Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Page 2 sur 14 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 13 Juil - 19:33

Aït Djoudi : «Je préfère miser sur les jeunes, sauf si on ramène un Djabou»

Dix jours depuis la reprise des entraînements, la JSK n’a toujours pas tranché ïle lieu du stage de préparation. Prévu initialement en Slovaquie, les responsables kabyles ont finalement pris la décision de changer d’endroit, en optant pour la Tunisie, du moment que les visas des joueurs ne seront prêts qu’à partir du 20 juillet. Devant cette situation, l’équipe poursuit toujours les entraînements au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. A la fin de la séance d’entraînement de jeudi soir, nous nous sommes entretenus avec l’entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, pour nous parler du cas Mokdad, qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, ces derniers temps. Selon lui, le cas de son meneur de jeu est administratif. Pour preuve, il nous a fait savoir qu’il n’a aucun problème avec son joueur et que le dernier mot revient au président Hannachi : «Personnellement, je n’ai aucun problème avec Abdelmalek Mokdad. Sincèrement, le président connaît déjà mon point de vue dans cette histoire. Maintenant, c’est à lui de décider.»

«Belameiri à Sétif ? Tant mieux pour lui»
Après Ebossé, le président de la JSK, Mohand-Chérif Hannachi nous a révélé que le club va encore recruter deux autres joueurs pour boucler définitivement ce volet. Alors que le défenseur Merbah est officiellement Canari, les dirigeants de la JSK suivaient de très prêt les traces d’un Franco-Algérien, Belameiri. D’ailleurs, ce dernier devait arriver à Alger, hier après-midi, pour signer à la JSK. A la surprise de tous, le joueur a regagné directement la ville des Hauts-Plateaux, avant de s’engager avec l’Entente. Interrogé par nos soins sur ce détournement, Aït Djoudi dira : «Belameiri à Sétif ? Tant mieux pour lui. J’ai entendu parler de ce joueur, mais je ne l’ai jamais vu à l’œuvre. Si on n’a pas réussi à le recruter, c’est parce que nous étions trop préoccupés, ces derniers temps, des visas et du stage de préparation. Je pense que si on le voulais vraiment, on l’aurait recruté.»

«On est toujours ouverts pour un recrutement»
Selon Azzedine Aït Djoudi, le recrutement n’est pas encore clos à la JSK. Alors que le défenseur Merbah devrait parapher son nouveau contrat, ce dimanche, le coach kabyle estime que la JSK ne tournera pas le dos à un joueur de la trempe de Djabou : «Je ne vous cache pas, l’équipe est désormais claire dans ma tête. Je connais la valeur de chaque élément. Seulement, je tiens à vous dire qu’on est toujours ouverts à un recrutement d’un très bon joueur. Sincèrement, je ne suis pas malade pour refuser un joueur de la trempe de Djabou. Dans le cas contraire, je préfère miser sur les jeunes. Ils sont l’avenir de l’équipe.»

«On a programmé un stage qui devrait commencer le 15 ou le 16 juillet»
Comme tout le monde le sait, le stage de la Slovaquie a été officiellement annulé. En effet, la décision a été prise une fois que les responsables de la JSK ont appris que les visas des joueurs ne seront jamais délivrés à temps. Pour ne pas perdre trop de temps, le président Hannachi et son entraîneur ont pris la décision de délocaliser la préparation dans un autre endroit. Selon nos sources, la JSK se rendra très prochainement en Tunisie, pour poursuivre la préparation dans les meilleures conditions possibles : «Le stage de la Slovaquie a été officiellement annulé. Les visas des joueurs ne seront jamais délivrés à temps. Donc, on a pris la décision de changer d’endroit. Ce que je peux vous dire, c’est que le stage de préparation débutera le 15 ou 16 juillet prochain. On a un programme qu’on doit respecter. Je pense que c’est le moment d’augmenter la charge et regrouper tous les joueurs.»

«Avoir un fond de jeu, c’est mon premier objectif à la JSK»
L’un des objectifs d’Azzedine Aït Djoudi à la JSK, c’est de permettre à l’équipe d’avoir un fond de jeu qui attire les supporters, qui désormais, ne se déplacent plus au stade pour encourager leur équipe : «Avoir un fond de jeu, c’est mon premier objectif à la JSK. Mis à part les mauvais résultats que l’équipe enregistrés depuis trois ans, la JSK n’avait aucun fond de jeu. Je pense que c’est le jeu amusant qui pousse les supporters à se déplacer au stade.»

«On aura besoin de nos supporters à chaque rencontre»
Avant de conclure, le nouvel entraîneur de la JSK, qui connaît parfaitement bien la maison, nous a fait savoir que la JSK a plus que jamais besoin de ses supporters, qui ont toujours été l’atout majeur : «On aura besoin de nos supporters à chaque rencontre. Il faut savoir que les fans ont toujours été la force de la JSK.»

Le Buteur (13/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 14 Juil - 15:37

Aït Djoudi : «Belattar pourrait être maintenu»

C’est désormais officiel ! La JSK effectuera sa préparation en Tunisie, plus exactement au centre de Hammam Bourguiba. Le club kabyle a donc changé de destination du moment que les visas pour l’Europe centrale ne seront jamais délivrés à temps (le stage était prévu initialement en Slovaquie). A moins de quelques heures du déplacement, l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, qui connait maintenant chaque élément, n’a toujours pas établi la liste des 25 joueurs retenus en équipe seniors. En effet, la libération du meneur de jeu, Abdelmalek Mokdad, a complètement faussé les calculs de l’entraîneur qui, désormais, devrait revoir sa copie avant de prendre une décision finale. Sollicité par nos soins hier matin, Azzedine Aït Djoudi a tenu à nous dire que le Franco-Algérien, Belattar, qui s’entraîne depuis quelque temps avec la JSK, pourrait être retenu : «Au moment où je vous parle, aucune décision n’a été prise. Seulement, je tiens à dire que, vu ses qualités, Belattar pourrait être retenu».

«Maniche sera officiellement libéré»
Pour sa part, le Capverdien, Maniche, qui se trouve depuis mardi dernier à Tizi Ouzou, sera en fin de compte libéré. Du moins, c’est ce que Aït Djoudi nous a annoncé hier : «Contrairement à Belattar, le Capverdien, Maniche, ne sera pas retenu. C’est la décision que nous avons prise».

«La date du stage sera connue dans quelques heures»
Pour ce qui est du stage de préparation qui a été délocalisé en Tunisie, plus exactement à Hammam Bourguiba, Aït Djoudi ajoutera : «Nous allons nous préparer à Hammam Bourguiba. Seulement, la date de départ n’a pas encore été fixée. Tout sera clair dans quelques heures.»

Le Buteur (14/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 14 Juil - 15:51

JSK-Aït Djoudi : «Je n’ai pas gardé Maniche, car je n’ai pas besoin de lui»

Comme attendu, le milieu de terrain du Cap-Vert, Maniche, n’a pas été retenu dans l’effectif des Canaris qui défendra les couleurs du club la saison prochaine.

En effet, depuis son arrivée, le joueur en question a fait de son mieux pour convaincre le staff technique conduit par Aït Djoudi par son niveau et ses qualités. Mais, il a trouvé toutes les peines du monde pour s’imposer. Pour preuve, il a fourni des prestations juste moyennes et son niveau a surpris plus d’un lors des tests qu’il a subis avec le groupe ou bien dans les matchs d’application joués par son équipe. Avant son arrivée, on disait beaucoup de bien de lui et on a parlé même d’un salaire de 20 000 euros. Or, après quelques jours de travail, Maniche n’a convaincu personne. Afin d’en savoir plus, nous avons eu une discussion avec le premier responsable de la barre technique Azzeddine Aït Djoudi. Il nous a affirmé tout simplement qu’il n’a pas retenu Maniche, car il n’a pas besoin de lui. «Il a une énorme difficulté à s’adapter. Je l’ai vu à plusieurs reprises, mais il n’a pas pu s’imposer. Alors, j’ai décidé de ne pas le retenir, car je n’ai pas besoin de lui.» Ainsi donc, c’est la fin de l’aventure pour Maniche qui doit tenter sa chance ailleurs après avoir échoué à s’imposer avec les Canaris.

Compétition (14/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 16 Juil - 10:25

Aït Djoudi : « A Hammam Bourguiba, on dégagera l’équipe type»

A la veille du départ de la formation du Djurdjura à Hammam Bourguiba, on a jugé utile de prendre attache avec le premier responsable de la barre technique de l’équipe première. Certes, Aït Djoudi a parlé de la préparation que son équipe a effectuée à Tizi Ouzou pendant une dizaine de jours, néanmoins, depuis son retour à la JSK, il ne s’est pas exprimé sur plusieurs sujets, hier, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert a abordé plusieurs sujets qui concernent son équipe mais aussi sa propre personne. Entretien.

- Quel bilan faites-vous de la première semaine de préparation ?
- Dans l’ensemble, je suis satisfait de la préparation qu’on a effectuée à Tizi Ouzou. Certes, au départ, je ne vous cache pas que je me suis un peu inquiété, mais par la suite, tout est bien passé pour nous. On a respecté le programme de préparation, et puis, la réaction de tous les joueurs m’a rassuré, c’est de bon augure pour la suite du parcours.

- Peut-on savoir pourquoi vous avez affiché des signes d’inquiétude au départ ?
- Bon, au départ, il y avait un mouvement de joueurs, des éléments qui sont partis, d’autres qui n’ont pas réussi aux tests… mais, par la suite, on a réussi à stabiliser l’effectif et c’est très important pour nous.

- La JSK a recruté 6 joueurs jusqu’à maintenant, que pensez-vous du recrutement réalisé par l’équipe ?
- La stabilité est très importante dans la réussite d’une équipe de football. Moi, j’ai beaucoup insisté sur ce détail. Maintenant, pour le recrutement, on a bien étudié l’effectif de la JSK de ces deux dernières années et à partir de là, on a recruté les joueurs qui manquaient à cet effectif. Maintenant, il ne faut pas trop se focaliser sur ce point qui est le recrutement, il faut travailler afin de progresser et d’avancer.

- Votre avis sur Aouedj, Ebossé, Madi, Yesli et Chibane…
- Je connais bien Aouedj, c’est un bon joueur qui apportera un plus à la JSK sans aucun doute. Pour Madi, c’est un jeune qui a de la qualité, lui aussi je le connais, il était avec moi au NAHD. Pour Yesli et Ebossé, on a vu plusieurs vidéos de leurs matchs et une fois à Tizi Ouzou, on a confirmé tout le bien qu’on pensait d’eux. Pour Chibane, c’est un jeune qui monte, il faut être patient avec lui.

- Vous avez recruté Merbah pour remplacer Belkalem, certains pensent que ce joueur manque d’expérience et de compétition ?
- Je connais Merbah, je l’ai déjà vu jouer, c’est un jeune qu’on va aider pour progresser davantage. Moi, je ne me repose pas sur un joueur pour composer mon équipe. Merbah est avec nous, c’est à lui de prouver et de gagner sa place.

- Le stage de Hammam Bourguiba sera consacré pour quel volet ?
- On ira à Hammam Bourguiba pour peaufiner la préparation qu’on a entamée à Tizi Ouzou mais pour réaliser aussi un gros travail. On dégagera l’équipe type et l’ossature qui sera appelée à commencer le championnat lors de ce stage. On fera un gros travail sur tous les plans et les joueurs atteindront un bon niveau à l’issue de ce stage.

- Allez-vous disputer des matches amicaux en Tunisie ?
- Oui, bien suûr, on a programmé quatre ou six matchs amicaux. Quatre matchs sont une obligation et on ajoutera deux autres rencontres afin de permettre à la deuxième équipe, c'est-à-dire aux remplaçants d’avoir un bon temps de jeu lors de ce stage.

- Avez-vous établi le programme des matchs amicaux ?
- Ce stage de Hammam Bourguiba a été programmé à la dernière minute. Il était question qu’on effectue un stage en Slovaquie, mais comme ce stage a été annulé, on a pris la décision d’ aller en Tunisie afin de ne pas rater notre préparation. Pour le programme des matchs amicaux, les choses seront plus claires une fois qu’on sera en Tunisie. Et puis, avec la présence du CSC et du WAT à Hammam Bourguiba  on ne trouvera pas de problème sur ce plan. Il y aura même des rencontres avec des équipes tunisiennes.

- Et un match amical avec le MOB, bien sûr…
- Non, pour le MOB, je préfère jouer directement en championnat. Notre match avec nos amis du MOB est programmé pour le début de championnat, pour cette raison je préfère ne pas jouer le MOB en amical.

- Allez-vous accorder du repos à Madi et Merbah ?
- Après leur élimination avec l’EN militaire, Madi et Merbah étaient déjà au repos, ces deux derniers seront attendus jeudi prochain à Hammam Bourguiba.

- On dit que Hikem a d’énormes potentialités et il peut facilement jouer en équipe A…
- Moi, je préfère parler sur tout un groupe et non pas sur un ou deux joueurs. Moi, je gère une équipe et non pas des individualités.

- Les supporters pensent que vous ne disposez pas d’un effectif riche…
- C’est leur avis et je le respecte. Moi, je reste optimiste. Avec le travail et le sérieux et l’aide de tout le monde, on réussira à relever le défi et à réaliser une bonne saison incha Allah.

- Et concernant les objectifs…
- A la JSK, les objectifs ont été toujours clairs. Or, pour moi, la priorité est de donner un fond de jeu pour l’équipe d’abord et surtout faire revenir les supporters au stade. Une fois il y aura le beau jeu et les supporters seront de retour au stade, les autres choses se succéderont automatiquement.

- Est-il vrai que vous êtes en contact avec un attaquant africain ?
- Ce n’est pas sûr, il n’y a rien de concret concernant cet attaquant africain, c’est tout ce que je peux vous dire.

 - Quand allez-vous signer votre contrat ?
- C’est bon, j’ai signé mon contrat le premier de ce mois. Il n’y a aucun souci à faire sur ce point, surtout que j’ai un contrat moral avec la JSK.

- Un contrat de deux ans, non…
- Un, deux ou trois ans n’est pas important à mon avis, le plus important est d’être correct et honnête et de réaliser un excellent travail.

- Croyez-vous que la concurrence sera relancée dans les bois avec la promotion de Mohamed Amara en équipe sénior ?
- Si on avait jugé utile de faire appel à Amara en équipe senior, c’est tout simplement parce qu’il a les qualités pour concurrencer les deux autres keepers et participer aussi à la réussite de l’équipe.

- Que pensez-vous du départ de Chalali, Mokdad et Belkalem ?
- Je n’ai aucun commentaire à faire sur le départ de ces trois joueurs. Je viens juste de prendre l’équipe en main, cette question me dépasse.

- Est-ce vrai que vous pensez à faire jouer Benlamri dans l’axe ?
- Avec moi, Benlamri a toujours joué dans l’axe, ça veut tout dire.

- Pourquoi vous avez choisi un staff élargi, notamment le choix de deux adjoints ?
- Il y aura du travail à faire à la JSK, et puis, avec le bon projet du club, on aura besoin de tout le monde. Avec mes adjoints, on travaillera dans la collaboration afin de réaliser nos objectifs.

- Pour terminer, Aït Djoudi est en train de tout faire à la JSK, c’est comme un manager à l’anglaise…
- La JSK, c’est mon club d’enfance, c’est une partie de ma vie, alors je ne lésinerai jamais sur les efforts pour servir mon équipe de toujours. Pour revenir à votre question, je peux, oui, jouer ce rôle de manager à l’anglaise.              

Compétition (16/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 18 Juil - 7:14

Aït Djoudi : «Nous allons affronter le CSC et le CAB»

Une fois à Hammam Bourguiba, nous nous sommes entretenus avec l’entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, concernant le programme tracé pendant les deux semaines de préparation. Selon l’ex-sélectionneur de l’équipe Olympique, la JSK a tout réglé, avant de s’envoler vers la Tunisie. D’ailleurs, il nous a révélé que son équipe affrontera le CSC et le CAB lors des deux premiers matchs de préparation : «Si je me suis rendu à Hammam Bourguiba avant l’équipe, c’est pour essayer de trouver des sparring-partners. Heureusement qu’on a réussi d’ailleurs à trouver deux adversaires. Nous allons affronter le CSC et le CAB lors des deux premiers matchs de préparation. En principe, il y aura même une troisième rencontre contre une équipe tunisienne. Nous allons essayer de livrer le maximum de matchs pour bien préparer le groupe.»

«Nous sommes satisfaits des conditions d’hébergement»
Concernant les conditions d’hébergement, le coach kabyle s’est dit satisfait de l’accueil que les responsables de l’établissement ont réservé à l’équipe ainsi que de l’organisation : «Je ne vous le cache pas que je suis très satisfait des conditions d’hébergement. Les joueurs  n’auront besoin de rien à Hammam Bourguiba. Je remercie les responsables de l’établissement pour tout ce qu’ils font pour nous.»

«On remercie les responsables du CSC pour leur aide»
Comme rapporté par nos soins, le bus de la JSK n’a pu rallier Annaba, à cause d’une panne mécanique. Donc, les responsables kabyles ont dû louer un bus pour les conduire jusqu’aux frontières. Seulement, pour rejoindre l’hôtel Bourguiba, Aït Djoudi a dû solliciter les responsables du CSC pour transporter la délégation kabyle. A ce sujet, Aït Djoudi dira : «Comme vous le savez, notre bus est tombé en panne à Bouira. Donc, pour que les joueurs puissent rentrer à l’hôtel, j’ai dû solliciter les responsables du CSC pour nous transporter. Je profite de cette occasion pour les remercier. C’est un geste honorable.»

«Les pelouses sont magnifiques»
Avant de conclure, l’entraîneur de la JSK s’est dit satisfait de l’état des pelouses du centre de préparation qui, faut-il le dire, sont magnifiques : «Ce qu’il faut signaler, c’est l’état des pelouses ici, à Hammam Bourguiba. Sincèrement, elles sont magnifiques. Les joueurs n’auront aucun problème pour se donner à fond.»

Le Buteur (18/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 19 Juil - 20:25

JSK : Aït Djoudi satisfait de la réaction de ses joueurs

La délégation kabyle est arrivée mardi tard dans la nuit à Hammam Bourguiba. Aït Djoudi, qui était décidé à réaliser un bon travail en Tunisie a démontré sa bonne foi en programmant une séance d’entraînement à 1H. Pour les journées de mercredi et jeudi, le coach kabyle a programmé deux séances, l’une avant el Iftar et l’autre à 23H.

Après cinq séances d’entraînements, le staff technique des Jaune et Vert est très satisfait concernant la réaction des joueurs. Ces derniers répondaient bien à la charge de travail, ce qui a rassuré Aït Djoudi qui compte continuer à travailler à ce rythme afin de bien préparer les joueurs pour le début du championnat. Comme les coéquipiers de Rial ont travaillé pendant dix jours à Tizi Ouzou avant de venir à Hammam Bourguiba, les choses étaient faciles pour eux, contrairement à l’année passée où la préparation a débuté directement ici au complexe El Mouradi.

Il compte passer aux automatismes et à la cohésion
Après les premiers jours à Hammam Bourguiba, où le volet physique a eu sa part du lion, Aït Djoudi compte passer aux volets technique et tactique et notamment les automatismes. La JSK sera appelée à jouer plusieurs matchs amicaux lors de ce stage. Comme il y avait de grands changements dans le groupe cet été, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert a jugé utile de bien travailler les automatismes et la cohésion afin de donner un équilibre à l’équipe.

Il dégagera l’ossature avant la fin du stage
Le principal objectif d’Aït Djoudi dans ce stage est de dégager l’équipe type. Certes, pour l’entraîneur des Jaune et Vert, cette équipe type ne va pas  reposer sur onze joueurs mais sur une quinzaine environ. Le staff technique des Canaris et avec les matchs amicaux, arrêtera avant la fin de ce stage la liste des joueurs de première zone, ceux qui composeront l’ossature et qui seront appelés à commencer la saison et à jouer les premiers matchs de championnat. La concurrence sera très rude lors de ce stage où chaque joueur tentera de marquer des points à l’entraîneur.

Compétition (19/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 22 Juil - 15:31

JSK-Aït Djoudi annonce la couleur : «On doit débuter fort le championnat »

«Si un jour je reviens à la JSK, c’est pour une révolution technique», nous disait Aït Djoudi en 2011 lors d’un match des anciens joueurs à Tizi Ouzou. Aujourd’hui et quelques jours seulement après son retour au club, l’ancien sélectionneur olympique estime que son projet est né. Dans cet entretien, l’entraîneur en chef des Canaris aborde avec nous ce sujet comme il fait aussi son premier bilan après cinq jours de préparation à Hammam Bourguiba.

- Après cinq jours de stage, quel bilan faites-vous sur cette préparation ?
- On avance bien dans notre préparation. On a respecté à la lettre le programme tracé. On essaye de donner à chaque volet son importance. D’une manière générale, je suis satisfait et sur tous les plans concernant ces premiers jours de l’équipe à Hammam Bourguiba.

- Vous programmez même deux séances par jour, malgré le Ramadhan…
- Ecoutez, c’est le moment ou jamais d’effectuer ce dur travail. D’abord, on n’a pas le choix, on doit être prêts pour le championnat, et puis, avec la présence de moyens de récupération, les joueurs doivent cravacher très dur afin d’élever leur niveau.

- En parlant de moyens de récupération, êtes-vous satisfait des conditions d’hébergement et de restauration ?
- Sur ce plan, je n’ai rien à dire, tous les moyens sont mis à notre disposition. Même le site est idéal pour effectuer une bonne préparation. La présence des équipes algériennes dans cette région nous facilitera aussi les choses concernant les matchs amicaux.

- Avec les matchs amicaux qui débuteront ce soir, allez-vous baisser la charge et se contenter uniquement de travailler le volet technico-tactique ?
- Non, jamais, on continuera à travailler le volet physique jusqu’au dernier jour de stage, néanmoins, je ne vais pas mélanger les choses. Chaque volet est à sa place. Avec les membres du staff, on a tracé un bon programme qui nous permettra de toucher tous les volets et avec une grande efficacité.

- En ce début de stage, quelques joueurs ont épaté, à l’image d’Aouedj et Ebossé…
- Certes, Aouedj a démontré de très belles choses lors de ces premiers jours de stage, néanmoins, moi je préfère parler du groupe et non pas d’un, deux ou trois joueurs. A ce que je sache, la JSK ne repose pas sur trois joueurs seulement, mais sur un groupe.

- Concernant le recrutement, avez-vous pris la décision de boucler cette opération ?
- Pour le recrutement, on attend l’arrivée du joueur émigré. Avec ce joueur, on sera juste, juste. Le recrutement sera automatiquement clos.

- Et Belater, il sera retenu ou pas dans votre effectif ?
- Belater est un bon joueur, il a démontré de très belles choses depuis qu’il est avec nous, néanmoins, avec la présence de plusieurs joueurs qui jouent dans le même poste que lui, il risque de ne pas jouer beaucoup pour nous. Pour l’intérêt de l’équipe et son propre intérêt, il doit aller jouer ailleurs, surtout qu’il ne manque pas de propositions.

- Benouffela, le gardien de Beni Douala sera retenu ou pas ?
- Pour éclaircir les choses, on n’a pas ramené Benouffela pour lui faire subir les tests. Comme il a fait toutes ses classes à la JSK et comme aussi on a pris la décision d’aider les équipes de la région, on a ramené ce gardien avec nous pour effectuer une bonne préparation avant de revenir à son équipe, et puis, on gardera un œil sur lui. Ça fait partie de notre nouvelle politique de collaborer avec toutes les équipes de la région. A la JSK, une révolution technique est née.

- Une révolution technique, soyez-plus clair ?
- Il y a deux ans, je me souviens bien, on s’est croisés lors d’un match gala, ce jour-là, beaucoup de gens m’ont demandé de revenir à la JSK. Je leur ai répondu que si un jour je reviens à la JSK, c’est pour une révolution technique. Aujourd’hui, j’ai tenu ma parole. Je suis là, j’ai un bon projet technique pour le club. Je suis l’entraîneur en chef de l’équipe, je ne me mêlerai pas des affaires des dirigeants et des trucs administratifs, néanmoins, sur le plan technique, on travaillera désormais comme les grands clubs européens, on ne laissera rien au hasard, il y aura un grand suivi et pour nos jeunes et pour les jeunes joueurs de la région.

- C’est pour cette raison que vous avez créé l’équipe « B »…
- On a fait appel à plusieurs jeunes cet été. Ces jeunes seront avec nous durant toute l’année. Il y aura un grand travail technique qui sera effectué et pour cette raison, j’ai fait appel à un staff compétent et étoffé. Je vais vous donner un exemple. Le jeune Aiboud est pétri de qualités, mais, il doit renforcer ses muscles et gagner de la masse musculaire. Un programme spécifique lui sera tracé dans ce sens, il sera soumis à ce travail pendant une durée bien précise avant de revenir servir l’équipe première. C’est juste un exemple, puisque il y aura des fiches techniques pour chaque joueur. L’équipe « B » sera l’avenir de la JSK, pour cette raison, on doit mettre le paquet ; moi, personnellement, je tiens vraiment à ce solide projet.

- Revenons à ce stage de Hammam Bourguiba, vous avez programmé sept matchs amicaux, peut-on savoir pourquoi ?
- Et bien, dans un premier temps, j’ai programmé quatre matchs amicaux, par la suite, j’ai pris la décision d’ajouter trois matchs spécialement pour les jeunes de l’équipe « B ». D’abord, je veux leur donner un temps de jeu lors de ce stage comme je ne veux pas me tromper sur un joueur, car, je ne veux léser personne, je donnerai la chance à tous les joueurs. Ces derniers n’ont qu’à prouver sur le terrain pour gagner leurs places.

- Justement, pour l’équipe type, les choses commencent à se dessiner…
- Moi, j’avais une bonne idée sur le potentiel de l’équipe. Comme la JSK doit débuter le championnat en fanfare, je dois compter dans un premier temps sur les cadres de l’équipe et les éléments expérimentés. On doit dégager une bonne ossature avant la fin de ce stage. Cependant, cela ne veut pas dire que je ne vais pas compter sur les autres joueurs. Au contraire, avec le temps, j’apporterai des touches à l’équipe, selon la forme des joueurs. Mais pour le début, on ne doit pas être timide, on doit miser sur les bonnes cartes.

- On vous laisse le soin de conclure…
- Je n’ai pas beaucoup de choses à dire, je profite de cette occasion pour transmettre toutes mes condoléances à la famille de joueur Larbaoui ainsi qu’à toute la famille koubéenne.

Compétition (22/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 23 Juil - 11:58

Azzedine Aït Djoudi à Liberté
“Il nous reste un long chemin à faire”


Liberté : Comment évaluez-vous ce premier test face au CSC ?
Aït Djoudi : Au- delà du résultat, mon objectif était d’évaluer le comportement tactique et défensif de mon équipe. D’ailleurs, nous avons très bien travaillé de ce côté-là, et je suis satisfait de la réaction des joueurs sur le terrain. On récupérait bien le ballon, et c'est très important. Il y avait une réaction positive de la part de mes joueurs par rapport au travail effectué jusqu'à présent durant le stage. face au CSC, notre objectif était de travailler plus le bloc défensif de l’équipe, c’est pour cette raison que j’ai insisté auprès de mes joueurs afin  de réussir leur placement sur le terrain et  leur replacement défensif.

L’effectif qui a disputé la rencontre face au CSC était plus proche de votre équipe type ou c’est juste une composante choisie pour évaluer un peu tout le monde ?
C’était plutôt une ossature composée des anciens joueurs. Nous avons profité de cette occasion pour les remettre dans le bain, afin d’avoir une idée claire et précise sur leur prestation. Ce n’est que le début de la préparation ; nous avons programmé 7 matches amicaux, dont 4  se joueront avec l’effectif le plus proche de la compétition officielle et les 3 autres avec une équipe B.

Il y a de nouvelles recrues que vous avez lancées dès ce premier test, quelle impression vous ont-elles laissée après cette première prestation ?
Si je parle des nouveaux, je dirais que Aouedj, que je connais parfaitement pour l’avoir eu avec moi en sélection olympique, n’a pas trouvé de difficultés pour s’imposer, surtout qu’il connaît bien ma méthode de travail. Le contact passe facilement entre lui et moi. Pour ce qui est des Yesli, Chibane et Eboussé, ils découvraient de nouvelles sensations, c’était pas mal de leur part, mais je suis convaincu qu’avec la répétition des matches et plus de repères, ils seront meilleurs.

Avez-vous trouvé votre meneur de jeu ?
J’ai opté dès le départ pour un travail de groupe, je ne vais pas me baser spécifiquement sur un joueur ou deux, je travaille plus dans l’esprit de groupe. À mon avis c’est ce qu’il faut pour former une équipe solide et combative.

Sur le plan défensif, avez-vous déjà réglé le vide qu’a laissé Belkalem après son départ à Udinese ?
Je pense que Belamri a l’habitude de jouer avec moi comme défenseur axial, et Rial n’est plus à présenter. Je reste donc confiant pour cette paire
centrale.

Pour les prochains tests, allez-vous continuer dans le même principe, c’est-à-dire chercher toujours l’homogénéité et la cohésion du groupe ?
à partir du prochain match, on va tenter effectivement d’améliorer encore plus notre jeu.

Le problème de la JSK, la saison dernière, était justement le manque d’efficacité et le niveau juste moyen de son jeu. Pensez-vous disposer des clés pour résoudre ce problème ?
J’espère bien, connaissant la JSK et ma  conception du jeu, on va essayer de trouver les meilleures solutions. La victoire et la prestation de cette joute amicale face au CSC est bonne pour le moral, mais je reconnais que nous avons encore un gros travail à faire.

Avez-vous une idée déjà sur la composante des joueurs qui vont mener l’attaque de la JSK cette saison ?
Non, ce n’est pas encore fait, car beaucoup de joueurs attendent leur tour, Messaâdia et Madi, par exemple, qui n’ont pas joué face au CSC qu’on va aligner lors des prochains matches de préparation. Nous allons essayer de créer une sorte de concurrence entre les joueurs pour garder les meilleurs. Je suis sûr que les places seront très chères, mais je n’hésiterai pas à faire participer même les jeunes que nous avons promus, s’ils méritent leur place.

Que pensez-vous d’Eboussé ?
C’est un joueur qui a beaucoup de qualités, j’espère qu’il va vite trouver ses repères et gagner en confiance.

Vous ne regrettez pas le départ de Mokdad ?
Personnellement je n’ai pas de jugement à faire sur ce cas. Moi, qui suis venu en début de saison, ce qui m’intéresse le plus c’est l’avenir de la JSK.

Revenons à votre programme de préparation, avez-vous arrêté la date de la confrontation face au Club Africain ?
Le match face au C. Africain est annulé, nous l’avons remplacé par une confrontation contre le CABBA qui sera ici à Hammam Bourguiba en préparation. Demain (NDRL aujourd’hui) nous allons jouer contre Metlaoui, équipe de 1re division tunisienne, le 24 contre le CABBA, le 26 l’effectif A et B contre le CSC et le 30 avec l’effectif A et B  contre Gabès. Nous rentrons en Algérie le 31 et il est fort possible qu’on revienne à Hammam Bourguiba après l’Aïd pour quelques jours afin de peaufiner notre préparation.

Le recrutement est-il clos à la JSK  ?
D’une manière générale oui, il y aura juste Farid Beziouen, le milieu de terrain de Sedan, qui va nous rejoindre à partir de ce mercredi, ici, à Hammam Bourguiba. Il signera son contrat le même jour.

Selon vous, quelles sont les équipes qui vont jouer le titre cette saison ?
Personnellement, je ne pense pas qu’il y aura une seule équipe qui dominera le championnat. Fort possible qu’il y aura un lot d’équipes qui vont lutter pour les premiers rôles. Une rude concurrence est attendue à mon avis.

Liberté (23/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 23 Juil - 12:55

Aït Djoudi : «Yesli n’a pas démontré grand-chose. Il doit se revoir»

Les supporters de la JSK n’oublieront pas de sitôt la saison passée, dans laquelle leur équipe préférée a terminé à la septième place. Pour redorer au club son blason, le président Hannachi, a contacté plusieurs entraîneurs pour prendre l’équipe en main et jouer trois ans plus tard, le titre. Seulement et à la surprise de tout le monde, le premier responsable du club kabyle, a décidé de faire appel à l’un des coachs qui avait réussi son passage à la JSK. Il s’agit de Azzedine Aït Djoudi. L’ex-sélectionneur de l’équipe olympique qui a pris les commandes le 1er-Juillet dernier, a réussi à offrir à la JSK, sa première victoire en amical, en battant le CSC par un score sans appel de trois buts à zéro. Interrogé par nos soins à la fin de la rencontre, Aït Djoudi dira : «Je pense que les deux équipes avaient deux objectifs différents lors de cette rencontre. On avait un objectif physique et défensif à accomplir. Je pense qu’on était meilleur à la récupération car c’était notre objectif dès le départ. Je pense qu’on a apporté quelques changements tactiques au cours de la rencontre. On n’a pas arrêté de replacer les joueurs tout au long de la rencontre.» D’après l’entraîneur de la JSK, le meneur de jeu émigré, Kamel Yesli, était absent au milieu du terrain. Autrement dit, il n’a pas apporté le plus souhaité lors de cette première rencontre : «Pendant la rencontre, on avait pour objectif, comme je viens de le dire, de récupérer le ballon et ne pas laisser l’adversaire jouer. Pour preuve, on a donné des consignes de placement à Sedkaoui et Yesli. Je profite pour vous dire que Kamel était absent. Peut-être que c’est son premier match et qu’il n’a pas encore trouvé ses repères.»

«Tous les joueurs ont bien défendu, y compris Ebossé.»
Comme l’objectif de la JSK lors de ce premier match face au CSC était la récupération, Aït Djoudi, a demandé à tous ses joueurs de bien défendre, pour ne pas laisser des espaces à l’adversaire et aussi de le priver du ballon. Pour lui, ses joueurs étaient tous à la hauteur y compris le défenseur Ebossé, lequel a récupéré plusieurs balles : «Ce que je peux vous dire, c’est que les joueurs de la JSK s’en sont bien sortis face au CSC. Je pense qu’ils ont accompli convenablement leur mission défensive, y compris Ebossé, lequel revenait jusqu’au milieu du terrain.»

«Aouedj s’est distingué»
Incontestablement, Sid Ahmed Aouedj, a été l’un des meilleurs joueurs de la JSK face au CSC. En effet, l’entraîneur, Aït Djoudi, qui l’a déjà drivé en équipe nationale olympique, n’a pas manqué l’occasion de l’encenser en déclarant : «Le joueur qui s’est vraiment distingué face au CSC, est Sid Ahmed Aouedj. Il était vraiment à la hauteur. Savez-vous pourquoi ? Parce qu’il a déjà joué sous ma coupe par le passé. Donc, il se sent très à l’aise avec moi. Toutefois, il connait parfaitement bien le championnat national et l’équipe du CSC. Autrement dit, il n’avait pas besoin de temps pour s’adapter.»

«Ebossé m’a impressionné»
L’autre élément, Ebossé, qui, malgré le fait qu’il n’ait pas inscrit de but, a été un vrai poison dans la défense du CSC. D’après l’entraîneur de la JSK, le système de jeu du Camerounais arrange beaucoup la JSK, qui dorénavant profitera de son talent en attaque : «Ce n’est pas seulement Aouedj qui était bon, même Ebossé m’a impressionné. Il possède d’énormes qualités et son jeu nous arrange beaucoup.»

«Je compte sur tous les jeunes, mais personne n’a assuré sa place en senior»
Interrogé sur la prestation du jeune Ihadjadene qui a été incorporé en seconde mi-temps, Aït Djoudi s’est contenté de nous dire : «Je ne peux rien dire sur Ihadjadene, ni sur aucun autre jeune pour le moment. Il faut que vous sachiez que je vais compter sur tout le groupe que j’ai ramené de Tunisie. Les jeunes sont des signataires à la JSK, mais personne n’a assuré sa place en senior. Si quelqu’un me donne une mauvaise réaction sur le terrain, il pourrait perdre sa place.»

«Si je confirme un match pour le 24 juillet, on jouera avec l’équipe B face à l’ES Métlaoui»
Avant de conclure, nous avons demandé à l’entraîneur s’il allait compter sur le même effectif aujourd’hui, face à l’ES Métlaoui. Pour nous répondre, Aït Djoudi conclura : «Je ne sais pas encore avec quelle équipe on jouera le prochain match. Si je confirme une autre rencontre le 24 juillet, on jouera avec l’équipe B face à l’ES Métlaoui. Dans le cas contraire, j’alignerai l’équipe type.»

Le Buteur (23/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 23 Juil - 14:32

Aït Djoudi : «Je ne cherchais pas le résultat»

«Le match du CSC était un bon test pour nous. Moi, je ne cherchais pas le résultat lors de cette rencontre, car tout simplement c’était notre premier match amical depuis le début de la préparation. Ce résultat ne reflète pas la force de CSC qui est une bonne équipe. On a trouvé quelques problèmes en première mi-temps, mais en seconde période, on a bien joué et les joueurs se sont libérés. Cette victoire fera beaucoup de bien aux joueurs, elle nous permettra de continuer notre travail tranquillement.»

«Mon but était d’installer ma défense et de gagner la bataille du milieu»
«Lors de cette rencontre, je cherchais beaucoup plus le placement des joueurs sur le terrain et le positionnement de ma défense. Comme je vous l’ai déjà dit la précédente fois, le plus important pour moi au départ est d’avoir une bonne assise défensive. J’ai insisté aussi sur la bataille du milieu de terrain et ça a bien fonctionné. La preuve, après avoir gagné cette bataille, on a marqué trois buts.»

«Physiquement, on a tenu le coup et je suis satisfait du rendement de mes joueurs»
«Sur le plan physique, les joueurs ont bien tenu le coup et la meilleure preuve, on a fait la différence en seconde période. On avance bien sur ce plan et le programme que nous avons tracé sur le plan physique est très efficace. Dans l’ensemble, je suis très satisfait du rendement de mes joueurs lors de ce match, néanmoins, un grand travail nous attend encore.»

«Comme je vous l’ai déjà dit, je dois dégager l’ossature pour débuter le championnat en force»
«Oui, j’ai aligné l’équipe type lors de cette rencontre même s’il reste encore des réglages à faire dans cette équipe puisque à tout moment, un ou deux éléments pourront changer les données sur ce onze. En outre, c’était l’ossature de l’équipe d’une manière générale, puisqu’on doit bien préparer ce groupe pour le début du championnat où nous serons appelés à bien commencer la saison.»

«Entre Aouedj et moi, le message passe à merveille»
«Moi, je n’était pas surpris de la prestation d’Aouedj dans la mesure où je connais bien ce joueur. D’ailleurs, le message entre moi et ce joueur passe à merveille et Sid-Ahmed sait bien ce que je veux et ce que j’attends de lui.»

«Ebossé peut faire mieux encore»
«Pour Ebossé, il a réalisé un bon match dans l’ensemble, il a été présent dans toutes les offensives. Cependant, vu son énorme potentiel, ce joueur pourra faire encore mieux à l’avenir et on doit exploiter tout son talent.»

«Yesli est pétri de qualités, mais il n’a pas encore confirmé»
«Pour Yesli, j’ai découvert en lui depuis le début de la reprise plusieurs qualités, mais devant le CSC, j’attendais plus de lui, peut-être qu’il ne s’est pas encore bien adapté et qu’avec le temps, je suis sûr qu’il exploitera toutes ses qualités.»

«Belater signera probablement à l’USM Oujda»
«Enfin, pour Belater, il a été victime de la concurrence. Avec Aouedj, Yesli, Madi et probablement Beziouen, il n’aura pas l’occasion de jouer souvent. Pour son bien et pour l’intérêt de l’équipe, vaut mieux pour lui d’aller jouer dans équipe qui va lui permettre de jouer souvent et je pense qu’il est très proche de signer à l’USM Oujda.»

Compétition (23/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 24 Juil - 12:12

JSK : Aït Djoudi craint les blessures

Le staff technique des Jaune et Vert a programmé pas moins de sept matchs amicaux lors de ce stage de Hammam Bourguiba. Quatre matchs pour l’équipe type et trois matchs pour l’équipe « B ». Mais ces rencontres amicales coïncident avec une période très sensible de la préparation.

Les joueurs subissent depuis le début de la préparation de grandes charges de travail et avec la succession des matchs, les blessures peuvent surgir à tout moment. La preuve, après le match du CSC, pas moins de trois éléments se sont plaints de blessure. Certes, Aouedj et Mekkaoui se sont entraînés lundi soir, mais, Maroci, lui, ne s’est pas entraîné. Cela dit, le premier responsable du staff technique de la barre technique craint les blessures, lui qui veut débuter le championnat avec tous les atouts entre les mains. Pour cette raison, Aït Djoudi veut éviter les matchs qui seront durs dans son programme de préparation. Il a fait appel au CABBA, au MOC et à Gabès pour jouer l’équipe type de la JSK. Même le staff médical a été appelé à faire plusieurs séances de préventions, et quelques séances de récupération étaient aussi au menu des joueurs.

Compétition (24/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 25 Juil - 8:53

JSK : Aït Djoudi pas vraiment satisfait de l’équipe B

Les choses sérieusement ont commencée à Hammam Bourguiba. Après deux semaines d’entraînement à Tizi Ouzou, les Jaune et Vert se sont rendus en Tunisie, pour peaufiner leur préparation et disputer quelques matchs amicaux qui permettront à l’entraîneur en chef de dégager l’équipe-type, avant l’entame du championnat. Les Canaris ont livré leur premier match, dimanche dernier, contre le CS Constantine. Une rencontre qui a été l’occasion pour le premier responsable technique d’aligner son équipe-type, pour pouvoir se faire une idée précise sur chacun de ses éléments. Comme tout le monde le sait, la partie s’est soldée par une large victoire des Kabyles sur le score sans appel de trois buts à zéro. Et pour donner leur chance aux jeunes joueurs de l’équipe qui ont été récemment promus en seniors, une autre joute amicale a été conclue contre une très bonne équipe de l’ES Methlaoui. Le moins que l’on puisse dire est que Azzedine Aït Djoudi n’a pas été vraiment satisfait du rendement global de cette deuxième équipe. Malgré le fait que certains joueurs aient réussi à tirer leur épingle du jeu, les autres doivent encore travailler.

Certains jeunes doivent travailler davantage
Comme ce deuxième match a été spécialement programmé pour donner leur chance aux jeunes joueurs du club, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, a aligné une formation composée pratiquement de juniors et d’Espoirs qui voulaient tous prouver qu’ils méritent d’avoir leur chance en équipe première. Malheureusement, l’entraîneur en chef n’a pas été trop convaincu par le rendement de certains jeunes qui, selon lui, doivent encore travailler dur pour espérer être retenus en équipe première.

Des erreurs défensives commises en première période
Contrairement au premier match amical lors duquel la défense kabyle n’a encaissé aucun but, la JSK a pris deux buts, mardi soir, contre l’ES Methlaoui. Alors que la défense a pris un but au coup d’envoi de la rencontre, le second a été inscrit, une minute avant la fin de la première période. Malgré le fait que l’équipe soit revenue en seconde période, cela n’a pas été suffisant pour niveler le score. Selon les observateurs, la JSK (B) a commis des erreurs défensives de débutants. Ce qui inquiète Aït Djoudi qui aura du pain sur la planche.

Madi, le meilleur élément sur le terrain
Incontestablement, le nouveau meneur de jeu Aymen Madi aura été l’un des meilleurs joueurs de la JSK contre l’ES Methlaoui. N’ayant pas été retenu lors du premier match contre le CS Constantine, du moment qu’il n’était pas encore prêt physiquement, l’ex-joueur du NAHD a été tout simplement brillant contre l’équipe tunisienne. D’ailleurs, et sans même citer son nom, Aït Djoudi a donné l’impression d’être satisfait du rendement de son nouveau meneur. Avec cette prestation, le Franco-Algérien, Kamel Yesli, qui n’a pas été convaincant lors du match contre le CSC, devrait se donner à fond ce soir face au CABBA, s’il veut vraiment garder son statut de titulaire. Dans le cas contraire, Madi le remplacera très prochainement.

«Certains joueurs méritent de faire partie de l’équipe A»
A la fin de la seconde rencontre amicale ayant opposé la JSK à l’ES Methlaoui, nous nous sommes approchés du premier responsable à la barre technique kabyle, Azzedine Aït Djoudi, pour lui demander de nous livrer ses impressions sur le rendement de cette deuxième équipe qui a concédé une défaite par deux buts à un. Selon l’ex-sélectionneur de l’équipe olympique, cette rencontre d’évaluation lui a permis de connaître réellement quelques joueurs : «C’était une rencontre d’évaluation qui m’a permis de connaître réellement quelques joueurs, sans citer de nom. Je pense que certains méritent vraiment de faire partie de l’équipe première, tandis que les autres doivent encore travailler davantage.»

«Je serai intransigeant avec les autres»
D’après le premier responsable technique,  certains joueurs de la JSK sont encore loin de le convaincre. D’ailleurs, ils devront se donner à fond, pour espérer décrocher une place parmi les 24?: «Alors que certains joueurs m’ont épaté, les autres sont loin. Ils doivent encore travailler très dur, car je serai intransigeant avec eux. Je ne vais pas leur faire de cadeau.»

«On a commis des erreurs de débutant»
Alors que l’équipe première a été vraiment à la hauteur face au CSC, la seconde a été moins convaincante, que ce soit au niveau du résultat ou du rendement. Pour preuve, les jeunes joueurs du club ont commis plusieurs erreurs défensives en début de match, ce qui a coûté deux buts à Nabil Mazari qui ne pouvait rien faire. Poursuivant ses déclarations, Aït Djoudi ajoutera : «Je pense qu’en première mi-temps, on a commis des erreurs défensives qui nous ont coûté deux buts. D’ailleurs, c’est pour cette raison que je vous ai dit qu’il y a eu des hauts et des bas lors de cette rencontre.»

«L’objectif de ce match face à l’ES Methlaoui était de me fixer sur le niveau des joueurs»
Avant de conclure, Azzedine Aït Djoudi a tenu à nous dire que le but du match face à l’ES Methlaoui était de voir réellement le niveau des joueurs : «Si j’ai programmé ce match face à l’ES Methlaoui avec une équipe composée de jeune joueurs, c’est pour voir réellement le niveau de chacun d’eux. Et comme je viens de vous le dire, certains m’ont vraiment épaté, tandis que d’autres doivent encore travailler, car je vais être très dur avec eux.»

Le Buteur (25/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 25 Juil - 9:14

JSK-Aït Djoudi : «C’est une bonne leçon pour les jeunes»

«Comme je vous l’ai déjà dit, à chaque match, on doit atteindre un objectif bien précis.

Comme j’ai programmé des rencontres amicales pour l’équipe type, j’ai aussi programmé des matchs pour les jeunes. Le match de mardi passé était très intéressant pour moi, on a tiré plusieurs choses de cette rencontre, et avec cette défaite, les jeunes ont appris une bonne leçon, comme ça, ils ne vont pas s’enflammer, ils continueront à travailler et garder les pieds sur terre.»

«Je connais Madi, il est bon et il reprend doucement»
«Moi, je connais bien Madi, je l’ai déjà entraîné. C’est un bon joueur, il a déjà confirmé ses qualités, or, avec moi, il commence à revenir doucement à son meilleur niveau et il aura au moment opportun sa chance avec l’équipe type.»

«Je préfère ne pas parler de rendement individuel des joueurs, mais maintenant, j’ai une bonne idée sur certains jeunes»
«Moi, je préfère parler du groupe et non pas sur un ou deux joueurs. Des jeunes ont bien répondu et d’autres n’étaient pas à la hauteur, néanmoins, ce n’était qu’un match de préparation et on ne peut pas juger un joueur dans un seul match ou en une seule mi-temps. Je préfère garder tout ça pour moi.»

Compétition (25/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 26 Juil - 19:50

Aït Djoudi : «Ne pas s’enflammer, c’est juste des matchs de préparation»

«C’est vrai, on a réalisé un bon match devant le CABBA et l’équipe a bien tourné, on a même gagné par un score lourd, néanmoins, il ne faut pas s’enflammer après deux victoires en matchs amicaux, le plus important est les victoires en championnat. Toutes les équipes sont en pleine préparation et chaque équipe est à un stade différent de l’autre au niveau de la préparation. Mes joueurs doivent garder les pieds sur terre. Un grand travail nous attend encore et ils sont appelés aussi à cravacher très dur pour atteindre les sommets. »

«Je veux voir la JSK jouer un football moderne»
«Moi, je veux voir la JSK jouer un football moderne, une défense bien en place, un milieu récupérateur qui récupère sur place le ballon et un milieu offensif rapide qui va direct aux buts adverses en plus d’une attaque efficace. Je ne cherche pas les résultats lors de ces matchs amicaux comme je cherche à perfectionner le jeu de mon équipe, pour cette raison, je vous ai dit qu’un grand travail nous attend encore.»

«Physiquement, les joueurs ont bien répondu»
«Sur le plan physique, les joueurs ont bien répondu, ils ont tenu le coup et on a même réussi à faire la différence en seconde mi-temps sur ce plan. Néanmoins, on continuera à travailler ce volet jusqu’à la fin de ce stage, car, on n’est pas à 100% de nos moyens sur le plan physique.»

«L’équipe type : j’ai trouvé l’ossature»
«Pour l’équipe type, il était très important pour moi de trouver l’ossature de l’équipe afin de bien travailler et d’avancer. Moi, je compte sur tous les joueurs, néanmoins, pour bien débuter la saison, je dois compter sur une ossature de 14 à 15 joueurs et sur ce plan, les choses sont désormais claires.»

«Mekkaoui et Messaâdia m’ont épaté»
«En plus des autres joueurs qui ont bien répondu lors de cette rencontre, Messaâdia m’a épaté, il était présent en attaque et il a même marqué un beau but. Même Mekkaoui a réalisé un bon match, bien que je préfère parler du groupe et non pas des individualités.»

«Je ne sais pas ce qu’Yesli vaut exactement»
«Pour la non-titularisation d’Yesli, j’ai fait mes choix et Madi qui a réalisé un bon match avec l’équipe B a été aligné avec l’équipe type devant le CABBA. Pour Yesli, peut-être qu’il ne s’est pas encore adapté avec son nouvel environnement, mais, je ne sais pas encore ce qu’il vaut exactement.»

«On doit confirmer cette bonne santé»
«Le plus important pour nous est de continuer à avancer. On doit confirmer cette bonne santé lors de nos prochains matchs amicaux mais beaucoup plus lors du début du championnat. Pour cette raison, j’insiste sur le travail et rien d’autre. »

«Les jeunes doivent prouver au lieu de parler»
«Pour ce qui concerne les jeunes, moi j’ai été clair avec eux dès le départ, je ne léserai personne, mais, celui qui veut décrocher une place dans l’équipe type ou de figurer dans l’ossature il n’a qu’à me prouver. Ces jeunes n’auront rien à dire, j’ai programmé trois matchs spécialement pour eux, alors, au lieu de trop parler, ils doivent prouver.»

«On sera prêts pour le MCEE»
«Pour la première journée du championnat, il reste encore quelques jours avant de jouer le MCEE. On continuera à travailler pour non seulement être prêt pour ce match mais aussi pour débuter le championnat en fanfare comme je l’ai déjà dit la précédente fois.»

Compétition (26/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 26 Juil - 19:51

JSK : Aït Djoudi marque son territoire

Mercredi dernier, à quelques minutes de la rencontre amicale de son équipe devant le CABBA, le coach des Jaune et Vert a provoqué une réunion avec ses joueurs. Ayant remarqué quelques dérapages lors de ces derniers jours, Aït Djoudi n’a pas hésité la moindre seconde pour secouer le cocotier et remettre certains joueurs à leur place.

Certes, le coach kabyle s’est adressé à tout le monde, mais, il n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour cibler certains éléments qui ont commencé à sortir du périmètre que le staff technique leur a tracé au début du stage. A l’issue de cette réunion, les joueurs sont restés un bon moment les visages crispés, surtout les éléments ciblés.

«Je ne tolérerai aucun écart de discipline»
Aït Djoudi a tenu à expliquer à ses capés qu’il ne tolérera aucun écart de discipline. «Certes, parfois je ferme les yeux, mais cela ne veut pas dire que je suis très gentil, alors, il faut mettre bien dans vos têtes que je ne tolérerai aucun écart de discipline et je vais sévir à la moindre faute.»

«A 3h30, tout le monde dans les chambres»
Aït Djoudi a même abordé un sujet très important à ses yeux, celui du mouvement des joueurs dans la réception de l’hôtel après le Shour. «Certes, il est bon de marcher un peu après le Shour afin de faciliter la digestion, néanmoins, il ne faut pas rester jusqu’à l’aube dans les couloirs, je ne veux voir personne après 3h30 dans la réception. Ni wifi ni rien du tout, c’est le sommeil après 3h30 et ce que font les autres équipes avec leurs joueurs ne m’intéresse pas.»

«Celui qui fautera sera libéré»
Aït Djoudi a même menacé certains joueurs qui ont eu un comportement un peu déplacé ces derniers jours. «Je n’hésiterai pas une seule seconde à libérer un joueur qui fautera. Tout ce qui m’intéresse est la sérénité du groupe et celui qui nuira à sa bonne conduite ne sera jamais dans mon effectif.»

«Je ne léserai personne et celui qui ne sera pas titulaire doit  accepter la concurrence»
Pour terminer, Aït Djoudi a parlé de la concurrence. «Avec moi, aucun joueur ne sera lésé. Que celui qui veut une place de titulaire me prouve aux entraînements et dans les matchs amicaux. Mais celui qui ne peut pas décrocher une place dans l’équipe type il n’a qu’à accepter la concurrence et s’il n’accepte pas la concurrence, il n’a qu’à partir voir ailleurs.»

Compétition (26/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 28 Juil - 9:46

Aït Djoudi : «Face au Chaouia, on voulait tester les joueurs sur le plan physique»

A l’issue de la rencontre amicale contre l’US Chaouia gagnée par les Jaune et Vert par deux buts à un, le premier responsable à la barre technique, qui était plus ou moins satisfait du résultat final, nous a fait savoir que le but de cette rencontre était de tester les joueurs physiquement, eux qui se donnent à fond depuis quelque temps : «Après les trois derniers matchs, on a voulu tester les joueurs sur le plan physique contre cette bonne équipe de l’US Chaouia. Ces derniers temps, les joueurs se donnent à fond à chaque occasion. Donc, il fallait avoir une idée sur l’amélioration de leur niveau physique.»

«J’ai relevé une bonne réaction»
Pour Azzedine Aït Djoudi, la réaction de ses poulains sur le terrain a été positive. Pour preuve, l’équipe a réussi à revenir dans le match et inscrire un deuxième but victorieux, par l’intermédiaire d’Ahmed Messaâdia : «Aujourd’hui, j’ai constaté une bonne réaction des joueurs sur le plan physique. Pour preuve, après le but encaissé, nous avons réussi à revenir dans le match et inscrire même un deuxième but. Je pense que c’est une réaction positive.»

«On travaillera davantage le volet tactique»
Avant de conclure, Azzedine Aït Djoudi a tenu à nous dire que l’objectif de l’équipe lors des prochains jours du stage sera de travailler encore plus le côté tactique, soit chercher les espaces ou les intervalles et travailler beaucoup plus devant : «Dans les prochains jours, nous allons essayer de demander aux joueurs de s’exercer plus sur le tactique, en cherchant les espaces et les intervalles, tout en travaillant beaucoup devant.»

Le Buteur (28/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 28 Juil - 14:44

 JSK-Aït Djoudi : «Satisfait de la réaction de mes poulains»

«Pour le match de vendredi dernier devant l’USC, on s’attendait dès le départ que notre mission n’allait pas être facile.

On a vu cette équipe de Chaouia jouer devant des équipes de la Ligue 1 comme le CSC, le MCEE ou le CABBA, et on a eu une bonne idée sur cette formation. Certes, on a gagné ce match, mais moi, je suis satisfait beaucoup plus de la réaction de mes poulains lors de cette rencontre que du résultat, car je ne cherche pas les victoires en matchs amicaux. Le plus important est que les joueurs aient bien tenu le coup sur le plan physique après une grande charge de travail et aussi leur bon placement sur le terrain.»

«Mes joueurs ne sont pas des robots»
«Oui, j’avoue que mon équipe n’a pas démontré le même visage que lors des deux matchs devant le CSC et le CABBA. C’est clair, les joueurs sont fatigués, ils avaient les jambes lourdes. On a enchaîné avec trois matchs intenses en l’espace de cinq jours, et la veille de cette rencontre, on a travaillé beaucoup physiquement. Toutefois, mes joueurs ont bien tenu le coup et c’est très rassurant pour la suite de la préparation.»

«L’adversaire a opté pour le jeu dur et je craignais les blessures»
«Sincèrement, je craignais les blessures lors de ce match. D’ailleurs, trois joueurs ont été touchés lors de cette rencontre. Comme j’ai aligné l’équipe type, je ne voulais pas perdre un joueur lors de ce match et j’ai demandé à mes joueurs d’éviter le jeu dur et de ne pas tomber dans le piège.»

«J’ai donné un temps à Beziouen pour qu’il récupère bien avant de le faire jouer»
«Beziouen est arrivé à Hammam Bourguiba vendredi dernier, d’abord, pour sa première séance, il s’est contenté de quelques tours de piste. Pour le match de Chaouia, Beziouen n’avait pas encore récupéré, je ne voulais pas le griller, j’ai lui ai donné le temps nécessaire pour bien récupérer avant de le faire jouer et de le mettre devant la réalité du terrain.»

«Le plus important pour moi reste toujours le début de championnat»
«Enfin, je tiens à le redire une nouvelle fois, ce qui m’intéresse beaucoup plus est le début du championnat. Je ne veux pas débuter le championnat timidement, comme ce fut le cas lors des deux précédentes saisons. On travaille pour atteindre un bon niveau et bien débuter la saison par la suite, c’est notre objectif d’ailleurs.»

Compétition (28/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 29 Juil - 11:22

Azzedine Aït Djoudi, entraÎneur de la JSK, à “Liberté”
“En Kabylie, les bons résultats ne suffisent forcément pas pour faire revenir les supporters au stade”


La JS Kabylie se trouve toujours en stage de préparation à Hammam Bourguiba (Tunisie). L’équipe enchaîne les matches amicaux et suscite de par les victoires enregistrées l’espoir chez ses fans. L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi ne cache pas aussi son optimisme et semble satisfait du travail accompli jusque-là. Dans cet entretien, il fait le point sur la préparation de son équipe et évoque la nécessite d’un retour en masse des supporters de la JSK au stade pour le début du championnat.

Liberté : Comment se déroule la préparation ?
Azzedine Aït Djoudi : Tout se passe comme nous l’avons souhaité. Nous enchaînons les matches de préparation. J’ai partagé mon effectif en deux groupes : un groupe A qui a disputé quatre matches jusque-là, et un groupe B qui disputera trois matches. Mon objectif est d’utiliser tous les joueurs, avec un temps de jeu qui avoisine 100 minutes pour chaque élément. à mon avis, c’est la bonne méthode pour juger les qualités et suivre la forme de tout un chacun.

Comment évaluez-vous votre équipe à présent ?
Après dix jours de stage, je dirais que sur le plan physique, il y a une bonne réaction de la part de l’ensemble de l’effectif. J’avais quelques appréhensions pour le premier groupe qui a disputé trois matches jusque-là, mais ça se passe très bien pour le moment. Pour ce qui est du second groupe, il a montré aussi de belles choses lors de la dernière confrontation face au MOC. Je sens que les joueurs commencent à comprendre mon message et assimiler ma méthode de travail, c’est déjà une satisfaction.

Le mois de Ramadhan ne semble pas vous gêner pour effectuer du bon travail alors...
Il n’y a aucune gêne par rapport au mois sacré. On s’adapte bien.?Les joueurs n’ont montré aucun signe de handicap dans ce sens. On travaille à raison de deux séances par jour, à savoir l’après-midi puis le soir, généralement consacré aux matches de préparation, et ça se passe bien pour le moment.

Pourquoi multiplier les matches amicaux, en fait ?
Moi qui n’étais pas à la JSK la saison dernière, je trouve qu’il est important de jouer le maximum de matches amicaux, ça me permettra d’évaluer les joueurs que je connaissais certes auparavant et découvrir les nouvelles recrues pour atteindre la complémentarité recherchée. D’un autre côté, jouer des matches de préparation me permet aussi de me fixer sur certains et définir leurs postes ainsi que leur rôle dans l’équipe durant la saison. Pour ce qui est des jeunes promus, les matches amicaux leur permettent de s’exprimer et avoir la chance de jouer quand la compétition officielle sera lancée.

A voir les victoires que vous enchaînez, il semble que le groupe est bien motivé pour réussir une belle saison, n’est-ce pas ?
C’est vrai, l’ensemble de l’effectif est bien motivé et suffisamment préparé, que ce soit sur le plan physique ou tactique pour atteindre les objectifs assignés. Ma priorité est de mettre en place une stratégie de jeu, avoir de bonnes bases défensives et offensives. Il faut qu’il y ait une cohésion dans le groupe.

Connaissez-vous déjà l’ossature qui va entamer le championnat ?
Je ne peux pas parler actuellement de l’équipe type, car pour moi tout le monde est concerné par l’équipe qui sera lancée dans la compétition. à la fin du stage, je dois dégager une ossature de 16 à 17 joueurs concurrentiels. Cette ossature commence d’ailleurs à se dessiner, il y a une bonne concurrence, et les joueurs savent bien ce qu’ils doivent faire pour gagner leur place.

Vous avez engagé dernièrement un nouveau joueur, Bouziouane, comment le trouvez-vous ?
Bouziouane vient d’intégrer le groupe, il a joué dernièrement son premier match amical avec nous, on verra ce qu’il donnera par la suite. Il est trop tôt pour le juger .

Vous comptez beaucoup sur Aouedj également…
Aouedj est un joueur que je connais bien, il est pétri de qualités, j’ai essayé de le libérer dès les premiers jours. C’est un joueur que j’ai déjà lancé avec la sélection olympique, mais là avec la JSK il doit assumer un autre rôle, c’est une bonne affaire pour la JSK. Contrairement à ce que pensent certains, je ne fais pas de lui un meneur de jeu, je préfère pour ça avoir une force collective que de compter sur un ou deux éléments, c’est ma philosophie du foot.

Les supporters de la JSK attendent beaucoup de vous cette saison, il y a justement ces résultats positifs des matches amicaux qui leur redonnent espoir.?Qu’en pensez-vous ?
Contrairement aux saisons précédentes, cette année on parle du renouveau à la JSK. La direction est motivée pour ça, mais quels que soient les efforts que nous fournissons, si le public ne nous suit pas, c’est comme si nous n’avons rien fait.

Le soutien de nos supporters est important, il faut qu’ils soient optimistes et croient en leur équipe. On dit souvent que ce sont les résultats qui font venir les supporters, mais moi qui connais assez bien la Kabylie et la JSK en particulier, cette règle n’est pas toujours respectée chez nous.

C’est un peu spécial en Kabylie. Auparavant, il y a toujours eu cette harmonie entre le public et son équipe.?Même quand l’équipe n’enregistrait pas de bons résultats, il y avait toujours eu ces fans qui nous suivaient, nous soutenaient et nous encourageaient.

C’est un gros travail de sensibilisation qu’il faut faire C’est pour ça que je souhaite le retour en force de nos supporters dès l’entame de la saison.

En fait, c’est décidé, vous revenez à Hammam Bourguiga après l’Aïd pour un second stage ?
Oui, je crois qu’il vaudra mieux revenir ici pour un dernier stage juste après l’Aïd afin de peaufiner notre préparation.

Il faut dire qu’ici nous ne manquons de rien en termes de moyens de travail, et cela est important pour la réussite d’un stage.

Liberté (29/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 29 Juil - 13:19

Aït Djoudi : «Farid Beziouen a donné satisfaction»

Le match JSK-MOC a été l’occasion pour le nouveau joueur Farid Beziouen de porter, pour la première fois, le maillot jaune et vert. Après un début de match timide, le Franco-Algérien a réussi à imposer son rythme en livrant une rencontre acceptable. Interrogé par nos soins, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, a tenu à nous dire que Farid Beziouen a eu un rendement acceptable et qu’il pourrait être encore meilleur à l’avenir, vu ses qualités sur le terrain : «Pour cette rencontre, on voulait mettre Farid Beziouen dans le bain. Je pense qu’il a livré une rencontre acceptable. Il a prouvé qu’il possédait des qualités et qu’il sera encore meilleur à l’avenir. A voir son toucher de balle, on devine qu’il joue bien au football. On va lui laisser le temps de bien s’adapter pour qu’il soit encore meilleur.»

«J’aurais souhaité que les jeunes se distinguent davantage»
Comme Aït Djoudi a aligné l’équipe-type face à l’USC, il a donc décidé de compter sur une formation composée de plusieurs jeunes face au MOC. D’après l’ex-sélectionneur de l’équipe olympique,  les joueurs ont montré de belles phases de jeu, mais il a souhaité qu’ils se distinguent encore davantage pour pouvoir gagner leur place : «Globalement, je suis satisfait du rendement des joueurs, mais j’aurais souhaité qu’ils se distinguent davantage. Je pense qu’il y a beaucoup de travail à accomplir avec eux.»

«On a affronté un adversaire courageux»
Concernant la rencontre face au MOC, Aït Djoudi estime que le club constantinois s’est montré courageux, même s’il était prenable. Autrement dit, la JSK aurait pu gagner ce match sans trop de problème : «Je pense qu’on a eu affaire à une équipe du MOC courageuse. Seulement, je tiens à dire qu’ils étaient tout de même prenables. Je pense qu’on aurais pu remporter la partie.»

«Yesli est polyvalent, on l’a donc essayé à la récupération»
Dans le but de permettre à chaque élément de s’imposer, Aït Djoudi n’a pas hésité à s’entretenir avec ses poulains et leur demander à quel poste ils se sentaient le plus à l’aise. En effet, le meneur de jeu Kamel Yesli, contrairement aux habitudes, a été aligné à la récupération. Lorsque nous avons demandé à l’entraîneur de nous expliquer ce choix, il a tenu à nous dire : «Effectivement, j’ai essayé Yesli à la récupération, pour tester une nouvelle formule. Lorsque je me suis entretenu avec lui, il m’a fait savoir qu’il était polyvalent. Donc, je l’ai essayé à la récupération.»

Le Buteur (29/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 31 Juil - 18:19

Entretien avec Azzedine AÏt-Djoudi, entraÎneur de la JSK : « Objectif : faire revenir la JSK au premier plan »

C’est avec un entraîneur serein, déterminé et optimiste, que nous avons réalisé cet entretien, pour mesurer le pouls de l’équipe kabyle, la JSK, qui peaufine sa préparation en terres tunisiennes.

Comment qualifiez-vous le stage qu’effectue la JSK à Hammam Bourguiba ?
Je peux dire que dans l’ensemble, je suis satisfait de ce stage qui s’est déroulé dans de bonnes conditions. Nous sommes venus ici dans l’objectif de travailler d’arrache-pied, avec comme principal leitmotiv, de mettre les joueurs à niveau sur le plan physique. Sur le plan technique, on se devait de voir à l’œuvre l’ensemble des joueurs, à travers la programmation des matches amicaux.

Des satisfactions ?
J’estime, en tant qu’entraîneur de la JSK, qu’on est sur la bonne voie. Je voulais surtout connaître le niveau de chaque joueur, pour passer ensuite à l’étape supérieure. Celle-ci consiste à mettre en place, la meilleure stratégie de jeu possible, en cette période de préparation, en fonction des atouts dont dispose l’équipe.

Trouvez-vous votre effectif équilibré dans ses trois compartiments ?
Le plus important, à mes yeux, est de faire en sorte que la concurrence soit de mise dans le groupe, et si possible à chaque poste. Cela, pour parvenir à mettre en place une ossature solide et compétitive, qui ne s’ébranle pas en raison de l’absence de tel ou tel joueur. Je veux que tout un chacun se sente impliqué à 100%. Je veux un groupe solidaire, homogène, déterminé et doté d’un mental solide où tout le monde tire la couverture dans le même sens.  

Êtes-vous rassuré par le niveau général de l'équipe en cette période de la préparation ?
Oui. Comme lors de toute période de préparation, il y a toujours des indices de réussite. Toutefois, on ne doit surtout pas s’enflammer. On peut faire de bonnes choses avec ce groupe. Je serai toujours très exigent avec mes joueurs pour tirer le maximum d’eux et les faire progresser, pour tirer l’équipe vers le haut.

Serait-ce la saison du retour de la JSK au premier plan ?
Nous nous préparons pour cela. Tout le monde doit se sentir impliqué et se mobiliser dans cette perspective. La JSK n’est pas n’importe qui. Elle a un passé glorieux à préserver. On fera de notre mieux pour que la JSK revienne au devant de la scène footballistique nationale.

Quels sont les joueurs qui sortent du lot en ce moment ?
Tout le monde se donne à fond et les places seront chères. À mon sens, Aouedj, Ebossé, Mekaoui et Rial sont un cran au- dessus en cette période de préparation. Ils affichent d’excellentes aptitudes et la belle forme.

La JSK version 2013-2014 fera-t-elle revenir ses nombreux fans au stade ?
C’est l’un de nos principaux objectifs. Il est inconcevable et inadmissible qu’une équipe comme la JSK se produise à domicile devant des gradins clairsemés. La JSK avait l’habitude d’évoluer à guichets fermés. J’espère que le groupe actuel saura se montrer à la hauteur et faire sensation pour revoir le retour en masse de nos supporters. C’est très important pour nous et pour la réussite de l’équipe.

Avez-vous ressenti une amélioration au fur et à mesure du déroulement des matches amicaux ?
Oui. C’est tout l’intérêt de jouer ce genre de rencontres. Cela nous permet de déceler les imperfections pour y remédier et mettre la mécanique en bonne marche. On travaille les automatismes, le placement, l’organisation technico-tactique, en veillant à ce que le groupe puisse atteindre un niveau de préparation physique adéquat.  

Yesli voulait partir, pourquoi ?
Il lui faut seulement un peu plus de temps d’adaptation. C’est une situation ordinaire qui se produit parfois. On l’a rassuré, et tout est rentré dans l’ordre.

Qu’en est-il pour la venue annoncée de Zerdab ?
Personnellement, je n’ai aucune information ni nouvelle d’ailleurs par rapport à Zerdab.

L'ambiance à la JSK est bonne, d'après les nouvelles qui nous parviennent…
Oui, on n’a pas à se plaindre de ce côté-là. Il est important de travailler dans un climat serein où la confiance entre tout le monde règne.

Comment va Asselah avec sa blessure?
Il va bien et poursuit les soins. On lui souhaite un prompt rétablissement et un rapide retour à l’entraînement. Il est bien pris en charge par le staff médical.

Confiant pour la JSK ?
J’ai toujours été optimiste, et la JSK ne peut que jouer les premiers rôles. On se prépare en conséquence. On réservera notre réponse sur le terrain. Que les supporters croient en cette équipe et elle le leur rendra bien.

El-Moudjahid (31/07/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 1 Aoû - 12:38

Aït Djoudi : «Le bilan est plus que positif, je suis très content»

Le stage de la JSK en Tunisie a pris fin hier. Après deux semaines de préparation à Hammam-Bourguiba, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, qui a misé sur une bonne préparation, est plus que jamais satisfait du rendement de son équipe. En effet, la JSK a livré sept matchs, en a gagné quatre et perdu un, par l’équipe B qui s’est inclinée contre l’ES Metlaoui. A la fin de la rencontre de mardi soir contre le Stade Gabésien, nous nous sommes entretenus, durant un bon moment, avec l’entraîneur des Jaune et Vert,  selon qui, le bilan est très positif et que le travail qui a été fait depuis le premier jour du stage commence à donner des fruits : «Je dirais que le bilan de cette préparation est très positif, par rapport à l’ambiance qui régnait au début du stage où on était sceptiques. Je pense que même les jeunes ont répondu convenablement sur le terrain. Cela explique tout le travail qui a été fait, que ce soit physique ou technico-tactique.»

«Jouer les premiers rôlesest une tradition à la JSK»
D’après l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi, la JSK joue les premiers rôles sans le vouloir. Selon lui, l’objectif du club a toujours été le même : jouer les premières places. A ce sujet, il ajoutera : «Jouer les premiers rôles est désormais une tradition à la JSK. Je me souviens depuis que j’étais jeune, on ne parlait que des premières places. Donc, il faut rester sur cette lancée. Même si ce n’était pas moi qui avait pris l’équipe en main, un autre entraîneur aurait compris que la JSK jouera pour décrocher une place sur le podium. Cela veut tout dire.»

«Les supporters doivent être patients avec cette équipe»
Avant le début de la préparation, tout le monde croyait que le recrutement de la JSK n’était pas bien étudié. D’ailleurs, certains observateurs disaient que même durant la préparation, l’équipe ne donnerait pas satisfaction. Seulement, en l’espace de deux semaines, Azzedine Aït Djoudi a su métamorphoser son groupe, qui n’a perdu qu’une seule rencontre avec l’équipe B. D’après lui, les supporters doivent être patients avec cette équipe, qui sera meilleure à l’avenir : «Vous savez, la force de la JSK a toujours été ses supporters. Donc, je profite de cette occasion pour leur dire qu’ils doivent être très patients avec ces jeunes. Ces derniers finiront par donner satisfaction.»

«Nous serons meilleurs après la 7e journée»
D’après Aït Djoudi, son équipe est prête physiquement et le groupe sera à la hauteur après la 7e journée : «Comme je viens de vous le dire, il faut être patients avec cette équipe. D’ailleurs, je voudrais souligner qu’elle sera meilleure à partir de la 7e ou 8e journée.»

«L’équipe A a bien réagi face au Stade Gabésien»
Revenons sur la prestation de son équipe A, composée des joueurs titulaires, face au Stade Gabésien, Azzedine Aït Djoudi s’est montré très satisfait du rendement global de ses poulains, qui, selon lui, ont montré beaucoup de choses : «Sincèrement, je suis très content de la prestation de ce groupe. Les joueurs ont bien réagi. Vous savez, si vous m’avez posé la question avant le coup d’envoi de la rencontre, j’aurais répondu autrement, car je craignais les blessures. Heureusement, le stage s’est achevé sans aucun problème.»

«On ne voulait pas prendre de risque avec Ebossé et Mekaoui»
Pour ce dernier match de préparation, deux joueurs titulaires n’étaient pas autorisés à prendre part à cette rencontre, pour cause de blessure. Cette décision a été prise par l’entraîneur Aït Djoudi, en disant : «On ne voulait pas prendre de risque avec Ebossé et Sedkaoui. Je pense que s’ils étaient avec nous, on aurait vu un autre rythme de jeu. On a un bon groupe. Il y a ceux qui sont déjà sur la lancée, tandis que les autres sont derrière. Ils doivent travailler davantage pour y arriver.»

«Le fait de terminer le stage sans blessure nous rassure»
Après le responsable du staff médical, Dr Djadjoua, qui nous dira que le stage s’est déroulé dans les meilleures conditions possibles et que l’infirmerie du club ne renferme aucun blessé, c’était au tour de l’entraîneur de nous déclarer : «Je suis très content. Tout d’abord par rapport au rendement des joueurs lors des sept rencontres, mais aussi du fait qu’il n’y ait pas de blessure.»

«Scinder le groupe en deux est une excellente expérience»

Depuis le premier jour du stage, l’entraîneur a décidé de scinder son équipe en deux groupes, A et B. Alors que la première formation est composée des titulaires, la seconde compte plusieurs jeunes. Pour le coach, le fait de travailler avec cette méthode constitue une excellente expérience : «Scinder l’équipe en deux groupes est une excellente expérience. Je suis très satisfait de l’amélioration du jeu de l’équipe. La présence tactique des joueurs sur le terrain me rassure. C’est un bon signe.»

«Je regrette l’absence de Asselah et Benchérifa»
Deux jours après le début du stage, le gardien de but, Malik Asselah, et lors d’un match d’application, a contracté une blessure, laquelle l’a empêché d’aller au terme de la préparation avec son équipe. Interrogé sur l’absence de son gardien titulaire, Aït Djoudi répondra : «Effectivement, je regrette l’absence de Malik Asselah, mais heureusement qu’il ne s’est pas rendu directement à Alger. Il a quand même suivi quelques séances de soins, sous la houlette du médecin et du kiné. Toutefois, même Benchérifa nous manque beaucoup.»

«Je ne peux parler des joueurs individuellement»
Pendant cette préparation, l’entraîneur kabyle avait une double mission : gérer l’équipe, mais aussi superviser les nouvelles recrues. Lorsqu’on voulait connaître son avis sur chacune d’elle, l’ex-sélectionneur de l’équipe Olympique dira : «Je ne peux parler des joueurs individuellement, pour éviter les sensibilités. Je préfère dire qu’il y avait des joueurs qui ont bien bossé, mais assurément qu’il y avait d’autres qui se sont donnés à fond, mais on ne les a pas vus. Donc, on essaie de les revoir prochainement.»

«Nous allons reprendre les entraînements vendredi à Tizi Ouzou»
Le stage a pris fin hier, mais les joueurs de la JSK reprendront, ce vendredi, le chemin des entraînements. C’est du moins ce que nous a révélé Aït Djoudi après le match face au Stade Gabésien : «Après ce match, les joueurs bénéficieront de deux jours de repos. La reprise est prévue, vendredi soir, à Tizi Ouzou. Nous allons poursuivre notre préparation normalement.»

«Je rencontrerai le président Hannachi ce jeudi»
Dans le but de tracer un nouveau programme, d’autant plus que la JSK devrait effectuer un deuxième stage après l’Aïd, l’entraîneur devrait rencontrer le président Hannachi, ce jeudi, à Tizi Ouzou : «Je vais me réunir avec le président Hannachi, ce jeudi, à Tizi Ouzou, dans le but de tracer un nouveau programme sur la seconde manche de préparation.»

«Un second stage à l’étranger est une nécessité»
Avant de conclure, le coach a tenu à nous dire que la JSK pourrait effectuer une deuxième préparation à l’étranger, après l’Aïd : «Il est vrai que le nouveau programme n’a pas été encore tracé, mais effectuer un autre stage à l’étranger n’est pas à écarter. Je préfère travailler avec les joueurs en dehors du pays, pour bien gérer le groupe.»

-------------

Rencontre Hannachi-Aït?Djoudi aujourd’hui
«Il ne faut pas s’enflammer !» C’est ce que ne cesse de répéter Azzedine Aït Djoudi à ses joueurs. Lors de notre entretien avec lui, le premier responsable à la barre technique nous a révélé que les joueurs doivent absolument garder les pieds sur terre et ne jamais croire qu’ils sont arrivés, car un long travail les attend, avant la reprise du championnat. En effet, nous avons appris d’une source bien informée que la délégation kabyle quittera, de nouveau, le pays, juste après l’Aïd, pour effectuer un deuxième stage de préparation. Selon nos informations, la JSK retournera en Tunisie, plus exactement au centre de Hammam Bourguiba qui renferme toutes les commodités à même de permettre aux joueurs de bien travailler. Donc, pour tracer un nouveau programme, le technicien kabyle devra rencontrer le président Hannachi, ce jeudi à Tizi Ouzou, et tracer un programme de travail. Pour rappel, la formation kabyle reprendra les entraînements, vendredi, au stade du 1er-Novembre.

Le Buteur (01/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 1 Aoû - 13:04

JSK-Aït Djoudi : «Même avec des jeunes, la JSK jouera les 1ers rôles»

Même s’il était très pressé de quitter Hammam Bourguiba après le dernier match amical de son équipe devant la formation de Gabès, Aït Djoudi a accepté de répondre à nos questions, lui qui était très satisfait du déroulement de ce stage de préparation. Sans trop s’enflammer après le bon visage de son équipe lors des matchs amicaux à Hammam Bourguiba, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert a répondu à toutes nos questions sans faire de calculs.

- Après deux semaines de stage à Hammam Bourguiba, l’équipe rentrera aujourd’hui au pays, l’heure est aux bilans…
- Oui, les bilans. Et bien, moi, je suis satisfait sur tous les plans concernant ce stage de Hammam Bourguiba. Pour ne pas tourner auteur du pot, je dirais que le bilan de ce stage est positif et on a fait un très bon boulot ici en Tunisie.

- Quelles sont les satisfactions d’Aït Djoudi lors de ce stage ?
- Ma plus grande satisfaction est que les joueurs ont répondu sur tous les plans, ils ont adhéré parfaitement à ma politique.

- De lacunes décelées, non ?
- Oui, bien sûr. Mais je préfère les garder pour moi. Tout ce que je peux vous dire est qu’on corrigera ces lacunes avant le début du championnat.

- Un mot sur l’état physique des joueurs à l’issue de ce stage ?
- Ils ont bien avancé, ils ont tenu le coup sur ce plan en attendant des jours meilleurs.

- Et le comportement des joueurs lors de ce stage, il n’y avait pas de cas d’indiscipline, c’est une autre satisfaction, non ?
- Effectivement. D’ailleurs, vous me donnez l’occasion de parler de ce sujet. Une discipline de fer a été instaurée ici à Hammam Bourguiba et tous les joueurs ont respecté le règlement intérieur de l’équipe. Moi et mon staff, on a beaucoup insisté sur la discipline et on a su comment instaurer cette discipline au sein du groupe. Sans les brusquer, les joueurs ont bien compris les choses.

- Pour l’équipe type, les choses sont devenues maintenant très claires…
- Oui, pour l’ossature, néanmoins, il y a une rude concurrence au sein de l’équipe et les choses pourront changer à tout moment. Avec moi, seuls les meilleurs joueront. Certes, on misera sur cette ossature pour le début de championnat, néanmoins, à tout moment, il pourra avoir des changements.

- C’est la même chose pour le schéma tactique…
- Oui, le 4-2-3-1 a bien fonctionné, cependant, on comptera sur d’autres stratégies aussi au cours de la saison. On ne va pas jouer toutes nos rencontres avec ce schéma, chaque match aura son propre caractère.

- Pour les nouvelles recrues, Ebossé et Aouedj ont épaté lors de ce stage…
- Je suis très content pour ces deux joueurs, ils ont affiché une belle forme lors de ce stage en attendant la même chose pour les autres nouvelles recrues.

- Madi aussi a affiché un bon visage…
- Il a marqué des points, il m’a prouvé que je peux compter sur lui à tout moment.  

- Par contre, les deux émigrés n’ont pas brillé…
- Ils n’ont pas brillé, mais ils ont démontré qu’ils ont des qualités. Avec un peu plus de temps, ils s’adapteront mieux à leur nouvel environnement  et par la suite, je suis sûr qu’ils s’exprimeront mieux.

- Un mot sur Merbah et Chibane ?
- Ces des joueurs sont très motivés, ils m’ont démontré qu’ils pourront apporter un plus à l’équipe et, de mon côté, j’ai bien noté ça.  

- Mekkaoui est revenu à son meilleur niveau, un souci de moins pour vous, n’est-ce pas ?
- Je suis content pour lui. Il m’a rassuré. C’est un souci de moins pour moi.

- Avec le retour de Bencherifa, la concurrence sera-t-elle relancé à son poste ?
- La concurrence existe dans toute l’équipe et non pas seulement au poste d’arrière gauche. Je souhaite un bon retour à Bencherifa.

- Regrettez-vous la blessure d’Asselah ?
- Oui, quelque part ça a failli fausser nos calculs, heureusement pour lui que ce n’était pas grave comme on le pensait avant qu’il effectue la radio.

- Trois victoires et un match nul pour l’équipe type lors des matchs amicaux…
- C’est de bon augure pour la suite du parcours, néanmoins, je le redis une nouvelle fois, on n’a pas joué pour les résultats lors de ces matchs amicaux.

- Contrairement à l’équipe type qui a craché le feu, l’équipe B n’a pas impressionné…
- Pour briller, les jeunes ont besoin d’expérience, alors, avec un peu plus de temps et quelques matchs de plus, ces jeunes commenceront à briller.

- Quels sont les jeunes qui pourront postuler à une place?
- Au début du championnat,  je pourrai citer des noms, peut-être, mais maintenant je préfère parler de toute l’équipe.

- Avec le retour de l’équipe au pays, continuez-vous à travailler avec trente joueurs ?
- Je suis prêt même à travailler avec 50 joueurs, pourvu qu’ils affichent une grande volonté et qu’ils portent la JSK dans leur cœur.

- Peut-on parler aujourd’hui des objectifs du club…
- Même avec de jeunes joueurs, la JSK visera  les premiers rôles. C’est la JSK et on ne pourra pas changer les objectifs du club, on doit toujours viser le haut, c’est écrit dans l’histoire du club.

- Les supporters rêvent de titre…
- Moi, je ne peux pas faire de fausses promesses, néanmoins, on visera les premiers rôles en championnat et, avec le temps, les choses seront plus claires pour nous. Aujourd’hui, je trouve une grande source de motivation chez les joueurs.

- L’équipe sera-t-elle prête pour le match du MCEE ?
- On doit être prêts pour cette rencontre, mais c’est à partir de la septième journée qu’on atteindra notre rythme de croisière.

- Et concernant le second stage de l’équipe…
- On va se réunir dans les prochaines heures et, d’ici samedi, on arrêtera le lieu du second stage.

- On vous laisse le soin de conclure…
- Je profite de cette occasion pour féliciter les joueurs qui ont réussi ce stage de Hammam Bourguiba, je remercie aussi les membres du staff médical et du staff technique pour leurs grands efforts et je demande aux supporters de soutenir à fond cette équipe. Avec l’aide de tout le monde, on relèvera le défi.

Compétition (01/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 1 Aoû - 22:54


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 4 Aoû - 10:51

Aït Djoudi : «Les joueurs doivent maintenir cette dynamique jusqu’au début du championnat»

L’entraîneur en chef de la JSK, Aït Djoudi, est très satisfait de l’ensemble de la première partie du stage estival. En témoigne cette bonne humeur qui a caractérisé la reprise des entraînements de vendredi soir à Tizi. Le revenant aux affaires techniques de la JSK espère voir ses joueurs maintenir cette bonne dynamique à Tizi cette semaine comme à Hammam-Bourguiba à l’occasion du deuxième stage prévu juste après l’Aïd. Concernant la reprise et l’ambiance qui a régné au 1er-Novembre, Aït Djoudi nous dira : «Après deux jours de repos, nous avons repris les entraînements dans la joie ; les joueurs étaient contents de retrouver la pelouse de Tizi ainsi que les supporters venus nous accueillir et nous saluer. Nous travaillerons encore cette semaine à Tizi avant de nous rendre une nouvelle fois en stage. Ce que je dis aux joueurs, c’est de maintenir cette dynamique jusqu’au début du championnat.»

«Nous allons livrer un match amical face à l’USMB ce mardi»
Parlant du programme tracé pour cette semaine, l’entraîneur kabyle nous a confirmé le déroulement d’un match amical ce mardi face à l’USMB : «Nous allons continuer notre travail à Tizi cette semaine. Au programme, nous jouons un match ce mardi face à l’USMB une occasion pour nos supporters de venir au stade pour découvrir l’équipe.»

«Le stage de Hammam-Bourguiba est une réussite totale, on y retournera après l’Aïd»
Enfin et pour ce qui est du lieu du déroulement du deuxième stage, Aït Djoudi nous confie : «Notre premier stage qui s’est déroulé à Hammam-Bourguiba est une réussite totale, nous avons travaillé dans la sérénité et les joueurs ont été exemplaires. Je vous annonce alors qu’on y retournera dans le même centre juste après la fête de l’Aïd.»

Le Buteur (04/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 4 Aoû - 11:04

JSK : Aït Djoudi axe son travail sur le plan physique

Après une journée de repos, les Canaris ont repris le chemin des entraînements avant-hier soir au stade du 1er-Novembre. Lors de cette séance, le staff technique conduit par Aït Djoudi a axé son travail sur le volet physique. En effet, les camarades de Mekaoui ont été soumis à une grande charge de travail.

Toutefois, ils ont bien répondu à cette charge. En dépit du grand travail effectué à Hammam Bourguiba, Aït Djoudi fait de son mieux pour assurer la meilleure préparation possible pour son équipe sur le plan physique. D’ailleurs, il compte travailler encore ce volet au cours de la semaine, et ce, en plus de la seconde manche de préparation prévue à Hammam Bourguiba à partir du 11 août prochain. Autrement dit, Aït Djoudi ne sera satisfait que lorsqu’il verra ses joueurs prêts à 100% pour entamer le championnat. Ayant fourni du bon boulot lors du premier stage, le staff technique des Canaris compte tout faire pour réussir son second stage, ce qui sera très bénéfique pour le club pour le début de la compétition officielle.

Les joueurs travaillent dans une bonne ambiance
En dépit de la charge de travail imposée par le coach, les équipiers de Mekaoui ont travaillé cependant dans une très bonne ambiance. Cela démontre la grande ambiance créée surtout après le premier stage effectué à Hammam Bourguiba. Comptant tout faire pour réussir une grande saison, les coéquipiers de Bencherifa nous ont affirmé qu’ils cravacheront dur afin d’assurer une très bonne préparation, ce qui leur permettra d’entamer le championnat dans de très bonnes conditions.

Le coach insiste sur l’esprit de groupe
L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi n’a pas raté la séance de la reprise des entraînements pour rappeler à ses joueurs que la clé de toute réussite réside dans l’esprit de groupe. Le premier stage de préparation qui a eu lieu à Hammam Bourguiba s’est déroulé dans de bonnes conditions. Les joueurs ont fait preuve de solidarité entre eux. Aït Djoudi, qui fait le maximum pour préserver le même état d’esprit au sein de son équipe, a annoncé à ses joueurs que chacun d’eux doit mettre l’intérêt de l’équipe au-dessus de toute autre considération. Pour bien maîtriser son groupe, il multiplie les contacts. La saison dernière, Enrico Fabbro et Nacer Sandjak n’avaient pas réussi à imposer leur discipline. Ils n’avaient pas le soutien de leurs dirigeants, ce qui leur avait valu d’être éjectés de leur poste. Aït Djoudi, qui n’est pas né de la dernière pluie, sait que, pour réussir dans sa mission, il ne doit pas entrer en conflit avec ses joueurs, mais il n’hésitera pas à sanctionner celui qui ne respectera pas la discipline de groupe.

Il ne badinera pas avec la discipline
Privilégiant le dialogue pour résoudre tout problème qui peut survenir dans le groupe, Aït Djoudi a précisé à ses poulains que celui qui se distinguera par des écarts disciplinaires sera sévèrement sanctionné. Jusqu’à maintenant, il n’a trouvé aucune peine à imposer sa discipline. Mais à l’approche de l’entame du championnat, certains joueurs commencent à exiger des places de titulaires. Le coach des Canaris leur a assuré qu’il ne lésera personne et que chaque joueur aura sa chance au moment opportun. Il leur a ajouté néanmoins qu’il ne fera pas dans les sentiments et que celui qui n’aura pas sa place ne jouera pas. Son message est destiné aux éléments qui, au lieu de confirmer lors des matches amicaux disputés à Hammam Bourguiba, n’ont pas trouvé mieux que d’annoncer dans la presse qu’ils sont au top et qu’ils apporteront le plus attendu d’eux. Aït Djoudi a fixé les règles et il compte sévir contre les contrevenants.

Compétition (04/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 14 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum