Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 22 Juil - 11:49

Il devrait voir le président aujourd’hui
Hadj Adlane veut carte blanche


Le futur manager général de la JSK, Hadj Adlane, ne veut pas s’exprimer sur ses contacts avec le président Hannachi, tant qu’il n’a pas trouvé d’accord final avec lui.

Les deux hommes devront se revoir ce dimanche afin de poursuivre leurs négociations. Si le président Hannachi a confié lors du point de presse animé mercredi dernier au siège du club qu’il est en contact très avancé avec Hadj Adlane, ce dernier ne répond toujours pas au téléphone. Il préfère sans nul doute conclure avec Hannachi avant de se prononcer sur sa nomination au poste de manager général. Selon une source proche du dossier, en plus d’un bon salaire, l’ex-canonnier des Canaris veut avoir carte blanche pour pouvoir réussir dans sa mission.
Autrement dit, il ne veut pas faire dans la figuration, car si c’était le cas, il aurait accepté le poste de manager général sans poser une quelconque condition. Entretenant de bons rapports avec le président Hannachi, Hadj Adlane veut clarifier sa situation avant d’entamer sa mission avec la JSK. Il veut avoir de larges prérogatives, car il sait parfaitement que s’il n’aura pas son mot à dire dans l’équipe, il lui sera impossible de mener à bien sa tâche. Le président Hannachi va certainement accepter sa condition, étant donné que son seul souci est de renforcer le club avec des personnes capables d’apporter un plus.

Le poste de manager est resté vacant depuis le départ de Karim Doudane, lequel a exclu son retour à la JSK. Hadj Adlane est intéressé, bien sûr, par l’idée de travailler à la JSK, mais il veut bénéficier de carte blanche dans l’unique but d’apporter son expérience et son savoir-faire. En principe, il sera nommé incessamment au poste de manager général. Le président Hannachi a indiqué dernièrement qu’il ne reste que quelques détails à régler. La rencontre prévue aujourd’hui entre lui et Hadj Adlane lui permettra sûrement de conclure l’affaire.

Belkalem clarifiera sa situation avec Hannachi cette semaine
Même si le défenseur Saïd Belkalem a eu une explication avec son président juste après son retour de Paris, il espère renégocier son contrat avant le départ de l'équipe au Maroc. Au cours de l'entrevue qu'il a eue avec Hannachi, il s'était contenté juste de lui dire que tout ce qui s'était passé était un malentendu et que l'idée de changer d'air n'avait jamais effleuré son esprit. Cela dit, la priorité des deux hommes était de mettre un terme à toutes les rumeurs faisant état que la collaboration entre Hannachi et Belkalem est impossible. Ils se sont rencontrés au siège du club avant de faire le voyage ensemble à Hammam Bourguiba. Ils ont enterré la hache de guerre, car il n'est pas dans l'intérêt de personne de se livrer à des accusations qui ne feront que ternir l'image du club. Les deux hommes ont tourné la page, mais comme ils n'ont pas encore négocié sur la saison prochaine, ils devront mettre à profit le regroupement de l'équipe à l'hôtel Ryad pour se mettre à la table des négociations. Le président Hannachi a déjà promis à Belkalem de lui accorder une augmentation de salaire et il tiendra sûrement sa parole, surtout lorsqu'on sait que Belkalem est l'un des meilleurs défenseurs en Algérie.

Hannachi prend en main le dossier de Camara
Le milieu ivoirien, Madani Camara, prie pour que son cas soit réglé avant la fin de cette semaine. Il est en situation irrégulière et s’il n’obtient pas une nouvelle carte de séjour, il n’accompagnera pas l’équipe à Casablanca.
Il aurait pu éviter de se retrouver dans cette situation s’il avait renouvelé sa résidence avant son départ en Côte d’Ivoire. Non seulement il ne l’avait pas fait, mais il est rentré aussi en Algérie sans visa. Son cas est compliqué et c’est pour cela qu’il s’en est remis au président Hannachi. Ainsi, pour permettre à son milieu de prendre part au troisième stage d’intersaison qui aura lieu à Casablanca à partir du 30 juillet, le président Hannachi a décidé de prendre son dossier en main. Près d’un mois après son retour en Algérie, Camara n’a toujours pas régularisé sa situation. On ne sait pas ce qui s’est passé durant tout ce temps, mais ce qui est certain est que le président Hannachi est déterminé à accélérer les choses pour régler une fois pour toutes le problème de Camara. Ce dernier pense que son président peut résoudre son problème avant le départ de l’équipe au Maroc. Il n’a pas intérêt à rater ce troisième stage d’intersaison, car s’il n’est pas du voyage, il risquera de rater sa saison. Le fait d’avoir raté le stage de Hammam Bourguiba l’a un peu perturbé et c’est pour cela qu’il ne veut nullement rater le stage du Maroc. Affecté par la situation à laquelle il est confronté depuis qu’il a regagné Tizi Ouzou, l’international ivoirien a été rassuré par ses dirigeants, lesquels lui ont promis de régler son cas dans les tout prochains jours.

Il a introduit une demande de permis de travail
Espérant régulariser la situation de son joueur avant la fin de la semaine, le président Hannachi a donné instruction à ses dirigeants d’introduire une demande de permis de travail au nom de Camara. Sans permis de travail, il lui est impossible de renouveler sa carte de séjour. Même si les dirigeants kabyles affirment qu’il n’y a pas de cas Camara sous prétexte qu’ils régulariseront sa situation avant la fin de la semaine, reste maintenant à savoir s’ils parviendront vraiment à régler son cas avant le départ de l’équipe à Casablanca. S’il rate le stage du Maroc, Camara aura du mal à retrouver sa forme. Il accuse déjà un long retard par rapport à ses équipiers, et s’il ne prend pas part au troisième stage d’intersaison, il ne sera pas prêt pour l’entame de la saison.

Hannachi veut que le joueur soit du voyage au Maroc
Tout en tenant Camara pour l’unique responsable de la situation dans laquelle il se retrouve, le président Hannachi ne veut pas que son milieu ivoirien rate le stage de Casablanca. Il espère régler son cas avant la fin de cette semaine. Dès qu’il aura un permis de travail, il n’aura qu’à déposer son dossier pour le renouvellement de sa carte de séjour.

Compétition (22/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par adsm le Dim 22 Juil - 21:05

Tout va bien !!!!!!!!!



Copyright Amcum-nagh
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Lun 23 Juil - 12:51

JSK : Mokdad découvre l’ambiance kabyle !

Le temps passe vite, très vite même ! A peine rentrés au pays mercredi dernier, les joueurs de la JSK ont bénéficié de trois jours de repos, pour se ressourcer auprès de leurs familles et passer deux jours de Ramadhan avec leurs proches. C’est donc hier soir que les responsables du club phare du Djurdjura ont regroupé tous les joueurs à l’hôtel Riadh de Sidi Fredj, pour le début du second stage qui durera une semaine seulement. En effet, les dirigeants du club ont tenu à programmer cette deuxième manche de préparation dans la capitale pour permettre aux joueurs de s’entraîner dans un endroit plus frais pendant ce mois sacré, puisqu’il fait très chaud à Tizi Ouzou. Toutefois, ce sera aussi l’occasion pour le premier responsable technique de poursuivre son programme et soumettre ses poulains à d’autres exercices physiques et techniques. Certainement, plusieurs matchs d’application seront programmés durant cette semaine. Par ailleurs, il faut rappeler qu’après quelques jours d’entraînement où la charge du travail baissera par rapport au stage de Tunisie, et avant même de s’envoler à destination du Maroc pour effectuer le troisième stage, la JSK affrontera en amical, le 28 juillet prochain, le MCA au stade du 5-Juillet. Une empoignade qui permettra à l’entraîneur italien d’aligner tous ses joueurs pour avoir une bonne idée sur chacun d’eux. Même s’il s’agit d’un match test seulement, le résultat final sera important.

Regroupement à l’hôtel Riadh à 18h
Comme rapporté par nos soins, il y a quelques jours, les joueurs de la JSK qui ont directement rallié leurs domiciles à partir de la Tunisie ont repris hier soir le chemin de l’entraînement. D’après le programme qui a été tracé par les responsables techniques, les coéquipiers de Kaci Sedkaoui étaient appelés à rallier la capitale, plus exactement l’hôtel Riadh à partir de 18h, soit deux heures avant de rompre le jeûne. Comme prévu, tout le monde était là, que ce soit les responsables ou bien les joueurs. Après une petite réunion que Fabbro a animée, la délégation kabyle s’est dirigée vers le restaurant de l’hôtel pour déjeuner, avant de regagner les chambres pour se relaxer.

Entraînement à Chéraga à 22h30
Après avoir passé quelques minutes dans les chambres où les joueurs ont en profité pour regarder quelques programmes télévisés, le bus de l’équipe s’est présenté devant la sortie de l’hôtel pour transporter les joueurs ainsi que les dirigeants, au stade de l’entraînement. Comme on s’y attendait, la première séance à Alger s’est déroulée au stade des Frères Lamali de Chéraga à 22h30.

Mokdad, Camara et Asselah découvriront l’ambiance du groupe
Le premier stage de préparation s’est déroulé, comme tout le monde le sait, en Tunisie, plus exactement à Hammam Bourguiba. Même si plusieurs joueurs ont effectué le déplacement avec l’équipe, deux éléments, sans compter la nouvelle recrue, Mokdad en l’occurrence, étaient restés à Alger. Il s’agit du gardien de but, Malik Asselah et le milieu récupérateur, Madani Camara. En effet, les trois joueurs découvriront ce soir, pour la première fois d’ailleurs, l’ambiance du groupe qui a toujours été bonne.
---------------------

La succession de Souibes est ouverte
On reparle de Salah Kamel

Depuis que le technicien italien a exigé le départ de Souibes, plusieurs proches du président Hannachi n’ont pas hésité à proposer des noms de techniciens algériens pour assurer l’entraînement des gardiens de but. Parmi ces noms figure l’ex-entraîneur du NAHD, Salah Kamel. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que le technicien en question est annoncé à la JSK. En effet, Salah Kamel a été proposé bien avant la venue de Fabbro. A ce moment- là, le contact n’a pas avancé entre les deux parties, du moment que la direction attendait le feu vert de l’entraîneur italien pour nommer un entraîneur des gardiens. Pris de vitesse la veille du départ à Hammam Bourguiba, le président Hannachi a décidé de maintenir Souibes au niveau du staff. Désormais, les choses semblent avoir pris une autre tournure, du moment que la piste Salah Kamel vient d’être relancée.

Fabbro demande à la direction de s’en charger
Contrairement au premier contact, cette fois, le président Hannachi a carte blanche pour choisir un successeur à Souibes. Pour cause, dès son retour de Hammam Bourguiba, l’actuel entraîneur en chef, Enrico Fabbro, a expliqué à son président qu’il était libre de choisir un nouvel entraîneur, à condition qu’il soit compétent et qu’il ait une certaine expérience des terrains. Au moment où nous mettions sous presse, rien n’a été décidé. Toutefois, et d’après la même source d’indiscrétion, le futur entraîneur de Asselah, Merzouki et Mazari sera connu au plus tard aujourd’hui.

Salah Kamel : «Je reste ouvert à toute proposition»
Joint par nos soins, l’ex-entraîneur nahdiste, Salah Kamel, nous dira en toute franchise : «Il y a eu une touche il y a quelques semaines de ça, sans plus. Je sais que j’ai été à ce moment-là annoncé à la JSK. Par la suite, j’ai appris que les dirigeants du club avaient réglé la question de l’entraîneur des gardiens», avant d’ajouter : «J’ai appris par le biais de la presse que la JSK est à la recherche d’un entraîneur des gardiens. Pour ma part, je reste ouvert à toute proposition.»

Le Buteur (23/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 24 Juil - 11:03

Le feuilleton Hadj Adlene se poursuit !
Le feuilleton Hadj Adlene ne s’arrêtera pas tant que l’ancien Canari et Hannachi n’ont pas négocié. Alors qu’il était prévu de le rencontrer jeudi dernier, Hannachi n’a toujours pas discuté avec Hadj Adlene pour le poste de manager général. D’après les proches du boss kabyle, ce premier tête-à-tête devait avoir lieu hier soir. Une information qui reste à confirmer.
--------------------------

L’entraînement délocalisé à Staouéli à la dernière minute
Il était prévu d’effectuer la séance d’entraînement au stade de Chéraga, mais les responsables kabyles ont délocalisé la séance à la toute dernière minute en optant pour le stade de Staouéli qui se trouve à proximité de l’hôtel El Mahdi. Le staff technique n’a pas regretté cette décision puisque le stade est dotée d’une pelouse en excellent état, ce qui a réjoui les joueurs.

Un circuit training de 4 ateliers
Pour cette séance de reprise, le staff technique a scindé le groupe en deux. Le premier groupe était composé de Belkalem, Bencherifa, Benlamri et Rial qui ont effectué un travail défensif tandis que le reste des joueurs a été soumis à un circuit training de 4 ateliers.

Match d’application vers la fin
Et, comme d’habitude, le staff technique a bouclé cette première séance d’entraînement par un match d’application. La plupart des joueurs y ont pris part, y compris Mokdad. Les joueurs ont tapé dans le ballon avec plaisir après trois jours de repos.

Messaâdia reprend avec le groupe
Apparemment, l’attaquant, Ahmed Messaâdia, semble mieux se porter suite à son élongation à la cuisse, contractée lors du stage de Hammam Bourguiba. Pour preuve, et après des soins chez Guillou, le joueur a réintégré ses partenaires dimanche soir. Il a même pris part à toute la séance d’entraînement.

Il est suivi de près par Guillou
Au moment où le joueur s’entraînait, Guillou le suivait de près à partir de la ligne de touche. Guillou a expliqué au joueur qu’il devait l’aviser au cas où il ressentait des douleurs à la cuisse.

Parade exceptionnelle de Merzouki
La nouvelle recrue, Merzouki Abdenour, ne semble avoir aucun complexe malgré son jeune âge. Lors du match d’application de dimanche soir, le joueur a été l’auteur d’une excellente parade qui a régalé les spectateurs présents. A 20 ans, Abdenour ne compte apparemment pas se contenter du statut de remplaçant
--------------------------

Herrag (président d’APC de Staouéli) : «Un honneur de recevoir la JSK dans notre commune»
Profitant de la présence de la JSK, le président d’APC de Staouéli, M. Herrag, a fait un saut au stade pour rencontrer les dirigeants. «C’est un honneur de recevoir la JSK dans notre commune. Les dirigeants et les joueurs sont les bienvenus. Le stade sera mis à leur disposition tous les jours. Ils sont chez eux à Staouéli», nous dira-t-il avant d’ajouter : «Comme vous le voyez, le stade est doté d’une pelouse synthétique de 5e génération. Il ne nous manque que les tribunes. D’ailleurs, les travaux seront bientôt entamés. Il y aura aussi en dessous des tribunes, des salles pour les sports de combat».

Les dirigeants kabyles le remercient
Ayant été mis dans les meilleures conditions possibles, les dirigeants kabyles, à l’image de Yazid Yarichène et Sid-Ali Benchohra, n’ont pas manqué de remercier le président d’APC de Staouéli après que ce dernier leur a débrouillé un créneau à la toute dernière minute.
--------------------------

Remache devait reprendre hier soir
Absent à la séance de reprise, le latéral droit, Belkacem Remache, a pris attache avec ses dirigeants pour les aviser de cette absence. Il leur a expliqué qu’il n’avait toujours pas récupéré son passeport de la daïra. Toutefois, le joueur devait rallier la capitale hier après-midi, avant de reprendre l’entraînement dans la soirée.
--------------------------

Une centaine de supporters présents
Bien que la séance ait été délocalisée à la dernière minute au stade de Staouéli, une centaine de personnes se sont déplacées pour suivre l’entraînement. Parmi l’ensemble de l’assistance, plusieurs supporters de la JSK étaient là rien que pour voir la nouvelle équipe kabyle.
--------------------------

Travail spécifique pour les défenseurs
Après un premier stage axé principalement sur l’aspect physique, le staff technique commence à augmenter petit à petit le volume de temps de la préparation technico-tactique. Pas plus tard que dimanche dernier, le technicien, Fabbro, et son adjoint, Mourad Karouf, ont effectué un long travail avec les défenseurs. L’exercice consistait à effectuer un pressing sur les deux axiaux, en l’occurrence Rial et Belkalem. Fabbro a beaucoup insisté sur la circulation de la balle et la bonne relance.

Le Buteur (24/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 24 Juil - 11:09

Voici pourquoi Fabbro a repêché Souibes
Annoncé partant juste après le retour de la délégation kabyle de Tunisie, l’entraîneur des gardiens de but de la JSK, Hamid Souibes était présent avant-hier au stade de Staouéli. D’ailleurs, c’était lui qui s’est occupé des deux portiers, Merzouki et Mazari. Le premier responsable à la barre technique, Enrico Fabbro, qui ne voulait pas de lui dans son staff, a décidé de le repêcher à la dernière minute, pour plusieurs raisons. En effet, nous avons appris que pendant la réunion entre Fabbro et Hannachi, le président kabyle a demandé à l’entraîneur un temps de réflexion avant de prendre une telle décision, d’autant plus que le limogeage de Souibes a fait la une de tous les journaux sportifs. Nous avons appris cependant que Fabbro ne voulait pas être derrière le départ de Souibes, alors qu’il n’a même pas un mois à la tête de la barre technique. Ainsi, le président Hannachi aurait expliqué à Fabbro que Hamid Souibes faisait partie du staff de l’an dernier, et qui, malgré les difficultés, a été toujours présent pour la JSK. Se séparer des services de Souibes en pleine préparation aurait été une gaffe d’autant plus qu’aucun entraîneur des gardiens n’est libre.
---------------------------

Déçus des conditions d’hébergement à l’hôtel Ryad
Les Kabyles optent pour le Samitel !

Après deux semaines passées en Tunisie où ils ont pris part au premier stage de préparation en prévision de la saison prochaine, les Canaris ont bénéficié de trois jours de repos que le premier responsables technique a accordé à l’ensemble des joueurs pour leur permettre de passer quelques temps avec leurs proches. En effet, c’est avant-hier soir que les coéquipiers de Walid Bencherifa ont repris le chemin de l’entraînement. Prévu initialement au stade des Frères Lamali de Chéraga, les Jaune et Vert se sont entraînés finalement à Staouéli. Il était 22h30 lorsque les joueurs se sont regroupés sur la pelouse devant de nombreux supporters, qui ont tenu à se rendre au stade pour découvrir la nouvelle formation. Comme rapporté par nos soins il y a plusieurs jours, les responsables de la JSK ont choisi l’hôtel Ryad pour effectuer le second stage, vu que ce dernier est situé à proximité du lieu d’entraînement. Seulement, la déception des responsables ainsi que celle des joueurs a été énorme. Les conditions d’hébergement n’ont pas trop satisfait la délégation kabyle, qui s’attendait à mieux. Devant cette situation, les Canaris n’ont eu qu’à réserver des chambres à l’hôtel Samitel. Un endroit que les joueurs et les responsables connaissent parfaitement.

Un menu catastrophique, de petites chambres et sans connexion…
L’une des raisons qui a poussé les responsables de la JSK à quitter l’hôtel Ryad, concerne les chambres qui, selon nos informations, sont très petites et ne permettent pas aux joueurs d’être à l’aise. D’après des échos, l’autre raison est relative au menu qui a été proposé aux joueurs. Pour se rattraper, la délégation n’a pu faire mieux que de demander aux joueurs de préparer leurs sacs afin de rejoindre leur nouvel hôtel, juste après la séance d’entraînement.

Les joueurs ont rejoint Ouled Fayet à 2h du matin
Après deux heures d’entraînement à Staouéli, les coéquipiers de Salim Hanifi ont été conduits à l’hôtel Ryad pour récupérer leurs affaires et rejoindre le Samitel. Il était 2 h du matin lorsque les joueurs sont arrivés à Ouled Fayet. Une fois sur les lieux, tout a été mis à leur disposition, comme c’est le cas à chaque occasion, d’ailleurs.

Le Buteur (24/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mer 25 Juil - 10:45

JS Kabylie : un stage et des changements

Les Kabyles, qui ont opté pour un second stage en Algérie, ont été contraints de changer de site d’hébergement et d’entraînement.

Dénotant de ce fait du bien fondé du choix de nos équipes à se rendre à l’étranger où elles trouvent toutes les commodités nécessaires. Les canaris, qui avaient opté pour l’hôtel Riadh de Sidi-Fredj, ont finalement décidé d’émigrer vers l’hôtel Samitel de Ouled-Fayet, faute justement de commodités dans le premier. Comme ils ont aussi préféré opter pour le stade de Staouéli plutôt que celui de Chéraga initialement retenu. De l’avis du staff technique, ce changement a été bénéfique pour toute l’équipe, qui a retrouvé la nouvelle recrue Mokdad, mais aussi les plus anciens comme Camara et Asselah.

Deux cas qui posent pour l’heure problème. Ainsi, le premier n’a toujours pas réglé son problème de carte de séjour et attend un nouveau permis de travail. Le second, quant à lui, est en pleine rééducation suite à l’intervention qu’il avait subie au genou en catimini, dit-on dans l’entourage du club. Il reste que pour le kiné du club, Rachid Abdeldjebar «Guillou», le cas d’Asselah n’est pas inquiétant du fait qu’il sera remis sur pied durant le troisième stage à Casablanca, alors que Messaâdia a réintégré le groupe.

Un groupe qui, pour l’heure, se contente d’une séance au quotidien après la rupture du jeûne. Ce qui le mènera jusqu’au 28 juillet prochain, date de la fin de cette seconde partie de préparation avec à la clé un match amical à disputer face au MCA. Sur un autre chapitre, le président du club s’attelle, nous dit-on, à préparer la prochaine AGE du CSA dont il est jusqu’ici le président. Pour l’heure, il serait en train d’entreprendre des consultations pour désigner un parmi ses poulains comme successeur pour en faire juste un faire-valoir, alors que, réglementairement, il fallait installer une commission chargée de recueillir les candidatures. Il est d’ailleurs fort à parier que cette assemblée est d’ores et déjà biaisée.

Enfin, nous avons appris que les négociations avec Hadj Adlène au poste de manager général n’ont toujours pas abouti. Et que les points d’achoppement seraient la question salariale mais surtout celle du rôle dévolu à ce poste. Un poste qui reste vacant depuis le départ de Karim Doudène. En attendant, Fabbro et Karouf poursuivent leur préparation en se donnant à fond avec le groupe. 

El-Watan (25/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mer 25 Juil - 10:57

Pris en charge par Mauro dans la soirée d’avant-hier
Mokdad et Camara dans le vif du sujet


L’effectif de la JSK qui a entamé depuis dimanche dernier son second stage de préparation, à Alger, s’est vu renforcé au premier jour de la reprise par deux éléments absents à la première étape effectuée au centre de préparation de Hammam Bourguiba. Il s’agit d’abord du jeune Ivoirien, Madani Camara, qui n’a pas pu se préparer avec le groupe faute de visa, et la dernière recrue kabyle, Abdelmalek Mokdad, qui a tout dernièrement paraphé son contrat avec les Kabyles. Ainsi, les deux joueurs ont entamé leur travail dimanche dernier. Pour leur première séance d’entrainement dimanche soir, les deux joueurs se sont joints au groupe malgré le déficit considérable en matière de préparation physique qu’ils accusent par rapport à leurs partenaires en avance de douze jours. La décision de mettre les deux Canaris dans le bain dès la première séance est somme toute logique, nous a confié un membre du staff technique qui explique que le technicien italien Fabbro voulait d’abord mettre dans l’ambiance du groupe les deux joueurs avant de les soumettre à un travail spécifique sous la direction de Mauro. C’est d’ailleurs lors de la deuxième séance d’avant-hier soir que les deux milieux de terrain, Mokdad et Camara, ont effectué leurs tests avant de commencer leur travail spécifique. Le préparateur physique Mauro profitera de cette semaine pour faire rattraper aux deux joueurs un tant soit peu leur retard avant de continuer le programme de quinze jours à Casablanca.

Ils ont pris part au match d’application
Au menu de la séance de la soirée d’avant-hier, l’entraîneur en chef a programmé un match d’application entre les joueurs. L’objectif du coach n’était pas de marquer des buts puisqu’il a décidé de ménager les deux portiers, Merzouki et Mazari. En effet, la circulation et la conservation du ballon étaient recherchées dans cet exercice. Les deux joueurs, Madani Camara et Abdelmalek Mokdad ont tous deux pris part à cet exercice sous l’œil observateur de Mauro qui songe à leur faire augmenter quelque peu le rythme afin de pouvoir rejoindre le groupe le plus vite possible.

Mauro s’est engagé à les remettre vite à niveau
Même si sur le plan physique les deux joueurs n’ont pas encore le niveau du groupe, en avance de quinze jours de travail, le moins que l’on puisse dire c’est que le jeune Ivoirien Camara paraissait plus frais que Mokdad. En effet, Camara qui n’a pas pu effectuer le déplacement en Tunisie a reçu une copie du programme intégral qu’il a suivi en solo à Tizi Ouzou tandis que le jeune émigré Mokdad est resté plus de deux mois sans entrainements et devra donc travailler beaucoup dans l’optique de rattraper le retard accumulé. Le préparateur physique Mauro s’est engagé auprès de Fabbro qu’il remettra les deux éléments à niveau d’ici le troisième et avant-dernier stage prévu au Maroc.

Asselah a suivi la séance la mort dans l’âme
Par ailleurs, le seul joueur qui demeure loin du groupe et qui est en train de suivre les séances d’entrainement la mort dans l’âme, c’est le portier Malik Asselah. Ce dernier n’est encore pas près d’enfiler sa tenue et descendre sur la pelouse. Il doit d’abord suivre un programme de remise en forme médicale d’abord sous la coupe du Dr Djadjoua et Guillou avant de commencer le programme. On croit savoir qu’à Alger, Asselah n’effectuera aucune séance d’entrainement et c’est à Casablanca qu’il démarrera officiellement son travail. La question que de nombreux observateurs se posent c’est de savoir si le gardien kabyle sera prêt d’ici le début de la compétition.

Mazari définitivement rétabli de son épaule
Touché à l’épaule lors de la première semaine de préparation de Hammam Bourguiba, le portier Nabil Mazari a failli rater le premier cycle de la préparation. N’était l’intervention immédiate du staff médical qui l’a surveillé pendant quelques jours, Mazari aurait raté une étape très importante de l’intersaison. Heureusement pour le plus ancien des Canaris que la blessure a été vite prise en charge, en témoigne son retour dans le groupe après quelques jours de soins intensifs. Au cours de cette deuxième phase de préparation, Mazari affiche également la forme. Il travaille avec le groupe et avec son jeune partenaire Merzouki sous la coupe de Souibès. C’est dire que la concurrence est relancée. L’entraîneur Souibès a même révélé que le numéro un ne sera connu que quelques jours avant le début de la compétition. Mazari compte chambouler la hiérarchie et menacer sérieusement son concurrent direct, Asselah, qui n’a encore pas effectué sa première séance d’entraînement.

Mauro est passé à la vitesse supérieure
Après avoir soumis les joueurs à un rythme plus ou moins supportable lors de la première séance de reprise qui a eu lieu dans la soirée de dimanche dernier, avant-hier à l’occasion de la deuxième séance, le préparateur physique Mauro est passé à la vitesse supérieure. En effet, après plusieurs exercices en ateliers et un match d’application entre les joueurs, l’Italien a repris avec l’exercice de course navette durant lequel les joueurs sont mis à rude épreuve. En effet, le préparateur physique estime que même si le programme doit être adapté au mois de Ramadhan, il est inutile de baisser la charge après douze jours de travail en Tunisie. Pour Mauro, la charge va encore augmenter et c’est de cette manière que les joueurs maintiendront leur forme à quelques jours du départ pour Casablanca.

Le retour de Casa avancé d’une journée
Nous avons appris d’une source proche de la direction kabyle que la date du retour de la JSK de Casablanca est avancée d’une journée. Selon nos informations, l’équipe kabyle qui se déplacera dans la capitale économique Marocaine le 31 du mois de juillet prochain sera de retour le 13 du mois d’août prochain, soit quatorze jours de travail au total en terre Marocaine. Au cours de cette troisième phase de préparation que le club va effectuer au centre de Kahrama, les canaris ont déjà confirmé deux matches amicaux, respectivement face au Raja de Casablanca le 4 août et face au FUS de Rabat trois jours plus tard en attendant de confirmer avec deux autres formations marocaines.

Le Buteur (25/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 26 Juil - 10:05

Sedkaoui-Maroci : la paire magique qui séduit Fabbro

La deuxième partie du stage estival des Canaris bat son plein. La JSK a effectué, avant-hier soir, sa troisième séance d’entraînement de la semaine sous les regards des nombreux supporters qui affluent des quatre coins de la capitale pour découvrir la JSK version 2012/2013. Tout le monde sait qu’à l’issue de l’exercice précédent, l’effectif kabyle a connu une véritable révolution. Pas moins de dix joueurs ont quitté le navire, alors qu’ils sont autant de nouveaux à avoir opté pour le club le plus titré du pays. Le dernier en date et avec lequel le recrutement a été bouclé est l’ex-Mouloudéen Abdelmalek Mokdad. Ainsi, de nombreux supporters se rendent chaque soir aux entraînements de la JSK pour découvrir les nouvelles recrues et s’assurer qu’elles peuvent bien honorer les objectifs annoncés d’ores et déjà par la direction. De l’avis de tous ceux qui suivent la JSK depuis le premier stage de Hammam Bourguiba, la première impression qui se dégage de cette nouvelle ossature est qu’elle est composée de jeunes dont la moyenne d’âge est de 23 ans, tous animés d’une bonne volonté et déterminés à faire parler d’eux. La présence de nombreux joueurs qui occupent le même rôle fera que la concurrence va être très rude et les places dans le onze type seront chères. Poursuivant sa recherche de son meilleur système de jeu, l’entraîneur Fabbro organise au quotidien des oppositions entre les joueurs. En défense, au milieu comme en attaque, les Canaris sont suffisamment nantis cette saison et à même de mettre le staff technique dans une situation confortable. Dans la récupération, pour ne citer que ce compartiment, il devient presque une certitude que le staff technique tient déjà sa paire magique. Il s’agit, comme tout le monde l’aura découvert, de Sedkaoui et du revenant à la cité des Genêts, Tayeb Maroci. Les deux joueurs font déjà sensation ; l’entente et la grande forme qu’ils affichent depuis le début du stage séduit Fabbro. Après presque trois semaines de travail maintenant, le technicien italien a confié à ses proches assistants qu’il est très satisfait de leur rendement.

Il a détecté leur entente dès le premier jour
Depuis que la JSK a entamé son stage d’été, et outre le volet physique pour lequel le staff technique accorde l’entière priorité, la recherche d’un meilleur système de jeu se poursuit. Fabbro et ses assistants veulent trouver le meilleur en fonction du potentiel humain dont dispose la JSK. Autrement dit, le onze type est loin d’être connu, même si les pièces maîtresse sont connues. Dans la récupération, la paire Sedkaoui-Maroci est la plus utilisée depuis plusieurs jours et les deux joueurs qui jouent pour la première fois ensemble n’ont pas donné l’impression d’être à leur première. Mieux encore, ils s’entendent à merveille tant sur la pelouse qu’à l’extérieur du terrain, ce qui rassure davantage pour la suite.

Sedkaoui, le meilleur du groupe physiquement
Depuis le début du mois de Ramadhan, les Kabyles sont soumis à un programme adapté. Même si la charge de travail n’est pas la même qu’à Hammam Bourguiba, le volet physique est ce que travaillent le plus les Canaris, à quelques jours seulement de leur départ pour Casablanca. Les résultats des tests physiques ont permis, donc, au staff technique kabyle de travailler avec des groupes différents. Le milieu récupérateur, Sedkaoui, se trouve être le meilleur du groupe sur le plan physique. En effet, le joueur, qui affiche à l’heure qu’il est la grande forme, n’a pas perdu son temps durant les dernières vacances puisqu’il a continué à travailler et à entretenir sa forme. Après une première saison remarquable, Sedkaoui veut confirmer.

Maroci déterminé à réaliser une grande saison
Parti de la JSMB sans même avoir eu le temps de dire au revoir à ses amis pour des raisons que tout le monde connaît, le natif de Maghnia, Tayeb Maroci, s’engage à produire l’une de ses meilleures saisons à la JSK. Ce n’est qu’un retour dans un club où il a beaucoup brillé et compte refaire le même coup dès le premier match de la saison. Avec son partenaire Sedkaoui à la récupération, Maroci se plaît déjà et ambitionne, ce qui demeure le souhait le plus cher de tous les supporters, de gagner un titre.

Il a écourté la séance d’avant-hier
Au cours de l’entraînement d’avant hier, le récupérateur Maroci a quitté la pelouse, trente minutes avant ses partenaires en raison de douleurs à la jambe droite causées par le tacle du jeune Ivoirien Camara. Ressentant de légères douleurs, mais surtout par souci de ne prendre aucun risque dans cette opposition de fin d’entraînement, le jeune lutin kabyle a préféré arrêter. Le staff médical rassure que son cas ne prête pas à inquiétude. D’ailleurs, Maroci devait reprendre normalement le travail avec le groupe, hier dans la soirée.

Tests de détente pour Camara et Mokdad à l’hôtel
Le préparateur physique, Mauro, continue de prendre en charge particulièrement les deux derniers arrivés dans le groupe, Camara et Mokdad. Avant-hier peu avant la rupture du jeûne, les deux joueurs ont effectué quelques tests, les mêmes que ceux effectués par leurs partenaires en Tunisie, à savoir la détente entre autres. Dans la soirée, les deux joueurs ont participé au match entre joueurs et le moins que l’on puisse dire est qu’ils accusent encore du retard sur le plan physique.

Messaâdia rétabli totalement
L’attaquant Ahmed Messaâdia est définitivement remis de sa blessure. Le staff technique se réjouit de son retour parmi le groupe. D’ailleurs, avant-hier Messaâdia s’est entraîné normalement. Pour sa part, le staff médical est satisfait, excepté Asselah, tous les autres joueurs jouissent d’une bonne santé.

Hannachi présent
Le président de la JSK ne rate pas la moindre occasion pour se présenter à l’entraînement de la soirée pour être aux côtés de ses joueurs. Le premier responsable est, le moins que l’on puisse dire, très satisfait de la préparation mais surtout des nouvelles recrues qu’il est en train de suivre minutieusement.

Le Buteur (26/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 26 Juil - 10:27

Fabbro veut clôturer ce stage par un match :La JSK cherche sparring-partner désespérément

La décision du Mouloudia d'Alger d'annuler le match amical prévu pour samedi prochain a complètement chamboulé les plans d'Enrico Fabbro.

Le match était programmé depuis plus d'une semaine. Fabbro pensait pouvoir enfin tester ses joueurs et voir comment ils vont répondre physiquement, surtout lors d'une opposition face à un vrai adversaire au même niveau ou presque de préparation et de niveau, mais Omar Ghrib, pour des raisons qui n'ont pas du tout convaincu Hannachi, a décidé d'annuler cette rencontre. La JSK se retrouve sans sparring-partner à 2 jours seulement de la fin de ce stage.

Pour Fabbro, jouer avant de partir au Maroc est très important
Fabbro a informé son président combien il était important de jouer un match amical avant la fin du stage de Staouéli. Raison pour laquelle le président de la JSK a tout fait pour que ce match face au Mouloudia d'Alger soit maintenu. Quant il a appris que Belmouhoub directeur du stade 5-Juillet est contre l'idée de faire jouer ce match au temple, Hannachi allait proposer à Omar Ghrib de jouer ce match à Tizi Ouzou avant que Ghrib ne l'appelle pour lui dire qu'il a des problèmes à régler, que son entraîneur veut se barrer et qu'il est occupé à réunir l'argent pour payer les anciens joueurs et avancer à Dahmane les 4 mois de salaires qu'il a exigés.

Les dirigeants se démènent pour trouver une équipe, mais…
Jusqu'à hier en milieu de journée, les dirigeants de la JSK n'avaient pas encore trouvé un sparring-partner. On a en premier lieu pensé à l'équipe de l'USM Chéraga (Kaouche), mais le président de ce club a expliqué aux dirigeants de la JSK que son équipe vient juste de commencer à se préparer et qu'ils sont loin de faire un bon sparring-partner pour la JSK. On a ensuite pensé au Paradou, mais ce club a un programme chargé. Les dirigeants ont jusqu'à samedi pour trouver un club, faute de quoi la JSK ira au Maroc sans avoir joué le moindre match.

Fin de stage samedi soir
C'est samedi soir que le second stage des Canaris arrivera à sa fin. Les coéquipiers de Hanifi qui ont débuté ce stage dimanche passé passeront donc une semaine de stage à Alger.

Deux jours de repos pour les joueurs
Le staff technique des Jaune et Vert accordera deux jours de repos aux joueurs à la fin de ce stage. Ces derniers auront les journées de dimanche et lundi pour rentrer chez eux et préparer par la même occasion le voyage de Casa.

Départ mardi à Casa
C'est mardi matin que la délégation kabyle quittera le sol algérien pour rallier la capitale économique du royaume chérifien. Au moment où nous mettons sous presse, aucun changement n'a été opéré sur les dates de ce stage.

Deux matchs amicaux confirmés pour le moment au Maroc
Jusqu'à hier après-midi, deux matchs amicaux seulement ont été confirmés d'une manière officielle. La JSK jouera le Raja avant d'affronter le FUS. Certes, la formation d'El-Jadida est au menu des Kabyles, néanmoins, ces derniers confirmeront sur place ce match amical ainsi que la quatrième rencontre amicale dans la mesure où Fabbro a demandé quatre matchs amicaux lors de ce stage.

Afin de régler son cas :Camara est passé à la justice
l Après avoir raté le stage de Hammam Bourguiba pour un grand problème administratif, le milieu du terrain ivoirien de la JSK, Madani Camara, s'entraîne actuellement avec le groupe à Staouéli. Ce dernier doit partir avec l'équipe au Maroc afin de prendre part au troisième stage de préparation de son équipe. Pour le moment, le joueur de la JSK n'a pas encore récupéré son permis de travail ni sa carte de séjour. Cependant, selon une source très proche de la direction kabyle, le joueur récupérera ses papiers au début de semaine. D'ailleurs, Camara est passé au début de cette semaine à la justice afin de déposer son dossier et de régler son cas. C'est après l'intervention de Hannachi que la situation de ce joueur a commencé à s'éclaircir. Bref, les dirigeants des Jaune et Vert sont en train de faire le maximum afin de régler ce cas et permettre au joueur de prendre part au stage de Casablanca.

Il est arrivé en retard mardi soir à Staouéli :Hadj Adlane devait rencontrer Hannachi hier soir
Le président du club phare de la Kabylie n'a pas mis beaucoup de temps pour recruter pas moins de dix joueurs cet été.
En un temps record, pas moins de dix nouveaux joueurs ont débarqué à Tizi Ouzou cet été. Cependant, pour finaliser avec Hadj Adlane et officialiser la nomination de ce dernier comme directeur sportif, le président kabyle a mis beaucoup de temps. Cela fait maintenant plus d'une semaine qu'on parle de la venue de Hadj Adlane à la JSK, mais, les choses n'ont pas avancé concernant ce dossier. Bref, Hannachi et son ancien joueur devaient se rencontrer mardi soir à Staouéli, c'est-à-dire lors de la séance d'entraînement de l'équipe. Hadj Adlane s'est déplacé d'ailleurs jusqu'au stade de Staouéli afin de rencontrer le président des Canaris. Néanmoins, l'ancien baroudeur des Jaune et Vert est arrivé en retard, il n'a pas pu donc rencontrer Hannachi. Pour cause donc de ce retard, la rencontre tant attendue entre Hadj Adlane et Hannachi n'a pas eu lieu.

Cependant, les deux parties devaient se voir hier soir à Staouéli. C’est Hadj Adlane lui-même qui a confirmé cette information hier après-midi. Lors de cette rencontre, Hannachi et Hadj Adlane devaient aborder plusieurs sujets. Puisqu'en plus du salaire que l'ancien attaquant de l'USMA doit toucher à la JSK, ce dernier veut aussi avoir carte blanche concernant la gestion sur le plan technique de l'équipe première.

Compétition (26/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par adsm le Sam 28 Juil - 22:05

La JSK cherche sparring-partner désespérément

De quel genre?
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 29 Juil - 11:18

Fabbro insiste sur l’efficacité devant le but

Qui aura dit que les Italiens optent beaucoup pour un système de jeu ultra défensif ? Après une semaine d’entraînement à Staouéli, les joueurs de la JSK ont livré, avant-hier soir, la dernière séance d’entraînement à Alger, devant plusieurs curieux supporters, qui suivaient avec intérêt les gestes et les qualités de chaque élément. En effet, le premier responsable à la barre technique, Enrico Fabbro en l’occurrence, et après quelques minutes d’échauffement, a décidé de programmer un petit match d’application de 25 minutes, juste pour permettre aux joueurs de travailler la cohésion sur le terrain et préparer convenablement la nouvelle saison. Comme ce fut le cas à chaque fois, l’entraîneur a scindé son groupe en deux : les jaunes contre les bleus. Ce qu’il faut retenir de ce test, c’est que les coéquipiers de Salim Hanifi commencent à s’entendre parfaitement sur le terrain. D’ailleurs, même les nouveaux ont démontré plusieurs qualités, qui ont soulagé davantage l’Italien. Seulement, ce dernier n’arrêtait pas de réclamer des buts et plus l’efficacité en attaque. A chaque occasion ratée, Fabbro se montrait inquiet. Cela dit, la devise du coach est claire : jouer l’offensive et inscrire beaucoup de buts.

Pas de passes longues et, surtout, pas de dribbles
En plaçant ses joueurs sur le terrain, l’entraîneur en chef de la JSK a, d’abord, tenu à leur donner des consignes avant le coup d’envoi. L’Italien, qui était resté près de ses poulains sur la main courante, n’arrêtait pas d’encourager les beaux gestes de chaque élément. Toutefois, il leur a aussi demandé d’éviter les passes longues pour ne pas perdre rapidement le ballon, ainsi que les dribbles devant le but pour ne pas prendre des risques inutiles. Les Ziad, Mokdad, Bouaïcha, Belakhdar l’ont bien compris.

Une folle ambiance à la sortie du stade !
Comme c’était le dernier jour d’entraînement, les supporters de la JSK, qui se sont déplacés en force au stade de Staouéli pour suivre les entraînements de leur équipe favorite, ne voulaient pas rejoindre leur domicile sans créer une folle ambiance. En effet, les inconditionnels des Jaune et Vert, qui étaient tous devant l’entrée principale du stade en train d’attendre la sortie des joueurs ainsi que celle du président, ont provoqué une ambiance extraordinaire en allumant des fumigènes sous les yeux de Mohand-Cherif Hannachi, qui était tout content. Les fans kabyles, pour qui le recrutement a été une totale réussite, réclament d’ores et déjà le titre de champion d’Algérie qui fuit la maison kabyle depuis 2008.
----------------------

Exercice de pressing pour débuter la séance
Pour débuter la séance d’entraînement qui a eu lieu avant-hier soir, le premier responsable à la barre technique a programmé quelques exercices de pressing sur le porteur du ballon. En plus des joueurs, même les membres du staff technique y ont participé.
----------------------

Match d’application par la suite
Juste après, Enrico Fabbro a réuni tous ses poulains pour un match d’application de 25 minutes. Après l’ouverture du score pour les jaunes par l’intermédiaire de Ziad, les Bleus remettent les pendules à l’heure grâce à Messaâdia, qui commence à retrouver son meilleur niveau, lui qui souffrait d’une blessure à la cuisse.
----------------------

Les dirigeants inspectent les vestiaires avant l’entame de l’entraînement
Avant l’arrivée des joueurs au stade de Staouéli, les dirigeants de la JSK, qui étaient déjà présents sur les lieux, ont tenu à inspecter les vestiaires du stade pour accueillir la formation de l’O Médéa. D’après ce que nous avons eu comme information, les Kabyles en étaient satisfaits.
----------------------

Des frayeurs pour Mokdad
Ce que les supporters doivent savoir, c’est que le nouveau meneur de jeu de la JSK, Abdelmalek Mokdad, commence petit à petit à se retrouver parmi le groupe. Ce dernier, qui a affiché une bonne forme pendant les matchs d’application, a contracté une légère blessure au niveau de la cheville, mais rien de grave du moment qu’il a repris sa place.
----------------------

Départ pour le Maroc à 14h30
Comme tout le monde le sait, le stage d’Alger a pris fin hier. Après les deux jours de repos que la direction a accordés aux joueurs, les coéquipiers de Remache devront se présenter, mardi matin, à l’aéroport international Houari-Boumediène, pour s’envoler à destination du Maroc. D’après ce que nous avons eu comme information, le vol est programmé à 14h30.
----------------------

Des tirs de loin pour clore la séance
A la fin de l’entraînement, le premier responsable technique a réuni ses poulains au milieu de terrain pour des tirs de loin. Celui qui parviendra à inscrire un but pourra quitter le stade et rejoindre le bus. Même sans gardien de but, plusieurs joueurs n’ont pas réussi à trouver le cadre.
----------------------

Merzouki souffre de son genou
Le nouveau gardien de but de la JSK, Merzouki en l’occurrence, a gagné quelques points pendant le stage d’Alger. L’ex-gardien de la JSMB, qui a pris part au match d’application, souffre d’une légère blessure au niveau de son genou.Ihadadjène : «Les propos de Hannachi m’honorent» D’après le staff médical, la blessure du portier n’est pas grave.

Le Buteur (29/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 29 Juil - 11:28

Camara veut taper dans l’œil de Fabbro
N’ayant pas effectué le premier stage de Hammam Bourguiba avec ses coéquipiers, le milieu récupérateur, l’Ivoirien Camara, fait de son mieux pour rattraper le retard au stage d’Alger. Depuis le premier jour de ce second stage, Camara est pris en charge tout comme son partenaire Mokdad, arrivé en tant que dernière nouvelle recrue, par le préparateur physique, Mauro. Après une semaine de travail, le joueur affiche un net regain de forme, en témoigne son rendement sur le terrain, notamment au cours des dernières oppositions que le staff technique a organisées.

La concurrence au milieu s’annonce très rude
De l’avis de tous les présents aux entraînements de la JSK depuis une semaine à Alger, la concurrence bat son plein. Dans tous les compartiments, le club kabyle compte des doublures, et la course à une place de titulaire ne va pas être une simple sinécure. En attaque, en défense comme au milieu, Fabbro va avoir l’embarras du choix. Dans la récupération, les deux joueurs qui ont déjà séduit le staff technique sont Sedkaoui et le revenant Maroci, une paire qui a déjà gagné la confiance du coach qui l’aligne très souvent. Le jeune Ivoirien n’est pas sans savoir que désormais la concurrence est rude et qu’il devra, lui aussi, donner le maximum pour mériter la confiance du coach.

Encore du travail sur le plan physique
Même si sur le plan technique, Camara a fait étalage de son talent au cours de cette semaine de préparation à Alger, ce qui lui fait déjà gagner des galons, aux yeux de son nouvel entraîneur, sur le plan physique, il reste encore beaucoup de travail à faire. C’est ce que nous a confié un membre du staff technique qui reste persuadé qu’au Maroc, le joueur va devoir subir des exercices plus intenses, lui et l’autre milieu de terrain Mokdad, qui paraît moins frais que Camara qui a quand même pu travailler pendant quelques jours à Tizi Ouzou, avant le retour de l’équipe de Tunisie.

Il sera présent au stage de Kahrama
Beaucoup de supputations sur l’éventualité de voir Camara rater encore le prochain stage de Kahrama à Casablanca. Selon les dernières informations qu’on a recueillies auprès d’une source proche de la direction kabyle, le joueur voyagera bel et bien avec le groupe et poursuivra sa préparation sur place. En d’autres termes, les choses sont claires et pour le joueur et pour le staff technique qui aura la possibilité de travailler avec l’ensemble de son effectif.
------------------

Un industriel a promis de prendre en charge le 4e et dernier stage
Selon des indiscrétions, on croit savoir qu’un industriel très important aurait pris attache ces dernières heures avec le président Hannachi, pour lui manifester son entière disponibilité à apporter sa contribution financière à la JSK. Selon les mêmes sources, l’industriel en question a promis au président Hannachi de prendre en charge financièrement le quatrième et dernier stage de préparation que la JSK a prévu d’effectuer de nouveau en Tunisie, à Hammam Bourguiba.
------------------

Maroci et Benlamri réintègrent le groupe
Tout se passer bien pour les deux joueurs kabyles. Après avoir écourté la séance d’entraînement de jeudi soir, le milieu récupérateur, Tayeb Maroci, et le défenseur central, Djamel Benlamri, ont réintégré le plus normalement possible le groupe. La charge de travail imposée jeudi soir par le préparateur physique, Mauro, leur a fait mal au niveau des adducteurs. C’est pour cette raison qu’il a dû à nouveau revoir son programme, car les joueurs se sont plaints de la fatigue physique. Ils étaient lents à l’entraînement. L’entraîneur en chef n’était pas indifférent à cette situation. De ce fait, il a allégé la charge de travail, de peur d’enregistrer d’autres blessés à l’avenir.
------------------

Hannachi présent
Lors de la séance d’entraînement de vendredi soir, le président Hannachi était présent au stade de Staouéli en compagnie de ses dirigeants. Il a assisté à toute la séance, avant de repartir vers minuit. Il a fait le point une dernière fois avec les dirigeants sur le prochain déplacement de l’équipe au Maroc.
------------------

Asselah poursuit son programme spécifique
Le portier kabyle, Malik Asselah, va de mieux en mieux, depuis qu’il a entamé son programme spécifique tracé par le staff médical. Le joueur effectue, depuis mardi dernier, des séances de renforcement musculaire, suivies d’un footing d’une quinzaine de minutes sur tapis roulant. Il devrait, néanmoins, reprendre la course mercredi prochain, à Casa.
------------------

Fin du second stage pour les Kabyles
C’est hier soir que les Kabyles ont bouclé leur second stage dans la capitale. En regroupement à l’hôtel Le Mas Des Planteurs depuis dimanche dernier, les camarades de Ali Rial ont su assurer la continuité par rapport au travail effectué en Tunisie. Comme ce fut à Hammam Bourguiba, le staff technique de la JSK a axé sa préparation lors de ce second stage sur les deux volets, physique et technique. Toutefois, les joueurs ont été soumis à une seule séance d’entraînement par jour, durant laquelle le groupe est scindé en deux, l’un pour le volet physique et l’autre pour le technico-tactique et inversement. Aux yeux de Fabbro, le fait de terminer ce stage par un match amical et sans qu’il y ait de blessure constitue une grande satisfaction pour lui. Désormais, le groupe doit se préparer pour le 3e stage à Casablanca, qui sera plus dense pour les Kabyles, soit 3 à 4 matches amicaux.

48 heures de repos pour les joueurs
Après une semaine chargée, les joueurs kabyles pourront, enfin, bénéficier de deux jours de repos, à compter d’aujourd’hui. Ils ont rallié leur domicile pour passer quelques heures auprès des leurs. Et la reprise aura lieu après demain matin. Les joueurs et les dirigeants se sont donné rendez-vous à l’aéroport Houari Boumediene à partir de 11h30. Si tout baigne dans l’huile, les Kabyles quitteront Alger à 14 h.

Le Buteur (29/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 29 Juil - 11:58

Pour des raisons de sécurité :
JSK-OM ne s'est pas joué à Hydra


Prévu initialement à Hydra, le premier match amical que les coéquipiers de Rial devaient jouer hier soir devant l'OM en cette période de préparation a été délocalisé en fin de compte à Staouéli.

Certes, dans l'entourage de la JSK, on a évoqué une question d'éclairage alors que la réalité est tout autre. En effet, les responsables de l'APC de Hydra ont toujours étudié les propositions des matchs que le stade de cette commune devait abriter. Et c'est pour des raisons de sécurité que le match ne s'est pas déroulé à Hydra. Comme la JSK est l'un des clubs les plus populaires du pays, la formation du Djurdjura aurait drainé une grande foule hier à Hydra, surtout en cette soirée ramadhanesque. Donc, afin d'éviter une grande masse populaire à Hydra et surtout pour ne pas prendre des risques inutiles que cette rencontre ne s'est pas déroulée à Hydra.

Alors que le stade de Staouéli n'a pas de tribunes :Mohammed Bedah a saisi le P/APC de Staouéli avant de donner son accord à Hannachi
Une fois les responsables de la JSK ont été mis au courant que le stade d'Hydra ne pouvait pas abriter cette rencontre amicale, ils ont pris attache directement avec le directeur du stade de Staouéli, Mohammed Bedah en l'occurrence.

Ce dernier n'a pas rendu sa réponse d'une manière définitive à Hannachi, il a pris le temps d'abord d'appeler le président de l'APC de Staouéli. Ce dernier de son côté a pris attache avec le commissaire de Staouéli afin de demander son avis. Ce n'est qu'après que le responsable de la sûreté de Staouéli a donné son feu vert que le P/APC a donné son OK à Mohammed Bedah qui annonça par la suite la bonne nouvelle à Hannachi. Par ailleurs, le stade de Staouéli où la JSK s'entraîne ces derniers jours n'est pas doté de tribunes et les nombreux supporters jaune et vert qui devaient se déplacer à Staouéli hier soir devaient trouver des difficultés pour suivre la partie.

Fabbro et les nouveaux joueurs impressionnés par l'ambiance
Les joueurs qui étaient déjà dans l'effectif de la JSK lors des précédentes saisons avaient une idée sur les supporters du club et tout ce qu'ils ont vu lors des matchs de la Ligue des champions. Mais les nouveaux joueurs et même les deux membres italiens du staff technique de la JSK ont été impressionnés par cette grande ambiance que les supporters ont créée à Staouéli. Les nouveaux joueurs ne s'attendaient pas à voir cette ambiance, surtout que l'équipe s'entraîne à Staouéli et non pas à Tizi Ouzou, c'est-à-dire en dehors de ses bases, néanmoins, le club possède des supporters aux quatre coins de pays et là où la JSK met les pieds, elle trouve ses amoureux à son attente.

Les supporters kabyles créent l'événement à Staouéli
Ils étaient environ 300 supporters jaune et vert à se déplacer vendredi soir au stade de Staouéli afin d'assister à la séance d'entraînement de leur équipe. Sur place, les tifosis kabyles ont créé l'événement. En cette soirée ramadhanesque, les fans des Canaris ont créé une grande ambiance. Drapeaux en main, les supporters présents sur place ont chanté, dansé et scandé les noms de leurs joueurs avant d'allumer un bon nombre de fumigènes, ce qui a donné une autre dimension à cette séance d'entraînement.


6e et dernière séance d’entraînement à Staouéli toujours réservée au technico-tactique : Fabbro travaille le bloc équipe
Après un jeu de carré qui a duré quelques minutes et des jeux de passes pour s’échauffer, Fabbro est entré directement dans le vif du sujet.
Pour cette ultime séance à Staouéli, le technicien italien a programmé une opposition qui avait comme objectif principal le jeu en bloc. Des consignes strictes ont été données aux joueurs. Tous devaient se déplacer au même temps, tout en gardant la même distance entre les joueurs d’abord, mais aussi et surtout les trois compartiments, défense, milieu et attaque.

C’est une spécialité italienne
Rares sont les équipes locales qui maîtrisent le jeu en bloc. Celles qui essayent de le pratiquer le font généralement de façon anarchique et désordonnée. Dans ce système de jeu, il est impératif que les déplacements des 10 joueurs de champ soient synchronisés. Si un joueur faille à sa tâche, c’est tout le système qui tombe à l’eau, parce que l’équipe adverse trouvera la faille, et c’est dans la majorité des cas, les résultats sont fatals. Mais si l’équipe réussie le travail, le ballon est vite récupéré, parce que les espaces sont réduits et les joueurs sont proches l’un de l’autre. Ce style de jeu est une spécialité italienne. C’est grâce à la défense en bloc qu’ils font partie des trois meilleures équipes d’Europe. Les Français le pratiquent aussi, surtout sous l’ère d’Aimé Jacquet. Pas la peine de dire que le jeu en bloc exige une bonne condition physique et une bonne culture tactique.

Le résultat, on l’a vu sur place
Même s’il faut beaucoup de travail pour réussir parfaitement à jouer en bloc, on a vu hier plusieurs avantages de ce jeu. L’équipe qui a le ballon a beaucoup de difficultés à le faire circuler.

Le porteur de balle a peu de solutions, du coup, il essaye soit la solution individuelle et il se fait subtiliser le ballon ou le jeu long, et là aussi, les défenseurs ont généralement le dernier mot. Les supporters qui regardaient cette opposition et qui généralement suivent l’équipe qui a le ballon se sont lassés de voir leurs joueurs perdre le ballon aussi facilement, mais pour Fabbro, cela était un signe positif, voire une réussite totale, parce que l’objectif de ce système est de défendre bien et récupérer la balle le plus haut possible. Enrico Fabbro a certes baissé la charge de travail, mais sur le plan technico-tactique, ça travaille, et ça travaille très sérieusement.

Fabbro fait comme Pigulea
Des tirs de loin dans des buts vides. Pigulea, ancien sélectionneur de l’Algérie, l’avait fait avec l’EN et on se rappelle que Meghraoui était le seul à donner satisfaction lors de cet exercice. «Azzedine est le seul à avoir des notions de footballeur», disait le Roumain. Avant-hier, Fabbro a demandé à ses joueurs de tirer le ballon d’une distance de 60 m vers des bois sans gardien. La plupart des tirs n’étaient pas cadrés. Ceux qui l’étaient n’étaient pas puissants et rebondirent sur le sol plusieurs fois avant de toucher les filets. Le seul tir cadré et puissant qui n’a touché le sol qu’une fois à l’intérieur des buts était celui de Benlamri (applaudissement de tous comme à chaque fois). Rial aussi a montré une grande adresse lors de cet exercice, mais à aucun moment, il n’a réussi à faire ce qu’a fait son concurrent dans l’axe. Ses tirs étaient soit trop dosés ou non cadrés.

Il s’occupe des gardiens avec Souibes
D’habitude, Enrico Fabbro laisse les deux gardiens Mazari et Merzouki à la disposition de l’entraîneur des gardiens, Hamid Souibes. Ce n’était pas le cas avant-hier. L’entraîneur italien a laissé ses joueurs de champ sous les ordres de Maoro qui leur avait préparé un circuit training, tandis que lui, il est venu faire travailler les gardiens de but. Enrico Fabbro a demandé à Souibes de faire le rôle de l’attaquant et a dirigé lui-même l’entraînement des gardiens. Ça a duré plusieurs minutes.

Tirs au but à la fin de la séance : Meftah, Rial et Ould El-Hadj, les meilleurs
Comme ce fut le cas pour la séance de jeudi, Enrico Fabbro a organisé une séance de tirs au but à la fin de la séance, et cette fois-ci, c’est les jeunes de la JSK qui se sont distingués. Jugurtha Meftah a envoyé des missiles cadrés que Mazari et Merzouki n’ont pas vu venir. Les tirs d’Ould El-Hadj étaient tous dans la lucarne. D’ailleurs, à ce propos, les autres joueurs l’ont défié de refaire le même tir plusieurs fois, et à chaque fois, le ballon partait dans la même direction et avec la même force et précision. Ça lui a valu les applaudissements et la reconnaissance des joueurs et les sifflets et les cris des supporters. Rial, quant à lui, qui a une frappe terrible, envoyait des missiles que ni Mazari ni Merzouki n’ont pu stopper.

Des signes qui ne trompent pas…
Depuis le début de ce stage, aucun incident entre les joueurs n’a été signalé. Pourtant, la concurrence est rude et les tacles appuyés et l’agressivité dans le jeu n’étaient pas ce qui manquait aux entraînements. Aucun clan n’existe dans cette équipe. Ils sont heureux d’être là et se comportent tous en professionnels. Ça rigole avant et après l’entraînement, mais pendant, ça travaille et très sérieusement. Plusieurs fois, on a vu les joueurs se chamailler, mais jamais ça n’a dépassé ce stade. A la fin, ça fini toujours par des éclats de rires et des embrassades. On n’a pas vu ça à la JSK depuis des années et ça été remarqué par tous les supporters présents au stade.

Quand Fabbro lâche du lest
Parce que c’était le dernier entraînement et que les garçons ont bien travaillé et surtout pour détendre l’atmosphère dans le groupe la veille du premier match test de la saison, Enrico Fabbro a décidé de lâcher du lest et de donner un peu de liberté à ses joueurs. Il s’est montré tolérant avec ses joueurs, des fois même, c’était lui qui animait les discussions et provoquait les éclats de rire. Maoro lui aussi a joué le jeu et s’est permis quelques blagues, mais lui, il reprenait vite son sérieux et se remettait au travail. Ce qu’on a remarqué aussi, c’est que Fabbro avait l’air très satisfait après cette séance. Il courait dans tous les sens, il allait chercher lui-même le matériel de travail, alors qu’avant, il demandait à Samir de le faire. Fabbro est heureux à la JSK, et pour l’instant, il rend tout le monde heureux, notamment son président, qui avait le sourire au visage pendant toute la séance d’entraînement. Il est clair que ces signes sont révélateurs et la JSK de cette année serait complètement différente de celle de la saison passée.

Hannachi encense les Italiens
Il était là sur une chaise à suivre l’entraînement. Le président Hannachi n’a pas arrêté de faire les éloges d’Enrico Fabbro et de son préparateur physique Maoro. «Ça, c’est des entraîneurs. Ils ne sont pas comme certains entraîneurs qui sont déjà passés à la JSK (il se permet d’égratigner quelques-uns en citant leurs noms)», répétait Hannachi à chaque fois.

Match d’application pour tester la méthode du jeu en bloc : Messadia, Belakhdar et Mokdad s’illustrent
Après avoir travaillé le système du jeu en bloc, Enrico Fabbro a scindé son groupe en deux pour jouer un match d’application. Le troisième depuis le début du stage de Staouéli

Fabbro a tendance à aligner Rial, Belkalem, Mekkaoui et Remache (les joueurs censés former la défense de la JSK en ce début de saison) dans la même équipe pour travailler la cohésion et l’alignement défensif. Pour le match d’avant-hier, l’Italien a décidé de faire jouer les deux latéraux dans l’autre équipe, afin de permettre à l’axe central de travailler le jeu aérien (Mekkaoui et Remache montent beaucoup et font beaucoup de centres lors d’un match). Messadia et Hanifi, quant à eux, ont été alignés dans la même équipe comme d’habitude.

Le geste de Belakhdar et le but de Ziad
On a vu lors de cette rencontre plusieurs bonnes choses. Mais la plus frappante était ce but marqué par Ziad auquel le nombreux public de Staouéli a chaleureusement applaudi. Remache, lors de ses nombreuses montées, a adressé un bon centre au premier poteau pour Belakhdar qui d’une course croisée a réussi à devancer Rial, et au moment où tous pensaient qu’il allait enchaîner avec une frappe, Belakhdar laisse le ballon passer entre ses jambes trempant ainsi la vigilance du capitaine de la JSK, Ziad, seul au deuxième poteau, d’un tir du plat du pied met le ballon au fond des filets de Mazari. On ne sait pas comment il l’a vu, ni comment lui ait venu l’idée, mais la combine était parfaite et le but très joli.

La réponse de Mokdad et Messadia
Quelques minutes après ce but, Mokdad demande le ballon dans le dos de Remache, réussit à éliminer un défenseur et dresse un centre millimétré au deuxième poteau pour Messadia. Ce dernier saute plus haut que tout le monde et d’une tête puissante et décroisée ne laisse aucune chance au jeune gardien Merzouki. Même le président Hannachi, présent au stade, n’a pas pu s’empêcher d’applaudir et le travail de Mokdad et la finition du nouveau baroudeur kabyle, Ahmed Messadia.

Quand Maoro s’énerve, ça ne rigole pas !
Maoro est d’habitude très calme et gentil avec tout le monde, mais quand il s’agit de travail, l’Italien ne rigole pas. Alors qu’il expliquait aux joueurs un exercice, Sofiane Khelili était en train de se chamailler avec l’un de ses coéquipiers. Maoro s’est énervé et d’un ton élevé, il lança au joueur : «Khelili, concentration, ok, concentration… » Khelili surpris par la réaction du préparateur physique s’est d’abord excusé avant de se taire et de se remettre au travail.

Compétition (29/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 29 Juil - 11:58

Hadj Adlane refuse les 25 millions de Hannachi

Alors que tout semblait en bonne voie pour que Hadj Adlane devienne le nouveau manager général de la JSK, les choses ont pris une autre tournure. Il y a désaccord sur le plan financier.

Cela fait un temps qu’on parle de Hadj Adlane, l’ancien goleador de la JSK et de l’USMA, pour devenir le manager général des Jaune et Vert. L’affaire tarde pourtant à connaître des prolongements concrets sur le terrain. Il y a peu, Hadj Adlane a rencontré Hannachi, les deux hommes ont évoqué le sujet et ils se sont mis d’accord sur le principe. Toutefois, le volet financier n’a pas été abordé. Hannachi a chargé ses proches collaborateurs de le faire. Ainsi, une source sûre nous a révélé qu’une proposition a été faite à Hadj Adlane. Celle-ci était de l’ordre de 20 millions de centimes par mois.

Hadj gagne déjà 20 millions par mois à travers la radio, la télé…
Une somme jugée insuffisante par l’ex-avant-centre de la sélection algérienne. Ce dernier estime qu’il arrive déjà à gagner 20 millions de centimes par mois à travers ses différentes activités professionnelles. En effet, Hadj Adlane réunit aisément ce montant de par ses activités à la radio, à la télé et Sonelgaz dont il est toujours employé. Il est donc tout à fait légitime qu’il ne consente pas à tout laisser tomber pour avoir le même salaire mensuellement. Selon nos sources, Hannachi aurait fait l’effort d’ajouter cinq millions de centimes supplémentaires, portant le total donc à 25 millions de centimes par mois.

Pour 40 millions, il dira oui
Il aurait ajouté à ses collaborateurs que si cela ne pouvait pas contenter Hadj Adlane, autant rompre les négociations et partir à la recherche d’un autre candidat. Cette proposition n’est pas encore parvenue aux oreilles de Hadj Adlane, mais on imagine d’ores et déjà qu’il la refusera également. Des sources proches de l’ancien buteur des Canaris laissent entendre qu’il faudrait au moins 40 millions de centimes par mois pour que Hadj Adlane dise oui à Hannachi. Finalement, l’affaire n’est vraiment pas dans le sac. A. M.

Hannachi aux supporters :«On remportera le titre cette saison»
w A l'issue de la séance d'entraînement des Jaune et Vert de vendredi dernier, les supporters qui ont suivi cette séance n'ont pas hésité à s'approcher de Hannachi. Quelques-uns ont même demandé au président kabyle de poser avec eux pour des photos souvenirs, alors que d'autres ne sont pas allés par trente-six chemins pour lui demander de gagner le championnat. Emu par le comportement de ces supporters, le président de la JSK n'est pas allé de main morte pour répondre à ces fans : «J'ai déclaré déjà que la JSK jouera le titre cette saison. On a fait un bon recrutement et on a misé sur la préparation, d'ailleurs on a mis le paquet pour réussir une bonne préparation et avec votre apport, on remportera le titre cette saison.» Après avoir donc déclaré haut et fort par le biais de la presse que son équipe jouera carrément le titre, le numéro un de la JSK a déclaré en direction des supporters que l'équipe remportera son quinzième titre à l'issue de l'exercice 2012/2013. Les propos de Hannachi ont enflammé les supporters des Canaris qui rêvent déjà du titre.

Compétition (29/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Lun 30 Juil - 10:10

Préparation d’intersaison : JSK 2 - O Médéa 0
Mokdad signe son entrée


Les Canaris ont disputé avant-hier en soirée leur première joute amicale, face à l’O Médéa au stade de Staoueli.

Les camarades de Bouaicha l’ont emporté sur un score de deux buts à zéro. Deux réalisations survenues en seconde période et signées respectivement par Mokdad et Hanifi. Le match a été d’un bon niveau notamment du côté des Kabyles qui ont bien réagi en dépit de la forte charge de travail à laquelle ils étaient soumis depuis le début de la préparation de la nouvelle saison entamé pour rappel, le 7 juillet dernier. Les hommes de Fabbro, qui ont effectué un premier stage de deux semaines à Hammam Bourguiba, avant d’élire, à nouveau leur quartier à Alger, plus précisément à l’hôtel Samitel de Oued Fayet pour leur second regroupement, ont montré de très bonnes dispositions, avant-hier, dans un match qu’ils auraient pu remporter par un large score. Mais ceci ne constitue pas l’essentiel pour les hommes de Fabbro, car au delà de ce résultat technique, le plus important était de faire tourner l’effectif afin de voir tous les joueurs à l’œuvre après plus de trois semaines de préparation. Le technicien italien s’est dit satisfait de la production de ses joueurs : «C’es un match amical certes mais ce succès est bon pour le moral. Les joueurs ont bien réagi et leur prestation aurait été meilleure s’ils n’étaient pas affaiblis physiquement par la grosse charge de travail à laquelle ils sont soumis depuis le début de la préparation du prochain exercice», a déclaré le coach de la JSK qui s’exprimait devant les journalistes en fin de partie.

Deux jours de repos pour récupérer
Les camarades de Essaid Belkalem qui ont bouclé leur second stage à Alger, avant-hier en soirée, à l’issue du match amical face à l’O Médéa, ont été libérés juste après, pour deux journées de repos. Un léger répit qui leur permettra de récupérer et de retrouver l’ambiance familiale pour un court laps de temps. Soumis à une charge de travail assez élevée pendant près de trois semaines, les hommes de Fabbro devraient ainsi souffler un peu avant de se remettre au travail dès Mercredi prochain.

Départ pour Casa demain
Après les stages de Hammam Bourguiba et d’Alger, les Canaris devraient s’envoler demain en milieu de journée, à destination de Casanbanca où ils auront à effectuer leur troisième phase de préparation. Les Canaris vont élire leur quartier au centre El Kahrama. Un complexe sportif qu’ils connaissent bien pour y avoir déjà séjourné plusieurs fois. Un fief habituel qui renferme toutes les commodités. Durant cet ultime stage qui s’étalera sur deux semaines, le travail sera consacré essentiellement au travail technico tactique. A cet effet, le staff technique des canaris a prévu de disputer au moins quatre joutes amicales, face aux grosses cylindrées du championnat marocain, dont le Raja de Casablanca que les Canaris devraient affronter le 4 août prochain. Des matchs qui permettront d’une part aux joueurs d’avoir un temps de jeu dans les jambes et d’autres part à Fabbro de travailler la cohésion du groupe et de se faire une idée sur les capacités de chacun de ses éléments, surtout que l’équipe entamera le championnat le 8 septembre prochain.

DDK (30/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Lun 30 Juil - 10:24

JSK 2 - OM 0 : Premier test réussi pour Fabbro !

Après une semaine d’entraînement à Staouéli, où le premier responsable à la barre technique en a profité pour poursuivre son programme, les responsables du club ont décidé de programmer une joute amicale, avant la fin du stage pour permettre à l’entraîneur de juger le niveau de chaque élément, avant de s’envoler à destination du Maroc pour un avant-dernier stage. Comme prévu, les Jaune et Vert ont affronté samedi soir l’Olympique de Médéa, au stade de Staouéli. Les curieux supporters qui n’ont pas raté la moindre séance d’entraînement tout au long de la semaine n’ont pas raté une telle occasion pour découvrir leur nouvelle équipe. Le technicien italien, qui a aligné deux équipes à chaque mi-temps, a découvert pour la première fois le niveau de chaque élément. En première période, malgré plusieurs occasions procurées par l’intermédiaire de Ziad qui a vu sa frappe percuter la barre transversale, Hadiouche, Messaâdia, Remache et Sedkaoui, aucun but n’a été inscrit. A peine le coup d’envoi de la seconde mi-temps donnéque le jeune Lamhene déborde sur le flanc droit et sert sur un plateau cinq étoiles, Abdelmalek Mokdad qui n’a trouvé aucune peine à ouvrir la marque. Quelques minutes plus tard, et après de nombreuses occasions ratées, le buteur maison, Salim Hanifi en l’occurrence, s’illustre et aggrave la marque. Globalement, la touche de l’entraîneur s’est fait ressentir à l’occasion de ce premier test, en attendant le déroulement des trois rencontres programmées lors du stage du Maroc.

Les joueurs avaient les jambes un peu lourdes mais…
Ce que nous avons remarqué avant-hier, avant que l’entraîneur en chef ne le confirme par la suite, c’est que les joueurs de la JSK, qui ont beaucoup travaillé le volet physique pendant le stage de Hammam Bourguiba, avaient les jambes un peu lourdes. Cependant, il faut dire que ce n’est qu’un premier match et la suite sera certainement meilleure, vu les qualités de chaque joueur.

Un axe central rassurant
Dans l’axe central, il faut dire qu’Enrico Fabbro n’aura désormais aucun souci, du moment que quatre bons joueurs peuvent prendre leur place à n’importe quel moment. Il s’agit de Rial, Benlameri, Belkalem et Khellili. Alors que les deux premiers étaient alignés en première mi-temps, les deux autres ont pris leur place dès l’entame de la seconde période. Les quatre défenseurs ont démontré plusieurs choses positives et rassurantes.

Remache, Bencherifa, Mekaoui, Ziad, Lamhene et Rayah gagnent des points
En plus des défenseurs qui se sont illustrés d’une manière remarquable contre l’Olympique de Médéa, plusieurs autres joueurs ont su tirer leur épingle du jeu dans cette joute. Il s’agit de l’arrière droit Remache qui a failli ouvrir la marque, Bencherifa et Mekaoui qui assurent bien le couloir gauche, Ziad qui brille d’un jour à l’autre ainsi que les deux jeunes, Lamhene et Rayah. D’ailleurs, même Fabbro les a encensés, juste après la rencontre.

Ça promet en attaque !
Les nombreux supporters qui ont assisté à la rencontre d’avant-hier, étaient venus spécialement pour découvrir les nouveaux joueurs et voir aussi l’attaque de la JSK en pleine forme. De ce côté-là, les fans n’étaient pas trop déçus. Les attaquants ont vraiment brillé. Les Hadiouche, Messaâdia, Bouaïcha et Hanifi ont su prouver leurs qualités. Le peu qu’on puisse dire à ce sujet, c’est que ça promet d’ores et déjà au niveau de l’attaque. Les places seront désormais très chères, et Fabbro ne comptera que sur ceux qui secouent les filets.

Première équipe : Mazari, Remache, Mekaoui, Benlameri, Rial, Sedkaoui,
Maroci (Camara), Ziad, Messaâdia, Bouaïcha (Mokdad), Hadiouche
Deuxième équipe : Mazari (Merzouki), Bencherifa, Benlameri (Meftah),
Belkalem, Khellili, Mokdad (Fergane), Camara (Ould Hadj), Belakhdar, Rayah
(Ihadjadene), Hanifi, Lamhene
-----------------------------------

Pour un premier match amical…
Belakhdar et Mokdad épatent déjà !

C’est dans une ambiance de folie que la rencontre amicale JSK-OM s’est déroulée au stade de Staouéli. Les supporters de la JSK qui se sont déplacés de partout pour assister à ce premier test, sous l’ère Enrico Fabbro, étaient vraiment contents du niveau de jeu livré par les coéquipiers de Djamel Benlameri. En effet, et selon l’avis de tous les fans qui étaient attentifs et concentrés sur le match, et en plus des autres joueurs qui possèdent des qualités appréciables, deux joueurs et non pas trois ont démontré de très belles choses. Il s’agit de l’ex-Mouloudéen Abdelmalek Mokdad et celui du Mouloudia d’El Eulma, Fayçal Belakhdar. Le niveau du premier était attendu, du moment que les inconditionnels le connaissaient parfaitement. D’ailleurs, il n’a fait que confirmer son talent en prenant les commandes au milieu du terrain dès son incorporation. Auteur du premier but, Mokdad, qui était resté deux mois sans compétition, a épaté les présents. Par contre, la révélation c’était Belakhdar que plusieurs ont découvert récemment. Ce dernier, qui renferme des qualités extraordinaires, a su en quelques minutes seulement gagner la confiance des supporters qui l’adorent déjà. Dribleur, passeur et même buteur avec le MCEE, Fayçal Belakhdar pourrait apporter un grand plus à l’attaque kabyle la saison prochaine. L’entraîneur en chef, qui commence petit à petit à découvrir réellement ses éléments, était satisfait de son niveau du jeu. Selon lui, la JSK, avec un tel effectif, aura certainement son mot à dire la saison prochaine.

-----------------------------------

Asselah assiste au match
Même s’il n’était pas concerné par le match contre l’Olympique de Médéa, le gardien de but, Malik Asselah, s’est rendu à Staouéli, pour suivre le premier match amical livré par son équipe. Il a tenu d’ailleurs à assister à tout le match, avant de quitter le stade avec le reste des joueurs.
-----------------------------------

Hannachi, le grand absent
Alors qu’il a tenu à assister aux trois derniers entraînements, le président du club, Mohand-Cherif Hannachi, n’était pas présent avant-hier au stade de Staouéli, contrairement aux dirigeants du club qui étaient tous présents.
-----------------------------------

Les supporters en force
Les supporters de la JSK étaient très nombreux, avant-hier, au stade. Ils ont d’ailleurs envahi le stade de Staouéli, une heure avant le coup d’envoi de la partie. Ces derniers, qui ont créé une belle ambiance, étaient heureux du rendement des joueurs.

Le Buteur (30/07/2012)


Dernière édition par rachid_as le Lun 30 Juil - 10:27, édité 1 fois

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Lun 30 Juil - 10:26

Cela s’est passé avant-hier face à l’O Médéa
Rial et Belkalem refusent le brassard !


Le match amical qui a opposé la JSK à Olympique de Médéa, au stade de Staouéli, s’est déroulé dans des conditions très favorables. Même les supporters étaient nombreux à faire le déplacement d’Alger et ses environs. Néanmoins, un incident s’est produit au cours de ce match. Le fait qu’aucun joueur de la JSK n’ait voulu accepter le brassard de capitaine des mains du portier Mazari, que l’entraîneur Fabbro a remplacé à la 78’, n’a pas été du goût des nombreux supporters présents aux abords du stade. Cette scène aura laissé tout le monde pantois, tant c’est la première fois dans les annales de ce grand club qu’un joueur refuse une telle responsabilité. Nous avons cherché à connaître les dessous de ce qui a en étonné plus d’un surtout que, jusque-là, c’est Rial qui était à chaque fois désigné en premier.

Rial a informé Fabbro qu’il ne voulait plus être le capitaine
Habituellement désigné premier capitaine, le défenseur axial, Rial, aurait, selon les informations en notre possession, touché un mot à son entraîneur en chef au vestiaire, avant même le coup d’envoi du match pour lui dire de le décharger de cette responsabilité, pas pour ce match amical seulement, mais pour toute la saison. Rial ne serait pas prêt à revivre la même pression que la saison précédente.

Mazari a hérité du brassard, ce n’est que logique
Après avoir constaté que Rial ne voulait plus du brassard de capitaine dès le départ de la rencontre, l’entraîneur en chef, Fabbro, de concert avec son adjoint, Mourad Karouf, a opté pour le plus ancien des Canaris qui n’est autre que le portier Nabil Mazari. Ce dernier n’a pas fait dans le protocole acceptant volontiers de diriger ses coéquipiers sur le terrain.

A la 78’, Belkalem refuse de le porter, Hanifi aussi !
A la 78’ de la rencontre, au moment où il a été remplacé par le jeune portier Merzouki, le gardien de but Mazari a remis sur son chemin le brassard au jeune Ferguène à qu’il a demandé de le remettre à Belkalem. Ce dernier, et à la grande surprise de tous les présents, a refusé de le porter. C’est ainsi que Ferguène s’est rabattu sur l’attaquant Hanifi qui, lui aussi, a refusé cette responsabilité, même s’il ne s’agissait que d’une joute amicale. Ainsi et pour ne pas perturber le bon déroulement de la rencontre, alors qu’il restait dix minutes à jouer, le jeune attaquant, Ferguène Saïd, s’est auto désigné et a porté le brassard jusqu’à la fin du match.

Les supporters, stupéfaits, s’interrogent
Le match d’avant-hier a connu la présence de nombreux supporters venus d’Alger et ses environs. Ils étaient même des dizaines de supporters à avoir fait le déplacement de Tizi pour voir pour la première fois la nouvelle ossature de la JSK. L’incident du brassard qui s’est produit à dix minutes de la fin en a surpris plus d’un. Ils étaient stupéfaits à la fin, tant ce n’est pas bon pour l’image de marque du club. Certains supporters qui se sont exprimés pour nous se sont interrogés sur les tenants et les aboutissants d’un tel incident et s’il n’aurait pas un lien avec toute cette polémique autour de Belkalem et le différend qui existe entre les deux joueurs depuis le dernier match face à l’ESS de la phase retour du précédent championnat.

Quelle sera la réaction de la direction ?
Certes, ce n’était qu’un match amical face à l’O Médéa et pour Fabbro, l’incident ne mérite pas d’être interprété négativement. Néanmoins, pour le président Hannachi, cette action ne risque pas d’être passée sous silence et il est attendu à ce qu’il prenne les mesures avant que cela ne porte atteinte à l’image du club. Selon une source digne de foi, hier le président Hannachi devait faire le point avec son staff technique sur ce deuxième stage, une décision serait prise concernant celui qui portera le brassard de ca^pitaine d’équipe la saison prochaine.

Belkalem : «Je n’ai pas été désigné dès le départ»
L’international Belkalem, que nous avons accosté à la fin de la partie pour connaître les raisons qui l’ont poussé à ne pas accepter le brassard qui lui a été remis par le jeune Ferguène, nous a dit : «Je n’ai pas été désigné dès le départ pour porter le brassard, j’ai donc considéré que je n’avais aucun droit de l’accepter.»

Hanifi : «Je ne suis pas encore en mesure d’être le capitaine»
«Loin de moi toute mauvaise pensée, si je n’ai pas accepté de porter le brassard, c’est parce que je ne me considère pas encore en mesure de le porter, c’est tout. J’estime que dans le groupe, nombreux sont ceux qui peuvent passer avant moi. Je n'en suis qu’à ma deuxième année à la JSK, le club est trop grand pour moi pour qu’aujourd’hui j’en sois le capitaine.»

Le Buteur (30/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Lun 30 Juil - 10:38

JSK 2 - OM 0 : Une JSK séduisante

La Jeunesse Sportive de Kabylie a joué avant-hier son premier match de préparation face à l’équipe de Médéa.
Les Canaris l’ont emporté deux buts à 0. Les deux buts ont été inscrits par Mokdad et Hanifi en deuxième période. Enrico Fabbro a aligné deux équipes différentes. Il a essayé de les équilibrer de façon à ce que tous les joueurs aient une chance de jouer.

Une défense rassurante
Excepté quelques erreurs bêtes dans l’axe central, dues à la charge de travail et à l’excès de confiance de Rial surtout, la défense alignée en première mi-temps s’est montrée rassurante. Remache et Mekkaoui se sont montrés solides en défense et très utiles en attaque, quant à la paire centrale, elle a gagné tous ses duels aériens et au sol aussi et a bien relancé le ballon. La même chose peut-être dite sur les quatre défenseurs alignés en deuxième période. Belkalem et Khelili étaient égaux à eux-mêmes. Belamri qui a commencé cette seconde manche à droite a bien rempli son rôle, idem pour Bencherifa qui a montré hier qu’il sera un concurrent sérieux pour Mekkaoui.

Camara-Rayeh, une paire inédite !
Dans la récupération, Maroci et Sedkaoui ont ratissé pas mal de ballons. Ils ont fait preuve de beaucoup d’agressivité face aux Médéens lesquels, il faut le signaler, usaient d’anti-jeu et d’engagement qui ont failli coûter aux Kabyles plusieurs blessés, raison pour laquelle justement Fabbro a remplacé Maroci déjà légèrement blessé par Madani Camara, qui a donné de la taille à ce milieu, mais aussi de la stabilité et de l’application. La paire Rayeh et Camara en deuxième mi-temps a fait mieux, puisque le ballon circulait mieux, la possession de balle était nettement supérieure qu’en première période, et le jeu était porté plus vers l’avant et ce grâce surtout à Rayeh qui a touché beaucoup de ballons et qui a fait preuve de beaucoup de justesse technique et d’application dans son jeu.

Mokdad, Belakhdar et Fergane font le show, Ziad se révolte !
Il y a beaucoup à dire sur le milieu offensif de la JSK de cette saison. Fabbro a décidé d’aligner Ziad et Bouaïcha pour animer le jeu de la JSK. Si Ziad s’est distingué et a bien animé son couloir gauche avec Mekkaoui, Bouaïcha par contre était émoussé et a perdu presque toutes ses balles. A propos de Ziad, il faut dire qu’il était l’un des meilleurs sur le terrain en cette première période. Il a non seulement récupéré des balles et a relancé juste, mais a été auteur d’une frappe majestueuse de 30 m sur la transversale qui a fait réagir le nombreux public venu de partout voir ce match. Mokdad, quant à lui, a fait parler toute sa classe et ajouté le plus qu’on attendait de lui. Il a non seulement stabilisé l’entrejeu de la JSK mais s’est donné le luxe de marquer le premier but de la JSK cette saison. Belakhdar qui a éliminé un joueur adverse a changé complètement le jeu du côté gauche au côté droit où se trouvait Lemhane seul sans surveillance, ce dernier sert Mokdad dans l’axe, qui, du plat du pied et sans contrôle, met le ballon au fond des filets. Un autre joueur s’est fait remarquer lors de cette empoignade, c’est la nouvelle recrue Belakhdar. Ce dernier, même s’il a en fait trop des fois, est un fin technicien. Avec ses dribbles déroutants, il a régalé la gallérie. Il était à l’origine du premier but et a donné plusieurs autres balles de buts non exploitées par les attaquants. il a formé avec Mokdad un duo d’enfer. Le dernier dans ce compartiment à avoir épaté est une révélation. Il s’agit du jeune milieu de terrain gaucher espoir de la JSK, Fergane. Ce dernier a tout d’un grand joueur. Il a d’abord un bon gabarit, mais aussi un pied gauche magique. C’est lui d’ailleurs qui a donné, de l’extérieur du pied, la balle du deuxième but à Hanifi qui a trouvé le ballon devant lui et qui n’avait qu’à le placer dans la cage, ce que fera Salim très aisément.

Cette attaque peut mieux faire
Messaâdia et Hadiouche n’ont pas fait grand-chose en première mi-temps parce que la JSK n’a pas créé beaucoup d’occasions de buts. Un tir sur la barre de Ziad, un face-à-face raté de Remache et enfin une tête de Messaâdia qui est passée au-dessus de la transversale, ce sont les actions à relever des 1res 45 minutes. En deuxième mi-temps, la JSK a fait beaucoup mieux grâce surtout à ce milieu composé de Fergane, Rayeh, Mokdad et Belakhdar. La JSK a marqué 2 buts et a raté plusieurs autres occasions de buts. Il est clair que cette attaque de la JSK peut faire mieux que ça parce qu’il y a vraiment du talent et il est diversifié chez les attaquants de la JSK cette année.

Equipe alignée
1re mi-temps :
Mazari, Remache, Mekkaoui, Benlamri, Rial, Maroci (Camara 35’), Sedkaoui, Bouaïcha (Mokdad 35’), Ziad, Messaâdia, Hadiouche.

2e mi-temps :
Mazari (Merzouki 80’), Benlamri (Meftah 65’), Bencherifa, Belkalem, Khelili, Rayeh (Ould El-Hadj), Camara (Ihadadjène70’), Lemhane, Hanifi, Belakhdar. Fergane.
Buts : Mokdad 55’, Hanifi 80.

Public record à Staouéli
Jamais le stade de Staouéli n’a connu une telle affluence. En plus des nombreux supporters de la JSK qui habitent la ville, plusieurs autres sont venus des autres localités d’Alger. D’Aïn Bénian, Chéraga, Alger-Centre… et même de Bordj Menaïl et Tizi Ouzou, les supporters de la JSK ont fait le déplacement. Quelques supporters de l’OM aussi étaient présents. Ils sont venus de Berrouaghia et de Chiffa.

Hannachi absent, les dirigeants en force
Tous les dirigeants de la JSK étaient présents hier au stade Hafnaoui Amar de Staouéli. Khelifa Chioukh, Rachid Azwaw, Sid Ali Bechohra, Yazid Yarichène, Djilali Bechohra qui a ramené avec eux leurs amis et les amis de leurs amis étaient tous présents sur la main courante au stade de Staouéli. Hannachi Mohand-Chérif, quant à lui, a manqué ce rendez-vous à cause d’un autre plus important que ce match.

Les arbitres ont failli ne pas être payés
Pour arbitrer ce match, Hannachi a fait appel à un trio fédéral. La JSK qui a invité l’OM devait payer la somme de 7000 DA aux trois arbitres, mais elle ne l’a pas fait. A la fin de la partie, tous les dirigeants ont quitté le stade à bord de leurs voitures, oubliant de donner aux arbitres leur prime. Au stade, il ne restait que Mounir, un proche du club qui réglait les derniers détails avec le directeur du stade. Interpellé par les arbitres, Mounir a appelé un dirigeant pour lui relater les faits et ce dernier lui a demandé de dire aux arbitres de le rejoindre à l’hôtel pour recevoir leur argent.

Le bolide de Ziad
Hamza Ziad est en train de retrouver son vrai niveau. Il était l’un des meilleurs sur le terrain en première mi-temps. En plus d’avoir animé son couloir gauche avec Mekkaoui, il a été l’auteur d’un tir foudroyant des 30m qui a fait résonner la transversale. Le public a chaleureusement applaudi.

Remache rate l’inratable
Remache a été comme à chaque fois arrière droit et ailier droit. Sur l’une des rares actions de la première période, il a été magnifiquement servi par Ziad et s’est retrouvé seul face au portier de l’OM, et au lieu de frapper, il a fait ce contrôle de trop et a permis au gardien de sortir et de bloquer son tir.

Asselah en tenue de ville
Toujours blessé, Malik Asselah s’est présenté au stade en tenue de ville. Il a suivi tout le match en compagnie de quelques dirigeants kabyles.

La frayeur Remache
Les Médéens ont fait preuve de beaucoup d’agressivité dans le jeu. L’une de leurs victimes était Belkacem Remache. En effet, l’enfant de Khroub a été taclé méchamment par le libero de l’OM. La chute était spectaculaire et l’impact du coup était perceptible de loin. Se tordant de douleur, Guillou et le Dr Djadjoua se sont empressés à son secours. Tout le monde au stade a retenu son souffle, on a craint le pire. Heureusement que Remache s’est relevé après les soins qu’il a reçus et a continué la partie normalement.

«Dieu merci, je n’ai rien»
On s’est approchés de Belkacem Remache à la fin de match pour demander de ses nouvelles, et le latéral gauche de la JSK nous dira : «Dieux merci, je n’ai rien. J’ai eu mal au début, parce qu’il m’a touché à la cheville avec ses crampons. Heureusement que j’ai sauté au moment du tacle, parce que si j’avais mon poids sur ma cheville, il m’aurait fracturé la jambe, le pied ou la cheville.»

Benlamri arrière droit
Benlamri a joué dans l’axe en première période avant que Fabbro ne lui demande de jouer sur le côté droit en deuxième mi-temps. L’ex-Nahdiste a été bon dans les deux postes et a eu l’admiration du public nombreux présent à Staouéli.

Mazari, puis Fergane capitaine
Parce que Rial a refusé de porter le brassard, Mazari en a hérité en première période. En deuxième mi-temps, Belkalem l’a refusé, idem pour Hanifi, Fergane qui avait entre les mains le brassard ne savait plus quoi en faire, alors il l’a mis autour de son bras.

Compétition (30/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 31 Juil - 10:33

Il tire beaucoup de satisfactions et promet d’apprêter l’équipe pour le 8 septembre

Mauro ne compte pas baisser la cadence
On parle rarement de lui, mais il se trouve qu’il est l’homme fort de cette phase de préparation d’intersaison. Lui c’est le préparateur physique italien, Mauro, que l’entraîneur en chef, Enrico Fabbro, a choisi avant de signer officiellement son contrat à la JSK. En effet, cela fait plus de trois semaines que la JSK a entamé sa préparation estivale. Le volet physique reste le chapitre sur lequel une bonne partie du travail est basée. Le moins que l’on puisse dire déjà du sentiment du préparateur physique, c’est qu’il est satisfait du rendement des joueurs, notamment en ce mois de Ramadhan. En Tunisie déjà, Mauro a signalé que les joueurs qui avaient bénéficié de plus d’un mois de vacances, ont bien répondu à la charge de travail même si, par moment, certains d’entre eux souffraient de quelques bobos, tout allait pour le mieux, a annoncé Mauro. A l’heure qu’il est, les joueurs affichent un net regain de forme et Mauro ne compte pas baisser la charge, il s’est même engagé à présenter une équipe prête sur le plan physique le 8 septembre prochain à l’occasion de la première journée face à l’USMH.

Les joueurs adhèrent mieux à sa méthode
Si au départ de la préparation, les joueurs étaient surpris de la méthode de travail de Mauro, notamment le volume de travail imposé au quotidien et la nature des exercices qu’il mettait en place, actuellement les joueurs adhèrent mieux à sa méthode de travail et sont plutôt satisfaits de sa présence dans le staff technique.

Sa présence en permanence est une bonne décision
La JSK, comme c’est le cas de plusieurs clubs, faisait appel par le passé aux services de préparateurs physiques qui n’assuraient que la période estivale. Au cours de la saison, ce sont les autres membres du staff technique qui s’occupent du maintien de la forme et de la préparation hivernale. Pour la nouvelle saison, la direction kabyle a décidé de garder Mauro dans le staff technique jusqu’à la fin de l’exercice. C’était même le souhait de Fabbro qui a su convaincre le président Hannachi.

Rafaï et Boukhari candidats à la présidence du CSA-JSK
Le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, poursuit les travaux de préparation de la prochaine assemblée générale ordinaire du CSA. Selon certaines sources, deux anciens dirigeants sont actuellement annoncés candidats à la présidence, il s’agit de Mustapha Rafaï et Saïd Boukhari. À l’heure qu’il est, la date de la tenue des travaux de cette assemblée générale n’est pas encore dévoilée par la direction qui souhaiterait l’organiser avant la fin du mois de Ramadhan.

Le second lot d’équipement Errea à Casablanca cette semaine
Alors que le premier lot d’équipements sportif est arrivé au début du mois de juillet en cours et acheminé directement au centre de Hammam Bourguiba où les joueurs avaient bénéficié de leur quota, nous avons appris d’une source de la direction qu’un second lot est attendu cette semaine et il sera également acheminé directement au centre de Kahrama.

Le Buteur (31/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 31 Juil - 10:34

Début du 3e stage estival
La JSK dès aujourd’hui à Casablanca


Après avoir bénéficié de quarante-huit heures de repos suite au dernier match amical face à l’O Médéa, lequel a sanctionné une semaine de travail à Alger, les Canaris vont se retrouver cet après-midi à l’aéroport international Houari Boumediene en prévision de leur troisième stage. Ainsi, c’est à Casablanca, au centre de préparation de Kahrama que les Kabyles ont prévu d’effectuer leur troisième cycle de travail après Hammam Bourguiba et Staouéli. Après avoir consacré les trois premières semaines du programme de préparation au volet physique sous la coupe du préparateur italien, Mauro, les Canaris vont devoir enchainer à Casablanca avec le volet technico-tactique. La seule préoccupation du staff technique est l’état de la pelouse du centre, que Fabbro et ses assistants souhaitent trouver dans un état offrant l’opportunité de travailler dans les meilleures conditions.

Trois matches amicaux au menu
Au cours de ce troisième regroupement d’une quinzaine de jours au Maroc, les Kabyles ont déjà programmé trois matches amicaux qui se joueront respectivement face au Raja de Casablanca le 4 août, quatre jours plus tard le 8 août face au FUS de Rabat et, enfin, face au WAC de Casablanca, deux jours seulement avant le retour au pays, soit le 13 du même mois d’août. L’entraîneur Fabbro est plus ou moins satisfait d’avoir ces trois matches et espère en disputer d’autres une fois de retour au pays.

Asselah, Mokdad et Camara seront du voyage
L’une des principales satisfactions de ce deuxième stage qui s’est déroulé à Alger, c’est qu’aucun joueur n’a contracté de blessure grave pouvant l’empêcher de continuer la préparation, les quelques petits bobos signalés seront traités par le staff médical sur place. Par ailleurs, les trois joueurs kabyles qui ont raté le premier stage de Hammam Bourguiba, en l’occurrence Camara, Asselah et Mokdad, seront bel et bien avec le groupe et seront toujours suivis par Mauro jusqu’à ce qu’ils soient au même niveau de préparation que leurs partenaires. Déjà, les deux milieux de terrain, Camara et Mokdad, commencent vraiment à retrouver leur forme tandis que Asselah doit d’abord être soumis à un travail spécifique.

Hannachi ralliera le centre de Kahrama, ce jeudi
Le président du club Mohand Cherif Hannachi ne sera pas du voyage au Maroc, cet après-midi, il sera toutefois présent à l’aéroport pour saluer la délégation et communiquer les dernières directives d’ordre organisationnel à son représentant le chef de la délégation, le Dr Djadjoua, qui a déjà assumé cette responsabilité à Hammam Bourguiba. Selon une source de la direction, Hannachi rejoindra en compagnie de deux dirigeants le centre de Kahrama, jeudi prochain.

Le Buteur (31/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 31 Juil - 10:36

JSK : Bencherifa-Mekaoui, deux prétendants pour une place

Une fois que le volet physique a été convenablement préparé à Hammam Bourguiba, les responsables de la JSK ont opté pour un mini stage à Alger et ce, pour peaufiner la préparation, avant de s’envoler pour le Maroc, afin d’y poursuivre leur programme. Après quelques entraînements au stade de Staouéli, les Kabyles ont affronté, samedi soir, la formation de Médéa, devant leurs supporters, qui ont découvert pour la première fois, l’effectif de la JSK pour la saison 2012/2013. De l’avis de tous, la prestation des Canaris a été acceptable vu les nombreuses occasions ratées en première et en seconde mi-temps. Juste après la fin de la partie, nous avons demandé à Fabbro s’il avait en tête l’équipe type, qui débutera la saison. Ce dernier, toujours souriant, nous dira : «Difficile de dégager l’équipe type alors que nous avons encore un autre stage au Maroc». Seulement, la concurrence s’annonce d’ores et déjà très rude dans tous les postes. En plus de l’axe défensif qui renferme quatre défenseurs de qualité, à l’image de Benlamri, Rial, Belkalem et Khellili, la rivalité au poste d’arrière gauche bat aussi son plein. Qui de Zineddine Mekaoui ou Walid Bencherifa parviendra à convaincre Fabbro et réussira à décrocher une place de titulaire ? Contre l’Olympique de Médéa, les deux joueurs ont été crédités d’une belle prestation. Costauds en défense et débrouillards en attaque, Bencherifa et Mekaoui ont largement contenté les membres du staff technique. Il ne reste désormais qu’à choisir qui d’entre eux débutera le championnat.

Les supporters ont apprécié leur prestation
Ils étaient environ 500 supporters à assister au premier match test que la JSK a livré samedi dernier. Ces derniers qui se sont déplacés à Staouéli pour découvrir la nouvelle coqueluche, Abdelmalek Mokdad, ainsi que les autres nouvelles recrues, ont découvert Mekaoui et Bencherifa. Il faut dire que les fans n’ont pas été déçus du rendement des deux éléments qui ont su tirer leur épingle du jeu et prouver qu’il mérite de porter le maillot de la JSK.

Le titulaire sera connu après le stage du Maroc
Ce n’est pas possible de choisir les titulaires alors qu’on est à l’orée du troisième stage. Pour dégager son onze rentrant, Enrico Fabbro se basera d’abord sur les matchs amicaux qui seront programmés au Maroc, avant de choisir l’équipe qui affrontera l’USMH, lors de la première journée de championnat. Donc, que ce soit Mekaoui ou Bencherifa, les deux arrières gauches n’auront qu’à sortir le grand jeu, dès aujourd’hui.

Bencherifa : « Il est prématuré de parler des titulaires »
Contacté par nos soins hier matin, Walid Bencherifa nous dira qu’il ne baissera jamais les bras et qu’il ne se contentera que d’une place de titulaire. A ce sujet, il dira : «Il est prématuré de parler des titulaires alors qu’il nous reste encore deux mois de travail. Néanmoins, je tiens à vous dire que je ne vais pas baisser les bras et que je travaillerai d’arrache-pied pour décrocher une place de titulaire. A la fin, ne jouera que celui qui donnera satisfaction !»

----------------
Les UKB souhaitent voir le cas Belkalem
Le différend qui oppose le président Hannachi à son défenseur international qui dégrade de plus en plus la relation entre les deux hommes inquiètent sérieusement les supporters de la JSK notamment ceux du groupe Kabylie Boys qui souhaitent que ce cas soit définitivement réglé et que le joueur reste à la JSK pour la nouvelle saison.

Merzouki va mieux
Blessé légèrement au genou, la veille du match amical, le jeune portier Merzouki n’a été aligné face à l’Olympique de Médéa que dans les dix dernières minutes et ce, pour ne pas aggraver sa blessure. D’après nos informations, le joueur va mieux et ne ressent plus de douleurs.

Rial et Hadiouche prolongent leurs contrats
Après Belkacem Remache et Malik Asselah, nous avons appris que deux autres joueurs viennent de prolonger leurs contrats avec la JSK. Il s’agit du défenseur central Ali Rial et de l’attaquant Abdenour Hadiouche. Ces deux joueurs sont désormais sous contrat avec la JSK jusqu’en 2014.

Rial : «Je ne manque de rien à la JSK»
«Oui, j’ai signé mon contrat de deux saisons à la JSK. Je ne pense pas avoir fait plus que ce qui est une conviction pour moi. Je ne manque de rien ici. Nous avons traversé des moments difficiles, j’espère que la nouvelle saison sera meilleure, inch’Allah, et sera couronnée d’un titre à la fin», nous a déclaré Rial.

Hadiouche : «La stabilité favorise la réussite»
«J’ai signé mon nouveau contrat de deux saisons à la JSK. Je vous ai déjà déclaré que je suis venu dans un club où j’ai tout à gagner. La stabilité est un paramètre qui favorise la réussite, j’espère m’imposer dès ma première saison. Les deux derniers stages nous ont renseignés beaucoup sur la détermination qui anime tous les joueurs, nous voulons tous réaliser une grande saison.»

Camara soumis à un document du MJS pour se rendre au Maroc
Alors qu’il a effectué le deuxième stage d’Alger, le milieu récupérateur Camara ne sait pas encore s’il pourra accompagner l’équipe cet après-midi au Maroc. Le président Hannachi, qui a tout fait cette semaine pour régulariser la situation administrative du joueur qui l’a privé du stage de Hammam Bourguiba, est attendu ce matin au siège du ministère de la Jeunesse et des Sports pour récupérer un document que le joueur pourra présenter aux services de la PAF à l’aéroport. Dans le cas où les responsables de la JSK ne parviendraient pas à récupérer ledit document, le joueur risque de rater ce premier jour et attendra la mort dans l’âme que sa situation soit définitivement réglée.

Pour un premier match amical
La paire Rial-Benlamri séduit Fabbro !

En alignant deux équipes à chaque mi-temps contre l’O Médéa, le premier responsable de la barre technique a opté dès l’entame de la rencontre, pour la paire Benlamri-Rial dans l’axe central de la défense. Les deux défenseurs, qui n’ont jamais joué ensemble auparavant, ont donné entière satisfaction. L’entraîneur et les supporters étaient vraiment satisfaits du rendement des deux éléments, qui s’entendent parfaitement bien sur le terrain. Cela dit, l’Italien et son adjoint possèdent d’ores et déjà une idée sur deux joueurs qui peuvent jouer ensemble à n’importe quel moment. Seulement, ce sera très difficile de mettre Essaid Belkalem sur le banc des remplaçants, lui qui a toujours été un titulaire indiscutable. Cependant, dans le cas où ce dernier quitterait le club, puisqu’il entretient une relation très tendue avec ses dirigeants ces derniers temps, l’entraîneur de la JSK n’aura désormais que trois défenseurs axiaux, pour deux postes.

Même Khellili gagne des points
Ce ne sont pas seulement Belkalem, Rial ou bien Benlamri qui possèdent, suffisamment de qualité pour décrocher une place de titulaire à la JSK. En effet, même Sofiane Khellili, qui n’a pas pu s’imposer, la saison dernière, à cause d’une vilaine blessure contractée pendant le stage de Barcelone, n’arrête pas de surprendre son entraîneur, montrant à chaque fois un niveau très régulier, à chaque séance d’entraînement. D’après ce que nous avons appris, l’ex-Nahdiste est en train de viser, lui aussi, une place de titulaire, même si pour atteindre cet objectif, il faudra travailler très dur.

Le Buteur (31/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 31 Juil - 10:47

La JSK remercie le directeur du stade de Staouéli
Les dirigeants de la JSK à leur tête le président Mohand-Cherif Hannachi remercient vivement le directeur Mohamed Beddah, ainsi que tous les employés du stade de Staouéli, Mourad, Mimouni, Hakim et Miloud pour avoir contribué à la réussite du stage de leur équipe. Il faut dire que le directeur du stade ainsi que l’ensemble de ses employés n’ont pas rechigné sur l’effort pour mettre les équipiers de Rial dans les meilleures conditions. Raison pour laquelle Mounir A, un vrai fervent supporter de la JSK, lequel a été derrière le choix du stade de Staouéli, a insisté pour rendre hommage au directeur et aux employés du stade. Il est utile de dire qu’il n’a pas hésité à mettre la main à la poche pour payer les employés du stade, au moment où certains dirigeants se targuaient d’avoir aidé le club. Très satisfait des conditions du déroulement du stage, le président Hannachi compte programmer les entraînements de son équipe à Staouéli du 23 au 25 août, c’est-à-dire, juste avant le départ pour Hammam Bourguiba.

Rial renonce au capitanat, Belkalem refuse le brassard :Qui sera le capitaine de la JSK ?
Il y a quelques jours, Rial est parti voir le président Hannachi pour l’informer de son renoncement au capitanat. Hannachi a essayé de le raisonner, mais le joueur lui a dit : «Président, c’est parce que je suis capitaine que les gens m’insultent et les supporters m’ont à l’œil. J’y renonce définitivement.» Normalement, c’est Belkalem qui devrait hériter du capitanat, mais ce dernier n’a même pas signé sa demande de licence et il a refusé de le porter samedi passé face à l’Olympique Médéa, en amical, parce que l’entraîneur ne l’a pas fait jouer avec la première équipe spécialement pour qu’il ne porte pas le capitanat en la présence de Rial sur le terrain (il pense que Rial va revenir à de meilleurs sentiments), il l’a fait jouer avec la 2e équipe. C’est Mazari le 2e gardien de la JSK qui a été capitaine de la JSK durant cette rencontre. Donc, qui sera le capitaine de la JSK cette année ? Aucun autre joueur n’a le profil. L’effectif de cette année est composé de jeunes et de nouvelles recrues. Remache, Camara, Sedkaoui et Hanifi sont les seuls à pouvoir le porter.

Compétition (31/07/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 2 Aoû - 10:22

Le match face au Raja confirmé pour ce samedi…
A propos des matchs amicaux, il semblerait que rien n’a été chamboulé dans le programme. La première rencontre de ce samedi face au Raja Casablanca a été confirmée par le club marocain. Les Rajaouis, qui sont revenus cette semaine de Tanger où ils ont affronté le FC Barcelone (ils ont été défaits 8-0) retrouveront leur pelouse dans un match de rachat, même s’il ne s’agit que d’un match amical.

… Et le FUS de Rabat, mercredi, en attendant El Jadida
Sur les deux autres rencontres, seul le match face au FUS de Rabat a été confirmé. Les Kabyles attendent toujours la confirmation des dirigeants d’El Jadida pour finaliser les choses. Dans le cas contraire, ils tenteront de trouver un autre sparring-partner pour ce 3e match, probablement le dernier au Maroc.

Le match face au WAC annulé
Alors que deux matchs sont déjà confirmés, la rencontre WA Casablanca – JSK n’aura pas lieu. C’est ce que nous a fait savoir une source proche de la direction kabyle, mardi soir. C’est d’ailleurs pour cette même raison que les responsables du club veulent conclure avec El Jadida afin d’assurer au moins 3 matchs amicaux.

Le staff cherche un 4e match
Dans le cas où le match face à El Jadida aura lieu, le staff technique kabyle ne dira pas non à un 4e match avant de rentrer au pays. Ce sera l’occasion pour le technicien italien de mettre en place plusieurs stratégies, surtout que ça lui prendra un temps fou pour travailler davantage la cohésion du groupe. Fabbro reste convaincu que seuls les matchs amicaux pourront l’aider à atteindre les objectifs tracés.
----------------

Le f’tour de mercredi à Rabat
Profitant du prochain match face au FUS de Rabat, nous avons appris que la délégation kabyle se déplacera tôt dans la capitale politique marocaine. En effet, le bus des joueurs quittera le centre de Kahrama bien avant la rupture du jeûne. C’est le fait de faire plus d’une heure et demie de route qui a poussé le staff technique à prendre cette décision. Une fois sur place, les membres de la délégation vont rompre le jeûne avant de se déplacer au stade où la rencontre est programmée à 22h30. Les joueurs ne seront donc de retour à Kahrama que vers 2 h du matin.
----------------

Raja – FC Barcelone sur toutes les lèvres
En pleine période de stage, le club casablancais du Raja a disputé la semaine dernière un match historique face au FC Barcelone de Lionel Messi. Toutefois, les supporters du Raja n’ont plus la même effervescence qu’avant le match. Pour cause, le Raja a été corrigé par le club catalan sur le score de 8-0. Une semaine plus tard, les Casablancais parlent toujours de cette rencontre, en particulier les supporters du Wydad qui n’arrêtent pas de chambrer le frère ennemi !
----------------

Les Kabyles comme chez eux à Kahrama
Habitué du centre de Kahrama, les Kabyles s’y sentent comme chez eux. Certains joueurs qui reviennent au centre pour la 3e fois, à l’image de Rial, Remache, Asselah ou Mazari n’ont pas eu besoin de beaucoup de temps pour s’adapter. Quant aux nouveaux, ils semblent séduits par le centre, mais surtout par le calme qui y règne. Certains d’entre eux ont pris place au bord de la piscine pour se détendre, à l’image de Mekkaoui et Benlamri. Quant aux autres, ils se sont déplacés à la cafétéria, munis de leurs PC, à la recherche d’un espace Wifi. Même Fabbro n’a pas raté l’occasion, puisque après la séance d’entraînement de mardi dernier, il s’est isolé pour profiter d’un moment de détente.
----------------

Le personnel du complexe aux petits soins
A leur arrivée, le personnel du complexe de Kahrama était très heureux de retrouver le club kabyle. Certains ont même longuement discuté avec les joueurs, à l’image de Remache, Asselah et Rial. Par la suite, les joueurs ont été mis dans les meilleures conditions possibles. Un membre du personnel nous a fait savoir que les Kabyles sont désormais des habitués du complexe Kahrama, et que les joueurs et le staff sont considérés plus que de simples clients.
----------------

Les dirigeants arriveront demain
La venue des dirigeants du club est maintenue pour ce vendredi soir. Le président Hannachi, Yarichène, Ali Azouaou, Benchohra et Ali prendront place dans le vol Alger-Casablanca prévu à 14 h. A leur arrivée, ils rallieront directement le centre de Kahrama, où des suites leur ont été réservées. Il est prévu aussi que Hannachi se réunisse pour la première fois avec son staff pour faire un premier bilan de la situation.

Le Buteur (02/08/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 2 Aoû - 10:24

Voilà ce qu’a dit Fabbro aux joueurs : «C’est ici qu’on bâtira notre équipe. A vous de gagner vos places !»

Avant le coup d’envoi de la première séance d’entraînement, ici à Casablanca, le staff technique a décidé d’employer une nouvelle stratégie afin de gonfler à bloc les joueurs. Et apparemment, le staff n’a pas pris les choses à la légère, puisque le premier discours aux joueurs a duré plus de 35 minutes. Sachant que ce stage sera déterminant pour la suite de la préparation, le technicien italien, Fabbro, n’y est pas allé par quatre chemins. Pour preuve, il dira aux joueurs clairement : «Vous en êtes à votre troisième stage d’intersaison. Nous avons réussi les deux premiers et il n’y a aucune raison de passer à côté lors de ce troisième. C’est ici qu’on bâtira notre équipe et c’est à vous de gagner vos places.»

«Celui qui veut m’impressionner, qu’il me montre ce qu’il a dans le ventre»
Et pour ne rien laisser au hasard, Fabbro a laissé entendre que celui qui veut gagner une place de titulaire sous sa coupe n’a qu’à prouver lors des prochains matchs amicaux. Il leur lança : «Nous aurons en principe trois matchs à jouer. Je veux voir de l’engagement, de la volonté et de la détermination sur le terrain. Je veux vous voir à 100% de vos capacités. Celui qui veut m’impressionner n’a qu’à me montrer ce qu’il a dans le ventre.»

«Vous devez suer pour gagner vos places»
Par la suite, le technicien italien a expliqué à ses joueurs que la JSK disposait d’un effectif riche et que la concurrence sera rude : «Nous avons un riche effectif plein de qualités. Ayez confiance en vous et ne doutez jamais de vos capacités. Je ne vous demande que d’être appliqués aux entraînements. Les places seront très chères et, avec moi, celui qui veut s’imposer devra beaucoup suer sur le terrain. Je ne tolèrerai aucun relâchement.»

«On mettra en place un nouveau dispositif tactique»
Sur le plan tactique, Fabbro n’a pas manqué de faire savoir à ses hommes qu’il comptait mettre en place une nouvelle stratégie : «Nous allons essayer de nouvelle stratégie de jeu en fonction des qualités de chacun. Je ne serai pas préoccupé par les résultats des matchs amicaux plus que par votre rendement sur le terrain. Les trois prochains matchs seront un excellent test pour vous tous. Je veux que vous progressiez tous dans les deux semaines à venir. Ce stage est d’une extrême importance et je veux que vous mesuriez son importance.»

Karouf a pris à son tour la parole durant une dizaine de minutes
Après le long discours de l’entraîneur en chef, l’adjoint, Mourad Karouf, a pris à son tour la parole. Connaissant parfaitement bien le groupe et la mentalité de chacun, Karouf a su trouver les mots pour donner une seconde motivation aux joueurs. Karouf leur a demandé de s’appliquer davantage lors de ce stage et d’en profiter au maximum avant la reprise du championnat. Par la suite, il s’est étalé sur l’aspect tactique en apportant certaines remarques précieuses pour ses joueurs.
----------------

Le coach se fait désirer !
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le nouvel entraîneur kabyle, Enrico Fabbro, a changé pas mal d’habitudes par rapport à son premier passage au MCA. En effet, lorsqu’il était à la tête du Doyen, l’Italien ne refusait presque aucune interview à la presse, surtout en période de stage, contrairement à aujourd’hui. Au moment où l’on voulait connaître son point de vue sur cette première séance à Kahrama, Enrico a décidé de ne faire aucune déclaration, du moins pas avant le match, samedi prochain, face au Raja de Casablanca. Même s’il est de son droit de s’abstenir de toute déclaration, Fabbro aura certainement besoin de plus en plus de temps d’adaptation pour mesurer la grosse pression qui entoure le club kabyle. En attendant, le coach se fait désirer !
----------------

Premier match d’application et beaucoup d’engagement
La succession aux postes est ouverte !

Chacun pour soit et Dieu pour tous. C’est avec cet état d’esprit que les joueurs kabyles ont effectué cette première séance d’entraînement à Kahrama. Après un travail physique, le staff technique a enchaîné avec un match d’application d’une vingtaine de minutes. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la grosse fatigue de la journée due au voyage n’a pas empêché les joueurs de se donner à fond lors de cette séance. Les camarades d’Ali Rial se sont livrés à une rude bataille sur le terrain, caractérisée par un grand engagement au niveau des différents postes de jeu. Personne n’a attendu longtemps pour taper dans l’œil de l’entraîneur et émerger du lot par rapport à l’autre.
----------------

Fabbro et Karouf en observateurs
Et pour bien suivre le jeu de leur équipe, Enrico Fabbro et Mourad Karouf étaient là en observateurs lors du match d’application. Sifflet à la main, le technicien italien n’interrompait le jeu que pour apporter certaines remarques à ses joueurs. En gros, le staff technique était satisfait du rendement des joueurs, mais surtout de l’engagement qu’il y avait sur le terrain. Après le discours qui a précédé la séance, les joueurs ont donné l’air d’avoir parfaitement bien assimilé le message du staff.
----------------

Mauro a travaillé avec un groupe de joueurs
Le préparateur physique kabyle semble avoir moins de pression que les deux premiers stages. Et pour cause, il a géré trois joueurs seulement pour un léger travail physique au début de la séance avant de se mettre sur la touche, mardi soir.

Aucun joueur blessé
L’une des plus grosses satisfactions en ce début du stage de Kahrama est que l’ensemble des joueurs est à la disposition du staff technique. Pour l’instant, tout le monde se réjouit et espère que cela va durer le plus longtemps possible. Pour l’instant, Guillou et Djadjoua n’ont qu’un seul joueur à leur charge. Il s’agit de Malik Asselah qui est soumis à un programme spécifique.

Il fait frais le soir à Casa
Contrairement au pays, les joueurs se réjouissent de la température clémente à Casablanca. Pour preuve, lors de la séance d’entraînement de mardi soir, certains avaient porté des maillots à manches longues, à l’image de Mauro, Fabbro et Merzouki.

Les joueurs pas encore habitués au f’tour marocain
Passer le Ramadhan en dehors du pays n’est pas chose facile pour les joueurs. En effet, certains d’entre eux ne se sont pas encore habitués à la méthode marocaine. En effet, les Casablancais mangent très léger au moment de la rupture du jeûne, en prenant une herira marocaine (soupe à base de légumes, ndlr) et des gâteaux. Choses qui a poussé certains joueurs à demander carrément des plats consistants au moment du Adhan.

Le Buteur (02/08/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 2 Aoû - 10:25

JSK : Le staff technique réconcilie Rial et Belkalem

À la bonne heure, les deux joueurs de la JSK, Ali Rial et Essaïd Belkalem, dont les rapports s’étaient détériorés, il y a de cela plusieurs semaines, se sont réconciliés à l’occasion d’une réunion à laquelle le staff technique a accordé une attention particulière dès l’arrivée de la JSK au centre de préparation de Kahrama. Soucieux de la sérénité du groupe qui se trouve en pleine préparation, le staff technique était depuis quelques jours anxieux. Battre le fer tant qu’il est chaud, c’est à quoi se sont attelés les deux techniciens Fabbro et Karouf. À l’aéroport, un incident a entaché la bonne ambiance qui régnait dès l’arrivée des joueurs dans le hall. Un pseudo supporter a lancé à qui voulait l’entendre que Rial est la source des problèmes, ce qui n’a pas été du goût de tous les joueurs kabyles présents et qui connaissent la valeur de Rial et son rôle dans le groupe. Fabbro n’a pas voulu perdre du temps. Cette fois, c’est la bonne, aurait-il confié à son entourage. La réconciliation de Rial et Belkalem est une étape importante, elle est intervenue avant le début du stage du Maroc et c’est avant-hier tard dans la soirée, à 23h que Fabbro et Karouf ont réuni les joueurs pour mettre les choses à plat.

La réunion a duré plus d’une demi-heure
C’est parce qu’il y a des sujets très importants à discuter que l’entraîneur Fabbro a préféré s’attarder dès cette séance de reprise avec ses joueurs et pour que le travail soit entamé de manière très efficace. La réunion a duré plus d’une demi-heure. Fabbro et Karouf ont, en plus des objectifs de ce troisième stage qu’ils ont définis, tenu à expliquer l’importance de la solidarité dans le groupe. Réconcilier Rial et Belkalem est un détail très important sur lequel le staff technique insiste depuis la deuxième semaine du stage de Tunisie.

Fabbro crève l’abcès
Cela faisait longtemps que les deux joueurs de la JSK ne s’adressaient plus la parole. Cette situation, même si elle n’a jamais été rendue publique, a beaucoup influé sur le rendement général du groupe. Les deux joueurs ne sont plus en bons termes depuis le match face à l’ESS de la phase retour. Tout le monde se rappelle de l’accrochage verbal qui a éclaté entre les deux joueurs à la mi-temps, un incident qui a poussé Belkalem à ne pas revenir en seconde mi-temps. L’entraîneur Fabbro apprend que ses deux axiaux sur lesquels il misait beaucoup pour la saison prochaine nourrissent des rancœurs depuis tout ce temps-là. C’est d’ailleurs pour cet objectif qu’il a décidé, avec son assistant Karouf, de crever l’abcès devant tous les joueurs pour que tout le monde soit témoin de la réconciliation qui vise à offrir au groupe plus de sérénité afin d’espérer un début de saison meilleur que le précédent.

Rial et Belkalem vident leur sac
Au cours de cette réunion, la plus importante peut-être depuis le début de la préparation, l’entraîneur Fabbro a demandé à ses deux joueurs de dire tout ce qu’ils ont sur le cœur en présence de leurs partenaires. C’est la meilleure manière d’avancer, dira l’entraîneur Fabbro à l’adresse de ses joueurs. Ainsi, Rial aurait tout simplement dit à son entraîneur que toute cette histoire serait liée inéluctablement au brassard de capitaine et que depuis qu’il le porte, il est devenu la cible de certaines personnes qui tentent à chaque fois de nuire à sa personne et que c’est aussi la raison principale qui l’a poussé à refuser le brassard. Pour sa part, Belkalem a aussi fait part de tout ce qu’il a sur le cœur. Fabbro et Karouf tenaient énormément à ce que les deux hommes enterrent définitivement la hache de guerre.

Fabbro aux deux joueurs :«Ça ne peut plus continuer comme ça !»
L’entraîneur en chef, Fabbro, et son assistant, Mourad Karouf, ont beaucoup insisté sur la réconciliation des deux joueurs, Ali Rial et Essaïd Belkalem au cours de cette première réunion. C’est le détail qui devenait de plus en plus urgent à régler avant même l’entame de la compétition officielle. Fabbro a expliqué que la situation actuelle ne peut pas avantager le travail et que le groupe a besoin de tous les joueurs. «Ça ne peut plus continuer comme ça, cela fait plusieurs jours que je tenais à vous voir et vous parler. Je sais que vous êtes deux adorables garçons qui ne voudriez que du bien à l’équipe. Ça ne peut pas marcher comme ça entre vous. Vous devez vous parler et régler ce petit différend qui a toujours freiné le bon déroulement de votre mission à la JSK, je sais bien que vous pouvez le faire, faîtes-le devant vos coéquipiers, vos responsables, ça sera pour nous le véritable départ», a déclaré Fabbro qui a su trouver les mots justes.

«Evitez de trop parler à la presse !»
L’entraîneur en chef de la JSK ne veut plus de polémique entre ses deux joueurs par presse interposée. Cela fait peine un mois depuis qu’il est à la tête de la barre technique de la JSK qu’il s’est aperçu que deux de ces joueurs se livrent des attaques par presse interposée. A cet effet, il leur a conseillé, au cours de cette réunion, d’éviter de trop parler à la presse et de se contenter uniquement des détails techniques qui concernent leur club, rien de plus. Fabbro leur a expliqué que tout ce qui se dit ici et là ne fera qu’envenimer davantage leurs relations et nuira aussi l’équipe.

Tous les joueurs rassurés
Les joueurs de la JSK, qui étaient tous réunis avant-hier tard dans la soirée pour la réconciliation des deux joueurs clés de la défense kabyle ont, le moins que l’on puisse dire, accueilli avec joie la nouvelle et se sont dit soulagés à l’idée que désormais, le groupe est soudé et qu’il va falloir maintenant se serrer encore les coudes pour réussir cette troisième étape de la préparation afin de réussir une bonne saison qui ne pourra se faire sans une entente parfaite entre tous les joueurs.
-----------------

Il juge que son état diffère des terrains de Hammam Bourguiba
Fabbro pas très satisfait de la pelouse

Ayant pris place pour la première fois au centre de Kahrama, le premier responsable du staff technique, Enrico Fabbro, a fait un tour au stade pour inspecter la pelouse et ce, quelques minutes seulement après avoir posé ses valises. A première vue, et d’après certaines indiscrétions, Fabbro n’a pas été très satisfait de l’état de la pelouse dudit centre. Le coach italien ne s’est pas empêché de faire la comparaison entre la pelouse du centre marocain à celle de Hammam Bourguiba. Entre les deux, l’entraîneur italien préfère de loin la seconde qui est d’une qualité remarquable. Pour rappel, le stade du centre Kahrama est doté d’une pelouse en gazon naturel. Le fait que le terrain soit bossu den certains endroits a suscité les craintes du staff, de peur de contracter des blessures. C’est quasiment la seule obsession de Fabbro.
-----------------

Musculation hier à 17h
Après une première séance au centre de Kahrama, le staff technique a enchaîné par un travail de musculation le lendemain. En effet, les joueurs ont été soumis à un renforcement musculaire en salle vers les coups de 17h. Comme d’habitude, chaque joueur a été soumis à une certaine charge de travail, du moment que l’entraînement est individualisé.
-----------------

Le s’hour à 3h
A la fin de la séance d’entraînement qui s’est terminée vers les coups de 1h, certains joueurs ont pris place au bord de la piscine, histoire de se détendre. La plupart d’entre eux n’ont regagné leurs chambres que vers 3h, soit après le s’hour.
-----------------

Entraînement du mardi à 23h…
Pour cette première séance au royaume chérifien, le staff technique kabyle a programmé la séance à 23h (heure locale). Prévu initialement à 22h, Fabro et Karouf ont pris la décision de décaler l’entraînement d’une heure, afin de permettre aux joueurs de se ressourcer.
-----------------

… et celui d’hier à 22h
Toutefois, la séance d’hier soir a eu lieu à 22h. Ce sera désormais le cas pour l’ensemble des séances ici au centre de Kahrama. Les camarades d’Asselah auront plus de 2 heures de temps de libre entre le f’tour et la séance d’entraînement. Un intervalle de temps jugé suffisant par le staff.
-----------------

Karouf inspecte la pelouse avant l’entraînement
Avant le coup d’envoi de la séance d’entraînement de mardi dernier, l’entraîneur adjoint, Mourad Karouf, a eu le reflexe d’aller inspecter une nouvelle fois la pelouse du stade de Kahrama. Il a fait quasiment le tour du stade, avant d’aller préparer le matériel nécessaire pour les premiers exercices.
-----------------

Le staff technique insiste sur la ponctualité
Pour cette première et seconde séance d’entraînement à Kahrama, les joueurs sont arrivés à l’heure. Certains se sont même présentés 15 minutes avant le début de l’entraînement. Lors de la réunion, le staff technique a beaucoup insisté sur la ponctualité.
-----------------

Travail physique au début…
La reprise des entraînements ici à Kahrama a débuté par un rythme assez élevé. Pour preuve, les joueurs ont débuté par un travail physique, dirigé par le préparateur Mauro. L’ensemble des joueurs a pris part à l’exercice qui aura duré près de 15 minutes.
-----------------

… puis technico-tactique
Ce n’est que par la suite que le coach Fabbro a pu enchaîner par un travail technico-tactique. Il a débuté par un exercice technique avant de programmer un match d’application au cours duquel le technicien italien et son adjoint ont insisté sur le placement correct des joueurs sur le terrain.

Le Buteur (02/08/2012)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum