Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Jeu 3 Oct - 17:04



La Juventus pensait mériter mieux
Publié: Jeudi, 3 octobre 2013, 9.35HEC
Le nul 2-2 entre la Juventus et le Galatasaray AŞ n'a pas laissé la même impression sur les joueurs des deux camps. Retrouvez les réactions.




Le nul 2-2 entre la Juventus et le Galatasaray AŞ, dans le Groupe B de l'UEFA Champions League n'a pas laissé la même impression sur les joueurs des deux camps. Retrouvez les réactions.

Fabio Quagliarella, attaquant de la Juventus
Je pense qu'il n'y a eu que 30 secondes ou quelque chose comme ça (entre le deuxième but de la Juve et l'égalisation). On est déçus parce qu'à quatre minutes de la fin, on avait réussi notre come-back et c'était bien. Je pense que Galatasaray s'est créé deux demi-occasions et a marqué deux buts. J'ai trouvé que la Juventus avait été meilleure, surtout en deuxième période, et méritait de gagner. C'est dommage.

"J'aime jouer en Champions League mais la seule chose qui compte, c'est la qualification" et j'espère qu'on y parviendra. On va maintenant rencontrer le Real Madrid et on va devoir bien jouer pour ne pas leur donner les deux matches parce qu'ils sont formidables, surtout en attaque.

Leonardo Bonucci, défenseur de la Juventus
J'ai commis une énorme erreur, je pensais que Drogba était plus près de moi et j'ai raté mon dégagement. En Europe, les adversaires profitent toujours de vos erreurs, surtout des joueurs comme Drogba. Maintenant tout se complique dans le groupe alors on espère quand même se qualifier, comme l'an dernier. Il va falloir continuer à travailler dur et commencer à gagner.

Didier Drogba, attaquant de Galatasaray
Je suis très content. Je pense que c'est un très bon résultat pour nous même si on aurait espéré mieux. Le penalty a été un coup de massue pour nous, mais on a toujours cru qu'on pouvait revenir. Au final, c'est un bon résultat, on peut être satisfaits.

Le club est dans une passe difficile depuis deux ou trois jours [l'entraîneur Fatih Terim a été remplacé par Roberto Mancini]. C'est le football heureusement ou malheureusement, je ne sais pas. On a un nouvel entraîneur maintenant, on va travailler avec lui pour gagner et faire de notre mieux pour le club.

Felipe Melo, milieu de Galatasaray
"On a travaillé dur tactiquement avec Mancini et il a déjà prouvé que c'était un entraîneur très expérimenté". En quelques jours, il ne pouvait pas faire grand chose, mais c'était un bon début pour lui. On s'est montrés solides, surtout en première période où on n'a pas laissé la Juventus jouer. C'est un bon résultat pour nous.

©UEFA.com 1998-2013. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Ven 4 Oct - 17:51

Le Poulpe au bras long


Le milieu bianconero face au Galatasaray, mercredi soir en Ligue des champions. (Reuters)

Publié le 4 octobre 2013 à 10h12
Mis à jour le 4 octobre 2013 à 10h58

Malgré son jeune âge, Paul Pogba, alias le Poulpe, appartient aux incontournables de la Juventus Turin. Son entraîneur Antonio Conte mise sur lui à chaque rencontre depuis le début de la saison. Le Français n’a pas raté une minute en championnat d’Italie, avant l’affiche de dimanche soir contre l’AC Milan.

Il est passé cadre. Paul Pogba appartient désormais aux indéboulonnables de la Juventus Turin, un peu plus d’un an après son arrivée dans le club de la famille Agnelli. Pour beaucoup, cela n’a rien d’étonnant au vu de la qualité du joueur. Pour d’autres, c'était loin d’être acquis... Car entre avoir un énorme potentiel et le confirmer, surtout dans une institution du football comme la Vieille Dame, il y a souvent un gouffre. Antonio Conte, l’entraîneur des doubles champions d’Italie en titre, ne s’est pas trompé en titularisant l’international français à six reprises en Serie A en autant de journées (540 minutes).

Ce qui en fait le seul Bianconero à présenter un tel bilan, légèrement devant le défenseur Andrea Barzagli et ses 531 minutes. Surnommé « Polpo Paul » par les tifosi piémontais (Paul le Poulpe, en référence à ses longues jambes qui aimantent les ballons), il ferait quasiment oublier Andrea Pirlo, l’un des maillons forts des deux derniers Scudetti. Si Pogba ne possède pas (encore ?) la parfaite vision du jeu de l’ex-Milanais ou l’extrême précision de ses transversales, son bagage est largement suffisant pour être comparé depuis quelque temps à ses illustres aînés, dans une sorte de mix de Vieira et Rijkaard, entre autres.

Et il se montre décisif. Buteur face à la Lazio en Supercoupe d’Italie (4-0) pour démarrer la saison 2013-2014, celui qui est passé par Manchester United a inscrit le but vainqueur lors du derby contre le Torino le week-end dernier (1-0), autre excellent point à son crédit auprès de la communauté des Bianconeri. Conte ne se risquerait pas à le faire souffler, d'autant que la Juve accueille le Milan dimanche soir.

SPORTS.FR

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par rachid_as le Ven 4 Oct - 19:47

A l'image de la Juventus, le football italien a perdu beaucoup de terrain en Europe

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Ven 4 Oct - 20:15

rachid_as a écrit:A l'image de la Juventus, le football italien a perdu beaucoup de terrain en Europe
La Juve me déçoit énormément en ce début de saison.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Dim 6 Oct - 22:32

La Juve tient le rythme


Publié le 6 octobre 2013 à 22h39
Mis à jour le 6 octobre 2013 à 23h03

Comme Naples, vainqueur de Livourne en milieu d’après-midi (4-0), la Juve tente de tenir le rythme infernal imprimé par la Roma. Opposés à l’AC Milan, dimanche soir en clôture de la 7e journée de Serie A, les Turinois ont empoché la victoire (3-2), et pointent à deux points du leader romain. De leur côté, les Milanais n'y arrivent pas.

Les chasseurs ne craquent pas. Si la Louve marche actuellement sur l’eau, et reste sur sept victoires en autant de rencontres sur ce début de championnat, Naples et la Juventus Turin ont décidé de ne pas lâcher d’une semelle leur proie. Après Naples, vainqueur de Livourne dans l’après-midi (4-0), les Turinois ont eux aussi engrangé leur sixième succès de la saison, dimanche, face à l’AC Milan (3-2). La troupe d’Antonio Conte rejoint donc les Napolitains à la deuxième place de la Serie A, à portée de fusil (2 points) de la Roma.

Invaincue à domicile depuis le 6 janvier dernier et une défaite face à la Sampdoria, la Juve a d’abord manqué son réveil, laissant l’opportunité à Muntari d’ouvrir le score, après seulement 41 secondes de jeu (0-1, 1ère). Sortis douloureusement de leur sommeil, les Bianconeri vont alors sonnés la révolte. Après une petite tripotée d’occasion, c’est finalement Pirlo, sur coup franc, qui va profiter d’une erreur d’appréciation d’Abbiati pour égaliser (1-1, 15e). Le match retombe alors en intensité, et les Turinois attendront le deuxième acte pour plier l’affaire.

Alors que Paul Pogba est entré en jeu pour dynamiser le jeu de son équipe (55e), la Vielle Dame prend l’avantage grâce à Giovinco, entré en jeu une minute plus tôt (2-1, 68e). C’est ensuite Pirlo qui tire un coup franc, provoqué par Mexès, expulsé sur le coup, sur la barre, et Chiellini qui suit pour faire la différence (3-1, 75e). Dominateurs sur la majeure partie de la rencontre, les Turinois encaisseront tout de même un but évitable de Muntari (3-2, 90e).

Un but qui n’apportera pas beaucoup de baume au cœur des Milanais, minés par les blessures (Kaka, Birsa, El-Shaarawy, Pazzini) et la suspension de Balotelli. Englués à la 13e place du classement, les Milanais comptent désormais trois défaites, pour seulement deux victoires et deux nuls. Avec huit points, les Rossoneri pointent déjà à 13 points de la Roma, et à 11 de la Juve et de Naples. Déjà un autre monde…

SPORTS.FR

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Dim 6 Oct - 22:34



Serie A - La Juventus bat le Milan (3-2) et suit le tempo de la Roma
06/10/2013 à 23:29

La Juventus Turin a battu l'AC Milan (3-2) dans le choc de la 7e journée de Serie A. Malgré l'ouverture du score du Milan dès la première minute, les Bianconeri ont fini par prendre le dessus. Ils sont troisièmes du classement, à deux points du leader, l'AS Roma.

Mené après 22 secondes de jeu, la Juventus de Turin est malgré tout venue à bout de l'AC Milan (3-2) pour le compte de la 7e journée de Serie A. Bousculé pendant une dizaine de minutes par des Milanais dépassé ensuite, les Turinois ont pu compter sur un grand Andrea Pirlo, auteur d’un but sur coup-franc et présent sur la troisième pour renverser le cours du match. Avec cette victoire, la Vieille Dame revient sur le podium, à deux points du leader l’AS Rome.

Les Milanais ont tenu un quart d’heure. Le temps pour la Juventus de Turin de voir Muntari ouvrir le score pour les Rossoneri dès la … 19ème seconde de jeu, à l’issue d’un beau mouvement collectif (0-1). Vexé de ce but encaissé d’entrée, les Turinois réagissaient de suite, par des frappes lointaines d’abord (8e, 9e, 11e), avant que Pirlo ne remette ensuite les deux équipes à égalité d’un joli coup-franc sur lequel Abbiati n’était pas exempt de tout reproche (1-1, 15e).

Coaching décisif

Les joueurs d’Antonio Conte laissaient le ballon aux Milanais, trop légers offensivement malgré de timides occasions (47e, 49e, 53e). Le coach turinois décidait alors de faire rentrer ses deux atouts, Sebastian Giovinco et le Français Paul Pogba. L’impact était immédiat pour les Bianconneri. Moins d’une minute après, le jeune attaquant italien éliminait Zapata et trompait Abbiati (2-1, 69e). Un avantage que les Turinois accentuaient cinq minutes plus tard. Au départ, une faute un peu inutile de Mexès sur Giovinco, le Français étant même expulsé pour contestation ! S’en suivait une superbe demi-volée de Chiellini à la retombée d’un nouveau coup-franc de Pirlo, cette fois sur l’équerre (3-1, 74e).

Dès lors, la Juventus de Turin n’était plus inquiétée par le Milan, malgré la réduction du score tardive de Muntari (3-2, 90e). Grâce à cette victoire, la Vieille Dame remonte à la troisième place du classement, à deux points seulement du leader l’AS Rome. L’autre club romain, la Lazio, a raté l’occasion de s’emparer de la cinquième place de la Serie A en ne faisant mieux qu’un match nul ce dimanche contre la Fiorentina (0-0). Les Laziales sont 7e, juste derrière leur adversaire du jour.

Eurosport

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Dim 6 Oct - 22:54


La Juve domine le Milan et remporte le Classico!


– 6 octobre 2013 (22:59)




Ce soir, à Turin, la Juventus a remporté le Classico face au Milan AC. Une victoire 3-2, obtenue au terme d’une affiche qui aura tenu toutes ses promesses et permis de démontrer à quel point le Calcio peut être beau et spectaculaire. Les rossoneri étaient parvenus à prendre l’avantage après seulement vingt secondes de jeu, mais la Juve a eu une grande réaction d’orgueil et Pirlo (15e), Giovinco (69e) et Chiellini (75e) lui ont permis de mener 3-1 avant que Muntari ne scelle définitivement le score à 3-2 à quelques secondes de la fin. A noter deux penaltys non-sifflés en faveur de la Juventus dans ce match, également marqué par un nouveau geste barbare de Philippe Mexes sur Chiellini.

Un succès amplement mérité pour la Vieille Dame qui revient à la deuxième place, à égalité de points de Naples (19). La Roma reste seule en tête avec 21 points sur 21.

COMPTE-RENDU DU MATCH

Le début de rencontre sera catastrophique pour les bianconeri. Il ne faudra en effet que vingt secondes au Milan pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Muntari dont la frappe parfaitement placée ne laissera aucune chance à Buffon (0-1). une véritable douche froide qui n’empêchera pas aux hommes d’Antonio Conte de réagir instantanément et avec personnalité. A la 8ème minute, parfaitement servi en profondeur par Vidal, Quagliarella manquera le but de l’égalisation, surpris par un faux rebond au moment du tir. Quelques secondes plus tard, Abbiati repoussera en corner une excellente frappe de Kwadwo Asamoah. Le gardien de but du Milan qui se mettra une nouvelle fois en évidence à la 11ème minute sur une grande frappe de Chiellini. L’ex gardien de la Juve qui devra par contre s’incliner au quart d’heure de jeu sur un coup-franc de Pirlo qu’il ne pourra qu’effleurer (1-1). Une égalisation amplement méritée compte-tenu de l’excellente réaction d’orgueil de la Juve. La rencontre sera ensuite plus équilibrée, avec cependant une possession de balle à l’avantage du Milan. Peu avant la demi-heure de jeu, Gigi Buffon réalisera une grande intervention sur une frappe de Zapata qu’il repoussera en corner. Sous une pluie battante, les vingt-deux acteurs continueront à se livrer une belle et intense bataille mais les occasions de but se feront rares durant le dernier quart d’heure. Mais à quatre minutes de la pause, l’arbitre Gianluca Rocchi aurait probablement pu accorder un penalty à la Vieille Dame pour une poussée pourtant assez évidente de Constant sur Tevez. C’est donc dos à dos, mais au terme d’une spectaculaire première période, que les deux équipes rentreront dans les vestiaires.

La rencontre reprendra sur un rythme moins élevé mais le début de la seconde période sera marqué par un épisode scandaleux après cinq minutes de jeu, avec un coup de poing de Mexes sur Chiellini qui sera passé complètement inaperçu aux yeux de l’arbitre. Le français, qui a une nouvelle fois fait l’étalage de toute sa classe, aurait dû expulsé et la Juve aurait dû bénéficier de penalty! A la 52ème, Buffon s’interposera à merveille face à Robinho. La Juve répondra à l’heure de jeu avec une frappe d’Asamoah qui passera de peu au-dessus de la cage d’Abbiati. Les bianconeri prendront de l’assurance au fil des minutes et Antonio Conte décidera d’apporter du sang frais devant en remplaçant Quagliarella par Giovinco à la 67ème minute minute. Et il ne faudra que deux minutes de jeu à la Formica Atomica pour se mettre en évidence. Et de quelle manière ! Après avoir mis deux défenseurs rossoneri dans le vent, Seba ne laissera aucune chance à Abbiati et inscrira le but du 2-1. Déchaînés, nos joueurs continueront à pousser avec insistance, ce dont fera les frais ce pauvre Philippe Mexes, expulsé à un quart d’heure du terme après avoir reçu un deuxième carton jaune. La Juve accentuera son avance sur l’action suivante : un coup-franc de Pirlo heurtera la barre transversale, le ballon reviendra dans les pieds de Chiellini et la frappe du défenseur bianconero ne laissera aucune chance à Abbiati (3-1). La Juve tentera ensuite de gérer son avance, mais elle se fera une nouvelle fois surprendre dans les dernières secondes du temps réglementaire, permettant à Muntari de réaliser un doublé (frappe déviée par Bonucci) et de relancer le match. Les rossoneri jetteront leurs dernières forces vers l’avant dans les arrêts de jeu, mais ils ne créeront fort-heureusement pas l’exploit.

FICHE DU MATCH

JUVENTUS 3 – 2 MILAN AC

BUTS: Muntari 1′, Pirlo 15′, Giovinco 69′, Chiellini 75′, Muntari 90′

JUVENTUS (3-5-2): Buffon; Barzagli, Bonucci, Chiellini; Padoin (Pogba 55′), Vidal, Pirlo, Marchisio, Asamoah; Tevez (Llorente 85′), Quagliarella (Giovinco 67′) (Storari, Rubinho, Ogbonna, Peluso, Motta, Isla, De Ceglie, Llorente).

MILAN AC (4-3-1-2): Abbiati; Abate, Zapata, Mexes, Constant; Nocerino (Niang 71′), De Jong, Muntari; Montolivo; Matri, Robinho (Amelia, Gabriel, Zaccardo, Emanuelson, Poli, Mastalli).

ARBITRE: Gianluca Rocchi

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Lun 7 Oct - 16:45


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Dim 20 Oct - 16:32

La Juventus voit violet: de 0-2 à 4-2 au Franchi!


– 20 octobre 2013 (17:26)



Cet après-midi, pour la compte de la 8ème journée du championnat de Seria A, la Juventus a subi une pesante défaite (4-2) sur le terrain de la Fiorentina. Devant de deux buts à la pause et alors qu’ils s’étaient procurés trois bonnes occasions but en début de second période, les bianconeri se sont faits tristement surprendre. Une incroyable remontée viola signée Rossi (66e sur penalty, 76e et 81e) et Joaquin (78e).

Une débâcle difficilement explicable, d’autant plus que l’équipe avait dominé la rencontre jusqu’au premier but de Rossi. La Juventus a ensuite complètement perdu la tête après le 1-2, ce à quoi nous ne sommes absolument pas habitués. Une attitude nonchalante, peu digne d’une grande équipe comme la Juventus. Cette défaite fait mal et elle permet à la Roma de conforter son avance en tête du classement avec cinq points d’avance.

Un résultat qui fera également passer au second plan l’excellente prestation de Fernando Llorente. L’espagnol a fait de nets progrès ces dernières semaines et il l’a démontré cet après-midi en disputant un match généreux, au service de l’équipe.

COMPTE-RENDU DU MATCH

La première demi-heure ne nous réservera que très peu d’émotions fortes. Très tactique et équilibré, le match se jouera principalement au milieu de terrain, avec beaucoup d’agressivité de part et d’autre mais peu de spectacle. Il faudra attendre la 29ème minute de jeu et une frappe de Marchisio repoussée en corner par Neto pour assister à la première occasion concrète de la rencontre. La Juve qui se décidera à hausser le ton à un quart d’heure du terme et les hommes d’Antonio Conte verront leurs efforts être récompensés. A la 36ème minute, Tevez se procurera justement un penalty après avoir été bousculé dans le grand rectangle par Gonzalo Rodriguez. L’Apache se chargera de la conversion avec sans-froid (0-1). En pleine confiance après cette ouverture du score, et profitant d’un mauvais dégagement de Cuadrado, la Juventus doublera la mise trois minutes plus tard par l’intermédiaire de Paul Pogba (0-2). C’est donc avec une avance de deux buts que les bianconeri rentreront dans les vestiaires.

Les deux équipes remonteront sur le terrain avec détermination et la seconde période sera nettement plus spectaculaire. Ce sont les joueurs de la Juventus qui continueront à se montrer les plus dangereux et qui se procureront les meilleures occasions de buts durant le premier quart d’heure. A la 52ème minute, parfaitement servi par un étincelant Llorente, Marchisio manquera son duel avec Neto. Le gardien de but florentin qui se montrera ensuite décisif sur un coup-franc de Pirlo et sur une frappe d’Asamoah. Des occasions manquées que regretteront les bianconeri. Avec le tournant du match à la 66ème minute : totalement contre le cous du jeu, la Fiorentina parviendra à revenir dans le match grâce à un penalty converti par Giuseppe Rossi à la 66ème minute (1-2). Les bianconeri donneront alors l’impression de contrôler le match mais ils se feront surprendre dix minutes plus tard : la nonchalance de l’équipe en phase défensive et l’intervention approximative de Buffon permettront à Rossi d’égaliser pour les siens (2-2). Trois minutes plus tard, profitant d’une grave erreur de marquage, Joaquin parviendra à inscrire le but du 3-2. Complètement anéantie, la Vieille Dame subira un quatrième et dernier but à la 81ème minute, avec une nouvelle réalisation de Rossi qui scellera définitvement le score à 4-2. Une incroyable dégringolade des bianconeri, qui semblaient pourtant avoir une confortable avance à la pause.

FICHE DU MATCH

FIORENTINA 4 – 2 JUVENTUS

BUTS: Tevez 37′ (P), Pogba 40′, Rossi 66′ (P), Rossi 76′, Joaquin 78′, Rossi 81′

FIORENTINA (4-3-2-1): Neto; Roncaglia, Rodriguez, Savic, Pasqual; Ambrosini (Fernandez 23′), Pizarro, Aquilani (Joaquin 56′); Borja Valero, Cuadrado; Rossi (Matos 85′) (Munua, Compper, Tomovic, Vecino, Bakic, Alonso, Wolski, Vargas, Iakovenko).

JUVENTUS (3-5-2): Buffon; Barzagli, Bonucci, Chiellini; Padoin (Motta 83′), Pogba, Pirlo, Marchisio (Vidal 77′), Asamoah (Giovinco 80′); Tevez, Llorente (Storari, Rubinho, Caceres, Ogbonna, Peluso, Isla, De Ceglie, Bouy).

ARBITRE: Nicola Rizzoli

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Dim 20 Oct - 17:14

Serie A : la Fiorentina renverse la Juventus Turin (4-2)

20/10/2013

Pourtant devant à la pause (0-2), la Juventus Turin a subi sa première défaite contre la Fiorentina (4-2). Après huit journées, l'AS Rome compte cinq points d'avance en tête de la Serie A. Le promu Vérone continue sur sa lancée et pointe au quatrième rang en attendant le match de l'Inter dimanche soir.




Au-delà même de sa victoire face à son dauphin Naples vendredi soir (2-0), l'AS Rome a réalisé une très belle opération lors de la huitième journée de Serie A avec la première défaite de la saison de la Juventus Turin. Menant 0-2 sur le terrain de la Fiorentina à la pause, le champion en titre a craqué en seconde période pour s'incliner (4-2). L'équipe de Rudi Garcia possède déjà cinq points d'avance sur ses poursuivants.

Les Turinois pensaient pourtant avoir fait le nécessaire en première période, profitant d'erreurs défensives des Florentins. Carlos Tevez sur penalty (37e) puis Paul Pobga sur une passe revenue avec bonheur dans ses pieds (40e) ont mis les leurs sur de bons rails. Mais la Viola, d'abord trop timide, a enfilé les buts sur des coups de boutoir en seconde période. Giuseppe Rossi, de retour d'une grave blessure en ce début de saison, ne s'arrête plus de marquer et y est allé de son triplé, totalisant désormais huit réalisations en tête du classement des buteurs. D'abord sur penalty (66e) puis sur deux frappes une fois la défense piémontaise hors de position (76e et 81e). Joaquin a signé entre temps le troisième but sur un autre contre (78e).

L'Hellas se balade

Les joueurs de Vincenzo Montella sont cinquièmes en attendant le match de l'Inter Milan dimanche soir, chez le Torino. Ils figurent juste derrière l'équipe surprise du début de saison, l'Hellas Vérone. Le promu est à trois points du podium après son succès arraché contre Parme (3-2). Victorieux samedi de l'Udinese (1-0), le Milan remonte au huitième rang, devant une Lazio battue à Bergame (2-1). Dans cette journée, pas moins de 9 buts sur 29 ont été inscrits sur penalty. Comme les deux de la Sampdoria Gênes à Livourne (1-2) qui lui permettent de sortir de la zone rouge. Sassuolo n'est pour sa part plus lanterne rouge, laissant cette place à sa victime du jour, Bologne (2-1).


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Dim 20 Oct - 17:25

La Fiorentina mitraille la Juve


Publié le 20 octobre 2013 à 17h14
Mis à jour le 20 octobre 2013 à 17h52


La Fiorentina a infligé à la Juventus Turin son premier revers de la saison (4-2), dimanche, dans le cadre de la 8e journée de Serie A. Menée 2-0 à la pause, la Viola a trouvé les ressources pour renverser la vapeur grâce à quatre buts inscrits en l’espace d’un quart d’heure lors du second acte.

Quinze ans ! Voilà quinze longues années que la Fiorentina n’avait plus été en mesure de s’imposer sur sa pelouse face à la Juventus Turin. A l’époque, un soir de décembre 1998, Gabriel Batistuta avait assuré un succès minimum à la Viola contre le rival turinois (1-0). La période de disette s’est arrêtée net dimanche avec le succès des locaux à Artemio Franchi (4-2), dans le cadre de la 8e levée de Serie A, au terme d’un match totalement fou qui a vu la Vieille Dame mener 2-0 avant de se faire remonter lors du second acte.

Invaincue jusqu’alors, en championnat (sept victoires et un match nul) comme en Ligue des champions, la Juve a rendu les armes une première fois cette saison et permis à la Roma de faire le trou en tête du classement puisque la Louve compte désormais cinq points d’avance sur ses premiers poursuivants… Naples, qu’elle a battu en ouverture de la journée (2-0), et les Turinois. De son côté, la Viola a regoûté aux joies du succès après trois matches consécutifs sans victoire et investi la cinquième place du Calcio.
Les arroseurs arrosés

Dominatrice des débats lors du premier acte, la Juventus a attendu la fin de la période pour faire la différence grâce à Carlos Tevez sur penalty (37e) et Paul Pogba (40e), lesquels ont trouvé amusant de célébrer leurs réalisations en faisant mine de mitrailler le public du stade Artemio Franch, geste cher à l’ancienne icône de la Fiorentina, Gabriel Batistuta.

Mal leur en a pris. Cette double provocation a amené la révolte des protégés de Vincenzo Montella qui se sont affairés à renverser la vapeur lors du second acte grâce à quatre buts inscrits coup sur coup par Giuseppe Rossi, auteur d’un triplé (66e, 76e, 80e), et Joaquin Sanchez (78e), en l’espace de 14 minutes (!). Ce, devant une Vieille Dame médusée par la tournure des événements et un public florentin conquis par le renversement de situation opéré par ses protégés. Depuis son canapé, "Batigol" aussi a dû apprécier…

SPORTS.FR

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Mar 22 Oct - 19:11

Madrid - Juve, le maître face à l'élève
Publié: Mardi, 22 octobre 2013, 18.47HEC
Antonio Conte, qui a passé deux saisons sous les ordres de Carlo Ancelotti à la Juventus, est décidé à faire chuter le Real Madrid CF de son ancien mentor.




Carlo Ancelotti a révélé que le Real Madrid CF progressait de rencontre en rencontre à l'aube de la rencontre du Groupe B contre la Juventus.

Le technicien italien est aussi revenu sur ses deux années passées aux commandes des Bianconeri il y a plus de dix ans. Antonio Conte, l'un de ses joueurs, prendra place sur le banc adverse mercredi, déterminé à faire oublier la défaite sur la pelouse de l'ACF Fiorentina samedi en dominant une formation qu'il qualifie d'"incroyable".


Real Madrid
Carlo Ancelotti, entraîneur

Ce qui a changé depuis mon départ de la Juve ? Mes cheveux. Non, beaucoup de choses. J'ai plus d'expérience aujourd'hui. J'ai beaucoup appris et grandi lors de mon passage à la Juventus. Les résultats n'étaient peut-être pas les meilleurs mais je garde d'excellents souvenirs de mon passage à Turin. La Juve compte de nombreux excellents joueurs. Arturo Vidal est très important, il sait marquer et trouve toujours de l'espace.

Nous avons bien joué contre Málaga ce week-end. Je pense que nous avons beaucoup progressé depuis la depuis de la saison. Nous avons plus confiance en nous et nous savons mettre plus de rythme. Les grands joueurs savent toujours jouer ensemble – Cristiano (Ronaldo) et (Gareth) Bale n'ont aucun problème à ce niveau-là.

Ce week-end
Samedi : Real Madrid 2-0 Málaga CF (Di María 46e, Ronaldo 90e s.p.)
López ; Carvajal, Pepe, Ramos, Marcelo ; Khedira, Illarramendi, Isco (Modrić 73e) ; Di María (Rodríguez 81e), Morata (Bale 76e), Ronaldo.

• Madrid s'est rapproché des co-leaders, les Club Atlético de Madrid et FC Barcelona, en remportant sa quatrième victoire à domicile en Liga de la saison.

Blessés et suspendus
Gareth Bale (cuisse) a effectué son retour samedi, entrant en jeu et provoquant un penalty que Ronaldo transformait pour le 2-0. Karim Benzema (mollet), Fábio Coentrão (dents de sagesse) et Raphaël Varane (genou) devraient tous être disponibles, alors que Xabi Alonso souffre toujours d'une fracture du pied.


Juventus
Antonio Conte, entraîneur

C'est une rencontre très excitante pour nous. Ce qui s'est passé contre la Fiorentina est déjà arrivé à de nombreuses reprises lors de matches très importants, comme lors des finales d'UEFA Champions League ente Milan et Liverpool ou Manchester United contre le Bayern. Cela fait partie du football. Nos statistiques parlent d'elles-mêmes. Nous gardons bien le ballon et nous pratiquons un football offensif.

Nous avons beaucoup progressé lors des deux dernières années et demie. C'est vrai que nous commettons encore un peu trop d'erreurs individuelles. On y travaille. Contre la Fiorentina, nous avons connu notre première défaite de la saison. Désormais nous pensons juste au prochain match.

Le Real Madrid est le plus grand club au monde. Nous avons étudié le Real. Ils sont très forts, surtout si vous leur laissez de l'espace. Madrid est l'un des prétendants les plus sérieux à la victoire finale, mais nous évoluerons de manière positive, sans peur.


Ce week-end
Samedi : ACF Fiorentina 4-2 Juventus (Rossi 66e pen. 76e 80e, Joaquín 78e ; Tévez 37e s.p. Pogba 40e)
Buffon ; Barzagli, Bonucci, Chiellini ; Padoin (Motta 83e), Pogba, Pirlo, Marchisio (Vidal 77e), Asamoah (Giovinco 80e) ; Tévez, Llorente.

• La Juventus, qui a connu sa première défaite de la saison, a encaissé quatre buts pour la première fois sous le règne de Conte.

Blessés et suspendus
Mirko Vučinić et Stephan Lichtsteiner (blessures musculaires) n'ont plus refoulé les pelouses depuis la deuxième journée. Fabio Quagliarella (cuisse) sera éloigné des terrains pour une vingtaine de jours.

Bon à savoir
• Ces deux équipes se sont rencontrées 14 fois au total, toutes en C1, l’avantage du terrain s’avérant décisif : le bilan du Real à domicile est de 5 v., 2 d. tandis que celui de la Juve est de 5 v., 1d. Ils s’affrontaient en finale à Amsterdam en 1998 lorsqu’un but de Predrag Mijatović mettait un terme à l’attente de 32 ans des Merengues pour remporter leur septième titre en C1.

©UEFA.com 1998-2013. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Jeu 24 Oct - 15:16



Cristiano aidé par son 'ami' l’arbitre se débarrasse d'une belle Juventus !
Publié: Mercredi, 23 octobre 2013, 23.33HEC
Real Madrid CF 2-1 Juventus
Auteur d'un doublé a Benabéu, Cristiano Ronaldo plonge la Juventus dans le doute.




Auteur d'un doublé au stade Santiago Bernavbéu, Cristiano Ronaldo plonge la Juventus dans le doute et offre au Real madrid CF cinq points d'avance en tête du Groupe B de l'UEFA Champions League.

Les Turinois ont payé cher leur deux débuts de mi-temps totalement ratés. Sur un mauvais alignement défensif, les hommes d'Antonio Conte ont tout d'abord laissé Ángel Di María adresser une superbe passe décisive dans leur dos à Cristiano Ronaldo. D'un crochet extérieur, CR7 évitait la sortie de Gianluigi Buffon et redressait avec beaucoup de technique le ballon vers les filets (1-0, 4e).

Au retour des vestiaires, Giorgio Chiellini expédiait un coup de coude volontaire dans le visage de Ronaldo et le défenseur italien regagnait le vestiaire prématurément (48e). Dès lors, à dix contre onze, la mission s'annonçait bien difficile pour des Italiens qui restaient sur deux résultats nuls face au FC Kobenhavn (1-1) et à domicile contre le Galatasaray AS (2-2).

Mais ils y croyaient quand même les Turinois... À trois reprises durant les vingt premières minutes, ils mettaient une grosse pression sur le but d'Iker Casillas. Une première frappe enroulée du droit de Carlos Tévez flirtait avec la transversale du Real (15e).

Et la défense madrilène n'en restait pas à une seule apathie générale. Martín Cáceres tentait sa chance à mi-distance. Là aussi, il ne manquait juste qu'un peu plus de précision (18e). Enfin Tévez se retrouvait encore une fois en position idéale. Mais de nouveau, seule la cible semblait inaccessible pour les Turinois (20e).

On ne le pensait pourtant pas longtemps. Sur l'offensive suivante, Andrea Pirlo expédiait un excellent centre de la droite. Paul Pogba, absolument seul au second poteau, plaçait un gros coup de tête, repoussé d'une main ferme par Casillas. Malheureusement pour le portier espagnol, le cuir revenait dans les pieds de Fernando Llorente qui en tombant parvenait tout de même à pousser le ballon au fond des filets (1-1, 22e) et par la même inscire son premier but en Ligue des champions à 28 ans !

Le bonheur italien n'était pourtant que de courte durée... Sept minutes en tout et pour tout ! Sur un coup franc de Ronaldo, Chiellini retenait Asier Illarramendi par le cou en pleine surface de réparation. L'arbitre hésitait quelques secondes mais désignait finalement le point de penalty. D'une frappe sous la transversale, Ronaldo ne laissait aucune chance à Buffon (2-1, 29e) et inscrivait son doublé de la soirée, mais surtout son septième but en Ligue des champions cette saison.

Le jeu s'équilibrait ensuite, même si le milieu de terrain italien prenait régulièrement le dessus sur son vis-à-vis. Pour autant, le Real restait, lui, très dangereux en contre. Di Maria, Karim Benzema et Ronaldo faisait frissonner Santiago Bernabeu sur un contre mené à cent à l'heure et qui aurait pu se transformer en plus beau collectif de la soirée avec un tout petit peu plus de réussite (38e).

Le scénario de début de deuxième période changeait bien sûr la donne, d'autant que Conte devait revisiter son schéma tactique, en sacrifiant une bonne partie de son secteur offensif, Llorente (50e) puis Pirlo (59e). Si Madrid se procurait encore deux énormes occasions en seconde période par Benzema (66e) puis Sami Khedira (74e), les hommes de Carlo Ancelotti restaient jusqu'au bout sous la menace d'une Juventus jouant son va-tout dans le dernier quart d'heure.

Avec neuf points en trois matches, le Real est pratiquement déjà qualifié pour les huitièmes de finale, après seulement trois journées. A contrario, la situation de la Juventus qui n'a toujours pas gagné le moindre match et qui pointe désormais à la troisième place du Groupe B se complique.

Malgré une belle prestation et une grande preuve de caractère, la Juventus s’est inclinée 2-1 ce soir sur le terrain du Real Madrid pour la compte de la troisième journée de la phase de groupes de la Champions League, avec un doublé de Cristiano Ronaldo (4e et 29e sur penalty) et une réalisation de Llorente qui était parvenu à égaliser à la 22ème minute.

Une rencontre de prestige malheureusement conditionnée par quelques décisions arbitrales pénalisantes pour les bianconeri. On pourra en effet contester le penalty accordé aux madrilènes à la demi-heure de jeu et qui a abouti au deuxième but du Real, ainsi que l’expulsion exagérée de Chiellini à la 48e, qui aura conditionné toute la seconde période. Les bianconeri n’ont sincèrement pas à rougir de leur prestation. C’est la tête haute qu’ils rentrent à Turin.

Compte-tenu de la victoire 3-1 du Galatasaray face à Copenhague, la Juve est rétrogradée à la troisième place du groupe B, à deux points des turcs et à sept longueurs du Real. S’ils veulent rester en course et continuer à croire en la qualification, les bianconeri devront l’emporter le 5 novembre prochain, à Turin, contre les Merengues.

COMPTE-RENDU DU MATCH

Les bianconeri vont parfaitement rentrer dans le match, en se procurant d’entrée une excellente occasion de but, avec une frappe de Marchisio repoussée en corner par Casillas. Mais les joueurs du Real Madrid parviendront à ouvrir le score après à peine quatre minutes de jeu, sur leur première occasion de but : parfaitement servi en profondeur par Di Maria et profitant d’un piège du hors-jeu mal exécuté par la défense turinoise, Cristiano Ronaldo se retrouvera seul face à Buffon, à qui il ne laissera aucune chance (1-0). Mais la Juve ne laissera pas abattre. Au contraire, la réaction d’orgueil sera quasi immédiate. Les bianconeri s’installeront progressivement dans la moitié de terrain madrilène et, après plusieurs tentatives à distance sans succès, c’est avec mérite qu’ils parviendront à égaliser à la 22ème minute de jeu: centre tendu de Caceres, Pogba reprend le ballon de la tête et pousse Casillas à la parade, mais Llorente se trouvait au bon endroit pour pousser le ballon au fond des filets (1-1). Très plaisants à voir, les bianconeri continueront à adopter une attitude offensive, mais ils joueront de malchance peu avant la demi-heure de jeu lorsque l’arbitre accordera un penalty au Real pour une faute de Chiellini sur Sergio Ramos. Une décision généreuse puisque l’espagnol jouait également des coudes et que le ballon était hors de portée des deux joueurs. Un penalty plus que contestable donc que se chargera de convertir avec sang-froid Cristiano Ronaldo (2-1). Nos joueurs auront une nouvelle réaction d’orgueil mais elle sera de courte durée et le dernier quart d’heure ne nous réservera pas la moindre occasion de but. La Juve aurait sans aucun doute mérité mieux à la pause.

Les bianconeri remonteront sans aucun doute sur le terrain avec de bonnes intentions, mais ils n’auront pas le temps de les mettre en pratique. Trois minutes après la reprise, Manuel Gräfe, l’arbitre allemand de la rencontre, ne trouvera rien de mieux que d’expulser Giorgio Chiellini pour une faute anodine sur Cristiano Ronaldo. Il y avait bien faute, mais l’intervention du défenseur bianconero méritait dans le pire des cas un carton jaune et non cette décision pénalisante qui aura eu pour effet de conditionner l’intégralité de la seconde période. Malgré leur infériorité numérique, les bianconeri continueront à faire belle figure mais l’homme en moins se fera incontestablement ressentir en phase offensive et les montées au jeu de Giovinco et Asamoah ne changeront malheureusement rien. Nos joueurs feront preuve de bonne volonté mais cela ne suffira pour faire plier la solide défense madrilène. Le score n’évoluera plus dans ce match.

FICHE DU MATCH

REAL MADRID 2 – 1 JUVENTUS

BUTS: C. Ronaldo 4′, Llorente 22′, Ronaldo 29′ (P)

REAL MADRID (4-2-3-1): Casillas; Arbeloa, Pepe, Ramos, Marcelo; Khedira, Illaramendi (Isco 72′); Modric, Di Maria (Morata 79′), C. Ronaldo; Benzema (Bale 67′) (Diego López, Varane, Fábio Coentrão, Carvajal).

JUVENTUS (4-3-3): Buffon; Caceres, Barzagli, Chiellini, Ogbonna (Giovinco 69′); Vidal, Pirlo (Asamoah 59′), Pogba; Marchisio; Tevez, Llorente (Bonucci 50′) (Storari, Isla, Peluso, Padoin).

ARBITRE: Manuel Grafe (Allemand)

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Jeu 24 Oct - 15:21



Grosse désillusion des Bianconeri !
Publié: Mercredi, 23 octobre 2013, 23.33HEC

Fernando Llorente, attaquant de la Juventus
On n'est pas bien au classement, mais je pense qu'on a encore nos chances. Il reste encore trois matches à jouer. On a encore Madrid et le FC København à domicile, et on aura des opportunités en Turquie. On quitte Madrid la tête haute, et on va rester calme jusqu'au prochain match. Je suis très heureux de l'accueil des supporters. Chaque fois que je viens ici, ça se passe bien. C'était sympa de revenir jouer en Espagne.

Carlos Tévez, attaquant de la Juventus
Nous sommes déçus du résultat mais on sait qu'on a fait un bon match. C'était difficile en seconde période à 10 contre 11. On peut encore se qualifier alors on va continuer à tout donner, à commencer par le prochain match. Pas d'excuses, on a fait des erreurs, et quand on fait des erreurs contre un adversaire de ce calibre, on est puni. On devra jouer tout le temps comme en première mi-temps.

Conte: « Un match conditionné par l’arbitrage »

Interrogé au micro de Sky Sport au terme de la rencontre de ce soir contre le Real Madrid, Antonio Conte a analysé la prestation de son équipe : « Une défaite injuste? Sans aucun doute. Nous avions préparé ce match à la perfection, le Real Madrid a été mis en difficulté. La rencontre a été conditionnée par des épisodes, maintenant notre parcours en Ligue des Champions devient difficile, mais la réaction en infériorité numérique nous fait comprendre que nous pouvons réaliser quelque chose d’important ».

Il ajoute : « La rencontre a été clairement conditionnée par l’arbitre. Nous voyons cependant le verre à moitié plein, si nous le voulons vraiment nous pouvons faire de grandes choses. On parlait d’une Juventus distraite mais ce soir nous avons bien joué. C’est une bonne manière d’aller chercher trois victoires lors des trois derniers matchs ».

Llorente: « Ce n’est pas fini »

« Dommage pour le résultat, mais maintenant nous devons gagner les prochains matchs. Ce n’est pas fini ».C’est ce qu’a déclaré Fernando Llorente lors de l’interview d’après-match: « Marquer dans ce stade est toujours très beau, c’est une grande satisfaction. L’expulsions de Chiellini? Chiellini n’était pas le dernier homme, l’arbitre a été très sévère ».

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Dim 27 Oct - 18:29

Une toute GRANDE JUVE: Genoa k.o!

– 27 octobre 2013 (16:59)




La Juventus a obtenu une très belle victoire 2-0 cet après-midi face à Genoa pour le compte de la 9ème journée du championnat de Serie A, grâce à des buts de Vidal et Tevez en première période. Le score ne reflète cependant absolument pas la nette domination bianconera et le résultat aurait pu être bien plus important si les bianconeri s’étaient montrés encore plus concrets en phase de finalisation.

Au-delà de la victoire amplement méritée et importante pour le moral du groupe, on se réjouira surtout d’avoir retrouvé une toute grande Vieille Dame, faite de guerriers et de joueurs affamés qui n’auront jamais rien lâché dans ce match. C’est cette Juve qu’on veut voir. Prochaine finale à remporter : mercredi prochain contre Catane.

COMPTE-RENDU DU MATCH

Les bianconeri débuteront la rencontre sous les chapeaux de roue et disputeront sans aucun doute une des plus belles premières périodes de leur début de saison. Déterminés et agressifs comme jamais, ils assiégeront littéralement la moitié de terrain rossoblu dès les premières minutes de jeu, sans jamais permettre à l’équipe de Gasperini de souffler. Il faudra attendre la 12e de jeu pour assister à la première occasion concrète: excellente passe de Llorente pour Pogba, mais le français attendra trop longtemps avant de frapper et il perdra son duel avec Perin. Une minute plus tard, le jeune et talentueux gardien de but italien effectuera un grand arrêt sur une tentative de Llorente. Les bianconeri assureront un grand spectacle et continuera à se créer de nombreuses occasions de but. Mais elle jouera aussi de malchance, comme à la 19ème minute de jeu lorsqu’une très belle frappe de Vidal terminera sa course sur la barre transversale. Quelques secondes plus tard, c’est un coup de tête de Chielini qui frôlera le but adverse. A la 22ème, l’arbitre Doveri accordera un penalty généreux aux bianconeri pour une faute claire de Biondini sur Asamoah mais qui avait été commise à la limite du grand rectangle. Vidal se chargera de la conversion avec sang-froid (1-0). Les hommes de Conte ne se relâcheront pas pour autant et, à la 25ème, il faudra un nouvel grand arrêt de Perin pour empêcher à Pirlo de doubler la mise. C’est avec mérite que les bianconeri parviendront à inscrire un deuxième minute à dix minutes de la pause grâce à un tout grand but de Carlo Tevez qui, après avoir mis deux défenseurs adverses dans le vent, ne laissera aucune chance à Perin (2-0). La Vieille Dame continuera à dominer la rencontre mais le résultat n’évaluera plus avant la pause.

La seconde période se jouera sur un rythme nettement moins élevé. Sans forcer, la Juve contrôlera le match en se contentant de faire calmement circuler le ballon. Les bianconeri continueront cependant à se montrer dangereux, comme à la 52ème minute, lorsqu’une double intervention de Perin sera nécessaire pour empêcher à Tevez et Llorente d’aggraver le score. Les occasions se feront plus rares mais nos joueurs donneront l’impression de vouloir sagement économiser leurs forces en vue des prochains matchs, conscients de n’avoir rien à craindre de cette équipe de Genoa sans âme, qui ne sera par ailleurs jamais parvenue à pousser Buffon à la parade dans ce match dominé de main de maître par une toute grande Vieille Dame.

FICHE DU MATCH

JUVENTUS 2 – 0 GENOA

BUTS: Vidal 23′ (P), Tevez 36′

JUVENTUS (3-5-2): Buffon; Barzagli, Bonucci, Chiellini; Isla, Vidal (Padoin 87′), Pirlo, Pogba, Asamoah (De Ceglie 73′); Tevez, Llorente (Giovinco 75′) (Storari, Rubinho, Caceres, Ogbonna, Peluso, Motta, Marchisio).

GENOA (4-5-1): Perin; Antonini, Portanova, Manfredini, Marchese; Vrsaliko, Biondini, Bertolacci (Centurion 79′), Kucka, Antonelli (Fetfatzidis 46′); Gilardino (Konate 46′) (Donnarumma, Bizzarri, De Maio, Gamberini, Cofie, Sampirisi, Sturaro, Lodi, Stoian).

ARBITRE: Daniele Doveri

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Jeu 31 Oct - 14:11

La Juventus écrase Catane 4-0


– 30 octobre 2013 (22:40)




Ce soir, pour le compte de la 10ème journée du championnat de Serie A, la Juventus a confirmé sa grande forme actuelle en s’imposant 4 buts à 0 face à Catane grâce à des réalisations de Vidal (26e), Pirlo (34e), Tevez (66e) et Bonucci (71e). Comme le week-end dernier face à Genoa, les bianconeri auront joué avec une grande détermination et ils n’auront pratiquement rien concédé à leurs adversaires du jour. Ils n’auront surtout pas encaissé le moindre le but, notamment grâce à un tout grand match de Giorgio Chiellini, auteur d’au-moins trois interventions décisives.

La belle performance de l’équipe toute entière permet de creuser l’écart sur les poursuivants (+6 sur l’Inter) et de provisoirement revenir à deux points de la Roma, qui recevra le Chievo Vérone demain soir.

COMPTE-RENDU DU MATCH

Sans surprise, ce sont les bianconeri qui prendront le match à leur compte et qui se montreront les plus entreprenants dès les premières minutes de jeu. Ils se créeront quelques timides occasions de but, notamment par l’intermédiaire de Tevez qui se montrera très remuant comme à son habitude. Les siciliens réagiront au quart de jeu par l’intermédiaire de Petkovic et Bergessio, mais à chaque fois la cage de Buffon sera sauvée par deux excellentes interventions défensives de Giorgio Chiellini. A la 20ème minute de jeu, Llorente ne parviendra pas à cadrer son coup de tête sur un centre millimétré de De Ceglie. Les bianconeri continueront à pousser et c’est avec mérite qu’ils parviendront à ouvrir le score peu avant la demi-heure de jeu par l’intermédiaire d’Arturo Vidal dont la frappe déviée à la fois par Guarente et Rolin surprendra Andujar (1-0). A la 28ème minute, l’arbitre Guida aura sans doute pu accorder un penalty à la Juve à la suite d’une faute pourtant évidente sur Tevez. Nos joueurs continueront à être patrons sur le terrain et il ne faudra attendre que quelques minutes pour les voir doubler la mise grâce à un magnifique coup-franc d’Andrea Pirlo, tout simplement imparable pour le gardien de Catane (2-0). La Juve qui se contentera ensuite de contrôler les dix dernières minutes sans ne jamais plus être inquiétée par cette équipe de Catane.

Les joueurs de Catane remonteront sur le terrain avec de bonnes intentions et avec la volonté de revenir dans le match, mais la Juve contrôlera la rencontre avec beaucoup de maîtrise. Le rythme sera moins élevé qu’en première période mais, même sans forcer, ce sont les bianconeri qui continueront à se créer les meilleures opportunités. Peu avant l’heure de jeu, une superbe frappe de Marchisio passera à un cheveu du poteau droit d’Andujar. A la 62ème, il faudra tout de même une énorme intervention défensive de Chiellini pour empêcher à Almiron de se retrouver seul face à Buffon. Il s’agira de la seule occasion sicilienne dans cette seconde période. A la 66ème, à la suite d’un une-deux avec Llorente et après avoir driblé Andujar, Tevez inscrira à son tour son nom sur le marquoir du Juventus Stadium (3-0). Et cinq minutes plus tard, parfaitement servi par Giovinco, à peine monté au jeu, Bonucci scellera définitivement le score à 4-0. Les bianconeri ne s’arrêteront pas pour autant de jouer. Ils continueront au contraire à assiéger la moitié de terrain adverse et à prendre des initiatives. Il aura cependant fallu deux-trois grands arrêts d’Andujar pour empêcher à Giovinco d’aggraver le score dans les dernières minutes.

FICHE DU MATCH

JUVENTUS 4 – 0 CATANE

BUTS: Vidal 26’, Pirlo 34’, Tevez 66’, Bonucci 71’

JUVENTUS (3-5-2): Buffon; Caceres, Bonucci, Chiellini; Isla, Vidal (Pogba 61’), Pirlo, Marchisio, De Ceglie; Tevez (Giovinco 67’), Llorente (Motta 74’) (Storari, Rubinho, Ogbonna, Barzagli, Peluso, Padoin, Asamoah, Giovinco).

CATANE (3-4-1-2): Andujar; Rolin (Capuano 67’), Legrottaglie, Gyomber; Alvarez, Almiron, Guarente, Biraghi (Castro 46’); Keko; Petkovic (Maxi Lopez 65’), Bergessio (Frison, Ficara, Freire, Leto, Tachtsidis, Izco).

ARBITRE: Marco Guida

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Sam 2 Nov - 20:52

Quagliarella et Pogba offrent les 3 points à la Juve


– 2 novembre 2013 (20:02)




Dans la douleur (et ce n’est pas peu dire), la Juventus a arraché une courte mais importante victoire 0-1 ce soir sur le terrain d’une excellente équipe de Parme. Il aura fallu attendre le dernier quart d’heure de jeu et la montée au jeu décisive de Quagliarella pour voir Paul Pogba parvenir à inscrire le seul but de la rencontre. Méconnaissable durant une bonne partie du match, la Juve rentre à Turin avec la satisfaction d’avoir obtenu trois points importants qui lui permettent de mettre la pression sur Naples et la Roma.

Conte et ses hommes peuvent désormais se concentrer sur l’importante rencontre de mardi soir, au Juventus Stadium, contre le Real Madrid.

COMPTE-RENDU DU MATCH

Les bianconeri vont connaître une première période difficile. Dès le coup d’envoi, ils seront surpris par une équipe de Parme plus agressive et déterminée qui se mettra nettement plus en évidence durant les premières minutes de jeu. L’équipe de Donadoni qui se procurera par ailleurs la première et unique occasion concrète à la 11ème minute de jeu mais la frappe croisée de Gobbi ne sera fort-heureusement pas cadrée. Méconnaissable, la Juve se montrera beaucoup trop nonchalante. Nous serons bien loin de l’intensité affichées ces dernières semaines: les joueurs de Conte se contenteront trop souvent du strict minimum et, hormis quelques tentatives à distance sans danger pour Mirante, nous n’aurons pas grande chose à nous mettre sous la dent, le mérite revenant également à une équipe gialloblu impeccable en phase défensive. Dans l’ensemble, cette première période ne nous aura réservé que très peu d’émotions et surtout un spectacle de piètre qualité.

De retour sur le terrain, il ne faudra que quelques secondes de jeu à la Juve pour se procurer une belle occasion de but, mais c’était sans compter sur l’intervention décisive de Biabiany sur Asamoah. Mais ce n’était qu’illusion. Les bianconeri continueront en effet à se montrer bien peu convaincants et ils auraient même pu être menés au score après sept minutes si une très belle tentative du talon d’Amauri n’était pas passée de peu à côté du but. Il faudra attendre l’heure de jeu et la montée au jeu de Pirlo à la place de Marchisio pour voir la Vieille Dame réellement commencer à prendre les choses en main. Les bianconeri gagneront du terrain et se montreront de plus en plus entreprenants au fil des minutes. A un quart d’heure du terme, Conte décidera d’apporter du sang frais devant en remplaçant le duo Giovinco-Tevez par Llorente-Quagliarella. Un choix qui s’avérera judicieux et gagnant puisque la Juve parviendra à inscrire l’unique but de la rencontre quelques secondes plus tard grâce à l’attaquant napolitain. A la 77ème, une superbe frappe de Quagliarella terminera sa course sur la barre transversale mais Pogba se trouvait sur la trajectoire du ballon et sa frappe n’a laissé aucune chance à Mirante (0-1). Les dernières minutes seront des minutes de pure souffrance, mais la Juve se montrera très solide en phase défensive et elle ne se laissera pas surprendre, malgré l’insistance des joueurs de Parme.

FICHE DU MATCH

PARME 0 – 1 JUVENTUS

BUT: Pogba 77′

PARME (3-5-2): Mirante; Cassani, Lucarelli, Mendes (Felipe 69′); Biabiany, Gargano (Sansone 83′), Marchionni (Obi 87′), Parolo, Gobbi; Amauri, Cassano (Bajza, Rossetto, Benalouane, Rosi, Mesbah, Valdes, Munari, Acquah, Palladino).

JUVENTUS (3-5-2): Buffon; Barzagli, Ogbonna, Chiellini; Padoin, Vidal, Pogba, Marchisio (Pirlo 62′), Asamoah; Giovinco (Llorente 75′), Tevez (Quagliarella 75′) (Storari, Rubinho, Caceres, Peluso, De Ceglie, Isla, Motta, Quagliarella, Llorente).

ARBITRE: Domenico Celi

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Sam 2 Nov - 21:00

La Juve remercie Pogba


Fabio Quagliarella peut féliciter Paul Pogba, décisif à Parme. (Reuters)


Mis à jour le 2 novembre 2013 à 20h42

Pas brillante, la Juventus Turin a réussi l'essentiel en s'imposant à Parme (1-0), samedi pour le début de la 11e journée de Serie A. Auteur de l'unique but du match, Paul Pogba permet à la formation d'Antonio Conte de revenir provisoirement à deux longueurs de l'AS Rome, qui ne joue que dimanche contre le Torino.

A défaut d'avoir été aussi impressionnante que face à Catane (4-0), cette Juve sait quand même gagner. En déplacement à Parme pour lancer les hostilités de cette 11e journée de Serie A, la Vieille Dame n'a effectivement pas récité la meilleure partition de sa saison, loin de là. Mais à trois jours d'une rencontre capitale pour sa survie en Ligue des champions contre le Real Madrid, les joueurs d'Antonio Conte ont réussi l'essentiel grâce à la troisième réalisation en championnat de Paul Pogba.

Pour ce match, Conte avait décidé de laisser sur le banc de touche Andrea Pirlo et Fernando Llorente, mais Carlos Tevez et Paul Pogba étaient bien là pour apporter le danger. Dès la 15e minute de jeu, l'Argentin met à contribution Mirante pour l'une des rares occasions du premier acte. Dominateur, le double champion d'Italie croit à la délivrance sur une nouvelle tentative de Tevez, stoppée par le gardien parmesan (52e).

Deux points avec la Roma

Si Parme est proche du coup de massue sur une talonnade d'Amauri après un bon travail de Biabiany (53e), le technicien italien obtient gain de cause quelques instants après l'entrée en jeu de Fabio Quagliarella avec un nouveau but décisif de Paul Pogba. Après une frappe du Transalpin sur la barre transversale, l'international français, déjà déterminant en septembre dernier au Torino, reprend plein d'opportunisme et inscrit sa troisième réalisation en Serie A (77e).

Devenu un titulaire indiscutable dans l'entrejeu piémontais, l'ancien Mancunien libère d'un poids une Juve qui aurait effectué une très mauvaise opération en cas de contre-performance. Pour le titre, il ne s'agit évidemment pas de crier victoire, mais ce succès permet à l'écurie turinoise de revenir à deux unités de l'AS Rome de Rudi Garcia, opposée dimanche au Torino. Et de prier pour que le voisin fasse enfin chuter la Louve pour relancer le suspense.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Lun 4 Nov - 16:59

Tévez espère marquer contre Madrid
Publié: Lundi, 4 novembre 2013, 14.56HEC
L'attaquant de la Juventus Carlos Tévez espère trouver à nouveau le chemin des filets dans le Groupe B lors du match contre le Real Madrid CF.




L'attaquant de la Juventus Carlos Tévez espère mettre fin à pratiquement quatre années sans but en UEFA Champions League alors que son équipe s'apprête à recevoir le Real Madrid CF dans le Groupe B.

L'international argentin n'a plus trouvé la faille dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs depuis le 7 avril 2009 et le match nul 2-2 entre le Manchester United FC et le FC Porto. Alors que son équipe est actuellement troisième du Groupe à sept points du leader madrilène, l'attaquant de 29 ans a bien l'intention d'imprimer sa marque à Turin. "Je n'avais pas réalisé que ça faisait si longtemps que je n'ai plus marqué", a admis l'intéressé en conférence de presse. "Si ça fait quatre ans, espérons que ça change demain."

Marquer en UEFA Champions League, ce n'est pas vraiment un problème pour son ancien coéquipier à Old Trafford, Cristiano Ronaldo, qui se présente au Juventus Stadium avec déjà sept buts à son actif depuis le début de la phase de groupes, plus que n'importe quel autre joueur cette saison. "On connaît le potentiel de Cristiano Ronaldo, c'est un grand joueur, mais c'est à nous d'accomplir notre mission pour qu'il ne puisse pas s'exprimer", a précisé Tévez, qui avait quitté United pour City en 2009. "Ronaldo est phénoménal, mais je ne l'envie pas."

Alors que la bataille s'annonce serrée pour les deux premières places du groupe, le Galatasaray AŞ s'étant imposé 3-1 contre le FC København lors de la dernière journée, la Juventus n'a pas le loisir de se préoccuper des statistiques individuelles. D'autant que le Real de Carlo Ancelotti pourrait être déjà qualifié en cas de victoire, mardi. Mais Tévez sait aussi qu'un succès des Bianconeri pourrait tout relancer.

"Je m'attends à un match difficile, comme à Bernabéu", reconnaît Tévez. "On va voir ce qui se passera sur le terrain. Les supporters seront avec nous et ça nous aidera, mais ce ne sont pas eux qui jouent. Sur le terrain, c'est à nous, les joueurs, d'affronter le Real."

"Le Real est costaud, ça ne fait aucun doute, mais il reste trois matches et nous devons tous les aborder comme des finales, pas uniquement celui-ci. Nous devons gagner les trois."

©UEFA.com 1998-2013. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Mar 5 Nov - 14:32

Conte est conscient de l'enjeu du "classique"
Publié: Lundi, 4 novembre 2013, 18.27HEC
"Juventus - Real Madrid est un classique", déclarait l'entraîneur des Bianconeri Antonio Conte avant la rencontre "capitale" face à la Maison Blanche.




"Juventus - Real Madrid est un classique", déclarait l'entraîneur des Bianconeri Antonio Conte avant la rencontre "capitale" pour les champions d'Italie mardi. Conte compte sur le soutien des supporters de la Juventus, qui occupe actuellement la troisième place du groupe : "Nous sommes opposés à une grande équipe et nous allons devoir traverser des périodes délicates au cours des 90 minutes."

De son côté, son compatriote en entraîneur de Madrid Carlo Ancelotti veut confirmer après trois victoires de rang et assurer la qualification pour les 8es dès que possible. "Le plus tôt sera le mieux", admettait-il.

• Une victoire qualifiera Madrid pour les 8es, et en tant que vainqueur du groupe si le Galatasaray AŞ ne l'emporte pas face au FC København. Un résultat nul sera suffisant pour Madrid si le FCK ne gagne pas.

Juventus
Antonio Conte, entraîneur
C'est une rencontre cruciale en ce qui concerne notre futur en Champions League. Nous avons très hâte d'y être. Nous devons prouver sur le terrain, comme nous l'avons fait à Madrid, que nous méritons la qualification. Dans le cas inverse, je serais le premier à féliciter les formations qualifiées à notre place.

Il est évident qu'ils possèdent une ligne offensive extraordinaire. Je dirais même qu'ils sont inarrêtables, surtout s'ils ont l'occasion de jouer comme ils le veulent. Cristiano Ronaldo, Gareth Bale, Karim Benzema, Ángel Di María, pour en citer quelques uns, sont extraordinaires – fantastiques quand ils ont de l'espace devant eux, alors nous devrons faire attention.

C'est une rencontre incroyablement difficile contre l'un des prétendants les plus sérieux à la Champions League. Juventus - Real Madrid est un classique : une rencontre fascinante. Nous avons besoin de nos fans quand tout va bien, mais aussi quand les choses sont un peu plus compliquées pour nous. Nous sommes opposés à une grande équipe et nous allons devoir traverser des périodes délicates au cours des 90 minutes.

Ce week-end
Samedi : FC Parma 0-1 Juventus (Pogba 77e)
Buffon ; Barzagli, Ogbonna, Chiellini ; Padoin, Vidal, Pogba, Marchisio (Pirlo 62e), Asamoah ; Tévez (Quagliarella 76e), Giovinco (Llorente 75e)

• La Juventus a décroché sa troisième victoire en gardant sa cage inviolée consécutive en Serie A à l'occasion de la 100e d'Antonio Conte sur le banc en championnat d'Italie (13 rencontres avec l'Atalanta BC et 87 avec la Juventus). Fabio Quagliarella, remis d'une blessure à la cuisse, est entré en cours de jeu.

Blessés et suspendus.
Giorgio Chiellini, expulsé à Madrid, est suspendu. Stephan Lichtsteiner et Mirko Vučinić, touchés à la cuisse lors de la deuxième journée, sont toujours sur la touche.

Real Madrid
Carlo Ancelotti, entraîneur

Conte a effectué un travail extraordinaire. Il travaille pour un club qu'il adore et il a décroché deux titres lors de ses trois années aux commandes. Il est à la tête d'une formation de haut niveau.

Nous devons faire tourner notre effectif pour aligner les joueurs les plus frais, même si par moment cela nous déstabilise un petit peu. Je m'attends à une rencontre intéressante. La Juve a eu plus de mal que nous dans ce groupe. Nous pouvons valider notre billet pour les 8es de finale, et le plus tôt sera le mieux.

Nous encaissons trop de buts, ce qui est notre plus gros problème. Mais nous avons inscrit 42 buts en 15 matches, soit une moyenne de près de trois buts par rencontre. Les trois attaquants dont je dispose n'y sont pas pour rien. (Raphaël) Varane était au repos ce week-end et jouera demain.

Ce week-end
Samedi : Rayo Vallecano de Madrid 2-3 Madrid (Viera 53e s.p. 55e s.p. ; Ronaldo 3e 48e, Benzema 31e)
López ; Carvajal (Arbeloa 59e), Pepe, Ramos, Coentrão (Marcelo 45e) ; Modrić, Alonso (Illarramendi 45e), Di María ; Bale, Benzema, Ronaldo.

• Cristiano Ronaldo a inscrit ses 12e et 13e buts de la saison en Liga à l'occasion d'une rencontre où le Real comptait trois buts d'avance avant le repos mais s'est fait peur en fin de match.

Blessés et suspendus
L'arrière latéral Fábio Coentrão, touché à la cheville gauche ce week-end, est le seul joueur du Real à l'infirmerie. Xabi Alonso (fracture du pied) a effectué son retour en tant que titulaire après 169 jours d'absence.

Sur le match
• Paul Pogba et Raphaël Varane ont tous deux effectué leurs débuts pour la France le 22 mars 2013 en match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA face à la Géorgie au Stade de France. Karim Benzema jouait également lors de cette victoire 3-1.

©UEFA.com 1998-2013. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Mar 5 Nov - 15:22

La Juve n’a pas le choix


Publié le 4 novembre 2013 à 19h16
Mis à jour le 5 novembre 2013 à 13h24

Sevrée de victoire jusqu’alors en Ligue des champions, la Juventus se doit de réagir ce mardi contre le Real Madrid, sous peine de compromettre sérieusement ses chances de rallier les huitièmes de finale. A cette occasion, Carlos Tevez pourrait se révéler précieux pour le club turinois, l’intéressé devant lui-même vaincre le signe indien.

"Ce soir nous avons perdu en raison d'un ou deux petits détails, une ou deux petites choses qui ne sont pas allées dans notre sens. Nous avons joué au même niveau que le Real Madrid et nous aurions pu gagner ce match. Maintenant tout se complique pour nous mais nous avons démontré que nous pouvions rivaliser avec n'importe quelle équipe." Malgré la défaite concédée à Bernabeu (2-1), Antonio Conte s’efforçait de rester positif au soir de la troisième levée de la Ligue des champions. Pourtant sa Juventus, avec deux petits points au compteur, est loin d’avoir son billet pour les huitièmes de finale en poche, devancée à mi-parcours par Galatasaray et talonnée par Copenhague, deux formations qui ont su la tenir en échec lors des deux premiers actes.

Dos au mur dans le groupe B de cette C1, déjà relégués à sept points de Madrilènes infaillibles, les Bianconeri n’ont donc pas d’alternative à la victoire ce mardi contre les Ronaldo et consorts. Une impasse dont a parfaitement conscience Carlos Tevez. "Le Real est costaud, ça ne fait aucun doute, mais il reste trois matches et nous devons tous les aborder comme des finales, pas uniquement celui-ci. Nous devons gagner les trois", dixit l’Argentin, qui dépeint le scénario du choc à venir avec dramaturgie. "Je m'attends à un match difficile, comme à Bernabeu. On va voir ce qui se passera sur le terrain. Les supporters seront avec nous et ça nous aidera, mais ce ne sont pas eux qui jouent. Sur le terrain, c'est à nous, les joueurs, d'affronter le Real."

Cité par l’UEFA, l’intéressé revient du reste sur son propre rendement en Ligue des champions, lui qui n’a plus trouvé la faille dans la compétition depuis le 7 avril 2009 et un match nul entre Manchester United et Porto (2-2). "Je n'avais pas réalisé que ça faisait si longtemps que je n'ai plus marqué, a-t-il confié en conférence de presse. Si ça fait quatre ans, espérons que ça change demain." Pour que la Juve parvienne à ses fins face au Real, il lui faudra museler un Cristiano Ronaldo qui lui n’a pas de souci de réalisme. "On connaît le potentiel de Cristiano. C'est un grand joueur, mais c'est à nous d'accomplir notre mission pour qu'il ne puisse pas s'exprimer, souffle Carlos Tevez, qui a côtoyé le Portugais en tant que Red Devil. Ronaldo est phénoménal, mais je ne l'envie pas", conclut le Taureau de Buenos Aires.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Mer 6 Nov - 13:44



Pas de vainqueur à Turin
Publié: Mardi, 5 novembre 2013, 22.53HEC
Juventus 2-2 Real Madrid CF
Turinois et Madrilènes se sont livrés un sacré match qui a tenu toutes ses promesses.




La Juventus et le Real Madrid CF se sont livrés un sacré match, mardi à Turin. Il a tenu toutes ses promesses mais n'a pas livré de vainqueur dans le Groupe B de l'UEFA Champions League.

Défaite à l'aller 2-1, après avoir concédé deux matches nuls face aux Galatasaray AS et FC København, la Juventus était dans l'obligation de gagner pour respirer un peu mieux dans ce groupe.

Conscients de l'enjeu, les Turinois ont entamé cette partie comme il le fallait. En investissant le camp madrilène mais en restant solides défensivement et au milieu pour récupérer les ballons le plus vite possible et en faire bon usage. Deux occasions nettes à se mettre sous la dent ont conforté cet excellent début de match pour les hommes d'Antonio Conte.

À la 17e minute, sur un centre de Paul Pogba centre de l'extérieur du pied droit, Pepe était à deux doigts de tromper son propre gardien mais Iker Casillas réalisait un beau réflexe pour détourner ce ballon chaud pour le Real. Le gardien ibérique récidive à la 28e minute, accomplissant un arrêt fantastique du pied sur une tête de Claudio Marchisio, qui avait devancé Marcelo pour placer une frappe piquée sur laquelle Casillas a été impeccable.

La Juve a vu ses efforts récompensés juste avant la pause. Pogba était déséquilibré dans la surface par son copain Raphaël Varane, l'arbitre désignait le point de penalty sans hésitation. Le spécialiste Arturo Vidal, ne se faisait pas prier pour le transformer plaçant le ballon dans la lucarne du but de Casillas (42e).

La réaction du Real Madrid CF était quasi immédiate en deuxième période. Karim Benzema a profité d'un cadeau de Martín Cáceres pour temporiser et servir idéalement Cristiano Ronaldo qui fusillait Gianluigi Buffon et égalisait (52e).

Huitième but du Portugais en Champions League cette saison, lequel s'est transformé en passeur, huit minutes plus tard. Le Real plantait une deuxième flèche dans le cœur de la Juve par Gareth Bale qui profitait de l'aubaine pour déclencher une frappe soudaine pour mettre Gianluigi Buffon et la Juve à terre sur un contre supersonique.

On pensait la Vieille Dame K.-O. mais elle n'a pas mis plus de 5 minutes à se relever. Buteur déjà à l'aller, Fernando Llorente s'est rappelé aux bons souvenirs des fans espagnols pour permettre à la Juve de respirer un peu mieux.

L'ancien Basque de Bilbao passait dans le dos de Varane pour tromper de la tête Casillas. Le rythme du match diminuait par la suite. Malgré les entrées de Fabio Quagliarella et Sebastian Giovinco, la Juve n'a pas pu obtenir le précieux sésame des trois points. Désormais derniers du Groupe B, les Turinois devront engranger une victoire nécessaire contre Copenhague fin novembre lors d'un deuxième match d'affilée à domicile. Le Real, lui, peut voir venir, ce nul lui permettant de se rapprocher sensiblement d'une qualification.

©UEFA.com 1998-2013. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Mer 6 Nov - 13:48



La Juve tenue en échec mais maître de son destin


– 5 novembre 2013 (23:06)




Le choc entre la Juventus et le Real Madrid s’est soldé par un spectaculaire partage (2-2) ce soir au Juventus Stadium. La Juve avait ouvert le score à la 41ème minute de jeu grâce à un penalty justement sifflé et converti par Arturo Vidal. Les bianconeri ont ensuite beaucoup souffert durant le premier quart d’heure de la seconde période et Cristiano Ronaldo (52′) et Bale (60′) ont permis au Real de prendre l’avantage. Mais les hommes d’Antonio Conte ont eu une belle réaction d’orgueil et c’est avec mérite qu’ils sont parvenus à égaliser à la 65ème minute par l’intermédiaire d’un super Fernando Llorente, auteur d’une très belle prestation.

Une affiche très attendue qui aura tenu toutes ses promesses. C’est en effet une belle et grande soirée de football que nous ont fait vivre les deux équipes ce soir. On pourra par contre regretter que les bianconeri ne soient pas parvenus à s’imposer, surtout au vu de leur superbe première période. Une fois de plus, la Juve a démontré qu’elle n’avait rien à envier à une équipe comme le Real: nos joueurs ont disputé un tout grand match et Conte peut sans aucun doute être fier de la prestation de l’équipe.

Grâce au nul de ce soir, le Real très proche de la qualification. La Juve est quant à elle bonne dernière du groupe B avec 3 points mais la qualification reste à sa portée. Pour accéder au prochain tour, les bianconeri devront s’imposer dans trois semaines contre Copenhague (à domicile), victorieux 1-0 ce soir face au Galatasaray, et l’emporter à Istanbul le 10 décembre. La Juve reste maître de son destin et c’est le plus important.

COMPTE-RENDU DU MATCH

La rencontre partira sur les chapeaux de roue et elle tiendra toutes ses promesses, avec d’entrée deux équipes extrêmement déterminées et agressives, qui ne se feront pas le moindre cadeau. Mais si les deux premières occasions seront madrilènes, ce sont bel et bien les bianconeri qui prendront le match à leur compte et qui prendront possession de la moitié de terrain du Real au fil des minutes. Peu après le quart d’heure de jeu, Casillas se montrera attentif sur un centre de Pogba dangereusement dévié par Pepe. Ce sera la première occasion concrète de la Juve dans ce match. Et plus nous avancerons dans cette superbe rencontre et plus la Vieille Dame se montrera épatante et magnifique à voir: soutenus par tout un stade, nos 11 guerriers ne lâcheront rien, ils se battront sur tous les ballons, presseront constamment l’adversaire et ne laisseront tout simplement pas jouer une équipe du Real bien impuissante face à une telle détermination. A la 27ème minute, Casillas effectuera un énorme arrêt du pied sur un coup de tête cadré et puissant de Marchisio. A la 38ème minute, le numéro un espagnol repoussera des poings une tentative à distance de Vidal. C’est finalement avec mérite que la Juve parviendra à ouvrir le score à cinq minutes de la pause grâce à un penalty obtenu suite à une faute évidente de Varane sur Pogba et magistralement converti par Arturo Vidal (1-0). C’est donc avec une avance méritée d’un but que les bianconeri rentreront dans les vestiaires.

La seconde période sera tout aussi spectaculaire et palpitante. Mais à l’inverse de ce que nous avons vu en première période, ce sont les joueurs du Real qui se montreront les plus entreprenants. Pour la première fois depuis le début de la rencontre, les bianconeri apparaîtront en difficulté et subiront le jeu adverse. Et il ne faudra d’ailleurs attendre que sept minutes de jeu pour assister à l’égalisation madrilène : profitant d’une passe suicidaire de Martin Caceres, Benzema s’emparera du ballon avant de décaler Ronaldo qui ne se fera pas prier (1-1). Les joueurs de la Juve seront comme anéantis après ce but et ils subiront le jeu espagnol de manière excessive. Ce dont profitera le Real Madrid, qui parviendra à prendre l’avantage à l’heure de jeu grâce à un très beau but de Bale dont la frappe cadrée ne laissera absolument aucune chance à Buffon (1-2). La Juve trouvera fort-heureusement les ressources mentales pour réagir et il ne faudra attendre que cinq minutes pour assister à l’égalisation de Fernando Llorente, qui reprendra de la tête un excellent centre de Martin Caceres (2-2). La suite de la rencontre sera un peu plus confuse. Les joueurs ayant énormément donné dans ce match, la fatigue se fera logiquement ressentir. Le match perdra en intensité et nous n’aurons à vrai dire plus aucune occasion concrète à se mettre sous les dents.

FICHE DU MATCH

JUVENTUS 2 – 2 REAL MADRID

BUTS: Vidal 41′, C. Ronaldo 52′, Bale 60′, Llorente 65′

JUVENTUS (4-3-3): Buffon; Caceres, Barzagli, Bonucci, Asamoah; Vidal, Pirlo, Pogba; Marchisio, Llorente (Giovinco 88′), Tevez (Quagliarella 82′) (Storari, Ogbonna, De Ceglie, Padoin, Isla).

REAL MADRID (4-3-3): Casillas; Sergio Ramos, Varane, Pepe, Marcelo; Khedira, Xabi Alonso (Illarramendi 71′), Modric; Bale (Di Maria 75′), Benzema (Rodriguez 81′), C. Ronaldo (Diego López, Carvajal, Arbeloa, Jesé, Isco).

ARBITRE: Howard Webb (Anglais)


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Mer 6 Nov - 13:51



Conte : "On mérite plus de points"
Publié: Mercredi, 6 novembre 2013, 0.05HEC
Les réactions des deux entraîneurs Antonio Conte et Carlo Ancelotti après le nul 2-2 entre la Juventus et le Real Madrid CF.




Les réactions des deux entraîneurs, Antonio Conte et Carlo Ancelotti, après le nul 2-2 entre la Juventus et le Real Madrid CF, lors de la 4e journée de l'UEFA Champions League.

Antonio Conte, entraîneur de la Juventus
Mon équipe a fait un grand match ce soir. On a très bien joué, surtout en première mi-temps, juste comme on l'avait prévu. C'est le sixième match en 18 jours pour nous, c'est donc normal de sentir un peu la fatigue. Et bien sûr, quand on est fatigué devant des joueurs comme (Cristiano) Ronaldo ou (Gareth) Bale, c'est difficile. Mais à part ça, on a été bien. Pour moi, Iker Casillas est l'homme du match ce soir.

On mérite plus de points, mais face à une équipe comme le Real Madrid, qui a des joueurs qui peuvent faire basculer le match en quelques minutes, il n'y a rien qu'on puisse faire. Je suis content car j'ai vu mes joueurs se battre sur le terrain, ils ont été courageux et n'ont pas eu peur. On sait qu'on a encore du travail à faire, mais on a prouvé sur terrain qu'on pouvait combler le fossé qui nous sépare des plus grandes équipes.

On peut jouer à leur niveau, on l'avait prouvé à Madrid il y a deux semaines. On a notre mot à dire dans cette compétition. Je pense qu'on est meilleurs après ce match. On sait que c'est sur le terrain que ça se décide.


Carlo Ancelotti, entraîneur du Real Madrid
Je suis satisfait de la prestation de mon équipe en seconde période. Notre réaction a été très bonne. Après la pause, on a été bien meilleurs en termes de courage et d'agressivité. On a défendu très bas et première mi-temps de manière à maîtriser (Paul) Pogba et (Claudio) Marchisio. Puis on a changé au cours du match, et on a été meilleurs après la reprise. On voulait bloquer leurs centres et avec l'aide de Sergio Ramos, on a été plus à l'aise. Je pense aussi que (Karim]) Benzema a bien travaillé pour gêner Andrea Pirlo.

Fernando Llorente, attaquant de la Juventus
Je pense qu'on a fait un très bon match ce soir, on a vu une Juve solide, consciente de l'enjeu. On prend un point très important surtout que Galatasaray a perdu à Copenhague. Ce groupe est très ouvert et si on gagne nos deux derniers matches, je pense qu'on se qualifiera. Je suis très content d'avoir marqué encore contre le Real Madrid. Ce n'était pas facile mais on a travaillé dur. On a vu une grande Juve ce soir.

Gianluigi Buffon, gardien de la Juventus
Notre situation ressemble beaucoup à celle de la saison dernière. Je pense qu'on peut regretter les points perdus en route, mais pas ceux contre le Real Madrid. Jouer au même niveau que cette équipe n'est pas donné à tout le monde. Ils ont des joueurs incroyables, à chaque fois qu'ils passent la ligne médiane, on est inquiet. Ils peuvent marquer à tout moment.

Copenhague a prouvé que ce n'était pas une mauvaise équipe en battant Galatasaray. Il faudra les battre au prochain match. Ce ne sera pas facile et je pense que Galatasaray aura son mot à dire contre Madrid. Ce soir, [Iker] Casillas a été superbe.

©UEFA.com 1998-2013. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par siberian84 le Jeu 7 Nov - 17:01

Pogba a humilié Varane...



Mardi soir, au Juventus Stadium, le duel opposant la Vieille Dame au Real Madrid a été intense et spectaculaire. Et si aucune des deux formations n'est parvenue à prendre l'ascendant (2-2), Paul Pogba et Raphaël Varane, les deux talents prometteurs du football français, ont vécu des soirées bien différentes.

Ils sont tous deux les leaders de la génération 93, nés à seulement un mois d'intervalle et, depuis quelques temps déjà, le football français ne jure plus que par eux. Exit les Karim Benzema, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et autre Jérémy Ménez, ces symboles d'une génération 87 qui devait tout renverser sur son passage et n'a fait que brasser du vent ou déclencher des polémiques en A.

Paul Pogba et Raphaël Varane sont eux, à seulement 20 ans, déjà des joueurs essentiels de l'équipe de France. Or, les deux hommes s'affrontaient mardi soir dans le Piémont à l'occasion de la 4e journée de Ligue des champions et de la rencontre opposant la Juventus de Turin au Real Madrid. Si le score final n'a désigné aucun vainqueur (2-2), sur le fond, c'est le Bianconero qui est largement sorti vainqueur de son duel avec le Merengue.

A deux reprises notamment, sur le côté gauche, le pauvre Raphaël Varane s'est fait casser les reins par Paul Pogba et sa technique fluide, qu'il arrive à maîtriser malgré son grand gabarit (1m88). En première période notamment, le short du Madrilène est resté sur le terrain lorsque l'ancien Mancunien a fait passer le ballon derrière sa jambe d'appui pour enchaîner par un joli centre du gauche...

Ancelotti déçu par Varane ?

En résumé, l'opposition de mardi soir a été à l'image de la forme des deux intéressés depuis la reprise des hostilités. Le Bianconero prend toujours plus d'importance dans le schéma de jeu d'Antonio Conte alors que l'ancien Lensois, de retour de blessure, éprouve plus de difficultés à convaincre Carlo Ancelotti de l'aligner systématiquement en charnière centrale. Mardi soir, Sergio Ramos avait toutefois été décalé dans le couloir droit pour permettre à Varane de jouer...

Mais ce dernier, malgré un placement de qualité et une vitesse de course qui lui a notamment permis à deux reprises de stopper des mouvements adverses dangereux, il est directement impliqué sur les deux réalisations inscrites par la Vieille Dame. A la 40e, c'est lui qui commet la faute dans ses 16 mètres sur... Paul Pogba ! Et Arturo Vidal d'ouvrir la marque sur penalty dans la foulée. Et en seconde période, alors que la Maison Blanche mène au score (1-2), Raphaël Varane se fait surprendre par Fernando Llorente, qu'il lâche au marquage et laisse égaliser de la tête (2-2).

Voilà une soirée que le défenseur central cherchera sans doute à oublier assez vite d'un point de vue individuel malgré le résultat positif enregistré par sa formation de l'autre côté des Alpes. Paul Pogba lui, a brillé mais n'est pas parvenu à aller chercher les trois points dont son équipe et lui avaient tant besoin.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic de la Juventus de Turin, tout sur la vieille dame !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum