Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 23 Juin - 9:15

Azzedine Aït Djoudi prend les choses en main
Malgré le véto du MAS de Fès, l’entraineur Aït Djoudi semble décidé à coacher la JSK lors de la nouvelle saison. L’ex-sélectionneur olympique a définitivement donné son accord au président Hannachi et compte régler son cas avec les dirigeants marocains qui continuent à affirmer que le nouvel entraineur de la JSK est toujours en poste et que celui-ci devrait payer une indemnité avoisinant les dix million de Dinar dans le cas où il voudrait quitter leur club.


L’essentiel, le nouveau coach a déjà transmet, selon la presse, la liste des membres de son staff au président Hannachi. Les choses seront encore plus claires dans les jours à venir.
Rédaction


Dernière édition par rachid_as le Mar 5 Mai - 12:33, édité 3 fois

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 23 Juin - 9:21

JSK : Aït Djoudi remet la liste des membres du staff à Hannachi

Même s’il n’a toujours pas résilié son contrat avec le MAS de Fès, le technicien, Azzedine Aït Djoudi, semble d’ores et déjà bien dans le bain. De retour du Maroc jeudi dernier, le désormais nouvel entraîneur de la JSK s’est réuni, dans la journée d’hier, avec le président Moh-Cherif Hannachi pour évoquer la question relative au staff technique. Ainsi, Aït Djoudi lui a-t-il remis la liste des techniciens avec lesquels il souhaiterait travailler. Comme il fallait s’y attendre, le président Hannachi n’y a vu aucun inconvénient, du moment qu’il a déclaré que Aït Djoudi est libre de choisir son propre staff. D’ailleurs, lors de l’entretien qu’il nous a accordé mercredi dernier, Hannachi nous a clairement fait savoir : «Aït Djoudi est libre de choisir les personnes qu’il veut. Je ne peux lui imposer un adjoint avec qui il ne s’entendra pas… J’accepte tous les noms qu’il proposera, même si c’est des gens qui m’ont fait du mal.» Cette déclaration a rassuré le nouvel entraîneur de la JSK.

Karouf, 1er assistant
Comme convenu, c’est l’actuel DTS des jeunes catégories, Mourad Karouf, qui devrait occuper le poste de 1er assistant d’Azzedine Aït Djoudi.?Le nouvel entraîneur a insisté auprès du président pour convaincre Karouf de travailler à ses côtés. Aït Djoudi veut s’entourer des enfants du club, car, selon lui, seules ces personnes sont capables de remettre le club sur les rails. De plus, travailler aux côtés de personnes en lesquelles il a confiance devient une nécessité absolue à ce niveau.

Gassi, 2e assistant
Le nouvel entraîneur espère avoir un staff étoffé. C’est pour cette raison qu’il a choisi Gassi comme deuxième assistant. D’après la même source d’information, ce dernier aura aussi la mission de superviser les adversaires de la JSK. Si cela se confirme, ce sera quasiment une première à la JSK, qu’un membre du staff technique occupe un tel poste.

Abdelaziz Hocine, préparateur physique
Au moment où le président Hannachi était sur le point de tout conclure avec Driss Labane pour s’occuper de la préparation physique de ses poulains, Aït Djoudi a opté pour une autre personne, Abdelaziz Hocine. Le technicien a déjà travaillé dans plusieurs clubs algériens, entre autres, le PAC et le CAB.

Hamenad, entraîneur des gardiens
Omar Hamenad a été nommé, sans aucune surprise, au poste d’entraîneur des gardiens de but. De tous les noms proposés, le choix s’est finalement porté sur l’ex-joueur des Canaris. Beaucoup pensent que sans le coup de pouce d’Aït Djoudi, Hamenad ne remettrait jamais les pieds dans ce club, du moins tant que Hannachi en est le président. Bref, Aït Djoudi a fait de Hamenad sa priorité. Ainsi, afin d’éviter le bras de fer avec Aït Djoudi, Hannachi a cédé aux sollicitations du nouvel entraîneur, pour l’intérêt de tous.

Membres du staff médical, c’est à la direction d’en décider
Quant aux membres du staff médical, on croit savoir que le nouvel entraîneur n’en a pas dit un mot. Ainsi, cette tâche reviendra à la direction de nommer les plus qualifiés. Le médecin Djadjoua sera désigné par le président premier responsable du staff médical, avec un kinésithérapeute qualifié et probablement un second médecin qui l’épaulera dans sa nouvelle mission.

Moins de libérés que prévu selon le coach
Après ce volet, Aït Djoudi s’est attaqué au dossier des joueurs à libérer. A ce sujet, nous avons appris que le coach souhaite en garder le maximum, car le club n’a, jusque-là, recruté que trois joueurs. En plus, certains des libérés peuvent apporter un plus, à l’image de Bouaïcha et Chalali. Du coup, la liste sera revue de nouveau.

Le recrutement, l’autre sujet abordé
En parlant des libérés, assurément qu’il faut évoquer les joueurs ciblés par le club cet été. Maintenant que Aouedj est définitivement acquis, le président a fait savoir à son entraîneur qu’il reste 2 ou 3 éléments à recruter, en plus de l’attaquant africain. A ce sujet, Aït Djoudi s’est montré satisfait de la proposition de son président.

Le lieu du stage pas encore fixé
Quant au lieu du stage de préparation, rien n’a été décidé pour le moment. Pour rappel, Hannachi a proposé Casablanca, tandis qu’Aït Djoudi préfère la Tunisie. Les deux hommes ont parlé brièvement de ce sujet. D’après la même source, tout sera plus clair au cours de la semaine, car les dirigeants doivent être fixés au plus vite afin d’entamer les démarches nécessaires pour la réservation.

«J’ai discuté de tout avec Hannachi»
A sa sortie de la réunion, nous avons pris attache avec le coach kabyle pour en savoir davantage sur ce conclave. Aït Djoudi nous dira dans un premier temps : «Je viens de rencontrer le président dans une réunion de travail. On a discuté de tout. On a touché à pas mal de sujets inhérents à l’équipe, que ce soit les libérés, le recrutement ou la question du staff. D’ailleurs, elle ne sera pas la seule, car je prévois de le rencontrer plus souvent.»

«Aouedj progressera avec moi»
Par la suite, nous avons demandé l’avis du coach sur la venue de Sid-Ahmed Aouedj à la JSK. Aït Djoudi était heureux, car il connaît parfaitement les qualités du joueur, et nous dira : «J’ai eu Aouédj en sélection Olympique et je suis le mieux placé pour dire que c’est un excellent joueur. Je me réjouis qu’il ait signé à la JSK. Je sais qu’il va beaucoup apporter à l’équipe. Je sais qu’il progressera plus sous ma coupe.»

«Abdelaziz, un préparateur physique compétent»
Quant au choix du nouveau préparateur physique, Aït Djoudi nous dira : «Abdelaziz est un préparateur physique compétent. Il a déjà travaillé avec moi. C’est un technicien assez expérimenté dans le domaine de la préparation. Il a déjà travaillé dans le haut niveau. Si je n’étais pas convaincu de ses qualités, je ne l’aurais jamais recommandé à la JSK. En principe, j’ai tranché sur les membres du futur staff technique.»

Le WAC manifeste à nouveau son intérêt pour Aït Djoudi
Même s’il a émis le vœu de rentrer en Algérie, cela n’empêche pas les responsables du Club Marocain, ceux du WAC, de manifester leur intérêt de s’attacher les services de Azzedine Aït Djoudi cet été. Une source digne de foi nous a fait savoir que les responsables du Club Marocain ont pris attache avec le technicien algérien, ce week-end, pour lui faire une nouvelle offre financière.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Réda Zaïm : «Pour être libre, Aït Djoudi doit nous rembourser 90 000 euros»
Joint par nos soins, le secrétaire général du MAS, Réda Zaïm, nous a fait savoir qu’Azzedine Aït Djoudi pourrait résilier son contrat avec le club Marocain sans préavis. Seulement, pour être libre, il devrait rembourser une somme de 90 000 euros : «Certes, Aït Djoudi pourrait quitter le MAS sans préavis, du moment qu’il possède une close dans son contrat qui lui permet d’être libre à tout moment. Seulement, pour qu’il puisse entraîner la JSK, il devra rembourser une somme de 90 000 euros.»

«Il nous a promis d’être présent à la reprise»
Poursuivant ses déclarations, Zaïm ajoutera : «Aït Djoudi nous a promis d’être présent à la reprise des entraînements, prévue le 24 juin prochain.»

Le Buteur (23/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 23 Juin - 13:30

JSK : Hannachi-Aït Djoudi, les 1res décisions

De retour vendredi dernier du Maroc, Aït Djoudi n’a pas mis beaucoup de temps pour se réunir avec le président Hannachi. Hier matin, les deux hommes se sont réunis au siège du club. «Je n’ai pas rencontré Hannachi pour l’assurer ou le rassurer, c’est bon, on a déjà parlé, je suis l’entraîneur de la JSK.»

La réunion d’hier n’était donc pas programmée pour parler de l’avenir d’Aït Djoudi à la tête de la barre technique des Canaris, mais c’était une réunion de travail entre le premier responsable du club et son entraîneur. D’ailleurs, à l’issue de cette réunion, plusieurs décisions ont été prises par les deux parties. Et puis, Hannachi et Aït Djoudi se réuniront quotidiennement à l’avenir afin de faire avancer les choses sur plusieurs plans, mais beaucoup plus sur le recrutement et la liste des joueurs qui seront appelés à défendre les couleurs du club la saison prochaine.

1. Le premier stage en Tunisie
Une fois Aït Djoudi a parlé à son président de son avenir à la JSK, les deux hommes sont passés directement aux choses sérieuses. Les deux parties n’ont pas mis beaucoup de temps pour arrêter le lieu du premier stage. Comme Aït Djoudi ne veut pas rencontrer les Marocains, les deux parties se sont mis d’accord sur la Tunisie, un pays voisin qui arrangera les affaires des Kabyles durant le mois de Ramadhan.

2. Recruter 1 défenseur axial et 2 attaquants africains
En ce qui concerne le recrutement, Hannachi a consulté son entraîneur et les deux hommes ont jugé utile de recruter encore trois joueurs avant de boucler cette opération. Les deux parties se sont mises d’accord sur le recrutement d’un défenseur axial et de deux attaquants africains.

3. Bouaïcha ajouté à la liste des libérés
Certes, les Bouaïcha, Maïza, Bouchouk, Boulaïncer et les autres joueurs libérés ont déjà récupéré leurs lettres de libération de la direction kabyle. Néanmoins, Aït Djoudi et Hannachi ont abordé, hier, le cas de Bouaïcha  dont le nom  a été ajouté à cette liste.

4. Hamenad, Gaci, Abdelaziz et Karouf confirmés dans le staff technique
Concernant la composition du staff technique, Hannachi a accepté toutes les conditions d’Aït Djoudi. Ainsi donc, Gaci, Karouf, Hamenad et le préparateur physique Abdelaziz ont été confirmés dans le staff, hier, par le président Hannachi.

5. Faire le max pour retenir Chalali
Enfin, après l’échec des négociations avec Gourmi, Aït Djoudi a demandé à Hannachi de faire le maximum afin de retenir Chalali, surtout que cet attaquant a déjà travaillé, par le passé, avec Aït Djoudi. D’ailleurs, Hannachi devait appeler, hier soir, le manager du joueur afin de poursuivre les négociations.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>


Aït Djoudi à ses proches : «J’ai déjà laissé 450 millions à Fès»
De retour vendredi dernier à Tizi Ouzou, Aït Djoudi a rencontré hier matin plusieurs de ses amis dans la ville des Genêts. Ces derniers n’ont pas hésité à lui poser des questions concernant son avenir au MAS et son retour à la JSK. Le coach des Canaris n’a pas hésité à parler du montant de la somme d’argent qu’il a déjà laissé à Fès afin de leur prouver sa bonne foi d’entraîner la JSK : «Déjà, pour le moment, j’ai laissé 450 millions à Fès et ce chiffre risque d’augmenter dans les prochains jours. C’est bon, j’ai donné ma parole et je suis l’entraîneur de la JSK.»

«Berrefane n’a qu’à ramener sa libération»
Concernant les contacts avec Berrefane, Aït Djoudi a confirmé à ses proches : «On a parlé à Berrefane, un enfant du club qu’on souhaite récupérer dès cet été. Ce joueur n’a qu’à ramener sa lettre de libération pour signer à la JSK.»

Compétition (23/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 23 Juin - 13:33

Reda Zaïm (secrétaire général du MAS de Fès) annonce
«Aït Djoudi doit rembourser 100 000 €, s’il veut partir»


L’entraîneur Azeddine Aït Djoudi sera-t-il bloqué par la direction du MAS de Fès ? C’est la question que se pose tout un chacun d’autant que les dirigeants marocains ne cessent d’affirmer que c’est lui qui entraînera leur équipe la saison prochain. Lui, en revanche, rétorque que sa décision de quitter le MAS de Fès est irrévocable et qu’il ne reviendra pas sur sa décision d’entraîner la JSK.

Afin de faire la lumière sur cette affaire qui tient en haleine tous les supporters de la JSK, on  a joint au téléphone le secretaire général du MAS de Fès, Reda Zaïm, en l’occurrence, pour voir si le président Merouane Bennani finira par accorder un bon de sortie à Azeddine Aït Djoudi. «L’entraîneur Aït Djoudi est sous contrat avec notre club. De ce fait, il ne peut pas partir sans notre accord. Maintenant, s’il veut laisser tomber le MAS de Fès pour aller entraîner l’équipe de la JSK, il doit nous rembourser une année de salaire, c’est-à-dire, 100 millions de centimes en dirhams o uprès de 100 000 en euros», a indiqué le secretaire général du MAS de Fès.

«On ne lui doit qu’un mois de salaire et quelques primes»
Reda Zaïm, le bras droit du président Merouane Bennani, révèle que la direction du MAS de Fès a accordé dernièrement deux mois de salaire à Azeddine Aït Djoudi. «On ne doit qu’un salaire et quelques primes à Aït Djoudi. On le payera jusqu’au dernier centime d’ici la fin de la semaine. Contrairement à ce qui a été rapporté dans la presse algérienne, on ne lui doit pas 6 mois de salaire», précisera le responsable marocain.   

«Lorsqu’on l’a rencontré, il ne nous a pas dit qu’il ne reviendra pas»
Alors qu’Aït Djoudi n’arrête pas de dire qu’il a informé le président Merouane Bennani de sa décision de ne plus poursuivre son aventure avec le MAS de Fès, le secretaire général de ce club Reda Zaïm annonce qu’à aucun moment le nouvel entraîneur de la JSK ne leur a parlé de son départ. «Je dois vous signaler qu’on a rencontré à deux reprises l’entraîneur Azeddine Aït Djoudi lors de son déplacement au Maroc. La première fois à Fès et la seconde fois à Casablanca. Mais à aucun moment, il n’a évoqué son départ. Pour nous, il est toujours en poste», ajoutera Reda Zaïm.

«Il aurait dû déposer un préavis de démission»
Comme on l’a rapporté dans notre édition d’hier, la clause sur laquelle se base la direction de MAS de Fès pour bloquer Aït Djoudi est celle relative au dépôt d’un préavis de démission deux mois avant la fin du championnat. «Dans le contrat signé par Aït Djoudi et le MAS de Fès, il est stipulé que si l’entraîneur veut partir, il doit déposer un préavis de démission deux mois avant. Il ne l’a pas fait et jusqu’au moment où je vous parle, il n’a pas déposé sa démission. Je dis et je le répète, Aït Djoudi est toujours l’entraîneur du MAS de Fès», soulignera le responsable marocain.

«Aït Djoudi nous a donné rendez-vous pour ce mercredi à Fès»
Si on se fie aux propos de Reda Zaïm, Azeddine Aït Djoudi retournera ce mercredi à Fès. Notre interlocuteur avance que c’est pour reprendre sa mission avec le MAS de Fès. Mais cette option est peu plausible puisque Aït Djoudi est déterminé à entraîner la JSK quoi qu’il arrive. «Vous dites qu’Aït Djoudi est officiellement à la JSK, mais ce que vous ne savez pas est qu’il nous a donnés rendez-vous pour ce mercredi à Fès. On ne veut pas trop polémiquer pour le moment, d’autant qu’Aït Djoudi nous a donné son accord pour rester», conclura le secretaire général du MAS de Fès. 

Compétition (23/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 24 Juin - 13:52

Il est attendu cette semaine à Fès pour signer la résiliation
Aït Djoudi sommé de payer 60.000 $


Le feuilleton Aït Djoudi – MAS de Fès se poursuit toujours. Tant que le technicien algérien n’a pas résilié officiellement son contrat avec le club marocain, il n’est pas libre de tout engagement. Dans ses déclarations, le secrétaire du MAS de Fès fut très clair, en affirmant qu’Aït Djoudi doit restituer l’argent qu’il a prix avant de pouvoir prendre en main la JSK. D’après lui, le MAS attend ses 90.000 euros de l’Algérien. Mais en parallèle, et d’après les proches de Aït Djoudi, le technicien en question songe au plan B. En effet, le nouvel entraîneur de la JSK sait qu’il devra restituer l’argent. Cependant, la somme en question est inférieure à celle annoncé par le secrétaire du club marocain. Pour cause, Aït Djoudi parle dans son entourage de 60.000 $. La somme en question correspond en moyenne à la moitié du salaire mensuel que perçoit le coach au MAS. Non payé depuis 3 mois, Aït Djoudi fera l’impasse sur ces dernières mensualités ainsi que les primes de matchs, dans l’espoir d’obtenir sa lettre de sortie. Reste maintenant à savoir si cette option arrange les responsables du club marocain, car jusque là, aucun accord à l’amiable n’a été trouvé.

Il retournera à Fès avant la fin de la semaine
Qu’il trouve un accord ou pas, Aït Djoudi devra bel et bien retourner à Fès pour rencontrer à nouveau ses dirigeants. Toutefois, et d’après ses déclarations d’hier matin, le coach a refusé de nous livrer son programme de la semaine. En effet, il s’est contenté simplement de dire : «Non, je n’ai aucune raison d’y retourner. C’est bon, j’ai fait mon choix. Je ne partirai plus au Maroc.» On voit mal comment Aït Djoudi ne retournera pas une nouvelle fois, du moment que juridiquement parlant, le coach doit signer sa résiliation de contrat ou reprendre son poste.

Ce n’est qu’après la résiliation qu’il pourra signer son contrat à la JSK
Si le coach prétend que tout a été réglé de manière définitive avec la direction du MAS de Fès, pourquoi n’a-t-il pas alors signé son contrat au profit de la JSK ? Une thèse qui confirme bel et bien qu’Azzedine Aït Djoudi est lié administrativement au club marocain. Ce n’est qu’après la résiliation du contrat qu’il pourra officialiser sa venue à la JSK. Au moment où nous mettons sous presse, cela ne s’est toujours pas fait.

Le MAS menace de recourir à la FIFA
En parallèle, les responsables marocains exercent une pression terrible sur l’entraîneur algérien, qui leur tient tête. D’après certaines indiscrétions, les dirigeants du MAS ont fait savoir à Aït Djoudi qu’ils vont recourir à la FIFA s’il ne se présenterait pas à la reprise des entraînements. Dans un premier temps, une correspondance sera envoyée à la fédération royale avant d’envoyer une seconde à la FIFA pour barrer la route à l’entraîneur algérien d’exercer ses fonctions à la JSK. En le menaçant à nouveau, il est clair que les responsables du MAS ne veulent pas lâcher l’affaire, tant qu’aucun accord n’a été trouvé.

Le Buteur (24/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 25 Juin - 14:26

Les Marocains attendent Aït Djoudi, aujourd’hui

Le torchon brûle entre les responsables du MAS de Fès et Azzedine Aït Djoudi. L’ex-sélectionneur de l’Equipe Olympique, qui avait décidé de rentrer en Algérie pour prendre en main la JS Kabylie, n’a toujours pas trouvé un terrain d’entente avec les Marocains. Alors qu’il avait déclaré dernièrement qu’il ne retournerait plus au Maroc et que sa décision a été officiellement prise, les dirigeants du MAS, et selon nous sources, attendent aujourd’hui Aït Djoudi, pour diriger les entraînements de l’équipe première. Le moins que l’on puisse dire est que les Marocains sont prêts à aller loin dans cette affaire. Selon eux, Azzedine est toujours sous contrat et n’a pas le droit de le résilier sans préavis. Du coup, il ne pourra pas entraîner la JSK avant de régler à l’amiable cette situation.

Pour eux, il est en abandon de poste
Selon les Marocains, Azzedine Aït Djoudi est toujours sous contrat avec le MAS et il devrait impérativement reprendre son boulot aujourd’hui. Dans le cas contraire, il sera en abandon de poste. Pour gagner la bataille, les Marocains n’hésiteront pas à solliciter un huissier de justice avant de saisir la FIFA. Apparemment, la situation est plus compliquée qu’on le croyait. La seule solution pour être libre, c’est qu’Aït Djoudi rembourse une forte somme d’argent.

Aït Djoudi est décidé : pas de déplacement au Maroc
Au moment où les Marocains attendent toujours Aït Djoudi, le futur entraîneur de la JSK, qui a déjà pris la décision de prendre en main les Jaune et Vert, n’est pas prêt à faire machine arrière. Le fait que les dirigeants du MAS aient pris la décision de saisir la FIFA n’a nullement inquiété l’ex-sélectionneur de l’Equipe Olympique qui a pris la décision de rester en Algérie et de ne pas se présenter à la reprise des entraînements du MAS.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>


Reda Zaïm (secrétaire général du MAS) : «Si Aït Djoudi ne se présente pas ce mardi, on saisira la FIFA»
Dans le but de connaître la réaction des Marocains à propos de l’entraîneur Aït Djoudi, nous avons pris attache avec le secrétaire général du MAS, Reda Zaïm. Ce dernier, qui nous déjà fait savoir qu’Aït Djoudi est sommé de payer 90 000 euros pour obtenir sa libération, nous a fait savoir que les responsables du club attendent tous l’ex-sélectionneur de l’Equipe Olympique, aujourd’hui. Dans le cas où il ne se présenterait pas, ils saisiront directement la FIFA pour abandon de poste : «Pour être clair avec vous, nous attendons toujours la venue d’Azzedine Aït Djoudi. S’il ne se présente pas aujourd’hui au stade pour diriger les entraînements, nous saisirons directement la FIFA car il sera en abandon de poste.»

«Il n’a pas le droit de résilier son contrat sans nous prévenir»
Poursuivant ses déclarations, le secrétaire général du MAS a tenu à nous dire qu’Azzedine Aït Djoudi n’a pas le droit de résilier son contrat sans déposer un préavis de deux mois. Donc, il ne pourra pas quitter le MAS. «D’un jour à l’autre, Aït Djoudi, a décidé de quitter le MAS alors qu’il n’a pas le droit de résilier son bail. Il aurait dû nous en aviser deux mois avant» dira Zaïm pour conclure.

Le Buteur (25/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 25 Juin - 14:42

Réda Zaïm  (SG du MAS de Fès)
«Aït Djoudi n’aura pas de licence avec la JSK»


L’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi trouvera-t-il un accord avec les responsables du MAS de Fès ? Pas évident, si on se fie aux déclarations du secrétaire général du club marocain, Réda Zaïm, qui a réaffirmé hier à notre journal qu’Aït Djoudi n’entraînera pas la JSK. «Je vous l’ai dit et je vous le répète, Aït Djoudi est toujours l’entraîneur du MAS de Fès pour nous. Il est sous contrat pour une autre saison et il ne pourra jamais entraîner ni la JSK ni une autre équipe algérienne. Il n’aura pas de licence avec la JSK», menace Réda Zaïm.

«Il ne peut même pas signer de contrat à la JSK»
Plus d’une semaine après sa nomination au poste d’entraîneur de la JSK, Azzeddine Aït Djoudi n’a toujours pas signé de contrat. Il attend de trouver un accord avec la direction du MAS de Fès pour parapher son bail au profit des Canaris. Mais devant le refus des Marocains à lui accorder son bon de sortie, Aït Djoudi risque de se retrouver dans une situation délicate. «Vous savez, il ne pourra pas signer de contrat avec la JSK tant qu’il n’a pas réglé sa situation vis-à-vis de notre club. Il n’aura pas de licence», confie Zaïm

«Il doit rembourser 100 000 € pour qu’on lui donne sa libération»
En dépit de la décision de la direction du MAS de Fès de bloquer Aït Djoudi, le manager général Réda Zaïm affirme que si Aït Djoudi consent à rembourser 100 000 euros représentant une année de salaire, les dirigeants marocains lui remettront sans aucun problème sa libération. «Même si on tient à lui, on est prêt à le laisser entraîner la JSK pour peu qu’il rembourse 100 000 euros, l’équivalent de 12 mois de salaire. S’il ne veut pas, il n’entraînera ni la JSK ni une autre équipe», ajoutera le secrétaire général du MAS de Fès.

«Il est toujours l’entraîneur du MAS de Fès»
Le secrétaire général du MAS de Fès nous a confié aussi que l’entraîneur Aït Djoudi est attendu pour aujourd’hui ou demain à Casablanca. «Pour nous, il est toujours l’entraîneur du MAS de Fès. D’ailleurs, on n’a même pas cherché un entraîneur. S’il avait déposé un préavis de démission deux mois avant la fin du championnat, on lui aurait accordé son bon de sortie sans aucun problème. On part en Arabie Saoudite le 8 juillet et c’est lui qui devrait accompagner l’équipe. Maintenant s’il ne veut pas poursuivre son aventure avec nous, il devra rembourser 100 000 euros pour qu’on lui remette sa libération. S’il ne le fait pas, on le bloquera. D’après ce qu’il nous a dit, il devra revenir aujourd’hui ou demain à Casablanca», a conclu Réda Zaïm.

Compétition (25/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 26 Juin - 12:03

Le MAS plongé dans une crise financière sans précédent
Les Marocains ne lâchent pas Aït Djoudi



Tout le monde connait le problème qui oppose la direction du MAS de Fès à Azzedine Aït Djoudi, qui n’a toujours pas résilié son contrat. Ce dernier affirme que son choix a été fait et qu’il ne remettra plus jamais les pieds dans ce club, tandis que du côté marocain, on persiste à dire que le technicien algérien va bel et bien reprendre son poste. Mais loin de ce conflit entre les deux parties qui a fait couler beaucoup d’encre, il y a une autre raison qui expliquerait l’acharnement des dirigeants marocains. D’après le quotidien marocain Essabah, le MAS de Fès traverse une crise financière sans précédent depuis que Benani a pris les rênes du club. La goutte qui a fait déborder le vase est le verdict du TAS à l’encontre du club marocain qui doit verser la somme de 140 000 euros à son ex-entraîneur Lechantre après son limogeage, il y a trois ans. Le club a aussi du mal à maintenir les cadres de l’équipe. Cette crise risque de rendre la tâche d’Aït Djoudi plus compliquée, du fait que le club lui réclame 100 000 euros en échange de sa libération.

Le Buteur (26/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 26 Juin - 15:55

Aït Djoudi trouvera t-il un accord avec le MAS de Fès ?


L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi n’a toujours pas résilié son contrat avec le MAS de Fès. Les responsables marocains l’attendent pour aujourd’hui, mais lui n’a pas l’intention de retourner à Fès. Au contraire il compte saisir les instances concernées pour leur faire part du non respect des responsables de MAS de Fès de leurs engagements. Il était convenu qu’il le paye avant la reprise des entraînements, mais d’après ce qu’on a appris, les dirigeants marocains lui doivent toujours une partie d’argent. Eux exigent d’Aït Djoudi de rembourser 100 000 euros, alors que ce dernier pense qu’il est capable d’avoir son bon de sortie sans payer quoi que ce soit. Les supporters se demandent si Aït Djoudi trouvera un accord avec les responsables de MAS de Fès ?

Compétition (26/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 27 Juin - 12:29

Le MAS reprend les entraînements… sans Aït Djoudi ! 

Comme il a été annoncé, la formation marocaine du MAS de Fès vient de reprendre les entraînements sans son entraîneur, Azzedine Aït Djoudi. Pour l’instant, les dirigeants du club marocain comptent toujours poursuivre le technicien algérien, car ils le considèrent en poste. D’après la même source d’information, les dirigeants se sont réunis dans la soirée d’hier avec le président Benani pour trouver une solution à cette affaire, car le club ne peut plus rester sans entraîneur. D’après le porte-parole du club, Benani songe à nommer un nouvel entraîneur avant d’adresser une correspondance à la Fédération royale, signalant qu’Azzedine Aït Djoudi est en abandon de poste depuis le 24 juin dernier. C’est dire que l’affaire risque de connaître une autre tournure dans les prochaines heures, dans le cas où le coach ne trouverait pas un accord à l’amiable pour résilier son contrat. Affaire à suivre.

Le Buteur (27/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 28 Juin - 20:03

JSK : Raouraoua au secours de Aït Djoudi

Comme il fallait s’y attendre, l’affaire qui oppose le technicien Azzedine Aït Djoudi à la direction du MAS de Fès prend une nouvelle tournure. Pour cause, les responsables du club marocain sont quasi-certains qu’Aït Djoudi ne retournera plus chez eux. Et c’est maintenant qu’ils ont décidé d’entamer les procédures à l’encontre du nouvel entraîneur de la JSK. D’après nos sources, le secrétaire général du club devrait envoyer une correspondance dans les prochains jours à la plus haute instance du football, pour réclamer leurs droits. Pour rappel, le MAS réclame la somme de 100.000 euros à Aït Djoudi en échange de sa lettre de libération. Face à ce grand casse-tête, une source proche du technicien algérien nous a fait savoir que ce dernier aurait demandé l’aide du premier responsable du football algérien, en l’occurrence, Mohamed Raouraoua. Et c’est le président de la FAF qui devrait régler le cas Aït Djoudi, d’ici la mi-juillet. Aussi, on croit savoir que le président Moh Cherif Hannachi aurait sollicité à son tour Raouraoua pour résoudre cette affaire, car jusqu’à maintenant, les responsables kabyles ne sont toujours pas rassurés du moment que la résiliation n’a pas été officiellement signée.

La JSK ne peut toujours pas déposer son contrat
Il faudrait dire que ce qui préoccupe le plus les responsables kabyles, est de ne pas pouvoir déposer le dossier complet de Azzedine Aït Djoudi au niveau de la LNF. Le technicien ne peut pour l’instant signer aucun contrat, du moins pas avant d’avoir obtenu sa lettre de sortie. Même s’il a trouvé un accord avec Moh Cherif Hannachi sur l’ensemble des modalités, le nouvel entraîneur de la JSK doit toutefois officialiser sa venue administrativement.

Le MAS de Fès nommera prochainement un nouvel entraîneur
C’est désormais officiel, les responsables du club marocain se sont mis à la recherche du futur successeur de Aït Djoudi. C’est dans la journée d’avant-hier que le président Benani a décidé de fermer le dossier Aït Djoudi, jugeant que son équipe ne peut pas rester sans entraîneur, au moment où les joueurs ont repris les entraînements. Les dirigeants ont donc attendu jusqu’à la reprise pour prendre une décision finale à ce sujet. D’après la presse marocaine, le MAS engagera un technicien étranger dans les prochaines heures, probablement un Suisse.

Le voyage en Arabie Saoudite annulé
Parmi les conséquences de l’absence de Aït Djoudi à la séance de reprise, l’annulation du voyage pour l’Arabie Saoudite, où le MAS de Fès devait prendre part à un tournoi amical. Les responsables du club marocain ont jugé utile de décliner l’invitation, du moment que l’équipe est sans entraîneur. Désormais, ils se contenteront d’un premier stage à Fès avant de partir pour l’étranger.

Le Buteur (28/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 29 Juin - 14:19

JSK-Aït Djoudi-Reda Zaïm : «On va saisir la FIFA»

En attendant de saisir la Fédération marocaine de football et la FIFA, les responsables du MAS de Fès ont envoyé une missive à Azzedine Aït Djoudi dans laquelle ils lui ont demandé des explications concernant son absence prolongée.

Le manager général du club marocain, Reda Zaïm, a réaffirmé hier au cours de la discussion que nous avons eue avec lui qu’Aït Djoudi est toujours l’entraîneur du MAS de Fès. «Aït Djoudi n’a qu’à assumer ses responsabilités. Dans le contrat qu’il a signé, il est clairement stipulé qu’il devait déposer un préavis de démission deux mois avant la fin de la saison s’il ne veut pas poursuivre son aventure avec le MAS de Fès. Lui, il ne l’a pas fait. Il doit respecter ses engagements, mais s’il campe toujours sur sa position, il doit assumer les conséquences qui en découleront de sa décision de quitter l’équipe», a averti Reda Zaïm.

«On lui a envoyé une missive pour qu’il s’explique sur son absence»
Après avoir attendu vainement le retour d’Aït Djoudi, la direction du MAS de Fès lui a adressé une lettre dans laquelle elle lui a demandé de s’expliquer sur son absence prolongée. «Aït Djoudi devait revenir à Fès lundi dernier, mais il nous a posé un lapin. On l’a attendu pendant près d’une semaine avant de lui envoyer une lettre dans laquelle on lui a demandé des explications. On ne peut pas quitter aussi facilement un club avec lequel on est lié par contrat», a ajouté le responsable du MAS de Fès.

«C’est le MAS de Fès qui lui a fait un nom» 
Malgré l’insistance des responsables du MAS de Fès à garder Aït Djoudi, ils ne se privent pas de lui adresser une flèche en déclarant que c’est le MAS de Fès qui lui a fait un nom. «Aït Djoudi a entraîné l’équipe d’Agadir et Oujda, mais il n’a pas réalisé de bons résultats. C’est notre équipe qui lui a fait un nom et ce n’est pas lui qui a fait un nom pour le MAS de Fès. Si on tient à lui, c’est uniquement parce qu’il est lié au club pour une autre saison», soulignera Reda Zaïm.

«On n’a recruté aucun entraîneur»   
Le secrétaire général Reda Zaïm a confié que la direction du MAS de Fès ne tardera pas à saisir la Fédération royale marocaine de football dans l’affaire qui l’oppose à l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi. «Au risque de me répéter, Aït Djoudi est toujours notre entraîneur. On lui a adressé une missive dans laquelle on lui a demandé des explications. Notre prochaine démarche est de saisir la Fédération royale marocaine de football avant de porter l’affaire devant la FIFA. Il est sous contrat et il doit assumer ses responsabilités», menace-t-il avant de poursuivre : «Jusqu’au moment où je vous parle, on n’a recruté aucun entraîneur. On a été contraint d’annuler notre déplacement en Arabie Saoudite où il était prévu qu’on prenne part à un tournoi. Comme je vous l’ai déclaré à plusieurs reprises, Aït Djoudi doit rembourser une année de salaire, plus exactement 100 000 euros, s’il veut avoir son bon de sortie, sinon il ne pourra pas entraîner la JSK.»  

Compétition (29/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 30 Juin - 12:07

Aït Djoudi : «Mon objectif est redorer le blason du club et renouer avec les titres»

L’entraîneur en chef de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, a fait partie de toute cette pléiade d’anciens joueurs et dirigeants des quatre coins du pays, venus prendre part aux activités commémoratives du 15e anniversaire de l’assassinat du chanteur engagé, Matoub Lounès. A la fin du tournoi amical, Aït Djoudi a pris le micro pour s’adresser à la grande foule composée essentiellement de supporters de la JSK. D’emblée, il parle de son retour aux affaires techniques de la JSK et des objectifs qu’il compte concrétiser lui ainsi que toute son équipe technique : «Effectivement, je suis de retour à Tizi. Je suis l’entraîneur en chef de la JSK pour la nouvelle saison. Je ne vous cache pas toute la joie qui m’anime de retrouver un club qui nous est tous très cher. Je suis revenu avec un seul objectif, redorer le blason du club et renouer avec les titres. Nous ne devons plus accepter que le club joue les seconds rôles voire pour le maintien. C’est inadmissible ! Et tous autant que nous sommes à la barre technique mettrons la main dans la main pour relever le défi la saison prochaine.»

«J’ai laissé tomber beaucoup de privilèges au MAS de Fès, le devoir m’a interpellé»
A propos de son départ du club du MAS de Fès cet été, Aït Djoudi n’ira pas par trente-six chemin pour expliquer encore une fois son choix en déclarant : «Les gens peuvent polémiquer, ils diront ce qu’ils veulent, moi j’ai fait mon choix de revenir à la JSK par devoir. Tout le monde sait à quel point le MAS de Fès insiste pour que je reste. J’ai de bons rapports avec ses dirigeants. Aussi, j’ai laissé tomber des privilèges pour venir prendre la JSK. Le devoir m’interpelle et je ne pouvais pas refuser.»

«Le rôle des supporters est prépondérant envers l’équipe, les joueurs, les dirigeants et les membre du staff»
S’adressant à de nombreux supporters venus à la fois rendre hommage à Matoub et retrouver les anciens, Aït Djoudi dira d’une voix forte : «Certes, les joueurs ont un rôle important à jouer sur le terrain, on doit avoir une équipe capable de démontrer le réel visage de la JSK. Toutefois, le rôle des supporters est sans aucun doute prépondérant. Les Kabyles doivent répondre constamment nombreux au stade pour soutenir le club ainsi que le staff technique qui a besoin de leur soutien. Je les appelle à rester derrière nous pour nous faciliter la tâche et on leur promet de faire tout ce qui est de notre possible pour réussir dans cette mission.»

«Mes détracteurs doivent se rappeler qu’à mon retour en 2004 et 2007 les résultats étaient positifs»
Rappelant brièvement ses deux derniers passages à la JSK respectivement en 2004 puis trois ans plus tard en 2007 pour répondre ainsi à ses détracteurs qui continuent de critiquer son retour au club, Aït Djoudi rétorque : «Si je suis revenu cet été, c’est pour que la JSK en finisse avec la crise qu’elle traverse depuis trois ans sur le plans des résultats. Nous ne laisserons pas les choses en l’état actuel et tout le monde doit contribuer pour que la JSK retrouve son lustre d’antan. Je suis revenu en 2004 et nous avons terminé à la première place avec le concours de tout un chacun. Trois ans plus tard, j’ai pris la JSK dans une situation très difficile et nous avons terminé à la deuxième place. Je pense que mon bilan personnel parle de lui, et la même détermination qui m’a animé à l’époque m’anime cette année pour que la JSK retrouve sa tranquillité.»

«Matoub est le symbole de toute la Kabylie, il restera toujours vivant dans nos cœurs»
A l’occasion de la célébration du 15e anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès un événement Aït Djoudi dira : «Nous sommes très heureux de partager avec les organisateurs de ces activités commémoratives ces moments forts émouvants, nous sommes très émus et fiers en même temps. Matoub Lounès est le symbole de toute la Kabylie, il ne quittera jamais nos esprits et restera toujours vivant parmi nous.»

«La Slovaquie est un endroit intéressant pour une meilleure préparation»
Sollicité pour livrer son point de vue à propos du prochain stage qu’effectuera la JSK en Slovaquie, Aït Djoudi affirme : «Les responsables de Sakomas ont préparé un site qui offre toutes les commodités. Nous serons logés à l’hôtel Zara, un établissement où les joueurs trouveront tout ce qu’il faut pour travailler et récupérer. Les responsables de Sakomas ont même pris en compte le mois de carême en mobilisant des cuisiniers algériens.»

Il prendra les commandes à partir de demain
Après plusieurs semaines de vacances, c’est demain que les joueurs de la JSK seront appelés à reprendre le chemin des entraînements en prévision de la saison prochaine. En effet, les Jaune et Vert qui ont terminé l’exercice précédent à la septième place comptent désormais se donner à fond dès le premier jour pour bien recharger les batteries avant de peaufiner la préparation en Europe centrale, plus exactement en Slovaquie. La séance de reprise approche et les coéquipiers de Djamel Benlameri découvriront, pour la première fois, le nouveau staff technique composé d’Azzedine Aït Djoudi, Mourad Karouf, que tous les joueurs connaissent, ainsi que Omar Hamanad, le nouvel entraîneur des gardiens de but.

Il compte s’entretenir avec chaque joueur
C’est aujourd’hui que les joueurs de la JSK sont attendus au stade du 1er-Novembre pour rechausser leurs crampons, quatre semaines plus tard. D’après nos sources, le nouvel entraîneur, Azzedine Aït Djoudi, compte s’entretenir avec chaque joueur avant le coup d’envoi de la séance. Comme Maniche devait arriver hier soir, et dans le cas où il signerait son nouveau contrat, il sera lui aussi concerné par l’entraînement.

Instaurer la discipline dès le premier jour
La saison écoulée restera gravée à jamais dans les mémoires des supporters de la JSK. En effet, plusieurs cas d’indiscipline ont été enregistrés lors de la phase retour. Après le cas Belakhdar qui a refusé d’accepter le banc des remplaçants, c’était le tour des défenseurs Khellili et Mekaoui de s’accrocher verbalement puis physiquement. Il faut dire aussi que Mekaoui a brillé par son geste inexplicable, celui de jeter le dossard lors du match ESS-JSK. Pour éviter les mêmes scénarios, l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, ne manquera certainement pas l’occasion de mettre les points sur les i pour essayer de gagner le respect de chaque élément.
--------------------

Les dirigeants du MAS disent qu’il a éteint son téléphone depuis mercredi
Aït Djoudi considéré en abandon de poste

Il ne passe pas un jour sans que les dirigeants du MAS de Fès n’interviennent pour faire le forcing sur le technicien algérien Azzedine Aït Djoudi pour revenir à la tête du club. Même si ce dernier a affiché son souhait de rentrer à Tizi, la pression demeure entière de la part des responsables du MAS. Pas plus tard qu’hier, nos confrères d’El Mountakhab ont rapporté que les dirigeants marocains considèrent que Aït Djoudi est en abandon de poste, du moment qu’il ne s’est pas présenté à la séance de reprise. Il est même accusé d’avoir éteint son portable histoire de ne plus répondre aux appels de Benani et ses collaborateurs. A l’heure actuelle, et tant qu’il n’a pas résilié officiellement son contrat, les dirigeants du MAS considèrent Aït Djoudi en abandon de poste.

Le Buteur (30/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 30 Juin - 12:20

JSK : Aït Djoudi a-t-il eu des garanties de Raouraoua ?

A la veille de la reprise des entraînements, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi n’a toujours pas trouvé d’accord avec les responsables du MAS de Fès.

En dépit de sa décision de ne plus retourner à Fès, ses dirigeants exigent de lui d’honorer son contrat jusqu’au bout ou, à la limite, rembourser 100 000 euros représentant une année de salaire. Le dialogue entre les deux parties a été interrompu ces derniers jours. Le journal marocain Al Mountakhab a rapporté d’ailleurs, dans son édition d’hier, que l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi ne répond plus aux appels des responsables du MAS de Fès. «Aït Djoudi ne s’est pas présenté au Maroc mercredi dernier comme convenu. Il ne répond pas aux appels téléphoniques des dirigeants du MAS de Fès, ce qui prouve qu’il a décidé de ne plus revenir. Il est recruté par la JSK et il veut résilier son contrat le liant au MAS de Fès», peut-on lire sur le site du journal marocain.

Impossible pour lui d’entraîner la JSK sans trouver d’accord avec le MAS de Fès, Aït Djoudi est condamné à s’entendre avec ses dirigeants. Il n’a pas signé encore de contrat et même s’il le fait, il ne pourra pas le déposer au niveau de la Ligue nationale de football avant de résilier au préalable son contrat avec le MAS de Fès.

Aït Djoudi a encore du temps devant lui pour négocier avec les responsables marocains, mais il devra parvenir à un accord avec eux s’il ne veut pas se retrouver dans une situation embarrassante. Le journal Al Mountakhab rapporte que l’entraîneur de la JSK a reçu des garanties de la part du président de la FAF, Mohamed Raouraoua qui lui aurait promis de régler son problème.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Cela s’est passé lors du tournoi Matoub Lounès
Les supporters soutiennent Aït Djoudi

Vendredi dernier, la grande famille de la JSK était au rendez-vous avec le tournoi Matoub Lounès. Aït Djoudi, le revenant entraîneur des Jaune et Vert, a participé à ce tournoi, en prenant part aux côtés des Medane, Menad, Iboud, Megharia, Meghrici, Larbes, Abdeslam et les autres à la seconde rencontre de cette partie. A l’issue de ce tournoi, les supporters présents au stade Oukil Ramdane n’ont pas hésité à soutenir Aït Djoudi en lui souhaitant bonne chance dans sa nouvelle mission. «On compte vraiment sur toi, incha Allah tu réussiras à relever le défi, nous, on est avec toi», lançaient les fans des Jaune et Vert en direction d’Aït Djoudi à partir de la tribune. Ces déclarations ont poussé l’animateur de ce tournoi de demander à tous les présents de soutenir Aït Djoudi et de rester derrière lui durant toute la saison. D’ailleurs, après ce message de l’animateur du tournoi, tous les présents n’ont pas hésité à scander le nom d’Aït Djoudi. Un geste qui a fait énormément plaisir à l’ex- sélectionneur olympique, lui qui a souffert ces derniers jours d’une forte pression exercée sur lui par les responsables du club marocain du MAS de Fès. Aït Djoudi trouvera une grande source de motivation de ce soutien des supporters de la JSK. Finalement, Aït Djoudi n’a pas regretté d’avoir participé à ce tournoi, il a vérifié que sa cote est restée intacte chez les fans des Canaris, malgré tout ce qui a été dit à son encontre ces derniers temps et beaucoup plus après sn retour à la JSK.

Ils demandent à Moussouni de rechausser les crampons
Malgré la présence vendredi dernier des stars du Jumbo-jet, Fouzi Moussouni a volé la vedette à toutes ces stars. Les supporters kabyles n’ont pas oublié tout ce que Fouzi a fait pour la JSK. Il était fortement applaudi à son apparition sur le terrain, durant le match et à la fin de la partie. D’ailleurs, vu sa forme physique et les gestes techniques qu’il a réalisées durant le match, les supporters ont lui demandé de rechausser les crampons et de venir donner un coup de main à la JSK. Des déclarations qui ont fait plaisir à Moussouni qui répondra par cette phrase : «Désormais, la place est aux jeunes maintenant, moi, j’ai fait ce qu’il fallait faire.»

Aït Djoudi : «Je suis revenu pour la JSK, pas pour autre chose»
Le revenant coach des Canaris était très ému à la fin de la rencontre de vendredi dernier. D’ailleurs, il a pris la parole pour s’exprimer. «Je vous remercie tous pour votre soutien», a déclaré d’emblée Aït Djoudi. Avant d’ajouter : «Avec votre aide, en travaillant la main dans la main, on arrivera à relever le défi. Moi, je suis revenu pour la JSK, pas pour autre chose. Je n’ai rien à prouver et je n’ai rien à faire mis à part les intérêts de la JSK qui m’ont poussé à revenir.»

«Si demain la JSK a besoin de moi comme chauffeur ou cuisinier, je répondrai présent»
«Comme je vous l’ai déjà dit, c’est l’amour du club qui m’a fait revenir à la JSK. Moi, je ne peux jamais tourner le dos au club et c’est d’ici demain la JSK me fait appel comme cuisinier ou chauffeur, je ne dirai pas non.»    

Moussouni : «Supporters, il faut aider la JSK»
De son côté, Moussouni qui a pris la parole n’a pas hésité à demander aux supporters de rester derrière leur équipe et d’aider la JSK. «Moi, j’ai joué à la JSK et j’ai défendu ses couleurs à fond, je ne regretterai jamais d’avoir porté les couleurs de ce prestigieux club. Aujourd’hui, vous, les supporters, vous êtes appelés à aider l’équipe afin qu’elle puisse retrouver son lustre d’antan.»

Compétition (30/06/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 2 Juil - 11:31

Le MAS de Fès désigne Tarik Sektioui comme nouvel entraîneur

C’est désormais officiel, l’affaire Aït Djoudi-MAS de Fès qui a défrayé la chronique depuis que l’entraîneur kabyle a annoncé son retour à la JSK est un dossier définitivement clos. En effet, le club marocain qui au départ n’a pas voulu libérer Aït Djoudi sans contrepartie a fini par installer le jeune technicien Tarik Sektioui, ancien joueur du MAS, qui avait évolué également dans plusieurs clubs d’Europe et des pays des Emirats arabes unis, comme successeur d’Aït Djoudi. Cette information a été confirmée hier par le premier responsable du club Massawis, Merouane Bennani, à la presse marocaine. En effet, le président du MAS de Fès a révélé qu’après que l’entraîneur Aït Djoudi s’est désisté de pas moins vingt millions de centimes, la direction du MAS a accepté son départ et s’est remise directement à la recherche d’un nouvel entraîneur qui commencera son travail dans les prochaines heures.

Aït Djoudi signera son contrat à la JSK avant le départ en Slovaquie
Par ailleurs et concernant son contrat avec la JSK, l’ex-sélectionneur des Olympiques,  Aït Djoudi, devra le parapher juste avant le départ en Slovaquie où les Canaris effectueront leur premier stage estival. On a appris d’une source de la direction que le nouveau staff technique aura comme principal objectif de jouer le titre la saison prochaine et permettre à la JSK de retrouver la compétition continentale.

Aït Djoudi : «C’est toujours un plaisir de retrouver le stade du 1er-Novembre»
A l’issue de la séance d’entraînement, nous nous sommes approchés du premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, qui retrouve le stade du 1er-Novembre. Pour lui, c’est toujours un plaisir de travailler à la JSK : «C’est toujours un plaisir de retrouver le stade du 1er-Novembre. Nous allons essayer d’être solidaires pour réussir une bonne saison. Aujourd’hui, nous avons programmé une séance légère. Les choses sérieuses commencent demain.»

«Je ne peux pas donner un avis sur les joueurs dès la première séance»
Concernant les nouvelles recrues, Aït Djoudi ajoutera : «Je ne peux pas donner un avis sur les nouveaux joueurs. Nous avons programmé une légère séance qui nous a permis de connaître tout le monde. Seulement, je tiens à vous dire que j’ai mon idée sur chacun d’eux.»

«Le départ en Slovaquie est prévu entre les 15 et 18 juillet»
Concernant le stage de préparation qui aura lieu en Slovaquie, Aït Djoudi ajoutera : «On doit d’abord travailler dur ici à Tizi Ouzou, avant de s’envoler à destination de la Slovaquie. Pour le moment, on doit tout régler pour les visas. Le départ devrait avoir lieu entre les 15 et 18 juillet prochain.»

«Je savais que l’affaire allait être réglée à l’amiable»
Avant de conclure, Aït Djoudi, qui a réussi à résilier son contrat avec le Mas de Fès, dira : «J’ai toujours été confiant concernant mon avenir.  Je leur souhaite bon courage pour la nouvelle saison. Je garde de bonnes relations avec les responsables marocains. Je souhaite bon courage au nouvel entraîneur.»

Le Buteur (02/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 2 Juil - 15:07

Aït Djoudi : «Je déplore l’absence de ces joueurs»

L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi n’a pas du tout apprécié l’absence de la plupart des cadres lors de la première séance de la reprise. Il ne veut pas entrer en conflit avec ses cadres dès les premiers jours de la prise de ses fonctions, mais il a tout de même tenu à déplorer leur absence. «Ce que je déplore aujourd’hui, c’est l’absence de plusieurs joueurs. J’espère qu’à partir de ce mardi, les choses vont changer. Je veux que tous les joueurs reprennent aujourd’hui», avertit le nouvel entraîneur des Canaris.

«On doit travailler, car on n’a pas de temps à perdre»    
Il est clair que ceux qui ne reprennent pas aujourd’hui les entraînements seront sans nul doute sanctionnés par Aït Djoudi. Il ne le dit pas clairement, mais il laisse entendre qu’il ne fermera pas les yeux sur les absences injustifiées. «J’aurais aimé que tout le groupe soit au grand complet aujourd’hui. On n’a pas de temps à perdre. On a fixé la reprise pour le 1er juillet et on doit travailler pour réussir notre préparation», a-t-il ajouté.

«J’ai une idée sur les nouvelles recrues, mais je ne les jugerai pas maintenant»
Interrogé sur les nouvelles recrues entre autres Chibane, Ebossé, Ouasfane et Yesli, Azzedine Aït Djoudi n’a pas voulu y apporter le moindre jugement, pour le moment. «J’ai une idée sur les recrues, mais je ne pourrai pas les juger maintenant. Je crois que les choses vont être plus claires dans trois à quatre jours.»

«Je connais bien la maison JSK»
Sur son retour, Aït Djoudi affirme qu’il est là pour donner le meilleur de lui-même pour que la JSK retrouve son lustre d’antan. «Ce n’est qu’un retour à la maison que je connais bien. On doit travailler main dans la main pour que l’équipe renoue avec les titres.»

«Le stage en Slovaquie dépend de l’obtention des visas»
Même si l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi souhaite que son équipe se rende le 15 de ce mois en Slovaquie pour peaufiner sa préparation d’intersaison. Il précise néanmoins que le début du stage est tributaire des visas. «Je ne sais pas quand on se rendra en Slovaquie. On doit obtenir des visas pour les joueurs avant de fixer la date du départ», a-t-il conclu.

Compétition (02/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 2 Juil - 15:18

JSK-Aït Djoudi : Le MAS de Fés le libère

Finalement, le président du MAS de Fès, Merouane Bennani, a consenti à accorder à l’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi son bon de sortie.

N’arrêtant pas de le menacer de le bloquer dans le cas où il ne rembourserait pas 100 000 euros, représentant une année de salaire, le président du MAS de Fès a confié au journal marocain Al-Mountakhab, qu’il a trouvé un accord avec Azzeddine Aït Djoudi. Il a même précisé que ce dernier a renoncé à 20 millions de centimes (dirhams), l’équivalent de 20 000 euros ou 200 millions de centimes dans notre monnaie pour avoir sa libération. Les menaces des responsables du MAS de Fès de le bloquer n’étaient destinées qu’à la consommation interne, puisqu’ils ont accepté de le laisser partir pour peu qu’il renonce à 20 millions de centimes qu’ils lui doivent. Pourtant, cette affaire a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Le secrétaire général du MAS de Fès, Réda Zaïm, ne cessait d’affirmer dans la presse de son pays et à la presse algérienne que si Aït Djoudi ne remboursait pas 100 000 euros, il n’aura jamais de licence avec la JSK. Il est allé même jusqu’à dire que la direction du MAS de Fès saisira la Fédération royale marocaine de football et la FIFA, si la situation l’exige. Mais moins d’une semaine plus tard, son président Bennani annonce au journal marocain, qu’il est parvenu à un accord avec Aït Djoudi.

Tarik Sektioui pour le remplacer au MAS de Fès    
L’affaire d’Aït Djoudi avec le MAS de Fès a connu un dénouement heureux. Les responsables du club marocain ont recouru à la menace de le bloquer juste pour tenter de lui soutirer le maximum d’argent, mais Aït Djoudi n’a pas cédé à leur chantage. Il a certes renoncé à 20 000 euros pour avoir son bon de sortie, mais le secrétaire général Réda Zaïm réclamait au départ 100 000 euros. Convaincu qu’il finira par avoir gain de cause, Aït Djoudi n’a jamais voulu commenter les déclarations  des responsables du MAS de Fès. Ces derniers ont fait appel à Tarik Sektioui pour combler le départ d’Aït Djoudi. «On a conclu avec Tarik Sektioui pour remplacer Aït Djoudi. Ce dernier a décidé de quitter le MAS de Fès. On a trouvé un accord avec lui après avoir accepté de renoncer à 20 millions de centimes que le club lui devait», a déclaré Bennani au journal Al-Mountakhab.

Aït Djoudi : «Je m’attendais à cette issue»     
Depuis son retour de Fès, Azzeddine Aït Djoudi, que nous avons sollicité à plusieurs reprises pour avoir sa réaction concernant les déclarations de ses désormais anciens dirigeants, dans lesquelles ils menaçaient de le bloquer dans le cas où il ne rembourserait pas 100 000 euros, a toujours refusé de polémiquer avec eux. Il se contentait à chaque fois de répéter qu’il est l’entraîneur de la JSK et qu’il n’a rien à dire sur le MAS de Fès. Joint hier au téléphone pour lui demander ses premières impressions après l’annonce faite par le président Merouane Bennani au journal Al- Mountakhab, dans laquelle il a révélé qu’il a trouvé un accord avec Aït Djoudi, ce dernier nous dira : «Je m’attendais à cette issue. Je savais ce que je faisais et c’est pour cela que j’avais donné mon accord à Hannachi dès mon retour du Maroc.»

«Je n’ai jamais été inquiet»   
Malgré les menaces persistantes de ses désormais anciens dirigeants, notamment du secrétaire général Réda Zaïm de ne pas lui accorder son bon de sortie, l’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi a avoué qu’il n’a jamais eu peur d’être bloqué. «Je n’ai jamais été inquiet. Il n’y a jamais eu d’affaire Aït Djoudi. Je vous l’ai toujours dit. Ma décision d’entraîner la JSK est irrévocable, le reste n’a  pas d’importance pour moi», ajoutera Aït Djoudi.

Compétition (02/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 2 Juil - 16:25


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 3 Juil - 12:38

JSK : Aït Djoudi veut bannir certaines mentalités et exige plus de rigueur

Fini les vacances ! Les Canaris ont repris le chemin de l’entraînement lundi dernier à 18 h au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. La première séance qu’a dirigée le nouveau staff technique composé d’Aït Djoudi, entraîneur en chef, des deux adjoints, Karouf et Gassi, et de l’entraîneur des gardiens, Omar Hamened, a été caractérisée par l’absence de plusieurs éléments, notamment les anciens joueurs. Ce qui n’a pas été du goût du premier responsable à la barre technique qui a souhaité disposer de tout son groupe pour faire les présentations de manière officielle à l’occasion de la reprise et aussi communiquer à tout le monde le programme de ces deux semaines d’avant le déplacement en Slovaquie. En tout cas, même si pour cette première séance, l’on ne s’attend pas à des mesures dès lors que la plupart d’entre les éléments absents ont informé la direction, néanmoins le premier responsable technique ne devrait pas tarder à annoncer de nouvelles directives à l’adresse de tous. En termes plus clairs, Aït Djoudi songe sérieusement à changer les mentalités, à mettre un terme à certaines mauvaises habitudes et exigera la rigueur.

Il ne tolérera aucune absence injustifiée
L’entraîneur en chef de la JSK avec qui nous nous sommes entretenus lundi soir à la fin de la première séance d’entraînement a été, et c’est le moins que l’on puisse dire, très clair dans ses premières impressions. Aït Djoudi a souhaité démarrer sa nouvelle mission avec un groupe complet, histoire de prendre de l’avance d’ici au coup d’envoi du stage estival de Slovaquie. Aït Djoudi estime que cette période de l’été est très importante dans la mesure où c’est elle qui permettra, en cas de réussite, à la JSK de bien démarrer sa nouvelle saison. Aït Djoudi a annoncé qu’il ne tolérerait plus aucune absence injustifiées.

Mettre fin aux divisions qui ont gangrené le groupe l’exercice écoulé
L’effectif de la JSK de la saison dernière a traversé de nombreuses perturbations. Après une préparation estivale qui s’est déroulée en deux phases, Tunisie et Maroc, et que les Jaune et Vert ont effectuée dans une ambiance parfaite, au cours de la saison, le groupe a connu des divisions internes, ce qui a négativement influé sur les résultats. Des divisions qui  ont gangrené le groupe et qui se sont répercutées sur les résultats de l’équipe. Certains joueurs ne ratent pas l’occasion de dénoncer le  favoritisme, notamment lorsque des joueurs réguliers aux entraînements se retrouvent sur le banc le jour du match, et que ceux qui se distinguent par des fréquentes absences jouent d’entrée. Cette situation ne pourrait perdurer et Aït Djoudi a déjà pris connaissance de cet état de fait et compte, avec la contribution de tous ses adjoints, mettre définitivement un terme aux mauvaises habitudes et par là même aux divisions qui ont longtemps déstabilisé le groupe kabyle.

La direction réunira prochainement les joueurs pour mettre les points sur les i
Pour sa part, la direction ne compte pas rester les bras croisés afin d’assurer une bonne saison et mettre les joueurs tous autant qu’ils sont sur un pied d’égalité. Ce faisant, un dirigeant nous a appris que la direction compte réunir très prochainement, peut-être même avant le départ en Slovaquie, les joueurs afin de mettre les points sur les i. Le nouveau règlement intérieur sera communiqué aux joueurs. Pour ce qui est des déplacement quotidiens des joueurs qui résident à Alger, ce détail sera également étudié et l’on croit savoir qu’Aït Djoudi refuse catégoriquement cette idée. Pour lui, la direction met les joueurs dans toutes les conditions possibles pour leur bien-être à Tizi. Les Canaris seront donc tenus informés de tous les détails avant même de démarrer les choses sérieuses et tout contrevenant risque des sanctions.

Aucun blessé ne sera autorisé à rester chez lui sans l’aval du Dr Djadjoua
Aussi, un autre détail auquel les responsables kabyles vont accorder une attention particulière concerne les joueurs qui contractent des blessures en cours de  saison. La direction compte instaurer également de nouvelles mesures. En effet, nous avons appris d’un dirigeant qu’aucun joueur blessé ne sera autorisé à rester chez lui sans l’aval du Dr Djadjoua, qui est officiellement installé par la direction en tant que responsable du staff médical et le seul habilité à prendre des décisions concernant le volet médical et personnes d’autre que lui.

Bencherifa s’est présenté sur des béquilles, un exemple à suivre
Le latéral gauche de la JSK, Chemseddine Bencherifa, a été comme nous l’avions annoncé, victime d’un accident domestique. Il a contracté une légère fracture à l’orteil qui l’éloignera des terrains pendant plusieurs semaines. Un coup dur pour ce jeune élément qui aurait souhaité démarrer la saison estivale avec le   groupe. Le latéral kabyle s’est montré professionnel en se présentant, à la première séance de reprise des entraînements, sur des béquilles. L’entraîneur Aït Djoudi a apprécié le comportement du joueur à qui il a souhaité un prompt rétablissement.

Le Buteur (03/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 3 Juil - 15:13

JSK-Aït Djoudi : «Je mettrai un terme aux mauvaises habitudes»

Irrité par l’absence de la plupart des anciens joueurs à la première séance de la reprise des entraînements, l’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi menace de sévir contre les absentéistes et les retardataires. Revenu à la JSK pour tenter de redonner au club kabyle son lustre d’antan, Aït Djoudi est déterminé à mettre un terme aux mauvaises habitudes.

Il n’a pas résilié son contrat avec le MAS de Fès juste pour faire son come-back. Il est rentré au pays pour aider la JSK à renouer avec les titres d’abord sur le plan national puis sur le plan continental. Mais pour y parvenir, il sait qu’il doit changer certaines mentalités, d’autant que les écarts disciplinaires sont devenus légion ces dernières années à la JSK. Ne s’attendant nullement à ce que les anciens excepté Belakhdar et Sedkaoui sèchent la séance de la reprise, le revenant Aït Djoudi rumine sa colère. «Je déplore l’absence de la plupart des joueurs. J’aurais aimé que tout le groupe soit présent. C’est tout à fait normal que je sois en colère lorsque plusieurs joueurs se distinguent par leur absence à la séance de la reprise», regrette l’entraîneur de la JSK.

«C’est fini les allers et retours entre Tizi et Alger»
Attendu comme l’entraîneur providentiel, Aït Djoudi sait mieux que quiconque que sans le travail et les sacrifices payent, il ne pourra pas réussir dans sa mission. Il connaît la maison JSK comme sa poche, mais il semble que les choses ont nettement changé par rapport à son deuxième passage. Ainsi pour remédier aux mauvaises habitudes, il compte expliquer à ses joueurs sa politique avant la fin de la semaine. En plus des sanctions sévères à l’encontre des absentéistes et des retardataires, il n’autorisera plus les allers et retours quotidiens entre  Tizi Ouzou et Alger. Connu pour être un entraîneur qui communique beaucoup avec les joueurs, le désormais ancien coach du MAS de Fès ne tolérera néanmoins plus aucun écart disciplinaire ni retard aux entraînements et moins les absences injustifiées. Evidemment, il n’entrera pas en conflit avec les joueurs comme ce fut le cas pour Sandjak, mais Aït Djoudi n’hésitera pas à sanctionner le moindre écart disciplinaire. Il tiendra sans nul doute une réunion avec ses joueurs le plus vite possible pour leur dire qu’avec lui, la discipline n’est pas un vain mot. La JSK ne dispose pas de stars, mais le nouvel entraîneur sait qu’avec le travail et le sérieux, son équipe est capable de rivaliser avec l’ESS, le MCA, l’USMA et le CSC.

Compétition (03/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 4 Juil - 19:09

Aït Djoudi : «Je trancherai la question de Belater et des Espoirs incessamment»

Après 3 séances d’entraînement, le nouvel entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, nous a livré ses premières impressions sur le groupe. Le coach nous a parlé, dans un premier temps, de l’émigré Belater qui est en période d’essai. Aït Djoudi nous dira à son sujet : «A l’heure actuelle, il est impossible de trancher le cas de Belater. Je dois encore le voir à l’œuvre, avant de prendre une décision définitive le concernant. Il sera mis à l’essai au même titre que les Espoirs. Mais je pense que tout sera plus clair dans les prochains jours.»

«Il me faut plus d’une semaine pour me faire une idée sur le niveau des joueurs»
Pour ce qui est de l’ensemble des joueurs, le coach estime qu’il lui faudra plus d’une semaine pour en savoir davantage sur le niveau de chacun d’eux. «Il me faudra plus d’une semaine pour me faire une idée sur le niveau des joueurs. Je pense que d’ici à dimanche ou lundi prochain, je verrai plus clair. Mais pour le moment, je me contente d’observer.»

«On dressera la liste finale au début de la semaine»
Il va donc falloir attendre quelques jours, avant d’avoir la liste définitive des joueurs qui feront partie du voyage en Slovaquie. Aït Djoudi nous dira : «On aura la liste finale en début de semaine. Mais je pense qu’il y aura très peu de changements, du moment que l’ensemble de l’effectif est déjà connu. On va ajouter seulement les 5 ou 6 joueurs Espoirs prévus, avant de boucler la liste. On attendra par la suite les visas, en prévision de notre départ pour la Slovaquie. Une fois les visas en poche, on pourra fixer la date du départ.»

«Boudjenane sera le préparateur physique»
L’entraîneur en chef, Aït Djoudi, nous a fait savoir qu’il tient d’ores et déjà le nom du nouveau préparateur physique. Il nous dira : «En principe, Boudjenane sera le nouveau préparateur physique. J’ai discuté récemment avec lui. Il se trouve pour le moment en Espagne, mais il sera à Alger dans peu de temps. Une fois sur place, on réglera certains points, avant qu’il entame son travail.»

Le Buteur (04/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 7 Juil - 11:30

Aït Djoudi : «Pour le garder, Maniche doit nous convaincre !»

Quelques heures avant la reprise, nous nous sommes entretenus avec l’entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi. Ce dernier, qui supervise les joueurs à chaque séance d’entraînement, nous a fait savoir que le Capverdien Maniche n’avait pas encore montré grand-chose et que pour espérer être retenu, il se devait de convaincre les responsables : «Pour être sincère, on n’a pas encore pris une décision finale concernant Maniche. Pour le garder, il doit d’abord nous convaincre. On a besoin d’un très bon meneur de jeu capable d’apporter un plus à l’équipe.»

«On a préféré libérer Ouasfane pour donner une chance à nos jeunes»
C’est fait ! Après une semaine passée à la JSK, le contrat du défenseur Saïd Ouasfane a été résilié. D’après l’entraîneur de la JSK, la direction kabyle a préféré ne pas garder le défenseur pour donner une chance aux jeunes défenseurs du club de jouer en équipe première : «On a préféré libérer Ouasfane pour donner une chance à nos jeunes. Je tiens à dire que Hikam est bon. Il doit seulement se donner à fond pour réussir.»

«Ebossé est un bon joueur»
L’un des joueurs qui a déjà convaincu l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi est l’attaquant camerounais, Albert Ebossé. D’après l’ex-sélectionneur de l’équipe olympique, cet attaquant est un bon joueur aux qualités indéniables : «Concernant Ebossé, je pense qu’il est bon. Il donne impression d’être un bon attaquant. J’espère qu’il sera à la hauteur.»

«Je ne tolérerai plus aucune absence»
Malgré le fait qu’ils aient bénéficié de plus de quatre semaines de vacances, certains joueurs de la JSK ont trouvé le moyen de rater quatre séances d’entraînement. Ce qui n’a pas été du goût de l’entraîneur Aït Djoudi. Ce dernier nous a fait savoir qu’il ne tolérerai plus aucun retard ni absence : «Je vais me réunir avec les joueurs et les prévenir. Je ne tolérerai plus aucune absence. On doit se remettre au travail et se donner à fond.»

«On aura besoin d’un autre attaquant»
Avant de conclure, Aït Djoudi nous a révélé que la direction était en train d’étudier plusieurs CV, dans le but de recruter un bon meneur de jeu ou un attaquant de pointe : «Nous sommes en train d’étudier des CV de plusieurs joueurs africains. Nous avons besoin d’un bon meneur de jeu ou d’un autre attaquant de pointe.»

Le Buteur (07/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 9 Juil - 10:15

Aït Djoudi : «Je remettrai la liste définitive aujourd’hui»

Après plusieurs semaines de repos, les joueurs de la JSK ont été appelés à reprendre le chemin de l’entraînement, le 1er juillet dernier. A chaque entraînement, le nouvel entraîneur, Azzedine Aït Djoudi, supervise chaque élément dans le but de dégager la liste définitive des joueurs seniors. Le moins que l’on puisse dire est que l’ex-sélectionneur de l’Equipe nationale olympique n’a toujours pas pris une décision finale. La preuve, il a programmé hier soir un match de trois fois trente minutes, dans le but de juger chaque élément. Interrogé par nos soins hier matin, Aït Djoudi nous a fait savoir que la liste définitive sera connue aujourd’hui : «Pour le moment, je n’ai pas encore tranché quant aux joueurs qui feront partie de l’équipe senior la saison prochaine. D’ailleurs, je vais programmer un match de trois fois trente minutes ce soir, pour pouvoir juger les qualités de chaque élément. Ce que je peux vous dire, c’est que la liste définitive sera remise aujourd’hui.»

«L’avenir de Mokdad ? On va s’entretenir d’abord avec son manager»
Ces derniers temps, on ne parle que du départ du meneur de jeu, Abdelmalek Mokdad. L’ex-joueur du Mouloudia d’Alger, qui a raté les quatre premières séances d’entraînement, est annoncé partant. D’ailleurs, l’Entente de Sétif a même proposé un échange Mokdad-Ogbi, à la direction de la JSK. Lorsque nous avons interrogé l’entraîneur kabyle sur l’avenir du joueur, il s’est contenté de nous dire : «Pour le moment, Mokdad s’entraîne le plus normalement du monde avec le groupe. On doit s’entretenir avec son manager pour voir plus clair.»

«Je connais pratiquement les qualités de chaque élément»
Dans le but d’avoir une idée précise sur les qualités de chaque élément, Azzedine Aït Djoudi a jugé utile de programmer quelques matchs d’application de trois fois trente minutes. Une aubaine pour lui de trancher quant aux joueurs qui seront retenus en équipe senior. Du moins, c’est ce qu’il nous a déclaré hier : «Si j’ai décidé de programmer quelques matchs d’application, c’est pour superviser tous les joueurs. Pratiquement, j’ai une bonne idée sur chacun d’eux, mis à part le Capverdien, Maniche. S’il souhaite qu’on le garde, il n’aura qu’à nous convaincre.»
-------------------------

Hannachi et Aït Djoudi se sont réunis hier soir
A la fin de la séance d’entraînement d’hier, le président Hannachi s’est réuni avec l’entraîneur Aït Djoudi, dans le but de trancher la question de la liste des joueurs qui seront retenus. D’après nos sources, la liste sera transmise aujourd’hui, à la société Sakomas, pour entreprendre les démarches qui concernent les visas d’entrée en Slovaquie.

Le Buteur (09/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 11 Juil - 14:45

JSK : Pression sur Aït Djoudi

L’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi est soumis à une terrible pression depuis la soirée de lundi dernier. Annonçant au début de semaine qu’il arrêtera son effectif à l’issue du match d’application programmé entre les joueurs, le coach est harcelé depuis par certains parents de jeunes espoirs voulant à tout prix imposer leurs enfants en équipe senior.

Il ne se passe pas un jour depuis le match d’application sans que l’entraîneur Aït Djoudi reçoive la visite d’un parent. Il fallait voir comment ils se sont précipités vers lui à la fin de la séance de lundi dernier pour tenter de l’influencer dans ses choix. Quelques- uns d’entre eux l’ont suivi même jusqu’au restaurant du club pour exiger de lui de faire monter leurs enfants en senior. Aït Djoudi a fait de son mieux pour tenter de les raisonner, en vain. Certains d’entre eux n’ont rien voulu savoir. C’est pour cela que le coach kabyle refuse de communiquer la liste des jeunes concernés par le stage en Slovaquie. La saison dernière, plusieurs jeunes ont été promus en équipe senior, mais ils n’avaient pas eu leur chance. Ils avaient fait la préparation d’intersaison avec l’équipe senior avant d’être appelés à retourner chez les espoirs. Reste maintenant à savoir si Aït Djoudi leur donnera leur chance cette saison ou bien il continuera à les ignorer comme l’ont fait ses prédécesseurs. Les noms des jeunes espoirs retenus pour le stage de Slovaquie ont été différemment interprétés par les supporters. Certains pensent que certains jeunes promus en senior n’ont pas leur place, alors que d’autres rétorquent que le coach de la JSK a fait appel aux meilleurs.

Séduit par Hikam, Aït Djoudi ne recrutera pas un autre central
Souhaitant au départ recruter deux défenseurs centraux afin de combler les départs de Belkalem et Maïza, l’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi se contentera finalement que de Merbah. Malgré le fait que ce dernier n’a pas assez d’expérience vu qu’il n’a pas joué beaucoup de matches la saison dernière, le coach de la JSK a décidé d’abandonner la piste de Lakhdari. La priorité d’Aït Djoudi était d’enrôler Bachiri ou Lakhdari, mais comme ces deux éléments sont sous contrat avec leurs clubs respectifs, il s’est rabattu sur Merbah. L’urgence pour lui était de recruter coûte que coûte un défenseur central après le renvoi d’Anthony Ouasfane pour insuffisance technique. Mais vu que Merbah n’est pas compétitif et qu’il n’a pas d’expérience, l’entraîneur de la JSK a songé à recruter un autre défenseur central avant de changer d’avis. Il semble que la belle forme qu’affiche le jeune Hikam est pour beaucoup dans la décision d’Aït Djoudi de ne pas recruter un autre défenseur central. Ce jeune défenseur a juste besoin d’être mis dans le bain pour gagner sa place au sein des Canaris. Hikam a toutes les chances pour faire parler de lui la saison prochaine. Le fait que la JSK ne dispose que de deux défenseurs centraux, à savoir Rial et Merbah plaide en sa faveur. Il suffit que l’un d’eux se blesse ou écope d’une suspension pour que l’entraîneur Aït Djoudi l’aligne. Il faut dire que Merbah n’a pas d’expérience et s’il ne se montre pas à la hauteur lors des premiers matches du championnat, le staff technique le mettra sur le banc pour donner la chance à Hikam qui a toutes les qualités requises pour s’imposer sur l’échiquier des Canaris après le départ de Belkalem et Maïza.

Compétition (11/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 12 Juil - 15:10


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum