour des internationaux tout juste sortis d'un exercice 2014-15 long et harassant et obligés de faire du rab pendant deux semaines. Mais au moins, l'affiche prévue au SDF en vaut la peine.

A une semaine d'un ultime acte bien moins emballant en Albanie, le 13 juin, les Bleus n'auront pas de soucis pour se motiver à l'heure d'accueillir l'une des forces montantes du football continental, une formation avec laquelle il faudra assurément compter lors du prochain Championnat d'Europe.

Quart de finaliste du Mondial-2014, comme la France, la Belgique possède des arguments et des individualités que Didier Deschamps peut lui envier. Hazard, Kevin De Bruyne, Marouane Fellaini, Alex Witsel, Vincent Kompany, Thibaut Courtois: voilà des joueurs qui feraient rêver n'importe quel sélectionneur et qui font de Marc Wilmots un homme heureux à la tête des Diables Rouges.

La toute récente promotion de ses troupes au 2e rang du classement Fifa, juste derrière les champions du monde allemands, suffit à situer le niveau de cette équipe, en tête de son groupe de qualification à l'Euro avant de se déplacer au pays de Galles, vendredi.

La France est donc prévenue, d'autant que son dernier face-à-face avec une nation majeure s'était soldé par un cuisant revers à domicile. La défaite 3-1 concédée face au Brésil de Neymar a fait l'effet d'un rappel à l'ordre après les succès de prestige acquis aux dépens de l'Espagne (1-0) et du Portugal (2-1) au lendemain du Mondial brésilien.

Doute à dissiper
Il y a donc un petit doute à dissiper malgré l'absence de trois éléments majeurs, l'attaquant Karim Benzema, blessé (cuisse), et les deux joueurs de la Juventus Turin Patrice Evra et Paul Pogba, qui ne rejoindront le groupe qu'après la finale de la Ligue des champions contre le FC Barcelone.

Pour certains Bleus, c'est aussi le moment de se racheter sur le plan individuel. Raphaël Varane se doit d'effacer la désagréable impression laissée fin mars contre la Seleçao.

Le jeune défenseur du Real Madrid (22 ans, 19 sélections, 2 buts) est l'un des grands espoirs de la planète à son poste et Didier Deschamps en a fait l'incontestable patron de son arrière-garde depuis deux ans. Mais Varane doit encore "muscler son jeu", selon l'expression immortalisée par Aimé Jacquet, et le souvenir de sa faute de marquage sur l'Allemand Matt Hummels en quart de finale de la Coupe du monde plane toujours au-dessus de sa tête.

Son compère de l'axe, Mamadou Sakho (25 ans, 25 sélections, 2 buts), en manque de temps de jeu à Liverpool, sera également à surveiller. Les deux bolides Hazard et De Bruyne seront les juges de paix parfaits pour évaluer de nouveau le potentiel de la paire défensive française.

L'autre interrogation concerne l'animation offensive, orpheline de Benzema. Olivier Giroud (28 ans, 37 sélections, 10 buts), sa doublure attitrée, ne devra pas se manquer alors qu'Alexandre Lacazette (24 ans, 6 sélections, 1 but), meilleur buteur de Ligue 1 et auteur de sa première réalisation en sélection contre le Danemark (2-0, le 29 mars), aspire à bouleverser la hiérarchie.

C'est donc un rendez-vous à prendre très au sérieux pour l'équipe de France, qui sait qu'une contre-performance de plus installerait un climat d'incertitude assez malvenu à douze mois tout juste du début de l'Euro-2016 organisé à la maison.

Fifa.com (06/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 7 Juin - 20:36

Irlande 0 - Angleterre 0
L'Angleterre et l'Irlande se neutralisent




L'Angleterre et l'Irlande se sont neutralisées (0-0) dimanche en match amical à Dublin au terme d'une rencontre terne de fin de saison, à une semaine de la reprise des éliminatoires de l'Euro-2016.

Les Anglais de Roy Hodgson ont complètement déjoué, notamment lors d'une première période d'apathie complète, mais ce score de parité leur permet néanmoins d'étirer à dix matches leur série d'invincibilité.

Il s'agit néanmoins de leur deuxième nul d'affilée après celui en Italie en mars dernier, qui avait lui fait suite à sept victoires de rang. L'Angleterre, en tête du groupe E des éliminatoires de l'Euro, devra ainsi montrer de bien meilleures choses dans une semaine en Slovénie (le 14 juin).

Avec une équipe remaniée, qui a vu Vardy faire ses débuts en sélection en deuxième période en remplaçant Rooney, les Anglais ont un peu mieux joué après la pause, mais c'est malgré tout le gardien Hart qui s'est montré le plus en vue.

Après avoir dévié une frappe de Murphy, également auteur d'une tête non cadrée en première période, le portier des Citizens a encore mis en échec Walters en seconde.

En attaque, Sterling, dans la lignée de sa fin de saison catastrophique avec Liverpool, a résumé toutes les approximations de son équipe.

Les Irlandais doivent maintenant puiser dans cette prestation encourageante pour redresser la tête dans le groupe D. Ils sont actuellement quatrièmes, à trois points de la Pologne, en tête, avant de recevoir le cousin écossais samedi.

Fifa.com (07/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Lun 8 Juin - 11:56

France 3 - Belgique 4
Les Bleus voient Rouge




L'équipe de France a subi une cuisante défaite face à la Belgique (4-3), 2e nation au classement Fifa, avec notamment un doublé de Marouane Fellaïni, dimanche en match amical au Stade de France, un sérieux revers qui n'a de rien rassurant pour les Bleus à un an de l'Euro-2016.

Jamais les Tricolores n'avaient encaissé quatre buts sur leur pelouse depuis l'inauguration de l'enceinte de St-Denis, ce qui situe l'ampleur du désastre. Il faut même remonter à 1982 et à une rencontre amicale contre la Pologne au Parc des Princes (4-0) pour trouver trace d'une telle déconvenue à domicile.

Il reste encore du temps avant le Championnat d'Europe organisé à la maison, mais la prestation d'ensemble des Français a de quoi interpeller malgré la réaction d'orgueil des dernières minutes.

Certes, la programmation de ce rendez-vous n'avait rien d'idéale, au terme d'une longue saison pour la plupart des internationaux et l'absence de trois joueurs majeurs (Benzema, Pogba, Evra) s'est avérée particulièrement préjudiciable pour les troupes de Didier Deschamps. Mais le sélectionneur ne s'imaginait sans doute pas connaître une aussi grosse désillusion.

Un mois et demi après la claque reçue contre le Brésil (3-1), ce camouflet est un nouvel avertissement sans frais sur la route de l'Euro et souligne les limites actuelles des Tricolores. Depuis la Coupe du monde, la France était invaincue contre les nations européennes et avait réussi à s'offrir le scalp de pays majeurs tels que l'Espagne (1-0) et le Portugal (2-1). Cette belle série a pris soudainement fin et voilà le doute qui s'immisce au sein de la maison bleue.

La veille de la rencontre, Deschamps s'était félicité d'avoir pu travailler dans le calme et la sérénité durant la semaine à Clairefontaine et ne nourrissait pas d'inquiétudes sur le degré de motivation des Bleus, malgré la proximité des vacances. Cela ne s'est pas vu sur la pelouse du SDF où les Diables Rouges, forces montantes du football mondial et européen, leur ont administré une véritable leçon.

Une défense qui prend l'eau
Les deux coups de poignard signés Fellaïni sont logiquement venus concrétiser la domination technique des Belges. Le joueur de Manchester United a su parfaitement profiter de l'apathie de la défense française, d'abord sur un mauvais renvoi après un tir de Radja Nainggolan (17e), puis sur une tête à bout portant, au nez et à la barbe de la charnière Varane-Koscielny (42e).

La catastrophe ne faisait que commencer. Radja Nainggolan (50e) a corsé l'addition juste après la pause avant un penalty transformé par Eden Hazard pour une faute de Laurent Koscielny sur Axel Witsel (54e). Mathieu Valbuena avait entre-temps réduit le score, lui aussi sur penalty, à la suite d'un accrochage entre Olivier Giroud et Nicolas Lombaerts (52e).

Nabil Fekir a eu beau ouvrir son compteur en bleu pour sa troisième sélection (89e) et Dimitri Payet inscrire un 3e but (90e), le mal était fait depuis bien longtemps.

Comment expliquer pareille déculottée? La défense a pris l'eau dans les grandes largeurs et sans un Hugo Lloris impeccable devant Christian Benteke (26e) puis la barre transversale trouvée par Romelu Lukakau (62e), la défaite aurait été encore plus lourde.

Le duo Varane-Koscielny a vécu un véritable cauchemar et le milieu de terrain a été orphelin du prodige Paul Pogba, retenu par la finale de la Ligue des champions perdue samedi avec la Juventus Turin face au FC Barcelone (3-1). Difficile pour le valeureux mais très limité Moussa Sissoko de rivaliser avec le champion du monde U20 qu'il était chargé de remplacer...

Giroud a également fait peine à voir et Benzema peut dormir sur ses deux oreilles. Son énorme occasion manquée devant Thibaud Courtois a résumé sa soirée (48e) et son seul mérite a été d'obtenir un penalty.

Il va désormais falloir oublier cette sortie. Deschamps retiendra peut-être la belle réaction de ses joueurs en fin de match mais une sérieuse remise en cause s'impose afin d'être performant à l'Euro.

fifa.com (07/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Lun 8 Juin - 11:59

Bresil 2 - Mexique 0
Le Brésil s'impose avec la manière contre le Mexique




Les Brésiliens de Dunga se sont imposés dimanche à Sao Paulo 2 à 0 contre le Mexique, grâce à des buts de Philippe Coutinho (28e) et Diego Tardelli (37e), préparant idéalement la Copa America au Chili (11 juin-4 juillet).

La Seleçao reste ainsi invaincue depuis l'arrivée à sa tête de Dunga, après l'humiliante fin de Mondial-2014 à domicile et les défaites contre l'Allemagne en demi-finale (7-1) et contre les Pays-Bas (3-0) pour la troisième place. Elle enchaîne ainsi un neuvième succès en autant de matches avec l'ancien international. Les Brésiliens enregistreront l'arrivée de Neymar en cours de semaine, lui qui a remporté avec Barcelone la Ligue des champions samedi à Berlin contre la Juventus de Turin (3-1).

Les Brésiliens ont commencé la rencontre doucement, se contentant de procéder par contre-attaque avec le seul Tardelli en pointe. Alors que le public commençait à s'impatientait, Coutinho, le jeune milieu de terrain de Liverpool, sur une passe en profondeur de Filipe Luis, surgissait côté droit pour inscrire le premier but (28e). Moins de dix minutes plus tard, Diego Tardelli corsait l'addition (2-0, 37e), et les Brésiliens se contentaient de contrôler en seconde période, face à une équipe du Mexique bien terne.

Le Brésil commence sa Copa America dans une semaine contre le Pérou. Il se trouve dans un groupe où figurent également la Colombie et le Venezuela.

fifa.com (07/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Lun 8 Juin - 23:31

Norvège 0 - Suède 0
Nul entre Norvège et Suède




La Norvège et la Suède se sont neutralisées (0-0) lors d'une rencontre amicale plus rugueuse qu'agréable, Zlatan Ibrahimovic jouant une heure sans briller, lundi à Oslo.

La 104e sélection de l'attaquant du Paris SG ne devrait pas rester dans les mémoires, ses adversaires directs ayant réussi à le museler. Et comme le jeu de son équipe repose sur lui, la prestation collective des Suédois s'en est ressentie.

Le géant était hué quand à la 11e minute il tombait dans la surface et enrageait de ne pas avoir obtenu de penalty ou d'avoir reçu une mauvaise passe, on ne savait trop dire. De même quand un quart d'heure plus tard il ceinturait Joshua King.

Mis sur orbite après un une-deux, il perdait un duel face au gardien (20e).

Après une première période pauvre en occasions, on voyait encore moins Ibrahimovic. Une frappe non cadrée était contrée par un défenseur (55e). Et à la 62e minute, se plaignant d'un genou, il était remplacé par Toivonen.

En Norvège le prodige s'appelle Martin Odegaard (16 ans, Real Madrid), et on a attendu en vain de sa part un éclair dans cette partie physique. La seule fois où il a tiré au but, il n'a pas cadré (69e).

Les gardiens auront eu le dernier mot, le suédois Kristoffer Nordfeldt s'interposant après une tête de Soderlund (77e) et le norvégien Haskjold Nyland devant Forsberg (85e) avant d'être sauvé par son poteau sur une frappe de Berg (86e).

La Suède accueille dimanche le Montenegro pour les qualifications à l'Euro-2016, espérant profiter du duel entre les deux autres équipes du trio de tête du groupe G, la Russie et l'Autriche.

Fifa.com (08/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Jeu 11 Juin - 11:35

Allemagne  0 - Etats-Unis 2
Les Etats-Unis s'offrent l'Allemagne




Un an jour pour jour avant l'Euro-2016 en France, l'Allemagne de Joachim Löw, avec une équipe expérimentale, s'est inclinée face aux Etats-Unis de son compatriote et prédécesseur Jürgen Klinsmann 2 à 1, mercredi à Cologne.

Löw, qui avait décidé de reposer bon nombre de champions du monde (Neuer, Müller, Kroos...), s'envolera sur une défaite jeudi pour Faro où la Mannschaft reprend les qualifications européennes face à Gibraltar.

Sa principale satisfaction est venue de Patrick Herrmann qui a fait honneur à sa première cape à travers ses raids sur le flanc droit de l'attaque dont celui à l'origine du but de Gözte.

Les Américains ont fait la différence en fin de partie, comme cinq jours plus tôt pour s'imposer face aux Pays-Bas (4-3) à Amsterdam, poursuivant avec brio leur préparation de la Gold Cup la compétition de la zone Concacaf dont ils sont, avec le Canada, le pays-hôte du 7 au 26 juillet.

Il s'agissait de retrouvailles entre les deux nations et leurs sélectionneurs depuis leur confrontation en phase de groupes du Mondial-2014 remportée par l'Allemagne (1-0) alors en route vers sa 4e étoile.

C'était aussi le premier match des Etats-Unis en Allemagne depuis neuf ans et la victoire (4-1) de la Mannschaft, alors entraînée par Klinsmann et en pleine préparation pour le Mondial-2006.

Maîtres du ballon, les hommes de Löw ont parfaitement débuté la partie en ouvrant la marque dès la 12e minute. Herrmann s'échappait sur le côté droit pour repiquer au centre et servir dans la surface Götze qui marquait du plat du pied droit (12e).

Le Bavarois manquait de doubler la mise en butant sur le gardien (31e) et sur une diagonale du capitaine Bradley, mais contre le cours du jeu Diskerud égalisait en trompant du droit Zieler (41e), chargé de pallier l'absence du "grand Manu" Neuer.

La seconde période fut américaine. Emmenés par le capitaine Bradley, les "Boys" de Klinsmann ont torturé le jeune quatuor défensif allemand composé de Rudy, Mustafi, Rüdiger et Hector.

Après des frappes de Morales (75e) et Bradley (83e), Wood profitait d'une largesse défensive pour tromper Zieler et offrir la victoire au coach Klinsmann (88e).

Fifa.com (10/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 14 Juin - 11:22

Albanie 1 - France 0
État d'urgence pour les Bleus




Rien ne va plus pour les Bleus: six jours après la claque reçue face à la Belgique (4-3), l'équipe de France a subi samedi un nouveau camouflet en Albanie (1-0) pour son dernier match de la saison et sombre en plein doute à un an de l'Euro-2016 organisé sur son sol.

Didier Deschamps attendait un rebond et une réaction de la part de ses troupes pour partir en vacances sur une note positive. C'est tout le contraire qui s'est produit et voilà l'hôte du Championnat d'Europe, qui vient de subir trois défaites en quatre rencontres en 2015, plongé dans une crise dont il se serait bien passé.

Sans imagination, handicapée par un déchet technique inquiétant, la France été baladée par l'Albanie, nation mineure du continent qui s'est ainsi offert le scalp des Tricolores pour la première fois de son histoire sur un magnifique coup franc exécuté par Ergys Kace (43e). Comment dans ces conditions espérer jouer les premiers rôles dans douze mois? C'est la question qui doit hanter le sélectionneur.

La prestation affligeante des Bleus, sous une chaleur torride et dans le cadre bucolique du petit stade d'Elbasan (à 60 km de Tirana), n'augure rien de bon même si la programmation des deux derniers rendez-vous de l'exercice 2014-15 n'était pas idéale pour des joueurs français sans doute la tête déjà à leurs congés.

Ce stage ressemble ainsi étrangement à celui de juin 2013 en Amérique du Sud où la France avait dû s'incliner en Uruguay (1-0) et au Brésil (3-0). Ces deux revers avaient plombé les mois suivants, avec à la clef un barrage à suspense contre l'Ukraine pour la qualification à la Coupe du monde, mais n'avaient pas empêché Deschamps et sa bande de tenir leur rang au Brésil (quart de finale). Mais difficile de comparer la Celeste ou la Seleçao à l'Albanie.

Le sélectionneur, qui avait opéré sept changements par rapport au onze battu par les Belges, serait bien en peine de distinguer une individualité après une telle contre-performance. Aucun Français n'a réussi à se dégager du marasme ambiant et sans la maladresse d'Ermir Lenjani (27e, 29e) et de Valdet Rama (59e), l'humiliation aurait été totale.

Pogba n'a rien changé
Signe de la faillite des Bleus, le gardien Hugo Lloris a touché plus de ballons (14) qu'Olivier Giroud (13) en première période. L'attaquant d'Arsenal, passé à côté dimanche, ne s'est pas racheté même s'il s'est procuré deux occasions (7e, 30e) avant de disparaître et d'être remplacé à la pause.

En l'absence de Karim Benzema, blessé, le Gunner n'a pas marqué des points. Heureusement pour lui, son concurrent pour la place d'avant-centre N.2, Alexandre Lacazette, a été tout aussi inutile.

Les entrées en seconde période de Paul Pogba et de Nabil Fekir, incertains avant le coup d'envoi, n'ont rien modifié, le seul danger venant d'un coup franc de Mathieu Valbuena, bien repoussé par Etrit Berisha (74e).

Deschamps se faisait pourtant une joie de retrouver Pogba, celui que les plus grands d'Europe s'arrachent et qui n'avait pu être présent lors des trois dernières rencontres. Avec lui, "ça change beaucoup de choses", avait-il déclaré durant le rassemblement. Mais le milieu de la Juventus Turin, fiévreux vendredi, n'était pas en mesure de peser sur le sort du match.

Deschamps pourra toujours se consoler en se disant que sa défense qui a encaissé sept buts contre le Brésil (3-1, le 26 mars) et la Belgique, ne s'est pas laissé surprendre sur une action de jeu. C'est assez maigre d'autant qu'elle lui a aussi donné quelques sueurs froides.

Le sélectionneur n'a donc rien à sauver de ce match et va vivre des semaines assez agitées. Il y a encore du boulot à un an de l'Euro.

Fifa.com (13/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Lun 15 Juin - 19:55

Italie-Portugal pour tester les attaques



Italie et Portugal s'affrontent mardi à Genève avec des équipes remaniées sur fond d'équations offensives: comment marquer plus d'un but pour les "Azzurri", et comment faire sans Cristiano Ronaldo, dispensé, pour la "Seleçao"?

Disette. Sur ses six derniers matches, l'Italie n'a marqué que sept buts, les meilleurs canonniers de l'ère Antonio Conte sont un milieu qui tire les penalties, Antonio Candreva, et un défenseur central, Giorgio Chiellini (forfait mardi), avec 2 buts chacun...

Pour ce dernier amical de la saison, Conte devrait relancer en pointe Ciro Immobile, qui sort d'une saison très moyenne à Dortmund (10 buts). Le "bomber" espéré par l'Italie fait son mea culpa. "Nous parvenons bien à faire arriver le ballon devant le but, nous devons être plus concentrés pour le mettre dedans", dit Immobile.

Andrea Pirlo dans sa position de meneur reculé sera la seule star de l'Italie dans un 4-3-3, comme à Split contre la Croatie (1-1), Conte délaissant un peu son 3-5-2. Le gardien Gianluigi Buffon et les milieux Daniele De Rossi et Marco Verratti sont blessés.

Le Portugal n'a pas les mêmes soucis offensifs, mais va tester une formule sans son indispensable Ballon d'Or, auteur de cinq des sept buts lusitaniens de cette campagne qualificative.

Cristiano Ronaldo a été dispensé du match par l'encadrement de la Seleçao dans la foulée de la victoire en Arménie (3-2), samedi en qualifications pour l'Euro-2016.

Héros de la rencontre avec son troisième triplé sous le maillot du Portugal, "CR7" a été autorisé à partir en vacances, ainsi que l'attaquant Danny et les milieux William Carvalho et Bernardo Silva, soit les joueurs ayant vécu une fin de saison plus exigeante sur le plan physique.

Le sélectionneur Fernando Santos, de retour sur le banc après une suspension disciplinaire reçue quand il était encore aux commandes l'équipe de Grèce, devrait aligner Ricardo Quaresma à l'aile et Eder en pointe pour assurer l'animation offensive aux côtés de Nani et Joao Moutinho, à l'ombre de la statue du commandeur.

Fifa.com (15/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 17 Juin - 16:44

Portugal 1 - Italie 0
Le Portugal bat l'Italie sans Ronaldo




Le Portugal sans sa star Ronaldo a battu l'Italie (1-0) pour la première fois depuis 1976, mardi en match amical à Genève, provoquant la première défaite de l'ère Antonio Conte de la "Nazionale".

Ce revers pourrait coûter cher à l'Italie, qui risque d'y laisser son statut de tête de série pour le tirage au sort des qualifications du Mondial-2018, dont le tirage au sort interviendra le 25 juillet.

L'Italie devrait être dépassée par la Croatie au prochain classement Fifa, qui fait foi. Il doit être publié le 9 juillet.

Sans "CR7", Le Portugal a marqué un but (52e) de toute beauté, préparé par une course agrémentée d'un grand pont, un centre brossé de Ricardo Quaresma et une reprise de volée d'Eder, pour son premier but en sélection!

Le buteur d'origine bissau-guinéenne a validé la domination d'ensemble des Portugais.

Le Monégasque Joao Moutinho, arrivé seul devant Sirigu, a mal négocié une balle qui aurait pu assurer plus tôt la victoire (65e). En face, l'Italie s'est créé sa plus belle occasion sur une frappe sur le poteau de Leonardo Bonucci (50e).

Matteo Darmian, sur une illumination de Pirlo (67e), a également été dangereux, comme Manolo Gabbiadini ou Franco Vazquez dans le pressing de fin de match, mais la "Nazionale" a confirmé son grave manque d'un buteur d'envergure.

Ciro Immobile, aligné en pointe, a déçu, un peu comme au long de sa saison avec le Borussia Dortmund.

En défense, Andrea Ranocchia a une nouvelle fois montré des limites embarrassantes à ce niveau, commettant beaucoup d'erreurs de concentration.

Dans les buts, en l'absence de Gianluigi Buffon, touché au genou, le Parisien Salvatore Sirigu, en train de s'installer dans le rôle de N.2, a donné des frissons à son équipe pour un contrôle raté devant Eder qui a offert une balle de but à Silvestre Varela, sauvée par Ranocchia sur la ligne (31e).

Côté Portugais, les ailiers ont donné une idée du potentiel offensif de l'équipe de Fernando Santos. Quaresma a confirmé les étincelles vues en Ligue des champions avec le FC Porto contre le Bayern Munich, et s'est rappelé au souvenir des supporteurs de l'Inter Milan, où il avait manqué son passage (2008-2010).

Fifa.com (16/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Sam 4 Juil - 17:26

Etats-Unis 4 - Guatemala 0
Les USA donnent encore le "là"




Les Etats-Unis ont finalisé leur préparation pour la Gold Cup 2015 (7-26 juillet) avec une large victoire contre le Guatemala 4 à 0 (mi-temps: 1-0), vendredi à Nashville.

Les Etats-Unis, qui restaient sur deux succès de prestige aux Pays-Bas (4-3) et en Allemagne (2-1) début juin, ont pris l'avantage dès la 19e minute grâce à un but contre son camp de Carlos Castrillo. Quelques minutes auparavant, Jozy Altidore avait manqué un penalty.

Mais le Guatemala, qualifié lui aussi pour la Gold Cup 2015 (7-26 juillet), a fait jeu égal pendant la première période, en inquiétant à deux reprises Brad Guzan, par Carlos Mejia (36e) et Wilson Lalin (39e).

Team USA, éliminée en 8e de finale du Mondial-2014, a pris définitivement le dessus, physiquement, en seconde période.

D'un tir de 25 m, Timothy Chandler a doublé ma mise à la 58e minute. Clint Dempsey a inscrit, sur penalty (58e) son 41e but sous le maillot américain alors qu'il a été destitué cette semaine de son rôle de capitaine à la suite d'une altercation avec un arbitre lors d'une rencontre de Coupe des Etats-Unis avec son club. Chris Wondolowski a profité d'une dernière erreur de la défense adverse, dépassée en fin de rencontre, pour ajouter un quatrième but (86e).

Les Etats-Unis remettent en jeu à partir de mardi domicile leur titre de champion de la Concacaf (Amérique du nord, Amérique centrale et Caraïbes).

Ils seront opposés en phase de poules au Panama, à Haïti et au Honduras.

Leur grand rival dans la Gold Cup, qu'ils ont remporté à cinq reprises, est traditionnellement le Mexique, mais la "Tricolor" se présentera sans son attaquant-vedette Javier Hernandez dit "Chicharito", victime d'une fracture d'une clavicule mercredi contre le Honduras (0-0).

Fifa.com (04/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:06

Portugal 0 - France 1
Valbuena redonne le sourire aux Bleus




Fragilisée par 3 défaites en 4 rencontres, l'équipe de France a relevé la tête en s'imposant sur la pelouse du Portugal grâce à Mathieu Valbuena en fin de partie (1-0), vendredi à Lisbonne dans un amical entaché par la grave blessure au genou de Nabil Fekir, victime d'une rupture des ligaments croisés.

Les dernières sorties du prochain hôte du Championnat d'Europe, avec notamment des revers face au Brésil (3-1), la Belgique (4-3) et l'Albanie (1-0), avaient laissé une telle impression de régression que ce succès chez l'une des puissances du continent, menée par la superstar Cristiano Ronaldo, est un véritable soulagement.

Un nouveau revers aurait forcément plongé les Bleus dans la crise et la sinistrose, jetant un sérieux voile sur leurs réelles capacités à être à la hauteur du grand rendez-vous de l'Euro en juin. Mais les Bleus ont retrouvé au bon moment l'allant et l'élan de 2014, marqué par une place en quart de finale du Mondial et des victoires de prestige contre l'Espagne (1-0) et le Portugal (2-1), tout en renouant avec une grosse solidité défensive.

Deschamps peut dire un grand merci à Valbuena, auteur du but libérateur (85e), son 8e en 49 sélections. Relégué pour une fois sur le banc et victime de la promotion soudaine de Fekir, le nouveau joueur de Lyon a trouvé l'ouverture sur un magnifique coup franc en pleine lucarne, chassant les doutes et le scepticisme qui pointaient leur nez à dix mois de l'Euro.

Fekir, la tuile

Le Portugal, qui n'a plus battu les Bleus depuis 1975, a été victime du sursaut de tout un groupe et les contre-performances des derniers mois sont désormais à classer au rayon accidents.

Mais cette victoire a été ternie par la sortie prématurée de Fekir. Le Lyonnais, qui fêtait sa première titularisation en bleu, s'est fait mal tout seul et a dû quitter ses coéquipiers au bout de 13 minutes. Le diagnostic est tombé plus tard dans la soirée: rupture des ligaments croisés du genou droit avec une indisponibilité qui pourrait être de cinq à six mois.

Une énorme tuile pour un joueur qui avait crevé l'écran samedi avec un triplé magistral à Caen (4-0) en Ligue 1 et un coup dur pour le sélectionneur. Deschamps souhaitait voir à l'oeuvre la dernière petite merveille lyonnaise aux côtés de Karim Benzema mais sa 5e cape a tourné court et Fekir va, à 22 ans, entamer un long chemin avant de retrouver toutes ses capacités physiques. Avec le risque de passer à côté de l'Euro.

Avant cette annonce, les motifs de satisfaction n'avaient pourtant pas manqué pour Deschamps, qui a noté l'efficacité de sa défense. Les 8 buts encaissés en 4 matches avaient fait tache au moment de boucler la saison 2014-15 et le sélectionneur attendait au moins une réaction dans ce secteur-clé. Il a été servi, même si en n'alignant au coup d'envoi que deux joueurs à vocation offensive (Benzema, Fekir), le contraire aurait été assez fâcheux.

En l'absence de Mamadou Sakho, non retenu faute de temps de jeu à Liverpool, la charnière Varane-Koscielny a bien résisté à l'attaque portugaise et notamment aux provocations de CR7, toujours sans but cette saison et qui ne s'est fait remarquer que sur un coup franc lointain (40e).

La première de Martial

Plus globalement, ce succès ne se discute pas, les occasions les plus franches ayant été françaises avec, outre le but de Valbuena, deux face-à-face manqués par Blaise Matuidi (30e) et Antoine Griezmann (49e), l'attaquant le plus saignant aux côtés d'un Karim Benzema bien muselé par son coéquipier au Real Madrid Pepe.

Paradoxalement, la France n'a pas perdu au change avec la sortie de Fekir et l'entrée de Griezmann, de loin le Bleu le plus dangereux. A croire que l'attaquant de l'Atletico Madrid, guère rayonnant en équipe de France ces derniers mois, n'est à l'aise qu'en démarrant en cours de jeu.

Pour son retour en sélection après un forfait en juin sur blessure, Benzema n'a, en revanche, pas réellement pesé, ratant une belle occasion dans la surface (54e) avant un beau coup franc détourné en corner par Rui Patricio, le gardien portugais (70e).

Il était alors temps de lancer l'homme qui vaut 80 millions d'euros, Anthony Martial. Le néo-Mancunien, qui a surtout fait parler de lui en raison de son transfert astronomique, a connu sa première sélection en remplaçant Benzema (72e). Mais c'est Valbuena qui s'est mué en héros.

Fifa.com (04/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:20

Argentine 7 - Bolivie 0
L'Argentine trop forte pour la Bolivie




Deux mois après sa défaite en finale de la Copa America 2015, l'Argentine a passé ses nerfs sur la Bolivie en s'imposant 7 à 0 (mi-temps: 3-0) en match amical à Houston, vendredi.

Le capitaine et joueur vedette argentin Lionel Messi a réussi un doublé (67e et 75e min), tout comme les impressionnants et omniprésents Sergio Aguero (34e et 59e min) et Ezequiel Lavezzi (6e et 41e min).

La star du FC Barcelone, très critiquée après la défaite de l'Albiceleste en finale de la Copa America 2015 contre le Chili (0-0 a.p. 4 tab à 1), a suivi le début de la rencontre du banc des remplaçants. Il a vu Lavezzi, très en forme, et Aguero tourmenter à eux deux une très pâle et fébrile défense bolivienne.

L'attaquant du Paris SG a ouvert la marque dès la 6e minute sur une passe d'Aguero. Le joueur de Manchester City, meilleur buteur du championnat d'Angleterre la saison dernière, a doublé la mise à la 34e minute grâce à un improbable tir excentré. Lavezzi a ensuite porté le score à 3-0 sur un coup franc rapidement tiré par l'inévitable Aguero.

Le sélectionneur argentin Gerardo Martino a lancé Messi dans la bataille à la 65e minute. "La Pulga" a marqué après seulement deux minutes de présence sur le terrain: grâce à ce but, il a désormais marqué contre toutes les nations sud-américaines, puisque seule la Bolivie manquait encore à son tableau de chasse.

Il a ajouté un sixième but à un quart d'heure du coup de sifflet final sur une nouvelle passe décisive d'Aguero.

L'Argentine affronte mardi le Mexique pour son dernier match amical, avant le début du marathon des éliminatoires pour le Mondial-2018 en Russie.

Fifa.com (05/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:21

Etats Unis 2 - Pérou 1
Les Etats-Unis renversent le Pérou




Les Etats-Unis ont débordé le Pérou 2 à 1 (mi-temps: 0-1) grâce à un doublé de Jozy Altidore en match amical, vendredi à Washington.

Pour son retour en sélection après son forfait pour la Gold Cup 2015, Altidore a d'abord vu son penalty repoussé par le gardien péruvien, mais le ballon lui est revenu dans les pieds et il a pu égaliser (59e min). L'attaquant de Toronto a donné l'avantage à son équipe à la 68e minute sur une reprise de volée dans la surface de réparation.

Altidore, insuffisamment remis d'une blessure musculaire pour la Gold Cup, a inscrit ses 28e et 29e buts sous le maillot américain. Les Etats-Unis étaient menés depuis la 20e minute sur un tir de Daniel Chavez dévié dans son propre but par le défenseur américain Omar Gonzalez. Le Pérou, séduisant 3e de la Copa America 2015, a baissé de rythme en seconde période.

Malgré le retour en sélection de Tim Howard après un congé sabbatique de 14 mois, les buts américains étaient gardés par Brad Guzan, devenu le gardien N.1 aux yeux de Jürgen Klinsmann. Le sélectionneur allemand de Team USA a encore un match amical à son programme, contre le Brésil mardi à Foxborough.

Les Etats-Unis, qui ont terminé à une décevante 4e place de la Gold Cup organisée à domicile, affrontent le mois prochain le Mexique pour un match de barrages capital entre les deux derniers vainqueurs de la Gold Cup: le vainqueur sera qualifié pour la Coupe des Confédérations 2017 en Russie.

Fifa.com (05/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:34

Brésil 1 - Costa Rica 0
Hulk fait la différence




Le Brésil a battu difficilement le Costa Rica 1 à 0 (mi-temps: 1-0) grâce à un but du revenant Hulk en match amical disputé samedi à Harrison.

Hulk, qui faisait son retour en sélection pour la première fois depuis le Mondial-2014, a inscrit le seul but de la rencontre à la 10e minute. L'attaquant du Zenit Saint-Pétersbourg (1re div. russe) a profité de la fébrilité de la défense adverse pour donner l'avantage à son équipe.

Malgré plusieurs nettes occasions, notamment par le biais de Marcelo et Douglas Costa en seconde période, la "Selaçao" a dû se contenter d'une courte victoire pour son premier match depuis la Copa America 2015 au Chili.

Le sélectionneur Dunga a fait entrer sa star Neymar à dix minutes du coup de sifflet final. Le joueur du FC Barcelone n'a eu aucun impact sur la rencontre: Neymar ne pourra pas jouer les deux premiers matches des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018.

Il doit encore purger deux matches de suspension pour son exclusion à l'issue de la défaite du Brésil contre la Colombie (1-0) en phase de poules de la Copa America 2015.

Le Brésil, éliminé en quart de finale de la Copa 2015 par le Paraguay, doit encore affronter les Etats-Unis en match amical, mardi à Foxborough (Massachusetts).

Le marathon des éliminatoires de la zone Amérique du Sud pour le Mondial-2018 débute en octobre avec, pour le Brésil, des matches contre le Chili et le Venezuela.

Fifa.com (05/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:38

Chili 3 - Paraguay 2
Le Chili bat le Paraguay 3:2




Le Chili, sans ses vedettes Arturo Vidal, Charles Aranguiz ni Claudio Bravo, a battu le Paraguay (3-2) samedi à Santiago en match amical avant les éliminatoires du Mondial-2018.

Le milieu offensif Felipe Gutierrez a réussi un doublé (7, 63) avant que l'attaquant Alexis Sanchez ne donne la victoire au Chili (82) alors que le Paraguay avait mené 2-1 grâce à des buts coup sur coup de Jonathan Fabro (50) et Jorge Benitez (51).

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:45

France 2 - Serbie 1
Les Bleus enchaînent grâce à Matuidi




Un doublé de Blaise Matuidi a offert à l'équipe de France un 2e succès d'affilée face à la Serbie (2-1) lundi à Bordeaux, en match amical de préparation à l'Euro-2016, confirmant l'embellie des Bleus après la période noire de la fin de saison dernière.

Trois jours après le succès arraché au Portugal (1-0), vendredi, et la démonstration défensive administrée aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo, l'enjeu était simple pour les troupes de Didier Deschamps: enchaîner et surtout enflammer le public français en misant cette fois sur l'offensive. La double mission a été réussie, malgré six changements entre les deux rencontres et une seconde période moins aboutie, avec l'infatigable Matuidi dans le rôle du héros improbable.

Le milieu défensif, préposé d'habitude aux tâches obscures, a sorti deux buts de son chapeau pour guider les Bleus vers la victoire. D'abord une tête sur un centre de Bacary Sagna (9e) puis une reprise de volée exceptionnelle des 20 mètres en pleine lucarne (25e).

Un chef d'oeuvre qui vient une nouvelle fois prouver à quel point le Parisien progresse au fil des années pour se muer de plus en plus en un joueur tout-terrain de stature mondiale.

Ces deux réalisations, ses 5e et 6e buts en 37 sélections, viennent en effet s'ajouter aux deux autres réussies sous les couleurs du PSG en Ligue 1. Avec un Matuidi à ce niveau, il n'y pas grand chose qui puisse arriver à une équipe de France qui a débuté la saison sur une note très positive après une fin d'exercice précédent très délicate, marquée par 3 défaites (Brésil, Belgique, Albanie) en 4 matches.

Griezmann était partout

La réduction du score d'Aleksandar Mitrovic (38e) a un peu gâché la soirée des Bleus mais le contenu du match a sans doute dû plaire au sélectionneur, qui comptait produire un jeu plus ambitieux contre un adversaire à sa portée et éliminé de la course à l'Euro, après avoir misé sur la sécurité au Portugal.

Les Bleus ont ainsi multiplié les occasions et sans la maladresse d'Olivier Giroud (15e, 21e, 44e), décidément dans le dur depuis la reprise et copieusement sifflé à sa sortie (62e), ou le poteau trouvé par Antoine Griezmann (52e), l'addition aurait pu être plus lourde pour les Serbes.

Le joueur de l'Atletico Madrid a été le détonateur de l'attaque française par ses qualités de percussion, de dribbles et sa faculté à jouer en une touche de balle. Sa remise dans la surface à destination de Giroud a également été un modèle du genre et aurait dû être mieux exploitée par l'avant-centre d'Arsenal (21e). Ce match peut être un déclic pour Griezmann, plus à l'aise jusqu'ici dans un rôle de joker.

Il faudra en revanche attendre pour voir à l'oeuvre le grand Paul Pogba dans le rôle du patron. Le prodige de la Juventus Turin, celui que les plus grands clubs du monde rêvent d'enrôler à prix d'or, a pourtant évolué dans un rôle plus conforme à ses qualités par rapport à son positionnement au Portugal.

Mais il n'a pas assez pesé en dépit de quelques gestes techniques de classe et a montré à plusieurs reprises des signes d'agacement, notamment au cours d'une seconde période beaucoup plus terne que la première où les pertes de balle se sont accumulées et les actions dangereuses raréfiées côté français.

Les nombreux remplacements effectués après la pause n'ont certes pas facilité la cohésion de l'ensemble mais Deschamps n'a sans doute pas apprécié la nonchalance de certains, à l'image de Geoffrey Kondogbia, qui n'a pas fait oublier Matuidi au milieu. Pas facile de voler la vedette au marathonien du PSG.

Fifa.com (07/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:53

Brésil 4 - Etats Unis 1
Le Brésil et Neymar tourmentent les Etats-Unis




Le Brésil et son capitaine Neymar, auteur d'un doublé après son entrée en cours de jeu, n'ont pas fait de détails face aux Etats-Unis, dominés 4 à 1 (mi-temps: 1-0) en match amical, mardi. Après sa victoire laborieuse devant le Costa Rica (1-0) samedi dernier, la "Seleçao" s'est rassurée grâce au concours bien involontaire des Etats-Unis.

Comme contre le Costa Rica, le revenant Hulk a mis son équipe sur la bonne voie face à une équipe américaine en configuration expérimentale avec notamment Alejandro Bedoya au poste de milieu défensif. Hulk, de retour en sélection pour la première fois depuis le Mondial-2014 au Brésil, a ouvert la marque dès la 9e minute. L'attaquant du Zenit St-Pétersbourg (1re div. russe) a profité de l'excellent travail de débordement de Willian pour tromper Brad Guzan, le gardien américain. Peu avant le retour aux vestiaires, le portier d'Aston Villa (1re div. anglaise) a sauvé son équipe sur un tir de Marcelo.

Pour la seconde période, le sélectionneur brésilien, Dunga, a fait entrer sa star Neymar qui avait dû se contenter, à son grand déplaisir, de dix minutes de jeu contre le Costa Rica. Servi idéalement par David Luiz dans la surface de réparation, l'attaquant-vedette du FC Barcelone a été fauché par un défenseur américain et s'est fait justice lui-même (2-0, 51e min).  Rafinha a porté le score à 3-0 sur une passe parfaite de Lucas Moura (3-0, 64e min), puis Neymar a inscrit son 46e but en sélection sur un service de l'excellent Moura (4-0, 67e min).

Le Brésil, éliminé en quart de finale de la Copa 2015 par le Paraguay, débute la marathon des éliminatoires de la zone Amérique du Sud pour le Mondial-2018 en octobre avec un choc contre le Chili. Mais Neymar ne pourra pas jouer les deux premiers matches des éliminatoires, puisqu'il doit encore purger deux matches de suspension pour son exclusion à l'issue de la défaite du Brésil contre la Colombie (1-0) en phase de poules de la Copa America 2015.

Les Etats-Unis qui ont sauvé l'honneur à la 90e min sur une superbe frappe de Danny Williams, traversent une passe difficile. Quatrième de la Gold Cup organisée en juillet à domicile, ils ont égalé la plus lourde défaite depuis l'entrée en fonction, en 2011, de Jürgen Klinsmann, leur sélectionneur allemand. Le mois prochain, devant 80.000 spectateurs au Rose Bowl de Pasadena (Californie), ils devront battre le Mexique pour pouvoir participer à la Coupe des Confédérations 2017 en Russie.

Fifa.com (09/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:54

Préou 1 - Colombie 1
Le Pérou et la Colombie se neutralisent




Le Pérou et la Colombie se sont neutralisés (1-1) en match amical, mardi à Harrison (New Jersey).

La Colombie avait ouvert la marque grâce à Carlos Bacca à la 37e minute de jeu, mais Jefferson Farfan a arraché l'égalisation sur penalty à une minute du terme du temps réglementaire.

la star colombienne James Rodriguez est resté sur le terrain pendant une heure, sans avoir un véritable impact.

Fifa.com (09/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:55

Argentine 2 - Mexique 2
L'Argentine arrache le nul face au Mexique




L'Argentine a arraché le nul face au Mexique 2-2 (mi-temps: 0-1) grâce à deux buts en fin de rencontre de ses stars Sergio Agüero et Lionel Messi, mardi.

Le Mexique avait pris l'avantage dès la 18e minute grâce à Javier "Chicharito" Hernandez sur pénalty, puis Hector Herrera avait doublé la marque.

Mais en quatre minutes, Aguero, entré en jeu peu avant, (84e min), puis Messi (88e min) ont ramené l'Albiceleste au niveau de la sélection mexicaine.

L'Argentine avait écrasé la Bolivie 7 à 0 vendredi, toujours aux Etats-Unis et toujours en match amical.

L'Albiceleste, battue en finale de la Copa America 2015 par le Chili (0-0 a.p. 4 tab à 1), débute le marathon des éliminatoires pour le Mondial-2018 contre l'Equateur et le Paraguay le mois prochain.

Le Mexique, vainqueur en juillet de la Gold Cup, affrontera de son côté les Etats-Unis: le vainqueur de ce match sera qualifié pour la Coupe des Confédérations 2017 en Russie.

Fifa.com (09/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:56

Costa Rica 1 - Uruguay 0
Victoire du Costa Rica sur l'Uruguay




Le Costa Rica a battu l'Uruguay (1-0) mardi à San José, en match amical de préparation pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Le seul but de la rencontre, inscrit par le capitaine costaricien et attaquant du Sporting Portugal Bryan Ruiz après 8 minutes de jeu, met fin à une série de onze matches sans victoire pour les quart-de-finalistes du dernier Mondial..

Fifa.com (09/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intenational Friendlies

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum