Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Page 36 sur 39 Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Jeu 10 Avr - 14:10

Le Bayern abonné au dernier carré



Le Bayern Munich, fort du nul (1-1) ramené d'Old Trafford, a franchi un nouveau cap dans la défense de son titre européen en disposant de Manchester United (3-1), mercredi à l'Allianz Arena.

Comme à l'aller, le géant bavarois a du surmonter l'ouverture du score des Mancuniens avant de répliquer par trois buts en dix minutes et atteindre le carré d'as européen pour la quatrième fois ces cinq dernières années.

Déjà sacrée en Bundesliga, la troupe de Pep Guardiola conserve l'espoir de rééditer le triplé historique de la saison dernière sous la houlette de Jupp Heynckes, qualifiée qu'elle est également en demi-finales de la Coupe d'Allemagne.

Le "Rekordmeister" a renoué avec la victoire qui lui avait échappée lors de ses trois précédentes sorties, dont une première défaite de la saison en Bundesliga, samedi à Augsbourg.

Comme pressenti, Rooney avait décidé de surmonter un orteil douloureux pour répondre à l'appel de l'Europe avec ManU, avec Valencia, Kagawa et Velbeek chargés de l'alimenter en ballon.

C'était d'ailleurs le rouquin de ManU qui portait le danger avec un centre millimétré dans les 16 m de Neuer où Velbeek rabattait le ballon dans les filets, but justement refusé pour hors jeu (17).

Le Bayern avait le contrôle du ballon (69% en 1re période) mais venait régulièrement s'empaler sur une défense mancunienne parfaitement regroupée comme au match aller.

Nouveau numéro de Robben
Robben, qui avait ses jambes de 20 ans, multipliait les dribbles dérourants mais ses frappes passaient au-dessus (14, 16) ou était contrée par Smalling (44).

A gauche, Ribéry voyait la porte fermée par le puissant Jones et tentait une frappe tendue à la limite de la surface (27) qui terminait dans le petit filet.

Aligné d'entrée par Moyes, Kagawa était sur tous les fronts. Présent pour distribuer le jeu, le Japonais ne rechignait pas à la tache défensive.

La discipline défensive du collectif mancunien tenait en respect les champions d'Europe en titre mais, à la pause, ces derniers avaient le billet en poche pour les demies.

Le match s'est enflammé au retour des vestiaires lorsque, d'une superbe frappe en pleine course, le latéral Evra ouvrait la marque pour ManU (57).

Le bonheur anglais était pourtant de courte durée. Piqués dans leur orgueil, les Bavarois répondaient par une superbe tête plongeante de Mandzukic à la réception d'un centre de Ribéry (59).

Avec le remplacement de Götze par Rafinha (65), Guardiola permettait à Lahm de monter d'un cran aux côtés de Kroos, désigné initialement comme remplacement de Schweinsteiger suspendu.

Ribéry, qui a enfin pris la mesure de Jones, renversait le jeu sur la droite d'où le centre de Robben trouvait Müller pour le deuxième but bavarois (68, 2-1).

Un nouveau numéro de Robben portait le coup de massue sur les hommes de Davis Moyes. Comme il aime le faire, le Néerlandais repiquait dans l'axe, dribblait deux joueurs avant de placer une frappe au ras du montant droit d'un Gea impuissant (3-1, 76).

La messe était dite. Les Bavarois n'avaient plus qu'à gérer leur avance jusqu'au coup de sifflet final. Et n'avaient plus qu'à attendre vendredi et le verdict du tirage au sort pour savoir qui sera sur leur route vers Lisbonne...

Quant aux Red Devils de Manchester, ils ont perdu leur dernière occasion de glaner un trophée cette saison et devront désormais lutter en Championnat (7e) pour tenter d'arracher une place en Europa League.

Fifa.com (09/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Jeu 10 Avr - 14:11

Bayern, Real, Chelsea, Atlético : la crème de la crème



Passage en revue du dernier carré de la Ligue des champions, composé du Bayern Munich, du Real Madrid, de Chelsea, de l'Atletico Madrid, et qui promet des demi-finales dantesques (aller 22-23 avril, retour 29-30 avril).

. Bayern Munich: inarrêtable "rouleau-kompressor" ?
Déjà sacré en Allemagne, le plus souvent impressionnant de maîtrise sous la houlette d'un Pep Guardiola qui a rapidement apporté sa touche catalane, le Bayern est LE favori à sa propre succession. Sa qualification face à Manchester United (3-1), après un quart aller quelque peu décevant (1-1) face à des Red Devils courageux a été acquise dans la douleur. Le collectif bavarois, aussi expérimenté et solide soit-il, aura en tout cas besoin de Ribéry et Robben en grande forme pour asseoir sa suprématie sur l'Europe. Car à force d'écraser la Bundesliga, le Bayern manque de repères dans des matches où les oppositions sont autrement relevées. Contre Arsenal ou ManU, cela n'a pas eu de fâcheuse conséquence, face à un des trois restants en revanche...

. Real Madrid: mieux vaut que Ronaldo soit là
Le Real n'est pas la même équipe avec ou sans Cristiano Ronaldo. La démonstration en a été édifiante à Dortmund, où les Madrilènes ont été proches d'une immense déconvenue (2-0) pendant que le Portugais bouillait de nervosité sur le banc des remplaçants, ménagé en raison d'une blessure au genou gauche. Le but du 3-0 qu'il a inscrit à l'aller, son 14e en C1 égalant le record de Messi et Altafini sur une saison, a donc fait la différence. Comme très souvent cette saison. Mais au delà de l'aspect statistique, le poids de Ronaldo dans le jeu madrilène est tel qu'avec lui, ses coéquipiers n'en sont que meilleurs. Problème, la défaite à domicile contre le Barça (4-3), dans le dernier clasico qui a relancé la Liga, a mis un coup au moral des Merengues dont la fébrilité s'est confirmée à Dortmund. En demi-finale, il faudra au Real un Ronaldo en mode Ballon d'or pour continuer à rêver d'une "decima" (10e sacre européen). En espérant que le sort ne s'acharne pas à lui opposer de nouveau sa bête noire barcelonaise.

. Chelsea: attention au sorcier Mourinho
S'il y a un stade dans la phase à élimination directe où il est préférable d'affronter une équipe entraînée par José Mourinho, c'est bien en demi-finale. Car le technicien portugais n'a jamais été éliminé en huit quarts de finale et a été sacré lors des deux finales qu'il a disputées, avec Porto en 2004 et l'Inter Milan en 2010. Le "Mou", qui détient désormais le record du nombre de demi-finales en C1 devant "Sir Alex" Ferguson en a donc perdu cinq; un motif d'espoir pour celui-ci qui tirera Chelsea vendredi. Mais sous les ordres du désormais "happy one", ce Chelsea en reconstruction a montré face au Paris SG qu'il avait du coffre et pouvait renverser des situations compromises (1-3, 2-0). Seuls risques, qu'Eden Hazard ne soit pas remis à temps de sa blessure au mollet et que l'accumulation des matches à enjeux, les Blues étant à la lutte pour le titre en championnat, pèse au final trop lourd.

. Atlético de Madrid: attention à l'invité-surprise
Jusqu'où s'arrêtera l'Atlético ? Bien malin qui pourra le dire, tant les hommes transcendés par le bouillant Diego Simeone continuent d'étonner. Leaders de la Liga, devant le Barça et le Real, ils viennent de priver les Catalans d'une 7e demi-finale de rang en C1. Et au vu des deux matches en quart de finale, leur qualification n'est pas volée, tant ils sont parvenus à museler le jeu et les stars catalanes Messi, Iniesta et consort, tout en bonifiant d'un réalisme confondant leurs occasions de buts (1-0, 1-1), le tout sans Diego Costa, leur avant-centre révélation de la saison espagnole, blessé. Une foi inébranlable semble accompagner le parcours de ces solides Colchoneros qui renouent 40 ans après avec les demi-finales et qui rêvent déjà d'une finale comme en 1974, perdue face au... Bayern Munich

Fifa.com (09/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Jeu 10 Avr - 15:41

Un casting royal, des chocs quoi qu'il arrive



Le casting est royal et promet des chocs en demi-finale de Ligue des champions, quoi qu'en décide le sort, au tirage vendredi, entre le Bayern tenant du titre, le Chelsea de Mourinho, le Real Madrid de Ronaldo et l'Atletico du bouillant Simeone.

C'est à la mi-journée, au siège de l'UEFA à Nyon, en Suisse, que la main de Luis Figo, ambassadeur de la finale du 24 mai à Lisbonne, déterminera l'affiche des demies (aller 22-23 avril, retour 29-30 avril).

Grand favori à sa succession, le Bayern Munich rêve de devenir le premier club à réussir un tel exploit depuis que la C1 est devenue la Ligue des champions en 1993. Déjà sacrés pour la 24e fois en championnat, les Bavarois ont l'esprit entièrement tourné vers cet objectif.

Et les statistiques plaident pour le "Rekordmeister", qui va disputer sa quatrième demi-finale en cinq ans. Les trois précédentes (2010, 2012, 2013) ont débouché sur une qualification en finale, la dernière ayant été enlevée à Wembley aux dépens de Dortmund (2-1).

Pourtant, le Bayern n'a pas impressionné en quarts, souffrant pour écarter Manchester United (1-1, 3-1). Plus dans la réaction que dans l'action, il a été mené deux fois 1-0 avant de vite rétablir la situation, notamment lorsque Robben et Ribéry ont décidé d'accélérer.

Si l'an passé, avec Munich et Dortmund, la dominante de ces demies était allemande, cette fois on parlera surtout espagnol sur les terrains, puisque le Real a pris sa revanche sur le Borussia (3-0, 0-2), avant que l'Atletico ne prive Barcelone (1-1, 1-0) d'une septième présence consécutive dans le dernier carré.

C'est la quatrième fois dans l'histoire de la compétition que deux clubs d'une même ville arrivent à ce stade. Les deux Madrilènes l'ont déjà fait lors de la saison 1958-59 et s'étaient même rencontrés, le Real se qualifiant en finale (2-1, 0-1). L'AC Milan avait aussi éliminé l'Inter Milan (0-0, 1-1 en 2002-2003) et les Londoniens Chelsea et Arsenal (2008-2009) complètent ce rare cas de figure.

Un imbroglio Courtois ?
Si le Real, en quête d'une decima (10e sacre), va jouer la 25e demi-finale de son histoire, il espère surtout que cette quatrième de rang sera la bonne. Car les Merengues n'ont plus disputé de finale depuis 2002, date de leur dernier titre. Pour l'"Atleti", l'histoire est évidemment moins glorieuse puisqu'il faut remonter à 40 ans en arrière pour voir sa dernière présence en demies.

En 1974, les Rojiblancos avaient d'ailleurs été jusqu'en finale contre le... Bayern Munich, qui avait remporté alors le premier de ses cinq titres (4-0) lors du deuxième match, le premier s'étant fini par un nul après prolongation (1-1).

Contrairement à ses concurrents, l'Atletico, jusqu'ici plutôt rompu aux joutes de l'Europa League qu'il a remportée en 2010 et 2012, manque forcément d'expérience dans celles de la C1. Mais cette équipe, la seule en lice encore invaincue, fait preuve d'une telle intelligence tactique et d'une telle intensité physique qu'elle ne peut être sous-estimée.

Le Real, qui a concédé une défaite (1-0) et un nul (2-2) en Liga dans les deux derbies, pourrait en témoigner. Privés de Ronaldo au retour à Dortmund, les Merengues sont apparus très fébriles. Seul un CR7 en mode Ballon d'Or pourra les conduire au sommet.

Un sommet que José Mourinho est encore en mesure de tutoyer, lui qui rêve de remporter une troisième C1 avec Chelsea, après le FC Porto (2004) et l'Inter (2010).

Un avenir qui s'écrira forcément avec le talentueux gardien Thibaut Courtois, pour l'heure prêté à l'Atletico Madrid. Or si le sort décide d'opposer les deux clubs, sa présence dans les cages madrilènes serait, selon son président Enrique Cerezo, conditionnée à une clause dans son contrat de prêt qui pourrait obliger le club espagnol à payer une énorme somme d'argent à Chelsea.

Fifa.com (10/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Jeu 10 Avr - 18:25

ManU - Moyes échappe au cyclone



La bonne prestation d'ensemble de Manchester United, malgré l'élimination mercredi en Ligue des champions face au Bayern Munich, permet à son entraîneur David Moyes d'échapper à un nouveau cyclone de critiques.

The Independent écrit ainsi: "MU est sorti de la C1 en quart de finale en retrouvant un peu de fierté".

"De toute cette crasse, il y a quelque chose à ramener de Bavière pour le nouvel entraîneur. Son équipe a montré qu'elle était au niveau d'une épreuve qu'elle s'apprête à quitter", détaille le journal.

United s'apprête en effet à mettre fin à un bail de 17 ans avec la C1 après une première saison catastrophique pour Moyes. Le champion en titre stagne ainsi au septième rang avec sept points de retard sur la dernière place qualificative alors que quinze unités restent à distribuer seulement.

Certes la presse anglaise ressasse un échec lourd de conséquence -gagner la C1 aurait été la seule façon pour ManU d'obtenir un billet pour la prochaine- mais retient aussi que les Red Devils, au moment du but d'Evra, à 1-0, étaient qualifiés.

C'est le cas du Daily Express qui souligne d'abord que le match en Bavière "était surtout la dernière chance d'appliquer du fond de teint sur une saison galère" mais relève aussi que "le troisième but a mis fin à un plan qui a brièvement donné l'impression de pouvoir fonctionner".

Même l'ex-Mancunien Gary Neville et l'ex-Red Jamie Carragher, les consultants de Sky qui n'ont habituellement pas leur langue dans leur poche, sont restés sobres pendant le match.

Friand d'une titraille au vitriol, le tabloïd The Sun se joint au reste de la presse avec un discret "le contesté Moyes fait face à un cauchemar", mais plus rien ensuite dans le corps de l'article.

Tacle de Cascarino

La presse anglaise reprend les déclarations de Moyes et y rebondit parfois de façon flatteuse. "On n'aura pas la C1 la saison prochaine, mais on n'en est pas si loin, avait ainsi assuré le coach écossais après le match. Il faut reconstruire et notre objectif est de trouver une équipe pour nous ramener en C1. C'est ça mon boulot. Nous allons dépenser la bonne somme pour les bons joueurs qui sont disponibles. Les joueurs avec lesquels on discute déjà sont contents à l'idée d'évoluer ici".

"Moyes avait déjà parlé de ce travail qu'il doit faire. Mais après l'avoir vu rivaliser avec l'équipe de Guardiola pendant la majeure partie des deux matches, il a peut-être révisé son jugement", relativise ainsi The Guardian, clément.

"Moyes ressemble toujours à un entraîneur en quête de joueurs dans lesquels il croit et qui pourraient dessiner le nouveau ManU. En même temps, il donne aussi l'impression de se battre encore pour se faire entendre des joueurs", contre-balance quand même un peu The Independent.

"Les quarts ont montré que cette équipe vaut mieux que ce qu'elle a montré toute la saison, mais qu'elle n'est quand même pas assez bonne pour dominer les meilleures", écrit The Times, finalement le moins tendre.

Une nouvelle fois son consultant Tony Cascarino tacle le plus sévèrement.

"Pour beaucoup, United a cette saison été affreux, méconnaissable, différent de ce géant qui a dominé tellement longtemps le paysage national, estime l'Irlandais. Ils ont encore été méconnaissables, de façon vertueuse cette fois. Mais les petites choses font de grosses différences et après s'être donné une chance, il l'ont laissé glisser entre les doigts. Il faut savoir quand faire des changements et Moyes aurait dû s'agiter plus tôt".

Et l'ex-Marseillais, sans concession, de rappeler que les choix de Ferguson contre le Bayern avaient justement permis à United de remporter la finale de la C1 en 1999 sur le fil (2-1).

Fifa.com (10/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Ven 11 Avr - 17:08

Real-Bayern et Atletico-Chelsea en demi-finales



Les demi-finales de la Ligue des Champions seront dominées par le choc entre le Real Madrid et le Bayern Munich, 14 trophées à eux deux, alors que l'autre confrontation entre l'Atletico Madrid et Chelsea mettra aux prises deux très solides outsiders.

Le Bayern, tenant du titre et cinq fois sacré, et le Real, toujours à la recherche de la fameuse decima, sa 10e C1, font figure depuis longtemps de favoris de l'épreuve, dont la finale se jouera le 24 mai à Lisbonne.

Le quart de finale un peu brouillon des Allemands face à Manchester United (1-1; 3-1) et le match retour perdu 2-0 par le Real contre le Borussia Dortmund (3-0 à l'aller) ont jeté un tout petit doute, mais le choc entre ces deux géants s'annonce de toutes façons somptueux.

Un an après avoir corrigé le Barça au même stade de la compétition (4-0; 3-0), le Bayern s'attaque donc à l'autre grand d'Espagne pour sa quatrième demi-finale en cinq ans.

Finalistes en 2010 et 2012, vainqueurs en 2013, les Bavarois, déjà champions d'Allemagne, espèrent conserver le titre acquis l'an dernier avec Jupp Heynckes, ce que personne n'a su faire depuis le grand AC Milan d'Arrigo Sacchi (1989 et 1990).

Le match aller marquera aussi le grand retour en Espagne de l'entraîneur munichois Pep Guardiola, qui a souvent tourmenté le Real quand il dirigeait Barcelone.

Le Real, de son côté, s'apprête à disputer sa quatrième demi-finale d'affilée, mais n'a plus mis les pieds en finale depuis 2002 et la victoire face au Bayer Leverkusen grâce à l'inoubliable volée de Zidane.

"Le Bayern est un des clubs les plus prestigieux du monde, ce sont les champions en titre. Ils ont une équipe extraordinaire aux niveaux collectif et individuel. Nous savons que ce sera difficile, mais nous avons confiance dans nos joueurs", a déclaré Emilio Butragueno, le directeur des relations institutionnelles du club Merengue.

Le Real espère surtout pouvoir compter sur un Cristiano Ronaldo en pleine forme, ce qui n'est pas certain.

Touché à la cuisse gauche, le Portugais pourrait selon le quotidien AS être absent deux semaines, ce qui le priverait du match aller le 23 avril (retour le 29 avril).

Le cas Courtois
L'autre demi-finale (aller le 22 avril, retour le 30 avril) opposera donc l'Atletico Madrid, tombeur de Barcelone en quart et dernière équipe invaincue de la compétition, au Chelsea de José Mourinho, qui a su renverser face au Paris SG une situation mal embarquée après le match aller (1-3; 2-0).

Avant de s'expliquer sur le terrain, les deux clubs vont déjà devoir régler la situation ambiguë du gardien de l'Atletico Thibaut Courtois, prêté par Chelsea.

Le président des Colchoneros, Enrique Cerezo, a expliqué qu'une clause dans le contrat du gardien belge - l'un des tout meilleurs au monde - l'empêchait de jouer face aux Blues, sauf contre une importante contrepartie financière.

Mais l'UEFA a prévenu vendredi qu'elle prendrait des sanctions si une telle clause était appliquée.

La rencontre opposera par ailleurs deux des équipes les plus accrocheuses du moment, menées par des entraîneurs charismatiques, Diego Simeone pour l'Atletico et José Mourinho, déjà deux fois vainqueur de l'épreuve, pour Chelsea.

"Nous sommes ravis de figurer avec ces trois magnifiques équipes. Ce sera une confrontation équilibrée, Chelsea a une grande équipe, de grandes individualités et nous essaierons de suivre notre fil rouge, jouer collectivement. Nous devons rivaliser et nous essaierons d'être fidèles à notre style", a déclaré José Luis Pérez Caminero, le directeur sportif de l'Atletico.

Fifa.com (11/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Ven 11 Avr - 17:11

Real - Ancelotti : "Difficile pour le Bayern aussi"



Le Real Madrid, opposé au Bayern Munich en demi-finale de Ligue des champions, va devoir négocier fin avril "des matches compliqués", a reconnu vendredi l'entraîneur madrilène Carlo Ancelotti, qui souligne néanmoins que la confrontation sera "difficile aussi" pour les Bavarois.

"Ce seront des matches compliqués pour nous mais ce sera difficile aussi pour le Bayern Munich. Je ne crois pas que ce soit facile de jouer contre le Real Madrid", a dit le technicien italien en conférence de presse.

"Le tirage de la Ligue des champions est bon parce que nous y sommes. Il est positif pour nous de jouer les demi-finales contre une équipe compliquée et nous voulons faire le maximum pour l'emporter", a-t-il ajouté.

"Munich est une grande équipe, avec beaucoup de qualité au niveau individuel et collectif. Ils ont fait une saison fantastique et (Pep) Guardiola a beaucoup d'expérience, c'est un des meilleurs entraîneurs du monde", a poursuivi Ancelotti.

Fifa.com (11/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Ven 11 Avr - 17:16

Le Real s'attend à une demi-finale "fascinante"



Le Real Madrid, neuf titres au compteur en Ligue des champions, s'attend à une demi-finale difficile mais "fascinante" face au Bayern Munich, détenteur du trophée.

"Ce sont des grands clubs, avec une mentalité offensive, avec beaucoup d'histoire dans cette compétition et beaucoup d'expérience", a souligné Emilio Butragueno, directeur des relations institutionnelles du Real, à l'issue du tirage au sort à Nyon vendredi.

"Disputer le premier match à domicile signifie que nous devons décrocher un très bon résultat, pour ensuite aller en Allemagne et faire un autre bon résultat. Ce sera très difficile, ce sera un événement", a ajouté le dirigeant madrilène.

"Leurs performances toute cette saison sont fantastiques. Guardiola est un grand entraîneur, ils ont des joueurs talentueux et nous savons que ce sera difficile mais je suis sûr qu'ils pensent la même chose. Ils vont affronter le Real, une équipe très compétitive, dans un stade historique. Ce sera fascinant pour les supporteurs", a poursuivi Emilio Butragueno.

Alors que le Bayern est déjà champion d'Allemagne, le Real est lui sous pression avant de recevoir les Munichois le 23 avril: "Nous avons dix jours pour préparer ce match mais demain nous avons un gros match, mercredi la finale de la Coupe du Roi, c'est une période difficile pour nous", a souligné l'Espagnol.

Avec un club madrilène dans chaque demi-finale, Lisbonne pourrait être le théâtre d'un derby délocalisé en Ligue des champions le 24 mai.

"L'Atletico Madrid fait une saison merveilleuse et ils ont beaucoup de mérite à faire ce qu'ils font. Esperons qu'ils aient beaucoup de chance et qu'ils puissent aller jusqu'en finale et espérons bien sûr que nous y serons aussi", a fait valoir Emilio Butragueno.

Fifa.com (11/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 15 Avr - 20:57

Bayern - Guardiola met en garde



Pep Guardiola, entraîneur du Bayern Munich, a estimé mardi que son équipe était "en danger" en demi-finale de Ligue des Champions contre le Real Madrid si elle ne haussait pas son niveau de jeu.

"Si nous jouons comme nous l'avons fait lors de nos trois derniers matches de championnat, nous n'atteindrons aucune finale", a estimé le tacticien catalan.

S'il est déjà sacré champion de Bundesliga depuis la fin du mois de mars, le Bayern n'a gagné qu'un seul de ses cinq derniers matches, contre Manchester United, en quart de finale retour de Ligue des Champions. Etrillés 3-0 par Dortmund lors de la 30e journée de championnat, les Munichois sont, selon leur entraîneur, "dans une situation dangereuse".

"Quand la concentration n'est pas là, la tête fonctionne moins vite et tout va un petit peu plus lentement", a expliqué Pep Guardiola.

Les coéquipiers de Franck Ribéry auront l'occasion de préparer le choc européen dès mercredi en affrontant une modeste équipe de Kaiserslautern, 4e de 2e division allemande, en demi-finale de Coupe d'Allemagne. La victoire est impérative pour réaliser un deuxième triplé Championnat, Coupe, Ligue des Champions d'affilée.

Fifa.com (15/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Jeu 17 Avr - 19:26

Bayern - Rummenigge espère que Ronaldo jouera



Le président du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge a dit jeudi espérer que l'attaquant du Real Madrid Cristiano Ronaldo sera apte à affronter son club en demi-finales de la Ligue des champions les 23 et 29 avril.

"Je serais ravi qu'il participe aux deux matches car je préfère quand les équipes jouent avec leur meilleure composition possible", a affirmé le responsable du club allemand à Lisbonne.

En tant que représentant du club tenant du titre, M. Rummenigge s'exprimait en marge de la cérémonie de remise du trophée de la Ligue des champions à la ville de Lisbonne, qui accueillera cette rencontre le 24 mai à l'Estadio da Luz.

Cristiano Ronaldo est très incertain pour la demi-finale aller de la Ligue des champions entre le Real et le Bayern mercredi prochain à Madrid.

N'ayant pas totalement récupéré d'une blessure à une cuisse, le Portugais était forfait pour la finale de la Coupe d'Espagne remportée mercredi soir par ses coéquipiers face au FC Barcelone (2-1).

L'autre demi-finale de la C1 opposera Chelsea à l'Atletico Madrid.

Également à Lisbonne pour la remise de la très convoitée "Coupe aux grandes oreilles", le président de l'UEFA Michel Platini a refusé d'avancer tout pronostic.

"Je ne peux pas, sinon après on va dire que je veux influencer les arbitres", a-t-il dit aux journalistes en souriant.

"On ne peut jamais donner de favoris, d'ailleurs l'histoire n'a jamais vu une équipe gagner deux finales de suite", a ajouté l'ancien international français.

Fifa.com (17/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 21 Avr - 18:28

Atlético-Chelsea, ressemblances et retrouvailles



L'Atlético Madrid a beau disputer sa première demi-finale de Ligue des champions depuis 40 ans, il devrait être en terrain de connaissance mardi au stade Vicente-Calderon (18h45 GMT) pour se mesurer à son double anglais, Chelsea, conduit par l'ex-entraîneur du Real José Mourinho.

. Frères ennemis
Partie d'échecs en perspective ! Entre le meneur d'hommes Diego Simeone et le maître tacticien José Mourinho, le duel s'annonce serré.

Sur le papier, les deux équipes affichent des caractéristiques similaires: deux entraîneurs charismatiques, deux collectifs accrocheurs et la meilleure défense d'Espagne (22 buts encaissés) face à la meilleure défense d'Angleterre (26).

Sur la pelouse, on risque donc d'assister à une opposition entre blocs, faite d'intensité défensive, de rapidité en attaque et de coups de pied arrêtés.

"Ce sera un match très disputé, avec deux styles de jeu similaires", reconnaît Gabi, capitaine de l'"Atléti".

Par leur sens du sacrifice, les "Rojiblancos" ont muselé le FC Barcelone pour atteindre le dernier carré (1-1, 1-0), tandis que, pour se qualifier, les "Blues" ont réussi comme aucun autre adversaire cette saison à minimiser l'emprise du Paris SG sur le jeu (1-3, 2-0).

"Les équipes de Mourinho sont très bien préparées tactiquement et ils viendront faire leur match. Nous devons contrarier leur jeu", prévient Gabi.

D'où une alléchante affiche entre deux machines à faire déjouer. Et un match particulier pour l'attaquant de Chelsea Fernando Torres, ancien prodige de l'Atlético, ainsi que pour le gardien belge Thibaut Courtois, prêté par le club londonien mais autorisé par l'UEFA à jouer mardi malgré une clause prévue dans son contrat.

. Dynamique contre expérience
Si les deux adversaires ont des traits communs, la dynamique est favorable à l'Atlético, solide leader du Championnat d'Espagne à quatre journée de la fin, avec en vue un premier titre en Liga depuis 1995-1996.

Alors que Chelsea, défait samedi par Sunderland (1-2), a perdu pour la première fois à domicile en Premier League sous les ordres de Mourinho après 77 matches de suite sans défaite. Deuxièmes avec désormais cinq points de retard de Liverpool, qu'ils affrontent dimanche, les Londoniens vivent une fin de saison en dents de scie et "Mou" ne décolère pas.

L'entraîneur portugais est furieux contre l'UEFA d'avoir autorisé l'excellent Courtois à jouer contre son club propriétaire et il enrage aussi que Chelsea n'ait pas pu jouer vendredi soir en championnat, comme l'Atlético, ce qui a supposé un jour de repos en moins. En outre, le défenseur Branislav Ivanovic est suspendu mardi et l'attaquant Eden Hazard (mollet) incertain.

Mais en C1, l'expérience est du côté de Chelsea, sacré en 2012, et de Mourinho, double vainqueur de la compétition (2004, 2010).

L'Atlético, pour sa part, n'avait plus atteint le dernier carré depuis 1974 et son entraîneur Simeone a surtout brillé en Europa League, qu'il a remporté en 2012 sur le banc "colchonero" avant de gagner la Supercoupe d'Europe face à... Chelsea (4-1).

. Le "chaudron" Calderon
En espagnol, "calderon" signifie "gros chaudron", et c'est dire si le stade de l'Atletico Madrid est bien nommé: le Vicente-Calderon est probablement l'une des enceintes les plus bouillantes de Liga et l'AC Milan puis le Barça y ont passé un très mauvais moment.

"Il faut profiter de la force du Calderon, cette ambiance si spéciale qui nous aide beaucoup", souligne le milieu brésilien Diego.

Cette atmosphère brûlante, José Mourinho la connaît bien, puisqu'en trois ans sur le banc du Real Madrid (2010-2013) il a affronté l'Atlético à neuf reprises, pour huit victoires et une seule défaite.

Cet unique revers s'est produit en finale de la Coupe du Roi il y a un an: son Real s'était incliné 2-1 après prolongation au stade Bernabeu. Après ce départ de Madrid en queue de poisson, "Mou" fera-t-il un retour en fanfare ?

Fifa.com (21/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 21 Avr - 18:30

Real - Ronaldo s'entraîne normalement



Cristiano Ronaldo, de retour de blessure, s'est entraîné normalement lundi, a annoncé le Real Madrid, ce qui laisse penser qu'il pourrait être sur pied mercredi en demi-finale aller de Ligue des champions contre le Bayern Munich au stade Bernabeu.

Indisponible depuis début avril en raison de gênes persistantes au genou gauche puis d'une blessure musculaire à la cuisse gauche, le Portugais a manqué mercredi dernier la finale de la Coupe du Roi, remportée 2-1 par ses équipiers face au FC Barcelone.

Dimanche, "CR7" s'était contenté d'effectuer une partie de l'entraînement avec ses équipiers et son retour à plein régime intervient au meilleur moment pour le Real, qui aura fort à faire mercredi (18h45 GMT) contre le Bayern, tenant du titre en C1.

En revanche, Gareth Bale, buteur décisif face au Barça, ne s'est pas entraîné lundi en raison d'un "processus grippal", a précisé le Real Madrid.

Fifa.com (21/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 21 Avr - 18:34

Chelsea - Quand Mourinho revient à Madrid...



José Mourinho revient, Madrid s'enflamme à nouveau: près d'un an après son départ du Real sous les sifflets et son rebond à Chelsea, l'entraîneur portugais retrouve la capitale espagnole mardi avec une bouillante demi-finale aller de Ligue des champions contre l'Atlético (18h45 GMT).

Et plus qu'un retour, c'est une revanche que le Portugais attend.

Une revanche sur cette ville dans laquelle il déchaîne les passions, et une revanche sur l'"Atléti", qui avait battu le Real en finale de la Coupe du Roi en mai 2013 (2-1 a.p.), privant "Mou" d'un dernier trophée avant son départ.

Quelques jours après cette finale perdue, Mourinho avait remporté pour l'honneur son ultime match sur le banc merengue contre Osasuna (4-2) en Liga. Applaudi par les ultras, il avait été globalement sifflé par le stade Bernabeu.

"La fracture de 'Mou' ", titrait le quotidien espagnol Marca le lendemain, symbole de cette relation d'amour-haine entre le technicien et la capitale espagnole.

De fait, le bilan de ses trois saisons au Real (2010-2013) est assez décevant. Même s'il a remporté un titre de champion d'Espagne en 2012, une Coupe du Roi et une Supercoupe d'Espagne, le Portugais a surtout échoué dans sa mission de ramener enfin la "Decima", la dixième C1 de l'histoire du Real.

Au terme d'une ultime saison sans titre majeur, José Mourinho a quitté l'Espagne l'été dernier, en froid avec plusieurs joueurs de l'effectif et en conflit avec la presse espagnole. Beaucoup de socios et de supporteurs reprochaient son ego et son caractère volcanique au Portugais qui attirait souvent toute la lumière au détriment d'un club fier de son histoire et de ses traditions.

Mourinho n'a jamais reparlé de Madrid depuis son retour à Chelsea. "Évidemment que j'aime être là où les gens m'aiment, déclarait-il y a un an. En Angleterre, c'est le cas. En Espagne, c'est un peu différent parce que certaines personnes -et notamment dans la presse- me détestent."

L'Atlético le déteste, Simeone l'admire
Revenu à Stamford Bridge, où il est idolâtré, le Portugais semble avoir retrouvé toute son aura, d'autant plus après la qualification arrachée face au Paris SG en quarts (1-3, 2-0).

Avec les Blues, "Mou" reste en lice pour soulever une troisième C1 avec un troisième club différent, après Porto (2004) et l'Inter Milan (2010). Et il s'apprête à dépasser mardi Sir Alex Ferguson avec une huitième demi-finale de Ligue des champions, soit une de plus que l'emblématique Ecossais.

Avec le Real, José Mourinho a buté à trois reprises sur le dernier carré. Quel plus beau coup d'éclat que de gagner mardi à Madrid pour narguer la "Maison blanche", se venger de l'Atlético et tenter d'atteindre à nouveau la finale ?

Le Portugais sait néanmoins qu'il devra affronter l'ambiance hostile du stade Vicente-Calderon, qui honnit tout ce qui touche au Real et a dédié à l'ex-entraîneur merengue un chant sans équivoque: "Mourinho, meurs".

Parmi les "Colchoneros", il est néanmoins un homme qui apprécie le charismatique technicien: c'est son homologue de l'Atletico Diego Simeone.

"J'aimais beaucoup le Real de Mourinho, énormément. C'était une équipe réaliste, rapide, ayant les idées claires", a expliqué l'Argentin il y a quelques semaines.

Le portrait-craché de l'Atlético de Simeone, en somme. Et surtout celui du Chelsea de Mourinho, qui rêve d'offrir un retour en fanfare à son "Special One".

Fifa.com (21/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 21 Avr - 18:39

Madrid, capitale européenne du football



Pendant 48 heures, Madrid sera la capitale européenne du football. Les deux principaux clubs de la capitale espagnole, l'Atlético de Madrid et le Real, accueilleront respectivement Chelsea et le Bayern Munich en demi-finales de la Ligue des champions de l’UEFA.

Les présences du Bayern, en quête du doublé, du Real, à la recherche de sa dixième couronne européenne et de Chelsea, dernier vainqueur anglais du tournoi, étaient attendues. En revanche, l'Atlético fait figure d'invité surprise, 40 ans après son unique présence en finale.

Première demi-finale - mardi 22 avril
Atlético de Madrid - Chelsea, Stade Vicente Calderon, Madrid, 20h45

Equipe révélation de la saison, l'Atlético est dans une position idéale pour remporter la Liga alors que Chelsea a sans doute vu la Premier League lui échapper au profit de Liverpool après sa défaite à domicile contre Sunderland (1:2). Seule équipe invaincue en C1 cette saison avec huit victoires et deux nuls, les Madrilènes ont l'habitude de démarrer leurs matches à 100 à l'heure et de faire la course en tête. Comme lors du tour précédent contre le Paris Saint-Germain (1:3, 2:0), l'expérience de José Mourinho, premier entraineur à atteindre huit fois les demi-finales de la C1, pourrait être déterminante. Mais la rage de vaincre et l'esprit de corps que sait transmettre Diego Simeone à ses troupes, comme contre Barcelone en quart (1:0, 1:1) compensent cette relative inexpérience des matches couperets. Enfin, si seul Branislav Ivanovic sera suspendu, quatre joueurs de chaque équipe sont sous le coup d'un nouveau carton jaune.

Le joueur
L’Espagnol Diego Costa, 25 ans, est sans doute la grande révélation de la saison et le digne héritier de Falcao que l'on croyait irremplaçable. Très agressif, surpuissant, le buteur est dans tous les bons coups. Il a déjà inscrit 35 buts cette saison, dont 27 en 32 matches de Liga, et tourne à la moyenne de 0,76 but par rencontre. Son bras de fer avec la défense de Chelsea, et notamment David Luiz, sera l’une des clés du duel.

Les précédents

On ne dénombre que deux confrontations entre les deux clubs en Ligue des champions de l’UEFA, lors de la phase de groupes en 2009/10. Chelsea s'était imposé 4:0 à l'aller à domicile avant de concéder le nul 2:2.

Les stats
1 - Comme le nombre de finales de Coupe d’Europe des Clubs Champions disputées par l'Atlético. Ce match contre le Bayern Munich s'était terminée par un score nul (1:1) après prolongation. Comme les tirs au but n'existaient pas, elle avait été rejouée deux jours plus tard, le 17 mai 1974, avec une victoire 4:0 des Allemands à la clé. 

2 - Comme le nombre de joueurs de Chelsea, Frank Lampard et John Terry, qui pourront égaler le record britannique de Ryan Giggs avec sept demi-finales de C1.

Entendu...
"Maintenant, notre principe du match après match a changé. Nous prenons les choses finale après finale" - Diego Simeone, entraîneur de l'Atlético de Madrid

Deuxième demi-finale - mercredi 23 avril
Real Madrid - Bayern Munich. Stade Santiago Bernabeu, Madrid, 20h45

Pep Guardiola connaît le Real Madrid sur le bout des crampons. Mais Carlo Ancelotti, en six matches contre le Bayern quand il entrainait l'AC Milan, n'a jamais perdu, avec quatre victoires et deux nuls. Après avoir assuré un nouveau titre en Bundesliga dans un temps record, les Allemands ont été victimes d’une décompression qui leur coûté trois matches sans victoire en championnat, dont une défaite 0:3 concédée sur leur pelouse contre Dortmund. Leur récente victoire chez la lanterne rouge Brunswick (0:2) n'a pas totalement rassuré. De son côté, le Real a remporté son premier trophée de la saison contre Barcelone (2:1), malgré l'absence de Cristiano Ronaldo, blessé, mais qui sera présent contre le Bayern. Les Merengues rêvent désormais d'égaler la performance du Bayern la saison dernière.

Le joueur
Gareth Bale a inscrit contre le Barça un but d'anthologie en finale de la Coupe d’Espagne. Le Gallois est en pleine forme. Il est capable de mettre à mal la meilleure défense sur une accélération digne d'un sprinter. Surtout qu'il n'est pas seul, avec Cristiano Ronaldo sur la gauche et Karim Benzema dans l'axe.

Les précédents
On ne dénombre pas moins de 20 éditions de ce grand classique en Coupe d'Europe des Clubs Champions et en Ligue des champions de l’UEFA, avec une ligne nettement en faveur des Bavarois avec 11 victoires, sept défaites et deux nuls.

Les stats
3 - Comme le nombre de demi-finales consécutives pour le Bayern Munich

14 - Comme le nombre de buts inscrits en C1 cette saison par Cristiano Ronaldo, qui a égalé le record de Lionel Messi

Entendu...

"A chaque fois que j’ai joué au Bernabeu, comme joueur ou comme entraîneur, je ne me suis jamais cru favori. Au Real Madrid, peu importe l’entraîneur ou les joueurs, ils se régénèrent à chaque fois" - Pep Guardiola, entraineur du Bayern Munich

Fifa.com (21/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 21 Avr - 18:40

Atlético - Simeone : "Des similarités entre nous" 



L'entraîneur Diego Simeone a jugé lundi que son Atlético Madrid présentait des "similarités" avec l'équipe de Chelsea, adversaire des "Colchoneros" mardi en demi-finale aller de Ligue des champions pour un duel qui s'annonce "serré" aux yeux de l'Argentin.

Êtes-vous d'accord avec l'idée que l'Atlético et Chelsea sont deux équipes assez comparables ?

Nous ne sommes pas pareils mais nous avons des caractéristiques similaires: leur défense est la meilleure du championnat anglais, la nôtre du championnat espagnol, les deux équipes font un très bon travail défensif, jouent de manière assez directe et sont fortes sur coups de pied arrêtés. Il y a des similarités entre nous. Cela leur a permis de lutter pour le Championnat d'Angleterre et nous pour la Liga. Nous sommes respectueux de l'adversaire mais nous dépendons de nous-mêmes. Nous savons quelles sont nos qualités et nos défauts. Et il y a en face un entraîneur (José Mourinho, NDLR) qui sait très bien gérer ce genre de situations.

A quel type de match vous attendez-vous ?
Ce sont les demi-finales, donc je m'attend à un match serré, qui se jouera sur les détails, la qualité individuelle des joueurs et le travail en équipe. L'équipe qui travaillera le mieux et mettra le plus en valeur les qualités individuelles sera dans une meilleure situation dans le jeu et plus proche de gagner (...) L'Atlético a progressé et continue de progresser match après match. Il y a peut-être des équipes qui ont de meilleurs joueurs que nous, mais il y en a peu qui ont la même passion et le même enthousiasme que nous.

Redoutez-vous que votre gardien Thibaut Courtois, prêté par Chelsea, vive un dilemme mardi, de même que l'attaquant Fernando Torres, ancienne figure de l'Atlético ?
Courtois est dans le même état d'esprit que tous les autres joueurs: un grand enthousiasme. Toute l'équipe a fait un très grand effort et il y a désormais une attente. Il faut faire notre maximum à tous les niveaux, joueurs, encadrement, supporteurs... Quant à Torres, c'est un garçon qui aime beaucoup ce club (l'Atlético, NDLR) et qui a toujours une pensée pour les gens d'ici. Il jouera sûrement demain (mardi) et le public cessera de l'applaudir dès le coup de sifflet de l'arbitre, ce qui est normal, c'est la compétition. Mais je suis sûr qu'il recevra ensuite une ovation comme il le mérite, il est vraiment aimé ici.

Fifa.com (21/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 21 Avr - 18:43

Real - Di Maria, l'influent second couteau 



Jamais compté parmi les stars au Real, Angel Di Maria s'est pourtant taillé une place de choix cette saison, au point que son physique affûté et sa technique tranchante devraient être encore indispensables mercredi en demi-finale aller de Ligue des champions face au Bayern.

Di Maria, c'est l'histoire du second couteau devenu une pièce-clé du dispositif de l'entraîneur Carlo Ancelotti. Jadis cantonné sur le flanc droit de l'attaque madrilène, c'est-à-dire loin du ballon aimanté par Cristiano Ronaldo sur l'aile gauche, le joueur de 26 ans a pris une influence nouvelle avec son replacement au milieu de terrain, position qu'il occupait déjà en sélection argentine.

Aux côtés de Xabi Alonso et Luka Modric dans le 4-3-3 merengue, Di Maria y fait admirer sa qualité de passe et son infatigable activité. Au point que ce joueur longiligne (1,80 m, 70 kg), qu'on surnomme "El Fideo" (le "Vermicelle"), est parvenu à exister malgré l'arrivée à l'intersaison de la star galloise Gareth Bale, désormais titulaire sur l'aile droite.

Il a aussi réussi à faire oublier l'Allemand Mesut Özil, parti à Arsenal l'été dernier au moment où les supporteurs pariaient davantage sur un départ de l'Argentin, pressenti notamment à Monaco. "Le départ d'Özil était une décision technique. Je préfère Di Maria pour l'équilibre de l'équipe", s'est justifié par la suite Ancelotti. "Il a moins de qualités qu'Özil mais il a du dynamisme, du caractère et il avait ma préférence en raison de son apport."

Attitude incomprise
L'apport de Di Maria, cette saison, c'est un total de 11 buts et 19 passes décisives toutes compétitions confondues. C'est aussi une activité inlassable dans l'entrejeu merengue: en début de saison, Ancelotti avait conseillé à Karim Benzema de prendre en exemple la débauche d'énergie de l'Argentin pour s'éviter les sifflets du stade Bernabeu.

Apprécié pour son implication, Di Maria ne bénéficie toutefois pas de la reconnaissance dont jouissent les plus grandes stars du Real et son attitude a parfois été incomprise ou polémique. Comme lorsque, après un but, il s'est planté au milieu du terrain, dos à la tribune d'honneur, pour montrer son nom et son numéro aux dirigeants du club, geste interprété comme un défi.

Ou bien comme début janvier où, contraint d'être remplacé en cours de jeu, le joueur s'est touché les parties génitales au moment de sortir du terrain, avant de présenter ses excuses. Mais l'Argentin s'est racheté par ses performances, notamment en ouvrant le score et en se montrant l'un des meilleurs Madrilènes lors de la finale de la Coupe du Roi remportée mercredi contre le FC Barcelone (2-1).

"Di Maria a beaucoup travaillé aujourd'hui", a résumé Ancelotti, tandis que Di Maria a avoué être "très content de son rendement au sein de l'équipe". S'agissant du seul joueur au monde à évoluer régulièrement avec les deux derniers Ballons d'Or, Cristiano Ronaldo avec le Real et Lionel Messi avec la sélection argentine, Di Maria mérite peut-être davantage de reconnaissance qu'il n'en a à ce jour.

Briller contre le Bayern Munich mercredi au stade Santiago-Bernabeu (18h45 GMT) lui permettrait sans doute de réparer cette petite injustice.

Fifa.com (21/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 17:34

Real - Ancelotti confiant pour Ronaldo



L'entraîneur du Real, Carlo Ancelotti, s'est dit "confiant" mardi sur le fait que Cristiano Ronaldo, en phase de reprise, puisse faire son retour mercredi contre le Bayern Munich en demi-finale aller de Ligue des champions même si la décision dépendra d'un ultime test physique.

"Cristiano s'est entraîné normalement aujourd'hui (mardi). Il s'est bien entraîné ces derniers jours, demain (mercredi), il y aura un autre essai pour être sûr et ensuite nous prendrons une décision", a dit le technicien italien en conférence de presse.

"Il est clair qu'il jouera si tout le monde est sûr qu'il peut jouer sans problème. Nous sommes confiants, mais la décision sera prise demain (mercredi), a-t-il poursuivi. Nous ferons un test physique, de vélocité, si tout va bien, le joueur jouera, et s'il y a un risque de rechute, non."

Indisponible depuis début avril en raison de gênes persistantes au genou gauche puis d'une blessure musculaire à la cuisse gauche, le Portugais a manqué mercredi dernier la finale de la Coupe du Roi, remportée 2-1 par ses équipiers face au FC Barcelone.

Lundi et mardi, "CR7" a enchaîné deux entraînements normaux avec ses partenaires et son retour en forme pourrait intervenir au meilleur moment pour le Real, qui aura fort à faire mercredi au stade Bernabeu (18h45 GMT) contre le Bayern, tenant du titre en C1.

Par ailleurs, Gareth Bale, victime d'une grippe, a repris l'entraînement mardi et devrait pouvoir tenir sa place mercredi, a fait savoir Ancelotti.

Fifa.com (22/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 17:37

Real-Bayern, deux ogres pour une demi-finale 



Le Bayern Munich, tenant de la Ligue des champions, se déplace en épouvantail mercredi à Madrid (18h45 GMT) pour sa demi-finale aller face au Real, neuf fois vainqueur de la C1 et dont l'attaquant Cristiano Ronaldo est le bourreau des clubs allemands cette saison.

. Le Bayern, cauchemar du Real
Philipp Lahm, capitaine du Bayern, a parfaitement résumé les choses: "Cette affiche de demi-finale aurait aussi été digne de la finale."

De fait, le Real et le Bayern cumulent à eux deux 14 C1 et leur affrontement laissera quoi qu'il arrive de côté un géant européen. Le stade Santiago-Bernabeu redoute que ce soit à nouveau la "Maison blanche", comme cela s'est produit à quatre reprises sur cinq confrontations Real-Bayern en demi-finale (1976, 1987, 2001, 2012).

"A Madrid, on a le surnom de "bête noire". Il faut être capable de le prouver une fois de plus", a souligné Karl-Heinz Rummenigge, le patron du club munichois.

A l'heure où le Real est encore à la lutte pour le titre en Liga, le Bayern a pour sa part les mains libres: sacré champion fin mars et qualifié pour la finale de la Coupe d'Allemagne, il ambitionne de devenir le premier club à conserver son titre en C1 depuis la création de la Ligue des champions moderne en 1993.

Pour éliminer Karim Benzema et ses partenaires, l'équipe de Franck Ribéry doit faire aussi bien qu'en 2011-2012, quand elle avait sorti le Real aux tirs au but (2-1, 1-2). Héros ce soir-là, le gardien Manuel Neuer est a priori remis d'une blessure à un mollet et devrait regoûter au Bernabeu.

. Ronaldo, croqueur d'Allemands et de records
Motif d'espoir pour le Real, le retour de blessure de Cristiano Ronaldo se profile pour ce choc.

Le Portugais, absent trois semaines, s'est entraîné normalement lundi et mardi et l'entraîneur Carlo Ancelotti s'est dit "confiant" sur sa participation.

De quoi effrayer le Bayern: Ronaldo est le fossoyeur des clubs allemands cette saison en C1, avec quatre buts en deux matches contre Schalke 04 en huitième de finale (6-1, 3-1) et un but en quart aller contre Dortmund (3-0).

S'il joue mercredi, il aura une motivation supplémentaire avec la possibilité d'améliorer le record du nombre de buts inscrits dans une seule édition de la C1, qu'il co-détient actuellement avec 14 buts, comme Lionel Messi et José Altafini "Mazzola".

Et il devrait être épaulé en attaque par Benzema et Bale, lequel semble remis d'une grippe, pour tenter de qualifier enfin le Real pour la finale après trois échecs consécutifs en demies.

. Guardiola et Ancelotti, bêtes noires
Pep Guardiola n'a jamais perdu au stade Bernabeu (5 victoires, 2 nuls) et son nom donne encore des sueurs froides au Real.

Mais sous la houlette du Catalan, deux fois vainqueur de la C1 avec le Barça (2009, 2011), le Bayern a montré des faiblesses après sa conquête du titre national: il reste sur une défaite et deux victoires sans grand brio.

Philipp Lahm est toutefois convaincu que "l'équipe va montrer mercredi qu'elle répond toujours présent pour les matches importants" car "au top niveau, la passion et le coeur font la différence".

L'expérience aussi, et cela, Carlo Ancelotti n'en manque pas: le technicien merengue, lui aussi double vainqueur de la C1 comme entraîneur de l'AC Milan (2003, 2007), est invaincu contre le Bayern Munich.

Et il a fait franchir un cap au Real en le menant au sacre en Coupe du Roi face au Barça (2-1).

"Ce seront des matches compliqués pour nous mais ce sera difficile aussi pour le Bayern Munich. Je ne crois pas que ce soit facile de jouer contre le Real Madrid", a prévenu l'Italien.

Fifa.com (22/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 17:38

Bayern - La seconde vie de Robben 



Longtemps décrié pour son individualisme, Arjen Robben, plus altruiste et moins blessé, est redevenu un élément essentiel voire indispensable du Bayern Munich dont la quête d'un deuxième triomphe européen passe par la demi-finale aller de C1 mercredi au Real Madrid.

"Ce que Arjen réalise année après année, particulièrement dans les grands matches, mérite le plus grand respect", assure le directeur sportif Matthias Sammer, n'hésitant pas à qualifier le N.10 néerlandais de "top star absolue" et le classer "au niveau des meilleurs mondiaux tels Messi, Neymar et Cristiano Ronaldo".

Il est vrai que le Batave trentenaire réussit sa saison la plus aboutie depuis son arrivée en Bavière en 2009 (et même de sa carrière) comme en témoignent ses statistiques: 19 buts et 17 passes décisives toutes compétitions confondues.

Sur la scène européenne, il compte déjà en huit matches joués 4 réalisations et 6 passes décisives dont un but du gauche et une passe du droit à Thomas Müller en quart retour contre Manchester United.

Héros malheureux de la finale de C1 contre Chelsea en 2012, en manquant un penalty dans le temps additionnel, Robben avait eu droit à des sifflets de ses propres supporteurs. Il était même presque devenu persona non grata en Bavière où l'on percevait davantage son rendement déclinant et son individualisme.

Mais un an plus tard, il est passé du zéro au héros en marquant le 2e but bavarois à Wembley, permettant au Bayern de Jupp Heynckes de brandir enfin ce trophée européen qui échappait au géant allemand depuis 2001.

Au service du collectif
"C'était la seule chose qui manquait dans ma vie", lançait alors Robben après avoir bombé le torse face aux supporteurs bavarois en signe de revanche...

Près de deux ans plus tard, le divin chauve a regagné tous les coeurs au point d'obtenir en février une prolongation de contrat jusqu'en 2017!

Pourquoi un tel changement ? L'ancien Blues de Chelsea, qui a longtemps considéré la passe comme un ultime recours, irritant même un partenaire tel Franck Ribéry, a su retrousser ses manches et mettre son talent au service du collectif.

Avec l'arrivée de Guardiola sur le banc et du jeune surdoué Mario Götze dans l'effectif, d'aucuns pensaient que Robben serait contraint d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs.

Que nenni! Dès leur première rencontre, le Néerlandais et le Catalan se sont entendus. Et l'ailier à la conduite de balle de velours a montré au coach qu'il pouvait être encore performant. Au point que Guardiola lançait un "j'adore Arjen" début janvier, alors que le joueur récupérait d'une de ses très rares blessures de la saison.

"Ma femme est plus compliquée que Robben. Lui expliquer mon système de rotation est plus difficile que de dire à Arjen 'tu commences sur le banc aujourd'hui' ", assurait même plus tard Guardiola dans des propos rapportés par Mundo Deportivo.

En confiance et libéré de l'étiquette de "loser" qui lui collait à la peau après ses ratés européens (2010, 2012) mais aussi au Mondial en 2010 avec les Oranje, Robben veut désormais écrire l'histoire comme membre du premier club à conserver la Coupe aux grandes oreilles.

"On veut gagner le titre", répète-t-il, bien décidé à jouer un mauvais tour au Real, ce géant espagnol qui l'avait remercié en 2009 pour mettre en place une nouvelle génération de "Galactiques" avec notamment Cristiano Ronaldo...

Fifa.com (22/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 17:39

Real - Ancelotti : "La Decima n'est pas une obsession"



L'entraîneur Carlo Ancelotti a assuré mardi que la conquête par le Real Madrid d'une 10e Ligue des champions, la "Decima", n'était pas "une obsession" mais une "motivation" supplémentaire avant la demi-finale aller de Ligue des champions contre le Bayern mercredi au Bernabeu (18h45 GMT).

La victoire en Coupe du Roi contre le Barça (2-1) est-elle le chemin à suivre contre le Bayern ?
Nous avons joué contre Barcelone avec une équipe très compacte, très solidaire, et demain (mercredi) il faut faire pareil. Je ne dis pas que Barcelone est le Bayern mais la philosophie appliquée par (l'entraîneur Josep) Guardiola est plus ou moins la même, même si c'est avec des joueurs aux qualités différentes. Nous devons beaucoup travailler, être compacts en défense et contrôler le jeu pour montrer nos qualités. Nous n'allons pas jouer pour bloquer l'adversaire mais pour montrer notre jeu.

Le Real redoute-t-il le Bayern, qui a souvent été sa "bête noire" en Ligue des champions ?
Nous avons la même confiance qu'en début de saison. Nous jouons une demi-finale très importante et nous avons un enthousiasme supérieur à tous les autres pour remporter cette compétition, parce que ce serait la dixième de ce club. C'est un grand avantage. Penser à gagner la "Decima" n'est pas une obsession, c'est une motivation. C'est pourquoi nous allons faire tout notre possible (...) La "bête noire", ça ne me concerne pas parce que je suis sur une bonne série contre le Bayern. Mais ce qui me donne le plus confiance, ce sont mon équipe et mes joueurs. Je crois que demain (mercredi), on peut voir un bon Real Madrid.

Le but marqué par Gareth Bale en finale de la Coupe du Roi peut-il le transcender ? A l'inverse, le fait que Karim Benzema n'ait pas marqué depuis sept matches peut-il le faire douter ?
C'est normal qu'un but comme celui que Bale a marqué contre Barcelone lui donne davantage de confiance pour mercredi. Sa saison a été très bonne, il a beaucoup marqué et il a joué pour l'équipe. Nous sommes enchantés de sa saison (...) Quant à Benzema, je n'ai jamais demandé qu'un attaquant marque à tout prix. Pour Karim, c'est pareil, il joue très collectivement, il aide beaucoup à ressortir le ballon parce qu'il a une qualité extraordinaire pour contrôler le jeu. Il doit continuer comme ça parce que nous sommes tous heureux de son travail.

Fifa.com (22/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 19:50

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 22 avril 2014 :
01' : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

Mercredi 23 avril 2014 :
19h45 : Real Madrid - Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 20:39

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 22 avril 2014 :
MIT : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

Mercredi 23 avril 2014 :
19h45 : Real Madrid - Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 20:54

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 22 avril 2014 :
46' : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

Mercredi 23 avril 2014 :
19h45 : Real Madrid - Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 22 Avr - 21:45

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 22 avril 2014 :
FIN : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

Mercredi 23 avril 2014 :
19h45 : Real Madrid - Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 14:09

Chelsea prend l'Atlético à son propre jeu 



L'Atletico, meilleure défense d'Espagne, s'est heurté mardi contre Chelsea à une arrière-garde tout aussi hermétique, concédant un match nul 0-0 à Madrid en une demi-finale aller de Ligue des champions qui laisse tous les scénarios ouverts avant le match retour mercredi prochain.

Il y a eu des tacles, de l'engagement, de la stratégie, mais de jeu, très peu. La faute à un Chelsea déterminé à attendre, fort de la défense la plus imperméable du Championnat d'Angleterre et de la perspective d'un match retour dans son antre de Stamford Bridge.

Du coup, pour sa première demi-finale de C1 depuis 40 ans, l'"Atleti" a été contraint de jouer contre-nature, c'est-à-dire en ayant la possession du ballon. Et malgré une louable volonté d'enflammer le match et plusieurs occasions claires en fin de rencontre, on a le net sentiment que les Madrilènes ont laissé les Londoniens repartir avec ce qu'ils étaient venus chercher: un nul sans but.

Dans cette optique, José Mourinho avait choisi d'aligner trois milieux défensifs: David Luiz, Frank Lampard et John Obi Mikel. Contraint par l'enjeu et poussé par son public, c'est l'Atletico qui a tenté de faire le jeu en première période. Mais, privés d'espaces, les "Colchoneros" n'ont eu d'autre choix que de recourir aux frappes lointaines (2, 34, 45+1), aux grands ballons aériens et aux coups de pied arrêtés.

C'est d'ailleurs sur une phase statique que Koke a généré la meilleure occasion de l'"Atleti" en première période, enroulant un corner direct sous la barre du gardien Petr Cech, contraint à une claquette.

Cech puis Terry sortent sur blessure
Mais, coup dur pour Chelsea, le portier s'est blessé en retombant sur une épaule et c'est le vétéran Mark Schwarzer (41 ans) qui a été contraint de prendre sa place (18). Ca n'a pas changé grand-chose au scénario du match. Il a fallu près d'une demi-heure pour voir les Blues frapper au but, avec un tir trop enlevé de Ramires en contre-attaque (28).

Les hommes de José Mourinho ont d'ailleurs souvent semblé jouer la montre, restant au sol après les chocs et tardant sur les remises en jeu. L'attaquant Fernando Torres, de retour au stade Vicente-Calderon sept ans après avoir quitté son club de coeur, était de toute façon trop isolé en pointe. Et le gardien Thibaut Courtois n'a quasiment rien eu à faire.

Après la pause, le scénario n'a pas bougé d'un iota. On a certes eu droit à une frappe de Lampard bien captée par Courtois (48), une autre de Torres également stoppée (59), ainsi que deux bonnes tentatives de Diego (55, 60) pour les Madrilènes.

Mais l'enchaînement des fautes et des temps morts continuait, jusqu'à la sortie du capitaine des Blues John Terry, à son tour touché (73), puis le carton jaune adressé au capitaine "rojiblanco" Gabi, supendu au match retour. L'Atletico a bien tenté d'accélérer dans les dernières minutes mais il a manqué de justesse dans la finition (79, 84). Et le résultat est resté vierge.

Bilan: l'Atletico est toujours la seule équipe invaincue en Ligue des champions cette saison, mais si elle veut jouer sa première finale de C1 depuis 1974, il lui faudra trouver la clé du cadenas londonien la semaine prochaine.

Fifa.com (22/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 14:10

Chelsea - Saison terminée pour Cech



Le gardien de Chelsea Petr Cech, blessé à une épaule contre l'Atletico, sera indisponible jusqu'à la fin de la saison, a annoncé son entraîneur José Mourinho, ajoutant que John Terry serait pour sa part forfait jusqu'à une éventuelle finale de C1.

Lors du match nul obtenu contre l'"Atleti" (0-0), le portier tchèque est mal retombé lors d'un corner tiré rentrant par Koke et s'est écroulé sur sa ligne de but, contraint de sortir (18) au profit du vétéran australien Mark Schwarzer (41 ans). "Sa saison est terminée, ne me demandez pas de détails techniques mais sa saison est terminée", a dit Mourinho en conférence de presse.

Quant au capitaine John Terry, il a été touché à une cheville et a cédé sa place à une vingtaine de minutes de la fin (73). "Il faudra que nous jouions la finale (le 24 mai, NDLR) pour le revoir", a poursuivi Mourinho.

Ces deux coups durs s'ajoutent aux suspensions de John Obi Mikel et Frank Lampard pour la demi-finale retour de Ligue des champions contre l'Atletico mercredi prochain à Stamford Bridge.

Fifa.com (22/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 36 sur 39 Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum