Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Page 11 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 10 Avr - 13:46

Aït Djoudi : «Le changement de programme concerne tout le monde»

L’entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, qui a dirigé hier matin la deuxième séance d’entraînement des Canaris au stade Brakni, s’est exprimé à la fin de ladite séance sur plusieurs questions concernant l’actualité de son groupe, entre autres le stage de Blida, le changement de programmation de la prochaine journée, l’état de santé de certains joueurs, notamment son axial Benlamri. A propos de la 25e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, prévue initialement le 19 puis reportée pour le 26 du mois courant, Aït Djoudi dira : «Certes, on a élaboré notre programme de travail en fonction de la date initiale communiquée pour la reprise, à savoir le 19 avril. Maintenant que la reprise a été reportée d’une semaine, on doit trouver la meilleure manière pour gérer cette situation. J’estime que cela ne concerne pas uniquement la JSK, mais toutes les équipes. Je vous rassure que nous continuerons notre travail normalement pour être prêts dès la reprise.»

«Nous avons opté pour un match sur une pelouse en gazon naturel pour mieux préparer la finale»
Comme nous l’avons annoncé dans notre précédente édition, la JSK a confirmé son match amical face à la formation de Koléa, pour demain après-midi. C’est le deuxième match, après celui joué à Tizi samedi dernier face à l’IB Lakhdaria. Mais cette fois, le staff a opté pour un stade doté d’une pelouse naturelle, un choix étudié comme l’a indiqué Aït Djoudi : «Effectivement, on a pris attache avec nos amis de Koléa pour l’organisation d’un match amical, ce vendredi. La rencontre est confirmée et aura lieu sur une pelouse en gazon naturel. Notre choix est motivé par le souci de mieux préparer le groupe à la finale qu’abritera le stade Tchaker de Blida doté d’une pelouse naturelle. Mes joueurs ont besoin de s’adapter davantage à ce genre de surface.»

«Benlamri se porte mieux, il va bientôt réintégrer le groupe»
A propos de son effectif, Aït Djoudi se dit réjoui de travailler avec un effectif presque au complet, excepté deux éléments qui se trouvant toujours en convalescence, à savoir Si Salem, qui a été autorisé à rentrer en France, et Benlamri qui devait, hier, connaître les résultats de l’IRM. A ce sujet, Aït Djoudi a confié : «Le groupe travaille dans de bonnes conditions, comme vous le constatez. Benlamri se porte mieux. Les supporters doivent être rassurés, le joueur retrouvera incessamment ses camarades. Le staff médical est chargé de le suivre de près et de le récupérer le plus tôt possible.»

«Toutes les conditions sont favorables pour une reprise en force de la compétition»
Parlant des conditions de travail à Blida, Aït Djoudi s’est dit satisfait de l’hébergement et du cadre de travail au stade Brakni : «Personnellement, je trouve que les conditions de travail ici à Blida sont bonnes. On ne manque de rien et le fait de venir jusqu’ici permet aux joueurs de changer un peu et de travailler dans une concentration totale.»

«J’ai demandé aux joueurs de se concentrer, on doit réussir ce stage»
Enfin, Aït Djoudi a parlé de la réunion qu’il a tenue mardi soir avec ses joueurs au cours de laquelle il a expliqué les grands axes du stage et des objectifs qu’il s’est fixé : «Si nous sommes ici à Blida, c’est pour une seule et unique mission, celle de bien préparer la reprise de la compétition et gérer cette trêve à laquelle nous sommes forcés. J’ai demandé aux joueurs de se concentrer au maximum et de donner le meilleur d’eux-mêmes pour la réussite du stage. J’ai confiance en eux.»

Le Buteur (10/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 12 Avr - 11:40

Aït Djoudi : «Je suis content pour Aouedj»

L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi se dit satisfait de la réaction de son équipe face à l’ESM Koléa. Il ajoute que le rendement de ses joueurs lors de cette joute amicale était satisfaisant. Au cours d’une brève discussion que nous avons eue avec lui, le premier responsable de la barre technique avoue qu’il est content pour Aouedj qui a inscrit un doublé face à l’ESMK. «Sincèrement, je suis content et pour Aouedj et pour Messaâdia. Le premier a marqué deux buts et le second un. Au vu de la prestation de mon équipe, je dirais que la concurrence bat son plein en cette période de préparation. Chaque joueur veut prouver afin de gagner sa place», a-t-il affirmé.

Rassurant
La plus grande satisfaction de l’entraîneur Aït Djoudi est le fait que son équipe ait marqué 5 buts dans un match amical. «Ce n’était qu’un match amical, mais ce n’est pas donné à n’importe quelle équipe d’inscrire autant de buts. C’est rassurant avant la reprise du championnat. On s’est créé une multitude d’occasions et on aurait pu inscrire plus de 5 buts. On travaille d’arrache-pied pour être fin prêts pour la reprise du championnat», a ajouté le coach kabyle.

Malentendu

Sur ce qui s’est passé jeudi dernier sur le terrain de l’annexe Tchaker. L’entraîneur Aït Djoudi a tenu à dire que ce n’était qu’un malentendu. «Ce n’était qu’un malentendu. C’est vrai qu’on était énervés et les responsables du stade l’étaient aussi, mais ce n’était qu’un malentendu. Ils ont entretenu ce jour-là le gazon avec un produit qui nécessite qu’il ne doit pas être foulé pendant quelques heures, ce qui créé toute cette tension», a-t-il souligné.

Un troisième match.
En plus de la rencontre qui opposera la JSK ce lundi à l’équipe de l’O Médéa, le coach kabyle souhaite disputer un troisième match avant de boucler son stage. «Il se pourrait qu’on joue un troisième match durant ce stage, mais, pour le moment, il n’y a rien de concret», a-t-il conclu.

Compétition (12/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 15 Avr - 13:38

Aït Djoudi : «Les joueurs avaient les jambes lourdes»

A la fin de la rencontre amicale disputée entre l’Olympique de Médéa et la JS Kabylie, nous nous sommes approchés de l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi qui nous a déclaré que ce match a été bénéfique pour l’équipe qui prépare sérieusement la suite du parcours. Toutefois, il n’a pas manqué l’occasion de reconnaître que ses joueurs avaient les jambes lourdes, après tout le travail effectué lors des deux dernières séances d’entraînement au stade annexe de Tchaker : «C’est un bon test pour nous que d’affronter une bonne équipe de Médéa. J’ai constaté que les joueurs avaient les jambes lourdes. C’était prévisible, après tout le travail effectué lors des deux dernières séances d’entraînement. Il faut dire aussi que la réaction des joueurs est positive. Il faut continuer sur ce rythme.»

«On axera le travail sur le volet technico-tactique»
Après une semaine de stage, la JSK s’entraînera encore deux fois à Blida, avant de rentrer à Tizi Ouzou, mercredi. Le premier responsable à la barre technique compte axer son travail sur le volet technico-tactique, à partir de vendredi, pour bien préparer le match contre le RC Arba qui s’annonce difficile : «Après avoir augmenté la charge de travail lors des deux dernières séances, nous allons attaquer le volet technico-tactique. Comme vous le savez, nous cherchons toujours un sparring-partner pour pouvoir jouer un troisième match amical. Dans le cas où ne nous trouverons aucun club, nous programmerons un match d’application, pour maintenir la forme des joueurs.»

«Le gazon n’a jamais été un obstacle»
Selon Aït Djoudi, le gazon naturel n’a jamais été un obstacle pour les joueurs qui ont été crédité d’une prestation timide : «Non, le gazon n’a jamais été un obstacle. Comme je viens de le dire, les joueurs avaient les jambes lourdes. Cela est dû au travail physique auquel ils ont été soumis dernièrement. C’est donc tout à fait normal !»

 «Le retour de Benlamri et Sedkaoui est bénéfique»
La rencontre amicale d’hier soir a été l’occasion pour le défenseur Djamel Benlamri de rechausser ses crampons, après avoir eu le feu vert du staff technique qui, encore une fois, a relevé le défi. A ce sujet, Aït Djoudi nous dira : «Je suis très content pour Benlamri qui a repris, après une longue absence. D’ailleurs, même Sedkaoui faisait partie du groupe, lui qui a interrompu la séance de dimanche matin.»

Le Buteur (15/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 15 Avr - 13:47

JSK-Aït Djoudi : «On est prêts pour la finale»

L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi affirme sans aucune retenue que son équipe est fin prête pour la finale de la coupe d’Algérie. Accosté à la fin de la rencontre qu’a disputé son équipe hier à Médéa face à l’équipe locale, le coach des Jaune et Vert n’a pas hésité un seul instant à dire que la JSK est prête pour le rendez-vous du 1er mai face au Mouloudia d’Alger.

«Je peux vous dire maintenant qu’on est prêts pour la finale de la coupe d’Algérie face au MCA. Ce match face à l’O Médéa a été un bon test pour nous avant de boucler ce stage», a-t-il annoncé.

Le retour de Benlamri et Asselah
L’entraîneur Aït Djoudi n’a pas caché sa satisfaction par rapport au retour de son défenseur central Djamel Benlamri et son gardien Malik Asselah. Le premier a été incorporé à la 62e minute à la place de Sedkaoui, alors que le second a joué toute la deuxième mi-temps. Questionné sur le retour de ces joueurs blessés depuis plusieurs jours, le premier responsable de la barre technique déclare : «Ma plus grande satisfaction de ce match est le retour de Benlamri et Asselah. Les deux joueurs ont pris part à la rencontre d’aujourd’hui face à l’O Médéa, ce qui prouve qu’ils sont totalement rétablis.»

Le stage est bénéfique
A moins de 48 heures de la fin du stage, l’entraîneur Aït Djoudi estime que la préparation entamée à Blida depuis mardi dernier a été une totale réussite. «Ce stage a été très bénéfique pour nous. Le programme de préparation que j’ai tracé a été respecté à la lettre. On a augmenté la charge lors des deux derniers jours, c’est-à dire samedi et dimanche, mais les joueurs ont bien réagi face à l’O Médéa.»

La hantise des blessures
En dépit de la victoire enregistrée face à l’O Médéa, la prestation des équipiers de Kaci Sedkaoui n’a pas été trop convaincante. A cet effet, Aït Djoudi explique : «Mes joueurs craignaient des blessures. C’est pour cela qu’ils ne se sont pas donnés à fond. Il fallait qu’ils évitent des chocs inutiles pour ne pas contracter des blessures, surtout que la reprise du championnat approche. Malgré ça, mes joueurs ont bien réagi.»

Le match du RCA est important
Tout en pensant à la finale de la coupe d’Algérie face au Mouloudia d’Alger, l’entraîneur Aït Djoudi n’oublie pas qu’il a un match le 25 de ce mois face au RCA pour le compte de la 25e journée du championnat. «On doit préparer comme il se doit le match face au RCA pour ne pas le rater. C’est un match important et on doit bien le négocier», a-t-il dit.

L’équipe type
A l’approche de la reprise du championnat, l’entraîneur des Canaris avoue qu’il n’a pas encore arrêté le onze qui jouera face au RCA. «La concurrence est rude dans l’équipe. J’ai constaté que chaque joueur fait le maximum pour gagner sa place. C’est une bonne chose pour le groupe. De ce fait, je dois encore attendre pour arrêter le onze qui jouera face au RCA», a conclu Aït Djoudi.

Compétition (15/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 17 Avr - 16:32

Aït Djoudi : «Nous avons atteint notre objectif»

A la fin de la séance d’entraînement d’hier matin, l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, nous a accordé des déclarations dans lesquelles il est revenu sur la préparation effectuée à Blida, mais aussi sur les matchs amicaux disputés ainsi que le retour des blessés. L’entraîneur en chef estime que ce stage est d’une totale réussite pour ses hommes. Toutefois, Azzedine Aït Djoudi n’a pas caché ses craintes par rapport à la forme physique de ses joueurs dans les prochains jours, car le manque de compétition, dit-il, pourrait leur jouer un mauvais tour.

«Voici pourquoi nous avons opté pour Blida !»
Dans un premier temps, le premier responsable du staff technique s’est exprimé sur le choix de la ville de Blida, un choix pas du tout innocent. «Plusieurs raisons ont été derrière le choix de Blida. En plus du fait que la finale de la Coupe d’Algérie se jouera ici, nous avons bénéficié des créneaux d’entraînement dans un stade gazonné, dont une sur la pelouse du stade Tchaker où se jouera la finale. Ce fut aussi l’occasion pour la plupart des joueurs de se familiariser avec cette ville. Nous avons mis les joueurs dans un environnement similaire à celui de la finale de la Coupe d’Algérie. Désormais, tous les joueurs connaissent les lieux, ce qui facilitera les choses, avant la finale.»

«Nous avons atteint notre objectif»
Quant à la préparation en elle-même, Azzedine Aït Djoudi nous a fait savoir que ses hommes ont touché à tout. «Je termine ce stage avec une grande satisfaction, car je considère que notre objectif est atteint. Nous sommes venus avec une idée en tête, c’est de maintenir la fraîcheur physique des joueurs et de leur donner un temps de jeu sur un terrain en gazon naturel. Nous avons pu toucher tous les volets de la préparation et les joueurs ont parfaitement bien répondu. Personnellement, je suis satisfait.»

«Très satisfait aussi des deux derniers matchs amicaux»
Par la suite, le coach nous a fait savoir que la satisfaction ne se situe pas uniquement au niveau du contenu des séances d’entraînements, puisque même les deux tests effectués face à Koléa et Médéa furent eux aussi d’une grande réussite. «Nous avons insisté pour jouer deux tests amicaux. Je reste là aussi très satisfait. Le fait aussi d’avoir évolué sur une pelouse naturelle face à Médéa fut très bénéfique pour mes joueurs. Désormais, il va falloir poursuivre le travail sur ce rythme pour être davantage performant.»

«Le retour d’Asselah et de Benlamri me rassure»
Comme tout le monde le sait, le portier Asselah et le défenseur central Benlamri ont eu la chance de rejouer lundi dernier face à l’Olympique de Médéa, ce qui confirme leur disponibilité pour la prochaine rencontre de championnat. Une nouvelle qui rassure le coach. «Il est clair que chaque entraîneur souhaite bénéficier des services de l’ensemble de ses joueurs. C’est le cas pour moi. Le retour d’Asselah et de Benlamri me rassure. C’est une bonne chose pour tout le groupe.»

«Nous avons tout fait pour que cette mini-trêve ne casse pas notre dynamique»
Par la suite, l’entraîneur Aït Djoudi n’a pas caché ses craintes, suite à cet arrêt du championnat qui dépasse les 21 jours sans la moindre compétition. «Nous avons joué notre dernier match le 28 mars et depuis, plus aucun match officiel. Nous jouerons le RCA le 26 avril prochain, ce qui fera un mois sans la moindre compétition officielle. Je ne vous cache pas que cet arrêt ne nous arrange pas, mais nous avons essayé d’adapter un programme pour maintenir nos joueurs dans le rythme. Toutefois, je tiens à dire que rien ne remplace la compétition officielle.»

«J’espère que mes joueurs garderont cette même dynamique jusqu’à la finale»
«Si on était appelés à jouer la finale demain, je vous dirais qu’on serait à 100% prêts pour ce match (entretien réalisé hier, ndlr). Sauf que ce n’est pas le cas. Pour le moment, nous sommes prêts, mais on ne sait pas de quoi sera fait demain. J’espère que mes joueurs garderont cette même dynamique jusqu’à la finale.»

«Je refuse de parler des joueurs individuellement»
Interrogé sur la baisse de forme de l’attaquant Mohamed Zabiaa, Azzedine Aït Djoudi nous dira : «Je ne parlerai pas des joueurs individuellement. Je préfère parler du groupe et ne pas cibler un seul joueur. Nous avons un groupe de joueurs qui travail dure à l’entraînement. On essaye de maintenir ce bloc dans les meilleures conditions. C’est notre seul but à un mois de la fin de la saison.»

«Seuls les meilleurs joueront»
«Comme je l’ai toujours déclaré, j’ai une idée sur l’ossature de l’équipe, du moment que nous sommes en fin de saison. Mais ce qui est certain, c’est que seuls les meilleurs joueront les prochaines rencontres, y compris la finale. Ce sera très disputé, mais chacun doit se battre pour sa place. Aussi, rien ne garantit aux titulaires une place dans le onze jusqu’à la fin de saison.»

Le Buteur (17/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 18 Avr - 18:11

JSK-Aït Djoudi : «Je veux vraiment gagner cette coupe»

Le premier responsable de la formation du Djurdjura a bien profité de la journée de repos accordée hier aux joueurs pour se ressourcer auprès de sa famille et de ses amis. Aït Djoudi, qu’on a croisé hier dans la ville des Gênets, a accepté de répondre à nos questions. L’entraîneur en chef des Jaune et Vert, est revenu sur le stage de Blida, en parlant de la finale comme du match de son équipe face au RCA, prévu pour le 25 de ce mois. Entretien.

Les joueurs ont bénéficié d’une journée de repos hier, c’est aussi une bonne occasion pour vous pour se reposer un peu…
Après plus d’une semaine de stage  bloqué, les joueurs ont bénéficié d’une journée de repos hier. J’avoue que ce n’est pas facile de gérer les commandes techniques d’un grand club comme la JSK. D’ailleurs, hier, j’ai préféré rester à la maison avec mes enfants. Lorsqu’on est entraîneur de la JSK, on passe tout le temps avec l’équipe. En ce qui concerne les joueurs, ils ont cravaché très dur lors du stage de Blida, ils méritent une journée de repos avant la reprise des entraînements qui est prévue aujourd’hui.

Justement, tout le monde au club est satisfait de ce stage qui est une réussite totale, et sur tous les plans…
On n’a pas choisi Blida au hasard. On a bien étudié notre choix. Les joueurs ont disputé deux matchs amicaux et le plus important est qu’ils se sont entraînés deux fois dans l’annexe du stade Tchaker et une fois sur la pelouse principale de ce stade. On a déjà pris nos repères dans cette ville et dans ce stade, c’est l’une de mes plus grandes satisfactions. Aujourd’hui, je pense qu’on a atteint notre objectif dans ce stage.

Surtout que l’équipe est rentrée au bercail avec un seul blessé…
Je suis vraiment désolé pour Madi qui ratera la finale. Sinon, tous les joueurs sont en bonne santé. Mieux encore, on a récupéré Benlamri et Asselah, ils seront prêts sur tous les plans pour la finale. N’importe quel entraîneur au monde souhaite avoir tous les joueurs à sa disposition à la veille de chaque rencontre et surtout pour une finale de coupe.

A quelques jours seulement de la finale, le lieu de la mise au vert de l’équipe n’a pas encore été arrêté…
Au moment où je vous parle, on n’a pas encore arrêté le lieu de la mise au vert. Certes, on aimerait passer les deux nuits qui précèderont la finale à Blida, mais les responsables du MCA ont déjà réservé à l’hôtel des Roses. Les responsables du club sont en train de s’occuper de ce volet et d’ici quelques jours, les choses seront plus claires.

A la JSK, tout le monde rêve de cette coupe d’Algérie…
Qui ne veux pas gagner ce trophée. Moi je veux vraiment gagner cette coupe. Certes, j’ai eu l’occasion de remporter ce trophée comme j’ai déjà gagné le titre de champion d’Algérie. Néanmoins, je veux gagner cette coupe cette année avec la JSK. On fera tout pour battre le MCA en finale et rentrer au bercail avec le trophée, même si notre mission ne sera pas facile le 1er mai.

Justement,  avez-vous les moyens pour battre le MCA et rentrer à Tizi avec le trophée ?
Ce n’est pas le moment opportun pour parler de la finale. On est en pleine période de préparation. Les joueurs se concentrent vraiment sur ce grand rendez-vous. Quant à moi je suis confiant et optimiste. Une finale, ça se gagne et ça ne se joue pas. Cela veut tout dire à mes yeux. On aura le temps d’en reparler.

Vos supporters seront très nombreux à faire le déplacement à Blida…
Je suis sûr que nos fans se déplaceront en masse le 1er mai à Blida. Dommage, les deux équipes n’auront que 12 000 billets pour ce grand rendez-vous. Nous, nous comptons énormément sur l’apport de notre public lors de la finale. Nos supporters ont joué un grand rôle cette saison dans les bons résultats que l’équipe a enregistrés en championnat ou en coupe. On compte beaucoup sur eux lors de la finale de la coupe d’Algérie.

Et concernant l’équipe qui jouera la finale, normalement, les choses sont claires…
Une finale de coupe d’Algérie, ça ne se joue pas chaque année. Pour ce qui concerne le onze de départ, je prendrai tout mon temps avant d’arrêter la liste des titulaires. C’est à quelques jours seulement de la finale qu’on arrêtera nos plans.

Donc l’équipe qui jouera le RCA sera appelée à jouer la finale, non ?
Non, jamais. Un match de championnat ne ressemble jamais à une finale de coupe. Non, je ne pourrais pas aligner le même onze en une semaine. Cependant, je préfère garder tout ça pour moi. Je ne vais pas dévoiler mes cartes à quelques jours de la finale.

Le match du RCA ne sera qu’une simple formalité pour vous, non ?
Détrompez-vous, le match du RCA sera très difficile pour nous. La formation de l’Arba a démontré de très belles choses cette année et on s’attend vraiment à un match très difficile. D’ailleurs, les joueurs sont conscients de la mission qui les attend. Bref, on aura une semaine pour bien  préparer ce rendez-vous.

Les responsables du club, à leur tête le président Hannachi, exigent une victoire à l’Arba…
C’est clair, les responsables du club visent la seconde place au classement. On est deuxièmes, on doit tout faire pour terminer la saison sur cette place de podium. On doit bien gérer les six matchs restants du championnat, à commencer par celui de l’Arba.

Vos joueurs feront certainement des calculs lors de cette rencontre devant le RCA. Ils éviteront les blessures et les cartons…
J’ai bien compris votre question. Non, à la JSK on ne fait pas de calculs, on joue tous nos matches pour la gagne. Et puis, on va faire un grand travail sur le plan psychologique à la veille du match face au RCA et on va aborder ce sujet avec les joueurs.

Lors du stage de préparation à Blida, tous les joueurs ont affiché un bon niveau, la concurrence a été relancée de fort belle manière, aurez-vous des problèmes pour arrêter le onze de départ pour la finale ?
Jamais. Je suis entraîneur et je maîtrise parfaitement mon sujet. J’ai été clair dès le départ avec mes joueurs. Avec moi, seuls les meilleurs joueront. Sur ce plan, je suis très content d’avoir tous les joueurs prêts pour le match du RCA et celui de la finale. La concurrence est très bénéfique pour l’équipe et je dois bien profiter de cette situation.

A l’approche de la finale, la pression monte de plus en plus, vos joueurs pourront craquer à tout moment…
Les joueurs sont très bien encadrés. Il y a tout un staff à la JSK qui sait comment faire évacuer la pression à la veille de chaque rencontre. Et puis, les joueurs ont montré cette saison beaucoup de belles choses. On a joué plusieurs matches difficiles et on a réussi plusieurs tests. Mes joueurs ont gagné une belle expérience cette année.

On vous laisse le soin de conclure…
Je profite de cette occasion pour remercier les gens de Blida qui ont mis tous les moyens à notre disposition afin de réussir notre stage, à leur tête le président Zaïm. Encore une nouvelle fois, je veux vraiment gagner la coupe d’Algérie avec la JSK cette année. J’espère que la chance sera de notre coté le 1er mai prochain.

Compétition (18/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 20 Avr - 13:04

Aït Djoudi : «La finale, c’est un RDV historique, la coupe doit rentrer sur Tizi»

C’est dans une parfaite ambiance que s’est déroulée la reprise des entraînements, vendredi après-midi, sur la pelouse du 1er-Novembre. Après le stage de Blida, les Kabyles ont retrouvé leur jardin pour une dernière semaine de travail, avant de se rendre à l’Arbaâ pour affronter une équipe coriace du RCA, pour le compte de la 25e journée du championnat. Quoi de mieux pour entamer cette dernière ligne droite que la présence de tous les joueurs, qui sont déterminés à reprendre la compétition avec un bon résultat. Avant de communiquer le programme de la semaine et bien évidemment les objectifs tracés, le coach a voulu remobiliser ses troupes en leur affirmant que le match de vendredi prochain revêt une importance capitale. Classée à la deuxième place du championnat, juste derrière l’ESS qui convoite également cette position pour accéder à une participation à la plus prestigieuse compétition africaine, la LDC, le technicien a rappelé la nécessité de revenir avec les trois points : «Cette semaine, on a un match important. Nous allons à l’Arbaâ avec un seul mot d’ordre, la victoire. Le stage de Blida nous a permis de rester sur notre dynamique et j’attends de vous une réaction positive. Ce match est également la plaque tournante pour consolider notre position de deuxième qu’on souhaite préserver jusqu’à l’ultime journée et assurer une qualification en Ligue des champions d’Afrique.»

«La concentration doit être au top pour ne pas perdre nos objectifs»
Considérant l’importance des deux prochains matchs qui attendent la JSK en l’espace d’une semaine, à savoir le RCA pour le championnat et la finale de la Coupe d’Algérie face au MCA, le driver a insisté sur la concentration maximale durant cette période : «Il faut accorder une grande importance à cette période, car nous allons jouer deux matchs très importants. Le RCA pour confirmer notre bonne santé et consolider notre deuxième place au classement puis la finale face au MCA. On ne doit pas lâcher ces deux rendez-vous très importants pour le club. Après un bon parcours cette saison, on est tenus de confirmer.»Parlant avec ses joueurs de la finale qui polarise toute l’actualité en Kabylie depuis la qualification à ce tour aux dépens de l’équipe du CRBAF à Tizi, Aït Djoudi a ajouté : «La finale est un rendez-vous historique dans la vie d’un club. C’est un match que tous les joueurs veulent jouer et gagner. Ainsi, tout le monde attend avec impatience cette affiche face au MCA. Notre objectif est clair, soulever le trophée, le 6e dans l’histoire du club.»

Le Buteur (20/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 21 Avr - 17:47

Aït Djoudi rassure : «Benlamri sera en principe présent face au RCA»

Accosté à la fin de la séance d’hier matin, l’entraîneur kabyle, Aït Djoudi, s’est exprimé sur l’ambiance qui caractérise les séances d’entraînement depuis le retour de la JSK dans son fief, après plus d’une semaine de stage à Blida qu’il a qualifié de positif, en prévision de son match du week-end prochain face au RCA. Par ailleurs, la participation de Benlamri, qui revient d’une blessure, est selon Aït Djoudi attendue, lui qui a retrouvé le groupe. «L’équipe travaille dans un bon état d’esprit, loin de toutes formes de pression. On se concentre sur le match contre l’Arba et on ira en conquérants. S’agissant de Benlamri, je tiens à vous dire qu’il s’est rétabli et qu’en principe, il sera présent vendredi face au RCA. Je compte sur la présence de tout mon effectif pour réaliser un bon résultat.»

«Les joueurs font preuve de concentration»
Pour Aït Djoudi, ce n’est pas encore le moment d’évoquer la finale car un match de championnat se jouera avant. Selon ses propos, le groupe se concentre sur le match face au RCA. «Les joueurs sont concentrés exclusivement sur le match contre le RCA. On n’a pas le droit d’avoir la tête à la finale et passer à côté d’un autre match important. On doit bien se comporter vendredi, sacahant qu’un résultat positif nous galvanisera davantage.»

«Mekkaoui va mieux, il a repris avec le groupe»
Aït Djoudi s’est, par la suite, montré soulagé par le retour de Mekkaoui qui a été autorisé à s’absenter la veille, à cause d’une intoxication alimentaire : «Mekkaoui va mieux. D’ailleurs, il a repris l’entraînement collectif.»

Le Buteur (21/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 21 Avr - 18:11

Aït Djoudi : «Les joueurs se concentrent sur le RCA»

L’entraîneur en chef des Jaune et Vert, qu’on a croisé hier au parking du stade 1er-Novembre à l’issue de la séance d’entraînement a tenu à préciser que ses joueurs se concentrent bien sur la rencontre de championnat de ce vendredi : «Certes, ce n’est pas facile pour les joueurs de se concentrer sur le match de ce vendredi, car tout le monde parle de la finale de la coupe d’Algérie. Néanmoins, on a beaucoup parlé aux joueurs du match du RCA. Lors de la séance d’aujourd’hui, j’ai constaté qu’ils commencent à se concentrer sur le match de vendredi. On doit bien négocier cette rencontre de championnat d’abord avant de reparler du match de la finale.»

«Logiquement, Benlamri jouera cette partie»
Pour ce qui concerne la participation de Benlamri pour le match de vendredi, Aït Djoudi affirme : «Djamel a joué trente minutes lundi dernier devant l’OM, depuis, il s’entraîne le plus normalement du monde avec le groupe, il est prêt pour la compétition, et en principe, il sera dans le onze de départ devant le RCA.»

«Mekkaoui était malade samedi et Asselah devrait reprendre aujourd’hui»
Enfin, Aït Djoudi explique l’absence de Mekkaoui lors de la séance de samedi passé : «On a parlé aux joueurs ces derniers temps concernant les absences, ils ont bien reçu le message, néanmoins, Mekkaoui ne pouvait pas s’entraîner samedi dernier pour la simple raison qu’il était malade. De son côté, Asselah a raté la séance d’hier en raison d’une angine. Il devrait reprendre les entraînements aujourd’hui.»

Compétition (21/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 20:22


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 13:49

Aït Djoudi : «Il n’y aura aucun plan anti-Hachoud!»

L’entraîneur de la JSK s’est exprimé sur Berbère TV, lundi soir, à propos de la préparation de son équipe pour le match du RCA et la finale face au MCA. A une question concernant le plan qu’il va mettre en place pour faire barrage au redoutable joueur du MCA, Hachoud, Aït Djoudi a confié : «Pour vous dire, il n’y aura pas de plan assez spécial pour contrer Hachoud. Au match retour à Tizi, il n’était que l’ombre de lui-même et nous avons su mettre en place un dispositif imperméable. Je sais ce que j’ai comme atouts dans mon effectif, la JSK possède des joueurs talentueux, Rial, Yesli, Benlamri, Ebossé et tous les autres qui peuvent faire la différence.»

«Il faut éviter la pression de la finale avant l’heure»
Pour l’entraîneur Aït Djoudi, l’heure est à la préparation du match du RCA que la JSK doit remporter ce week-end : «Cette semaine on a accordé une attention particulière à la préparation du match du RCA qui est, à mon avis, très important. Il faut éviter de parler de la finale, avant l’heure. Les joueurs sont très à l’aise et on maintiendra cette ambiance le plus longtemps possible.»

«En tant que finalistes, on est sûrs de jouer la CAF»
Concernant l’objectif de retrouver la compétition africaine qui fait rêver déjà les milliers de supporters, l’entraîneur kabyle a répondu : «Nous sommes en finale de la coupe donc sûrs de jouer la saison prochaine la CAF. Néanmoins, notre objectif principal est de terminer à la deuxième place pour jouer la LDC.»

«Ce n’est pas le moment de parler de mon avenir à la barre technique»

Répondant à la question de son avenir, Aït Djoudi avoue : «Pour l’instant, l’équipe se concentre sur son parcours. On a des matches importants à jouer, notamment la finale. Pour mon avenir, j’estime que ce n’est pas encore le moment d’en parler.»

«Nous allons rentrer en regroupement à Alger à partir de lundi»
Dans le cadre de la préparation de la finale, Aït Djoudi a annoncé que la JSK a opté pour Alger pour son regroupement : «Juste après le match contre le RCA, l’équipe s’entraînera à Tizi et à partir de lundi prochain, nous rentrerons en regroupement à Alger. Tous les moyens seront disponibles pour nous offrir une très bonne préparation.»

«Remache sera avec nous en finale face au MCA»
Interrogé par nos soins concernant la blessure de Remache, à deux jours du match face au RCA, Aït Djoudi nous a révélé : «C’est vraiment dommage de voir Remache se blesser, à quelques heures seulement de notre match face au RCA. J’estime que même s’il ne sera pas présent ce vendredi face au RCA, nous allons le récupérer et sera bel et bien présent pour la finale.»

«J’ai mon idée pour le remplacer face au RCA»
Et d’ajouter : «Il n’y a pas lieu de s’alarmer pour la blessure de Remache, j’ai mon idée pour le remplacer et ceux qui seront sur le terrain donneront le meilleur d’eux-mêmes pour réaliser un résultat positif.»

«Je dis et je le répète, on doit gagner la coupe et que la fête soit totale !»
Déterminé à offrir à la JSK sa sixième Coupe d’Algérie, Ait Djoudi est catégorique : «Je le dis et je le répète, on doit gagner la coupe et que la fête soit totale dans toute la région de Kabylie. Mon souhait majeur, c’est que le match face au MCA se déroule dans un fair-play total.»
 
----------------------

Il a annulé le match d’application
Avec la blessure de Remache lors du match d’application de lundi soir, l’entraîneur Aït Djoudi n’a pas jugé utile de programmer un autre match d’application hier matin. Devant le risque de voir d’autres joueurs se blesser, à deux jours seulement du match de ce vendredi, Aït Djoudi joue la carte de la prudence.

Le Buteur (23/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 25 Avr - 10:33

Aït Djoudi : «J’ai expliqué aux joueurs que la qualification à la Ligue des Champions est aussi un objectif»

Après une semaine de préparation effectuée au stade de Tizi dans la continuité du programme effectué pendant le stage de Blida, la JSK reprend la compétition cet après-midi, à l’occasion de son match avancé face au RCA comptant pour la 25e journée du championnat. C’est vrai que tout le monde parle de la finale que disputera la JSK le 1er Mai prochain face au MCA, néanmoins le staff technique a éloigné les joueurs de cette pression et leur a demandé de se concentrer uniquement sur le RCA, un match qu’ils doivent bien gérer, voire gagner, pour préserver leur deuxième place, C’est ce qu’a tenu à nous confirmer le coach, hier après l’entraînement : «Nous arrivons au terme de notre préparation. Après plusieurs jours de travail à Blida et Tizi, on reprend face au RCA dans un match qui s’annonce difficile. Certes, tout le monde parle de la coupe, à mon avis c’est prématuré, puisque la rencontre contre l’Arba revêt aussi une grande importance. Je veux les trois points de la victoire pour préserver notre deuxième place.»

«Le match sera difficile et on compte sur le soutien de notre public »
Interrogé sur la difficulté de la mission qui attend ses joueurs devant une équipe du RCA qui a tenu tête à toutes les grosses cylindrées de la Ligue 1 mobilis, Aït Djoudi nous ajoute : «Oui, je comprends que la partie ne soit pas aisée face à une équipe coriace et solide. Mes joueurs sont aussi conscients de ça et je rassure qu’on ira en conquérants. Nous comptons sur le soutien de notre public qui fera le déplacement en force.»

«J’ai expliqué aux joueurs que la qualification à la Ligue des Champions est aussi un objectif»
Considérant l’importance de cette sortie pour la suite du parcours, sachant qu’en championnat la JSK vise carrément la deuxième place pour une qualification à la LDC, Aït Djoudi a tenu à rencontrer ses joueurs hier lors de l’ultime séance, avant le déplacement à Alger dans l’après-midi : «J’ai parlé aux joueurs en leur rappelant l’importance de ce match. Cette sortie est pour moi capitale car on doit concrétiser un autre objectif qui nous tient à cœur, à savoir la qualification à la LDC.»

«On a bien géré la trêve, les joueurs veulent vite reprendre»
Sur un autre registre, Aït Djoudi a exprimé toute sa satisfaction concernant le rendement de ses joueurs pendant cette trêve. Selon ses propos, l’équipe a bien travaillé et est prête à reprendre la compétition : «La trêve n’a pas freiné mes joueurs dans leur dynamique. On a bien su gérer cette période pendant laquelle on a livré des matches amicaux. Les joueurs ont hâte de reprendre et sont déterminés à revenir à Tizi avec un résultat positif.»

«Nous commencerons à penser à la finale, après le RCA»
Aït Djoudi a aussi indiqué que pour l’instant, son équipe se concentre uniquement sur ce match du RCA et que ce n’est qu’après qu’il sera question d’évoquer la finale de la coupe face au MCA : «Pour moi, les choses sont très claires, on doit d’abord gérer ce match en notre faveur, avant de penser à la coupe. Il est normal qu’au vu de l’ambiance qui règne en ce moment, la coupe polarise l’actualité.»

«J’ai ménagé Remache pour qu’il soit à 100% pour la finale»
Au sujet de la disponibilité de ses joueurs, Aït Djoudi regrette la blessure de Remache contractée au milieu de semaine et qui le privera du match du RCA. D’autres joueurs aussi sont pris en charge par le préparateur physique, à l’instar de Si Salem : «Oui, j’aurais aimé que tous les joueurs soient présents. Je souhaite récupérer tout le monde avant la finale. Remache ne jouera pas ce match, il est mis au repos, il profitera du week-end pour mieux se soigner, d’ici jeudi prochain, il sera d’attaque. En d’autres termes, il ne ratera pas la finale.»

«La distribution des billets de la finale doit être bien gérée dans l’intérêt de tous nos supporters»
A propos de la distribution des billets de la finale par la wilaya aux supporters, Aït Djoudi a commenté : «La JSK sera accompagnée en finale par une forte galerie. Je sais qu’il y aura une forte demande des tickets  pas à Tizi seulement mais partout en Algérie les supporters vont faire le déplacement. Cette opération de billetterie doit être bien gérée pour permettre à un bon nombre de supporters de faire le déplacement à Blida pour nous encourager à gagner.»

Le Buteur (25/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 25 Avr - 11:05

JSK-Aït Djoudi : «On doit gagner cet après-midi à l’Arba»

L’entraîneur en chef des Jaune et Vert, qu’on a joint hier après-midi au téléphone, estime que le match de son équipe de cet après-midi sera très difficile. «Pour plusieurs raisons, la rencontre de cet après-midi sera très difficile pour nous.

L’adversaire est une équipe coriace, et puis, cela fait un bon moment qu’on n’a pas joué un match officiel, sans oublier la finale de la coupe d’Algérie qui nous attend jeudi prochain. Néanmoins, on est ici à l’Arba pour réaliser un bon résultat. On est le dauphin, on veut vraiment garder cette place. Pour cette raison, on doit gagner cette rencontre. Je respecte beaucoup cette formation du RCA, on est presque condamnés à gagner ce match et pour plusieurs raisons. J’espère que le fair-play sera total et que le meilleur gagne.»

«J’ai préféré laisser Remache à Tizi Ouzou pour ne pas prendre des risques avec lui»
Le latéral droit des Canaris qui souffre d’une fracture au poignet, devait être du voyage avec le groupe à Blida hier après-midi, mais Aït Djoudi a préféré le laisser à Tizi Ouzou. «Comme tout le monde le sait, Remache souffre du poignet. Pour cette raison, j’ai préféré le laisser à la maison afin qu’il récupère bien de cette blessure, car je ne veux pas le perdre pour la finale. En comptant sur lui aujourd’hui, ce serait un gros risque. Ainsi, je veux l’avoir pour la finale en possession de tous ses moyens.»

«J’espère récupérer Asselah pour la finale»
Asselah ne s’est pas entraîné durant toute la semaine et Aït Djoudi ne l’a pas retenu pour la rencontre de cet après-midi. Néanmoins, le coach kabyle souhaite récupérer son portier lors de la finale. «Asselah était malade durant toute la semaine, il ne s’est pas entraîné. Pour cette raison, je ne l’ai pas retenu pour le match de cet après-midi. J’ai une grande confiance en Mazari, néanmoins, j’espère récupérer Asselah pour la finale et avec ces deux gardiens, on tranchera sur celui qui gardera les bois devant le MCA à la veille de la finale.»

«On a réalisé un grand travail psychologique à la veille de cette rencontre»
Les choses n’ont pas été faciles pour le staff technique des Jaune et Vert sur le plan de la préparation spécifique de la rencontre de cet après-midi, car tous les joueurs ne pensent qu’à la finale. Le coach des Canaris avoue : «Oui, c’est très difficile pour un entraîneur de préparer son groupe pour un match de championnat à cinq jours d’une finale de la coupe d’Algérie. Néanmoins, on n’avait pas un autre choix. Pour cette raison, on a réalisé un grand travail sur le plan psychologique et je peux vous dire que les joueurs se concentrent parfaitement sur le match de cet après-midi.»

«Oui, j’appréhende les blessures»

Pour conclure, l’entraîneur en chef de la JSK souhaite terminer la partie de cet après-midi sans aucun blessé. «On a déjà perdu Madi et Si Salem, je ne veux pas perdre d’autres joueurs pour la finale. Certes, en football, tout est possible et aucun joueur n’est à l’abri d’une suspension ou d’une blessure. Je souhaite terminer le match de cet après-midi sans aucune blessure afin d’avoir tous les joueurs prêts pour la finale.»

Compétition (25/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 27 Avr - 20:21


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 28 Avr - 14:57

Ait Djoudi, entraîneur de la JSK : «C’est au MCA d’avoir peur de nous»

Invité hier au journal D.K news, le coach Ait Djoudi a soulevé plusieurs points concernant la finale de jeudi prochain, qui opposera son équipe au MCA, au stade Mustapha Tchaker de Blida. En plus de la finale, le coach kabyle a parlé de la défaite concédé face au RCA vendredi passé, de ses projets avec le président Hannachi pour la saison prochaine et d’autres points concernant le club phare de Kabylie.  A propos de la finale qui se jouera jeudi prochain face au vieux club algérois, le coach kabyle s’est montré optimiste en disant : «On jouera pour gagner le trophée. C’est le match de la saison pour nous et notre seul objectif est de gagner cette partie et de brandir la coupe». Questionné sur leur adversaire du jour, à savoir le MCA, Ait Djoudi a affirmé qu’il ne lui fait pas peur. «Le MCA ne me fait pas peur. C’est plutôt mes joueurs qui me font peur. Si mon équipe joue bien, je ne crains rien lors de ce match. C’est au mouloudéens d’avoir peur de nous, car nous possédons un ascendant psychologique», a ajouté le conférencier

«Le MCA doit attendre la saison prochaine pour prendre sa revanche»
Les Canaris ont humilié le MCA en match du championnat sur le score sans appel de trois buts à zéro. Même si le MCA veut sa revanche à l’occasion de cette finale, Ait Djoudi compte tout faire pour battre à nouveau le doyen. «Si le MCA veut sa revanche, elle n’a qu’à attendre peut être la saison prochaine», a ajouté Ait Djoudi défiant les Vert et Rouge de la capitale.

«Je parlerai à Aouadj et Raiah»
Les deux milieux de terrain, Sid Ahmed Aouadj et Malik Raiah, étaient très déçus après la rencontre face au RCA. Les deux joueurs en questions ont été remplacés après 27 minutes de jeu seulement, ce qui pourrait leur jouer un mauvais rôle sur le plan mental avant cette la finale. Ait Djoudi compte avoir une discussion avec eux à l’hôtel Hilton, le lieu du regroupement de l’équipe dés hier après-midi. «Je discuterai avec Aouadj et Raiah lors de la mise au vert qu’on effectuera», a expliqué le premier responsable de la barre technique kabyle

«Pas de problème concernant les bois»
A la question de savoir quel gardien sera titularisé, jeudi prochain, lors de la finale de la coupe face au MCA, Ait Djoudi a affirmé qu’il n’y a aucun souci et qu’il choisira le plus prêt pour débuter la partie.

«Concernant le gardien de but, il n’y a aucun souci. L’équipe possède trois gardiens qui se préparent pour la finale et je choisirai le plus en forme d’entre eux pour entamer la partie, a signifié le coach des Jaune et Vert

«Toute l’équipe est passée à côté face au RCA»
Le capitaine Ali Rial a commis une erreur, vendredi passé, face au RCA, ce qui a coûté à son équipe d’encaisser le 1er but. A la question si Rial est responsable sur la défaite, son coach a pris sa défense en disant que c’est toute l’équipe qui est passée à côté au cours de ce match et Rial est juste un exemple.

«J’ai un projet avec Hannachi»
Interrogé pour savoir ses intentions en prévision de la saison prochaine, Ait Djoudi a dévoilé qu’il a un projet avec le président Hannachi. «J’ai un projet avec le président Hannachi. Ce dernier m’a parlé de la stabilité. On verra bien», a conclu le coach kabyle son intervention.

DDK (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 28 Avr - 15:10

Azzedine Aït Djoudi, entraîneur de la JSK
“La pression est du côté du Mouloudia”


Lors de son passage hier au forum du journal DK- News, l’entraîneur de la Jeunesse sportive de Kabylie, Azzedine Aït Djoudi, a souligné concernant la finale de la coupe d’Algérie qui opposera son équipe au MCA que “la pression sera du côté du Mouloudia”. “Il ne faut pas oublier qu’ils ont perdu la finale l’année dernière, donc ils seront sous une grande pression, contrairement à nous. Nous allons aborder cette rencontre plus libérés que l’adversaire”, estime l’entraîneur kabyle. S’agissant toujours de cette finale face au Mouloudia, Aït Djoudi a affirmé que la meilleure façon d’entamer ce match est de marquer les premiers. “Vous savez, certes, une finale ça se gagne peu importe le jeu. C’est un esprit, c’est un caractère, c’est tout autre chose. Mais nous, jeudi, on va essayer de donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain.?Mes joueurs vont ouvrir le jeu et essayer d’ouvrir le score les premiers, en jouant l’offensive. Je pense que c’est la clé du match. Si nous parvenons à ouvrir la marque les premiers, nous aurons de fortes chances de remporter le trophée”, dira Aït Djoudi, et d’ajouter : “Je ne vous cache pas que j’ai ma petite idée pour contrer cette équipe du Mouloudia. Nous avons visionné des matchs de notre adversaire, sa façon de jouer, les points forts et les points faibles de chaque joueur. Cela nous aidera à concocter un plan d’attaque pour être performants le jour J et augmenter nos chances pour le sacre final incha Allah.”

Interrogé sur la défaite de la JSK face au RCA, où les Kabyles avaient encaissé quatre buts, un résultat qui pourrait influer sur le moral de sa troupe pour la finale, Aït Djoudi était catégorique : “Certes, nous avons commis beaucoup d’erreurs défensives face à l’équipe de Larbâa, en encaissant trois buts en première mi- temps, que je qualifierais de buts bêtes, suite à des erreurs de la part de nos défenseurs. Mais, en seconde période, mon équipe a montré un beau visage, en inscrivant trois buts.?Je pense que si nous n’avions pas encaissé ce quatrième but, on aurait pu facilement sortir avec le point du match nul. Mais il n’en demeure pas moins que cette rencontre ne peut influencer les joueurs pour la finale. Jeudi, ça sera une autre paire de manches.?Certes, il y a des cas isolés de quelques joueurs, mais dans l’ensemble, tout le monde a oublié ce match, et les joueurs sont concentrés uniquement sur la préparation de la finale qui débutera demain (ndlr ; aujourd’hui). Une préparation qui sera basée beaucoup plus sur le côté mental.” Côté effectif, la JS Kabylie va aborder cette finale avec un groupe au complet, mis à part “Si Salem et Madi qui sont blessés, sinon tout le monde est prêt pour cette finale”, dira Aït Djoudi. Pour ce qui est de la disponibilité du keeper Asselah pour la finale, lui qui était éloigné des terrains pour une période de deux mois pour cause de blessure, Aït Djoudi a expliqué que “depuis le début de la saison, on était confronté à ce genre de problèmes, à savoir les blessures de nos gardiens de but”. “Donc, nous nous sommes un petit peu habitués à ce genre de situations. Asselah est certes le gardien n°1 de l’équipe, je pense que le fait qu’il soit absent des terrains pour une longue période n’influera pas sur son rendement le jour de la finale s’il est aligné bien sûr, car mis à part la défense et Ebossé, tout le monde peut aspirer à jouer cette finale. Si vous avez bien remarqué, durant toute la saison, nous avons opéré plusieurs changements, que ce soit dans le poste de gardien de but, au milieu du terrain ou en attaque”, explique-t-il.

Pour ce qui est des chances de la JSK lors de cette finale, Aït Djoudi estime que “c’est du 50-50. Chaque équipe aura sa chance lors de cette finale, mais le mieux préparé psychologiquement l’emportera”. S’agissant de l’arbitrage, le coach kabyle estime que “Bichari fera un grand match. Ma foi, les arbitres se sont toujours bien comportés dans les finales de coupe d’Algérie, à l’image de Haïmoudi l’année dernière qui était excellent.?Donc, de ce côté-là, je n’ai pas d’appréhensions”.

Aït Djoudi est revenu également lors de ce forum sur l’histoire des tickets qui a fait couler beaucoup d’encre en Kabylie. “Je pense que la décision du wali d’attribuer les tickets gratuitement aux supporters n’a rien à voir ni de près ni de loin avec l’aspect politique. Je pense qu’il a agi de bonne foi. Maintenant, nos supporters n’ont pas voulu de ça, il faut respecter leur décision”, explique le coach kabyle.

Enfin, Aït Djoudi espère que le stade de Blida lui porté chance, comme il l’a été lors de la finale de 2003, lorsqu’il était entraîneur de l’USMA face au CRB. “J’ai déjà gagné une coupe d’Algérie avec l’USMA, j’espère que cette fois-ci aussi j’aurais la chance de remporter une autre coupe d’Algérie dans ce même stade qui me porte chance apparemment”, souligne Aït Djoudi.

Liberté (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 28 Avr - 17:57

Aït Djoudi : «On jouera l’offensive face au MCA !»

Invité dans la matinée d’hier à un forum au siège du quotidien d’information DK News, le premier responsable du staff technique Azzedine Aït Djoudi est revenu en détail sur la préparation de la finale de la Coupe d’Algérie qui se jouera ce jeudi au stade Mustapha-Tchaker. Le coach kabyle s’est aussi étalé sur l’ensemble des objectifs de cette saison, en évoquant même son avenir à la tête du staff technique. En gros, le coach reste très optimiste la vielle de cette finale. Il nous a confié qu’il souhaite à présent brandir cette coupe dans un stade qui lui a déjà porté chance, puisque c’est à Tchaker qu’Azzedine Aït Djoudi a gagné sa première Coupe d’Algérie avec l’USMA.

«Je vais me réunir avec mes joueurs et voici ce que je vais leur dire»
Comme tout le monde le sait, c’est dans l’après-midi d’hier que les joueurs de la JSK ont entamé leur préparation pour cette finale. A ce propos, le coach nous dira : «Effectivement, nous allons entamer aujourd’hui notre microcycle de préparation pour la finale. Je ne vous cache pas que je n’ai pas pour habitude de trop parler aux joueurs, histoire de ne pas trop les mettre sous pression. Je vais cette fois-ci leur tenir un langage direct et franc. Je leur dirai que nous devons maintenant aller de l’avant et chercher cette coupe pour nos supporters et le club phare de la Kabylie.»

«Des joueurs inexpérimentés à la JSK ? Je ne suis pas trop d’accord avec ça !»
Interroger sur le fait que la JSK dispose d’un jeune effectif inexpérimenté, le coach kabyle a répliqué aussitôt par ceci : «Je ne suis pas trop d’accord avec ça. Nous avons des cadres qui ont joué des finales à l’image de Remache, Asselah, Rial et Mazari. D’autres joueurs sont aussi expérimentés dans les grands rendez-vous tel que Sedkaoui, Mekkaoui, Maroci et les autres. C’est ces joueurs qui vont pousser le groupe à aller chercher cette coupe. N’oublions pas aussi que j’ai déjà joué deux finales comme entraîneur. Nous avons aussi la chance d’avoir Karouf et Hamenad dans notre staff, qui ont disputé des finales par le passé y compris le président Hannachi, qui a une grande et riche carrière derrière lui.»

«Le Mouloudia pourra parler de revanche la saison prochaine, mais pas pour ce match»
Aux yeux d’Azzedine Aït Djoudi, la dernière victoire de la JSK lors du clasico sur le score de 3 buts à 0 ne sera pas une source de motivation pour ses joueurs lors de cette finale, pour la raison suivante : «Le championnat et la coupe sont deux compétitions différentes. Non, je ne peux même pas parler de revanche dans ce match. Les Mouloudéens devront attendre la saison prochaine pour espérer prendre leur revanche. Mais dans ce match, ce sera du 50/50.»

«Le stade Tchaker m’a porté chance en finale avec l’USMA. J’espère que ce sera la même chose cette fois-ci»
Azzedine Aït Djoudi garde un excellent souvenir de sa dernière finale remportée avec l’USMA, en nous disant : «Le stade Tchaker m’a porté chance lors de ma dernière finale remportée avec l’USMA. J’espère que ce sera la même chose cette fois-ci. Il est clair que j’ai perdu une finale avec la JSK et mon vœu est de la remporter cette fois. La JSK est mon club de cœur et je veux satisfaire nos supporters.»

«Voici pour quelle raison la gratuité des billets a été annulée»
Pour ce qui est de l’initiative du wali de Tizi Ouzou qui avait proposé de distribuer gratuitement les billets aux supporters, le driver nous dira : «C’était une bonne initiative du wali de Tizi Ouzou, mais par la suite, les nombreux supporters des quatre coins du pays nous ont appelé pour réclamer leurs quotas. Ils nous ont par la suite expliqué qu’ils allaient être mieux organisés si les billets sont vendus à Tizi. C’est la raison pour laquelle la direction a changé d’avis. L’important est que cette opération se déroule dans les meilleures conditions possibles et que chacun puisse bénéficier d’un ticket.»
 
«Mon onze face au MCA est quasiment en tête, mais nous devons encore patienter car il reste quatre séances»
Par la suite, le premier responsable du staff technique a abordé le volet technique, en annonçant  : «En tant qu’entraîneur, il est clair que j’ai mon idée sur le onze rentrant pour ce jeudi. Toutefois, je ne vais pas me prononcer jusqu’au jour j. Nous avons tellement eu d’imprévus les jours précédents que j’ai vraiment peur de revire d’autres scénarios similaires. Il nous reste encore 4 séances d’entraînement et tout sera mis au clair dans les prochaines heures.»

«On jouera l’offensive car nous en avons les moyens»
«Quant au dispositif tactique qui sera mis en place, nous l’avons déjà en tête. Ce qui est certain, c’est que nous n’allons pas jouer la défensive face au MCA. Bien au contraire, nous avons les moyens de jouer l’attaque à outrance. On développera notre jeu habituel et j’espère que ça marchera bien pour nous. Nous avons bien analysé le jeu du MCA, on connaît les points forts et faibles de notre adversaire.»

«Le meilleur scénario possible ? Marquer les premiers»
Aux yeux du coach, le meilleur scénario possible dans ce match est «de marquer les premiers. Cela nous mettra en confiance. De plus, je sais que ce match se jouera sur de petits détails. C’est la raison pour laquelle j’appréhende beaucoup plus mes joueurs que l’adversaire. Je dois citer à titre d’exemple la prestation de Rial face au RCA, il n’a pas bien joué et je sais qu’avec un meilleur rendement, on n’aurait pas encaissé le premier but. J’espère que mes joueurs ne vont pas commettre de fautes et seront à la hauteur pour cette finale.»

«Qui a dit que nous avons perdu définitivement notre seconde place au classement ?»
Interroger sur l’objectif de la seconde place, le coach reste optimiste : «Qui a dit qu’on a perdu définitivement notre seconde place au classement ? Rien n’est encore joué. On aspire toujours à participer à la prochaine Ligue des Champions. Nous avons encore cinq rencontres à jouer et tout demeure possible, rien n’est joué. La bataille pour cette seconde place sera rude.»

«Aujourd’hui, la JSK peut compter sur ses jeunes»
L’une des grosses satisfactions de la saison sont les jeunes aux yeux d’Azzedine Aït Djoudi : «Aujourd’hui, la JSK peut compter sur ses jeunes, ce qui n’a pas été le cas lors des précédentes saisons. Cette fois-ci, c’est Raiah et Aïboud qui jouent. Demain, ce sera probablement d’autres jeunes qui vont émerger. C’est une bonne chose pour le club.»

--------------------------------------------------

Défaite face au RCA : «A la fin du match, il y avait une tension dans le vestiaire, mais nous avons calmé les joueurs»
S’exprimant sur la contre-performance de son équipe ce vendredi en championnat, le coach nous dira : «Cette défaite va secouer mes hommes. Je dirais que même si nous avions perdu par 3 buts à 0, j’aurai tenu le même discours. J’avais quelques appréhensions avant ce match, car nous nous sommes arrêtés pendant un mois sans jouer. Je dirais aussi que cette finale a beaucoup perturbé mes joueurs, qui n’arrivaient pas à se défaire mentalement de cette rencontre de la saison. A la fin du match de vendredi dernier, il y avait une grosse tension dans le vestiaire mais nous avons essayé de calmer tout le monde. Pour le bien de l’équipe, on essayera de gérer tout ça intelligemment. Je le redis encore une fois, la défaite en championnat n’aura aucun impact négatif sur le moral de mes joueurs.»

----------------------------------------

A propos de Benlamri : «Il a été lésé par le sélectionneur»
«J’ai toujours été convaincu par les qualités de Benlamri. Je l’ai eu chez moi en sélection olympique. C’est un joueur qui a sa place en sélection. Je suis déçu qu’il ne soit pas sélectionné de nos jours, car il aurait certainement beaucoup progressé depuis. Désolé de le dire, mais on ne peut pas juger un joueur sur un seul comportement. Je suis convaincu que Benlamri a été lésé par le sélectionneur. Dommage, car c’est un joueur qui faisait partie de cette vague de joueurs qui devaient être promus chez les A.»

--------------------------

Le choix du portier en finale : «Asselah en pole position, mais on demandera l’avis de Hamenad»
«Je tiens à dire que nous n’avons aucun problème dans les buts. Que ce soit Asselah ou Mazari, chacun acceptera la décision prise par le staff. Pour cette finale, on fera notre choix prochainement. Asselah peut avoir un certain avantage, mais on prendra la décision avec Hamenad car c’est lui l’entraîneur des gardiens et il a un avis important à donner.»

------------------------------

Son avenir : «Je suis venu avec un projet, mais…»
«Lorsque je suis venu à la JSK, j’ai proposé un projet à long terme pour le président. On en a discuté à maintes reprises, mais pour le moment, je ne peux pas vous en dire plus. Je sais que changer de club fait partie de la carrière d’un entraîneur. Comme je peux rester à la JSK comme je peux entraîner le MCA la saison prochaine, à titre d’exemple. Je pense que tout sera plus clair d’ici la fin de saison.»

--------------------------------------------------

Son message au public : «J’ai la chair de poule en repensant à votre soutien. Cette coupe sera pour vous»
«Notre public est la plus belle chose pour la JSK. Il nous a toujours soutenus, depuis la première journée face au MCEE. J’ai la chair de poule en repensant à tout le soutien qu’on a eu de la part de nos supporters cette semaine. Nous avons un public en or et je sais qu’il se déplacera en nombre au stade jeudi prochain. Nous avons reçu des coups de fil de toutes les régions d’Algérie et c’est ça la JSK ! J’espère qu’on leur offrira cette coupe qui leur tient à cœur.»

--------------------------------------------------

Arbitrage : «Je suis convaincu que Bichari sera à la hauteur»
«Il est vrai que la saison dernière, il y a eu beaucoup de contestations sur Haïmoudi après la finale de la coupe. Je ne veux pas trop m’étaler sur ça. Je pense que Bichari sera à la hauteur. A mes yeux, c’est un excellent choix. C’est un arbitre habitué à gérer les grosses affiches.»

--------------------------------

Sa révélation : «C’est la plus dure saison de ma carrière !»
«La saison n’est pas encore terminée et je dois dire que ce fut la pire saison de ma carrière. Les gens ont peut-être oublié ce que nous avons vécu cette saison, mais pas moi. Nous avons été déstabilisés au moment où l’équipe réalisait de bons résultats. J’ai été confronté à de sérieux problème et nous avons tout de même relevé le défi. Le résultat est là aujourd’hui. Nous sommes en course pour cette seconde place et la JSK est en finale de la coupe. A mes yeux, ça reste un bilan positif. Par contre, je pense que je dois refaire mes analyses, histoire de m’assurer sur mon état de santé.»

Le Buteur (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mer 30 Avr - 12:45

Azzedine Aït Djoudi. Entraîneur de la JSK
«Le trophée pour clore la saison en apothéose»


Quoi de plus beau dans la carrière d’un coach que de remporter le plus prestigieux des trophées : la Coupe d’Algérie. Surtout pour la seconde fois avec deux équipes différentes.

-Peut-on avancer qu’à la veille de cette finale le groupe affiche une grande sérénité ?
Il est pour ainsi dire dans l’ambiance Coupe. Il est très concentré sur son sujet et surtout déterminé à arracher le trophée pour que l’année s’achève en apothéose.

-Pour vous, l’aspect psychologique est-il bien pris en charge, notamment après cette défaite inattendue face au RCA ?
La JSK est une équipe où les joueurs ont acquis une grande expérience quant à la gestion des rendez-vous importants. En l’espace de trois années, l’équipe en est pratiquement à sa seconde finale.

-Ne craignez-vous pas les retombées des efforts physiques consentis durant une longue et éprouvante saison ?
Ce sont là des aléas à prendre en charge. Nous faisons plus dans l’entretien physique que dans le travail spécifique que l’on aurait certainement effectué en début ou milieu de saison.

-Comment se présente donc pour vous cette finale et comment la gérez-vous ?
Une finale reste une finale. C’est stressant et exaltant à la fois. On ne joue pas chaque jour une finale. On gère beaucoup plus l’aspect psychologique qu’autre chose. Cette finale atteste bien de la valeur des deux formations qui ne sont pas là par hasard, même si la rencontre reste inédite.

-Face à un adversaire que vous connaissez bien et vis-versa, comment le trouvez-vous ?
La rencontre s’annonce difficile pour les deux équipes. Elle est prometteuse d’un beau spectacle tant sur le terrain que dans les tribunes, lorsque l’on connaît la valeur des deux équipes et des deux galeries. Le MCA est une équipe qui force le respect. Si pour certains nous partons avec un avantage sur cet adversaire après la victoire en championnat, je dirai que non. C’est du 50/50.

-Vous connaissant un peu superstitieux, si on vous dit que la JSK a remporté ses deux dernières finales un 1er mai 1994 face à l’ASAM et en 2011 face à l’USMH et que vous avez remporté votre premier trophée à Blida, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
Autant d’indices qui font que renforcer mon optimisme (rire) à décrocher ce trophée.

-Et si on vous dit aussi que la JSK n’a jamais battu le MCA en Coupe...
C’est donc l’occasion de le faire et de vaincre un autre signe indien comme nous l’avions fait tout au long de la saison, qui sera close avec ce trophée en apothéose.

El-Watan (30/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:04

Ait Djoudi, Entraîneur de la JSK : « L’équipe a fait ce qu’il fallait faire »

Intervenant hier matin sur les ondes de la chaîne II de la radio nationale, le premier responsable de la barre technique des Canaris est revenu sur plusieurs points concernant la finale perdue, avant-hier, par son équipe face au MCA. Pour entamer, le coach kabyle a affirmé : « Dans l’ensemble, je pense que l’équipe a fait ce qu’il fallait faire au cours de la rencontre. On s’est créé plusieurs occasions toute au long de la confrontation, toutefois, la chance nous a tournée le dos. Le MCA était plus chanceuse dans la série des tirs aux buts, ce qui lui a permis de gagner cette coupe », a déclaré le coach des Jaune et Vert.

« Il ne faut pas blâmer Rial »
En dépit que le capitaine Rial a marqué contre son camp et a raté le premier penalty lors de la série des tirs aux buts, le coach Ait Djoudi a pris la défense de son capitaine hier. « Je n’ai rien à reprocher à Rial. Le but qu’il a marqué contre son camp l’a perturbé beaucoup. Toutefois, il est revenu par la suite en marquant le but de l’égalisation. Lors de la série des tirs aux buts, il a tiré d’une belle manière son penalty, mais la chance était du côté du gardien mouloudéen », a ajouté Ait Djoudi.

« Des joueurs ont refusé de tirer les penaltys »
Concernant le choix des joueurs qui ont tiré les penaltys, le coach kabyle a révélé que des joueurs ont refusé de tirer. Cependant, Rial était courageux en prenant la responsabilité de tirer le premier penalty. « A trois minutes de la fin des prolongations, j’ai demandé à Gaci de faire la liste des joueurs qui tireront les penaltys. Cependant, trois joueurs ont refusé de tirer. Il s’agit de Mekaoui et Benlamri qui m’ont informé qu’ils sont blessés et d’Aouadj qui a refusé. Même Raiah était hésitant avant de tirer. Je salue Rial pour son courage en décidant de tirer le premier penalty. Je le redis, une fois de plus, il a bien tiré son penalty », dira-t-il. Interrogé sur la non titularisation de  Aouadj et surtout Raiah, le premier responsable de la barre technique a affirmé : « Il ne faut pas oublier que Raiah et Aouadj ont été remplacés lors du match face au RCA après 27 minutes seulement de jeu. Sur le plan moral, je pense que les deux éléments n’étaient pas prêts pour jouer d’entrer », a expliqué Ait Djoudi son choix. Tout le monde, avant-hier, s’attendait à ce que le jeune Aiboud fasse son entrée au moins au cours de jeu, toutefois le coach Ait Djoudi a choisi de faire entrer Mohamed Zaâbia. « J’avoue que Aiboud est un excellent joueurs. D’ailleurs, il a réalisé d’excellentes prestations lors des derniers matchs. Toutefois, il manque d’expérience par rapport à Zaâbia qui a joué son rôle après son incorporation », expliquera-t-il. Même s’il a déclaré qu’il n’a pas encore tranché sur son avenir juste après le match face au MCA, le coach Ait Djoudi a fait allusion de rester en abordant le sujet des joueurs pour la saison prochaine. « Pour la prochaine saison, des changement devront avoir lieu. Des joueurs qui doivent rester, d’autre qui doivent partir et des éléments à recruter pour renforcer le groupe », a signifié l’entraîneur de la formation de Djurdjura.

« On veut jouer la Ligue des champions »
Concernant les objectifs du club après avoir raté la finale de la coupe d’Algérie, Ait Djoudi dira : « Je pense que le club a réussi ses objectif. D’ailleurs, on a assuré la participation à la coupe de la CAF. Néanmoins, on veut terminer le championnat en beauté en visant la seconde place. On défendra nos chance à fond, car nos chances de terminer la saison à la seconde place reste intactes ».

« Nos supporters sont exemplaires »
Malgré que le club phare de Kabylie a perdu la finale de la coupe, les fans ont été exemplaires dans leur comportement avec leur club. Le coach des Canaris n’a pas raté l’occasion d’hier  pour les remercier. « Je salue nos fans qui étaient exemplaires, avant-hier, malgré la défaite. Les fans ont apporté leur soutien ce qui nous a fait plaisir malgré la défaite. Ils méritent tout le bonheur du monde », a conclu Ait Djoudi son intervention

DDK (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:14

Azzedine Aït Djoudi à “Liberté “
“Pourtant nous étions supérieurs au MCA !”


Déçu du sort qu’a connu son équipe, l’entraîneur kabyle Azzedine Aït Djoudi reste tout de même satisfait de la prestation de ses poulains, qui ont, selon lui, joué pour gagner, sans arriver à leur but. Il a regretté les occasions manquées par la JSK et le but encaissé en début de match qui a, selon le coach de la JSK, imposé une autre tournure au match.

Liberté : La JSK a mieux joué, mais elle n’était pas récompensée en fin de compte.?Un commentaire ?
Azzedine Aït Djoudi : C’est ça le football. Nous n’avons pas su exploiter nos points forts, surtout lors des prolongations.?Nous étions beaucoup plus forts que le Mouloudia. Physiquement et techniquement, nous étions supérieurs, ce qui a poussé le MCA à se regrouper derrière. Les penalties, c’est un coup de chance qui a sourit au Mouloudia.

Vous avez dit avant le match qu’une finale ça se gagne et ne se joue pas, mais aujourd’hui c’est la JSK qui a fait le jeu, et c’est elle qui n’a pas gagné...
Ce qu’il faut comprendre, c’est que nous avons joué d’une manière à aller chercher la victoire. On voulait gagner, on ne voulait pas jouer pour jouer mais plutôt pour marquer et gagner. Notre tort a été peut-être de ne pas trop croire en notre supériorité.

Votre équipe a tardé pour rentrer dans le match, ce n’est qu’après l’égalisation que la JSK a retrouvé ses repères sur le terrain, n’est-ce pas un peu trop tard ?
Effectivement, cela est dû au but que nous avons encaissé à la 4e minute de la partie. Ça nous a un peu faussé les choses. Ça nous a coûté du temps pour revenir dans le score, et à partir de là il y avait beaucoup d’occasions ratées de notre part. Comme je viens de vous le dire, la chance n’était pas de notre côté.

Vous êtes donc satisfait du rendement de votre équipe ?
Bien évidemment, je suis plus que satisfait de la prestation des joueurs. Nous avons promis dès le début de la saison que la JSK retrouvera sa place dans le football national et nous l’avons prouvé aujourd’hui.?Nous étions à deux doigts de ce trophée de la Coupe d’Algérie. Ce n’est pas fini, il faut continuer à travailler et croire en un avenir meilleur.

Quel était le message que vous avez adressé aux joueurs après le but encaissé en début de match ?
Il fallait attendre la mi-temps pour parler aux joueurs.?En plus de les motiver et les pousser à faire mieux, nous avons opté pour des changements qui pouvaient donner un plus. Nous avons fait sortir Maroci et l’avons remplacé par le jeune Rayah, plus frais et plus opportuniste vers l’avant.?Nous avons demandé aux joueurs d’avancer d’un cran vers l’avant, ce qui a donner d’ailleurs plus d’occasions, que nous avons malheureusement mal exploitées.

Mis à part la déception d’avoir perdu la coupe, quelles sont les choses positives de cette finale selon vous ?
Je suis avant tout fier de mes joueurs et de la prestation qu’ils ont fournie tout au long des 120 minutes. Il n’y a rien à leur reprocher, et cela promet beaucoup pour l’avenir de la JSK.

La sortie de Yesli n’a pas faussé un peu vos calculs ?
Je suis entièrement d’accord avec vous. Avec Yesli lors des prolongations, on pouvait avoir plus de possibilités offensives. Cela fait partie de la malchance qui ne nous a pas quittés dans ce match. Je voulais aussi faire rentrer Iboud à un certain moment avant de choisir Zaâbiya. Ce dernier a d’ailleurs fait une belle prestation dès son entrée en jeu.

Dans quel état d’esprit se trouve le capitaine Rial ?
Dès que Rial a marqué le but contre son camp, je me suis retourné vers le président Hannachi pour lui dire que Rial va écrire une petite page d’histoire en cette finale. Malheureusement, c’est sont penalty raté qui nous a fait perdre la coupe. Il ne faut pas lui en vouloir.

Aït Djoudi restera-t-il à la barre technique de la JSK ?
Je ne sais pas encore.?Il nous reste 5 matches  en championnat, on verra par la suite. Nous avons discuté auparavant qu’il fallait continuer à travailler comme si on allait rester longtemps.

Liberté (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:24

JSK : Les 7 pêchés capitaux d’Aït Djoudi !

On n’a pas besoin d’être le président de la JSK pour savoir que l’actuel entraîneur Azzedine Aït Djoudi se trouve sur un siège éjectable après la débâcle de jeudi soir au stade Tchaker. Le coach avait promis la Coupe d’Algérie aux Kabyles 48 heures avant le coup d’envoi de la finale, mais voilà que ce qui tenait à cœur aux supporters part en fumée. Mais comme diraient certains, il y a des indices qui ne trompent pas. Nombreux sont ceux qui appréhendaient cette finale de coupe, car on était loin de cette sérénité dont parlait Azzedine Aït Djoudi, surtout lorsque le premier responsable du staff technique lui-même n’a plus tête à l’équipe. En d’autres termes, l’entraîneur kabyle n’a fait qu’enchaîner les erreurs depuis des semaines, ce qui a installé un climat malsain entre lui et la direction. Ayant affaire à des adultes, les joueurs se sont rendus compte eux aussi que leur entraîneur en chef prenait les choses à la légère depuis qu’il est impliqué dans un projet personnel dans la capitale. Cela fait des semaines qu’Aït Djoudi ne consacre que très peu de temps à ses joueurs, chose qui l’a beaucoup éloigné du groupe.

Des choix tactiques controversés
Tout a vite basculé autour d’Azzedine Aït Djoudi depuis sa dernière défaite en championnat face au RCA. Le visage inquiétant qu’a affiché la JSK lors du match de championnat face au RCA a poussé les dirigeants à se poser certaines questions sur la forme des joueurs à une semaine de la finale de la Coupe d’Algérie. Et une fois de plus, le coach a essuyé de nombreuses critiques à la fin de la rencontre de jeudi dernier, concernant le onze de départ. Les dirigeants n’ont pas été tendres avec ses choix, ce qui met de nouveau Aït Djoudi dans une position inconfortable.

Le «deux poids, deux mesures» avec ses joueurs
Entre le coach et certains joueurs, c’est déjà la cassure. En plus de ceux qui ne jouent presque plus, on trouve des cadres de l’équipe qui contestent après chaque rencontre leur entraîneur. Mais aux yeux de nombreux observateurs, c’est lors de la semaine qui a précédé la finale de la coupe d’Algérie que les relations se sont détériorées. Certains joueurs estiment que leur entraîneur fait dans le «deux poids, deux mesures» en favorisant certains éléments «intouchables» tandis que d’autres sont marginalisés. Ce qui a créé des tensions au sein de l’équipe.

Des retards à répétition à l’entraînement
Par ailleurs, ce qu’on reproche le plus à Aït Djoudi dans l’entourage du club, ce sont ses retards à répétitions aux séances d’entraînement. Ceux qui suivent au quotidien le club kabyle savent que l’entraîneur en chef arrive souvent en retard ou quitte plus tôt l’entraînement, mais n’est jamais là du début jusqu’à la fin. D’ailleurs, même lors du stage effectué à Blida, Aït Djoudi se rendait dans la matinée à Alger vers le stade annexe de Tchaker. Des retards qui n’ont pas échappé aux dirigeants et aux joueurs surtout.

Un match-gala avec des amis, plus important qu’une ultime séance avant la finale !
C’est sans doute la goutte qui a fait déborder le vase ! Difficile de le croire, mais l’entraîneur en chef de la JSK a fait passer, ce mercredi, un match-gala avec des amis, à l’ultime séance d’entraînement avant la grande finale de coupe. En effet, le bus des joueurs était arrivé sur le lieu de l’entraînement vers 15h45, alors qu’Azzedine Aït Djoudi est arrivé trente minutes plus tard, soit vers 16h20. La faute est plus grave lorsqu’on sait que le coach est arrivé en retard pour avoir pris part à un match de football. Ce qui révèle tout l’intérêt que portait Aït Djoudi à cette finale de coupe.

Il n’a passé qu’une nuit au Hilton depuis dimanche
L’autre faute grave qu’a faite le coach est de ne pas avoir passé la nuit avec le reste des membres de la délégation. Les joueurs de la JSK ne voyaient leur entraîneur qu’une fois par jour, à savoir au moment de l’entraînement, et puis… rien. Mais le plus drôle dans cette histoire est qu’Aït Djoudi ne s’est même pas soucié de l’état dans lequel se trouvaient ses joueurs. Dans le cas contraire, il serait resté à leur côté pour préparer la coupe dans une ambiance conviviale.

Rater deux réunions techniques 
Des fautes, Azzedine Aït Djoudi n’a pas arrêté d’en faire depuis dimanche dernier. Avant chaque match, les membres du staff technique ont pour habitude d’effectuer des réunions techniques avec les joueurs, afin de leur donner les consignes d’avant match. Le staff de la JSK en a fait deux durant son regroupement au Hilton… mais sans Azzedine Aït Djoudi. Là aussi, le coach principal n’a pas jugé utile de faire le déplacement, sans doute pris par des affaires plus importantes que celle de préparer avec ses joueurs une finale de Coupe d’Algérie !

Son clash avec Hannachi 24h avant la finale
Voyant que son entraîneur prenait les choses à la légère, le président Hannachi aurait pris attache avec Azzedine Aït Djoudi pour éclaircir certaines choses 24 heures avant la finale. Et d’après des sources proches de la direction, Hannachi a haussé le ton. Un geste qui n’a pas été du goût de l’entraîneur en chef à quelques heures de ce rendez-vous important. Ce clash la veille de la finale pourrait jouer un mauvais tour à l’entraîneur en chef qui, rappelons-le, a grillé toutes ses cartes. Nul ne doute qu’Azzedine Aït Djoudi jouera une nouvelle fois sa tête face au CABBA.

Le Buteur (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:25

«J’ai la conscience tranquille et j’assume mes choix !»

C’est un entraîneur kabyle lucide et serein que nous avons eu hier au bout du fil. Vingt-quatre heures après la défaite en finale, Aït Djoudi était toujours sous l’effet de la déception d’avoir raté la coupe qui lui tenait à cœur pour l’offrir à la Kabylie, néanmoins, il explique la défaite par la malchance, et pour ce qui est de ses choix tactiques, il affirme avoir la conscience tranquille. Entretien.

Vingt-quatre heures après la défaite face au MCA et avec du recul, comment analysez-vous cet échec ?
Comme je l’ai dit à chaud juste après la défaite, je pense qu’on n’a pas été chanceux dans ce match. On a bien joué, tout le monde peut le certifier, néanmoins cela n’a pas suffi pour gagner ce match. Le MCA a eu cette chance aux tirs au but, je les félicite sportivement pour le trophée. Nous, on a encore une saison à terminer. Pour moi, ce n’est pas encore les vacances.

La sortie de Yesli sur coup de blessure vous a-t-elle chamboulé ?
Evidemment que la sortie de Yesli est venue chambouler mes plans surtout que ce joueur est connu pour ses qualités et qu’il aurait pu faire la différence. Je regrette d’ailleurs sa blessure et j’espère qu’il reviendra très vite.

Juste après la fin du match, chacun est allé par son propre commentaire. Plusieurs sont ceux qui contestent vos choix, qu’avez-vous à dire ?
Je pense que l’heure n’est pas encore pour présenter le bilan, je vous dis qu’il y a un autre objectif que nous essayerons de concrétiser, celui de terminer la saison à la deuxième place. Seulement, je répondrai à ceux qui commencent à discuter mes choix que lors de la finale, j’ai la conscience tranquille. J’ai fait jouer les meilleurs et je pense que sur le plan du jeu, on n’a rien à nous reprocher si ce n’est cette malchance qui nous a coûté le trophée. Je suis l’entraîneur en chef, j’assume mes choix.

Avec cette défaite, un énorme travail sur le plan psychologique vous attend, comment voyez-vous la suite des matchs qui vous restent à livrer ?
Je comprends cette déception des joueurs et surtout de nos fidèles supporters qui ont joué leur rôle de 12e homme depuis l’entame de la saison. C’est vrai, je dois expliquer aux joueurs que l’heure n’est pas pour les vacances, il nous reste une dernière étape du championnat à gérer convenablement. On doit bien négocier les matchs qui nous restent.

La JSK a raté son principal objectif qu’est la coupe, comment voyez-vous les chances du club de terminer deuxième au classement général pour jouer la LDC la saison prochaine ?
On doit vite oublier cette défaite en finale, on a du pain sur la planche dès cette semaine, à commencer par le prochain match face au CABAA que nous devons bien gérer. Je peux vous dire que nos chances restent intactes pourvu qu’on reste tous mobilisés jusqu’à l’ultime journée de la saison. La CAF ou la LDC, la JSK jouera une compétition africaine la saison prochaine.

Le Buteur (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:40

JSK : La direction accable Aït Djoudi

L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi vit ses derniers jours à la JSK. Dans le meilleur des cas, il terminera la saison. Mais il risque d’être éjecté de son poste à tout moment et cela dès ce mardi à l’issue de la rencontre face au CABBA.

Certains s’étonneront, bien sûr, de voir la direction remercier son coach qui a réussi pourtant à redonner une âme à l’équipe de la JSK. La défaite concédée devant le Mouloudia d’Alger en finale de la coupe d’Algérie a sonné son glas. Sous le feu des critiques de son président après chaque contre-performance, l’entraîneur Aït Djoudi a été tenu comme l’unique responsable de la défaite face au MCA. Plusieurs griefs ont été tenus contre lui par les dirigeants, à leur tête le président Hannachi. En plus du choix des joueurs, c’est tout le travail ayant précédé la finale qui a été remis en cause. C’est vrai que la direction ne l’a pas encore critiqué ouvertement, mais elle ne tardera pas à le faire.

Retard et absence à la réunion technique
Les dirigeants ne sont pas allés de main morte pour critiquer leur entraîneur. Ils affirment que, déjà, la veille de la rencontre face au Mouloudia d’Alger, Aït Djoudi est arrivé avec 20 minutes de retard à l’ultime séance effectuée à Beni Messous. Ils ajoutent qu’au lieu de rester à l’hôtel pour s’entretenir avec les joueurs, il n’a pas non seulement pris part à la réunion technique tenue à l’hôtel Hilton, mais il est allé aussi jouer un match, alors que son équipe s’apprêtait à disputer une finale de coupe d’Algérie.

Non-convocation de Messaâdia
En plus de lui avoir reproché d’arriver en retard à l’entraînement de la veille de la rencontre, les dirigeants ne lui ont pas pardonné de ne pas avoir convoqué l’attaquant Messaâdia pour la finale de la coupe d’Algérie. Même si l’enfant de Batna n’a marqué aucun but ni en championnat ni en coupe d’Algérie, les responsables de la JSK croient dur comme fer que s’il avait joué face au MCA, il aurait pu peser sur la défense. Ils avancent que c’était son match et qu’il fallait le faire jouer même comme joker.

Choix des joueurs et changements
Le onze de départ aligné face au MCA a surpris les dirigeants. Si on se réfère à leurs confidences, ils ne s’attendaient pas à la titularisation de certains éléments. Même les changements opérés en deuxième mi-temps étaient tardifs pour eux. Ils pensent qu’en plus du fait que Raïah devait être aligné d’entrée, le staff technique aurait dû procéder à des changements avant la fin de la première période.   

Compétition (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:41

Hannachi en colère contre lui
Aït Djoudi jouera sa tête face au CABBA


Le président Hannachi devrait convoquer son entraîneur aujourd’hui ou demain afin de s’expliquer sur la défaite face au Mouloudia d’Alger. Il profitera sûrement de l’occasion pour lui dire ce qu’il a sur le cœur car, il faut le reconnaître, le président de la JSK est très remonté contre son entraîneur. Il ne l’a pas critiqué ouvertement, mais il a confié à ses proches collaborateurs que son coach a failli face au Mouloudia d’Alger. Depuis la fin de la phase aller, il tirait sur lui à chaque contre-performance de l’équipe. Malgré la défaite en finale, il faut admettre qu’Aït Djoudi a réalisé de bons résultats. Héritant d’une équipe sans âme qui se contentait du maintien durant ces trois dernières saisons, il a réussi à lui assurer une participation à une compétition continentale avant même le baisser de rideau de l’exercice. Mais il est écrit quelque part que ses passages à la JSK soient toujours brefs. Et il risque de le vérifier à ses dépens encore cette saison. D’ailleurs, dans l’entourage du club, on laisse entendre qu’il jouera sa tête lors de la prochaine journée face au CABBA. S’il ne gagne pas, il risque d’être éjecté de son poste. Evidemment, il serait illogique de le remercier, alors qu’il reste encore trois semaines pour la clôture du championnat. Peut-être que la sagesse finira par l’emporter, car au vu de tout ce qu’il a fait cette saison, Aït Djoudi mérite de quitter le club par la grande porte.

Les supporters remettent en cause le onze de départ
Très estimé par les supporters kabyles, l’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi n’a pas échappé aux critiques après la finale perdue devant le Mouloudia d’Alger. Les fans lui reprochent surtout de ne pas avoir titularisé les jeunes Raïah et Aïboud. Le premier a été incorporé au début de la deuxième mi-temps et le second n’a eu droit à aucune minute de jeu. Les supporters pensent que si l’entraîneur avait misé sur ces deux joueurs, le résultat aurait été autre. C’est la première fois qu’ils remettent en cause ses choix, car il a toujours bénéficié de leur soutien. Toutefois, en optant pour les joueurs d’expérience à l’image de Maroci, le coach de la JSK a attiré sur lui les foudres des fans. Ces derniers ne comprennent pas pourquoi leur entraîneur n’a pas reconduit l’équipe qui a battu le MCA par 3 buts à zéro en championnat. Pour eux, s’il l’avait fait, la JSK aurait remporté aisément la coupe.

Compétition (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:44

Aït Djoudi : «J’assume mes choix»

Abattu par la défaite concédée devant le Mouloudia d’Alger, le coach kabyle a tenu néanmoins à répondre à nos questions. Il s’est expliqué sur son choix et il avoue que s’il est relevé de ses fonctions, ce serait la dure loi du football. Toutefois, il précise que sa devise est de travailler à long terme avec les Canaris.

Avec du recul, comment avez-vous vecu votre défaite en finale face au Mouloudia d’Alger ?
Je suis très déçu. Au vu de la physionomie de la rencontre, on méritait de remporter le trophée, malheureusement la chance a été du côté du Mouloudia d’Alger. Ce qui me réconforte, c’est de voir nos supporters nous soutenir toujours et cela en dépit de la défaite concédée devant le MCA. Je profite de l’occasion pour leur dire que l’équipe a besoin d’eux et qu’ils doivent continuer à la soutenir.

Si c’était à refaire, qu’allez-vous changer dans l’équipe ?
En toute sincérité, on avait fait l’équipe avec les données qu’on avait. On a bien préparé le match et on a tout fait pour le gagner, malheureusement la chance a souri à notre adversaire.

Tout le monde s’accorde à dire que Raïah meritait de jouer d’entrée face au Mouloudia d’Alger…
Il ne faut pas oublier que Raïah et Aouedj, je les ai fait sortir après 25 minutes de jeu lors de la rencontre face au RCA. Ils n’étaient pas dans leur jour, mais j’avoue que Raïah a apporté le plus attendu de lui face au Mouloudia d’Alger. Il a récupéré beaucoup de balles et il a apporté son soutien aux attaquants.

La titularisation de Maroci reste une énigme, comment se fait-il que vous ayez fait confiance à un joueur qui manque cruellement de compétition vu qu’il est resté loin des terrains, depuis exactement le mois de novembre dernier avant de faire quelques brèves apparitions au mois de mars dernier ?
Le critère sur lequel on s’est basés pour faire jouer Maroci était l’expérience. C’est un joueur expérimenté et c’est pour cela qu’on l’a fait jouer d’entrée. On avait quelques appréhensions le concernant, mais comme il a montré de belles choses lors des deux dernières semaines, on a décidé de le titulariser.

Le président Hannachi n’a pas du tout apprécié vos changements, il a même affirmé que vous avez trop tardé pour apporter les changements……
Tout ce que je peux vous dire sur ce sujet est que j’ai choisi le bon timing pour effectuer les changements. D’ailleurs, on a égalisé vers la fin du temps réglementaire. Je dois aussi souligner qu’on a étouffé le Mouloudia d’Algérie en deuxième période et durant les prolongations. Je crois que les joueurs que j’ai incorporés en cours de jeu ont tous apporté le plus attendu d’eux.

Le choix de Rial d’être le premier tireur de l’équipe lors de la séance des tirs au but a intrigué plus d’un. Il présentait une charge émotionnelle forte étant donné qu’il a marqué un but contre son camp au début de la partie avant de se racheter vers la fin de la partie en inscrivant le but égalisateur sur le penalty qu’il a lui-même provoqué…
C’est lui-même qui avait choisi d’être le premier tireur de l’équipe lors de la séance après l’hésitation des autres joueurs à le faire. C’est pour cela qu’on a opté pour lui. Il faut reconnaître qu’il a bien tiré son penalty, malheureusement la chance n’a pas été de son côté.

Est-il vrai que vous avez déclaré que Rial est fragile sur le plan mental ?
J’ai tout simplement dit que le penalty l’a fragilisé.

Le fait que le jeune Aïboud n’a pas bénéficié d’aucun temps de jeu lors de la finale de la coupe d’Algérie face au Mouloudia d’Alger a étonné pratiquement tous les supporters kabyles, qu’avez-vous à dire sur ça ?
Il fallait que je choisisse entre lui et Zaâbiya et le choix s’est porté sur ce dernier. L’attaquant libyen a un bon gabarit et il pouvait peser sur la défense des Mouloudéens. Je pense qu’il a donné du punch à l’attaque après son entrée.

Le gardien Malik Asselah n’a stoppé aucun tir lors de la séance des tirs au but, d’aucuns pensent que cela est dû à son manque de compétition, ne croyez-vous pas qu’il fallait reconduire Mazari dans les bois ?
Mazari a encaissé 4 buts face au RCA et si je l’avais titularisé face au Mouloudia d’Alger et qu’on aurait perdu, les critiques auraient plu sur nous.

Vos choix ont été sévèrement critiqués après la défaite concédée devant le Mouloudia d’Alger... 
J’assume mes choix. On a bien préparé l’équipe pour ce match, malheureusement ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne.

La question qui tient en haleine tous les supporters kabyles est d’être édifié sur votre avenir avec l’équipe. Même si vous avez atteint vos objectifs, certains laissent entendre que vous pourrez être évincé de votre poste…
Vous savez, ma principale devise est que je suis à la JSK comme si je serai pour plusieurs années. Maintenant, si je suis évincé de mon poste à tout moment, je dirai que c’est ça la loi du football.

Pensez-vous qu’après la défaite concédée devant le MCA le groupe aura des ressources pour terminer la saison à la deuxième place ?
C’est vrai que la défaite face au MCA est amère, mais le groupe jouera à fond ses chances lors des matches restants. Il reste encore 5 rencontres et l’ambition de l’équipe est de glaner le maximum de points possibles pour terminer la saison à la deuxième place.

================

Prompt rétablissement pour sa mère
L’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi est doublement triste. D’un côté, il a perdu la finale de la coupe d’Algérie, de l’autre sa mère est très malade, mais pour ne pas le perturber, ses proches et ses frères lui ont caché la mauvaise nouvelle pendant 3 jours et ils ne l’ont mis au parfum de la maladie de sa mère qu’après le match face au Doyen. Ses amis et tous ceux qui le connaissent lui apportent leur soutien et souhaitent un prompt rétablissement à sa mère. 

Compétition (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum