Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mer 9 Avr - 11:12

La JS Kabylie a entamé, hier après-midi, son stage à Blida
Les choses sérieuses commencent


Les Jaune et Vert sont depuis hier après-midi à Blida, pour y effectuer un stage de préparation qui s’étalera jusqu’au 16 du mois en cours.

Partis la matinée, c’est aux environs de 12h30 que les joueurs du club phare de Kabylie sont arrivés dans la ville des roses. Signalons que le staff technique a préféré annuler la séance d’entraînement prévu à Tizi avant le départ, afin d’éviter un excès de fatigue aux joueurs. Une fois à Blida, la délégation kabyle s’est dirigée vers l’hôtel ‘’Les roses’’ pour y prendre du repos et se remettre du long voyage. L’équipe séjournera donc à Blida jusqu’au 16 du mois en cours. Le staff technique a tracé son plan de travail. En plus du volet technique et physique, la JSK disputera 2 matchs amicaux, face à l’USMB et à l’OM Médéa. Deux bons tests pour préparer la suite du championnat. Côté effectif, même le solide défenseur Djamel Benlamri ,en dépit du fait qu’il n’est pas encore rétabli de sa blessure, était avec le groupe. Le coach Aït Djoudi a tenu à sa présence au stage malgré sa blessure. Les staffs technique et médical feront tout pour qu’il retrouve la forme dans les plus brefs délais. Il entamera le travail avec ses coéquipiers dans les toutes prochaines journées. Les choses sérieuses commencent pour les Jaune et Vert. Qualifiés pour la finale de la coupe d’Algérie et occupant la 2ème position au championnat, les Canaris veulent terminer la saison sur une très bonne note. Pour cette raison, ils comptent cravacher tout au long de leur séjour à Blida pour assurer une bonne préparation. Le coach Aït Djoudi devait se réunir avec ses joueurs, hier après-midi, pour leur parler du programme de préparation. Il veut que ce stage soit une totale réussite.  Le staff technique a programmé une légère séance d’entraînement pour l’après-midi d’hier, au stade de Brakani. Ce fut pour laisser aux joueurs le temps de récupérer du long voyage.

Du biquotidien, aujourd’hui

Pour la journée d’aujourd’hui, le staff technique a programmé deux séances d’entraînements. La première pour ce matin et sera consacrée au volet physique. La seconde est prévue pour l’après-midi et sera consacrée au volet technique. Le vrai travail sera entamé ce matin donc. Les poulains d’Aït Djoudi misent énormément sur ce stage de Blida, pour effectuer du bon boulot. Ils veulent réussir leur préparation et mettre toutes les chances de leur côté pour battre le MCA le 1er mai prochain au stade Mustapha Tchaker.

DDK (09/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mer 9 Avr - 11:14

Alors que les Canaris ont rallié Blida hier matin pour un stage bloqué
La JSK sérieusement contrariée par les changements de programmation


Si le début du stage bloqué de la JS Kabylie était initialement prévu à partir d’aujourd’hui à Blida, voilà que les dirigeants kabyles ont décidé d’un changement de programme, puisque les Canaris ont finalement rejoint la ville des Roses hier matin et devaient même s’adonner à un premier galop d’entraînement hier après-midi en terre blidéenne.

La délégation de la JSK, qui a quitté Tizi Ouzou hier matin par bus, comprenait quelque vingt-deux joueurs dont cinq joueurs espoirs y compris Aïboud et Ihadjadène qui étaient en regroupement la semaine dernière avec l’équipe nationale olympique. Deux joueurs-clés de la formation kabyle n’ont pas effectué le déplacement avec leurs coéquipiers, il s’agit du capitaine d’équipe, Ali Rial, retenu, comme on le sait, par un regroupement en équipe nationale à Sidi-Moussa et de l’excellent défenseur axial, Djamel Benlamri, actuellement blessé. Pour preuve, ce dernier a même été libéré par les responsables de l’équipe nationale militaire avec laquelle il était en regroupement ces derniers jours, encore que le coach kabyle, Azzedine Aït Djoudi, ne désespère pas de le récupérer d’ici à quelques jours pour la fameuse finale de Coupe d’Algérie, JSK-MCA, prévue donc le 1er mai prochain à 16h. “Benlamri sera soumis ces jours-ci à des soins intensifs et nous ferons tout pour le récupérer d’ici à une quinzaine de jours car nous comptons énormément sur sa présence et son expérience pour la finale de la Coupe d’Algérie”, dira son entraîneur Azzedine Aït Djoudi, qui semble très embarrassé par les derniers changements de programmation de la Ligue de football professionnel.

Et pour cause, le staff technique de la JSK a programmé ce stage bloqué d’une semaine à Blida pour meubler au mieux cette nouvelle trêve du championnat et préparer tel qu’il se doit les deux prochaines sorties, d’abord pour le compte de la 25e journée de championnat initialement prévue le 19 avril à l’Arba contre le RCA, puis le 1er mai au stade Mustapha-Tchaker de Blida pour disputer la finale de Coupe d’Algérie tant attendue face au Mouloudia d’Alger.

Mais voilà qu’en raison de l’élection présidentielle du 17 avril, la 25e journée de championnat n’aura pas lieu le 19 avril comme prévu, mais elle risque d’être reprogrammée le mardi 23 avril, alors que d’autres rumeurs parlent même du report de toute la journée au vendredi 25 avril, soit à moins d’une semaine de la grande explication JSK-MCA pour le compte de la finale de coupe. C’est ce qui explique l’embarras tout à fait compréhensible des dirigeants et des joueurs kabyles qui préparent la grande reprise dans le flou le plus total. Un tel remue-ménage a donc incité le staff technique kabyle à multiplier le nombre de matches amicaux, puisqu’ils ont déjà conclu l’organisation de deux test-matches prévus cette semaine contre l’USM Blida, puis face à l’Olympique de Médéa, alors qu’une autre confrontation est envisagée contre un autre adversaire qui pourrait même être l’équipe nationale militaire actuellement en stage à Alger.

Si trois joueurs kabyles sont actuellement blessés, à savoir le défenseur central Djamel Benlamri, le milieu de terrain Yacine Si Salem et le gardien de but Nabil Mazari, le staff technique de la JSK redoute d’autres blessures qui viendraient compliquer les choses à quelques jours de la finale de la Coupe d’Algérie contre le MCA.

Liberté (09/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mer 9 Avr - 15:22

JSK : Les Kabyles depuis hier à Blida

La formation du Djurdjura a rejoint hier durant la journée l’établissement hôtelier Les Roses sis à Blida.

Contrairement à leurs habitudes, les joueurs sont venus chacun son tour puisqu’ils se sont déplacés individuellement. Tour à tour et au fur et à mesure que les heures passaient, le nombre de joueurs augmentait doucement. Ce n’est que vers les cours de 14h30 que les derniers joueurs sont arrivés, à savoir Zaâbiya, Messaâdia et Maroci qui ont rejoint directement leurs chambres pour se reposer un peu avant de prendre la direction du stade Brakni pour s’y entraîner. Fergane et Mekkaoui étaient les premiers joueurs sur place, d’ailleurs, le latéral gauche kabyle a passé un long moment à s’entretenir avec Yazid Yarichène qui était sur place lui aussi et qui attendait les joueurs un par un. Karouf, l’entraîneur adjoint de la JSK, est arrivé pour sa part vers les coups de 13h30 et a trouvé ses joueurs à table. Après les avoir salués, il s’est dirigé vers ses poulains et leur a donné le programme de la journée en mettant l’accent sur la ponctualité et en leur donnant rendez-vous à 16h30, heure de départ en direction de l’enceinte de Blida pour la première séance d’entraînement.

Les choses sérieuses commencent aujourd’hui puisque les joueurs sont arrivés quelque peu fatigués, surtout avec la chaleur qui a sévi dans la ville des Roses. L’entraîneur en chef, pour sa part, va pouvoir mettre en place son plan de travail qu’il a tracé pour ses joueurs afin qu’ils récupèrent leur fraîcheur physique et puissent aussi préparer dans de bonnes conditions la suite du parcours qui s’annonce palpitant avec plein d’enjeux entre la seconde place du championnat et la finale de la coupe d’Algérie.

-------------------------

Première séance d’entraînement pour les Canaris
Les protégés d’Aït Djoudi ont effectué hier leur première séance d’entraînement.

Ladite séance s’est déroulée comme prévu au stade Brakni en fin d’après-midi (17h). En présence des 22 joueurs retenus pour le stage, la séance a commencé et s’est déroulée dans d’excellentes conditions. Pour entamer le travail, le groupe a été divisé en trois groupes distincts. Le premier en chasuble orange, le second en chasuble jaune, quant au dernier il était en pull bleu. Après une dizaine de minutes de course, les joueurs ont été pris en charge par Mourad Karouf pour effectuer les étirements et préparer les exercices concoctés par le coach Aït Djoudi. Suite à quoi, les joueurs ont entamé directement des parties d’opposition, tandis que ceux qui attendaient leur tour travaillaient avec le préparateur physique.

Asselah. Ayant repris l’entraînement samedi passé, le dernier rempart de la JSK, Malik Asselah, s’est entraîné en marge du groupe et s’est contenté de travailler avec l’entraîneur des gardiens de but, Omar Hamenad. Dans l’ensemble, la séance n’a pas été trop appuyée par le staff technique kabyle qui n’a pas voulu imposer à ses troupes un volume de travail chargé lors de ce premier jour de stage. Le plus dur reste à venir pour les Canaris qui vont rentrer dans le vif du sujet à partir d’aujourd’hui. Avec deux séances d’entraînement. La première en salle de musculation et la seconde consacrée au volet technique.

-----------------------

Ebossé très populaire à Blida
L’attaquant camerounais de la JSK, Albert Ebossé est très populaire à Blida. En effet, lors de la sortie de certains joueurs dans les rues de la ville des Roses, le Lion indomptable a été accosté à plusieurs reprises par les passants qui en ont profité pour prendre la pose avec lui et l’encourager à continuer de la sorte. Certains fans de l’USMB ont même assuré à Ebossé que les supporters de Blida allaient tous l’encourager à battre le MCA en finale de coupe d’Algérie.

Il cherchait des chaussures
Le Camerounais a fait le tour des boutiques de sport afin de chercher de nouvelles chaussures d’entraînement. D’ailleurs, il a visité plusieurs magasins mais n’a pas trouvé chaussure à son pied.

Beziouen, le feu follet

L’un des joueurs émigrés de la JSK, Farid Beziouen, est un véritable bout de train. Hier lors de la petite balade, il a fait le fou et a mis une belle ambiance avec ses camarades.

City Sport pour approvisionner les joueurs
A leur arrivée à l’hôtel des Roses de Blida, certains joueurs de la JSK n’avaient pas de quittes d’entraînement. Dès son arrivée sur place, l’entraîneur adjoint du club phare de kabylie, Mourad karouf, a informé les joueurs qu’ils pouvaient aller s’approvisionner au magasin City Sport un peu plus bas dans la ruelle. Il suffisait aux joueurs concernés de donner leurs noms pour pouvoir avoir ce dont ils avaient besoin pour travailler. Vu que City Sport est le principal équipementier du club, cette démarche est tout à fait normale.

Très bonne ambiance à l’entraînement
Cette première séance d’entraînement s’est déroulée dans d’excellentes conditions. Tous les joueurs étaient souriants et détendus et travaillaient dans une ambiance bon enfant, de quoi entrevoir la suite du stage avec beaucoup d’optimisme.

Compétition (09/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mer 9 Avr - 15:28

Le match face à l’USMB annulé
JSK – ESMK vendredi à 15h30


La rencontre qui devait opposer les Canaris à la formation de l’USMB a été annulée.

De ce fait, elle a été remplacée par une autre rencontre pour la date du vendredi après-midi à 15h30 face au leader de la division nationale amateur, l’ESMK. Cette rencontre se jouera au stade Brakni de Blida. Ce sera le premier test de la JSK dans ce stage de préparation. Pour ce qui est de la suite du programme, le staff technique et les dirigeants n’ont toujours pas confirmé les autres joutes amicales prévues durant ce regroupement d’une semaine. Pour rappel, la JSK devait affronter la formation de l’USMB vendredi mais la rencontre a été annulée on ne sait pour quelle raison. L’essentiel est que les dirigeants soient parvenus à vite dénicher un sparring- partner pour vendredi et les joueurs pourront se mesurer au leader de la division nationale amateur (DNA).

Compétition (09/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mer 9 Avr - 15:30

JSK : Aït Djoudi recadre ses joueurs

Pour que le stage de Blida soit une totale réussite, l’entraîneur Aït Djoudi et les dirigeants devaient tenir une réunion avec les joueurs à l’hôtel Des Roses juste après le dîner.

L’objet de cette réunion devait concerner la préparation de l’équipe durant cette longue trêve, les objectifs du club et bien sûr la discipline. Convaincu que la clé de toute réussite réside dans la discipline, notamment en cette fin de saison, où la JSK jouera gros, puisqu’en plus de la finale de la coupe d’Algérie face au Mouloudia d’Alger prévue le 1er mai, elle est dans l’obligation de préserver sa deuxième place qu’elle partage avec l’ESS pour pouvoir disputer la Champions League africaine la saison prochaine. En l’absence du président Hannachi retenu à Alger, les dirigeants présents à Blida devaient aussi remobiliser le groupe en prévision des échéances à venir.

Victoire face au RCA
Constatant que ses joueurs pensent beaucoup plus à la finale de la coupe d’Algérie qu’au match du championnat face au RCA, le coach kabyle devait leur rappeler que la priorité est de gagner face à l’équipe de l’Arba pour ne pas perdre la deuxième place qualitative pour la Champions League africaine. Tout en mettant à profit cette trêve pour préparer la finale face au MCA, Aït Djoudi veut que ses joueurs gardent uniquement leur concentration sur la rencontre face à l’équipe de l’Arba. Il sait qu’une défaite face à cette dernière pourrait être fatale pour la JSK dans sa course pour la deuxième place.

Discipline et absence Depuis la reprise des entraînements qui a lieu mercredi dernier, ce n’est qu’hier que le staff technique a pu disposer de l’ensemble de ses joueurs, à l’exception de Rial convoqué en équipe nationale. L’absence de certains joueurs lors des séances précédentes n’a pas été de son goût. Il devait profiter de la réunion d’hier soir pour mettre les points sur les «i» avec certains d’entre eux. En plus des absences, il devait les mettre en garde contre tout écart discipline. L’équipe kabyle a besoin de sérénité en cette fin de saison. Quelques joueurs apprécient mal leur statut de remplaçants, et pour préserver cette quiétude qui règne dans l’équipe, il devait insister sur la discipline. Il comptait aussi demander à ses joueurs de redoubler d’efforts aux entraînements afin d’être prêts pour la reprise du championnat.

La finale, pas de fanfaronnade De peur que ses joueurs regardent de haut le MCA qu’ils ont battu par 3 buts à 0 en championnat, l’entraîneur Aït Djoudi devait aborder le sujet de la finale lors de la réunion. Sachant que la rencontre de la finale sera totalement différente de celle du championnat, d’autant que les Mouloudéens ne cachent pas leur ambition de finir la saison avec un titre, le premier responsable de la barre technique devait responsabiliser ses joueurs dès maintenant. Il tenait à leur rappelait qu’un match se gagne sur le terrain et non pas dans la presse. Malgré l’interdiction faite aux équipiers de Benlamri d’accorder des déclarations à la presse depuis plusieurs jours de cela, Aït Djoudi a constaté que son groupe se montre très confiant quant à l’issue de la finale. Et pour éviter toute mauvaise surprise, il exige de ses joueurs de ne garder leur concentration que sur ce qui les attend sur le terrain.

Un mois décisif Visant la deuxième place qualificative pour la prestigieuse compétition africaine et le trophée de la coupe d’Algérie, les Canaris joueront leur saison dans les matches à venir. Aït Djoudi, qui ne veut pas voir tout le travail qu’il a réalisé depuis son retour à la JSK partir en fumée en cette fin de saison, devait dire à son groupe hier soir que rien n’est encore acquis et que le plus dur reste à faire. Mis dans de meilleures dispositions, puisqu’ils ne manquent de rien, il devait demander à ses joueurs de continuer à donner le meilleur d’eux-mêmes pour assurer d’un côté la deuxième place et remporter la coupe d’Algérie de l’autre. Les supporters ne veulent pas d’une autre saison sans titre, et pour ne pas les décevoir, les poulains d’Aït Djoudi ne doivent pas les décevoir en cette fin de saison.

Compétition (09/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 10 Avr - 12:45

La JS Kabylie affrontera l’ESM Koléa, demain, en amical
Deuxième test pour les Canaris


Les Canaris affronteront, demain à 15H30, la formation de l’ESM Koléa, en amical, au stade Brakni de Blida.

C’est le premier match pour les Canaris lors de ce stage de Blida et le second après celui disputé face à l’IB Lakhdaria qui s’est soldé en faveur de la JSK sur le score de trois buts à deux. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce match sera un bon test pour les équipiers d’Ebossé pour préparer les prochains rendez-vous. Ils leur permettra de garder le rythme de la compétition vu que le championnat ne reprendra pas avant le 25 du mois en cours. D’un autre côté, c’est une occasion pour combler les lacunes en vue des prochains rendez-vous. Le coach Aït Djoudi fera tourner son effectif au cours de ce match pour voir la forme de chacun d’entre eux. Même s’il s’agit juste d’un match amical, les camarades de Bencherifa veulent le gagner pour le moral. Après deux jours de travail, ils disputeront leur premier match amical avant le second face à l’OM Médéa, mardi prochain. Chaque joueur fera de son mieux pour convaincre son coach par son niveau. Les places sont devenues très chères et le coach kabyle alignera les plus en forme lors des prochaines rencontres officielles. Tous les joueurs promettent de se donner à fond afin de convaincre le staff technique et de gagner leur place pour les prochaines rencontres.

Aït Djoudi a fait suer ses joueurs
Hier matin, les Canaris ont travaillé durement lors de la séance effectuée la matinée. En effet, en plus du travail d’endurance, ils ont fait plusieurs exercices avec le ballon. Ils ont également travaillé beaucoup devant les buts. Le staff technique ne cesse d’insister sur l’efficacité devant les bois. Concernant les gardiens, ils ont effectué un travail spécifique avec l’entraîneur des gardiens Omar Hamenad, qui fait du bon boulot, depuis le début de la saison en cours. En somme, l’équipe a fait un énorme travail, hier matin, avant d’effectuer une séance de musculation dans l’après-midi. Le coach Aït Djoudi est très content par les conditions dans lesquelles se déroulent les entraînements et compte tout faire pour que son équipe effectue la meilleure préparation possible.

Aouadj a ressenti des douleurs au genou
Le meneur de jeu Sid Ahmed Aouadj a ressenti des douleurs au genou lors de la séance d’entraînement d’hier matin, mais ce n’était rien de grave puisqu’il est allé jusqu’au bout de cette séance. L’enfant d’Oran qui a perdu sa place de titulaire, lors des dernières journées du championnat, cravache pour gagner la confiance de son coach, retrouver son meilleur niveau, gagner une place de titulaire pour les prochaines journées du championnat et surtout pour la finale de la coupe face au vieux club algérois le 1er mai prochain au stade Tchaker de Blida.

Benlamri reprendra ce samedi
Le solide défenseur Djamel Benlamri reprendra le chemin des entraînements, ce samedi, après plusieurs journées d’absences pour cause de blessure. L’ex-pensionnaire du NAHD, dont l’état de santé s’est nettement amélioré, reprendra les entraînements. Son retour a soulagé le staff technique vu les grandes qualités qu’il possède. Sa présence lors de la finale de la coupe d’Algérie face au MCA donnera beaucoup d’assurance à ses équipiers. Il promet de tout faire pour aider son équipe lors de la suite du parcours et pourquoi pas gagner la coupe d’Algérie le 1er mai prochain.

DDK (10/14/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 10 Avr - 14:02

JSK : Gel du recrutement jusqu’à l’après-finale

A 20 jours de la finale de la coupe d’Algérie, la direction fait le maximum pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions.

En plus du stage programmé à Blida depuis mardi dernier et qui durera jusqu’au 16 de ce mois, les dirigeants ont décidé de geler l’opération recrutement et cela pour plusieurs raisons. C’est une décision sage de leur part. En cette période cruciale, l’équipe a besoin de sérénité pour pouvoir atteindre ses objectifs. Et pour que les joueurs ne soient pas perturbés par toutes les informations faisant état des contacts avec X ou Y, les dirigeants ont tenu à préciser que le recrutement ne se fera qu’après la finale, voire carrément jusqu’à la fin du championnat. Il est utile de rappeler que certains joueurs ont clairement affirmé qu’ils ont été approchés par la JSK. Ainsi, afin de mettre un terme à tout ce qui se dit çà et là, la direction annoncera dans les prochains jours qu’elle attendra le mois de mai pour se pencher sur l’opération recrutement. D’après une source proche de la direction, une commission de recrutement sera installée dans les semaines à venir. Sa mission principale est de ramener des joueurs capables d’apporter un plus à l’équipe.

La finale, hantise de la direction
Ce n’est un secret personne, l’ambition du président Hannachi est de remporter la coupe d’Algérie. D’un côté, il veut mettre fin à trois ans de disette, de l’autre, il sait qu’un échec en finale pourrait se répercuter négativement sur l’équipe, laquelle n’est pas encore certaine de finir la saison sur le podium. Malgré le fait que la JSK possède 5 points d’avance sur le Mouloudia d’Alger, rien n’est encore acquis vu qu’il reste encore 18 points en jeu. Si l’équipe concède deux faux pas consécutifs et que le MCA enchaîne deux victoires, les Canaris seront relégués à la 4e place. C’est pour cela que la préoccupation principale de la direction en ce moment est de bien préparer le match face au RCA et la finale de la coupe d’Algérie face au MCA. La consécration en coupe d’Algérie permettra aux poulains d’Aït Djoudi d’aborder la suite du championnat avec un moral d’acier.

La C1
Le second objectif de la JSK cette saison est d’assurer une participation à la prestigieuse compétition africaine, à savoir la Champions League africaine. Cet objectif est dans ses cordes, mais il faut reconnaître que tout dépendra des matches restants. Le gel de l’opération recrutement n’est pas une décision fortuite puisque la direction recrutera selon les challenges de la saison prochaine. Si le club assure une participation à une compétition continentale, les dirigeants recruteront des éléments d’expérience et de valeur afin de concurrencer les plus grands clubs africains. Ce sera un recrutement de qualité et le nombre de recrues ne dépassera pas en principe 5 . C’est ce que nous avons appris d’une source proche de la direction. L’ère où la JSK enrôle une dizaine de joueurs à chaque intersaison est révolue. La nouvelle politique du président Hannachi est de recruter selon les besoins de l’équipe.

RCA-JSK avancé au vendredi 25 avril
Vu que la JSK disputera la finale de la coupe d’Algérie face au MCA le 1er mai, le président Hannachi a sollicité les responsables de la Ligue de football professionnel pour avancer le match de son équipe face au RCA pour le 25 de ce mois au lieu du 26 comme programmé initialement par la LFP. Sa doléance a été prise en compte par la LFP, ce qui permettra à ses joueurs de bien préparer la finale face au Mouloudia d’Alger.

Compétition (10/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Ven 11 Avr - 10:04

JSK : Les Kabyles chassés de Tchaker !

La formation kabyle, qui prépare sereinement la fin de saison, se trouve depuis mardi dernier à Blida, plus exactement à l’hôtel Ville des Roses avec pour principal objectif de mobiliser le groupe en prévision des six derniers matchs de championnat et de la finale de la Coupe d’Algérie prévue le 1er Mai prochain contre le rival mouloudéen. Après deux séances au stade Brakni, les dirigeants kabyles ont décidé de délocaliser le troisième entraînement au stade annexe de Mustapha-Tchaker et ce, pour permettre aux joueurs de s’habituer au gazon naturel quelques semaines seulement avant la finale de Dame Coupe. D’ailleurs, ils ont même été rassurés par le président de l’USMB, Mohamed Zaïm, lequel leur a obtenu un créneau hier matin. Il était plus exactement 8h30 lorsque les joueurs de la JSK ont quitté l’hôtel en direction du terrain d’entraînement. L’ambiance était plus que parfaite entre les gars d’Aït Djoudi, lesquels ont directement commencé à taper dans le ballon en attendant le coup d’envoi de la séance.

9h30, le directeur du stade débarque et interrompt la séance
Exactement trente minutes après le coup d’envoi de la séance, un homme d’un certain âge s’est présenté au stade avec deux autres personnes. Alors que tout le monde croyait qu’il s’agissait d’un fan qui voulait suivre l’entraînement, ce dernier n’a même pas essayé de s’entretenir avec les responsables de la JSK qui le suivaient en courant ; il s’est directement dirigé vers le premier groupe de joueurs pour interrompre la séance. Renseignements pris, l’intrus n’était autre que le directeur du stade, Mustapha Zidoun. De l’avis de tous, il aurait pu ne pas interrompe la séance aussi brutalement, d’autant plus qu’il y avait des responsables techniques sur place et avec lesquels il aurait certainement trouvé un terrain d’entente.

La JSK n’a pas été autorisée à s’entraîner au stade annexe
Par la suite, et pour comprendre la vraie raison de cette mascarade, nous avons appris que la JSK n’avait jamais sollicité les responsable du stade Mustapha-Tchaker pour une séance d’entraînement. Les Canaris ayant débarqué sans aviser personne, le directeur a vu juste de renvoyer la JSK, bien qu’il n’eût pas vraiment le droit de rentrer au terrain alors que l’équipe était en plein travail.

Colère indescriptible des joueurs
A peine la barrière franchie par le directeur du stade que les joueurs de la JSK, concentrés, ont dû s’arrêter quelques minutes, avant que Mustapha Zidoun ne les empêche de poursuivre. Une réaction qui a provoqué la colère des coéquipiers de Zineddine Mekkaoui lesquels ont failli en venir aux mains avec le directeur et ses adjoints. Pour les joueurs, Zidoun n’a respecté ni les membres ni le statut de la JSK en agissant de la sorte.

Un peintre s’accroche avec un membre du staff !
Un peintre s’est accroché verbalement avec un membre du staff de la JSK ! Oui, un peintre ! Vous vous demandez certainement ce que peut faire un peintre en plein entraînement ? Ce dernier, qui devait exécuter des travaux au stade Tchaker, s’est donné la peine de rejoindre le directeur, Mustapha Zidoun, pour intimider le groupe kabyle avant de provoquer une dispute avec le médecin de la JSK. Il a fallu l’intervention des joueurs pour le calmer. Heureusement, tout est rentré dans l’ordre quelques minutes plus tard. Même le peintre a demandé des excuses à Omar Hamanad avant de quitter le complexe.

On parle de manipulation
A la JSK, on soupçonne une manipulation après ce qui s’est passé à Tchaker hier matin. Les Kabyles ne trouvent pas normal qu’un directeur de stade se présente en plein entraînement pour interrompe la séance alors que les joueurs étaient déjà sur le terrain. Selon eux, il aurait pu leur accorder au moins 15 minutes supplémentaires pour que le groupe puisse terminer la première partie de son travail avant de quitter le stade. Peut-on dire que la guerre psychologique a déjà commencé ? Serait-ce à cause de la finale contre le Mouloudia d’Alger que le directeur du stade a tenté de déstabiliser les Kabyles ? Ce ne sont là que des suppositions bien que les responsables de la JSK aient été unanimes à dire qu’il y avait manipulation dans l’air.

Le directeur du stade aux dirigeants : «Vous n’êtes pas autorisés à vous entraîner à Tchaker»
Dès son arrivée au stade Tchaker, le directeur, Mustapha Zidoun, n’a rien voulu comprendre. Il n’arrêtait pas de répéter qu’il n’avait reçu aucune demande pour permettre à l’équipe de s’entraîner au stade annexe : «Ecoutez, vous n’avez pas le droit de vous entraîner ici. Avant de venir, il était préférable pour vous de nous solliciter. On ne peut pas débarquer sans prévenir. Nous avons une administration qui s’occupe de tout. Maintenant, quittez les lieux immédiatement !»
 
Aït Djoudi : «Pourtant, Zaïm nous y avait garanti les entraînements»
Une fois la séance d’entraînement délocalisée au stade Brakni, nous avons interrogé le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, à propos de l’incident qui s’est produit à Tchaker. L’ancien sélectionneur de l’équipe nationale olympique nous a révélé que le président de l’USMB avait tout réglé pour que les entraînement puissent se dérouler à Tchaker : «Je ne sais pas comment cela se fait qu’on a été chassés alors que le président de l’USMB nous avait garanti les entraînements au stade annexe de Tchaker. Il est vrai qu’on n’avait pas d’autorisation, mais le directeur du stade aurait au moins pu nous laisser quinze minutes supplémentaires pour vider les lieux.»

Les joueurs contre-attaquent : «Monsieur le directeur, respectez au moins le statut de la JSK»
Après avoir été obligés de quitter le stade de Tchaker, les joueurs de la JSK, en colère, n’ont pas mâché leurs mots. Pour eux, le directeur du stade devait au moins respecter la JSK, l’une des meilleures équipes du championnat : «C’est vraiment grave ce qui se passe. Comment ose-t-on chasser une équipe comme la JSK d’un stade ? Au moins, respectez cette grande formation à six étoiles.»

----------------------------------

OM-JSK délocalisé à Médéa
Après le premier match amical prévu aujourd’hui face à Koléa, les responsables de la JSK ont assuré une deuxième joute amicale, lundi prochain, contre l’Olympique de Médéa. Alors que la rencontre a été prévue à Blida, les dirigeants de l’OM ont insisté pour que le match ait lieu chez eux. Du coup, les Kabyles quitteront la ville des Roses lundi à 10h du matin. Le moins que l’on puisse dire est que cette rencontre sera bénéfique pour les Jaune et Vert, lesquels ont mis en place ce mini-stage d’une semaine en vue de préparer convenablement la suite du parcours avant de se focaliser sur la finale de la Coupe d’Algérie contre le MCA. Malgré le fait que plusieurs joueurs kabyles n’aient toujours pas réintégré le groupe pour cause de blessure à l’image de Asselah, Benlameri et Si Salem, le premier responsable à la barre technique est en train d’appliquer à la lettre son programme. Les joueurs, de leur côté, se donnent à fond et se montrent conscients de la mission qui les attend.

JSK-directeur du stade : tout est rentré dans l’ordre
En fin d’après-midi, une source bien informée nous a révélé que tout était rentré dans l’ordre entre la JSK et le directeur du stade Mustapha-Tchaker. D’ailleurs, la formation kabyle a déjà sollicité Zidoun pour programmer une séance au stade annexe de Tchaker samedi matin.

Les Kabyles invités à déjeuner
Si la rencontre OM-JSK a été délocalisée à Médéa, c’est parce que la délégation kabyle a été cordialement invitée à déjeuner avant de jouer le match. Une initiative qui a fait énormément plaisir aux responsables du club lesquels ont vraiment admiré ce geste. Il faut dire que les relations entre les deux clubs ont toujours été excellentes.

Dernière séance d’entraînement mercredi
Après le match face à l’Olympique de Médéa, le club phare du Djurdjura reprendra les entraînements le plus normalement possible à Blida mardi matin avec, au programme, un biquotidien. Au lendemain matin, les Jaune et Vert s’entraîneront pour la dernière fois à la ville des Roses avant de rentrer chez eux. La reprise est prévue pour vendredi à Tizi Ouzou.

Le Buteur (11/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Ven 11 Avr - 10:06

JSK : Hannachi insiste sur la coupe et la qualification à la LDC

Comme nous l’avons cité dans notre précédent numéro, le président Hannachi a rallié la ville des Roses mercredi après-midi. En arrivant à l’hôtel où séjourne la JSK depuis mardi après-midi, le président kabyle a tenu à être rassuré concernant les conditions dans lesquelles son équipe est installée et que le stage se déroule dans un bon état d’esprit. L’entraîneur Aït Djoudi qui a eu bien entendu à s’entretenir avec le boss des Kabyles a fait un état exhaustif de la situation tout en exprimant sa satisfaction quant au bon déroulement de la mission. Par ailleurs, nous avons appris d’un dirigeant kabyle que le président Hannachi a convoqué une réunion de travail avec les membres du conseil d’administration présents sur place et au cours de laquelle plusieurs points ont été passés en revue.

Bien préparer la finale, objectif numéro 1
Il n’est un secret pour personne que le match JSK-MCA comptant pour la finale de la Coupe d’Algérie qui aura lieu le 1er Mai prochain au stade Mustapha-Tchaker est celui qui polarise toute l’actualité. Certes, ce Clasico est sur toutes les lèvres bien qu’il soit précédé d’un match de championnat face au RCA programmé pour le 25 avril prochain. Le président Hannachi a demandé aux membres du CA de se mobiliser dès aujourd’hui pour que l’équipe première ne manque de rien. Les préparatifs de la finale ont été également soulevés pendant cette rencontre et l’on mise sur une bonne organisation pour que la JSK évolue dans un bon état d’esprit.

Gagner face au RCA pour rester toujours à la 2e place
Aussi, le souhait des Kabyles est de préserver leur deuxième place qu’ils occupent au classement général jusqu’à l’ultime journée du championnat. Cette place est synonyme d’une qualification à la C1 et qui demeure toujours l’autre objectif recherché. Lors de la réunion Hannachi a aussi demandé de faire passer un seul message qui est de préparer ce match avec toute l’importance qui le caractérise, à savoir le gagner et rester toujours sur le podium.

Bien gérer le changement du programme de la LFP
La reprise de la compétition est modifiée par la LFP. Le match RCA-JSK aura finalement lieu vendredi 25 avril, soit une semaine après la date initialement communiquée. Ce détail a été aussi débattu et le premier responsable du club kabyle a demandé à ses collaborateurs de bien gérer ce changement de programme et de veiller à ce que le staff technique et les joueurs soient mis dans un bon environnement de préparation.

Le Buteur (11/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Ven 11 Avr - 10:18

Scandale à Tchaker : La JSK chassée de force

Il était 9h lorsque les joueurs de la JSK sont arrivés au stade Tchaker de Blida.

Il faisait très frais, les rayons de soleil commençaient à briller sur l’excellent gazon de l’annexe du stade principal de la wilaya de Blida. Toutes les conditions étaient réunies pour que les Kabyles effectuent un bon entraînement. Les membres du staff technique ont tout de suite entamé le travail et c’est le préparateur physique qui a commencé en dirigeant la traditionnelle séance d’échauffement. Mais les choses ne sont pas déroulées comme les Jaune et Vert s’y attendaient. Pour un rappel, depuis mardi dernier, premier jour du stage, les Canaris s’entraînaient au stade Brakni. Hier matin, ils voulaient effectuer leur première séance d’entraînement sur la pelouse de l’annexe du stade Tchaker, mais la séance a été interrompue au bout de vingt minutes seulement. Le premier responsable du complexe sportif Mustapha Tchaker s’est déplacé en personne à l’annexe pour dire aux Kabyles qu’ils n’avaient pas le droit de s’entraîner sur cette pelouse ni sur l’autre, celle en tartan de la même annexe.

Pagaille générale et les choses ont failli dégénérer 
L’intervention du premier responsable de ce complexe sportif de la wilaya de Blida était un peu musclée, elle n’a pas plu aux membres du staff technique qui ont répondu eux aussi d’une manière un peu agressive. Comme le directeur du stade Tchaker était accompagné de quelques agents de sécurité et d’autres d’entretien, le ton est monté entre les deux parties, on a assisté à une pagaille générale, et n’était l’intervention de quelques sages les choses auraient dégénéré vu la grande tension qui a régné pendant presque vingt minutes.

Le directeur du stade exhibe ses muscles, les joueurs ripostent
Certes, la formation du Djurdjura n’avait pas saisi la direction du stade Tchaker par écrit concernant le créneau d’entraînement d’hier. Selon les Canaris, c’est Mohammed Zaïm, le président de l’USMB, qui a rassuré la délégation kabyle concernant l’entraînement d’hier matin sur la pelouse du stade Tchaker. Aussi, les joueurs de la JSK sont entrés le plus normalement du monde à l’annexe et ont commencé leur travail sans qu’aucun responsable du stade ne se manifeste. Les Kabyles ont refusé de sortir et d’interrompre la séance. De son côté, le directeur du stade Tchaker n’a rien trouvé d’autre que d’intervenir physiquement en poussant deux joueurs. Ce qui a provoqué une autre bagarre et une nouvelle fois, les joueurs de la JSK ont refusé de quitter le terrain. Ce à quoi les responsables du stade ont répondu en ouvrant les robinets d’arrosage et l’équipe de la JSK a été obligée de quitter le stade Tchaker.

«Le MCA n’est pas innocent»
Après avoir été obligés de quitter le stade Tchaker, quelques joueurs n’ont pas alors hésité à pointer du doigt les responsables du MCA. «Ce sont les dirigeants du Mouloudia qui sont derrière cette décision», a déclaré un cadre de l’équipe avant que d’autres joueurs soutiennent l’avis de leur équipier, ainsi que quelques membres du staff technique qui n’ont pas hésité à adhérer à cette explication.

La guerre à Tchaker, la paix à Blida
Les joueurs kabyles se sont dirigés ensuite vers l’autre stade de la ville des Roses, celui de Brakni. Les coéquipiers de Remache y ont trouvé un bon accueil et se sont entraînés dans un calme total, et Aït Djoudi a redémarré la séance à zéro. Les joueurs ont refait leur échauffement avant de passer au volet technico-tactique.

Derniere minute :
Me Berkaine se déplace à la DJS de Blida et obtient un créneau à Tchaker pour demain

L’ancien avocat du club, qui est resté très proche des affaires de la formation du Djurdjura même après son retrait, n’a pas hésité à se déplacer hier après-midi à la DJS de Blida où il a rencontre le premier responsable du secteur de la jeunesse et des sports de cette wilaya. Lors de sa discussion avec le DJS de Blida, Me Berkaine est revenu sur l’incident de la matinée avant que les deux hommes règlent le problème. A cet effet, la JSK a obtenu un créneau d’entraînement sur la pelouse de l’annexe du stade Tchaker, où la séance de samedi devrait se dérouler. Voilà donc une bonne nouvelle pour les membres du staff technique des Canaris, eux qui souhaitaient vraiment s’entraîner au moins une fois sur la pelouse de l’annexe du stade qui abritera la finale de  la coupe d’Algérie, prévue le 1er mai prochain.

Aït Djoudi : «On a été induits en erreur»
«Je regrette tout ce que s’est passé hier matin. On a commencé la séance, les joueurs étaient en plein boulot lorsque les responsables du stade sont venus nous interdire de s’entraîner sur cette pelouse ni sur une autre pelouse de ce complexe. Peut-être qu’on a été induits en erreur, puisque la veille, Zaïm nous a rassurés. Sinon, on se serait entraînés directement à Brakni. On a tout fait pour remotiver les joueurs et je pense qu’on a effectué une très bonne séance d’entraînement au stade Brakni. Les joueurs ont bien travaillé et nous, on a appliqué le programme de la séance à la lettre. Ce n’est pas ce que s’est passé hier qui va fausser notre stage. Au contraire, on fera le maximum pour réussir cette préparation et rentrer par la suite à Tizi Ouzou avec un moral gonflé à bloc avant d’entamer la derniere ligne droite pour la finale.»

«Peut-être que c’est une main étrangère…»
«Pour ce que s’est passé hier, moi je n’accuse personne, je ne suis pas là pour semer la zizanie. Néanmoins, il se pourrait qu’il y ait une main étrangère. A la veille d’une finale de la coupe d’Algérie, tous les moyens sont bons…»

Mekkaoui : «On est des Algériens !»

Parmi les joueurs qui étaient les plus énervés hier matin, il y avait Mekkaoui qui était dans tous ses états. Il n’a pas compris pourquoi les responsables du stade Tchaker n’ont pas laissé la JSK s’entraîner sur la pelouse de l’annexe alors que les joueurs sont entrés le plus normalement du monde. «Pourquoi toute cette hogra, moi je n’accepte pas cette violence, pourquoi ils nous ont chassés de ce stade ? On est des Algériens», a déclaré Mekkaoui avant d’ajouter : « Ils n’ont pas respecté la JSK qui est le club le plus titré du pays, ils nous ont humiliés. Pourquoi ils n’ont pas informé l’entraîneur avant le coup d’envoi de la séance. C’est grave ce qui s’est passé, mais je peux vous dire et vous garantir que c’est la JSK qui gagnera la coupe d’Algérie et ici au stade Tchaker.»

Hamenad : «La réaction du directeur du stade m’a surpris»
Même l’entraîneur des gardiens de but, Omar Hamenad, n’a pas pu contrôler ses nerfs, il n’a pas apprécié  la réaction du directeur du stade. Il le dit ainsi : «Pourquoi il a basculé nos joueur ? Pourquoi il est entré directement sur le terrain pour arrêter la séance ? Il aurait dû venir nous parler gentiment, on n’est pas des animaux, on est des êtres humains.»

Séance de projection, hier soir
Alors que les coéquipiers de Remache se sont entraînés hier matin, le soir, ils ont assisté à une séance de projection pour revoir les matchs JSK-CRBAF, USMA-JSK de coupe d’Algérie et bien sûr le match JSK- MCA de championnat qui s’est déroulé à Tizi Ouzou.

Boudjenane a pris en charge Benlamri et Asselah, hier soir
Le préparateur physique de la JSK a pris en charge hier Benlamri qui a entamé sa rééducation comme il a aussi programmé quelques exercices physiques dans la salle de musculation à Malik Asselah qui cravache très dur lors de ce stage de Blida pour être prêt pour la finale de la coupe d’Algérie.

La défaite du Barça a fait mal à certains joueurs
Mercredi soir, les joueurs de la JSK ont suivi avec un grand intérêt le match retour des quarts de finale de la Ligue des champions qui a opposé l’Athletico au Barça. La défaite et l’élimination des Catalans ont fait très mal à certains joueurs, Remache, Aouedj et Mekkaoui étaient les plus touchés…

Compétition (11/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Ven 11 Avr - 10:19

JSK-Scandale à Tchaker : «Zidoune a agi par peur de Raouraoua»

Le club les plus titré d’Algérie a été humilié hier à Blida. Les responsables de cet affront infligé à la JSK ont indirectement accusé Mohamed Zaïm, lequel, selon eux, a fait une promesse à ses hôtes qu’il ne pouvait pas tenir.

Les responsables kabyles ont choisi comme lieu de leur séjour l’hôtel des Roses, établissement hôtelier propriété du président de l’USMB, Mohamed Zaim. En dehors des séances d’entraînement effectuées au stade Brakni, le patron de l’USMB a promis à ses hôtes de faire en sorte à ce que la JSK puisse s’entraîner au stade annexe de Tchaker. Il s’est même engagé personnellement à s’occuper des détails relatifs aux autorisations, etc. Chose promise chose due, Aït Djoudi et son groupe se sont en effet déplacés à Tchaker pour s’y entraîner hier matin. Tout a bien commencé pour les Canaris… Avant que le directeur du stade accompagné de ses vigiles ne vienne chasser la JSK du stade.

Zaïm.
Si du côté de la JSK, l’hypothèse du complot est de mise, la version des gens de Blida est complètement différente. En effet, les différents responsables locaux ont tous montré Mohamed Zaïm comme étant le principal responsable de ce qu’ils ont appelé : «un malentendu ». D’ailleurs, un haut responsable à la DJS de Blida qui a souhaité garder l’anonymat n’a pas hésité à désigner Mohamed Zaïm comme principal responsable de cette mascarade. «Zaïm a promis le stade à la JSK, ce qu’il aurait pu faire s’il avait respecté la procédure. Avant de confirmer à Hannachi le créneau, il aurait dû venir nous voir pour nous demander l’autorisation… Mais le monsieur croit qu’il a tous les pouvoirs. Tchaker n’est pas une écurie ! Son entretien nous coûte les yeux de la tête…Et puis, il y a un règlement, une procédure, on ne débarque pas comme ça à l’improviste dans un stade pour s’y entraîner…  » 

Raouraoua.
De notre côté, notre petite enquête nous a menés à une autre explication dont le président de la FAF en est l’acteur principal. Explication. C’est depuis près de cinq années que le stade Mustapha Tchaker est le jardin de l’équipe nationale. Cette arène est devenue une des clés de la réussite de l’EN. Raouraoua qui a perdu beaucoup d’argent pour l’entretien de la pelouse du stade principal et de l’annexe n’accepte pas qu’une autre équipe, autre que la sélection, l’utilise. Le joyau de l’EN ne doit pas être piétiné par tout le monde », nous dit-on. D’ailleurs, lors du dernier derby algérois (USMA 3-0 MCA), le président de la FAF, Mohammed Raouraoua, avait fustigé le directeur du stade Tchaker pour avoir laissé le Mouloudia d’Alger s’entraîner à Tchaker. Mustapha Zidoune n’a donc été motivé que par  sa peur du boss de la FAF. Il avait le choix entre subir les foudres du président ou renvoyer, ou «humilier» la Jeunesse Sportive de Kabylie. Sans penser aux conséquences, Mustapha Zidoune a choisi la deuxième option. 

Mustapha Zidoune : «Les Kabyles auraient dû nous solliciter avant… »
Le premier responsable du complexe sportif Mustapha Tchaker est convaincu d’avoir pris la bonne décision. Joint hier par nos soins, Mustapha Zidoune dira : «La JSK n’a eu aucune autorisation de notre part ou de la part de la DJS de Blida qui lui donne le droit d’effectuer une séance d’entraînement au stade annexe de Tchaker. Il y a un règlement, il y a des lois ! Je ne peux pas autoriser les gens à venir occuper mon stade comme ça. J’ai des responsabilités. Je devais prendre une décision et je l’ai fait. J’estime avoir pris la bonne. Ma conscience est tranquille… Je comprends la déception et la colère des Kabyles, cependant, je leur dirais qu’ils auraient dû venir nous voir et respecter les procédures. Sans cela, ce sera l’anarchie totale et notre stade deviendra une écurie. » 

Ziane Bouziane (DJS de Blida) : «Je n’y suis pour rien dans cette histoire»
Le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Blida s’est totalement démarqué de cette affaire,  de ce qui est arrivé à la JSK. Ziane Bouziane que nous avons pu joindre hier après les incident de Tchaker nous dira : «Ce qui est arrivé à Tchaker ce matin me dépasse. Il y a un directeur du stade, en la personne de M. Mustapha Zidoune. Lui seul avait le pouvoir de décider de laisser ou pas la JSK s’entraîner. Néanmoins, si vous voulez mon avis que je donne en se me basant sur le peu d’informations que j’ai recueillies,  je dirais que le club aurait dû passer par les responsables de l’établissement avant de débarquer au stade. S’il avait eu l’autorisation, rien de tout cela ne serait arrivé. Après, chacun sa version, chacun son histoire. »

-----------------------------------------------

Séance mixte hier
Pour la séance d’hier matin, le staff technique des jaune et vert a programmé une séance mixte. Tous les volets ont été abordé lors de cette séance, les joueurs ont meme travaillé en groupes et en alternance.

Une opposition pour boucler l’entrainement
Pour boucler la séance d’hier, Ait Djoudi a programmé une opposition entre les joueurs. Le coach kabyle a aligné deux équipes équilibrées et sans faire de calculs à l’équipe type.

L’équipe d’Ebossé a battu l’équipe de …Karouf
L’opposition était très serrée au point ou chaque joueur voulait l’emporter, néanmoins, le dernier mot est revenu à l’équipe d’Ebossé qui a battu l’équipe de Karouf, ce dernier qui a joué aux cotés de Madi, Bencherifa, Messadia… a réalisé de très beaux gestes techniques.

« Nechallah Tedouha », disaient les blidéens aux joueurs kabyles
En faisant le long chemin entre le stade Tchaker et le stade Brakni tout doucement à cause de la circulation, les blidéens n’ont pas hésité à adresser des messages de soutient aux joueurs kabyles. « Nechallah Tedouha », allusion faite à la coupe d’Algérie est la phrase qui revenait à chaque fois. 

AAD multiplient les réunions avec ses joueurs
Depuis le début de ce stage de Blida, l’entraineur en chef des Canaris a multiplié les réunions avec ses éléments. « Je vais beaucoup plus axer mon travail sur le plan psychologique », nous a déclaré AAD à la veille de départ de son équipe à Blida. Chose promise, chose due.

Tout le monde en bleu, sauf Beziouen et Zaabiya
Hier, lors de l’entrainement de la JSK, on a remarqué que tous les joueurs ont porté la meme tenue. Ils étaient tous en bleu, sauf Beziouen et Zaabiya qui étaient en gris.

Karouf et le gardien du stade Brakni, une vielle amitié
L’entraineur adjoint des jaune et vert a retrouvé une vielle connaissance au stade Brakni. C’était le gardien de ce stade. Les deux hommes se connaissent à l’époque ou Karouf jouait pour l’USMB.

Compétition (11/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Sam 12 Avr - 11:26

Mohand-Cherif Hannachi : “Le directeur du stade Tchaker doit avoir plus de respect pour la JSK”


Alors que la JSK avait débuté son stage bloqué dans d’excellentes conditions dans la ville de Blida où elle est très bien installée dans le luxueux Hôtel des roses appartenant au président de l’USM Blida, Mohamed Zaïm, et que les deux premières journées d’entraînement de mardi et mercredi se sont déroulées sans aucune difficulté au stade Brakni, le second stade de la ville, les Canaris ont été, malheureusement, contrariés jeudi matin dans le terrain annexe du stade Mustapha-Tchaker où la séance d’entraînement programmée par Azzedine Aït Djoudi a été interrompue par le directeur du stade.

Selon la direction du stade, la JSK n’avait pas demandé d’autorisation pour s’entraîner alors que les responsables de la JSK estiment qu’ils avaient été rassurés par l’engagement du président de l’USMB, Mohamed Zaïm, d’effectuer toutes les démarches nécessaires.

Ce malheureux malentendu a coûté cher aux joueurs kabyles qui ont été chassés jeudi matin comme des malpropres par le directeur du stade Tchaker au moment où ils avaient entamé leur séance d’entraînement, ce qui a provoqué des prises de bec regrettables entre les joueurs kabyles et le directeur du stade qui, selon les dirigeants de la JSK, était accompagné de ses propres agents, ce qui a failli envenimer une situation aussi navrante que regrettable. “Bon, le directeur du stade Tchaker avait certainement raison d’exiger une autorisation, mais cela n’excuse pas son intervention musclée contre un club aussi respectable et respectueux comme la JSK qui inspire avant tout du respect pour avoir toujours défendu honorablement les couleurs nationales et a toujours entretenu d’excellentes relations sportives avec l’USM Blida. À défaut de pénétrer maladroitement sur le terrain et de chasser nos joueurs sans retenue, le directeur du stade aurait dû intervenir poliment auprès des dirigeants pour trouver une solution raisonnable à ce regrettable incident”, nous a déclaré hier matin le président Hannachi qui s’est rendu d’ailleurs en cours d’après-midi à Blida pour apaiser les esprits et régler ce contentieux qui, aux dernières nouvelles, a été aplani entre les deux parties, ce qui est de bon augure pour l’éthique sportive.

Tant mieux qu’une telle zone d’ombre eût été aplanie car des voix se sont élevées en Kabylie pour crier à la manipulation à quelques jours de cette finale de Coupe d’Algérie tant attendue le 1er mai au stade Mustapha-Tchaker de Blida entre la JSK et le MCA, surtout que le match amical que devaient disputer les Canaris hier après-midi contre l’ESM Koléa n’a pu avoir lieu au stade de Koléa pour des raisons inconnues, ce qui a obligé les dirigeants des deux clubs à transférer cette joute amicale à la dernière minute au stade Brakni de Blida.

En tout cas, ce fut un bon match-test pour les poulains d’Azzedine Aït Djoudi face à une bonne formation de l’ESMK (victoire de la JSK 5-2) qui évolue, rappelons-le, en Division nationale amateurs (DNA) et qui vise cette année l’accession en Ligue 2 professionnelle. Il est à noter que la JSK a évolué avec une charnière centrale inédite composée du tandem Merbah-Mekkaoui, et ce, en l’absence du capitaine international Ali Rial, retenu au stage de l’équipe nationale, et de son compère et complice Djamel Benlamri, soumis à des soins intensifs depuis quelques jours déjà pour être fin prêt pour la finale de coupe contre le MCA.

Enfin, il est utile de rappeler que le stage de la JSK en terre blidéenne prendra fin ce mercredi, encore que les Canaris devraient disputer un autre match amical ce lundi au stade de Médéa face à l’Olympique local.

Liberté (12/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Sam 12 Avr - 11:35

JSK : A qui profitent toutes ces manœuvres ?

Alors qu’il devait avoir lieu à Koléa sur une pelouse en gazon naturel, le deuxième match amical de la JSK en cette période de trêve face à l’ESM Koléa a été finalement délocalisé à Brakni. Les responsables de la JSK, qui avaient tout préparé pour le déplacement à Koléa, ont été surpris en fin de matinée d’hier de savoir que le match n’allait pas avoir lieu sur le stade indiqué pour des raisons d’ordre sécuritaire. En effet, et selon les quelques informations que nous avons pu recueillir auprès de certains dirigeants, les Kabyles ont été informés qu’avec le déroulement de la campagne électorale des élections présidentielles du 17 avril prochain, il était impossible d’assurer, sur le plan sécuritaire, la rencontre JSK–ESMK. C’est ainsi que les Kabyles ont opté pour une autre solution, à savoir jouer le match à Brakni pour ne pas annuler cette rencontre importance pour la JSK qui prépare sa reprise de la compétition dans les meilleures conditions.

L’information de l’annulation du match a circulé dans la matinée
Suite au refus des autorités locales de la ville de Koléa de délivrer une autorisation d’abriter le match amical JSK–ESMK, arguant que le dispositif sécuritaire était entièrement déployé à l’occasion du déroulement de la campagne électorale des présidentielles du 17 avril prochain, les rumeurs ont commencé à circuler dès la matinée concernant l’annulation de la rencontre dans cette ville. Fort heureusement, les responsables des deux équipes ont vite trouvé une solution qui arrange les deux parties, à savoir l’organisation du match à Brakni, même si les Kabyles auraient préféré jouer sur une pelouse naturelle.

A qui profitent toutes ces manœuvres ?
Au lendemain du refus catégorique affiché par le directeur du stade de Tchaker, lequel s’est opposé au déroulement de la séance d’entraînement de la JSK sur une pelouse naturelle, voilà qu’une nouvelle fois, la JSK se voit interdire la tenue du match amical à Koléa. C’est à croire que le club le plus titré du pays, et qui prépare la finale de la Coupe d’Algérie, est visé. Le staff technique et notamment l’entraîneur Aït Djoudi n’ont vraiment pas apprécié ce qui arrive à l’équipe première, sachant que cela risque de porter un coup au moral des joueurs. 

Hannachi a assisté au match
Le président de la SSPA/JSK, qui n’était pas présent jeudi lorsque la JSK s’est vu refuser le déroulement de sa séance d’entraînement à Tchaker, a fait le déplacement à Blida pour s’enquérir de la situation et éventuellement intervenir auprès des autorités locales en cas de besoin. Hier, Hannachi est arrivé à l’hôtel en fin de matinée et a tenu une séance de travail avec son staff technique avant d’accompagner l’équipe à Brakni pour y suivre le match.

Le Buteur (12/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Sam 12 Avr - 11:39

En amical : JSK 5 - ESMK 2
La JSK puissance 5


La formation kabyle a remporté son premier match de préparation au stade de Brakni face au leader de la Division nationale amateur.

Pour leur première joute amicale durant ce stage de préparation, les Kabyles ont fait le métier en remportant une large victoire face à la formation de Koléa sur le score sans appel de cinq buts à deux. Bien que cette rencontre ait pour but de savoir où en sont les joueurs dans leur préparation. Pour la première période, le staff technique a décidé d’aligner son équipe type. Le moins que l’on puisse dire est que cette option a vite porté ses fruits puisque le milieu offensif de la JSK, Sid-Ahmed Aouedj, n’a pas tardé à marquer le premier but de la tête, suite à un corner bien botté par Yesli à la 6e minute de jeu. Groggy par la réalisation kabyle, les poulains de Lachker vont mettre un peu de temps pour réagir puisque, durant 20 minutes, ils n’ont pu créer d’occasions franches de scorer. Il a fallu attendre  la 25e minute pour voir le pensionnaire de la DNA réagir et marquer son premier but par un ancien de la maison, puisque Ayache Belaoued réussit à tromper la vigilance de Mazari suite à une frappe magistrale qui s’en est allée mourir dans les filets adverses. Les Kabyles ne tardent pas à réagir et vont reprendre une fois de plus l’avantage grâce toujours à Sid-Ahmed Aouedj qui profite d’un joli travail de Yesli pour tromper le portier Farhi. Le match s’emballe et les gars de l’ESMK vont parvenir à égaliser par l’entremise d’Allali qui prend à défaut une fois de plus Mazari qui ne peut que constater les dégâts. La partie prend l’allure d’une course-poursuite et les Canaris parviennent une fois de plus à reprendre l’avantage suite à un délice de frappe de Yesli des 20 mètres qui prend à défaut le keeper de l’ESMK. Trois à deux, c’est la mi-temps. Au retour de la pause, Aït Djoudi change complètement la donne et aligne un onze différent de celui qui a commencé la partie. Place aux Fergane, Beziouen et autres Messaâdia. D’ailleurs, le Valbuena kabyle ne va pas tarder à se mettre en évidence puisqu’il réussit à donner l’avantage à son équipe suite à un service magnifique de Madi (58e). Le match perd en intensité suite à ce but, mais les Kabyles vont une fois de plus marquer par Messaâdia. Cinq buts à deux, c’est le score final. Une belle victoire et une prestation convaincante des poulains d’Aït Djoudi.

Compétition (12/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Sam 12 Avr - 11:42

JSK : Le coup de gueule de Hannachi

Hannachi n’a pas caché sa colère par rapport à ce qui s’est passé avant-hier quand l’équipe a été chassée de l’annexe de Tchaker.

Il l’a fait d’ailleurs savoir hier au staff technique. L’image de la JSK, le club le plus titré d’Algérie, a pris un sérieux coup. Evidemment, cela n’a pas fait plaisir au président Hannachi. Il n’a pas apprécié que les joueurs soient mêlés à une affaire qui n’est pas du tout de leur ressort ni de leurs compétences. Certains d’entre eux ont tenté de convaincre les responsables du stade à les laisser s’entraîner, ce qui a créé une certaine tension en raison de l’inflexibilité du directeur du stade à annuler la séance. C’était la pagaille totale et les esprits ne se sont calmés que 20 minutes après. Mis au parfum de tout ce qui s’est passé, le président Hannachi a tenu à mettre les points sur les «i» avec son staff technique. Il faut dire que même si la manière avec laquelle les Canaris ont été chassés de l’annexe de Tchaker était condamnable, l’équipe kabyle n’est pas exempte de tout reproche, puisqu’elle aurait pu vérifier qu’elle a bénéficié d’une autorisation avant de programmer une séance d’entraînement sur ce terrain.

Les joueurs à l’abri de la pression

L’une des mesures prises hier par le président Hannachi après le match amical face à l’ESM Koléa est d’interdire les gens des médias à accéder à l’hôtel des Roses. C’est Mohamed Zaïm, le propriétaire de l’établissement, qui nous a annoncé la nouvelle. Ne voulant pas que son équipe rate son stage, surtout après tout ce qui s’est passé jeudi dernier, le président Hannachi a décidé de mettre les joueurs à l’abri de toute pression. Il a rappelé à tout le monde que l’équipe a opté pour Blida afin de travailler et non pas pour autre chose. Ce rappel à l’ordre intervient à 4 jours de la fin du stage. Il a constaté sans nul doute qu’il y a eu un relâchement et c’est pour cela qu’il a agi ainsi.

Compétition (12/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Lun 14 Avr - 12:08

OM Médéa - JS Kabylie, en amical aujourd’hui à 15h
Un autre bon test pour les Canaris


Les Jaune et Vert disputeront, cet après-midi (15h), au stade de Médéa, une joute amicale face à l’OM locale. Un autre bon test pour les poulains d’Ait Djoudi, après celui face à l’ESM Koléa, disputé vendredi passé. Au delà du score qui n’aura pas de grande importance, le coach apportera les réglages nécessaires à son équipe pour affronter les rendez-vous qui l’attendent et de pallier aux faiblesses de son équipe. Ait Djoudi ne laisse rien au hasard et fait tout pour que son équipe termine la saison en force. Sur un autre plan, cette rencontre sera une belle occasion pour les joueurs de garder le rythme de la compétition et rester compétitifs. Bien qu’il ne s’agisse que d’une joute amicale, les équipiers d’Ebossé veulent remporter une victoire pour le moral. En travaillant d’arrache pied, tout au long de ce stage de Blida, les Canaris veulent terminer la saison en force.

A signaler, enfin, que le staff technique des Jaune et Vert programmera un autre match, vendredi ou samedi prochains, devant un adversaire à déterminer. Ce sera le dernier test avant le prochain match du championnat face au RC Arbaâ. Le président Hannachi a demandé à ses poulains de tout faire pour glaner les trois points de cette confrontation, et ils lui ont promis de tout faire pour gagner la partie afin de préparer la finale de la coupe d’Algérie avec un moral au top.

Encore du technique, hier matin
Les Jaune et Vert ont effectué dans la matinée d’hier, une autre séance d’entraînement, au terrain annexe du stade Mustapha Tchaker de Blida. Les camarades de Remache ont effectué un travail technique où le coach Ait Djoudi a insisté sur l’efficacité devant les bois. Côté effectif, l’arrière gauche Zinedine Mekaoui a repris du service, après avoir raté la séance d’avant-hier. Souffrant d’une intoxication, le joueur est totalement rétabli. D’ailleurs, il a travaillé, hier, le plus normalement du monde. Concernant l’autre défenseur, Djamel Benlamri en l’occurrence, il s’est entraîné en solo, hier encore. Il réintégrera le groupe dés la semaine prochaine et jouera, sûrement, le prochain match de son équipe face au RCA. A signaler que les deux prochaines séances des Jaune et Vert, programmées pour mardi et mercredi, se dérouleront à huis clos. C’est le staff technique qui a pris cette décision pour permettre aux joueurs de garder leur concentration.

DDK (14/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum