Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 11 Oct - 15:20


GP du Japon - Essais libres 1

Le duo Mercedes ouvre le bal
ESPN Staff
11 octobre 2013




La première séance d'essais libres du Grand Prix du Japon s'est conclue par un défilé de duos au sommet du classement, avec les pilotes Mercedes aux premiers rangs.

Au cours de cette séance qui a vu quelques sorties de piste, Lewis Hamilton a été le plus rapide ce vendredi matin après avoir bouclé un tour du circuit de Suzuka en 1:34.157 sur des gommes medium. Nico Rosberg est l'auteur du deuxième meilleur chrono, à trois dixièmes de son coéquipier. Il semble y avoir un potentiel intéressant chez Mercedes.

Suivent ensuite Sebastian Vettel et Mark Webber (Red Bull), ainsi que Felipe Massa et Fernando Alonso (Ferrari), les derniers à être dans la même seconde que le temps de référence de la matinée. Les Lotus de Romain Grosjean et Kimi Räikköen forment le quatrième duo d'affilée de ce classement. Le top 10 est complété par Sergio Pérez (McLaren) et Daniel Ricciardo (Toro Rosso).

Un coude coincé

Deux sorties de piste ont marqué cette séance de 90 minutes. Jules Bianchi a perdu la maîtrise de sa Marussia et a heurté un mur de pneus. Le pilote français s'en est sorti avec un coude gauche endolori, son bras s'étant coincé entre le siège et le châssis, tandis que la suspension avant gauche de la monoplace a cédé sous le choc.

Plus tard, la Caterham de Giedo van der Garde est sortie de piste au même endroit, mais la cause serait d'origine mécanique. Les dommages paraissaient minimes sur la monoplace verte dont la vitesse était moins élevée que la Marussia au moment de franchir les graviers.

Pastor Maldonado a été victime d'un incident plus inhabituel, la roue arrière gauche de sa Williams s'étant détachée. Le pneumatique a rebondi plusieurs fois, heureusement aucune autre voiture était à proximité. Le Vénézuélien a tenté de ramener sa voiture aux stands mais a dû s'arrêter sur le côté de la piste.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 11 Oct - 15:22


GP du Japon - Libres 2

Vettel entre les accidents
ESPN Staff
11 octobre 2013




Sebastian Vettel, leader du championnat, a réalisé le meilleur temps de la première journée de roulage au Japon. En 1'33''852, il devance son coéquipier Mark Webber et Nico Rosberg.

Le pilote allemand prépare parfaitement son Grand Prix de dimanche, qui pourrait le voir sacré champion du monde pour la quatrième fois (si Fernando Alonso ne fait pas mieux que neuvième), il a trouvé le bon rythme en pneus durs comme en mediums sur cette piste piégeuse de Suzuka. Il s'est fait avoir une fois dans Spoon, sans conséquence, à l'inverse de certains de ses collègues.

Auteur du quatrième temps, Kimi Raikkönen a abandonné sa séance après une incartade dans le virage de Dunlop. Deuxième accident en deux semaines un vendredi pour le Finlandais, futur pilote Ferrari. Son futur coéquipier, Fernando Alonso, est aussi parti à la faute, il a commis un tête-à-queue dans Degner 2. Cet endroit a aussi mis fin à la journée de Pastor Maldonado. Le Vénézuélien a percuté le mur de pneus situé dans ce virage, comme Jules Bianchi, absent cet après-midi, lors de la séance matinale.

Ce circuit de Suzuka est impitoyable, une erreur est souvent lourde de conséquence, Sergio Pérez l'a aussi appris cet après-midi, dans Spoon. Le Français Romain Grosjean a évité toutes les embuches, il prend le cinquième temps devant Lewis Hamilton, leader à la mi-journée. Daniel Ricciardo, Felipe Massa, Jenson Button et Fernando Alonso complètent le top 10 de cette première journée de roulage à Suzuka.

Jean-Éric Vergne n'en était pas loin, 12e. Le dernier français en piste vendredi après-midi, Charles Pic, a pris la 19e place, devant son coéquipier Giedo Van der Garde et le pilote Marussia Max Chilton. La piste était parfaitement sèche vendredi et beaucoup de pilotes ont commis des erreurs, plus ou moins importantes. Samedi, la pluie est annoncée...

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 11 Oct - 15:23


GP du Japon

Vettel face à un gros challenge
ESPN Staff
11 octobre 2013




Sebastian Vettel a dominé la journée de vendredi à Suzuka mais prévoit un casse-tête général pour les équipes au moment d'établir une stratégie pour la course.

La semaine dernière, pendant la course en Corée, la dégradation des pneus avait été un facteur essentiel. Ce week-end, Pirelli apporte les pneus durs et mediums, les deux composés les plus durs de sa gamme. Mais le leader du championnat continue de s'inquiéter sur l'usure des pneumatiques italiens.

"Il y a de la place pour faire mieux, surtout dans la préservation des pneus, essentielle ce week-end. Pas vraiment pour un tour qualif mais évidemment pour la course", a-t-il affirmé. "Nous avons vu beaucoup de monde en difficulté, beaucoup d'erreurs. C'est une piste difficile pour les pilotes mais aussi pour les pneus. Ce sera un vrai challenge de trouver la bonne stratégie pour dimanche."

Les deux Red Bull ont réussi les deux meilleurs chronos vendredi après-midi sur le circuit de Suzuka, Mais Vettel a indiqué que son équipe a augmenté les appuis sur la RB9. La vitesse de pointe était moindre mais la vitesse dans les virages était plus importante.

"Nous avons amélioré la voiture, mais nous étions moins rapides en ligne droite cet après-midi. Je pense que le circuit était moins rapide aussi. C'était très difficile pour les pneus, le challenge le plus important pour tout le monde."

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 12 Oct - 12:43

Webber le plus véloce
ESPN Staff
12 octobre 2013




Mark Webber a réalisé le meilleur chrono lors de la dernière séance d'essais libres du Grand Prix du Japon, l'absence en piste de son coéquipier Sebastian Vettel lui donnant une bonne opportunité pour placer sa Red Bull au sommet du classement.

L'Australien a bouclé son tour du circuit de Suzuka en 1:32.053, une performance qui n'était qu'un dixième de seconde plus rapide que celle réalisée par la Mercedes de Lewis Hamilton. Ce dernier devance son coéquipier Nico Rosberg par deux dixièmes.

Romain Grosjean a longtemps été l'auteur du temps de référence, mais il se retrouve 4e à la conclusion de la séance. Le pilote Lotus est suivi par la Ferrari de Fernando Alonso, qui complète le top 5 ce matin.

Vettel n'aura complété que huit tours ; le pilote allemand est rentré au stand et les mécanos de Red Bull ont immédiatement commencé à démonter sa monoplace. Un problème de SREC serait à l'origine de son absence en piste, mais il n'y aurait pas d'inquiétudes pour la suite. Le leader du championnat figure au 9e rang de cette séance.

Contrairement à la journée de vendredi, il y a eu peu d'incidents samedi matin mais plusieurs pilotes ont dépassé les limites de la piste au cours de cette dernière heure d'essais avant les qualifications. Cependant, Adrian Sutil a donné du travail aux mécanos de Force India en percutant un mur de pneus : l'aileron avant a été arraché, mais ce sont surtout les dommages à la suspension arrière droite qui poseront souci.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 12 Oct - 12:45


GP du Japon

Première pole de la saison pour Webber
ESPN Staff
12 octobre 2013




Mark Webber décroche samedi sa première pole de la saison, il devance son coéquipier Sebastian Vettel, privé de SREC, et Lewis Hamilton.

Quand les soucis de Vettel sont apparus, l'Australien en a profité tout de suite. Après le premier tour en Q3, il comptait trois dixièmes d'avance sur son équipier. Le leader du championnat a amélioré son meilleur chrono mais il échoue à la deuxième place. Webber se permettait même lui aussi de grappiller quelques centièmes pour assurer la 12e pole de sa carrière, la première depuis le Grand Prix de Corée 2012.

Il offre aussi le record de poles position à Renault Sport F1, le motoriste français en compte désormais 209, une de plus que Ferrari. RSF1 avait égalé le record la semaine dernière en Corée grâce à la pole de Sebastian Vettel, ils sont aujourd'hui seuls en tête dans ce domaine.

Lewis Hamilton prend la troisième place sur la grille au terme d'un dernier tour où plusieurs pilotes ont cru la tenir. À commencer par le Français Romain Grosjean, quatrième dans sa Lotus. Derrière, Felipe Massa et Nico Rosberg se partageront la troisième ligne.

Alonso seulement huitième, derrière Hülk

Fernando Alonso ne réussit que la huitième place, il sera positionné à côté de Nico Hülkenberg, 7e. Quand on se rappelle de la performance du pilote Sauber en Corée, qui a résisté toute la course à Alonso et Hamilton, si l'Espagnol ne fait pas la différence au départ, il peut s'attendre à une course compliquée. Rappelons que Vettel peut être sacré dès dimanche s'il s'impose et si Alonso ne finit pas dans les huit premiers.

Son futur équipier chez Ferrari, Kimi Raikkönen, a réussi aussi un neuvième temps décevant, il partagera la cinquième ligne avec Jenson Button, un peu chez lui à Suzuka. Côté Français, Jean-Éric Vergne n'a pas terminé la Q1, la faute à ses freins en surchauffe, en flammes même. Il a réalisé le 18e temps, mais Adrian Sutil, situé juste devant lui, sera pénalisé de cinq places sur la grille pour un changement de boîte après les libres 3. Le pilote Toro Rosso sera donc 17e au départ, sauf s'il décide de s'élancer depuis la voie des stands.

Ses compatriotes Charles Pic et Jules Bianchi, pénalisés eux de dix places depuis la Corée, seront tous les deux en dernière ligne. Avec donc Adrian Sutil devant eux. Le pilote Marussia Max Chilton, 19e chrono, gagne aussi une place au jeu des pénalités. Plus important pour lui, il a battu son coéquipier et les deux Caterham. Pour la première fois cette saison.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 12 Oct - 12:46


Red Bull

SREC défectueux pour Vettel
ESPN Staff
12 octobre 2013




Le patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner, a indiqué que Sebastian Vettel a effectué la fin de la séance de qualification, dans le Grand Prix du Japon, sans son SREC (Système de récupération de l'énergie cinétique).

Vettel a terminé à la deuxième place de la séance derrière son coéquipier Mark Webber. "Mark a fait une superbe performance", a déclaré Horner. "Je suis vraiment heureux d'avoir deux voitures sur la première ligne de la grille de départ. C'est un très bon résultat d'équipe." Un résultat obtenu en l'absence du directeur technique, Adrian Newey, qui est resté en Angleterre afin de travailler sur la voiture 2014.

Consignes possibles

"Malheureusement, Seb n'a pu bénéficier de son SREC alors, avec cet élément en moins, se retrouver en haut de la grille de départ c'est vraiment bien."

Le système qui doit délivrer quelques chevaux supplémentaires à chaque tour pendant une durée de temps limitée est tombé en panne dans la troisième partie de la qualification. "Nous ne pouvions pas faire grand-chose", a déclaré Horner.

Vettel peut être sacré champion en cas de victoire et si Fernando Alonso ne fait pas mieux que neuvième dimanche dans la course. Au sujet de possibles consignes d'écurie, Horner laisse la porte ouverte à une utilisation de la position de Webber pour mettre fin à ce qu'il reste de suspense. "Ils feront du mieux possible dans l'intérêt de l'équipe", a-t-il déclaré à propos de ses pilotes.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 12 Oct - 12:47


Qualif

Vettel s'incline volontiers
ESPN Staff
12 octobre 2013




Handicapé par un SREC (Système de récupération de l'énergie cinétique) défectueux, Sebastian Vettel n'a pas voulu utiliser cette excuse pour expliquer sa défaite devant son coéquipier Mark Webber, en qualifications du Grand Prix du Japon, samedi à Suzuka.

"Nous avons connu un petit problème mais nous avons effectué de nombreux tours aujourd'hui. Alors il faut dire bravo à Mark qui a fait un très bon tour. Oui, nous avons connu un souci mais je ne suis pas un grand admirateur des gens qui disent que je ne suis pas content pour ceci ou pour cela."

"Phénoménale"

"La voiture a été phénoménale aujourd'hui comme l'a dit Mark. Il n'y a pas beaucoup de moments où cette voiture se comporte de cette manière aussi remarquable, lorsque vous pouvez l'amener à la limite, alors j'ai pris beaucoup de plaisir."

Vettel, au sourire un peu forcé en conférence de presse, a aussi avoué une erreur dans son premier tour rapide de la Q3 mais il a rappelé que "cela fait partie du jeu, surtout sur cette piste".

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 12 Oct - 12:53


   GP du Japon 2013

Déclarations des pilotes - Qualifications
ESPNF1 Staff / D.B.
12 octobre 2013




Suite à la séance de qualification du Grand Prix du Japon sur le circuit de Suzuka, les pilotes commentent leurs performances.

Mark Webber, en pole position pour la première fois depuis un an, est heureux d'avoir ajouté une note de plus à son palmarès avant de prendre sa retraite de la F1 en fin de saison, mais il aurait préféré se battre à armes égales. Son coéquipier Sebastian Vettel ayant souffert d'une panne de SREC sur sa Red Bull, Webber peut néanmoins espérer que le leader du championnat, 2e meilleur temps, connaisse quelque chose de similaire pendant la course. Et si l'Australien et l'Allemand réussissent de bons départs, le premier tour risque d'être très intéressant.

Situation similaire mais plus problématique du côté de Ferrari, avec Felipe Massa 5e et Fernando Alonso 8e sur la grille. Le Brésilien se cherche un volant pour 2014, alors pas question de donner un coup de main à l'Espagnol, qui tente de retarder le couronnement de Vettel le plus longtemps possible. Verrons-nous une véritable bataille entre les monoplaces rouges ?

Autre question : mais que se passe-t-il avec ces voitures en flammes depuis quelque temps ? Pendant les qualifications, nous avons eu droit à un court incendie dans le garage Sauber sur la portion arrière de la voiture d'Esteban Gutiérrez, et ensuite à des brasiers sur les freins arrière de la Toro Rosso de Jean-Éric Vergne. Les commissaires de piste devront se tenir prêts pendant la course.

Le résumé des qualifications japonaises est ici ; la galerie d'images du samedi est ici.

Pole position - Mark Webber, Red Bull : "Ce circuit est superbe et c'est toujours un grand plaisir de courir ici. Mes tours n'étaient pas mal du tout, mais vous voulez toujours faire un peu mieux ici et là. Sebastian (Vettel) a eu un problème pendant les qualifications, alors cette pole position est un peu creuse, mais il a néanmoins bouclé un tour phénoménal. Cela dit, je suis heureux d'être en pole position car il faut saisir les opportunités lorsqu'elles se présentent. Décrocher la pole lors de ma dernière tentative à Suzuka, c'est vraiment une très belle façon de dire au revoir à ce circuit."

2e - Sebastian Vettel, Red Bull : "Premièrement, félicitations à Mark (Webber) car il a fait un très bon tour. Nous avons eu un problème pendant les qualifications, mais je ne suis pas très porté à penser 'sans ceci, avec cela, si ceci' et ce genre de choses... Cela restera toujours un inconnu et la réalité, c'est que je suis 2e. Je suis heureux de ce résultat, c'est merveilleux pour l'équipe d'avoir la première ligne. La voiture était phénoménale aujourd'hui, particulièrement dans le premier secteur. Ce n'est qu'après que vous réalisez à quel point la voiture était fantastique ; ce n'est pas tous les jours que la voiture se comporte aussi merveilleusement bien et que vous parvenez à vraiment la pousser à la limite. J'ai apprécié ces qualifications et je suis satisfait de cette 2e place."



3e - Lewis Hamilton, Mercedes : "Je suis très heureux de cette 3e place sur la grille de départ. L'équipe a accompli in excellent boulot ce week-end, alors merci à tous pour leur dur labeur. J'ai l'impression que nous avons un meilleur package ici, le meilleur depuis longtemps, et les sensations dans la voiture sont superbes. Le vent a changé de direction depuis hier et cela a changé les caractéristiques du circuit, qui semblait avoir beaucoup plus de grip. La 3e place est un très bon résultat qualificatif, mais les Red Bull étaient hors de portée aujourd'hui. Gérer la dégradation des pneumatiques sera la clé demain, alors j'espère effectuer un bon départ du côté propre de la piste, et ensuite nous verrons ce qui pourra être fait contre les voitures devant."

4e - Romain Grosjean, Lotus : "Les Red Bull semblent très rapides et nous savions que cela allait être serré avec Lewis (Hamilton) pour la 3e place, je crois donc que nous avons fait du bon boulot avec la 4e place. La voiture est bien plus efficace qu'hier, notamment en pneus durs avec lesquels nous souffrions un peu. Nous étions finalement les plus rapides avec ces pneus en Q1. L'équipe a énormément travaillé la nuit dernière pour arriver à cela et nous avons, une nouvelle fois, progressé tout au long de ce week-end. C'est un circuit étroit, technique, le vent nous joue encore des tours et la température devrait rester élevée ; il sera donc intéressant de voir ce que nous allons pouvoir faire en course. Je me sens très bien."

5e - Felipe Massa, Ferrari : "Réussir à boucler un tour parfait sur ce tracé incroyable, c'est toujours extrêmement satisfaisant. Je me suis souvenu de ma pole position ici en 2006. Bien qu'il s'agisse d'une 5e place, c'est néanmoins un bon point de départ pour demain. Hier déjà je sentais que la voiture était bien équilibrée et aujourd'hui nous avons fait du bon boulot, nous sommes parvenus à exploiter tout son potentiel. Faire davantage n'aurait pas été possible, mais je suis très heureux. La course ne sera pas facile car des voitures très rapides nous devancent, mais nous pourrons être dans le coup. Pour cela, nous devons nous focaliser au maximum sur la stratégie de course et sur la gestion des pneus. Pour obtenir un bon résultat, il sera très important d'avoir un très bon rythme. J'ai terminé à la 2e place ici l'an dernier, alors ce soir je vais tenter de me souvenir comment j'avais réussi cela."

6e - Nico Rosberg, Mercedes : "J'ai bouclé un bon tour, mais c'est frustrant de sortir du cockpit et de constater que l'écart qui me sépare des voitures devant est si minime. Les réglages de ma voiture sont surtout adaptés en fonction de la course, alors je suis très confiant pour cette épreuve qui s'annonce difficile pour les pneus. La 6e place, ce n'est pas une mauvaise position d'où démarrer et je vais tenter de monter dans la hiérarchie. Les qualifications, c'est toujours une affaire de compromis en ce qui concerne les réglages, mais nous avons vu en Corée que cela a très bien fonctionné pour moi pendant la course, jusqu'au moment où mon aileron avant a cassé. J'espère que nous avons à nouveau trouvé le bon équilibre entre les qualifications et les performances pour la course de ce week-end."

7e - Nico Hülkenberg, Sauber : "Nous savions que nous pouvions nous battre pour le top 10 aujourd'hui, mais la 7e place, c'est une belle surprise. C'était très serré, tout devait se mettre en place, et je pense que nous avons réussi à le faire. Par rapport à vendredi, le vent a changé de direction, il venait de derrière dans les lignes droites et cela nous a rendus très rapides. Cela signifiait que nous avions aussi un vent de face dans le premier partiel, ce qui nous donnait beaucoup d'adhérence. C'était très amusant de réussir un très bon tour en Q3, je suis très heureux. Nous viserons évidemment les points demain."

8e - Fernando Alonso, Ferrari : À venir


9e - Kimi Räikkönen, Lotus : "La voiture semble bien plus efficace ici que lors des dernières courses, même si demain notre position sur la grille ne sera pas meilleure. Une petite erreur dans mon tour rapide m'a coûté un peu de temps et comme c'est très serré ici, si peu de temps perdu se traduit par plusieurs places en moins. Nous verrons ce qu'il se passe en course, mais la voiture correspond plus à ce que j'aime ce week-end, donc la position au départ n'est pas un drame."

10e - Jenson Button, McLaren : "Lorsque vous participez à la période Q3 à Suzuka, il faut vous amuser et c'est exactement ce que j'ai fait. Je n'aurais pu être plus rapide. J'ai fait trois tours pendant la Q2 et trois autres pendant la Q3 ; ils étaient presque tous identiques, alors je pense que cette 10e place, c'est le maximum que notre voiture pouvait accomplir ici aujourd'hui. Il n'y avait pas plus de temps à débloquer en piste, mais c'était très amusant de tenter d'en trouver ! Quant à la course, je pense qu'elle sera différente des courses vécues récemment car la dégradation des pneumatiques est plus raisonnable ici. En fait, je pense que les deux types de gomme fonctionnent bien ici. J'ai très hâte à la course, j'espère que nous pourrons progresser et récolter un grand nombre de points. Ce sera difficile en piste demain, mais c'est pour cela que nous aimons ce sport."

11e - Sergio Pérez, McLaren : "C'était frustrant de rater la Q3 par des fractions si minimes. C'était vraiment très serré. Mon premier train de pneumatiques pour la Q2 était en fait le même train que j'avais utilisé pendant la Q1, mais mon run avait été interrompu par le drapeau rouge. Alors mes références n'étaient pas idéales pendant mon second run en Q2 car je ne pouvais pas bien évaluer l'évolution de la piste. Évidemment, hier nous avons perdu du temps de piste précieux suite à l'accident, alors ce matin nous avons travaillé sur les réglage et tenté de rattraper le temps perdu. Ce n'est pas merveilleux de rater le top 10 par un peu plus d'un dixième de seconde, mais je pense néanmoins que nous sommes bien placés pour marquer des points demain."

12e - Paul di Resta, Force India : À venir


13e - Valtteri Bottas, Williams : "Pendant ces qualifications très serrées, nous nous sommes battus pour des positions plus près de l'avant que prévu. Ce fut une belle surprise et nous pouvons être heureux de cette 13e place obtenue aujourd'hui. En ce qui concerne la course, nous espérons nous battre contre les voitures qui nous entourent et viser une place parmi le top 10."

14e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "Nous ne sommes pas aussi compétitifs que sur les pistes précédentes, même si je n'étais qu'à deux dixièmes de Nico (Hülkenberg) en Q2. C'était la première fois que je pilotais sur cette piste, j'ai vraiment attaqué à la limite. En ce qui concerne l'incendie, j'ai sauté de la voiture dès que je l'ai vu. Les gars avaient le contrôle total de la situation, j'étais soulagé d'avoir pu reprendre ma qualification. Nous avons réussi un bon tour et maintenant je dois rester optimiste pour demain, car je pense que nous avons un bon rythme dans les longs relais. Ce ne sera pas facile de marquer des points mais nous ferons de notre mieux."

15e - Pastor Maldonado, Williams : "Nous sommes parvenus à tirer 100 % de la voiture aujourd'hui et ce résultat est à peu près celui que nous attendions. J'ai passé peu de temps en piste hier suite au problème avec la roue en matinée et ensuite l'accident en après-midi. Dans l'ensemble, ce ne fut pas une si mauvaise journée aujourd'hui. Nous verrons demain ce qu'il sera possible de réussir pendant la course."

16e - Daniel Ricciardo, Toro Rosso : "Ce n'était pas une bonne séance pour nous, c'est décevant après un de nos meilleurs vendredis depuis longtemps. Le vent a joué un grand rôle aujourd'hui, mais nous aurions pu faire beaucoup mieux. J'aurais souhaité un meilleur résultat, évidemment, mais nous allons voir ce qui sera possible pour la course. Je n'étais pas satisfait de l'équilibre de la voiture. Quant au problème de JEV (Vergne), j'en ai entendu parler, mais on m'a dit que je n'avais aucune raison d'être inquiet pour la course, tout va bien sur ma voiture."

*17e - Adrian Sutil, Force India : À venir


18e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Quand je suis sorti des stands, mon ingénieur me parlait à la radio, j'ai dû attendre d'être arrivé à la moitié du premier secteur pour lui dire quelque chose. Je pensais que j'avais un problème moteur, mais j'ai ensuite réalisé que mes freins arrière étaient bloqués. J'ai essayé de freiner, il n'y avait rien. J'ai ensuite vu qu'il y avait le feu et je me suis arrêté. L'équipe va avoir du travail ce soir, il a fallu beaucoup de temps pour éteindre l'incendie. Heureusement, le moteur n'est pas endommagé, ni la boîte de vitesses, mais il y aura beaucoup de choses à changer. Toute cette malchance ? J'espère que j'en ai eu assez pour la saison prochaine aussi. Ce ne sera pas facile de partir de l'arrière, surtout que ce n'est pas simple de doubler ici à Suzuka."

19e - Max Chilton, Marussia : "Je suis très heureux de m'être placé devant les deux Caterham en qualification pour la première fois depuis la Chine. En battre une aurait été un bon résultat, mais battre Pic ainsi que van der Garde, c'est vraiment incroyable et ça montre combien la bataille est intense entre nous en cette fin de saison cruciale. Ce n'est pas le week-end le plus simple pour nous en piste, et quitter la voie des stands après le drapeau rouge avec moins de trois minutes restant à la Q1 a été difficile. Les conditions de piste ont également évolué en raison du vent qui a rendu les choses plus difficiles dans le premier secteur, cela ne fait aucun doute. J'ai tout donné dans mon tour et il a été bon. Je suis maintenant pressé de disputer mon premier Grand Prix du Japon à Suzuka et j'espère que nous allons pouvoir rester sur cette bonne dynamique pendant toute la course. Bravo à toute l'équipe."

** / ***20e - Charles Pic, Caterham : "Lors de mon premier tour rapide en qualification, je suis sorti avec les pneumatiques mediums pour trois tours chronométrés et la voiture s'est immédiatement mieux comportée. Nous avions effectué des changements supplémentaires pendant la pause du déjeuner et l'équilibre s'était amélioré, et de loin. La première série de tours s'est bien passée mais puisque nous voulions débloquer davantage de performance, nous avons choisi d'effectuer un deuxième passage en fin de séance. Et juste au moment où je sortais de la voie des stands, il y a eu le drapeau rouge. On a tout de même eu suffisamment de temps pour effectuer un tour. Mais en raison du trafic, il était 0"4 supérieur au premier. Je me suis retrouvé derrière une autre voiture et je n'ai pas pu améliorer. Évidemment, c'est dommage."

21e - Giedo van der Garde, Caterham : "Nous avons entamé les qualifications par une série contenant trois tours chronométrés sur le pneumatique medium et je n'ai pas vraiment pu trouver un bon rythme. Il y avait beaucoup de monde en piste, il n'y avait pas vraiment de tour clair, mais la voiture était plus rapide dans le premier tour alors nous avons décidé de remettre cela. Mais juste quand je suis sorti, il y a eu ces drapeaux rouges alors j'ai dû retourner au stand. Il nous fallait encore tirer le meilleur de nos pneumatiques lorsque la séance a repris. Je suis immédiatement ressorti en piste mais malheureusement, les pneus étaient trop usés à ce moment-là et je n'ai pas pu en tirer totalement profit. Cependant, quelques pénalités seront appliquées à d'autres pilotes, ce qui veut dire que nous allons débuter la course un peu plus haut sur la grille. Et avec un autre départ comme ceux que j'ai faits récemment, je suis sûr que nous pourrons atteindre nos objectifs lors de cette course."

**22e - Jules Bianchi, Marussia : "C'est vraiment un bon résultat pour l'équipe. D'avoir pu remettre la voiture en état de marche et d'être capable de faire mieux que Caterham à la régulière (grâce à Chilton, ndlr), c'est positif pour les courses qui nous restent. Dans ce week-end, nous n'avons effectué que 33 tours, et la plupart d'entre eux lors de la troisième séance d'essais libres ce matin. En outre, nous devions, pendant les qualifications, nous concentrer principalement sur la course. La qualification ne sait pas très bien déroulée pour moi. Nous avions prévu d'effectuer un tour seulement avec le pneumatique le plus tendre, mais vu le drapeau rouge, mon tour rapide a été effectué sur des pneus usés et non neufs. La course va être difficile également parce qu'il y aura beaucoup de travail à faire pour remonter à partir de l'arrière. Le côté positif, c'est que l'équipe a fait un travail fantastique pour reconstruire la voiture et pour me permettre de me rapprocher de van der Garde en si peu de temps. En soi, c'est déjà un petit exploit. J'espère maintenant continuer comme cela demain et connaître une meilleure course."


Notes
*Sutil : Pénalité de recul de 5 places sur la grille de départ, suite au changement de sa boîte de vitesses.
**Pic et Bianchi : Pénalité de recul de 10 places sur la grille de départ, suite à une troisième réprimande cette saison reçue lors de la course précédente.
***Pic : Pour avoir franchi la ligne blanche à la sortie des stands alors que le feu était rouge, pénalité de passage par la voie des stands à respecter dans les cinq premiers tours de la course.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 12 Oct - 12:55



Formule 1 - Grand Prix du Japon
GP du Japon 2013, Libres 3 - Red Bull : Webber en forme, Vettel en panne


12/10/2013 à 06:38

Red Bull a pu compter sur Mark Webber pour effectuer le meilleur chrono du dernier entraînement samedi à Suzuka, la machine de Sebastian Vettel ayant fini prématurément au garage à cause d'un souci de KERS.


Résultat des libres 3

Le Grand Prix du Japon n'a jamais réussi à Mark Webber et la saison 2013 non plus jusqu'à présent. Les événements seraient-il enfin en train de tourner en faveur de l'Australien, et la chance changer de garage chez Red Bull ? Il est trop tôt pour le dire mais les essais libres 3 de la 15e manche du Championnat du monde de Formule 1 ont pris une tournure inhabituelle samedi matin puisque le futur retraité a fini en haut de l'affiche avec un chrono de 1'52"053, réalisé en "medium", à la 55e minute. Cela ne lui était plus arrivé depuis les essais libres 3 du Grand Prix du Canada, le 8 juin.

Son coéquipier Sebastian Vettel aurait-il pu le battre ? Impossible à dire : l'Allemand est resté sur son temps de 1'33"036, réussi en "dur", et est allé se changer à une vingtaine de minutes de la fin de la session, victime d'un problème de KERS. Faute de repères avec les gommes les plus performantes, le triple champion du monde en titre, qui peut être sacré dimanche à condition de gagner sans que Fernando Alonso (Ferrari) ne termine dans le Top 8, pourra toujours consulter les relevés télémétriques de la monoplace n°2 pour retoucher ses réglages en vue de la qualification. Le set-up de Mark Webber est un redoutable compromis : axé sur la Vmax (meilleures valeurs dans les trois secteurs plus dans la speed trap), il est aussi particulièrement adapté aux portions sinueuses des secteurs 1 et 2.

La piste a transformé la Mercedes de Lewis Hamilton

Pour autant, Mark Webber (Red Bull) n'est pas à l'abri des pilotes Mercedes, et spécialement de Lewis Hamilton qui a résolu les problèmes d'équilibre dont il se plaignait vendredi. Le champion du monde 2008, qui a trouvé la piste "complètement différente", avec "tellement plus de grip", s'est approché à 0"134. Quant à Nico Rosberg, optimiste depuis vendredi, il a fixé le troisième temps, à 0"302.

Romain Grosjean (Lotus) a complété le quatuor de tête sans plus de certitudes car il a tourné très tôt en "medium" et n'a pas jugé utile d'insister en fin de séance pour améliorer sa marque de 1'32"707. En grande difficulté à la chicane en début de session, happé par le dégagement du virage numéro un à mi-session, il attend surtout le premier rendez-vous important du week-end qui, l'espère-t-il, le mènera à un nouveau podium.

L'enjeu de ce meeting étant les derniers efforts de Fernando Alonso pour repousser la consécration de Sebastian Vettel, il faut clairement indiquer que Ferrari n'est pas dans le coup. Cinquième performer à 0"747, l'Espagnol se débat avec une machine qui génère un grip insuffisant à l'avant.

- Eurosport
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 12 Oct - 12:58



Formule 1 - Grand Prix du Japon
Grand Prix du Japon 2013 : Sebastian Vettel (Red Bull) ne veut pas se plaindre


12/10/2013 à 10:17

Sebastian Vettel (Red Bull), qualifié deuxième, a minimisé son faible roulage en essais libres 3 et son nouveau problème de KERS en Q3.


C'est pour soigner son image et éviter d'agacer les esprits susceptibles que Red Bull lui a interdit de pointer dorénavant son index à la moindre pole position ou victoire. Sebastian Vettel n'a pas eu à le faire samedi, mais il a bien compris le message en délivrant un message lisse malgré sa déception d'avoir manqué la pole position du Grand Prix du Japon pour 0"174, samedi à Suzuka.

Empêché de tourner dans les vingt dernières minutes du dernier entraînement matinal, et donc de jauger sa Red Bull en pneus "medium", le triple champion du monde en titre n'a laissé paraître aucune frustration. Il ne s'est pas plus plaint du nouveau problème de KERS - visiblement pas réglé - qu'il a rencontré à l'instant crucial.

La voiture était incroyable, phénoménale

A la question de savoir si tout cela l'avait privé d'atouts face à son coéquipier Mark Webber (Red Bull), l'Allemand a opposé une réponse consensuelle. "Nous avons évidemment perdu du temps ce matin mais nous avons beaucoup roulé sur cette piste depuis le week-end", a-t-il expliqué. "Mark a aussi réalisé un très bon tour. J'ai eu un problème en qualification, je ne savais pas si je pouvais me servir du KERS ou pas, ça dépendait. Au bout du compte, nous sommes deuxièmes. Je suis content pour l'équipe. La voiture était incroyable, phénoménale. Je l'ai réalisé après-coup qu'elle était exceptionnelle. Elle était géniale, j'ai pu la pousser à la limite."

"J'ai donné le maximum lors de ma première tentative, et je suis allé un peu loin. Il faut savoir rester sur la piste pour faire un bon temps", a-t-il repris, à propos de son excursion sur l'astroturf à la sortie de Spoon (le virage 11). "J'étais en peu en avance avant de sortir, et en retard après. On a tous attaqué à la limite aujourd'hui. C'était un peu tendu par endroits."

- Eurosport
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 12 Oct - 13:01

Webber de retour en pole


Mark Webber a décroché la pole position à Suzuka devant son coéquipier Sebastian Vettel. (Reuters)
Compte-rendu
Par Richard Burgan
Publié le 12 octobre 2013 à 08h20

Mis à jour le 12 octobre 2013 à 13h20

Privé de pole position depuis tout juste un an, Mark Webber (Red Bull) a dominé la séance de qualifications à Suzuka en 1’30’’915. Handicapé par une défaillance de son Kers, Sebastian Vettel a échoué à un dixième de son coéquipier tout en devançant la Mercedes de Lewis Hamilton et la Lotus de Romain Grosjean alors que Fernando Alonso (Ferrari) n’est que 8e sur la grille de départ du Grand Prix du Japon.

Mark Webber aura dû patienter une année entière avant de goûter à nouveau à la saveur d’une pole position. Ce samedi, l’Australien s’est montré le plus rapide de la séance de qualifications du Grand Prix du Japon avec un meilleur temps de 1’30’’915. Sa dernière pole remontait au 13 octobre 2012 où il avait dominé Sebastian Vettel à Yeongam. Depuis, Webber n’avait pas eu l’occasion de s’illustrer dans l’exercice du tour lancé face à son coéquipier allemand qui avait déjà offert six poles à l’écurie Red Bull cette saison.

Comme il y a un an en Corée du Sud, Webber a dominé les qualifications à Suzuka en devançant Sebastian Vettel d’un dixième de seconde. Cette fois, le natif de Queanbeyan a profité d’une défaillance du Kers de la Red Bull n°1 pour décrocher la 12e pole position de sa carrière alors qu’il dispute à 37 ans sa dernière saison en Formule 1. Déjà gêné en fin de troisième séance d’essais libres par ce problème touchant le système de récupération de l’énergie cinétique de sa monoplace, Vettel a malgré tout réussi à se hisser en première ligne pour la septième fois de suite tout en manquant l’occasion de s’offrir une cinquième pole de rang à Suzuka.

Derrière la première ligne Red Bull, Lewis Hamilton s’est encore placé en position de premier rival des monoplaces autrichiennes malgré un écart au tour supérieur à trois dixièmes de seconde sur le poleman. Deuxième sur la grille à Yeongam le week-end dernier, le Britannique de Mercedes partage cette fois la deuxième ligne avec Romain Grosjean qui avait bien entamé la séance en étant le plus rapide de la Q1. En revanche, Fernando Alonso (Ferrari) a une nouvelle fois déçu en qualifications en étant repoussé à trois dixièmes de son coéquipier Felipe Massa (5e). L’Espagnol s’élancera depuis le huitième emplacement de la grille à Suzuka et devra assurer sa place dans le Top 8 dimanche pour repousser à coup sûr la perspective d’un quatrième sacre consécutif de Vettel.

SPORTS.FR
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 12:26

Vettel y va tout droit


Sebastian Vettel signe au Japon une cinquième victoire de rang. (Reuters)

Publié le 13 octobre 2013 à 09h32
Mis à jour le 13 octobre 2013 à 13h17

Pour la première fois de sa carrière, Sebastian Vettel s’est adjugé une cinquième victoire de rang, ce dimanche à Suzuka, faisant un grand pas de plus vers un quatrième titre mondial alors que Fernando Alonso, son ultime challenger, s’est classé quatrième. Longtemps leader puis deuxième de ce Grand Prix du Japon, Romain Grosjean signe lui son quatrième podium de la saison, dans le sillage de Mark Webber.

Sebastian Vettel aime le Japon. Il le dit, le revendique, et le prouve chaque année en piste. Ces quatre dernières saisons, l’Allemand y avait signé quatre pole positions et trois succès, se consolant de sa troisième place en 2011 avec les célébrations de son deuxième titre mondial. Comme une évidence, le triple champion du monde s’est donc offert une quatrième victoire à Suzuka ce dimanche – la suite logique de ses récentes performances en Belgique, en Italie, à Singapour et en Corée du Sud. Jamais cependant l’intéressé n’avait connu pareille série triomphale en F1 !

Le 35e succès de sa carrière, Sebastian Vettel a néanmoins dû se battre ce dimanche pour l’obtenir. Devancé par son coéquipier Mark Webber dans l’exercice des qualifications, l’Allemand a notamment vu le Français Romain Grosjean et le Britannique Lewis Hamilton lui griller la politesse à l’extinction des feux. Pour un temps seulement s’agissant du second, éperonné dans la manoeuvre par l’aileron avant de la Red Bull n°1 et finalement contraint à l’abandon neuf tours plus tard. Le pilote Lotus, lui, a résisté plus longtemps, menant même la course durant une bonne trentaine de tours.

Webber désavantagé

Comme en Allemagne où il avait eu son quart d’heure de gloire, le Franco-Suisse n’a hélas pu prétendre à la gagne, impuissant face aux taureaux rouges et cantonné à une troisième marche du podium qu’il gravit ce week-end pour la quatrième fois de la saison – la septième de sa carrière. "C’est le Grosjean dans lequel je crois et j’ai toujours cru, s’exclamait à l’arrivée Eric Boullier, son team manager. Il monte en puissance ! C’est exceptionnel même si on n’a pas encore gagné…" Victime du DRS de Sebastian Vettel dans la 41e boucle, Romain Grosjean n’a abdiqué devant Mark Webber que dans l’antépénultième tour. Maigre lot de consolation pour l’Australien…

Poleman pour la première fois de l’année, le futur retraité de la F1 a réalisé une course pleine mais doit une fois de plus s’incliner devant son coéquipier. La faute à une stratégie à trois arrêts beaucoup moins avantageuse et à la rage de vaincre d’un « Baby Schumi » qui aurait probablement ignoré le "21" glissé dans sa radio pour signifier en début de Grand Prix un gel des positions en faveur de la RB9 n°2 s’il avait dû batailler avec sa doublure jusqu’au bout. C’est finalement avec sept grosses secondes de marge que Sebastian Vettel s’impose ce dimanche, reléguant son rival Fernando Alonso, quatrième du jour, à 90 longueurs au classement général.

"Je veux profiter de cette victoire dans un pays que j’adore mais c’est vrai que j’aurais aimé fêter mon quatrième titre aujourd’hui, soufflait tout de même le futur quadruple champion du monde à l’issue de la cérémonie protocolaire. Il y a désormais un grand écart au championnat mais il faut rester concentré. Nous avons prouvé sur les dernières courses que nous ne lâchions rien, ça se présente bien mais on doit finir le travail." Une cinquième place dans 15 jours en Inde et Sebastian Vettel pourra être pleinement satisfait.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 12:29



Formule 1 - Grand Prix du Japon

GP du Japon 2013 : Vettel (Red Bull) s'impose devant Webber (Red Bull et Grosjean (Lotus)

13/10/2013 à 10:30

Sebastian Vettel (Red Bull) a obtenu dimanche au Japon son cinquième succès de rang, mais devra patienter pour le titre, Fernando Alonso (Ferrari) ayant fini quatrième de la course. Longtemps en tête, Grosjean (Lotus) s'est classé troisième après avoir opposé une belle résistance à Mark Webber (Red Bull), finalement deuxième.


Sur le podium de Suzuka, Sebastian Vettel (Red Bull) a regretté de ne pas être champion du monde pour la quatrième fois. L'endroit chargé d'histoire aurait eu forcément plus de magie que le probable lieu de son couronnement, le 27 octobre à Greater Noida, dans la banlieue de Dehli, dans le cadre d'un GP d'Inde dépourvu d'âme. L'Allemand a pourtant rempli sa part du contrat en remportant dimanche le Grand Prix du Japon, sa cinquième victoire consécutive, sa neuvième de la saison.

Il avait une bien meilleure stratégie que son coéquipier Mark Webber, deuxième et seul des sept premiers sur trois arrêts et incompréhensiblement fourvoyé par Red Bull, et Romain Grosjean (Lotus), qui a crânement fait la course en tête du départ jusqu'au 29e des 53 tours, hormis la parenthèse des premiers arrêts au stand. Mais voilà, Fernando Alonso (Ferrari) s'est bien battu contre son coéquipier Felipe Massa et l'étonnant Nico Hülkenberg (Sauber) pour finir quatrième, juste devant Kimi Räikkönen (Lotus). Seule une arrivée de "Nando" hors du Top 8 aurait couronné l'ogre des circuits.

"Hulk" sixième, Esteban Gutiérrez a signé un joli tir groupé pour Sauber en marquant ses premiers points en carrière, non sans avoir guerroyé à la limite de la régularité. Notamment contre Nico Rosberg (Mercedes), huitième. Jenson Button a mené sa McLaren vorace en pneumatiques à la neuvième place et Felipe Massa (Ferrari) a inscrit le dernier point en jeu, en dépit d'un drive through pour excès de vitesse dans la pit lane.

Eurosport
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 12:32

Formule 1 - Grand Prix du Japon

GP du Japon 2013 - Vettel "reconnaissant" envers Red Bull

Mis à jour le 13/10/2013 à 11:31

Sebastian Vettel a été parfaitement aiguillé dans sa tactique par Red Bull pour gagner à Suzuka.




L'ingénieur français Guillaume Rocquelin avait prédit un départ difficile pour son pilote, Sebastian Vettel, en raison des problèmes de KERS rencontrés en qualification. L'Allemand l'a qualifié "d'épouvantable" : deuxième sur la grille, il a vu Romain Grosjean (Lotus) lui filer sous le nez et n'a pu éviter un contact avec l'aileron avant de sa RB9 et la roue arrière gauche de la Mercedes de Lewis Hamilton au premier freinage.

Troisième dans le premier relais, il s'est alors tenu en retrait pour éviter de détruire ses pneus. Tout s'est passé comme prévu : en poussant ses "medium" jusqu'au 15e passage, soit deux de plus que le leader Grosjean et trois de plus que l'Australien, il a pu reporter son second arrêt au 38e des 53 tours, soit un bonus de huit tours sur Romain Grosjean. Quant à Webber, il l'a éliminé naturellement, l'Australien été sur un timing et une stratégie à trois stops erronés.

Nous avons été suffisamment patients

"Tout d'abord, merci à tous les supporters : à chaque fois que je viens ici, j'apprécie le respect que je reçois", a lancé le triple champion du monde, en répondant sur le podium aux questions de l'ancien directeur d'écurie, Eddie Jordan. Ce message était celui du soulagement. A Suzuka, le public n'a pas suivi la mode des sifflets.

"Cela a été d'entrée serré entre Romain [Grosjean] et Lewis [Hamilton], qui m'ont passé au départ", a repris "Baby Schumi". "J'ai même un peu touché Lewis. Après ça, nous avons été suffisamment patients pour préserver les pneus. Nous avons pu passer Romain et Mark [Webber] avec la stratégie. La décision a été prise dès le premier relais, qui a été plus long. Après, nous avons fait quelques tours plus lents avec ces pneus ("dur"). J'ai attaqué plus tard, je suis rentré au stand en leader, je suis ressorti derrière deux voitures (Webber et Grosjean) mais j'avais suffisamment de rythme pour protéger mes pneus et contrôler, avec un second relais plus long."

"Je suis tellement reconnaissant (envers l'équipe)", a-t-il a ajouté. Il a effectivement été bien mieux servi que son coéquipier en termes tactiques. Sebastian Vettel dispose de 90 points de marge sur Fernando Alonso (Ferrari), le seul qui peut mathématiquement l'empêcher d'être champion. Il reste quatre courses et il lui suffira d'en conserver 75 d'avance pour être champion en Inde, le 27 octobre.

Eurosport
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 12:36


GP du Japon

Vettel vainqueur, pas encore champion
ESPN Staff
13 octobre 2013




Sebastian Vettel n'a pas dominé le Grand Prix du Japon de bout en bout, son départ n'était pas idéal, Mark Webber et Romain Grosjean ont tout tenté mais c'est bien l'Allemand qui s'impose à Suzuka. Alonso termine quatrième et repousse le sacre annoncé du pilote Red Bull.

Les freins fumaient sur la voiture de Vettel avant le départ, il ne peut rien face à l'envol incroyable de Romain Grosjean, impeccable depuis sa quatrième place sur la grille pour se placer en tête au premier virage. Pendant ce temps, Mark Webber rétrograde à la seconde position et Vettel touche la Mercedes de Lewis Hamilton, victime alors d'une crevaison lente et contraint plus tard à l'abandon.

La première moitié de course est dominée par Romain Grosjean, en route vers une première victoire en F1, Mark Webber conserve sa place devant son coéquipier. La stratégie jouera son rôle au moment du second changement de pneus. L'Australien s'arrête le premier, Lotus décide de ne plus imiter cette décision. Grosjean plonge très tard dans les stands, trop tard, il perd sa place au profit de Webber. Sebastian Vettel sera le dernier à observer son deuxième arrêt, il terminera la course avec ce train de gommes dures alors que son équipier choisit de passer des mediums à une dizaine de tours du but.

Alonso retarde l'échéance

En fin de course, Webber ne parvient pas à doubler Grosjean, il laisse Vettel filer vers sa cinquième victoire d'affilée cette saison, sa 35e en carrière. S'il termine dans les cinq premiers dans deux semaines en Inde, il sera champion du monde pour la quatrième fois, peu importe le résultat de Fernando Alonso, 4e aujourd'hui, son dernier rival pour le titre. Pour Webber, sa dixième victoire continue de lui échapper. La France doit encore attendre pour avoir un successeur à Olivier Panis, dernier vainqueur en Grand Prix, à Monaco en 1996.



Il n'avait jamais trouvé l'ouverture en Corée, Fernando Alonso a pris le meilleur dimanche sur Nico Hülkenberg, finalement sixième après avoir perdu une autre position dans les ultimes tours face à Kimi Raikkönen. Candidat au baquet du Finlandais chez Lotus en 2014, l'Allemand devance son coéquipier Esteban Gutierrez sur la ligne, le Mexicain inscrit à Suzuka ses premiers points en F1 avec cette septième place.

Nico Rosberg, Jenson Button et Felipe Massa complètent le top 10. Jean-Éric Vergne termine devant son coéquipier Daniel Ricciardo mais en-dehors des points, à la douzième place. Charles Pic prend la 18e place, après son drive-thorugh imposé dès le début. Le départ a été animé en tête de course, aussi en fond de grille. Deux voitures étaient déjà hors jeu au premier virage, celles de Giedo Van der Garde et Jules Bianchi.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 12:37


Red Bull

Vettel, ''vraiment un mauvais départ''
ESPN Staff
13 octobre 2013




Sebastian Vettel était un homme heureux, au sommet du podium du Grand Prix du Japon, dimanche à Suzuka. Mais il a avoué s'être fait des frayeurs au départ, lorsqu'il a été dépassé par Lewis Hamilton et Romain Grosjean, avant de remonter de manière magistrale.

"Aujourd'hui, j'ai vraiment pris un mauvais départ et ça a été très serré avec Lewis et Romain. Je crois que j'ai touché Lewis avec ma roue avant gauche (ce qui a provoqué l'abandon du Britannique)", a déclaré Vettel. "Ensuite, nous avons géré les pneumatiques, nous avons réussi à dépasser Romain et Mark. Je suis particulièrement heureux de cette victoire."

Acclamé, enfin

"La décision sur la stratégie a été prise pendant le premier relais qui a été plus long. Ce n'est que plus tard que j'ai attaqué dans la course. Nous avions assez de potentiel pour gérer les pneumatiques et pour faire une stratégie à deux arrêts avec un deuxième relais qui était allongé, mais ce ne fut pas facile."

Hué il y a quelques courses sur le podium pour sa domination insolente, Vettel a aussi pensé à sa popularité sur le podium : "Je voudrais saluer tous les spectateurs qui sont venus ici. Chaque fois que je viens, j'apprécie le respect incroyable que les spectateurs ont pour les pilotes".

"J'aime cette course, je savoure cette victoire. C'est vraiment une course particulière. Et lorsque vous gagnez, cela ne gâche rien", a-t-il déclaré. "J'aime les gens qui sont géniaux ici j'ai maintenant gagné à quatre reprises ici et je suis pressé de me retrouver à l'année prochaine."

"En ce qui concerne le Championnat, nous avons maintenant creusé un bel écart, mais on va continuer à le mettre la pression. Cela se présente vraiment très bien actuellement, mais ce n'est pas encore terminé."

Il faudrait toutefois un miracle pour que Vettel ne devienne pas le premier pilote à remporter ses quatre premiers Championnats du monde d'affilée. Il peut être sacré dans deux semaines en Inde.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 12:44


   Grand Prix du Japon 2013

Déclarations des pilotes - Course
ESPNF1 Staff / D.B.
13 octobre 2013




Suite au Grand Prix du Japon couru sur le circuit de Suzuka, quinzième manche du championnat 2013, les pilotes commentent leurs performances.
Mark Webber et Romain Grosjean ont fait le maximum et signé de très bonnes performances au cours de cette épreuve très stratégique, mais Sebastian Vettel est néanmoins parvenu à prendre les commandes de la course vers la fin, signant ainsi une cinquième victoire consécutive. De beaux efforts pour tous les pilotes sur ce podium dédié à la mémoire de Maria de Villota.
Fernando Alonso, en s'emparant de la 4e place, a repoussé le sacre quasi-inévitable de Vettel. Kimi Räikkönen complète le top 5 de cette course, juste devant Nico Hülkenberg qui épate encore aux commandes de la Sauber. Notons la 7e place de son coéquipier Esteban Gutiérrez, qui marque ses premiers points en F1 ; c'est un grand jour pour lui.
Journée moins plaisante pour Lewis Hamilton, qui a abandonné tôt dans la course suite aux dommages provoqués par un pneu arrière droit détruit, conséquence d'une touchette contre Vettel au départ. Il y avait un peu de bonheur aujourd'hui pour Paul di Resta, qui n'a pas marqué de points, mais qui a au moins terminé sa première course depuis le GP d'Allemagne en juillet.
Le résumé du Grand Prix du Japon est ici ; le classement actuel du championnat 2013 est ici.

Vainqueur - Sebastian Vettel, Red Bull : "Ce fut une victoire très gratifiante aujourd'hui, c'est un excellent feeling. J'adore ce circuit et c'est fantastique de gagner ici. Pour être honnête, mon départ a été horrible. Je me suis retrouvé à la 3e place, alors nous avons essayé de prolonger mon premier relais. J'avais une excellente motricité après avoir dépassé Romain (Grosjean) et ensuite la seule menace pour moi était Mark (Webber), qui s'est retrouvé coincé derrière Romain, donc j'ai pu gérer l'écart jusqu'à la fin de la course. Le championnat demeure l'objectif ultime bien sûr, mais la saison est encore longue et la meilleure chose à faire, c'est de ne pas y penser. Je suis heureux de rentrer à la maison pour quelque temps, pour me détendre avant de faire le voyage en Inde. Ce pays est impressionnant et j'ai hâte de courir là-bas dans deux semaines."

2e - Mark Webber, Red Bull : "Je me suis retrouvé un peu en retrait suite à l'excellent départ de Romain (Grosjean). Je voulais mettre la pression sur lui et remporter la course. Sebastian (Vettel) était sur une stratégie différente de la mienne, mais à la fin les résultats sont plutôt similaires. Il est difficile de dire quelle stratégie aurait été la meilleure (deux ou trois arrêts, ndlr) car nous essayions de me protéger contre Romain. J'ai fait de mon mieux et c'est un bon résultat."

3e - Romain Grosjean, Lotus : "C'était une très bonne course aujourd'hui. Quel départ ! C'était super de dépasser les deux Red Bull comme ça et ce sera un de mes meilleurs souvenirs de l'année. La voiture était fantastique avec le premier train de pneus et nous avons réussi à creuser l'écart, mais ensuite les Red Bull nous ont rattrapé. Néanmoins nous étions la seule voiture capable de jouer avec eux. C'est la course à domicile de mon ingénieur, c'est toujours sympa de venir au Japon et c'est encore mieux d'en repartir avec un nouveau podium."

4e - Fernando Alonso, Ferrari : À venir


5e - Kimi Räikkönen, Lotus : "J'ai pris un mauvais départ. J'ai patiné et je suis sorti de la trajectoire donc ce n'était pas idéal. J'ai ensuite regagné des places durant la course. Après mon dernier arrêt, soudainement la voiture s'est mise à vraiment bien fonctionner, et j'étais très content à son volant. C'est une course que l'on peut qualifier de normale, c'est difficile de doubler mais c'est important de marquer des points. Nous avons fait ce que nous avons pu."

6e - Nico Hülkenberg, Sauber : "Je pense que nous avons fait tout ce qui était possible aujourd'hui. Alors que je me rendais vers la grille de départ, j'étais déjà surpris par le rythme de la voiture car elle se comportait très bien. Je suis à nouveau parvenu à garder les deux Ferrari derrière moi pendant très longtemps, mais mes pneumatiques se sont un peu détériorés vers la fin de l'épreuve. Nous nous sommes battus du début à la fin de la course aujourd'hui. J'étais surpris de creuser l'écart devant Fernando (Alonso) après mon deuxième arrêt, mais il prenait probablement soin de ses pneus à ce moment-là. Ces 6e et 7e places sont un excellent résultat d'équipe et j'espère que ce fut un beau cadeau pour Peter Sauber. Je suis plutôt confiant, nous pourrons continuer à nous battre pour des points en Inde."

7e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "Enfin, je ressens une grande satisfaction à la conclusion d'une course. Ce fut beaucoup de travail pour arriver jusqu'à ce point, et bien que la voie à suivre n'a pas été facile, je pense que c'est du très solide. Nous avons beaucoup progressé au cours des dernières épreuves, et comme je l'ai dit hier, il faut demeurer optimiste et voilà le résultat. En sachant que vous pouvez accomplir de bonnes choses, vous progressez réellement et vous faites de votre mieux pour gagner du terrain. Et même si les derniers tours ont été très difficiles car Nico Rosberg était derrière moi, ce fut une superbe course dans son ensemble. Je veux remercier toute l'équipe car elle a fait du beau boulot aujourd'hui, et je souhaite le meilleur à Peter Sauber pour son 70e anniversaire."

8e - Nico Rosberg, Mercedes : "J'ai pris un bon départ aujourd'hui et j'étais dans une bonne position jusqu'à mon premier arrêt. Malheureusement, il y a eu cet incident dans le stand (libéré devant une autre voiture, ndlr) et cela m'a ultimement coûté une très bonne place. Nous allons analyser cela à l'interne avec l'équipe et voir ce qui s'est mal passé, mais il est apparu clairement et rapidement que nous allions être pénalisés. Après cela, nous sommes passés sur une stratégie à trois arrêts et cela a fonctionné aussi bien que possible pour nous. J'ai pu effectuer quelques manœuvres de dépassement même si je suis pas très content du comportement de (Sergio) Pérez. Les règles sont claires, lorsque vous défendez, vous ne pouvez changer de trajectoire qu'une seule fois. Au final, j'ai eu aussi beaucoup de mal pour dépasser une Sauber. Il est difficile de se satisfaire d'une 8e place étant donné notre potentiel, mais au moins, nous avons marqué quelques points."

9e - Jenson Button, McLaren : "Les deux premiers relais de la course ont été très difficiles car j'avais énormément de sous-virage. Mais c'était de ma faute, car j'avais l'impression d'avoir trop d'appuis à l'avant pendant que je complétais mon tour pour me rendre sur la grille, alors j'ai demandé qu'on ajuste l'aileron. Ce n'était pas la chose à faire car je me suis retrouvé avec trop de sous-virage et je bloquais fréquemment les roues avant, ce qui a détruit les pneumatiques. Nous avons rajouté de l'appui pour mon troisième relais et j'ai retrouvé l'équilibre. La voiture était vraiment très plaisante à piloter vers la fin, en particulier pendant mon dernier relais sur la gomme medium. C'était très amusant, surtout que j'ai rattrapé et dépassé deux voitures. J'ai effectué une excellente manœuvre sur Paul (di Resta) vers la fin, sur l'extérieur de la chicane. J'ai également effectué la même manœuvre sur Felipe (Massa) mais il m'a forcé sur les vibreurs, alors je l'ai plutôt dépassé sur la ligne droite. Ce fut donc une fin de course très agréable après une première partie décevante."

10e - Felipe Massa, Ferrari : À venir


11e - Paul di Resta, Force India : "J'ai raté mon départ et quelques voitures m'ont dépassé, ensuite j'ai perdu une place lors de mon premier arrêt car la Williams de Bottas est passée devant. Cela a compromis mon deuxième relais, c'est pourquoi nous avons adopté une stratégie plus agressive en devançant mon second arrêt, ce qui m'a permis de revenir au bon moment en piste et repasser devant la Williams. La voiture se comportait mieux pendant mon dernier relais et nous semblions bien placés pour marquer un point, mais les pneus ont commencé à se détériorer à cinq tours de la fin et je n'ai pu me défendre contre Jenson (Button). Alors qu'il reste encore quatre courses à faire, nous devons retenir les positifs de ce week-end et je vais me rendre en Inde déterminé à revenir dans le top 10."

12e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : À venir


13e - Daniel Ricciardo, Toro Rosso : À venir


14e - Adrian Sutil, Force India : "Ce fut un week-end très éprouvant et démarrer de l'arrière de la grille a rendu mon objectif de marquer des points difficile. J'ai mené quelques bonnes batailles, mais j'avais beaucoup de survirage et ce n'était pas facile de garder un rythme constant. Le meilleur moment de la course a été le départ car je suis arrivé à remonter jusqu'à la 16e place, mais nous n'avions tout simplement pas le rythme de course dont nous avions besoin aujourd'hui et je n'arrivais pas à tirer suffisamment de performance des pneus."

15e - Sergio Pérez, McLaren : "Ce fut un après-midi malheureux pour nous. J'ai eu tellement de malchance, les situations ont simplement joué contre nous aujourd'hui. En fait, vous pourriez dire que tout ce qui pouvait mal se passer, c'est mal passé. Il y a eu un incident avec Nico (Rosberg), des arrêts lents, et un autre incident avec Nico ; celui-là a provoqué une crevaison mais heureusement c'est arrivé juste à l'entrée de la voie des stands. Tout ce que l'on peut faire après une course aussi difficile, c'est penser à l'avenir. Nous allons tout recommencer dans deux semaines et j'espère avoir plus de chance à New Delhi."

16e - Pastor Maldonado, Williams : "C'était plaisant de réussir une manœuvre contre mon coéquipier pendant le dernier tour et d'ainsi gagner une place. Je pense que nous nous sommes un peu trompés au niveau de la stratégie aujourd'hui, et nous avions quelques problèmes avec le rythme, mais nous sommes quand même parvenus à tirer 100 % de la voiture."

17e - Valtteri Bottas, Williams : "Cela ne semblait pas trop mauvais au début de la course et j'ai pu garder des voitures derrière moi. Cependant, nous avons perdu un peu de rythme à la fin de mon deuxième relais et au début de mon troisième, alors je n'ai pu défendre ma position. J'avais des problèmes vers la fin car mes pneumatiques se détérioraient, donc je n'arrivais plus à me battre."

18e - Charles Pic, Caterham : À venir


19e - Max Chilton, Marussia : À venir

Abandons

Lewis Hamilton, Mercedes (dommages, 8e tour) : "J'ai pris un départ fantastique cet après-midi, meilleur que celui des deux Red Bull et ce pour la première fois probablement cette année. Mark (Webber) s'est déporté à droite alors j'ai dû faire de même, ce qui a pris Sebastian (Vettel) en sandwich entre moi et Romain (Grosjean). L'aileron avant de Seb a touché mon pneumatique arrière droit, il a été coupé et ça s'est terminé ainsi. Ce ne fut pas du tout de sa faute, ce n'était qu'un fait de course. Ça ne devait pas sourire pour moi cet après-midi. J'en suis désolé pour l'équipe, pour ceux qui sont ici sur le circuit et ceux qui sont restés à l'usine, parce qu'ils font un travail incroyable et nous n'en sommes pas récompensés. Pour ce qui concerne les quatre dernières courses à venir, je vais juste essayer de prendre du plaisir et de marquer autant de points que possible pour l'équipe. Je pense que nous pouvons encore terminer à la 2e place du Championnat des Constructeurs, alors si nous avons un peu de réussite, ce sera notre objectif."

Giedo van der Garde, Caterham (accident, 1er tour) : À venir


Jules Bianchi, Marussia (accident, 1er tour) : À venir


© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 12:53

Grand Prix du Japon 2013
/
Results


avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 13:03

Championnat du monde de Formule 1 2013
/
Championnat



avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 13 Oct - 13:15


Calculette

Vettel champion à Buddh si...
ESPN Staff
13 octobre 2013




Après avoir à nouveau devancé Fernando Alonso au Grand Prix du Japon, Sebastian Vettels'est rapproché d'un quatrième titre mondial d'affilée qui devrait tomber dans son escarcelle en Inde.

Vainqueur pour la cinquième fois en cinq courses, Vettel compte 90 points d'avance sur le pilote Ferrari. À quatre courses de la fin, le leader de Red Bull pourra donc se permettre de perdre jusqu'à 15 points sur Alonso en Inde tout en étant sacré.

Vettet champion en Inde si...

- Il termine devant Alonso
- Lui et Alonso sont hors des points
- Alonso gagne et qu'il termine au pire 5e
- Alonso termine 2e et qu'il termine au pire 9e
- Alonso n'est pas dans les deux premiers

Premier pilote de l'Histoire à avoir remporté ses trois premiers titres d'affilée, plus jeune champion, double champion et triple champion du monde, Vettel a maintenant toutes les chances de rejoindre Alain Prost, qui a remporté quatre titres dans les années 1980 et 1990, et de se placer dans le sillage de Juan Manuel Fangio (cinq couronnes). Et pourquoi pas battre le record de Michael Schumacher, qui compte sept titres.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 25 Oct - 14:10


GP d'Inde - Libres 1

Vettel, compte à rebours lancé
Vivien Frappier
25 octobre 2013




Sebastian Vettel, qui peut être sacré quadruple-champion du monde dès ce week-end, a parfaitement entamé son Grand Prix d'Inde avec le meilleur temps de la première séance libre sur le tracé de Greater Noida.

L'Allemand, qui voit le bout du tunnel, au terme d'une deuxième partie de saison 2013 totalement maîtrisée, a devancé son équipier Mark Webber et Nico Rosberg.

Romain Grosjean s'est quant à lui classé quatrième de la séance. Tout juste trois dixièmes derrière le chrono établie par le boss du plateau et confirme sa bonne forme du moment alors que Kimi Räikkönen pointe à plus de deux secondes.

Alonso, la boîte coince
Sur une piste assez poussiéreuse, l'ensemble du paddock complétait d'abord un tour d'installation, avant d'attendre que la concurrence sorte en piste. Le premier à s'élancer en début de matinée se nommait Sergio Pérez, finalement septième de la séance juste derrière son équipier, Jenson Button, à six dixièmes.

Ça sourit de nouveau pour McLaren mais c'est beaucoup plus compliqué pour Ferrari, Incapable de passer la troisième en plein deuxième secteur, Fernando Alonso a du mettre un terme prématuré à sa séance en raison d'un problème de boîte de vitesses, qu'il pourrait changer, et donc se voir reculer sur la grille, dimanche.

Dans le brouillard de New Delhi, le clan tricolore essaie de se frayer un chemin. Jean-Eric Vergne se classe onzième, alors qu'en fond de grille, Jules Bianchi, dans la Marussia, a dominé Charles Pic au volant de la Caterham. L'un de ces trois-là jouera peut-être le titre à cette période de l'année dans le futur.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 25 Oct - 14:12


GP d'Inde - Libres 2

Vettel domine à New Delhi
Vivien Frappier
25 octobre 2013




Sebastian Vettel poursuit tranquillement sa route vers son quatrième titre mondial après une nouvelle séance libre parfaitement maîtrisée sur le tracé de Greater Noida, 24h avant la qualification du Grand Prix d'Inde.

Sur les mediums comme sur les tendres, l'Allemand est le plus rapide. Il devance de nouveau son équipier, Mark Webber, pour deux dixièmes alors que Romain Grosjean est le seul à suivre les pilotes RBR, à moins d'une demi-seconde.

Difficile depuis plusieurs semaines de trouver un prétendant capable de contrer l'hégémonie du triple-champion du monde en titre, qui se régale course après course et qui sera, une fois de plus, le grand favori, avant les choses sérieuses à New Delhi. Certainement pas Fernando Alonso, victime d'un problème de boîte de vitesses dans la matinée mais qui a cependant pu retrouver rapidement la piste, cet après-midi.

Grosjean le plus proche
Comme au Japon, il y a deux semaines, le français de Lotus semble le seul capable de suivre, quelque peu, la cadence infernale de l'écurie Red Bull, qui sauf soucis mécanique, semble une fois de plus, intouchable. Le protégé d'Eric Boullier a encore devancé Kimi Räikkönen, pour quatre dixièmes.

Un temps fringantes sur les tours rapides, les Mercedes ne sont plus en mesure de contester la domination de Red Bull en qualification. Presque sept dixièmes derrière le meilleur chrono, il faudra un exploit à Lewis Hamilton pour décrocher la première place sur la grille. C'est la même chose pour Nico Rosberg, à huit dixièmes.

L'unique incident des EL2 a impliqué la Williams de Pastor Maldonado, obligé de se ranger en bord de piste, en raison d'étincelles au niveau de son pneu avant-gauche, le même problème qu'à Suzuka pour le Vénézuélien.

En fond de grille, la Marussia de Jules Bianchi prend le dessus sur la Caterham de Charles Pic, sous le nuage de brume, dans le ciel de Greater Noida. Vainqueur des deux dernières éditions, cela ne perturbe certainement pas Sebastian Vettel.

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 25 Oct - 14:14


Inde

Vettel, des soucis de pneus
ESPN Staff
25 octobre 2013




Sebastian Vettel et Red Bull ont eu des problèmes de pneumatiques lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Inde.

Le champion du monde a signé le meilleur temps devant son coéquipier Mark Webber mais ni lui ni son coéquipier n'ont été en mesure d'effectuer plus de cinq tours avec le pneumatique tendre dans l'après-midi. Par comparaison, Lotus et Ferrari a effectué des relais beaucoup plus longs avec cette même gomme.

Il rapporte un autre problème

"Il est apparu évident que le pneumatique tendre ne dure pas très longtemps. Mais la piste est en train de se gommer et on sait qu'elle progresse le samedi", a déclaré Vettel. "En plus, nous n'avons pas trop insisté donc je pense que cela ira mieux demain."

"Ce sont des choses qui arrivent, le pneumatique est trop sollicité et il se délite. Mais c'est la même chose pour tout le monde alors dimanche on pourrait voir des relais courts avec le pneu tendre, mais comme je l'ai dit, ça va progresser demain. On va modifier les réglages mais je ne pense pas que l'on fasse beaucoup de tours avec ce pneu dimanche."

Vettel a aussi rencontré un problème purement mécanique dont il s'est ouvert : "Sur mon dernier tour rapide je suis un peu sorti de la piste et on ne sait par vraiment pourquoi. On a vérifié toute la voiture pour être sûrs que rien n'était cassé. On est reparti pour un long run et on n'a plus eu de problème. Mais nous avons besoin d'une vérification supplémentaire."

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 25 Oct - 14:17


Titre

Ce serait un soulagement pour Vettel
ESPN Staff
24 octobre 2013




Sebastian Vettel admet que ce serait pour lui "un grand soulagement" de remporter un quatrième titre de champion du monde dès ce week-end, à la conclusion du Grand Prix d'Inde.

Après sa victoire à Suzuka, il y a deux semaines, Vettel peut se contenter d'une cinquième place près de New Delhi pour définitivement asseoir sa supériorité par rapport à Fernando Alonso, son dernier contradicteur. Le pilote Red Bull a affirmé qu'il souhaite prendre son temps, mais que le plus tôt sera le mieux.

Pas de pression

"Un titre, ce n'est pas vraiment quelque chose que vous voulez gagner comme une formalité à écarter le plus vite possible, ce devrait être quelque chose de positif", a déclaré Vettel à la veille des premiers essais libres. "Il est sûr que ce serait pour moi un grand soulagement parce que c'est ce pour quoi nous travaillons pendant toute l'année."

"Évidemment nous sommes dans une bonne position pour y arriver avec un bon écart au niveau du classement. Mais je ne viens pas ici en pensant qu'il faut absolument que j'y arrive. Ce n'est pas comme ça que j'y suis parvenu ces trois dernières années. Parfois je pense que c'est bien de continuer le boulot tout simplement. À d'autres moments, j'ai préféré ignorer les chiffres et les statistiques parce qu'ils parlaient plus contre nous qu'en notre faveur."

"L'objectif est de gagner la course et on sait que ce serait suffisant pour remporter le titre. C'est quelque chose de très particulier, alors je ne pense pas qu'il faille vraiment en parler avant que la course se déroule parce que vous la dénuez de tout son intérêt de cette manière."

Vettel a toutefois consenti à anticiper sur un quatrième titre qui est quasiment acquis : "Je pense que je me sentirais aussi bien que lors des trois précédents. Évidemment, ça se présente bien, mais il nous faut continuer à nous concentrer sur notre travail ce week-end avec l'objectif de donner le maximum pour la course mais aussi pour le Championnat."

"Bien sûr, c'est chouette d'avoir l'opportunité d'assurer le titre dès cette course, mais je vais essayer de ne pas me concentrer que sur cela. Je vais essayer de me centrer sur la course elle-même. Je l'ai dit à plusieurs reprises, le plus important pour nous et pour moi-même, c'est de remporter ce Championnat, quelle que soit la course à laquelle l'objectif sera rempli."

© ESPN Sports Media Ltd.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 25 Oct - 14:21


Formule 1 - Grand Prix d’Inde
GP d'Inde 2013 : Sebastian Vettel (Red Bull) rapide, Romain Grosjean (Lotus) endurant

25/10/2013 à 25/10/2013


Sebastian Vettel a établi le meilleur tour des essais libres 2 du GP d'Inde, vendredi après-midi à Greater Noida, mais sa Red Bull a rapidement usé ses pneus "tendre".



Sebastian Vettel (Red Bull) a de nouveau patronné les essais libres du Grand Prix d'Inde, vendredi après-midi sur le circuit de Buddh, à Greater Noida, mais sa domination a paru en trompe l'œil. Le plus rapide en "tendre" en 1'25"722, l'Allemand a certes tourné 0"289 plus vite que son coéquipier Mark Webber, mais il n'a pas aligné les tours comme il l'aurait dû pour espérer connaître un premier relais de course serein, dimanche. En revanche, Romain Grosjean (Lotus) a dominé le peloton en pneus "medium" et a ensuite réussi le troisième temps en "tendre", à 0"498 du futur quadruple champion du monde. Surtout, sa E21 a fait tenir ses pneus "tendre" bien plus longtemps que la RB9, sans les ramener grainés et cloqués au stand.

Présent dans le stand autrichien au contraire des derniers rendez-vous, le directeur technique Adrian Newey a discuté de la situation sur le champ avec un technicien de Pirelli, et on l'a senti inquiet. Sollicité de toute part, le directeur de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, a reconnu qu'il avait effectué un choix agressif ce week-end, et sue des "medium" et des "dur" (comme en 2012) auraient été plus adaptés. Il a maintenu sa prévision de deux pit stops pour dimanche, sans convaincre entièrement.

Comme souvent un vendredi, on ignore le réel potentiel de Mercedes. Néanmoins, Lewis Hamilton a conclu son travail avec le quatrième chrono, à 0"677, juste devant Fernando Alonso (Ferrari), à 0"708, et son coéquipier Nico Rosberg, à 0"860.

avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum