[] Kamel YESLI

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Ven 8 Mai - 12:07

Yesli a rencontré Hannachi

Comme tout le monde le sait, le milieu du terrain émigré de la JSK sera en fin de contrat au mois de juin. A la JSK, c’est tout le monde qui ne veut pas perdre ce joueur cet été. Libre de tout engagement, Yesli ne manquera pas de propositions ; l’ESS, le MCA et l’USMA veulent dès maintenant arracher le OK du joueur. Même quelques équipes de Ligue 2 française veulent s’attacher les services de l’ancien joueur du PSG. De son côté, Hannachi, qui a toujours apprécié les prestations et le professionnalisme de son joueur, sera prêt à casser sa tirelire afin de le convaincre de signer un nouveau contrat à la JSK. Bref, ces deux derniers jours, le président de la JSK a rencontré à deux reprises son joueur. Les deux hommes sont entrés directement dans le vif du sujet. Yesli a rassuré quelque part son président concernant son avenir à la formation du Djurdjura, mais tant qu’il n’a pas paraphé un nouveau contrat, Hannachi ne restera pas tranquille. Un autre rendez-vous est prévu entre les deux parties la semaine prochaine, c'est-à-dire après le match du CRB. En cas de victoire demain, le numéro un des Jaune et Vert commencera l’opération renouvellement des contrats, bien sûr, pour les joueurs que la direction veut garder.

Compétition (08/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Ven 29 Mai - 12:17

Augmentation de salaire à Yesli

Comme tout le monde le sait, le milieu de terrain Kamel Yesli est en fin de contrat avec la JSK. Le joueur qui vient de recevoir plusieurs offres des clubs algériens n’a toujours pas émis le moindre vœu sur son avenir à la JSK. D’après ses proches, Yesli n’a visiblement pas pris de décision à ce sujet. Toutefois, à la direction, on semble plus que jamais décidé à le convaincre de prolonger son contrat. Pour preuve, les responsables devraient lui soumettre une proposition intéressante. En effet, on évoque une augmentation de salaire alléchante au joueur. Jusqu’à l’heure, et même si le président a rencontré le joueur il y a quelques semaines de cela, aucune offre concrète n’a été faite. D’après la même source d’information, Karim Doudane devrait s’entretenir pour la première fois avec Yesli pour connaître ses intentions. Et ce n’est qu’à partir de là qu’une offre lui sera faite.

Le joueur refuse de signer dans l’immédiat
Aux dernières nouvelles, si Yesli refuse de signer un avenant, c’est parce qu’il compte accorder un temps de réflexion à la proposition de la direction. Apparemment, cela lui est nécessaire avant de trancher définitivement sur sa future destination. D’autres sources indiquent que son agent le dissuade de rempiler à la JSK, puisque d’autres clubs se sont déjà manifestés pour l’enrôler, à l’image de l’Entente de Sétif et du Mouloudia d’Alger. Yesli ne donnera sa réponse qu’une fois les propositions des autres clubs soient étudiées.

Les négociations au mois de juin prochain

Au point où vont les choses, les négociations avec Yesli ne débuteront pas avant le prochain mois. Le joueur, qui a déjà réservé un billet pour se rendre à Paris la semaine prochaine, aura le temps de trancher. Tout porte à croire qu’il retournera à Tizi pour rencontrer ses dirigeants et essayer ainsi de trouver un terrain d’entente avec le président Hannachi. Dans le cas contraire, il pourrait opter pour un autre club en Algérie, voire en Ligue 2 française où il a reçu aussi de nombreuses offres.

Le Buteur (29/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Sam 30 Mai - 11:19

Yesli proposé au Mouloudia

À la recherche d’un milieu de terrain offensif afin d’injecter du sang neuf dans ce compartiment, le Mouloudia s’est vu proposé les services de Kamel Yesli, auteur d’une bonne saison avec son équipe et qui a même reçu des offres de la part de certaines formations de Ligue 2 du championnat français. Libre de tout engagement à l’issue de cet exercice, Yesli n’a toujours pas rempilé avec les Kabyles. Ce dernier se montre prêt à étudier toutes les offres qui lui seront proposées avant de prendre une décision au sujet de sa future destination. Il se déplacera à Alger pour l’entame des négociations avec Abdelkrim Raïssi qui lui fera sans aucun doute une belle offre correspondant à ses ambitions financières. En effet, les responsables du MCA seront appelés à mettre le paquet pour s’offrir les services du joueur lorsqu’on sait que la JSK n’a pas encore dit son dernier mot pour garder son milieu de terrain, et elle sera prête à son tour à revoir son salaire à la hausse. Si tout va bien, Yesli n’hésitera pas à endosser le maillot vert et rouge pour le prochain exercice, lorsqu’on sait que le Doyen affiche clairement ses ambitions de jouer le haut du tableau.

Le Buteur (30/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par Dégage Hannachi le Sam 30 Mai - 22:45

on va cotiser pour le garder
avatar
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Lun 1 Juin - 10:33

JSK : L’ESS et le MOB convoitent Yesli !

La dernière journée du championnat de Ligue 1 mobilis s’est déroulée vendredi dernier. La JSK qui est revenue avec une défaite de Constantine face au CSC (3-1), a échappé de justesse à la relégation. Son maintien étant assuré difficilement lors de l’avant-dernière journée du championnat face à l’USMH. Tous les joueurs kabyles ont exprimé un grand soulagement, celui d’avoir sauvé le club du purgatoire. Le staff technique à sa tête Mourad Karouf a donc libéré tout le monde au lendemain du baisser du rideau pour des vacances. Selon des indiscrétions, un grand nettoyage va s’opérer lors de ce mois de juin avant l’entame de la préparation estivale. Nous avons appris d’une source sûre de la direction kabyle que plusieurs éléments seront remerciés cet été. De nombreux seront invités dans les prochains jours à négocier leur lettre de libération. En d’autres termes, il y aura un recrutement massif où pas moins de dix nouveaux joueurs seront recrutés. Dans un autre registre, un joueur qui est en fin de contrat, Kamel Yesli, est convoité par plusieurs formations. Après deux saisons à la JSK, ce joueur a brillé de mille feux, notamment lors de la première année. Arrivé en fin de contrat en ce mois de juin, Yesli est libre de tout engagement et plusieurs clubs veulent s’attacher ses services. Selon des informations recueillies à ce propos, les deux clubs algériens engagés en Champions league la saison prochaine, à savoir l’ESS et son poursuivant le MOB, font de Yesli la priorité.

Il est rentré en France et se prononcera bientôt
Au lendemain de la fin du championnat, le jeune milieu de terrain émigré Kamel Yesli s’est rendu en France. Cela fait plusieurs semaines qu’il n’a pas visité sa famille, car il a été retenu par l’obligation de sauver son équipe de la relégation. Une fois la mission accomplie, Yesli a donc pris ses valises pour quelques vacances bien méritées, du moment qu’il n’a jamais rechigné sur les efforts. A propos de son avenir, Yesli ne s’est pas encore prononcé. Pendant la saison qui vient de s’achever, ce joueur s’est concentré sur le maintien de son équipe. À présent, et du moment qu’il est libre, cet émigré devra choisir sa future destination très prochainement. D’aucuns souhaitent le voir rempiler pour une nouvelle aventure avec les Canaris.

Des clubs français et belges s’intéressent à lui
Le milieu de terrain émigré de la JSK, Kamel Yesli, aurait été aussi touché par des clubs de Ligue 2 française il y a quelques semaines et un club belge, lesquels sont sur ses traces. Très concentré sur sa mission de sauver la JSK de la relégation, Yesli s’est abstenu de répondre à toute sollicitation. Maintenant qu’il est libre de tout engagement avec son club, le Kabyle pourrait ouvrir les négociations.

La direction lui propose de rempiler pour deux ans
Par ailleurs, et pour ce qui concerne la position de la direction kabyle sur son cas, l’un de ses membres nous a confié que le joueur fait partie des priorités. L’administration de la JSK fera tout pour le garder et lui faire signer un nouveau contrat. Ainsi, à son retour de France, il prévoit de rencontrer le manager général Doudane pour négocier un éventuel prolongement de contrat. Les Kabyles se disent prêts à casser la tirelire pour convaincre leur excellent milieu de terrain de rester pour deux nouvelles saisons parmi les siens.

Et les supporters exigent son maintien
Si de nombreux joueurs sont annoncés partant cet été pour avoir tout simplement démontré leurs limites et insuffisances sur le plan technique, il n’en demeure pas moins que certains éléments seront gardés, notamment ceux qui constituent l’ossature du groupe. Les supporters voudraient revoir les meilleurs éléments la saison prochaine. A l’exemple de Yesli, pour ne citer que celui-là, les fans exigent de la direction un effort pour le convaincre de rempiler. Les supporters aimeraient retrouver les meilleurs de l’exercice précédent et opérer un recrutement de qualité pour que l’équipe revienne en force.

Le Buteur (01/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Mer 3 Juin - 12:25

La JSK et le MOB se livrent bataille pour Yesli

En fin de contrat, le milieu Kamel Yesli fait l’objet de plusieurs convoitises en cette intersaison. En plus des propositions qu’il a reçues de l’étranger, il a été contacté par la direction du MOB. Son mutisme n’a fait qu’entretenir le suspense concernant son avenir. Il refuse de s’exprimer pour faire monter les enchères.

La dernière fois qu’il s’est prononcé sur le sujet, c’était à l’issue de la rencontre face au CSC comptant pour la dernière journée du championnat pour juste dire qu’il ne tranchera sur son avenir qu’à son retour de France. Il se trouve chez lui en France depuis la semaine dernière, mais il refuse de répondre aux gens des médias. Il est annoncé un peu partout, mais malgré ça, il n’a soufflé aucun mot sur son avenir.

Agent
Rentré en France au lendemain de la rencontre face au CSC, Yesli a chargé son manager d’étudier  toutes les offres. Et comme son manager n’est que celui de l’entraîneur Amrani, il a négocié avec les responsables du MOB l’éventuel transfert de l’ex-pensionnaire du Paris FC au club vainqueur de la coupe d’Algérie. Percevant un salaire de moins de 100 millions de centimes par mois à la JSK, son agent aurait réussi à lui assurer une mensualité de plus de 120 millions de centimes au MOB. Son agent déclare même que les contacts avec le MOB sont en bonne voie et que les choses vont s’éclaircir davantage dans les jours à venir.    

Augmentation
Bien que le nom de Kamel Yesli soit sollicité dans pratiquement beaucoup de clubs, les responsables de la JSK affirment avec la ferme conviction qu’il n’ira nulle part et qu’il poursuivra son aventure avec les Canaris. L’un d’eux nous a confié d’ailleurs dans la journée d’hier qu’il a eu dernièrement une conversation téléphonique avec lui et qu’il lui a promis de renouveler son contrat à son retour de France. Les dirigeants kabyles lui ont promis de leur côté de l’estimer à sa juste valeur et qu’il aura droit à une augmentation de salaire. En dépit de son statut de titulaire indiscutable, il percevait un salaire inferieur par rapport à ceux qui chauffaient le banc à l’image de Meguehout, c’est ce qui l’a contrarié. Mais d’après notre interlocuteur, il aura une augmentation conséquente pour qu’il se sente estimé à sa juste valeur. Il faut rappeler que la saison dernière, il avait émis le vœu de quitter l’équipe en plein stage à Evian, mais comme il était encore sous contrat, le président Hannachi s’était opposé catégoriquement à son départ.

Compétition (03/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Dim 7 Juin - 12:28

JSK : Yesli rempile pour deux ans

Bonne nouvelle ! Le milieu de terrain de la JSK, Kamel Yesli, en fin de contrat, a prolongé hier, son contrat avec la JSK pour les deux prochaines saisons. Annoncé au MOB et à l’ESS, l’ancien joueur de Paris Saint-Germain a décidé de poursuivre l’aventure avec le club kabyle. Sur son Facebook officiel, Kamel, qui s’est adressé aux supporters de la JSK, dira : «Bonsoir à tous, je vous annonce officiellement la prolongation de mon contrat avec mon club, la JSK, pour les 2 prochaines saisons. Merci à tous pour vos nombreux messages qui me vont droit au cœur.»

Le Buteur (07/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Dim 7 Juin - 20:25

Sur notre site : Kamel Yesli renouvelle pour deux ans

Pour lire l'article ==> http://www.js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3771-kamel-yesli-renouvelle-pour-deux-ans


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Mar 23 Juin - 10:30

Yesli : « Ce n’était pas le maintien qu’on a fêté au vestiaire.....»

A la fin de la saison, le jeune milieu de terrain émigré, Kamel Yesli, était le seul joueur kabyle libre de tout engagement. Malgré de nombreux contacts qu’il a eus cet été en France comme en Algérie, Yesli n’a pas hésité à renouveler pour deux saisons à la JSK. Yesli se confie pour la première fois depuis qu’il est rentré à Paris et révèle que son choix de rester à la JSK a été fait six mois avant la fin de saison et qu’il affirme ne manquer de rien à Tizi, pour songer à partir. Yesli reconnait que la mort d’Ebossé a fragilisé le club, mais promet que, cette saison, le groupe se donnera à fond et jouera les premiers rôles. Entretien.

Il ne reste que quelques jours pour la reprise de l’entraînement, comment vous passez vos vacances ?
Effectivement, il ne reste pas beaucoup de temps avant de reprendre le travail avec le groupe en Algérie. J’attends l’appel des dirigeants pour connaitre la date précise de la reprise et prévoir mon retour. Sincèrement, j’ai essayé de profiter au maximum de mes vacances après une longue et dure saison. 

Et comment vous vous portez sur le plan physique ?
Ben, je vous informe que cela fait une semaine ou plus que je travaille avec mon préparateur physique ici à Paris. J’ai effectué, si vous voulez, une pré-préparation et quand je vais rejoindre le groupe je serai prêt à commencer le travail. Nous avons un stage à préparer, nous ferons tout pour le réussir et être prêts dès l’entame du championnat.

A la fin de la saison, vous étiez le seul joueur de la JSK en fin de contrat. La décision de rempiler a été prise très rapidement, quel est votre commentaire ?
Le détail que tout le monde ignore jusqu’à aujourd’hui, c’est que ce n’est pas cet été que j’ai décidé de rester à la JSK pour deux nouvelles saisons. Je vous fais savoir que ma décision a été prise au mois de décembre dernier.  En fait, le président Hannachi m’a approché donc en décembre, pour me demander de prolonger. C’est vrai que je n’ai pas tranché sur le coup, toutefois mon accord de principe a été donné. Cet été, le président est venu à Paris et, très vite, on a trouvé un terrain d’entente et j’ai rempilé avec beaucoup de fierté pour deux nouvelles saisons. Je suis très heureux de défendre pour deux saisons les couleurs de la JSK et j’espère qu’on saura, tous ensemble, joueurs, dirigeants et supporters, redresser la situation et renouer avec les titres.

Contrairement à une première saison plutôt positive à la JSK, la deuxième aura été trop dure, non pas pour vous seulement, mais pour tout le groupe, n’est-ce pas ?
Effectivement, c’est l’une des plus dures saisons qu’on a passées. Dieu seul sait comment était l’état psychologique de tout le monde, joueurs, dirigeants, membres de la direction après le drame qui a secoué la JSK. La mort de l’attaquant Ebossé nous a vraiment détruits. Il fallait être à l’intérieur pour vivre réellement notre peine. Moi personnellement j’ai dû rentrer en France juste après et je n’ai repris qu’après tous les autres. Je me rappelle que je suis revenu avec quatre jours de retard sur les autres.

Justement, tout le monde s’interrogeait sur les raisons de votre absence prolongée…

Je vous fais une autre confidence encore. La mort d'Ebossé m’a bouleversé à l’instar de tout le monde. Personnellement j’avais perdu l’envie de jouer au football, pis encore, j’ai même failli tout arrêter. Je n’avais plus le goût de jouer au football. Dieu merci, j’ai trouvé du soutien psychologique auprès des membres de ma famille. Les dirigeants aussi ne m’ont pas abandonné, les supporters m’ont soutenu et, du coup, j’ai retrouvé des forces sur le plan mental. Mais j’avoue que ç'a été trop pénible de revenir. J’étais trop proche d’Ebossé, on était ensemble 24h/24h et sa perte m’a traumatisé.

La JSK a connu une saison difficile, le club a frôlé la relégation et a attendu l’avant-dernière journée pour assurer le maintien, qu’est-ce que vous pouvez dire à ce sujet ?
Sincèrement, ça n’a pas été facile pour nous de tenir le coup jusqu’à la dernière journée du championnat. Ce qui nous est arrivé en début de saison est un drame. La perte d’Ebossé a scié les jambes à tous les joueurs et ajoutez à cela les lourdes sanctions qui nous ont été infligées. Franchement, notre mission n’a pas été facile et, Dieu merci, on a trouvé du soutien psychologique surtout auprès des dirigeants et tous nos supporters. Justement je voudrais bien préciser une chose très importante…

Laquelle ?
Beaucoup nous ont reproché le fait d’avoir exprimé notre joie au vestiaire à la fin de saison. En fait, je tiens à préciser que nous n’avons pas fêté le maintien. Personne n’est heureux de voir la JSK dans une telle situation. Néanmoins, on a exprimé un ouf de soulagement d’avoir terminé la saison, et voir la JSK avec toutes les crises qui l’ont secouée encore dans la cour des grands. Nous savons tous que la JSK est un club qui est né pour jouer des titres et non pas les seconds rôles. Je tiens, à l’occasion, à saluer le courage et le sacrifice de tout le monde, les joueurs, les dirigeants et les supporters qui ont tout fait pour que la JSK tienne le coup. Ce n’est pas évident de jouer à huis clos et à l’extérieur. D’autres formations n’auraient jamais tenu comme nous.

La direction a fait appel aux services de sept nouveaux joueurs, avez-vous une idée sur les recrues, cet été ?
Oui j’ai appris que le club s’est renforcé par la venue de nouveaux joueurs. Je suis très content pour eux d’avoir signé pour un grand club qu’est la JSK et je sais qu’ils ne le regretteront jamais. Nous en tant qu’anciens de l’équipe, nous ferons tout pour les mettre dans de bonnes conditions comme on a fait avec moi il y a deux saisons. Je suis arrivé nouveau et j’ai trouvé des gens qui m’ont facilité mon intégration dans le groupe.

Est-ce que vous connaissez le jeune émigré Seddiki qui a rallié la JSK cet été en provenance du RCA ?
Pas directement, mais par le biais d'un ami en commun. Je sais que Seddiki est un joueur pétri de qualités et qu’il nous apportera un grand plus. Le joueur a évolué dans le haut niveau, il possède beaucoup d’atouts à faire valoir et à la JSK il trouvera toutes les conditions pour s’épanouir. Je lui souhaite la bienvenue dans sa nouvelle formation.

Quels sont les objectifs que vous comptez réaliser pour votre nouvelle aventure avec les Canaris ?
Tout d’abord et pour ce qui est de l’objectif collectif, il est utile de rappeler qu’on doit d’abord former un groupe soudé pour pouvoir aller de l’avant, nous allons profiter de cette période de préparation estivale pour nous connaitre mieux entre les joueurs. On doit travailler dur pour être prêt dès la première journée du championnat car la saison prochaine la JSK ne jouera pas les seconds rôles. Sur le plan personnel, j’espère retrouver toute la plénitude de ma forme et contribuer à la bonne marche de mon équipe, c’est mon souhait majeur.

Un mot pour les supporters qui ont accueilli avec joie la nouvelle de votre prolongation de contrat ?
J’ai beaucoup de respect pour les supporters de la JSK qui ont vécu avec nous une saison cauchemardesque. Ils étaient présents dans tous les déplacements même quand l’équipe avait été privée de jouer avec son public et c’est aussi grâce à eux que la JSK a arraché son maintien. Je suis content qu’ils soient ravis de ma présence pour deux nouvelles saisons à la JSK et je leur promets de donner le meilleur de moi pour que la JSK retrouve toute sa force.

Le Buteur (23/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Ven 10 Juil - 13:13

Yesli : «Je suis Kabyle, je donnais toujours la priorité à la JSK»

Pour ceux qui ne le savent pas, Kamel Yesli a débuté son aventure avec la JSK ici à Hammam Bourguiba, en juillet 2013. Après une semaine passée à Tizi-Ouzou avec le groupe, il a commencé à connaître sa nouvelle équipe à l’hôtel El Mouradi avant d’exploser à El Eulma lors de la première journée du championnat. Depuis cette rencontre, il a gagné sa place devenant par la suite un élément clé sur l’échiquier des Jaune et Vert. Cet été, Yesli revient à Bourguiba mais avec un autre statut, avec un statut d’un cadre de l’équipe et d’un joueur « poids lourd » de notre championnat. Dans cet entretien, le franco-algérien des Canaris revient sur le début de l’aventure, sur le parcours de l’équipe la saison passée, sur son renouvellement du contrat, comme il parle aussi de l’actualité de la formation du Djurdjura et sur l’avenir du club.

Pour commencer, ce centre sportif de Hammam Bourguiba vous rappelle quoi au juste ?
(Rire). Beaucoup de belles choses, c’est le début de l’aventure avec la JSK, je me souviens bien qu’après une semaine de travail et d’entraînement à Tizi-Ouzou, on a raillé ce centre pour effectuer un stage de préparation, c’était avec Ait Djoudi en juillet 2013, je me souviens très bien de mes débuts.

Des débuts plutôt difficiles, non ?
C’était logique et normal que je trouve quelques difficultés au départ pour m’adapter au groupe. J’étais nouveau, je venais juste de débarquer dans un nouvel environnement, dans un autre championnat, n’oubliez pas que j’ai grandi en France, mais après un certain temps, je me suis libéré et la preuve, j’ai réussi une belle première saison avec la JSK.

C’est ici aussi à Hammam Bourguiba qu’Ait Djoudi vous a changé de poste…
Exactement, je suis un milieu du terrain offensif de formation, un meneur de jeu quoi, mais après quelques séances d’entraînements ici à Bourguiba, Ait Djoudi a jugé utile de me changer de poste en me reculant d’un cran, j’ai joué contre le CSC en amical comme récupérateur, depuis, je me sens très bien à ce poste, le hasard a bien fait les choses en fin de compte puisque je suis devenu un milieu récupérateur. C’est un poste qui me convient bien.

Contrairement à la première saison où l’équipe avait réalisé un époustouflant parcours avec une finale de coupe d’Algérie et une seconde place en championnat comme prime, la saison écoulée était catastrophique pour le club, non ?
Exactement, on a traversé de sales périodes la saison écoulée. C’était très difficile pour nous, après la mort d’Ebossé, plusieurs sanctions ont été infligées au club, maintenant, on a tourné cette page, on veut redémarrer de zéro, d’ailleurs, dès le premier jour du stage, on s’est réuni moi, Doukha, Rial et les autres anciens pour parler de la nouvelle saison, on s’est mis d’accord pour tracer un bon règlement au sein du groupe, un règlement spécial pour les joueurs et Dieu merci, tout le monde a adhéré à cette méthode. 

Justement, on a constaté depuis le début de ce stage que le groupe vit dans un agréable cadre et une magnifique ambiance règne au sein de l’équipe…
Dès le départ, on a mis les nouveaux dans de meilleures conditions, on s’est réuni entre nous, on a beaucoup parlé, aujourd’hui et après plus d’une semaine de stage, je peux vous dire qu’on forme une famille ici à Hammam Bourguiba, avec un peu plus de temps, ce groupe va devenir homogène et très soudé. C’est notre but nous les anciens car on veut réaliser une très bonne saison.

Surtout que les supporters ne veulent pas revivre le cauchemar de la saison écoulée…
Nous aussi on ne veut plus revivre ces scénarios. On travaille et on cravache très dur afin d’être non seulement prêt pour le début du championnat mais pour réaliser une bonne saison et un bon parcours.

Selon vous, ce groupe peut-il jouer le titre ?
Non, on ne peut pas parler de titre actuellement, c’est encore trop tôt. On doit bien débuter la saison, c’est notre but pour le moment, par la suite, on doit gérer le championnat. Comme je vous l’ai dit, l’équipe réalisera, incha Allah, une bonne saison et les supporters ne vont pas revivre le cauchemar de l’année passée, c’est promis.

Quel commentaire faite-vous sur le recrutement effectué cet été par les responsables du club ?
Je ne suis pas entraîneur ni dirigeant pour faire un jugement sur le recrutement ou pour commenter cette opération mais des joueurs comme Boumechera, Rahal, Berchiche… et les autres nouvelles recrues ne sont plus à présenter, ils ont fait leurs preuves ailleurs, je suis sûr qu’ils vont apporter un plus à l’équipe.

Avec la présence de Gagaa, Seddiki, Boumechera, Raiah, Ferrahi… et les autres jeunes, la concurrence sera très rude au milieu du terrain…
La concurrence sera bénéfique et pour le joueur et pour l’équipe, c’est un stimulant pour le joueur, sans la concurrence, on n’avancera jamais, en ce qui me concerne, je continue toujours à travailler pour progresser, avancer et surtout pour gagner ma place, je pense que je suis très clair sur ce point.

L’année passée, vous étiez le seul franco-algérien dans l’équipe, cette saison, il y aura Benmelouka et Seddiki…
(Rire). Maintenant et après deux saisons passées à la JSK, je connais bien la maison, je peux même vous dire que je fais partie désormais des cadres de l’équipe d’ailleurs, j’ai beaucoup parlé à Seddiki et Benmelouka, j’ai tout fait pour leur facilité la tâche. Pour revenir à votre question, à la JSK, on forme un bon groupe, on ne cherche pas les nationalités des joueurs, on travaille la main dans la main pour le seul intérêt de l’équipe, c’est notre devise désormais.

Ce statut du cadre de l’équipe ne vous perturbe pas ?
Non, au contraire, c’est un honneur pour moi d’être un cadre d’équipe et de défendre les couleurs de ce grand et prestigieux club. Je ferai le maximum pour jouer un grand rôle sur le terrain mais aussi au sein du groupe afin d’aider le club à réaliser une grande saison.

A la JSK, vous êtes tout le temps sous pression, cadre ou nouveau, les choses sont presque les mêmes, non ?
J’avoue que la pression est permanente à la JSK mais quand on est ancien, on gère facilement cette pression. La JSK étant un grand club, on est tout le temps sous les feux de la rampe. Un club très médiatisé où chaque jour des choses spéciales se passent, c’est le charme des grands clubs. Pour un nouveau, les choses seront un peu difficile au départ mais une fois dans le train, il commence à s’adapter à cette situation, moi aujourd’hui, je peux supporter n’importe quelle pression tellement je me suis bien forger à la JSK.

Sinon Kamel, vous avez renouvelé votre contrat après quelques minutes de discussion seulement avec Hannachi, peut-on savoir pourquoi vous n’avez pas mis du temps pour rempiler ?
Pour plusieurs facteurs, d’abord je suis Kabyle, je donne toujours la priorité à la JSK. Je suis de Béni Douala, certes j’ai grand en France mais je reste toujours attacher à ma région, et puis, je me sens bien à Tizi-Ouzou et aussi au sein de l’équipe. Je joue, je ne manque de rien à la JSK et en plus de tout ça, je suis un homme de parole, j’ai donné ma parole à Hannachi de renouveler, en milieu de la saison, je ne fais d’ailleurs que tenir ma parole en signant mon contrat sur le champ à Paris lors du déplacement de Hannachi en France.

On vous laisse le soin de conclure…
Une nouvelle fois, je profite de cette occasion pour m’adresser aux supporters. On a un bon groupe, on travaille dans de bonnes conditions, on doit réussir une bonne préparation rien que pour débuter le championnat en fanfare. On est animé d’une grande volonté de réussir une belle saison mais sans l’apport de notre public, on ne peut rien faire et l’exemple des deux précédentes saisons est le meilleur exemple. Avec le soutient de nos supporters, on est arrivé en finale de la coupe d’Algérie et on a terminé deuxième en championnat. L’année passée, on a été privé de notre galerie et tout le monde est au courant de la suite de la situation. Pour cette nouvelle saison j’espère, et du fond de mon cœur, trouver un grand soutient de la part de nos fans.

Compétition (10/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Jeu 16 Juil - 16:03

Yesli : «A présent, il faudra confirmer lors du second stage»

Comme tout le monde le sait, c’est dans la journée d’hier que les joueurs de la JSK ont quitté le centre de préparation de Hammam-Bourguiba, après 15 jours de préparation. L’occasion pour nous de faire le point avec l’un des joueurs les plus en vue, en l’occurrence Kamel Yesli. Le Franco-Algérien se dit très optimiste pour la nouvelle saison. Toutefois, le jeune Parisien nous a aussi fait savoir que le plus dure reste à faire. Après son retour de France, où il passera l’Aïd en famille, Yesli estime qu’il faudra sortir le grand jeu lors du second regroupement à Gammart.

Quel est votre bilan après 15 jours de préparation à Hammam-Bourguiba ?
Après deux semaines de préparation, je dirais que nous avons parfaitement bien  travaillé. On s’est fixés des objectifs avec le staff technique et nous avons tout fait pour les atteindre. La première semaine de préparation était très chargée pour nous. Mais nous nous sommes accrochés jusqu’au bout. On savait qu’on n’était pas en Tunisie pour faire du tourisme. Il fallait travailler jusqu’à la fin du stage. Et le match amical face à Gabès a été révélateur pour nous.

Et avez-vous atteint vos objectifs ?
Oui, nous sommes très satisfaits sur ce point. Tout le monde sait qu’après un arrêt d’un mois, nous étions tous loin de notre forme physique. Mais après la première semaine de préparation, nous avons amélioré ce côté-là. On s’est sentis très à l’aise, notamment lors du match amical face à Gabès. C’est la chose qui nous rassure le plus en pleine préparation.

D’après vous, cette première étape est-elle suffisante pour entamer le championnat en force ?
Il est encore tôt de parler des matchs de championnat. N’oublions pas qu’il nous reste un second stage de préparation, qui est tout aussi important que le premier. Il faudra sortir le grand jeu, car ce sera le dernier virage avant la compétition officielle. Le plus important pour nous est que nous sommes armés d’une grande volonté pour faire oublier à nos supporters la mauvaise saison ratée.

Donc, vous n’accumulez aucun retard sur le plan physique…
Absolument. Après quinze jours de préparation, nous avons retrouvé notre forme. Toutefois, comme je viens de vous le dire, il nous reste encore la seconde étape qui est aussi importante. Nous allons travailler beaucoup plus le volet technico-tactique. C’est la raison pour laquelle nous devons poursuivre sur ce rythme.

Le staff est unanime à dire que vous étiez le joueur le plus en forme de ce regroupement. Quel est le secret ?
Il n’y a aucun secret si ce n’est le travail sur le terrain. Je me suis préparé mentalement avant l’entame de ce stage. Je connais l’importance de la préparation estivale, c’est la raison pour laquelle je me suis donné à fond. Je n’ai fait qu’appliquer les consignes du staff technique. Je dois dire aussi que le préparateur physique nous a mis dans les meilleures conditions, ce qui nous a permis de ne pas ressentir les grosses fatigues physiques.

Vous qui étiez à la JSK ces deux dernières saisons, que pouvez-vous nous dire sur le groupe de cette saison ?
Je ne peux comparé aux précédentes saisons, car celles-ci ne se ressemblent pas. Cette année, nous avons un groupe formidable. On s’entraîne et on s’amuse ensemble. Il y a une très bonne ambiance et je me réjouis de ça. J’espère que nous allons terminer sur ce rythme, tout en souhaitant aussi que les résultats vont suivre cette saison, car cela nous mettra davantage en confiance.

Les supporters attendent beaucoup de vous, surtout après tout ce qu’ils ont vécu la saison dernière. Qu’avez-vous à leur dire ?
Ça été une saison difficile pour nous tous. Tellement nous avons souffert, je ne veux même pas y penser. Mais cette saison, beaucoup de choses ont changé. Le staff technique a compris qu’il fallait apporter certains changements dans le groupe. Aujourd’hui, tous les joueurs sont disciplinés et c’est ce qui nous permettra de travailler dans la sérénité. Tout ce que je dis aux supporters, c’est que la nouvelle saison sera différente de la précédente. Nous allons tout faire pour leur rendre le sourire.

Un dernier mot à l’occasion de l’Aïd…
Je souhaite Aïd Moubarek à tous les supporters de la JSK en particulier et au peuple algérien en général. Je leur donne rendez-vous après le second stage qui se tiendra en Tunisie.

Le Buteur (16/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:33

Yesli prolonge son absence: D’autres raisons l’auraient poussé à rentrer chez lui à Paris

Comme nous l’avions rapporté sur ces mêmes colonnes dans notre édition d’hier, le milieu de terrain émigré de la JSK, Kamel Yesli, s’est déplacé à Paris au lendemain de la rencontre amicale face à l’OMR et dont l’issue a été très mouvementée dans le camp kabyle. En effet, la réaction d’une frange de supporters qui s’en sont pris avec une méchanceté incompréhensible aux joueurs a affecté le jeune émigré qui n’a pas été épargné. N’ayant pas pu supporter tout cela, Yesli a préféré rentrer chez lui et prendre du recul sur le monde du football. A en croire des proches du joueur, Yesli n’a vraiment pas le moral. Cette absence qui s’ajoute à de nombreuses défections relevées pendant la trêve met Bijotat dans l’embarras lui qui prépare un match important face au CRB,  dans trois jours. Jusqu’à hier soir, Yesli n’est toujours pas rentré en Algérie et si son absence venait à se confirmer face au CRB, la JSK aura du mal à négocier sa sortie à Alger sachant que Yesli constitue une pièce maîtresse dans l’échiquier kabyle.

Le moral est à plat et les insultes des supporters seraient la goutte qui a fait déborder le vase
Rien ne laissait présager que Yesli allait rentrer en France après le match de l’OMR lui qui a été l’auteur d’une prestation positive. Même si la production des Canaris face à l’OMR laisse à désirer, il n’en demeure pas moins que Yesli a été au four et au moulin et s’est battu pendant les quatre-vingt dix minutes pour chercher l’ouverture du score. Le comportement à l’issue du match de certaines personnes qui n’ont pas trouvé mieux que d’insulter tous les joueurs a sapé le moral de Yesli. Selon une source digne de foi, les insultes sont certes une des raisons de son départ mais seraient aussi la goutte qui a fait déborder le vase. Ce qui nous amène à nous poser moult interrogations sur son départ inattendu à Paris.

D’autres raisons l’auraient poussé à rentrer chez lui à Paris
Selon des indiscrétions, le milieu de terrain, Yesli, n’a pas décidé de se rendre auprès de sa famille après le match de l’OMR sur un coup de tête ou à cause du comportement de quelques personnes présentes au stade seulement mais d’autres raisons l’ont poussé à prendre ses valises et se réfugier en France, le temps de retrouver toutes ses forces mentales et retrouver aussi le goût de jouer au foot. D’abord il y a ces commentaires déplacés postés sur le compte facebook du joueur, ce que Yesli n’a pas du tout apprécié. Il aurait même songé à se désabonner de son compte personnel pour s’éviter d’autres ennuis. Aussi, une source crédible nous a fait savoir qu’il existerait d’autres raisons pas connues de l’opinion publique. Il semblerait que l’environnement où se trouvait Yesli avant samedi soir n’était guère propice et favorable pour qu’un joueur de ses qualités puisse s’exprimer comme il l’a toujours fait depuis qu’il a rejoint la JSK il y  a deux ans. Beaucoup d’interrogations entourent cette affaire…

Le joueur s’est abstenu de faire tout commentaire pour l’instant
Beaucoup d’amoureux de la JSK et ceux qui aiment Yesli aussi pour son rôle au sein du club depuis son arrivée se posent moult questions et veulent connaître toute la vérité. Néanmoins, et selon nos informations, le joueur se serait abstenu de tout commentaire pour l’instant et souhaite prendre du recul pour éventuellement mieux sauter. Une chose est sûre, Yesli en a gros sur le cœur et pourrait ne pas être présent samedi face au CRB.

Les supporters unanimement solidaires avec leur joueur
L’absence de Yesli à la reprise de lundi soir et l’information concernant son déplacement à Paris dans un état psychologique des plus bas n’a pas été du goût des supporters, les véritables fans qui éprouvent du respect pour le joueur. L’information s’est répandue telle une trainée de poudre à Tizi et dans tous les villages et une seule réaction a été relevée, les supporters sont unanimement solidaires avec Yesli. Pour les fans de la JSK, Kamel Yesli est un cadre de l’équipe qu’il faut préserver, encourager et motiver au maximum pour lui permettre de conduire le bateau à bon port.

Plusieurs fans ont essayé de le joindre par téléphone hier
Les supporters de la JSK ont été surpris d’apprendre la nouvelle de l’absence de Yesli à la séance de reprise des entrainements mardi soir. Depuis son arrivée à la JSK il y a deux saisons, Yesli a toujours été régulier sauf quand il est autorisé à se rendre en France pour rendre visite à sa famille. Ses absences ont été toujours justifiées et sur le terrain il a toujours mouillé le maillot ce qui a étonné de nombreux observateurs sur son départ à Paris. Les fans ont essayé de joindre le joueur au téléphone durant la journée d’hier pour l’assurer de leur soutien et pour lui remonter le moral à quelques jours d’un important match de championnat.

«Yesli est un joueur modèle, son absence compliquera la situation avant le CRB»
Afin d’exprimer leur soutien au joueur Yesli, de nombreux supporters ont pris attache avec nous dans l’après-midi d’hier pour nous déclarer  : «L’absence de Yesli cette semaine va rendre la tâche de l’équipe encore plus difficile pour préparer le match du CRB. Si le joueur a pris la décision de se rendre chez lui c’est parce qu’il en a vraiment gros sur le cœur car Yesli est connu de tous, ce n’est pas le genre de joueur qui abandonne son équipe dans les moments difficiles. Yesli est un joueur modèle et nous condamnons avec   fermeté les auteurs des insultes de samedi soir face à l’OMR. Son absence avant la reprise de la compétition compliquera davantage la situation de l’équipe avant son périlleux déplacement à Belcourt, samedi prochain.»

«Si c’est un problème d’argent, la direction doit régler ça»
D’autres supporters pensent que le problème du départ de Yesli serait lié à l’aspect financier : «Nous ne savons pas si le joueur est parti pour des raisons financières et, si tel est le cas, la direction devrait régler tout cela et le plus vite sera le mieux pour le groupe.» «Yesli mérite toute notre considération car le club l’a trouvé pendant les moments difficiles la saison dernière», ont  déclaré les fans kabyles. Par ailleurs, il est utile de signaler que la direction du club a procédé cette semaine au versement d’une bonne partie des salaires des joueurs. Le reste sera versé prochainement nous a-t-on indiqué auprès de la direction.

Le Buteur (09/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:40

JSK : Yesli, le cauchemar d’une nuit

Le milieu Kamel Yesli risque de ne plus remettre les pieds à la JSK, du moins pas de sitôt. Et pour cause, il a reçu de véritables menaces de mort, ce qui l’a contraint à rentrer en urgence en France pour trouver du réconfort auprès de sa famille.

Menacé sur facebook depuis qu’il a accordé au mois d’août dernier un long entretien au magazine So Foot qu’une ou certaines personnes n’ont pas apprécié, l’ex-pensionnaire du Paris FC vivait depuis la peur au ventre. Il a apporté certains éclaircissements sur son mur facebook en écrivant que certains de ses propos ont été déformés par le journaliste de So Foot avant d’en parler à ses dirigeants et à ses proches des menaces de mort qu’il a reçues. Evidemment, tous ceux à qui il dit qu’il a été victime de menaces de mort sur internet lui ont rétorqué qu’il ne doit pas la prendre au sérieux et qu’il ne s’agit que d’un monde virtuel. Bon gré mal gré, il continuait à s’entraîner avec l’équipe, mais son rendement lors des trois premiers matches du championnat était loin de celui de l’an dernier. Il était préoccupé beaucoup plus par sa sécurité que par autre chose

La peur de sa vie
D’après une source digne de foi, Yesli a eu la peur de sa vie après la rencontre perdue devant l’OMR samedi dernier sur le terrain du 1er-Novembre. En entrant, en effet, chez lui, il a trouvé un message devant sa porte dans lequel on lui a clairement signifié qu’il risque sa vie. «Tu risques de rejoindre Ebossé», lui aurait-on écrit. La menace ne s’arrête pas là puisqu’on lui a aussi coupé l’électricité et frappé à sa porte à 3h15 du matin alors qu’il était dans le noir à souffrir le martyre de la chaleur sans la climatisation. Prenant très au sérieux cette menace de mort vu que la personne ou les personnes qui lui en veulent se sont déplacées jusqu’à son appartement pour lui couper l’électricité tout en le menaçant de subir le même sort que l’attaquant camerounais Albert Ebossé qui a trouvé la mort à la fin de la rencontre face à l’USMA disputée le 23 août 2014, Yesli a pris la ferme décision de retourner en France. Il a appelé ses dirigeants pour leur dire qu’il a été victime de menaces de mort et qu’il ne peut pas poursuivre son aventure avec la JSK. Ils ont tenté de le rassurer en lui disant qu’ils déposeront une plainte, mais malgré ça, le joueur a décidé de rentrer chez lui à Paris. Les dirigeants ne s’attendaient aucunement à ce qu’il quitte la JSK. Ils n’ont mesuré la gravité de la situation que lors de la séance d’entraînement qui a eu lieu mardi après-midi en constatant que Yesli n’est pas au stade et qu’il est bel et bien parti.

Seddiki : «Je suis choqué par les menaces dont a été victime Yesli»
Très proche de Kamel Yesli, le milieu Lyès Seddiki se dit à l’image de tous ses équipiers solidaire avec Yesli. «Sincèrement, je suis choqué par les menaces dont a été victime Kamel. Depuis que j’ai rejoint la JSK, je suis très proche de lui. Il est venu à la JSK pour gagner sa vie, mais de là à le menacer de mort, c’est grave. On est tous solidaires avec lui. Il faut dénoncer ça pour que cela ne se reproduise plus. On est tous des êtes humains et lorsqu’on reçoit une menace de mort, on la prend très au sérieux. Kamel est un gars exemplaire et il faut que les gens prennent conscience de leurs actes», a indiqué Seddiki qu’on a eu hier au téléphone.

Les joueurs solidaires avec Yesli
Ayant appris que leur partenaire Kamel Yesli est retourné en France à la suite des menaces de mort qu’il a reçues après le match face à l’OMR, les joueurs sont solidaires avec lui. Ils ne comprennent pas les raisons qui ont poussé les auteurs de cette menace à cibler Yesli qui a toujours fait preuve de sérieux, que ce soit sur ou en dehors du terrain. A rappeler que l’ex-pensionnaire du Paris FC est rentré chez lui dimanche dernier de peur que celui ou ceux qui l’ont menacé passent à l’acte.

Bijotat choqué par le départ d’Yesli
Selon une source proche de la direction, l’entraîneur Dominique Bijotat n’en revenait pas en apprenant que son milieu de terrain Kamel Yesli est rentré en France après avoir reçu des menaces de mort. «Je suis choqué qu’un joueur soit menacé de mort», a-t-il confié à un responsable kabyle. Mis au parfum de la menace dont a été victime Yesli au mois d’août dernier, Bijotat serait surpris par la tournure des événements.

Hannachi compte sur le père d’Yesli pour le faire revenir
Devant la détermination d’Yesli de ne plus remettre les pieds à la JSK, le président Hannachi compte sur son père (celui d’Yesli) pour lui faire changer d’avis. C’est ce que nous a confié un responsable kabyle dans l’après-midi d’hier. Lorsque le président Hannachi s’était déplacé au mois de juin dernier pour convaincre Yesli à rempiler, il avait négocié avec son père avec lequel il avait trouvé un accord en quelques minutes. Le responsable de la JSK que nous avons eu au téléphone ajoute que le manager d’Yesli n’est que son père avec lequel le président Hannachi entretient de bons rapports. Il était prévu que le président se déplace hier en France pour tenter de régler le cas Yesli, mais il aurait décidé d’appeler directement le père de son milieu de terrain pour  essayer de trouver un terrain d’entente avec lui. Choqué par les menaces de mort qu’il a reçues après la rencontre amicale disputée face à l’OMR samedi dernier, Yesli est resté injoignable toute la journée d’hier.

Il l’a confié à l’un de ses amis avant son départ
«Dans ma tête je ne remettrai plus les pieds à la JSK»

Craignant pour sa vie, Kamel Yesli est rentré chez lui en France sans crier gare. Son départ semble définitif si on se fie aux confidences qu’il a faites à l’un de ses amis avant son départ. «C’est grave, on m’a menacé de mort et je ne pourrai pas risquer ma vie. Dans ma tête je ne reviendrai pas», lui a-t-il dit avant qu’il ne prenne l’avion à destination de Paris. Selon une source digne de foi, si Yesli campe sur sa position, il ne remettra plus les pieds à la JSK. Et s’il finit par changer d’avis, il ne reviendra pas de sitôt, car il est très affecté par ce qu’il a enduré. Menacé la première fois au mois d’août dernier, l’ex-pensionnaire du Paris FC ne veut prendre aucun risque après les dernières menaces dont il a été victime. Les responsables lui ont promis que l’auteur ou les auteurs de ces menaces seront traduits devant la justice, mais Yesli a pris la ferme décision de repartir en France. La question qui se pose maintenant est de savoir s’il finira par revenir à de meilleurs sentiments ou il mettra à exécution sa menace de quitter la JSK. Quoi qu’il en soit, le club est perdant dans l’affaire. D’un côté, la JSK perd un joueur, de l’autre, son image se détériore davantage. Si la menace dont a été victime au mois d’août dernier a été prise au sérieux par la direction, elle ne serait pas confrontée à la situation actuelle.

Compétition (09/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Jeu 10 Sep - 18:42

JSK : La direction déposera plainte aujourd’hui

Selon une source proche de la direction, le président Hannachi déposera plainte aujourd’hui contre celui ou ceux qui ont menacé Yesli au tribunal de Tizi Ouzou. Ne s’attendant pas à ce que les choses prennent une aussi mauvaise tournure, les dirigeants ont décidé d’agir afin de démontrer à leurs joueurs que dorénavant ils feront tout pour les protéger et que leur sécurité sera leur premier souci.

Rentré hier soir d’Espagne où il a rencontré les responsables de Luanvi en compagnie d’Yarichène, le président de la JSK a décidé de prendre les choses en main pour que le cauchemar vécu par Yesli ne se reproduise plus à l’avenir. Il est utile de rappeler que l’ex-pensionnaire du Paris FC en a parlé à ses dirigeants des menaces reçues sur facebook au mois d’août dernier, mais ces derniers les avaient prises à la légère.

Hannachi et le père d’Yesli
Même si Yesli a confié à l’un de ses amis avant qu’il ne rentre en France qu’il ne remettra plus les pieds à la JSK, le président Hannachi ne désespère pas pour le convaincre à revenir à de meilleurs sentiments. Ainsi, dans l’espoir de voir son milieu de terrain réintégrer le groupe le plus vite possible, le président Hannachi a contacté son père pour lui dire que lui et tous les dirigeants sont solidaires avec son fils et que la direction prendra les mesures nécessaires pour lui assurer la sécurité. Le contact entre le président Hannachi et le père d’Yesli s’est bien passé, ce qui a fait circuler une rumeur au début d’après-midi selon laquelle l’ancien pensionnaire du Paris FC serait de retour à Tizi Ouzou ce jeudi. Choqué par les menaces dont il a été victime après le match face à l’OMR, Yesli est rentré en catastrophe en France. Il se repose actuellement et il va certainement s’exprimer sur sa mésaventure dans les tout prochains jours.  En attendant de connaître sa version, les supporters kabyles prient pour qu’Yesli revienne le plus tôt possible à la JSK.

Au lendemain des révélations de Compétition
Les supporters affichent leur soutien à Yesli

Dans la journée d’hier, la rédaction de Compétition a reçu de nombreux messages de soutien à Kamel Yesli.

Les révélations de Compétition, dans son édition d’hier, au sujet des menaces de mort reçues par Kamel ont suscité l’indignation des supporters de la JSK et même d’autres clubs qui n’ont pas tardé à réagir. Dans la journée d’hier, ils ont exprimé leur soutien indéfectible à Yesli et à la JSK également à travers les réseaux sociaux, mais aussi par messages envoyés directement à la rédaction de Compétition. Ils ont saisi cette occasion pour dénoncer le comportement des pseudo-supporters jugé déplorable et surtout appelé tous les amoureux de la JSK à faire preuve de patience et de calme face aux problèmes qu’elle traverse depuis le début de la saison. Des messages aussi adressés à Yesli, le priant de revenir au club le plus vite possible pour l’aider et ne pas aggraver la situation. Selon nos informations, le joueur en question a reçu également sur son compte Facebook des centaines de messages, dont la plupart le conseillaient de ne pas s’inquiéter et de ne pas laisser tomber la JSK.

Compétition (10/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Ven 11 Sep - 16:43

JSK : Le père de Yesli refuse le retour de son fils

Alors qu’il était prévu pour la soirée de mercredi, le retour du milieu de terrain kabyle, Yesli, a été finalement reporté pour ne pas dire annuler. Selon nos informations, le père du joueur aurait finalement changé d’avis quant au retour de son fils en Algérie, malgré les garanties de la direction de la JSK.

Il manquera le match du CRB
Le milieu de terrain des Canaris n’est toujours pas revenu à Tizi Ouzou, à un jour du match face au CRB.  Son absence face au leader de la Ligue 1 Mobilis est donc quasi certaine. Une absence qui causera énormément de problèmes au technicien français, lui qui compte énormément sur l’apport de celui qui est considéré comme étant l’un des cadres du club, pour aligner une équipe capable d’aller chercher un résultat positif même sur les terres du leader.

Les dirigeants tentent désespérément de le faire revenir
Il ne donne pas suite aux appels et refuse toujours de revenir. Malgré cela, les dirigeants de la JSK ne perdent pas espoir de faire revenir leur excellent milieu de terrain. Selon une personne proche du club, ces derniers sont toujours en contact avec la famille du joueur et font tout leur possible pour la convaincre de revenir à de meilleurs sentiments. A défaut, ces responsables seront dans l’obligation de prendre des décisions administratives à l’encontre du joueur qui est toujours sous contrat avec la JSK.

Yesli prendra une décision dans trois jours
Trois jours après avoir quitté l’Algérie, Kamel Yesli n’est toujours pas rentré de France où il se trouve actuellement. Ce milieu de terrain fera ainsi l’impasse sur le match de demain contre le CRB. Contacté par nos soins hier après-midi, Kamel Yesli a affirmé : « Pour le moment, je ne pense à rien. Je profite de ce déplacement en France pour faire le vide. ». Interrogé quant à son avenir avec la JSK, le joueur répondra : « Je n’ai encore rien décidé et j’aimerais ne pas me prononcer sur ce sujet pour ne pas m’exposer à de mauvaises interprétations qui risquent de perturber l’équipe avant le CRB. Donc, il n’est pas question que je dise quoi que ce soit avant ce match. » Selon une source autorisée, Kamel Yesli rendra une réponse définitive dans trois jours au plus tard. C’est ce qu’il aurait dit à la direction tout récemment.

Hannachi n’a rien pu faire
Avant de rentrer avant-hier soir en Algérie, Moh-Cherif Hannachi était en voyage d’affaires en Espagne pour tenter de conclure avec Luanvi.  Profitant de sa présence sur le vieux continent, le président de la JSK a fait de son mieux pour rassurer Yesli et surtout le convaincre de reprendre les entraînements avant le match du CRB. Hannachi s’est d’abord entretenu avec le père du joueur et ensuite avec le joueur lui-même sans pour autant pouvoir faire quoi que ce soit. Depuis qu’il est rentré, il attend avec crainte la réaction de Yesli, nous a confié notre source hier.

Le Buteur (11/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par Dégage Hannachi le Sam 12 Sep - 14:42

Cette affaire est un peu louche. Est ce que c'est que des personnes lui ont coupé l'électricité?
Y-a t-il juste une seule personne?
Le soit disant gars qui l'a menacé a envoyé une lettre d'excuses a la presse. Il n'a jamais fait allusion a l'électricité coupé.
Qui dit vrai dans cette affaire?
avatar
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Sam 12 Sep - 17:14

Dégage Hannachi a écrit:Cette affaire est un peu louche. Est ce que c'est que des personnes lui ont coupé l'électricité?
Y-a t-il juste une seule personne?
Le soit disant gars qui l'a menacé a envoyé une lettre d'excuses a la presse. Il n'a jamais fait allusion a l'électricité coupé.
Qui dit vrai dans cette affaire?

Mon ami, " il " est entrain de vider la JSK pour préparer son départ Wink

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par rachid_as le Sam 12 Sep - 17:37

Affaire Yesli : La JSK a déposé plainte

Après les menaces écrites proférées la semaine passée contre le footballeur franco-algérien de la JS Kabylie, Kamel Yesli, qui a été contraint, rappelons-le, de quitter précipitamment la ville de Tizi Ouzou pour rallier sa famille en France, son club employeur a finalement déposé plainte, avant-hier, jeudi, auprès du procureur de la République près le tribunal de Tizi Ouzou. C’est Karim Azlef, qui assurait l’intérim de la présidence de la JSK, qui attendait le retour du président Hannachi parti en Espagne avec le revenant Yazid Yarichène pour conclure avec un nouvel équipementier espagnol, qui s’est chargé de la procédure judiciaire enclenchée afin de démasquer l’auteur de ces lettres de menaces contre Yesli encore que les dirigeants kabyles ne semblent pas accorder trop d’importance à cette affaire émanant, paraît-il, d’un fan acharné, qui aurait pu être certainement évitée si le joueur concerné avait alerté ses dirigeants avant de faire ses valises. “Yesli a paniqué et il ne nous a même pas informés de cette affaire. Il s’est contenté d’en parler à son ami et coéquipier Seddiki et il a plié bagage sans crier gare”, nous a avoué un dirigeant qui estime que “Yesli aura agi précipitamment face à une telle situation alors qu’il aurait dû alerter le club pour la prendre en charge”.

Aux dernières nouvelles, l’excellent milieu de terrain de la JSK se repose auprès de sa famille à Paris et il y a de fortes chances qu’il revienne à Tizi Ouzou cette semaine mais, en attendant, il sera le grand absent de ce match choc CRB-JSK au moment où le club kabyle traverse une mauvaise période et vient d’enregistrer un autre coup dur avec le forfait de l’autre milieu de terrain, Rachid Ferrahi, blessé à l’entraînement mercredi dernier.

Liberté (12/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [] Kamel YESLI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum