Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 29 Sep - 14:31

JSK-Aït Djoudi : «L’important est d’avoir gagné»

L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi n’est pas satisfait de la prestation de son équipe. Toutefois, il affirme que, dans ce genre de rencontre, l’important est d’engranger les trois points. «L’important dans un derby est la victoire.

C’est vrai qu’on a trouvé quelques difficultés pour battre la JSMB, mais je savais pertinemment que notre tâche ne serait pas facile face à une bête blessée. La défaite par 5 buts à zéro concédée par la JSMB face à l’ESS l’a mise dans l’obligation de réagir. Mais l’essentiel est d’avoir enregistré notre deuxième victoire à domicile», a souligné Aït Djoudi.

«L’égoïsme de certains joueurs ne nous a pas permis d’inscrire plus d’un but»
Sans être dangereux, les Béjaouis ont résisté à tous les assauts répétés des Canaris. N’est-ce le but inscrit par Ebossé à la 33e minute, ils auraient créé la surprise à Tizi Ouzou, et ce même s’ils avaient subi le match. Interrogé sur les multiples occasions ratées durant tout le match, Aït Djoudi n’a pas hésité à dénoncer l’égoïsme de certains de ses joueurs. Mais pour ne pas entrer en conflit avec ses éléments, il s’est abstenu de citer le moindre nom : «Non, il ne s’agit pas de l’inefficacité du compartiment offensif, mais de l’égoïsme et de la précipitation de certains joueurs.»

«Certains joueurs n’ont pas eu le rendement escompté»
Concernant la prestation de ses éléments, le coach kabyle n’a pas voulu porter un jugement quelconque sur les joueurs alignés : «Je préfère parler du collectif. Je dirai que certains éléments n’ont pas eu le rendement escompté.»

Questionné sur Beziouen, lequel a joué titulaire pour la première fois depuis le début de la saison, Aït Djoudi a éludé la question, rétorquant qu’il n’a pas l’habitude de porter des jugements sur le rendement de ses poulains.

«On ne doit pas s’enflammer, l’objectif est de construire une équipe d’avenir»
Alors que son président parle de la Champions League, Aït Djoudi garde les pieds sur terre, déclarant que l’objectif est de bâtir une équipe d’avenir. A la question de savoir s’il partage le même optimisme que les supporters, qui ont commencé à scander «campione campione» à la fin de la rencontre, l’entraîneur de la JSK affirme : «Je dirai qu’on ne doit pas s’enflammer. Notre objectif est de construire une équipe d’avenir. On continuera à travailler afin de redorer le blason de la JSK.»

«Il y a encore des lacunes dans l’équipe»
Malgré le bon parcours enregistré par la JSK en ce début de saison, Aït Djoudi reconnaît qu’il y a encore des failles dans son équipe. Il garde la tête sur les épaules, disant que beaucoup de travail l’attend : «J’ai décelé encore des lacunes, mais je tenterai de les combler dans les jours à venir. Il n’y a que le travail qui paie.»

A propos de Lemmouchia
Aït Djoudi : «C’est son manager qui nous l’a proposé»

Suite aux informations affirmant qu’Azzedine Aït Djoudi est en contact avec Khaled Lemmouchia, on a profité des questions d’après-match pour lui demander s’il a réellement l’intention de recruter Khaled Lemmouchia, sans club cette saison. Aït Djoudi a hésité au départ avant d’affirmer : «Lemmouchia nous a été proposé par son manager.»

Malgré notre insistance, il n’a pas voulu en dire plus. A la recherche d’un milieu récupérateur, Aït Djoudi préfère faire ses emplettes dans la discrétion la plus totale. La présence de plusieurs joueurs évoluant dans la récupération ne le dissuade pas à engager un milieu récupérateur d’expérience.

Compétition (29/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 29 Sep - 18:55


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 30 Sep - 14:27

Azzedine Aït Djoudi : «L’essentiel c’est que nous ayons gagné»

Le coach Azeddine Aït Djoudi était très heureux de la victoire de son équipe face à la formation de Yemma Gouraya. Malgré le fait que son équipe a montré des insuffisances, l’ex-coach de l’EN olympique estime que le plus important a été fait : «aujourd’hui, nous avons réalisé l’essentiel en battant une équipe qui voulait à tout prix gagner après sa défaite face à l’ESS. C’est notre deuxième victoire dans notre stade. C’est une victoire bonne pour le moral, elle nous permettra de préparer les prochains rendez-vous dans de bonnes conditions», a déclaré le coach des Canaris.

«Certains joueurs sont égoïstes»
Même s’il est content du résultat, le coach des Canaris n’a pas caché sa colère envers certains joueurs qui se sont montrés très égoïstes lors de cette confrontation. «Certains joueurs ont fait preuve d’un grand égoïsme. Cela nous a privés de plusieurs autres buts. Ces comportements n’arrangent pas les affaires du club. Ce n’est pas le compartiment offensif qui n’est pas efficace, mais c’est la précipitation et l’égoïsme de certains qui nous a handicapés», a ajouté le coach des Jaune et Vert.

«Nous travaillerons davantage pour corriger les lacunes»
Aït Djoudi a affirmé qu’un grand travail les attendait pour combler les lacunes constatées lors de ce derby kabyle : «l’équipe a montré des insuffisances et j’ai tout noté pour corriger nos erreurs. Nous travaillerons davantage. Je ferai tout pour que l’équipe corrige ses erreurs ce qui lui permettra d’être plus performante lors des prochaines confrontations», a-t-il précisé.

«Notre objectif est de bâtir une équipe d’avenir»
En dépit du fait que son club est actuellement leader, Aït Djoudi affirme que son objectif est de bâtir une équipe d’avenir. Il veut ainsi éviter la pression à ses joueurs : «notre objectif est de bâtir une équipe d’avenir. Nous ne devons pas nous enflammer. Nous devons encore travailler pour que l’équipe retrouve son lustre d’antan», a conclu le coach des Jaune et Vert.

DDK (30/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 30 Sep - 20:34

Aït Djoudi : «Cette première place, je la veux à la fin de la saison»

Le commandant de la barre technique de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, tout comme les membres de son staff, était entouré d’une foule nombreuse sur la pelouse ainsi qu’au vestiaire, au coup de sifflet final du derby. La victoire, même sur un score étriqué, a propulsé la JSK à la première place, ce qui a poussé tous les présents à commencer à parler du titre. Tous ceux qui se sont adressés à Aït Djoudi lui ont signifié que la Kabylie veut le titre et qu’il faudra atteindre cet objectif. Interrogé par nos soins pour nous livrer justement son sentiment de voir toute la Kabylie réclamer le titre, Aït Djoudi dira : «Cette victoire face à la JSMB est bonne pour nous. Nous avons bien préparé ce match et Dieu merci, nos efforts ne sont pas partis en fumée. Aussi, le succès nous permet d’occuper cette première place au classement, ce qui poussera mes joueurs à donner le meilleur  d’eux-mêmes. Personnellement, je ne m’enflamme pas trop. Certes, la première place encourage à travailler davantage, mais moi je la veux à la fin de la saison.»

«On doit continuer à gérer notre parcours intelligemment»
Pour ce qui est du parcours qui reste, sachant que le championnat n’en est qu’à sa sixième journée, Aït Djoudi dira : «Nous sommes en début de championnat. C’est évident que commencer avec des résultats positifs encourage et motive tout le monde. Notre objectif est de rester sur cette bonne dynamique et maintenir notre régularité. Nous devons continuer à gérer notre parcours intelligemment».

«Il existe toujours des lacunes qu’on doit corriger»
Revenant sur la physionomie du match, Aït Djoudi n’a pas caché qu’il n’était pas trop satisfait du rendement d’ensemble, dans la mesure où il a souhaité voir un rendement meilleur, notamment dans le compartiment offensif où l’efficacité fait encore et toujours défaut : «Au fil des matchs, on enregistre des insuffisances et des lacunes. Face à la JSMB, j’ai pu prendre note de tout cela et pendant cette semaine, nous allons les corriger. L’équipe doit s’améliorer de match en match».

«Nous allons préparer l’ASO avec le maximum de rigueur»
Parlant de sa prochaine sortie à l’ouest du pays pour affronter l’ASO Chlef, Aït Djoudi ajoute : «J’ai accordé aux joueurs une journée de récupération durant laquelle ils vont savourer cette victoire, par la suite nous reprendrons le travail. Nous avons un autre match à préparer. Nous reprendrons le travail avec le maximum de rigueur avec l’objectif de maintenir cette bonne dynamique».

«L’individualisme dans le jeu, il faudra le bannir»
Reprochant à certains de ses joueurs leur individualisme sur le terrain, ce qui influe négativement sur le rendement d’ensemble, Aït Djoudi dira qu’à l’avenir, il ne tolèrera plus cette façon de jouer : «Je reproche à certains joueurs leur individualisme, voire leur égoïsme sur le terrain. Nous sommes un groupe et on doit jouer ensemble pour le même intérêt. Cette façon de jouer doit être bannie et je ne tolérerai plus ça à l’avenir».

«Ce merveilleux public qui continue à nous soutenir mérite d’être heureux»
Comme à l’accoutumée, Aït Djoudi salue la présence en force des supporters et leur comportement sur les gradins démontre, une fois de plus, leur attachement au club : «Je l’ai toujours déclaré, ce sont les supporters qui vont nous redynamiser. La JSK a besoin de son public plus qu’autre chose. Nos supporters doivent rester avec leur équipe, non pas pour exercer de la pression mais pour nous accompagner à aller chercher des résultats positifs. J’appelle tous les Kabyles à soutenir cette jeune équipe».

Le Buteur (30/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 30 Sep - 21:16

Aït Djoudi : « Lemouchia, je préfère en parler après la dixième journée »

Au lendemain de la rencontre de son équipe devant la JSMB, plusieurs sujets ont été abordés du côté de la direction du club mis à part cette victoire lors de derby. La venue de Lemouchia a pris la part du lion, mais, de son côté, le premier responsable de la barre technique des Jaune et Vert explique : « Lemouchia ou un autre, je préfère parler des renforts après la dixième journée du championnat, c'est-à-dire à quelques jours seulement de l’ouverture du mercato hivernal. Comme je vous l’ai déjà dit, c’est le manager de ce joueur qui m’a appelé pour me proposer les services de Khaled, de notre côté, on a bien noté cette proposition et on va agir au moment opportun. »

« Tout ce qui m’intéresse pour le moment est la sérénité du groupe »
Aït Djoudi a beaucoup insisté lors de notre discussion sur la sérénité du groupe. « Pour le moment, tout ce qui m’intéresse est la sérénité du groupe. On travaille bien, les résultats sont là, on doit garder cette sérénité afin de continuer sur notre lancée, on ne doit surtout pas perturber le groupe et penser à autre chose, ce n’est pas le moment, c’est la réalité. »

« Un joueur comme Meghni ne se refuse pas, mais il n’y a rien d’officiel pour le moment »
De fortes rumeurs circulaient hier concernant la venue de l’ancien meneur de jeu de la Lazio de Rome à la JSK. Même les supporters des Jaune et Vert rêvent de voir Meghni porter le célèbre maillot jaune et vert. Aït Djoudi précise : « Un joueur comme Meghni ne se refuse pas, mais, pour le moment, il n’y a rien concernant ce sujet. »

« A la JSK, il n’y a pas de touches avec les joueurs, il n’y a que Hannachi et Aït Djoudi qui peuvent parler de recrutement »
Ces derniers jours, plusieurs joueurs n’ont pas hésité à parler de leurs contacts avec des proches du club kabyle, Aït Djoudi met alors les points sur les i. « On est encore loin du mercato hivernal, néanmoins, je peux vous affirmer que seuls le  président Hannachi et moi peuvent parler de recrutement, on travaille en nette collaboration et rien ne pourra se réaliser sans l’aval du président et de mon accord bien sûr. »

« Oui, certains joueurs ont déçu »
Pour mettre fin à notre discussion, Aït Djoudi n’a pas hésité à revenir sur le rendement de certains joueurs qui n’ont pas convaincu. « Je préfère ne pas citer de noms afin de garder la sérénité du groupe, mais j’avoue que quelques joueurs ont déçu lors de ces six premiers matchs de l’équipe en championnat. »

Compétition (30/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 1 Oct - 12:35

Aït Djoudi : «Étant un enfant du club habitué à la hargne de vaincre, je me dois de l’inculquer à cette nouvelle génération»

Ne voulant pas s’enflammer dès maintenant concernant la possibilité de jouer le titre de champion, Aït Djoudi se veut pragmatique et demande à ses joueurs de gérer intelligemment cette première partie de championnat. Revenu à la JSK avec les ambitions d’offrir au club son quinzième titre de champion, Aït Djoudi a expliqué, au cours de son intervention sur Canal Algérie, dimanche soir, que la JSK, qui est réputée pour sa dimension de club qui a de tout temps figuré en haut du tableau, doit revenir à ses anciennes habitudes : «La JSK a traversé des moments difficiles de son histoire. Le devoir interpelle tout un chacun des enfants de la JSK de revenir pour améliorer la situation. Étant un enfant de ce club que nous aimons tant, il est un devoir pour moi d’inculquer, voire transmettre à cette nouvelle génération cette hargne de vaincre.»

«Le président Hannachi a décidé de redémarrer la machine»
A propos des moyens mis en place pour atteindre les objectifs attendus, l’entraîneur kabyle affirme : «A mon retour à la JSK j’ai senti auprès du président Hannachi cette bonne foi de redémarrer la machine. C’est un ancien joueur et dirigeant depuis plusieurs année.?Il connaît bien le club et il est décidé à mettre les moyens qu’il faut pour que le club retrouve son lustre d’antan.»

«J’ai instauré le huis clos pour la concentration, que les supporters nous comprennent»
Expliquant une fois de plus les raisons qui l’ont contraint à instaurer le huis clos aux entrainements, Aït Djoudi dira : «Il n’y a aucune pression. La JSK va bien et les choses se passent normalement contrairement à ce que certains pourraient penser. Néanmoins, dans le souci de préserver la sérénité du groupe et de travailler dans une concentration totale, j’ai décidé d’instaurer le huis clos. Que les supporters se montrent compréhensifs.»

«Les vrais supporters sont ceux qui apportent un plus au club, non le contraire»
Considérant comme tout le monde l’importance de la mobilisation des supporters pour aller de l’avant, Aït Djoudi appelle les Kabyles une fois de plus à rester derrière leur équipe : «L’équipe a besoin de ses supporters. Entre la JSK et son public il y a une relation intimement liée. Les vrais supporters sont ceux qui apportent leur soutien, un plus au club et non ceux qui viennent déverser toute sorte d’insultes sur les joueurs.»

Le Buteur (01/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 1 Oct - 12:53

Aït Djoudi fait des jaloux : Qui veut déstabiliser la JSK ?

L’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi dérange-t-il par son professionnalisme ceux qui ne veulent pas voir la JSK retrouver son lustre d’antan ?

Cette question mérite d’être posée, car si on se réfère aux déclarations de l’actuel coach des Canaris, il y a des personnes malintentionnées qui tentent tant bien que mal de lui mettre les bâtons dans les roues. Ses détracteurs n’agissent pas ouvertement, mais dans les coulisses, ils sont prêts à faire tout pour l’affaiblir. S’il n’y avait pas de résultats, ils auraient réussi dans leurs desseins. Mais avec la première place qu’occupe actuellement la JSK avec un effectif de surcroît jeune, ces personnes malintentionnées comptent profiter du moindre faux pas pour tenter de lui porter le coup de grâce. Mais en quoi dérange Aït Djoudi, qui a été contraint de payer 20 000 euros à la direction du MAS de Fès pour ne pas être bloqué par le club marocain avec lequel il était toujours en contrat ? S’il est revenu à la JSK, ce n’est pas pour l’argent, car le Wydad de Casablanca lui avait fait un pont d’or pour le recruter. Malgré ça, certaines personnes veulent à tout prix lui créer des problèmes pour des raisons qu’on ignore pour le moment. Il a, peut-être, barré la route à tous les opportunistes qui rodaient autour du club. Mais ce qui est certain est que les propos d’Aït Djoudi ne souffrent d’aucune ambigüité. Soucieux de préserver la sérénité de l’équipe, le coach kabyle rappelle à chaque fois qu’il travaille dans des conditions très difficiles. Mais lors de sa dernière intervention sur les ondes de la chaîne I dans la soirée de samedi dernier, Aït Djoudi a évoqué pour la première fois l’environnement hostile dans lequel il exerce. «C’est difficile de travailler à la JSK à cause de son environnement. Ce n’est pas comme avant. Il faut à chaque fois gérer l’environnement. C’est compliqué, mais on fait de notre mieux, pour accomplir notre mission. L’équipe est en tête du classement, mais il y a des jaloux», a révélé le premier responsable de la barre technique. Sa déclaration a surpris plus d’un. Au vu des résultats enregistrés par l’équipe lors des 6 premières journées du championnat, personne ne s’imagine que quelqu’un osera remettre en cause le travail du staff technique. La JSK n’a pas gagné de championnat depuis 2008 et la réussite dérange peut-être les adeptes de l’instabilité. Le seul réconfort d’Aït Djoudi est que les supporters sont avec lui. Il a aussi le soutien de son président qui lui a accordé carte blanche. Aït Djoudi sait que pour ne pas donner l’occasion à ses détracteurs d’atteindre leur but, il lui faudra continuer à enregistrer de bons résultats.

Compétition (01/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 3 Oct - 9:43

Aït Djoudi défie Ighil : «On a bien gagné deux matchs à l’extérieur, on rééditera l’exploit à Chlef»

À l’issue de la séance d’hier matin, nous nous sommes entretenus avec l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi sur les conditions dans lesquelles son équipe prépare le match face à l’ASO, l’état mental du groupe et les objectifs de cette sortie. Très concentré sur son sujet, il estime que la situation est positive et ses joueurs sont animés d’une bonne volonté pour poursuivre leur bonhomme de chemin en championnat : «Comme vous le voyez, nous travaillons dans une bonne ambiance. Mes joueurs sont conscients de la mission qui nous attend ce week-end. La dernière victoire nous a remis dans la dynamique des résultats positifs. Maintenant, il faut aller chercher la confirmation. Je sais que le match ne sera pas une simple sinécure ; toutefois, je tiens à rappeler que nous avons bien gagné deux matchs en déplacement cette saison, pourquoi ne pas refaire le même coup samedi soir à Chlef.»

«À présent, je me concentre sur mon équipe et non sur ce que font les autres»
Invité à nous livrer son point de vue sur le match de mise à jour qui a opposé l’ASO à l’ESS, remporté par ce dernier, le coach nous dira : «Personnellement, je me concentre beaucoup plus sur mon équipe et non sur ce que font les autres clubs. C’est vrai que la victoire de l’ESS a relancé la concurrence, seulement, il faut savoir que nous ne sommes qu’à la 6e journée du championnat et le plus important est de s’accrocher au podium.»

«J’ai demandé à mes joueurs de garder leur concentration totale»
L’entraîneur communique beaucoup avec ses poulains, et sa méthode de travail fait l’unanimité au sein du groupe kabyle. Il apparait clairement que les joueurs y adhèrent totalement, le témoigne cette bonne ambiance aux entraînements. Concernant les recommandations faites aux joueurs avant le départ à Chlef, Aït Djoudi nous confie : «Je leur ai dit qu’on ne doit pas rester dans l’euphorie de la dernière victoire, il faut se concentrer bien sur la suite du parcours. Le match face à l’ASO sera difficile, comme tous les autres. Mes joueurs doivent donner le meilleur d’eux-mêmes sur le terrain pour revenir avec le sourire.»

 «Je remercie les supporters pour leur compréhension»
Enfin, Aït Djoudi n’a pas manqué de remercier les supporters d’avoir été patients depuis que les séances d’entraînement se déroulent à huis clos. «Je tiens vraiment à remercier nos fidèles supporters d’avoir été patients avec nous. Si nous avons décidé de travailler à huis clos, c’est pour permettre au groupe de mieux se concentrer dans le travail. Nous comptons sur leur compréhension et nous les assurons que nous allons nous donner à fond pour leur faire plaisir.»

Le Buteur (03/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 3 Oct - 9:44

Le déplacement à Chlef se prépare activement chez les ultras
Plus de 2000 supporters attendus à Boumezreg !


Les Lions du Djurdjura effectueront ce matin l’ultime séance d’entraînement, avant de prendre, ce soir, la route vers Chlef. A l’issue de celle-ci, l’entraîneur a annoncé le programme à ses poulains. Il souhaiterait offrir le maximum de temps à son groupe, pour récupérer convenablement du voyage. La concentration était totale. Durant toute la semaine de préparation, les Canaris ont évolué dans un climat serein et le dernier succès face à la JSMB a galvanisé les troupes kabyles. Par ailleurs, concernant le déplacement des supporters à l’Ouest du pays, il y a lieu de signaler qu’ils seront nombreux à se rendre dans la ville de Chlef. Au lendemain du succès face à la JSMB, les ultras de la JSK ont entamé les préparatifs pour un voyage organisé. Selon les échos qui nous sont parvenus hier, ils seront plus de 2000 Kabyles attendus au stade de Boumezreg, pour assister au match et donner de la voix aux Canaris pour qu’ils puissent arracher leur troisième succès de cette saison à l’extérieur.

Le déplacement aura lieu samedi matin
Selon le programme arrêté par les organisateurs du déplacement à Chlef, on a appris que le premier cortège quittera la ville des Genêts samedi matin. Les Kabyles voudraient arriver tôt à Chlef pour pouvoir s’acquitter de leur billet. Pour accéder à l’enceinte, il faudrait se présenter au moins quatre heures avant le match, le temps nécessaire à l’accrochage des banderoles.

Les supporters derrières leur équipe
La série des résultats positifs réalisés par la JSK depuis la première journée du championnat, excepté le faux pas au stade du 20-Août, les a fait revenir au stade. Ils sont décidés à accompagner leur formation dans tous ses déplacements et la soutenir à fond.

La décision de la LFP vivement contestée
Hier encore, la décision prise par la commission de discipline de la LFP a été très commentée. Les supporters du club le plus titré du pays dénoncent une tentative de déstabilisation, au moment où ses résultats rassurent. Ainsi, lors du derby, les supporters étaient exemplaires et la décision de la LFP est, selon eux, subjective.

Le Buteur (03/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 7 Oct - 14:48

JSK-Aït Djoudi : «Oui, il nous faut du renfort»

Au lendemain de la rencontre de son équipe à Chlef devant l’ASO, Aït Djoudi est revenu sur ce match nul : «Comme je vous l’ai déjà dit, on a raté la victoire à Chlef.

Ce match m’a permis de déceler encore quelques lacunes au sein de l’équipe, des lacunes qu’on va combler lors des prochains jours», nous dira A.A.D. d’emblée avant de parler sur cette histoire de renfort, puisque ces derniers jours, tout le monde au club, y compris les supporters en parle. «Sans entrer dans les détails, on a besoin de renfort. On est maintenant à la septième journée, j’ai une bonne idée sur les qualités techniques et physiques de chaque joueur comme j’ai aussi une bonne idée sur le potentiel du groupe. Notre premier objectif, on l’a atteint. On voulait bien débuter le championnat et on l’a fait, maintenant il faut penser à autre chose, mais pour ce faire, on doit renforcer les rangs de l’équipe par quelques éléments, on a le temps jusqu’au mercato pour bien renforcer l’équipe. »

«Une blessure ou une suspension d’Ebossé me mettra en difficulté»
Sur le plan tactique mais aussi sur le choix des joueurs, Aït Djoudi  n’a pas beaucoup de solutions en ce début de saison. A titre d’exemple, une blessure ou une suspension d’Ebossé mettra le staff technique des Jaune et Vert en difficulté. «Certes, la JSK ne se repose pas que sur un joueur, mais la blessure d’un cadre ou sa suspension comme Ebossé par exemple me mettront en difficulté et je ne veux pas arriver à cette situation.»

«Au lieu d’insulter Messaâdia, il faut le soutenir»
Encore une nouvelle fois, Aït Djoudi  a pris la défense de son attaquant, Messaâdia, en l’occurrence, qui a été insulté samedi dernier par quelques supporters. « Au lieu de l’insulter, il faut l’encourager, c’est un joueur pétri de qualités, il est très sérieux à l’entraînement et il travaille beaucoup, il lui faut juste un but pour se libérer, ce n’est pas avec les insultes qu’on avance. »

« Non, il n’y a pas un problème physique au sein de l’équipe »
Depuis le départ du préparateur physique, le niveau des joueurs sur ce plan a baissé un peu, or, Aït Djoudi  affirme le contraire. « Non, il n’y a pas un problème d’ordre physique à la JSK, ce n’est pas le fait qu’on a encaissé un but à la fin de la rencontre qu’on n’est pas bon physiquement, cette erreur ne pourra pas remettre le bon niveau des joueurs sur le plan physique en cause.»

«Notre séjour à Agadir va nous permettre de bien préparer l’ESS»
Enfin, pour mettre fin à notre discussion avec le premier responsable de la barre technique des Jaune et Vert, on a évoqué cette histoire de match de gala à Agadir. «Nos amis marocains d’Agadir veulent que le match d’ouverture soit 100% entre Amazighs, ils nous ont invités, de notre côté, on a répondu à cette invitation, néanmoins, on n’ira pas au Maroc pour faire du tourisme, on a un match très important à préparer et notre séjour à Agadir nous permettra de bien préparer l’ESS. »

Compétition (07/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 13 Oct - 17:47

Aït Djoudi : «Le moral des joueurs n’est pas affecté»

Quelques heures après le match gala face à Hassania Agadir, l’entraîneur en chef de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, est revenu en détail sur la prestation de ses joueurs. A ses yeux, il estime que cette défaite n’est pas la fin du monde, du moment qu’il ne s’agit que d’une rencontre amicale avec nos voisins marocains. Toutefois, cela ne l’a pas empêché de prendre note, histoire de revoir certaines lacunes durant la semaine, avant d’affronter l’ESS. Pour lui, ce match fut un excellent test pour ses hommes avant la 8e journée de Ligue 1.

«Face à Sétif, ce sera une autre motivation»
Dans un premier temps, le coach kabyle nous dira : «Nous avons certes perdu, mais je pense que cela n’aurait rien changé si nous avions gagné, car ce n’est qu’un match gala. Nous nous sommes déplacés ici à Agadir pour nous préparer au prochain rendez-vous du championnat. C’est pour vous dire que le moral des joueurs n’est pas affecté, après cette défaite. On s’est bien défendus, notamment en première période, où on s’est créés de nombreuses occasions. Je dirais que face à Sétif, ce sera une autre paire de manches. Les joueurs savent que c’est un match différent, donc la motivation ne sera pas la même.»

«Cette défaite ne remettra pas en cause nos objectifs»
Avant d’ajouter : «Cette défaite ne remettra pas en cause nos objectifs. Nous sommes actuellement 2e au classement et nous jouerons les premiers rôles à fond. Aujourd’hui, nous avons pu mettre une équipe compétitive qui aura son mot à dire dans un avenir proche. Nous avons aussi réussi à faire revenir nos supporters au stade, chose qui n’a pas existé ces trois dernières années. C’est déjà une satisfaction pour nous. On essayera de poursuivre sur cette lancée, histoire de terminer dans le haut du tableau et pourquoi pas  terminer avec d’autres surprises.»

«L’important est d'avoir partagé la joie avec nos frères d'Agadir»
Dans ce même contexte, le coach kabyle nous ajouta : «L’important est d’avoir partagé la joie de nos frères d’Agadir. C’est vraiment des gens magnifiques et c’est un plaisir de se retrouver encore une fois. C’est d’ailleurs l’objectif de cette rencontre. Nous avons répondu favorablement à l’invitation de nos frères marocains, car on les estime beaucoup. Les joueurs ont eu la chance de découvrir cette ville magnifique et ça nous change quelque peu de la routine des entraînements. C’est ça notre but principal.»

«J'ai noté les lacunes à corriger avant samedi»
Le coach a tout de même pris note de certaines lacunes décelées, en nous confiant : «J’ai décelé des lacunes dans le jeu. Au retour, nous allons les corriger, car on n’aura pas beaucoup de temps avant le match contre Sétif. Les joueurs doivent assimiler rapidement mes consignes, car il y a parfois des déchets dans le jeu. Cela risque de nous jouer de mauvais tours prochaienemnt. Il est donc nécessaire d’améliorer tout ça, car toutes les rencontres sont importantes désormais. On sait qu’il n’y aura plus d’adversaires faciles.»

«Le programme de la semaine dévoilé»
Par la suite, le premier responsable du staff technique s’est exprimé sur le programme de la semaine, en prévision du match face à Sétif. Il a décidé d’accorder deux jours de repos à ses joueurs avant de reprendre le chemin des entraînements mercredi. Il nous dira : «Désormais, le programme de la semaine est connu. Les joueurs bénéficieront de quelques jours de repos, du moment que cela coïncidera avec l’Aïd. Nous avons décidé de reprendre du service ce mercredi. On aura par la suite deux jours de travail avant le match. Je pense que c’est amplement suffisant. On établira un programme spécifique pour que les joueurs soient au top physiquement.»

«Les joueurs doivent avoir la rage de vaincre sur le terrain»
En dernier lieu, Azzedine Aït Djoudi nous confia qu’il souhaite que ses joueurs aient la rage de vaincre dans les matchs car parfois, bien jouer ne suffit pas, en concluant : «Mentalement, je sais que mes joueurs sont motivés. Je souhaite maintenant qu’ils aient cette rage de vaincre dans les matchs pour aller de l’avant. Je leur ai expliqué que pour jouer les premiers rôles, il faut avoir du caractère. Ils doivent se défoncer et jusque-là, mon message a été bien assimilé.»

Le Buteur (13/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 13 Oct - 18:30

JSK : Plusieurs déceptions pour Aït Djoudi

La formation du Djurdjura avait le grand honneur d’inaugurer le nouveau stade de la ville d’Agadir vendredi dernier.

Certes, le match que les Jaune et Vert ont joué devant l’HUSA n’avait aucune importance sur le plan du résultat, néanmoins, ce jour-là, les hommes d’Aït Djoudi n’ont pas démontré beaucoup de choses. La preuve, à l’issue de la partie, Hannachi et son entraîneur n’ont pas hésité à déclarer que certains joueurs, notamment les jeunes, n’ont rien fait sur le terrain et qu’ils n’avaient pas le niveau pour jouer à la JSK. Toutefois, cette mauvaise prestation des jeunes joueurs n’était pas la seule déception de cette rencontre. Il y avait d’abord la défaite, mais d’autres déceptions que le coach Aït Djoudi préfère garder pour lui. On peut citer, par exemple, le flottement qu’on a signalé au niveau de la défense. Certes, Benlamri a réalisé un excellent match, mais on n’applaudit pas avec une seule main comme on dit chez, et l’absence de Rial a laissé un grand vide. Même le milieu de terrain n’a pas bien fonctionné, la preuve, la JSK avait trouvé toutes les difficultés du monde vendredi dernier pour garder ou faire circuler le cuir. Même le compartiment offensif n’était pas à la hauteur vendredi dernier, la preuve, les attaquants kabyles n’ont pas créé beaucoup d’occasions lors de cette rencontre, eux qui n’ont pas pu secouer les filets adverses.

Aucune blessure, la grande satisfaction de ce voyage à Agadir
Les vingt joueurs qui ont fait le déplacement à Agadir sont de retour au pays tous en bonne santé. Aucune blessure n’a été signalée lors de ce séjour de l’équipe à Agadir ni lors de la rencontre de vendredi, c’est la plus grande satisfaction de ce séjour de l’équipe dans le royaume chérifien. A quelques jours de la rencontre contre l’ESS, Aït Djoudi a besoin de tout son effectif.

«Place à l’ESS !»
Au lendemain de la rencontre de son équipe devant l’HUSA, le premier responsable de la barre technique des Jaune et Vert est revenu sur cette rencontre, néanmoins, Aït Djoudi parla beaucoup plus du grand rendez-vous qui attend son équipe en championnat devant l’ESS qèue du match contre lm’HUSA. «Maintenant, on peut parler de cette rencontre, c’est notre prochain rendez-vous en championnat, c’est tout à fait normal donc qu’on pense à ce match. On aura tout le temps devant nous pour bien préparer la venue de leader à Tizi Ouzou. D’ailleurs, je vais parler aux joueurs, je leur demanderai de bien se concentrer sur cette rencontre», nous dira le coach kabyle d’emblée. Avant d’ajouter : «Avant le match de l’HUSA, je ne voulais pas parler de l’ESS, mais maintenant, je peux dire que le match a commencé pour nous.»
 
«Les 3 points doivent rester à Tizi»
Continuant toujours de parler sur le match de son équipe devant l’ESS de samedi prochain, le coach des Canaris estime que son équipe sera appelée à gagner cette rencontre coûte que coûte. «On aura une bonne occasion samedi prochain de récupérer notre place de leader, mais à la condition de garder les trois points de la rencontre à domicile. C’est un match très important pour nous, c’est un match très décisif pour la JSK. Certes, il reste encore quelques jours pour ce rendez-vous, néanmoins, on doit et dès maintenant se concentrer sur ce match. Nous, les membres du staff technique, on ne laissera rien au hasard, on assurera une bonne préparation aux joueurs.»
 
«On a oublié le match contre l’HUSA, c’est une rencontre gala»
Pour Aït Djoudi, la défaite de vendredi dernier n’affectera pas le moral des joueurs à quelques jours seulement du match face à l’ESS. «Comme je vous ai déjà dit, on ne peut pas juger le rendement de l’équipe lors d’un match gala. Et puis, je pense qu’on n’a pas été médiocres, on a réalisé un match honorable. Et puis, on a oublié ce match, car, on doit penser maintenant au match contre l’ESS.»
 
«Oui, je suis déçu du rendement des jeunes, ils parlaient beaucoup»
Comme il l’a déclaré à la fin de la partie, Aït Djoudi est revenu une nouvelle fois sur la prestation de certains de ses joueurs, les jeunes notamment. «Oui, je le redis encore une nouvelle fois, certains joueurs m’ont déçu, notamment ces jeunes qui n’ont pas cessé de parler depuis le début de saison et de réclamer des places de titulaires, ces derniers, au lieu de parler, vaut mieux qu’ils travaillent, vendredi dernier tout le monde a vu qu’ils n’ont rien fait sur le terrain.»
 
«Benlamri a réalisé un excellent match»
Rares sont les fois où Aït Djoudi parle sur le rendement individuel de ses joueurs, néanmoins, hier matin, il n’a pas hésité à parler de Benlamri. «Djamel a réalisé un très bon match, il était présent dans tous les duels, il est à féliciter.»
 
«Mekkaoui s’est bien débrouillé dans l’axe»
Pour ce qui concerne la prestation de Mekkaoui dans l’axe de la défense, Aït Djoudi explique : «Je n’avais pas de doublure dans l’axe, avec l’absence de Rial, je n’avais pas un autre choix que d’aligner Mekkaoui dans l’axe et faire reposer Merbah. Mekkaoui affiche une belle forme en ce début de saison, d’ailleurs, il s’est bien débrouillé dans l’axe.»
 
«Je suis content pour Maroci»
Tayeb Maroci a rejoué une mi-temps vendredi dernier après plus d’un mois d’absence. Le retour de l’enfant de Maghnia soulage Aït Djoudi. «Oui, je suis soulagé après ce retour de Maroci, ainsi, je pourrai compter sur ses services à l’avenir. Tayeb est très sérieux, d’ailleurs, je suis très content pour lui.»
 
«Il n’y a pas de critères pour désigner le capitaine, ni le 2e ou 3e capitaine»
Vendredi dernier, Aït Djoudi a surpris plus d’un en donnant le brassard de capitaine à Benlamri malgré la présence d’anciens joueurs dans le groupe, tels que Remache, Asselah ou même Sedkaoui, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert nous confie à propos de ce sujet : «Il n’y a ni deuxième ni troisième capitaine avec moi. C’est clair, le capitaine d’équipe, c’est Rial et en son absence, je désigne n’importe quel joueur comme c’était le cas vendredi dernier avec Benlamri.»
 
«Merci aux responsables de l’HUSA et à Smaïl Fellani»
Avant de terminer notre conversation avec le coach des Jaune et Vert, ce dernier a tenu à remercier les responsables de l’HUSA ainsi que Smaïl Fellani. «Sincèrement, ils ont mis de gros moyens pour nous, c’est très gentil de leur part, d’ailleurs, je profite de cette occasion pour les remercier du fond du cœur.»

Compétition (13/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 17 Oct - 10:32

JSK-Aït Djoudi : «Il y aura un grand nettoyage au mercato»

Comme rapporté dans nos précédentes éditions, la JSK recrutera un meneur de jeu au prochain mercato hivernal. C’est l’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi qui a confirmé l’information lors de sa dernière intervention sur Berbère Télévision.

«Je veux un meneur de jeu»
Joint par téléphone par l’animateur de l’émission Addal Plus dans la soirée de lundi dernier, le coach kabyle a révélé pour la première fois que le recrutement d’un meneur de jeu est plus qu’une nécessité. Evitant de s’exprimer à chaque qu’il est sollicité sur les postes à pourvoir à la fin de la phase aller, Aït Djoudi a confié lors de son intervention que la JSK a besoin d’un meneur de jeu. «Au vu des matches qu’on a disputés en ce début de la phase aller, il apparaît clairement qu’on a besoin d’un meneur de jeu. On tâchera donc d’engager un meneur de jeu au prochain mercato hivernal», a indiqué Aït Djoudi.

Malgré le bon parcours réalisé par la JSK en ce début de saison, l’entraîneur Aït Djoudi n’a pas caché sa déception par rapport au rendement de certains joueurs. Mais pour ne pas perturber son groupe surtout que le mercato est encore loin, il n’a cité aucun nom des joueurs dont il compte se séparer à la fin de la phase aller. Interrogé en effet par l’animateur de l’émission s’il compte réellement faire un grand nettoyage au prochain mercato hivernal, le coach des Canaris répond : «J’ai parlé avec le président sur ce sujet. Après la préparation d’intersaison, on s’est attaqués directement au championnat, mais après plusieurs journées, j’ai noté des satisfactions, mais il y a aussi des choses qui ne m’ont pas plu. C’est tout à fait normal de libérer les joueurs qui n’ont pas donné satisfaction. Mais le mercato est encore loin et on doit préserver la sérénité du groupe.»

«J’ai déjà remis au président la liste des joueurs à libérer et à recruter»
L’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi n’a pas attendu l’approche du mercato pour remettre à son président son premier bilan de la phase aller. Il s’est réuni en effet avec lui, il y a quelques jours de cela, afin de lui parler des besoins de l’équipe et de la liste des joueurs à libérer à la fin de la phase aller. «Le président et moi, nous avons déjà discuté du recrutement et des éléments à libérer. Je lui ai remis mon premier bilan. Dans tous les clubs, il y aura des partants et des arrivés», a souligné Aït Djoudi.

«J’espère qu’on trouvera les joueurs qu’on recherche» 
Tout en déclarant que la JSK pense d’ores et déjà au recrutement, Aït Djoudi a nié tout contact avec les joueurs annoncés par la presse ces derniers jours. «Le seul élément avec lequel on a parlé, c’est Khaled Lemouchia. Il a été proposé par son agent, mais les choses se sont arrêtées là. J’espère qu’on trouvera les joueurs qu’on recherche.»

«Le match face à l’ESS est un virage qu’on ne doit pas rater» 
Sur le match de ce week-end face à l’ESS, l’entraîneur de la JSK reconnaît que son équipe n’a pas droit à l’erreur. «Le match face à l’ESS est un virage important qu’on ne doit en aucun cas rater. On doit donner le meilleur de nous-mêmes pour gagner ce match. Il est important pour la suite du parcours et je pense qu’on n’a pas droit à l’erreur. On doit s’imposer pour reprendre la première place. J’espère que les supporters seront au rendez-vous.»

«Certains jeunes n’ont pas été à la hauteur»
Ayant donné la chance à tous les jeunes promus en équipe première cette saison, le coach kabyle se dit déçu par le rendement de certains d’entre eux. «J’ai donné la chance à tous les jeunes face à Hassania Agadir, mais ils n’ont pas été à la hauteur. C’était un match gala, mais ces jeunes n’ont pas saisi la chance qui leur a été offerte.»

«Asselah doit avoir sa chance en équipe nationale»
Bien qu’il ait refusé de commenter le choix des joueurs fait par le sélectionneur national Vahid Halilhodzic, Aït Djoudi, sur l’insistance de l’animateur de l’émission Addal Plus concernant la non-convocation de Malik Asselah en équipe nationale, a déclaré que son gardien doit avoir sa chance en équipe nationale. «Je ne parle pas des choix du sélectionneur national, car on doit attendre le match retour pour le faire. Ce qui m’a énervé le plus lors de la rencontre Burkina Faso-Algérie, c’est le fait que l’entraîneur national a tardé pour faire des changements, alors qu’on avait un bon coup à jouer. Slimani ou Soudani étaient fatigués et il devait au moins remplacer l’un d’eux. Il y avait mauvaise gestion de ce match. Pour ce qui est du gardien, Asselah doit avoir sa chance surtout qu’il ne commet pas les erreurs comme le font les autres. 

Compétition (17/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 18 Oct - 13:33


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 19 Oct - 15:38

JSK-Aït Djoudi : «On doit reprendre la 1re place»

En recevant aujourd’hui le leader, les Canaris auront une belle opportunité de reprendre la première place. Ils accusent deux points de retard sur l’ESS, leur adversaire du jour.

Et pour accaparer de nouveau du trône, ils n’ont d’autre choix que d’engranger les trois points de la partie. Aït Djoudi, que nous avons interrogé sur le match face à l’ESS, affirme : «C’est un match difficile, mais on doit à tout prix s’imposer. Il y a la première place en jeu, et on doit la reprendre parce qu’on évoluera sur notre terrain et devant notre public. L’ESS est un adversaire très redoutable, mais je crois en mon équipe. Il n’y a pas de match facile, mais on doit sortir le grand jeu pour battre le leader.»

«Lang m’a battu en 2009, mais il perdra en 2013»
Le match d’aujourd’hui revêt un cachet particulier pour les deux équipes. Non seulement, il y a la première place en jeu, mais aussi la détermination de chacun des deux entraîneurs à s’imposer. L’actuel coach de l’ESS a entraîné la JSK en 2009, alors qu’Aït Djoudi était l’entraîneur de l’ESS. Le coach français avait pris le dessus sur lui, le battant par 2 buts à 1 à Tizi Ouzou. «C’est vrai que Lang m’a battu en 2009, lorsque j’étais l’entraîneur de l’ESS, mais il perdra aujourd’hui», a souligné Aït Djoudi.

«L’ESS est une bonne équipe, mais on doit gagner»
Le coach de la JSK ne tarit pas d’éloges sur l’équipe sétifienne. Il affirme que c’est un adversaire très difficile à manier, mais ajoute que la JSK n’aura d’autre choix que de gagner devant ses supporters. «L’ESS affiche une belle forme. C’est une équipe qui possède de bonnes individualités et elle est difficile à manier. Le match se jouera sur de petits détails, mais mes joueurs sont conscients de ce qui les attend. Je leur ai demandé de garder leur concentration jusqu’à la fin de la rencontre pour éviter toute mauvaise surprise.»

Aït Djoudi confirme indirectement la libération de Belakhdar
Comme nous l’avons rapporté précédemment par nos soins, l’attaquant Fayçal Belakhdar ne sera pas retenu dans l’effectif kabyle à la fin de la phase aller. Peu utilisé depuis qu’il a rejoint la JSK, il sera transféré par la direction au prochain mercato hivernal afin de rentabiliser son départ. Il sera libre de tout engagement au mois de juin prochain, et pour qu’il ne parte pas gratuitement, les dirigeants le libéreront à la fin de la première manche du championnat. L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi a confirmé indirectement le départ de l’ex-pensionnaire du MCEE en déclarant hier sur les ondes de la Chaîne II qu’il y aura au moins un attaquant qui sera libéré au prochain mercato pour pouvoir recruter un attaquant de métier. D’après une source proche de la direction, le premier joueur qui sera libéré par le staff technique est Belakhdar qui n’a pas beaucoup joué depuis l’entame de la saison. L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi lui a donné sa chance lors du derby face à la JSMB, mais celui-ci n’a pas exploité la chance qui lui a été offerte. Au contraire, son rendement a déçu les dirigeants, lesquels ont décidé de se passer de ses services à la fin de la phase aller. Si le départ de Belakhdar se confirme, ce ne sera pas une surprise, étant donné que ce joueur n’a pas apporté le plus attendu de lui.

Il dément tout contact avec Saïdou Bazari et Cherrad
Tout en reconnaissant que la JSK songe d’ores et déjà au prochain mercato hivernal, Azzedine Aït Djoudi tient à démentir tout contact avec le Béninois de Hassania Agadir, Saïdou Bazari et l’ex-attaquant des Verts, Abdelmalek Cherrad. «Il n’y a aucun joueur de Hassania Agadir qui nous intéresse», a clarifié le coach kabyle, qui a aussi infirmé tout contact avec Cherrad. «Il y a des joueurs qui nous intéressent, mais pour le moment, on a parlé avec aucun joueur», a-t-il ajouté.

Compétition (19/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 21 Oct - 12:24

Aït Djoudi : «On a joué mieux que l’Entente, mais l’arbitre à tout faussé»

De l’avis de tous, l’arbitre Houasnia a volé la JSK, samedi soir, contre l’Entente de Sétif. Alors que tout allait bien, le directeur de jeu, pourtant bien placé, a refusé un penalty flagrant à Benlamri, lequel a été accroché dans la surface de réparation. Des décisions d’arbitrage qui n’ont pas laissé les dirigeants de la JSK indifférents. D’ailleurs, ils s'en sont tous pris à l’arbitre l’accusant d’avoir saboté la JSK. Dans le but de connaitre ses impressions, nous nous sommes approchés du premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, pour qu'il nous parle de cette rencontre et du rendement de ses poulains, qui, de l’avis de tous, ont été irréprochables : «Aujourd’hui, je pense qu’on a été meilleurs que notre adversaire qui s’est contenté de défendre pratiquement tout au long de la partie. Les Sétifiens jouaient le contre. D’ailleurs, ils ont réussi à inscrire un but grâce à cette tactique. Je pense qu’on a été irréprochables. Les joueurs ont fait ce qu’il fallait depuis le début. Malheureusement, l’arbitre a faussé la partie. A mon avis, il aurait dû siffler un penalty sur l’action de Benlamri, d’autant plus qu’il était près de l’action. Si l’avait sifflé, le score aurait été différent».

«Le penalty était pourtant flagrant»
Revenant sur l’action du penalty qui n’a pas été accordé au défenseur Djamel Benlamri, l’entraîneur kabyle estime que le directeur de jeu était proche de l’action et que le penalty était flagrant : «Je me demande comment l’arbitre n’a pas désigné le point de penalty alors qu’il se trouvait près de l’action. C’est vraiment bizarre !»

«Je n’ai pas l’habitude de critiquer les arbitres, mais cette fois-ci c’est trop !»
Selon Azzedine Aït Djoudi, contester les décisions de l'arbitre n’a jamais été un moyen pour lui d’atteindre le directeur de jeu, mais Houasnia a été, selon lui, totalement out : «Vous savez, je n’ai pas l’habitude de critiquer les arbitres, mais cette fois-ci, c’est trop ! On a été privés de la victoire».

«Il faut oublier cet échec et aller de l’avant»
Après chaque mauvais résultat, le meilleur remède c’est d’aller de l’avant. D’ailleurs, c’est ce que Azzedine Aït Djoudi a déclaré après le semi-échec concédé samedi soir, devant l’Entente. «Nous avons un match très important à préparer contre le Mouloudia d’Alger. On doit coûte que coûte se racheter pour rester collés en haut du tableau».

«Je remercie les joueurs pour les efforts fournis»
Même si la JSK n’a pas pu surclasser l’Entente de Sétif, le premier responsable technique n’a pas manqué l’occasion de remercier ses joueurs, qui, selon lui, ont été tous à la hauteur : «Certes, nous avons été accrochés à domicile, mais je tiens quand même à remercier les joueurs pour les efforts fournis. Ils avaient vraiment la rage de vaincre. C’est rassurant».

«Un grand merci à nos supporters»
S’il y a bien des personnes qui méritent un bravo, ce sont les supporters de la JSK. Ces derniers, et malgré le but encaissé dans les dernières minutes de la partie, étaient restés solidaires avec les joueurs jusqu’au but égalisateur d’Albert Ebossé, à la 90’. Interrogé sur l'apport des fans, Aït Djoudi conclura : «Je remercie nos supporters qui sont incroyables. Je leur tire chapeau pour tout ce qu’ils font pour leur équipe. J’espère qu’ils resteront derrière nous tout au long de la saison».

Le Buteur (21/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 21 Oct - 18:11

JSK-Aït Djoudi : «Nous avons déposé un rapport contre cet arbitre»

Au lendemain de la rencontre de son équipe devant l’ESS, Aït Djoudi est revenu sur l’arbitrage scandaleux de Houasnia. «Ce n’est pas de mes habitudes de critiquer ou même de parler des arbitres.

Néanmoins, ce que Houasnia a fait samedi dernier est très grave, il nous a volés, il nous a privés d’une victoire en fermant les yeux sur deux penalties plus que valables. Tout le monde a vu, puisque le match était télévisé en direct, la validité de nos deux penalties. C’est vraiment malheureux de perdre deux points, car on a très bien joué, on a dominé l’adversaire de bout en bout et on méritait de gagner cette rencontre», nous dira l’entraîneur en chef des Canaris avant d’ajouter : «Pour ce qui concerne Houasnia, on va déposer un lourd rapport contre lui à la ligue, j’espère que les hauts responsables de notre football prendront ce dossier en considération, car, nous, on ne veut plus avoir affaire à des arbitres pareils. Ce n’est pas avec cette hogra que le football national avancera.»

«J’ai remplacé Remache parce qu’il était abattu»
Le premier responsable de la barre technique des Jaune et Vert revient aussi sur le changement de Remache. Aït Djoudi a remplacé son latéral droit quatre minutes après avoir marqué contre son camp. Le coach affirme qu’il n’a pas sanctionné Remache, mais il l’a remplacé car il était abattu. «Il ne pouvait plus jouer, il était très abattu, pour cette raison, j’ai pris la décision de le remplacer. Il arrive aux meilleurs joueurs du monde de marquer contre leur camp.»

«Aouedj a manqué de punch à la fin»
Pour plus d’un, Aouedj a réalisé un bon match samedi dernier et il ne devait pas sortir. De son côté, Aït Djoudi explique : « Aouedj a fourni de grands efforts au début de la rencontre, vers la fin de match il manquait de puissance, il manquait de rythme. Pour cette raison, je l’ai remplacé par Beziouen, je voulais donner du sang neuf à l’attaque.»

«Je ne condamne pas Sedkaoui»

Revenant sur la faute qui a ramené le but de l’ESS, Aït Djoudi ne veut pas condamner Sedkaoui. «C’est vrai, il a perdu le ballon dans une zone sensible. Néanmoins, en football, il faut assumer, il ne faut pas pointer un joueur du doigt après un échec. Moi, je préserve l’intérêt du groupe tout en continuant à travailler et à combler nos lacunes.»

«Madi était dans un jour sans»
Le premier responsable du staff technique des Jaune et Vert a fait appel à Messaâdia pour prendre la place de Madi juste après le retour de l’équipe des vestiaires. Concernant ce changement, Aït Djoudi avoue : «Madi n’était pas dans son jour, il a raté plusieurs occasions, et puis, il a perdu plusieurs balles, et l’adversaire n’allait pas lui faire de cadeaux. Pour cette raison, je l’ai remplacé.»

«On a joué notre meilleur match»
Au lendemain de ce semi-échec à domicile, le second depuis le début du championnat, Aït Djoudi restait très confiant concernant l’avenir de son équipe. «On a réalisé un très bon match, en toute modestie, le match d’hier était le meilleur depuis le début du championnat. On a dominé l’adversaire de bout en bout. Mais pour ne pas revenir à l’arbitrage, on a été volés. Maintenant, tout le monde a vu que cette équipe de la JSK pourra rivaliser avec les meilleures équipes de notre championnat, on a démontré aussi qu’une bonne équipe est en train de se  construire. Moi, je n’ai jamais douté et je ne douterai jamais des capacités de mon équipe.»

«Battre le MCA à Bologhine ? Pourquoi pas»
Après le match contre l’ESS, un autre match très difficile attend les Kabyles, ces derniers seront appelés à aller croiser le fer le week-end prochain à Bologhine avec le MCA. Sur cette rencontre, Aït Djoudi déclare : «Pour le moment, on n’a pas débuté la préparation de la rencontre face au  MCA. Néanmoins, les choses sont très claires pour nous, ce match sera très difficile. En outre, en football tout est possible. Oui, on pourra gagner à Bologhine, cependant, je préfère reparler de ce match au moment opportun.»

«Je préfère ne pas parler de recrutement pour le moment»
Pour terminer, Aït Djoudi a évoqué cette histoire de recrutement, surtout que le mercato hivernal avance à grands pas. «Pour le recrutement, je préfère ne rien dire pour le moment, car beaucoup de choses ont été dites sur ce sujet alors qu’il n’y avait rien. On n’a joué que huit matchs de championnat, il reste encore sept matchs avant la fin de la phase aller, ne brûlant pas alors les étapes. Et puis, comme je vous l’ai déjà dit, on va renforcer l’équipe, mais  pas avec n’importe quel joueur, cela veut tout dire à mon avis.»

Compétition (21/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 23 Oct - 5:58

Aït Djoudi : «Je n’ai jamais fait partie de la caravane»

Quelques jours après le match nul à domicile face à l’Entente de Sétif, le premier responsable à la barre technique de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, a été invité à l’émission «Djazaïria foot» en présence du président de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, ainsi que du manager général du Mouloudia d’Alger, Kamel Kaci Saïd. Le technicien kabyle a tenu, au cours de l’émission, à apporter quelques explications concernant le différend qui existait entre lui et le président Hannachi, sachant que Azzedine Aït Djoudi a fait partie de l’opposition qui appelait au départ de Hannachi et laisser son poste à un autre homme capable de redorer le blason de la JSK. D’après l’ancien sélectionneur de l’équipe olympique, il n’a jamais fait partie de la caravane. Il a reconnu cependant qu’il faisait partie des anciens joueurs qui se réunissaient pour trouver des solutions et sortir l’équipe de son trou noir : «Ecoutez, je n’ai jamais fait partie de la caravane. Certes, je faisais partie de l’opposition, mais on se réunissait pour trouver des solutions. Personne n’a été contre Hannachi en tant que personne car tout le monde sait que cet homme a beaucoup donné à la JSK. Seulement, à cette époque, il avait commis des erreurs, donc on avait décidé d’apporter notre touche pour sauver le club. Hamdoullah, aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre.»

«Certes, je voulais présider la JSK…»
Revenant sur le jour où il avait déclaré qu’il était prêt à présider la JSK et remplacer le président Hannachi, Azzedine Aït Djoudi s’explique : «Je reconnais que j’avais déclaré que j’étais prêt à présider la JSK, mais à une condition : si personne ne s’était présenté pour prendre le relais. En tant qu’enfant du club, je ne pouvais pas rester les bras croisés devant une telle situation.»

«On était contre l’idée de vendre la JSK à un Espagnol»
Pour bien s’expliquer, Azzedine Aït Djoudi estime que les enfants de la JSK étaient tous contre l'idée de vendre la JSK à un Espagnol qui voulait racheter l’équipe fanion : «Si on s’est mobilisés à cet époque, c’est pour que la JSK ne soit pas vendue à un Espagnol qui voulait racheter l’équipe première. On s’est mobilisés pour que la JSK soit kabyle.»

«Aujourd’hui, j’entretiens de bonnes relations avec le président Hannachi»

Pour ce qui est de la relation entre l’entraîneur et son président, le technicien kabyle estime que tout est rentré dans l’ordre et que la JSK commence progressivement à retrouver sa vitesse de croisière : «Comme je viens de le dire, je n’ai jamais été contre Hannachi en tant que personne. Pour preuve, j’entretiens de bonnes relations avec lui, et la JSK commence à retrouver sa forme. C’est le plus important.»

«Nous n’avons encore contacté aucun joueur»
Avant de conclure, le premier responsable technique de la JSK a déclaré que son équipe n’a jusqu’à présent contacté aucun joueur en prévision du prochain mercato : «Jusqu’à présent, nous n’avons contacté aucun joueur en prévision du prochain mercato. Je pense que nous avons encore assez de temps pour entamer les négociations.»

Le Buteur (23/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 24 Oct - 6:29

Aït Djoudi : «Mes hommes sont prêts à gagner le pari»

À l’issue de la séance d’entraînement d’hier matin, nous nous sommes entretenus avec le premier responsable de la barre technique, Aït Djoudi, qui mesure parfaitement l’importance du rendez-vous de ce samedi. Le coach, qui a déjà dirigé la JSK dans un Clasico, connaît la ferveur des deux camps, à quelques heures du match, et reste persuadé que ses poulains ont suffisamment d’atouts à faire valoir pour réaliser un résultat positif ce samedi à Bologhine : «Dès la reprise des entraînements, la page de l’ESS a été tournée. Mes joueurs font de leur mieux pour être prêts le jour du match. Je peux vous dire qu’ils sont prêts à gagner le pari et j’attends d’eux une bonne réaction. Le match sera difficile pour les deux équipes. Nous concernant, on fera de notre mieux pour satisfaire notre public.»

«Au fur et à mesure que la compétition avance, mes poulains gagnent en maturité»
L’autre satisfaction du responsable technique de la JSK, après huit journées de championnat, est la maîtrise de ses joueurs, lesquels progressent de match en match. Pour lui, l’équipe produit un beau jeu et il est optimiste pour la suite du parcours : «Il n’y a pas que les résultats techniques qui m’intéressent. Je vous confie que mon groupe mûrit au fur et à mesure que la compétition avance, et pour moi, c’est aussi un atout à faire valoir lors de la phase retour. Nous continuerons à travailler dans la sérénité, le meilleur est à venir.»

«J’ai toujours dit que c’est notre merveilleux public qui nous poussera encore plus haut»
Tout en reconnaissant l’apport du public à son équipe, qui continue de la pousser vers le haut, l’entraîneur dira : «Il y a beaucoup de paramètres que nous cherchons à retrouver. Le fait que notre public se présente en nombre important au stade, c’est déjà l’une de mes plus grandes satisfactions. J’ai toujours dit que nos supporters sont notre force et ce sont eux qui nous pousseront encore plus haut.»

Le Buteur (24/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 25 Oct - 17:39

Il a réuni ses joueurs hier soir
Aït Djoudi : «Un grand match nous attend, on ne doit pas le rater»


Le premier responsable des Jaune et Vert a profité de la séance d’entraînement d’hier pour parler à ses joueurs. Avant le coup d’envoi de la séance, Aït Djoudi a convoqué tous ses joueurs pour une réunion qui s’est déroulée sur le terrain. «C’est bon, le match a commencé pour nous, vous-êtes appelés à vous concentrer et au maximum sur ce match», disait d’emblée l’entraîneur en chef des Jaune et Vert à ses capés. Avant d’ajouter : «C’est un grand match qui nous attend, on ne doit pas le rater. Les matchs MCA-JSK étaient toujours de grandes affiches, il faut bien défendre les couleurs du club lors de cette rencontre.»

«On doit continuer sur notre lancée»
Aït Djoudi a aussi parlé à ses joueurs de la bonne dynamique qui règne actuellement au sein de l’équipe. «On a bien débuté la saison, on a réalisé de très bons matchs, mais le match de demain pourrait être un match référence pour nous, on sera appelé donc à bien jouer et à faire le maximum pour réaliser un bon résultat lors de cette rencontre et de continuer par la suite sur notre lancée.»

«Vous avez les moyens d’accrocher le MCA à Bologhine»
Afin de bien motiver ses hommes, Aït Djoudi leur a parlé des chances de la JSK lors de cette rencontre : «Certes, on jouera en dehors de nos bases, contrairement à l’adversaire qui aura le soutien de son public, néanmoins, on pourra surprendre et accrocher le MCA sur son terrain, il suffit juste de croire en nos chances.»

«J’ai confiance en vous, je sais que vous allez réaliser un match d’hommes»
Enfin, pour mettre fin à son discours, le coach kabyle s’est adressé à ses poulains avec un fort message : «Je sais que vous êtes des hommes, j’ai une grande confiance en vous et je sais bien que vous allez réaliser un grand match.»

Il optera pour le 4-5-1
Contrairement aux précédents matchs de son équipe et même en dehors de Tizi Ouzou, où il optait pour des schémas tactiques offensifs, demain soir, le coach des Canaris changera ses habitudes. Comme le match se déroulera sur un petit terrain, l’entraîneur en chef des Canaris, préfère fermer le jeu et essayer de surprendre son adversaire par les contres. Ainsi, le coach optera pour le 4-5-1. Les Bencherifa, Remache, Rial et Benlamri, formeront la défense au moment où Sedkaoui, Maroci et Yesli seront appelés à s’occuper de la récupération, alors que Madi et Aouedj seront chargés d’animer le jeu et d’aider Ebossé en attaque.

Concernant l’arbitrage, Aït Djoudi : «Haimoudi est le meilleur arbitre africain, il sera à la hauteur»
Depuis le début de championnat, la formation de la ville des Genêts a souffert avec l’arbitrage. D’ailleurs, la désignation de Haimoudi pour le choc de demain, a soulagé quelques parts les Kabyles, qui attendent un bon arbitrage de cet arbitre. Aït Djoudi parle de son côté de la désignation de Djamel Haimoudi pour cette rencontre : «Comme on a souffert avec les arbitres ces derniers temps, on craint automatiquement un mauvais arbitrage à chaque rencontre. Nous, on ne demande pas aux arbitres de nous aider, on leur demande juste d’arbitrer correctement et qu’ils soient honnêtes. Pour revenir à la désignation de Haimoudi, ce dernier est un grand arbitre, le meilleur du continent. Il a une image à défendre quand même, pour cette raison, je pense qu’il sera à la hauteur demain.»

Compétition (25/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par siberian84 le Lun 28 Oct - 13:16

Aït Djoudi a encouragé ses joueurs

De son côté, le coach Aït Djoudi, le premier responsable technique des Canaris, était très abattu, après l’amère défaite concédée face au MCA. Le technicien kabyle a reconnu que son équipe a dominé de bout en bout la rencontre et s’est offert une multitude d’occasions de but que malheureusement son attaque n’a pas exploitées. Au vestiaire, Aït Djoudi a tenu à s’entretenir avec ses poulains qu’il a encouragés, pour leur éviter de toute forme de pression, sachant que pour la plupart d’entre eux manquent d’expérience.
---------------------------
Aït Djoudi : «Je veux les 6 points lors des deux prochains matchs»
A la fin du match de samedi dernier, l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, est revenu sur cette contre- performance face au MCA. Aux yeux du coach, ses joueurs ont fait face au manque flagrant d’efficacité devant les buts. L’entraîneur a aussi reconnu que ses joueurs manquent de maturité dans le jeu et qu’il faudra beaucoup travailler l’aspect tactique et mental pour améliorer le jeu de l’équipe dans un futur proche.

«Nous avons un gros travail à faire devant le but»
Dans un premier temps, Azzedine Aït Djoudi s’est longuement étalé sur le manque d’efficacité de ses joueurs devant le but. Pourtant, ce n’est pas les actions qui ont manqué dans ce match. Il dira : «Il est difficile de perdre un match de cette manière. Une fois de plus, nous avons fait le jeu, mais avons perdu. Je suis déçu, car beaucoup d’occasions ont été ratées devant. D’après ce que j’ai vu aujourd’hui, je dois dire qu’il nous reste un gros travail à faire devant. On ne peut plus continuer ainsi. Lorsqu’on domine nos adversaires, on doit gagner.»

«L’arbitrage ? C’est aux spécialistes d’en parler»
Interrogé sur le penalty non sifflé par Haïmoudi en faveur de la JSK en première période, le coach dira : «L’arbitrage ? C’est aux spécialistes d’en parler. Croyez-moi, je n’ai plus envie de polémiquer. Tout le monde a vu une nouvelle fois l’action à la télévision et je dois dire qu’il y avait penalty. Maintenant, nous sommes à chaque fois pénalisés, ce qui est difficile à digérer. Je pense que si nous avions marqué avant la pause, le match aurait pris une autre tournure.»

«Face à Sétif, l’arbitre n’a pas vu la faute. Face au MCA, on dit que c’est une main involontaire ! C’est à n’y rien comprendre»
Avant d’ajouter dans la foulée : «Une fois, l’arbitre nous dit qu’il n’a pas vu la faute commise dans la surface, comme ce fut le cas avec Houasnia face à Sétif. Et dans ce match, Haïmoudi dit que la main du défenseur du Mouloudia est involontaire. C’est à n’y rien comprendre. Franchement, je suis déçu par tout ce qu’on vient de vivre. Je n’ai même pas de solution, puisque nous sommes pénalisés à chaque fois.»

«Mes joueurs manquent de maturité dans le jeu»
Par la suite, l’entraîneur kabyle nous a fait savoir que sur certaines phases de jeu, ses joueurs n’avaient pas pris les bonnes décisions. Il dira dans ce sens : «Mes joueurs avaient largement les moyens de marquer. Malheureusement, sur certaines phases de jeu, ils n’ont pas pris les bonnes décisions. Cela m’amène à dire que mes joueurs manquent de maturité dans le jeu. Ils doivent beaucoup travailler pour améliorer leur jeu sur le terrain, car aujourd’hui, on a relevé beaucoup de lacunes.»

«On ne doit pas lâcher»
Avant d’ajouter : «Il est impératif de rester sur cette lancée. Ce n’est vraiment pas le moment de lâcher. L’heure est à la mobilisation. La saison est encore longue. Il nous reste un long chemin à parcourir et tout demeure possible. Aujourd’hui, la seule chose qui me satisfait est que nous développons du jeu, ce qui n’était le cas précédemment. Il va falloir rester sur cette dynamique et améliorer certaines choses pour avancer.» Pour ce qui est des deux prochaines journées, Azzedine Aït Djoudi fut catégorique. Il nous dira à ce sujet : «Nous allons jouer 2 matchs de suite à Tizi. Je veux les 6 points. Il faudra faire le plein pour se relancer. Nous avons besoin de remonter au classement. C’est la raison pour laquelle j’expliquerai à mes joueurs l’importance des deux prochains rendez-vous. Nous devons réapprendre à gagner, surtout à domicile.»

LE BUTEUR (28/10/2013)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 28 Oct - 16:12

Aït Djoudi : «C’est le moment de penser au recrutement»

«Oui, pour le recrutement, je pense que c’est le moment pour commencer à travailler sur ce sujet. On doit renforcer les rangs de l’équipe par des éléments de valeur cet hiver. On ne va pas recruter pour le simple plaisir de recruter. On va bien étudier les profils des joueurs qu’on va cibler par la suite. Après neuf journées de championnat, on a une bonne idée sur les postes qu’on doit renforcer, toutefois, je tiens à le préciser une nouvelle fois, il n’y a rien d’officiel pour le moment.»

«Hamroun, c’est un excellent avant-centre, mais personne ne m’a parlé de lui»
«Pour ce qui concerne l’avant-centre franco-algérien, Hamroun, je connais bien ce joueur, puisqu’il était avec moi en équipe nationale olympique, néanmoins, personne ne m’en a pas parlé d’une manière officielle, ce ne sont que des rumeurs, à mon avis, mais le joueur est pétri de qualités. On va voir d’abord où il joue actuellement avant de penser à étudier son cas.»

Il a réagi à la rumeur
Aït Djoudi : «Moi, je me suis accroché avec Hannachi, c’est du n’importe quoi»

Hier matin, soit au lendemain de la rencontre de la JSK contre le MCA à Bologhine, une forte rumeur circulait à Tizi Ouzou concernant une dispute entre Hannachi et Aït Djoudi dans le vestiaire à l’issue de la rencontre. Afin de faire la lumière sur cette histoire, on a pris attache avec l’entraîneur en chef des Canaris, le premier concerné. Ce dernier était étonné d’entendre cette histoire : «Je ne sais pas d’où les gens ont sorti cette rumeur. Moi, je me suis accroché avec Hannachi, c’est du n’importe quoi. Je ne sais pas pourquoi on s’accroche ou on se dispute, il y a certainement des personnes malintentionnées qui veulent profiter de cette défaite pour déstabiliser le club, mais, avec moi, ils n’arriveront pas à leur but, je ne suis pas né de la dernière pluie», nous dira Aït Djoudi.

Compétition (28/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 29 Oct - 13:05

Aït Djoudi ne s’est pas adressé aux joueurs après le match

Pour remporter le championnat, il faudrait avoir un groupe et une très bonne équipe capable de renverser la vapeur à n’importe quel moment. Dommage ! Ce n’est pas le cas de la JSK cette année. Malgré un début prometteur lors des cinq premières journées, le club phare du Djurdjura n’arrête pas de décevoir, après les trois derniers résultats jugés négatifs. Les coéquipiers de Djamel Benlameri, qui avaient réussi à revenir avec un précieux point de Chlef (rappelons que l’ASO avait égalisé à la 95’), les Canaris ont été, une semaine plus tard, accrochés à domicile par le leader sétifien, un but partout. Alors que tout le monde a misé sur un bon résultat devant le MCA, les Kabyles ont été, encore une fois, cueillis à froid par des Mouloudéens plus réalistes. A la fin de la rencontre, et contrairement aux précédents matchs, le premier responsable à la barre technique ne s’est pas adressé à ses poulains au vestiaire. Il a préféré garder son calme et rallier la ville de Tizi Ouzou. Le moins que l’on puisse dire est qu’Azzedine Aït Djoudi était dans tous ses états, après la défaite de son équipe qui, faut-il le dire, mérite au moins un nul, au vu de toutes les occasions créées depuis l’entame de la rencontre. Malheureusement, l’efficacité a encore une fois fait défaut. Sans le moindre doute, l’entraîneur en chef alignera une équipe totalement remaniée lors de la prochaine journée, pour accorder plus de chance aux autres éléments.

Il compte le faire à la reprise

Contrairement à la précédente rencontre, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi a jugé utile d’accorder deux jours de repos à ses poulains et ce, pour leur permettre de bien reprendre leur souffle après une semaine très chargée. En effet, l’ancien sélectionneur de l’équipe olympique profitera de cette première séance de la semaine pour s’entretenir avec ses poulains et les mettre devant leurs responsabilités, eux qui n’arrivent toujours pas à enchaîner avec des victoires depuis déjà trois journées.

Karouf motive le groupe…
Même si Azzedine Aït Djoudi n’a pas adressé la parole à ses joueurs, après le match face au Mouloudia, il a chargé son adjoint, Mourad Karouf, de le faire. En effet, l’ancien international a profité de l’occasion pour remobiliser le groupe et ouvrir une nouvelle page, d’autant que la JSK recevra le CABBA puis le RC Arba.

… Ali Rial aussi
Pour sa part, le défenseur central, Ali Rial, qui assure convenablement son rôle de capitaine, a tenu une petite discussion avec ses coéquipiers à la fin de la rencontre. Il a, en effet, essayé de motiver le groupe, quelques jours avant un autre important match devant le CABBA. Même si les résultats ne suivent pas ces derniers temps, les joueurs kabyles sont toujours solidaires.

Le Buteur (29/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 30 Oct - 13:13

JSK : Aït Djoudi blâme et menace certains joueurs

Hier matin, lors de la séance de la reprise des entraînements des Jaune et Vert, les coéquipiers du capitaine Rial ont été surpris par la réaction de leur entraîneur.

Aït Djoudi n’a pas voulu parler à ses capés après la défaite de samedi dernier, il a préféré laisser ses éléments rentrer chez eux pour se reposer et faire le vide. Néanmoins, lors de la première séance d’entraînement de la semaine, c'est-à-dire lors de la séance d’hier, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert a utilisé un langage très dur avec ses poulains. Aït Djoudi sait quand il doit être cool avec ses éléments afin d’évacuer la pression d’avant-match, mais il sait aussi quand il faut secouer le cocotier et après la défaite de samedi dernier, le coach des Canaris a jugé utile de hausser le ton avec ses capés. L’entraîneur de la formation du Djurdjura n’a pas hésité même à blâmer certains joueurs qui ont raté leur match devant le Doyen et de menacer d’autres de libération lors du prochain mercato. Les choses étaient très claires concernant les joueurs visés puisque A.A.D. a cité les noms lors de cette réunion. Avant de mettre fin à son discours, le coach kabyle a même exigé la victoire samedi prochain lors de la rencontre de son équipe devant le RCA.

«Le maillot de la JSK, il faut le mériter»
Pour commencer son discours, Aït Djoudi a fait savoir à ses joueurs que le maillot de la JSK est prestigieux, surtout avec les six étoiles, alors, il a demandé aux joueurs de mériter vraiment leurs places dans l’effectif de ce prestigieux club. «Je ne dirais pas que certains de vous ne méritent pas de porter le maillot de la JSK, mais je vais vous dire que ce maillot, il faut vraiment le mériter, vous jouez dans un grand club et vous représentez toute une région, alors, il fait mouiller le maillot et défendre bec et ongles les couleurs du club.»

«Il y aura des surprises au mercato»
Par la suite, Aït Djoudi a parlé de mercato. Le coach des Canaris n’a pas abordé le sujet du renfort, mais il a menacé certains joueurs : «Je vous jure qu’au mercato, il y aura des surprises, je n’hésiterai pas la moindre seconde à libérer les joueurs qui n’ont pas donné satisfaction, à vous de démontrer sur le terrain et celui qui ne veut pas quitter le navire jaune et vert cet hiver doit prouver sa valeur sur le terrain, il reste encore six matchs, à vous de prouver.»

«Certains de vous ne pouvaient même faire une passe juste»
Meme après trois jours, Aït Djoudi n’a pas hésité à revenir avec ses poulains sur le match de samedi passé en taclant quelques joueurs, ceux bien sûr qui n’ont pas tourné devant le MCA : «Sincèrement, j’ai été étonné, certains de vous ne pouvaient même pas faire une passe juste, c’est grave, il faut réagir avant qu’il ne soit trop tard.»

«On a fait le maximum pour faire revenir les supporters, vous n’avez pas le droit de les décevoir»
L’entraîneur kabyle a parlé aussi des supporters. « On a fait le maximum pour faire revenir les supporters, ces derniers ont beaucoup aidé l’équipe, au lieu de leur donner de la joie, on leur offre les échecs, à ce rythme, on va chasser les supporters et je ne veux pas arriver à cette situation.»

«Je veux les trois points samedi»
Enfin, pour mettre fin à sa discussion avec ses joueurs, Aït Djoudi a exigé carrément la victoire samedi prochain : « Alors, samedi, on doit réagir, on a besoin de renouer avec le succès. On va bien préparer cette rencontre et par la suite, on mettra ce qu’il faut mettre pour gagner cette rencontre.»

Il a axé son travail sur le plan psychologique le matin et sur le plan physique le soir
Hier, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert a programmé deux séances d’entraînement pour son équipe. La première séance a débuté à 9h et elle a été consacrée à l’aspect psychologique, puisqu’Aït Djoudi a réalisé un gros travail sur ce plan. Pour la séance de l’après-midi qui a débuté à 16H, elle a été consacrée au volet physique.

Il a raté la séance d’hier soir

Pour des raisons strictement personnelles, le coach des Jaune et Vert n’a pas assisté à la séance d’hier après-midi. Aït Djoudi avait un empêchement et il a chargé ses adjoints d’assurer cette séance.

Compétition (29/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 31 Oct - 9:26

Concernant le renforcement de l’effectif
Aït Djoudi : «Rien ne se fera sans moi»


A moins de deux mois de l’ouverture du marché des transferts hivernal, il ne se passe pas un jour sans qu’un manager propose un joueur à la JSK. Certains joueurs ont été déjà approchés par les dirigeants kabyles, mais l’entraîneur Aït Djoudi, que nous avons interrogé sur le renforcement de son effectif, avoue que la priorité est de terminer la phase aller en force. «Rien ne presse pour le moment. Ce qui est certain est que le recrutement ne se fera pas sans moi», a souligné le coach de la JSK. Déçu par les résultats obtenus par son équipe lors des trois dernières journées du championnat, Aït Djoudi se consacre beaucoup plus aux matches restants de la phase aller que sur le mercato hivernal. Il a déjà arrêté les besoins de son équipe. Sa priorité est d’engager un meneur de jeu, un attaquant et un milieu défensif. Mais, on ne sait pas encore s’il songe déjà au mercato ou il préfère attendre encore quelques jours avant d’entamer les pourparlers avec les joueurs ciblés. Son équipe a toutes les chances de terminer la phase aller à la première place puisqu’elle recevra deux fois de suite avant de se rendre à El Harrach. Il veut terminer la première manche avec le meilleur classement possible avant de s’attaquer au mercato.  Mais, il est clair qu’il n’attendra pas l’ouverture du marché des transferts pour négocier avec les joueurs qu’il veut avoir dans son effectif.

Compétition (31/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum