Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Page 8 sur 14 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant

Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 9 Jan - 12:51

JSK : Aït Djoudi muscle son discours

Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert a provoqué mardi soir une réunion avec ses joueurs.

Il a attendu l’arrivée de tous les éléments pour passer aux choses sérieuses. Une fois le groupe au complet, il l’a convoqué à la salle des conférences de l’hôtel El-Mouradi. Même les membres de staff technique étaient concernés par cette réunion qui a duré presque une heure. Comme A. A. D. mise beaucoup sur la réussite de ce stage, il a jugé utile de mettre les points sur les «i» avec ses capés une bonne fois pour toutes. Il voulait régler tous les détails afin de se consacrer par la suite au travail et à la préparation. Il a meme musclé son langage, il voulait marquer son territoire lors de cette réunion et faire comprendre aux joueurs qu’il reste le premier responsable sur le plan technique.

Il n’a pas hésité à revenir sur les erreurs de la phase aller
Pour commencer cette réunion, Aït Djoudi est revenu sur la phase aller. Comme il n’a pas vu les joueurs depuis le match de CSC, il a donc fait une lecture générale de la première manche de la saison. Il a beaucoup  parlé des erreurs commises lors de cette phase où la formation du Djurdjura a perdu pas moins de neuf points à domicile. Il ne veut pas  revivre ce scénario au retour et il l’a déclaré haut et fort aux joueurs.

Il a abordé le chapitre discipline

Le chapitre de la discipline a pris la part du lion lors de cette réunion. Aït Djoudi a juré devant ses joueurs qu’il ne tolérera aucun écart disciplinaire. Il leur a bien expliqué le nouveau règlement intérieur, puisque le joueur qui fautera sera sanctionné sur les deux plans sportif et financier. D’ailleurs, il a expliqué à ses poulains qu’il va rédiger un rapport très bien détaillé sur la conduite de chaque élément lors de ce stage et il le déposera à la direction. Il veut instaurer une discipline de fer afin de maîtriser le groupe par la suite et bien le gérer, sachant que les choses ne seront pas faciles au retour, surtout avec la concurrence qui y règne et les joueurs qui réclament une place de titulaire.

Le stage et la réussite de la préparation
Le premier responsable du staff technique de la formation de la ville des Genêts a même expliqué à ses capés le programme de ce stage de préparation, mais beaucoup plus les objectifs que le groupe doit atteindre à l’issue de ce stage. Il leur a demandé de bien respecter le programme de ce stage et de lui faciliter la tâche, surtout que tout le monde au club mise sur une excellente préparation afin d’entamer la phase retour en fanfare.

Pour terminer, il a parlé des objectifs avec ses joueurs
Enfin, avant de libérer ses joueurs, l’entraîneur de la JSK a abordé un point très sensible, celui des objectifs. Pour le championnat, les joueurs et les membres du staff technique ont fixé le podium alors que tout le monde a parlé de sacre final en coupe d’Algérie.

Compétition (09/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 10 Jan - 7:54

Aït Djoudi : «Le match face au MOB, un bon test d’évaluation»

L’entraîneur Aït Djoudi a préparé son équipe pour son premier match amical face au MOB. En plus du travail physique, les Kabyles ont travaillé l’aspect tactique et c’est ce soir qu’on connaîtra exactement le niveau de l’équipe, après une semaine d’entraînement. Interrogé par nos soins, le coach nous dira : «Après cinq jours de stage, on livrera notre premier match amical. Pour moi, c’est un exercice qui rentre dans le programme tracé, un bon test d’évaluation qui me permettra de préparer la deuxième semaine de travail.»

«Je procéderai à un turn-over»
A la question de savoir s’il a songé à un plan spécial pour le match, il nous a confié : «Je ferai tourner tout le groupe. On alignera deux équipes équilibrées pour permettre à tout le monde de profiter de l’exercice. Pour moi, le résultat technique n’est pas l’objectif recherché, je veux voir la réaction de mes joueurs, notamment sur le plan physique.»

«J’attends beaucoup des nouvelles recrues»
Aussi, le match de ce soir constitue une occasion pour les nouvelles recrues de faire étalage de leurs qualités, car même le président Hannachi est arrivé hier soir pour les voir à l’œuvre : «Les nouvelles recrues vont jouer. J’attends beaucoup d’elles. Ce match leur permettra de mieux comprendre notre style de jeu, d’ici le premier match de championnat, elles seront prêtes.»

«La concurrence est loyale, les places seront chères au retour»
Pour conclure, l’entraîneur Aït Djoudi a souligné qu’à la phase retour, les places seront chères. Avec 23 joueurs, et chaque compartiment renferme plusieurs éléments, cela rendra la concurrence plus rude et seuls les meilleurs bénéficieront de la confiance du coach : «La phase retour approche. J’ai demandé aux joueurs de redoubler d’efforts, car on a beaucoup d’objectifs à atteindre. Les places seront chères, et seuls les meilleurs auront ma confiance.»

Le Buteur (10/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 12 Jan - 13:16

Aït Djoudi : «A 80%, l’équipe type est arrêtée»

Au lendemain de la rencontre amicale jouée par son équipe devant le MOB, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert, Aït Djoudi, parle dans cet entretien des satisfactions et les lacunes, du rendement des nouvelles recrues, mais aussi de l’équipe type qui sera appelée à débuter la phase retour du championnat. A 24 heures de la fin de ce stage, il etime que son équipe a bien travaillé à Hammam Bourguiba, lui qui aurait aimé jouer au moins deux matchs amicaux lors de ce stage.

- Avec un peu de recul, quel commentaire faites-vous sur le match amical que votre équipe a disputé vendredi dernier devant le MOB ?
- D’abord, c’était une bonne rencontre de préparation pour nous. Après une semaine de travail, il était plus que nécessaire pour moi de voir la réaction de mes joueurs. C’était un match très disputé et ouvert. Un bon test pour nous, quoi.

- Quel est l’objectif que vous avez fixé avant cette rencontre ?
- On a parlé aux joueurs et on voulait beaucoup plus travailler la conservation de balle lors de cette rencontre. L’objectif de cette rencontre était beaucoup plus de trouver la bonne formule pour le milieu de terrain.

- Des satisfactions lors de ce match, certainement...

- La plus grande satisfaction de cette rencontre est l’état physique des joueurs. Ces derniers, malgré la grande charge de travail de toute la semaine, ont bien répondu sur le terrain. C’est rassurant quand même.

- Mais des lacunes aussi…

- Oui, sur le plan tactique, on n’a pas encore atteint le sommet, il reste quelques réglages à faire. D’ici la première journée de la phase retour, on réglera tout ça.

- Et pour le rendement des joueurs, avez-vous noté une différence de niveau ?
- Non, il n’y a pas une différence de niveau, puisqu’on travaille tous ensemble et tous les joueurs sont soumis au même programme de travail. Néanmoins, j’avoue que quelques joueurs doivent travailler encore plus. Ils doivent redoubler d’efforts afin d’être sur la même longueur d’onde que les autres.

- Peut-on connaître les noms des joueurs qui doivent travailler plus ?
- Non, je préfère garder cette affaire pour moi. Il y a des choses qui ne doivent pas sortir de leur cadre. C’est entre mes joueurs et moi ou bien même entre les joueurs concernés.

- On a remarqué aussi lors de cette rencontre que vous avez donné leur chance à tous les joueurs…
- C’était le plus important pour moi lors de cette rencontre. Après une semaine de travail, il était nécessaire et évident pour moi d’avoir une idée bien précise sur chaque élément. Et puis, c’est un match de préparation, il fallait faire tourner l’effectif afin de donner un temps de jeu à chaque joueur.

- Merbah a été associé à Rial dès le départ…
- Comme Benlamri ne sera pas concerné par le match du MCEE pour cause de suspension, j’ai donc commencé à préparer Merbah.

- Bencherif aussi a été aligné dès le coup d’envoi de la partie...
- C’est la troisième recrue de l’équipe cet hiver. Ce joueur a rejoint le groupe directement à Hammam Bourguiba. En le titularisant dès le départ, je voulais avoir une idée sur ses capacités et ses qualités.

- Et comment avez-vous trouvé son rendement ?
- Pour un début, ce n’est pas mal. Néanmoins, avec un plus de temps, il va s’améliorer encore, car c’est un joueur qui a des qualités et qui travaille beaucoup.

- Et pour Si-Salem ?
- Il était bon. Il a réalisé un  match plein dans l’ensemble. C’est un joueur qui confirme de plus en plus.

- Zaâbiya a cassé la baraque…
- C’est un joueur pétri de qualités. Sincèrement, il m’a impressionné, néanmoins, il doit travailler davantage afin d’atteindre le niveau de la performance.

- Parlons maintenant de l’équipe type, les choses sont claires maintenant sur ce plan…
- Je peux vous dire qu’à 80%, j’ai l’équipe type en tête. Cependant, les choses pourraient changer d’un moment à l’autre, car, avec moi, il n’y aura pas d’éternels remplaçants ou des titulaires indiscutables. C’est les meilleurs de la semaine qui joueront le week-end.

- Le duo Ebossé-Zaâbiya est indétrônable…
- Indétrônable, non, ce n’est pas le mot qu’il faut. Certes, ce duo est le mieux placé pour figurer souvent dans l’équipe type, mais c’est à Zaabiya et Ebossé de rester toujours au sommet de leur forme, car, n’oubliez pas qu’il y a des joueurs derrière qui pourront à tout moment faire basculer les choses.

- Pour le milieu de terrain, le choix est difficile entre Aouedj et Si-Salem, entre Madi et Bencherif…
- Au milieu, il y a actuellement une rude concurrence. C’est une très bonne chose pour l’équipe. Je vais trouver le bon équilibre à ce compartiment. On trouvera la meilleure formule. Déjà, j’ai une petite idée sur les joueurs qui vont composer ce compartiment.

- Pour le schéma tactique, vous avez préféré le 4-4-2…
- Cette stratégie permettra à Zaâbiya et Ebossé de bien se positionner sur le rectangle vert et aux joueurs du milieu de bien utiliser les couloirs. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu’on va jouer tous les matchs restants de la saison avec cette stratégie, car un match ne ressemble jamais à un autre et chaque rencontre a son propre caractère.

- Pour le moment, vous avez joué un seul match amical et celui d’El-Kala n’est pas confirmé. C’est le point noir de ce stage, non ?
- Non, on a bien travaillé lors de ce stage et j’estime que cette préparation est une totale réussite. Certes, on aurait aimé jouer au moins deux matchs amicaux lors de ce stage. Toutefois, on a bien travaillé et les joueurs ont joué plusieurs oppositions entre eux.

- L’équipe sera-t-elle prête pour le match du MCEE ?
- On sera prêts sur tous les plans. A partir de demain, la charge de travail va baisser, les joueurs auront le temps donc de bien récupérer. On effectuera à Tizi Ouzou les derniers réglages pour être à 100% prêts pour ce rendez-vous.

- Pour terminer, Mekkaoui a mis le plâtre après une blessure à la main, il sera out pour le match du MCEE…
- Non, Zinou pourrait jouer cette rencontre, on a grand espoir de le récupérer.

Compétition (12/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 15 Jan - 10:16

Aït Djoudi : «Désormais place à la compétition officielle !»

Aït Djoudi estime que son équipe a effectué un bon stage de préparation et qu’il en aura profité pour corriger certaines lacunes signalées lors de la phase aller. Aït Djoudi avec qui nous nous sommes entretenus après le match d’El Kala nous dira : «Le stage de préparation nous a permis de corriger certaines lacunes notées lors de la phase aller, les joueurs ont été soumis à un programme assez chargé pour leur permettre de retrouver leur forme et de bien démarrer la phase retour. Franchement, je mise énormément sur cette rencontre du MCEE, on doit arracher notre première victoire pour amorcer un bon parcours au retour.»

«L’équipe montre encore quelques insuffisances, mais d’ici le match du  MCEE on aura tout réglé»
Concernant les insuffisances enregistrées Aït Djoudi dira : «Plus les journées avancent et plus le match face au MCEE approche.» L’entraîneur ajoutera : «L’équipe a montré face à El Kala quelques insuffisances. Je n’ai pas vraiment apprécié la qualité de jeu qui a été produite en première période, j’ai dû opérer plusieurs changements en début de seconde période et les éléments alignés ont donné satisfaction. »

«Physiquement l’équipe se porte bien au fil des matches et elle sera encore meilleure»
Sur le plan physique, le numéro un de la barre technique estime également que son équipe se porte bien et qu’avec quelques matches dans les jambes la situation va encore s’améliorer. «Physiquement l’équipe se porte bien. Lors de cette phase retour, les joueurs seront appelés à déployer toute leur énergie sachant que nous sommes engagés sur deux fronts.»

«La concurrence sera rude et que les places seront chères»
L’entraîneur kabyle va reprendre le championnat avec un effectif qui dispose de doublures dans presque tous les compartiments. Il sait d’ores et déjà qu’une rude concurrence sera déclarée dès la première journée de la phase retour. Toutefois, il révèle qu’il fera appel à ceux qui sont les plus en forme : «Je me réjouis de posséder des doublures dans tous les postes.?La concurrence sera rude et poussera tout le monde à redoubler les efforts. Les places seront bien évidemment chères et seuls les meilleurs seront alignés.»

«On doit faire plaisir à nos supporters, ils attendent beaucoup de nous»
A quelques jours du premier match à Tizi face au MCEE, l’entraîneur des Canaris a appelé les supporters à venir remplir le stade ce samedi pour encourager les joueurs. Pour le reste, c’est aux Canaris de faire plaisir à leurs fans : «Nos supporters attendent de nous un bon visage au retour. On a tous les moyens qu’il faut pour réaliser un bon parcou0s, néanmoins, ils doivent venir en force pour nous soutenir samedi prochain.»

Il a la cote à El Kala
La JSK a été accueillie comme il se doit à El Kala à l’occasion de la rencontre amicale qui l’a opposée à l’équipe locale. L’entraîneur Aït Djoudi est très populaire dans cette ville. De nombreux supporters en ont profité pour prendre des photos souvenirs. Mieux, Aït Djoudi a même rencontré un camarade de promotion à l’ISTS, actuellement cadre du secteur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’El Tarf.

Le Buteur (15/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 16 Jan - 19:11

JSK, Aït Djoudi : « Encore quelques réglages »

La JSK a bouclé, lundi dernier, son stage de Hammam Bourguiba par un match de préparation face à l’équipe d’El Kala. Une occasion pour faire le point avec Azzedine Aït Djoudi sur la préparation à la veille de la reprise du championnat.

Azzedine Aït Djoudi, le stage de Hammam Bourguiba a pris fin lundi dernier, quel bilan en faites-vous ?
Je crois que dans l’ensemble, nous avons fait du bon boulot. On a essayé, disons, de corriger toutes les lacunes constatées jusqu’ici. Nous avons travaillé plusieurs volets et joué des matches de préparation. Le groupe a bien répondu. Physiquement, les joueurs sont en jambes. Après, il reste encore des choses à revoir.
 
Comme quoi ?
Des choses d’ordre technique. Comme la conservation du ballon. Le replacement et l’efficacité devant les buts. Nous jouons bien au ballon. Il y a une bonne occupation du terrain. Face au MOB par exemple, j’ai été heureux de voir que les joueurs ont reproduit et réussi les exercices que nous avons travaillé à l’entraînement. C’est la preuve qu’ils sont attentifs et adhèrent complètement à notre vision des choses. C’est très important.
 
Vous avez fait signer trois nouvelles recrues cet hiver, êtes-vous satisfait de ce qu’ils ont montré jusqu’ici ?
Tout à fait. C’est des joueurs qui ont quand même un certain niveau. Franchement, je n’ai pas été vraiment surpris par leur prestation dès lors que leur recrutement était étudié. On s’était longtemps renseigné sur eux avant de les faire signer.

Si Salem a montré tout le bien qu’on pensait de lui. Quant à Bencherif et Zaâbia, ils ont montré qu’ils ont le niveau. Cela étant dit, ils ont besoin d’un temps d’adaptation.

Quel est votre credo pour la phase retour ?
Notre politique n’a pas changé entre temps. On jouera tous nos matches pour les gagner. On ne va pas se mettre de la pression sur les épaules, mais notre public attend beaucoup de nous. On n’a pas le droit de le décevoir.

El-Moudjahid (16/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 19 Jan - 10:06

Aït Djoudi jette un pavé dans la mare
«Je suis fatigué de subir toute cette pression»


Malgré le fait que son équipe ait réussi à remporter son match devant le MCEE, hier à Tizi-Ouzou, le coach de la JSK, Azeddine Ait Djoudi, n’a pas caché son amertume par rapport à « la forte pression » qu’il ne cesse de subir de la part de « certaines personnes » au sein de la JSK, qu’il qualifie d’énergumènes. « Je suis fatigué. Je n’arrive plus à supporter toute cette pression qui pèse sur mes épaules. A chaque fois, certains énergumènes cherchent à me mettre des battons dans les roues. Ils n’attendent qu’un faux pas de l’équipe pour nous tirer dessus. À ce que je sache, il n’y a pas qu’Ait Djoudi à la JSK. Nous sommes une équipe et on doit cesser de me chercher des noises, car, vraiment, je suis dégouté par cette atmosphère », confiait, hier, Ait Djoudi, devant un parterre de journalistes, à l’issue du match contre le MCEE. Une déclaration énigmatique de la part du coach des Canaris, lequel, il faut le reconnaître, était dans tous ses états, allant jusqu'à menacer de jeter l’éponge si la situation persiste à l’avenir. « J’ai déjà lancé un SOS en déclarant que tout le monde doit s’unir autour de ce club qui nous est très cher. Moi, seul, je ne peux rien faire. Je suis dégouté de travailler dans cette atmosphère et j’en ai marre de ces énergumènes qui font tout pour nous saboter. Je suis un enfant de Tizi-Ouzou et on se connaît tres bien, alors, de grâce, cessons de détruire la JSK», ajoute-t-il. Une déclaration lourde de sens et qui ne risque pas de rester sans conséquences dans les prochains jours.

DDK (19/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 19 Jan - 13:29

Dégoûté par les insultes de certains pseudo-supporters
Aït Djoudi : «Si ça continue comme ça, je pars !»


Alors que son équipe a bien débuté la seconde moitié du championnat en s’imposant sur le score de deux buts à zéro face au MC El Eulma, l’entraîneur de la JS Kabylie était très affecté moralement à l’issue de ce match. Et pour cause, Azzedine Aït Djoudi avait passé un sale après-midi hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou,  puisqu’il a été insulté avant, pendant et après le match par des pseudo-supporters.  Interrogé à ce sujet, il dira : «Croyez-moi, je n’ai jamais vécu de toute ma vie de tels moments surtout avec les supporters de mon équipe. Nous avions fait notre possible pour remporter cette victoire, et nous sommes fiers d’avoir récolté les trois points de ce match face au MC El Eulma, mais au lieu de nous féliciter, certains supporters n’ont trouvé mieux que de nous insulter avant, pendant et après le match. Je suis vraiment affecté par leur comportements.»

«J’en ai assez, je suis très fatigué»

Ce n’est un secret pour personne, ces supporters qui sont venus au stade pour insulter la direction et l’entraîneur n’ont pas apprécié la libération de certains joueurs, enfants du club. Le premier responsable de la barre technique de la JSK s’est dit dégoûté par le comportement de ces supporters. D’ailleurs, il a affirmé comprendre les raisons qui les ont poussé à l’insulter particulièrement : «Tout est clair, je connais les motifs qui ont poussé ces personnes à venir au stade pour nous insulter.» Et d’ajouter : «Ce n’est pas de cette façon qu’on va aider la JSK à progresser et enchaîner d’autres succès à l’avenir. Il faut savoir que c’est moi qui ai multiplié les appels pour demander aux supporters de revenir au stade et aider leur équipe. La JSK a besoin de soutien de tous ses enfants. L’équipe est en train de réaliser un bon parcours en championnat. Elle a donc besoin de sérénité et de calme pour terminer la saison en force.»

«Il n’y a pas que moi à la JSK»
Même s’il a affirmé comprendre les raisons qui ont poussé ces pseudo-supporters à l’insulter hier pendant le match de son équipe face au MC El Eulma, l’entraîneur de la JSK a insisté sur le fait que ce n’est pas lui seul qui a pris la décision de libérer ces joueurs au mercato. En témoigne sa déclaration à l’issue de la rencontre d’hier : «Il faut savoir qu’il n’y a pas que moi à la JSK. Tout le monde est responsable de ce qui se passe au sein du club.» Et d’enchaîner : «Sincèrement, je suis dégoûté par ce qui s’est passé aujourd’hui (hier, ndlr). Je suis prêt à partir dès demain si les choses continuent comme ça. Franchement, j’en ai assez. Je suis très fatigué. La situation ne peux plus continuer ainsi.»

Le Buteur (19/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 20 Jan - 9:37

Aït Djoudi : «Il n’y a pas de joueurs pistonnés à la JSK !»

Après avoir crié son ras-le-bol, le coach a donné certaines explications, tout en restant vague et discret sur de nombreuses questions. Azzedine Aït Djoudi estime que le maillot de la JSK se mérite. Il a toutefois tenu à rappeler que son équipe a besoin de plus en plus de sérénité pour espérer continuer son ascension.

«Zabiaa sera meilleur à l’avenir»
Il a parlé brièvement du rendement de l’attaquant libyen, Mohamed Zabiaa : «Zabiaa ne pouvait pas espérer un meilleur départ. Il a marqué lors de son 1er match et cela le mettra davantage en confiance. Je suis convaincu qu’il sera meilleur à l’avenir. Il sera encore plus fort avec plus de temps de jeu dans les jambes et avec une meilleure forme physique.»

«C’est bien que ce duo Zabiaa–Ebossé ait bien marché pour une première»
Avant d’ajouter dans la foulée : «C’est une bonne chose que ce duo ait bien marché pour une première. D’ailleurs, si nous les avons aligné d’entrée, c’est parce qu’on savait qu’ils étaient bons. J’espère qu’ils vont s’entendre mieux, ce qui sera bénéfique pour l’équipe dans les jours à venir. En tous les cas, c’est rassurant de les voir marquer.»

«On voulait la victoire face au MCEE. On l’a eue»
Pour ce qui est de la  rencontre en elle-même, Azzedine Aït Djoudi dira : «En gros, je suis satisfait du rendement de mes joueurs. Ils ont fait ce qu’il fallait dans ce match. Je pense aussi que la clé de la réussite dans ce match était d’avoir marqué les 2 buts aux bons moments. Le but de Zabiaa nous a mis en confiance. Par la suite, Ebossé a doublé la mise dès l’entame de la seconde période. D’ailleurs, on voulait la victoire face au MCEE, et on l’a eue. Il va falloir penser désormais au prochain match de coupe, en le préparant dans les meilleures conditions.»

«J’avais quelques appréhensions sur le plan physique»
«Je ne vous cache pas que j’avais quelques appréhensions sur le plan physique, car les joueurs ont beaucoup travaillé leur condition physique en Tunisie. J’ai eu peur qu’ils n’eurent pas le temps de récupérer au mieux, au vu des efforts consentis lors du stage. Mais finalement, tout s’est bien passé. Ils ont bien répondu sur le terrain. Ce qui me rassure le plus, c’est de savoir qu’ils seront encore meilleurs dans les prochaines journées.»

«Tout ce qui perturbe mon équipe m’affecte mentalement»
Par la suite, le coach a essayé d’expliquer les raisons qui l’ont mis hors de lui au coup du sifflet final : «Aujourd’hui, Aït Djoudi est fatigué par tout ce qui se passe autour du club. Nous gagnons nos matchs et je suis insulté. Je n’ai jamais vécu une chose pareille. Tout ce qui perturbe mon équipe m’affecte mentalement. J’étais le premier à appeler les supporters à revenir au stade pour soutenir la JSK et voilà qu’aujourd’hui, certains pseudo-supporters m’insultent gratuitement.» 

«Je sens que les gens n’attendent que le faux pas pour me descendre en flammes»
Avant d’ajouter : «Ce que je n’arrive pas à admettre, c’est cette méchanceté gratuite. Je sens que les gens n’attendent que le faux pas d’Aït Djoudi pour commencer à critiquer, voire à me descendre en flammes. C’est une pression pour moi, au moment où je reste convaincu qu’on a les moyens de réaliser une bonne saison. C’est pour ça que je commence à en avoir mare de cette situation. Aujourd’hui, nous avons certes gagné, mais je ne suis pas heureux.»

«Il n’y a pas de joueurs pistonnés à la JSK et ceux qui jouent méritent leur place»
Par la suite, nous avons demandé au coach si ces insultes avaient un lien avec la libération de Meftah, Lamhene, Kernouf, Chibane et Bellakhdar. Le coach n’a ni affirmé ni infirmé, en se contentant de dire : «Tout ce que je peux dire, c’est qu’il n’y a pas de joueurs pistonnés à la JSK. Ceux qui jouent méritent leur place. Celui qui n’est pas en mesure d’apporter un plus sera libéré de manière définitive.»

«La JSK est un grand club qui a besoin de joueurs de valeur»
Avant d’enchaîner : «La JSK est un grand club qui a ses titres. Et ce n’est pas à moi de le rappeler. Il faut savoir qu’elle a besoin de grands joueurs et celui qui n’a pas le niveau ne peut porter un aussi grand maillot. Peut-être que cela dérange certains.  En tous les cas, ce n’est pas normal qu’on assiste à ce genre d’agissements au moment où nous avons besoin de soutien.»

«Je ne suis pas le seul responsable à la JSK. Tout le monde doit parler»
Dans son discours, l’entraîneur a laissé entendre qu’il n’était pas le seul responsable de cette équipe et que tout se fait en étroite collaboration avec les dirigeants : «Je ne suis pas le seul responsable à la JSK. Tout le monde doit parler. Je me retrouve seul à parler en cas de défaite ou de victoire, sur tous les sujets. C’est trop pour moi. J’essaye d’apporter au mieux mon aide à cette équipe, et je veux qu’on m’assiste davantage pour ça.»

«Je remercie le service d'ordre pour sa protection»
En fin du point de presse, il a tenu à remercier le service d’ordre qui veille à sa sécurité : «Je tiens à remercier le service d’ordre qui fait tout pour nous protéger. D’ailleurs, je ne suis pas inquiet, car je suis un enfant de la région. Je suis seulement déçu de ces agissements qui ne nous aident pas. C’est donc beaucoup plus une déception qu’autre chose.»

-------------

Les critiques, une pression permanente
Et s’il n’y avait pas que l’affaire des insultes ? Une question qui mérite d’être posée, car durant cette conférence, Aït Djoudi a jeté un pavé dans la mare en déclarant : «Les gens n’attendent que les erreurs d’Aït Djoudi pour critiquer ! J’en ai assez de ce comportement. Qu’on nous laisse travailler tranquillement.» Une sortie médiatique qui révèle une fois de plus que le coach était sous pression depuis quelques semaines, notamment après la défaite contre le CSC à domicile, où il a été sévèrement critiqué. Le premier responsable du staff technique a senti qu’on l’attend au tournant, ce qui a constitué une pression supplémentaire sur lui. Et les insultes n’ont été que la goûte qui a fait déborder le vase.

-------------

Aït Djoudi où les raisons d’un ras-le-bol
Qui l’a vue venir celle là ?! Azzedine Aït Djoudi, l’entraîneur des Canaris, menace de jeter l’éponge, au moment où l’équipe continue son ascension au classement, en ce début de phase retour de Ligue 1. A travers ses déclarations d’après match, il est clair qu’il n’a plus la même motivation qu’à l’entame de la saison. Comme tout le monde le sait, Aït Djoudi accuse certains pseudo-supporters de l’avoir insulté, mais surtout de l’avoir menacé suite à la libération des enfants du club. Toutefois, le coach maintient sa position en affirmant que c’est fini le social à la JSK. «Tout joueur qui n’apporte pas un plus à l’équipe où n’ayant pas le niveau devra quitter la JSK», a-t-il déclaré lors de la conférence de presse d’après-match. Mais ce qui l’a le plus dérangé, c’est le fait que son entourage n’évoque pas à son tour le cas des joueurs libérés. L’entraîneur ne veut apparemment pas assumer à lui seul ces libérations, du moment que la décision a été prise en collaboration avec son président. En déclarant qu’il n’y avait pas que lui à la JSK, le coach souhaite que la responsabilité soit partagée.

Le Buteur (20/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 20 Jan - 9:53

JSK : Aït Djoudi se sent en danger

Les causes du coup de gueule de l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi à la fin du match face au MCEE sont multiples.

Il semble néanmoins qu’il est dû essentiellement aux rumeurs l’annonçant sur un siège éjectable en cas de faux pas face au MCEE, mais aussi, à la réaction hostile de la part d’un groupe de supporters à son encontre. Ne sachant plus où donner de la tête, surtout qu’il ne se sent pas assez protégé par sa direction, notamment par rapport à son avenir, il a fini par dire ce qu’il a sur le cœur à la fin de la rencontre face à la formation d’El-Eulma. Convaincu que pour mener l’équipe à bon port, il a besoin de sérénité, le coach kabyle a rappelé la terrible pression qu’il subit depuis quelques jours. Aussi, les rumeurs qui circulent ça et là concernant son avenir ne l’ont fait que perturber en ce début de la phase retour.

AAD perturbé par les rumeurs de son limogeage
Vendredi dernier, soit la veille de la rencontre JSK- MCEE, de folles rumeurs circulaient à Tizi Ouzou concernant le limogeage de l’entraîneur en chef des Jaune et Vert. Ces rumeurs donnaient Aït Djoudi partant en cas d’échec lors de cette rencontre. A la JSK, il n’y a jamais de fumée sans feu. D’ailleurs, pour cette raison, le premier concerné par cette histoire a été totalement perturbé à la veille de la rencontre de son équipe devant la formation des hauts plateaux, surtout qu’il ne s’agissait pas de la seule rumeur, puisque le même jour, une autre rumeur parlait à Tizi Ouzou d’un accrochage verbal entre le premier responsable du club et son entraîneur concernant le cas de l’attaquant libyen, Mohamed Zaâbiya, qui s’est accroché avec Karouf mercredi dernier. Comme AAD a vécu des moments très difficiles depuis la défaite de l’équipe devant le CSS lors de la dernière journée de la phase aller au stade 1er-Novembre, notamment après les critiques acerbes dont il a fait l’objet de la part de ses responsables, il était très perturbé à la veille de la rencontre et le jour même du match. En début de saison, le coach des Canaris trouvait un grand soutien de la part de sa direction, notamment lors des moments de doute, mais, les choses ont changé pour lui par la suite, puisqu’il s’est retrouvé seul ces derniers temps. Une chose est sûre, au moindre faux pas de l’équipe, Aït Djoudi mettra sa tête en jeu. La JSK sera donc obligée de battre le MCS  samedi prochain afin d’assurer son billet qualificatif pour les quarts de finales de la coupe d’Algérie, mais aussi AAD afin de rester toujours l’entraîneur de l’équipe.

Aït Djoudi fait encore l’objet de menaces

La déclaration faite par l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi à la fin de la rencontre face au MCEE a surpris plus d’un. Et pour cause,  les insultes dont il a fait l’objet pendant le match par une frange de supporters n’expliquent pas pour autant sa montée au créneau. Il est allé jusqu’à menacer de partir dans le cas où la situation ne changerait pas. Il n’a pas été l’unique cible de cette frange du public puisque même le président Hannachi a eu pour son grade. Sa déclaration a  ouvert la voie à toutes les interprétations, surtout qu’il a ajouté qu’il n’y a pas uniquement que lui à la JSK. Cela n’a fait que renforcer le doute quant à son avenir avec les Canaris. Il est clair que ce n’est pas seulement à cause de la réaction hostile d’un groupe de fans qui l’a poussé à annoncer son éventuel départ de la JSK. D’après une source digne de foi, l’entraîneur Aït Djoudi a reçu des menaces avant le match de la part de certains supporters. Et vu que ces derniers sont revenus à la charge lors de la rencontre face au MCEE, il a tenu à crier son ras-le-bol, alors que les journalistes l’ont sollicité juste pour avoir ses impressions d’après-match. Il est exposé à une véritable pression ces derniers jours et pour mettre chacun devant ses responsabilités, il a mis à profit la victoire acquise devant le MCEE pour informer l’opinion sportive de ce qu’il endure. Il est utile de rappeler que lors de la troisième journée de la phase aller, il avait dénoncé le comportement de certaines personnes l’ayant pris à partie à la veille du départ de son équipe à Aïn M’lila où elle avait affronté le CRB Aïn Fakroun.

A-t-il toujours le soutien indéfectible de sa direction ?
Pour le (Aït Djoudi) paraphraser, c’est un véritable SOS qu’il a lancé à la fin de la rencontre face au MCEE. Mais son message est-il destiné seulement à ceux qui l’ont menacé et insulté avant et pendant la rencontre face à la formation d’El Eulma ? Evidemment non. La preuve, au cours de sa déclaration, il a souligné qu’il n’y a pas que lui à la JSK et qu’il est dégouté par la situation qui prévaut actuellement. Ses propos sont ambigus, ce qui ouvre la voie à toutes les interprétations. Mais la question que se posent certains fans est de savoir si Aït Djoudi bénéficie toujours du soutien indéfectible de sa direction? Son président ne l’a jamais critiqué ouvertement, mais il semble que certaines déclarations faites par le premier responsable de la barre technique à la fin de la phase aller dans lesquelles il a affirmé qu’il dispose d’un effectif juste moyen, n’ont pas plu à certains dirigeants à leur tête le président Hannachi. Pour eux, leur entraîneur était associé au recrutement réalisé à l’intersaison et qu’il est autant responsable qu’eux sur la valeur des joueurs recrutés à l’intersaison.

Compétition (20/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 21 Jan - 14:24

JSK-Aït Djoudi : «J’ai été menacé à Tizi»

Hier après-midi, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert, qu’on a joint au téléphone, est revenu sur cette histoire de menaces. «Je ne veux pas trop me focaliser sur cette histoire, on a un match de coupe d’Algérie très important à préparer.

Je me concentre sur ce rendez vous, néanmoins, j’avoue que j’ai passé des moments très difficiles cette semaine. J’ai même reçu des menaces, cela ne faisait pas partie de l’histoire de la JSK, c’est une première qu’un entraîneur de ce prestigieux club soit menacé. Je suis très déçu. J’ai subi une grande pression ces derniers jours, je ne veux plus continuer sur ce rythme. Certes, au début de la saison, j’ai fait face à des situations difficiles aussi, mais, aujourd’hui, je n’accepte plus ces trucs. Que chacun assume ses responsabilités.»

«Je ne m’attendais pas à arriver à cette situation»
AAD ne s’est pas contenté de ces propos, puisqu’il ajoute : «Sincèrement, je ne m’attendais pas à arriver à cette situation. L’équipe est toujours sur le podium, on est en course en coupe d’Algérie, les supporters sont très contents des résultats de l’équipe et on trouve un moyen pour nous insulter et nous déstabiliser. Moi, personnellement, qui connaît bien la maison, je ne m’attendais pas à ce scénario, je n’ai jamais imaginé qu’il viendra le jour ou je ferai l’objet de menaces et d’insultes. Maintenant, si l’équipe avait récolté des mauvais résultats, j’aurais supporté toute cette pression, mais on est sur la bonne envoie, on doit nous encourager et non pas nous casser.»

«Pourtant, j’ai laissé tomber le MAS et le RAJA pour la JSK»
Pour terminer, le coach des Canaris n’a pas hésité à revenir en arrière : «J’ai été sous contrat avec le MAS, j’ai laissé tomber cette formation. J’ai accepté la proposition de la direction, car c’était plus qu’un devoir pour moi de prendre en main la JSK. D’ailleurs, je n’ai jamais tourné le dos au club de mon cœur et à chaque fois qu’on faisait appel à moi je répondais toujours présent. Comme tout le monde le sait aussi, j’ai décliné un bon contrat avec le Raja rien que pour aider la JSK à retrouver son lustre d’antan et, aujourd’hui, je récolte les insultes et les menaces, c’est vraiment dommage.»

Hannachi à son entraîneur : «On veut monter une grande équipe»
Hier matin, lors de la séance de la reprise des entraînements des Jaune et Vert, le premier responsable a fait un crochet au stade. Il a profité de cette occasion pour discuter avec son entraîneur. D’ailleurs, les deux hommes sont restés un bon moment sur la main courante à parler. Ils ont d’abord parlé de la victoire de samedi passé et de la situation que le coach a vécue ces derniers jours avant d’évoquer la rencontre de coupe d’Algérie. D’ailleurs, c’est le sujet qui a pris la part du lion. Le président et son entraîneur ont arrêté le plan du déplacement à Saïda et le programme de préparation. Avant de mettre fin à sa discussion avec son premier responsable technique, Hannachi a glissé cette phrase : «On veut monter une grande équipe pour la saison prochaine.» On ne sait pas ce que Hannachi voulait dire exactement à son entraîneur… Wait and see.

Compétition (21/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 23 Jan - 14:16

Aït Djoudi : «A Saïda en conquérants !»

A l’issue de la séance d’entraînement d’hier, nous nous sommes entretenus avec le numéro un de la barre technique, Azzedine Aït Djoudi. D’emblée, l’entraîneur kabyle est revenu sur la semaine de préparation qui a vu son équipe travailler dans la sérénité totale : «La semaine de préparation s’est déroulée dans la sérénité. Les joueurs ont bien travaillé et je vous assure qu’on est prêts pour ce à Saïda. Nous irons en conquérants et nous nous battrons pour arracher la qualification.»

«Les joueurs sont très motivés, ils veulent arracher la qualification»
Concernant l’état d’esprit qui anime son groupe, Aït Djoudi, confiant, nous dira : «La dernière victoire face au MCEE a galvanisé mes joueurs. C’est bien d’avoir renoué avec la victoire. Je constate que le groupe est très motivé, il veut décrocher la qualif’ ce samedi.»

«Je mise beaucoup sur les nouvelles recrues»
Pour cette rencontre de coupe, les trois nouveaux joueurs sont attendus dans le onze de départ. C’est dire que l’entraîneur kabyle mise beaucoup sur eux : «Le match sera difficile pour les deux équipes. Nous concernant, nous voulons aller le plus loin possible dans l’épreuve populaire. Personnellement, je mise sur les nouvelles recrues qui vont assurément apporter un plus considérable lors de cette phase retour.»

«Sedkaoui est out»
Par ailleurs, l’entraîneur kabyle déplore les blessures de certains joueurs dont Sedkaoui : «Concernant Sedkaoui, je vous annonce qu’il ne sera pas du voyage avec nous. Nous avons préféré le laisser pour qu’il se soigne.»

«Nos supporters doivent venir et que le fair-play soit total»

Malgré la grande distance qui sépare les Tizi et Saïda, les Kabyles espèrent voir les supporters faire le déplacement pour les soutenir. L’entraîneur Aït Djoudi estime que les joueurs ont besoin du soutien de leurs supporters, pour arracher la qualification : «J’espère que nos supporters se déplaceront en force à Saïda pour nous soutenir. L’équipe a toujours besoin d’eux et je n’ai jamais cessé de dire que cette saison, notre deuxième force, c’est notre public. Aussi, je profite de l’occasion pour appeler au fair-play entre les deux équipes.»

Le Buteur (23/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 25 Jan - 13:21

Aït Djoudi : «Je suis le seul responsable technique de cette équipe»

Malgré la belle victoire acquise à domicile contre le MCEE, certains pseudo-supporters sont allés insulter le président Hannachi ainsi que le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi. D’ailleurs, le boss kabyle a décidé de déposer plainte contre X après ces incidents, d’autant plus que l’équipe affiche une belle forme. Revenant sur cette délicate situation, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi et lors de son intervention hier matin, sur les ondes de la radio Chaîne III, a déclaré qu’il était le seul responsable à la barre technique de la JSK : «Dans une équipe, il y a toujours des malaises. J’ai tenu à faire un appel à nos supporters, malheureusement, il y a des énergumènes qui ont voulu toucher le président Hannachi et ma propre personne. Alors, je tiens à dire que je suis le seul responsable technique de la JSK.»

«Tout est rentré dans l’ordre»
A la veille de l’importante rencontre entre le MC Saïda et la JSK, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi a déclaré que tout est rentré dans l’ordre : «Tout est rentré dans l’ordre. Les joueurs n’ont pas été affectés ni perturbés. On travaille dans la sérénité».

«On a toujours le soutien de nos vrais supporters»
D’après Azzedine Aït Djoudi, les supporters qui ont brillé par leurs insultes le ciblant lui et le président Hannachi, ne représentent pas les vrais supporters de la JSK lesquels ont toujours soutenu à fond leur équipe : «On a toujours eu le soutien de nos vrais supporters. Ceux qui ont brillé par leurs insultes, ne représentent pas les véritables fans».

«Le président veille sur le club et moi sur l’équipe»
En conclusion, l’entraîneur kabyle dira : «Le président Hannachi veille sur le club, et moi, sur l’équipe. Avec ou sans Aït Djoudi, la JSK est née pour gagner des titres».

Le Buteur (25/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 25 Jan - 18:03

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 20140139

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 26 Jan - 13:44

Aït Djoudi : «La JSK est une équipe de titres»

A l’issue de la rencontre MCS - JSK, nous nous sommes rapprochés du premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi. Heureux après la qualification de son équipe, l’ancien sélectionneur de l’équipe Olympique estime que ses joueurs ont assuré le plus important et que la JSK a toujours joué pour gagner des titres : «Aujourd’hui, je pense que les joueurs ont su gérer la rencontre d’autant plus après le premier but inscrit en première mi-temps. Les joueurs ont essayé de ne pas trop presser l’adversaire. Globalement, la qualification est méritée !»

«Nous avons réussi le plus important»
Selon Ait Djoudi, la JSK a réussi le plus important lors de cette rencontre en décrochant la qualification en 1/4 de finale de la coupe d’Algérie : «Nous nous sommes rendus à Saïda dans l’espoir de repartir avec la qualification. Hamdoullah, nous avons réussi le plus important. Il faut rester sur cette lancée lors des prochaines rencontres.»

«On a eu affaire à une bonne équipe du MCS»

De l’avis de tous, la JSK a affronté une très bonne équipe du MCS. Il faut dire que les Saïdis ont réussi à créer le danger à maintes reprises. Interrogé sur ce sujet, Aït Djoudi dira : «Certes, nous avons décroché la qualification au prochain tour, mais je tiens à dire que nous avons eu affaire à une très bonne équipe du MCS. Les Saïdis n’ont pas démérité.»

«Un grand travail nous attend»
La JSK pouvait facilement inscrire plus d’un but hier, face au MCS. En plus du penalty raté par Zabiâa, Sid-Ahmed Aouedj a quant à lui laissé passer une occasion en or dans les dernières minutes de la rencontre. Des ratages qui n’ont pas été du goût de l’entraîneur lequel ajoutera : «En plus du but de Yesli, je pense qu’on aurait pu en ajouter d’autres. Nous avons raté un penalty et un but tout fait en fin de match. Un grand travail nous attend prochainement.»

«Désormais, il faut gérer match par match»
Avant de conclure, l’entraîneur kabyle espère pouvoir gérer le championnat et la Coupe d’Algérie à la fois : «La JSK est née pour gagner des titres. Nous sommes qualifiés en coupe d’Algérie et on occupe une bonne place en championnat. On doit impérativement gérer les deux compétitions. On doit être à la hauteur et préparer match par match.»

Le Buteur (26/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 26 Jan - 14:41

Aït Djoudi : «On a réalisé l’essentiel»

Pour le premier responsable de la barre technique des Jaune et Vert, son équipe a réalisé hier soir l’essentiel en venant à bout de l’équipe de Saïda : «On est venus pour arracher la qualification et on a eu ce qu’on cherchait. C’est un match de coupe, ça veut tout dire, à mon avis. Le but qu’on a marqué après un quart d’heure de jeu seulement nous a facilités la tâche. On a bien géré la partie par la suite et comme je vous l’ai déjà dit, le plus important pour nous est la qualification. N’oubliez pas qu’on a joué en dehors de nos bases, contrairement à notre adversaire qui a joué dans son jardin et devant son public.»

«On s’attendait à la difficulté de notre mission»
Pour ce qui concerne les difficultés rencontrées par son équipe lors de ce match, AAD explique : «On s’attendait dés le départ que notre mission n’allait pas être facile devant une équipe qui joue bien sur son terrain. Et puis, mes joueurs ne voulaient pas prendre de risques lors de cette rencontre et de s’amuser, c’est un match de coupe et on n’avait pas le droit de rater notre sortie.»

«C’est l’expérience qui a fait la différence»
Pour l’entraîneur en chef des Jaune et Vert, c’est l’expérience qui a fait la différence lors de cette rencontre : «Mes joueurs ont bien débuté la partie et, comme je vous l’ai déjà dit, on a marqué au bon moment, par la suite, on a géré la partie. On pouvait même ajouter un autre but, hélas, la chance n’a pas souri à Zaâbiya. Le plus important, c’est la qualification.»

«Maintenant, on doit bien préparer l’USMA»
Pour conclure, Aït Djoudi parle du prochain rendez-vous de son équipe : «On va gérer match par match, on aura un jour pour savourer cette qualification, par la suite, on va reprendre le chemin des entraînements afin de commencer à préparer notre match de championnat contre l’USMA. C’est un match très difficile qui nous attend, néanmoins, je préfère parler maintenant de cette qualification en coupe d’Algérie. On aura le temps de parler de cette rencontre de championnat contre le leader.»

Compétition (26/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 27 Jan - 19:29

Aït Djoudi : «Il nous reste des choses à revoir, avant l’USMA»

L’entraîneur savait que la qualification à Saïda n’allait pas être une simple formalité. Face à une équipe du MCS, en quête d’un exploit dans son jardin, les Canaris ont peiné, notamment en seconde période, pour rentrer à Tizi avec la qualification. A la fin du match, le numéro un de la barre technique a salué la réaction de ses joueurs qui ont su gérer certaines phases de la rencontre durant lesquelles le MCS a failli revenir dans le match. Ainsi, à une semaine d’un autre big match face à l’USMA, pour le compte de la 2e journée de la phase retour, Aït Djoudi a relevé quelques insuffisances : «Mon équipe a fait l’essentiel en battant le MCS. J’avoue, par ailleurs, que certaines lacunes ont été constatées et qu’il faut aussi revoir certaines choses cette semaine, avant l’USMA. C’est un autre match difficile qui nous attend, on doit bien le préparer pour enchaîner un autre résultat positif.»

«La qualification était importante pour nous»
Revenant sur les grands moments de la rencontre, Aït Djoudi explique : «Je m’attendais, bien évidemment, à ce que le match soit difficile. On a bien préparé cette sortie, tout en restant vigilants. Personnellement, la victoire est très importante pour toute l’équipe. Elle vient confirmer la bonne santé affichée depuis notre retour de Tunisie. Aussi, la qualification mettra en confiance les joueurs appelés à continuer sur le même rythme.»

«On a été dominés à un certain moment, mais nous avons bien géré notre acquis»
Dans son analyse, il n’a pas omis de signaler que le MCS a inquiété quelque peu l’équipe kabyle, et que les coéquipiers de Rial ont su gérer intelligemment ce moment : «Après l’ouverture du score, l’équipe du MCS est sortie pour chercher le but égalisateur. Je dirais même qu’à un certain moment, on a été dominés au milieu. Heureusement que mes joueurs ont su gérer cette phase de jeu en remportant les duels. C’est vous dire que la victoire n’a pas été facile.»

«L’attaque aurait pu marquer plus d’un but, on doit encore travailler l’efficacité devant»
La JSK aurait pu se faire surprendre, notamment en seconde période, n’était la vigilance de ses défenseurs. L’équipe du MCS a créé le danger durant le dernier quart d’heure de la rencontre, ce qui a montré que l’unique but de Yesli pouvait ne pas être suffisant pour arracher la qualification. Aït Djoudi en a profité pour dire que l’attaque doit encore travailler l’efficacité : «J’avoue que nous nous sommes procurés beaucoup d’occasions de but. Le score aurait pu être plus lourd, si nos attaquants étaient plus efficaces. On doit travailler ce volet, avant le prochain match contre l’USMA qui sera également difficile.»

«Merci à nos supporters qui sont toujours derrière leur équipe»
Malgré le froid, des centaines de supporters de la JSK ont fait le déplacement à Saïda. Les fans kabyles ont soutenu leur équipe du début jusqu’à la fin. Le coach tenait à les remercier tout en les appelant à rester derrière leur équipe pendant toute cette deuxième partie du championnat : «Un grand bravo à nos supporters qui nous ont apporté leur soutien. Ils étaient nombreux dans les gradins et les joueurs ont profité de leur présence pour aller puiser jusqua’au fond de leurs ressources, afin de gagner le match. J’espère qu’ils continueront jusqu’à la fin.»

Le Buteur (27/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 27 Jan - 19:35

JSK : Aït Djoudi rassure

La piètre prestation de l’équipe face au MC Saïda n’inquiète pas l’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi.

Il estime que le public kabyle n’a aucune appréhension à se faire concernant l’avenir de son équipe. Il a réaffirmé en effet, hier, au cours d’une conversation téléphonique, que l’objectif face au MCS a été atteint en ajoutant que l’état du terrain a énormément handicapé ses joueurs. Reconnaissant que son équipe n’a pas montré un visage séduisant face à un modeste adversaire, Aït Djoudi a tenu néanmoins à rassurer les supporters à quelques jours de la rencontre face à l’USMA. Le match face au leader sera important pour la suite du parcours, mais le coach de la JSK promet que son équipe sera à la hauteur de l’événement. Les Usmistes qui n’ont pas encore oublié l’élimination en coupe d’Algérie feront l’impossible pour prendre leur revanche.

«L’état du terrain a handicapé mon équipe»
L’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi ne se cache pas derrière la qualification de son équipe pour les ¼ de finale de la coupe d’Algérie pour dire que son équipe a atteint son objectif. Il assume toujours ses responsabilités de premier responsable de la barre technique. A la question de la piètre prestation de son équipe face au MC Saïda, le coach kabyle explique : «Je ne cherche pas à trouver des justifications pour justifier notre mauvaise prestation, mais je le dis et je le redis, l’état de la pelouse a énormément handicapé mon équipe. Elle était lourde et elle n’a pas permis à mes joueurs de développer leur jeu. Les Saïdis, en revanche, ont l’habitude d’évoluer sur cette pelouse.»  

«Après le but d’Yesli, les joueurs ont oublié de jouer»
La détérioration de la pelouse du stade de Saïda n’est pas l’unique cause de la piètre prestation des Canaris. L’entraîneur Aït Djoudi a ajouté qu’après le but inscrit par Yesli, ses joueurs ne pensaient qu’à préserver le score. «Après le but d’Yesli marqué à la 10e minute, mes joueurs ne pensaient qu’à la qualification. Ils ont oublié de jouer.»     

«Je ne suis pas inquiet»
Sur les réseaux sociaux, certains fans n’ont pas caché leurs inquiétudes par rapport au visage montré par leur équipe face au MC Saïda. «Moi, je ne suis pas inquiet. Si vous vous rappelez bien, à la 7e journée, on avait une avance de 6 points sur l’USMA, mais cette dernière possède maintenant 5 points d’avance sur nous. Je pense qu’il suffit juste d’enchaîner avec des performances pour améliorer notre capital points.»  

«Je n’ai pas vu Zaâbiya jeter sa parka et je ne suis pas là pour gérer les humeurs des joueurs»
Sur le geste regrettable de l’attaquant Zaâbiya qui a jeté sa parka au moment où il s’apprêtait à prendre sa place sur le banc des remplaçants après son remplacement  par Messaâdia, Aït Djoudi avoue qu’il n’a rien vu. «Je pense que Zaâbiya n’a montré aucun signe de mécontentement. Je ne l’ai pas vu jeter sa parka, mais je dois rappeler que je ne suis pas là pour gérer les humeurs des joueurs», a-t-il souligné.

«On ira en conquérants à Bologhine»
Toujours optimiste, le coach kabyle promet que la JSK montrera un meilleur visage samedi prochain à Bologhine. «On ira en conquérants à Bologhine. Le match de coupe diffère de celui du championnat et on fera tout pour revenir avec un bon résultat du stade Omar Hamadi. Le match face au MCS est déjà oublié et on pense d’ores et déjà à celui du week-end prochain face à l’USMA.»

«Aouedj a bien débuté le match, mais il a marqué le pas après»
Les deux milieux offensifs, Si Salem et Aouedj, n’ont pas eu le rendement escompté face au MCS. Le premier a été remplacé au début de la deuxième mi-temps, alors que le second a terminé le match. Interrogé sur la prestation de ces deux joueurs, Aït Djoudi affirme : «Si Salem je l’ai fait sortir pour maîtriser le jeu. Pour ce qui est d’Aouedj, il a bien débuté le match, mais il a marqué le pas en deuxième mi-temps.»

«Asselah et Mekkaoui ont leur poids, mais la JSK ne se repose pas sur 1 ou 2 joueurs»
Sur l’éventuel retour de Mekkaoui et Asselah face à l’USMA, Aït Djoudi affirme que ce n’est qu’au cours de cette semaine qu’il saura si les deux joueurs seront opérationnels pour le rendez-vous du week-end prochain. «Asselah et Mekkaoui ont leur poids dans l’équipe, mais je dirais que la JSK ne se repose pas sur un ou deux joueurs.»

«Il est encore tôt pour juger Bencherif»
Le milieu Hamza Bencherif a joué son premier match en tant que titulaire sous le maillot de la JSK, samedi dernier face au MCS. L’entraîneur Aït Djoudi, auquel nous avons demandé son jugement sur ce joueur, préfère patienter avant de le juger. «Il est encore tôt pour le juger. Il n’est qu’à son deuxième match sous le maillot de la JSK», s’est contenté de dire Aït Djoudi.

Compétition (27/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 31 Jan - 10:14

Aït Djoudi : «Ce match n’est pas déterminant pour la course au titre»

A la fin de la séance d’entraînement d’hier matin, le premier responsable du staff technique a répondu à nos questions qui concernaient principalement le match de demain face à l’USMA. Azzedine Aït Djoudi reste plus ou moins confiant, tout en affirmant que la rencontre face aux Usmistes n’est en aucun cas déterminante pour la course au titre, du moment que nous ne sommes qu’à la seconde journée de la phase retour.

«Après une victoire face au MCEE et une qualification en coupe, il serait bien de maintenir cette dynamique»
Dans un premier temps, le coach kabyle a estimé que la réalisation d’un bon résultat ce samedi aura beaucoup plus un impact psychologique sur le groupe qu’autre chose. Il nous dira dans ce sens : «Nous avons bien entamé l’année 2014 par une victoire en championnat face au MCEE, suivie d’une qualification en Coupe d’Algérie. Il est clair que je souhaite que mon équipe puisse réaliser une 3e victoire de suite en revenant de Bologhine avec les 3 points. Toutefois, je dois dire que ce sera difficile, du moment qu’on affrontera une bonne équipe de l’USMA, mais tout est possible.»

«Nous n’avons pas effectué de préparation spéciale»
Quant à la préparation de cette grande affiche, le coach kabyle nous a fait savoir que ses joueurs se sont préparés le plus normalement du monde, sans pour autant se mettre la pression. Il nous dira à ce sujet : «Nous avons effectué une préparation ordinaire qui n’est pas différente des autres. Il ne s’agit, après tout, que d’un match de championnat. Nous ne sommes qu’à la 17e journée de Ligue 1. Cela ne sert à rien de s’enflammer. Mes joueurs gardent toute leur concentration, dans l’espoir de réussir leur mission. Le groupe est serein.»

«Ma plus grande satisfaction, c’est d’avoir récupéré les blessés»
Aux yeux du coach, récupérer les joueurs blessés constitue pour lui une grande satisfaction, du moment que cela lui donnera plus de choix pour composer son onze de départ. Il nous dira ce sujet : «Je ne vous cache pas que ma plus grande satisfaction est de pouvoir récupérer trois blessés, à savoir Asselah, Sedkaoui et Mekkaoui. Cela me donnera plus de choix. Bénéficier de l’ensemble des joueurs la veille d’un match est le souhait de tout entraîneur. Sur ce point-là, je suis soulagé.»

«Il est possible de réduire l’écart qui nous sépare de l’USMA»
Contrairement à ce que pensent certains, Azzedine Aït Djoudi estime qu’il est encore possible de réduire l’écart avec le leader qui comptabilise 32 points au classement général. Le coach dira : «Nous nous trouvons à la 3e place en compagnie de trois autres clubs. Nous n’avons que 5 points de retard sur le leader. Il est possible de réduire cet écart. Pour cela, il faudra aller chercher un bon résultat à Bologhine. C’est la meilleure manière de rester accrochés au podium. Toutefois, je tiens à dire que le résultat de ce samedi n’est pas déterminant pour la course au titre.»

«Le championnat est encore long»
Interrogé sur les chances de son équipe de jouer le titre, Azzedine Aït Djoudi nous dira en toute franchise : «Tout est encore jouable. Mais il ne faut pas oublier que nous ne sommes qu’à la 17e journée de Ligue 1. Les matchs difficiles, il y en aura chaque week-end. Ce n’est pas le meilleur moment de parler du titre. On pourra faire le bilan dans deux mois environ. On essayera de gérer nos matchs convenablement sans trop se mettre la pression.»

«C’est à nous de gérer la pression»
Il est clair que les joueurs kabyles sont sous pression à chaque match. D’une part, parce qu’ils jouent sur deux fronts et que, d’autre part, ils portent le maillot de la JS Kabyle, et ça, le coach en est conscient. Il nous dira : «La pression, on vit avec lorsqu’on est à la JSK. Mais ce n’est pas ça qui effraye mes joueurs, car ils s’y sont habitués au fil des rencontres. C’est à nous de la gérer. Nous avons seulement besoin de calme et de sérénité pour pouvoir avancer et espérer aller le plus loin possible.»
 
«On aura besoin du soutien de nos supporters comme lors du match de coupe»
Une fois de plus, l’entraîneur en chef de la JSK a appelé le public kabyle à rester solidaire autour de l’équipe, car l’apport du 12e homme sera déterminant. Il a lancé : «Je souhaite que nos supporters soient nombreux à Bologhine pour nous soutenir de la même manière qu’en Coupe d’Algérie. Les joueurs sont vraiment motivés lorsqu’ils les voient au stade. Je l’ai toujours dit, la JSK est grande par son public et si nous sommes revenus dans le haut du tableau, c’est aussi grâce à eux.»

«J’espère que le fair-play sera total»
Avant d’ajouter dans la foulée : «Ce match opposera deux grandes formations du championnat. Il faut que le fair-play soit total, que ce soit dans les tribunes ou sur le terrain. En tant que principaux acteurs du terrain, nous devons donner l’exemple pour que cette rencontre soit une grande fête. Nous allons faire de notre mieux pour revenir avec un résultat satisfaisant, dans les règles de l’art. On veut que ce match se termine dans un bonne ambiance.»

Fifa.com (30/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 3 Fév - 9:47

Aït Djoudi : «C’est une honte que de tels arbitres dirigent des matchs de Ligue 1 !»

Décidément, le nouveau scandale d’arbitrage du match USMA-JSK n’est pas prêt de connaître son épilogue. Pour cause, 24 heures après la rencontre disputée au stade Omar-Hemadi, l’entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, n’arrive toujours pas à digérer cette défaite amère, en accusant Amalou d’être le principal responsable de cette contre-performance. Il reconnaît tout de même que ses défenseurs ont commis des erreurs dans leur secteur, mais l’arbitre a faussé la partie en refusant de siffler deux penaltys indiscutables pour son équipe, commis dans la surface de réparation, l’un par Meftah sur Mekkaoui et l’autre par Mansouri sur Messaâdia.

«A Chlef, il a mal géré le match et nous n’avons rien dit»
Comme tout le monde le sait, c’est Amalou qui avait arbitré le match ASO-JSK, disputé lors de la phase aller du championnat, qui s’est soldé par un nul, un but partout. Ce jour-là, la JSK avait géré son avance d’un but jusqu’au temps additionnel où elle en avait encaissé un dans les dernières secondes de la partie. Un scénario qu’Aït Djoudi n’a pas oublié, puisqu’il estime qu’Amalou avait accordé suffisamment de temps aux Chélifiens pour revenir dans le match, en disant : «A Chlef, Amalou a ajouté plus de 6 minutes au temps additionnel, jusqu’à l’égalisation. L’ASO est une équipe respectable, mais Amalou avait été vicieux. Et aujourd’hui, il a fait le contraire. On a connu beaucoup d’arrêts de jeu en seconde période et on s’attendait à pas moins de 7 minutes de temps additionnel, en vain.»

«Le temps additionnel n’était pas de 4’ M. l’arbitre !»
Avant d’ajouter dans la foulée : «Malheureusement, et contre toute attente, le tableau a affiché 4 minutes seulement. C’est scandaleux ! Je suis désolé de le dire, mais le temps n’était pas de 4’ M. l’arbitre. Je ne sais pas pourquoi Amalou a fait ça, alors qu’on croyait vraiment qu’il allait être juste dans ce match. Les arbitres sont des humains comme nous tous et sont exposés aux erreurs, mais commettre tant de fautes dans un match est inadmissible. Il y a de quoi se poser des questions, car je commence à en avoir ras-le-bol de ces bévues qui nous pénalisent à chaque rencontre.»

«C’est une honte pour le football algérien !»
Le coach kabyle, d’un air abattu, nous a ajouté : «Je ne trouve vraiment pas de mots pour qualifier cet arbitrage. Pourtant, nous avons bien entamé le match en ouvrant les premiers le score. On ne mérite vraiment pas de perdre. Je suis convaincu que les 3 points étaient possibles. C’est vraiment une honte que de tels arbitres dirigent des rencontres de Ligue 1. C’est scandaleux, car ça détruit tous nos efforts. Si à chaque match, on est scandalisés par ces histoires d’arbitre, il n’y aura plus de football. Mieux vaut tout arrêter. C’est grave qu’on soit arrivés là. Je suis écœuré.»

«Nous acceptons sportivement la défaite, mais avec un arbitrage correct»
Par la suite, il a déclaré qu’il accepterait la défaite sans le moindre souci, du moment que le football est ainsi fait, à condition que le match ne soit pas entaché d’irrégularités de l’arbitrage : «Nous acceptons la défaite sportivement. Il n’y a aucun mal si notre adversaire était supérieur à nous. D’ailleurs, on a accepté nos défaites de cette saison. Qu’Amalou sache que nous sommes des sportifs et nous connaissons cette discipline parfaitement. Il n’avait pas à avantager l’adversaire. Désolé, mais avec un arbitrage pareil, j’ai du mal à accepter cette défaite. Ça aurait été le contraire si tout s’était passé correctement.»

«Le match était ouvert»
Pour ce qui est de l’analyse technique du match, l’entraîneur estime que ses joueurs ont fait ce qu’il fallait dans une partie complètement ouverte : «Nous avons assisté à un match ouvert. Je dois dire que nous avons sorti un grand match. Je ne peux culpabiliser mes joueurs qui ont tout donné ce soir. C’est vraiment dommage que le match s’est terminé ainsi, car on méritait la victoire et non le nul. Que dire alors de la défaite. C’est injuste.»

«Nous avons certes commis des erreurs en défense, mais nous avions les moyens de revenir au score»
Toutefois, Azzedine Aït Djoudi a reconnu que ses joueurs, plus particulièrement ses défenseurs, ont commis deux erreurs qui ont coûté chère à la JSK : «Nous avons, certes, commis des erreurs en défense, je ne dis pas le contraire, mais j’estime que nous avions largement les moyens de revenir dans ce match. C’est la raison pour laquelle je pense que mes joueurs ont fait leur devoir. Il va falloir maintenant se remettre au travail et essayer d’oublier cette mésaventure.»

«L’arbitrage scandaleux d’Amalou a fait sortir mes joueurs du match»
Avant de conclure : «Je reste convaincu que l’arbitrage scandaleux d’Amalou a fait sortir mes joueurs du match. Il y a eu d’abord le penalty non sifflé, en première mi-temps, suite à l’erreur de Meftah dans la surface de réparation. En seconde mi-temps, tout le monde a vu l’action de Messaâdia, qui a été fauché par le gardien de l’USMA. C’est vraiment triste d’être pénalisés de cette manière. Je pense que si l’arbitre avait sifflé toutes ces fautes, le score aurait été différent.»

Le Buteur (03/02/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 3 Fév - 10:07

Aït Djoudi : «Qui a dit que le Real rattrape le Barça et l’Athlético»

Au lendemain de la défaite de son équipe à Bologhine devant l’USMA, Aït Djoudi a accepté de revenir sur cette rencontre, lui qui n’arrive pas à digérer cet échec.

D’ailleurs, il se défend à travers nos colonnes. Pour commencer, le premier responsable de la barre technique des Jaune et Vert estime que son équipe garde toutes ses chances pour terminer le championnat sur le podium et atteindre par la même occasion les objectifs que les responsables du club lui ont fixés avant le coup d’envoi de l’exercice 2013/2014. «En football, tout est possible. Mathématiquement, rien n’est encore officiel, tant qu’il y a de l’espoir, il faut toujours y croire. Et puis, qui a dit que le Real rattrape le Barça et l’Athlético», nous dira AAD d’emblée avant d’ajouter : «On va continuer à travailler et de bien gérer nos matchs. A la fin de la saison, on reparlera de ce sujet comme on aura aussi l’occasion de faire les bilans. L’ESS a réalisé un bon coup en revenant de son déplacement à Oran avec les trois points de la rencontre et les gens s’amusent à dire que cette équipe est en pleine crise, c’est de bons exemples pour nous.»

«Désormais, on misera à fond sur la coupe»
Pour les supporters kabyles, l’équipe doit se concentrer désormais sur la coupe d’Algérie afin de gagner ce trophée et de sauver par la même occasion la saison. Aït Djoudi estime : «On est en quarts de finale, on peut penser à la finale et même au trophée, néanmoins, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. On doit d’abord penser à notre match des quarts de finale avant de penser à autres choses. Cependant, je tiens à dire qu’en coupe, on a un bon coup à jouer.»

«Faux, il n’y avait pas de flottement en défense»
Certes, lors de la première journée de championnat, la formation du Djurdjura a encaissé trois buts à El-Eulma, néanmoins, ce jour-là, les Canaris ont gagné leur match, contrairement à samedi passé où ils ont encaissé trois buts mais ils ont perdu la rencontre, pour cette raison d’ailleurs, tout le monde parle de défaillance au niveau de l’axe central. AAD se défend : « Faux, il n’y avait pas de flottement en défense. On a commis deux erreurs et on a encaissé deux buts à cause de ces deux erreurs. En football, il y a toujours des erreurs, sinon, il n’y aura pas de buts.»

«Je ne condamne pas Asselah»
Pour plus d’un, le gardien de but de l’équipe a commis une grosse erreur, une erreur qui a permis à Ziaya de marquer un troisième but en faveur de son équipe. «Je ne condamne pas Asselah. A la JSK, on fête tous ensemble les victoires et les succès et on assume tous ensemble les défaites et les échecs.»

«Remache n’a pas joué malade»
Pour ceux qui ne le savent pas, Remache a joué le match d’hier alors qu’il souffrait d’une angine, d’ailleurs, il n’a pas brillé lors de la rencontre de samedi passé. L’entraîneur en chef de la JSK explique : « Certes, Remache souffrait la veille de la rencontre d’un début d’angine, néanmoins, il a été bien pris en charge par le staff médical et la matinée de la rencontre, il se sentait bien et capable de jouer ce match, pour cette raison, je n’ai pas hésité à le titulariser.»

«Mekkaoui et Bencherifa ont bien tenu leur rôle»
Pour ce qui concerne la participation de Mekkaoui lors de la rencontre de samedi passé alors qu’il est toujours blessé, Aït Djoudi avoue : «A ce que je sache, Mekkaoui a été touché au niveau de la main et non pas au pied. Il a bien récupéré et il a réalisé un bon match contre l’USMA». Pour ce qui concerne le placement de Bencherifa qui était presque sur le même flanc que Mekkaoui, AAD nous dira : «C’est un placement tactique, mais je peux vous dire que ces deux éléments ont bien tenu chacun son rôle, c’est l’une de mes grandes satisfactions lors de cette rencontre. Ceux qui sont en train de parler ou de critiquer ces deux éléments sont en train tout simplement de chercher des poux sur la tête d’un chauve.»

«Aouedj a fait ses preuves en Ligue 1»
Selon les supporters kabyles, Aouedj n’a rien apporté à la JSK depuis sa venue l’été dernier. Aït Djoudi défend son poulain : «Aouedj est une valeur sûre, il a déjà fait ses prouves en Ligue une. Il a tenu son rôle lors de plusieurs rencontres. Pour moi, il était bon dans plusieurs matchs, je ne sais pas pourquoi on critique tout le temps ce joueur. Certes, il a raté quelques sorties, néanmoins, il n’était pas médiocre et il a ramené un plus à l’équipe depuis qu’il est au club.»

«Je ne blâme pas le duo d’attaque et Messaâdia aura sa chance»
Pour Ebossé-Zaâbiya, le duo n’a pas frappé à Bologhine. Pis encore, ces deux joueurs n’ont rien fait lors de cette rencontre et le coach des Canaris ne veut pas blâmer ses deux attaquants vedettes. «Ces deux éléments n’ont pas marqué, mais je ne vais pas quand même les blâmer. Ils ont essayé de faire quelque chose lors de cette rencontre sans arriver à secouer les filets adverses, hélas, on ne peut pas les blâmer ou leur couper la gorge parce qu’ils n’ont pas marqué devant l’USMA.» Pour ce qui concerne Messaâdia, Aït Djoudi promet : «Il aura sa chance lors des prochaines rencontres de l’équipe.»

«Je le redis encore, on ne méritait pas de perdre à Bologhine»
Enfin, pour mettre fin à sa discussion, AAD estime : «Je pense que mon équipe n’a pas raté son match à Bologhine. Je ne veux pas parler une nouvelle fois sur l’arbitrage, mais, je le redis, on ne méritait pas de perdre cette rencontre et on a tiré plusieurs satisfactions de ce match, il ne faut pas surtout dramatiser les choses et parler que de choses négatives. On a perdu, on doit retrousser les manches afin de renouer avec le succès dès la prochaine journée.»

Compétition (03/02/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 6 Fév - 13:37

Aït Djoudi met en garde ses joueurs :
«On ne doit pas perdre de vue le CRBAF, la coupe viendra après !»


Pour l’entraîneur kabyle Azzedine Ait Djoudi, que nous avons accosté hier après l’entraînement, l’heure n’est pas encore au match des quarts de finale de la coupe, sachant qu'avant de recevoir le MCO à Tizi, la JSK jouera deux matches de championnat, dont un déplacement à Oran, pour affronter les Hamraoua. C’est dire que, pour lui, l’objectif est de se concentrer uniquement sur les deux prochaines sorties en championnat : «A vrai dire, il ne faut pas encore se focaliser sur le match de coupe. C’est vrai que désormais nous connaissons notre adversaire en quart de finale et la domiciliation à Tizi, néanmoins nous avons deux matches de championnat à négocier, dont un face au MCO à Oran et, du coup, il faut bien se concentrer avec l’objectif de les gagner. Personnellement, je pense qu’il ne faut pas perdre de vue le match de ce samedi face au CRBAF qui constitue un autre tournant qu’il ne faut pas rater».

«Oui, je n’ai pas oublié la qualification à ce même tour face au MCO en 2007»
L’entraîneur des Canaris se rappelle bien des quarts de finale de la coupe de l’année 2007 où la JSK avait écarté de la course le MCO aux tirs au but sur terrain neutre au stade de Ain Defla. «Oui, je garde toujours en mémoire notre qualification à Ain Defla aux tirs au but, ce fut un match serré et une qualification obtenue difficilement face au MCO. J’espère qu’on fera mieux cette année et on doit profiter du fait que nous recevons devant nos supporters», dira Ait Djoudi qui souhaite plier les choses dans le temps réglementaire.

«Il est encore trop tôt pour parler de la finale»
Au moment où à travers toute la Kabylie, les supporters commencent déjà à parler de la finale sachant que le club kabyle aura encore l’avantage de recevoir à Tizi en cas de qualification face au MCO, l’entraîneur Ait Djoudi reste pragmatique en déclarant : «A mon avis, il ne faut pas parler déjà de la finale. Le match face au MCO sera difficile. On doit d’abord passer ce tour pour évoquer la finale. La coupe doit être gérée match par match».

«Nous visons les trois points, ce samedi, pour revenir en haut du tableau»
Parlant du match de la 18e journée face au CRBAF, ce samedi à 15h, au stade de Tizi Ouzou, Ait Djoudi ajoute : «Les joueurs, comme vous le constatez, ont oublié, ou plutôt mis de côté la défaite concédée face à l’USMA. A présent ils sont appelés à penser au match suivant que nous devons gagner. Nous visons naturellement les trois points, surtout que nous aurons l’occasion d’évoluer devant notre public».

«Toute la Kabylie doit rester derrière son club»
En conclusion, et considérant l’importance de l’apport du public dans pareille épreuve, l’entraîneur Ait Djoudi lance un appel à tous les amoureux de la JSK pour rester toujours derrière le club et encourager les joueurs à aller de l’avant : «Les supporters ont un grand rôle à jouer. On a besoin de les voir remplir le stade, ça donnera des ailes aux joueurs qui sont déterminés à aller chercher un titre cette saison.»

Le Buteur (06/02/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 6 Fév - 13:52

JSK-Aït Djoudi : «A Tizi ou à Oran, les matchs de coupe sont toujours difficiles»

Contrairement aux supporters kabyles qui étaient très contents à l’issue du tirage au sort, l’entraîneur en chef de l’équipe qu’on a joint hier après-midi au téléphone ne s’est pas enflammé. Au contraire, Aït Djoudi est resté calme et a affiché quelques signes de méfiance. «Je ne suis pas pessimiste, mais, je ne peux pas créer victoire dès maintenant.

Un match de football se déroule sur le rectangle vert et non pas dans les journaux. Et puis le MCO est une bonne équipe, c’est une formation de Ligue 1 et un club qui a une grande histoire en coupe d’Algérie. Certes, on jouera sur notre terrain et devant nos supporters, c’est un avantage, en outre, en coupe, jouer à domicile ou à l’extérieur, la rencontre sera toujours difficile. D’ailleurs on s’attend dès maintenant à ce que les choses ne soient pas faciles pour nous. On doit d’abord bien préparer le match de samedi prochain en championnat avant de penser à cette rencontre de coupe d’Algérie», nous a déclaré AAD qui ne veut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

«On doit d’abord passer le cap du MCO pour penser aux ½ finales et à la finale»
Jouer le MCO à Tizi puis recevoir soit le CRBAF soit le MOC en demi-finale, c’est le tapis rouge pour la JSK. D’ailleurs les fans du club se voient déjà en finale. De son côté, le coach des Canaris n’est pas de cet avis : «Comment parler de demi-finale ou même de la finale alors qu’on n’a pas encore joué notre match de quarts de finale. Il ne faut pas trop se focaliser sur cette finale. Certes, on mise beaucoup sur la coupe et tout le monde au club veut gagner ce trophée, néanmoins, on ne doit pas brûler les étapes et surtout ne pas gonfler trop les joueurs. Ces derniers doivent garder leur concentration comme ils seront appelés à gérer les choses intelligemment. On a un match de championnat, on doit le gagner afin de renouer avec le succès. Par la suite, on commencera à préparer notre rendez-vous de Dame coupe et par la suite, c'est-à-dire, une fois le billet qualificatif en demi-finale en poche, on commencera à penser au carré d’as».

«La rencontre du CRBAF est un match piège»
Pour ce qui concerne le match de samedi prochain, AAD estime : «C’est un match piège qui nous attend samedi. L’adversaire est certes une formation du bas du tableau, néanmoins, ils viendront à Tizi avec la ferme intention de retourner au bercail avec un résultat positif. Nous, on préparera bien cette rencontre, on sera prêts et sur tous les plans pour ce rendez-vous. Les joueurs ne doivent pas sous-estimer l’adversaire, ils seront appelés à prendre les choses au sérieux. On est condamnés à gagner cette rencontre, autrement dit, on n’a pas droit à l’erreur samedi prochain».

«J’ai confiance en Mazari»
Concernant l’absence d’Asselah et la titularisation de Mazari, Aït Djoudi avoue : «Pour Asselah, je vais avoir une dernière discussion avec lui aujourd’hui. Maintenant, s’il n’est pas prêt pour cette rencontre, on fera appel aux services de Mazari. J’ai une grande confiance en lui et comme je vous ai déjà dit, la JSK ne repose pas sur un ou deux joueurs. On est un groupe soudé et homogène, ce qui fait , notre force d’ailleurs».

«Je trouverai le poste idéal à Zaabiya»
Depuis le match du MCEE, Zaâbiya, l’attaquant libyen de la JSK, a joué dans différents postes en attaque. Aït Djoudi semble avoir trouvé le poste idéal pour ce dernier : «Zaâbiya est un joueur qui pourra jouer dans tous les postes de l’attaque. Cependant, je vais lui trouver le poste idéal. C'est-à-dire le poste où il sera très utile et très efficace à l’équipe.»

«Les choses sont claires pour Mekkaoui»
Pour ce qui concerne Mekkaoui, Aït Djoudi conclut : «Zinedine a déjà joué le précédent match de l’équipe. Les choses sont donc claires pour lui. Toutefois, je n’ai pas encore arrêté le onze de départ. On a encore deux séances d’entraînement avant le match de samedi. On prendra tout notre temps afin d’aligner une bonne équipe qui sera capable de garder les trois points de la rencontre à domicile.»

Compétition (06/02/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par melka le Sam 8 Fév - 3:18

J'espère que le staf technique va revoir son système de jeu.
melka
melka

Messages : 245
Date d'inscription : 13/01/2014
Localisation : Ouacifs

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 8 Fév - 11:10

melka a écrit:J'espère que le staf technique  va revoir son système  de jeu.

Voire même sa composante .... Wink

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par melka le Sam 8 Fév - 12:29

Pour moi l'équipe type est
Asselah
BenLamri,  Merbah Rial, Mekaoui(Benchrifa)
Bencherif, Yesli, SI salem,
Beziouine,  Ebossé, Chibane(Zaabiya)
melka
melka

Messages : 245
Date d'inscription : 13/01/2014
Localisation : Ouacifs

Revenir en haut Aller en bas

Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur) - Page 8 Empty Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 14 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum