Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 5 Juin - 13:42



Lewis Hamilton (Mercedes) a appris à surmonter les revers

GRAND PRIX DU CANADA - Lewis Hamilton (Mercedes) est à Montréal pour effacer son énorme déconvenue monégasque. Une situation qu'il a appris à gérer au fil des années. Non sans difficultés comme le montrent quelques épisodes qu'il a dû traverser depuis ses débuts.

Chine 2007 : McLaren laisse Hamilton trop longtemps sur une piste humide avec des pneus "intermédiaire" usés. Au moment où il rentre, il est 2e et virtuellement champion du monde. Un virage raté et une sortie de route dans un bac à sable plus tard, c'est la désillusion. Au Grand Prix suivant, au Brésil, il arrive en tête du Mondial pour conclure. Scenario catastrophe : départ manqué, boîte de vitesses défaillante. Il remonte de 18e à 7e. Insuffisant : Kimi Räikkönen (Ferrari) est couronné… Une bévue personnelle puis un enjeu brésilien trop difficile à supporter pour un débutant.



Canada 2008 : en lice pour la victoire, il percute Kimi Räikkönen (Ferrari) stoppé devant le feu rouge en bout de pit lane. Deuxième abandon de carrière et grosse polémique… En France, il est 3e aux essais mais sanctionné de 10 places sur la grille pour sa bévue montréalaise. Il fait un peu n'importe quoi dans le 1er tour en doublant hors-piste... Drive-through et 10e à l'arrivée. Toujours le même constat : il essaie de rattraper une faute par une prise de risques démesurée à la course suivante.

Belgique 2008 : sa victoire lui est retirée, la FIA considérant qu'il n'a pas suffisamment ralenti derrière le leader Kimi Räikkönen (Ferrari), qu'il a doublé après avoir coupé la dernière chicane. 3e donc. En Italie, il joue ensuite avec le feu et se fait un peu bêtement piéger par la pluie en qualification alors que son coéquipier Heikki Kovalainen se hisse en 1ère ligne. De 15e à 7e le dimanche. Toujours pas la grande sérénité...

Australie 2009 : il ment à la demande de McLaren en déclarant que Jarno Trulli (Toyota) l'a délibérément dépassé pendant une neutralisation pour faire sanctionner l'Italien et récupérer la 3e place. La FIA découvre la supercherie, le disqualifie et réintègre Trulli. Bref, il entretient maladroitement la réputation qui lui colle à la peau depuis ses débuts. Au meeting suivant, en Malaisie, il se qualifie 12e et finit 7e d'une course tronquée par la pluie et la nuit. Sans doute la première fois qu'il parvient à bien réagir en faisant un week-end sans faute.
Singapour 2012, une déception qui le pousse à quitter McLaren

Hongrie 2010 : abandon (boîte de vitesses) alors qu'il était 5e. Il perd la tête du Championnat du monde. En Belgique, il oppose une splendide réaction en gagnant. Ce qui lui redonne la place de n°1 mondial. Bref, ses déboires ne l'ont pas affecté.

Singapour 2012 : il caracole en tête mais doit abandonner. Miné par le manque de fiabilité chez McLaren, il signe cinq jours plus tard pour Mercedes. Au Japon, un nouveau problème de suspension le limite à la 5e place…



Spa 2014, le coup le plus dur

Australie 2014 :
la pole position avant un abandon au 3e tour. La suite est une déferlante de quatre victoires. La conclusion ? Il est solide comme un roc.

Monaco 2014 : Nico Rosberg se gare au virage n°5 et l'empêche de reprendre la pole position. Un gros coup au moral.

Belgique 2014 : sur une fausse attaque, Nico Rosberg ne se rabat pas assez vite derrière et lui occasionne une crevaison. Lewis Hamilton abandonne et le gain de 7 points envisageable (25 contre 18) se transforme en perte de 18 unités. Encore un sale coup qu'il surmonte dès l'étape suivante, en Italie, où il fait craquer le leader allemand pour filer vers la victoire.



Monaco 2015 : Mercedes l'induit en erreur en le faisant rentrer alors qu'il a course gagnée. Il ressort derrière son coéquipier Nico Rosberg et Sebastian Vettel (Ferrari)... Un énorme loupé de l'équipe qui se répand en excuses. Une chose est sûre : Mercedes a eu la chance de resigner avec lui, quelques jours plus tôt.

avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum