CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Ven 13 Juin - 20:12

Mexique 1 - Cameroun 0
Les Lions apprivoisés par El Tri




Le Cameroun veut effacer ses mauvais souvenirs d’Afrique du Sud 2010, le Mexique faire au moins aussi bien au Brésil en atteignant les huitièmes de finale. Qui pourra suivre la cadence imprimée par la Seleçao dans le Groupe A ?

Les Mexicains semblaient avoir mieux compris l’enjeu de la rencontre. A l’attaque toute : pas question de laisser le train passer. Giovani Dos Santos pensait avoir déjà matérialisé la mainmise des siens, mais l’attaquant ravalait sa joie pour un hors-jeu de quelques centimètres une première fois après dix minutes. Et une deuxième à la demi-heure, suite à un corner. Entre temps, Eric Choupo-Moting était passé à son tour par toutes les émotions. Galvanisé, le Mexique continuait d'attaquer mais c’est Samuel Eto’o qui se rapprochait du cadre d’un coup de patte dans le petit rectangle qui léchait le poteau droit mexicain.

Le premier acte avait vu les Aztèques se montrer aussi imaginatifs dans la construction que maladroits à la conclusion. Le second offrait un spectacle à réaction avec Oribe Peralta comme artificier (61’, 1:0). L’attaquant de 30 ans était à la bonne place pour reprendre le brazuca repoussé par Charles Itandje, sur une frappe à l’entrée de la surface de Dos Santos. Le tac au tac reprenait de plus belle après la douche froide africaine, mais les gants de Guillermo Ochoa ne chauffaient pas assez. Le Mexique pourra aborder son rendez-vous avec le pays hôte l’esprit apaisé, alors que le duel Croatie-Cameroun aura déjà des allures de match pour rester en vie.

Homme du Match : Giovani Dos Santos (MEX)

Fifa.com (13/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Ven 13 Juin - 23:27

Mexique : Vendredi 13 porte-bonheur pour Ochoa



Nous sommes le vendredi 13, il porte le numéro 13 et "je suis né le 13 juillet !", rappelle-t-il à FIFA.com. Guillermo Ochoa n'a aucun problème avec le nombre supposé maudit, bien au contraire. Ce 13 juin constituera une autre date à fêter pour le gardien mexicain : celle de ses débuts tant attendus en Coupe du Monde de la FIFA™.

"Je suis content que cette troisième Coupe du Monde soit la bonne. Je suis satisfait d'avoir pu aider mes coéquipiers sur le terrain et d'avoir enfin connu mon baptême du feu", reconnaissait le gardien aztèque après la victoire 1:0 du Tri face au Cameroun pour sa première sortie dans le Groupe A.

"Memo" Ochoa était du voyage à Allemagne 2006, mais en tant que numéro 3. Quatre ans plus tard, il abordait Afrique du Sud 2010 en pleine forme. Le poste de titulaire lui tendait les bras, mais Javier Aguirre a préféré confier les clés de la maison à Óscar Pérez. Il en fallait davantage pour entamer la motivation du gardien de l'AC Ajaccio, qui réalise enfin son rêve au Brésil.

La pluie diluvienne qui se déversait depuis l'aube sur Natal, ville côtière d'ordinaire abonnée au soleil, n'a certainement pas douché son enthousiasme, même si elle lui a compliqué la tâche. "Ce match a été difficile. À cause de l'équipe adverse bien sûr, mais aussi des conditions, qui n'ont pas arrangé les choses. Quand il pleut autant, ça devient délicat pour les gardiens, mais je suis satisfait du résultat."

Courage et sérénité
Comment en serait-il autrement ? S'il n'a été que très peu sollicité 90 minutes durant, il s'est fendu d'un plongeon magistral sur un coup de tête de Benjamin Moukandjo en toute fin de rencontre. Grâce à sa belle envolée, le gardien mexicain a permis aux Nord-Américains de quitter l'Estádio das Dunas avec trois points dans la besace. Cette intervention lui a même valu les acclamations du public. "Je suis resté vigilant et j'ai pu aider mon équipe avec cet arrêt. Le plus important, c'est que nous avons fait preuve de courage. Cette équipe est très forte sur le plan mental, je le sens", estime-t-im

Avant la rencontre, Ochoa assurait que la perspective de plonger dans le grand bain mondialiste ne troublait pas son sommeil. Il se disait même plus serein, car assuré d'être le numéro 1 dans la hiérarchie. Même si les prochains adversaires des hommes de Miguel Herrera ne sont autres que les Brésiliens, Memo dort sur ses deux oreilles. "Stressés ? Pas du tout. Au contraire, on est plus sereins car le premier match est passé maintenant. L'équipe monte en puissance. On va donc aborder cette rencontre avec le sourire et une grosse envie", prévient-il.

Fifa.com (13/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Sam 14 Juin - 11:53

Cameroun : Caramba, encore raté ?



Battu sans discussion vendredi par le Mexique (1-0) pour son premier match du Mondial brésilien, le Cameroun, dont la préparation a encore été pénible, est déjà en très mauvaise posture.

Avec une défaite d'entrée contre un outsider dans un groupe au sein duquel figure le Brésil, les Camerounais sont entrés de la pire manière dans leur Mondial et pourraient de nouveau tomber de haut.

Car si les Lions Indomptables vivent encore sur le souvenir magnifique du quart de finale de l'équipe de Roger Milla en 1990, leur bilan depuis en Coupe du Monde est horrible.

Qualifié en 1994, 1998, 2002 et 2010, le Cameroun n'a en effet gagné qu'un seul match, en 2002 face à l'Arabie Saoudite.

Pour le reste quatre matches nuls, désormais huit défaites et la très mauvaise habitude de polluer sa préparation avec des problèmes extra-sportifs.

"Il y a quatre ans nous avons été catastrophiques, l'ambiance n'était pas bonne, il y avait beaucoup de problèmes. Mais cette fois ce n'est pas le cas", avait pourtant assuré le milieu de terrain Stéphane Mbia à l'AFP avant le début du tournoi.

Plus que 2010 et son zéro pointé, ce début de Mondial rappelle surtout 2002, quand les Lions avaient fait grève pendant cinq jours pour des primes non réglées, le même problème que cette année.

Les choses n'ont cette fois pas été jusque-là, mais en arrivant au Brésil 24 heures plus tard que prévu et après une nouvelle grève de l'entraînement, les partenaires de Samuel Eto'o ne se sont pas mis dans les meilleures conditions pour débuter une Coupe du Monde.

Match décisif contre la Croatie
"J'ai été surpris de voir avec quelle facilité nous avons pris le dessus sur nos adversaires. Je crois que mon équipe a été très supérieure", a d'ailleurs lâché le sélectionneur mexicain Miguel Herrera après le match.

Très friables défensivement et dépassés au milieu de terrain, les Camerounais se sont au moins créé une poignée d'occasions, ce qui leur laisse quelques espoirs pour la suite dans un groupe très relevé, où ils doivent encore affronter la Croatie, puis le Brésil.

"Il est important de rester positifs. Nous pouvons battre n'importe quelle équipe si c'est notre jour. Tout n'a pas été bon, mais nous avons eu des occasions de but", a ainsi affirmé Eto'o.

"Il nous faudra être meilleurs pour battre la Croatie. Ce ne sera pas facile. Nous sommes dans la même position qu'eux. Il faut que nous revenions dans la compétition", a-t-il ajouté.

Quant au sélectionneur allemand Volker Finke, qui a reconnu "des problèmes en milieu de terrain", il n'a pas caché l'importance du match contre la Croatie, mercredi à Manaus.

"Nous avons cinq jours jusqu'à notre prochain match, qui sera décisif pour notre Coupe du monde", a-t-il dit.

S'ils veulent être les héritiers de Milla et des siens et enfin hisser à nouveau le Cameroun en huitième de finale, Eto'o et ses équipiers n'ont en effet pas d'autre choix que de battre la Croatie.

Fifa.com (14/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Sam 14 Juin - 19:07

Brésil : saute-mouton et gages pour les titulaires



En dehors d'un petit footing, les titulaires brésiliens, en chaussettes ou en tennis, ont eu un programme ludique samedi dans leur camp de base de Teresopolis alors que les remplaçants ont chaussé les crampons pour un match d'entraînement contre des jeunes de Fluminense.

Après le footing, la star Neymar, Fred, Luiz Gustavo et Marcelo se sont regroupés pour un jeu d'agilité avec le ballon: un contrôle, une passe pour le coéquipier sans jamais laisser tomber le ballon au sol. Celui qui avait le malheur de laisser tomber le ballon avait un gage. On a ainsi vu les joueurs passer à saute-mouton au-dessus de Marcelo ou Neymar prendre un un malin plaisir à arracher les sourcils de Fred. Tout cela dans l'hilarité générale.

De leur côté, les remplaçants renforcés par le titulaire Paulinho ont affronté l'équipe des moins de 20 ans de Fluminense. Résultat: 3-0 pour le Brésil. Ramires, d'abord placé en ailier gauche, a ouvert le score de la tête sur une passe de Fernandinho.

Hernanes, Jo et Paulinho ont ensuite tiré à tour de rôle un penalty pour le 2-0 avant que Willian n'établisse le score final.

A noter que Paulinho est sorti à la pause remplacé par Bernard, qui était entré à la 68e contre la Croatie. Ramires a ainsi été repositionné plus défensivement sur le flanc droit, exhibant une nouvelle fois une polyvalence pouvant être utile au Brésil dans le tournoi.

Fifa.com (14/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Dim 15 Juin - 16:21

Brésil : "Oscrack" à côté de Neymar



Labellisé "Oscrack" par Neymar après son festival contre la Croatie, Oscar a fait taire les critiques pour dépasser son statut d'espoir et devenir un patron du Brésil avant de retrouver le Mexique, cet adversaire qui l'a privé de l'or olympique.

Avec un but, une implication sur les deux autres, des duels gagnés, des dribbles et des passes qui ont déstabilisé les Croates, mais aussi un travail défensif impressionnant avec de nombreux ballons récupérés voire "volés", il a été le meilleur Brésilien du match d'ouverture, malgré la pression entourant le pays hôte.

Pourtant, après un début de saison tonitruant à Chelsea où il avait poussé Juan Mata vers la sortie, Oscar, victime de nombreux pépins physiques, n'avait jamais semblé retrouver son niveau. Il était souvent absent du 11 brésilien titulaire, en match ou à l'entraînement. Et certains journalistes le voyaient déjà sur le banc, voire même écarté des 23, alors qu'il avait été une pièce maîtresse de la Seleçao lors de la Coupe des Confédérations conquise en 2013.

Mais c'était mal connaître Luiz Felipe Scolari: "Felipao m'a fait confiance. Ca ne date pas d'hier. J'étais tranquille", a affirmé Oscar aux journalistes, leur rappelant que c'était le coach qui faisait l'équipe, et pas eux. "Nous avons une grande sélection. Hernanes, Ramires, Bernard. Tout le monde peut jouer, et il faut prouver à chaque match qu'on mérite sa place", a-t-il souligné.

Produit du futsal
Face à la Croatie, il a joué à la fois sur le flanc droit et sur la gauche, permutant avec Hulk, mais aussi dans tous les registres offensifs et défensifs.

"Il n'y a pas une position que je préfère. J'aime jouer, faire des passes, voler des ballons. J'aime bien gagner. Je peux jouer devant ou derrière, à gauche ou à droite. C'est une des mes qualités", explique encore l'attaquant de 22 ans, pur produit du football en salle où les joueurs attaquent et défendent, et surtout ont une excellente technique individuelle.

Oscar attribue d'ailleurs à ces origines son but d'un "pointu" contre la Croatie: "Sur le moment, on ne réfléchit pas. J'ai vu l'occasion, j'ai tiré. C'est une action banale au futsal. Neymar, Jo, Willian, Bernard... La majorité d'entre nous a commencé en futsal", rappelle-t-il.

Orphelin de père dès l'âge de 3 ans et élevé dans l'intérieur de l'Etat de Sao Paulo, Oscar, repéré très tôt, joue d'abord chez les jeunes du Sao Paulo FC. Puis, avant de rejoindre Chelsea, il se retrouve au centre d'un imbroglio médiatico-juridique entre le club pauliste et l'Internacional, qui l'avait arraché à son club formateur en 2010.

Un Mexique olympique
Entretemps, il porte le maillot brésilien des moins de 20 ans et des Espoirs, conduisant la sélection, qui n'a jamais remporté l'or olympique, en finale des JO de Londres, pour une défaite 2-1 contre... le Mexique.

"J'étais triste, c'était une médaille d'or que le Brésil n'a pas conquise", a-t-il déclaré, avant d'évoquer un meilleur souvenir contre la sélection "aztèque" avec cette victoire (2-0) en Coupe des Confédérations en 2013: "On avait marqué tôt, mais là, c'est la Coupe du monde, avec une volonté extra des deux côtés. Ce sera dur mais on est prêt".

Le Brésil compte désormais sur sa complémentarité avec Neymar pour aller au bout. "On s'entend bien sur le terrain et en dehors", souligne-t-il à propos de Neymar, qui assure de son côté être "un fan d'Oscar".

Se considère-t-il aujourd'hui comme un des meilleurs du monde? Il préfère la réponse collective: "C'est dur de se considérer comme un grand joueur, dur d'expliquer ce que je fais bien ou mal. Je tente de faire de mon mieux. Mais si on conquiert la Coupe du Monde, on sera tous considérés comme les meilleurs du monde".

Le joueur semble avoir atteint une certaine maturité sur le terrain, affirmant avoir été très soutenu par sa famille et ses amis. Il est depuis début juin l'heureux papa d'une Julia qui "lui manque déjà", mais 200 millions de Brésiliens espèrent qu'il ne la rejoindra qu'après le 13 juillet, date de la finale, pour lui glisser une médaille d'or autour du cou.

Fifa.com (15/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Dim 15 Juin - 16:40

Brésil : Hulk quitte une nouvelle fois l'entraînement



L'attaquant Hulk a quitté une nouvelle fois dimanche l'entraînement de la sélection brésilienne avant son terme au camp de base de Teresopolis.

Le joueur du Zenith Saint-Petersbourg semble connaître des problèmes physiques récurrents: il a été décevant contre la Croatie et le 10 juin il avait déjà quitté l'entraînement.

Le Brésilien, qui venait de marquer un but, a été remplacé par Ramires et a regagné les vestiaires tête basse.

Il devait néanmoins paraître devant les médias dans la journée pour une conférence de presse dans laquelle il sera sans doute interrogé sur ces problèmes.

Quant à l'entraînement, les titulaires l'ont emporté 3-2 avec des buts de Hulk, Luiz Gustavo et Neymar alors que Jo et Willian ont marqué pour les remplaçants.

La petite histoire qui devrait faire le buzz est la nouvelle coupe de Neymar, qui a adopté une teinte blond-argentée, après avoir reçu la visite de son coiffeur personnel la veille. Neymar a entraîné Dani Alves, qui a aussi adopté une nouvelle coupe dans les mêmes couleurs.

Fifa.com (15/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Dim 15 Juin - 20:13

Croatie : Modric touché à un pied



Le milieu croate Luka Modric a été touché à un pied lors du match d'ouverture perdu face au Brésil (3-1) mais il devrait être en mesure de participer aux deux prochains matches de la Croatie, face au Cameroun et au Mexique.

"Luka ressentait une douleur après avoir reçu un coup face au Brésil, a indiqué la Fédération croate. Il a passé une IRM qui a montré qu'il n'y avait pas de fracture et que les ligaments n'étaient pas touchés".

Le joueur a rejoint le camp de base de Mata de Sao Joao, à proximité de Salvador de Bahia. "Il devrait pouvoir reprendre l'entraînement", selon la fédération croate.

Fifa.com (15/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Dim 15 Juin - 20:17

Cameroun : Eto'o touché à un genou, incertain pour la suite



L'attaquant et capitaine du Cameroun Samuel Eto'o, qui souffre du genou droit, est incertain pour les prochains matches du Mondial-2014, face à la Croatie mercredi et au Brésil le 23 juin, a indiqué le sélectionneur Volker Finke.

"Il a un problème au genou droit qu'il avait déjà en fin de saison avec son club de Chelsea. Il ne s'est pas entraîné hier (samedi) ni aujourd'hui" dimanche, a déclaré Finke, lors d'un point-presse au Stade Kleber Andrade de Vitoria, sur la côte Atlantique, à l'est de Belo Horizonte.

Selon un photographe de l'AFP, Samuel Eto'o, qui avait été particulièrement discret lors de la défaite (1-0) face au Mexique vendredi, n'était pas présent autour du terrain d'entraînement dimanche matin.

Fifa.com (15/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Lun 16 Juin - 16:58

Neymar et Giovani, des parallèles qui se croisent



Neymar contre Giovani, c'est une des affiches du choc au sommet du groupe A, mardi, entre le Brésil et le Mexique. Les deux attaquants ont des parcours similaires qui se croisent: du maillot du Barça au tournoi olympique de Londres en passant par la Coupe des Confédérations.

La star du Brésil, 23 ans, a soulevé les supporteurs pour le match d'ouverture avec un doublé qui a renversé la vapeur contre la Croatie (3-1). Le Mexicain Giovani dos Santos, 25 ans, a lui aussi marqué deux buts... mais ils ont été injustement refusés par l'arbitre. Heureusement pour les Mexicains, ils s'en sont quand même sortis avec la victoire pour affronter le Brésil en confiance.

Le sélectionneur brésilien Luis Felipe Scolari a organisé le jeu autour de son "crack". Neymar n'a pas vraiment flambé en Europe, mais il répond toujours présent avec la "canarinha". Le constat est similaire pour Giovani, qui semble avoir carte blanche sur le terrain et qui est en tout cas l'homme clé offensivement du sélectionneur Miguel Herrera, qui a pris l'équipe en main pour les barrages du Mondial.

Ses partenaires semblent le rechercher de manière systématique. On a l'impression que son rayonnement est plus grand avec le maillot vert qu'avec ses maillots de club. Contre le Cameroun, Giovani a été l'homme du match.

Des amours people
Si Neymar dispute le Mondial à domicile, Giovani... aussi. Giovani est en effet le fils de Zizinho, un footballeur brésilien (NDLR: pas le célèbre Zizinho décédé en 2002) qui a émigré pour faire une carrière honorable au Mexique où il a épousé une Mexicaine. D'où la naissance de Giovani mais aussi de Jonathan et Eder, également footballeurs.

"Le Mondial au Brésil est spécial pour moi", a reconnu l'attaquant né à Monterrey au Mexique mais qui dispose aussi d'un passeport brésilien. Autre point commun, les deux joueurs, qui multiplient les annonces publicitaires, sont des "people" dans leur pays respectif.

Les amours de Neymar et sa petite amie Bruna Marquezine passionnent le Brésil, qui s'est ému de voir la star dédier son but contre la Croatie à sa compagne mannequin, pour le jour des amoureux (équivalent local de la Saint Valentin). A l'inverse, les Mexicains ont suivi de près les aléas de la relation de +Gio+ avec l'actrice Belinda !

Mais revenons au football... Repéré très jeune grâce au travail de son père, Giovani a été formé au FC Barcelone, qui avait décelé son talent. Il a ainsi porté le maillot du Barça jusqu'en 2008, côtoyant notamment Ronaldinho avant de quitter le club pour l'Angleterre, la Turquie et de revenir en Espagne. Giovani a d'ailleurs souvent été comparé à l'ancienne star brésilienne, parfois simplement en raison de sa coupe de cheveux...

A Barcelone, où évolue désormais Neymar, depuis qu'il a quitté son club formateur de Santos, le Brésilien est lui aussi connu pour ses coupes de cheveux. Et lui aussi a joué avec Ronaldinho, sous le maillot du Brésil.

L'humiliation des JO
Gamins, Neymar et Giovani ont tous deux joué dans les catégories inférieures du Brésil et du Mexique, défendant tous deux les couleurs de leur pays au jeux Olympiques de Londres. Pour ce premier grand choc, c'est Giovani qui été le plus heureux puisqu'il a remporté l'or, le Mexique battant en finale... le Brésil de Neymar.

Giovani, blessé, n'a certes pas joué la finale, mais il a été un des rouages essentiels du Mexique pendant le tournoi, signant notamment trois buts. Trois buts, c'était aussi le nombre de réalisations de Neymar pendant le tournoi londonien.

Pour Neymar et ses compatriotes brésiliens, qui malgré 5 Coupes du monde n'ont jamais gagné le titre olympique, la défaite aux JO est un crève-coeur qui est une référence pour les Mexicains.

Mais, depuis, Neymar a pris sa revanche et pas qu'une fois. Lors de la Coupe des confédérations, dans le même stade de Fortaleza qui accueillera le match mardi, il avait signé contre le Mexique (2-0) un des plus beaux matchs de sa carrière, signant un but mais surtout une passe décisive humiliante pour la défense mexicaine. Les télévisions brésiliennes ne se lassent d'ailleurs pas de diffuser et rediffuser ce but de Jo !

En championnat espagnol cette saison, le Barca a battu deux fois le Villarreal de Giovani. A Villarreal, Neymar était forfait (3-2 pour Barcelone), mais à l'aller, Barcelone l'avait emporté 2-0 avec deux buts de... Neymar. A chaque fois Giovani était là !

Fifa.com (16/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Lun 16 Juin - 17:00

Le Brésil retrouve le Mexique et doit hausser le ton



Après des débuts victorieux mais imparfaits contre la Croatie (3-1), le Brésil compte monter en puissance face au Mexique mardi à Fortaleza (16h00 locales, 19h00 GMT), où était né il y a un an cet esprit de corps qui habite la Seleçao.

C'était le 19 juin 2013, lors de la deuxième journée de la phase de poule de la Coupe des Confédérations. Le Brésil s'apprêtait à affronter le Mexique, déjà.

Ce jour là, le moment des hymnes s'était alors transformé en un instant de grande communion entre l'équipe nationale et son public.

Lorsque la musique s'était tue, joueurs et  avaient continué à chanter a cappella durant une trentaine de secondes, une habitude reprise depuis par plusieurs équipes nationales.

Cela avait ému jusqu'à l'arbitre du match, l'Anglais Howard Webb, et le sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari avait parlé de "l'euphorie" transmise par le public de Fortaleza à ses troupes.

Le Brésil s'était imposé 2-0 avant de poursuivre sa route dans la compétition, finalement conclue sur une démonstration face à l'Espagne (3-0).

Un an plus tard, les auriverde attendent sans doute encore beaucoup du public de Fortaleza, qui, lui, espère probablement un peu plus que ce qu'a montré le Brésil lors du match d'ouverture.

Neymar, 'joueur spécial'
Victorieux 3-1 contre la Croatie, les coéquipiers de Thiago Silva avaient d'abord été menés au score avant de revenir grâce à un penalty plutôt généreux. Neymar puis Oscar dans le temps additionnel avaient ensuite donné l'avantage aux hommes de Scolari.

Comme face à la Croatie, c'est d'abord Neymar qui sera attendu face au Mexique. Avec son doublé, l'attaquant de Barcelone a réussi son premier match en Coupe du monde et a confirmé qu'il était à l'aise dans la peau de l'attaquant N.1.

"Aujourd'hui, il y avait beaucoup de pression sur lui, et aujourd'hui, il marque deux buts", avait ainsi relevé Scolari après le succès de Sao Paulo.

"C'est un joueur spécial, il n'a pas besoin qu'on lui dise qu'il est le meilleur du monde. Non, il doit d'abord jouer pour le Brésil. Qu'il devienne le meilleur joueur du monde, ce sera la juste conséquence", avait-il ajouté.

A ses côtés, Oscar a aussi été très convaincant, alors qu'il était annoncé en petite forme, et c'est une excellente nouvelle pour Scolari, qui n'a pas dans son effectif de milieux à la fois aussi créatifs et au même volume de jeu que le meneur de Chelsea.

Sans pression
Hulk et Paulinho, décevants et remplacés en cours de jeu contre les Croates, peuvent en revanche craindre pour leurs places, que peuvent occuper Bernard, Ramires ou Willian.

Hulk a en outre été diminué ces derniers jours par une douleur à l'ischio-jambier gauche.

Mais c'est surtout en défense, et particulièrement sur les côtés, que les Brésiliens vont devoir hausser le ton.

Marcelo et surtout Dani Alves ont laissé énormément d'espace aux Croates et les Mexicains l'ont forcément remarqué.

Très à l'aise face à une triste équipe du Cameroun (1-0), les Mexicains comptent eux aussi trois points et arrivent à Fortaleza sans grande pression, une défaite n'étant pas rédhibitoire pour eux.

Intenable contre les Lions, Giovani Dos Santos sera un vrai danger pour l'arrière-garde brésilienne, alors qu'à gauche Guardado risque de tourmenter Alves.

Fifa.com (16/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Lun 16 Juin - 17:05

Brésil : Un Oscar d'honneur pour le second rôle



Oscar ne fait pas partie des joueurs les plus bavards ni les plus extravertis du Brésil. Pendant la période de préparation de la Seleção pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014™, il a entendu beaucoup de critiques à son sujet, selon lesquelles il n'avait pas bien terminé sa saison à Chelsea, il était distrait par l'imminence de la naissance de sa fille Júlia, aujourd'hui âgée de 10 jours, et  sa place de titulaire dans le onze de Luiz Felipe Scolari était menacée.

La réponse aux diverses critiques, Oscar l'a donnée balle au pied. À l'issue de la victoire contre la Croatie, Neymar a été élu Homme du Match Budweiser grâce notamment à ses deux buts. Mais son coéquipier n'est pas arrivé loin derrière, comme l'a d'ailleurs fait remarquer Scolari en personne. Le néophyte en Coupe du Monde savait qu'il avait la confiance de son entraîneur. "Je n'ai rien à prouver à qui que ce soit, à part Felipão, pour lui montrer qu'il a raison de me faire confiance", estime Oscar au micro de FIFA.com.

Oscar, 22 ans, a non seulement marqué le dernier but de la victoire brésilienne 3:1, mais il a également été l'un des joueurs les plus créatifs du pays hôte, exploitant aussi bien l'axe central que les côtés pour porter le danger devant le but croate. Opposé à deux milieux de terrain de classe mondiale comme Luka Modric et Ivan Rakitic, Oscar a également été efficace dans le repli et le marquage, quelque chose qui peut passer inaperçu en raison de son physique plutôt frêle. Dès lors, qui voudrait vraiment le voir sur le banc ?

Certainement pas Felipão. Réputé pour son travail en interne, pour la qualité de son contact quotidien avec les joueurs, l'entraîneur est revenu en long et en large sur l'excellente prestation d'Oscar à l'Arena de São Paulo. Avec le pays entier devant sa télévision, l'occasion était bonne de défendre son point de vue : "Les statistiques après le match ont montré qu'il est celui qui a récupéré le plus de ballons. Il a produit beaucoup de jeu sur le côté droit. Il a dribblé, créé des situations dangereuses. Ce n'est pas quelqu'un qui va perdre son football du jour au lendemain. Neymar a été l'homme du match, et Oscar est juste derrière", a affirmé Scolari.

Une analyse... pointue
Au quartier général de la sélection brésilienne à Teresópolis, le stratège a été constamment interrogé au sujet de la progression de Willian, au demeurant excellent à chacune de ses entrées en jeu en deuxième période lors des matches de préparation. D'aucuns pensaient que Willian avait gagné sa place de titulaire. Impression erronée. "Ici, il n'y a eu aucune discussion", lance Scolari.

Il est vrai qu'au vu de la prestation d'Oscar face aux Croates, cette discussion pré-Coupe du Monde perd tout son sens. Car si l'on rembobine le film du match, Oscar récupère le ballon pour le premier but de Neymar, fait la passe à Fred qui obtient un penalty et se charge lui-même d'inscrire le troisième but brésilien, d'une manière qui rappelle un glorieux ancien Auriverde... "J'ai fait un pointu. C'est un but à la Romário, c'est vrai", sourit Oscar.

Un but qui vient nous rappeler qu'Oscar a longtemps pratiqué le futsal. De plus, cette réalisation a été inscrite en fin de match, à un moment où les jambes sont fatiguées et où les gestes se raccourcissent. "La plupart d'entre nous, dans cette équipe, avons joué au futsal, où l'on utilise beaucoup le pointu. À cet instant, je n'avais pas d'autre solution", précise le meneur des Blues.

S'il ne s'était pas agi d'un match crucial, Oscar n'aurait peut-être pas fait trembler les filets adverses. "Il est logique que dans les rencontres amicales, on soit un peu plus relax. La Coupe du Monde, c'est complètement différent, et ça se voit. Je l'ai fait non seulement pour Felipão, mais pour tous les autres Brésiliens", conclut Oscar.

Fifa.com (16/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Lun 16 Juin - 17:06

Cameroun : Eto'o, blessé, compte sur un miracle



Le capitaine des Lions indomptables Samuel Eto'o, qui souffre du genou droit, espère un "miracle" pour pouvoir participer mercredi au deuxième match du Cameroun au Mondial brésilien, contre la Croatie.

"J'espère que les Dieux feront leur miracle (...) et que je pourrais être là pour défendre notre cher et beau pays", lors du match contre la Croatie, a affirmé Eto'o dans un entretien à la radio d'Etat camerounaise, la Cameroon Radio-Television (Crtv).v"Si ce n'est pas le cas, je jouerai toujours mon rôle de capitaine et surtout de grand frère pour (pousser) mes jeunes coéquipiers vers la victoire", a-t-il assuré.

"Depuis bientôt trois mois et demi, je n'ai pas eu le temps de récupérer (après une blessure en club). Même la préparation avant la coupe du monde, vous avez vu que je n'ai pas beaucoup participé jusqu'au match face à l'Allemagne (...)", a-t-il indiqué. Lors du premier match contre le Mexique, "j'ai essayé, mais après consultation avec le staff médical, on a jugé bon que je sois au repos", a expliqué Eto'o. "A la 9e minute, j'ai ressenti la même douleur après une action" durant ce match, a-t-il révélé. "Il serait important que les médecins puissent communiquer franchement sur l'état de ma santé", s'est agacé le capitaine.

"Il a un problème au genou droit qu'il avait déjà en fin de saison avec son club de Chelsea. Il ne s'est pas entraîné hier (samedi) ni aujourd'hui" dimanche, a pour sa part déclaré le sélectionneur du Cameroun, Volker Finke.

Pour leur premier match du Mondial brésilien, les Lions indomptables du Cameroun, emmenés par un Eto'o en petite forme, ont été battus par les Mexicains (1-0). Mercredi, le Cameroun livrera son deuxième match contre la Croatie, avant le choc du 23 juin face au Brésil, le pays organisateur.

Pour Eto'o, "ça ne sera pas facile" pour le Cameroun de se qualifier pour le second tour, mais "il faut toujours batailler pour avoir ce qu'on veut".

Fifa.com (16/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Lun 16 Juin - 20:37

Mexique : Peralta toujours au bon endroit



Ce n'est ni la première fois, ni la dernière sans doute, qu'Oribe Peralta sauve le Mexique. L'attaquant a permis aux Aztèques de réussir leur entrée en lice face au Cameroun en Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, après avoir déjà joué les chevaliers blancs à deux reprises par le passé : auteur de cinq réalisations dans le barrage contre la Nouvelle-Zélande, il a également signé le doublé qui a offert la médaille d'or à son pays aux dépens du Brésil en finale du Tournoi Olympique de Football Masculin, Londres 2012. "Je suis heureux d'avoir contribué à ces victoires, mais c'est un travail collectif. C'est moi qui marque parce que je suis le plus proche de la cage, mais l'effort est fourni par toute l'équipe", insiste-t-il modestement au micro de FIFA.com.

Après le match contre le Cameroun, le buteur d'América a notamment rendu hommage à son coéquipier Giovani dos Santos qui, malgré les critiques dont il a récemment fait l'objet, a été la cheville ouvrière de la sélection. "Il est aussi à l'origine du but. C'est lui qui a frappé et quand le ballon a été repoussé par le portier, il me l'a laissé. Gio est un modèle pour nous. Il nous aide beaucoup sur le terrain, il travaille très dur et il cherche toujours à faire gagner l'équipe", explique El Hermoso.

Si des doutes planaient sur la forme de Dos Santos à la veille de la confrontation, la titularisation de Peralta a également prêté à controverse. Beaucoup réclamaient la présence de Javier Chicharito Hernández dans le onze de départ. "On ne s'occupe pas de ce genre de choses. On est mis en concurrence pendant les entraînements et on se donne tous à 100 % pour être titularisés. Ensuite, c'est le sélectionneur qui décide qui est le plus en forme et qui va jouer", précise-t-il. "Ce qui est sûr, c'est que personne ne peut se relâcher. La titularisation n'est jamais acquise. Il faut s'en montrer digne sur le terrain et dans les entraînements", assure-t-il.

Optimisme contagieux
Miguel Herrera a joué un rôle clé dans le renouveau d'El Tri. Le stratège ne s'est pas contenté de remanier le groupe, il lui a aussi forgé un nouveau mental. "Il a une mentalité de gagnant qu'il nous a transmise. Nous croyons en nous, nous donnons tout et nous suivons ses consignes : garder le ballon, la possession", indique le joueur de 30 ans. "Après des qualifications très compliquées, notre équipe veut aller plus loin. On a pris le rythme. En plus, de nombreux supporters sont venus nous soutenir et nous font confiance. Cela nous pousse à donner toujours plus.".

C'est évident qu'il ne pourra pas se permettre d'en faire moins face au prochain adversaire... "Cette première victoire nous permet d'affronter le face-à-face avec le Brésil avec sérénité et d'espérer faire un pas de plus vers notre objectif. Mais la sélection brésilienne est compliquée, très compliquée...", commente-t-il gravement pour conclure son entretien avec FIFA.com. "On va leur compliquer la tâche au maximum, parce que c'est un match décisif. On peut les vaincre si on parvient à les manœuvrer".

Et si quelqu'un sait comment défaire l'équipe hôte, c'est bien l'homme qui l'a privée de la médaille d'or olympique et n'aime rien tant que de relever les défis. Ses supporters ne doutent pas de le voir trouver les filets dans le stade de Fortaleza.

Fifa.com (16/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mar 17 Juin - 13:36

Cameroun : Sans Eto'o, un bien ou un mal?



Le Cameroun devrait jouer sans sa star Samuel Eto'o contre la Croatie, mercredi à Manaus (17h00 GMT) au Mondial-2014, mais son absence sur blessure pourrait résoudre autant de problème qu'en créer, pour la tactique et la vie du groupe.

"Je ne prendrai probablement pas part au match contre la Croatie (à cause) d'une blessure au genou", a tweeté le buteur et capitaine des Lions Indomptables, confirmant la rumeur de son absence pour un match déjà crucial.

Avec lui sur le terrain, le Cameroun a mal joué contre le Mexique au premier match (défaite 1-0) et le joueur de Chelsea n'a tiré qu'une seule fois au but, semblant figer les trop rares attaques de son équipe.

Pour Claude Le Roy, ancien mentor d'Eto'o, son absence serait "un manque, et pour deux raisons, explique-t-il à l'AFP, pour son immense talent et pour l'inquiétude qu'il crée chez les défenseurs adverses".

Le match inoffensif contre les Aztèques n'est pas le fait d'Eto'o, selon l'ex-sélectionneur du Cameroun (1985-1988 et 1998 au Mondial). Le N.9 "n'est pas un joueur de contre-attaque qui prend tout le monde de vitesse, il a besoin de soutien", insiste-t-il, peu convaincu par le système très défensif choisi par Volker Finke.

Son absence pourrait être compensée par Achille Webo, toujours efficace sous le maillot vert (56 sélections, 19 buts), voire par Vincent Aboubakar.

Disputes
"Webo est plus athlétique, Aboubakar possède un bon sens des espaces et de la vélocité", estime Le Roy. Mais quel que soit le buteur, "s'il n'y a pas de milieu offensif pour le soutenir, le problème reste le même".

Eto'o, joueur africain le plus titré (trois Ligues des champions, deux CAN, une médaille d'or olympique), est difficile à remplacer homme pour homme, mais le Cameroun peut trouver un système plus audacieux que sa barrière de milieux défensifs du match d'ouverture, avec (Benjamin) Moukandjo et (Éric) Choupo Moting plus arrières qu'ailiers.

Son absence pourrait aussi libérer quelques joueurs, son leadership sur le groupe n'ayant pas toujours été sans grincement.

En Afrique du Sud, les disputes internes avaient sabordé la Coupe du monde des Camerounais, premiers éliminés. Les relations houleuses sont de tradition chez les Lions Indomptables et n'avaient pas empêché l'exploit de la bande à Roger Milla au Mondiale italien, premiers quarts de finalistes d'Afrique en 1990.

"C'est vrai, l'ambiance n'était pas bonne en 1990, mais en 2010 c'était vraiment super compliqué, commente le milieu défensif Stéphane Mbia, interrogé par l'AFP. Là, ce n'est vraiment pas le cas."

En Afrique du Sud, la guerre Eto'o-Song avait plombé le groupe. "Nous avons été pendant longtemps en désaccord. Il y a eu des disputes, mais aujourd'hui, il n'y a plus de problème", a déjà dit Alex Song.

Eto'o a aussi été suspendu un an par sa Fédération, avant d'être rappelé in extremis pour les barrages du Mondial contre la Tunisie.

Là encore, Le Roy défend son ex-joueur. "C'est la vie du foot, il peut y avoir des accrochages dans un vestiaire, mais si on sait le prendre, il est extra pour un groupe, +Sam+ a bon fond, et c'est ça l'essentiel."

"Plus personne n'a de problème avec Samuel, ajoute Mbia. Samuel, c'est quelqu'un qu'il faut savoir accepter, il a un caractère un peu spécial mais il est intelligent."

Eto'o est "un mec qui a tout gagné dans le football, c'est le plus fort, il faut le respecter", ajoute-t-il, précisant qu'il "faut aller dans son sens". Même du banc, le roi Lion saura montrer la voie contre l'aigle croate.

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mar 17 Juin - 13:42

Croatie : Pas de panique, revoilà Pranjic



Plus de 60 000 spectateurs ont assisté au match d'ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ à l'Arena de São Paulo. L'une des deux équipes était le Brésil, pays hôte et quintuple champion du monde. Les joueurs de l'autre équipe pouvaient-ils rêver mieux que de fouler la pelouse face à un tel adversaire et dans ces conditions ? S'il y a une chose, en revanche, qu'ils ne souhaitaient pas, c'était manquer cet événement unique. C'est pourtant ce qui est arrivé à Mario Mandzukic et Danijel Pranjic.

Les deux Croates ont fait partie des "malchanceux" du groupe : l'un étant suspendu, l'autre blessé, tous deux ont dû se contenter du rôle de spectateurs lors de la rencontre avec la Seleção. Ils ont assisté impuissants à la défaite 1:3 de leurs coéquipiers. "C'est vraiment dur de devoir rester à l'écart. On se prépare pour la Coupe du Monde et juste avant de disputer le premier match, on voit son rêve partir en fumée", confie Pranjic au micro de la FIFA.

Tous deux espèrent maintenant entrer en lice à l'occasion du match contre le Cameroun. "Dans cette rencontre, l'enjeu sera énorme pour chacune des deux équipes", estime le défenseur du Panathinaïkos . "Les perdants devront faire leurs valises et rentrer chez eux. Il faut se préparer à toutes les éventualités et jouer comme si c'était notre dernier match."

Mandzukic cruellement fait défaut à la Croatie. L'attaquant du Bayern Munich a largement contribué à la qualification de son pays pour la phase finale. Non content de se montrer dangereux devant le but, il peut aussi mettre sous pression les défenseurs adverses pendant 90 minutes. "C'est une pièce maîtresse du groupe, il n'est pas facile à remplacer. Il est prêt à se sacrifier pour son équipe. Nikica Jelavic a bien joué face au Brésil, c'est vrai, mais Mario, c'est Mario ! Nous avons besoin de lui. Sans lui, la sélection croate n'est plus la même", poursuit Pranjic.

Pranjic revient de loin
Pranjic et Mandzukic sont passés à deux doigts de jouer ensemble en club. Le premier a quitté le Bayern en 2012 et le second est arrivé à Munich quelques jours plus tard. Tous deux se réjouissent à l'idée de disputer côte à côte leur premier match de Coupe du Monde. Pranjic, pour sa part, n'avait plus eu depuis longtemps l'impression de manquer aux Vatreni. Il a fait ses débuts sous le maillot de la Croatie en 2004, a été sélectionné pour Allemagne 2006, sans toutefois être amené à jouer, et a participé à l'UEFA EURO 2008. Mais après avoir critiqué ouvertement la direction sportive de l'équipe nationale, il a été écarté par le sélectionneur Slaven Bilic en 2011. Le successeur de Bilic, Igor Stimac, n'a pas non plus fait appel à lui.

Contrairement à Mandzukic, qui a disputé les 12 matches de qualification de la Croatie et signé quatre buts, Pranjic n'a pas joué une seule fois pendant la compétition préliminaire. Ce n'est qu'avec le changement de sélectionneur que les choses ont évolué pour le joueur de 32 ans : Niko Kovac s'est souvenu de son ancien coéquipier juste avant le barrage contre l'Islande et lui a fait réintégrer le groupe. Pranjic figurait dans le onze de départ des deux duels contre les Scandinaves. Il a également fait partie des titulaires pendant les matches de préparation à la Coupe du Monde. Kovac apprécie l'engagement et la polyvalence de son ancien partenaire, qu'il peut aligner en milieu de terrain ou au poste de latéral gauche.

Pour Pranjic et Mandzukic, le grand rendez-vous mondial ne devrait véritablement commencer que le 19 juin à Manaus. En cas de victoire face au Cameroun, leurs regrets d'avoir manqué le match d'ouverture au Brésil ne seront plus qu'un lointain souvenir.

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mar 17 Juin - 13:56

Cameroun - Croatie : la porte pour le perdant



Tous deux battus lors de leur premier match du Mondial-2014, le Cameroun, probablement sans Eto'o, et la Croatie, avec un Modric affaibli, disputent mercredi un duel inédit et bouillant à Manaus (22h00 GMT) qui renverra à la maison l'éventuel perdant.

Les deux camps ne se retrouvent toutefois pas dans la même situation, même si leur bilan comptable est identique.

Les Croates ont en effet malmené (1-3) l'hôte brésilien avant de subir la loi de Neymar alors que les Lions Indomptables ont déjoué dans les grandes largeurs contre le Mexique, cadrant seulement un tir (0-1).

"En dépit de la défaite, rien n'est encore perdu. Le deuxième match est crucial, il faut se remobiliser avant", a immédiatement rappelé le sélectionneur allemand des Lions, Volker Finke.

Pourtant, c'est déjà l'état d'urgence dans son équipe, l'icône Roger Milla ayant même, au pays, appelé ouvertement au retour de Claude Le Roy, sélectionneur entre 1985 et 1988.

Après les luttes de clans en 2010, c'est le retour de la sempiternelle histoire des primes qui a peut-être perturbé la préparation des Camerounais en amont du tournoi.

Comble de malchance, le capitaine et vedette Samuel Eto'o a annoncé sur Twitter qu'il serait très probablement forfait, en raison d'une blessure au genou qui l'a perturbé toute la saison.

Même si cela pourrait libérer certains partenaires inhibés par le phare camerounais, ce serait surtout un immense coup dur pour l'équipe.

Naturisme et boycott
Achille Webo, malgré son réalisme en sélection (19 buts en 56 matches), ou Vincent Aboubakar, avec l'insouciance de sa jeunesse, auront du mal à le faire oublier.

Pour se relancer et mettre fin à cinq défaites d'affilée en Coupe du monde, les Lions, qui n'ont battu que l'Arabie Saoudite en 13 matches d'un Mondial depuis 1994, vont devoir se retrousser les manches et aligner une équipe moins frileuse.

S'ils sont encore titulaires, Moukandjo et Choupo-Moting sont priés d'être de vrais ailiers et non des latéraux.

En face, l'avant-match des Croates n'a pas non plus été particulièrement serein, des photos de certains joueurs nus dans la piscine ayant déclenché leur courroux et leur décision de boycotter les médias.

Avant ce traitement "honteux" selon Ivica Olic, ses coéquipiers avaient pourtant donné une bonne image contre le Brésil, alors qu'ils restent eux aussi sur cinq matches sans succès en Mondial depuis leur victoire contre l'Italie en 2002.

"Contre le Cameroun, ce sera complètement différent, a prévenu l'entraîneur Niko Kovac. C'était délicat d'attaquer contre le Brésil, il fallait se méfier des contre-attaques, mais là on aura une meilleure possession de balle et on cherchera à dominer".

Un scénario dont la réalisation est quand même conditionnée par la météo tropicale en Amazonie et par la forme du meneur de jeu Luka Modric, étincelant contre les Auriverde mais touché à un pied.

Devant, si Nikica Jelavic, l'attaquant de Hull (Angleterre), n'a pas démérité, le retour de suspension de Mario Mandzukic, le buteur du Bayern Munich, est un renfort de poids pour le "vieux" Olic qui a eu du mal à finir aussi bien qu'il avait commencé.

Enfin, en milieu de terrain, la confiance du Sévillan Ivan Rakitic sera sûrement au paroxysme, quelques jours après l'annonce de son transfert cet été au Barça.

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mar 17 Juin - 22:13

Brésil 0 - Mexique 0
La Seleçao perd son tempo




Nouvelle journée pour ressortir les drapeaux brésiliens aux fenêtres. Les bienheureux de la première journée du Groupe A se rencontrent avec la première place en ligne de mire.

La Seleçao tente de proposer une nouvelle partition réussie, sans la fausse note croate signée Marcelo. Ses solistes sont inspirés avec Neymar en chef d’orchestre. Encore et toujours, l’idole du Brésil s'accapare les projecteurs. Enfin presque, Fred et Oscar veulent aussi prendre la lumière. Mais c’est surtout Guillermo Ochoa qui a l’occasion de briller.

De l’autre côté de la scène, Julio Cesar saisit aussi toutes les opportunités de se montrer. Et elles sont plus nombreuses que prévu avec Hector Hererra et José Vasquez à la baguette et de loin. Les Auriverdes tentent d’accélérer la cadence en fin de morceau mais la touche finale n’arrive jamais. Pas même sur l’accord de la tête presque parfait de Thiago Silva, mis en sourdine par les gants d’Ochoa.

Face au Cameroun le 23 juin, le Brésil devra faire mieux que cette symphonie inachevée pour ne pas laisser l’occasion au Mexique de décrocher le strapontin de la poule contre la Croatie.

Homme du Match : Guillermo Ochoa (MEX)

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mer 18 Juin - 13:13

Brésil, Scolari : "Plutôt content de ce que j'ai vu"



Le sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari s'est dit mardi "plutôt content" de la prestation de son équipe face au Mexique, en dépit d'un match nul 0-0 qui "n'est pas le résultat attendu" par les auriverde.

Neymar a bien joué mais il n'a pas été très bien épaulé. Etes-vous trop dépendants de lui ?
Neymar ne peut pas tout gagner ou tout perdre tout seul. Il fait partie d'un groupe, même si on sait qu'il a un potentiel différent. On travaille pour qu'avec ou sans Neymar, ou quand Neymar est bien pris, on puisse gagner quand même.

Comment analysez-vous ce résultat et envisagez-vous des changements de joueurs ?

Je pense qu'on a été meilleur que contre la Croatie. On s'améliore petit à petit et je suis plutôt content de ce que j'ai vu. On a tendance au Brésil à penser que les autres ne sont pas bons. Mais le Mexique a été aussi bon que nous. Ils ont eu de la possession, ils ont tiré. Ce n'est pas le résultat attendu mais je suis satisfait de ce que j'ai vu. Sur les changements de joueurs, je vous ai dit dix fois que c'est moi qui choisis l'équipe. Vous pouvez faire toutes les équipes que vous voulez dans votre tête, ça n'aura aucune influence sur ma réflexion. Je leur fais confiance à tous.

Que vous a-t-il manqué pour gagner ce match ?
Des buts. On ne sait pas ce qui va se passer lors de Croatie-Cameroun mais après ce match on saura mieux les enjeux de notre dernière rencontre. Mais on a simplement à marquer des buts. Il n'a manqué que ça ce soir. On a eu des occasions mais ils ont un gardien qui a joué merveilleusement. C'est un très bon gardien qui était dans un très bon jour et c'est pour ça qu'on n'a pas gagné. Je n'ai pas aimé leur gardien. Il a été spectaculaire, très calme, confiant. Je pense qu'il était l'homme du match.

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mer 18 Juin - 13:17

Cameroun, Eto'o : "Notre premier défi, c'était de vivre ensemble"



"Notre premier défi, c'était d'essayer de faire vivre le groupe ensemble", a assuré mardi l'attaquant du Cameroun Samuel Eto'o, refusant de dire s'il pouvait jouer mercredi contre la Croatie lors du Mondial-2014.


Samule, êtes-vous apte?
Je ne peux pas donner de réponse satisfaisante. Et même si je le savais, je ne le dirais pas. Le foot, c'est aussi ces petits secrets avant le match. C'est de la stratégie, c'est normal, toutes les équipes le font. Je ferai tout ce qui est possible pour être avec mes coéquipiers. Que je sois titulaire ou pas, je donnerai le meilleur de moi pour que l'équipe gagne. C'est vrai que je suis un joueur important, mais le groupe l'est plus que moi. Je crois qu'on mérite de gagner, on a enduré tellement de choses. J'espère que les dieux du foot pourront nous accorder cette victoire.

Et vous, quel est votre souhait?
J'ai la même envie de jouer que le gamin de 17 ans qui portait ce maillot pour la première fois. Après, entre l'envie et la blessure, seul Dieu sait ce qui va se passer. Je traîne cette blessure depuis trois-quatre mois en club. Cela m'a empêché de faire la préparation avec l'équipe et j'ai joué plusieurs fois infiltré. J'ai pu revenir mais contre le Mexique j'ai ressenti la douleur. Le médecin a diagnostiqué dix jours pour récupérer, on ne les a pas.

Les derniers résultats internationaux décevants ne vont-ils pas faire reculer le Cameroun?
On est dans un processus de reconstruction. On a fait de bons matches, d'autres moins. Cela fait partie de ce processus. On n'a aucune pression, rien à perdre. Le Barça qui a tout gagné pendant des années a mis dix ans à construire ça. Tôt ou tard, avec l'aide des gens positifs de ce groupe, on aura des résultats.

Année après année, les mêmes maux semblent pourtant se reproduire...
Notre premier défi, c'était d'essayer de faire vivre le groupe ensemble. Malgré tout ce qui se passe, et c'est dommage que des gens essaient de le déstabiliser, il vit bien. Les dirigeants sont surpris de voir qu'on passe de bons moments ensemble. Ce défi, on l'a gagné. Le deuxième, c'est d'essayer de gagner des matches. Demain, il y a une autre occasion. Mais même si le pire scenario se présente, je sais comment ça fonctionne, je suis dans la maison depuis 17 ans, ce groupe restera un et soudé. Personne ne viendra mettre des problèmes entre nous. C'est ça la réalité.

Avec ce nul entre le Brésil et le Mexique, demain, le perdant sera éliminé...
Ce score nous donne toutes nos chances. C'est le groupe le plus difficile. Ca va être comme ça jusqu'à la fin et personne ne pourra se reposer. S'il y a match nul, la dernière journée sera de la folie. Le Brésil, le Mexique, la Croatie et le Cameroun peuvent sortir. Tout sera ouvert. Demain, il ne faut pas perdre. Et même si personne ne nous voit ensuite battre le Brésil, tout est possible.

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mer 18 Juin - 13:49

Brésil : Il manque les finitions



Les interrogations se renforcent autour de la Seleçao, après le match nul (0-0) face au Mexique et son gardien héroïque, Ochoa. Le Brésil a étalé des lacunes, notamment dans la finition, mardi pour son deuxième match dans le Mondial.

Par ailleurs, la Belgique a remporté son premier match aux dépens de l'Algérie (2-1), alors que la Russie a fait une entrée en demi-teinte à Cuiaba face à la Corée du Sud (1-1).

Le match nul du Brésil ne remet pas en cause la qualification pour les huitièmes de finale, qui serait assurée en cas de succès sur le Cameroun, le 23 juin. Mais il contribue à renforcer les questions autour de la Seleçao, inconstante dans la construction et incapable de concrétiser ses nombreuses occasions.

"Je pense qu'on a été meilleur que contre la Croatie, a rassuré le sélectionneur Luiz Felipe Scolari. On s'améliore petit à petit et je suis plutôt content de ce que j'ai vu".

Lors de sa première apparition face à la Croatie, le 12 juin en match d'ouverture, le Brésil avait laissé une impression mitigée. Il y eut certes la victoire (3-1), mais les enchaînements avaient été rares et, à l'exception de Neymar et Oscar, les individualités décevantes.

Cinq jours plus tard, les Brésiliens ont étalé les mêmes lacunes et notamment un manque de liant dans la construction. Bref, cette équipe est en chantier... Et la date de livraison, fixée au 13 juillet, approche.

"On a tendance au Brésil à penser que les autres ne sont pas bons. Mais le Mexique a été aussi bon que nous", tempère "Felipao".

Parmi les empêcheurs de danser en rond, les Brésiliens ont trouvé une équipe bien organisée. Et surtout un gardien, Guillermo Ochoa... Après avoir passé les trois dernières saisons dans l'anonymat de l'AC Ajaccio, dans un Championnat de France où il surclassait souvent partenaires et adversaires, il a cette fois repoussé toutes les tentatives brésiliennes. Signant au passage un arrêt de légende sur une tête de Neymar, en milieu de première période. "C'était le meilleur match de ma carrière", a glissé "Memo".

La Belgique renversante
"C'est un très bon gardien qui était dans un très bon jour et c'est pour ça qu'on n'a pas gagné, reconnaît le sélectionneur brésilien. Je n'ai pas aimé leur gardien. Il a été spectaculaire, très calme, confiant. Je pense qu'il était l'homme du match."

Les exploits d'Ochoa permettent aux Mexicains, victorieux du Cameroun (1-0) en ouverture, d'envisager eux aussi d'accéder en 8e de finale. Tout devrait se jouer le 23 juin face à la Croatie.

Par ailleurs, la Belgique, très attendue, a fait ses grands débuts dans ce Mondial-2014 face à l'Algérie. Les "Diables Rouges" se sont imposés (2-1) en renversant le cours d'un match mal engagé après un penalty accordé aux "Fennecs" et réussi par Feghouli.

Les Belges peuvent dire merci à Hazard, symbole de la génération dorée, qui s'est réveillé en seconde période. Le meneur de Chelsea est au départ de l'action de l'égalisation de Fellaini, puis fait tout le travail pour permettre à Mertens d'inscrire le but de la victoire. Marc Wilmots pouvait être satisfait. "Coach Vahid" Halilhodzic, à la tête de l'Algérie, pouvait ruminer sa frustration, bras croisés, resté assis sur le banc après le coup de sifflet final.

Hôte du prochain Mondial en 2018, la Russie a partiellement raté son entrée dans le tournoi, en concédant le nul (1-1) face à la Corée du Sud. Les Russes ont notamment été victimes d'une énorme faute de main de leur gardien aux "gants en peau de pêche" Igor Akinfeev.

Cette bourde pourrait coûter cher aux Russes, qui affronteront la Belgique lors de leur prochain match, dimanche.

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mer 18 Juin - 13:57

Croatie, Kovac : "Nous voulons imposer notre style"



La Croatie compte sur son "fond de jeu" pour "imposer son style" et s'imposer tout court mercredi lors du 2e match du groupe A du Mondial-2014 à Manaus (22h GMT), a déclaré mercredi son sélectionneur Niko Kovac.

Que vous offre le retour de Mario Mandzukic, suspendu au premier match?
Bien entendu que je suis ravi que Mario puisse jouer avec nous. Ses qualités d'attaquant, de buteur sont bien connues. Ce n'est pas la peine d'extrapoler. Tout entraîneur serait ravi d'avoir un joueur de ce calibre. Je sais qu'il sera la cible. Mais lui va créer du dynamisme et il va nous mener vers la victoire j'espère. Le Cameroun a une équipe très physique, très solide. Nous, on veut imposer notre style. Et si on joue de la même façon que contre le Brésil, je ne vois pas pourquoi on n'obtiendrait pas un bon résultat.

L'enjeu du match peut-il offrir des espaces?
La victoire est indispensable. Elle représente beaucoup pour nous deux. On va jouer pour gagner, on va attaquer et il n'y aura pas de temps mort. Je serais étonné que eux aussi jouent le nul. Ce sera complètement différent du Brésil, on devrait être en mesure d'imposer notre style de jeu. L'absence d'Eto'o ferait sûrement souffrir le Cameroun mais Finke a sûrement un plan B et celui que le remplacera voudra prouver sa valeur.

Le nul entre le Brésil et le Mexique change-t-il les données du match?
On sait ce que ce match signifie pour nous mais pour le Cameroun aussi. On n'est pas idiot. Le Cameroun doit aussi le gagner. Le perdant quittera le Mondial avant le dernier match. C'est vrai qu'un nul ne fermerait pas les portes de la qualification mais il ne faut pas s'aventurer à faire des maths. Il ne faut penser qu'à la victoire. On savait que les deux derniers matches seraient important pour la 2e place. C'est le cas, c'est pareil pour l'adversaire. Il faut gagner si l'on veut espérer aller plus loin.

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mer 18 Juin - 14:24

Croatie : Modric titulaire contre le Cameroun



Le milieu Luka Modric, incertain en raison d'un coup à un pied reçu contre le Brésil (3-1), sera titulaire mercredi contre le Cameroun et il est rétabli "à 100%", a assuré mardi son sélectionneur Niko Kovac.

"Luka est en forme, il n'y a pas de problème, a déclaré le sélectionneur Niko Kovac. Il s'est bien entraîné entre lundi et mardi. Il démarrera et sera à 100%".

"Luka ressentait une douleur après avoir reçu un coup face au Brésil, avait indiqué la Fédération croate après la défaite rageante lors du match d'ouverture. Il a passé une IRM qui a montré qu'il n'y avait pas de fracture et que les ligaments n'étaient pas touchés".

La Croatie s'apprête également à retrouver son buteur Mario Mandzukic, suspendu contre le Brésil et qui fera ses grands débuts à ce niveau.

"Je suis ravi d'être de retour, s'est réjoui le buteur du Bayern Munich. J'ai beaucoup travaillé, je suis prêt et j'ai hâte. C'est un rêve d'enfant qui devient réalité. C'est ma première, j'ai très faim de jouer, de marquer et de donner la victoire à mon équipe. Ensuite, j'espère que l'on ira le plus loin possible".

"On savait très bien qu'il faudrait battre le Cameroun et le Mexique pour sortir des poules. L'ambiance est bonne, je suis convaincu qu'on est capable de le faire. Peut-être que certains ressentent de la pression, mais pas moi", a-t-il encore garanti.

En raison du nul entre le Brésil et le Mexique (0-0), le perdant sera éliminé dès le 2e match. Ensuite, la Croatie rencontrera le Mexique lors de son 3e et dernier match du groupe A.

Fifa.com (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mer 18 Juin - 14:34

Mexique : Ochoa plonge dans la légende



Le ballon vole en direction de la surface. Le centre est parfait. Grâce à un saut prodigieux, le numéro 10 brésilien reste en suspension et assène un coup de tête monumental qui semble destiné au fond des filets. Impossible d’arrêter le ballon, sauf à défier les lois de la gravité. C’est alors que surgit le gardien qui, au prix d’un plongeon extraordinaire, éloigne le danger d’une main ferme et inscrit son nom dans la légende du football.

Cette description pourrait correspondre à ce qui constitue, jusqu’à aujourd’hui, la plus belle parade de l’histoire de la Coupe du Monde de la FIFA™, celle de l’Anglais Gordon Banks face à Pelé. En l’occurrence, pourtant, les protagonistes de cette action sont l'attaquant auriverde Neymar et le gardien mexicain Guillermo Ochoa, qui a contraint les locaux à un nul vierge à Fortaleza grâce cet exploit ainsi que d’autres interventions sublimes.

L’instinct fait le reste
À la fin de la rencontre, le portier du Tri arborait naturellement un sourire radieux. Ce n’est pas tous les jours que l’on entre dans l’histoire. Très ému, il a gratifié FIFA.com d’un récit très précis de son arrêt miraculeux et de la prestation globale de son équipe. "Je suivais l’action. Quand j’ai vu Dani Alves armer son centre, je me suis tourné vers la surface et j’ai vu Neymar, qui était bien marqué par Rafa Márquez", commence Memo. "Je ne pensais pas qu’il allait reprendre le ballon, mais j’ai quand même ajusté mon placement pour être prêt à intervenir. Puis je l’ai vu gagner le duel aérien et c’est l’instinct qui a fait le reste. J’ai pris mes appuis, je me suis étiré au maximum et j’ai réussi à sortir le ballon".

Dans les secondes qui suivent, ce sauvetage a été comparé à celui réalisé par Banks face à O Rei à Brésil 1970, le fameux "arrêt du siècle". En visionnant les deux actions en parallèle, la ressemblance est en effet troublante. "Bien sûr que je connais cet arrêt ! Je l’ai vu plusieurs fois ! Je sais qu’il est considéré comme le plus beau du siècle. C’est un véritable honneur que les gens trouvent que le mien y ressemble. Je suis vraiment très flatté," avoue le héros du jour.

Théâtre des rêves
Pour ceux qui ont suivi la carrière d’Ochoa, ce geste prodigieux ainsi que sa performance d’ensemble ne constituent pas des surprises. Le portier a multiplié les démonstrations de ce genre en Ligue 1 avec l’AC Ajaccio, où son contrat vient d’arriver à expiration. Vous avez bien lu : Ochoa, le grand bonhomme des deux premiers matches du Mexique, est actuellement sans club.

S’il est habitué à réaliser des prouesses, l’ancien pensionnaire de Club América reconnaît que celles réussies en ce mardi 17 juin prennent un relief différent. "Ce n’est pas pareil, bien entendu. C’est la Coupe du Monde, on jouait face aux hôtes. C’était le théâtre rêvé. J’étais vraiment motivé pour faire un bon match et je crois que j’ai répondu présent quand on a eu besoin de moi".

Le dernier rempart aztèque a évidemment reçu une pluie d’éloges après le coup de sifflet final. Subjugués par la performance de leur gardien, ses coéquipiers n’ont pas été avares en compliments. "Il a été énorme. Il n’est peut-être pas trop connu du grand public car il jouait dans un petit club, mais pour nous qui travaillons avec lui tous les jours, ce n’est pas vraiment une surprise", confie Héctor Moreno. Même son de cloche chez Andrés Guardado : "Aujourd’hui, il nous a sauvé la mise. Par moments, on avait l’impression qu’ils auraient eu beau tirer tout l’après-midi, il n’aurait rien laissé passer."

Cela dit, les deux joueurs de champ reconnaissent qu’il serait préférable qu’Ochoa ne soit pas autant sollicité lors de la prochaine rencontre. Quoi qu’il en soit, l’intéressé se dit prêt à jouer le rôle de pompier de secours. "En fonction de la physionomie des matches, différents joueurs sont amenés à briller. Bien sûr que je serais content d’avoir moins de boulot", plaisante-t-il, avant de conclure : "À mon poste, il faut toujours être vigilant, quel que soit le nombre d’interventions à réaliser. Je vais continuer à m’entraîner dans cette optique".

Fifa.com (18/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mer 18 Juin - 15:10

Mexique : Ochoa, homme du match sur Twitter



La performance du gardien du Mexique, Guillermo Ochoa, qui a enrayé les assauts répétés du Brésil (0-0) mardi à Fortaleza, a été largement élu homme du match sur Twitter, a-t-on appris mercredi auprès du réseau social.

Concrètement, dès le début de chaque seconde période et jusqu'au terme de la rencontre, les fans peuvent élire l'homme du match en utilisant le mot-dièse (hashtag) #ManoftheMatch et la mention @FIFAcom pour valider leur vote.

La prestation du gardien mexicain a notamment été saluée par la superstar de l'équipe de basket NBA des Lakers de Los Angeles Kobe Bryant, présent dans le stade, d'un "OCHOA!! Incredible #mexico #worldcup".

Malgré le score vierge, la rencontre a été l'une des plus commentées de la compétition sur le réseau avec 8,95 millions de messages dans le monde lors de sa retransmission, selon les chiffres de Twitter.

Outre le match d'ouverture du Mondial opposant le Brésil à la Croatie (3-1), durant lequel 12,2 millions de messages avaient été échangés, la lourde défaite du Portugal et de sa superstar Ronaldo face à l'Allemagne (4-0) lundi avait suscité 8,9 millions de messages.

Un peu avant, mardi, la rencontre qui a vu la Belgique remporter son premier match aux dépens de l'Algérie (2-1), a généré 2,52 millions de tweets sur le réseau social qui compte un total de 255 millions d'utilisateurs actifs sur la planète.

Plus modestement, le dernier match de la journée, où la Russie a fait une entrée en demi-teinte à Cuiaba face à la Corée du Sud (1-1), a généré un total de 1,1 million de messages.

Fifa.com (18/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par rachid_as le Mer 18 Juin - 19:32

Mexique : Ochoa, le cauchemar de Thiago Silva



Brillant mardi face au Brésil (0-0), le gardien mexicain Guillermo Ochoa pense avoir sorti à Fortaleza la meilleure prestation de sa carrière, même s'il y a match avec celle réussie cette saison face au Paris SG de... Thiago Silva.

En zone mixte après le match, le capitaine brésilien a esquissé un petit sourire: "Ochoa a fait un grand match et il en fait souvent en France. Notamment contre le PSG."

Le 18 août dernier, pour la deuxième rencontre du club parisien avec son nouvel entraîneur Laurent Blanc, Ochoa, gardien de la modeste équipe d'Ajaccio (reléguée en D2 française), avait déjà écoeuré Thiago Silva et les siens à coups d'arrêts réflexes et de parades bondissantes.

Les Parisiens n'avaient trouvé l'ouverture qu'en fin de match pour arracher un nul 1-1.

Et mardi à Fortaleza, il a réalisé au moins quatre arrêts de grande classe, devant Neymar deux fois, Paulinho et Thiago Silva lui-même en fin de partie.

Sa prestation a été saluée par tous, de Luiz Felipe Scolari à l'attaquant colombien Falcao en passant par le basketteur américain Kobe Bryant, présent au stade et qui a tweeté: "Ochoa ! Incroyable !"

"Est-ce que c'est le meilleur match de ma carrière ? Je pense, sans doute. C'est mon meilleur souvenir aussi. Jouer une Coupe du Monde contre le Brésil, au Brésil et ne pas prendre de but, bien sûr c'est mon plus grand souvenir", a raconté le gardien mexicain.

"Ca arrive parfois, il y a des matches comme ça, des soirées comme ça. Même quand tu as les yeux fermés, tes gants repoussent le ballon", a-t-il ajouté.

'Ca peut aider'
Le gardien mexicain a ensuite jugé que parmi ses quatre sauvetages, c'était celui réalisé à la 26e minute sur une tête de Neymar qui était le plus beau.

"C'est celui de Neymar, sa tête. C'était un arrêt difficile", a-t-il dit.

"Il y a un centre. Neymar est au duel avec Rafael Marquez. Et je dois dire que je ne pensais pas qu'il allait l'avoir (le ballon) parce qu'il est petit. Mais il a bien sauté et il l'a eu. J'ai un temps de réaction rapide, je vais la chercher un peu derrière parce que si je vais la chercher devant je ne l'ai pas", a-t-il raconté.

"L'arrêt le plus difficile de ma carrière ? Je pense oui, c'est possible", a-t-il encore estimé.

Alors qu'il n'était pas certain d'être titulaire pour cette Coupe du monde, Ochoa a donc réglé en deux matches impeccables la question de la concurrence au poste de gardien.

"J'ai travaillé, j'avais confiance en moi. Quand on te dit que tu vas être titulaire, il ne faut pas réfléchir, il faut être concentré, ne pas vouloir en faire trop, continuer à travailler", a-t-il expliqué.

Mais le paradoxe est que son match de rêve intervient au moment où il va se retrouver sans club, son contrat avec Ajaccio se terminant dans deux semaines.

"Je ne sais pas encore ce que je vais faire, c'est mon agent qui s'en occupe. Moi, je dois rester concentré sur ma Coupe du monde. Le prochain match contre la Croatie sera compliqué, peut-être encore plus", a-t-il dit.

Mais après une prestation pareille, il ne devrait pas manquer de propositions. "C'est sûr que ça peut aider", a lâché Ochoa dans un dernier sourire.

Fifa.com (18/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CM 2014 : Groupe A (Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum