CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 1 Fév - 16:36

L'Afrique du Sud a tout à craindre du Mali



L'avenir de l'Afrique du Sud, pays organisateur, est loin d'être garanti à la CAN-2013, le Mali, son adversaire en quart de finale, ayant les moyens de briser son rêve malgré le soutien de tout un peuple, samedi à Durban.

Sortis in extremis en tête du groupe A par la grâce d'une fin de match à suspense face au Maroc (2-2), les Bafana Bafana se sentent invincibles dans un stade Moses Mabhida devenu leur sanctuaire depuis son inauguration en 2009 en vue du Mondial-2010 (aucune défaite).

Alors que les enceintes de cette Coupe d'Afrique sonnent désespérément creux, l'hôte de l'épreuve pourra compter sur plus de 50.000 fans déchaînés et espère bien que le son des vuvuzelas désarçonnera le bloc malien. Car au niveau du jeu, l'Afrique du Sud peut légitimement nourrir des craintes et ce ne sont pas ses prestations en dents de scie au 1er tour (2 nuls, 1 victoire) qui peuvent lui offrir le luxe de bomber le torse.

Engouement
Certes, le scepticisme des premiers jours commence petit à petit à s'estomper et l'engouement autour des Bafana Bafana est palpable à Durban, mais personne n'ose encore croire que cette équipe puisse être l'héritière de celle qui avait soulevé le trophée continental sur son sol en 1996.

A l'époque, la fin de l'apartheid avait soudé toute une nation autour de sa sélection nationale et l'avait guidée vers le titre. Aujourd'hui, ce sont plutôt les Maliens qui semblent portés par les soubresauts de l'actualité.

Au moment où leur pays est plongé dans un conflit avec des groupes islamistes, les Aigles se sont faits un devoir de lui apporter un peu de réconfort, à l'image du capitaine Seydou Keita qui ne manque jamais une occasion d'avoir une pensée pour le Mali.

Sans être géniaux ni produire des prestations de haut vol, les troupes de Patrice Carteron ont affiché une solidité et une solidarité qui peuvent mettre à mal les Sud-Africains. Le Mali qui, en cas de victoire, se hisserait pour la 2e fois d'affilée en demi-finale, dispose également, outre l'ancien Barcelonais Keita, de joueurs rompus aux rudes championnats européens (Sissoko, Maïga, Samassa, Diabaté, Sow) contrairement aux Bafana Bafana.

Il devra en revanche se passer des services de son gardien Mamadou Samassa. Le Guingampais a écopé de son 2e carton jaune du tournoi contre la RD Congo (1-1), lundi, et sera suspendu pour le quart de finale.

Fifa.com (01/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 1 Fév - 21:35

Afrique du Sud, Igesund : "La peur nous a quittés"



Le sélectionneur de l'Afrique du Sud Gordon Igesund a déclaré vendredi que "la peur a(vait) quitté" son équipe après la qualification pour les quarts de finale de la CAN-2013 et que les Bafana Bafana avaient désormais "une grande confiance" avant d'affronter le Mali, samedi.

"Nous avons une grande confiance, la peur nous a quittés, a affirmé le technicien sud-africain. Nous avions beaucoup de pression en tant que pays organisateur, mais les joueurs ont compris qu'ils étaient capables de faire de grandes choses. On va essayer d'avoir la possession de balle, de jouer sur notre vitesse. On doit jouer sur nos forces."

Igesund a ajouté que sa formation n'avait "peur d'aucun joueur dans aucune équipe en particulier".

"Le Mali est une équipe talentueuse avec des joueurs de qualité techniquement. On connaît par exemple Seydou Keita, on sait de quoi il est capable. On doit respecter le Mali mais on n'a peur de personne", a-t-il ajouté.

Interrogé pour savoir s'il avait spécifiquement préparé ses joueurs à disputer une éventuelle séance de tirs au but, le sélectionneur sud-africain a expliqué que ses troupes s'y étaient entraînés "tous les jours". "J'espère qu'on n'aura pas besoin d'aller jusque-là mais si on est obligé d'en passer par là, on sera prêt", a-t-il poursuivi.

Fifa.com (01/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 1 Fév - 21:53

Mali, Carteron : "Joie et honneur de jouer l'Afrique du Sud"



Le sélectionneur du Mali Patrice Carteron est persuadé que ses joueurs joueront libérés contre l'Afrique du Sud en quart de finale de la CAN dans un match qui oû "les deux équipes auront à coeur de se donner à 100%".


Etes-vous prêt pour ce match, le plus important de votre jeune carrière d'entraîneur ?
On s'est préparé pour que ce match soit une vraie fête. On est très heureux d'être sorti du groupe. La qualification était notre objectif. Jouer le pays organisateur dans un stade à guichets fermés, c'est quelque chose de fabuleux. C'est une véritable joie et un grand honneur, mais j'ai vu que sur les 8 qualifiés, il y avait 7 nouveaux entraîneurs, donc je ne suis pas le seul novice. On est passionné par le football pour ces moments-là. Je suis certain que ça va être une soirée exceptionnelle et une motivation supplémentaire pour les joueurs.

Comment allez-vous aborder ce match dans un stade plein et devant un public acquis à la cause de l'adversaire ?
Pour les deux équipes, l'approche sera différente. On aborde des matches à élimination directe. Il n'y a plus de calcul à faire et les deux équipes auront à coeur de se donner à 100%.

Quel sera l'impact de la suspension de votre gardien Mamadou Samassa ?
C'est l'occasion pour Soumaïla Diakité, qui avait été exceptionnel lors de la séance de tirs au but contre le Gabon en quart de finale l'année dernière, de montrer qu'on peut compter sur lui.

Quel est votre objectif à ce stade de l'épreuve ?
Malgré les différences de niveau, j'ai entendu toutes les équipe dire qu'elles voulaient gagner le tournoi. Après la 3e place de l'année dernière, j'avais dit que l'objectif était d'aller le plus loin possible mais sortir de ce groupe était important vu le contexte au pays. Les joueurs avaient à coeur d'offrir du bonheur au peuple malien et ça nous a faits déjouer. Mais je suis sûr que cette qualification va désormais les libérer.

Fifa.com (01/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 1 Fév - 22:42

Algérie - Côte d'Ivoire | CAN Orange 2013 | 30.01.2013


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Ven 1 Fév - 22:45

Togo- Tunisie | CAN Orange 2013 | 30.01.2013


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 14:00

Desailly : "La CAN progresse mais a perdu de sa magie"



Alors que commence la phase à élimination directe de la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2013, Marcel Desailly a livré à FIFA.com ses impressions sur la première partie de la compétition. L'ancien capitaine de l'équipe de France est sur place, en Afrique du Sud, pour couvrir la compétition en tant que consultant pour les médias.

Originaire du Ghana, The Rock est un éternel passionné de football africain, dont il loue les progrès tout en l'invitant à garder sa part de folie et d'imprévisibilité.


M. Desailly, que pensez-vous de cette première phase de la CAN 2013 ?
Quand on compare la dernière CAN et celle ci, on voit que le niveau se resserre. Il y a beaucoup de nouveaux visages. Je suis ravi de voir le Burkina Faso qui confirme, ou le Cap-Vert qui fait de belles choses avec à sa tête un technicien de qualité (Lúcio Antunes). Je ne suis pas surpris par l'élimination de la Zambie, dans la mesure où c'était difficile de rééditer leur exceptionnelle performance collective de la dernière édition, et que tout le monde les attendait au tournant… Le Nigeria, qui n'était pas présent lors de la dernière CAN, montre avec le sélectionneur Stephen Keshi qu'il faudra aussi compter sur lui. Globalement, c'est satisfaisant, même si personnellement, j'aurais aimé que les équipes du Maghreb réussissent mieux. Quand on voit le niveau qu'a montré l'Egypte lors des précédentes éditions, j'espérais qu'un équipe maghrébine apporte la même technicité dans le jeu que l'ont fait les Pharaons dans le passé.

Qu'a-t-il manqué à la Tunisie, l'Algérie et le Maroc pour se qualifier pour le second tour ?
Je pense qu'il leur a manqué de l'impact physique pour pouvoir exprimer leurs qualités tactiques et techniques. Malheureusement, contre les pays d'Afrique de l'Ouest, il faut être bien préparé physiquement pour s'imposer dans les duels. L'Egypte était tellement complète techniquement, tactiquement et physiquement qu'elle était capable de rivaliser contre n'importe quelle équipe du continent. Je pense que c'est là qu'il faut chercher et qu'il faudra progresser à l'avenir.

Quelles ont été les plus grosses surprises ?
Le Cap-Vert ! Ils arrivent de nulle part ! L'Afrique du Sud aussi, que je ne voyais pas du tout passer au second tour. Je pense même qu'ils auraient eu du mal à se qualifier pour cette CAN s'ils ne l'avaient pas été en tant que pays organisateur. Mais c'est vraiment plaisant de les voir réussir ainsi, pour l'intérêt de la compétition.

Y a-t-il des joueurs en particulier qui vous ont tapé dans l'oeil lors de cette première partie de l'édition 2013 ?
Je trouve que ça a un peu perdu de sa magie de ce point de vue-là. La CAN a progressé dans beaucoup de domaines, comme l'organisation et la couverture médiatique qui sont désormais au niveau des autres compétitions internationales. Mais il manque un peu ces découvertes qu'on pouvait faire il y a une quinzaine d'années sur certains joueurs. Désormais, ils sont répertoriés et sont pour la plupart dans des équipes européennes. Ceux qui jouent dans des clubs locaux ont perdu en partie ce grain de folie créatif, parce qu'il évoluent malgré tout dans des structures académiques qui les formatent un peu, encadrés par des techniciens qui connaissent le football moderne. Soyons fous ! Un dribble ou un petit pont dans la surface de réparation, ou une roulette ! On voit beaucoup moins de gestes pour le geste.

Suivez-vous particulièrement le Ghana, votre pays d'origine ?
Oui, bien sûr. Je suis content qu'ils aient pris un entraîneur local (James Kwesi Appiah), qui a su faire les bons choix. Il a fait confiance à Christian Atsu Twasam, de Porto, qui est un vrai complément d'Asamoah Gyan en attaque. Il a aussi des joueurs qui se sont révélés, comme Emmanuel Agyemang-Badu ou Anthony Annan, qui ont pallié les absences de John Mensah ou Michael Essien. On a retrouvé une génération de qualité, qui n'est pas forcément celle qui a gagné la Coupe du Monde U-20 en 2009. Les joueurs ont une bonne mentalité et se sont mis au service du collectif pour cette CAN, ce qui n'a pas toujours été le cas lors des éditions précédentes.

Ghana-Côte d'Ivoire serait-il pour vous la finale idéale ?
J'adore la Côte d'Ivoire, mais moi je suis pour le partage. J'ai envie de voir des nouveaux visages dans les phases finales, et pas forcément avoir les mêmes équipes qui ont eu leur chance auparavant. Ce qu'a fait la Zambie l'année dernière était fantastique ! Ça m'a fait penser au Danemark ou à la Grèce, qui ont réussi à faire un coup sur une compétition sans faire une seule erreur. On aimerait que le Cap-Vert soit capable de faire ça aussi.

La Côte d'Ivoire, avec une génération exceptionnelle mais qui n'a rien gagné, mérite-t-elle de décrocher un trophée ?
J'adore toutes les équipes, mais je ne peux pas faire de sentiments. Sinon, on peut dire aussi que le Ghana le mérite, que le Cameroun aussi aurait dû la gagner en 2008… Ça n'est pas une récompense ! On est là pour le jeu, et c'est le jeu qui parle.

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 14:06

Togo, Six : "Encore la place pour écrire quelque chose"



L'équipe du Togo "a déjà écrit une grosse page du football togolais" en participant pour la première fois de son histoire aux quarts de finale d'une Coupe d'Afrique, mais elle peut encore "écrire quelque chose", a estimé samedi son sélectionneur Didier Six.

Le quart de finale de la CAN-2013 contre le Burkina Faso, dimanche à Nelspruit (19h30 françaises, 18h30 GMT), "on le prépare comme une chance pour le Togo, dans le sens où j'ai dit aux joueurs qu'ils avaient déjà écrit une grosse page du football togolais, mais qu'il y avait encore la place pour écrire quelque chose et qu'on devait le jouer à 100%", a dit l'entraîneur français.

"Pour les joueurs, la CAN est une vitrine extraordinaire, a-t-il. J'ai dit aux joueurs que j'aimerais bien pouvoir déboucher un bonne bouteille de champagne ou autre quand je verrai qu'untel a signé dans un club de haut-niveau, parce que beaucoup sont dans des clubs peut-être en dessous de leur valeur".

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 14:09

Côte d'Ivoire-Nigeria : un classique pour un quart choc



Côte d'Ivoire - Nigeria, dimanche à Rustenburg (16h00 françaises, 15h00 GMT), est le choc des quarts de finale entre le grand favori de la CAN-2013, finaliste de la dernière édition, et la nation au record de podiums en Coupe d'Afrique, pour un duel à lourd enjeu.

Qui affrontera le vainqueur d'Afrique du Sud-Mali en demi-finale, mercredi à Durban ? En attendant, malheur au vaincu: une sortie de route dès les quarts provoquerait une onde de choc du côté d'Abidjan comme de Lagos.

Les Ivoiriens n'ont que le titre en tête un an après leur défaite en finale aux tirs au buts, et les Nigérians, absents de l'édition 2012, comptent retrouver leur standing et une médaille (ils en ont déjà 13).

Un classique ? Il s'agit de deux des nations les plus prestigieuses dans la football africain, et leurs cinq confrontations en phases finales de CAN ont débouché sur des scores serrés. Les plus récentes: la demi-finale remportée par le Nigeria aux tirs au buts en 1994, puis les deux victoires 1-0 de la Côte d'Ivoire en demi-finale 2006 (but de Drogba) et en phase de poules 2008.

"On avait perdu de justesse, mais il n'y a pas de revanche: la victoire est plus importante que la revanche", a commenté le capitaine des Super Eagles, Yobo, qui a vécu ces deux revers.

Face au patron de la défense nigériane, qui dispute sa 6e CAN, ce serait un classique de caciques si Drogba (bientôt 35 ans) était lui aussi titularisé. La question, saugrenue avant le tournoi, est devenue LA question, car l'idole ivoirienne a été éjectée du onze après un premier match terne, avant de marquer un but lors du troisième, celui des "coiffeurs", même si sa prestation fut à nouveau très moyenne.

Drogba encore sur le banc ?
De quoi créer un dilemme dans l'esprit de Sabri Lamouchi ? Le cornac des Eléphants, qui n'a rien dévoilé de ses plans, a pris soin de fondre son capitaine dans le groupe. "Didier est en net progrès, il travaille énormément, mais comme le reste du groupe, a dit le sélectionneur. Ce que fait Didier, ce que fait chaque joueur, est essentiel pour la suite de l'aventure".

Le Français devrait faire confiance à une équipe proche de celle qui a écrasé la Tunisie (3-0), avec Yaya Touré et Gervinho en principaux moteurs, bien placés pour le titre de meilleur joueur du tournoi.

En pointe sont en balance Lacina Traoré, titulaire au deuxième match et aux déviations précieuses pour Gervinho, et Bony, auteur de l'égalisation au troisième (2-2 contre l'Algérie). Gradel part avec une longueur d'avance sur Kalou pour occuper une aile.

La Côte d'Ivoire, qui a "déjà commencé à travailler" les tirs au but selon Lamouchi, a en tout cas les faveurs des pronostics face à un Nigeria qui n'a pas vraiment brillé lors du premier tour, signant sa seule victoire contre la modeste Ethiopie (2-0) grâce à deux penalties obtenus en fin de match...

Le sélectionneur Stephen Keshi a injecté du sang neuf chez les Super Eagles, gage de fraîcheur en attaque (Emenike, Moses, Musa) mais aussi de naïveté défensive, comme l'ont montré les égalisations dans les dernières minutes du Burkina Faso (1-1) et de la Zambie (1-1), en dépit des prouesses du gardien Enyeama.

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 18:27

Burkina Faso, Put : "On doit garder les pieds sur terre"



Le Burkina Faso "doit garder les pieds sur terre" après l'euphorie de la qualification pour les quarts de finale de la CAN-2013 en terminant premier de sa poule devant le Nigeria et la Zambie, tenante du titre, a déclaré samedi son sélectionneur Paul Put.

"On a commencé un travail, on y est arrivé, on doit garder les pieds sur terre", a prévenu le technicien belge, qui a vanté la "bonne ambiance" qui règne dans le groupe des Etalons.

"Ce sera un match difficile, mais on a déjà joué trois matches difficiles, a-t-il avancé. Le Togo a une équipe très forte physiquement, avec un joueur qui peut faire la différence à n'importe quel moment, Adebayor. Mais je crois que j'ai aussi une grande équipe, qui l'a déjà montré et hier (vendredi) à l'entraînement, j'ai vu que l'ambiance était là".

Concernant le forfait sur blessure du milieu offensif Alain Traoré, meilleur buteur du premier tour (3 buts), Paul Put a dit: "Alain est un joueur important, on connaît ses qualités notamment sur les coups francs et corners, mais on a assez de qualité pour le remplacer. Demain (dimanche) on doit jouer sans lui et j'ai confiance dans les autres joueurs".

Le Burkina Faso rencontre le Togo dimanche à Nelspruit (19h30 françaises, 18h30 GMT).

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 18:29

Maroc : Taoussi, conforté, défend son bilan



Conforté au poste de sélectionneur du Maroc, Rachid Taoussi a longuement rendu des comptes samedi devant la presse marocaine après la nouvelle élimination des Lions de l'Atlas au 1er tour de la CAN, et affiché son optimisme en assurant être parvenu à reconstruire "un esprit de groupe".

Evaluation scientifique de la préparation, bilan par secteurs de jeu des trois nuls enregistrés en Afrique du sud, puis séance de questions-réponses parfois musclée: Taoussi, dont la mission n'a pas été remise en cause par la Fédération royale (FRMF), a défendu son action pendant plus de deux heures.

Le technicien marocain qui, les yeux rougis, avait déjà dressé un "bilan positif" au soir de l'élimination, a insisté sur le "bon état d'esprit" et la "combativité" de son groupe, évoquant des "joueurs responsables et disciplinés".

"D'habitude, dans un groupe, après 10 jours il y a toujours des problèmes qui apparaissent. Là, en 23 jours, il n'y a eu aucun incident", a-t-il martelé.

"On est en train de chercher la recette, il n'y a pas de formule magique. Pour trouver la recette, il faut trouver une ossature", a-t-il ajouté, adressant un satisfecit dans son compte-rendu à plusieurs joueurs (Lamyaghri, El Arabi, Barrada et Belghazouani).

"On a reconstruit un esprit de groupe, (...) avec des perspectives d'avenir", s'est encore réjoui Rachid Taoussi, qui en Afrique du sud avait affirmé avoir "hérité d'une équipe détruite sur le plan moral".

Interrogé sur le cas d'Adel Taarabt, il a assuré que la porte restait "ouverte" pour le milieu des Queens Park Rangers (1re div. anglaise), non retenu pour la CAN et qui a reçu un blâme de la FRMF pour de récentes déclarations. "Mais il doit au préalable présenter des excuses à l'équipe nationale et se soumettre à sa charte", a-t-il rappelé.

Après cette quatrième élimination d'affilée au 1er tour d'une CAN (sans compter la non participation en 2010, ndlr), les regards des supporteurs des Lions de l'Atlas sont désormais tournés vers la prochaine Coupe d'Afrique, qui se déroulera dans deux ans dans le royaume.

Le prochain match du Maroc est programmé le mois prochain en Tanzanie, dans le cadre des qualifications pour le Mondial-2014.

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 18:31

Burkina Faso-Togo : un quart pour l'histoire



Il y aura un invité surprise en demi-finale de la CAN-2013: le vainqueur du quart entre le Burkina Faso et le Togo, dimanche à Nelspruit (19h30 françaises, 18h30 GMT), deux équipes qui ont d'ores et déjà réussi leur tournoi et visent désormais la prolongation du rêve.

Le vainqueur affrontera en demi-finale soit le Ghana, soit le Cap-Vert, ce qui serait une surprise encore plus grande, mercredi à Nelspruit.

Mais quoi qu'il arrive, le perdant de dimanche rentrera avec les honneurs au pays. Le Burkina a réussi à gagner son premier match de CAN après 18 échecs, depuis 1998 et son meilleur parcours achevé dans le dernier carré du tournoi, joué à domicile.

"J'ai dit aux joueurs qu'ils avaient déjà écrit une grosse page du football togolais, mais qu'il y avait encore la place pour écrire quelque chose", a résumé de son côté le sélectionneur du Togo Didier Six. Eh oui: les Eperviers ont atteint pour la première fois de leur histoire un quart de Coupe d'Afrique.

Et ils reviennent de loin, d'un car fusillé par un groupe indépendantiste dans l'enclave angolaise de Cabinda à l'orée de la CAN-2010. Deux membres de l'encadrement y avaient trouvé la mort, et un gardien est resté handicapé à vie. "Eux aussi nous ont aidé, dans leur âme", a souligné le capitaine Adebayor au soir de la qualification, mercredi.

"Grain de sable"
"Quand on subit un événement aussi grave que celui-là, automatiquement il y a des traces qui restent dans les têtes", a souligné Six, qui avait repris en mains un groupe moralement touché. "Tout le travail effectué durant quinze mois commence à payer, s'est-il félicité. Le moindre grain de sable enrayait la machine, aujourd'hui le grain de sable nous donne un pouvoir de révolte".

Et le Togo est spécialisé dans le grain de sable, mais à la pelle, de quoi faire tout une plage: en témoignent les péripéties de la préparation, entre un Adebayor que le président de la République a dû convaincre de revenir en sélection, et le fameux imbroglio entre sélectionneur, fédération et ministère autour de la liste des 23 joueurs...

Adebayor justement, Paul Put s'en méfie. D'autant que lui-même ne pourra compter sur son arme numéro un, le milieu offensif Alain Traoré, meilleur buteur du premier tour (3 buts) forfait sur blessure. "Alain est un joueur important, on connaît ses qualités notamment sur les coups francs et corners mais on a assez de qualité pour le remplacer", avance le sélectionneur.

L'absence de Traoré pose néanmoins un problème pour la concrétisation des offensives. Les avant-centres Dagano et Bancé n'ont pas encore convaincu, et Pitroipa est plus un passeur qu'un finisseur.

Le technicien belge doit aussi lutter contre l'excès de confiance après une place de premier de poule devant le grand Nigeria et la Zambie, tenante du titre, même si "l'humilité" est érigée en vertu cardinale dans le peuple burkinabé. "On a commencé un travail, on n'y est pas (encore) arrivé, on doit garder les pieds sur terre", a-t-il lancé.

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 20:29

Au Cap-Vert le coeur, au Ghana la victoire



Le Ghana s'est qualifié pour les demi-finales de la CAN-2013 grâce à une victoire à la Pyrrhus obtenue contre le Cap-Vert (2-0), qui a déployé plus de jeu et est sorti avec les honneurs de son premier tournoi continental, samedi à Port Elizabeth.

Le Ghana, qui réussit la performance d'atteindre le dernier carré d'une Coupe d'Afrique pour la quatrième fois de suite, rencontrera en demi-finale mercredi prochain à Nelspruit le vainqueur du quart Burkina Faso-Togo, disputé dimanche.

Pour le Cap-Vert, plus petite nation à disputer le tournoi continental (500.000 habitants) et entraînée par un contrôleur aérien en congé sabbatique, Lucio Antunes, l'aventure sous forme de rêve éveillé s'arrête donc là. Mais le parcours de l'archipel lusophone, pour sa première CAN, relève en soi de l'exploit.

Un exploit teinté d'amertume, car la décision s'est faite en quelques minutes d'intervalle en début de seconde période, deux faits de jeu et autant de coups du sort, cruel, pour les Cap-Verdiens.

Un coup de malchance d'abord lorsque leur meilleur joueur, Mendes, visiblement touché à une cheville, devait sortir (51e, remplacé par Platini). Puis un coup d'épaule, donné par Carlitos sur Gyan, déséquilibré dans la surface, occasionnant un penalty et l'ouverture du score signée Mubarak Wakaso (54e).

Son deuxième but, marqué dans un but vide car déserté par le gardien cap-verdien au bout du temps additionnel (90e+5), relevait de l'anecdotique, sauf pour lui, puisqu'il rejoignait Alain Traoré en tête du classement des buteurs (3 buts), sachant que le Burkinabé est forfait pour le reste de la CAN.

Dauda homme du match
Amertume cap-verdienne, aussi, car étonnamment et encore une fois contre toutes les attentes, c'est bien les Requins bleus qui ont produit du jeu et pourvu le match de mouvements, face à des Blacks Stars solides et solidaires en défense mais sans idée dans l'animation.

Gyan et Asamoah ont rarement été servis, et le milieu ghanéen était régulièrement transpercé par les vagues îliennes. Comme si les hommes de James Kwesi Appiah restaient sur la réserve, et retombaient dans les travers entrevus face à la RD Congo (2-2) et au Mali (1-0)...

Et le meilleur des Ghanéens fut sans conteste leur gardien Dauda, auteur de superbes parades sur un tir de Platini vers la lucarne (59e), une frappe sèche de Djaniny bien placée près du poteau (82e), et un missile sur coup franc de Heldon (90e+4)

Il fallait bien une deuxième période dans ce match, le premier à élimination directe de cette CAN, et qui a d'abord senti la peur, la crispation. La première période était totalement fermée, entre joueurs de champ qui refusaient de se livrer et deux gardiens placardisés aux emplois fictifs.

Le jeu se cantonnait au milieu de terrain et les occasions de but à un niveau proche de zéro, avant que le seconde période ne propose davantage de frissons. Mais plutôt côté cap-verdien que ghanéen. On appellera ça la naïveté face à l'expérience...

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 22:48

Le Ghana et le Mali en demies



Le Ghana et le Mali se sont qualifiés samedi pour les demi-finales de la CAN-2013 au détriment respectivement du Cap-Vert (2-0), contre le cours du jeu, et de l'Afrique du Sud, nation organisatrice, aux tirs au but (1-1 a.p., 3-1 t.a.b.).

Les demi-finales de mercredi prennent forme, en tout cas à moitié, en attendant les deux quarts dominicaux: le Ghana affrontera le vainqueur de Burkina Faso-Togo, et le Mali celui de Côte d'Ivoire-Nigeria.

Ghana et Mali s'étaient affrontés l'année dernière dans le match pour la troisième place, remporté par le Mali.

A Port Elizabeth, le Ghana a pris rendez-vous pour la quatrième fois de suite pour le dernier carré de l'épreuve. Les deux hommes décisifs ont été Wakaso, auteur d'un doublé (54e s.p., 90e+5) qui lui permet de rejoindre le Burkinabé Alain Traoré en tête du classement des buteurs (3 buts), et le gardien ghanéen Dauda, auteur de plusieurs grandes parades.

Mais les hommes du match furent plutôt les Cap-Verdiens, qui ont monopolisé les occasions et le jeu. L'archipel lusophone de 500.000 habitants, plus petite nation à avoir participé à une CAN, quitte le tournoi avec les honneurs, teintés de regrets.

Le Mali au bout de la nuit
A Durban, chaque équipe a eu sa mi-temps: aux Bafana Bafana la première, aux Maliens la seconde. C'est donc naturellement que Rantie a ouvert le score (31e), et que l'homme à tout faire des Aigles, leur capitaine Seydou Keita, a égalisé (58e).

Dans la loterie finale, le gardien malien Diakité, spécialiste des tirs au but, a arrêté les tentatives de Furman et Mahlangu, tandis que Majoro manquait le cadre.

Le Mali, qui avait déjà sorti le pays organisateur aux tirs au but l'année dernière (le Gabon), n'a jamais remporté la CAN (une finale perdue, en 1972). Les Aigles veulent surtout donner de la "joie" à leur pays, dont le nord est toujours en conflit armé.

"Les nouvelles sont très bonnes et les joueurs sont libérés de ce côté-là, avait relevé le sélectionneur Patrice Carteron vendredi. Ils ont envie de participer à ce qui se passe de positif dans leur pays".

L'Afrique du Sud en revanche, qui n'aura battu que le faible Angola dans le tournoi qu'elle organise (2-0), n'a toujours pas connu le dernier carré de l'épreuve au XXIe siècle.

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Sam 2 Fév - 23:21

L'Afrique du Sud au tapis, le Mali au paradis



Le Mali a accédé pour la 2e fois d'affilée aux demi-finales de la Coup d'Afrique en éliminant l'Afrique du Sud, pays organisateur de la CAN-2013, au terme d'une partie à suspense conclue lors de la séance des tirs au but (1-1 a.p., 3 t.a.b. à 1), samedi à Durban.

Le sélectionneur des Aigles Patrice Carteron avait expliqué vendredi que ses joueurs souhaitaient contribuer à leur manière à la renaissance de leur pays, qui commence à peine à redresser la tête depuis l'intervention de l'armée française pour y déloger des groupes islamistes. Ses troupes ont parfaitement répondu à ses attentes malgré le soutien de tout un peuple acquis à la cause des Bafana Bafana.

Comme en 2012 en quart de finale contre le Gabon, le héros malien aura été le gardien Diakité, qui a su idéalement suppléer le titulaire Samassa, suspendu, en se montrant intraitable avec 2 arrêts au cours d'une dramatique séance des tirs au but.

Dans son sanctuaire de Moses-Mabhida paré de jaune, la couleur de l'équipe nationale, l'hôte de cette Coupe d'Afrique se croyait imprenable et invincible mais s'est heurté à des Maliens sans doute galvanisés par la situation au pays.

Les Bafana Bafana avaient pourtant débuté la partie comme dans un rêve avec l'ouverture du score de Rantie peu avant la demi-heure de jeu (31e) mais le capitaine et guide du Mali, Seydou Keita (58e), a égalisé de la tête pour maintenir en vie son équipe avant l'exploit de Diakité.

Plan anti-Keita
L'Afrique du Sud ne rééditera donc pas son parcours exceptionnel de 1996 sur son sol et ce sont les Maliens qui auront le droit de défier mercredi, le vainqueur du match entre la Côte d'Ivoire et le Nigeria, disputé dimanche.

Il sera désormais très difficile de stopper une formation bien décidée à prolonger la fête au nom d'un peuple en souffrance et plongé en plein conflit.

Pour l'Afrique du Sud, les regrets seront éternels tant elle a manqué le coche en quart de finale contre un groupe malien plus aguerri et composé de plusieurs joueurs évoluant en Europe.

Rien n'a été simple toutefois pour les Aigles, qui avaient fait preuve jusque-là d'une solidité sans faille en ne s'inclinant que sur deux penalties, et qui ont souffert face à la vitesse des Bafana Bafana.

Le coup tactique du sélectionneur de l'Afrique du Sud, Gordon Igesund, a failli fonctionner, Seydou Keita, le leader technique des Aigles, ayant été muselé et n'ayant pas eu son rayonnement habituel jusqu'à son égalisation.

Momo Sissoko, tout juste prêté par le Paris SG à la Fiorentina, a de son côté multiplié les erreurs techniques dans l'entre-jeu. Et le Mali a même cru avoir loupé le coche après le face-à-face manqué par Samassa devant Khune (61e). Mais c'était sans compter sur un Diakité en feu et la force mentale d'une équipe capable de renverser des montagnes.

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 12:45

Keita : "Le Mali a la tête haute aujourd'hui"





Le capitaine du Mali Seydou Keita a eu une pensée pour son pays, en guerre contre des groupes islamistes, après la qualification pour les demi-finales de la CAN-2013, déclarant que le "Mali a(vait) la tête haute" après avoir éliminé l'Afrique du Sud, samedi à Durban.

"Cette victoire signifie beaucoup, a-t-il indiqué. Vous voyez le drapeau malien qui ne flotte pas qu'au nord et au sud du Mali mais aussi à l'extérieur du Mali. Il n'y a que le football qui peut apporter ça. Le Mali a la tête haute aujourd'hui et on est fier d'être malien. Tout le Mali doit être fier et nous, on l'est."

Le Mali s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe d'Afrique des Nations en battant l'Afrique du Sud, pays organisateur, aux tirs au but (3-1 t.a.b., 1-1 a.p.) en quart de finale samedi à Durban.

Le Mali est depuis trois semaines le théâtre d'une opération militaire française qui a permis de reprendre aux groupes armés plusieurs villes du pays dont Tombouctou (nord).

Fifa.com (02/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 19:11

Cap-Vert : Les Requins bleus vont être décorés



Le joueurs de l'équipe du Cap-Vert, éliminés en quart de finale de la Coupe d'Afrique des nations 2013, vont recevoir une décoration pour leur beau parcours, a annoncé le président cap-verdien Jorge Carlos Fonseca qui a fait part de sa fierté.

Compte tenu de leur "comportement patriotique", les "Requins bleus", surnoms donnés à l'équipe nationale, seront décorés au nom de tout le Cap-vert, a annoncé M. Fonseca, sans donner plus de détails.

"Nous avons perdu avec grande dignité (...) Ils méritent notre reconnaissance", a déclaré le président cap-verdien, cité dimanche par les médias publics après la défaite contre le Ghana (2-0).

"Nous étions nettement meilleurs, mais nous avons perdu. Il reste cependant encore beaucoup à gagner. Bravo Tubarões Azuis!", a-t-il poursuivi M. Fonseca.

Les "Tubarões Azuis" ("Requins bleus"), qui participaient pour la première fois de leur histoire à une phase finale de CAN, ont dominé la rencontre contre le Ghana, mais ont manqué de réalisme devant le but adverse.

Le président capverdien a salué à la fois les joueurs et l'encadrement "pour la qualité et la compétence démontrées" durant la compétition.

Bino Blanc, un des leaders de Ferro Gaita, l'un des groupes de musique les plus populaires du Cap-Vert, s'est dit "triste" de l'élimination de son pays qui a produit "un jeu excellent".

"Mais, a-t-il dit, "le rêve ne se termine jamais. Il est toujours bon de continuer le rêve".

Le Cap-Vert était la plus petite nation à disputer le tournoi continental (500.000 habitants) et est entraîné par un contrôleur aérien en congé sabbatique, Lucio Antunes.

Fifa.com (03/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 19:24

Le Nigeria foudroie la Côte d'Ivoire



Et un nouveau coup de tonnerre dans cette CAN-2013, avec la sortie du grand favori dès les quarts de finale: la Côte d'Ivoire de Drogba s'est fait piéger dimanche par le Nigeria (2-1), qui affrontera le Mali mercredi en demi-finale de l'épreuve.

Drogba est-il maudit? A près de 35 ans, le capitaine vedette des Eléphants n'a toujours pas touché le trophée continental après l'avoir caressé du regard (finales perdues aux tirs au but en 2006 et 2012).

Et c'est peut-être une page du football africain qui s'est tournée dimanche à Rustenburg, puisque le buteur avait prévenu que la CAN sud-africaine serait sans doute sa dernière.

La Côte d'Ivoire, titrée une seule fois (1992), perd encore une occasion de consacrer sa fameuse "génération dorée", et le camouflet est plus vertigineux que l'année dernière, lorsqu'elle ne s'était inclinée qu'aux tirs au but au terme d'un parcours ponctué de matches sans encaisser le moindre but.

La faute à des Nigérians qui de leur côté ont joué le coup parfait. Les Super Eagles ont eu ce coup de pouce qui fait la différence: la mauvaise lecture par Barry de la trajectoire du coup franc d'Emenike (43), premier but nigérian suivi d'un autre signé Mba dont la frappe contrée se logeait dans la lucarne du malheureux portier ivoirien (78).

Les Eléphants, maîtres de l'entrejeu autour de Yaya Touré et des travailleurs Romaric et Tioté, pourront regretter leur manque de tranchant. Gervinho, foudroyant lors du premier tour, est demeuré spectral, et Kalou pas tellement plus consistant.

Eléphants patauds
Sabri Lamouchi avait misé sur l'orgueil de Drogba, qui avait raté son premier tour, en le titularisant dimanche, le seul changement par rapport au onze aligné contre la Tunisie (3-0), match-référence ivoirien dans cette CAN.

Le capitaine s'est battu et n'a pas rechigné dans le pressing, mais il ne s'est créé aucune occasion. Tout juste est-il à créditer de la passe décisive pour l'égalisation de Tioté, après avoir obtenu et tiré le coup franc trouvant la tête du milieu (50). Sans doute trop peu, sans doute trop court.

L'idole ivoirienne n'a pas su dérider la partie dès la première période, engoncée dans la pression de ce classique entre le roi des podiums (13 en 16 participations nigérianes passées) et le roi des favoris, et dont le perdant s'attendait à essuyer un orage populaire une fois de retour à la maison.

Si bien que la première période manquait singulièrement de prise de risque et d'influx, tout juste éclairée par la percée d'Ideye gâchée par le tir dévissé d'Emenike (27). Le ballon brûlait aux pieds d'Eléphants patauds dans la surface adverse.

Il fallut le coup de tonnerre d'Emenike peu avant la pause pour répondre aux éclairs zébrant le ciel par-delà les montagnes et enfin instiller de l'électricité sur le terrain. Le match était enfin branché sur courant continu.

Mais ce sont les Super Eagles, plus réalistes, qui ont raflé la mise.

Fifa.com (03/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 19:26

South Africa - Mali | CAN Orange 2013 | 02.02.2013


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 19:28

Ghana - Cap Verde | CAN Orange 2013 | 02.02.2013


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par amcum_ni le Dim 3 Fév - 20:02

Supa Eagles!!!!


amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 20:06

Black stars

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par amcum_ni le Dim 3 Fév - 20:13

Logique.

amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 20:16

Attention au MALI aussi. Il reste imprévisible....

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 21:44

Côte d'Ivoire, Lamouchi : "Du bon travail, mais ça n'a pas suffi"



La Côte d'Ivoire a fait "du bon travail, mais ça n'a pas suffi", a réagi Sabri Lamouchi, sélectionneur de la Côte d'Ivoire éliminée dimanche dès les quarts de finale de la CAN-2013 après sa défaite contre le Nigeria (2-1), qui refuse de se "résigner".

Comment a réagi l'équipe?
On n'avait qu'un objectif, c'était gagner cette CAN. Pour certains d'entre nous, c'était peut-être une dernière chance. On n'y est pas parvenu, c'est forcément une déception, vous imaginez dans quel état peuvent être les joueurs.

Quelle est votre propre réaction?
Me concernant, c'était ma première CAN et j'avais le même objectif. A-t-on tout fait pour atteindre cet objectif? Je pense que oui. Pour moi, c'est une grande tristesse, j'ai vu les joueurs travailler pendant un mois, faire les efforts, je pensais qu'on était sur le bon chemin, en train de faire du bon travail, mais ça n'a pas suffi, malheureusement.

Allez-vous démissionner?
On a le droit de se poser la question. C'est ma première défaite en dix matches, elle tombe très mal. J'ai le sentiment d'avoir fait mon travail. On n'a pas connu le résultat que nous souhaitions, mais perdre faire partie du métier. Concernant une démission, je n'y pense même pas, il hors de question que je me résigne après six mois, en sachant le travail fait, qui certes n'a pas été suffisant pour gagner cette CAN.

Assumez-vous cette élimination?
Complètement, complètement. Je suis fier du travail fourni par mes joueurs. Même si nous n'avons pas formidablement bien entamé ce match, on a eu la chance de revenir au score, et on a pris ce but dans notre temps fort. On eu une ou deux possibilités de faire la différence, malheureusement il nous a manqué un peu de vitesse, de simplicité, de mettre en confiance celui qui était le mieux placé. Il a manqué beaucoup de choses. Evidemment, j'assume cette défaite.

Didier Drogba n'était-il pas trop à court de forme pour jouer?
Non, j'ai aligné l'équipe que je jugeais la plus à même de poser des problèmes à l'équipe du Nigeria. J'avais dit qu'il fallait être à 150%, on a eu des moments forts, et c'est dans ces moments qu'on a pris des buts. Je suis convaincu que c'était la bonne équipe qu'il fallait mettre à ce moment-là. Après, on aura le temps d'analyser les choix et la situation.

Fifa.com (03/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par rachid_as le Dim 3 Fév - 23:10

Les Ivoiriens maudits, le Burkina ravi



Le Nigeria a créé une énorme sensation en éliminant en quart de finale de la CAN-2013 la Côte d'Ivoire et sa génération dorée, maudite en Coupe d'Afrique (2-1), alors que le Burkina Faso a atteint les demi-finales en éliminant le Togo (1-0 a.p.), dimanche.

Les Super Eagles affronteront mercredi le Mali à Durban tandis que les Etalons défieront le Ghana à Nelspruit.

Didier Drogba ne soulèvera donc jamais le trophée africain, l'un des rares qui manque à son prestigieux palmarès. La star des Eléphants, titularisé après un premier tour en dents de scie, n'aura été d'aucun secours pour ses coéquipiers et quitte définitivement la scène continentale sur un nouvel échec après les finales perdues de 2006, 2012 et la demi-finale de 2008.

Malgré son effectif de stars, la Côte d'Ivoire devra encore attendre avant de remporter une deuxième CAN après celle de 1992.

Les Ivoiriens peuvent en vouloir à leur gardien Barry, fautif sur l'ouverture du score du Nigérian Emenike sur une frappe lourde (3e but du tournoi et meilleur buteur à égalité avec le Burkinabè Alain Traoré et le Ghanéen Wakaso) et guère souverain sur le but vainqueur inscrit par Mba, un tir dévié par la défense des Eléphants.

Entre-temps, Drogba avait réussi son seul coup d'éclat de la rencontre en déposant un coup franc sur la tête de Tioté pour l'égalisation.

Pour le sélectionneur Sabri Lamouchi, vierge de toute expérience en tant que technicien avant de prendre en charge la Côte d'Ivoire, l'heure des comptes et surtout des critiques a sonné.

A Nelspruit, il aura fallu attendre la prolongation pour voir le Burkina Faso prendre le dessus sur le Togo sur un coup de tête du Rennais Pitroipa (105e). Longtemps abonnés aux dernières places, les Etalons retrouvent ainsi pour la deuxième fois de leur histoire une demi-finale, 15 ans après leur unique participation sur leur propre sol, en 1998.

Le Togo d'Adebayor quitte la scène africaine sur un échec cruel même s'il a a effectué une grande première en atteignant les quarts de finale, une performance en forme de revanche, trois ans après la fusillade de Cabinda.

Fifa.com (03/02/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2013 : AFRIQUE DU SUD (19/01/2013 ==> 10/02/2013)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum