[25] Djamel BENLAMRI

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Jeu 12 Mar - 13:07

JSK : L’ESS veut Benlamri à tout prix

Le défenseur vedette des Jaune et Vert, Djamel Benlamri, intéresse la direction de l’Entente de Sétif qui veut l’enrôler cet été à tout prix.

A la fin de la rencontre ESS-JSK de mardi dernier, plusieurs proches de la formation phare des Hauts Plateaux se sont rapprochés de lui pour lui demander de jouer chez eux dès cet été. Le joueur, de son côté, qui était abattu suite à l’élimination de son équipe, répondait par des petits sourires, lui qui croyait que c’est juste une sympathie de la part des amoureux de l’Entente. Toutefois, avant qu’il ne quitte le stade 8-Mai-1955 de Sétif pour rentrer chez lui à Alger, Benlamri a été approché officiellement par des émissaires de Hamar. Ils lui ont proposé de signer à l’ESS à la fin de la saison. C’est clair, le président du club de la ville d’Aïn El-Fouara a chargé ses émissaires de tâter le terrain. Lui-même n’a pas hésité à faire quelques mètres à la fin de la partie pour donner l’accolade à Benlamri. Les responsables du champion d’Afrique veulent bâtir une grande équipe cet été afin de défendre leur sacre africain et de jouer toujours les premiers rôles en championnat. Benlamri est d’ailleurs l’une des grandes priorités de Hamar lors du prochain mercato estival. Il serait même prêt à casser sa tirelire pour enrôler l’international des Canaris. Reste à connaître maintenant la position du joueur, mais beaucoup plus la réaction de Hannachi, puisque Djamel Benlamri est sous contrat avec la JSK jusqu’au mois de juin 2016. Une chose est sûre, si Hannachi est vendeur, les Sétifiens n’hésiteront pas à mettre le paquet pour recruter le numéro 25 de la formation du Djurdjura.

Benlamri : «Tout ce qui me préoccupe pour le moment est le maintien de la JSK»

Accosté dans le hall des vestiaires du stade 8-Mai-1955 à la fin de la rencontre, le défenseur kabyle est revenu sur l’élimination de la JSK en coupe d’Algérie, comme il parle dans cet entretien de l’avenir du club phare de la Kabylie, mais aussi de son propre avenir.

Votre équipe est éliminée en quarts de finale de la coupe d’Algérie…
On est venus à Sétif avec la ferme intention de se qualifier au carré d’as de Dame coupe, mais à la fin de la partie c’est l’ESS qui est qualifiée. On est très tristes. Personnellement, je suis abattu ; on voulait vraiment passer au prochain tour, voire animer la finale de cette compétition comme c’était le cas l’année passée, hélas, ce qui est fait est fait, on doit songer à l’avenir.

Selon vous, qu’est-ce qui n’a pas marché pour votre équipe à Sétif ?
D’abord, on a joué une équipe très coriace, on a joué en dehors de nos bases et, puis, on n’a pas bien géré la partie, on a commis beaucoup d’erreurs. Bref, je ne veux pas parler de cette élimination, je préfère parler d’autre chose.

Vos supporters se sont déplacés en masse à Sétif, ils croyaient aux chances de leur équipe et à la qualification…
Notre public a joué un grand rôle dans les derniers succès de l’équipe, je n’ai rien à dire sur ce point. D’ailleurs, je profite de cette occasion pour demander pardon à nos fans qui sont venus très nombreux nous encourager à Sétif.

Comment voyez-vous maintenant l’avenir de l’équipe ?
Désormais, les choses sont très claires pour nous, on doit assurer le maintien de l’équipe en Ligue 1 Mobilis et le plus tôt possible.

Justement, les Kabyles commencent à s’inquiéter sérieusement pour l’avenir de la JSK en Ligue 1 Mobilis…
Une chose est sûre, on fera le maximum pour sauver le club, c’est notre seul souci pour l’instant. Il nous reste, à mon avis, huit matches, on sera appelés à récolter le maximum possible de points lors de ces matchs restants de championnat.

Sur un plan personnel, les responsables de l’ESS s’intéressent à vos services…
Sincèrement, tout ce qui me préoccupe  pour le moment est l’avenir de mon équipe en Ligue 1 Mobilis. Je ne pense à rien pour le moment, mon seul souci est l’avenir de la JSK.

Des proches de l’Entente n’ont pas hésité à vous proposer de signer à l’ESS cet été…
Profitant de ma présence au stade 8-Mai-1955, à la fin de la rencontre, plusieurs proches de l’ESS m’ont proposé de jouer chez eux, mais, comme je vous l’ai déjà dit, j’ai une seule chose dans la tête, le maintien de mon équipe, ni plus ni moins.

Peut-être que c’est à la fin de la saison que vous allez négocier avec les responsables de l’Entente…
Je ne pense pas pour l’instant à mon avenir. Je suis sous contrat avec la JSK, je vais tout faire pour aider mon équipe à assurer son maintien. En fin de saison, je prendrai un peu de recul et je vais bien penser à mon avenir, chaque chose en son temps. C’est comme ça que je vois les choses et non pas autrement. Je respecte beaucoup les supporters de la JSK et j’estime beaucoup ce grand et prestigieux club. Pour cette raison, je ne parlerai de mon avenir qu’une fois la saison terminée.

Compétition (12/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mer 25 Mar - 15:02

Benlamri : «La concurrence me stimule»

Le défenseur de la JSK, Djamel Benlamri, est bien concentré sur son sujet.

Il veut réussir sa première sélection comme il nous l’a si bien confirmé hier de la zone mixte organisé juste avant le début de la séance d’entraînement tenue au complexe d’El Sailiya. «Les choses se déroulent bien à Doha depuis le début du stage. Il ya une bonne ambiance dans le groupe et on est concentrés sur le premier match amical qui nous attend ce jeudi face au Qatar. Je vais faire le maximum pour ne pas décevoir le sélectionneur national. La concurrence me stimule beaucoup et franchement, je connais bien mes capacités et je veux jouer à fond ma chance dans cette tournée», a souligné l’ex-joueur du NAHD.

«Objectif, la CAN 2017»
Interrogé sur ses objectifs immédiats,  le joueur de la JSK a précisé que l’objectif premier est de convaincre le coach  à travers ce tournoi dans un premier temps et d’être le titulaire de l’EN lors de la CAN 2017. «Je suis un joueur ambitieux qui a envie de réussir dans son parcours avec l’EN. Je veux tout d’abord avoir une chance pour montrer mes qualités et être un jour titulaire dans la charnière centrale de Verts et pourquoi pas lors de la CAN 2017», a souligné le joueur des Canaris.

Compétition (25/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mar 31 Mar - 10:30

JSK : Benlamri sur le banc, Gourcuff irritent les Kabyles

Le sélectionneur national, Christian Gourcuff, a étonné plus d’un en laissant Benlamri sur le banc lors des rencontres disputées face respectivement au Qatar et l’équipe du sultanat d’Oman.

Ils pensent qu’il aurait dû le titulariser hier face à la sélection de sultanat d’Oman ou l’incorporer en deuxième mi-temps pour le voir à l’œuvre. Ils ne comprennent pas pourquoi il l’a pris au Qatar pour le laisser sur le banc et de faire jouer Mandi dans l’axe qui est un latéral aux côtés de Halliche qu’il connaît déjà. Leur incompréhension est justifiée du moment qu’il ne l’avait pas laissé à la disposition de son équipe qui avait un match important face au Mouloudia d’Alger. Si Benlamri était présent lors du clasico, la défense n’aurait pas encaissé deux buts face à une équipe qui n’a gagné aucun match à l’extérieur depuis l’entame de la saison. C’est pour cela que les dirigeants et les supporters de la JSK sont très remontés contre Gourcuff.

Compétition (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mar 31 Mar - 10:32

rachid_as a écrit:JSK : Benlamri sur le banc, Gourcuff irritent les Kabyles

Compétition (31/03/2015)

J'ai vu BENLAMRI aux entrainements de l'EN.
Un vrai " bahloul ". J'avais l'impression qu'il ne sait pas où il se trouvait.

Ses coéquipiers et son entraineur lui parlaient et lui se contente uniquement de regarder. Toujours à se cacher derrière Doukha. Je pense qu'il a un sérieux problème d'adaptation et de communication en équipe nationale.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Jeu 2 Avr - 4:25

Voilà pourquoi Benlamri n’a pas été utilisé par Gourcuff

La sélection nationale a bouclé son stage lundi soir au Qatar avec un bilan pour le moins mitigé. Une défaite et une victoire au bout, et surtout pas beaucoup d’enseignements à tirer de ce séjour passé dans le Golfe, mis à part que l’EN n’est pas tout à fait au mieux et qu’il y a encore beaucoup de travail à faire. Ce stage devait permettre dans un premier temps à Christian Gourcuff de mettre (enfin) à l’essai quelques nouveaux joueurs, notamment les locaux, afin de les voir au plus haut niveau et se fixer d’une manière un peu plus claire sur leurs capacités. Le public algérien attendait avec impatience les Belaïli, Chafaï, Benlamri et Chenihi. Néanmoins, mis à part le dernier, qui a vraiment saisi sa chance et montré de belles choses, et à un degré moindre le défenseur de l’USMA, qui a disputé l’intégralité du premier match, on n’a pas trop vu le duo Benlamri-Belaïli. Le sociétaire de la JS Kabylie, celui que beaucoup réclamaient en sélection, n’a eu droit à aucune minute de jeu. Frustrant pour ce joueur aux qualités techniques indéniables, mais au comportement pas toujours irréprochable. On a essayé de connaître les raisons qui ont poussé le sélectionneur national à ne pas du tout compter sur lui lors de ces deux matchs amicaux face au Qatar et Oman. Pour cela, on a pris attache avec une personne proche à Gourcuff, qui nous a expliqué ces raisons. En premier lieu, ce que reproche le technicien français à l’ancien Nahdiste, c’est surtout son manque flagrant de discipline tactique. «Un défenseur n’est pas là pour dribler, mais surtout pour assurer sa défense.» Réflexion faite par le coach à l’issue d’une séance d’entraînement.  Voulant trop bien faire pour attirer l’attention du sélectionneur, Benlamri s’est souvent mis seul en difficulté. Autre facteur qui a fortement dissuadé Gourcuff de l’aligner, du moins en tant que titulaire face à Oman, c’est son impuissance à suivre le rythme physique imposé par le groupe durant ce stage. Notre interlocuteur nous a cité cet exemple : «Lors d’un sixte programmé à la fin d’un entraînement, Benlamri a eu beaucoup de mal à suivre la cadence physique. Les joueurs (pros) ont imposé un rythme tellement élevé dans un carré de jeu réduit qu’il n’a pas pu suivre. Il n’en pouvait plus…» Évidemment, cela n’a pas échappé à Christian Gourcuff, qui a de nouveau constaté les carences physiques du joueur local.

Quasiment le même cas de figure pour Belaïli
Le tort de Benlamri, c’est donc le manque de travail physique au sein de son club. Même cas d’ailleurs pour Youcef Belaïli, qui n’a pas réellement bénéficié de beaucoup de temps de jeu durant ces deux matchs, à même de lui permettre de parfaitement s’illustrer. Gourcuff a noté une grosse insuffisance sur le plan physique, en dépit de ses qualités techniques. L’ancien pensionnaire de l’ES Tunis réussissait aux entraînements à dribler un, voire parfois deux défenseurs, mais peinait toujours à aller au bout de ses actions par manque de fraîcheur physique. Le sélectionneur national aurait pu les faire jouer un peu plus cependant, notamment Benlamri, qui au départ devait être associé à Halliche dans l’axe face à Oman, mais la défaite concédée face au Qatar a tout chamboulé. Craignant une nouvelle déconvenue, Gourcuff n’a donc pas voulu prendre de risque et a aligné une équipe quasiment titulaire.

Le Buteur (02/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Ven 3 Avr - 10:50

Benlamri : «Il y a des hommes à la JSK qui sauveront le club»

De retour de sélection, le défenseur kabyle, Djamel Benlamri, s’est exprimé sur la situation actuelle de la JSK. Il se dit affecté par tout ce qui se passe ces derniers temps, mais reste tout de même optimiste pour la suite. Absent à la reprise des entraînements, Djamel nous a aussi fait savoir qu’il sera de retour ce week-end à Tizi afin d’entamer la préparation pour le match de championnat face à l’Entente de Sétif.

«Je me tiens à la disposition de mon entraîneur»
Interrogé dans un premier temps sur sa forme physique après son retour du Qatar, Djamel nous dira : «Je me sens en forme. Même si je n’ai pas joué, je reste toutefois satisfait de mon retour en sélection. Ça fait plus de 2 ans que je n’avais plus remis les pieds en Equipe nationale. Le fait de réintégrer le groupe est déjà un honneur pour moi. Maintenant, je vais travailler dur pour gagner une place. À présent, je vais me concentrer avec la JSK. Je reste à la disposition du coach dans l’espoir de revenir de Sétif avec un résultat positif qui nous permettra de s’éloigner de la zone du danger.»

«Le match face à l’ESS sera un tournant important pour nous»
S’exprimant de nouveau sur la prochaine rencontre de championnat, Djamel Benlamri nous dira ceci : «Je ne vous cache pas que ce sera un match de coupe pour nous. Ce match est sans doute un tournant important pour la course au maintien. Je suis bien évidement optimiste pour la réalisation d’un bon résultat. Je sais que la JSK ne va pas rétrograder car il y a des hommes dans ce club qui veillent sur elle. Même nous les joueurs allons tout faire pour sauver la JSK du péril.»

«Profiter de cette mini-trêve pour se remettre au travail»
Toutefois, Benlamri estime qu’il faudra récupérer une grande forme dans cette mini-trêve afin de retrouver le rythme. Le défenseur kabyle affirme que seul un travail intense permettra aux joueurs de réaliser une bonne fin de saison. Il dira à ce sujet : «Je dois dire que cette mini-trêve est une bonne chose pour nous, car elle nous permettra de se remettre au travail et d’améliorer notre forme. On sait tous qu’on manque de rythme et c’est maintenant que nous devons revoir certaines choses, notamment sur le plan tactique. Nous avons des joueurs de qualité et il faut retrouver notre confiance pour espérer gagner à Sétif le 14 avril prochain.»

Le Buteur (03/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Sam 4 Avr - 11:55

JSK/Benlamri : «Impossible, les joueurs n’ont pas levé le pied»

N’ayant pas encore repris les entraînements, Djamel Benlamri, qui est revenu du Qatar fatigué, a profité de ces quelques jours de trêve pour se reposer avant de reprendre aujourd’hui. Le joueur nous dira que, pour lui, il était impossible que ses camarades aient combiné le match du MCA et qu’il a été surpris par cette défaite.

Avez-vous repris les entraînements après votre retour de Doha avec l’EN ?
Non pas encore. J’ai bénéficié de quelques jours de repos du moment que le championnat est à l’arrêt. Je reprendrai demain (dimanche) les entraînements avec le reste du groupe.

Donc vous ne savez pas dans quel état d’esprit est le groupe actuellement…
Non, je n’ai pas encore eu l’occasion de discuter avec mes camarades et de les voir tous pour savoir comment va le groupe.

La JSK a perdu son dernier match face au MCA, comment avez-vous vécu cette défaite depuis Doha ?
J’ai été surpris. Je ne m’attendais pas à ce que l’équipe s’incline dans ce match et qu’elle le perde. Malheureusement l’équipe n’a pas su gérer son avantage, c’est dommage car la JSK aurait pu et aurait dû s’imposer ce jour-là. C’est pour ça que je suis quelque peu étonné par notre défaite.

Hannachi soupçonne certains joueurs d’avoir levé le pied, vous qui vivez dans ce groupe, pensez-vous qu’une telle chose est possible ?
Impossible. Je ne crois pas que les joueurs peuvent lever le pied. Je ne peux pas croire une telle chose.

Le président a également dit que si Benlamri et Doukha étaient là, l’équipe n’aurait pas perdu face au MCA…
Oui, c’est possible. En tout cas ça fait plaisir d’entendre ce tels propos. C’est encourageant. J’espère qu’on lui donnera raison lors des prochaines rencontres.

Compétition (04/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mer 29 Avr - 13:07

Benlamri : «Nous allons sauver la JSK, et ceux qui sont en train de nous critiquer sur Facebook, Allah yahdihoum !»

Djamel Benlamri, l’axial de la JSK, a pris part au derby kabyle, alors que la veille, il souffrait d’une blessure à un genou. Vu l’importance du match, le staff médical l’a tant bien que mal remis sur pied pour qu’il joue dans l’axe central. A la fin du derby, Benlamri a exprimé sa joie et promis de se donner à fond pour sauver le club.

C’est une victoire salutaire que celle décrochée face au MOB, samedi soir ; quel est votre sentiment ?
Je vous assure qu’on a poussé un grand ouf de soulagement au coup de sifflet final du derby face au MOB. Ce fut un match très difficile et à rebondissements. On état condamnés à gagner les trois points pour ne pas compromettre notre maintien. Dieu merci, on a su gérer la lourde pression qui a pesé sur nous et on est revenus dans le match au moment où tout le monde nous voyait couler. On a démontré qu’on n’a pas encore dit notre dernier mot, la victoire a été arrachée avec les tripes et on continuera sur la lancée pour finir en haut du tableau.

Le but du MOB vous a complètement perturbés, comment avez-vous géré la situation ?
On a entamé la rencontre avec beaucoup de prudence. Il y avait de la pression car on savait que notre tâche allait être difficile face à une équipe du MOB qui était venue à Tizi pour se relancer dans la course au titre. Les derniers résultats négatifs qu’on a enregistrés nous ont beaucoup fait mal. On voulait d’abord assurer une bonne organisation, avant de tenter des incursions dans la défense adverse. L’ouverture du score par le MOB nous a perturbés et a accentué davantage la pression.

De retour de la pause, l’équipe a eu un meilleur rendement ; comment l’expliquez-vous ?
Il est clair qu’à la mi-temps, l’entraîneur a secoué le cocotier et rappelé à tout le monde l’importance de gagner ce match. Tout le monde était conscient de l’enjeu et on a juré de revenir sur le terrain pour renverser la vapeur. Nos supporters étaient désemparés et c’est pour eux qu’on s’est battus sur le terrain. Je crois qu’on a prouvé qu’on ne se laissera pas faire et qu’on sauvera la JSK de la relégation. Il nous reste encore quatre matchs, tout le monde est mobilisé pour réaliser de bons résultats.

Vous avez joué en étant amoindri, suite à une blessure contractée à un genou la veille du match…
Effectivement j’ai ressenti des douleurs à un genou la veille du match mais je n’avais pas envie de rater ce derby. Heureusement que ce n’était pas méchant. Je tiens à remercier le staff médical qui m’a prodigué les soins nécessaires pour pouvoir jouer ce match très important. La joie de la victoire m’a fait oublier ma blessure, je considère que l’avenir du club passe en priorité. Je vous assure qu’on a été tous solidaires sur le terrain pour remporter les trois points.

La trêve tombe alors à pic pour vous, afin de vous soigner et préparer le match face au CRB…
Exactement, je vais profiter de la trêve pour me soigner et préparer ce match. On tâchera de bien gérer cette trêve. Le staff technique a arrêté son programme, on va même disputer une rencontre amicale la semaine prochaine. C’est une bonne chose car ça va nous permettre d’être compétitifs. Le match face au CRB sera difficile. On a devant nous deux semaines pour le préparer et une autre victoire va nous mettre à l’abri de la relégation.

La JSK jouera dimanche prochain face à la sélection nationale olympique ; ce sera donc une bonne chose pour l’équipe…
Tout à fait. On a besoin de garder le rythme de la compétition en cette fin de saison. C’est une fin de saison difficile qui nous attend.

Allez-vous prendre part à ce match ?
Je ne peux pas vous répondre maintenant, tout dépendra de l’évolution de ma blessure. Je vais me soigner comme il se doit, avant de reprendre. J’ai envie d’être à cent pour cent de mes moyens face au CRB.

Douze points restent en jeu, pensez-vous que la JSK a les moyens de terminer en haut du classement ?
Je le pense vraiment. Nous avons les moyens de réaliser une belle fin de saison, pour peu qu’on soit épargnés par les critiques. Cela fait plusieurs semaines qu’on nous tombe dessus à travers les réseaux sociaux. Nous souhaitons que toute cette polémique sur Facebook cesse et qu’on nous laisse préparer nos matchs dans la sérénité. On s’engage à sauver la JSK et on le fera. Il reste quatre matchs, nous ferons tout pour glaner le maximum de points et la JSK ne descendra jamais.

Le Buteur (29/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Lun 4 Mai - 12:37

Benlamri soumis à un programme spécifique

Comme nous l’avons déjà annoncé, le défenseur central de la JSK, Djamel Benlamri, est toujours incertain pour la rencontre de ce samedi face au CRB. Souffrant d’un genou, Benlamri se contente de soins dans l’espoir de pouvoir réintégrer l’équipe au plus vite. Toutefois, et même s’il n’était pas concerné par le match amical d’hier après-midi face aux Espoirs, Benlamri était tout de même présent au stade du 20-Août où a été soumis à un programme spécifique.

Il a travaillé sous la coupe du préparateur physique
C’est en compagnie du préparateur physique que Benlamri poursuit son programme spécifique. A l’heure actuelle, le défenseur de la JSK ne peut en aucun cas être soumis à de grandes charges de travail, du moins tant que la douleur n’aura pas totalement disparu. L’international algérien se contente de footings suivis de soins sous la coupe du staff médical.

Tout pour le récupérer, avant mercredi
D’après nos sources, le staff technique espère récupérer le joueur au plus tard mercredi prochain. Cela donnera à Benlamri pas moins de 3 séances avant de prendre part au match de championnat. Aux yeux du staff, si Benlamri peut réintégrer le groupe ce mercredi, ce sera une grande victoire. Dans le cas contraire, le staff médical sera livré à une course contre la montre.

«Je pense pouvoir jouer»
Interrogé sur sa blessure, le défenseur kabyle nous dira : «Pour l’instant, tout va pour le mieux. Je me prépare en marge du groupe dans l’espoir de revenir au plus vite. Le staff m’a tracé un programme que je suis à la lettre. J’espère seulement que cela va m’aider pour retrouver mon vrai niveau. Au point où vont les choses, je pense pouvoir jouer face au CRB. Mais ce qui est certain, c’est que je ne m’impatiente pas. Je prendrai tout mon temps pour me préparer et retrouver mon niveau.»

Le Buteur (04/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Jeu 7 Mai - 12:50

Benlamri : «Battre le CRB est une question de nif»

A moins de trois jours du match face au CRB, le défenseur Djamel Benlamri, s’est dit prêt à reprendre sa place dans l’axe central. Selon lui, les joueurs sont tous prêts à relever le défi et enchaîner avec un second succès consécutif. D’ailleurs, vu la situation dans laquelle la JSK se trouve, battre le CRB est une question de nif.

Comment préparez-vous le prochain match de championnat qui vous opposera au CRB ?
La préparation se déroule dans de bonnes conditions. On travaille dans la sérénité totale. Les joueurs se donnent à fond et appliquent à la lettre les consignes du coach. On essaye de corriger toutes nos lacunes pour enchaîner avec d’autres succès. Il nous reste encore quelques séances, on doit en profiter.

Peut-on dire que la dernière victoire acquise contre le MOB vous a fait du bien ?
Oui, je suis entièrement d’accord avec vous. La victoire que nous avons décrochée face au Mouloudia de Béjaïa nous a fait beaucoup de bien. Les joueurs ont repris confiance et commencent à croire en leurs moyens pour assurer le maintien. Même si ce n’était pas facile, on a eu le dernier mot et on a fait tomber le dauphin.

Etes-vous conscients qu’en cas de victoire vous serez définitivement à l’abri ?
C’est pour cela que cette rencontre est très importante. Avec 38 points, le maintien sera officiellement assuré et la JSK pourra même prétendre à une place sur le podium. Nous allons prendre notre adversaire très au sérieux pour gagner et se mettre à l’abri. On est conscient de la mission qui nous attend et on ne va rien lâcher tant que le club n’est pas sorti de la zone rouge.

Vous étiez blessé et vous avez fait l’impasse sur le match amical face à l’EN Olympique. Seriez-vous d’attaque face au CRB ?
Je n’ai pas voulu prendre de risque en jouant le match amical que l’équipe a livré face à l’EN Olympique. Le staff médical m’a soumis à un repos forcé pour ne pas compliquer ma blessure. Après quelques jours de soins, j’ai eu le feu vert et j’ai réintégré le groupe. Aujourd’hui, je me sens prêt à rechausser mes crampons. Jouer dans l’axe ou à droite, l’essentiel est de gagner. Battre le CRB est une question de nif.

Le capitaine Ali Rial sera officiellement out pour cette rencontre. Ne pensez-vous pas que son absence laissera un grand vide dans l’équipe ?
On aurait aimé affronter le CRB avec un effectif au complet mais on n’a pas le choix. J’espère que les joueurs qui seront appelés à débuter la rencontre, seront à la hauteur. On aura besoin d’un groupe solide pour gagner ce match. Certaines personnes croient que notre match est facile, mais ce n’est pas le cas. Le CRB renferme de bons joueurs qui sont capables de renverser la situation à n’importe quel moment. Du coup, il faut être vigilant et les prendre au sérieux.

Vous attendez-vous à une forte affluence ?
C’est toujours motivant de livrer des rencontres devant des gradins archicombles. J’espère que nos supporters seront au rendez-vous et nous soutiendront à fond car grâce à eux, on sera encore plus déterminés à battre le CRB et gagner encore quelques points. Je profite de cette occasion pour leur lancer un appel afin qu’ils se déplacent en masse samedi au stade.

=========

il a été écarté de l'équipe nationale !
C’est hier matin que le sélectionneur national, Christian Gourcuff, a dévoilé la liste des 23 joueurs retenus pour le premier match des éliminatoires de la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des nations. Alors que Boudebouz et Guedioura ont été rappelés en sélection, le défenseur de la JSK, Djamel Benlamri, a été écarté. Retenu pour le stage du Qatar, l’ancien joueur du NAHD, n’a été incorporé aucune fois. A en croire une source bien informée, Gourcuff n’a pas été convaincu par le rendement du joueur lors des entraînements. De ce fait, voilà que le joueur ne rentre plus dans les plans du coach.

Il ne lui a même pas accordé une chance pour le juger
Une fois la liste dévoilée, les supporters de la JSK étaient tous remontés contre le sélectionneur national. Selon eux, Benlamri a été victime de la «Hogra». Ce n’est pas normal de juger un joueur sans lui accorder une chance de jouer, ont-ils lancé sur Facebook. Par ailleurs, le joueur ne perd pas espoir d’être convoqué à l’avenir. Il va continuer à travailler pour améliorer ses rendements.

Confiance renouvelée pour Doukha
Sans surprise, le gardien de but, Azzedine Doukha, a été encore une fois convoqué en Equipe nationale. Auteur de deux prestations de haut niveau face à Oman et au Qatar, l’ancien keeper de l’USMH, gagne toujours la confiance du sélectionneur français. Même en présence de Khedaïria et Asselah, Doukha devrait être titulaire contre les Seychelles, le 13 juin prochain. Cette convocation motivera le gardien kabyle à travailler d’arrache-pied et profiter des quatre derniers matchs de la saison pour convaincre davantage Gourcuff.

Le Buteur (07/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Lun 18 Mai - 12:41

Benlamri : «Le fait que Hannachi annonce sa démission ne nous a pas perturbés »

Tout d’abord, quel commentaire faites-vous sur le match nul que vous avez réalisé face au RCA ?
C’est un précieux point que nous avons décroché face au RCA. On n’avait pas le droit à l’erreur, notamment après la défaite essuyée à domicile devant le CRB. Les joueurs ont su relever le défi et revenir avec un précieux point de l’Arbâa. Ce résultat va nous permettre de continuer à travailler dans de meilleures conditions.

Ne pensez-vous pas que vous auriez pu revenir avec les trois points ?
Je suis entièrement d’accord avec vous. Nous avons livré un très beau match et on a créé beaucoup d’occasions. Pour preuve, on a touché le poteau à deux reprises. Cela explique qu’on aurait pu revenir avec les trois points. Mais je tiens à dire que le match nul reste tout de même un résultat positif en attendant la suite du parcours.

Peut-on dire que le maintien est presque assuré ?
Sincèrement, je n’imagine pas la JSK en Ligue 2 Mobilis. Nos chances de rester parmi l’élite sont intactes du moment que plusieurs équipes n’ont toujours pas assuré leur maintien. Maintenant, on doit se montrer fermes et intransigeants car on ne doit plus perdre.

Récemment, le président Hannachi a annoncé sa démission en fin de saison, cela vous a-t-il perturbé ?
Le fait que le président ait annoncé sa démission ne nous a pas perturbés. Les joueurs sont tous conscients de la mission qui les attend. On n’a toujours pas assuré le maintien et on doit négocier convenablement nos matchs, à commencer par la rencontre face à l’USMH, la semaine prochaine.

Comment comptez-vous préparer ce match ?
Après ce résultat positif réalisé face au RCA, les joueurs ont repris confiance et comptent se donner à fond tout au long de la semaine pour confirmer ce précieux point récolté de l’extérieur. Certes, le match face à l’USMH s’annonce difficile, mais les trois points resteront à Tizi Ouzou.

La partie se déroulera à huis clos, un commentaire ?

On aurait aimé disputer cette rencontre devant des gradins archicombles, mais comme le club a été sanctionné, nous allons essayer de relever le défi et de décrocher les trois points. Nous avons livré plusieurs matchs à huis clos, nous nous y sommes habitués.

Le Buteur (18/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mar 19 Mai - 13:03

Benlamri : «Le fait que Hannachi annonce sa démission ne nous a pas perturbés »

Tout d’abord, quel commentaire faites-vous sur le match nul que vous avez réalisé face au RCA ?
C’est un précieux point que nous avons décroché face au RCA. On n’avait pas le droit à l’erreur, notamment après la défaite essuyée à domicile devant le CRB. Les joueurs ont su relever le défi et revenir avec un précieux point de l’Arbâa. Ce résultat va nous permettre de continuer à travailler dans de meilleures conditions.

Ne pensez-vous pas que vous auriez pu revenir avec les trois points ?
Je suis entièrement d’accord avec vous. Nous avons livré un très beau match et on a créé beaucoup d’occasions. Pour preuve, on a touché le poteau à deux reprises. Cela explique qu’on aurait pu revenir avec les trois points. Mais je tiens à dire que le match nul reste tout de même un résultat positif en attendant la suite du parcours.

Peut-on dire que le maintien est presque assuré ?

Sincèrement, je n’imagine pas la JSK en Ligue 2 Mobilis. Nos chances de rester parmi l’élite sont intactes du moment que plusieurs équipes n’ont toujours pas assuré leur maintien. Maintenant, on doit se montrer fermes et intransigeants car on ne doit plus perdre.

Récemment, le président Hannachi a annoncé sa démission en fin de saison, cela vous a-t-il perturbé ?
Le fait que le président ait annoncé sa démission ne nous a pas perturbés. Les joueurs sont tous conscients de la mission qui les attend. On n’a toujours pas assuré le maintien et on doit négocier convenablement nos matchs, à commencer par la rencontre face à l’USMH, la semaine prochaine.

Comment comptez-vous préparer ce match ?
Après ce résultat positif réalisé face au RCA, les joueurs ont repris confiance et comptent se donner à fond tout au long de la semaine pour confirmer ce précieux point récolté de l’extérieur. Certes, le match face à l’USMH s’annonce difficile, mais les trois points resteront à Tizi Ouzou.

La partie se déroulera à huis clos, un commentaire ?
On aurait aimé disputer cette rencontre devant des gradins archicombles, mais comme le club a été sanctionné, nous allons essayer de relever le défi et de décrocher les trois points. Nous avons livré plusieurs matchs à huis clos, nous nous y sommes habitués.

Le Buteur (19/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mer 20 Mai - 12:51

Hammar fait un pont d’or à Benlamri

En prévision de la phase de poules qu’il entamera le mois de juin prochain, le champion d’Afrique en titre, l’ESS, se prépare déjà pour le recrutement estival. Selon des indiscrétions, le président sétifien, Hassen Hammar, a déjà ciblé certains cadres dans leurs équipes respectives afin de les convaincre de venir jouer à l’ESS la saison prochaine et bien évidemment renforcer qualitativement son effectif afin de défendre son titre africain. Selon une source digne de foi, l’axial de la JSK, Djamel Benlamri, est sur les tablettes de Hammar et ce dernier lui aurait même proposé un pont d’or juste pour le convaincre de signer au profit de l’ESS. Selon toujours la même source d’information, le président de l’Entente a placé Benlamri parmi ses priorités pour l’été prochain.

Il est prêt à casser sa tirelire pour racheter sa libération
Dans le même registre, notre source nous a confié que le président Hammar a exprimé son vœu de recruter Benlamri l’été prochain pour assurer une charnière solide pour la phase de poules. La même source a confié que la direction de l’ESS est disposée à mettre le paquet pour racheter sa lettre de libération. A en croire des indiscrétions, le joueur kabyle serait très emballé à l’idée de rejoindre l’Entente dès le mois de juin, mais il attend d’abord d’assurer le maintien de son club la JSK avant de prendre une quelconque décision, lui qui sait qu’il n’a pas le destin entre ses mains. Affaire à suivre !

Le Buteur (20/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Jeu 21 Mai - 12:55

JSK : La direction kabyle et les supporters en colère contre Hammar !

C’est une saison à mettre aux oubliettes. Depuis le décès tragique d’Albert Ebossé, la JSK n’arrive plus à relever la tête. 11e au classement, le club lutte toujours contre la relégation. Les problèmes au sein du groupe prennent une autre dimension notamment vis-à-vis de la direction qui peine à trouver de l’argent pour régulariser les joueurs. Une situation qui inquiète énormément les  coéquipiers de Rial qui, selon nos sources, envisageraient de partir en fin de saison. Dans notre précédente édition, nous avons rapporté que l’Entente de Sétif, qualifiée à la phase de poules de la Ligue des Champions, souhaiterait recruter le défenseur central, Djamel Benlamri. A en croire une source officielle, le joueur a été officiellement contacté. Pis encore, il a reçu une offre alléchante qui ne laisserait personne indifférente. Devant cette situation, la direction kabyle devrait contre-attaquer pour garder son joueur qui est considéré comme l’un des piliers du club. Selon nos informations, les responsables kabyles n’ont pas caché leur mécontentement vis-à-vis du président de l’Entente, Hassan Hammar, qui s’est permis de prendre attache avec l’un des cadres de la JSK, au moment où le club prépare un match capital contre l’USMH. Selon la direction de la JSK, l’Entente, qui n’est qu’à trois points du sacre, ne fait que perturber le défenseur.

A quoi joue Hammar ?
A quoi joue Hamar ? C’est ce que les supporters de la JSK se demandent depuis qu’ils ont appris que leur joueur a été officiellement contacté par l’ESS. D’après eux, le président sétifien a dépassé les limites en contactant le défenseur kabyle, quelques jours seulement avant un match capital face à l’USMH. De son côté, Djamel Benlamri préfère se focaliser sur la rencontre de ce samedi que son équipe doit à tout prix remporter.

Son contrat court jusqu’en 2016
Même s’il a été officiellement contacté par l’Entente, Djamel Benlamri n’ira nulle part. Après avoir opté pour la JSK pour une durée de deux ans, l’ancien joueur du NAHD, avait demandé au président de prolonger encore son bail d’une année supplémentaire. Ce qui fait qu’il ne sera pas libre avant 2016. Du coup, la direction de la JSK ne lâchera pas son joueur en fin de saison.

Une revalorisation de salaire en vue
Au moment où plusieurs équipes se disputent Djamel Benlamri, la direction de la JSK n’est pas du tout inquiète du moment qu’elle sait que son joueur ne partira pas avant 2016. Mais pour le motiver, une source fiable nous a confié que le salaire du défenseur sera augmenté en fin de saison. Une décision qui encouragera le joueur à rester et à se donner à fond la saison prochaine.

Les supporters furieux : «Hammar ose négocier avec Benlamri alors que la JSK joue le maintien !»
Une fois l’information révélée au grand public, les supporters de la JSK n’ont pas trop tardé pour répliquer. Selon eux, le joueur leur a déjà fait la promesse de rester à la JSK et de ne jouer pour aucune autre équipe en Algérie. Toutefois, ils n’ont pas apprécié le fait qu’il ait négocié avec l’ESS alors que son équipe lutte toujours contre la relégation : «Un jour, Djamel avait promis aux supporters de la JSK qu’il ne jouera pour aucune autre équipe en Algérie et qu’il était prêt à renouveler à chaque fin de saison son contrat. Aujourd’hui, il négocie avec l’Entente à quelques jours d’un match important face à l’USMH. Ce n’est pas normal ! D’ailleurs, comment ce fait-il que Hammar négocie avec l’un des cadres de la JSK, à quelques jours d’un match décisif face à l’USMH ? C’est incorrect de sa part !»

Le Buteur (21/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mar 26 Mai - 12:00

Djamel Benlamri : “Je n’ai encore rien décidé concernant mon avenir”

Beaucoup a été dit ces derniers jours sur l’avenir du défenseur central de la JSK, Benlamri. Tout a commencé lorsque le président de l’Entente de Sétif, Hacen Hamar, a révélé avoir tout réglé avec le joueur et que Benlamri fera partie de l’effectif sétifien dès l’entame de la nouvelle saison. Des déclarations qui n’ont pas laissé le président de la JSK indifférent. Moh Cherif Hannachi n’a pas toléré le fait qu’on évoque un probable départ de son défenseur Belamri, alors que ce dernier est toujours sous contrat avec la JSK. Mais qu’en pense en fait l’intéressé ? “Il faut que tout le monde sache que je n’ai jamais parlé de mon avenir, que ce soit à la JSK ou dans un autre club. Pour le moment, je suis toujours à la JSK, la saison n’est pas encore terminée, il nous reste encore un match. Une fois le championnat fini, je me permettrais d’évoquer mon avenir. Je n’en dirais pas plus”, confie Djamel Benlamri à Liberté. Et d’ajouter : “Le président Hannachi dit que je suis payé jusqu’au dernier centime, cela n’engage que lui. Je n’ai jamais dit que j’ai reçu ou non mes salaires. C’est un sujet que j’aborderai seul avec le président une fois que le championnat sera terminé. Hannachi est au courant de ma situation financière. Je le répète, une fois la saison terminée, je trancherai concernant ma prochaine destination, voilà tout.” à noter que Benlamri est lié à la JSK jusqu'en 2016 selon le site officiel de la Ligue de football professionnel, mais selon des sources concordantes, il compte sur la chambre des litiges de la FAF pour se libérer en raison du non-payement de ses salaires depuis 5 mois.

Liberté (26/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mar 26 Mai - 12:31

JSK : Benlamri devait négocier avec le MCA hier

Avant même que la JSK n’assure de manière officielle son maintien en Ligue 1 Mobilis, le défenseur Djamel Benlamri, qui apparemment ne se sent plus à l’aise depuis quelque temps, s’est déplacé à la Sétif pour négocier avec le président Hassan Hammar  un éventuel départ à l’ESS. Alors que plusieurs personnes croyaient que ce n’était qu’une rumeur, le premier responsable du club sétifien a déclaré dimanche soir, lors d’une intervention sur Radio Chaîne I, qu’il a effectivement tout conclu avec l’ESS. Ce que Hammar ignore, c’est que le destin de l’axial kabyle n’est pas entre ses mains et qu’il ne sera pas libre avant juin 2016. Du coup, son départ sera difficile, voire impossible. Hier, et selon une source bien informée, Benlamri, qui n’a plus la tête à la JSK, devait rencontrer les dirigeants du MCA pour entamer les négociations. Ce qui confirmerait que le défenseur kabyle ne souhaite plus rester à la JSK la saison prochaine. Un comportement qui irrite davantage la direction qui, selon nos sources, n’accepte pas le fait que son joueur négocie alors qu’il est toujours sous contrat et que la saison n’est pas encore finie.

Pour lui, la lettre de libération ne posera aucun problème
En consultant le site officiel de la Ligue nationale de football, nous avons su que le contrat de Benlamri prendra fin en 2016. De ce fait, il ne pourra pas choisir sa prochaine destination sans l’accord de la JSK. Malgré cela, le joueur reste confiant. A en croire une source crédible, le joueur est plus que jamais optimiste de récupérer ses papiers sans aucun problème. Reste à savoir comment il compte procéder, du moment que la direction du club ne cédera pas son joueur aussi facilement et sa lettre de libération coûtera certainement très cher.

Il n’a pas perçu quatre mensualités
Contrairement à ce que Hannachi a déclaré, le défenseur Djamel Benlamri a révélé à ses proches qu’il n’a pas perçu quatre mois de salaire. D’ailleurs, il a même essayé de contacter son président pour tirer les choses au clair. Rappelons que le joueur a décidé de quitter le club cet été.

Les supporters : «Pourtant, tu avais dit qu’en Algérie, tu ne joueras que pour la JSK ?»
Sur les réseaux sociaux, les supporters de la JSK n’arrivent pas à croire que le défenseur Djamel Benlamri s’est déplacé jusqu’à Sétif pour négocier avec l’ESS. D’ailleurs, ils disaient tous la même chose : «Un jour, Benlamri a déclaré publiquement qu’en Algérie, il ne jouerait que pour la JSK. Aujourd’hui, même s’il est sous contrat, il négocie avec l’ESS. Ce n’est pas normal. Sincèrement, s’il veut partir, il n’a qu’à s’en aller»

«Avec lui et les autres, la JSK a failli jouer en L2 Mobilis, il n’y a pas pire»
Pour chambrer Benlamri, les amoureux de la JSK, très remontés contre le défenseur central, estiment qu’avec Benlamri et les autres, la JSK a failli jouer en L2 Mobilis. Donc, s’il veut partir il n’a qu’à le faire, il n’y a pas pire que cette saison : «Avec Benlamri et les autres, on a failli jouer en L2 Mobilis. Donc, pense pas qu’il n’y a pas pire. S’il veut partir, la porte est grande ouverte. On ne souhaite pas va revivre le scénario de cette saison.»

Le Buteur (26/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mar 26 Mai - 12:37

JSK : La libération de Benlamri fixée à 4 milliards

Les dirigeants de la JSK se disent prêts à vendre leur défenseur, mais pas à n’importe quel prix : pour s’offrir ses services, il faudra débourser 4 milliards.

Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, le président de l’ESS, Hassane Hamar n’a pas hésité à déclarer que le défenseur central de la JSK a tout réglé avec la direction de l’Entente concernant sa signature cet été chez le champion d’Afrique. Des déclarations qui ont irrité les Kabyles. Hannachi estime que son homologue sétifien a manqué de respect à la JSK, car, selon toujours lui, au lieu de négocier avec la direction, il a préféré tout régler avec le joueur alors que ce dernier n’est pas libre, selon Hannachi, Benlamri est toujours sous contrat avec la formation du Djurdjura, il lui reste deux ans de contrat, mieux, l’ancien pensionnaire du NAHD ne pourra pas recourir à la CRL, selon toujours le numéro un des Jaune et Vert, Benlamri a été payé au dernier centime. Par ailleurs, les responsables de la formation de la ville des Genêts ne s’opposent pas au départ de leur défenseur vedette. Hannachi a même invité Hamar à venir à Tizi Ouzou pour négocier la lettre de libération de Benlamri. Apparemment, ce joueur est sur la liste des joueurs transférables cet été. Si le président kabyle tient vraiment à son joueur, il refusera de le libérer pour n’importe quel prix, comme il l’a fait par le passé avec plusieurs joueurs. Hannachi a refusé des offres plus qu’alléchantes dans un passé tout récent, des offres même de l’étranger pour les Raho, Belkaid, Driouèche, Ebossé… Bref, les dirigeants de la JSK sont prêts à vendre leur défenseur mais pas à n’importe quel prix. «On a acheté la lettre de libération de Benlamri pour 1,5 milliard, il a joué deux ans à la JSK, il a fait un grand nom chez nous, il ne partira pas gratuitement, s’il veut partir, on est prêts à négocier sa lettre de libération, le président qui veut le recruter doit se présenter au siège du club avec un chèque de quatre milliards», nous dira un haut responsable du club le plus titré d’Algérie. A quelques jours seulement de l’ouverture du mercato estival, les Kabyles ont fixé le prix de la lettre de libération de Benlamri. Hamar sera-t-il prêt à payer cette somme astronomique? On le saura dans les prochains jours, et puis, peut-être qu’il y aura aussi d’autres présidents de club de notre championnat qui seront prêts à signer un chèque de quatre milliards pour récupérer le bon de sortie de l’ancien défenseur du NAHD de chez la direction des Canaris.

Compétition (26/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mar 26 Mai - 12:50

JSK/Benlamri : «Oui, j’ai négocié avec Hamar»

La déclaration du président de l’ESS, Hassen Hamar, dans laquelle il a révélé qu’il a tout conclu avec Djamel Benlamri et qu’il ne reste que la signature, a surpris la plupart des supporters kabyles.

Voulant savoir si leur défenseur a réellement négocié avec le président sétifien, certains proches du club l’ont appelé au téléphone. Ils n’en revenaient pas en apprenant du concerné lui-même qu’il a effectivement négocié avec le président sétifien. «Oui, j’ai rencontré le président Hamar et j’ai négocié avec lui. Je me suis entendu avec lui sur tout», a confié à certains proches du club.

«Je l’ai rencontré après la rencontre face à l’USMH pas avant»
L’aveu de l’ex-défenseur des Sang et Or a étonné ses interlocuteurs qui ont du mal à admettre que leur joueur négocie son transfert, alors que la JSK était sérieusement menacée par la relégation. Benlamri s’est vite ressaisi en leur disant qu’il n’a négocié avec Hamar qu’après que la JSK ait assuré son maintien en Ligue 1. «J’ai rencontré Hamar après la rencontre face à l’USMH, mais pas avant. L’entrevue avec le président sétifien a eu lieu à Alger», leur a-t-il expliqué.

«Des joueurs qui ne jouent pas touchent mieux que moi»
Questionné par ses interlocuteurs sur les raisons qui le poussent à partir, l’ex-pensionnaire des Sang et Or leur a fait savoir qu’il n’est pas rémunéré à sa juste valeur. «Vous savez, des joueurs qui ne jouent même pas touchent mieux que moi», leur a-t-il révélé. Certains avancent que la mensualité de Benlamri est de 120 millions de centimes, d’autres parlent d’une mensualité de 100 millions de centimes. Au vu de tout ce qu’il leur a confié, Benlamri semble décidé à quitter la JSK à la fin de l’exercice actuel. Bien qu’il soit encore sous contrat, il aurait déjà pris la décision de jouer pour l’ESS la saison prochaine.

Ce qu’il a déclaré sur Ennahar TV
«Que l’opposition ramène des joueurs qui mouillent le maillot»

Interviewé par la chaine Ennahar TV à la fin de la rencontre face à l’USMH, Djamel Benlamri, n’a pas été du tout tendre avec l’opposition qu’il accuse de tous les maux de la JSK. «L’opposition ne cesse de dire que nous sommes des joueurs froids. Maintenant qu’on a assuré le maintien qu’elle ramène des joueurs qui mouillent leurs maillots. La saison dernière, on était qualifié pour la finale de la coupe d’Algérie et aucun membre de l’opposition ne s’est manifesté et comme cette saison on a vécu des moments difficiles, l’opposition n’arrête pas de nous critiquer», s’est insurgé l’ex-défenseur des Sang et Or. Sur son avenir avec les Canaris, Benlamri qui était encerclé par quelques membres du comité de supporters où moment où il accordait son interview au journaliste d’Ennahar TV a éludé la question en déclarant : «Je dois voir avec le président Hannachi.»

Bien qu’il ait donné son accord de principe au président Hamar, Benlamri n’a rien soufflé sur ses contacts avec l’ESS.

Compétition (26/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mer 27 Mai - 12:22

À propos des contacts avec Benlamri
Hamar : “Je ne ferai aucune offre à Hannachi !”

Le président de l’Entente de Sétif, Hacen Hamar, écarte toute possibilité de faire une offre à la JSK pour s’attacher les services du défenseur central, Djamel Benlamri. “Pourquoi voulez-vous que je fasse une offre à la JSK alors que le joueur est libre de tout engagement ? Je ne ferai aucune offre à la JSK, je sais pertinemment que Benlamri est apte à venir chez nous à l’Entente de Sétif, sans aucun problème. Je l’ai déjà rencontré, on a abordé ensemble sa situation administrative vis-à-vis de son club. J’ai alors déduit qu’il pouvait partir sans avoir besoin de quoi que ce soit. Cela fait plusieurs années que je suis à la tête de l’Entente, je sais à quoi m’en tenir, je ne m’avance jamais sans être sûr de ma démarche. Lorsque Hannachi dit qu’il veut Akram Djahnit, alors que le joueur est lié avec l’ESS jusqu’en juin 2017, personne ne trouve à redire, mais dès que Hamar dit qu’il veut Benlamri, c’est le branle-bas de combat. En tout cas, moi, je crois en la concurrence du marché des transferts, c’est ça la loi du football professionnel, il faut se respecter”, confie  Hacen Hamar. Benlamri est lié à la JSK jusqu'en 2016, selon le site officiel de la LFP, mais Liberté a déjà révélé, hier, qu’il comptait sur la chambre des litiges de la FAF pour se libérer en raison du non-paiement de ses salaires depuis plusieurs mois. Ce que confirme, du reste, Hacen Hamar. En effet, selon les dispositions de la Fifa, un joueur peut résilier son contrat s’il n’a pas perçu plus de trois mois de salaire. De son côté, Djamel Benlamri a indiqué, hier, dans les colonnes de Liberté, qu’“il faut que tout le monde sache que je n’ai jamais parlé de mon avenir, que ce soit à la JSK ou dans un autre club. Pour le moment, je suis toujours à la JSK, la saison n’est pas encore terminée, il nous reste encore un match. Une fois le championnat fini, je me permettrai d’évoquer mon avenir. Je n’en dirai pas plus. Je le répète, une fois la saison terminée, je trancherai quant à ma prochaine destination, voilà tout”.

À propos du non-paiement de ses mensualités, l’ex-joueur du NAHD ajoute : “Le président Hannachi dit que j’ai été payé jusqu’au dernier centime, cela n’engage que lui. Je n’ai jamais dit si j’avais reçu ou pas mes salaires. C’est un sujet que j’aborderai seul avec le président une fois le championnat terminé.” En outre, Hamar a tenu à apporter une précision sur les cas des joueurs libres de tout engagement au niveau de son club : “À l’Entente, il n’y a que Lyès Boukria et Farid Mellouli qui sont libres de tout engagement, tous les autres joueurs sont toujours sous contrat, y compris Tewfik Zerara, Mohamed Legraâ et Abdelghani Demmou qui ont renouvelé. Nous avons pris toutes nos précautions pour ne pas perturber l’effectif. La disposition de la FAF, qui consiste à faire signer un contrat d’une durée minimale de deux années, a aidé les clubs à stabiliser leurs effectifs.”

Liberté (27/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mer 27 Mai - 13:08

Hamar : «C’est Benlamri qui veut jouer à l’ESS»

Le président de l’ESS, Hassen Hamar, se dit surpris par la montée au créneau du président Hannachi. Il a tenu à s’expliquer sur le cas de Benlamri en affirmant que c’est le joueur qui veut jouer à l’ESS. «J’ai négocié avec Benlamri et je n’ai pas à le cacher. Il veut jouer à l’ESS et des fois c’est lui qui m’appelle et des fois c’est moi qui l’appelle. Je me suis entendu sur tout avec lui et il ne reste que la signature», a réaffirmé hier Hamar que nous avons eu au téléphone.

«Je ne négocierai pas avec Hannachi et je ne débourserai aucun centime pour sa libération»
Le président sétifien auquel nous avons demandé s’il est prêt à négocier avec le président Hannachi pour racheter la lettre de libération de Benlamri se montre catégorique : «Je ne négocierai pas avec le président Hannachi. Il a fixé la lettre de libération de Benlamri à 4 milliards de centimes, mais je ne débourserai aucun centime pour l’avoir. Je n’ai pas vu le contrat de Benlamri, mais je sais que plusieurs joueurs n’ont pas touché leurs salaires depuis plusieurs mois.»

«Hannachi a contacté Djahnit, mais je n’ai rien dit»
Le président Hamar pense qu’il n’a commis aucune faute en négociant avec Benlamri sans passer par la direction de la JS Kabylie. Il ira même plus loi en disant que Hannachi n’aurait pas dû faire tout ce tapage. «Je sais que Hannachi a contacté Djahnit, mais je n’ai rien dit. Mon joueur est encore sous contrat, mais s’il a envie réellement de partir, je suis prêt à discuter avec lui. Vous savez, la saison dernière Gourmi et Nadji qui étaient sous contrat avec l’ESS, je leur avais remis leurs libérations à 3 heures d’un match de la Champions League. Moi, je ne retiendrai jamais un joueur contre son gré », a précisé Hamar

«J’étais le premier à apporter mon soutien à Hannachi»
Ne voulant pas polémiquer avec le président Hannachi, le président de l’ESS rappelle qu’il a été parmi les premiers présidents à avoir apporté son soutien à Hannachi. «J’étais le premier à le défendre. Je n’ai aucun problème avec lui, mais c’est ça la loi du marché. Tous les clubs contactent des joueurs avant la fin du championnat. Benlamri m’a donné son accord pour signer un contrat de deux saisons. Il a choisi le challenge sportif.»

«J’ai beaucoup de respect pour la JSK»
Le président Hamar qui a fait de l’ESS une machine à gagner des titres avoue qu’il a beaucoup de respect pour la JSK. «Hannachi affirme que je n’ai pas respecté la JSK en négociant avec Benlamri, mais je lui dirais que j’ai beaucoup d’estime pour la JSK et il le sait.»

«Je n’ai pas accordé un salaire de plus de 200 millions de centimes à Benlamri»
Contrairement à ce qui se dit çà et là que Hassen Hamar a offert une mensualité de plus de 200 millions de centimes à Benlamri, celui-ci explique : «Ce n’est pas vrai, je n’ai pas proposé un salaire de plus de 200 millions de centimes à Benlamri. Je ne peux divulguer le salaire que je lui ai proposé, car cela ne concerne que le joueur et la direction de l’ESS. Toutefois, je peux vous dire que Benlamri a choisi le challenge sportif. Depuis qu’il est à la JSK, il ne joue que pour le maintien et une participation à la Champions League africaine fait rêver tous les joueurs», a conclu Hamar.

Compétition (27/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Sam 30 Mai - 11:24

JSK : Bentobal a approché Benlamri à la fin du match

Au coup de sifflet final du match CSC-JSK, le président de la formation constantinoise s’est approché de l’axial kabyle Djamel Benlamri. Selon des sources, il lui aurait demandé des renseignements sur sa situation administrative vis-à-vis de son club employeur et de ses projets pour la nouvelle saison. En d’autres termes, et en plus de l’ESS et du MCA qui convoitent l’international axial de la JSK, le CSC rentre également en course. Le président Hannachi a confié à ses collaborateurs qu’il ne se séparera pas de Benlamri qui, selon lui, est toujours lié sous contrat.

Benlamri : «Je ne fais aucun commentaire sur la réaction de certains supporters»
L’axial de la JSK Djamel Benlamri a refusé de faire le moindre commentaire sur la réaction de certains supporters qui l’ont pris à partie pendant le match lui reprochant d’entrer en contact avec certains présidents de club, alors qu’il est toujours lié à la JSK. Interrogé par nos soins en fin de match, Benlamri rétorque : «Je ne fais aucun commentaire sur la réaction de certains supporters à mon égard. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent. Les vrais supporters connaissent ma valeur et mon amour pour ce club.»

Le Buteur (30/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par Dégage Hannachi le Sam 30 Mai - 22:45

C'est incroyable les jeunes d'aujourd'hui!!!!!!! Des joueurs de violons.
Ils disent quelque chose aujourd'hui et demain son contraire.
Benlamri ne quitterait la JSK que pour l'étranger.......Bla bla...
avatar
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Dim 31 Mai - 12:59

Dégage Hannachi a écrit:C'est incroyable les jeunes d'aujourd'hui!!!!!!! Des joueurs de violons.
Ils disent quelque chose aujourd'hui et demain son contraire.
Benlamri ne quitterait la JSK que pour l'étranger.......Bla bla...

Selon la logique d'un Arabe algerien, l'etranger commence pour lui a partir de Reghaia .....

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Lun 1 Juin - 10:35

Benlamri est à vendre

Sous contrat avec l’équipe jusqu’à juin 2016, Djamel Benlamri ne bénéficie plus de la confiance de la direction. Et pour cause, il a été mis dans la liste des joueurs à transférer en cette intersaison. D’ailleurs, un haut dirigeant nous a confié dans l’après-midi d’hier que l’ex-pensionnaire des Sang et Or est à vendre. Il sera sans nul doute cédé au plus offrant. Le président Hannachi a indiqué la semaine dernière que la lettre de libération de Benlamri est fixée à 5 milliards de centimes, mais il reverra certainement à la baisse ses exigences financières. Aucun club algérien n’est en mesure de débourser une telle somme pour s’offrir les services d’un joueur qui n’est même pas retenu en équipe nationale. La décision de la direction kabyle de transférer son défenseur central est due probablement à son comportement. Il est utile de rappeler que Benlamri faisait l’impasse sur les séances de la reprise et il s’était même permis de boycotter l’équipe pendant près d’une semaine avant de revenir à de meilleurs sentiments. En plus de cela, son comportement sur le terrain et dans les vestiaires ne cadre pas avec la politique de la direction qui veut redorer à la JSK son image d’antan. Après l’annonce du président sétifien Hassen Hamar de renoncer à son recrutement, Benlamri devra chercher un autre club, s’il veut réellement quitter la JSK.

Compétition (01/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par rachid_as le Mar 2 Juin - 12:24

Hannachi – Benlamri : RDV imminent !

Le feuilleton Benlamri ne semble pas près de connaître son épilogue ! Deux journées avant la fin de la saison, le défenseur central de la JSK a été officiellement contacté par le président de l’Entente de Sétif, Hassan Hammar, lequel le voulait dans son effectif la saison prochaine. Un contact qui n’est pas passé sans laisser de traces. En effet, la direction de la JSK n’a pas apprécié le fait qu’un joueur soit contacté quelques heures avant un match capital face à l’USMH. D’ailleurs, plusieurs personnes ont même annoncé Benlamri à Sétif pour 250 millions par mois. Une nouvelle qui a provoqué la colère des supporters de la JSK, lesquels n’ont pas hésité à s’attaquer directement au joueur en le traitant de «traitre». Ce que les Sétifiens ignoraient, c’est que le joueur est toujours sous contrat jusqu’en 2016. Une fois l’information confirmée, Hammar se rétracte et décide d’abandonner cette piste. Mais ce que les gens ignorent, c’est que Benlamri est toujours furieux. Selon ses proches, Djamel n’a fait que répondre poliment à un appel d’un président de club sans aborder le volet financier. Et comme on l’annonce tantôt à la JSK et tantôt ailleurs, Djamel est dans le flou. Et pour éclaircir sa situation, une source bien informée annonce que le défenseur va rencontrer son président dans les prochaines heures afin d’évoquer son avenir et prendre une décision finale. Autrement dit, il voudrait savoir si la JSK aura toujours besoin de ses services ou non.

Tout sera dit pendant cette réunion

À en croire une source bien informée, Benlamri devrait rencontrer le président de la JSK mardi ou mercredi afin de parler de son avenir et mettre les choses au point. Autrement dit, si le club a besoin de ses services, il poursuivra volontiers son aventure avec les Jaune et Vert. Dans le cas contraire, il n’hésitera pas à demander ses papiers pour changer d’air. La balle est dans le camp de la direction.

Karouf devrait rencontrer le joueur le 7 juin prochain
Apparemment ce n’est pas seulement le président du club qui souhaiterait rencontrer Benlamri. D’après nos informations, avant le match face au CSC, le premier responsable à la barre technique, Mourad Karouf, aurait fixé un rendez-vous avec Benlamri le 7 juin prochain. Les deux hommes auront beaucoup de choses à dire, notamment sur l’avenir du joueur qui semble flou depuis quelque temps.

Le défenseur n’a pas l’intention de partir, mais…

On dit parfois des bêtises dans un moment de colère. C’est ce qui s’est passé avec Djamel Benlamri lequel a fait savoir qu’il était prêt à partir si les gens le considèrent comme étant le mal du club. En vérité, l’ancien joueur du NAHD n’a nullement l’intention de quitter la JSK, sauf si le club ne souhaite pas le garder. Dans le cas contraire, il est à 100% prêt à rester encore pour une saison avec le club kabyle.

Le Buteur (02/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [25] Djamel BENLAMRI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum