[] Zinedine MEKKAOUI

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par Dégage Hannachi le Dim 12 Avr - 14:02

rachid_as a écrit:La JSK peut-elle bloquer Mekkaoui ?

L’idylle entre Mekkaoui et la JSK est terminée, les deux parties se séparent. Le joueur affirme ne plus être en mesure de mettre les pieds à Tizi Ouzou de peur des représailles des supporters.

A la fin du match JSK-MCA, perdu par le club kabyle sur le score de deux buts à un, le président Hannachi avait déclaré que certains joueurs avaient levé le pied. Cette déclaration avait mis le feu aux poudres dans les rangs des supporters kabyles, déjà en ébullition après la défaite de leur équipe face au Mouloudia. La sortie médiatique du président Hannachi a implicitement jeté en pâture certains joueurs. Mekkaoui s’est senti visé. Dans une interview à l’allure de profession de foi, parue dans notre édition la semaine dernière, le défenseur de la JSK affirme sans détour : «Je sui le bouc émissaire idéal… Hannachi nous a jetés à la vindicte populaire.» A la question de savoir si entre Mekkaoui et la JSK, c’est fini, il répond clairement : «Je crois que c’est la meilleure solution pour tous, j’aurais aimé que les choses se terminent autrement, mais…»

Encore sous contrat (jusqu’au mois de juin 2016), Mekkaoui va devoir changer d’air cet été, même s’il se dit quelque part que le club kabyle compte le bloquer. A ce sujet, on serait vraiment étonnés de voir la direction de la JSK pouvoir se mettre sur son chemin quand on sait qu’il n’a pas été payé depuis cinq mois. Le cas échéant, Zineddine Mekkaoui est bel et bien libre, et ce, en vertu d’une disposition réglementaire décidée par le Bureau Fédéral qui stipule qu’un joueur n’ayant pas été payé durant une période de trois mois et plus pourrait rompre son contrat. Pour ce faire, le joueur doit déposer une demande auprès de la CRL dans laquelle il explique clairement sa situation financière et faire valoir son droit à la rupture de son contrat.

Compétition (11/04/2015)

Que Hannachi lui verse ses 05 mois de salaire si ce n'est pas trop tard.
avatar
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par rachid_as le Ven 1 Mai - 16:50

JSK : La JSK bloque Mekkaoui

Cela fait maintenant plusieurs semaines que le dossier du latéral gauche, Zinedine Mekkaoui, est bloqué. Pour rappel, le joueur n’a plus remis les pieds à Tizi Ouzou depuis le fameux match face au Mouloudia d’Alger, où il était accusé par certains d’avoir levé le pied. Se sentant menacé par les supporters, Mekkaoui a eu peur de faire le déplacement à Tizi Ouzou. C’est à ce moment là que la direction du club a pris la décision de se passer de ses services, mais aussi de le mettre sur la liste des joueurs à libérer cet été du moment qu’il reste au concerné une année de contrat. Toutefois, et d’après la même source d’informations, le président Hannachi a fait savoir à ses proches qu’il ne compte pas le brader. De son côté, Mekkaoui est revenu à la charge ces derniers temps dans l’espoir de convaincre ses dirigeants de le libérer de manière définitive, mais en vain. La direction a refusé de céder le joueur en cette période de la saison. D’après nos sources, un dirigeant lui a fait savoir qu’il va devoir patienter jusqu’au mois de juin prochain pour négocier à nouveau sa lettre de libération.

Hannachi favorable à un échange
Même s’il ne s’est toujours pas exprimé de manière définitive sur le cas Mekkaoui, le président Hannachi aurait fait savoir à ses proches qu’il est favorable à l’idée d’un échange plutôt qu’à une simple libération. Il semblerait que le président de la JSK veuille tirer bénéfice du transfert de Mekkaoui. Dans ce cas de figure, Hannachi devra discuter avec le joueur, car dans le cas où Mekkaoui ne serait pas emballé par l’idée, cela risquerait de compliquer la situation.

Il ne percevra aucun salaire
Depuis qu’il a quitté le club, la direction a bloqué le salaire du joueur. D’après la même source, on considère Mekkaoui en abandon de poste puisqu’il n’a reçu aucune lettre lui signifiant son exclusion de la JSK. Du coup, le latéral gauche ne percevra aucun salaire jusqu’à la fin de saison. Il fera le déplacement à Tizi au mois de juin prochain pour tenter de convaincre ses dirigeants de le libérer, sans plus.

Le Buteur (01/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par rachid_as le Jeu 14 Mai - 12:54

JSK : Mekkaoui confiant pour l’obtention de sa lettre de libération

Comme nous l’avons déjà annoncé, le latéral gauche Zinedine Mekkaoui attend toujours un signe de sa direction pour venir négocier sa lettre de libération. Renvoyé du club au lendemain du Clasico face au MCA, Mekkaoui n’a plus remis les pieds à la JSK. Et depuis, le joueur a fait plusieurs tentatives dans le but d’obtenir sa libération, mais en vain. La direction du club a pris la décision de le bloquer pour le moment, du moins pas avant le mois de juin prochain. Toutefois, des proches du joueur nous ont fait savoir récemment qu’il est de nouveau optimiste. Pour cause, Mekkaoui a reçu des garanties de certains proches de Hannachi pour qu’il soit libéré cet été, en échange d’un montant qui n’a toujours pas été communiqué. À ce rythme, Mekkaoui devrait trouver un accord avec la direction pour une résiliation à l’amiable, comme ce fut le cas avec Delhoum au mois d’octobre dernier.

Depuis qu’il a quitté la JSK, il ne s’est jamais attaqué au club
L’une des raisons qui laisse Mekkaoui optimiste pour l’obtention de sa lettre de libération est qu’il s’est toujours comporté de façon correcte depuis qu’il a été renvoyé. En effet, le joueur ne s’est jamais attaqué ni au club ni aux dirigeants. Comme nous l’a fait savoir un proche à lui, Mekkaoui a refusé même d’apparaître dans un plateau télé de peur de frustrer les supporters de la JSK. En estimant qu’il s’est comporté en professionnel, Mekkaoui attend un geste de ses dirigeants pour une résiliation à l’amiable.

Il chargera un intermédiaire pour négocier avec Hannachi
Aux dernières nouvelles, ce n’est pas le joueur lui-même qui ira négocier le montant de sa lettre de libération à la JSK. Il compte en effet charger un proche à lui de trouver un accord final avec le président Hannachi. Toutefois, on ignore quant cette entrevue aura lieu. Aux yeux de certains, Mekkaoui devra attendre la fin de saison pour pouvoir évoquer son cas, car à l’heure actuelle, la direction est préoccupée par le maintien en Ligue 1 Mobilis.

Le Buteur (14/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par rachid_as le Lun 25 Mai - 12:43

Mekkaoui menace : «Si on ne me remet pas ma lettre de libération, je ferai de graves révélations»

Même pendant la période difficile que la JSK traversait, il y a quelques semaines, la direction de la JSK n’a pas hésité  à renvoyer Zinedine Mekkaoui. Après avoir été prévenu à maintes reprises sur ses absences injustifiées, les dirigeants de la JSK ont pris la décision de libérer l’ancien joueur du CSC, avant même la fin de la saison. Ayant préféré rester chez lui, Mekkaoui ne s’emblait pas inquiet jusqu’au jour où il a appris que la direction kabyle lui demandera 500 millions pour récupérer sa lettre de sortie. Cela n’a pas été du goût du joueur qui, selon une source officielle, n’hésitera pas à dire des choses. Autrement dit, si la direction de la JSK ne lui facilite pas la tâche, il sera obligé à dévoiler des trucs que le joueur juge graves.

Il ne payera pas les 500 millions que la direction exige pour sa libération
A en croire une source proche, Zinedine Mekkaoui n’est pas prêt à racheter sa libération à 500 millions. Certes, il sait qu’il devra restituer de l’argent mais pas autant, du moment qu’il ne compte pas réclamer ses cinq derniers mois de salaire.

Le défenseur n’attendra pas plus d’une semaine
Une semaine, c’est le délai que Mekkaoui a fixé aux dirigeants de la JSK pour l’appeler, afin de négocier sa lettre de libération. Dans le cas contraire, il n’hésitera pas à dévoiler des choses, selon nos informations. Ça s’annonce chaud et cette histoire est loin d’être réglée.

Le Buteur (25/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par rachid_as le Lun 22 Juin - 9:47

Mekkaoui devait récupérer sa libération hier soir

C’est la fin du cauchemar pour Zinedine Mekkaoui, lequel a signé hier un contrat au profit du CSC. Depuis qu’il a quitté la JSK, il vit dans l’incertitude avant de trouver enfin un club preneur. En réalité, il retourne à son ancien club qu’il a quitté trois ans plus tôt pour la JSK. Accusé par les supporters de tricherie, Mekkaoui avait décidé de ne plus remettre les pieds à la JSK après la défaite concédée devant le Mouloudia d’Alger sur le terrain du 1er-Novembre. Cela a provoqué la colère du président Hannachi qui jurait sur tous les toits que Mekkaoui n’aura pas sa libération pour moins de deux milliards de centimes. Le néo-défenseur du CSC craignait pour sa carrière et pour convaincre son président à lui faciliter son départ, il a chargé plusieurs personnes certaines, d’entre elles n’ont rien à voir avec la JSK, pour lui récupérer sa lettre de libération.

D’après une source digne de foi, Mekkaoui, qui a trouvé un accord pour son transfert hier avec les Sanafir, devait se rendre dans la soirée à Tizi Ouzou afin de tenter de récupérer le fameux document qui lui permettra d’être qualifié avec le CSC. Encore sous contrat avec les Canaris, Mekkaoui n’a pas d’autre choix que de négocier son départ avec le président Hannachi. Il aurait donné des garanties aux responsables du CSC de récupérer sa libération dès son retour à Alger.

Compétition (22/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par rachid_as le Mar 23 Juin - 10:24

Mekkaoui : «Je ne pardonnerai jamais à ceux qui m’ont fait du mal»

C’est désormais officiel, l’arrière gauche Zinedine Mekkaoui s’est engagé pour deux saisons au profit du CS Constantine. Alors que la direction kabyle l’a libéré plusieurs semaines avant la fin de la saison, l’ancien joueur de l’USMA a attendu le moment opportun pour choisir sa prochaine destination. Il retrouve, désormais, son ancien coéquipier à la JSK, Mohamed Walid Bencherifa. Alors que certaines personnes croient que Mekkaoui a signé au CSC en n’étant même pas libre, une source bien informée nous a confié que «Zino» avait récupéré sa lettre de sortie. Il a été obligé de payer une somme d’argent en contrepartie. Au lendemain de sa signature au CSC, nous avons pris attache avec l’arrière gauche Zinedine Mekkaoui. Ce dernier estime qu’il ne pardonnera jamais à ceux qui lui ont fait du mal pendant les trois saisons qu’il a passées à la JSK : «J’ai quitté la JSK et j’ai opté pour le CSC. Aujourd’hui, je dirais une chose, je ne pardonnerai jamais à ceux qui m’ont fait du mal. Depuis quelque temps, j’avais perdu l’envie de jouer au football à cause de certaines personnes.»

«J’étais le premier à avoir renouvelé mon contrat en 2014»
Revenant sur son passage à la JSK, Mekkaoui ajoutera : «J’ai joué trois ans à la JSK et j’ai connu des hauts et des bas. Pour ceux qui l’ignorent, j’étais le premier à renouveler mon contrat en mai 2014. Cela prouve ma bonne foi.»

«J’ai signé de manière légale au CSC»
D’aucuns estiment que Mekkaoui n’avait pas le droit de signer au CSC, du moment qu’il est toujours sous contrat avec la JSK. «J’ai signé légalement au CSC. J’ai récupéré ma lettre de libération et j’étais libre de choisir ma prochaine destination», a-t-il précisé.

«Je retournerai à Tizi la tête haute»
Avant de conclure, Mekkaoui estime qu’il reviendra à Tizi Ouzou la tête haute, lors du premier match de championnat la saison prochaine entre la JSK et le CSC. «Lors du premier match de la saison prochaine, je reviendrai la tête haute à Tizi Ouzou, car les vrais supporters de la JSK connaissent ma valeur. Ils savent que j’ai toujours été correct.»

Le Buteur (23/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par rachid_as le Ven 26 Juin - 12:53

Graves révélations de Mekkaoui : «Hannachi a exigé que je paye ma libération en espèces alors que j’avais proposé un virement dans le compte du club !»

Le désormais ex-latéral gauche de la JSK, Zinedine Mekkaoui, revient une nouvelle fois sur la situation qu’il a endurée, notamment les semaines précédant la fin de la saison. Mekkaoui, qui a pris la décision de quitter le club kabyle au lendemain de la rencontre face au MCA, ne supportant pas d’être qualifié de traître, des accusations qui lui ont vraiment fait mal, revient cette fois avec des révélations inédites mais surtout graves sur son ex-président, Moh Cherif Hannachi, en dévoilant en premier lieu comment il a pu obtenir sa lettre de libération, tout en déclarant que ce sont les dirigeants et non les supporters qui l’ont poussé à quitter le club.

Vous avez paraphé officiellement votre contrat avec le CSC, votre ancienne équipe. Quel est votre sentiment ?
Je ne vous cache pas que je suis très heureux d’avoir signé officiellement mon contrat avec le CSC. J’ai enfin pu obtenir mes papiers de la JSK, ce qui m’a beaucoup soulagé car j’étais vraiment dans l’impasse. Je ferai de mon mieux pour honorer mon nouveau contrat avec le CSC et répondre aux attentes de tous ceux qui ont placé leur confiance en moi. Heureux de revenir dans une équipe que je connais pour avoir déjà défendu ses couleurs.

Le fait d’avoir déjà joué au CSC a motivé votre choix de signer sans hésitation, n’est-ce pas ?
Effectivement, je connais bien le CSC pour avoir défendu ses couleurs pendant une saison. Dieu merci, j’ai laissé ma place propre à Constantine que ce soit en raison de mes bonnes relations avec les dirigeants et les supporters que sur le plan rendement. Je n’ai jamais triché de ma vie et quand je défends les couleurs d’un club je le fais avec sérieux. Avec mon retour cet été au CSC, j’espère que j’apporterai un plus. Je n’ai pas hésité une seconde à répondre par un oui car je sais que le CSC possède des joueurs d’un très bon niveau, capables d’apporter un plus et concrétiser les objectifs tracés par la direction.

Passons si vous le permettez au dossier de votre lettre de libération qui a fait couler beaucoup d’encre. Comment l’avez-vous obtenue exactement ?
Pour être sincère avec tout le monde, la récupération de ma lettre de libération n’a jamais été une mince affaire avec la JSK. Sincèrement, j’ai passé des moments très difficiles et la direction a refusé de me libérer gratuitement. Ce n’est pas un problème d’argent, j’étais prêt à verser la somme qu’ils voulaient, pourvu qu’ils me donnent mes papiers. Ce qui m’a fait mal, c’est leur comportement avec moi. Je ne me suis jamais attendu à un tel traitement de la part des dirigeants.

Pourtant, vous étiez le premier joueur à avoir prolongé de deux saisons, l’année dernière…
Oui, la manière avec laquelle j’ai été traité est indigne et cela m’a beaucoup affecté. J’ai joué pendant trois saisons à la JSK et j’ai donné tout ce qui a été possible pour moi. J’étais le premier joueur à avoir prolongé mon contrat de deux saisons. Je n’avais pas encore quitté le vestiaire après le match de la JSS quand j’ai signé pour deux ans sans prendre aucun centime sur place. La suite tout le monde la connait, on a tout fait pour me faire sortir par la petite porte. Et pour être bien clair dans mes propos, afin que tous les supporters de la JSK sachent la vérité, ce sont les dirigeants qui sont derrière mon départ de la JSK et non pas les supporters. Je suis très honoré d’avoir joué à la JSK et défendu les couleurs d’un club qui a vu défiler des lumières du football national. Malheureusement j’ai arrêté mon aventure avec ce grand club à cause de ses dirigeants.

Est-ce que vous avez souhaité poursuivre votre aventure avec les Canaris ?
Je ne le pense pas, car après tout ce qui m’est arrivé lors de la précédente saison, je n’avais aucune envie de supporter davantage. J’ai fini par comprendre que je n’avais plus rien à faire dans cette équipe et qu’il valait mieux pour moi plier bagage et rentrer chez moi. Je ne mange pas de pain sale.

Selon quelques informations recueillies au sujet de votre libération de la JSK, on a appris que vous étiez sommé de débourser une somme d’argent pour avoir le document. Confirmez-vous tout cela ?
Je vous le confirme. Oui, j’étais sommé de payer beaucoup d’argent pour avoir ma libération. Au départ, j’avais lu dans la presse que la direction, plus particulièrement Hannachi, exigeait un milliard. J’étais étonné de lire cette information car à ma connaissance, je ne suis pas Ashley Cole de Chelsea pour payer toute cette somme pour avoir la libération. Après ma rencontre avec Hannachi, ce dernier m’a demandé de céder tous mes salaires et j’ai accepté. Ce que je n’ai par contre pas compris, c’est pour quelle raison tous les autres joueurs libérés ont obtenu leur libération juste après avoir fait des concessions sur leurs salaires alors que pour ma part, Hannachi a non seulement exigé de moi de céder tous mes salaires mais encore deux cent millions de centimes. Je lui ai fait la proposition de verser cette somme d’argent dans le compte bancaire du club. Il a catégoriquement refusé exigeant de moi de me présenter avec la somme en question en espèces.

Vous attendiez-vous à ce traitement de la part du président Hannachi ?
Sincèrement, non. Je ne m’attendais nullement à ce que je sois traité de la sorte, moi qui étais le premier joueur à avoir rempilé pour deux nouvelles saisons. Je vous disais que dans le vestiaire, après le dernier match de la JSS, j’avais signé. Malheureusement je me retrouve forcé de quitter le club par la petite porte. Sincèrement c’est de l’ingratitude, mais Dieu merci, je pars la conscience tranquille. Je voudrais juste dire une chose, c’est que j’espère que l’argent que j’ai remis en liquide à Hannachi ira dans le compte du club. Maintenant s’ils en font autre chose avec, je ne le leur pardonnerai pas. Et j’aimerais bien ajouter autre chose…

Allez-y.
Tout le monde doit savoir que je n’ai aucun problème avec les supporters de la JSK. Peut-être que certains n’apprécient pas mon tempérament sur le terrain parce que de nature je suis un joueur combatif et je joue toujours avec la rage de vaincre, ce qui m’a souvent contraint de beaucoup gesticuler sur la pelouse. C’est ma nature, celui qui n’a pas la rage de vaincre sur le terrain doit pratiquer une autre discipline, le tennis par exemple.

Tout le monde sait que vous avez pris la décision de quitter la JSK, après avoir été accusé d’avoir arrangé le match face au MCA. Quelle est votre réaction ?
Oui, le match du MCA était le dernier pour moi à la JSK. J’ai été injustement accusé, ce qui m’a vraiment affecté. Pour ma part, j’ai la conscience tranquille, je jure devant Dieu que jamais je n’ai arrangé un match de football. Je ne sais même pas comment on s’y prend. Dieu merci, tout le monde connait Mekkaoui. Je suis un joueur digne et je n’accepte pas l’argent sale. Je n’attends pas que des gens me donnent de l’argent pour arranger le résultat d’un match. Face au MCA on a perdu sur le terrain et je parle ici au nom de tous les joueurs. Aucun d’entre nous n’a levé le pied face au MCA. C’étaient juste des rumeurs, ou bien des mensonges qui m’ont poussé à partir.

C’est quoi l’origine de ces accusations, selon vous ?
Une chose est sûre, ces accusations n’émanent pas des supporters. Ce sont plutôt les dirigeants qui en sont à l’origine pour justifier leur échec envers les amoureux du club en portant des accusations gratuites et injustes contre les joueurs qu’ils accusent d’avoir arrangé le match. Quand les supporters se sont déplacés pour parler avec Hannachi, ce dernier n’avait pas d’autre argument que d’accuser ses propres joueurs d’avoir levé le pied et qu’il allait revoir le match à la télé pour découvrir le ou les coupables. C’est cette réaction de Hannachi qui m’a poussé à quitter définitivement la JSK. J’ai 5 salaires impayés et je me retrouve sur le banc des accusés !

D’autres pensent que vous avez évité de revenir à Tizi. Quel est votre commentaire ?
Pas du tout, je me déplace régulièrement à Tizi et il m’arrive même de rencontrer les supporters, des amis que je connais dans cette ville. Ce qui m’a le plus touché, c’est que les dirigeants aient voulu salir mon nom vis-à-vis des supporters et ont trouvé le moyen idéal pour justifier leur échec. Même le portier Mazari, qui est un enfant de la région, le produit pur de la JSK, n’a pas échappé aux accusations. C’était pourtant son premier match de la saison face au MCA.

Les rumeurs ont aussi affecté votre entourage familial. Comment avez-vous vécu cette période ?
Je ne vous cache pas que ma famille a été très affectée par ces rumeurs. Dieu merci, ils n’y ont pas cru car ils me connaissent parfaitement mais refusent que le nom de ma famille soit sali. Si on revient un peu en arrière, au match du MCA plus exactement, je ne pense pas que ce soit l’entraîneur qui a composé le onze rentrant et je sais que je me ferai comprendre ! Si les dirigeants ont réellement douté de ma bonne foie sur le terrain pourquoi m’a-t-on laissé jouer le Clasico jusqu’à la 90e minute ? J’ai été sous pression lors de ce match, c’est tout à fait normal pour un joueur qui habite la capitale et qui avait des contacts auparavant pour signer pour le MCA.

Comment vous expliquez qu’à chaque fois qu’il y a un problème dans l’équipe ou en cas d’absence de résultats, c’est tout le monde qui accuse Mekkaoui et Benlamri ?
Moi-même je ne trouve aucune explication à cela. Peut-être que certains n’arrivent pas à assumer leur entière responsabilité. Donc à chaque fois, ils trouvent toujours Mekkaoui et Benlamri pour justifier leurs lacunes. Une fois, un joueur s’est accroché avec Ciccolini au vestiaire. Le lendemain, on a dit que c’étaient Mekkaoui et Benlamri qui se sont violemment accrochés. Personnellement, je n’ai aucun problème avec Karouf. Il fait bien son travail et il a la qualité de bien communiquer avec les joueurs, contrairement à tous les autres entraîneurs qui l’ont précédé.

Le hasard fait que votre premier match avec votre nouvelle formation, le CSC, se déroulera à Tizi face à la JSK. Qu’en pensez-vous ?
J’irai à Tizi et j’affronterai la JSK normalement. J’irai saluer les supporters avec lesquels j’entretiens d’excellentes relations. Ils connaissent la vérité et sont conscients des véritables raisons de la situation actuelle. Je n’affronterai pas la JSK avec le sentiment de revanche mais comme toujours, je jouerai pour gagner.

Un dernier mot pour les supporters ?
Les supporters de la JSK sont des connaisseurs en football. Ils sont conscients de tout ce qui arrive dans l’équipe. Pour eux, cette équipe ne signifie rien par rapport à cette génération de joueurs qui a défendu les couleurs de la JSK à l’échelle locale et continentale. Mais peut-être que nous avons manqué de perpétuer la tradition car la JSK n’est pas un club qui joue pour le maintien et le public réclame le retour des titres.

Le Buteur (26/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par rachid_as le Sam 27 Juin - 13:28

Il est accusé d’avoir exigé 200 millions en espèces pour libérer le joueur
La FAF somme Hannachi de s’expliquer sur l’affaire Mekaoui


Le désormais ex-défenseur de la JS Kabylie, Zineddine Mekaoui, règle ses comptes avec le président Mohand-Chérif Hannachi. Jeté à la vindicte populaire à la suite de la défaite à Tizi Ouzou contre le MCA et accusé d’avoir levé le pied par Hannachi, Mekaoui a pris son mal en patience, histoire d’avoir sa lettre de libération pour signer au CSC avant de dire ses vérités.

En effet, dans une intervention à la chaîne El-Heddaf TV, Mekaoui a accusé en termes à peine voilés Hannachi d’avoir exigé un “pot-de-vin” pour signer sa lettre de libération. “Il faut que tout le monde sache que Hannachi m’a demandé de renoncer à mes cinq mois de salaires impayés et de payer cash un supplément de 200 millions de centimes. Pour les salaires, j’ai naturellement accepté car je voulais de toute façon partir, mais pour les 200 millions, j’ai demandé à ce que le payement se fasse par chèque pour être sûr que l’argent sera versé dans le compte de la JSK. Je pense que la JSK, où j’ai passé des moments inoubliables, mérite tous les sacrifices. Mais Hannachi a exigé le payement de cette somme en espèces, ce que j’ai fait malgré moi car je n’avais pas d’autre choix et je savais pertinemment que sans cela, Hannachi aurait bloqué mon départ au CSC”, révèle Mekaoui.

Et d’ajouter : “J’espère vraiment que cet argent ira dans les comptes du club.” En vérité, Hannachi n’a d’autre choix que de signer la lettre de libération de Mekaoui car ce dernier l’avait menacé de saisir la Chambre de résolution des litiges (CRL) de la FAF. Si on additionne les 5 mois de salaires et les 200 millions, le montant du bon de sortie de Mekaoui s’élèverait en tout  à près d’un milliard de centimes, soit exactement le montant exigé par Hannachi pour le libérer.

Cependant, le plus grave dans cette affaire est que Makaoui a payé la somme de 200 millions en espèces. Pourquoi Hannachi a-t-il exigé un tel mode de payement interdit par la loi alors que Mekaoui avait toute latitude de remettre un chèque au nom de la JSK ? Est-ce la première fois que ce procédé illégal est utilisé à la JSK ? Alertée par les déclarations de Mekaoui, la FAF, selon une source digne de foi, a déjà exigé des explications à Hannachi. Le président de la JSK est même sommé de présenter la preuve que l’argent a été viré dans le compte du club sous peine d’ouverture d’une enquête.

Selon notre source, Hannachi a été prié de ne plus recourir à ce genre de payement, sachant que le gouvernement vient d’interdire toute transaction en espèces dépassant les 100 millions de centimes. Affaire à suivre !

Liberté (27/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par rachid_as le Sam 27 Juin - 13:45

JSK : La direction répond à Mekkaoui

«On lui avait demandé 200 millions en espèce, car on n’avait pas confiance en lui»

Malik Azelef, membre du conseil d’administration, a tenu à répondre à Mekkaoui pour rétablir certaines vérités. Le bras droit du président Hannachi nous a, en effet, contactés dans la soirée de jeudi dernier pour remettre l’ex-arrière des Jaune et Vert à sa place. «Effectivement, j’avais demandé des espèces à Mekkaoui, car je n’avais pas confiance en lui. Mais dès que j’ai reçu les 200 millions de centimes, représentant le montant de sa lettre de libération, je les ai versés dans les comptes du club. Je ne voulais pas d’un chèque, de peur qu’il ne dispose pas de cette somme dans son compte», a annoncé Azelef.

«L’an dernier il avait pris 900 millions de centimes à la signature du contrat»
Très remonté contre Mekkaoui qui, au lieu de remercier ses responsables pour lui avoir facilité son départ au CSC, les a accusés de tous les noms d’oiseaux, Azelef tient à lui rafraîchir la mémoire. «Mekkaoui dit qu’il a été le premier à avoir renouvelé son contrat la saison dernière, mais il ne précise pas qu’à la signature de son contrat il avait pris une avance de 900 millions de centimes. Il n’avait pas renouvelé par amour au club, mais pour l’argent», lui rappelle-t-il.

«C’est Mekkaoui qui nous doit de l’argent et non pas le contraire»
N’ayant pas apprécié que Mekkaoui tente de mentir aux supporters en déclarant qu’en plus d’avoir renoncé à ses mensualités, il a été contraint de payer une somme d’argent importante pour récupérer sa libération, Azelef lui répond : «C’est Mekkaoui qui nous doit de l’argent et non pas le contraire. Il a été payé jusqu’au dernier centime. Il a pris plus que ce qu’il fallait. Il venait à chaque fois se plaindre de ses problèmes d’argent et on n’hésitait pas à lui donner de l’argent. C’est tout à fait normal qu’on réclame de l’argent en contrepartie de sa lettre de libération, d’autant plus qu’on ne l’avait pas ramené gratuitement du CSC.»

«On lui avait loué une chambre à Amraoua, mais il n’avait jamais passé une nuit dans cet hôtel»
Pour démontrer que la direction avait tout fait pour mettre son ex-arrière gauche dans les meilleures conditions, Azelef révèle que la direction lui a réservé une chambre pour toute la saison à l’hôtel Amraoua. «Mekkaoui n’est pas un joueur sérieux. On lui avait réservé une chambre à Amraoua, mais il n’avait jamais passé une nuit dans cet hôtel. Il préférait faire des navettes entre Alger et Tizi pour les raisons que tout le monde connaît.»

«Il nous faisait du chantage à chaque veille de match»
Protégé par le président Hannachi pendant longtemps, Mekkaoui se comportait comme un véritable nabab sans se soucier de la valeur du maillot qu’il défendait. Mais après son départ, les dirigeants dénoncent certaines de ses pratiques. «Il nous faisait du chantage pratiquement à chaque veille de match. Il venait nous dire qu’il n’avait pas d’argent et qu’on devait le payer. Pour ne pas perturber la sérénité de l’équipe à la veille des matches, on lui donnait de l’argent», soulignera Azelef.

«Lorsqu’il était à la JSK on le payait en espèce»
Ne comprenant pas que Zineddine Mekkaoui fasse toute une histoire sur le fait que la direction lui ait demandé de payer en espèce les 200 millions de centimes représentant sa lettre de libération, Azelef lui rappelle : «Lorsqu’il était à la JSK on le payait en espèce, mais il n’avait rien dit. Il venait les vendredis pour réclamer son argent et comme les banques n’ouvraient pas, on lui donnait les espèces. Ce qui m’a surpris en lui, c’est qu’une semaine après avoir touché son salaire il revenait pour me dire qu’il est fauché et qu’il n’a aucun sou en poche.»

«Benlamri aime la JSK, mais lui aime l’argent»
Etant un ami intime de Benlamri, Mekkaoui veut gagner la sympathie des supporters en disant qu’il a été poussé à la sortie. «J’avoue qu’on a tardé pour le renvoyer. Les supporters ne voulaient pas de lui depuis bien longtemps et on a fait qu’accéder à leur requête. Contrairement à lui qui ne pense qu’à l’argent, Benlamri aime la JSK. Je dois aussi dire que personne ne l’avait accusé nommément d’avoir levé le pied face au MCA. Le président Hannachi avait des soupçons sur certains joueurs, mais il n’avait cité aucun nom», a conclu Azelef.

Compétition (27/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Zinedine MEKKAOUI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum