Ballon d'Or de la FIFA 2013

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par siberian84 le Lun 9 Déc - 14:33

Ballon d'Or 2013 : Franck Ribéry (Bayern) finaliste, comme Messi (Barcelone) et Ronaldo (Real)

Franck Ribéry (Bayern Munich/France) fait partie des trois finalistes du Ballon d’Or 2013, annoncés par la FIFA lundi. Sans surprise, Cristiano Ronaldo (Real Madrid/Portugal) et Lionel Messi (FC Barcelone/Argentine) sont aussi en course.



Le rideau s’est levé. On connait désormais les trois finalistes du Ballon d’Or 2013. Les deux "naturels" : Lionel Messi (FC Barcelone) et Cristiano Ronaldo (Real Madrid), qui ont remporté les cinq derniers trophées (Ronaldo en 2008, Messi depuis 2009). Et le troisième homme, qu’on attendait avec une certaine fébrilité. C’est finalement Franck Ribéry. Il a été préféré par le collège de votants (sélectionneurs, capitaines de sélections et journalistes) à Zlatan Ibrahimovic (PSG) et les 19 autres prétendants au titre.



Premier enseignement de ce plateau dévoilé par la FIFA : l’international français du Bayern Munich est d’ores et déjà certain d’accrocher le podium. Une première dans sa carrière. Ira-t-il plus haut ? On le saura le 13 janvier prochain, lors du prochain gala de la fédération internationale, organisé à Zurich. En 2013, le Français a tout raflé (ou presque) avec le Bayern Munich et s’est qualifié pour la Coupe du monde 2014 avec l’équipe de France. Il est honoré pour régularité exceptionnelle au plus haut niveau au sein d’un collectif bavarois, champion d’Allemagne en titre, bien parti pour l’être encore en 2014, et vainqueur de la Ligue des champions en mai dernier, aux dépens du Borussia Dortmund. Ses statistiques sont moins impressionnantes que celles de ses deux compères encore en lice. Mais son influence sur le Bayern et la France n’a rien d’accessoire.

Ronaldo, le favori

Ribéry aura fort à faire pour décrocher le Ballon d’Or puisque Lionel Messi et Cristiano Ronaldo sont encore en course. L’Argentin du FC Barcelone a connu une saison compliquée, compte tenu de ses nombreuses blessures. Il est d’ailleurs actuellement sur le flanc et ne rejouera plus avant 2014. Mais ses statistiques individuelles et son aura en faisaient un incontournable. Compte tenu, notamment, du mode de scrutin qui favorise le talent pur aux accomplissements annuels.



Cristiano Ronaldo sera également de la fête le 13 janvier prochain (s’il décide de venir). Le Portugais est sans doute aujourd’hui le grand favori à la succession de Lionel Messi, tant il a impressionné tout au long de l’année et s’est encore plus illustré en octobre. Alors que le scrutin a été prolongé de quinze jours par la FIFA, faute de votants, le Portugais a réussi des barrages pour la Coupe du monde de feu. Il a littéralement porté la sélection sur ses épaules et probablement marqué de très gros points dans la conquête d’une seconde récompense après 2008.

avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 9 Déc - 19:56

Révélation des nominés au FIFA Ballon d’Or 2013



Les finalistes en course pour le FIFA Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur de l’année 2013 et pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA ont été dévoilés ce 9 décembre sur FIFA.com, francefootball.fr et YouTube.

Par ordre alphabétique, les nominés au FIFA Ballon d’Or 2013 sont : Cristiano Ronaldo (Portugal), Lionel Messi (Argentine) et Franck Ribéry (France) ; tandis que Nadine Angerer (Allemagne), Marta (Brésil) et Abby Wambach (États-Unis) sont nominées pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA.

Les nominés pour le titre d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin et les nominés pour le titre d'Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin ont également été annoncés. Par ordre alphabétique :

Sir Alex Ferguson (Écosse / ex. Manchester United FC), Jupp Heynckes (Allemagne / ex. FC Bayern Munich) et Jürgen Klopp (Allemagne / Borussia Dortmund) pour le titre d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin ; et Ralf Kellermann (Allemagne / VfL Wolfsburg), Silvia Neid (Allemagne / équipe nationale féminine allemande) et Pia Sundhage (Suède / équipe nationale féminine suédoise) pour le titre d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin.

Ces nominés ont été confirmés à l’issue d’un vote ouvert aux capitaines et entraîneurs des équipes nationales masculines et féminines des 209 associations membres de la FIFA ainsi qu’aux représentants de médias internationaux sélectionnés par la FIFA et France Football.

Les taux de participation sont les suivants :

Scrutins des distinctions masculines :
Associations membres (capitaines et sélectionneurs) : 88%
Représentants des médias : 94%

Scrutins des distinctions féminines :
Associations membres (capitaines et sélectionneurs) : 83%
Représentants des médias : 70%

La procédure de chacune des distinctions est supervisée et contrôlée par l’observateur indépendant PricewaterhouseCoopers (PwC) Suisse.

Les noms des quinze attaquants présélectionnés pour le FIFA FIFPro World XI ont également été annoncés, complétant ainsi la présélection finale de 55 joueurs qui comprend en outre cinq gardiens, vingt défenseurs et quinze milieux de terrain.

Liste des attaquants (pays, club) :
Sergio Agüero (Argentine, Manchester City FC) ; Mario Balotelli (Italie, Manchester City FC/AC Milan) ; Edinson Cavani (Uruguay, SSC Naples/Paris Saint-Germain FC) ; Diego Costa (Espagne, Club Atlético de Madrid) ; Cristiano Ronaldo (Portugal, Real Madrid CF) ; Didier Drogba (Côte d’Ivoire, Shanghai Shenhua FC/Galatasaray SK) ; Radamel Falcao (Colombie, Club Atlético de Madrid/AS Monaco FC) ; Zlatan Ibrahimovic (Suède, Paris Saint-Germain FC) ; Robert Lewandowski (Pologne, Borussia Dortmund) ; Mario Mandžukic (Croatie, FC Bayern Munich) ; Lionel Messi (Argentine, FC Barcelone) ; Neymar (Brésil, Santos FC/FC Barcelone) ; Wayne Rooney (Angleterre, Manchester United FC) ; Luis Suárez (Uruguay, Liverpool FC) ; Robin van Persie (Pays-Bas, Manchester United FC).

De plus, les trois nominés du Prix Puskás de la FIFA, qui récompense l’auteur du plus beau but de l’année, ont aussi été annoncés. Il s’agit de (par ordre alphabétique) : Zlatan Ibrahimovic (Suède - Angleterre, match amical, le 13 novembre 2012), Nemanja Matic (SL Benfica - FC Porto, Liga ZON Sagres portugaise, le 13 janvier 2013) et Neymar (Brésil - Japon, Coupe des Confédérations de la FIFA).

Toutes ces distinctions seront remises lors de la cérémonie du FIFA Ballon d’Or qui aura lieu le 13 janvier 2014 au Palais des Congrès de Zurich et sera retransmise en direct par streaming sur FIFA.com et sur YouTube. Les lauréats du Prix du Président de la FIFA et de la Distinction Fair-play de la FIFA seront également honorés lors de cette cérémonie.

Pour plus d’informations sur la cérémonie du FIFA Ballon d’Or 2013 et pour consulter notamment la liste des précédents vainqueurs, rendez-vous sur FIFA.com et www.francefootball.fr.

Fifa.com (09/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 10 Déc - 18:42

Trois noms qui font beaucoup parler



Le 9 décembre, nombre de fans ont enfin reçu la confirmation officielle d'un pressentiment assez largement partagé : Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Franck Ribéry sont les trois finalistes du FIFA Ballon d’Or 2013. Le lauréat sera dévoilé le 13 janvier prochain à l'occasion du Gala du FIFA Ballon d'Or organisé à Zurich.

FIFA.com profite de l'occasion pour expurger ses interviews exclusives et faire le point sur l'opinion de diverses personnalités du sport et d'autres secteurs sur cette question cruciale : qui mérite de remporter cette récompense ?

"J'ai toujours été un grand fan de Cristiano Ronaldo… Je le suis depuis de longues années et je l'ai rencontré quand il jouait encore à Manchester United. C'est pour lui que je voterais" - Usain Bolt, sprinteur jamaïcain recordman du monde du 100 et du 200 mètres, au micro de FIFA.com

"La saison de Franck Ribéry a été incroyable. Il mérite ce prix" - Josep Guardiola, entraîneur du Bayern Munich.

“Mon favori pour le Ballon d'or, c'est Messi. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est un joueur extraordinaire” - Ronaldo, ancien attaquant du Brésil, au micro de FIFA.com.

"Cette saison, je voterais plutôt pour Cristiano Ronaldo. Il réussit des choses exceptionnelles et il est très régulier. Cela fait cinq ou six ans qu'il marque une cinquantaine de buts par an" - Mamadou Sakho, défenseur français de Liverpool

“Messi. Tout simplement parce que c'est un joueur incroyable” - Michael Owen, ancien international anglais

“Ribéry est certainement l'un des meilleurs joueurs du monde et le meilleur de l'année 2013. Sans lui, le Bayern aurait probablement remporté un titre mais pas trois. Ribéry a joué un rôle décisif et je croise les doigts pour que ce soit lui” - Franz Beckenbauer, ancien défenseur du Bayern Munich

"Même si je sais que Messi est un joueur fabuleux, en tant que Portugais, je vote pour Cristiano. C'est une fierté de pouvoir compter sur un joueur aussi fort et compétitif que lui" - Paulo Bento, sélectionneur du Portugal.

"Si je dois en sélectionner un maintenant sur la base de l'état de forme, ce serait Ribéry. C'est un joueur rapide, créatif et capable d'apporter des solutions. Sur un terrain, il faut réfléchir et avoir les moyens de mettre en pratique ses choix. Ribéry a tout pour lui" - Jean-Marie Pfaff, ancien gardien de but de la Belgique, au micro de FIFA.com

“Je crois que cette année, c'est un peu plus facile… Sur le seul plan individuel, c'est difficile à dire, mais il faut aussi prendre en ligne de compte les titres. Messi et Cristiano ont marqué une cinquantaine de buts, ce qui est énorme, mais je trouve plus méritant d'être la vedette de l'équipe qui a réussi le triplé. C'est pourquoi mon favori s'appelle Ribéry cette année” - Bernd Schuster, entraîneur allemand de Malaga au micro de FIFA.com.

“Ronaldo et Messi sont au-dessus, mais je ne saurais dire qui l'emportera” - Arjen Robben, attaquant néerlandais du Bayern Munich

“Après son quadruplé contre la Suède, tout le monde a reparlé de Cristiano Ronaldo. Mais Franck Ribéry traverse lui aussi une période exceptionnelle et Lionel Messi a encore marqué énormément de buts. En revanche, je pense que cette fois, Messi et Ronaldo n'ont pas autant pesé que les années précédentes sur les résultats de leur équipe. Il y aura peut-être une surprise...” - Cacau, attaquant de l'Allemagne au micro de FIFA.com.

“Si je devais en choisir un, ce serait Lionel Messi, parce qu'il apporte quelque chose qu'on ne voyait plus depuis longtemps. Les gens vont au stade pour le voir jouer lui. Cela en fait quelqu'un de très spécial” - Günter Netzer, champion du monde avec l'Allemagne en 1974.

“Personnellement, je pense que c'est Ronaldo qui le mérite le plus. Ce qu'il réussit sur le terrain est invraisemblable. Tout comme Messi, mais ce sont des profils différents. Ronaldo peut jouer à n'importe quel poste et continuer de marquer des buts. En plus, ce serait super qu'il soit élu après les quatre sacres de Messi.” - Shane Filan (Westlife), musicien irlandais, au micro de FIFA.com.

“Sincèrement, tous les trois méritent ce titre. Mais s'il faut choisir, je dis Messi… Même si Cristiano Ronaldo est très fort en ce moment et qu'il réussit des choses merveilleuses, quand Messi a le ballon, on ne sait jamais à quoi s'attendre" - Javier Zanetti, défenseur de l'Argentine

Fifa.com (10/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mer 11 Déc - 6:27

Ribéry : "Croiser les doigts"



Le milieu de terrain du Bayern et de l'équipe de France, Franck Ribéry, s'est dit mardi "satisfait" de faire partie des finalistes pour le Ballon d'or et a affirmé "croiser les doigts" pour espérer le décrocher.

"C'est bien pour moi d'être dans les trois (finalistes, avec l'Argentin Lionel Messi et le Portugais Cristiano Ronaldo), après on verra bien, on va croiser les doigts", a déclaré l'international, après la défaite de son club face à Manchester City (2-3), lors de la sixième journée de la Ligue des champions.

"Je suis content, satisfait pour moi, pour le club, pour toute ma famille. Je suis un peu triste pour Ibrahimovic car ça reste quand même un grand joueur, il a fait de très belles choses avec le Paris-Saint-Germain", a-t-il ajouté.

Vainqueur du championnat d'Allemagne, de la Coupe d'Allemagne et de la Ligue des champions la saison passée avec le Bayern, Ribéry a déjà décroché en août le titre de joueur UEFA de l'année.

Fifa.com (10/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mer 11 Déc - 12:35

CR7 en trois temps



Au 11 décembre, son compteur personnel indique 68 buts en 57 matches. À elle seule, cette statistique a de quoi impressionner. Pourtant, la belle année 2013 de Cristiano Ronaldo ne saurait se résumer à quelques chiffres. En effet, l'attaquant portugais s'est porté en tête du classement des meilleurs buteurs de la sélection portugaise (à égalité avec Pauleta), le jour même de sa qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014. Le Madrilène n'est sans doute pas près d'oublier la folle soirée vécue en Suède au mois de novembre.

Au terme d'une année jalonnée de succès, le Portugais figure fort logiquement parmi les trois nominés pour le FIFA Ballon d'Or. Non content de s'adjuger le titre de meilleur buteur de la Ligue des champions de l'UEFA 2012/13, il s'est montré décisif lors de la double confrontation face à la Suède en barrages européens.  

À un peu plus d'un mois du Gala FIFA Ballon d'Or 2013, qui aura lieu le 13 janvier prochain à Zurich, FIFA.com revient pour vous sur trois temps forts qui ont marqué l'année écoulée pour Cristiano Ronaldo.

. 26 février 2013 : FC Barcelone – Real Madrid, triomphe en terre ennemie -
La demi-finale retour de la Coupe d'Espagne s'annonçait captivante, comme tous les duels entre le Real et le Barça. Après le nul (1:1) concédé à l'aller à Santiago Bernabeu, les Merengues se savaient dans l'obligation d'obtenir un résultat positif au Camp Nou. On dit souvent que Ronaldo donne le meilleur de lui-même lorsqu'il est au pied du mur. C'est précisément ce qui s'est passé ce soir-là.

Auteur des deux premiers buts de son équipe, le Portugais a littéralement propulsé le club de la capitale vers un succès inattendu (3:1). Les supporters madrilènes ont ainsi pu goûter au plaisir de fêter un succès capital sur la pelouse de leur grand rival. Si le Real a atteint la finale de la Coupe d'Espagne, il le doit en grande partie à l'inspiration de CR7.

. 6 septembre 2013 : Irlande du Nord – Portugal, soirée mémorable à Belfast
Un peu plus tôt, les Nord-irlandais avaient signé l'une des plus grosses surprises des qualifications européennes pour Brésil 2014 en obtenant le point du nul (1:1) à l'Estádio do Dragão. À l'heure d'accueillir leurs adversaires portugais, sans doute rêvaient-ils d'un nouvel exploit. Les visiteurs ont pris l'avantage par Bruno Alves, mais la Green and White Army a renversé la tendance en début de seconde période. Une nouvelle défaite aurait mis le Portugal en situation périlleuse dans le Groupe F.

Mené 2:1 à la 52ème minute, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo semblaient en bien mauvaise posture. C'est le moment qu'a choisi le capitaine portugais pour passer à la vitesse supérieure. À circonstances exceptionnelles, performance exceptionnelle : l'attaquant madrilène a signé pour l'occasion son premier triplé en équipe nationale. Il n'en fallait pas moins pour inverser le cours de la partie… et entrer dans l'histoire. En effet, avec ce triplé, Ronaldo s'est installé à la deuxième place du classement des meilleurs réalisateurs de l'histoire de la sélection portugaise, devant un certain Eusebio.

19 novembre 2013 : Suède – Portugal, une qualification en forme d'exploit
En entrant sur la pelouse, les Portugais ne sont plus qu'à 90 minutes d'une qualification pour la Coupe du Monde 2014. Quelques jours plus tôt, Cristiano Ronaldo a inscrit l'unique but de la première manche. La sélection lusitanienne aborde donc cette ultime échéance en position de favorite.

Les visiteurs entament la rencontre tambour battant et, lorsque CR7, donne l'avantage au Portugal à la 50ème minute, les spectateurs de la Friends Arena s'imaginent que l'issue ne fait plus de doute. Les Suédois se révoltent et, grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimovic, ils se prennent à nouveau à rêver d'une qualification pour l'épreuve suprême. 

Les Portugais tremblent mais, une fois de plus, Ronaldo répond présent dans l'adversité. L'attaquant madrilène signe deux nouveaux buts en deuxième période et fait définitivement basculer la victoire dans le camp de son équipe. La Selecção sera bien du voyage au Brésil tandis que Cristiano Ronaldo, lui, entre à nouveau dans l'histoire. Ce nouveau triplé le propulse en effet en tête du classement des buteurs portugais, à égalité avec l'ancien Parisien Pauleta (47 réalisations). Il conclut ainsi en beauté une année riche en succès et en exploits, qui fera certainement date dans sa carrière.

Fifa.com (11/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 13 Déc - 14:10

Raja Casablanca - CF Monterrey
L'expérience contre l'effervescence




En s'imposant sur le fil lors du match qui l'opposait à Auckland City FC, le Raja de Casablanca s'est qualifié pour le tour suivant de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013. Face aux Néo-Zélandais, la Vox Populi de Faouzi Benzarti n'a toutefois pas été très convaincante. En quart de finale, c'est un adversaire d'un tout autre calibre qui l'attend. Les Mexicains nourrissent de grandes ambitions pour faire aussi bien que l'année passée, voire mieux. Le vainqueur de la confrontation devra se mesurer au Clube Atlético Mineiro.

L'affiche
Raja de Casablanca - CF Monterrey, stade d'Agadir, samedi 14 décembre, 19h30 (heure locale)

Faouzi Benzarti a fait sa première apparition en tant qu'entraîneur du Raja lors du match de barrage, ce qui s'est ressenti par moments. Il lui reste encore un peu de travail pour faire passer son message à l'ensemble de ses joueurs. C'est la raison pour laquelle les Marocains ont parfois connu des difficultés. Ce n'est qu'à l'issue de la deuxième minute des arrêts de jeu qu'Abdelilah Hafidi a trouvé le chemin des filets et délivré les nombreux spectateurs. L'ambiance dans les tribunes était cependant exceptionnelle bien avant le but de la victoire. Après avoir encouragé leurs joueurs en chantant pendant 90 minutes, les fans du Raja comptent parmi les principaux atouts de leur équipe contre Monterrey.  En cas de victoire, la Vox Populi atteindrait les demi-finales de la Coupe du Monde des Clubs pour la première fois de son histoire.

C'est la troisième fois d'affilée que les Mexicains participent à la Coupe du Monde des Clubs. Cinquièmes en 2011 et troisièmes en 2012, les vainqueurs de la Ligue des champions de la CONCACAF visent encore plus haut. Guadalupe Cruz, à la tête de l'équipe depuis août, rêve de gagner son premier titre sous ses nouvelles couleurs. Le fait de ne plus avoir disputé de rencontre officielle depuis le 9 novembre pourrait cependant constituer un désavantage pour Monterrey. Incapables de se qualifier pour les quarts de finale du tournoi d'ouverture, les Rayados ont achevé leur saison prématurément.

La stat
4 - Le Raja de Casablanca a savouré sa première victoire en Coupe du Monde des Clubs, après quatre tentatives. Sa première participation en 2000 s'était soldée par trois défaites contre les Corinthians (0:2), Al-Nassr (3:4) et le Real Madrid (2:3). En cinq sorties dans cette compétition, Monterrey totalises trois succès et deux revers. Deux de ses trois victoires ont été acquises contre des formations africaines, l'Espérance et Al Ahly.

Entendu...
"Ce n'est que le début. Nous essayons d'améliorer un certain nombre de choses. C'est là toute ma mission. Les Mexicains sont bien organisés et jouent bien au ballon. Nous allons analyser les forces et les faiblesses de nos adversaires, mais une chose est sûre : nous voulons faire le jeu, tout en restant attentifs en défense." - Faouzi Benzarti, entraîneur du Raja de Casablanca

"Les expériences acquises au cours des derniers tournois forment la base de notre avenir. Nous savons que nous prenons part à une compétition et à un duel de haut niveau. Nous disposons de 90 minutes pendant lesquelles la moindre faute de concentration peut être synonyme d'élimination. Ici, les matches demandent une grande concentration et sont très intenses." - José Maria Basanta, capitaine du CF Monterrey

Fifa.com (13/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 13 Déc - 20:28

Lionel Messi en trois temps



Lionel Messi a encore connu une année mémorable. Même si 2013 a été marquée par les blessures, l'Argentin a de nouveau impressionné par ses qualités techniques, son sens du but et son âme de leader qui font de lui un joueur exceptionnel, tant en sélection qu'avec le FC Barcelone.

Il n'est donc pas étonnant que la Pulga figure parmi les trois candidats au FIFA Ballon d'Or, qu'il pourrait remporter pour la cinquième fois consécutive. Voici trois dates clés de l'année de Lionel Messi, choisies par FIFA.com.

Celta Vigo - FC Barcelone, 30 mars 2013, Liga BBVA
À la 71ème minute, Messi donne l'avantage à son équipe (2:1) et établit un nouveau record : marquer de manière consécutive face à tous ses adversaires. Au cours de cette série, commencée le 11 novembre 2012 face à Majorque, Lionel Messi a trouvé 30 fois le chemin des filets en 19 rencontres.

Il a inscrit quatre buts contre Osasuna ; deux contre Saragosse, Majorque, Levante, l'Athletic Bilbao, le Betis, l'Atlético de Madrid, Grenade et le Rayo Vallecano ; un contre Valladolid, l'Espanyol, Malaga, la Real Sociedad, Valence, Getafe, Séville, le Real Madrid, le Deportivo et le Celta Vigo. "Cela m'est égal, ce qui est important, c'est de continuer à gagner les trois points", confiait Messi avec humilité à l'issue de la rencontre qui s'est soldée par un nul (2:2), mais qui n'a pas empêché Barcelone de décrocher le titre.

Paraguay - Argentine, 10 septembre 2013, qualifications pour Brésil 2014
À Asunción, dans le cadre des qualifications sud-américaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, la Pulga a été l'auteur de deux réalisations et d'une passe décisive lorsque l'Argentine a dominé le Paraguay 5:2 pour assurer sa qualification pour la phase finale, à deux journées de la fin. De plus, avec 37 buts, le capitaine de l'Albiceleste s'est retrouvé seul sur la deuxième marche du podium des meilleurs buteurs en sélection argentine, derrière Gabriel Batistuta, honneur qu'il partageait jusque-là avec Hernán Crespo.

"Nous avons passé des tests importants et nous les avons réussis face à des équipes de haut niveau. Nous sommes sur la bonne voie, mais pour être champions du monde, il nous manque encore beaucoup de choses", commentait Messi qui a terminé deuxième meilleur buteur des qualifications, avec 10 réalisations, juste derrière l'Uruguayen Luis Suárez.

Barcelone, 20 novembre 2013, un nouveau prix dans sa collection
Blessé et conscient qu'il ne reverrait pas les terrains avant 2014, Messi a reçu son troisième Soulier d'Or, qui le désigne meilleur buteur européen de la saison 2012/13. Il bat là un nouveau record.

L'Argentin a marqué 46 fois en 32 matches pour le titre de Barcelone, lors d'un championnat qui est entré dans l'histoire du club comme "La Liga des 100 points". En obtenant cette récompense pour la troisième fois de sa carrière, Lionel Messi laisse derrière lui l'Allemand Gerd Müller, les Portugais Eusebio, Fernando Gomes et Cristiano Ronaldo, le Roumain Dudu Georgescu, l'Écossais Ally McCoist et le Français Thierry Henry, qui l'avaient remportée à deux reprises.

"Cette reconnaissance est très belle, mais je la dédie à tout le groupe. Sans mes coéquipiers, je n'aurais rien accompli", a souligné Messi, félicité par Carles Puyol, Xavi Hernández, Gerard Piqué et Cesc Fábregas, entre autres.

Fifa.com (13/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 16 Déc - 15:21

Franck Ribéry en trois temps



A une exception près, la Supercoupe d'Allemagne (défaite 4:2 contre le Borussia Dortmund), le Bayern Munich a remporté tout ce qu'il a été possible de gagner en 2013 : la Bundesliga, la Ligue des champions de l'UEFA, la Coupe d'Allemagne... Et ce n'est peut-être pas fini puisque les Bavarois sont actuellement dans la course au titre en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013. Si le club allemand accumule ainsi les succès, c'est en partie grâce à un homme : Franck Ribéry. Auteur d'une saison exceptionnelle, Kaiser Franck a sans doute été le Bavarois le plus régulier dans la performance.

"La saison de Franck Ribéry a été incroyable. Il mérite le Ballon d'Or", a confié Josep Guardiola, son entraîneur. Même son de cloche du côté de son capitaine, Philipp Lahm au micro de FIFA.com : "Le meilleur footballeur européen (Franck Ribéry) de l'année peut légitimement prétendre à ce titre." "Ribéry est certainement l'un des meilleurs joueurs du monde et le meilleur de l'année 2013. Sans lui, le Bayern aurait probablement remporté un titre mais pas trois", a complété Franz Beckenbauer, légende du club bavarois.

Mais il n'y a pas qu'avec le Bayern que Ribéry a fait l'étalage de son talent. Sous sa houlette, l'équipe de France est parvenue à décrocher son sésame pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014. Voici trois dates-clés de l'année de Franck Ribéry, choisies par FIFA.com.

. 18 mai 2013, Borussia Mönchengladbach-Bayern Munich : le meilleur pour la fin
On joue la 34ème et dernière journée de la saison 2012/13 de Bundesliga. Cela fait déjà quelques jours que le Bayern est assuré de son titre de champion d'Allemagne. Mais face à Möchengladbach, pour la dernière de leur entraîneur Jupp Heynckes en championnat, les Bavarois veulent finir en beauté. Franck Ribéry va se charger personnellement de cette mission.

Cela part pourtant mal pour le Rekordmeister qui encaisse trois buts dans les dix premières minutes. C'était sans compter sur un Kaiser Franck déchaîné. Il inscrit deux buts, dont une sublime volée du gauche de 18 mètres pleine lucarne - délivre deux passes décisives, et hisse son équipe vers une victoire 3:4. Francky signe là le match le plus abouti de sa saison. Une sorte de bouquet final après une saison riche de 10 buts, 14 passe décisives, et un spectacle garanti à chacune de ses apparitions.

Une prestation qui permet également aux Bavarois d'envisager en toute sérénité la finale de Ligue des champions de l'UEFA le week-end suivant...

. 26 mai 2013, Bayern Munich - Borussia Dortmund : caviars et cerise sur le gâteau
Et c'est face à un autre pensionnaire de Bundesliga, le Borussia Dortmund, que Ribéry et le Bayern tentent de s'imposer en finale de la plus prestigieuse compétition européenne. Soumis à une forte pression des Polonais Jakub Blaszczykowski et Lukasz Piszcek sur son côté gauche, le Nordiste met un peu de temps à s'exprimer dans cette partie. Et comme lors de la mémorable demi-finale face au FC Barcelone, c'est surtout par son exemplaire travail défensif que le numéro 7 du Bayern se fait remarquer. Mais deux coups de patte vont tout de même contribuer à faire la décision...

A la 61ème, Ribéry glisse d'abord un excellent ballon à Arjen Robben sur le côté gauche de la surface. Le Néerlandais n'a plus qu'à servir le premier buteur du match, Mario Mandzukic, seul au centre. Puis, à deux minutes de la fin, c'est une talonnade du Français pour Robben, lancé en pleine surface de réparation, qui permet au Batave de marquer à bout portant le but du KO. Ribéry peut enfin soulever la Coupe aux grandes oreilles après deux expériences malheureuses en finale de la compétition reine, en 2010 contre l'Inter Milan et en 2012 face à Chelsea.

. 10 septembre 2013, Biélorussie - France, Ribéry soigne les Bleus
Si le Bayern de Ribéry enchaîne les victoires, les Bleus de Francky n'ont pas la même réussite dans les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014. Après cinq matches sans victoire, et quatre jours après le nul ramené de Géorgie (0:0), la France est au pied du mur en Biélorussie. Elle doit impérativement s'imposer pour assurer sa place en barrages et mettre fin à une inefficacité qui dure depuis plus de 500 minutes. Longtemps incertain en raison d' une blessure au fessier contractée lors du dernier match, Ribéry va endosser le costume de héros.

Acclamé par le public bélarusse à la présentation des équipes, le Boulonnais est un poison constant par ses dribbles, sa vitesse, et ses initiatives. Il obtient d'abord un penalty qu'il transforme et met fin au trou noir des Bleus (47ème) : 526 minutes sans marquer. Puis il reprend victorieusement le centre de Mathieu Valbuena pour égaliser une deuxième fois (64ème). Ce premier doublé sous le maillot de l'équipe de France permet aux Tricolores de se reconcilier avec la victoire (4:2) et de se relancer pour de bon sur la route vers le Brésil.

Fifa.com (16/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 17 Déc - 18:19

Trois références pour une récompense



Le titre de Joueuse de l'Année de la FIFA reviendra soit à une gardienne de 35 ans, soit à une attaquante de 33 ans, soit à une quintuple lauréate. Autant dire que c'est une référence de football féminin qui sera récompensée.

Les nominées viennent de trois continents et leur talent se manifeste sous des formes bien différentes au sein de leurs équipes respectives. Toutefois, Nadine Angerer, Marta et Abby Wambach partagent un point commun : leurs années d'excellents et loyaux services pour le bien de leurs clubs, de leurs équipes nationales et du sport.

Alors que le Gala FIFA Ballon d’Or 2013 approche à grands pas, FIFA.com pose sa loupe sur ces trois stars briguant la récompense individuelle suprême de leur sport.

Nadine Angerer
Poste : gardienne
Âge : 35 ans
Joue pour : l'Allemagne et le Brisbane Roar (Australie)
Profil : une gardienne fiable et charismatique qui est devenue la référence à son poste dans le football féminin grâce à ses réflexes et ses capacités d'organisatrice.
Faits d'armes : Parmi son immense palmarès, Angerer compte notamment deux titres mondiaux (2003, 2007) et cinq sacres européens consécutifs. Elle peut aussi se targuer d'être la toute première lauréate du titre de Footballeuse européenne de l'année de l'UEFA.
Temps fort en 2013 : une remarquable prestation en finale de l'UEFA EURO, au cours de laquelle elle a repoussé deux penalties et permis à l'Allemagne de s'imposer 1:0 contre la Norvège.
Entendu... "Nadine est notre meilleure joueuse. C'est grâce à elle que nous sommes championnes d'Europe” " Bianca Schmidt, attaquante de l'Allemagne.

Marta
Poste : attaquante
Age: 27 ans
Joue pour : le Brésil et Tyreso (Suède)
Profil : joueuse rapide, technique et dynamique qui s'est imposée comme la meilleure joueuse brésilienne de l'histoire, et un monument du football féminin ces dix dernières années.
Faits d'armes : ses cinq récompenses de Joueuse Mondiale de la FIFA, décrochées entre 2006 et 2010, parlent d'elles-mêmes. La Brésilienne est également la co-meilleure buteuse de l'histoire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA avec 14 réalisations. Elle compte bien devancer Birgit Prinz et prendre seule la tête de ce classement à Canada 2015.
Temps forts en 2013 : Marta s'est, comme souvent, affirmée comme une joueuse majeure de l'exigeante Damallsvenskan suédoise. Plus récemment, elle a permis à Tyreso d'accéder aux quarts de la Ligue des champions féminine de l'UEFA pour la première fois de son histoire.
Entendu... "Marta a toujours été mon idole sur le terrain Elle est toujours présente quand l'équipe a besoin d'elle et elle marque des buts importants" - Veronica Boquete, milieu de terrain de Tyreso et de l'Espagne

Abby Wambach
Poste : attaquante
Âge : 33 ans
Joue pour : les États-Unis et le Western New York Flash
Profil : une avant-centre prolifique qui n'en demeure pas moins au service du collectif. À ses extraordinaires capacités physiques, elle ajoute l'intelligence, le courage et un sens du but hors pair.
Faits d'armes : Joueuse Mondiale de la FIFA 2012 et première Américaine à avoir reçu cette récompense, Wambach a été élue U.S. Soccer Athlete of the Year par la Fédération américaine à six reprises. Au niveau collectif, elle a remporté deux médailles d'or olympiques. Elle a joué un rôle décisif dans la conquête de la première, à Athènes 2004 puisqu'elle avait marqué le but de la victoire à la 112ème minute de la finale contre le Brésil.
Temps forts en 2013 : Victorieuse de l'Algarve Cup avec les États-Unis et du NWSL Shield avec son club, le Western New York Flash, l'attaquante a connu une année fructueuse. Son heure de gloire a sonné en juin, lorsqu'elle a battu le record de buts internationaux (158), jusque-là détenu par l'idole Mia Hamm.
Entendu... "Je crois qu'Abby est unique dans le football féminin. À l'échelle mondiale, elle est dans une autre dimension. Personne ne lui arrive à la cheville" -Tom Sermanni, sélectionneur des États-Unis

Fifa.com (17/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mer 18 Déc - 18:12

Trois noms qui font beaucoup parler (II)



Le 9 décembre, nombre de fans ont enfin reçu la confirmation officielle d'un pressentiment assez largement partagé : Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Franck Ribéry sont les trois finalistes du FIFA Ballon d’Or 2013. Le lauréat sera dévoilé le 13 janvier prochain à l'occasion du Gala du FIFA Ballon d'Or organisé à Zurich.

Quelques jours après son premier tri, FIFA.com expurge à nouveau ses interviews exclusives et faire le point sur l'opinion de diverses personnalités du sport et d'autres secteurs sur cette question cruciale : qui mérite de remporter cette récompense ?

"C'est quelqu'un de bien. Il mériterait d'être sacré. C'est la meilleure saison qu'il ait connue. Et puis il a tout gagné avec le Bayern Munich. En football, vous avez besoin de vos coéquipiers mais il faut avouer qu'il a été décisif à chaque match" - Boris Becker, ancien tennisman allemand au sujet de Franck Ribéry.

"Normalement et sans contestation, ça devrait être Franck Ribéry. Pour moi, ça ne peut être que lui ! (…) Il a fait le triplé. Pour moi, le vainqueur c'est avant tout celui qui fait gagner son équipe. C'est pareil en basket dans la NBA, le meilleur joueur de la saison doit être dans la meilleure équipe et en 2013, celle qui a dominé son sujet, c'est le Bayern Munich" - Nicolas Batum, basketteur français des Portland TrailBlazers, au micro de FIFA.com

"Si je devais voter, je le donnerais à Cristiano Ronaldo. C'est un joueur qui donne tout" - Mariano Rajoy, Premier ministre espagnol

"Messi a beaucoup été blessé cette année, je pense donc que c'est Cristiano qui l'aura" - Diego Maradona, ancien joueur argentin

"Pour certains, c'est important, pour moi non. Je n'ai pas besoin de ce trophée pour savoir que je suis le meilleur " - Zlatan Ibrahimovic, interrogé sur le futur FIFA Ballon d'Or

"Tous les candidats sont très bons, de grands noms et des super athlètes. Il m'est très difficile d'en choisir un parce qu'ils sont tous fantastiques." - Kostas Mitroglou, avant-centre grec de l'Olympiacos, au micro de FIFA.com

"Franck Ribéry a ma préférence. Si on ne lui donne pas maintenant, il ne l'aura jamais. Il a pratiquement tout gagné avec son club et il vient d'être récompensé pour ça (meilleur joueur européen). En plus, il est régulier alors pour moi, aucun doute : c'est Ribéry" - Jérémy Toulalan, milieu de terrain de Monaco, au micro de FIFA.com

"Zlatan Ibrahimovic ! C'est mon choix du cœur. D'abord parce que c'est un Suédois et que j'adore le pays et les gens. Ensuite parce qu'il régale Paris et le Parc des Princes et que tous les autres joueurs l'adorent au PSG. C'est un talent incroyable et tout le monde l'apprécie" - Joakim Noah, basketteur français des Chicago Bulls, au micro de FIFA.com

"Cristiano et Messi sont très bons, mais Ribéry a tout gagné. Ils sont tous les trois de très grands joueurs. Cette année, l'élection du Ballon d'Or sera la plus difficile de l'histoire de ce trophée" - Michel Platini, ancien joueur français et Président de l'UEFA

"Il ne faut pas oublier Lionel. C'est un prix pour lequel beaucoup de gens votent. Il en a déjà remporté quatre et il est très apprécié dans le monde entier. S'il le gagnait, ça me ferait beaucoup rire" - Gerard Piqué, défenseur espagnol du FC Barcelone

"Si on me donne le Ballon d'Or, j'ai de la place chez moi" - Cristiano Ronaldo, lors de l'inauguration du musée qui lui est consacré à Madère

"J'ai voté pour les Espagnols parce que je pense qu'ils n'ont pas eu la reconnaissance qu'ils méritaient ces dernières années et parce qu'honnêtement, je ne veux entrer dans aucune guerre Madrid-Barcelone" - Vicente del Bosque, sélectionneur espagnol, justifiant son vote pour le FIFA Ballon d'Or 2013.

"Je mettrai le Ballon d'Or au pied de la cheminée, dans le salon. Mon épouse a tout préparé. J'essaie de ne pas trop y penser, mais elle y croit beaucoup" - Franck Ribéry, finaliste du FIFA Ballon d'Or 2013, au micro de France Football

Fifa.com (18/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par siberian84 le Jeu 19 Déc - 14:55

Ballon d’Or - Le coup de gueule de Franck Ribéry : "C’est une honte"

19/12/2013

Dans SportBild, Franck Ribéry a avoué qu'il n'avait pas apprécié de voir les votes pour le Ballon d'Or être repoussés après la fin des barrages pour le Mondial.




Alors qu’il fait partie des trois joueurs nommés pour le Ballon d’Or 2013 et qu’il connaîtra le verdict final le 13 janvier prochain, Franck Ribéry n’a que très peu apprécié que la FIFA prolonge les votes pour désigner le vainqueur. Dans un entretien accordé à SportBild, l’international français n’a pas mâché ses mots, estimant être lésé par ce changement soudain du règlement.

"Prolonger la période des votes pour le Ballon d’Or, c’est la première fois que cela arrive. C’est une honte et un désavantage, mais je n’ai pas peur. Je suis tranquille et je n’ai pas parlé à Cristiano à propos de ça, même pas avec les coéquipiers." Ribéry a également confié qu'il se fichait de savoir si le Portugais, en froid avec Sepp Blatter, assisterait au gala de la FIFA à Zurich. "Peu m’importe s’il vient ou pas. Pour moi, c’est un honneur d’être parmi les trois finalistes et c’est pourquoi c’est normal que j’assiste au gala."

Dans l'entretien, le Français a aussi parlé de ce qu'aurait été sa vie s'il n'avait jamais percé dans le football. "Sans le foot, j’aurais fini pauvre et probablement au chômage, comme beaucoup de personnes. Quand vous avez vécu ces situations et que vous êtes arrivés ici au Bayern, cela vous rend plus fort. Je suis devenu un combattant. Ces situations dans ma vie ont forgé mon caractère."

avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mer 8 Jan - 18:18

Un peu plus près des étoiles !



Zurich accueillera encore le gratin du football mondial lors de la prestigieuse cérémonie du FIFA Ballon d’Or qui aura lieu le 13 janvier 2014 au Palais des Congrès.

À l’entrée, un espace sera à nouveau réservé aux supporters près du tapis rouge, les premiers arrivés auront droit aux meilleures places. Toutes les personnes désireuses de voir la multitude de grands joueurs présents ce soir-là sont cordialement invitées à venir dès 15h30 à l’entrée du Palais des Congrès, où des grands noms du football national et international se succèderont sur le tapis rouge. Dans l’espace réservé aux supporters, des petits cadeaux FIFA seront même distribués, pour donner encore plus de piment à la soirée.

Vous aurez notamment la chance de voir certains des meilleurs joueurs, joueuses et entraîneurs du monde, et pourrez peut-être même repartir avec un autographe ou deux.

Parmi les autres invités de prestige au gala FIFA Ballon d’Or, les nominés Franck Ribéry, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Nadine Angerer, Marta et Abby Wambach ont confirmé leur présence, tout comme les entraîneurs Jupp Heynckes, Jürgen Klopp, Pia Sundhage, Silvia Neid et Ralf Kellermann. D’autres grands noms figureront également parmi les invités, dont Franz Beckenbauer, Zinedine Zidane, Pelé, Mia Hamm, Neymar, pour ne donner qu'un aperçu du prestige du plateau des personnalités du grand rendez-vous des récompenses du football.

La désignation du meilleur joueur et de la meilleure joueuse du monde est un événement à ne pas manquer.

Les meilleurs entraîneurs de l’année pour le football masculin et le football féminin seront également récompensés. D’autres distinctions seront remises, dont le Prix du Président de la FIFA, la Distinction Fair-play de la FIFA, le Prix Puskás – récompensant l’auteur du plus beau but de l’année – et le FIFA/FIFPro World XI décerné à l’équipe-type de l’année ; autant de prestigieux invités qui seront également présents au Palais des Congrès de Zurich.

Fifa.com (08/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 10 Jan - 17:21

Trois candidats et beaucoup de commentaires



Le jour J approche. Qui remportera le FIFA Ballon d'Or 2013 ? Alors que nous attendons le verdict du 13 janvier, FIFA.com rassemble les opinions des trois finalistes et d'autres stars du football.

"Si je mérite de le gagner ? Peut-être, comme l'année passée et il y a deux ans. Je pense que je mérite de gagner le Ballon d'Or tous les ans."
Cristiano Ronaldo, finaliste du FIFA Ballon d'Or pour la sixième fois en sept ans

"C'est un plaisir, une fierté de faire à nouveau partie du top 3. Pour moi, les prix importants sont les récompenses collectives, mais c'est une très belle reconnaissance. Ce n'est pas non plus très grave de ne pas remporter le Ballon d'Or."
Lionel Messi, qui pourrait décrocher son cinquième FIFA Ballon d'Or d'affilée

"Que je le remporte ou pas, je serai toujours heureux. Personnellement, c'est une satisfaction de figurer parmi les trois derniers, aux côtés de Cristiano Ronaldo et de Messi."
Franck Ribéry, qui a intégré le trio de finalistes pour la première fois

"Les trois méritent le Ballon d'Or, mais celui qui doit le gagner, c'est le Père Noël."
Zlatan Ibrahimovic, donnant son avis sur les trois prétendants au prix

"Il aurait déjà été logique qu'il le gagne à d'autres moments, mais il me paraîtrait absolument injuste qu'il ne l'ait pas cette année. Indépendamment de ce qui se passe, il est pour moi le meilleur joueur du monde. Je n'ai pas le moindre doute là-dessus."
Paulo Bento, sélectionneur du Portugal, à propos de son compatriote Cristiano Ronaldo

"Franck doit arriver à Zurich avec un grand sourire et profiter. Ce n'est pas évident d'aller là-bas. Il doit profiter du moment. Les trois joueurs sont incroyables. Je suis content de ne pas devoir choisir moi-même."
Pep Guardiola, entraîneur du Bayern Munich

"Pour moi, Cristiano Ronaldo reste le meilleur. Peut-être que cela ne plaira pas à Messi et qu'il me dira, quand nous discuterons, que je n'ai jamais voté pour lui. Je n'ai jamais voté pour lui parce que je pense que Cristiano le mérite, surtout cette année."
Luis Felipe Scolari, sélectionneur du Brésil et ancien sélectionneur du Portugal

"Pour son mérite, pour ce qu'il représente pour nous et parce qu'il est mon coéquipier et mon ami, je suis en faveur de Messi."
Andrés Iniesta, milieu de terrain du FC Barcelone

"Qu'on lui attribue le Ballon d'Or ou non, Messi est le meilleur joueur du monde et il n'y en aura pas d'autre comme lui."
Jordi Alba, coéquipier de Lionel Messi au FC Barcelone

"Il est évident que Ribéry a fait une saison exceptionnelle avec le Bayern. Bien sûr, Andrés Iniesta, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont à nouveau fait sensation. Mais je crois que le tour de Ribéry est venu car c'est lui qui a tout gagné avec son club, la saison dernière."
Andreas Möller, ancien milieu de terrain de l'Allemagne, de la Juventus et du Borussia Dortmund

"Personnellement, j'espère que Messi décrochera le trophée, mais il faut reconnaître que Cristiano Ronaldo le mérite."
Rivaldo, ancien attaquant du Brésil et du FC Barcelone

"Je donnerais le Ballon d'Or à Messi. Si ce n'est pas lui qui le remporte, j'espère que le joueur récompensé sera Ribéry. Cristiano Ronaldo ? Après Messi et Ribéry."
Xavi Hernández et ses préférences pour le podium final du FIFA Ballon d'Or

"J'aimerais que Cristiano gagne. D'une part parce que je suis portugais, d'autre part pour tout ce qu'il a fait au cours des dernières saisons. Il a été tout simplement sensationnel. Il s'améliore constamment, est bien élevé et est encore jeune. Quand je l'ai rencontré et que j'ai travaillé avec lui, il m'a toujours donné l'impression d'être quelqu'un qui se fixait des objectifs. Ses immenses ambitions lui permettent de les atteindre. Il mérite cette reconnaissance."
Paulo Sousa, ancien milieu de terrain du Portugal et actuel entraîneur du Maccabi Tel-Aviv

"Ce sont les deux meilleurs joueurs du monde, mais pour des raisons techniques, je choisis Messi."
Ronaldo, ancien attaquant du Brésil et ancien vainqueur du FIFA Ballon d'Or.

"Selon moi, Ribéry a fait une saison extraordinaire. Il a tout gagné avec son équipe, il a marqué des buts extrêmement importants et a été titulaire lors de tous les plus grands rendez-vous. Franck est un garçon génial, indispensable pour le Bayern et l'équipe de France. Vous me parlez de Cristiano ou de Messi. Leo a remporté la Liga avec le Barça en offrant quelques prestations spectaculaires, alors que Cristiano n'a rien gagné. Il a beaucoup couru, s'est battu comme peu l'ont fait, mais n'a pas soulevé un seul trophée. La logique voudrait que Ribéry soit le lauréat."
Paul Breitner, ancien milieu de terrain de l'Allemagne

"Je pense que Cristiano Ronaldo va obtenir le Ballon d'Or grâce à sa manière de jouer. Ribéry joue aussi très bien, mais Cristiano est au sommet de son art et le mérite"
Jefferson Farfan, attaquant du Pérou et de Schalke 04

Fifa.com (10/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 13 Jan - 20:59

Pelé reçoit le Prix d'Honneur



Dans une cérémonie du FIFA Ballon d'Or à forte connotation verte et jaune, le Brésil a obtenu une reconnaissance spéciale grâce à son principal ambassadeur dans le football. En hommage à ses exploits et à sa brillante carrière, Pelé est monté sur la scène du Kongresshaus de Zurich pour y recevoir le Prix d'Honneur du FIFA Ballon d'Or 2013, sous les ovations du public présent à l'événement.

Pendant plus de deux décennies, Pelé s'est imposé comme l'une des icônes du football brésilien, enchantant non seulement les supporters de l'une des équipes les plus brillantes de tous les temps, mais également les adversaires de ce Santos qui a remporté tous les titres possibles. À une époque où le football n'avait pas le même retentissement médiatique que de nos jours, il est devenu une légende mondiale, comme en témoigne son surnom plus que justifié : le Roi du Football.

Plus tard, Pelé a été reconnu par la FIFA comme Joueur du Siècle, avant d'être élu Athlète du Siècle par le Comité international olympique. Le Prix d'Honneur du FIFA Ballon d'Or de ce 13 janvier 2014 vient donc enrichir sa galerie de trophées dans laquelle manquait justement le Ballon d'Or qui, à l'époque où Pelé portait encore les crampons, ne concernait que les joueurs européens.

"Alors que le monde entier se prépare pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014, le moment est idéal pour reconnaître la grande contribution de ce joueur spécial au football et au monde", a affirmé le Président Blatter, au moment de la remise du prix. "Quand nous pensons au football, un nom vient avant tous les autres. Aucun joueur n'a eu autant d'influence dans ce sport et sur autant de personnes que Pelé. Sa verve et son habileté sont entrées dans l'éternité."

Sur la scène du Kongresshaus, François Morinière, président du Groupe Amaury et du Groupe L'Équipe, a lui aussi souligné l'importance de Pelé pour la postérité et la pose des fondations pour ceux seraient amenés après lui à recevoir le Ballon d'Or. "Il a été un véritable ambassadeur du football et une référence pour les autres joueurs. Peu de footballeurs ont réussi à s'approcher de ce qu'il a réalisé", a-t-il ajouté. "Il est incroyable de penser qu'il n'a jamais gagné le Ballon d'Or, mais il évoluait à une époque où seuls les footballeurs européens pouvaient gagner ce prix", a rappelé Morinière. "Malgré cela, tout le monde reconnaissait en lui le Roi du Football. Au Brésil, c'est une icône. Dans le reste du monde, c'est un héros qui dépasse toutes les frontières."

Pelé est à ce jour l'unique joueur à avoir remporté trois Coupes Du Monde de la FIFA en 1958, 1962 et 1970. Il a inscrit plus de 1 200 buts au cours des deux décennies qu'il a passées sur les terrains. Il est en outre le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe du Brésil, avec 77 réalisations en 92 matches officiels.

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 13 Jan - 21:00

Ronaldo, Angerer, Heynckes et Neid triomphent



Cristiano Ronaldo reçoit son deuxième FIFA Ballon d’Or après celui de 2008, tandis que la gardienne de but allemande Nadine Angerer est pour la première fois nommée Joueuse Mondiale de la FIFA. Jupp Heynckes, ancien entraîneur du Bayern Munich, et Silvia Neid, sélectionneuse de l’équipe nationale féminine allemande, remportent les distinctions d’Entraîneur de l’Année FIFA  pour le football masculin et pour le football féminin respectivement. Ces distinctions, attribuées selon les votes des sélectionneurs et capitaines d’équipes nationales ainsi que de journalistes de médias internationaux sélectionnés par la FIFA et le magazine France Football, ont été annoncées aujourd’hui, lundi 13 janvier 2014, lors de la cérémonie du FIFA Ballon d’Or, qui s’est tenue au Palais des Congrès de Zurich (Suisse), l’ensemble de la procédure de vote ayant été supervisée et gérée par PricewaterhouseCoopers Suisse (PwC).

La cérémonie, qui a duré 90 minutes, a lancé une année 2014 placée sous le signe du Brésil et de la Coupe du Monde de la FIFA™ dont le coup d’envoi sera donné dans six mois. La vedette de la télévision brésilienne Fernanda Lima et l’ancien international néerlandais Ruud Gullit ont guidé les 1 100 invités et les téléspectateurs de plus 180 pays à travers une soirée de fête à laquelle ont notamment participé des légendes de l’équipe brésilienne quintuple championne du monde, à savoir Pelé (vainqueur en 1958, 1962 et 1970), Amarildo (1962), Carlos Alberto (1970), Bebeto (1994), Cafu (1994 et 2002) et Ronaldo (1994 et 2002), ainsi que l’actuelle star Neymar qui compte bien permettre à la Seleção de remporter en juillet prochain un sixième titre en Coupe du Monde qui serait le premier décroché sur son propre sol. Le top-modèle brésilien Adriana Lima et le chanteur suisso-brésilien Marc Sway ont donné un avant-goût supplémentaire de ce à quoi les supporters peuvent s’attendre dans 150 jours au Brésil.

Ce rendez-vous de fête a célébré les belles performances footballistiques de 2013. La FIFPro, syndicat international des joueurs, a invité 52 000 joueurs professionnels du monde entier à sélectionner leur équipe-type pour 2013, dans le cadre du FIFA FIFPro World XI. Les honneurs sont ainsi revenus à l’équipe all-star suivante : Manuel Neuer (Allemagne) dans les buts ; Dani Alves (Brésil), Philipp Lahm (Allemagne), Sergio Ramos (Espagne) et Thiago Silva (Brésil) en défense ; Andrés Iniesta (Espagne), Franck Ribéry (France) et Xavi Hernández (Espagne) au milieu de terrain ; et Cristiano Ronaldo (Portugal), Zlatan Ibrahimović (Suède) et Lionel Messi (Argentine) en attaque.

Le lauréat du Prix Puskás de la FIFA, qui récompense le plus beau but de l’année, a été élu par les supporters du monde entier sur FIFA.com, la chaîne FIFA sur YouTube et francefootball.fr. Ce prix, créé en 2009 en l’honneur et à la mémoire de Ferenc Puskás, le capitaine et joueur vedette de l’équipe nationale hongroise des années 1950, a été décerné à l’attaquant suédois Zlatan Ibrahimović, pour son audacieux et magnifique ciseau retourné lors d’un match amical disputé le 13 novembre 2012 entre la Suède et l’Angleterre. Ibrahimović a reçu 48,7% de tous les votes, devant Nemanja Matic (30,8%) et Neymar (20,5%).

La cérémonie a également rendu hommage à tous ceux qui ont contribué au football sur le terrain comme en dehors. L’ancien président du CIO, Jacques Rogge, a reçu le Prix du Président de la FIFA des mains de Joseph S. Blatter, en hommage à son travail sans relâche pour défendre l’intégrité du sport international. Jacques Rogge a excellé dans son approche dynamique, intelligente et modeste, assurant au mouvement olympique un avenir radieux. La légende du football brésilien Pelé a reçu le Prix d’Honneur du FIFA Ballon d’Or pour l’ensemble de sa carrière.

La distinction Fair-play de la FIFA a été décernée à la Fédération Afghane de Football pour le courage et l’esprit de solidarité dont elle a fait preuve envers et contre tout, à travers les affres de la guerre, des troubles et du conflit. Malgré la violence et la guerre qui ont frappé l’Afghanistan ces dernières années, la Fédération Afghane de Football a poursuivi la construction de l’infrastructure footballistique dans le pays, a développé le football de base et a fait en sorte que le football soit accessible à un plus large public, dont les femmes et les familles.

Les votes en un coup d’œil :

C’est la quatrième année qu’est remis le FIFA Ballon d’Or après la fusion en 2010 du titre de Joueur Mondial de la FIFA et de la distinction du Ballon d’Or de France Football.

•       184 sélectionneurs, 184 capitaines d’équipes nationales et 173 représentants des médias ont participé à l’élection du FIFA Ballon d’Or. Cristiano Ronaldo a remporté le titre avec 1 365 points, devant Lionel Messi avec 1 205 et Franck Ribéry avec 1 127 points.

•       147 sélectionneurs, 146 capitaines d’équipes nationales et 88 représentants des médias ont participé à l’élection de la Joueuse Mondiale de la FIFA. Nadine Angerer a remporté 612 points devant Abby Wambach (États-Unis) et Marta (Brésil), qui ont respectivement recueilli 539 et 493 points.

•       183 sélectionneurs, 185 capitaines d’équipes nationales et 173 représentants des médias ont participé à l’élection de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin. Jupp Heynckes s’est vu décerner le titre après avoir été le premier sélectionneur à remporter, avec une équipe masculine allemande, le triplé en Bundesliga, Ligue des Champions de l’UEFA et Coupe d’Allemagne, recueillant 1806 points devant Jürgen Klopp (766 points), entraîneur du Borussia Dortmund, et Sir Alex Ferguson (711 points), ancien entraîneur de Manchester United FC.

•       146 sélectionneurs, 146 capitaines d’équipes nationales et 88 représentants des médias ont participé à l’élection de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin. Silvia Neid, qui a mené la jeune sélection allemande vers un huitième titre en remportant l’EURO féminin en Suède, s’est vu décerner le titre avec 1 036 points, devant Ralf Kellermann (445 points), entraîneur de l’équipe de VfL Wolfsburg, lequel a remporté le triplé Bundesliga, Coupe d’Allemagne et Ligue des Champions de l’UEFA, et Pia Sundhage (430 points), entraîneur de l’équipe nationale de Suède.

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 13 Jan - 21:02

Ronaldo : "Pas de mot pour décrire ce que je ressens"



En pleurs au moment de recevoir son trophée, le Portugais Cristiano Ronaldo, désigné Ballon d'Or 2013, a confié sa grande émotion et n'avoir "pas de mot" pour décrire ce qu'il ressentait. "Il n'y a pas de mot pour décrire ce que je ressens", a commencé par déclarer Ronaldo sur la scène du gala à Zurich, avant de fondre en larmes quelques instants.

"Je suis très heureux, je voudrais remercier tous mes camarades de club et de sélection, toute ma famille dans la salle. Ceux qui me connaissent savent combien j'ai consenti de sacrifices pour gagner cette récompense", a repris le joueur du Real Madrid.  Il devient le premier Portugais à recevoir deux fois le prestigieux trophée, après un premier sacre en 2008 sous les couleurs de Manchester United.

Le joueur originaire de Madère, et formé au Sporting Portugal, a ensuite voulu rendre hommage à Eusebio, autre grand joueur portugais récemment disparu, ainsi qu'à Nelson Mandela. "Je voudrais remercier tous ceux qui m'ont fait confiance, je veux reparler aussi d'Eusebio et de Madiba et leur rendre hommage une dernière fois. Merci aussi à ma fiancée et ma mère qui sont dans la salle. Si je ne remercie pas tout le monde, excusez-moi car je suis trop ému pour continuer à parler", a ensuite conclu Ronaldo.

Le Portugais a devancé l'Argentin Leo Messi, quadruple tenant du titre, et le Français Franck Ribéry, 3e. Quelques minutes plus tard, au micro de l'Equipe 21, le lauréat paraissait toujours très ému."Si on me l'a donné, c'est sans doute que je l'ai mérité, Messi et Ribéry l'auraient aussi mérité. C'est à chaque fois un moment particulier. Mais je dirais que ce deuxième Ballon d'Or était plus dans l'émotion, car ma mère et mon fils (monté sur la scène) étaient là."

L'attaquant du Paris SG Zlatan Ibrahimovic, 4e du classement et honoré dans la soirée du prix Puskas du plus beau but de la saison écoulée, s'est réjoui pour le Portugais. Ce dernier, avec ses quatre buts inscrits contre la Suède en barrages, a pourtant largement contribué à la non-qualification de "Zlatan" pour la prochaine Coupe du monde. "Le Ballon d'Or, c'est le rêve de chaque joueur. Mais c'est difficile car la concurrence est très vive. Cristiano a gagné et je suis vraiment très content pour lui, il le méritait", a commenté l'attaquant.

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 13 Jan - 21:45

Ronaldo : "Celui-là est spécial"



Le Portugais Cristiano Ronaldo a estimé lundi que ce deuxième Ballon d'Or était "spécial", tant il espérait depuis longtemps le gagner.

Que représente pour vous ce deuxième Ballon d'Or ?
C'est un grand moment. Je voulais le gagner depuis longtemps. Je suis si heureux, j'ai tant travaillé pour cela. C'est mon deuxième Ballon d'or, mais celui-là est spécial. Il y avait ma famille, mon fils, mon club, je n'ai pas pu me contenir. C'est quelque chose d'unique.

Pensez-vous que votre rivalité avec Lionel Messi est une bonne chose pour le football ?
Pour moi, c'est un honneur de rivaliser avec de grands joueurs comme Messi et Ribéry. Comme je suis quelqu'un qui aime la compétition, c'est un honneur de jouer contre eux, tant en club qu'en sélection, en donnant toujours la maximum de moi-même. Nous voulons tous être toujours meilleurs et c'est bon pour moi, pour eux et pour le football en général.

Eusebio était-il quelqu'un qui vous a inspiré ?
Il était une légende et pour moi, c'était un honneur de partager quelques moments avec lui. Avec son expérience, il a toujours partagé avec nous des conseils, surtout de donner toujours le meilleur de nous-mêmes. C'est comme cela seulement que les choses arrivent.

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 13 Jan - 22:33

Neid : "Beaucoup de gens ont contribué à ce triomphe"



Au terme d'une année 2013 marquée notamment par le triomphe de l'Allemagne en finale de l'UEFA Euro féminin en Suède, Silvia Neid a remporté pour la deuxième fois de sa carrière le titre d'Entraîneur de l'Année FIFA pour le football féminin. Ralf Kellermann, du VfL Wolfsbourg, et Pia Sundhage, sélectionneuse de la Suède, figuraient aux côtés de la technicienne allemande parmi les nominés pour cette prestigieuse récompense.  




À l'issue de la cérémonie organisée à Zurich, Silvia Neid est revenue avec FIFA.com sur ce succès.  

Silvia Neid, vous venez d'être élue pour la deuxième fois Entraîneur de l'Année FIFA pour le football féminin. Que ressentez-vous ?
C'est un formidable honneur, d'autant que je ne m'y attendais pas du tout. Néanmoins, le succès résulte toujours d'un effort collectif. Beaucoup de gens ont contribué à ce triomphe. L'équipe derrière l'équipe est une machine bien huilée. Pour gagner, il faut bénéficier de la confiance de ses joueuses et de ses dirigeants, surtout quand on a été critiqué comme je l'ai été l'été dernier. Dans ces moments-là, il faut pouvoir se sentir entourée. J'ai eu la chance d'avoir autour de moi des personnes qui croyaient en notre projet. Je leur en suis très reconnaissante.  

Quelle importance ce prix revêt-il à vos yeux cette année ?
En recevant cette récompense, on sait que l'on a bien travaillé. Dans l'ensemble, nous avons vécu une belle année. Les succès ont été nombreux, particulièrement pour le football féminin allemand.

Votre capitaine Nadine Angerer a reçu le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA 2013. Qu'est-ce que cela vous inspire ?
À mon avis, elle le mérite amplement. Une gardienne qui arrête deux penalties dans une grande finale et se retrouve nominée parmi des joueuses de champ a réussi un tour de force. Je ne suis peut-être pas très objective mais, à mes yeux, elle était vraiment la meilleure footballeuse au monde en 2013.

Souhaitez-vous remercier une personne en particulier ?
J'aimerais associer tous mes collègues de l'encadrement technique à ce succès. Tout le monde a joué son rôle, du médecin à l'intendant. Bien entendu, je tiens également à remercier mon équipe. J'ai de la chance de travailler avec de telles joueuses. Enfin, je ne serais pas ici ce soir sans le soutien de mes dirigeants. Ce prix revient à l'ensemble du football féminin allemand. Nous disposons de structures solides et nous avons un bon championnat. Tout est fait pour identifier et encourager les talents. Dans les clubs, les entraîneurs tirent le meilleur des joueuses au quotidien. Cette coopération fonctionne à tous les niveaux. J'en suis très heureuse.

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 14 Jan - 11:52

Ronaldo : "Maintenant, je veux le troisième"



Le 13 janvier 2014 restera gravé à jamais dans la mémoire de Cristiano Ronaldo. Le Portugais s'est rendu à Zurich avec un pressentiment. Entouré de sa famille, sa fiancée et son fils, il était convaincu que la chance pouvait lui sourire. Pourtant, ses sanglots et sa difficulté à trouver les mots sur scène ont surpris le monde entier. Ce sont sans doute ces aspects-là que retiendront ceux qui connaissent le mieux le vainqueur du FIFA Ballon d’Or 2013.

Le Portugais, qui aura devancé Lionel Messi et Franck Ribéry dans la dernière ligne droite, a enfin remis la main sur le prestigieux trophée après son sacre de 2008. Et c'est rasséréné qu'il s'est présenté devant le micro de FIFA.com.

“En apprenant que j'avais gagné, j'ai été submergé par le bonheur. C'est une immense fierté". C'est avec ces mots que l'attaquant du Real Madrid a expliqué ce qu'il a ressenti au moment où Pelé prononçait son nom. “Pour gagner un tel trophée, il faut beaucoup travailler", a-t-il poursuivi, tout en soulignant "le dévouement et les heures de travail" qu'il faut consentir pour arriver au sommet.

L'ancien joueur de Manchester United, incapable de cacher sa joie, a reconnu que "la conquête de ce deuxième Ballon d'Or est ce que j'ambitionnais le plus", avant de signaler que "sans mes coéquipiers du Real Madrid et de l'équipe nationale, je n'aurais rien pu faire. Et j'ai aussi une pensée pour mes entraîneurs, en club comme en sélection, qui ont su me faire confiance", a-t-il complété en référence à Paulo Bento, José Mourinho et Carlo Ancelotti, qui l'auront dirigé tout au long de cette année.

Avant de reconnaître qu'il s'agit d'un "grand bonheur personnel", Ronaldo est a rendu hommage à ceux qui lui ont remis le prix, Michel Platini et Pelé, lequel avait reçu quelques minutes plus tôt un Ballon d'Or d'Honneur. "Ce sont deux immenses joueurs, de véritables légendes, et c'est pour moi un privilège d'avoir reçu ce trophée de leurs mains."

C'est ainsi que s'est achevée la soirée de l'attaquant lusitanien, qui vient de signer le 400ème but de sa carrière et qui a quitté le Kongresshaus de Zurich entouré de l'affection de ses proches, ses collègues et ses fans. Avant de partir, il a bien sûr livré ses objectifs pour 2014, une année où il pourrait encore faire des étincelles : "Je vais essayer de donner mon maximum, comme toujours, et j'espère bien revenir l'année prochaine pour brandir le troisième Ballon d'Or de ma carrière. C'est ça mon but."

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 14 Jan - 11:53

Ils ont tous un mot pour Ronaldo



Quand Pelé a annoncé que Cristiano Ronaldo avait remporté le FIFA Ballon d'Or, le Portugais a embrassé sa compagne, avant de monter sur la scène du Kongresshaus de Zurich, pour recevoir des mains de la légende brésilienne le trophée récompensant le meilleur footballeur du monde en 2013.

Le Portugais a ému le monde entier par sa réaction. FIFA.com vous livre quelques-uns des commentaires.

"Je tiens à féliciter Cristiano car il mérite son prix. Je n'ai rien d'autre à ajouter. Ce fut encore une belle année pour les trois nominés et c'est pour cela que nous sommes ici. Je n'ai aucune excuse ni à me plaindre de quoi que ce soit" - Lionel Messi, attaquant du FC Barcelone et deuxième au classement du FIFA Ballon d'Or

"Tous les joueurs savent comme il est difficile de remporter des prix, surtout celui-ci. J'étais pour Messi, mais la décision est juste. C'est également une idole pour moi. Félicitations à Ronaldo" - Neymar, attaquant du FC Barcelone

"Je ressens une grande satisfaction car au fond, cela rend justice à une année extraordinaire de la part d'un joueur extraordinaire et extrêmement talentueux. Il n'y a que comme cela que l'on peut gagner ce genre de prix. En tant que Portugais et que sélectionneur, je suis très heureux. C'est une personne sincère et il est très ému. C'est naturel" - Paulo Bento, sélectionneur du Portugal

"Je pense que c'est complètement mérité. Pas seulement pour cette année, mais pour l'ensemble de son œuvre sur ces dernières années. C'est un joueur qui travaille tous les jours pour s'améliorer d'année en année. C'est spectaculaire" - Luiz Felipe Scolari, sélectionneur du Brésil

"Il est le premier joueur portugais à recevoir ce prix deux fois. Cela récompense son niveau exceptionnel, son dévouement et son engagement à toutes les étapes de sa carrière de footballeur. Il rend hommage aux couleurs nationales et fait la fierté des Portugais du monde entier" - Cavaco Silva, Président du Portugal

"C'est une grande joie. Nous devons être très fiers, car Ronaldo est le meilleur joueur du monde en ce moment" - Fernando Santos, sélectionneur portugais de la Grèce

"En 2013, Ronaldo a été fantastique avec le Real Madrid et en équipe nationale. Il y a eu des moments de peur, mais grâce à lui, nous avons atteint notre objectif. Pour nous, Portugais, c'est une fierté de voir l'un de nos joueurs gagner le Ballon d'Or. Cela rend justice à tout ce qu'il a fait en 2013" - Fernando Gomes, Président de la Fédération portugaise de football

"La seule chose que je veux dire est que ce Ballon d'Or pour Cristiano Ronaldo est totalement mérité. C'est une reconnaissance de son travail, de son talent et de sa volonté de gagner" - Florentino Perez, Président du Real Madrid

"Je suis déçu pour Ribéry, même si je reconnais que Ronaldo est un juste vainqueur du Ballon d'Or" - Michel Platini, Président de l'UEFA

"Il faut savoir gagner et perdre. Aujourd'hui, c'est le jour de Cristiano. Il faut le féliciter" - Dani Alves, défenseur du FC Barcelone

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 14 Jan - 11:56

Ibrahimovic : "Ce but est un symbole"



Zlatan Ibrahimovic était ravi d'avoir remporté le Prix Puskás, récompensant le meilleur but de l'année 2013. Le Suédois avait fait trembler les filets à la faveur d'un impressionnant retourné acrobatique depuis l'extérieur de la surface, lors d'une rencontre amicale face à l'Angleterre. Ce but a recueilli 48,7 % des voix, dépassant ainsi celui de Nemanja Matic (30,8 %) et celui de Neymar (20,5 %).

Au terme de la Cérémonie du Ballon d'Or, le joueur du Paris-Saint Germain a exprimé au micro de FIFA.com tout le bonheur qu'il ressentait à l'idée de succéder à des joueurs comme Neymar ou Cristiano Ronaldo.


Zlatan, quelles sont vos premières impressions après avoir remporté le Prix Puskás ?
Je suis très content. C'est un grand honneur pour moi d'être ici et c'est encore mieux de repartir avec deux trophées (Ibrahimovic fait aussi partie du FIFA/FIFPro World XI). En ce qui concerne le but, généralement peu importe qui a marqué, mais cette fois-ci c'était moi et c'est devenu une espèce de symbole en raison de la manière dont c'est arrivé. Cela me rend très heureux. Je m'en souviendrai toute ma vie.

Qu'est-ce que cela fait de savoir que vous avez été élu par les fans ?
Je tiens à remercier tous ceux qui ont voté pour mon but. Quand on obtient un tel trophée grâce aux supporters, c'est encore plus important parce que ce sont eux qui suivent le football et qui le vivent le plus passionnément. C'est merveilleux qu'ils aient choisi mon but, ça me fait chaud au cœur.

Croyez-vous que l'on marquera à nouveau un jour un but comme le vôtre ?
J'espère bien que non ! (rires) En fait, je pense que ce sera difficile. Je suis ravi de l'avoir marqué.

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 14 Jan - 11:58

Angerer : "Je n'arrive pas à y croire"



L'année 2013 est décidément une année que Nadine Angerer n'oubliera pas de sitôt. Elle a remporté en Suède avec ses coéquipières le sixième titre européen consécutif de l'Allemagne, auquel elle a largement contribué. En finale face à la Norvège, la gardienne a en effet arrêté deux penalties. Ses prestations lui ont valu d'être nommée meilleure joueuse du tournoi. Peu de temps après, Angerer a obtenu la distinction de meilleure joueuse d'Europe.

Son titre de Joueuse Mondiale de la FIFA 2013 remporté à Zurich prend donc des allures de consécration. La footballeuse de 35 ans fraîchement récompensée s'est entretenue avec FIFA.com.


Nadine Angerer, vous êtes la première gardienne de but à recevoir le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA. Que ressentez-vous ?
Je n'arrive pas à y croire, pour le moment. Je suis très calme, je ne réalise pas encore. Je crois que je ne me rendrai compte de ce qui m'arrive qu'après avoir dormi une nuit ou deux.

Vous avez réalisé une année exceptionnelle. Quel bilan en dressez-vous ?
L'été dernier a été un grand moment. Je me suis longtemps entraînée pour l'Euro. Finalement, nous avons été récompensées de nos efforts. Ce n'est pas seulement un titre, ce n'est pas un cadeau qu'on nous a fait. Nous avons connu des hauts et des bas pendant ce tournoi, mais nous toujours formé un vrai collectif. Nous avons réussi un excellent parcours et ce succès repose en très grande partie sur notre esprit d'équipe.

Votre sélectionneuse, Silvia Neid, a remporté le titre d'Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin. Qu'en pensez-vous ?
C'est tout à fait justifié. Je travaille depuis 17 ans avec Silvia Neid et nous avons connu des conflits et des désaccords. Il n'en reste pas moins qu'en tant qu'entraîneur, elle a énormément progressé. Elle est très compétente dans son domaine. Elle sait motiver un groupe et prépare très bien ses joueuses à affronter l'adversaire. Elle a en outre la capacité de faire progresser chacune de ses joueuses sur le plan individuel.

Y a-t-il une personne à qui vous souhaiteriez dédier votre récompense ou adresser un remerciement particulier ?
Il y en a beaucoup, en fait. La réussite est toujours collective. C'est moi qui ai gagné la récompense, mais c'est représentatif. J'aimerais remercier mon équipe, parce qu'elle est tout simplement fantastique, ainsi que ma famille et mes amis. Je voudrais surtout dédier ce titre à Michael Fuchs, l'entraîneur des gardiens qui travaille spécifiquement avec moi et qui a réussi à m'emmener à un très haut niveau.

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 14 Jan - 12:02

Heynckes : "La conclusion dont je rêvais"



L'an passé, Jupp Heynckes a tout gagné avec le Bayern Munich : la Coupe d'Allemagne, la Bundesliga et la Ligue des champions de l'UEFA. Quelques minutes après avoir été désigné Entraîneur de l'Année FIFA pour le football masculin, le technicien de 68 ans a répondu aux questions de FIFA.com.

Jupp Heynckes, félicitations pour ce titre d'Entraîneur de l'Année FIFA pour le football masculin 2013. Que représente cette récompense ? 
C'est naturellement la conclusion dont je rêvais au moment de mettre fin de ma carrière. En 50 ans, j'ai connu des hauts et des bas, comme joueur et comme entraîneur. J'ai la chance de me retirer sur un triomphe. J'en suis très heureux.

Qu'avez-vous éprouvé en montant sur scène devant tant de grands noms de la planète football pour recevoir votre trophée ?
J'étais déjà ravi de me trouver ici, en présence de légendes vivantes comme Pelé, Zidane ou Platini. Jusqu'à Zidane, j'étais en présence de joueurs de ma génération. L'ambiance était vraiment formidable. C'était une très belle fête. J'étais vraiment content de venir ici. Je dois bien avouer que j'étais assez optimiste, compte tenu du dénouement de la saison dernière. Je n'ai pas été déçu : j'ai vécu une soirée magique.

En 2011, auriez-vous imaginé conclure votre parcours sur une telle apothéose ?
Pas du tout ! Mes joueurs eux-mêmes ne pensaient pas vivre de telles émotions après notre échec contre Chelsea à l'Allianz Arena, en finale de la Ligue des champions 2012. Nous étions au fond du trou. Pourtant, juste avant le Gala, j'ai reçu un SMS d'un joueur qui m'a rappelé que j'avais été le premier à repartir de l'avant. J'ai poussé mon équipe, je l'ai encouragée et je lui ai demandé de se relever. C'est ce qu'elle a fait. Je savais qu'il y avait énormément de talent au sein de ce groupe. L'année dernière, mes joueurs m'ont prouvé que j'étais dans le vrai.

Fifa.com (13/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 14 Jan - 12:16

Ribéry : "Qu'est-ce que j'aurais pu faire de plus ?"



Le milieu de terrain français du Bayern, Franck Ribéry s'est montré déçu mardi de ne pas avoir remporté le Ballon d'Or, attribué au Portugais Cristiano Ronaldo, et s'est dit "content que cela soit terminé", sur le site internet de Bild.

"Evidemment que j'aurais aimé gagner. Mais ça va. Nous, les joueurs du Bayern, à commencer par moi, on est tout simplement fiers d'avoir été présents ici", a-t-il déclaré au site du quotidien allemand à grand tirage.

"Je suis content que tout cela soit terminé", a-t-il ajouté.

"Qu'est ce que j'aurais pu faire de plus que de tout gagner avec le Bayern ? (...) Je ne suis pas égoïste, ce titre n'est pas mon objectif. Je préfère tout gagner avec le Bayern et devenir champion du monde. C'est ça qui compte", a encore expliqué l'international français, âgé de 30 ans.

Franck Ribéry avait visiblement accusé le coup lors de l'annonce du classement des trois finalistes qui le plaçait en troisième position (23,36% des suffrages), derrière "CR7" (27,99 %) et Lionel Messi (24,72%), quadruple tenant du titre qui a pourtant connu une saison hachée par les blessures.

En août, Ribéry avait été élu meilleur joueur 2013 par l'UEFA, devançant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Fifa.com (14/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 14 Jan - 16:16

Ancelotti : "Surpris par sa personnalité et ses sacrifices"



Carlo Ancelotti, l'entraîneur de Cristiano Ronaldo au Real Madrid, a salué mardi "la personnalité" du Ballon d'Or élu lundi et souligné "les sacrifices qu'il consent sur le terrain et en dehors".

"Son talent et sa capacité à marquer des buts ne m'ont pas surpris, mais j'ai été plutôt surpris par sa personnalité et les sacrifices qu'il consent à la fois sur le terrain et en dehors", a déclaré l'Italien qui entraîne le Real depuis six mois.

"Il existe beaucoup d'exemples de joueurs de grand talent mais sans régularité, parce qu'ils ne sont pas professionnels à fond, a-t-il poursuivi. Dans le football d'aujourd'hui, si tu ne travailles pas tu ne peux pas exprimer ton talent, c'est une combinaison indispensable".

Fifa.com (14/01/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum