USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Message par siberian84 le Lun 23 Sep - 14:19

Un expert du CTC révèle : «En 2003 déjà, nous avons relevé de graves anomalies»

PUBLIE LE BUTEUR: 23-09-2013 |

«Il a quitté une tombe pour une autre tombe»




Ce qui s’est passé samedi dernier au stade du 5-Juillet est grave et interpelle les consciences. L’année passée, un supporter du Mouloudia a perdu la vie en voulant escalader un poteau d’éclairage. On avait tous déploré le décès, mais on a quand même parlé de l’inconscience du pauvre jeune qui n’avait pas mesuré le danger de son acte. Mais samedi dernier, les deux jeunes Sofiane Azib et Seif-Eddine Derhoum, qui avaient pris place au niveau de la maudite tribune, ont connu le même sort. Ces derniers n’ont fait que manifester leur joie. Une réaction naturelle qui se déroule dans tous les stades du monde entier. Sauf que cette fois, les deux jeunes supporters usmistes étaient au mauvais endroit. C’est ce qu’on a appris, hier, lors de notre discussion avec un expert du CTC.

«Voilà pourquoi une partie des gradins a cédé»
Sous couvert de l’anonymat, ce dernier nous a expliqué que «la mort des deux supporters des deux supporters est due à ce qu’on appelle un poinçonnement survenu au niveau de le tribune. C’est un effondrement d’une partie des gradins où l’infiltration d’eau et la corrosion des aciers sont très importantes. Cette partie des gradins était déjà très affaiblie, conjuguée au poids des supporters qui sautaient». Peut-on dire pour autant qu’il n’y a pas de responsabilité dans la mort des deux jeunes ? «Non», rétorque l’expert du CTC qui nous explique pourquoi.

«L’infiltration des eaux et la corrosion de l’acier durent depuis 2003»
Notre interlocuteur nous fera savoir qu’«une équipe d’experts du CTC s’était déplacée au stade du 5-Juillet et à la Coupole, au lendemain du tremblement de terre de Boumerdès en 2003 et à avait déjà relevé de graves désordres, dont d’importantes infiltrations d’eau, diverses fissures dans les gradins et une corrosion de l’acier.» Pourquoi n’ont-ils pas alors décidé de la fermeture du stade ? «La mission du CTC, c’est de faire des constats et de proposer des solutions, nous n’avons pas l’autorité de fermer un stade». Et de nous faire cette comparaison pour simplifier les choses : «Le CTC est comme un médecin, il explique au patient sa maladie, mais c’est à ce dernier de décider de se faire opérer ou de se contenter d’un traitement.»


«Toute la tribune supérieure doit être démolie»

Et maintenant ? Que doit-on faire avec ce bijou construit après l’Indépendance, ce pan entier de l’histoire du sport algérien ? Le démolir complètement et reconstruire un nouveau stade, comme l’ont fait les Anglais avec Wembley ou le restaurer sans toucher ses fondements, comme l’ont fait les Brésiliens avec le Maracana ? Notre expert est catégorique : «Une équipe du CTC s’est déplacée au stade le lendemain du match (Ndlr, hier après-midi), mais elle n’a pas encore achevé son travail. Toutefois, a-t-il ajouté, nous allons recommander aux responsables du ministère de la Jeunesse et des Sports la démolition entière de la tribune supérieure qui ne répond plus aux normes strictes de l’Eurocode.» Notre interlocuteur nous explique pourquoi il faudra démolir la moitié du stade : «Le stade du 5-Juillet est très exposé à la chaleur, aux pluies et changements climatiques, son béton est très sollicité et demande un entretien régulier et approfondi.» Ce qui n’a pas été le cas depuis de longues années.

---------------------

Chronologie d’un samedi tragique
Contrairement à ce que beaucoup le pensent, les deux supporters décédés, Sofiane et Seif-Eddine, étaient loin d’être des délinquants. On ne leur connaissait pas les vices de la vie qui rongent habituellement les vécus des jeunes Algériens d’aujourd’hui. Ils constituent tout simplement l’archétype du jeune qui va au stade pour soutenir son équipe et oublier les vicissitudes de la vie.

La famille de Sofiane a emménagé dans l’appartement de Seif-Eddine
Ironie du sort : les deux supporters étaient des amis intimes. Plus même : la famille de Sofiane a récemment emménagé dans l’appartement où résidait celle de Seif-Eddine, cette dernière ayant déménagé dans un autre appartement du palier. C’est dire que les deux amis se sont rendus ensemble au stade pour soutenir l’USMA, leur club de toujours, seul exutoire qui leur faisait oublier une vie dure du fait qu’ils sont issus de familles modestes.


Chez le coiffeur avant le match pour être beaux sur les photos

Samedi, ils étaient tellement sûrs de la victoire de l’USMA aux dépens du MCA qu’ils ont soigné leur tenue, afin de prendre des photos lors du défilé d’après-match. D’ailleurs, ils sont même passés chez le coiffeur afin d’être nickel pour de belles photos. C’est en sortant de chez le coiffeur qu’ils se sont dirigés directement vers le stade du 5-Juillet en compagnie d’amis du quartier.

Ils étaient au 18, mais le froid les a poussés au 13
Comme c’est souvent le cas lors des matchs de l’USMA, le groupe d’amis a pris place au niveau de la tribune 18, soit au-dessus du virage nord, occupé traditionnellement par les supporters usmistes. Ils préféraient toujours les gradins supérieurs afin d’éviter les problèmes, car leur plaisir était de regarder le match et non pas faire les guignols. Mais voilà qu’à la mi-temps, ils ont décidé de changer de tribune, après avoir pris froid du fait de l’existence d’un vent de face. C’est pour cette raison que certains d’entre eux, dont Sofiane et Seif-Eddine, ont décidé de s’installer dans la section 13, moins exposée au vent. Ils ne savaient pas que c’était la mort qui leur faisait appel.


Ils ont chuté sans pouvoir s’accrocher à quelque chose

Comme l’USMA menait au score et qu’ils étaient excités par la tournure du match, les deux amis s’étaient mis debout pour regarder le match et c’est ce qui a contribué à leur perte : lorsque le béton s’est dérobé sous leurs pieds, ils sont tombés en chute libre, sans possibilité de s’accrocher à quelque chose. Leur chute de près de 17 mètres leur a été fatale.

-------------------------

Seif-Eddine pratiquait le football à Ben Omar
Seif-Eddine, l’un des deux supporters décédés, est un mordu du football. Plus même : il pratiquait ce sport dans un petit club du quartier de Ben Omar. Tous les gens de son quartier reconnaissent en lui un gars gentil et sans problème, toujours féru des discussions sur le football, surtout celles concernant son club préféré, l’USMA.

--------------------------

«Il a quitté une tombe pour une autre tombe»
Le frère de Seif-Eddine était parmi les plus affectés par la fin tragique des deux supporters. «Nous vivons à l’étroit. Il a quitté une tombe pour une autre tombe», nous a-t-il déclaré en nous montrant l’exiguïté de l’appartement. «Nous sommes pauvres. Il n’a pas profité de la vie. C’est ce qui me peine le plus.»

«L’USMA était son seul exutoire»
Et d’ajouter : «Il aimait l’USMA profondément. C’était son seul exutoire. Il a fait toutes les wilayas d’Algérie pour suivre son équipe. Les stades constituaient la seule manière pour lui de donner un sens à sa vie, voilà qu’il décède dans un stade !»

-----------------

Sofiane avait échappé à la mort à Saïda
Sofiane était très estimé à la cité Diar El Afia, surtout qu’il discutait avec tout le monde sur tous les sujets ayant trait au football. Pour cette saison, il croyait vraiment en la possibilité de voir son équipe préférée, l’USMA, décrocher le titre de champion. Il a été de tous les déplacements de son équipe ces dernières années, risquant sa vie à plusieurs reprises, notamment à Saïda, le jour où Abdelkader Laïfaoui avait été agressé à l’arme blanche. Le destin a voulu qu’il décède là où il se sentait le plus en sécurité : le stade du 5-Juillet.

-----------------------

Boumella : «Le Mouloudia est en deuil»
Dans une déclaration qu’il nous a faite à sa sortie du domiciles des deux supporters décédés, Boudjemaâ Boumella, président de la SSPA/MCA, a exprimé tout sa peine suite à cette tragédie : «Aujourd’hui, le Mouloudia est en deuil. La famille du club, administration, dirigeants, joueurs, staff technique et supporters, est très affectée et partage la douleur des familles des deux défunts. Nous leur présentons nos plus sincères condoléances. Sincèrement, nous sommes encore sous le choc. Le derby n’a plus aucune saveur, après ce qui s’est passé.»

----------------------

Bouguèche a participé à l’inhumation
Non seulement Bouguèche était présent au cimetière de Ben Omar pour l’enterrement de Sofiane Azib et Seif-Eddine Derhoum, mais il a aussi participé activement à l’inhumation des corps. Pour lui, c’était la moindre des choses afin d’exprimer sa compassion aux familles des deux supporters.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Message par rachid_as le Lun 23 Sep - 14:23

Étrangement, l'écroulement de cette tribune survient juste après que certains avaient éxigé que le match contre le Burkina soit joué au 5 juillet study

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Message par siberian84 le Lun 23 Sep - 14:25

Emotion et consternation en marge de l’inhumation des deux supporters décédés

PUBLIE LE BUTEUR: 23-09-2013 |

Le père de Sofiane Azib : «Je n’arrive pas à croire que mon fils soit mort dans un stade.» La mère de Seif-Eddine Derhoum : «Mon fils a été assassiné.» Haddad : «C’est un devoir d’être aux côtés de leurs familles.»




Dans la soirée de samedi, il était peu question du résultat et du déroulement du derby USMA-MCA parmi les joueurs des deux équipes. La nouvelle du décès d’un supporter usmiste, suivie quelques heures plus tard de celle d’un autre, suite à l’effondrement d’une partie de la section 13 des gradins supérieurs du stade du 5-Juillet, a fait passer les commentaires purement techniques au second plan. Toute l’attention était focalisée sur le drame qui s’était produit.

Le deuxième blessé a succombé peu après minuit
Au moment où nous mettions sous presse samedi soir, un supporter, Sofiane Azib, était déjà décédé alors que le deuxième, Seif-Eddine Derhoum, était toujours dans un état critique et subissait une intervention chirurgicale destinée à tenter de stopper une hémorragie interne au niveau du foie. Finalement, le deuxième blessé a fini par rendre l’âme à son tour peu après minuit, portant ainsi le bilan à deux morts.

Yachir, Kacem, Bellaïd et Fabre s’étaient rendus à l’hôpital samedi soir
En plus des joueurs et dirigeants de l’USM Alger qui s’étaient rendus à l’hôpital de Beni Messous dans la soirée de samedi, des joueurs du MC Alger s’y sont également déplacés. Ainsi, Samy Yachir, Mehdi Kacem, Habib Bellaïd et Mickaël Fabre étaient présents pour exprimer leurs condoléances à la famille du premier supporter décédé et apporter leur soutien moral aux blessés. Compte tenu de la présence d’une foule importante, ils n’ont pas pu accéder au pavillon où se trouvaient les supporters victimes.

Bouguèche et Djallit s’étaient déplacés aux domiciles des deux victimes
De leur côté, Hadj Bouguèche et Mostefa Djallit, en ayant appris le décès des deux supporters, se sont rendus tard dans la soirée aux domiciles respectifs des défunts, sis à la cité Diar El Afia, relevant de la commune de Kouba. Ils ont présenté leurs condoléances aux familles et amis. Ils ont tenu à marquer leur présence en ces moments tragiques, conscients qu’une vie humaine est plus importante que n’importe quel match de football.

Haddad et un émissaire de Sellal présentent leurs condoléances aux familles
Hier matin, il y avait foule à la cité Diar El Afia. Des proches des défunts, des supporters de l’USMA, du MCA et d’autres clubs algériens, des personnalités du monde du football et des anonymes sont venus présenter leurs condoléances aux familles des défunts. Côté USMA, le président délégué, Rebbouh Haddad, et l’un des dirigeants, Mourad Ouarchani, se sont attardés dans les domiciles des familles, les assurant de leur soutien total. Même le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a délégué l’un de ses collaborateurs pour remettre aux familles des victimes, des lettres de condoléances.

L’autopsie des corps a retardé l’enterrement jusqu’après la prière du Asr
A l’heure du Dohr, la foule était très nombreuse. Tout le monde croyait que l’enterrement allait avoir lieu après la prière, comme c’est généralement le cas, mais la décision des autorités de soumettre les corps des défunts à une autopsie afin de connaitre les causes exactes de leur décès, a fait reporter l’enterrement pour après la prière du Asr. La foule a donc dû patienter, non sans que les discussions à bâtons rompus ne mettent en cause les conditions de sécurité de plus en plus précaires au stade du 5-Juillet.


Berraf, Allik et une foule nombreuse au cimetière de Ben Omar

Le cimetière de Ben Omar n’a pas pu contenir la nombreuse foule qui s’est déplacée pour assister à l’enterrement. Parmi les présents, on a pu reconnaître Mustapha Berraf, président du Comité olympique algérien, Saïd Allik, président du CSA/USMA, Billel Dziri, entraineur adjoint de l’USMA, ainsi que les joueurs Zemmamouche, Ferhat, Gasmi (USMA), Bouguèche et Ouali (MCA). Dignes dans leur douleur, les membres des familles des victimes ont reçu les condoléances de centaines de citoyens, dont de nombreux supporters de l’USMA et du MCA.

------------

Le père de Sofiane Azib : «Je n’arrive pas à croire que mon fils soit mort dans un stade»
Le père de Sofiane Azib, fidèle supporter de l’USMA, n’a pas supporté le choc de la perte brutale de son fils. «Jusqu’à maintenant, je n’arrive pas à croire que mon fils soit mort dans un stade. Jamais je n’ai imaginé qu’il ne revienne plus après être parti regarder un match de football. Les responsables de cette tragédie doivent être sanctionnés car si ce n’était pas mon fils qui est décédé, cela aurait été quelqu’un d’autre», nous a-t-il déclaré, profondément peiné, à son domicile.

La mère de Seif-Eddine Derhoum : «Mon fils a été assassiné»
Zina Derhoum, mère de Seif-Eddine Derhoum, était inconsolable. En larmes, elle nous a déclaré : «Je n’arrive pas à accepter la disparition de mon fils. Pour moi, il n’est pas décédé dans un stade. Il a été assassiné par traitrise. Les responsables de cette tragédie doivent assumer leur acte car rien ne pourra me rendre mon fils.»

------------

Haddad : «C’est un devoir d’être aux côtés de leurs familles»
Dans des déclarations qu’il nous a faites à sa sortie des domiciles des deux défunts supporters, Rebbouh Haddad, président délégué de l’USMA, a souligné que «c’est important pour nous d’être aux côtés des familles en pareilles circonstances. C’est même un devoir du moment qu’ils sont des supporters usmistes, donc considérés comme des enfants du club. Nous avons présenté nos condoléances à leurs familles, tout en les assurant de notre soutien indéfectible. Certes, quoi que nous fassions, nous ne pourrons jamais ramener les défunts à la vie, mais nous serons aux côtés de leurs familles».

«J’aurais préféré perdre le match»
Après avoir énoncé les mesures prises en faveur des familles des défunts, Haddad a insisté sur le caractère fastidieux du résultat du match face au drame qui s’est passé : «La vie humaine a une valeur incommensurable. Sincèrement, j’aurais préféré perdre le match plutôt que voir une personne perdre la vie à l’occasion de ce derby. Dans des circonstances pareilles, il y a peu de choses à faire. Que voulez-vous ? Rabbi yarhamhoum inch’Allah !»

------------

La recette du derby offerte aux familles des défunts
En vue de porter assistance aux familles auxquelles appartiennent les deux supporters de l’USMA décédés samedi soir, le président délégué du club des Rouge et Noir, Rebbouh Haddad, a pris des mesures concrètes. Ainsi, il a annoncé aux familles que la recette du match USMA-MCA de samedi allait être partagée à parts égales entre les deux familles. Avant le derby, il avait été convenu, entre les deux clubs, que la recette reviendra à celui qui reçoit. Comme ce sont les Usmistes qui ont reçu en ce match aller, c’est à eux que revient la recette du match et cette dernière sera offerte aux familles des deux supporters décédés.

Le frère de Seifou sera recruté à l’ETRHB
Autre mesure décidée : le frère du défunt Seif-Eddine dit Seifou — le seul garçon qui reste à ses parents puisque le troisième garçon est décédé dans un accident de la circulation — sera engagé à l’ETRHB, l’entreprise de travaux publics appartenant aux frères Haddad, puisqu’il est sans emploi. Rebbouh Haddad lui a demandé de se présenter aujourd’hui au siège de l’entreprise pour les formalités de recrutement.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Message par siberian84 le Lun 23 Sep - 14:27

rachid_as a écrit:Étrangement, l'écroulement de cette tribune survient juste après que certains avaient éxigé que le match contre le Burkina soit joué au 5 juillet study
A la base cette rencontre aurait du se jouer au stade Bologhine, on l'a déplacé au 5 juillet pour des raisons sécuritaires soit disant voilà le résultat je suis choque et attristé !
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Message par siberian84 le Lun 23 Sep - 14:33

Le 5-Juillet fermé jusqu’à nouvel ordre

PUBLIE LE BUTEUR: 23-09-2013 |

Tahmi : «Plus aucun match au 5-Juillet avant le rapport d’expertise.» Kara (DG de l’OCO) : «C’est la surcharge qui a causé l’effondrement.»




Le décès de deux supporters à cause de la vétusté du stade du 5-Juillet a eu l’effet d’une bombe. Ne pouvant rester les bras croisés face à un tel drame, les pouvoirs publics ont pris la décision de fermer le stade olympique jusqu’à nouvel ordre. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a pris le taureau par les cornes en ordonnant la fermeture du temple du football national. Cette crainte de revivre un drame identique hante les autorités, d’où la décision de sa fermeture. Dès hier, les spécialistes du CTC se sont rendus sur les lieux de l’accident pour expertiser l’enceinte. Il sera question de savoir si le stade pourrait être à l’avenir le théâtre d’autres matches de championnat ou si la fermeture définitive deviendrait obligatoire. Ne voulant prendre aucun risque qui pourrait mettre en péril la vie des supporters, tout dépendra du rapport qui sera remis par les experts du CTC au ministre des Sports. Il y a cette possibilité de le rouvrir, mais avec l’interdiction formelle d’utiliser les parties supérieures. Toutefois vu la vétusté du stade qui est d’une période révolue, il est plus que probable que le 5-Juillet soit définitivement fermé alors que cela devait se faire en 2015. Il aura fallu le décès de deux supporters pour faire bouger les choses et inciter les pouvoirs publics à intervenir de manière ferme et décidée.

------------

Tahmi : «Plus aucun match au 5-Juillet avant le rapport d’expertise»

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Dr Mohamed Tahmi, s’est rendu hier matin au stade du 5-Juillet afin de s’informer des circonstances de l’effondrement d’une partie de la section 13 des gradins supérieurs de cette enceinte, ayant entrainé la chute de plusieurs supporters, dont deux sont décédés des suites de leurs blessures. Après les premières investigations, des mesures ont été prises par le ministère : «Plus aucun match ne sera domicilié au stade olympique avant le rapport final d’expertise.»

«Des expertises s’imposent dans tous les autres stades»
En effet, des expertises seront effectuées dans ce temple, mais aussi dans tous les autres. «Pour éviter que de tels drames se reproduisent, des opérations d’expertise s’imposent dans tous les autres stades du pays», a-t-il déclaré à l’APS en marge d’une rencontre avec les cadres de son département sur le thème «la bonne gouvernance pour la performance». Cela amène à penser que des stades peuvent être fermés dans les prochains jours s’ils présentent des lacunes sécutaires.

«S’il faut fermer le stade tout de suite, on le fermera»
Nous savons très bien que ce béton est exposé aux intempéries et rien ne présageait un tel accident», a-t-il ajouté, avant d’ordonner la venue immédiate d’ingénieurs du Contrôle technique de la construction (CTC). «Ils vont expertiser à partir d’aujourd’hui (hier, ndlr) le lieu du drame. S’il faut fermer le stade tout de suite, on le fermera», a-t-il affirmé.

«Deux morts, c’est trop, c’est inacceptable»
Pour Dr Tahmi, ce qui s’est passé samedi ne peut en aucun cas rester impuni. «Il faut déterminer les responsabilités ayant conduit à ce regrettable incident. Ce n’est pas normal qu’on aille voir un spectacle et que ça se termine par un drame. Il y a eu deux morts. C’est trop, c’est inacceptable», a-t-il affirmé aux médias durant sa visite d’inspection.

------------

Abdelmalek Sellal ordonne l’ouverture d’une enquête

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a ordonné hier l’ouverture d’une enquête suite à l’effondrement mortel d’une partie du gradin supérieur du 5-Juillet, avons-nous appris d’une source informée. Il a donné des instructions pour que les responsabilités de ce drame soient situées.

------------

Benlamri «C’est dramatique, nous soutenons les familles des deux supporters»
L’axial kabyle, Djamel Benlamri, à l’instar de tous ses coéquipiers, a été très peiné par le drame qui a coûté la vie à deux jeunes supporters de l’USMA lors du dernier derby algérois : «Je vous assure que ça nous fait beaucoup de peine. C’est un drame qui nous endeuille tous. Personnellement, je tiens à présenter mes condoléances aux familles des deux supporters décédés. J’espère que les responsables prendront des mesures pour que ce genre d’accident ne se reproduise plus dans nos stades.»

Madi «J’étais en compagnie de Benlamri dans la tribune d’honneur du 5-Juillet, ce qui s’est passé est dramatique»
«C’est un drame qui frappe la famille du sport en général et le football en particulier. J’étais assis dans la tribune d’honneur avec mon ami Djamel Benlamri, lorsque l’incident s’est produit. On entendait les cris des supporters qui ont paniqué et qui couraient dans tous les sens. Je tiens, en mon nom personnel, à présenter mes sincères condoléances aux familles des victimes.»

------------

Kara (DG de l’OCO) : «C’est la surcharge qui a causé l’effondrement»
Le directeur général de l’Office du complexe olympique (OCO), Youcef Kara, a expliqué l’effondrement d’une partie du gradin 13 par un phénomène physique. «La surcharge au niveau de cette partie par de nombreux supporters a fini par provoquer cet incident», a-t-il déclaré à l’APS.

Messsages de condoléances de Raouraoua et Kerbadj
Le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, et celui de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, ont publié des messages de condoléances pour les familles des deux supporters décédés dans les sites officiels respectifs de la FAF et de la LNF.
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Message par rachid_as le Lun 23 Sep - 14:38

Le problème se pose autrement.
Pourquoi avoir laisser un stade sans rénovation depuis 40 ans ?

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Message par siberian84 le Lun 23 Sep - 14:55

rachid_as a écrit:Le problème se pose autrement.
Pourquoi avoir laisser un stade sans rénovation depuis 40 ans ?
En effet c'est à l'image du pays mon frère sans commentaires !

MCA- USMA: Installation d’une commission d’enquête

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, a annoncé, lundi à Médéa, l’installation d’une commission d’enquête pour déterminer les véritables causes de la mort de deux jeunes spectateurs lors du derby algérois USMA-MCA disputé samedi au stade du 5-Juillet.

"Une commission d’enquête, présidée par l’inspecteur général du ministère (de la Jeunesse et des Sports) a été installée dimanche pour déterminer les causes ayant occasionné le drame survenu au stade du 5-Juillet", a déclaré à la presse M. Tahmi en marge de la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la wilaya de Médéa.

"Il faut vraiment déterminer les causes de ce drame. Ce n’est pas normal que du béton s’écroule. C’est un problème très sérieux qu’il faut résoudre", a insisté le ministre, tout en affirmant que les services de son département ministériel allaient mener un "travail professionnel" à ce sujet.

APS
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: USMA vs Mca, retour sur un derby tragique !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum