Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Ven 28 Mar - 13:47


Les chiffres du 1000ème match au Camp Nou

www.fcbarcelona.fr

27/03/2014 16:04

Messi est le meilleur buteur du Camp Nou, et Valdes s'est blessé lors de cette rencontre




Le Barça-Celta a été le 1000ème match de Liga disputé au Camp Nou depuis 1957. Le bilan du Barça est de 755 victoires, 157 nuls et 88 défaites, avec 2533 buts marqués et 777 encaissés. Retour sur les chiffres de cette rencontre:

Messi est le joueur qui a le plus marqué au Camp Nou en Liga (130 buts)

Le Barça n'a perdu aucun match lorsque Messi, Neymar et Alexis ont débuté la rencontre (7victoires, 2 nuls)

Troisième match que Neymar et Messi marque dans le même match. La Real Sociedad et le Rayo avaient été les autres victimes

C'est le premier match de Liga en 2014 qu'Alexis dispute sans marquer de but

Victor Valdes s'est gravement blessé lors de de 535ème match avec l'équipe première

C'est la troisième fois de la saison qu'Adriano est placé en latéral droit après Malaga et Cartagena

C'est la deuxième fois que Bartra et Mascherano sont associés

Le Barça a obtenu son 1000ème succès en Liga en 1320 matches disputés

Ces victoires sont arrivées au Camp Nou (755), au stade de Les Corts (244) et à Montjuic (1)

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Ven 28 Mar - 14:09

Barça : Alen Halilovic, grand espoir du football croate, a signé pour cinq ans

27/03/2014

Le Barça a confirmé ce jeudi avoir engagé la pépite du Dinamo Zagreb, Alen Halilovic. Le Croate de 17 ans a signé pour cinq ans en Catalogne. Il rejoindra le club cet été et débutera avec la réserve.




Certains parlent déjà de lui comme le Messi croate. Sa facilité à éliminer ses adversaires, son pied gauche et sa crinière châtain y sont pour beaucoup. Mais les similitudes avec l’Argentin s’arrêtent là. Au petit jeu des comparaisons, Alen Halilovic, qui s’est officiellement engagé avec Barcelone ce jeudi (pour cinq ans, moyennant 2,2 millions d’euros hors bonus), tient déjà plus de Luka Modric, très technique, avec une excellente vision du jeu et une qualité de passe remarquable. Et encore, aussi doué soit-il, le petit milieu de terrain offensif n’en est encore qu’au stade des promesses.



C’est d’ailleurs la réserve du Barça qu’il rejoindra cet été, histoire de polir un talent certain. Ceux qui étaient devant leur écran à l’occasion de PSG-Zagreb, 4e match de poule de Ligue des champions la saison dernière (2-0), avaient peut-être déjà remarqué ce gamin (16 ans à l’époque) entré à la 85e, aux allures de ramasseur de balle à côté du géant Ibrahimovic. Un mois auparavant, il était devenu le plus jeune joueur à porter les couleurs du Dinamo puis le plus jeune buteur du championnat croate, à 16 ans et 113 jours.

Fils d’international

Depuis, le fils de Sead, international bosnien, trace sa route (5 buts en 37 matches avec Zagreb). Lui qui a porté à trois reprises le maillot croate (en amical, et peut donc encore choisir de joueur pour la Bosnie) a confirmé cette année son statut de star en devenir, tapant dans l’œil de bon nombre de grosses cylindrées européennes. Et c’est donc le Barça qui a raflé la mise. "Il est difficile de trouver les mots pour dire ce que je ressens, avait-il relayé sur son compte Instagram il y a un mois, en annonçant avant l’heure qu’il allait rejoindre Barcelone. Je remercie le Dinamo, qui restera toujours mon premier amour et le club où mes rêves ont commencé à se réaliser. Barcelone est quelque chose de très spécial pour moi. J'aime ce club depuis que je suis enfant et je suis honoré d'avoir l'occasion de porter ses couleurs."

Le club catalan a visiblement fermé les yeux sur la photo d’un poignet tatoué "Hala Madrid" (allez Madrid) qu’il avait postée sur Instagram quelques mois avant d’annoncer son futur transfert chez les Blaugranas. Halilovic a de toute façon balayé toute polémique en rétablissant la vérité : à savoir que le fameux poignet madrilène n’était pas le sien. Ce qui lui épargnera sans doute le soin de porter systématiquement des manches longues en Catalogne. Et lui laisse une chance, s’il continue sa progression, de rejoindre un jour l’équipe pro.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Sam 29 Mar - 13:31


18 convoqués pour le derby

www.fcbarcelona.fr

28/03/2014 12:23

Song, touché à la jambe gauche, est forfait, tout comme les bléssés Puyol, Valdes, Dos Santos et Cuenca




Pour la rencontre face à l'Espanyol Barcelone à Cornella del Prat, Gerardo Tata Martino a convoqué un total de 18 joueurs. Xavi fait son retour, tandis que Montoya et Afellay ne sont pas retenus. À noter que Song, Valdes, Cuenca, Puyol et Dos Santos sont bléssés.

La liste complète:

Pinto, Olazábal, Piqué, Fàbregas, Xavi, Pedro, A.Iniesta, Alexis, Messi, Neymar Jr, Mascherano, Bartra, Sergio, Jordi Alba, Tello, Adriano, Dani Alves et Sergi Roberto.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Sam 29 Mar - 13:35


La préparation de Neymar avant un match

www.fcbarcelona.fr

28/03/2014 13:00

Retrouvez les images de l'échauffement de Neymar avec le Barça-Celta





Comment s´échauffe un joueur de première division avant une rencontre? Retrouve le suivi de Neymar Jr durant la préparation du match face au Celta Vigo au Camp Nou. Le brésilient a semble-t-il bien fait ses exercices puisqu'il a inscrit deux buts lors de cette victoire.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Sam 29 Mar - 13:37


Pinto, de bons chiffres dans les buts

www.fcbarcelona.cat

28/03/2014 15:59

Pinto, en l'absence de Victor Valdes, devrait prendre place dans les buts du Barça






La blessure de Victor Valdes place José Manuel Pinto et Oier Olazabal comme seuls gardiens disponibles pour Tata Martino pour ce qu'il reste de saison. Tout indique que Pinto gardera les buts du Barça, comme il l'a déjà fait à 15 reprises cette saison.

Lors de la blessure de Valdes au mois de novembre, c'est Pinto qui avait disputé huit rencontres, pour 6 victoires et deux défaites, avec 8 buts encaissés au total.

Comme lors des dernières saisons, Pinto a aussi tenu sa place lors des rencontres de Coupe du Roi. L'équipe, avec le gardien dans les buts, s'est qualifiée pour la finale de la compétition.

Au total cette saison, Pinto a disputé 15 rencontres (5 en Liga, 8 en Coupe du Roi et 2 en Ligue des Champions) pour un total de 11 buts encaissés.

79 matches et 62 buts encaissés

Pinto a déjà presque joué 80 rencontres avec le Barça. Le gardien de Cadiz, 38 ans, est arrivé pour remplacer Albet Jonquera en janvier 2008. Depuis, Pinto a toujours évolué dans l'ombre de Victor Valdes, participant à 79 matches officiels, pour un total de 62 buts encaissés.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Sam 29 Mar - 13:38


RCD Espanyol - FC Barcelone: Pour toi, Victor

Jordi Clos

29/03/2014 09:00

Sans son gardien, bléssé, le Barça disputera un derby de haute importance face à l'Espanyol Barcelone




Le derby de samedi aura de nombreux points intéressants et une absence de taille: Celle de Victor Valdes. Le gardien, qui s'est bléssé gravement mercredi face au Celta, manquera la fin de la saison. La performance des joueurs sera surement dédíée à Victor Valdes.

Avec une bonne série en Liga, le FC Barcelone dépend une nouvelle fois de lui pour remporter la Liga. En cas de victoires dans toutes les rencontres, le Barça sera champion. La première arrive donc samedi après-midi face au voisin de Barcelone, l'Espanyol.

L’heure de Pinto

Ce sera donc au tour de José Manuel Pinto de se placer dans les buts du FC Barcelone. Le gardien a toujours été présent lorsque le Club a eu besoin de lui. Xavi fait lui son retour dans le groupe après son absence face à Vigo. Montoya, Afellay, Song, Puyol, Dos Santos, Cuenca et Valdes seront eux absents.

L'Espanyol pour sa part va disputer ce derby en toute tranquililité. Avec 40 points au classement, les hommes de Javier Aguirre sont proches des 42 points qui assurent en général le maintien. David Lopez est incertain pour la rencontre.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Sam 29 Mar - 20:29


RCD Espanyol - FC Barcelone: Un succès précieux (0-1)

Roger Bogunyà

29/03/2014 17:55

Un but de Messi permet au Barça de remporter les trois points à Cornella






Le FC Barcelone a enregistré à Cornella une nouvelle victoire en Liga, trois points très importants pour la lutte du haut de classement. Un but de Messi depuis le point de pénalty a offert la victoire aux blaugranas. Dans un match difficile physiquement et mentalement, les joueurs du Barça ont décroché un succès vital.

Difficile adaptation

Les joueurs du Barça ont eu du mal à s’adapter au fort vent qui soufflait sur le stade de Cornella. Neymar et Messi, qui ont eu les meilleures opportunités de la première mi-temps, n’ont pas réussi à trouver la faille.

De plus, les nombreuses fautes de l’équipe locale empechait les joueurs de Martino de construire leur jeu. Pizzi pour l’Espanyol a eu les meilleures occasions de la première mi-temps, en vain.

Messi débloque le compteur

EN deuxième mi-temps, les occasions ont presque disparues. Les deux équipes étaient très prudentes et lorsque le Barça s’est approché, c’est Piqué qui a trouvé la transversale sur la meilleure action de la mi-temps.

Le pénalty est ensuite arrivé à la 77ème minute, sur une main de Javi Lopez après un contrôle dans la surface de Neymar. L’argentin ne s’est pas fait prié et a pris à contre-pied le gardien local. Un but et une victoire importante dans ce championnat si serré.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Sam 29 Mar - 20:31


Martino: “Nous nous attendions à un match comme çelui-ci”

www.fcbarcelona.fr

29/03/2014 18:37

L’entraineur du Barça a souligné le bon premier quart d’heure de son équipe, et l’importance de la victoire dans ce derby




Le FC Barcelone dispute finale après finale. À Cornella face à l’Espanyol, les blaugranas se sont imposés dans un match “haché et avec de nombreuses interruptions” dixit Tata Martino. L’entraineur du Barça a reconnu que ses joueurs s’attendaient à une rencontre de cette nature. “La pression de l’Espanyol a été bonne, et nous avons eu du mal à développer notre jeu” a ensuite ajouté l’argentin.

“Un déplacement risqué”

L’entraineur a ensuite expliqué qu’il aimerait que l’on parle de football, et pas d’autre chose, comme l’action du pénalty de Messi: “Déjà l’autre jour il y a eu de nombreux débats. J’espère que l’on parlera une peu plus de football aujourd’hui”

Sur ce qu’il reste de Liga, Martino a été clair: “Il y a un point positif et un point négatif. La bonne chose est qu’un derby reste un derby, et qu’il faut le gagner. C’était un déplacement risqué, et nous avons gagné. La mauvaise, c’est qu’il reste encore sept finales”.

Enfin, Martino a tenu à rendre hommage à Victor Valdes, bléssé: “Nous voulons lui dédier cette victoire”.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Sam 29 Mar - 20:38

Espanyol - FC Barcelone (0-1) : Messi retire une épine du pied du Barça



29/03/2014

Grâce à un penalty flagrant, transformé par Messi, le FC Barcelone a battu l'Espanyol sur la plus petite des marges (0-1) et prend provisoirement la tête de la Liga. Le Barça compte deux longueurs d'avance sur l'Atletico, qui se déplace à Bilbao (20h).


Le Barça met la pression sur l’Atletico et sur le Real. En s’imposant face à son voisin de l’Espanyol (0-1) en ouverture de la 31e journée, sa troisième victoire en six jours, le FC Barcelone a repris provisoirement les rênes du Championnat d’Espagne. Les Catalans n’ont pas eu à forcer et s’en sont remis à un penalty de Messi (77e) sifflé après une main de Javi Lopez. Pas sûr qu'elle était volontaire... L’Espanyol a fini à 10 après l’expulsion de son gardien, Casilla. Avant les matches du Real et de l’Atletico, les Barcelonais sont seuls en tête avec 2 points d’avance sur les Colchoneros.

Tout s'est joué à l'entame du dernier quart d'heure de ce derby engagé, plaisant à voir, mais marqué par l'imprécision des deux équipes dans le dernier geste. Sur une action que l'on pensait anodine, le défenseur Javi Lopez a contré une remise de Neymar de la main, ne laissant aucun autre choix à Clos Gomez, l'arbitre de la rencontre, que de désigner le point de penalty. Un penalty qui fait déjà polémique en Espagne, car Neymar a lui aussi touché le ballon avec son avant-bras. Surveillé de près par la défense de l'Espanyol, et malheureux jusque-là, Lionel Messi n'a pas laissé passer sa chance au FC Barcelone de rentrer de Cornella El Prat avec les trois points (0-1, 77e).



Le plein de confiance

De retour aux affaires depuis son succès à Santiago-Bernabeu (0-1), lors du Clasico, le week-en dernier, le club catalan s'assure une continuité dans la quête du championnat, sans oublier un capital confiance gros comme une maison avant de recevoir l'Atletico Madrid en quart de finale aller de Ligue des champions, mardi prochain. Avant les péripéties de fin de rencontre, l'Espanyol et le Barça s'étaient rendu coups pour coups dans une rencontre de très haute intensité. Si les Blaugrana ont dominé l'ensemble des débats (73% de possession de balle à la fin du match), ils peuvent dire merci aux attaquants de l'Espanyol, Pizzi et Sergio Garcia en tête, incapables de transformer leurs quelques occasions en but (1 seul tir cadré sur 8 tentatives).



Loin d'être mauvais, le match des hommes de Javier Aguirre a juste manqué d'un peu de tranchant, notamment au retour des vestiaires. La défense du Barça, pas toujours à l'aise lors du premier acte, lui avait laissé des pistes de travail qui n'ont pas été explorées. L'Espanyol, 8e avec 40 points et désormais presque en dehors de la course à l'Europe, avait promis l'enfer à son grand rival. C'était presque ça. Gagner une Liga, c'est aussi une histoire de "baraka", et à ce petit jeu, le FC Barcelone a montré qu'il savait y faire.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Sam 29 Mar - 20:40

Le Barça roi de Barcelone



Publié le 29 mars 2014 à 17h53
Mis à jour le 29 mars 2014 à 19h33

Le Barça ne faiblit pas. Six jours après s’être adjugé le Clasico sur la pelouse du Real Madrid, le club catalan a dominé son voisin de l’Espanyol Barcelone (1-0), samedi dans le cadre de la 31e journée de Liga. La pression est désormais sur les épaules de l’Atlético de Madrid, adversaire de Messi, buteur, et consorts, mardi en quart de finale aller de Ligue des champions.

Sans particulièrement briller, le FC Barcelone a assuré l’essentiel: gagner pour rester en vie dans la course au titre. Les hommes de Gerardo Martino sont allés chercher trois points précieux sur le terrain de leur voisin, l’Espanyol, samedi en ouverture de la 31e journée de Liga. Comme au match aller, ce sont les stars du FCB qui ont pris le meilleur sur les "anonymes" de l’Espanyol sur la plus petite des marges pour l’emporter et reprendre provisoirement les commandes du classement, avec deux points d’avance sur l’Atlético, attendu à 20h par Bilbao.

La vie sans Victor Valdés a donc débuté par une victoire pour le Barça. Un succès acquis de haute lutte tant son voisin s’est montré généreux et décomplexé pour retarder au maximum l’échéance. A la maîtrise technique blaugrana, les Perruches ont répliqué par un jeu direct, une agressivité parfois limite et une envie de tous les instants. Les locaux ont même été jusqu’à faire jeu égal avec leurs prestigieux adversaires une bonne partie du match. Et si Pizzi (22e) ou Alex (72e) s’étaient montré plus précis, José Manuel Pinto aurait pu avoir de bien mauvais souvenirs de sa cinquième titularisation de la saison en Liga.

Le gardien tressé se remémorera finalement avec un certain plaisir ce court voyage au stade Cornella-El Prat, où le Barça a fait la différence dans un dernier quart d’heure délicat pour l’Espanyol. Javi Lopez a d’abord commis une main dans sa surface pour permettre à Lionel Messi de transformer un penalty (0-1, 77e) et d’inscrire son 23e but de la saison en Championnat, le 15e depuis le début des matches retour. Sur un lob de l'Argentin, le gardien Francisco Casilla a ensuite eu la mauvaise idée d’imiter son défenseur hors de sa surface pour récolter un carton rouge (83e) rédhibitoire pour l’Espanyol, lequel s’est bien battu, mais a fini par rendre les armes. Comme souvent dans le derby de Barcelone.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Dim 30 Mar - 12:12


Le maillot de soutien à Victor Valdes

www.fcbarcelona.fr

30/03/2014 09:45

Le gardien du Barça a reçu le soutien de ses coéquipiers avant le début de la rencontre face à l'Espanyol Barcelone




Les joueurs du Barça sont sortissur le terrain de Cornella avec un maillot de soutien à Victor Valdes, qui s'est gravement bléssé mercredi dernier face au Celta Vigo. Sur le maillot était inscrit le slogan "Força Doble V", qui signifie Courage double V (Victor Valdes).



siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Dim 30 Mar - 12:15


Pluie et récupération

www.fcbarcelona.fr

30/03/2014 12:28

Alex Song s'est entrainé avec ses partenaires, tandis que Pedro était absent






L'équipe première s'est entrainée dimanche matin à la Ciutat Esportiva. Les titulaires ont fait des exercices de récupération. Alex Song, absent face à l'Espanyol, s'est entrainé normalement. Pedro lui était souffrant et n'a pas foulé la pelouse.

Adrían Ortolà, gardien du Barça B, s'est entrainé avec le groupe. Le prochain entrainement est prévu lundi à 11h.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Lun 31 Mar - 16:26



Alves prêt pour le sprint
Publié: Lundi, 31 mars 2014, 15.06HEC
Le Club Atlético de Madrid intimide Barcelone, son adversaire en quarts, mais Daniel Alves est confiant à l'aube d'un mois clé.




Alors que son équipe s'est reprise après une spirale négative, Daniel Alves estime que le quart de finale de l'UEFA Champions League du FC Barcelona face au Club Atlético de Madrid arrive au bon moment.

L'équipe de Gerardo Martino reste sur une série de cinq victoires de rang toutes compétitions confondues après avoir connu la défaite chez la Real Sociedad de Fútbol et le Real Valladolid CF en l'espace de trois journées de Liga. "C'est notre meilleure série de la saison et on débute le mois où tout va se jouer", a confié l'international brésilien avant la réception de l'Atlético.

"Lorsqu'il y a une connexion, les résultats sont bons", a-t-il ajouté. "Si on n'est pas solidaires, on n'atteindra pas notre objectif. Les fans devront être derrière nous au Camp Nou. C'est ce que je pense et je l'assume. Je suis clair dans mes idées et mes paroles."

"Cette équipe ne se préserve jamais pour les autres matches", a poursuivi l'ancien latéral droit du Sevilla FC. "Les gens ont la mémoire courte dans le football. Il y a cinq ans, c'était le chaos ici, et les gens ne croyaient pas en nous. Il y a quelques semaines, c'était le chaos à nouveau, et on a réussi à revenir. C'est peut-être la fin d'un cycle, mais quand un cycle se termine, un autre démarre. Il faudra rester calme, et tout dépendra de voir si on fait un pas en avant ou en arrière."

"L'Atlético et le Barça sont très proches en tête de la Liga mais cela devra changer à un moment donné", a-t-il expliqué, les Catalans comptant actuellement un point de retard sur les Matelassiers, leaders du championnat. "On est prêt et j'espère qu'on pourra faire un grand pas vers les demi-finales."

©UEFA.com 1998-2014. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Lun 31 Mar - 16:28


Le premier but de Messi à Cornella

www.fcbarcelona.fr

30/03/2014 15:45

L'argentin a inscrit sa première réalisation sur le nouveau terrain de l'Espanyol, et Pinto enchaine cinq matches sans prendre de but




Retour sur les données intéressantes de la rencontre remporté 0-1 par le FC Barcelone face à l'Espanyol:

Leo Messi a marqué pour la première fois à Cornella el Prat. Il ne lui reste plus qu'à marquer à Elche en première division

L'argentin a marqué 17 buts lors des 12 derniers matches de l'équipe première. Il n'y a que face à Valladolid qu'il n'a pas marqué

Le pénalty face à l'Espanyol est le 349ème but de Messi en équipe première

Mascherano (16), Piqué (15) et Alba (15) ont récupéré un total de 46 ballons

Pinto n'a pas encaissé de but lors de ses cinq derniers matches disputés avec le Barça

Cela faisait huit saisons que le Barça ne gagnait pas deux fois de suite sur le terrain de l'Espanyol, en 2004-05 et 2005-06

El 0-1 a Cornellà-El Prat és el mateix resultat que va donar-se al Camp Nou. Una cosa així no passava des de la temporada 2002/03, quan tots dos compromisos van acabar amb un 2-0 favorable als culers. Lors du match aller, les blaugranas se sont aussi imposés 1-0 face à l'Espanyol

Jordi Alba, averti hier, sera suspendu face au Betis pour cause de cinquième carton jaune


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Lun 31 Mar - 16:29


Deux matches à domicile cette semaine

www.fcbarcelona.fr

31/03/2014 11:45

Le FC Barcelone recevra l'Atletico Madrid mardi en Ligue des Champions, avant de recevoir le Betis en Liga




La saison est entrée dans sa phase décisive. Encore en course dans toutes les compétitions, le Barça disputera cette semaine deux rencontres à domicile, face à l'Atletico Madrid d'abord en Ligue des Champions, puis face au Betis Séville en Liga.

La rencontre de mardi, comptant pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, sera l'occasion de retrouver face à face le premier et le deuxième de la Liga. Pour ce préparer ce match, les blaugranas s'entraineront lundi à la Ciutat Esportiva et mardi midi au Camp Nou, avant la rencontre à 20h45.

Dès mercredi, les hommes de Tata Martino retrouveront les terrains de la Ciutat Esportiva pour commencer à préparer la rencontre de Liga face au Betis Séville, samedi à 18h. Jeudi, les joueurs bénéfécieront d'une journée de repos.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Lun 31 Mar - 16:30


22 convoqués pour l'Atletico Madrid

www.fcbarcelona.fr

31/03/2014 12:21

Song, avec le feu vert médical, est la principale nouveauté de la liste dévoilée par Tata Martino




Gerardo Tata Martino a dévoilé la liste des convoqués pour la rencontre face à l'Atletico Madrid mardi soir au Camp Nou. Le staff technique a convoqué 21 joueurs disponibles et Carles Puyol, qui n'a pas encore l'autorisation médicale pour jouer. Pedro, absent dimanche pour cause de gastro, est de retour.

Valdes, Cuenca et Dos Santos sont les absents du groupe. À noter que ce matin lors de l'entrainement, Pedro et Song ont participé normalement à la séance. Puyol lui a travaillé en marge du groupe.

La liste

Pinto, Olazábal, Montoya, Piqué, Fàbregas, Puyol, Xavi, Pedro, A.Iniesta, Alexis, Messi, Neymar Jr., Mascherano, Bartra, Sergio, Song, Jordi Alba, Afellay, Tello, Adriano, Dani Alves et Sergi Roberto.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Lun 31 Mar - 16:30


Víctor Valdés, absent sept mois

www.fcbarcelona.fr

31/03/2014 12:35

Le gardien du Barça a été opéré à Augsburg (Allemagne) pour sa rupture du ligament croisé par les docteurs Boenisch et Pruna




Victor Valdes a été opéré avec succès de sa rupture du ligament croisé antérieur. Une suture du ménisque interne de genou droit a été réalisée, et l'intervention s'est terminée de manière satisfaisante. Son absence sera d'environ sept mois. Rappelons que le joueur s'est blessé le 26 mars face au Celta Vigo.

Valdes a disputé un total de 535 matches avec le Barça, pour 441 buts encaissés.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Lun 31 Mar - 16:35




Martino: “Tenir physiquement”

Anna Segura

31/03/2014 14:20

"Il faudra tenir le ballon, jouer avec de l’ordre" a expliqué Tata Martino en conférence de presse avant le match face à l'Atletico




Gerardo Tata Martino se prépare à affronter pour la quatrième fois de la saison l’Atletico Madrid, après les matches de Supercoupe et l’aller en Liga. Tous ont terminé sur des matches nuls, et Martino est conscient de la force de l’adversaire du Barça: “C’est une équipe en forme et en pleine confiance. Nous devrons jouer aussi intensement qu’eux si nous voulons rivaliser, et notre arme secrète est d’être le Barça”. “Il faudra tenir le ballon, jouer avec de l’ordre et tenir physiquement” a ensuite ajouté l’entraineur argentin.

Ce ne sera pas forcément un match ouvert, mais l’Atletico tentera de marquer au Camp Nou

“Le Barça n’a pas couru derrière le ballon lors des trois précédents face à l’Atletico” a précisé Martino, qui a ensuite prévenu qu’il faudrait “éviter les pertes de balles car l’Atletico évolue bien en contre”. “Ce ne sera pas forcément un match ouvert, mais l’Atletico tentera de marquer au Camp Nou” a ensuite expliqué Martino.

Iniesta, Xavi, Neymar et Messi

Interrogé sur le courage de ses joueurs, Martino a rapidement tranché: “Sans courage, ces joueurs n’auraient pas gagné tout ce qu’ils ont gagné. Le courage est garanti”. Invité à comparer Arda Turan et Andrés Iniesta, Martino a déclaré qu’un joueur comme Iniesta “est unique” et qu’il n’en apparait que “de temps en temps”.

“Xavi est en grande forme, ce qui veut dire que les rotations font du bien” a ensuite lancé Martino, avant de conclure en expliquant l’état de forme de Messi et Neymar: “Neymar peut être décisif partout en attaque, et Messi sera pour la première fois à 100% face à l’Atletico”.


Alves: "De la fluidité dans le jeu"

Le latéral brésilien du FC Barcelone a expliqué en conférence de presse que le Barça devra jouer avec le ballon et "trouver de la fluidité dans le jeu. Si nous tenons la balle, ils n'auront pas beaucoup d'occasions".

"Notre équipe sait que pour gagner elle doit prendre des risques, c'est ce qui nous a mené au sommet ces dernières années" a expliqué Dani Alves en salle de presse.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Lun 31 Mar - 17:07



Alves et l'éternel renouveau du Barça


"Les gens ont la mémoire courte dans le football", a rappelé Daniel Alves en conférence de presse. ((Reuters))

Publié le 31 mars 2014 à 17h08
Mis à jour le 31 mars 2014 à 17h43

En difficulté début mars, le FC Barcelone accueille l'Atletico Madrid, mardi en quarts de finale de la Ligue des champions, après une série de sept victoires d'affilée. Entre périodes de vaches maigres et de vaches grasses, Daniel Alves s'est habitué aux cycles du club catalan.

C’est la même rengaine depuis des années. À chaque période creuse du FC Barcelone, ses détracteurs s’empressent de sonner l’hallali du club, annonçant à qui veut bien l’entendre l’inexorable décadence du club. Et à chaque fois, les Catalans répondent sur le terrain. Après une mauvaise passe début mars, marquée notamment par une défaite au Real Valladolid (1-0) en championnat, les Blaugrana ont comme à chaque fois redressé la barre pour renaître de leurs cendres. Un train-train que connaît désormais bien Daniel Alves, au moment où lui et les siens s’apprêtent à recevoir l’Atletico Madrid, mardi soir en quarts de finale de la Ligue des champions, après une série de sept victoires consécutives toutes compétitions confondues.

"Cela fait longtemps que les gens affirment que c’est la fin d’un cycle à Barcelone. C'est peut-être la fin d'un cycle, mais quand un cycle se termine, un autre démarre, a ainsi philosophé lundi le latéral droit en conférence de presse, sur le site officiel du club. Et de poursuivre, non sans faire allusion à la récente victoire des Catalans face au Real Madrid (4-3), contestée par une partie des Merengue : "Quand le FC Barcelone gagne, c’est grâce aux décisions de l’arbitre. Quand il perd, les gens affirment qu’un cycle se conclut. Les gens ont la mémoire courte dans le football. Il y a cinq ans, c'était le chaos ici, et les gens ne croyaient pas en nous. Il y a quelques semaines, c'était le chaos à nouveau, et on a réussi à revenir."

Le Brésilien le sait pourtant, l’orage n’est jamais loin et une défaite au Camp Nou face au leader de la Liga pourrait venir obscurcir le ciel sans nuages des Barcelonais. "Il faudra rester calme, tout dépendra de si l’on fait un pas en avant ou en arrière", a-t-il estimé. Opposés aux Colchoneros à trois reprises cette saison, les Catalans ne sont pas parvenus à les vaincre. Leurs précédentes confrontations contre les Madrilènes se sont ainsi soldées par trois matches nuls. Des résultats qui incitent le joueur de la Seleçao à la plus grande prudence. "Ce sera un match difficile, pas seulement à cause de Diego Costa. C'est un joueur important pour eux, mais l'Atletico, c'est bien plus que Costa, a-t-il ainsi averti. C'est une équipe très intense et il faudra faire attention. Si on n'est pas solidaires, on n'atteindra pas notre objectif." Et les Barcelonais apporteraient une nouvelle fois de l’eau au moulin de leurs détracteurs.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mar 1 Avr - 13:46



Le Barça et l'Atlético fidèles à leurs principes
Publié: Mardi, 1 avril 2014, 0.40HEC
Les FC Barcelona et Club Atlético de Madrid ont promis de ne pas compromettre leur style de jeu respectif mardi soir en quarts aller.




L'entraîneur du FC Barcelona Gerardo Martino a promis de rester fidèle à sa philosophie lors de la venue du Club Atlético de Madrid, leader de la Liga, au Camp Nou mardi à l'occasion des quarts de finale aller de l'UEFA Champions League. "Soyez sûrs qu'on va être courageux demain", déclarait le technicien de 51 ans qui affichaient les mêmes intentions que son homologue et compatriote Diego Simeone. "À l'Atlético, nous respectons toujours l'identité de notre club", ajoutait l'entraîneur des Rojiblancos avant le premier duel européen entre les deux formations.

Barcelone
Gerardo Martino, entraîneur

L'Atlético fait de belles choses cette saison, comme la saison dernière. Ils sont encore en lice dans deux compétitions, et ils semblent être en confiance. On les a rencontrés trois fois cette saison, et ils ont été un adversaire redoutable.

Il faudra gagner sans prendre de but. C'est essentiel quand il y a un match retour. Il faudra gagner car ensuite c'est à l'adversaire de prendre ses responsabilités. Je pense toujours que si on n'est pas courageux, on n'y arrive pas. Il faut être courageux pour jouer comme on joue, alors soyez sûrs qu'on va être courageux demain. C'est garanti.

La clé de ce match sera d'être au même niveau d'intensité, puis notre arme sera d'être le FC Barcelona. Il faudra être aussi intenses qu'eux. Quand un coach a une idée, il doit mettre ses joueurs à la bonne place. Évidemment, on sait qu'on sacrifie Neymar en le mettant à droite. Mais les joueurs du calibre de Neymar peuvent jouer n'importe où en attaque.

Je pense qu'Arda Turan et Andrés Iniesta ont beaucoup d'expérience, et ils font le bon choix pour tous ces moments clés. Leurs décisions sont quasiment toujours justes, et ils savent bien les exécuter.

Ce week-end
Samedi : RCD Espanyol 0-1 Barcelona (Messi 77e s.p.)
Pinto ; Alves, Piqué, Mascherano, Alba ; Busquets, Xavi ; Pedro (Iniesta 78e), Fàbregas (Roberto 90e), Neymar (Alexis Sánchez 78e) ; Messi.

• Le huitième but de Messi lors de ses quatre dernières sorties en Liga – et sa première réalisation à l'Estadi Cornellà-El Prat de l'Espanyol – a permis aux troupes de Gerardo Martino de rester un point derrière les leaders de l'Atlético.

Blessés et suspendus
Le gardien de but Víctor Valdés, grièvement touché au genou, manquera le reste de la saison ; José Manuel Pinto (lumbago) fait tout de même partie du groupe. Alex Song (mollet) n'a pas joué ce week-end. Jonathan Dos Santos et Carles Puyol sont tous deux touchés au genou. Ce dernier est tout de même dans le groupe de 22 désignés pour la rencontre, même s'il ne devrait pas jouer. Pedro Rodríguez, rétabli d'une gastroentérite, s'est entraîné normalement.

Atlético
Diego Simeone, entraîneur

Je pense que demain sera la rencontre la plus difficile de celles contre Barcelone. Barcelone évolue en ce moment à son meilleur niveau, et cela sera encore le cas demain soir. Ils voudront prendre une option sur les demies demain pour ne pas avoir à faire la différence au retour. Il faudra se montrer très réalistes devant le but. Dire que nous sommes favoris serait de l'arrogance. Alors je vais simplement dire que nous avons nos chances. Cela sera une superbe double confrontation et la rencontre de demain est très importante.

À l'Atlético nous restons fidèles à l'identité du club, et c'est ce que je vais faire une nouvelle fois demain. Je m'attends à voir le même Barcelone que contre le Real Madrid demain soir. Je ne pense pas que l'on puisse dire aussi tôt que le Barça et Tata Martino ne remporteront pas le championnat. Ils sont toujours en course pour le triplé et ils pratiquent un très bon football en ce moment. Ils ont bien joué à Madrid et ont l'habitude de ces grands rendez-vous.

Comme je l'ai déjà dit, nous aurons deux entraîneurs argentins en quarts de finale. Gerardo Martino et moi-même faisons toujours ce que notre club nous demande. Martino est dans un grand club qui a connu beaucoup de succès. À l'Atlético nous restons fidèles à la politique du club et je ne pense pas pouvoir y ajouter une petite touche argentine. Le style de Barcelone est différent, ils aiment bien avoir le ballon. Nous possèdons des armes différentes, et nous verrons qui est le plus fort sur le terrain.

Ce week-end
Samedi : Athletic Club 1-2 Atlético (Muniain 6e ; Diego Costa 22e, Koke 55e)
Courtois ; Juanfran, Miranda, Godín, Filipe Luís ; Gabi, Mario Suárez, Raúl García (Rodríguez 82e), Sosa (Arda Turan 57e), Koke ; Diego Costa (Villa 90e+1).

• L'Atlético, leader de la Liga, reste sur cinq succès de rang en championnat. Avec 76 points au compteur, les Madrilènes ont déjà égalé leur total de la saison passée. La dernière fois qu'ils décrochaient plus de points était à l'occasion de l'exercice 1995/96, lorsqu'ils étaient sacrés champions avec 87 points.

Blessés et suspendus
Javi Manquillo (cou) demeure indisponible. Raúl García est suspendu pour le match aller. Lundi soir à l'entraînement, Diego Costa a été touché à un genou. Selont son entraîneur Diego Simeone "il est peu probable qu'il joue".

Bon à savoir
• La dernière double confrontation entre les deux formations a eu lieu cette saison en Supercoupe d’Espagne en août 2013. Barcelone, champion, avait battu l’Atlético, vainqueur de la Coupe, aux buts à l’extérieur après un nul 1-1 à Madrid, avec un but de Neymar et un but de David Villa, après un 0-0 au Camp Nou.

©UEFA.com 1998-2014. All rights reserved.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mar 1 Avr - 13:52



Barça - Atlético Madrid : Diego Costa, coup dur ou coup de bluff ?

01/04/2014

Ménagé à l'entraînement, il sera "difficile" pour Diego Costa de jouer contre le Barça mardi, selon l'entraîneur de l'Atlético Diego Simeone. Info ou intox ?




"Je pense qu’il sera difficile que Diego Costa joue demain." En quelques mots, l’entraîneur de l’Atlético Madrid, Diego Simeone, a laissé planer un gros doute sur la participation de Diego Costa au quart de finale aller de la Ligue des champions face au FC Barcelone, mardi. Le joueur a quitté l’entraînement au bout d’un petit quart d’heure lundi au Camp Nou, soit juste avant que les médias n’aient plus le droit de filmer les joueurs en préparation.

"Il faut attendre jusqu'à demain (mardi)" pour savoir s'il sera titulaire contre le club catalan en quart de finale aller de C1, a dit Simeone au micro de la télévision publique espagnole (TVE). "Nous devons d'abord parler au médecin et voir la condition dans laquelle il se trouve et ensuite nous prendrons une décision en conséquence, a poursuivi le technicien argentin. En principe, après l'entraînement d'aujourd'hui, je considère que ce sera difficile pour demain (mardi)."



Les médias espagnols n'y croient pas

L’attaquant vedette de l’Atlético souffre apparemment d’un traumatisme du genou. Il aurait contracté cette blessure lors de la victoire de son équipe samedi sur la pelouse de l’Athletic Bilbao (1-2). Il avait d’ailleurs quitté le match cinq minutes avant le coup de sifflet final pour un problème aux adducteurs. Son forfait mardi en Ligue des champions contre le Barça serait un énorme coup dur pour l’Atlético. Le club madrilène serait ainsi privé de sa gâchette la plus prolifique (32 buts au compteur, dont 7 en C1) pour l’un des matches les plus importants de la saison.

Mais la nouvelle laisse sceptique de l’autre côté des Pyrénées et malgré les affirmations de Simeone, la blessure de Diego Costa ne l’empêcherait pas de jouer ce rendez-vous crucial de la saison. Certains vont même plus loin et imaginent déjà l’énorme coup de bluff joué par l’Atlético. Sur le site internet de AS, par exemple, le journaliste n’hésite pas à terminer son article ainsi : "Peu doutent du fait que l’hispano-brésilien sera bel et bien de la partie." En octobre, il avait d'ailleurs joué contre l'Austria Vienne (3-0) alors qu'il se déplaçait avec des béquilles quelques heures plus tôt…


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mar 1 Avr - 14:00



Ligue des champions : Pinto, c'est un peu le Castaneda ou le Garcia du Barça

01/04/2014

En l’absence Victor Valdès, José Manuel Pinto, 38 ans, gardera le but du Barça jusqu’à la fin de la saison. Or, introniser un vieux portier abonné au banc n'a jamais fait gagner la Ligue des champions.




L’aventure a débuté en 2008 par une défaite à la Corogne (0-2). Elle se poursuit depuis inlassablement, petit à petit, record après record. Cette drôle d’aventure, c’est celle de José Manuel Pinto au FC Barcelone. Celle d’un deuxième choix éternel, propulsé tout d’un coup numéro un à une semaine des quarts de finale de Ligue des champions. Décontracté, catogan au vent, José Manuel Pinto dépareille pourtant avec le sérieux et le crâne rasé du titulaire Victor Valdès. A 38 ans, l’ancien du Celta Vigo n’a plus gardé régulièrement les cages d’une équipe depuis son départ de Galice, en janvier 2008.

Pinto, c’est lui



Mais attention. Ce n’est pas parce qu’il n’est que remplaçant que le palmarès de Pinto ne ressemble à rien. Voyez plutôt.



En six années, José Manuel Pinto avec le Barça, c’est ça

79 - Comme son nombre de matches joués depuis janvier 2008
62 – Comme son nombre de buts encaissés sous le maillot barcelonais
6 – Comme son nombre de matchs de Ligue des champions…mais aucun lors des matches à élimination directe.
46 – Comme son nombre de matches… en Coupe du Roi. Soit 58% de ses apparitions avec le Barça.

Pinto, c’est aussi le roi de la Coupe du roi. Et vu sa réussite dans cette compétition, on comprend.

Nous avions dit à Pinto qu’il défendrait les buts pour la finale de Coupe du Roi. Il aura, au minimum, treize finales de Coupe du Roi en plus à jouer (Tata Martino)

Mais la Ligue des champions est une toute autre paire de manches. Bien sûr, le gardien de 38 ans possède une expérience européenne (12 matches de C1, 16 de C3). De l’expérience tout court d’ailleurs. Mais il n’empêche que depuis 1989-1990, jamais un vainqueur de la C1 ne s’est présenté avec un gardien aussi atypique.

Même si des grands gardiens sont parfois assez uniques dans leur genre.



Certains étaient certes inexpérimentés à ce niveau de la compétition. Un certain Français d'abord, qui avait des cheveux à l'époque



Et même un petit Espagnol, sept ans après.



D'autres n’ont jamais été reconnus à l’échelle internationale. Comme Sebastiano Rossi, vainqueur de la Ligue des champions 1994 et cinq fois champion d'Italie avec le Milan. Mais aucune sélection au compteur.



Alors que la plupart sont des monstres à l'échelle des gardiens de but. C'est le cas d'Edwin van der Sar, vainqueur de la C1 avec l'Ajax (1995) et Manchester United (2008)



Ou de Petr Cech, champion d'Europe 2012 avec Chelsea



Mais tous ces gardiens étaient des titulaires indiscutables et jouaient régulièrement des matches de haut niveau avec leur club : ils avaient disputé au moins trente rencontres et six matches européens l’année du sacre, à l’exception du cas Casillas-César en 2002 (les deux gardiens avaient alterné, même en finale suite à la blessure de César).

José Manuel Pinto ne possède, lui, aucune des caractéristiques précédemment citées ! Et son absence régulière lors des rencontres importantes pourrait un être un handicap pour le FC Barcelone.

L'OM avait dû miser sur Castaneda

Mais devoir continuer à ce stade de la Ligue des champions avec son gardien remplaçant, ce n’est pas une première. A Marseille, c'est déjà arrivé en 1990. La Ligue des champions s'appelait encore la Coupe d'Europe des clubs champions. Vous vous souvenez de Jean Castaneda ?



A l’époque, le gardien tricolore évoluait à l’Olympique de Marseille. Ou plutôt cirait le banc. Car, dans les buts, c’était Gaétan Huard le titulaire. Mais, comme pour Valdès, Huard s’est blessé tout seul. Contre Sofia, en quart de finale retour (victoire 3-1 de Marseille), le gardien phocéen s’etait raté dans sa sortie "kamikaze" et avait laissé l’OM démuni en demi-finale, face au Benfica. Un cas assez semblable à celui connu par le Barça cette semaine. Et peu fréquent en C1 lors de ce dernier quart de siècle.

Habituel remplaçant, Jean Castaneda était apparu à l’époque comme l’unique solution. Seulement voilà. Les Marseillais lui faisaient si peu confiance qu’ils avaient préféré aller chercher Pascal Rousseau à Laval plutôt que de le titulariser en championnat. En C1, la nouvelle recrue n’étant pas inscrite, Castaneda avait dû être titularisé. Sans n’avoir joué aucune rencontre depuis le début de la saison !

Sans être autant en manque de compétition que Castaneda (15 matches cette saison quand même pour l’Espagnol), Pinto ne se présente pas face à l’Atletico avec la forme que pourrait avoir un gardien titulaire.

Nantes a même sorti un gardien de sa retraite

Si l’on élargit l’historique européen à la C3, un autre club français nous a fourni un cas encore plus particulier : le FC Nantes en 1995. Privé de ses trois gardiens (Loussouarn, Casagrande et Marraud), l’entraîneur des Canaris avait dû faire appel à l’entraîneur des gardiens Jean-Louis Garcia, pourtant à la retraite ! Un choix qui s’est ensuite avéré catastrophique pour les Nantais, battus 5-1 par Leverkusen en quart de finale aller avec notamment deux fautes de main de Garcia.



Une telle hécatombe, Tata Martino espère ne pas avoir à y faire face. Remplaçant désigné de Victor Valdès - titulaire indiscutable - dans le but de Barcelone, l’ancien Galicien José Manuel Pinto a en effet souvent souffert de son dos, réputé fragile. Et forcément, ça inquiète un peu l’entraîneur catalan pour la fin de saison.

Il n’a pas eu de problèmes qui l’ont empêché de travailler récemment. Si cette blessure récurrente au dos le gênait à nouveau, nous devrions aviser (Tata Martino)

Mais tant que son dos tiendra, Pinto qui gardera la cage du Barça. De toute façon, les Blaugrana n'ont pas vraiment le choix.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mar 1 Avr - 14:05



Barça-Atlético : Les 5 raisons pour lesquelles l'Atlético peut embêter le Barça

01/04/2014

Fort de son passé récent en Ligue des champions, le Barça sera favori face à l'Atlético. Mais les Colchoneros ne sont pas des victimes expiatoires. Loin de là.


Le leader de Liga, c'est l'Atlético. Pas le Barça.

L'Atlético n'a pas les moyens du Barça et du Real. Il n'a pas un effectif aussi riche, ni les méga-stars que sont Messi ou Ronaldo, entre autres, et sa profondeur de banc est nettement moins importante que celle des deux géants espagnols. Autant d'éléments qui auraient pu expliquer une baisse de régime des Colchoneros à un moment de la saison en Liga. On l'attend toujours. Samedi, l'équipe de Diego Simeone a encore signé une grande performance en gagnant à Bilbao (1-2), où le Barça s'était incliné en décembre (1-0). Elle a réussi le tour de force de tenir ce rythme infernal auxquels Barcelone et le Real sont habitués chaque année en Liga. Mieux, elle est en tête du classement à sept journées de la fin. L'Atlético n'a pas le vécu du Barça en Ligue des champions. Mais sur ses résultats, il a largement prouvé qu'il rivalisait avec le club catalan cette saison. Et qu'il pouvait durer.

Le Barça en a eu l'occasion. Mais il n'a jamais battu l'Atlético cette année.

On l'a vu, l'Atlético fait mieux que rivaliser dans son duel à distance avec le Barça. C'est tout aussi vrai en tête-à-tête. Mardi au Camp Nou, il s'agira déjà de la quatrième confrontation entre le Barça et l'Atlético Madrid cette saison, toutes compétitions confondues. Les Catalans l'aborderont avec le statut de favori, ce qui ne doit pas faire oublier que les trois premières n'ont pas donné de vainqueur. Les deux équipes n'avaient pas pu se départager lors des deux matches de Supercoupe d'Espagne l'été dernier (1-1, 0-0), Barcelone ne remportant cette épreuve que grâce au but inscrit par Neymar à Vicente-Calderon. Et en Liga, elles s'étaient séparées sur un score nul et vierge (0-0) à Madrid au mois de janvier (le match retour aura lieu lors de… l'ultime journée). Si le Barça est supérieur à l'Atlético sur le papier, il ne l'a pas encore prouvé sur le terrain cette saison. Alors qu'il a eu plusieurs occasions de le faire.



L'Atlético a le style idéal pour embêter le Barça. Et il l'a prouvé.

L'Atlético Madrid affiche des statistiques défensives impressionnantes cette saison. L'équipe de Diego Simeone possède la meilleure défense de Liga (22 buts) et de la Ligue des champions, avec Chelsea (4 buts). Et le Barça s'est déjà cassé les dents sur la muraille rojiblanca cette saison, n'inscrivant qu'un seul but en trois confrontations face aux Colchoneros. On est loin, très loin des standards barcelonais dans ce domaine cette saison (2,75 buts marqués par match, toutes compétitions confondues). Le style de jeu des Madrilènes, avec un bloc bas et très dense et une faculté à se projeter vite vers l'avant sur les contre-attaques, est probablement celui qui pose le plus de problèmes à l'équipe catalane.



Dans le but du Barça, ce ne sera pas Victor Valdés. Et ça change quelque chose.

Par son style de jeu, l'Atlético a quelques points communs avec le PSG de la saison passée. Une équipe qui n'avait pas été loin de sortir le Barça à ce stade de la compétition (1-1, 2-2), ne concédant notamment que deux tirs cadrés lors du match retour au Camp Nou. Les Catalans avaient essentiellement dû leur qualification à deux individualités. Lionel Messi, mais aussi Victor Valdés. Le gardien du Barça avait réalisé pas moins de sept parades au Camp Nou, jouant un rôle capital qui n'avait pas forcément été assez souligné. Indisponible huit mois en raison d'une grave blessure à un genou, Valdés ne sera pas là pour faire face aux attaquants de l'Atlético. Pinto n'offre pas forcément les mêmes garanties, et ce paramètre peut être déterminant.



Sur le banc, Simeone connaît l'Europe. Pas Martino.

Arrivé sur le banc de l'Atlético en décembre 2011, Simeone n'avait pas tardé à afficher ses compétences sur la scène européenne en guidant les Colchoneros jusqu'à la victoire en Ligue Europa six mois plus tard. Déjà vainqueur, en tant que joueur, de la Coupe de l'UEFA avec l'Inter en 1998, l'entraîneur rojiblanco présente des références en Europe que ne possède pas Tata Martino. Le coach du Barça n'en est qu'à sa première saison sur le Vieux-Continent, et il ne maîtrise pas forcément tous les paramètres dans l'approche d'un quart de finale de Ligue des champions. Simeone n'en a pas beaucoup plus, puisqu'il ne la dispute que pour la première fois en tant qu'entraîneur. Mais son passé en C3 parle en sa faveur contre un novice de l'Europe.




siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mar 1 Avr - 14:12




FC Barcelone - Atletico Madrid: Intensité maximale

Jordi Clos

01/04/2014 10:00

Le Barça et l'Atletico Madrid ouvrent aujourd'hui le bal des quarts de finale dans un duel éléctrique




Le Barça et l'Atletico Madrid, les deux équipes en tête de la Liga s'affrontent ce soir en Ligue des Champions lors d'un quart de finale aller éléctrique. Les deux équipes sont en grande forme, bien menées par leurs deux leaders: Leo Messi pour le Barça, avec 36 buts cette saison, et Diego Costa pour l'Atletico, avec 33 buts.

Que se passe-t-il avec Diego Costa?

Lors du dernier entrainement de l'Atletico Madrid au Camp Nou, l'attaquant hispano-brésilient de l'Atletico Madrid est sorti du terrain avant la fin de l'entrainement, semble-t-il touché. Précaution? Blessure? Personne ne le sait, et la réponse arrivera ce soir lors de la composition des équipes.

Les collectifs des deux équipes sont bien rodés. Face aux combinaisons et au style offensif du Barça, l'Atletico propose un jeu plein d'envie et très vertical, à l'image de leur entraineur Diego Simeone. Cette saison, les trois rencontres entre les deux équipes se sont terminées par des matches nuls.

Incertitudes

Les hommes de Martino arrivent avec le plein de confiance après leurs victoires face au Real Madrid et face à l'Espanyol. La composition est incertaine pour ce soir. Valdés, Dos Santos et Cuenca sont bléssés, et tous les autres joueurs prétendent à une place. Carles Puyol est dans le groupe.

Pour l'Atletico, arriver jusque-là est une première depuis 1997. Simeone pourra compter sur l'ensemble de son effectif à l'exception de Raúl García, suspendu pour la rencontre. Le doute plane sur la présence ou non de Diego Costa.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par siberian84 le Mar 1 Avr - 14:28

Valdes, 7 mois de malheur...



Publié le 31 mars 2014 à 13h31
Mis à jour le 31 mars 2014 à 17h02

Touché au genou la semaine dernière face au Celta Vigo, Victor Valdes sera indisponible sept mois, indique ce lundi le site du FC Barcelone. Un coup dur pour le gardien de 32 ans qui arrive en fin de contrat. Reste que le Barça, beau joueur, pourrait le prolonger.

Il y a meilleure façon de se montrer auprès d’acquéreurs potentiels... Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit lors de la première mi-temps du match entre le FC Barcelone et le Celta Vigo mercredi dernier pour le compte de la 30e journée de Liga (3-0), Victor Valdes a été opéré ce lundi "avec succès" à Augsbourg (Allemagne), le chirurgien ayant également suturé le ménisque interne, précise le site du Barça. Qui ajoute que "l'intervention s'est terminée de manière satisfaisante" et que l’indisponibilité du portier catalan âgé de 32 ans, serait "d’environ sept mois".

Un vrai coup dur pour l’intéressé qui arrive en fin de contrat avec le Barça, dont il porte les couleurs depuis ses débuts professionnels. Difficile en effet de trouver acquéreur lorsqu’une partie de votre saison est déjà compromise, le retour de Valdes sur un terrain étant prévu, si les délais de guérison puis de rééducation se confirment, fin octobre-début novembre prochains. L’AS Monaco et Manchester City étaient les deux clubs les plus souvent cités sur ce dossier, nul doute qu’aujourd’hui, les recruteurs des deux clubs vont étudier d’autres pistes.

Car même si Valdes redevient opérationnel, il mettra sans doute un peu de temps à retrouver son meilleur niveau, ce qui signifie qu’à moins d’une faculté de récupération exceptionnelle (à l’image de Mickaël Landreau en 2009), sa première partie de saison 2013-14 est à oublier. Pas évident dans ces conditions de trouver preneur… Grand seigneur, le Barça, qui n’en est pas à sa première dans le genre (souvenez-vous, Abidal), ne s’y est d’ailleurs pas trompé en annonçant d’ores et déjà que "l'international espagnol pourrait prolonger son contrat si sa blessure l'empêchait de rejoindre un nouveau club." Chapeau !


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spécial Messi et FCBarcelone (Part 2)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum