Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mar 1 Avr - 16:23



Ligue des champions : Comment l'Atlético Madrid pourrait contrer le Barça

01/04/2014

Les Blaugrana, qui reçoivent l’Atlético ce soir, sont presque intouchables au Camp Nou. Presque. François David donne sa recette pour les contrarier.




Je me suis toujours demandé quelle tactique il fallait employer pour battre le Barça, surtout quand il joue au Camp Nou. En six années à Barcelone, j'ai vu beaucoup d'équipes se faire écrabouiller. Les plus modestes comme les plus prestigieuses. Au cours de cette période, j'ai remarqué certaines choses. Tout d'abord un constat : 90% des équipes venues au Camp Nou pour défendre sont reparties avec une valise. Sauf celles qui disposaient de joueurs exceptionnels derrière (Chelsea) ou qui avaient une culture défensive reconnue (l'Inter Milan de Mourinho).

Sinon, il y a peu d'exemples qui me viennent en tête. Hercules Alicante avait bien gagné lors de la première journée en 2010-2011, de même que le Rubin Kazan une saison en Ligue des champions... Mais c'est bien peu sur la durée. Le Camp Nou est une forteresse (quasi) infranchissable. C'est ce qui se fait sa grandeur et la rend si imposante aux yeux des adversaires.

J'ai revu beaucoup, beaucoup de matches pour faire ce blog. La plupart en entier. Les victoires du Real Madrid de Mourinho, du Bayern de Heynckes, la performance du Paris Saint Germain (avant que Messi ne rentre et affole toute l'arrière garde parisienne), plus des résumés, souvent assez longs. Il y a eu des points communs dans ces bonnes prestations, points que l'on va développer un peu plus loin.
Raul Garcia aurait été si précieux

L'Atlético Madrid, qui joue une grosse partie de sa qualification ce soir et qui cherchera à marquer, va devoir se passer de Raul Garcia. Une plus grosse perte qu'il n'y paraît. Pour ceux qui suivent régulièrement l'Atléti, Garcia est le joueur idéal pour Diego Simeone. Déterminé, solide et pas mauvais techniquement, ce milieu de terrain a su s'imposer par son compromis et son sacrifice. On l'a dit et redit, Raul Garcia est l'un des rares "box to box" de la Liga. Positionné plus haut ces dernières semaines, au point de reléguer des joueurs internationaux comme Diego ou Villa, il était tout désigné pour gêner le Barça dans sa construction.

De ces heures passées devant la vidéo, j'en suis venu à plusieurs conclusions, susceptibles d'aider l'Atlético à contrer le Barça. Les voici :

1 - Presser constamment

C'est ce qu'a fait l'Espanyol Barcelone samedi dernier. Il faut repousser le plus loin possible Barcelone de la surface de réparation. Ce que Mourinho appelait "le triangle à pression haute" quand il jouait les Catalans.

2 - Casser le rythme en faisant des fautes, constamment, et le plus loin possible des trente derniers mètres

Comme le Barça rechigne à tirer de loin (Xavi ou Iniesta ne sont pourtant pas maladroits) et aime aller au bout des actions (parfois jusqu'à l'obsession), c'est aussi l'une des solutions envisagées par les adversaires. Le très rusé Javier Aguirre, entraîneur de l'Espanyol, a appliqué cette tactique le week-end dernier. Des petites fautes, pas méchantes, mais qui empêchent la construction de jeu. Toutes les 30-40 secondes (j'ai compté). Et qui obligent le Barça à s'arrêter et à repartir, tandis que l'adversaire se replace. Cela peut coûter un ou deux avertissements, mais le jeu en vaut la chandelle.

3 - Ne pas laisser les joueurs offensifs se retourner.

J'incorpore Xavi dans cette catégorie, avec Iniesta, Messi et Cesc, les "inspirateurs" du FC Barcelone. Une clé rendue possible grâce au pressing à deux, voire trois en même temps. Si vous le permettez, c'est l'une des tactiques "classiques" au basket. Empêcher le joueur de se retourner face au panier, les "prises à deux". Dans tous les matches vus, les coaches ont employé ce procédé et plus souvent que je ne le pensais.

4 - Ne pas laisser trois mètres.

Si la tentative de pressing échoue, il est absolument indispensable que les "jugones" ("ceux qui savent manier le ballon") n'aient pas le temps de réfléchir. Sinon, c'est fichu. Cela a été LA grosse erreur du Real Madrid lors du Clasico, erreur qui a été soulevée dans la presse d'ailleurs. Xavi a été complètement libre de ses mouvements. C'est là où il est le plus dangereux. Quand il peut analyser la situation et trouver les joueurs entre les lignes (généralement Messi). Tout le monde sait que lorsque l'Argentin accélère, les choses se compliquent légèrement... Même chose pour Iniesta. Si on lui laisse trois mètres, c'est du pain béni pour ses changements de rythme.

5 - Obliger les défenseurs à jouer long.

L'une des solutions, évidemment. Rappelons, si besoin est, que le Barça n'a que deux joueurs de plus d'1,80m dans son onze-type : Gerard Pique et Sergio Busquets. Alors forcément, si on "allonge" sur Pedro, Neymar, Messi ou Alexis, ça ne va pas forcément marcher... C'est l'une choses qui m'a le plus marqué en voyant le Real de Mourinho gagner au Camp Nou. Benzema "chassait" systématiquement le défenseur central qui avait le ballon, obligeant ce dernier à s'en débarrasser. Un Piqué, par exemple, n'arrivait plus à trouver Sergio Busquets pour démarrer les actions offensives, soit le circuit préférentiel du Barça.

6 - Avoir un gardien de très haut niveau

Une lapalissade. On sait que dans ce genre de rencontres, le Barça aura tout de même des opportunités. Le match retour de Supercoupe d'Espagne face à l'Atlético, en août dernier, Messi a une franche occasion. Thibault Courtois sort parfaitement dans les pieds de l'Argentin. Un exemple qui s'applique à Casillas, Neuer...

Je pense que l'Atlético Madrid, même au Camp Nou, va tenter d'exercer ce pressing "intelligent". L'absence de Raul Garcia, déjà évoquée, est un coup dur pour Diego Simeone. Un garçon comme David Villa, habitué à répéter les efforts, à harceler et qui est incollable sur le Barça, a une grande chance de débuter. Aux côtés de Diego Costa (qui jouera malgré quelques bobos), sans doute le meilleur attaquant du monde pour appliquer ce type de tactique.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mar 1 Avr - 16:30



Neymar sur le banc ?



Publié le 1 avril 2014 à 16h53
Mis à jour le 1 avril 2014 à 17h07

Selon Marca, Neymar, qui a pourtant commencé sept des huit derniers matches de Barcelone, ne sera pas titulaire ce mardi soir au Camp Nou contre l'Atletico Madrid. L’international brésilien devrait être remplacé dans le onze de départ par Pedro.

Avec ou sans Neymar ? D’après Marca, c’est clair: Tata Martino ne titularisera pas l’international brésilien (47 sélections, 30 buts) ce mardi soir au Camp Nou, sauf s’il change d'avis en cours de journée. C’est assez surprenant, dans la mesure où l’entraîneur du Barça a beaucoup parié sur l’attaquant auriverde ces derniers temps. Neymar a ainsi commencé sept des huit précédents matches joués par le club catalan, toutes compétitions confondues. Pour quel résultat ? Deux penalties provoqués, contre le Real Madrid (3-4, 29e journée de Liga) puis l’Espanyol (0-1, 31e j.), et, entre-temps, un doublé, face au Celta Vigo (3-0, 30e j.). Déterminant.

Contre l’Atletico Madrid en quart de finale aller de la Ligue des champions, donc, l’ancien joueur du Santos FC devrait être remplacé dans le onze de départ par Pedro. L’Espagnol ne s’est pas entraîné dimanche, à cause d’une gastro-entérite, mais s’est exercé normalement lundi. Selon le quotidien, l’ailier né à Ténérife sera associé à Lionel Messi en attaque, à la place d’Alexis Sanchez, qui s’assiéra lui aussi sur le banc de touche des Blaugranas.

La composition probable du FC Barcelone: Jose Manuel Pinto – Daniel Alves, Gerard Pique, Javier Mascherano, Jordi Alba – Xavi (capitaine), Sergio Busquets, Cesc Fabregas – Pedro, Lionel Messi, Andres Iniesta.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 10:38



Des buts superbes mais pas de gagnant
Publié: Mardi, 1 avril 2014, 20.43HEC
FC Barcelona 1-1 Club Atlético de Madrid
Une frappe de Diego et Neymar, servi idéalement par Andrés Iniesta, ont illuminé le Camp Nou.




Le FC Barcelona et le Club Atlético de Madrid n'ont encore pas réussi à se départager au Camp Nou en quart de finale aller de l'UEFA Champions League et se quittent sur un 1-1 de toute beauté.

Diego a marqué un but à l’extérieur pour l’Atlético, mais Neymar a réussi à égaliser sur une passe exceptionnelle d’un Andrés Iniesta des grands soirs. Tout reste à jouer au match retour la semaine prochaine au stade Vicente-Calderón après ce quatrième nul entre les deux formations cette saison.

Dès les premières minutes de jeu, David Villa profitait des errances de José Manuel Pinto, titulaire dans les buts à la place de Víctor Valdés, blessé, pour mettre la pression au Camp Nou, mais par deux fois, l’ancien Blaugrana ratait la cible. El Guaje butait même sur son ancien coéquipier en toute fin de première période.

Entre-temps, les Catalans avaient réussi à imposer leur rythme et leur patience légendaire pour s’installer dans le jeu. Andrés Iniesta se créait l’occasion la plus franche de la première période : sur une passe sublime de Lionel Messi, il fallait un tacle glissé de Diego Godín tout aussi sensationnel pour contrer le milieu de terrain.

La première période était cependant surtout marquée par des sorties sur blessure, et pas des moindres : Gerard Piqué était remplacé par Marc Bartra dès la 12e minute, après s’être mal réceptionné sur une action anodine. Moins de 20 minutes plus tard, c’est l’attaquant vedette de l’Atlético, Diego Costa, qui se plaignait de la cuisse et qui devait laisser sa place à Diego.

La deuxième période était plus débridée et le ballon circulait bien d’un côté et de l’autre. Neymar tentait sa chance dès le retour des vestiaires, mais c’est pourtant l’Atlético qui prenait l’avantage. En position légèrement excentrée, Diego tentait puissamment sa chance de 25 mètres et le cuir finissait en pleine lucarne (56e). Pinto ne pouvait qu’effleurer le ballon et l’Atlético tenait son but à l’extérieur.

L’avantage allait durer un quart d’heure, après lequel le génie d’Iniesta délivrait les Catalans. L’unique buteur en finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 fendait la défense madrilène pour Neymar qui enroulait sa frappe – en première intention – pour déposer le ballon hors de la portée de Courtois. C’est encore Iniesta qui sollicitait l’intervention magistrale du gardien quelques minutes plus tard alors que le Barça poussait pour prendre l’avantage.

Le portier belge était aussi à la parade à cinq minutes du terme, sur un coup franc de Messi qui filait dans la lucarne ou peut-être sur le poteau. Au final, après une fin de match hachée par les fautes, le score en restait là.

©UEFA.com 1998-2014. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 10:40



Martino : "Très équilibré"
Publié: Mercredi, 2 avril 2014, 0.05HEC
Les réactions des entraîneurs Gerardo Martino et Diego Simeone après le nul 1-1 entre Barcelone et l'Atlético de Madrid.




Les réactions des deux entraîneurs, Gerardo Martino et Diego Simeone, après le match nul 1-1 entre le FC Barcelona et le Club Atlético de Madrid mardi au Camp Nou en quarts de finale aller de l'UEFA Champions League.

Gerardo Martino, entraîneur de Barcelone
Je suis extrêmement fier de la façon dont nous avons joué. Si nous continuons ainsi, nous aurons des chances de connaître le succès. Nous intention à chaque match est de gagner, donc nous devrons aller (à Madrid) et faire ce que nous essayons toujours de faire. Après le but (de l'Atlético), on a vu le meilleur du Barça. En seconde période, nous avons bien fait circuler le ballon et avons joué dans la profondeur. Il y a également eu de beaux gestes dans les 30 derniers mètres et plusieurs frappes (au but).

Nous avons joué en équipe et mis beaucoup d'intensité. Je peux encore rien dire là-dessus (la blessure de Gerard Piqué). Parfois, il se passe des choses malheureuses en match. (Son remplaçant Marc) Bartra a très bien joué quand il est entré. La confrontation est superbement équilibrée. Je ne sais pas si le fait de jouer à domicile en second compte, mais comme je l'ai dit, tout est très équilibré.

Diego Simeone, entraîneur de l'Atlético
Je suis vraiment heureux pour Diego et pour le but qu'il a marqué ce soir. Il en avait besoin. Il est entré à un moment très important du match. Il sera fondamental pour nous jusqu'à la fin de la saison. Diego Costa ne voulait pas sortir du terrain. Nous verrons demain la blessure qu'il a contractée, nous espérons le meilleur.

Ce soir, nous avons affronté un grand rival. Nous avons une équipe avec un grand cœur et cela me rend si heureux de pouvoir rivaliser avec cet adversaire. C'était une rencontre passionnée. D'un point de vue tactique, c'était un beau match. Les deux équipes ont joué sur leurs forces et sont restées fidèles à leur style. L'ambiance au Vicente Calderón sera bouillante (au retour).

©UEFA.com 1998-2014. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 10:42



Piqué rejoint l'infirmerie du Barça
Publié: Mercredi, 2 avril 2014, 0.40HEC
Le défenseur de Barcelone Gerard Piqué devrait être absent pendant quatre semaines après s'être blessé à la hanche en quarts.




Le défenseur du FC Barcelona Gerard Piqué sera absent pendant un mois après que le joueur de 27 ans s’est fêlé la hanche lors du nul 1-1 de son équipe en quarts aller de l’UEFA Champions League devant le Club Atlético de Madrid.

Le défenseur central international espagnol a contracté la blessure à la 12e minute de la rencontre 100 % espagnole de mardi au Camp Nou suite à un contact avec l’attaquant de l’Atlético Diego Costa, qui a dû quitter le terrain un peu plus tard en raison d’une douleur aux ischio-jambiers. Après un examen des médecins du club, Piqué a été déclaré inapte pour quatre semaines, ce qui implique qu’il manquera la rencontre retour de mercredi prochain face à l’Atlético au Vicente Calderón et la finale de la Copa del Rey contre le Real Madrid CF le 16 avril.

Il s’agit là d’un nouveau coup dur pour l’entraîneur du Barça Gerardo Martino qui avait perdu la semaine dernière son gardien de but Víctor Valdés pour le reste de la saison en raison d’une grave blessure au genou. Carles Puyol, le partenaire de Piqué en défense centrale, rencontre également des problèmes au genou cette saison et attend toujours le feu vert médical pour effectuer son retour.

©UEFA.com 1998-2014. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 10:44



Barça : Iniesta et Bartra continuent d'y croire
Publié: Mercredi, 2 avril 2014, 1.29HEC
Andrés Iniesta est convaincu que son équipe de Barcelone peut gagner chez le Club Atlético de Madrid après le nul au Camp Nou.




Même si le FC Barcelona n’a enregistré qu’un nul 1-1, encaissant un but sur sa pelouse sur une merveille de frappe de Diego et perdant Gerard Piqué pour quatre semaines sur blessure, Andrés Iniesta a confié à UEFA.com être ravi de participer à un "énorme quart de finale".

Andrés Iniesta, milieu de terrain de Barcelone
On savait que ce serait un beau match, vraiment intense ; un match du niveau de ce stade de l’UEFA Champions League. On savait qu’on affrontait un adversaire valeureux. La confrontation reste ouverte et on se rendra à Madrid en étant concentré sur une qualification pour les demi-finales.

Le but de Diego ? C’était une frappe merveilleuse, de tellement loin et il n’y a pas grand-chose à faire quand quelqu’un frappe aussi bien. Je dirais que notre réaction pour obtenir le nul est le plus important pour nous. Dès qu’on a égalisé, on a cherché un second but et essayé de gagner dans les minutes restantes. Je pense que tous ceux qui ont regardé ça ont assisté à un énorme quart de finale.

Quant à notre but, Neymar possède ce talent, cette qualité. Juste sur un instant, un geste, il peut renverser la rencontre et le résultat. On est ravi de son but et on doit désormais faire en sorte qu’il devienne important pour faire pencher la confrontation de notre côté. Aucun d’entre nous ne doute de notre capacité à gagner là-bas, de notre style de jeu ou de notre équipe. On sait que ce sera difficile. Mais on ira à Madrid en étant convaincu de nous qualifier.

Marc Bartra, défenseur de Barcelone
C’est vrai que j’ai dû rentrer au bout de dix minutes environ avec seulement quelques secondes pour m’échauffer. Mais c’est le type de match qu’on adore disputer et j’étais prêt devant ces grands supporters, qui ont vraiment été derrière nous ce soir. J’ai vraiment apprécié le match et même si je connaissais l’importance de cette confrontation, je me suis vraiment senti à l’aise.

On savait très bien que l’Atlético essaierait de nous presser haut, nous empêcherait de jouer mais je dirais que c’est nous qui avons le plus essayé de jouer au football dans le match. Il était évident que cela allait être difficile de produire notre jeu habituel face à l’Atlético mais on a fait circuler le ballon car c’est notre identité footballistique. Malgré leur pressing et leur volonté de nous prendre le ballon, je pense qu’on s’est procuré le plus d’occasions franches de gagner le match.

©UEFA.com 1998-2014. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 10:50



Barcelone-Atlético - analyse : Le Barça a du pain sur la planche pour aller en demi-finales

02/04/2014

Le choc 100% Liga de ces quarts de finale de Ligue des champions n’a pas déçu. Tenu en échec par un Atletico toujours aussi bien en place, le Barça s’est même retrouvé en grand danger après un chef d’oeuvre de Diego. Mais un coup d’accélérateur à 20 minutes de la fin, symbolisé par l’entrée en jeu de Sanchez, lui a permis de limiter les dégâts.




Le Barça devra réaliser une très grosse performance pour aller chercher dans une semaine une qualification pour les demi-finales de Ligue des champions face à cet Atlético-là. C’est la quatrième fois de la saison que les deux formations se retrouvaient cette saison (Supercoupe d’Espagne x2 et Liga) et une question se posait côté Atlético : quel système allait choisir Diego Simeone pour cette nouvelle confrontation : le 4-5-1 vu en tout début de saison ou le 4-4-2 proposé au mois de janvier ? L’ambiguité a été vite levée puisque le club madrilène s’est retrouvé en 4-4-2 sur la première phase de possession adverse.

En face, aucune surprise ni absence n’était à signaler. Tata Martino a reconduit le onze-type qui est allé chercher une victoire spectaculaire sur la pelouse du Real Madrid il y a dix jours. En attaque, Neymar et Iniesta encadraient Messi. Chez les Colchoneros, une absence était tout de même à noter : celle de Mario Suarez, remplacé par l’ancien Lyonnais Tiago dans l’entrejeu.

Le facteur Pinto

Au coup d’envoi, l’Atlético parvient à surprendre le Barça et s’accorde quelques minutes dans le camp adverse. Comme d’habitude avec les Colchoneros, l’animation fait la part belle à l’utilisation des couloirs. Arda et Koke tiennent le ballon et bénéficient des mouvements des latéraux sur les extérieurs, et des attaquants dans l’axe pour lancer les actions. A défaut de gêner réellement la défense du Barça, l’Atletico annonce la couleur en accompagnant chaque balle perdue d’un pressing intense autour de l’adversaire auteur de la récupération.



Organisant ses attaques sur demi-terrain, l’Atletico compte sur les milieux à l’opposée de l’action (ex : Koke et Tiago en cas d’attaque côté Arda-Juanfran) pour bloquer la première passe catalane dans l’axe. Le travail se poursuit aussi jusqu’à Pinto, beaucoup plus faible dans le jeu au pied que Victor Valdes. Lorsque le Barça doit repasser par son gardien, Diego Costa et Villa coupent les solutions Piqué et Mascherano (excentrés) ; dans l’axe, Gabi et/ou Tiago jaillissent sur les décrochages de Busquets, Xavi ou Fabregas. Koke et Arda encadrent ce pressing en se positionnant à l’intérieur du terrain.

Les Colchoneros se créent de cette manière l’une des plus grosses occasions de la partie. Poussé la faute, Pinto relance directement sur Arda. Après quelques relais, le ballon arrive sur Villa, dont la frappe passe à quelques centimètres du montant gauche du portier blaugrana (5e). A chaque fois que le ballon reviendra dans le dernier tiers du terrain, les hommes de Simeone feront tout pour recréer ce genre de situations et mettre Pinto en difficulté. A n’en pas douter une facette que l’on retrouvera au match retour.

L’Atlético boucle l’axe

Evidemment, ce pressing intense de l’Atletico n’est effectué que par à-coups et les Colchoneros passent la majeure partie de leur temps dans leur moitié de terrain. Dès que le Barça parvient à ressortir le ballon de ses 25 derniers mètres, le bloc madrilène fait tout pour ralentir les sorties de balle, forçant des transmissions latérales afin de laisser le temps aux onze joueurs de se retrouver derrière le ballon. Evidemment, dès que le Barça passe sur ces phases de jeu – notamment par des combinaisons entre Iniesta, Fabregas et Alba -, le danger n’est pas loin pour la défense.

Mais généralement, lorsque le Barça approche de la ligne médiane, il se retrouve face à un 4-4-2 bien compact dans l’axe. En première ligne, Diego Costa et Villa se positionnent par rapport à Sergio Busquets et protègent la paire Gabi-Tiago dans l’axe du milieu de terrain. Comme face au Real Madrid, Arda et Koke sont agressifs face aux milieux de terrain qui récupèrent le ballon devant leurs zones (Iniesta, Xavi, Fabregas voire Messi). En début de partie, cela oblige les créateurs du Barça à beaucoup décrocher pour sortir de cette zone-press, qui s’arrête au niveau de Diego Costa et Villa.



La densité proposée par l’Atletico dans l’axe est telle que les Blaugranas sont repoussés sur les extérieurs : à gauche avec Iniesta et Jordi Alba, à droite avec Neymar et Daniel Alves. Les duos sont respectivement bloqués par Juanfran-Arda et Koke-Filipe Luis à droite. Dans l’axe, la paire Gabi-Tiago coulisse afin d’être présente sur les solutions que pourraient proposer Messi ou Fabregas à l’intérieur du terrain. En premier rideau, Diego Costa et Villa suivent la circulation de balle du Barça, et se positionnent afin d’empêcher les joueurs soutenant les triangles construits sur les ailes (Xavi-Busquets) d’aller de l’avant.

Bilan de cette opposition tactique, le Barça joue très latéral mais ne parvient pas à aller de l’avant. Le ballon remonte par un côté du terrain. Un triangle fixe la défense madrilène, qui bloque la profondeur grâce au marquage efficace de ses latéraux. Le ballon ressort du couloir. Villa et Diego Costa compliquent la distribution du jeu et celui-ci est envoyé côté opposé où les joueurs de couloir tentent de faire la différence. A chaque changement de jeu, le Barça gagne une quinzaine de mètres… jusqu’à l’entrée de la surface de réparation où l’Atletico récupère le ballon.

Sergio Busquets s’est régalé dans ses duels face à Villa et Diego Costa

Le schéma le plus classique part d’une fixation côté gauche (mobilité d’Iniesta, Fabregas…) et finit à droite par les dribbles de Neymar ou les centres d’Alves (Koke averti pour une faute sur Neymar, 19e – Xavi pour Neymar, arrêt de Courtois, 23e – Alves pour Messi, arrêt de Courtois, 41e – Neymar de loin, 44e). Dans un tel système, l’impact de Messi est quasiment nul. Les rares combinaisons lancées dans le coeur du bloc madrilène n’aboutissent pas, la faute à la compacité du bloc adverse et à la bonne protection de la charnière Godin-Miranda.

Si Thibaut Courtois n’est pas vraiment inquiété durant la première période, son équipe encaisse tout de même le contre-coup de son choix tactique. En défendant à onze derrière le ballon, et avec deux attaquants-appuis censés rester dans l’axe pour aider aux sorties de balle, l’Atlético facilite la tâche de Sergio Busquets. En couverture, le récupérateur du Barça – parfois aidé par Mascherano – s’est régalé dans ses duels face à Villa et Diego Costa (puis par Diego) et a récupéré un grand nombre de ballons tout au long de la partie.



La blessure de Diego Costa, remplacé par Diego à la demi-heure de jeu, modifie toutefois cette opposition. En tant que milieu, le Brésilien redescend plus bas et sort de la zone de Busquets. Il peut ainsi orienter le jeu plus rapidement sur les côtés pour faciliter les remontées de balle… qui doivent toutefois ensuite résister au déplacement de l’ensemble des milieux catalans – et donc de Busquets – pour boucler le couloir. Avant la pause, l’Atlético s’offre une nouvelle phase de jeu dans le camp adverse avant des minutes plus heurtées (Gabi et Arda avertis, 38e et 44e).

Après une dernière occasion de Villa (sur un long ballon face à Bartra), les deux équipes se séparent sur un score nul et vierge qui fait les affaires des visiteurs. Bien en place, ces derniers ont été les plus dangereux malgré la maîtrise technique et territoriale apparente du Barça. Les Catalans ont toutes les peines du monde à manoeuvrer le bloc adverse lorsque celui-ci est replié. Seules quelques remontées de balle rapides, permises notamment par Iniesta et Alba côté gauche, et des ballons de récupération bien négociés (Busquets) semblent en mesure de mettre en difficulté les Madrilènes.

Seconde période : Signe que le temps presse, Messi redescend très bas pour toucher le ballon

Après la pause, le match reprend sur le même rythme. Les gauche-droite (et droite-gauche) continuent côté barcelonais et les Colchoneros reculent mais restent souverains dans leurs trente derniers mètres. Neymar se signale quand même par ses dribbles et sa capacité à éliminer ses adversaires en un-contre-un, ce qui peut immédiatement créer des décalages dans l’organisation madrilène (49e). Finalement, le match change de physionomie sur un exploit individuel, mais côté madrilène signé Diego (56e). Le milieu obtient un coup-franc dans l’entrejeu suite à une faute d’Iniesta. Celui-ci est vite joué par Gabi qui lui rend le ballon : surprenant tout le monde, il expédie une frappe imparable dans la lucarne de Pinto.

L’heure de jeu approche et le Barça se retrouve dos au mur. Signe que le temps presse, Messi redescend très bas pour toucher le ballon et se mettre dans le sens du jeu. Mais à l’inverse du dernier Clasico, il est cette fois très bien contenu par l’opposition madrilène. Pour forcer la décision, Xavi joue lui aussi plus haut : laissant Busquets seul en couverture, il s’intercale entre l’attaque et le milieu madrilène pour offrir des solutions lorsque les ballons ressortent des couloirs.



De son côté, Tata Martino prépare ses changements : Neymar passe à gauche et obtient un coup-franc dangereux pour une faute de Juanfran. Courtois réalise sa première véritable parade sur une frappe lointaine de Busquets (64e). Un tir qui marque le début du temps fort barcelonais. Sanchez remplace Fabregas et rééquilibre le 4-3-3 du Barça en se positionnant sur l’aile droite (68e). Conséquence : Iniesta se retrouve définitivement au milieu de terrain.

Et Iniesta lance Neymar dans le dos de Juanfran...

Ce rééquilibre entraîne un changement tactique côté Atletico Madrid. Avec désormais deux véritables menaces sur les ailes (Sanchez, Neymar), Diego Simeone passe en 4-5-1 afin de mieux contrôler la largeur et les couloirs. L’objectif est de protéger Filipe Luis et Juanfran, qui abandonnent leur marquage serré afin de ne pas prendre le risque d’être pris dans leur dos ou par une incursion à l’intérieur de Messi ou Iniesta. Sosa (remplaçant de Villa, 70e) et Arda Turan se retrouvent ainsi dans les couloirs, à droite et à gauche. Cette évolution tactique était sans doute prévue dans le plan de jeu initial : le 4-4-2 a jusque-là permis de contrôler le rôle de faux-ailier d’Iniesta côté gauche et ses mouvements à l’intérieur du terrain.

Problème : ce système affaiblit la première ligne de l’Atletico Madrid. A tour de rôle, et en fonction de la circulation de balle adverse, les milieux colchoneros doivent désormais sortir de leur ligne de cinq pour compléter le travail de Diego, désormais seul en pointe après la sortie de Villa. Une minute plus tard, le 4-5-1 explose sur un énième ballon "recyclé" par Busquets à 40 mètres des buts de Courtois. Le ballon est récupéré par Iniesta qui voit Tiago partir à sa rencontre. Mais l’ancien Lyonnais est trop loin, et l’intervalle est trop beau pour le Barcelonais qui lance Neymar dans le dos de Juanfran (1-1, 71e).



Après ce but, le Barça pousse pour prendre l’avantage mais se heurte à un Courtois impeccable sur sa ligne (Iniesta, 74e). Diego Simeone réalise alors son dernier changement avec l’entrée en jeu de Rodriguez à la place d’Arda Turan (78e). L’Uruguayen prend place en première ligne aux côtés de Diego, laissant Koke retrouver le flanc gauche et Sosa le droit. L’intensité baisse alors que l’Atletico retrouve son schéma de jeu initial en 4-4-2. Logiquement, Barcelone insiste sur les ailes et obtient plusieurs corners dans le money-time (plus d’espaces sur les extérieurs après ce nouveau changement tactique des Madrilènes) mais n’en convertit aucun.

A la "mi-temps" de ce quart de finale, c’est bien l’Atletico qui sort du Nou Camp dans la position du qualifié. Mais le chemin est encore long, et le Barça risque de reprendre le match au Calderon comme il l’a terminé mardi soir.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 10:52



Ligue des champions : Barça - Atlético (1-1) : Le Barça évite le pire mais n'est pas tiré d'affaire

01/04/2014

Mené après un but sensationnel de Diego, Barcelone a fait match nul avec l'Atlético (1-1) en quart de finale aller de la Ligue des champions. En ballotage défavorable, les Catalans devront faire fort pour passer l'obstacle. Piqué et Diego Costa se sont blessés en début de partie.




Ils sont décidément incapables de se départager. Pour leur quatrième confrontation cette saison, le Barça et l'Atlético Madrid se sont une nouvelle fois séparés sur un score de parité mardi soir au Camp Nou (1-1), en quart de finale aller de la Ligue des champions. Un score qui place le FC Barcelone dans une situation délicate avant le match retour dans huit jours à Vicente-Calderon. Un 0-0 suffira à la formation de Diego Simeone pour signer l'exploit et accéder aux demi-finales.

Comme à chacune de leurs précédentes confrontations, les Colchoneros ont montré qu'ils étaient capables de maîtriser la domination catalane. Malmené en début de match, et probablement mené si David Villa s'était montré un peu plus adroit (5e), le Barça a mis vingt bonnes minutes avant de réussir à s'installer dans le camp madrilène. Mais sans réussir à percer le bloc très compact de l'Atlético, à l'exception d'une tentative d'Andres Iniesta contrée au dernier moment par Diego Godin (26e).

Courtois a été géant

Pour déséquilibrer ce match, il a fallu des éléments imprévus. La sortie sur blessure de Diego Costa (30e), après celle, également sur blessure, de Gerard Piqué pour le Barça (12e), a permis à Diego d'avoir un rôle inattendu dans ce match. D'une frappe excentrée, improbable et magnifique, le Brésilien a trouvé la lucarne de Pinto a plongé le Barça dans le doute (0-1, 56e). Mais les Catalans ont retrouvé la lumière, comme souvent grâce à Andres Iniesta. L'international espagnol aurait pourtant dû recevoir un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion pour une simulation quelques minutes auparavant. Au contraire, il a délivré les siens en offrant le but égalisateur à Neymar d'une passe lumineuse (1-1, 71e).

Totalement relancé, Barcelone a fait le siège de la surface madrilène dans les vingt dernières minutes. Mais l'Atlético Madrid a des vertus défensives uniques en Europe. Et il compte dans ses rangs un gardien de grande classe. En s'interposant brillamment sur un tir d'Iniesta (74e), puis sur un coup franc d'un Leo Messi franchement discret par ailleurs (85e), Thibaut Courtois a permis aux Colchoneros d'aborder le match retour dans une position favorable. L'Atlético est décidément difficile à manœuvrer. Pour avoir buté sur les Madrilènes une quatrième fois cette saison, le Barça peut le confirmer.




siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 10:55



Barça - Atlético (1-1) : L'ombre de Lionel Messi était au Camp Nou

le 02/04/2014

Peu en verve, Lionel Messi n’a pas réussi à sortir les siens du piège madrilène. L’Argentin n’a toujours pas marqué contre les Colchoneros, en quatre matches cette saison. C'est même la cinquième fois de rang qu'il reste muet face à eux.




Sa seule entrée avait fait plier le PSG, qui tenait pourtant son exploit au Camp Nou l’an dernier, en quart de finale de la Ligue des champions. Il y a deux ans, il y était allé de son doublé pour éliminer l’AC Milan (0-0, 3-1) au même stade de la compétition. Mais Lionel Messi, habituel héros du Barça dans les matches couperets, n’a rien fait ce mardi, au Camp Nou, contre l’Atlético Madrid (1-1). Pour la quatrième fois de la saison et la cinquième fois de rang, l’Argentin est resté muet face à des Colchoneros qui semblent avoir trouvé la recette pour le museler.

Serré de près, Messi n’a que très peu pesé dans le jeu catalan, sans jamais parvenir à placer une de ses fameuses accélérations qui changent tout, et dont le Barça avait tant besoin pour s’éviter une situation défavorable avant le retour. Pourtant, il n’est pas question de douter de sa forme du moment. Avec neuf buts lors de ses cinq derniers matches, le numéro 10 a prouvé qu’il avait retrouvé la pleine possession de ses moyens. Son impressionnant triple contact sur Miranda (26e), enchaîné avec une passe lumineuse pour Iniesta, a même laissé croire qu’il était dans un grand jour. Seulement, le plan Simeone a eu raison de ses inspirations.



Courtois, le cauchemar de Messi

Si Messi n’a subi "que" trois fautes (contre 7 pour Neymar), sa garde rapprochée lui a posé énormément de problèmes. Sevré de ballon dans la surface, on l’a vu naviguer loin de la zone de vérité. Pas forcément inhabituel, mais ce qui surprend surtout, c’est le peu de situations qu’il est parvenu à créer. Tandis qu’Iniesta régalait et que Neymar provoquait à tout va, la Pulga n'est jamais parvenu à capter la lumière.



Si Godin ne s’était pas jeté in extremis devant Iniesta sur l’exploit de Messi, ou si Courtois n’avait pas détourné de justesse son coup franc (85e), on aurait pu parler d’éclair de génie. Mais pour la cinquième fois consécutive, le génie a été muselé. Et il ferait bien de sortir de sa boîte dans huit jours, à Vicente Calderon, sous peine de devoir attendre l’an prochain pour briller à nouveau dans la compétition.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 11:02



Après Barça-Atlético (1-1), notre antisèche : L'Atlético, c'est incontestablement l'anti-Barça

02/04/2014

Quatrième confrontation cette saison, et toujours pas de victoire du Barça sur l'Atlético (1-1). Ce n'est plus un hasard. Notre antisèche.




Le jeu : Le mur rojiblanco n'a cédé qu'une fois

Le Barça s'y était déjà cassé les dents en Supercoupe d'Espagne et en Liga. Cela n'a pas été bien différent en Ligue des champions. L'Atlético Madrid a une nouvelle fois contrarié le jeu barcelonais grâce à un bloc très compact et parfaitement coordonné dans ses déplacements. Les Rojiblancos, par leur discipline tactique et leur engagement physique, ont confirmé leur faculté à poser de gros problèmes aux Catalans. Mais ils ont clairement besoin de Diego Costa. Quand son avant-centre a dû céder sa place sur blessure, l'Atlético a eu trop de mal à trouver un appui pour sortir les ballons et contrer, ne devant son salut en attaque qu'à un coup de génie de Diego. Barcelone en a profité pour installer son jeu de possession et faire le siège du camp madrilène. Mais il n'a trouvé la faille qu'une fois dans le mur dressé par les Colchoneros. Trop peu pour aborder le retour en position favorable.



Les joueurs : Courtois, quel talent !

Thibaut Courtois est décidément un gardien de classe mondiale. Le dernier rempart de la meilleure défense de Liga a éclaboussé la partie de son talent, sortant deux énormes parades dans le dernier quart d'heure pour préserver le match nul. Devant lui, Diego Godin a été, comme à son habitude, discret mais efficace sur les situations chaudes. Entré à la place de Diego Costa, Diego a rappelé à tout le monde qu'il était capable de coups de génie. Andres Iniesta aussi. Passeur décisif pour Neymar, le milieu catalan a été l'élément le plus dangereux du Barça où Dani Alves a aussi beaucoup apporté sur le plan offensif. Messi, malgré une ou deux actions de grande classe, n'a globalement pas tenu son rang. Et Pinto n'offre définitivement pas les mêmes garanties que Victor Valdes.



La stat : 40

Il fallait être aveugle pour ne pas voir l'engagement physique des deux équipes au Camp Nou. Et notamment celui des Colchoneros, auteurs de pas moins de 24 fautes sur l'ensemble de la partie. En ajoutant les 16 commises par les Barcelonais, le total atteint les 40, soit quasiment une toutes les deux minutes. Cela s'est traduit par un nombre conséquent de cartons jaunes, 8 au total, dont 6 pour l'Atlético. On n'a pas vu que du jeu au Camp Nou.



La question : Simeone a-t-il définitivement trouvé la formule anti-Barça ?

Ce n'est quand même plus anodin. En quatre confrontations cette saison, l'Atlético Madrid a systématiquement tenu tête au FC Barcelone. Même en Ligue des champions, alors que les Colchoneros sont loin d'avoir le vécu des Catalans en C1. L'armada catalane, qui carbure à une moyenne de 2,75 buts par match toutes compétitions confondues, a une nouvelle fois affiché une certaine impuissance face à la formation de Diego Simeone, même si Thibaut Courtois a réalisé des miracles. Sur ces quatre confrontations, le Barça n'a marqué que deux buts à l'Atlético. Soit une moyenne de 0,5 but par match. Et il lui faudra trouver l'ouverture au moins une fois à Vicente-Calderon pour poursuivre sa route dans une épreuve dont il est l'un des grands favoris. Pour cela, Barcelone devra enfin trouver comment contourner le bloc rojiblanco. S'il n'y parvient pas, il sera difficile de dire que Simeone n'a pas trouvé la formule magique pour neutraliser le Barça.




siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 11:05



Le Barça va devoir se battre



Publié le 1 avril 2014 à 22h37
Mis à jour le 2 avril 2014 à 09h10

Barcelone et l'Atletico Madrid se sont quittés sur un superbe nul 1-1 ce mardi soir au Camp Nou en quart de finale aller de la Ligue des champions. Neymar (71e) a répondu à Diego, qui, après avoir remplacé un Diego Costa blessé, a ouvert le score (56e) et donné un tout petit avantage aux Colchoneros avant le match retour dans huit jours au stade Vicente-Calderon.

C’était beau et chaud ! Barcelone et l’Atletico Madrid se sont quittés sur un nul (1-1) loin d’être nul en termes de folie, notamment. En y regardant de plus près, on peut dire sans trop hésiter que c’est le Barça qui a été tenu en échec (et non l'inverse) ce mardi soir dans son antre du Camp Nou, lui qui a bien failli être piégé par un club madrilène toujours aussi opiniâtre. Les Catalans ont beau avoir poussé pour l’emporter en fin de rencontre, ils se sont heurtés à un excellent Thibaut Courtois dans les buts qu’il faudra bien arriver à battre dans huit jours au stade Vicente-Calderon afin de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions.

Qu'on se le dise, c'était un match costaud entre Barcelone, "la belle", et l’Atletico Madrid, "la bête". Un match qui a fait des victimes en première période. Gerard Piqué, d'abord, touché dans le bas du dos et/ou à la cuisse droite sur un duel manqué avec Diego Costa, et contraint de céder sa place en charnière à Marc Bartra (12e). Diego Costa, ensuite, qui s'est blessé tout seul à la cuisse droite, lui, et qui a dû être remplacé en attaque par Diego, plus organisateur, plus passeur que buteur comme l’international brésilien naturalisé espagnol (30e). Pensait-on, du moins…

Les débats étaient animés. La preuve: M. Brych a donné trois cartons jaunes durant le premier acte, tous pour le club madrilène, que l’on sait très combatif. Koke (19e), le capitaine Gabi (38e) et enfin Arda Turan (44e) ont ainsi été avertis par l'arbitre central. Les débats étaient donc animés mais aussi plutôt équilibrés, même si, c’est vrai, le Barça, esthète comme il est, a eu l'avantage aux points, avec les tentatives de Neymar (23e, 45e), Andrés Iniesta (26e) ou autre Bartra (36e), et, bien sûr, au niveau de la possession du ballon. Mais attention, David Villa, ancien de la maison catalane, rôdait en tant qu’attaquant de pivot (5e, 45e+1)…
Suspense entier

Au retour des vestiaires, les Blaugranas se sont tout de suite installés chez les Colchoneros, sans vraiment réussir à hausser leur rythme jusqu'ici. C’était toujours aussi âpre sur le terrain, avec Juanfran (52e) puis Iniesta (56e) et Jordi Alba (58e) qui voyaient jaune à leur tour. Entre les deux "biscottes" barcelonaises, le fameux Diego en question a fait oublier l'absence de son quasi homonyme en inscrivant un superbe but d'un tir de loin qui a fini, comme par miracle, dans la lucarne de José Manuel Pinto, lui la doublure de Victor Valdés, 35 mètres plus loin (0-1, 56e) ! Et là, tout s'est accéléré. L'équipe entraînée par Diego Simeone a été acculée par les Culés, comme privée d’oxygène. Et au final, à Barcelone comme à Manchester, la formation menée au score ne l'est restée que quelques minutes: sur une énième passe lumineuse d'Iniesta, Neymar a marqué pour le Barça à la 71e (1-1).

Les hommes de Tata Martino auront poussé jusqu'au bout, via encore Iniesta (74e) ou Messi (85e), mais l’imparable Courtois a tout repoussé à partir de là, sans oublier deux nouveaux avertissements pour Diego (80e) et Sosa (90e+2). En fait, Barça et Atletico ont rejoué la même pièce qu'en championnat d'Espagne où les deux clubs se sont neutralisés (0-0) en janvier et sont au coude-à-coude au classement, avec 76 points pour les Madrilènes et 75 pour les Catalans. Le retour la semaine prochaine à Vicente-Calderon s'annonce serré, pour pas changer. Les Colchoneros auront un léger avantage psychologique grâce à ce précieux but marqué à l'extérieur et au fait qu'ils évolueront sur leur pelouse, mais le suspense reste entier quand on sait que les Barcelonais possèdent la meilleure attaque de Liga.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 11:07



La réponse de Neymar



Publié le 1 avril 2014 à 23h10
Mis à jour le 2 avril 2014 à 07h38

Objet de nombreuses critiques, au point d’être annoncé sur le banc pour ce quart de finale aller de la Ligue des champions face à l’Atlético Madrid, le Brésilien Neymar, finalement titulaire, a pourtant été mardi, au Camp Nou, le sauveur du Barça en offrant aux Blaugrana l’égalisation (1-1), qui maintient les Catalans à flot avant le match retour.

"Le problème du Barça d'aujourd'hui est Neymar." Lorsqu’il est porté par Johan Cruyff en personne, un tel jugement forcément ne passe pas inaperçu… L’ancien joueur (1973-1978) et entraîneur (1988-1996) du club catalan, en désignant l’attaquant brésilien comme le responsable principal des difficultés actuelles du FC Barcelone en perte de vitesse, a placé l’ancien joueur de Santos dans l’œil du cyclone. A 21 ans, Neymar n’avait pas besoin d’un tel traitement de faveur après que son transfert, soumis à tous les soupçons, a ébranlé la maison blaugrana et coûté sa tête à l’ex-président Rosell.

N’en déplaise à Maître Johan, c’est pourtant bien Neymar qui, ce mardi, dans ce quart de finale aller de la Ligue des champions, est sorti de sa boîte pour sauver le Barça d’une défaite retentissante face au leader de la Liga. Cet Atlético Madrid, plus redoutable que jamais et capable de mener au score à l’approche du dernier quart d’heure de jeu. Pour caresser l’espoir d’infliger aux Catalans leur première défaite à ce stade de la compétition depuis 2003 (8 victoires, 6 nuls). Autant dire que l’heure est grave à cet instant du match pour l’équipe de Tata Martino, dont l’attaque, à l’image d’un Messi en demi-teinte, n’a pas su trouver la faille. L’entraîneur argentin du Barça aurait déjà, dit-on, été à deux doigts de placer Neymar sur le banc au coup d’envoi au profit de Pedro. Et on imagine alors la tentation très forte de rappeler sur le banc l’attaquant de la Seleçao…

Cesc Fabregas remplacé par Alexis Sanchez, Neymar va finalement conserver la confiance de son coach et s’en montrer digne. "Je suis en train de m’adapter à cette nouvelle position, à laquelle je ne suis pas habitué en sélection, pour pouvoir aider l’équipe", commentera le principal intéressé au micro de beIN SPORT. S’il ne compte à ce jour que sept réalisations sur le front de la Liga, l’enfant de Sao Paulo, avec 3 buts et 3 passes décisives, a su trouver ses marques sur la scène européenne. Et sur cette passe « laser » d’Andres Iniesta, l’Auriverde avale son côté gauche pour placer la frappe de l’égalisation qui soulage le Camp Nou. A défaut d’arracher la victoire au terme du quatrième match nul de la saison entre Barcelonais et Madrilènes (*). "Personne n'est Dieu à 21 ans", selon Cruyff. Sans doute, mais si le Barça garde l’espoir de disputer une septième demi-finale de Ligue des champions d’affilée, Neymar y est pour beaucoup avant un match retour électrique mercredi prochain, à Vicente-Calderon.

(*) 1-1 et 0-0 en Supercoupe d’Espagne, 0-0 en championnat.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 11:11




Gerard Piqué souffre d'une contusion pelvienne

WWW.FCBARCELONA.FR

01/04/2014 21:55

Le défenseur a été remplacé à la 11ème minute de la rencontre




Gerard Piqué, remplacé à la 11ème minute par Marc Bartra pour cause de blessure, souffre d’une contusion pelvienne. Il passera des examens pour connaitre l’ampleur de sa blessure.

Diego Costa, attaquant de l’Atletico Madrid, est lui aussi sorti sur blessure, victime d’une blessure musculaire à l’ischio-jambier.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 11:12




FC Barcelone - Atletico Madrid: Nouveau nul (1-1)

Rafael Staat

01/04/2014 23:20

Neymar a égalisé pour le FC Barcelone après l'ouverture du score de Diego pour l'Atletico Madrid

Piqué et Diego Costa sont sortis sur blessure avant la mi-temps




Nouvel affrontement entre le FC Barcelone et l’Atletico Madrid, et nouveau match nul entre les deux équipes. Après la Supercoupe (deux fois) et le match aller de Liga, les deux clubs ne se sont pas départagés en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Diego tout d’abord puis Neymar pour le Barça ont marqué les buts de la rencontre.

De l’intensité, pas de buts

En première période, les deux équipes ont attaqué pied au plancher. La première grosse occasion de la rencontre est arrivée des pieds de l’ex-blaugrana David Villa, qui n’a pas trouvé le cadre. Le Barça a ensuite perdu sur blessure Gerard Piqué, victime d’une lourde chute après un duel aérien. Diego Costa est aussi sorti sur blessure avant la mi-temps.

C’est ensuite Pinto qui a du s’employer sur une nouvelle tentatives d’EL Guaje. Pour le Barça, Messi et Neymar ont essayé d’ouvrir le score de la tête, et Iniesta a bien failli marquer un but splendide après un exploit de Messi. À la mi-temps, les deux équipes ne s’étaient pas départagées.

Le Barça finit fort

Les 79.941 spectateurs du Camp Nou ont ensuite vu l’Atletico Madrid prendre l’avantage sur une frappe lointaine de Diego à la 56ème minute. Le Barça s’est alors métamorphosé, et l’Atletico a attendu derrière. Les actions sont arrivées en nombre, mais Courtois très bien défendu ses buts. L’égalisation est arrivée à la 73ème grâce à une frappe enroulée de Neymar, bien lancé par Iniesta.

Le FC Barcelone a continué a exercé beaucoup de pression sur les visiteurs mais en vain. Les blaugranas ont souvent buté sur le gardien de l’Atletico Madrid, auteur d’une belle rencontre. Le match retour se disputera le mercredi 9 avril au stade Vicente Calderon de Madrid.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 11:14




Xavi Hernández: “Tout reste ouvert”

WWW.FCBARCELONA.FR

02/04/2014 00:10

Retrouvez les déclarations des joueurs du FC Barcelone après la rencontre face à l'Atletico Madrid




Le match nul un but partout laisse des options aux deux équipes au match retour, comme l’a expliqué Xavi après la rencontre: “Tout est ouvert. Nous devrons marquer au Calderon et cela peut nous permettre de gagner”. “Le résultat n’est pas bon pour le Barça, car nous aurions mérité mieux” a ensuite ajouté le milieu de terrain du Barça.

“Il faudra être patient car l’Atletico est une équipe intense, et aujourd’hui nous avons eu du mal à trouver des espaces” a ensuite avoué le numéro 6 du Barça. “À cause de Courtois nous repartons avec un match nul. Il faudra aller au Calderon pour s’imposer” a lui déclaré Marc Bartra après le match.

“Le frappe de Diego est bonne, il faut que je revoie les images pour savoir si je pouvais vraiment faire quelque chose” a pour sa part confié Pinto en référence au but de l’Atletico Madrid. Enfin, Neymar a souhaité que “le but soit important dans l’éliminatoire”.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 11:15




Gerardo Martino: “Ne pas passer serait un échec”

www.fcbarcelona.fr

02/04/2014 00:35

"Jouer avec quatre milieux nous a permis d'égaler l'intensité de l'Atletico, et nous avons eu plus d'occasions qu'eux" a expliqué Martino en conférence de presse




Gerardo Tata Martino a commencé sa conférence de presse d’après match en expliquant que son équipe avait eu “de plus nombreuses occasions de but”, ce qui le tranquillise pour le match retour. “C’est la première fois que nous jouons avec les 4 petits (Iniesta, Xavi, Messi et Fabregas) face à l’Atletico Madrid. Je ne crois pas que le Barça dispose de beaucoup de solutions. Nous jouons de la même manière, et tout le monde nous connait, et nous continuons à gagner de nombreux matches”.

Sur le rendement de son équipe, Martino a expliqué que “jouer avec quatre milieux nous a permis d’égaler leur intensité. En deuxième mi-temps nous avons trouvé plus de profondeurs, et plus de variantes en attaque”.

“Une bonne élaboration”

Sur les changements effectués, Martino s’est justifié: “Nous avions une bonne élaboration en attaque, et nous ne voulions pas perdre un joueur de construction pour un attaquant”. “Ne pas passer en demi-finale serait un échec” a ensuite lâché Martino.

Enfin, Martino a expliqué que la fatigue ne devrait pas être un facteur pour le match face au Betis: “Nous sommes habitués à jouer tous les 3 ou 4 jours”.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 11:16




Jordi Alba: “À Madrid nous devrons tout donner”

www.fcbarcelona.fr

02/04/2014 10:35

Le défenseur du Barça a avoué que l'équipe a disputé une meilleure deuxième mi-temps




Jordi Alba a reconnu après la rencontre de mardi soir sur le plateau de Barça TV que le FC Barcelone devra "tout donner à Madrid pour passer en demi-finale". "Il faudra faire un match sérieux face à un adversaire compliqué et face à qui nous avons fait match nul à chaque fois" a ensuite détaillé le latéral catalan.

Pour le numéro 18 du Barça, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle dans ce match: "La mauvaise c'est le nul, car nous voulions gagner cette rencontre. La bonne, c'est que nous avons bien joué". Alba a ensuite avoué que le niveau de jeu de l'équipe avait été "meilleur en deuxième période". "C'est un adversaire de taille qui a de nombreuses qualités, ce n'est pas simple" a ensuite admis Jordi Alba.

Sur Neymar Jr, auteur du but de l'égalisation en deuxième période, Alba a déclaré: "Il fait une excellente saison. Je le vois bien. C'est un joueur qui donnera beaucoup de joie au FC Barcelone".

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 12:03


Le Barça interdit de transferts la saison prochaine
La commission de discipline de la FIFA a infligé une interdiction de transferts au FC Barcelone la saison prochaine pour des infractions relatives au transfert de dix joueurs mineurs.





La commission de discipline de la FIFA a infligé une interdiction de transferts au FC Barcelone la saison prochaine pour des infractions relatives au transfert de dix joueurs mineurs. «La commission de discipline a considéré l'infraction comme grave et a décidé de sanctionner le club d'une interdiction de transfert, au niveau national et international, pour deux périodes de transferts consécutives (marchés d'été 2014 et d'hiver 2015), ainsi que d'une amende de 450 000 francs suisses», explique le communiqué officiel. Le club s’est vu accorder un délai de 90 jours pour régulariser la situation de tous les joueurs mineurs concernés. La Fédération espagnole a également été sanctionnée et a écopé d’une amende de 500 000 francs suisse. Elle s’est vu octroyer un délai d’une année pour régulariser son cadre réglementaire et son système existant à l’égard des transferts internationaux de footballeurs mineurs.

Ces sanctions font suite à des enquêtes menées par la filiale de la FIFA chargée de surveiller les tranferts et par sa commission de discipline sur les cas de plusieurs joueurs mineurs qui ont été enregistrés auprès du FC Barcelone et ont disputé des compétitions pour le club entre 2009 et 2013. Selon les règlements, le transfert international d'un joueur n'est autorisé que s'il est âgé d'au moins 18 ans, à moins qu'il n'entre dans trois cas de figure spécifiques pour lesquels des exceptions peuvent être accordées. La commission de discipline a estimé que «si les transferts internationaux peuvent, dans certains cas spécifiques, être favorables à la carrière sportive d'un jeune joueur, il est très probable qu'ils aillent à l'encontre des intérêts du joueur mineur» et conclu que «l'intérêt de la protection du développement sain et approprié d'un mineur dans son ensemble doit prévaloir sur les intérêts purement sportifs».

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 2 Avr - 12:45

Ce n'est pas rose pour le Barça ces derniers temps  s2

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 13:05

rachid_as a écrit:Ce n'est pas rose pour le Barça ces derniers temps  s2

ça reste toujours mieux que tes tarlouze !

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 13:08

La FIFA frappe fort : le Barça ne pourra pas recruter l'an prochain

02/04/2014

La FIFA a décidé d'interdire de recrutement le Barça lors des deux prochains mercatos pour des infractions relatives au transfert de dix joueurs mineurs.




C'est un coup de tonnerre retentissant. Ce mercredi, la FIFA a décidé de sanctionner durement le Barça. Les Catalans ont écopé d'une interdiction de transfert pour les deux prochains mercatos par la commission de discipline de la FIFA pour des infractions relatives au transfert de dix joueurs mineurs. La Fédération espagnole a également été sanctionnée et a écopé d’une amende de 500 000 francs suisses.

"La commission de discipline a considéré l'infraction comme grave et a décidé de sanctionner le club d'une interdiction de transfert, au niveau national et international, pour deux périodes de transferts consécutives (marchés d'été 2014 et d'hiver 2015), ainsi que d'une amende de 450.000 francs suisses", a précisé la Fédération internationale dans un communiqué.

Le Barça est "tranquille"

"Dans le cas du FC Barcelone, le club a été reconnu coupable d’une violation de l’article 19 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs en relation avec le transfert de dix joueurs mineurs", poursuit la FIFA. Le club s'est vu accorder un délai de 90 jours pour régulariser la situation de tous les joueurs mineurs concernés. Les Catalans ont réagi trés sereinement à la sanction dans les colonnes d'AS. "Nous sommes sereins. C’est un processus normal, au sein duquel nous disposons de 90 jours pour prouver notre bonne foi et expliquer pourquoi nous avons engagé ces joueurs", explique une source du Barça au quotidien madrilène.

En 2010, Chelsea avait déjà subi les foudres de la FIFA après le transfert du Lensois Gaël Kakuta. Mais les Blues avaient vu leur interdiction de recrutement levée par le TAS. Le cas du Barça n'est pas tout à fait similaire puisque la sanction porte cette fois sur le transfert de dix mineurs.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 13:11

La Fifa punit le Barça



Publié le 2 avril 2014 à 12h42
Mis à jour le 2 avril 2014 à 13h16

La Fifa ne badine pas avec le règlement, même lorsque le grand Barça ne le respecte pas... Mercredi, la Commission de discipline de l'instance dirigeante du football mondial a sanctionné le club catalan d'une interdiction de recrutement portant sur le prochain exercice, en réponse à plusieurs irrégularités commises autour de transferts de joueurs mineurs notamment. La fédération espagnole a également été sanctionnée.

Depuis sa prise de fonction le 23 janvier dernier, le quotidien de Josep Maria Bartomeu n'est pas des plus calmes à la présidence du FC Barcelone. Désigné successeur de Sandro Rosell en pleine crise autour de l'affaire Neymar et des soupçons de fraude pesant sur le club à propos de l'indemnité de transfert versée au Santos FC, le Catalan doit désormais faire face aux remontrances de la Fifa.

Mercredi, la Fédération internationale de football association a publié un communiqué explicite qui ne laisse plus aucune marge de manoeuvre au champion d'Espagne en titre. "Le club a été reconnu coupable d’une violation de l’article 19 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs en relation avec le transfert de dix joueurs mineurs, explique l'organe dirigé par Sepp Blatter. Actuellement, la principale disposition relative à la protection des mineurs dans le contexte des transferts internationaux est l’article 19 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs, en vertu duquel le transfert international d’un joueur n’est autorisé que si le joueur est âgé d’au moins 18 ans", sauf dérogations pré-établies et encadrées.

En réponse à ces fautes, la Commission de discipline "a considéré l’infraction comme grave, et a décidé de sanctionner le club d’une interdiction de transfert, aux niveaux national et international, pour deux périodes de transferts consécutives, ainsi que d’une amende de 450 000 francs suisses" (environ 370 000 euros). Le mercato estival 2014 et celui de janvier 2015 pourraient donc être orphelins de Blaugranas qui disposent toutefois de 90 jours pour régulariser la situation.

Par ailleurs, la fédération espagnole a elle aussi été reconnue coupable des mêmes agissements et ne protège pas assez les mineurs au regard de la Fifa. La RFEF a elle un an pour se replacer en adéquation avec les directives de la Fifa dans ce domaine, mais devra malgré tout s'acquitter d'une amende de 500 000 francs suisses, soit 410 000 euros environ.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par rachid_as le Mer 2 Avr - 13:42

siberian84 a écrit:
rachid_as a écrit:Ce n'est pas rose pour le Barça ces derniers temps  s2

ça reste toujours mieux que tes tarlouze !

 Mes tarlouze   

Tu personnalises trop. Je ne suis pas madrilain. Il faut arrêter à un moment d'en faire une histoire personnelle. Je m'en tape du Barça et autant du Real. Je cherche le beau jeu mec contrairement à toi qui est engagé pour le FCB. Plus catalan que les catalans  

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 13:53

rachid_as a écrit:
siberian84 a écrit:
rachid_as a écrit:Ce n'est pas rose pour le Barça ces derniers temps  s2

ça reste toujours mieux que tes tarlouze !

 Mes tarlouze   

Tu personnalises trop. Je ne suis pas madrilain. Il faut arrêter à un moment d'en faire une histoire personnelle. Je m'en tape du Barça et autant du Real. Je cherche le beau jeu mec contrairement à toi qui est engagé pour le FCB. Plus catalan que les catalans  

Hahahaha excellent t'es meme pas Bavarois?

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mer 2 Avr - 14:03


Récupération après le match nul

www.fcbarcelona.fr

02/04/2014 14:30

L'équipe s'est entrainée mercredi matin avec cinq joueurs du Barça B






Le Barça a retrouvé aujourd'hui les terrains d'entrainement après le match nul en Ligue des Champions face à l'Atletico Madrid. Carles Puyol s'est entrainé en marge du groupe. Les titulaires ont effectué un travail de récupération. Sergi Gómez, Babunski, Dongou, Ié et Masip du Barça B ont participé à la séance.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum