CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Jeu 7 Fév - 10:21

Eliminer le Ghana n'est pas donné à n'importe quelle équipe......Le Burkina devient presque le favori

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Jeu 7 Fév - 10:23

Burkina Faso - Ghana | CAN Orange 2013 | 06.02.2013


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Jeu 7 Fév - 10:24

Mali - Nigeria | CAN Orange 2013 | 06.02.2013


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Jeu 7 Fév - 16:44

Nigéria : Keshi et sa garde rapprochée



Dirigée par le charismatique Stephen Keshi, l'équipe du Nigeria, qualifiée pour la finale de la CAN-2013, est un condensé d'expérience, avec des joueurs tels qu'Enyeama ou Obi Mikel, et de jeunesse triomphante à l'image des deux attaquants Moses et Emenike.

Stephen Keshi
Avec son physique imposant et son franc-parler, le sélectionneur nigérian, 51 ans, a parfaitement justifié son surnom de "Big Boss", hérité de ses années de joueur. L'ancien défenseur des champions d'Afrique 1994, très critiqué dans son pays au début du tournoi, savoure sa revanche après des expériences contrastées à la tête du Togo et du Mali. Dimanche, en cas de succès contre le Burkina Faso en finale, il pourrait entrer dans les annales en rejoignant l'Egyptien Mahmoud El Gohary, le seul à avoir jusqu'ici remporté l'épreuve en tant que joueur et entraîneur.

Vincent Enyeama
L'ex-gardien de Lille, prêté au Maccabi Tel Aviv, a été irréprochable tout au long de la compétition et s'impose à 30 ans comme l'un des meilleurs spécialistes du continent. Avec 4 buts buts encaissés en cinq matches, son bilan est mitigé, mais son assurance dans les buts et son vécu ont convaincu Keshi de lui confier le brassard de capitaine, le titulaire habituel, le défenseur Joseph Yobo, étant relégué sur le banc de touche. Mais Enyeama est respectueux de la hiérarchie et des anciens. Il l'a promis mercredi: si le Nigeria parvient à conquérir sa 3e Coupe d'Afrique, c'est bien Yobo, l'ex-Marseillais, qui soulèvera le premier le trophée tant convoité.

John Obi Mikel
Le milieu de Chelsea est la tête de gondole d'une formation en manque de vedettes. Chargé d'orienter et de diriger la manoeuvre, le N.10 nigérian est l'exact opposé d'un Okocha, génial dribbleur et meneur de jeu de la dernière équipe nigériane vainqueur d'une CAN en 1994. Propre et sans fioritures, Mikel ne fait pas dans le spectaculaire mais c'est lui qui donne le tempo au jeu des "Super Eagles".

Victor Moses
Auteur d'un doublé sur penalty contre l'Ethiopie au 1er tour (2-0) pour assurer la qualification en quart de finale, puis décisif sur les deux premiers buts nigérians en demi-finales face au Mali (4-1), le jeune attaquant de Chelsea (22 ans) a grandement contribué au beau parcours des siens. D'où l'inquiétude qui a saisi l'encadrement du Nigeria au moment de sa sortie sur blessure (cheville) en seconde période, mercredi. Mais Keshi se voulait rassurant après le match. Son forfait serait un vrai coup dur, car il constitue avec Emenike le principal atout offensif de l'équipe.

Emmanuel Emenike
Le robuste attaquant du Spartak Moscou (25 ans) est la grande révélation de cette CAN dont il occupe la première place au classement des buteurs à égalité avec le Ghanéen Wakaso (4 réalisations). L'impression de puissance qu'il dégage rappelle le légendaire buteur Daniel Amokachi, membre du staff nigérian. Son coup franc réussi contre la Côte d'Ivoire en quart de finale (2-1), un missile qui a totalement déboussolé le malheureux Copa Barry, le portier des "Eléphants", n'était pas spécialement un modèle de finesse mais il a mis sur les rails une équipe guère programmée pour aller aussi loin dans cette CAN. Touché à la cuisse et lui aussi sorti avant le coup de sifflet final face au Mali, Emenike ne semblait pas contrarié par sa blessure à la fin de la rencontre et devrait logiquement tenir sa place en finale.

Fifa.com (07/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Jeu 7 Fév - 22:19

Burkina Faso : Put sait murmurer à l'oreille de ses Etalons



Dans toute son histoire, le Burkina Faso n'avait franchi qu'une seule fois la phase de groupes de la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF. C'était en 1998 sur ses terres et les Étalons s'étaient hissés à la quatrième place. Dimanche 10 février, les Burkinabés feront leur première apparition en finale, après avoir créé la surprise en dominant le Ghana aux tirs au but.

Pourtant, le Burkina Faso ne faisait pas vraiment figure de favori à la veille de la 29ème édition du rendez-vous continental, versés dans un groupe relevé au sein duquel figuraient notamment la Zambie et le Nigeria. "J'ai toujours pensé que nous avions le talent et les moyens d'aller jusqu'au bout", rappelle aujourd'hui Paul Put, le sélectionneur belge qui a pris les commandes de la sélection burkinabé en mars 2012. "Une fois notre qualification pour l'Afrique du Sud en poche, je n'ai cessé de répéter à mes joueurs qu'ils devaient croire en leurs chances. Je suis content pour eux car ils ont travaillé dur et ils méritent ce qui leur arrive. Ils vivent ensemble depuis plus d'un mois et je n'ai jamais eu à déplorer le moindre problème. Je leur ai dit qu'il ne fallait surtout rien changer et que, si nous y parvenions, nous serions en finale. C'est maintenant chose faite. Je suis heureux pour tous les habitants du Burkina Faso."

Le Belge reconnaît toutefois que son équipe a souffert pour venir à bout du Ghana. Wakaso Mubarak a donné l'avantage aux Ghanéens en début de match sur penalty mais Aristide Bancé a remis les deux équipes à égalité à l'heure de jeu. Le sort de la partie s'est donc joué aux tirs au but. Les trois échecs ghanéens dans cette épreuve ont finalement fait le bonheur des supporters burkinabés. "Je leur ai dit avant le coup d'envoi qu'ils n'avaient pas à avoir peur du Ghana", assure Put. "Je voulais qu'ils jouent pour gagner. Les joueurs ont beaucoup discuté avant le match. J'ai essayé de les motiver au mieux. J'ai le sentiment que ça a plutôt bien marché."

Tactique et motivation
Outre ses talents pour la motivation, l'ancien entraîneur de Lokeren et Lierse a fait apprécier ses talents de stratège face au Ghana. "Tactiquement, nous avons été très bons", estime celui qui a également dirigé la Gambie, avant d'être remercié suite à son échec dans la course à la qualification pour la CAN 2012. "Nos joueurs ont un tempérament offensif, je leur ai donc demandé de tenir leurs positions. Je savais qu'il y aurait des espaces entre la défense et le milieu de terrain et que nous pourrions en profiter sur de longues diagonales. Il fallait ouvrir le jeu. C'est ce que nous avons fait et, avec un peu de réussite, nous aurions même pu l'emporter dans le temps réglementaire."

Charles Kaboré, qui compte parmi les joueurs les plus expérimentés du groupe confirme les talents de son entraîneur : "À notre arrivée en Afrique du Sud, le sélectionneur était le seul à y croire", rappelle le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille. "Il a fini par nous convaincre. Tout le groupe espère désormais que Pitroipa pourra disputer la finale."

Le Belge se prépare maintenant à une nouvelle confrontation face aux Super Eagles. "Tout le monde s'attend à voir gagner le Nigeria car c'est une grande équipe", admet-il. "Mais nous aussi, nous avons du talent. Je suis certain que nous aurons des occasions." En cas de succès contre le Nigeria, cette génération d'Étalons se verrait offrir une nouvelle occasion de prendre part à une grande compétition internationale. En effet, le champion d'Afrique gagnera son billet pour la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013, où il retrouvera l'Espagne, l'Uruguay et Tahiti.

Fifa.com (07/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 8 Fév - 19:38

Pour écrire ou réécrire l'histoire



Le 10 février prochain, le Nigeria tentera de remporter son troisième titre de champion d'Afrique. En finale, les Super Eagles retrouveront le Burkina Faso. En cas de succès, Stephen Keshi entrerait dans la légende du football nigérian.

Après Mahmoud El Gohary, qui a remporté la compétition en tant que joueur en 1959 et en 1998 en tant qu'entraîneur, il pourrait devenir le deuxième homme à remporter la compétition en tant que joueur et en tant qu'entraîneur après le titre décroché sur le terrain en 1994.

À l'en croire, la clé du succès se trouve dans le juste équilibre entre concentration et décontraction. "Il faut du sérieux, sur le terrain comme en dehors", assure au micro de FIFA.com ceui qui avaut mené le Togo à la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™. "Mais nous savons aussi nous amuser. Si l'on n'éprouve aucun plaisir à ce que l'on fait, on ne peut pas donner le meilleur de soi-même. C'était ma philosophie en tant que joueur et je n'ai pas changé d'avis depuis que je suis devenu entraîneur. Rigueur et plaisir sont des ingrédients essentiels."

Cinq ans et cinq semaines
Depuis le début de la CAN 2013 en Afrique du Sud, cette combinaison semble réussir aux Super Eagles. Deuxièmes du Groupe C devant la Zambie, championne d'Afrique en titre, mais devancés par le Burkina Faso, Keshi et ses hommes sont venus à bout de la Côte d'Ivoire (2:1), grandissime favori, en quart de finale. Les Nigérians ont confirmé en signant une victoire convaincante (4:1) aux dépens du Mali, troisième du classement africain.

Les comparaisons fleurissent désormais entre la génération actuelle et sa devancière de 1994. Keshi, lui, se refuse à tout parallèle : "Il nous a fallu cinq ans pour bâtir l'équipe qui a remporté la CAN en 1994. Ce groupe n'a que cinq semaines. Je ne veux pas que les gens se fassent des idées. Nous avons besoin de grandir. Nous ne sommes pas invincibles, loin de là. Il y a encore des hauts et des bas", estime le sélectionneur. "Les joueurs ont travaillé très dur et je suis content de voir que leurs efforts portent leurs fruits. Je leur donne des conseils mais la décision leur appartient."

À l'instar de son entraîneur, le gardien Vincent Enyeama ne veut pas entendre parler du statut de favori. "En finale, il n'y a que de grandes équipes", indique-t-il. "Le Burkina Faso a réalisé un parcours extraordinaire. Nous ne voulons pas d'étiquette. Nous avons fait match nul avec les Burkinabés au premier tour (1:1). Ils sont toujours invaincus dans ce tournoi."

Pitroipa privé de dessert
Le sélectionneur burkinabé Paul Put ne semble pas non plus convaincu que le Nigeria bénéficiera d'un quelconque avantage à l'heure d'entrer sur la pelouse du stade FNB de Johannesburg. "Je sais que le Nigeria est une grande équipe mais nous aussi, nous avons du talent", annonce-t-il. "Nous n'avons pas besoin de nous cacher. Nous aurons certainement des occasions dans ce match. Une surprise est toujours possible. Notre heure est peut-être venue."

La tâche du technicien belge s'annonce tout de même difficile. Il devra se passer des services de Jonathan Pitroipa, suspendu, excellent depuis le début du tournoi. "Pitroipa va nous manquer car il était un rouage essentiel de l'équipe", regrette Put. La situation est d'autant plus compliquée que l'attaque burkinabé est orpheline d'Alain Traoré, forfait après avoir marqué à deux reprises lors des deux premiers matches.

Déçu, le Rennais Pitroipa sera tout de même le premier supporter des Etalons. "J'espérais quitter la compétition sur un exploit, en aidant mes coéquipiers à remporter la finale", confie-t-il. "Je regrette de ne pas pouvoir être sur le terrain mais je serai là pour les encourager. Nous avons un groupe de qualité. Nous allons rester concentrés et que nous nous battrons jusqu'au bout.

L'enjeu est de taille : le vainqueur de la finale représentera l'Afrique lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA, qui aura lieu en juin au Brésil.

Fifa.com (08/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 8 Fév - 20:09

Ghana-Mali ou la revanche de 2012



Le match pour la 3e place de la CAN-2013 sera samedi l'exacte réplique de celle de 2012 entre le Mali, soucieux de boucler la tête haute son parcours effectué sur fond de guerre, et le Ghana, qui a une revanche à prendre sur sa défaite de l'an dernier face aux Aigles.

Il y a 12 mois à Malabo, le Mali dirigé à l'époque par Alain Giresse, l'avait facilement emporté 2-0 sur un doublé du géant Diabaté face au Ghana, sans doute démoralisé après son échec cruel en demi-finale contre le futur vainqueur zambien (1-0).

Difficile cette fois de faire le moindre pronostic pour un choc qui s'annonce très ouvert. Le succès du Ghana au 1er tour sur un penalty de Wakaso (1-0) ne peut pas être considéré comme une réelle référence, le contexte étant cette fois bien différent.

Après la déculottée subie en demi-finale face au Nigeria (4-1), les Maliens auront à coeur de porter haut une dernière fois les couleurs de leur pays, plongé dans une guerre contre les groupes islamistes. Seydou Keita, capitaine et véritable guide des Aigles, n'avait pas caché son abattement après la sévère défaite qui a privé son équipe d'une 2e finale après celle de 1972.

De son côté, les Ghanéens, privés de leurs vedettes européennes (Essien, Kevin-Prince Boateng, Muntari, les frères Ayew), affichent une formidable permanence au plus haut niveau africain (4 fois vainqueurs de la CAN, finalistes en 2010, demi-finalistes en 2008 et 2012) mais n'ont guère enchanté les foules cette année.

Fifa.com (08/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 8 Fév - 20:22

Burkina Faso : Pitroipa pourra jouer la finale



L'attaquant du Burkina Faso Jonathan Pitroipa pourra disputer la finale de la CAN-2013, face au Nigeria dimanche, après l'annulation vendredi par la commission de discipline de la Confédération africaine (CAF) de son carton rouge reçu en demi-finale.

"Le carton est levé", a annoncé le secrétaire général de la CAF Hicham El Amrani à des représentants de la presse, à la sortie du comité exécutif de la Confédération. Il s'agit d'une décision rarissime dans le football et les tournois majeurs.

L'équipe du Burkina Faso avait fait appel de ce carton rouge infligé par l'arbitre tunisien Slim Jedidi à Pitroipa à la 117e minute, pour un second carton jaune consécutif à une simulation peu évidente dans la surface adverse, mercredi lors de la demi-finale Burkina Faso-Ghana (1-1 a.p., 3-2 t.a.b.).

Le Burkina Faso, qui disputera dimanche la première finale continentale de son histoire, récupère ainsi son meilleur élément offensif, sachant que le milieu de terrain Alain Traoré est indisponible après s'être blessé en phase de poules.

Fifa.com (08/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 8 Fév - 20:26

Le Nigeria d'attaque, le Burkina au mental



Le Nigeria et le Burkina Faso, qui s'affrontent dimanche à Johannesburg en finale de la CAN-2013 (20h30 locales), présentent des profils très distincts, entre des Super Eagles à la puissance offensive affirmée et des Etalons à grande cohésion et au mental d'acier.

NIGERIA
Forces: Une attaque de feu
Les Super Eagles s'appuient principalement sur la puissance physique et la vélocité de leur trio d'attaquants Moses-Emenike-Ideye Brown. Après un démarrage plutôt poussif, les hommes de Stephen Keshi ont gonflé leurs statistiques lors des rencontres à élimination directe, contre le grand favori ivoirien en quart de finale (2-1) et le Mali, terrassé en demi-finale (4-1). Emenike, meilleur buteur du tournoi avec 4 buts à égalité avec le Ghanéen Wakaso, s'est imposé comme la tête d'affiche du secteur offensif, mais il ne faut pas négliger l'apport de Moses, impressionnant contre les Maliens et décisif avec un doublé face à l'Ethiopie au 1er tour (2-0) alors que la survie de son équipe était en jeu. De quoi conforter les choix audacieux de Keshi, très critiqué au pays pour avoir laissé à la maison les cadres habituels de l'attaque, Odemwingie et Martins.

Faiblesses: Une défense inexpérimentée
Si le gardien Enyeama reste un solide rempart, les sautes de concentration de l'arrière-garde nigériane ont failli coûter très cher au 1er tour et mis en lumière le manque de vécu international des joueurs convoqués par Keshi. Par deux fois, les Super Eagles ont ainsi laissé échapper en fin de match un succès qui leur tendait les bras en encaissant des buts largement évitables contre le Burkina Faso (1-1) et la Zambie (1-1). "Big Boss" Keshi a pris un énorme risque en écartant le capitaine Yobo, qui dispute à 32 ans sa 6e CAN, pour lui préférer au bout d'une rencontre le novice Omeruo (19 ans), déjà enrôlé par Chelsea avant d'être prêté au club néerlandais d'ADO Den Haag et qui forme avec Oboabona (22 ans) une charnière centrale particulièrement inexpérimentée. Sur les côtés, Ambrose (24 ans) et Echiejile (25 ans) sont un peu plus aguerris mais vont disputer dimanche le match le plus important de leur jeune carrière. Attention danger.

BURKINA FASO
Forces: un mental à toute épreuve
Les Etalons se sont hissés en finale pour la première fois de leur histoire envers et contre tout. Les éléments défavorables se sont accumulés et ont permis de souder encore plus le groupe, libéré de toute pression après sa victoire contre l'Ethiopie (4-0), la première au bout de 18 matches de CAN. Il y eut dans ce match l'exclusion de leur gardien Soulama puis contre la Zambie (0-0) la blessure d'Alain Traoré (auteur de trois des cinq buts burkinabè au premier tour), principale arme offensive de l'équipe, et enfin l'arbitrage défavorable en demi-finale contre le Ghana (1-1 a.p., 3-2 t.a.b.). Cette solidarité se retrouve sur le plan défensif: les Etalons n'ont encaissé que deux buts, au premier match contre... le Nigeria, et en demie sur penalty. La charnière centrale composée de Keba Paul Koulibaly et Bakary Koné a été souveraine et a eu le dessus sur des stars comme Adebayor et Gyan.

Faiblesses: une attaque bancale
Alain Traoré forfait, c'est tout le dispositif offensif qui en a pris un sacré coup, sachant que le milieu pouvait débloquer à tout moment le score par sa frappe lourde, ses coups de pied arrêtés et sa vista. Pitroipa, blanchi de son carton rouge reçu en demi-finale et auteur de deux buts, se retrouve désormais bien seul, car le reste du secteur offensif n'a pour l'heure pas vraiment convaincu. Dagano, pourtant capitaine, est souvent relégué sur le banc, et il n'a guère pesé sur le terrain. Bancé s'est réveillé en demi-finale en égalisant, et a fait valoir son physique imposant et son coeur, mais affiche des lacunes techniques qui lui ont fait manqué une bonne demi-douzaine d'occasions nettes. Pierre Koulibaly, très en verve à l'entraînement, revivifiera-t-il l'attaque ?

Fifa.com (08/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par amcum_ni le Sam 9 Fév - 5:22

Good news. Il jouera! Justice prevailed. Le ref. Maqrut Zlabiya Ben Qalbluz suspendu par la CAF.

avatar
amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 9 Fév - 11:19

amcum_ni a écrit:Good news. Il jouera! Justice prevailed. Le ref. Maqrut Zlabiya Ben Qalbluz suspendu par la CAF.


Je me souviens qu'en 1992 au Sénégal, la CAF avait refusé la même faveur à Abédé Pelé (Ghana)..... Evil or Very Mad

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 9 Fév - 17:52

Emenike et Bancé, avec coeur et puissance



La finale de la CAN-2013 entre le Nigeria et le Burkina Faso, dimanche à Johannesburg, sera l'occasion d'un duel à distance entre les attaquants Emenike et Bancé, les puissants fers de lance offensifs des Super Eagles et des Etalons.

Emmanuel Emenike : Le "truc" en plus des Super Eagles
Le robuste attaquant du Spartak Moscou (25 ans, 1,85 m, 75 kg), dont le style et la puissance physique rappellent étrangement le légendaire Daniel Amokachi, a connu un début de carrière mouvementé avant d'éclater lors de la CAN-2013 dont il occupe la première place du classement des buteurs à égalité avec le Ghanéen Wakaso (4 buts).

Formé au Delta Force (Nigeria) puis exilé en Afrique du Sud, Emenike s'est réellement révélé en Turquie sous les couleurs de Karabukspor. Lla CAN-2013 a été l'occasion pour lui de prouver qu'il était avant tout un redoutable chasseur de buts, aux côtés de ses deux compères Victor Moses et Ideye Brown. Sa frappe lourde sur coup franc a été le prélude à la débâcle de la Côte d'Ivoire de Drogba et Yaya Touré en quart de finale (2-1). Il a ensuite récidivé en demi-finale contre le Mali (4-1), son missile étant cette fois dévié dans les buts des Aigles. Avant d'être l'homme de la finale?

Aristide Bancé : le grand coeur
C'est un joueur qui ne passe pas inaperçu, avec sa stature de colosse (1,92 m, 96 kg) et ses dreadlocks blondes. Mercredi contre le Ghana en demi-finale (1-1 a.p., 3-2 t.a.b.), Bancé était omniprésent. "Avant le match, quelques amis m'ont dit que c'était mon jour, raconte-t-il à l'AFP. J'ai cru en ma chance, je me suis dit que je devais faire la différence." Il profite d'un trou dans la défense ghanéenne et d'une belle passe de Kaboré pour égaliser.

"Je shoote peut-être huit fois au but et je marque une fois, ça arrive", regrette-t-il cependant, en référence à ses nombreuses tentatives infructueuses, lui qui est plus à l'aise dans le combat que dans la technique, lui qui montre plus de coeur que de finesse. Il marque aussi son tir au but, d'une panenka osée. "Je me suis dit que le gardien allait bouger, j'ai vu sa position, et ça a marché."

A 28 ans, Bancé vivait son jour de gloire. "J'ai reçu beaucoup d'appels, il y a des gens qui sont allés chercher ma mère et qui ont crié mon nom", avance-t-il, ému. Il n'a pas toujours eu cette reconnaissance, avec sa carrière chaotique après une expérience plutôt réussie à Lokeren en Belgique suivie d'épisodes frustrants.

"J'ai fait une belle saison à Mayence (en 2008-2009, ndlr), j'ai marqué 14 buts et l'équipe est montée, se souvient-il. En première division, j'ai marqué 10 buts." Il se perd ensuite dans le Golfe et revient en Allemagne à Augsbourg, où il n'a pas marqué en 15 apparitions en Bundesliga cette saison. Son rêve, la France, qui n'a "pas un championnat mauvais", comme il le dit en riant.

Fifa.com (09/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 9 Fév - 17:54

Qui sera le roi d'Afrique ?



La finale de la CAN-2013 propose une affiche inattendue entre le Nigeria, à la recherche d'un troisième sacre, et le Burkina Faso, novice à ce stade de l'épreuve et qui provoquerait une énorme sensation en succédant à la Zambie, dimanche à Johannesburg (18h30 GMT).

Personne n'aurait osé parier quoi que ce soit au début du tournoi sur ces deux nations, tous les regards étant alors braqués sur la Côte d'Ivoire de Drogba et Yaya Touré, le Ghana ou les trois nations maghrébines (Tunisie, Algérie, Maroc).

Mais la CAN-2013 aura été marquée par une succession de surprises et la débâcle des ténors continentaux, une brèche dans laquelle Super Eagles et Etalons se sont engouffrés.

Le Nigeria, qui disputera sa septième finale, est à ranger dans cette dernière catégorie mais il faisait plutôt profil bas en arrivant en Afrique du Sud. Absente en 2012, mêlant joueurs expérimentés et jeunes pousses aux dents longues, la sélection dirigée par Stephen Keshi, membre de la dernière équipe nigériane championne d'Afrique en 1994, a débuté la compétition de manière poussive, alimentant le scepticisme ambiant au pays, avant de monter en puissance.

Son parcours lors de la phase finale (succès contre la Côte d'Ivoire 2-1 et le Mali 4-1) a mis tout le monde d'accord, révélant des talents tels que le robuste avant-centre Emenike, meilleur buteur du tournoi avec 4 buts (à égalité avec le Ghanéen Wakaso), et son compère Moses, jeune attaquant de 22 ans déjà enrôlé par Chelsea.

Au milieu, les Super Eagles peuvent compter sur le métronome des "Blues" Obi Mikel, seule vedette internationale de l'équipe avant l'éclosion de la nouvelle génération au cours de cette CAN.

Les Nigérians ont pour eux le physique, la technique et un leader charismatique en la personne de "Big Boss" Keshi, qui pourrait rejoindre dans les annales l'Egyptien Mahmoud El Gohary, le seul à avoir soulevé le trophée en tant que joueur et entraîneur.

Au mental
Mais le Burkina Faso a prouvé qu'il possédait un mental capable de renverser des montagnes. Rien n'a été épargné aux Etalons, qui ont eu le mérite de remporter un groupe C comprenant notamment le tenant du titre zambien, éjecté sans ménagement de la CAN dès le premier tour, et... le Nigeria, les deux équipes s'étant d'ailleurs séparées sur un nul (1-1).

La suite a été encore plus mouvementée avec la blessure du canonnier Alain Traoré, forfait pour le reste de la CAN, une prolongation en quart contre le Togo (1-0, a.p.) avant une demi-finale polémique face au Ghana marquée par la désormais fameuse "affaire Pitroipa" (1-1 a.p., 3 t.a.b à 2).

Injustement exclu, comme l'a lui-même reconnu l'arbitre tunisien Slim Jdidi, l'attaquant de Rennes a été rétabli dans son bon droit et pourra disputer la finale. Privé de Traoré, le Burkina Faso pourra donc s'appuyer sur l'art du dribble de Pitroipa pour désarçonner une défense nigériane globalement inexpérimentée et se frayer une place à la Coupe des Confédérations (15-30 juin au Brésil).

"Personne ne s'attendait à nous voir là mais on a cru en nous, a résumé le Rennais. On s'était d'abord fixé l'objectif de franchir la phase de poules mais après, on ne s'est plus fixé de limites. Au fur et à mesure des matches, on a pris de la confiance."

Keshi n'a pas cessé de son côté d'insister sur la jeunesse de ses troupes, refusant toute comparaison avec la glorieuse équipe de 1994.

"L'équipe de 1994 a pris cinq ans à se construire alors que l'équipe actuelle n'a que cinq semaines, a-t-il déclaré. Nous sommes en train de grandir et je suis en train de construire quelque chose. Mais ce que nous avons fait jusqu'ici ne nous aidera pas dimanche. C'est seulement en finale que vous devez prouver que vous êtes la meilleure équipe d'Afrique."

Fifa.com (09/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 9 Fév - 20:05

Nigéria, Keshi : "Ce n'est qu'un jeu"



Le sélectionneur Stephen Keshi, membre de la dernière équipe nigériane championne d'Afrique, a refusé samedi tout parallèle entre sa situation actuelle et le sacre des Super Eagles en 1994, à la veille d'affronter le Burkina Faso en finale de la CAN-2013, dimanche.

Comment vous êtes vous préparé pour cette finale que vous allez aborder dans la peau du favori ?
On a fait une préparation normale, comme depuis le début du tournoi, en essayant d'être concentré. Je ne sais pas si on est favori. On va essayer juste de faire notre job. Si on perd, ce ne sera pas grave, ce n'est qu'un jeu. Quelqu'un doit gagner et un autre doit perdre. Si c'est mon jour, je remercierai Dieu. Le fait d'avoir battu la Côte d'Ivoire et le Mali ne nous donne pas 100% de chances de soulever la coupe. Il faut continuer à travailler et on va essayer d'avoir la même mentalité et la même attitude.

Le fait d'avoir joué le Burkina Faso au 1er tour (1-1, ndlr) a-t-il influencé votre préparation ?
Je pense que c'est bénéfique mais depuis cette rencontre, on a joué d'autres matches. On a corrigé nos erreurs petit à petit mais ce sera la même chose pour le Burkina Faso. Ils nous connaissent comme nous les connaissons. Mais demain ce sera un autre contexte.

Votre expérience de joueur et le fait d'avoir remporté le trophée en 1994 vont-ils jouer un rôle pour aborder ce match ?
C'était il y a 18 ans. Le football change toutes les secondes et entraîner c'est tout autre chose. Je n'aime pas parler du passé et je veux aller de l'avant. Le plus important c'est que j'ai confiance en moi et en mes joueurs.

Fifa.com (09/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 9 Fév - 20:09

Put : "La volonté et l'esprit sont là"



C'est "déjà une victoire de jouer la finale" de la CAN-2013 dimanche face au Nigeria pour le Burkina Faso, inattendu à ce stade de la compétition et qui y arrive pour la première fois de son histoire, a estimé son sélectionneur Paul Put, samedi en conférence de presse.

Etes-vous prêts malgré les désagréments, comme les heures passées à l'aéroport de Nelspruit jeudi ?
C'est difficile à dire. On va voir, on va s'entraîner 30 minutes. On a fait un check-up, mais hier (vendredi) à l'entraînement, c'est vrai que tout le monde avait les jambes lourdes. Ce n'était pas bien qu'on soit resté à l'aéroport pendant 10 heures.

Etes-vous content d'être toujours perçu comme l'outsider ?
Bien sûr. On va affronter la plus grande nation de football d'Afrique, avec beaucoup de grands joueurs. On est des outsiders, et c'est déjà une victoire de jouer la finale à Johannesburg, parce que personne n'y croyait. Quand je suis venu, j'avais confiance dans ce groupe. On a essayé de créer un bon esprit, on a travaillé au niveau de l'attaque et de la circulation du ballon. Les joueurs sont à l'aise avec le système et la manière de faire les entraînements. Il faut dire aussi qu'on a de bons joueurs au Burkina. Ils ont montré qu'ils avaient volonté et esprit.

Est-ce un avantage d'avoir déjà rencontré le Nigeria et sa force offensive au premier tour ?
On a vu de grands progrès dans l'équipe du Nigeria, mais aussi du côté du Burkina, on a gagné beaucoup de maturité, et aussi au niveau de la confiance. On ne peut pas comparer avec le premier match. Le Ghana et la Zambie aussi avaient une attaque très forte. C'est à nous d'être bien concentrés et organisés, comme on l'a déjà fait. Le Nigeria a de très grands joueurs, mais le Burkina a montré quelque chose dans ce tournoi, et demain (dimanche) on verra.

Fifa.com (09/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 9 Fév - 22:16

Les Aigles se posent à nouveau sur le podium



Le Mali, comme lors de l'édition 2012, a pris la troisième place de la Coupe d'Afrique des Nations 2013 en dominant le Ghana 3 à 1 samedi à Port-Elizabeth.

Au terme d'un parcours difficile mené sur fond de guerre au pays, le Mali prend une deuxième fois d'affilée la 3e place du Championnat continental des nations. L'an dernier les Aigles s'étaient imposés 2-0 dans la petite finale aux dépens du même adversaire, alors qu'ils étaient dirigés par le Français Alain Giresse.

En première période, sous une pluie battante et un public clairsemé au stade Nelson Mandela, les Maliens ont eu la maîtrise du jeu dans l'ensemble. La première occasion du match était à mettre à l'actif des joueurs du Français Patrice Carteron: Mamadou Samassa, joueur de Chievo Vérone et ancien de l'OM, se présentait seul devant le gardien ghanéen Dauda qui détournait le tir.

Mais à la 21e minute le Mali confirmait sa domination en ouvrant le score par le même Samassa d'une tête plongeante dans la surface de réparation à la réception d'un centre de la gauche de Diabaté. A deux minutes de la pause, Samassa était bien près de doubler la mise en devançant la sortie de Dauda mais son tir piqué échouait sur la base du montant gauche du but ghanéen.

Wakaso coince
A la reprise, les choses s'accéléraient, le Mali doublant la mise à la 48e minute par le capitaine Seydou Keita qui reprenait victorieusement un centre de la droite adressé par Ousmane Coulibaly.

L'affaire se compliquait pour les joueurs de Kwesi Appiah. Pourtant une occasion inespérée se présentait à eux à la 57e minute de revenir au score lorsque l'arbitre gabonais Otogo Castane accordait un penalty aux Black Stars pour une faute de main de Soumaila Coulibaly. Mais le préposé aux tirs au but Mubara Wakaso expédiait son tir au-dessus du but.

A la veille de la grande finale entre le Nigeria et le Burkina Faso, le Ghana sauvait finalement l'honneur à la 82e minute sur une belle frappe du gauche d'Asamoah dont la trajectoire flottante trompait le gardien malien Diakité, avant que le Mali ne corse l'addition dans le temps additionnel par Sigamary Diarra (90+3).

Fifa.com (09/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 11:11

Mali - Ghana | CAN Orange 2013 | 09.02.2013


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 18:58

LIVE
Finale CAN 2013 : NIGERIA 0 - BURKINA FASO 0


VS


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 19:01

Composition :
Nigéria :
Vincent Enyeama
Brown Ideye
Ahmed Musa
Ogenyi Onazi
Victor Moses
John Obi Mikel
Kenneth Omeruo
Godfrey Oboabona
Efetobore Ambrose
Uwa Elderson Echiejile
Ikechukwu Uche

Burkina Faso :
Daouda Diakite
Bakary Kone
Paul Koulibaly
Saidou Panandetiguiri
Mohamed Koffi
Djakaridja Kone
Florent Rouamba
Jonathan Pitroipa
Charles Kabore
Aristide Bance
Prejuce Nakoulma

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 19:18

Les compositions d'équipes sont tombées. Côté nigerian, Emenike, meilleur buteur de la compétition avec quatre réalisations, est forfait et cèdera sa place à Uche à la pointe de l'attaque. Très incertain, Victor Moses sera par contre de la partie. Et pas de surprise en revanche concernant le onze burkinabé, dans lequel Pitroipa, blanchi après son expulsion litigieuse en demi-finale, pourra bel et bien officier avec sa sélection.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 19:32

01' : Nigéria 0 - Burkina Faso 0
C'est parti pour quatre-vingt-dix minutes voire plus au National Stadium de Johannesburg! L'arbitre de la soirée, l'Algérien monsieur Haimoudi, lance les débats en faveur des Super Eagles...

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 19:34

Pour suivre le match sur JSC 9
http://matchlivetv.blogspot.com/p/blog-page.html

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 19:38

07' : Nigéria 0 - Burkina Faso 0

Bon coup franc à jouer pour le Nigeria, Moses enroule pour la tête d'Ambrose au point de penalty, lequel vise au-dessus de la cible. Première frappe du match à Johannesburg.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 19:41

10' : Nigéria 0 - Burkina Faso 0

Le corner joué mais Diakité se déchire au bénéfice d'Ideye, qui reprend à bout-portant, mais enlève sa frappe! Au-dessus.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 10 Fév - 19:44

13' : Nigéria 0 - Burkina Faso 0

Bel extérieur de Moses pour Uche, qui contrôle tout seul sur la droite de la surface, mais en position de hors-jeu.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum