Ligue des Champions CAF 2013

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par rachid_as le Ven 1 Nov - 18:39

Orlando Pirates veut sonner Al Ahly



L'équipe sud-africaine des Orlando Pirates visera l'exploit samedi en finale aller de la Ligue des champions d'Afrique en recevant à Johannesburg le club égyptien d'Al Ahly, tenant du titre et géant continental.

Le 10 novembre au Caire se disputera le match retour d'une finale à enjeux multiples. Il s'agit de conquérir le titre le plus prestigieux des compétitions africaines interclubs, et ainsi de se qualifier pour le Mondial des clubs (11-21 décembre au Maroc). Mais aussi de donner un peu de baume au coeur à deux nations qui font grise mine: l'Afrique du Sud s'est fait éliminer au 2e tour des qualifications au Mondial-2014, avant que l'Egypte ne soit humiliée 6-1 par le Ghana en barrage aller...

Sur le papier, c'est déséquilibré. Le club de Soweto est un des grands d'Afrique du Sud, mais n'a jamais gagné qu'une seule fois la C1 (1995). A comparer avec le record continental des sept victoires d'Al Ahly, la dernière datant de 2012 (1-1, 2-1 face à l'Espérance de Tunis). Sauf que les Sud-Africains ont battu les Egyptiens dans la poule B de la compétition (victoire 3-0 à l'extérieur, nul 0-0 à Jo'burg). Et ils sont invaincus à domicile cette saison en C1, où ils ont fait chuter plusieurs valeurs sûres (Zamalek, Espérance de Tunis, TP Mazembe).

"Il sera important d'avoir un match équilibré et de ne pas encaisser de but pour qu'on puisse aller chercher quelque chose là-bas (au Caire), avance l'entraîneur des Pirates, Roger de Sa. Samedi, ce ne sera pas terminé. Il y a au moins 180 minutes à jouer".

Du côté des Buccaneers, le milieu Sifiso Myeni, qui relevait de blessure, devrait être disponible, contrairement au capitaine lucky Lekgwathi qui demeure forfait. Mais c'est surtout l'attaquant Lennox Bacela qui inquiète les Egyptiens. "C'est leur homme le plus dangereux, souligne le défenseur expérimenté d'Al Ahly, Wael Gomaa. C'était très clair dans notre confrontation passée et au vu des buts qu'il a marqués dans d'autres matches".

Les Pirates devront se méfier de l'attaquant Meteb et du milieu Aboutrika (34 ans), une légende en Egypte.

Fifa.com (01/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par rachid_as le Ven 1 Nov - 19:16

Les Pirates partent à l'abordage



Samedi 2 novembre, à l'Orlando Stadium de Soweto, dans la banlieue de Johannesburg, l'enjeu sera immense en finale aller de la Ligue des champions de la CAF entre les Sud-Africains d'Orlando Pirates et les Égyptiens d'Al Ahly. Le vainqueur à l'issue de cette double confrontation remportera non seulement le trophée de champion d'Afrique, mais gagnera également le droit de représenter le Continent-Mère lors de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, qui aura lieu au Maroc en décembre prochain.

FIFA.com vous présente ce choc.

Le match
Al Ahly est à la fois le tenant du trophée et le club le plus titré en Ligue des champions de la CAF. Sept fois vainqueur de l'épreuve, le club du Caire aura en face de lui une formation d'Orlando qui reste à ce jour la seule équipe sud-africaine à avoir remporté la compétition, en 1995. Les deux clubs ont dû batailler ferme pour en arriver là. En demi-finales, Al Ahly a pris le meilleur sur les Camerounais de Coton Sport aux tirs au but, les deux manches s'étant terminées sur le score de 1:1. Les Pirates, de leur côté, ont empêché une répétition de la finale de l'an dernier en écartant de leur chemin l'Espérance au bénéfice de la règle des buts marqués à l'extérieur. Al Ahly et Orlando ont déjà croisé le fer dans la phase de groupes, les Sud-Africains infligeant aux Égyptiens une des rares défaites à domicile de leur histoire dans le tournoi (0:3)). Le match retour, que les Buccaneers n'avaient pas le droit de perdre pour pouvoir disputer les demi-finales, a accouché d'un résultat nul (0:0).

Depuis le début de la compétition, les Pirates ont du mal à trouver le chemin des filets devant leur public contre des équipes de qualité. Ils ont en effet concédé le nul 0:0 sur leur terrain face à l'AC Léopards, Al Ahly et l'Espérance. Jusqu'ici, ils ont toujours réussi à faire la différence loin de leurs bases. Cela dit, ils aimeraient ce week-end se mettre à l'abri en prévision d'un match retour forcément compliqué, dans une semaine au Caire. Les deux équipes comptent dans leurs rangs plusieurs stars internationales. Dans le camp égyptien, Wael Gomaa, Mohamed Naguib, Ahmed Fathi et Mohamed Aboutrika essaieront d'effacer le cauchemar de la débâcle récente de l'Égypte contre le Ghana (6:1), en barrage aller des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Aboutrika a annoncé qu'il prendrait sa retraite à la fin de la saison. C'est donc pour lui l'occasion de remporter une ultime Ligue des champions et de faire admirer une dernière fois son talent devant les télés du monde entier à la Coupe du Monde des Clubs.

Les Pirates ont comme principaux soucis deux joueurs indisponibles sur blessures, Siyabonga Sangweni et Patrick Phungwayo, ainsi qu'un capitaine – Lucky Lekgwathi – qui n'a plus joué avec son club depuis le nul 0:0 contre Ahly en septembre dernier, et ce pour des raisons inconnues. "Nous devons respecter Ahly et aborder ce match comme si c'était la première fois que nous jouons contre eux. Ahly a fait ses preuves au fil des années et ne serait-ce que pour ça, nous n'avons pas le droit, pas une seule seconde, de penser que cette finale sera une promenade de santé", prévient le gardien Senzo Meyiwa, qui affiche une forme éblouissante avec Orlando depuis le début de la saison.

Les Diables rouges sont arrivés en Afrique du Sud au début de la semaine et leur nouveau patron, Mohamed Youssef, a dirigé son premier entraînement avec l'équipe ce 29 octobre. "Il y a une grosse différence entre la phase de groupes et la finale. Dans les poules, vous pouvez vous contenter de terminer à la deuxième place et être toujours en course. Ce n'est plus le cas en finale. Nous devons absolument faire un résultat positif à l'aller pour aborder sereinement la deuxième manche", a déclaré le coach de 43 ans.

Le joueur à suivre
Après des passages plus que discrets en Europe à Feyenoord et Ankaragücü, Sherif Ekramy, le fils du légendaire gardien égyptien Ekramy El Shahat, a mis longtemps à convaincre les fans d'Al Ahly qu'il valait aussi bien que son père. À l'Orlando Stadium, Ahly attendra beaucoup de ce joueur de 30 ans, qui s'est blessé avec l'Égypte contre le Ghana, mais devrait pouvoir tenir sa place dans une finale qui est l'occasion pour lui de faire mieux que papa en remportant une deuxième Ligue des champions.

La stat
3 – C'est le nombre de buts concédés par les Orlando Pirates à domicile dans la compétition en sept rencontres disputées. Les Zambiens de Zanaco s'étaient inclinés 2:1 à Soweto, et deux anciens vainqueurs de l'épreuve, le TP Mazembe et Zamalek, ont eux aussi fait trembler les filets de l'Orlando Stadium.

Entendu...
"Il est important de ne pas concéder de but mais devant votre public, si vous encaissez un but, alors vous devez tout faire pour en marquer plus que l'adversaire. Nous devrons rester compacts et si nous pouvons aller en Égypte avec une petite avance, alors nous aurons une vraie chance" - Roger De Sa, entraîneur des Pirates

Fifa.com (01/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par rachid_as le Sam 2 Nov - 22:02

Les Pirates devront bien voyager au retour



L'équipe sud-africaine des Orlando Pirates a concédé un nul à domicile (1-1) face au club égyptien d'Al-Ahly, tenant du titre, en finale aller de la Ligue des champions d'Afrique, samedi à Johannesburg.

Les Pirates, titrés en 1995, ont certes conservé leur invincibilité à la maison en C1 cette saison mais ils auront fort à faire lors du match retour contre les Egyptiens, qui détiennent le record continental de victoires (7 sacres). Al-Ahly a assumé son statut de grandissime favori en ouvrant le score grâce à un coup franc de son légendaire milieu Mohamed Aboutrika (14).

Les joueurs de Roger de Sa ont réagi en dominant globalement les débats jusqu'à la pause mais en étant trop brouillons, à l'image de l'ailier Daine Klate qui gâchait plusieurs coups de pied arrêtés. Un quart d'heure plus tard, l'international sud-africain Andile Jali se procurait bien une belle occasion pour les locaux mais sa frappe depuis l'extérieur de la surface était détournée par le portier Sherif Ekramy.

L'Orlando Stadium de Soweto poussait ensuite les siens, sans résultat, jusqu'au temps additionnel et le but égalisateur du latéral gauche des "Buccaneers" Thabo Matlaba (90+3), mérité au vu de la physionomie de la partie, qui maintenait le suspense à une semaine du match retour. Les Pirates pourront également se remonter le moral en repensant à leur large succès au Caire face à ces mêmes Egyptiens (3-0), le 4 août dernier lors de la phase de poules de cette C1.

Fifa.com (02/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par siberian84 le Sam 2 Nov - 22:11

LIGUE DES CHAMPIONS / ORLANDO PIRATES - AL-AHLY : 1-1
LDC : Un nul porteur de suspense




samedi 02 novembre 2013 - 21h29

Les Orlando Pirates et Al-Ahly ont fait match nul (1-1), samedi en finale aller de la Ligue des Champions. Matlaba a répliqué de manière splendide à Abouterika. Le suspense reste entier avant la manche retour dans une semaine au Caire.

La première occasion était pour les Sud-Africains : de l'entrée de la surface, Bacela forçait Ekramy à se coucher (2eme). Pressants, les hôtes empêchaient les tenants du trophée de mettre en place leur jeu. Mais le déploiement offensif faisait défaut. Sur une de ses rares incursions, le Ahly obtenait un coup franc bien placé à une vingtaine de mètres du but. L'occasion était trop belle pour Abouterika, qui nettoyait la lucarne de Meyiwa, au chômage technique jusque là (14eme, 1-0). Bien en place, le double rideau ahlawy gênait les Pirates, qui avaient le tort de ne pas suffisamment écarter le jeu. A l'exception de quelques frappes lointaines, cette domination territoriale s'avérait stérile. Ce sont au contraire les contres égyptiens qui faisaient passer le frisson dans les travées du Orlando Stadium, bien garni. Soliman manquait le cadre de peu (34eme), avant que Zaher ne contraigne Meyiwa à la parade (45eme +1).

Au retour des vestiaires, le rythme s'élevait. Les premiers en action, les Diables Rouges croyaient faire le break, quand Zaher, bien servi par Abouterika, trompait Meyiwa. Mais le but était refusé pour un hors-jeu inexistant (51eme). Conscients de l'avoir échappé belle, les Pirates se reprenaient et portaient le danger sur le but d'Ekramy. Vigilant, le portier égyptien se détendait bien pour détourner une belle frappe cadrée de Jali (58eme). Après une belle séquence de poussée dans le camp adverse, les partenaires de Tlou Segolela peinaient à maintenir la pression. Comme en première période, le Ahly s'illustrait en contre-attaque. Da Silva, entré auparavant, obtenait un coup franc à la limite de la surface de réparation. Abouterika manquait cette fois le cadre (77eme). Les minutes filaient, les Egyptiens pensaient avoir réussi le hold-up parfait, quand Thabo "Festival" Matlaba réussissait l'exploit. S'arrachant du marquage, le latéral gauche plaçait une frappe rasante croisée des seize mètres qui laissait Ekramy sans réaction (90eme+3, 1-1). Les Pirates peuvent encore y croire, malgré le but encaissé.

Les onzes de départ :
Orlando Pirates : Meyiwa - Jele, Mahamutsa, Gcaba, Matlaba - Manyisa, Jali - Segolela, Myeni (Makola, 76eme), Klate - Bacela (Mbesuma, 83eme).

Al-Ahly : Ekramy - Fathy, Naguib, Gomaa, Moawad - Fadil, Ashour - A.Saïd (Shedid, 90eme), Abouterika (Rabiea, 81eme), Soliman - Zaher (Da Silva, 66eme).



siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par rachid_as le Lun 4 Nov - 14:00

Les Diables privent les Pirates du trésor



En finale aller de la Ligue des champions de la CAF à Soweto, en Afrique du Sud, les Égyptiens d'Al Ahly ont réussi à tenir en échec 1:1 les Orlando Pirates et donc à marquer le but à l'extérieur qui pourrait faire la différence. Les Cairotes ont ainsi fait un pas important vers un huitième titre continental, qui constituerait un nouveau record. Le vainqueur de l'épreuve à l'issue de la finale retour, qui se disputera le week-end prochain en Égypte, sera donc couronné champion d'Afrique et aura le privilège de représenter l'Afrique à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, en décembre prochain au Maroc.

Dans un Orlando Stadium plein comme un œuf, les Buccaneers déclenchent les hostilités. La première frappe est signée Lennox Bacela. Mais à la 14ème minute, les locaux concèdent un coup franc aux abords de leur surface. Mohamed Aboutrika, incertain avant la rencontre, enveloppe parfaitement son ballon, qui termine sa course dans la lucarne gauche. Dès lors, les Sud-Africains se ruent à l'attaque, mais butent sur une équipe égyptienne solidement regroupée. Les Diables Rouges procèdent en contre. Juste avant la pause, Ahmed Abdel Zaher se présente ainsi seul devant Senzo Meyiwa, qui repousse la tentative.

À l'heure de jeu, le capitaine d'Al Ahly Wael Gomaa dévie une frappe de Bacela qui prenait le chemin du but. Quelques minutes plus tard, le gardien Sherif Ekramy s'interpose sur une tentative d'Andile Jali. Cependant, les visiteurs continuent de se montrer menaçants en contre-attaque. Walid Soliman est bien servi par Aboutrika, mais son tir passe largement à côté.

Les Pirates seront finalement récompensés de leurs efforts juste avant la fin du temps additionnel. Le défenseur Thabo Matlaba se défait du marquage d'Ahmed Fathi et déclenche une frappe lourde, sur laquelle Ekramy est impuissant. "Nous avons encore toutes nos chances pour le match retour", estimait l'entraîneur des Pirates, Roger De Sa, après le coup de sifflet final. "En tout cas, nous allons faire tout notre possible. Notre équipe possède suffisamment de caractère pour renverser la situation."

Les supporters sud-africains se consoleront en se souvenant que les Orlando Pirates avaient remporté leur première et unique couronne continentale à ce jour après avoir concédé le nul 2:2 à domicile au match aller, en 1995 contre l'ASEC Mimosas. À cette occasion, ils s'étaient imposés 1:0 au retour à Abidjan. Autre motif d'espoir, cette année en phase de groupes, les Pirates ont dominé Al Ahly 3:0 en Égypte.

Le moment-clé

La toute petite colonie de supporters d'Al Ahly présents à l'Orlando Stadium laissé éclater sa joie en première période, lorsque les Diables Rouges ont obtenu un coup franc à cinq mètres du bord de la surface adverse. L'un des plus grands joueurs de l'histoire du football égyptien, Mohamed Aboutrika, a pris à défaut le gardien Senzo Meyiwa et offert à son équipe ce but à l'extérieur souvent crucial.

Le joueur
Le défenseur Thabo Matlaba avait été critiqué après le nul 1:1 concédé par les Pirates à Tunis, contre l'Espérance, pour avoir tenté sa chance alors que plusieurs de ses coéquipiers étaient mieux placés. À l'issue de la rencontre, l'international sud-africain avait été défendu par son entraîneur, ce qui a sûrement renforcé la confiance du joueur de 25 ans. Confronté à la même situation à la troisième minute du temps additionnel contre Al Ahly, Matlaba a une nouvelle fois pris ses responsabilités. Il a eu raison : sa frappe de 25 mètres a permis aux Orlando Pirates d'accrocher le match nul.

La stat
7 - Comme le nombre de matches où Al Ahly ne s'est pas imposé en Afrique du Sud en Ligue des champions de la CAF avec un bilan de deux défaites et quatre nuls avant cette rencontre. Al Ahly a en outre perdu la finale de la Supercoupe de la CAF en Afrique du Sud, mais pas contre une formation sud-africaine. À cette occasion, les Diables Rouges avaient été battus par leur rival du Caire, Zamalek.

Entendu...
"Quand nous avons joué contre les Pirates en phase de groupes, ce n'était même pas sur notre terrain. C'était à El Gouna et nous étions en plein jeûne. Au match retour, nous jouerons dans notre stade du Caire, nous ne serons pas en période de jeûne et nous aurons le soutien de nos supporters. Tout sera différent." - Mohamed Youssef, entraîneur d'Al Ahly

Fifa.com (04/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par rachid_as le Ven 8 Nov - 17:53

Al Ahly et les Pirates aux portes de la gloire



Al Ahly n'est plus qu'à 90 minutes d'un huitième sacre historique en Ligue des champions de la CAF. Seule équipe sud-africaine à avoir inscrit son nom au palmarès de la compétition, en 1995, les Orlando Pirates n'ont cependant pas dit leur dernier mot. Le vainqueur représentera l'Afrique à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA en décembre au Maroc.

L'affiche
Al Ahly - Orlando Pirates, 10 novembre 2013, Le Caire
Résultat du match aller : 1:1

L'enjeu
Les deux équipes s'affronteront pour la quatrième fois cette saison en Ligue des champions. Elles se sont séparées sur deux matches nuls à Johannesburg, où les Diables Rouges ont notamment inscrit un but à l'extérieur très important à l'aller (1:1). Les Pirates ont en revanche fait chuter le tenant du titre chez lui, en Égypte, lors de la phase de groupes, sur un score sans appel (3:0).

Les Pirates ont été particulièrement performants cette saison à l'extérieur dans les matches à enjeu. En plus de leur victoire en Égypte, ils ont décroché un nul décisif (1:1) en Tunisie lors de la demi-finale contre l'Espérance. Les géants égyptiens sont néanmoins très difficiles à manœuvrer en Ligue des champions devant leur public. L'entraîneur cairote Mohamed Youssef, vainqueur de la Coupe d'Afrique des Vainqueurs de Coupe en 1993 en tant que joueur, a laissé Walid Soliman, Ahmed Fathi, Emad Meteab et Mohamed Aboutrika, buteur à l'aller, au repos en milieu de semaine, mais le staff égyptien est confiant quant à leurs chances d'être remis sur pied.

L'entraîneur sud-africain Roger De Sa devra se passer du défenseur Happy Jele et du milieu de terrain Andile Jali, suspendus. Un coup dur pour les Pirates, déjà privés de leur défenseur international Siyabonga Sangweni, blessé. "Il y aura 11 Pirates face à 11 joueurs d'Al Ahly sur le terrain", se rassure De Sa. "J'aurais évidemment préféré pouvoir compter sur Jali et Jele pour ce déplacement, mais nous sommes arrivés jusqu'en finale en se passant à chaque fois de plusieurs joueurs-clés. Il n'y a pas de raison que ça change".

"Ce n'est pas une équipe capable de défendre un résultat pendant 90 minutes", estime pour sa part l'attaquant des Pirates Lennox Bacela. "Il faut qu'on les pousse à se découvrir. Ils ont l'expérience de ce genre de matches, mais on a de notre côté la volonté, la vitesse et les qualités nécessaires pour poser de sérieux problèmes à n'importe quelle défense".

Le joueur à suivre
Lucky Lekgwathi (RSA)
Roger De Sa va devoir réorganiser sa défense au Caire et le capitaine Lucky Lekgwathi devrait en profiter pour effectuer son retour. Le défenseur de 37 ans n'a plus joué pour les Buccaneers depuis le match nul (0:0) concédé face aux Diables Rouges lors de la phase de groupes. L'ancien Bafana Bafana pourrait apporter la touche d'expérience qui manque à son équipe.

La stat
4 - Comme le nombre de buts concédés par Al Ahly au Caire en huit finales de Ligue des champions de la CAF jusqu'ici. Les Égyptiens ont gardé leur cage inviolée à six reprises, concédant trois de ces quatre buts lors de la finale contre l'Étoile du Sahel en 2007.

Entendu…
"Les Orlando Pirates jouent beaucoup mieux loin de leurs bases. Il nous faudra donc redoubler de vigilance à domicile. Ce sera difficile, mais notre expérience devrait nous aider à décrocher le titre au Caire" - Wael Gomaa, capitaine d'Al Ahly

Fifa.com (08/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par rachid_as le Dim 10 Nov - 22:35

Al Ahly conserve son titre et va au Maroc



Les Egyptiens d'Al-Ahly, tenants du titre, ont remporté la Ligue des champions d'Afrique de football en battant les Orlando Pirates 2 à 0 en finale retour dimanche au Caire, après avoir ramené un nul 1-1 d'Afrique du Sud à l'aller.

En plus de recevoir un chèque de 1,1 million d'euros, Al-Ahly, grâce à son 8e titre continental (un record), disputera également la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2013, du 11 au 21 décembre au Maroc.

Le club cairote a déjà participé à cette compétition à quatre reprises, en 2005, 2008 et 2012, finissant même à la 3e place en 2006.

C'est le légendaire milieu égyptien Mohamed Aboutrika (35 ans) qui a ouvert le score à la 54e minute pour les locaux lors du match retour face aux Pirates, lui qui a annoncé sa prochaine retraite sportive. L'avant-centre d'Al Ahly Ahmed Abdul Zaher a ensuite doublé la mise à la 78e en trompant de près le gardien adverse Senzo Meyiwa.

Les "Diables Rouges" du Caire ont fini à 10, à la suite de l'exclusion du défenseur Sherif Abdel Fadil, coupable d'une faute sur l'ailier Daine Klate à six minutes du terme.

Les Sud-Africains, titrés en 1995, ont eu de nombreuses occasions mais se sont montrés trop imprécis, notamment à la 63e minute lorsque l'attaquant des "Buccaneers" Lennox Bacela a dribblé le portier Sherif Ekramy mais a vu son tir passer au-dessus de la barre.

En première période, les visiteurs auraient dû prendre l'avantage à la 35e minute mais Tlou Segolela, parfaitement servi par Klate dans les six mètres, a inexplicablement manqué le cadre alors qu'Ekramy paraissait battu.

Fifa.com (10/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par rachid_as le Lun 11 Nov - 17:20

Al Ahly s'offre le grand huit



Al Ahly représentera l'Afrique lors de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2013, qui se déroulera du 11 au 21 décembre au Maroc. Les géants égyptiens ont en effet remporté la Ligue des champions de la CAF pour la huitième fois, en venant à bout des Orlando Pirates 3:1 sur l'ensemble des deux manches. Après avoir été tenus en échec à l'aller, les Cairotes se sont imposés 2:0 ce 10 novembre 2013.

Après le nul 1:1 en Afrique du Sud, 35 000 spectateurs se sont massés au stade Arab Contractors pour encourager leur équipe. Malgré la pression imposée d'entrée par Al Ahly, les visiteurs ont résisté et se sont procuré plusieurs bonnes occasions en première période, sans toutefois parvenir à concrétiser. Les choses se sont décantées dix minutes après la pause, suite à l'ouverture du score de Mohamed Aboutrika. À la réception d'une passe dans la défense sud-africaine, l'international égyptien est parvenu à contrôler et à tromper Senzo Meyiwa.

Menés, les champions d'Afrique 1995 ont cependant refusé de baisser les bras. Les Buccaneers ont multiplié les attaques mais, à nouveau, la finition a laissé à désirer. Ce manque d'efficacité allait s'avérer fatal : à 12 minutes du coup de sifflet final, Ahmed Fathi trouvait Ahmed Abdel Zaher, qui doublait la mise d'un plat du pied à bout portant. Les Diables rouges ont terminé la rencontre à dix. En dépit de leur enthousiasme, les Pirates n'ont pas su profiter de leur supériorité numérique.

À en croire Roger de Sa, le manque d'opportunisme des Sud-Africains a fait la différence. "Nous nous sommes créé des occasions, mais n'avons pas réussi à marquer", regrette l'entraîneur sud-africain. "De leur côté, ils ont ouvert le score dès leur première tentative. Ils sont implacables devant le but et je dois reconnaître qu'ils méritent le titre."

Le moment-clé
Après le but d'Aboutrika, les visiteurs ont cherché l'égalisation qui aurait permis d'envoyer les deux formations aux tirs au but. À la 63ème, Sifiso Myeni a lancé Lennox Bacela dans la profondeur. Ce dernier a effacé le gardien égyptien Sherif Ekramy, mais sa frappe est passée à côté de la cage vide. Incapables de relancer le match, les Pirates ont vu Al Ahly creuser l'écart quelques minutes plus tard.

Le joueur
Remplacé par son entraîneur peu avant le coup de sifflet final, Aboutrika a passé quelques instants sur le terrain à saluer le public. Le vétéran égyptien s'est incliné avant de quitter la pelouse, laissant la question de son départ en suspens. Buteur à l'aller à Johannesburg, le Diable Rouge a une fois de plus joué un rôle clé dans le cinquième sacre d'Al Ahly en Ligue des champions de la CAF (2005, 2006; 2008, 2012 et 2013) depuis son arrivée en 2004.

La stat
8 - Comme le nombre de triomphes d'Al Ahly en Ligue des champions de la CAF. Le club du Caire est le plus titré de l'histoire de la compétition et possède trois longueurs d'avance sur son grand rival Zamalek, deuxième. 

Entendu...
"Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour convaincre Mohamed Aboutrika de disputer la Coupe du Monde des Clubs. La décision lui appartient. Je sais qu'il comptait raccrocher les crampons sur cette victoire." - Mohamed Youssef, entraîneur d'Al Ahly

Fifa.com (11/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par rachid_as le Lun 11 Nov - 17:29

Al Ahly surmonte tous les obstacles



Le huitième sacre continental d'Al Ahly aura sans doute été le plus difficile, mais peut-être aussi le plus exaltant. Au terme d'un parcours semé d'embûches, les Diables Rouges ont validé leur billet pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013.

La situation politique tendue en Égypte a conduit les autorités à annuler le championnat national. Le club africain le plus titré sur la scène continentale a, en outre, été contraint de disputer la plupart de ses matches loin de ses bases, en raison des problèmes de sécurité qui ont agité la capitale. Pour ne rien arranger, le club cairote a disputé deux matches pendant le Ramadan, perdant au passage son record d'invincibilité à domicile. Suite à ce revers, les tenants du titre n'affichaient qu'un point au compteur à l'issue des deux premières journées de la phase de groupes.

Toutes ces péripéties ont été reléguées au rang de mauvais souvenirs au lendemain de la victoire historique sur les Orlando Pirates en finale. À titre exceptionnel, les responsables égyptiens avaient autorisé la réouverture du stade Arab Contractors. Quelque 35 000 supporters ont sauté sur l'occasion et ont ainsi assisté à l'un des triomphes les plus mouvementés de l'histoire de la Ligue des champions de la CAF.

Le champion
Les Diables Rouges ont su hisser leur niveau de jeu dans les moments décisifs. Pour leur entrée en lice, ils ont dominé les Kényans de Tusker 4:1 sur l'ensemble des deux manches. Ils ont connu davantage de difficultés pour venir à bout du CA Bizertin mais leur courte victoire 2:1 à domicile, associée au nul vierge arraché en Tunisie, a fait la différence.

En phase de groupes, les Cairotes ont entamé leur parcours par un nul 1:1 face à Zamalek, avant de concéder une inquiétante défaite 3:0 à domicile devant les Orlando Pirates. Relégué à trois points du leader, Al Ahly se savait dans l'obligation de l'emporter au Congo devant l'AC Léopards pour rester dans la course. Un petit but signé Walid Soliman en première mi-temps a suffi. Par la suite, les deux succès obtenus à domicile devant Zamalek et ces mêmes Léopards leur ont permis de forcer les portes des demi-finales, avant même la dernière journée.

Dans le dernier carré, les futurs vainqueurs ont dû en passer par l'épreuve des tirs au but pour écarter les Camerounais de Coton Sport, les deux manches s'étant soldées sur un score identique (1:1). Ahmed Fathi a transformé le penalty décisif à la huitième tentative. En finale, les Diables Rouges ont retrouvé les Orlando Pirates, vainqueurs surprise de l'Espérance au tour précédent.

Les joueurs
Au sein d'une formation où les internationaux sont légion, le vétéran Mohamed Aboutrika a inscrit un but décisif lors de la finale aller à Johannesburg et signé l'ouverture du score au retour. Remplacé à quelques minutes du coup de sifflet final, le milieu de terrain a eu droit à une standing ovation du public égyptien. Désormais, tout le monde se demande si Aboutrika a disputé son dernier match sous les couleurs de son club de cœur. Walid Soliman s'est lui aussi montré à son avantage. Non content d'inscrire trois buts, le meneur de jeu a offert de nombreuses passes décisives. Derrière, le gardien Sherif Ekramy s'est imposé comme un titulaire et le capitaine Wael Gomaa a prouvé qu'il avait toujours sa place à ce niveau, malgré ses 38 ans. 

Privés de Happy Jele et d'Andile Jali pour la finale retour, les Pirates ont souffert de la suspension de ces deux éléments-clés. Roger de Sa a également dû composer avec la blessure du défenseur Siyabonga Sangweni. Victime d'une rupture du tendon d'Achille, ce dernier a manqué toute la deuxième partie du tournoi. Le portier Loïc Feudjou a été l'un des grands artisans de l'excellent parcours de Coton Sport. De son côté, l'attaquant camerounais Joseph Yannick N'Djeng n'a pas démérité avec l'Espérance. Au premier tour, Mamadou Soro a marqué tous les buts de l'AFAD Djékanou, vainqueur des Diamond Stars 5:1. Par la suite, il a encore trouvé le chemin des filets face à Coton Sport, mais l'élimination de la formation ivoirienne ne lui a pas permis de s'illustrer davantage.

Les révélations
L'AS Léopards a déjoué tous les pronostics sur la scène continentale. Les Congolais ont lutté jusqu'à la dernière journée de la phase de groupes pour une place en demi-finale. Leur défaite face à Zamalek a finalement mis un terme à leurs ambitions, mais le club de Dolisie a prouvé que son succès en Coupe de la Confédération de la CAF l'année précédente ne devait rien au hasard.

Coton Sport a entamé son parcours en phase de groupes par une défaite contre l'Espérance. L'équipe basée à Garoua a ensuite enchaîné quatre matches sans défaite. Dans le dernier carré, elle a donné énormément de fil à retordre à Al Ahly, avant de s'incliner face au futur vainqueur de l'épreuve.  

Éliminé à deux journées de la fin, le Recreativo do Libolo a eu le mérite d'associer la manière au résultat. Les Angolais ont infligé à l'Espérance son unique défaite de la saison. De son côté, la formation tunisienne s'est inclinée en demi-finale en vertu de la règle des buts marqués à l'extérieur, après avoir concédé deux nuls face aux Orlando Pirates.

Le saviez-vous ?
Al Ahly partage le record de participations en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA avec les Néo-Zélandais d'Auckland City. Au Maroc, les deux clubs feront leur cinquième apparition dans ce tournoi.

La stat
23 - La domination d'Al Ahly en Ligue des champions doit beaucoup à une incroyable série de 23 matches sans défaite à domicile en phase de groupes. Les Pirates ont mis un terme à ce record en s'imposant 3:0 au Caire, ce qui n'a pas empêché les Diables Rouges d'offrir à l'Égypte sa 15ème couronne continentale.

Entendu…
"Nous savions que la finale durerait 180 minutes. Nous avons pris une option en arrachant le nul à Johannesburg, puis nous avons achevé le travail à la maison. Nous étions méfiants car les Pirates ont du talent. Ils n'ont pas éliminé des équipes comme Mazembe et l'Espérance par hasard. La Ligue des champions n'était qu'une première étape ; maintenant, nous allons préparer la Coupe du Monde des Clubs." - Mohamed Youssef, entraîneur d'Al Ahly

"Al Ahly a réalisé un fabuleux exploit et mérite entièrement son titre. En concédant le nul à domicile, nous nous sommes considérablement compliqué la tâche. Je suis déçu mais si quelqu'un m'avait dit au début de la compétition que nous terminerions sur la deuxième marche du podium, j'aurais signé tout de suite." - Roger de Sa entraîneur des Orlando Pirates

Le podium
Vainqueur : Al Ahly*
Deuxième : Orlando Pirates
Demi-finalistes : Coton Sport et Espérance de Tunis
*qualifié pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013

Les meilleurs buteurs
7 : Alexis Yougouda Kada (Coton Sport)
6 : Ahmed Gaafar (Zamalek), Mamadou Soro (AFAD Djékanou)
5 : Takesure Chinyama (Orlando Pirates), Abdoulaye Cissé (Zamalek), Kevin Zougoula (Séwé Sport), Mohamed Aboutrika (Al Ahly)

Les meilleurs buteurs des dernières éditions
2010 - Michael Eneramo (Espérance) 8
2011 - Edward Sadomba (Al-Hilal) 7
2012 - Emmanuel Clottey (Berekum Chelsea) 12

Fifa.com (11/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des Champions CAF 2013

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum