Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 20:12

Confiance renouvelée pour Aït Djoudi jusqu’à la fin de saison
Une réunion a regroupé les membres du Conseil d’Administration de la SSPA/JSK, à leur tête son président Hannachi, et l’entraineur en chef Azzedine Aït Djoudi. L’objet de cette réunion était de faire un bilan de la finale de coupe d’Algérie perdue par le club kabyle contre le MCA. A l’issue de cette rencontre, la direction de la JSK a renouvelé sa confiance en Azzedine Aït Djoudi et son staff pour terminer la saison malgré l’échec en coupe d’Algérie. Tout se décidera surement en fin de saison sur l’avenir de l’actuel staff technique.
Dalil

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par jskafon le Dim 4 Mai - 9:56

il partira à coup sur.
avatar
jskafon

Messages : 91
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 4 Mai - 12:06

jskafon a écrit:il partira à coup sur.

Oui, surement. Il gérera le reste de la saison puis bye

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 4 Mai - 17:15

En cas de défaite, l’entraîneur est toujours le bouc émissaire
Pourquoi veut-on accabler Aït Djoudi ?


En Kabylie, la défaite en finale de Coupe d’Algérie est encore difficile à digérer d’autant plus que le trophée était bien à portée de la JSK qui a dominé aisément la partie, mais les connaisseurs savent pertinemment que Dame Coupe a toujours du plaisir à faire valoir ses caprices, surtout à ce stade de la compétition.

Depuis jeudi soir, aux quatre coins de la Kabylie profonde, ils sont des milliers de supporters à décortiquer, ici et là, les multiples facettes d’une rencontre couronnée d’amertume et de frustration, mais voilà qu’en football comme dans tout autre sport, on ne peut refaire un match. Et si les lendemains de défaite sont toujours difficiles à digérer, il faut bien admettre que la JSK n’a pas à rougir d’une telle défaite. Primo, elle a fourni une bonne prestation d’ensemble, même si le résultat n’a pas suivi. Secundo, les Kabyles, joueurs, dirigeants et supporters, ont été dignes dans la défaite et c’est ce qui fait sûrement la grandeur d’un club. Aucun incident particulier, aucun dérapage regrettable puisque les joueurs ont honoré magistralement leurs couleurs et l’image sacrée du football algérien lors de la cérémonie protocolaire d’après-match, alors que les supporters kabyles ont applaudi sportivement l’adversaire et ont apporté leur soutien à leurs joueurs, y compris à leur malheureux capitaine Ali Rial en larmes, et une telle attitude constitue certainement une belle victoire pour la JSK dont les anciens dirigeants tels que les regrettés présidents Abtouche Hadj Mansour, Khalef Abdelkader et Benkaci Boussad qui ont toujours inculqué les grandes valeurs morales aux joueurs kabyles. Et la présence du président Mohand-Chérif Hannachi sur la tribune officielle où il avait à accompagner ses joueurs pour recevoir leur médaille du mérite est une preuve que la JSK a raté le trophée, mais pas le rendez-vous.

C’est certainement cette culture qu’il faut encourager pour que les finales de Coupe d’Algérie donnent lieu à de somptueuses fêtes du football algérien où le respect de l’adversaire mais aussi du cérémonial doit être de mise dans les deux camps, celui des vainqueurs mais aussi et surtout celui des vaincus. Le meilleur exemple nous a été donné cette semaine dans le mythique stade d’Anfield Road de Liverpool où l’équipe locale, leader du championnat, avait perdu à domicile un match crucial face à Chelsea (2-0) et peut-être même raté le championnat d’Angleterre après vingt-cinq ans de disette, mais au coup de sifflet final, ils étaient plus de 60 000 supporters  des Reds à chanter à la gloire de leur club pour lui affirmer toute sa fidélité et sa sympathie malgré l’ampleur du désastre. Tout cela pour rappeler que le football est fait de victoires et de défaites, de joie et de peine, d’exploits et de revers. Et s’il faut bien admettre que, jeudi passé à Blida, la JSK a connu la défaite, mais pas la débâcle au vu de sa prestation d’ensemble, l’heure doit être à la retenue et à la mobilisation pour tenter de terminer au mieux une saison remarquable en tout point de vue. Et au moment où certains gens malintentionnés veulent accabler à tout prix le coach Azzedine Aït Djoudi, le moment n’est certainement pas fortuit pour tirer sur l’ambulance et choisir hâtivement un bouc émissaire.

Une défaite, aussi injuste soit-elle, est avant tout collective et Aït Djoudi n’a pas à être diabolisé de la sorte, lui qui a eu beaucoup de mérite à reprendre les rênes du club et à mettre en œuvre un grand chantier qui a permis à la JSK de relever la tête cette saison et surtout à ramener au stade le merveilleux public de la JSK. Il est vrai que personne n’est prophète dans son propre pays et Azzedine Aït Djoudi, qui a fait certainement beaucoup de jaloux dans son terroir, ne mérite guère ni la potence ni la chaise électrique. Quand bien même, il a peut-être commis des erreurs dans sa composition d’équipe, lui qui a préféré, en dernière minute, l’expérience des Maroci, Sedkaoui, Asselah et autres Zaâbia, et ce, au détriment de la fougue et de la rage de vaincre des “jeunes loups” kabyles tels que Raïah, Ferguène et surtout Aïboud, le grand absent de la finale, Azzedine Aït Djoudi, tout comme son staff technique élargi et bien étoffé, mérite bien le respect pour tout ce qu’il a accompli et… réussi durant toute la saison où la JSK a gagné avant tout une équipe d’avenir ! En attendant, il reste bien cinq journées de championnat et la JSK est encore bien placée pour décrocher une place qualificative pour la Ligue des champions d’Afrique, et il serait certainement plus judicieux de laisser travailler le coach et son staff pour dresser un bilan objectif en fin de parcours, car la colère a toujours été une mauvaise conseillère, n’est-ce pas ?

Liberté (04/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 4 Mai - 18:23

JSK-Hannachi : Aït Djoudi maintenu

Très remonté contre son entraîneur après la défaite face au MCA, le président Hannachi a provoqué une réunion d’urgence hier après-midi afin de lui demander des explications sur l’échec en coupe d’Algérie.

La réunion à laquelle ont pris part les membres du conseil d’administration a débuté à 15h au siège du club. Même si la direction du club dans le communiqué qu’il a adressé à notre rédaction a souligné que l’objet de la réunion est de faire le bilan du parcours de l’équipe et la mobilisation du groupe en vue d’atteindre en championnat l’objectif tracé en début de saison, il ne faut pas être un fin observateur pour déduire que cette réunion qui survient moins de 48 heures après la finale perdue face au Mouloudia d’Alger est programmée par le président Hannachi dans l’unique but de mettre le point sur les «i» avec son entraîneur. D’ailleurs, selon une source autorisée, le président de la JSK n’est pas allé par 36 chemins pour dire à son entraîneur ce qu’il a sur le cœur. Il lui a reproché son retard à l’entraînement de la veille de la finale et son absence à la réunion technique. Il lui a aussi fait part de sa préparation par rapport à celle du groupe lors des derniers jours qui ont précédé la finale.

Remarques
L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi, qui ne s’attendait pas à que son employeur lui fasse des remarques pareilles, lui a répliqué qu’il était sous pression avant la finale. Les remarques qui lui ont été faites au cours de la réunion ne lui ont pas plu, mais pour ne pas envenimer les choses, d’autant que les responsables,  à leur tête Hannachi, n’arrivent toujours pas à digérer la défaite concédée devant le MCA, le coach kabyle a laissé passer l’orage. Notre source ajoute que tout est rentré dans l’ordre entre le président Hannachi et son coach. Il lui a renouvelé sa confiance à l’issue de la réunion, tout en lui demandant de bien négocier les 5 derniers matches du championnat.

2e place

Au moment où le président Hannachi était en réunion avec son entraîneur, le match qui opposait la JSS à l’ESS n’a pas encore débuté. C’est pour cela qu’il lui a demandé de faire le maximum pour terminer la saison à la deuxième place, mais avec la victoire des Sétifiens à Béchar, il sera difficile aux Canaris de reprendre leur deuxième place. Ils accusent déjà 6 points de retard sur l’ESS et ils sont dans l’obligation de gagner ce mardi devant le CABBA pour espérer être en course pour la deuxième place qualificative pour la Champions League africaine. Ils n’ont plus leur destin en main, mais ils nourrissent néanmoins toujours l’espoir de finir deuxièmes.

Compétition (04/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 5 Mai - 19:14

Azzedine Aït Djoudi, entraÎneur de la JS Kabylie
Aït Djoudi : “Non, je n’ai rien à me reprocher !”


Dieu seul sait ce que le coach de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, a enduré comme souffrance, peine et frustration depuis ce jeudi noir et cette amère défaite en finale de Coupe d’Algérie contre le Mouloudia d’Alger. L’on sait que dans ce genre de défaite, un entraîneur se retrouve pratiquement seul face aux tirs croisés et aux feux de la rampe. Et, en homme expérimenté, il a préféré encaisser et laisser passer la tempête car, au fond de lui-même, il sait qu’il n’a rien à se reprocher, lui qui nous l’a d’ailleurs affirmé tout de go hier à Tizi Ouzou après avoir dirigé la reprise de l’entraînement au stade du 1er-Novembre.

Cette reprise fut dure, très dure pour les joueurs kabyles comme pour leur staff technique car le cœur n’y était pas et le moral n’était guère au beau fixe. Dans de telles conditions, la machine a bien du mal à redémarrer mais le staff technique kabyle, à sa tête Aït Djoudi, s’efforçait de remettre le train sur rails, tant bien que mal, car il fallait bien reprendre du service et la vie continue.

Point de réunion avec les joueurs, point de reproches ni de griefs au menu de ces pénibles retrouvailles car l’essentiel était de rechausser les crampons et de remobiliser les troupes. “Pour cette reprise, j’ai évité de trop parler de cette finale ratée car il fallait se remettre avant tout au travail. Ce lundi matin, nous allons prendre la route vers Bordj Bou-Arréridj et nous aurons tout le temps de parler avec les joueurs de cette défaite mais aussi des points positifs de cette finale perdue car il faut bien admettre que malgré la défaite, nous avons enregistré quelques satisfactions dans la mesure où nous n’avions pas été ridicules et nous aurions mérité largement de remporter ce trophée. Personnellement, je n’ai pas à accabler mes joueurs qui ont fait tout leur possible pour remporter ce trophée mais Dame Coupe nous a malheureusement tourné le dos”, nous dira Aït Djoudi qui, trois jours après le cauchemar de Blida, a fini par sortir de sa réserve et de son mutisme. “La soirée puis les jours qui ont suivi cette défaite ont été très difficiles à vivre car nous avions investi beaucoup d’espoir dans cette coupe et nous avions dominé copieusement notre adversaire, mais il fallait bien se faire une raison et admettre que le football n’est pas une science exacte”, dira encore Aït Djoudi qui avoue que certaines attaques injustes et méchantes lui ont fait mal, lui qui a tout fait cette année pour redonner des couleurs et des éclats à son club de toujours, la JS Kabylie. “Que tous ceux qui m’ont accablé après cette défaite sachent que j’étais l’homme le plus malheureux dans cette affaire, moi qui rêvais du fond du cœur de remporter cette Coupe d’Algérie non pas pour étoffer ma carte de visite personnelle mais beaucoup plus pour améliorer le palmarès déjà fort élogieux de la JSK et surtout offrir le trophée à toute la Kabylie et à ce merveilleux public qui nous a accompagnés dignement et fièrement depuis le début de la saison” enchaîne le coach de la JSK, qui a tenu une réunion de travail, samedi après-midi, au siège du club avec les dirigeants de la JSK, à leur tête le président Hannachi, pour dresser un constat objectif et surtout appeler à la sagesse et à la mobilisation en cette fin de saison prometteuse. “La saison n’est pas encore finie et il nous reste de véritables batailles à livrer sur le terrain pour assurer une qualification africaine. Il nous appartient de serrer les coudes et quoiqu’il advienne, je pense que cette saison aura été bénéfique dans l’ensemble. Nous avons été finalistes en coupe, nous avons joué les premiers rôles en championnat, nous avons mis sur orbite une équipe jeune et prometteuse et, enfin, nous avons réussi à faire revenir au stade les milliers de supporters kabyles. Que demander de plus ?” clame Azzedine Aït Djoudi qui ne veut point baisser les bras en cette fin de saison où il reste cinq matches de championnat à disputer dont un match en retard prévu demain mardi à Bordj Bou-Arréridj où la formation locale joue encore sa survie parmi l’élite. “Vous savez bien que la vie d’un entraîneur n’est pas chose facile mais je tiens à vous dire que, cette saison, je n’ai lésiné sur aucun moyen pour pousser la JSK vers le haut. Nous avons réussi à monter une équipe prometteuse qui doit être protégée, coûte que coûte, car elle risque de faire mal l’année prochaine et, en toute âme et conscience, je peux affirmer, haut et fort, que je n’ai rien à me reprocher”, conclut Azzedine Aït Djoudi.

Liberté (05/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Mar 6 Mai - 21:32


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 8 Mai - 12:37

Azeddine Aït Djoudi, entraîneur de la JS Kabylie
«Entre moi et les supporters, c’est une histoire de famille»


C’est un coach de la JSK content de la victoire ramenée, avant-hier, de chez le CABBA, que nous avons eu, hier après-midi, au bout du fil. Dans cet entretien, Azeddine Aït Djoudi nous parle de cette fin de saison qui attend son équipe en championnat, non sans revenir sur la défaite en coupe d’Algérie.

La Dépêche de Kabylie : Quelles sont vos impressions après la victoire arrachée, avant-hier, chez le CABB Arreridj ?
Azeddine Aït Djoudi : Je suis très content du résultat, mais surtout pour mes joueurs qui ont réussi à reprendre leurs esprits rapidement après la défaite amère en Coupe d’Algérie, car il n’est pas du tout facile d’oublier de sitôt un pareil échec. J’avoue que mes joueurs se sont donnés à fond dans ce match face au CABBA, avec à la clé une précieuse victoire qui permet à l’équipe de garder ses chances pour la course à cette deuxième place tant convoitée.

Beaucoup appréhendaient la réaction de vos joueurs lors de ce match contre le CABBA suite à ce qui s’est passé en finale de Coupe d’Algérie, mais au final, votre équipe est revenue avec les trois points…
C’est vrai qu’une défaite, de surcroît en finale de coupe, est toujours difficile à digérer, mais j’ai réussi à remobiliser mes joueurs très vite. Je les ai regroupés, lors de la séance de reprise, et j’ai eu un face à face avec eux, leur expliquant que l’équipe doit vite se remettre sur orbite car on a un objectif important à atteindre en cette fin de championnat, à savoir la deuxième place qualificative pour la Ligue des Champions d’Afrique.

Quel a été votre discours, justement, afin de remobiliser vos joueurs ?
Je leur ai notamment dit que la JSK est une grande équipe qui joue toujours les premiers rôles et qu’il ne faut pas baisser les bras après la défaite contre le MCA, surtout que nous avons la chance de jouer encore en championnat pour une place en Ligue des champions. Je leur ai rappelé qu’en 2011, la JSK avait certes gagné le trophée de Dame coupe, mais quelques jours après, l’équipe avait connu sa plus grande déconvenue en championnat (défaite 7-1 contre le CRB, Ndlr) et elle avait même failli jouer la relégation en fin de championnat. J’estime que mes joueurs ont très bien saisi le message et ont réussi, au final, à revenir avec une précieuse victoire à Bordj Bou Arreridj.

On revient à la défaite en finale de la Coupe d’Algérie face au MCA. Que regrettez-vous le plus ?
Je regrette, surtout, notre mauvaise entame de match. Encaisser un but dés les premières minutes dans ce genre de match est difficile à gérer, surtout sur le plan mental. Certes, mes joueurs ont fini par se ressaisir en réussissant l’égalisation en fin de match et aller jusqu’aux tirs au but, mais j’avoue que le but que nous avions encaissé, après quatre minutes de jeu, a fait douter quelque peu mes joueurs. Tout le monde vous dira que la JSK a connu, face au MCA, le scénario catastrophe en début de match.

Maintenant que la page de la coupe est tournée, vous allez certainement vous concentrer sur cette deuxième place en championnat. Quelles sont les chances de la JSK pour finir deuxième ?
Je dirai que cette deuxième place est jouable, surtout suite à notre dernière victoire face au CABBA. La JSK peut finir deuxième, pourvu que l’équipe reste sur cette belle dynamique de victoires, à commencer par le prochain match, à domicile, contre l’USM Harrach. Un match décisif pour mon équipe et où la victoire ne doit aucunement nous échapper.

Le fait de jouer à huis clos ne serait-t-il pas un avantage pour les Harrachis ?
J’aurai aimé jouer ce match devant nos supporters, pour lesquels je voue un respect incommensurable. Grâce à leur apport, on a réussi de belles choses cette saison, mais devant l’USMH on doit faire sans leur présence. J’espère que mes joueurs seront à la hauteur pour arracher la victoire et, Inchallah, on va fêter avec nos supporters cette deuxième place lors de notre dernier match à domicile devant la JS Saoura.

En évoquant les supporters, ils se sont déplacés au stade, au lendemain de la défaite contre le MCA, rien que pour vous afficher leur soutien. Cela vous a certainement réconforté, après tout ce qui s’était dit au sujet de cette finale…
Comme on dit, chez nous, en kabyle : « Yella El Khir Garanagh ». Entre moi et les supporters de la JSK, c’est une histoire de famille. On se connaît et je sais ce que ressentent les supporters après une défaite, et c’est réciproque. Les supporters savent très bien l’amour que je voue au club et ils savent très bien que le plus grand malheureux sur terre, après un échec de la JSK, c’est moi. Mardi dernier, à Bordj Bou Arreridj, quelque 200 supporters sont venus à l’hôtel spécialement pour remonter le moral aux joueurs et au staff technique. J’avoue que toutes les marques de soutien de la part des supporters ne font que raffermir les liens entre nous et cela me pousse à me donner davantage pour cette équipe, afin de finir la saison en beauté.

On ne va pas finir l’entretien sans évoquer votre avenir à la barre technique. Alors, Aït Djoudi sera-t-il encore le coach de la JSK pour la saison prochaine ?
Je vous répondrai simplement que la question de mon avenir à la barre technique n’est pas une priorité pour le moment, surtout que nous avons une fin de saison très difficile où mon équipe joue pour un objectif bien précis, à savoir la deuxième place en championnat. Une mission qui ne s’annonce pas facile, car il faudra gérer les quatre matchs qui nous restent  comme il se doit afin d’offrir à nos supporters cette place qualificative à la Ligue des champions, eux qui caressent le rêve de revoir la JSK parmi les meilleurs clubs du continent.  Maintenant, pour ne pas fuir votre question, je vous dirai simplement que le jour où j’ai décidé de revenir à la JSK comme entraîneur, j’avais à l’esprit de travailler au club éternellement.

DDK (08/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par jumbojet86 le Lun 19 Mai - 15:41

Moi personnellement avec un Djamel Menad à la barre technique on ravagera tous la prochaine année ,si biensure le king hannachi le laissera travailler .Parceque là où il est passé avait laissé de tres bonnes impressions et jouait toujours les premiers roles et la coupe (jsmb,crb et mca),en plus qu'on le veuille ou non Djamel est un enfant du club et aime beaucoup la jsk

jumbojet86

Messages : 60
Date d'inscription : 15/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Lun 19 Mai - 16:41

Azeddine Aït Djoudi, à propos de la deuxième place
«Nous défendrons nos chances à fond»


Les Canaris ont réalisé, avant-hier, une précieuse victoire (2-0) . face à la JSS. Un succès qui permet au Jaune et Vert de garder leurs chances intactes pour terminer second au classement . Le coach , Azeddine Ait Djoudi, estime que cette victoire est amplement méritée. « Nous avons assisté au même scénario vécu face à l’USMH, il y a quelques jours. J’ai demandé à mes joueurs de tenter de trouver des failles dans la défense de la JSS et nous sommes parvenus à marquer deux buts. La différence est qu’aujourd’hui, nous avons marqué en première période et face à l’USMH, c’était en seconde mi-temps.  Nous avons montré un bon visage  au cours de cette rencontre. C’est une belle victoire, et l’on attend de connaître ce que fera l’ESS face à l’USMH », a déclaré l’entraineur des Canaris à  la fin du match d’avant hier. À propos des chances de son équipe de terminer le championnat à la 2e place, Ait Djoudi s’est montré confiant : « Nous avons de grandes chances de terminer la saison à la 2e place. Nous prendrons deux jours de repos avant d’entamer la préparation du prochain match face au CSC.  C’est clair, nous défendrons nos chances à fond. Je reste optimiste ». Par ailleurs, le coach kabyle s’est dit content pour son attaquant Mohamed Zaâbia. Il affirme que le joueur a bien réagi, après les nombreuses critiques qu’il a subi : « Zaâbia a bien réagi, après avoir été touché dans son amour propre. Il est entrain de réaliser de belles prestations, ses derniers temps, ce qui prouve qu’il s’est libéré de la pression », a dit le coach kabyle.

Reprise des entraînements demain
Les Jaune et Vert ont bénéficié de deux jours de repos, au lendemain de leur rencontre face à la JSS. La reprise des entraînements est prévue pour demain, mardi, à 18h au stade du 1er novembre. Le coach Ait Djoudi aura, devant lui, 4 jours pour préparer le prochain match face au CSC, prévu pour samedi prochain. Les kabyles sont dans l’obligation de gagner cette partie pour espérer terminer à la 2e position et assurer ainsi une participation en Ligue des Champions africaine la saison prochaine.

DDK (19/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Bofartato le Lun 19 Mai - 17:17

jumbojet86 a écrit:Moi personnellement avec un Djamel Menad à la barre technique on ravagera tous la prochaine année ,si biensure le king hannachi le laissera travailler .Parceque là où il est passé avait laissé de tres bonnes impressions et jouait toujours les premiers roles et la coupe (jsmb,crb et mca),en plus qu'on le veuille ou non Djamel est un enfant du club et aime beaucoup la jsk
+1 pourquoi pas si ait djoudi devait a partir je voie aucun probleme a ce que menad vienne au club sachant ce qui a faut avec le MCA alors que le club était en trin de couler

mais bon perso j'ai un petit faible pour geiger ya menez la JSK en demi final de la C1 et je sais qui sera faire des meilleur l'an prochain mais faut vite se décider a ce que ait djoudi reste ou non comme sa le prochain entraineur pourra suivre l’équipe et aura plus de temps d’étudier tout le monde un peut comme a fait raouraoua avec halilodzic qui a refuser de prolonger alors il a ramenez un autre entraineur et c'est très ingénieux car cette entraineur suivra les joueur et le mondial et auras une idée sur tout le monde comme sa il perdra pas de temps et il sera pas étranger lorsqu’il s'installera officiellement

mais ait djoudi doit nous éclairai maintenant et pas demain le plus vite sera le mieux pour le club
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par jumbojet86 le Lun 19 Mai - 17:34

Geiger ,pas mal du tout,moi personnelement j'ai beaucoup aprecié son passage à la JSK et jusqu'a present je ne ne connais pas les raisons de son depart.demi final champions league et surtout la qualité du jeu avec des joueurs tout juste moyen il fallait le faire! meme si nous avons senti un gout d'inachevé face à cette equipe de mazembé qui selon moi etait largement prenable surtout au match allé,mais bon c'a reste toujours une participation tres honorable. Donc Menad ou Geiger c'est bon seront les bienvenus

jumbojet86

Messages : 60
Date d'inscription : 15/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Bofartato le Lun 19 Mai - 17:39

jumbojet86 a écrit:Geiger ,pas mal du tout,moi personnelement j'ai beaucoup aprecié son passage à la JSK et jusqu'a present je ne ne connais pas les raisons de son depart.demi final champions league et surtout la qualité du jeu avec des joueurs tout juste moyen il fallait le faire! meme si nous avons senti un gout d'inachevé face à cette equipe de mazembé qui selon moi etait largement prenable surtout au match allé,mais bon c'a reste toujours une participation tres honorable. Donc Menad ou Geiger c'est bon seront les bienvenus
+1 faut pas oublier aussi que l'ESS avais connue une purge de ces meilleur élément par faute de moyen et qui on pour la plupart rejoins l'USMA et d'autre club et l'ESS avais recruté un peut partout des joueur inconnue....et il on ramenez geiger.....et l’incroyable fu l'ESS a remporté le doublé coupe+championnat même l'USMA avec ces star l'on pas fait

perso je suis pour le retour de geiger ou menad pk pas mais faut que ait djoudi se décide vite plus vite le nouvelle entraineur sera en place et plus vite la JSK va mieux se ficeler
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 22 Mai - 18:51

JSK : Aït Djoudi divise la direction !

A une journée de la fin de la saison, la JSK a déjà finalisé avec quatre nouvelles recrues, en attendant que l’opération s’accélère lors des prochaines heures. Les responsables de la JSK ont commencé plus tôt que les autres le renforcement de l’effectif avec la signature du jeune Mauritanien Ahmed Khalil, avant de voir d’autres joueurs locaux lui emboiter le pas. Par ailleurs, de nombreux observateurs s’interrogent sérieusement sur l’avenir des membres du staff technique, particulièrement l’entraîneur en chef, Aït Djoudi, dont le contrat expire juste après le match contre le CSC prévu ce samedi. Depuis la défaite concédée en finale de la Coupe d’Algérie, plusieurs fois, les rumeurs ont circulé donnant Aït Djoudi sur le départ. Déjà avant même la fin de la saison, une réunion s’est tenue au siège du club pour discuter de l’avenir d’Aït Djoudi pour lequel la direction a renouvelé sa confiance jusqu’à la dernière journée du championnat. Selon des indiscrétions, les membres de la direction de la JSK sont divisés, concernant la question.

Certains prônent la stabilité …
Les dirigeants de la JSK, qui s’attellent actuellement à renforcer l’effectif, en prévision de la prochaine saison, sont divisés concernant la question de l’avenir de l’entraineur en chef Aït Djoudi. Faut-il souligner que certains prônent la stabilité de la barre technique et font tout pour convaincre le patron de la société à renouveler sa confiance à celui qui a réalisé, selon eux, des résultats positifs et qui a fait revenir les supporters au stade, après deux saisons pendant lesquelles la JSK a joué la relégation.

… d’autres le changement
D’autres dirigeants ne sont pas du tout favorables au maintien d’Aït Djoudi à la barre technique.  Pour eux, le changement est irréfutable et privilégient la piste étrangère.  Avant même le baisser de rideau du championnat, plusieurs noms d’entraîneurs étrangers ont circulé à la JSK. Toutefois, la direction n’a, pour l’instant, pas exprimé sa position de manière officielle, préférant attendre le déroulement de la dernière confrontation face au CSC prévue ce samedi.

Finaliste en coupe, 2e en championnat, un bilan positif selon les observateurs
Concernant le bilan réalisé par le staff technique actuel, il est clair que de nombreux observateurs qui ont suivi le parcours de la JSK cette saison attestent qu’il est positif. Finaliste de la Coupe d’Algérie que la JSK a perdue aux tirs au but face au MCA et une deuxième place au classement général, à une journée de la fin de la saison, synonyme d’une qualification à la Ligue des champions, le bilan d’Aït Djoudi est, le moins que l’on puisse dire, positif.

Certains supporters veulent son maintien
Il faut surtout souligner le retour en force des fans cette saison dans les gradins. Les supporters ont apporté un soutien total aux joueurs et ont fait des déplacements partout avec l’équipe. Certains supporters sont favorables pour la stabilité et réclament de la direction de renouveler sa confiance à Aït Djoudi pour un nouveau bail à la JSK.

Hannachi semble privilégier la piste étrangère
Pour sa part, le président de la SSPA, à qui revient le dernier mot dans toute cette affaire, semble avoir pris la décision de se séparer de son entraîneur en chef, Aït Djoudi, juste après la dernière sortie en championnat ce samedi face au CSC. Selon certaines indiscrétions, Hannachi privilégie la piste étrangère et son dernier déplacement en France avait pour but justement d’entrer en contact avec certains techniciens français susceptibles de venir exercer à la JSK la saison prochaine.

Tout sera clair, après le match face au CSC
Selon des indiscrétions, la question de l’entraîneur en chef sera tranchée de manière définitive, après le dernier match que jouera la JSK ce samedi à Constantine, face au CSC. Il est attendu que les membres du conseil d’administration se réunissent pour décider du dossier. Entre-temps, l’entraîneur Aït Djoudi et ses assistants préparent l’équipe pour son dernier déplacement de la saison avec un bon moral, après la défaite de l’ESS qui rapproche la JSK de cette deuxième place qualificative à la LDC la saison prochaine.

Le Buteur (22/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Jeu 22 Mai - 19:08

Et si Hannachi garderait Aït Djoudi …

Ces derniers temps, il ne se passe pas un jour sans qu’un nom d’entraineur soit cité du côté de la JSK. A une journée de la fin du championnat et de la saison, les responsables kabyles n’ont contacté aucun entraîneur d’une manière officielle. Certes, plusieurs agents et managers ont proposé des noms au président du club, néanmoins, Hannachi n’a négocié avec aucun coach. De son côté, Aït Djoudi qui a débuté la saison avec la formation du Djurdjura ne semble pas perturbé par toutes ces informations, lui qui continue son travail le plus normalement du monde à la tête de la barre technique des Canaris comme il prépare aussi et avec un grand sérieux le match de samedi qui opposera son équipe au CSC. Comme tout le monde le sait, la direction kabyle a déjà assuré la venue de quatre joueurs et Hannachi n’a pas consulté son entraîneur lors du recrutement de ces quatre joueurs. Même sur ce plan, l’entraîneur en chef des Jaune et Vert n’a pas été perturbé ni énervé, au contraire il déclarait que les quatre éléments que la direction avait recrutés sont de très bons joueurs et dans le cas où ils n’auraient pas été bons, il aurait mis son veto. Concernant son avenir, AAD a déclaré haut et fort qu’il se réunira avec son président afin de lui parler sur son avenir. En entendant Aït Djoudi parlaer sur son avenir, on comprend que ce dernier sera reconduit pour la saison prochaine. Au moment où on annonce le départ de l’entraîneur d’une manière quasi officielle, le premier concerné reste très confiant concernant son avenir. Peut-être que Hannachi reviendrait sur sa décision et renouvelle une nouvelle fois sa confiance à son entraîneur. Qui sait ? Surtout que l’été dernier, personne ne s’attendait à la nomination d’Aït Djoudi comme entraîneur de la JSK. En résumé, les supporters jaune et vert souhaitent vraiment le maintien d’AAD, même si quelques fans n’ont pas hésité à critiquer le premier responsable technique de l’équipe au lendemain de la finale de la coupe d’Algérie perdue devant le MCA.

Compétition (22/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Ven 23 Mai - 11:19

Vers le maintien d’Aït Djoudi

Selon une source très proche de la direction kabyle, le premier responsable du club phare de la Kabylie songe et sérieusement au maintient d’Aït Djoudi. D’ailleurs, Mohand-Chérif Hannachi n’a pas hésité à confier ce secret à quelques membres du CA. Ces derniers jours, il ne se passe pas un jour sans qu’un nom d’un entraîneur soit cité à la JSK. Pour le président kabyle, il doit d’abord discuter avec son entraîneur au tour d’une table, ils vont aborder plusieurs sujets et dans le cas où les deux hommes trouveraient un terrain d’entente, Hannachi n’hésitera pas à renouveler sa confiance à son entraîneur et le garder pour l’année prochaine, surtout que Hannachi a opté cet été pour la stabilité, lui qui veut bâtir une grande équipe pour la nouvelle saison. Voilà donc une bonne nouvelle pour les fans des Jaune et Vert mais aussi pour… Aït Djoudi.

Compétition (23/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 24 Mai - 12:54

Aït Djoudi : «Je suis prêt à continuer avec la JSK, mais si on ne veut plus de moi, je pars»

Quelques heures avant la dernière journée de championnat qui verra la JSK défier le CS Constantine, le premier responsable de la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, évoque son avenir à la tête du club kabyle. C’est le black out ! Au moment où l’entraîneur réalise une exceptionnelle saison, faut-il le dire, les responsables de ce club sont à la recherche d’un autre technicien pour la saison prochaine. Tout cela nous pousse à dire que l’ancien sélectionneur de l’équipe Olympique va coacher cet après-midi son dernier match à la JSK. Hier matin, et avant que l’équipe ne quitte la ville des Genêts pour rallier Constantine, nous avons pris attache avec Azzedine Aït Djoudi qui ne voulait pas trop évoquer son avenir. Toutefois, il estime qu’il était prêt à partir si la direction ne compte pas le garder : «Aujourd’hui, je suis satisfait de mon travail à la JSK. Au moment où je vous parle, personne ne m’a appelé. Lorsque j’étais au Maroc, les dirigeants de la JSK m’avaient sollicité pour revenir à la maison. Aujourd’hui, on ne m’a encore rien signifié. S’ils veulent me laisser aller au bout de mon projet avec l’équipe, je suis prêt à rester et faire de mon mieux pour replacer ce club au sommet. Dans le cas contraire, je serai prêt à partir.»

«Je n’ai pas encore discuté avec Hannachi»
Le moment de vérité a sonné ! Aït Djoudi restera-t-il à la JSK ? Le président Hannachi recrutera-t-il un autre entraîneur ? Rien n’est clair pour le moment. A l’heure actuelle, le président ne s’est toujours pas entretenu avec son entraîneur, qui se trouve en fin de contrat avec l’équipe. Du moins, c’est ce qu’il nous a confirmé le technicien, hier soir : «Pour le moment, je n’ai pas eu de discussion avec le président Hannachi. Je ne sais pas encore si je vais rester ou partir. Je tiens à dire que le plus important, c’est quand la JSK se trouve en haut du classement. Je n’ai aucun problème avec Hannachi et je suis même prêt à rester si on trouvera un accord.»

«On m’a consulté au sujet de Doukha et Harrouche»
Dans l’espoir de bâtir une grande équipe en prévision de la saison prochaine, le boss, qui avait promis une JSK meilleure l’exercice prochain, a déjà enrôlé quatre éléments. D’après Azzedine Aït Djoudi, le chairman kabyle l’a sollicité pour donner son avis sur deux joueurs, à savoir Doukha et Harrouche : «Récemment, le président m’avait sollicité pour donner mon avis sur le recrutement de Doukha et Harrouche. Je lui ai fait savoir qu’ils sont bons. D’ailleurs, il les a directement contactés.»

«Je n’attends rien de personne sauf des supporters»
Le moins que l’on puisse dire est que l’entraîneur des Canaris a toujours été très proche des supporters, lesquels le respectent énormément. Poursuivant ces déclarations, il nous dira : «Je n’attends rien de personne. Je suis à la JSK actuellement, mais je ne suis pas éternel. Par contre, j’attends beaucoup de ses supporters que je respecte énormément. Pour preuve, je suis revenu pour eux.»

«Je suis parmi les rares entraîneurs à la JSK qui sont allés au bout de leur contrat»
Depuis quelque temps, aucun entraîneur n’a pu dépasser six mois au sein de cette équipe. Ainsi, Nasser Sandjak a été limogé quelques mois seulement, contrairement à Azzedine Aït Djoudi qui a débarqué en juillet dernier et qui demeure à la tête du staff technique : «Je suis parmi les rares entraîneurs à la JSK qui sont allés au bout de leur contrat depuis quelques années. Cela prouve tout le travail que nous avons accompli. Notre force ? C’est la solidarité qui existe entre les membres du staff technique.»

«On avait un objectif, la quatrième place»
En début de saison, personne n’avait misé sur la JSK pour terminer à la deuxième place et retrouver la Ligue des Champions. Les joueurs qui ont été recrutés, malgré leurs talents, personne ne les connaissait, à l’image de Yesli et Ebossé. Selon Aït Djoudi, la JSK avait pour objectif de terminer la saison à la 4e place : «Avant l’entame de la saison, on avait pour objectif de terminer à la quatrième place. Certes, au fond, on avait misé sur la première place, mais on s’est dit que la 4e place est honorable. On avait recruté des joueurs que personne ne connaissait, mais aujourd’hui, ils se sont illustrés. Pour preuve, Ebossé est le meilleur buteur avec 17 réalisations. Jouer le podium est une tradition à la JSK. Il faut le mettre toujours dans la tête.»

«Ma plus grande satisfaction ? Le retour des supporters»
Il faut le reconnaître, les supporters avaient abandonné leurs équipes lors des deux dernières saisons pour insuffisance de résultats. Cette année, les données ont changé depuis l’arrivée d’Azzedine Aït Djoudi où l’équipe livre ses matchs devant des gradins archicombles : «Ma plus grande satisfaction ? C’est le retour des supporters au stade. L’an dernier, j’ai assisté au match JSK-USMH, et il y avait environ 700 supporters dans les gradins. Aujourd’hui, les fans sont de retour est c’est très important.»

«Des clubs m’ont proposé largement plus que ce que je touche à la JSK»
Après le fantastique parcours de cette équipe, plusieurs clubs de la Ligue 1 Mobilis sont sur les traces d’Azzedine Aït Djoudi. Ce dernier estime que ceux-ci lui ont même proposé des offres plus alléchantes à ce qu’il perçoit à la JSK : «Les contacts, ce n’est pas ce qui manque. Plusieurs équipes m’ont déjà sollicité. Ils m’ont offert plus que la JSK.»

«Je ne regrette pas d’avoir quitté le Maroc»
Interrogé par nos soins sur son retour en Algérie, après une expérience réussie au Maroc, ce technicien estime qu’il ne regrette pas son choix en revenant dans son pays pour prendre en main la JSK : «Comme tout le monde le sait, je  ne manquais de rien au Maroc. Mais j’ai tout laissé tomber pour ce club. Je ne regrette pas ma décision, du moment qu’on a réussi à décrocher la deuxième place et replacer la JSK en haut du tableau.»

«J’ai discuté avec la direction sur les libérés»
Avant de conclure, le driver affirme qu’il a eu une discussion avec les membres de la direction sur la liste des joueurs à libérer : «On a fait un petit bilan et nous avons évoqué le sujet des joueurs à libérer. J’ai donné mon avis quant aux joueurs qui méritent de rester et ceux qui doivent quitter le club.»

Le Buteur (24/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Sam 24 Mai - 18:52

Vers le maintien d’Azzedine Aït Djoudi
Selon des sources proches de la direction de la JSK, l’entraineur en chef Azzedine Aït Djoudi serait maintenu pour la saison prochaine. Ayant les faveurs des résultats mais surtout le soutien d’une grande partie des supporters, la direction ne veut pas prendre le risque d’ouvrir une nouvelle période de tension avec les supporters et préfère opter pour la stabilité.

La décision finale sera prise après la réunion qui regroupera la direction avec les joueurs et les membres du staff technique cette semaine.
Rédaction

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par rachid_as le Dim 25 Mai - 10:09

J'espère qu'AIT DJOUDI sera maintenu. Son bilan plaide pour lui.
On ne peut pas faire mieux qu'on a un président qui discute les choix de l'entaineur avec le magasénier ou le chauffeur du club.

2ème après trois saisons de stresse et d'angoisse.
Finaliste après avoir quitté la coupe lors des premiers tours pendant trois saison aussi.

On ne veut ni de Didier Six ni de Double Six à Hannachi. Qu'il dégage ou il laisse les gens travailler.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Bofartato le Dim 25 Mai - 10:27

rachid_as a écrit:J'espère qu'AIT DJOUDI sera maintenu. Son bilan plaide pour lui.
On ne peut pas faire mieux qu'on a un président qui discute les choix de l'entaineur avec le magasénier ou le chauffeur du club.

2ème après trois saisons de stresse et d'angoisse.
Finaliste après avoir quitté la coupe lors des premiers tours pendant trois saison aussi.

On ne veut ni de Didier Six ni de Double Six à Hannachi. Qu'il dégage ou il laisse les gens travailler.
entiérement d'accord ce que hanachi a fait avec des joueur totalement inconnue et assez incroyable...il a su faire revenir les supporter et finir a la 2eme place et être finaliste de la coupe (que nous méritions 1000 foi de gagné pluto que le MCA qui et NUL)(j'aime bien ce club mais l et géré par des plouc et ses joueur sont des plouc aussi)

donc perso je pense que avec des nouvelle recrut et gardé la stabilité la JSK sera faire des miracle l'an prochain...donc je suis a 100% pour le maintien de hanachi
et si il devait vraiment partir je serait triste mais pour moi on devrait faire revenir geiger ci celui ci devrait partir

je rappelle que ait djoudi a quitté le Maroc dont il était parmi les 1er avec sont club et il était mieux payer ainsi que d'autre club lui on fait des offre alléchante mais il a préféré venir a la JSK et c'est rare ce genre d’entraineur

il faut pas toujours chercher la petite bête même si il a un projet personelle sa ne l'a pas empêcher de bien prendre en main la JSK...donc il veux resté encore
hadad a aussi des entreprise mais sa ne l'a pas empêcher de faire de l'USMA un club professionnelle et le suivre de prêt pour joué les 1er rôle

Ait djoudi connait mieux l’équipe que n'importe qui et hanachi viens de déclaré qu'il a mie en place une commission de recrutement (ce n'est pas trop tot) il et peut être passer sur le forum  Laughing c'est une bonne chose si il prend les bonne idée par ci et par la...

ait djoudi en fait pas parti mis il donne sont avis..j'espére qu'il sera le plus écouté et que les joueur recruté serons bien choisie et sélectionner....car si on garde la stabilité on aura aucun mal a faire adapté les nouveau tandis que changer le tout nous prendra du temps pour une adaptation général...

l'USMA a perdu le titre pandans 2ans car elle se chercher encore avec toute les nouveauté quel a apporté mais la clé de sa réussite cette année et sa stabilité car je rappelle que c'est le même effectif que l'an dernier.
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par handis le Dim 25 Mai - 10:46

A mon avis si cette commission de recrutement est installée sans qu'on consulte Ait DJoudi sur le choix de ses membres, alors ce qui veut dire Hanachi a fait le pont sur Ait Djoudi , et ce dernier a intérêt a ne pas rester..

Parceque c'est clair,  Ait Djoudi ne doit pas continuer a travailler avec des joueurs parachutes a son insu. c'est lui qui va composer les 11 joueurs, alors c'est a lui que doit revenir la décision de recruter X ou Y…comme ça on lui fera des comptes….

handis

Messages : 84
Date d'inscription : 04/05/2014
Localisation : Toronto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Bofartato le Dim 25 Mai - 10:53

handis a écrit:A mon avis si cette commission de recrutement est installée sans qu'on consulte Ait DJoudi sur le choix de ses membres, alors ce qui veut dire Hanachi a fait le pont sur Ait Djoudi , et ce dernier a intérêt a ne pas rester..

Parceque c'est clair,  Ait Djoudi ne doit pas continuer a travailler avec des joueurs parachutes a son insu. c'est lui qui va composer les 11 joueurs, alors c'est a lui que doit revenir la décision de recruter X ou Y…comme ça on lui fera des comptes….
sa me semble louche aussi...la commission choisie les joueur sans le sélectionneur mais celui ci pourra donner sont avis et sont aval de leur recrutement ou non...donc autant le mettre dedans....mais je pense que hanachi veux pas non plus montré tout ce qui se passe (et comment sa se passe) dans le club car c'est un employer imagine que nous ramenons tout les entraineur et kan les mettra dans cette commission je pense que c'est normal que ait djoudi en fait pas partie mais en tant qu’entraineur il faut qui sois consulté il devra faire une liste de joueur qui serons superviser par la commission et il déciderons de sont recrutement on etudiant leur critère et la commission devra aussi choisir et prendre l'avis du sélectionneur
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par handis le Dim 25 Mai - 12:44

Normalement, Le président doit faire déclaration des objectifs de son equipe pour la prochaine saison
L'entraineur en place, apres 3 mois de travail, il doit aussi déclarer publiquement si ces objectifs sont possibles a atteindre ou possible seulement par miracle, ou totalement impossible…

Parceque, la grande responsabilité revient au President..c'est lui qui doit assainir l'environnement pour le staff technique et les joueurs, et c'est lui qui doit mettre l'équipe dans de bons conditions…

Plusieurs grandes equipes n'ont pas un grand entraineur, mais c'est ces grandes equipes, qui font les grands entraineurs , et ce du a la stabilité a tous les niveaux..

handis

Messages : 84
Date d'inscription : 04/05/2014
Localisation : Toronto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Bofartato le Dim 25 Mai - 13:19

handis a écrit:Normalement, Le président doit faire déclaration des objectifs de son equipe pour la prochaine saison
L'entraineur en place, apres 3 mois de travail, il doit aussi déclarer publiquement si ces objectifs sont possibles a atteindre ou possible seulement par miracle, ou totalement impossible…

Parceque, la grande responsabilité revient au President..c'est lui qui doit assainir l'environnement pour le staff technique et les joueurs, et c'est lui qui doit mettre l'équipe dans de bons conditions…

Plusieurs grandes equipes n'ont pas un grand entraineur, mais c'est ces grandes equipes, qui font les grands entraineurs , et ce du a la stabilité a tous les niveaux..
oui mais objectif...sauf que hanachi va trop loin chaque année il jure sur dieu que la JSK jouera le titre...et la il nous a encore promis une grande équipe l'an prochain et cerise sur la fleur il a dit a hadad que le C1 sera remporté sois par la JSK ou l'USMA on effet il et temps que la JSK et autre club algerien remporte cette compétition..mais c'est pas avec la parole que nous allons parvenir..

je crains que cette histoire de plafonnage va avoir des répercutions majeur sur le recrutement qui risque de voir nos meilleur élément en fuite

sinon je pense que le challenge de la C1 ainsi que la renommer de la JSK qui se refuse pas jouerons gros pour convaincre les grand élément tel que gourmi ziti hendou djediat etc...bien sur a condition que l'USMA et le MCA entre pas en lisse ,eux qui vont aussi joué une compétition international et qui on de plus gros moyen que nous
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par handis le Dim 25 Mai - 15:42

Pour le moment, comme il y a du favoritisme par l' ETAT, on ne peut pas parler du professionnalisme.
Professionalisme et politique économique vont en paire.
si l'economie repose sur les sociétés de l'Etat, alors la distribution des biens doit être équitable.


handis

Messages : 84
Date d'inscription : 04/05/2014
Localisation : Toronto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Azzedine AIT DJOUDI (Ex-Entraineur)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum