Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Page 5 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 9 Sep - 16:23

La JSK aurait obtenu une dérogation pour remplacer Ebossé

Selon une source proche de la direction, le club kabyle aurait obtenu une dérogation pour recruter un autre joueur à la place de l’attaquant camerounais Albert Ebossé qui a décédé tragiquement à la fin de la rencontre face à l’USMA.

C’est ce qui explique leurs négociations avec le meneur de jeu émigré Jugurtha Hamroun. Il suffit juste qu’ils trouvent un accord avec celui-ci pour le qualifier pour le reste de la phase aller. Mais on n’est pas encore là, car en plus de l’offre financière jugée par le joueur en dessous de ses attentes, on croit savoir que la président Hannachi semble plus enclin à recruter un attaquant qu’un meneur de jeu. C’est vrai que la JSK ne dispose pas d’un véritable meneur de jeu, mais le président Hannachi semble indécis quant au joueur qu’il veut engager à la place d’Ebossé. Les contacts avec Hamroun se poursuivent toujours, mais c’est le président de la section football qui se trouve en France depuis quelques jours qui négocie avec lui. Le vide laissé par l’attaquant camerounais est difficile à combler et c’est pour cela que les dirigeants kabyles veulent enrôler un joueur d’expérience pour pouvoir rivaliser avec les autres prétendants au titre. Le visage montré lors des deux derniers matches n’a pas été séduisant, mais les dirigeants espèrent que leur équipe parviendra à relever le défi à Sidi Bel Abbès. Un bon  résultat face à l’USMBA permettra sans nul doute à l’équipe kabyle de sortir la tête de l’eau.

Smail Hamroun : «Oui, la JSK est en contact avec Jugurtha»
Si les responsables kabyles n’ont pas souhaité s’exprimer sur leurs contacts avec le milieu Jugurtha Hamroun, le père de ce dernier que nous avons eu hier au téléphone, a confirmé les négociations entre son fils et les responsables de la JSK. «Oui, les responsables de la JSK sont en contacts avec mon fils Jugurtha, mais je ne peux pas vous dire plus, car c’est son manager Zoubir Makhlouf qui s’occupe des négociations. Il n’y a que lui peut vous édifier sur ces contacts», s’est contenté de dire Smail Hamroun.

Zoubir Makhlouf  (agent de joueurs) : «Hamroun donne la priorité à la JSK»
Devant l’impossibilité d’entrer en contact avec Jugurtha Hamroun, on a pris attache avec son manager qui n’est que Zoubir Makhlouf afin  de nous édifier davantage sur les négociations entre lui et les responsables kabyles. Tout en affirmant que Hamroun accorde sa priorité à la JSK, il précise que celui-ci a d’autres offres en Europe. «Hamroun est pisté par d’autres clubs, mais il accorde sa priorité à la JSK. Il était sollicité par deux clubs italiens dont Parme, mais il avait raté son transfert», a indiqué Zoubir Makhlouf.

«La balle est dans le camp de la JSK»
Les responsables kabyles ont fait leur proposition financière à Hamroun, mais ce dernier ne semble pas satisfait de leur offre. Il leur a fait une contre-proposition et il attend que la direction de la JSK lui rende sa réponse. D’ailleurs, Zoubir Makhlouf déclare que la balle est dans le camp de la JSK, mais il insiste pour dire que la priorrité de Hamroun va pour les Canaris.

«Il est libre de tout engagement»
Le milieu Jugurtha Hamroun a son destin entre les mains. Contrairement à ce qu’a été dit ça et là, il est libre de tout engagement. C’est son manager Zoubir Makhlouf qui nous a confié que Hamroun n’est pas sous contrat. «Vous avez rapporté dans l’une de vos dernières éditions que Hamroun n’a pas son destin entre les mains, eh bien, je vous informe qu’il est libre de tout engagement et qu’il optera pour le club de son choix. Sa priorité va pour la JSK, mais la balle est dans le camp des responsables kabyles.» Même si son transfert vers le championnat d’Italie ne s’est pas concrétisé, Jugurtha Hamroun, est sollicité par d’autres clubs dont son manager préfère taire les noms pour le moment. «On est toujours en pourparlers avec les responsables kabyles avec lesquels j’entretiens de bons rapports. On attend leur réponse, mais je peux vous dire aussi que Hamroun a d’autres offres, mais je ne peux rien dire pour le moment», a-t-il conclu.

Compétition (09/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 9 Sep - 16:25

La JSK recevra à Boumerdès ou à Bouira

Suite à la fermeture du stade du 1er-Novembre jusqu’à nouvel ordre, la JSK recevra ses adversaires soit à Boumerdès soit à Bouira.

C’est le président Hannachi en personne qui nous a fait la révélation hier à la fin de la cérémonie de la signature du contrat entre Mobilis et la FAF. Rencontré au hall de l’hôtel Hilton, le président de la JSK qui refuse de faire la moindre déclaration à la presse ces derniers jours, a bien voulu nous édifier sur la domiciliation de son équipe. Il a révélé en effet que la JSK jouera ses matches soit à Boumerdès soit à Bouira. Depuis la fermeture du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, les spéculations vont bon train sur la domiciliation de la JSK contrainte de jouer hors de ses bases et à huis clos. Plusieurs terrains ont été évoqués entre autres, le stade Benhaddad de Kouba, celui de Dar El Beida et celui de Boumerdès, mais le président

Hannachi a précisé hier qu’il n’a jamais été question de recevoir sur le terrain de Benhaddad de Kouba. Décision définitive ce soir, le choix entre le terrain de Boumerdès et celui de Bouira sera fait ce soir. C’est ce qu’a annoncé hier le président Hannachi, lequel veut sans nul doute consulté son conseil d’administration avant de prendre une décision définitive. Malgré la sanction prise contre la JSK à cause de ce qui s’est passé à la fin de la rencontre face à l’USMA, la Ligue de football professionnel a laissé le choix à la direction de la JSK de choisir le terrain sur lequel il évoluera durant toute la période de la fermeture du stade du 1er-Novembre. La JSK a déjà reçu ses adversaires sur le terrain de

Boumerdès en 2001 à cause des événements qui ont secoué la Kabylie et ce n’est pas une surprise si les responsables kabyles optent pour ce terrain. Il n’est pas très loin de Tizi Ouzou, ce qui permettra aux joueurs de faire quotidiennement la navette entre la ville des Genêts et Boumerdès. La JSK a aussi produit sur le terrain de Bouira en amical lorsque Jean Yves Chay à la tête de la barre technique. Le président Hannachi a déjà visité le stade de Boumerdès et celui de Bouira, mais il ne veut pas se précipiter concernant la domiciliation de son équipe. Le fait que la JSK jouera hors de ses bases et à huis clos pendant toute la phase aller et peut-être durant toute la phase retour, cela va certainement la pénaliser. Mais les joueurs sont déterminés à relever le défi afin d’honorer la mémoire de l’attaquant camerounais Albert Ebossé, qui a perdu la vie à la fin de la rencontre face à l’USMA. Celui-ci ambitionnait de remporter un titre cette saison avec l’équipe et le meilleur hommage que puisse lui rendre est de finir la saison en apothéose.

Les joueurs ont rejoint Hilton à partir de 15h
Après avoir bénéficié d’une journée de repos, les Canaris ont repris hier après-midi le chemin des entraînements afin de préparer le prochain match du championnat face à l’USMBA. Pour éviter que certains d’entre eux arrivent en retard à la séance de la reprise, les dirigeants leur ont donné rendez-vous à 15h à l’hôtel Hilton. Et comme il y avait un nombre important de journalistes venus couvrir la cérémonie de la signature du contrat entre Mobilis et la FAF, les responsables kabyles à leur tête le président Hannachi a donné de fermes instructions aux employés de l’hôtel de n’autoriser aucun journaliste approcher ses joueurs.

Compétition (09/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 10 Sep - 15:35

JS Kabylie : Convoité pour remplacer le défunt Ebossé
Jugurtha Hamroun était attendu, hier, à Alger


Le jeune attaquant émigré Jugurtha Hamroun, ex-international espoir, est très proche d’endosser le maillot Jaune et Vert pour la suite de la saison en cours. En contacts très avancés avec les responsables kabyles, le joueur, qui a évolué la saison passée au sein de la formation turque Kardemir Karabükspor, devait arriver hier après-midi à Alger, pour finaliser sa venue à la JSK. Selon une source autorisée, le joueur et son manager Zoubir Makhlouf régleront seulement quelques petits détails avant que le joueur n’opte officiellement pour le club phare de Kabylie. La JSK a obtenu une dérogation de la LFP ce qui lui permettra de remplacer son attaquant Albert Ebossé décédé le 23 août dernier à l’issue de la rencontre de son équipe face à l’USMA. Hamroun, 25 ans, est libre de tout engagement et pourra ainsi jouer à la JSK sans le moindre problème. A signaler que le joueur avait négocié avec le club bulgare Levski Sofia, mais, selon la presse bulgare, les deux parties n’ont pas trouvé un terrain d’entente sur le volet financier.  Les dirigeants kabyles sont très intéressés par les services de Hamroun qu’ils ont choisi pour remplacer Ebossé. Ils  attendent beaucoup de ce jeune joueur natif de Bouzeguène (Tizi-Ouzou) pour apporter un plus à l’équipe kabyle. De sa part, le jeune milieu de terrain Hamroun est très heureux de jouer à la JSK avec laquelle il veut réussir beaucoup de belles choses. Son objectif est d’apporter un plus au club phare de Kabylie et d’être à la hauteur de la confiance placée en lui.

Broos réduit la charge de travail
Par ailleurs, le coach Hugo Broos continue la préparation du match de l’USMBA malgré tout ce qui a été dit, ces dernières heures, sur son avenir. Il est toujours en poste et il a dirigé la séance d’entraînement effectué par son équipe avant-hier. Le coach kabyle a procédé à la réduction de la charge de travail de son équipe en programmant une seule séance d’entraînement par jour. Les coéquipiers de Raiah ont été soumis à une grande charge de travail la semaine écoulée, avant donc que le staff technique ne procède à sa baisse, depuis avant-hier. Broos et ses collaborateurs veillent à ce que le club affronte l’USMBA avec une grande fraîcheur physique pour espérer revenir avec un bon résultat.

DDK (10/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 10 Sep - 15:46

Jugurtha Hamroun débarque : «Je suis ici pour signer, pas pour passer des tests !»

Malgré cette période difficile qu’elle traverse, la JSK doit retrouver sa vitesse de croisière, reprendre le championnat et renouer avec les victoires. Certes, c’est une période très délicate que vivent les joueurs ainsi que les membres du staff technique, mais il faut savoir être forts et continuer à travailler. Quelques jours après le décès de l’attaquant Albert Ebossé, la direction kabyle a constaté un grand manque au niveau offensif, notamment après la libération de Harrouche. De ce fait, le président Hannachi est entré en contact avec un joueur émigré qui répond au nom de Jugurtha Hamroun. L’international algérien, qui se trouve sans club depuis quelque temps, a accepté de rejoindre la JSK et relever un nouveau défi dans sa carrière footballistique. Ce dernier, qui devait arriver à Alger en fin de semaine, a finalement accepté de rencontrer les dirigeants kabyles plus tôt que prévu. En effet, Hamroun est arrivé vers les coups de 19h à l’aéroport international Houari-Boumediène.

Il était accompagné de son paternel
Le désormais futur joueur de la JSK était accompagné de son père, Ismail Hamroun, qui a tenu à soutenir son fils qui est sur le point de rejoindre la formation kabyle. Il est utile de rappeler que la JSK a obtenu une dérogation pour recruter un autre élément, suite au décès d’Albert Ebossé.

Direction l’hôtel Hilton !
A peine arrivé, Jugurtha Hamroun a été directement conduit à l’hôtel Hilton pour y passer la nuit. L’attaquant d’origine kabyle a eu l’occasion de rencontrer tous les dirigeants, du moment que la JSK est en regroupement à Alger depuis quelque temps.

La visite médicale aujourd’hui, la signature juste après !
A la JSK, on s’active. Au lendemain de son arrivée, Jugurtha Hamroun sera conduit ce matin à Tizi Ouzou pour passer sa visite médicale, avant de signer son nouveau contrat l’après-midi.

Il sera qualifié la semaine prochaine
D’après une source généralement bien informée, le nouvel attaquant kabyle, qui aura droit à une dérogation du moment qu’il s’agit d’un international au chômage (il a joué avec l’EN olympique en 2011), sera qualifié la semaine prochaine. En principe, il sera d’attaque d’ici au match face à l’ASO prévu le 16 septembre prochain.

«Je suis venu à la JSK pour relancer ma carrière et retrouver l’EN»

Attendu à 17h30, l’attaquant international algérien, Jugurtha Hamroun, accompagné de son père, est arrivé vers les coups de 19h15 à Alger. Le désormais nouveau joueur de la JSK a été directement conduit à l’hôtel Hilton pour rencontrer les dirigeants kabyles qui l’attendaient avec impatience. Interrogé par nos soins, Hamroun estime qu’il vient de réaliser un rêve de jouer pour la JSK qui, selon lui, est l’équipe de cœur. Toutefois, il n’a pas manqué l’occasion de déclarer que son but était de retrouver la sélection nationale.

Bienvenue en Algérie Jugurtha…
Merci, je vous remercie pour l’accueil que vous m’avez réservé.

Vous êtes sur le point de rejoindre la JSK. Pouvez-vous le confirmer ?
Oui, tout à fait, je suis ici en Algérie dans le but de m’engager avec la JS Kabylie. Un club qui m’est très cher vu que je suis Kabyle. J’ai toujours souhaité défendre le maillot de cette grande équipe. Je suis vraiment aux anges !

Allez-vous effectuer des tests, avant de signer ?
Non, je ne suis pas venu pour effectuer des tests. Je suis ici pour signer mon nouveau contrat.

Avez-vous des objectifs en rejoignant les Canaris ?
Oui, je suis un joueur très ambitieux. Tout d’abord, j’aimerais bien m’imposer et donner satisfaction. Toutefois, mon objectif est de retrouver l’Equipe nationale.

Peut-on dire que vous êtes au top physiquement ?
Certes, je suis sans club, mais cela ne veut pas dire que je ne suis pas au top physiquement. J’ai effectué une bonne préparation en solo et je suis prêt à cent pour cent.

Avant de conclure, pouvez-vous nous dire comment cela se fait-il que vous n’avez pas trouvé une équipe en Europe ?
Vous savez, j’étais en contact avec plusieurs formations, mais je n’ai pas pu trouver de terrain d’entente avec eux. Par la suite, je n’avais pas trop le temps du moment que le marché des transferts été clos.

Le Buteur (10/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 10 Sep - 15:52

Hamroun : «Je veux relancer ma carrière et rejoindre l’EN»

Jugurtha Hamroun, milieu de terrain, est arrivé hier soir à 19h à Alger pour finaliser son engagement en faveur de la JSK. Il a été accueilli par Moh-Cherif Hannachi. Ce joueur a déjà porté le maillot de l’EN olympique lors de la campagne des matchs qualificatifs aux JO de Londres, sous la houlette d’Azzeddine Aït Djoudi.

Ce jeune milieu en a fait parler toutes ses qualités, sans pour autant que la sélection ne puisse passer à la phase finale de ces jeux. Ayant joué dans de multiples championnats en Europe, Hamroun a fini par rejoindre son pays d’origine et même la région natale de ses parents, la Kabylie, pour finaliser son engagement en faveur de la JSK. A son arrivée à Alger, il était en compagnie de son agent mais aussi de son père. Ce dernier qu’on a pu approcher était très enthousiaste quant à la nouvelle aventure que va vivre son fils dont il était manifestement un des artisans. Jugurtha Hamroun, de son côté, a affirmé : «Pour moi, la JSK est un grand challenge sportif. J’espère y réussir et pourvoir donner une autre dimension à ma carrière.» Interrogé sur les raisons qui l’ont poussé à quitter l’Europe pour le championnat algérien, le joueur affirme que le challenge sportif est uns de ses principales motivations et d’ajouter : «Si je suis ici aujourd’hui, c’est pour trouver un nouvel élan par lequel je veux rejoindre l’équipe nationale A. C’est un de mes plus grands projets.» Concernant sa forme, Hamroun rassure : «Sur le plan physique, je n’ai rien à craindre, je suis en forme. Je n’ai jamais cessé de m’entraîner afin d’entretenir mon niveau et d’être toujours frais physiquement. Sur ce point-là, je suis confiant.» Ce joueur était aussi la cible de plusieurs clubs en Europe dont les Italiens de Parme, c’est qu’a affirmé son manager récemment. Ici, dans le championnat algérien, la JSK voulait aussi le recruter auparavant et elle a même été concurrencée par le MCA qui voulait l’enrôler également. Ce n’est que depuis quelques jours que les choses se sont accélérées entre la JSK et Hamroun. De son côté, le club kabyle devait vite combler le grand vide laissé par Ebossé. Ils ne sont pas allés chercher le même profil que l’attaquant camerounais mais un milieu de terrain très vif et expérimenté avec une carrière jusque-là atypique que les Canaris veulent mettre à leur profit pour bien reprendre le championnat.

Compétition (10/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 11 Sep - 19:41

JSK : Les Kabyles pourraient recevoir à Reghaia !

Selon une source proche de la direction Kabyle, la JSK qui a été suspendue pour un délais inconnu en jouant ses matchs de championnat en dehors de Tizi Ouzou, pourrait recevoir ses adversaires au stade de Reghaia. le président Hannachi n'a toujours pas pris de décision finale. la décision finale sera prise dans les prochaines heures.

Le Buteur (11/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 11 Sep - 19:52

Les joueurs veulent retourner à Tizi

Logés à l’hôtel Hilton depuis la reprise des entraînements, les poulains d’Hugo Broos souhaitent retourner à Tizi Ouzou le plus vite possible. Même le coach belge a fait savoir à ses responsables que les joueurs préfèrent rentrer au «bercail» que de continuer à se préparer à Alger. Les dirigeants ont fait de leur mieux pour mettre leurs joueurs dans les meilleures dispositions, mais vu le huis clos décrété depuis la reprise des entraînements et le fait que les joueurs soient hébergés à l’hôtel Hilton depuis une dizaine de jours, cela commence à peser sur eux. Dans tous les clubs, les joueurs n’aiment pas les longs regroupements et comme les joueurs de la JSK ont déjà effectué deux stages à l’intersaison, ils n’ont plus envie d’être «enfermés» dans un hôtel même si celui-ci offre toutes les commodités pour une bonne récupération. Il est fort possible que les joueurs rentrent à Tizi Ouzou après le match face à l’USMBA, mais pour les entraînements, ils ne pourront pas s’entraîner sur le terrain du 1er-Novembre à cause de sa fermeture jusqu’à nouvel ordre. Autoriser à rentrer chez eux, les joueurs habitant Alger et ses environs sont autorisés à entrer chez eux à la fin de l’entraînement de l’après-midi. Les dirigeants se sont montrés compréhensifs avec eux en leur permettant de rentrer chez eux, mais pour les autres, c’est-à-dire, ceux qui habitent en dehors d’Alger, il leur est impossible de quitter l’hôtel Hilton. Ce sont eux qui souffrent beaucoup de ce long regroupement. Mais après tout ce qui s’est passés à la fin de la rencontre face à l’USMA, ils sont obligés de faire des sacrifices pour remonter la pente. Les dirigeants sont conscients de cette situation et eux aussi veulent retourner à Tizi Ouzou le plus vite possible. Ils espèrent qu’ils joueront seulement trois à quatre matches à l’extérieur avant de recevoir de nouveau sur le terrain du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

Compétition (11/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 12 Sep - 18:16

Les sanctions tombent: Le stade du 1er-Novembre suspendu un an plus 6 mois de huis clos

Après l’étude du dossier du match JSK-USMA qui s’est joué à Tizi le 23 août dernier, pour le compte de la 2e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, à l’issue duquel l’attaquant camerounais de la JSK, Albert Ebossé, est tragiquement décédé, atteint d’un projectile lancé des tribunes, la commission de discipline de la LFP a pris une série de mesures qu’elle a rendue public à travers son site internet, tout en  précisant que le dossier demeure ouvert jusqu’à la fin de l’enquête entamée par les services compétents.

Suspension du stade du 1er-Novembre pour toute la saison 2014-2015, assortie de 6 mois de huis clos
Première sanction prise par la commission de discipline de la LFP touche la fermeture du stade du 1er-Novembre pour une saison complète. Après avoir étudié le dossier et les différents rapports, il a été décidé que la JSK ne pourra plus recevoir ses matchs à Tizi, au stade du 1er-Novembre, pendant toute la saison 2014-2015, assortie de huis clos pendant six mois, à compter du 26 août 2014.
 
Les supporters kabyles interdits d’accès au stade même en déplacement, durant toute la phase aller 
Une autre mesure disciplinaire prise par la CD de la LFP concerne les supporters de la JSK qui seront privés de leur équipe pendant une bonne période, même en déplacement. En effet, du huis clos ferme durant six mois, à compter du 26 août dernier, les fans kabyles seront interdits de déplacement avec la JSK jusqu’à la fin de la phase aller.

Le dossier demeure ouvert jusqu’à la fin de l’enquête, selon la LFP
La CD de la LFP a annoncé que d’autres mesures vont tomber et que le dossier demeure toujours ouvert jusqu’à ce que les résultats de l’enquête soient dévoilés par les services concernés.

La direction convoque une réunion urgente pour introduire un recours
Juste après la publication des mesures prises par la LFP sur son site internet, les dirigeants de la JSK, à leur tête le président Hannachi, ont appelé à une réunion urgente entre tous les membres du CA, voire toute la famille du club, pour préparer le recours à adresser à la LFP afin de revoir à la baisse les sanctions, notamment la durée de fermeture du stade de Tizi Ouzou et celle relative à l’absence des supporters même lorsque le club joue en déplacement. Cette mesure n’est pas faite pour régler les choses, et risquerait même d’envenimer le climat. Selon certaines informations que nous avons obtenues, à la JSK, on s’oppose à ces sanctions, car cette équipe a été beaucoup plus victime que coupable dans la mort de son attaquant vedette et qu’elle n’a aucune responsabilité, notamment dans l’organisation du match.

Le Buteur (11/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 15 Sep - 20:10

JSK : 8 Kabyles convoqués pour le stage de l’EN A’

Apparemment, le sélectionneur national, Christian Gourcuff, veut faire bien les choses ! Ce dernier, qui a réussi ses débuts avec l’Equipe nationale première en décrochant deux importantes victoires durant les deux premiers matchs des éliminatoires de la Coupe d’Afrique 2015, a tenu à convoquer vingt-six joueurs pour l’Equipe nationale A’ pour le stage qui s’étalera du 22 au 24 septembre prochain. La liste des joueurs retenus renferme huit joueurs de la JSK. Il s’agit de Azzedine Doukha, qui retrouve enfin les Verts, lui qui a été mis à l’écart par Vahid Halilhodzic avant la Coupe du monde, de Djamel Benlameri qui, lui aussi, a eu une deuxième chance de jouer en sélection, de Mohamed Khoutir Ziti, de Zinedine Mekkaoui, d’Ali Rial, de Mourad Delhoum, de Rachid Ferahi et de Kamel Yesli. Le moins que l’on puisse dire est que le Français a choisi pratiquement les meilleurs joueurs de la JSK cette saison, soit l’équipe titulaire sur laquelle l’entraîneur Broos compte à chaque rendez-vous.

Le grand retour de Benlameri en sélection
Ce qu’il faut retenir de cette liste, c’est la convocation de Djamel Benlameri. Le défenseur kabyle, qui n’a été convoqué qu’une seule fois en trois ans sous la houlette de Vahid Halilhodzic, a, apparemment, gagné la confiance du technicien français, qui souhaiterait lui donner la chance de prouver ses qualités et d’essayer, pourquoi pas, de gagner sa place de titulaire.

Enfin, une convocation pour Yesli

Epoustouflant pendant toute la saison écoulée, le Franco-Algérien, Kamel Yesli, auteur d’une saison grandiose avec son équipe, a été, lui aussi, retenu par le sélectionneur national. L’ancien joueur du PSG qui, pourtant, avait donné satisfaction à l’époque du Bosnien, n’a aucunement été convoqué.  Avec Gourcuff, les choses ont changé et les meilleurs joueurs de la Ligue 1 Mobilis auront tous leur chance de prouver.

La défense kabyle séduit le sélectionneur
Apparemment, le sélectionneur national a été séduit par le rendement de la défense de la JSK. L’ancien entraîneur de Lorient a, en effet, convoqué les quatre défenseurs des Canaris, entre autres Rial, Benlameri, Mekkaoui et Ziti, ainsi que le gardien de but, Doukha.

Benlameri : «Je n’ai jamais perdu espoir»
Cela fait très longtemps que le défenseur central, Djamel Benlameri, attend une convocation en Equipe nationale. Joint par nos soins hier matin, l’axial kabyle dira : «Sincèrement, je ne m’attendais pas à une telle bonne nouvelle. Je suis aux anges. Je tâcherai de prouver mes qualités et de convaincre davantage le sélectionneur.»

Mekkaoui : «Le fruit d’un grand travail»
De son côté, l’arrière gauche, Zinedine Mekkaoui, qui brille par mille feux depuis l’entame de la saison, estime que sa convocation en EN A’ est méritée, vu tous les efforts fournis depuis quelque temps : «C’est une bonne nouvelle que j’ai apprise ce matin. Je ne vous cache pas que je suis très content. C’est le fuit de tout un travail. J’espère encore briller plus.»

Ziti : «Je suis aux anges»

L’arrière gauche, Mohamed Khoutir Ziti, était aux anges suite à sa convocation en Equipe nationale Olympique : «Tout d’abord, je suis très content que plusieurs joueurs de la JSK soient convoqués en Equipe nationale A’. Cela prouve notre bonne santé. Nous allons tous représenter convenablement notre équipe et donner entière satisfaction. Je suis vraiment aux anges.»

Doukha : «Heureux de retrouver la sélection»
Mis à l’écart à l’approche de la Coupe du monde par l’ancien sélectionneur, Vahid Halilhodzic, le gardien de but, Azzedine Doukha, a été de nouveau convoqué en EN, mais celle des locaux. Joint par nos soins, le keeper dira : «Je suis très heureux de retrouver la sélection. Je tâcherai d’être à la hauteur et donner le maximum.»

Les joueurs convoqués :
Azzedine Doukha
Djamel Benlameri
Ali Rial
Zinedine Mekkaoui
Khoutir Ziti
Rachid Ferahi
Mourad Delhoum
Kamel Yesli

Le Buteur (15/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 16 Sep - 15:36

Pour dénoncer les sanctions de la LFP à l’encontre de leur club
Marche des supporters aujourd’hui à Tizi-Ouzou

Une marche sera organisée cet après-midi à 13h près du stade du 1er Novembre par les supporters de la JSK, pour dénoncer les sévères sanctions prises par la LFP contre le club phare de Kabylie.

Des affiches ont été placardées un peu par tout en Kabylie par les supporters des Canaris, appelant à une présence en masse pour assister à ce mouvement de protestation contre la LFP et la FAF également. Ainsi donc, les supporters, les anciens joueurs, les anciens dirigeants et tous les amoureux du club sont invités à participer à cette marche. Les fans de la JSK sont en colère et comptent dénoncer les sanctions jugées exagérées à l’encontre de leur club favori par les instances de notre football. Pour rappel, la commission de discipline a pris la décision de priver la JSK du stade du 1er Novembre pendant tout l’exercice en cours. En plus d’avoir pris la décision que la JSK jouera à huis clos pendant six mois en dehors de Tizi-Ouzou, la commission de discipline de la LFP a décidé aussi de priver les supporters kabyles d’assister aux matchs de leur équipe à l’extérieur. Cela a provoqué la colère des supporters de la JSK qui ont décidé de réagir. Pour eux, leur équipe est visée par les instances du football algérien, à savoir la LFP et la FAF. Sur les affiches appelant à cette marche, on peut lire : « Cette marche sera un message clair pour la FAF et la LFP pour leur dire qu’elles se trempent de cible » et aussi « Ne touchez pas à notre JSK ». Ainsi, les supporters de la JSK comptent tout faire pour que leur club récupère ses droits et que les sanctions prises seront allégées. Pour eux, les sanctions de la LFP sont trop lourdes et doivent être revues. Même la direction a réagi et le président Hannachi a déjà déposé son recours à la FAF. Toute la famille de la JSK est unie et le souhait de tout le monde c’est que les sanctions seront allégées. Pour  les dirigeants et les supporters kabyles, leur club est victime et n’est pas coupable dans la disparition tragique de l’attaquant Albert Ebossé, qui a perdu la vie le 23 Août dernier à l’issue de la rencontre de son équipe face à l’USMA. Touché d’un projectile venu des gradins,  le buteur kabyle a perdu l’âme dés son arrivé à l’hôpital Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou. La LFP a considéré la JSK coupable en lui infligeant de lourdes sanctions, ce qui a fait réagir les fans qui ont décidé de marcher aujourd’hui pour dénoncer les sanctions de la commission de discipline de la LFP. Par ailleurs, les Jaune et Vert devaient reprendre le chemin des entraînements, hier après-midi, au stade du 1er Novembre. Après une journée de repos au lendemain du match face à l’USMBA, les kabyles entameront la préparation du prochain match face à l’ASO prévu pour le week-end prochain. Le coach Hugo Broos aura cinq jours devant lui pour préparer cet important rendez-vous. La nouvelle recrue, Jugurtha Hamroun, devait entamer la préparation avec sa nouvelle équipe hier après-midi. Le joueur en question sera qualifié par la ligue professionnelle du football au cours de la semaine en cours. Il pourrait jouer son premier match face à l’ASO ou face au NAHD qui sera l’adversaire de la JSK lors de la 5ème journée du championnat. Hamroun reste confiant pour réussir avec la JSK en déclarent précédemment que son objectif et d’aider la JSK et de rejoindre l’équipe nationale, après avoir joué avec l’équipe olympique

DDK (16/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 16 Sep - 15:43

Alors qu’un rassemblement des supporters est prévu aujourd'hui
La JSK demande à jouer au stade du 1er-Novembre


À quelques jours du match JSK-ASO comptant pour la 4e journée du championnat professionnel de Ligue 1, l’on ne sait toujours pas où se jouera cette rencontre mais une chose est sûre, les dirigeants tout comme les supporters de la JSK ne sont pas près de baisser les bras pour dénoncer la sévérité des sanctions prononcées par la Ligue de football professionnel à l’encontre du club kabyle après le décès tragique de l’attaquant camerounais Ebossé Bodjongo, victime de jets de projectiles, le 23 août passé à la fin du match JSK-USMA.

Au siège de la JSK, il règne un climat d’indignation depuis quelques jours dans la mesure où les dirigeants kabyles ont déjà transmis, depuis avant-hier dimanche, un dossier de recours volumineux où ils estiment que les sanctions prononcées par la commission de discipline de la LFP et entérinées par le bureau de ligue ont été trop sévères, gravement démesurées et apparemment prises à la hâte. “Sur quels critères la Ligue a-t-elle sanctionné la JSK qui est avant tout victime et non coupable dans cette affaire malheureuse ? Le barème disciplinaire de la Ligue de football professionnel ne prévoit aucunement ce genre de sanctions, et ce qui est grave, c’est qu’il n’y a eu aucune notification référencée adressée à la JSK de la part de la Ligue ni aucune référence d’article de loi régissant le football professionnel en Algérie”, nous dira un avocat très proche du club kabyle, qui n’exclut pas l’éventualité de saisir le Tribunal arbitral du sport pour rétablir la JSK dans ses droits.

En attendant, les joueurs de la JSK ont repris dans le calme et la dignité le chemin de l’entraînement depuis hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou à huis clos, et ce, vingt-trois jours après l’incident tragique qui a emporté à la fleur de l’âge le regretté Ebossé.

Certes, il y avait de la douleur et de l’émotion dans l’air, hier vers 17h, lorsque les joueurs de la JSK ont foulé de nouveau le tartan du 1er-Novembre où leur malheureux coéquipier a perdu tragiquement la vie le 23 août passé à la fin du match JSK-USMA, mais les poulains d’Hugo Broos ont eu à cœur de mouiller le maillot comme ils l’ont d’ailleurs fait samedi passé au stade de Bel-Abbès où ils avaient tenu à triompher pour honorer tel qu’il se devait la mémoire du défunt. “Ce n’est pas normal que l’on nous prive encore d’entraînement au stade du 1er-Novembre. Cela fait près d’un mois que les seniors se sont exilés à Alger alors que des centaines de footballeurs des jeunes catégories étaient pratiquement livrés à la rue”, dira le président de la JSK, Mohand-Chérif Hannachi, qui a tenu à assister personnellement hier à la reprise solennelle des entraînements au stade du 1er-Novembre. “Au jour d’aujourd’hui, je ne comprends pas pourquoi et comment la Ligue a sanctionné lourdement la JSK, alors que l’enquête judiciaire n’est pas terminée et n’a pas rendu ses résultats”, dira encore le président Hannachi, qui ira jusqu’à clamer haut et fort que “la JSK est dans son droit de jouer ce week-end au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou même à huis clos, et ce, en attendant les conclusions de l’enquête”.

De son côté, l’entraîneur belge Hugo Broos n’a pas manqué d’exprimer son étonnement et surtout son indignation après les sanctions infligées par la LFP à l’encontre de la JSK. “Des voyous é existent dans toutes les villes, et je ne comprends pas pourquoi la JSK, qui est victime dans cette affaire, doit encore payer le prix fort pour un phénomène de société qui la dépasse certainement. Le problème est de savoir si les instances sportives algériennes veulent sévir contre le hooliganisme ou contre la… JSK ! C’est un non-sens, et personnellement, je suis scandalisé devant une telle injustice”, dira-t-il, tout en faisant l’éloge de ses joueurs qui ont réagi vaillamment samedi à Bel-Abbès pour honorer la mémoire d’Ebossé.

Enfin, il est à noter aussi que les supporters kabyles n’ont pas avalé la pilule surtout qu’ils sont interdits d’entrée dans tous les autres stades ou évoluerait désormais la JSK.

C’est pour cela qu’ils appellent à un rassemblement pacifique pour aujourd’hui à 13h devant le stade du 1er-Novembre pour dénoncer toutes les sanctions de la LFP qu’ils jugent sévères, injustes, subjectives et à la limite absurdes, pour ce qui est de l’interdiction d’entrée au stade qui leur est infligée dès lors que la JSK évolue en déplacement.

Liberté (16/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 16 Sep - 15:47

JSK : Les joueurs ont repris à Tizi Ouzou dans une ambiance triste

Trois semaines après le décès d’Albert Ebossé, les joueurs de la JSK ont repris hier soir le chemin de l’entraînement au stade du 1er-Novembre dans une ambiance triste. Et comment ! Les joueurs ont perdu l’un de leur coéquipier dans un drame survenu en plein match de football le 23 août dernier. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont eu du mal à traverser le tunnel dans lequel leur équipier et ami avait rendu l’âme il y a trois semaines. Malgré cette reprise très difficile, les camarades de Djamel Benlameri ont fait preuve de courage pour reprendre le travail du moment qu’un match important les attend dans moins d’une semaine.

L’image d’Albert partout dans le stade
Le plus difficile dans cette reprise, c’est le fait que les joueurs n’arrivent plus à oublier Albert Ebossé. Le Camerounais avait pour habitude de se présenter le premier au stade pour reprendre sans parler des rencontres et des buts qu’il a inscrits en un an et demi. Avant le début de la séance, les joueurs ne parlaient que de leur coéquipier qui a été inhumé samedi au Cameroun.

Broos réunit les joueurs avant l’entame de la séance
L’entraîneur de la JSK, Hugo Broos, a tenu à réunir tous les joueurs avant le début de la séance dans le but de les remobiliser. Le Belge sait que ce n’est pas facile pour un joueur de reprendre dans un stade où l’un des leurs avait rendu l’âme. Toutefois, il a tenu par la suite à les féliciter pour leur prestation face à l’USMBA.

Kerrar et Hamroun reprennent
A peine arrivé en Algérie en provenance de l’Irak, l’attaquant Muhanned Kerrar s’est présenté à la séance de reprise. Il a eu une discussion avec son entraîneur avant de rejoindre ses coéquipiers. Il faut dire qu’Hugo Broos est soulagé après le retour de son attaquant sur lequel il va compter contre l’ASO. De son côté, le nouvel attaquant, Jugurtha Hamroun, s’est entraîné pour la première fois avec ses partenaires. Il devait être qualifié d’ici le match de samedi contre les Chélifiens.

La direction a déposé le dossier de Hamroun au niveau de la LNF hier
La direction de la JSK a déposé le dossier de Hamroun auprès de la LNF hier. Les responsables kabyles souhaiteraient que leur attaquant soit qualifié dans les plus brefs délais pour qu’il soit d’attaque à partir de la prochaine journée.

Benamara réintègre le groupe
Ayant contracté une blessure face à l’USMBA, le latéral Youcef Benamara a repris le chemin de l’entraînement sur autorisation du staff technique. L’ancien Usmiste est désormais apte pour le match de ce samedi.

Mekkaoui absent
L’arrière gauche Zinedine Mekkaoui, convoqué en Equipe nationale A’, ne s’est pas entraîné avec ses coéquipiers. Selon nos échos, il a eu l’autorisation de s’absenter. Il devrait reprendre aujourd’hui.

Khoudja interrompt la séance
Buteur samedi contre l’USMBA, l’attaquant Youcef Khoudja n’a pas pu aller au terme de la séance d’entraînement d’hier. Le joueur a reçu un coup avant de demander d’interrompre la séance.

Le Buteur (16/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 16 Sep - 15:48

JSK : Une marche de protestation à Tizi aujourd’hui !

Trois semaines après le décès d’Albert Ebossé, touché par un projectile lors du match JSK-USMA, la Ligue nationale de football a décidé de rendre publiques les sanctions à l’encontre du club kabyle. En effet, les responsables du football algérien ont pris la décision de fermer le stade du 1er-Novembre jusqu’à la fin de saison, six mois à huis pour la JSK et interdire les supporters du club de se déplacer avec leur équipe favorite et ce, jusqu’à la fin de la phase aller. Des sanctions qui n’ont pas été du goût des fans kabyles lesquels refusent catégoriquement que leur équipe soit punie de cette manière. D’ailleurs, samedi dernier, un groupe de supporters a organisé une marche pacifique devant le stade du 1er-Novembre pour dénoncer la hogra que leur équipe subie depuis quelques temps. Et comme il n’y a vraiment pas trop de monde, les amoureux de la JSK ont pris la décision d’organiser une autre marche de protestation aujourd’hui en présence de tous les supporters. Le but de cette marche est de demander aux responsables du football algérien de revoir les sanctions à la baisse. Selon eux, la JSK n’a rien fait pour mériter tout cela. Au contraire, le club kabyle a toujours honoré l’Algérie lors des compétitions continentales. Pis, les Kabyles ne sont pas prêts à lâcher prise. Ils n’arrêtaient pas de dire : «Il n’est pas question qu’on ne se déplace pas avec la JSK. Pourquoi prendre une telle décision ? On n’est pas des Algériens ? Alors !»

Rendez-vous le stade du 1er-Novembre à 13h
Comme ce fut le cas samedi dernier, les supporters de la JSK se sont fixé rendez-vous aujourd’hui, devant le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou à 13h pour une seconde marche de protestation. Les inconditionnels kabyles n’arrivent pas à accepter que leur équipe soit sanctionnée aussi sévèrement.

Tous les supporters concernés
D’après nos sources, ce n’est pas seulement les supporters de Tizi Ouzou qui sont concernés par cette marche. Les amoureux de la JSK ont lancé un appel à tous les fans kabyles dans les 48 wilayas pour mettre la main dans la main et défendre l’intérêt de leur équipe favorite.

Le Buteur (16/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 16 Sep - 15:55

JSK : Les dirigeants ont demandé à jouer à huis clos à Tizi

Selon une source autorisée, les responsables kabyles souhaitent recevoir sur le terrain du 1er-Novembre à huis clos. Ils ont adressé une correspondance avant-hier à la FAF pour fait part de leur souhait d’accueillir leurs adversaires sur leur terrain fétiche à huis clos. Pressés par les responsables de la Ligue de football professionnel pour choisir le terrain où ils recevront leurs adversaires en championnat à cause de la suspension du stade du 1er-Novembre jusqu’à la fin de la saison suite au décès tragique d’Albert Ebossé à la fin de la rencontre face à l’USMA, les dirigeants de la JSK espèrent non seulement que les sanctions prises à l’encontre de leur club par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel soient allégées, mais aussi continuer à recevoir sur le terrain sans public. Dans le recours qu’ils ont déposé auprès de la FAF dimanche dernier, les responsables kabyles n’ont pas caché leur surprise par rapport aux décisions prononcées par la CD de LFP. Pour eux, les membres de cette instance, au lieu de se montrer compréhensifs avec la JSK, meurtrie dans sa chair après tout ce qui s’est passé, ces derniers ont opté pour des décisions extrêmes en suspendant le stade du 1er-Novembre jusqu’à la fin de la saison et en privant l’équipe de ses supporters même en déplacement pendant 6 mois, et ce, à partir du 26 août dernier. Il n’y a pas que les dirigeants qui ont dénoncé les décisions de la CD de la LFP, même les supporters ont organisé un rassemblement samedi dernier devant le portail principal du stade du 1er-Novembre afin de dénoncer la hogra dont a été victime leur équipe. Ils comptent organiser un autre aujourd’hui afin de tenir à témoin l’opinion publique de ce qu’endure leur JSK. Même si les responsables de la Ligue de football professionnel n’ont pas cessé de les presser à choisir le terrain où sera domiciliée leur équipe suite à la suspension du stade du 1er-Novembre, il reste que les responsables kabyles n’ont pas encore fait leur choix. Ils ont juste fait part de leur souhait à recevoir à Tizi Ouzou. En attendant que l’appel qu’ils ont interjeté soit étudié, ils espèrent qu’ils seront autorisés à accueillir leurs adversaires à Tizi Ouzou. Si leur recours ne sera pas pris en compte, ils seront obligés de choisir un autre stade, faute de quoi la Ligue de football professionnel choisira elle-même le terrain où se jouera le match JSK-ASO comptant pour la quatrième journée du championnat. Estimant que leur équipe a été victime dans tout ce qui s’est passé, les responsables kabyles ne comptent pas se taire tant que la JSK ne soit pas rétablie dans ses droits. Pour une équipe qui ambitionne de jouer le titre cette saison, elle a besoin de recevoir sur ce terrain même à huis clos pour espérer atteindre son objectif. Le président Hannachi attend avec impatience la rencontre avec le président de la FAF Mohamed Raouraoua pour lui dire que les décisions prononcées par la CD de la Ligue de football professionnel ne sont pas justes et que la JSK mérite de bénéficier de circonstances atténuantes vu qu’elle n’est pas responsable dans ce qui s’est passé à la fin de la rencontre face à l’USMA.

Les responsables de la Ligue de football professionnel comptent attendre jusqu’à ce mercredi avant de designer eux-mêmes le stade où se jouerale match de la JSK face à l’ASO. Les dirigeants ne vont certainement

pas accepter que la LFP désigne elle-même le stade où elle recevra la formation de Chlef. Avant de déposer leur recours, ils avaient évoqué plusieurs stades entre autres Benhaddad, Dar El-Beïda, Réghaïa, Bouira et Boumerdès, mais depuis le début de la semaine, ils espèrent recevoir sur le terrain du 1er-Novembre.

Concernant la domiciliation de son équipe
Hannachi n’informera la LFP qu’aujourd’hui

Selon une source autorisée, la direction de la JS Kabylie n’informera la Ligue de football professionnel du choix de sa domiciliation qu’aujourd’hui. Les responsables de la JSK devaient le faire hier, mais comme ils ont décidé de se concerter entre eux dans la soirée avant de faire leur choix définitif, ils ne communiqueront à la LFP le stade où ils recevront leurs adversaires que ce mardi. Ils savent que s’ils ne le feront pas d’ici demain, l’instance dirigée par Mahfoud Kerbadj désignera elle-même le stade où se jouera le match JSK-ASO sans prendre la peine de consulter les responsables kabyles. Interjetant un recours auprès de la FAF à la suite des décisions prononcées par la commission de discipline de Ligue de football professionnel à l’encontre de leur club, les dirigeants de la JSK croient dur comme fer que les sanctions prises à l’encontre de leur club seront allégées, c’est ce qui explique leur hésitation à choisir le stade où sera domicilié l’équipe. Leur recours sera peut-être étudié aujourd’hui et en attendant sa rencontre avec le président de la FAF, le président Hannachi espère que les sanctions seront allégées. Réaffirmant que la JSK n’est pas responsable dans le décès d’Ebossé et dans tout ce qui s’est passé à la fin de la rencontre face à l’USMA, les dirigeants kabyles se disent confiants quant au recours qu’ils ont adressé à la FAF. Ils ambitionnent toujours de jouer le titre malgré la perte de leur meilleur buteur, mais ils savent que pour atteindre leur objectif, ils doivent retrouver le stade du 1er-Novembre le plus vite possible. Pour rappel, le stade du 1er-Novembre est suspendu jusqu’à la fin de la saison et si leur recours n’est pas pris en compte, il leur sera difficile d’atteindre leur objectifs, d’autant que plusieurs clubs dont l’USMA et le Mouloudia d’Alger pour ne citer que ceux-là ont pour ambition de remporter le championnat cette saison.

Benamara reprend
Ménagé lors de la dernière rencontre disputée face à l’USMBA à la suite des douleurs qu’il a ressenties à la cuisse, le défenseur Benamara a repris hier le plus normalement du monde avec ses équipiers. Le médecin de l’équipe affirme que Benamara n’a rien de grave et qu’il sera opérationnel pour le match de ce samedi face à l’ASO.

Delhoum, Mekkaoui et Ziti absents
Trois joueurs ont manqué à l’appel de la reprise. Il s’agit de Delhoum, Mekkaoui et Ziti. D’après un responsable kabyle, l’absence de ces trois joueurs est autorisée et qu’ils devront réintégrer le groupe aujourd’hui.

Khiat s’entraîne en solo
Ne s’étant pas remis totalement de sa blessure, le défenseur Khiat s’est entraîné hier en solo. Il réintégra le groupe aujourd’hui ou demain. Son retour ne fera que relancer la concurrence au niveau de la défense.

Première séance avec le groupe pour Hamroun
Comme prévu, la nouvelle recrue des Canaris Jugurtha Hamroun a effectué hier sa première séance d’entraînement avec le groupe. Les joueurs lui ont souhaité la bonne chance avant de lui dire qu’ils feront tout pour lui faciliter son intégration.

Il connaît Djamel Benlamri et Yesli avec lesquels il a joué en équipe nationale olympique.

Présence en force des dirigeants au stade
Pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions, les dirigeants se sont déplacés en force hier au stade du 1er-Novembre. Leur présence et celle du président Hannachi leur ont fait beaucoup de bien.

Compétition (16/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 17 Sep - 16:36

Ils se sont entraînés, avant-hier, au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou
Les Canaris retrouvent leur nid


Les Jaune et Vert ont retrouvé enfin leur stade, dans l’après-midi d’avant-hier, après plusieurs journées d’absence. Ainsi, les kabyles prépareront leur prochain match face à l’ASO sur le terrain du 1er Novembre, après avoir été obligés de préparer le troisième match du championnat face à l’USMBA à Dar El Beïda à Alger, pendant une dizaine de jours, vu que l’enquête se poursuivait sur la disparition tragique d’Albert Ebossé. Les poulains d’Hugo Broos étaient très heureux de ce retour au bercail après une longue absence. Ayant ressenti une grande fatigue à Alger, les camarades de Ziti ont retrouvé la joie de travailler sur leur terrain fétiche du 1er Novembre. Concernant cette séance, elle s’est déroulée dans une bonne ambiance sous les regards des dirigeants présents en force. La dernière victoire face à l’USMBA a fait beaucoup de bien aux équipiers de Raiah. En dépit des moments très difficiles passés après la mort d’Ebossé, ils ont relevé le défi en battant l’USMBA à Bel Abbés même. À présent, leur objectif et de battre l’ASO et de continuer le championnat avec un bon moral. Le coach Hugo Broos a saisi cette séance de reprise pour remercier ses joueurs pour la victoire acquise, samedi passé, face à l’USMBA. « Merci pour votre prestation face à l’USMBA. Vous avez fait ce qu’il fallait faire. Vous avez fourni un match d’homme. Continuez de cette manière », dira Broos à ses joueurs. De leur part, les joueurs lui ont promis de tout faire pour réaliser d’autres bons résultats lors des prochaines confrontations. Ils ont travaillé avec une grande volonté car leur seul souci est d’enchaîner avec une belle série et de suivre de près la course au titre. Ils promettent de faire de leur mieux pour satisfaire les milliers de fans qui attendent beaucoup de leur équipe.

Kerrar de retour, Hamroun qualifiée par la LFP
Comme prévue, la nouvelle recrue Jugurtha Hamroun a entamé les entraînements avec sa nouvelle équipe avant-hier soir. Ayant signé lors des précédentes journées, Hamroun a été qualifié officiellement hier par la LFO et il pourrait jouer son premier match lors de la prochaine journée face à l’ASO. Concernant l’attaquant irakien Abderahim Kerar, il est revenu, avant-hier soir, après plusieurs journées d’absence. Faute de visa, le joueur était bloqué dans son pays (Irak). Il devait, alors, rejoindre le groupe à l’occasion de la séance d’entraînement programmé hier après-midi au stade du 1er Novembre. Le coach Broos pourra donc compter sur les services de son joueur dés la prochaine rencontre face à l’ASO. Son retour ne sera que bénéfique pour son club vu les grandes qualités qu’il a montré depuis sa venue à la JSK. Par ailleurs, le trio Mekaoui-Ziti-Delhoum devait réintégrer le groupe hier. Ils étaient autorisés à rater la séance de la reprise, mais ils étaient attendus pour hier afin de reprendre le travail, car le coach Hugo Broos souhaite affronter l’ASO avec un groupe au grand complet

DDK (17/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 17 Sep - 16:37

Des centaines de supporters ont marché hier à Tizi-Ouzou
« Touche pas à ma JSK »


Comme prévu, des centaines de supporters de la JSK ont pris part, hier, à la marche organisée dans la ville de Tizi-Ouzou pour dénoncer les sanctions infligées par la LFP à leur club.

Même s’ils n’étaient pas très nombreux à répondre à l’appel lancé, samedi dernier, par un groupe de supporters de la JSK, les participants à la marche d’hier ont tenu, à travers leur action, à dénoncer ce qu’ils qualifient de « sanctions de la honte » les dernières décisions prises par la Ligue de football professionnel (LFP) à l’encontre de leur équipe suite à la mort tragique de l’attaquant Camerounais, Albert Ebossé. « Touche pas à ma JSK », « Assa Azeka JSK Thela Thela », « La mort d’Ebossé, l’arbre qui cache la forêt », « La violence n’est pas dans nos habitudes » étaient, entre autres, les slogans repris en chœur par les marcheurs qui ont arpenté les rues de la ville des Genêts à partir du stade du 1er Novembre jusqu’au siège de la wilaya. Répondant à l’appel d’un groupe de fans kabyles, lancé samedi dernier à travers les réseaux sociaux et placardé un peu partout à travers la wilaya de Tizi-Ouzou, les inconditionnels des Jaune et Vert ont d’abord marqué leur action d’hier par un rassemblement devant le stade du 1er Novembre aux environs de 12h30. Une action ô combien symbolique pour les manifestants qui ont tenu à marquer, par leur présence sur les lieux, leur refus d’accepter les lourdes sanctions infligées par la LFP à leur équipe favorite. « Ce n’est pas juste. Déjà que notre équipe est lourdement touchée par la mort de notre meilleur attaquant, voilà que les instances de notre football y ajoute à notre peine en sanctionnant les supporters qui n’ont plus le droit d’assister aux matchs de la JSK même à l’extérieur. C’est du jamais vu ! » s’insurge Arezki, un quadragénaire qui a défié la forte chaleur qui a sévi hier à Tizi-Ouzou pour venir prendre part à la marche. « C’est une double peine qui n’existe dans aucun règlement. Sanctionner l’équipe en lui interdisant de jouer à domicile et empêcher les supporters d’assister aux matchs même à l’extérieur est tout simplement du non-droit », ajoute Amar, un avocat très au fait de la loi et un inconditionnel des Canaris. La marche d’hier qui s’est déroulée dans le calme, s’est ébranlée aux environs de 13h depuis le stade du 1er Novembre en empruntant la route de l’hôpital puis le boulevard Abane Ramdane jusqu’à l’ancienne mairie, située au centre-ville, où avait été tenue une minute de silence à la mémoire du joueur Camerounais, Albert Ebossé. La marche qui se grossissait au fur et à mesure a ensuite pris la destination du siège de la wilaya. Sur place, une délégation représentants les supporters de la JSK a remis une déclaration au wali dans laquelle ces derniers ont interpellé les plus hautes instances sportives du pays afin de revoir à la baisse les sanctions infligées à leur équipe. Pour rappel, la commission de discipline de la Ligue de football professionnelle a annoncé, la semaine dernière, la « suspension du stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou jusqu'à la fin de saison 2014-2015, assortie de huis clos pour une période de six mois à compter du 26 Août 2014 ». Statuant sur la rencontre JS Kabylie-USM Alger de la 2ème journée du championnat de Ligue 1, disputée le 23 août dernier et marquée par la mort du joueur Albert Ebossé atteint par un projectile lancé des tribunes, la commission de discipline a également prononcé une « interdiction de stade aux supporters de la JSK lorsque ce club joue en déplacement, et ce, jusqu'à la fin de la phase aller de la saison 2014-2015 ».

DDK (17/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 17 Sep - 16:44

Marche pacifique des supporters kabyles contre les sanctions infligées à la JSK
“Nous ne sommes ni des voyous ni des criminels !”




l’appel d’un collectif des supporters kabyles, les fans de la JSK ont marché hier à Tizi Ouzou pour exiger toute la lumière sur la mort tragique de leur idole, le footballeur camerounais Ebossé Bodjongo, et dénoncer par là même les sanctions disciplinaires infligées à la JSK par la Ligue de football professionnel (LFP), qu’ils considèrent comme injustes et démesurées. Initialement prévu sous forme de rassemblement devant l’entrée principale du stade du 1er-Novembre, la manifestation s’est vite transformée en marche populaire à travers les principales artères de la ville.

En dépit de la canicule et des aléas de ce jour de semaine, plus d’un millier de supporters venus de plusieurs localités de Kabylie et d’Alger ont pris part à cette imposante marche qui se voulait calme et pacifique, pour honorer la mémoire du regretté Ebossé et ainsi prouver que “les véritables supporters de la JSK ont toujours condamné la violence d’où qu’elle vienne”, comme a tenu à le clamer haut et fort l’un des initiateurs de la manifestation. Bien avant la mi-journée, ils étaient déjà des centaines de fans à déferler vers le stade du 1er-Novembre, et à 13 h, heure prévue de la protesta, l’ambiance était chaude et colorée. Vêtus de vert et de jaune, les couleurs sacrées du club kabyle, et brandissant de nombreuses banderoles pour rendre un vibrant hommage au regretté Ebossé, mais aussi pour dénoncer toutes les lourdes sanctions disciplinaires qui se sont abattues sur le club cher aux Imazighen, les manifestants ont scandé de nombreux slogans hostiles au pouvoir, mais aussi contre les décideurs de la Fédération algérienne de football et ceux de la Ligue de football professionnel. “Assa azekka, JSK thella, thella !” (la JSK vivra toujours), “Ne touchez pas à notre symbole, la JSK”, ou encore “La JSK dh’lâmriw” (la JSK, c’est ma vie), pour reprendre un air bien connu du regretté Matoub Lounès, tels étaient les slogans scandés sur la placette jouxtant l’entrée principale du stade.

Au fil des minutes, la foule prend de l’ampleur sous l’œil vigilant d’un cordon de sécurité très discret. Vers 13h30, l’ordre est donné de déferler alors sur la ville, et l’hystérie est à son comble sur tout le trajet menant du stade vers le siège de la wilaya en passant par la rue Lamali-Ahmed, puis par l’avenue Abane-Ramdane.

Arrivée à hauteur du musée du centre-ville, la foule immense observe une minute de silence à la mémoire du défunt tout en scandant le nom d’Ebossé. “Nous exigeons que le ou les assassins d’Ebossé soit ou soient démasqués et jugés pour meurtre, mais qu’on ne vienne pas traiter tous les supporters de la JSK d’assassins”, dira un vieux supporter vêtu du maillot de la JSK et arborant une photo du malheureux Ebossé dont le souvenir restera impérissable en Kabylie. “Nous ne sommes ni des barbares ni des criminels, et celui ou ceux qui ont tué notre Ebossé n’ont  rien à voir avec le sport et encore moins avec la sportivité légendaire de la JSK”, dira un autre supporter venu de Birkhadem. “À défaut de trouver des solutions fiables contre le hooliganisme, les décideurs de la FAF et de la Ligue de football professionnel ont trouvé une proie facile en la JSK et son public pourtant connu pour sa sportivité. En mai dernier, nous avions perdu une finale de Coupe d’Algérie face au MCA, et il n’y a eu aucun incident, ni au stade de Blida ni sur le chemin du retour”, enchaînera un autre supporter venu de Bouira.

“La JSK a perdu dans cette tragédie son idole Ebossé, et voilà que le club doit encore payer le prix fort alors qu’il est victime et ne peut pas être coupable en même temps. Ces sanctions sont injustes et irréfléchies. Non seulement, le stade de Tizi Ouzou est fermé pour une année, et voilà qu’on décide stupidement de nous interdire d’entrer dans tous les stades où évoluera désormais la JSK. Cela relève de la ségrégation et de la politique d’apartheid, et que tous les décideurs zélés du football algérien doivent assumer leur irresponsabilité en cas de dérapage dans les jours à venir car, dites-vous bien, nous allons descendre à Alger pour exprimer encore notre colère et notre indignation devant le siège de la FAF”, dira un meneur de la manifestation devant le siège de la wilaya où les organisateurs de la marche avaient vite dressé des barricades pour juguler la foule et éviter tout incident.

Après quelques négociations avec les policiers de service, cinq représentants des supporters ont été désignés pour être reçus en toute sérénité par le wali de Tizi Ouzou, Abdelkader Bouazghi, à qui ils ont remis une pétition pour intercéder auprès des instances sportives nationales et demander l’allègement de toutes les sanctions prises contre la JSK et ses supporters, tout en exigeant la levée ridicule et unique dans les annales du football algérien de cette décision d’interdire l’entrée dans tous les stades d’Algérie aux supporters de la JSK.

Visiblement satisfaits par le plein succès de la manifestation et surtout rassurés par l’accueil cordial et attentionné qui leur a été réservé par le wali de Tizi Ouzou, les délégués ont animé un court point de presse en public pour affirmer que “le plein succès de cette marche pacifique et bien encadrée est venu à point nommé pour prouver que nous ne sommes ni des voyous ni des vandales, et nous comptons beaucoup sur notre wali qui nous a bien reçus, pour transmettre nos doléances aux autorités sportives nationales. Et si rien n’est réglé d’ici à la semaine prochaine, nous allons radicaliser notre mouvement et envisager une descente dans la capitale”, dira le porte-parole des supporters qui se sont dispersés dans le calme, tout en promettant de ne pas baisser les bras.

Liberté (17/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 17 Sep - 16:46

Ils demandent l'allègemnt des sanctions
Les supporters de la JSK dans la rue




 Des centaines de supporters de la JSK ont organisé, hier, une marche à Tizi Ouzou pour dénoncer les sanctions prises à l’encontre de leur club, après la mort tragique du joueur Albert Ebossé, d’origine camerounaise, survenue le 23 août dernier au stade du 1er Novembre, après un match ayant opposé le club kabyle à l’USM Alger.

Les premières sanctions infligées au club sont tombées jeudi dernier. Le stade de Tizi Ouzou est suspendu jusqu’à la fin de la saison sportive 2014-2015 et la JSK est privée de ses supporters lors de ses déplacements. Les matchs se joueront à huis clos  jusqu’à la fin de l’aller. Ainsi, l’action d’hier a été entamée par un rassemblement devant le stade du 1er Novembre. Les inconditionnels de la JSK ont arboré des banderoles sur lesquelles ont pouvait lire : «La mort d’Ebossé n’est que l’arbre qui cache la forêt !», «On accepte jamais cette sanction !».

Les marcheurs aux couleurs jaune et vert ont battu le pavé le long de la rue Lamali jusqu’au siège de la wilaya, en scandant des slogans hostiles à Mohamed Raouraoua, président de la FAF, et Mahfoud Kerbadj de la LFP. Des jeunes du comité de supporters vêtus de tee-shirts sur lesquels est écrit : «Touche pas à ma JSK !» ont encadré les fans durant toute la marche. Arrivés au rond-point de la ville, les marcheurs ont observé une minute de silence en hommage à Albert Ebossé, enterré le 13 du mois courant à Douala (Cameroun), sa ville natale. Comme sur les tribunes du stade, les supporters ont entonné des chants à la gloire du club kabyle, pour exprimer leur attachement à la JSK.

Devant le portail de la wilaya, un supporter venu de Béjaïa dira : «Je suis venu d’Akbou pour dénoncer les sanctions prises à l’encontre de la JSK. Comment explique-t-on l’interdiction de déplacement des supporters hors de Tizi Ouzou ? Comment peuvent-ils distinguer entre les supporters de différents clubs ? C’est insensé !» A la fin de la marche, une délégation de fans a été reçue par le wali de Tizi Ouzou. Les délégués des supporters ont demandé l’intervention de ce responsable pour atténuer les sanctions affligées à leur club.

El-Watan (17/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 17 Sep - 17:02

JSK : Plus de 1000 supporters ont marché hier à Tizi Ouzou !

A Tizi Ouzou, on n’est pas prêt à se taire ! Quelque temps après le décès d’Albert Ebossé, les responsables de la Ligue de football professionnel et ceux de la Fédération algérienne de football, et d’un commun accord, ont infligé des sanctions à l’encontre de la JSK. En effet, les dirigeants du football en Algérie ont pris la décision de fermer le stade du 1er-Novembre jusqu’à la fin de la saison, infligé le huis clos à la JSK jusqu’au mois de janvier et interdire aux supporters du club de se déplacer avec leur équipe même à l’extérieur. Des sanctions qui ont provoqué la colère des inconditionnels kabyles, lesquels croient dur comme fer que les responsables du football veulent nuire à la JSK. Et pour prouver leur mécontentement, les supporters de la JSK ont organisé une marche pacifique samedi dernier devant le stade du 1er-Novembre. Et comme il n’y avait pas trop de monde, ces derniers se sont fixés un autre rendez-vous, hier, à 13h devant le stade. Cette fois, les fans ont tous répondu présents. En effet, plus de 1000 personnes ont marché dans la ville des Genêts. Selon eux, la JSK est le symbole du football algérien et les sanctions sont vraiment sévères. L’appel des supporters est simple : la FAF et la LFP doivent alléger les sanctions et la JSK doit absolument accueillir ses adversaires à Tizi Ouzou, même à huis clos.

Ils ont dénoncé les sanctions de la LFP et la FAF à l’encontre de la JSK
Les supporters de la JSK sont très compréhensifs. Après le décès d’Albert Ebossé, ils s’attendaient tous à des sanctions sévères. D’ailleurs, ils ont accepté le fait que le stade du 1er-Novembre soit fermé une saison et que l’équipe joue à huis clos pendant six mois. Mais le fait de prendre une décision d’interdire aux fans de se déplacer avec l’équipe à l’extérieur, est inacceptable. Le but de cette marche pacifique est de lancer un message aux dirigeants du football que les supporters de la JSK ne sont pas prêts à se taire et que personne ne pourra nuire à leur équipe.

Une pause devant le musée de la ville
Comme prévu, les supporters de la JSK se sont regroupés à 13h devant le stade du 1er-Novembre. Une fois que tout le monde a répondu présent, la marche a commencé. Les manifestants, et après quelques mètres de marche, ont fait une petite pause devant le musée de la ville. Il est utile de rappeler que ces derniers n’ont pas oublié Albert Ebossé, décédé le 23 août denier. Il n’arrêtaient pas d’évoquer son nom et la tragédie survenue à la fin d’un match de championnat.

Direction : le siège de la wilaya
Une fois que tout le monde a repris des forces, la marche a repris. Cette fois, direction le siège de la wilaya de Tizi Ouzou. Les amoureux de la JSK voulaient à tout prix passer leur message en s’entretenant avec le wali de la ville. Ils ont tenu à avoir une discussion avec le premier homme de la wilaya et ce, pour qu’à son tour, il ait une discussion avec les responsables de la FAF concernant les sanctions infligées à la JSK.

Cinq supporters ont remis une lettre au wali
Et comme les supporters se sont bien organisés, ils ont choisi cinq personnes pour accéder au bureau du wali et lui donner en mains propres une lettre qui contenait les exigences et les demandes de tous les supporters de la JSK. Et comme nous étions sur place, nous avons pu connaître les détails de la lettre qui sont :
1- La fermeture du stade du 1er-Novembre toute la saison.
2- Interdiction aux supporters de se déplacer avec leur équipe.  
3- Refus que la JSK paie pour toute cette violence qui règne dans nos stades.

«Il n’est pas question que la JSK paie pour toute cette violence dans nos stades»
Avant que chacun rentre chez lui après un après-midi chaud, les supporters kabyles ont exprimé leur refus que leur équipe paie les pots cassés. Selon eux, le problème de la violence dans les stades ne doit pas être réglé sur le dos de la JSK. D’ailleurs, ils prononçaient tous la même phrase : «Il n’est pas question que la JSK paie toute cette violence dans nos stades. Notre équipe n’a rien fait pour mériter une telle sanction. Basta ! Qu’on ne nous prenne pas pour des voyous !»

Le Buteur (17/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 17 Sep - 17:11

JSK : Les Kabyles réclament justice pour Ebossé

Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, les supporters kabyles qui étaient en colère contre les responsables de notre football depuis jeudi dernier ont jugé utile de passer à l’action afin de protester contre les sanctions que la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a infligées à la JSK.

Les amoureux des Canaris ont répondu à l’appel, ils étaient très nombreux à venir au stade 1er-Novembre pour marquer d’abord le rassemblement organisé par un groupe de supporters avant de marcher dans les grandes rues de la ville des Genêts. Le moins que l’on puisse dire est que les supporters kabyles étaient très bien organisés et ils ont marché dans un cadre pacifique. Aucun dérapage n’a été signalé ni lors du rassemblement ni lors de cette grande marche. Ni la grosse chaleur ni le taux d’humidité très élevé hier à Tizi n’ont découragé les centaines de supporters qui ont marché hier afin d’exprimer leur colère vis-à-vis des responsables de notre football et de protester contre les sanctions infligées à la JSK et de contester les décisions prises jeudi dernier par le bureau de Mahfoud Kerbadj.  

« Ne touchez pas à  notre JSK »
Durant la demi-heure de rassemblement des supporters devant l’accès principal du stade 1er- Novembre ou même lors des différentes étapes de la marche, les supporters de la JSK ont scandé plusieurs slogans. « Ne touchez pas à notre JSK », était le slogan qui se répétait à chaque fois sur les lèvres des centaines de supporters kabyles qui ont défié la chaleur et l’humidité hier rien que pour exprimer leur colère et protester contre les sanctions que les responsables de notre football ont infligées au club ces derniers jours. Les supporters kabyles ont aussi scandé plusieurs slogans historiques comme par exemples : « Assa Azzeka, JSK thella Thella » qui veut dire « Aujourd’hui, demain, la JSK existe toujours » ou même encore le célèbre et historique slogan : « Rouh Ammi Rouh D’islam Rebi JSK thawe3ar… ».

« Justice pour Ebossé »
En plus d’avoir protesté contre les sanctions de la Ligue et défendu les droit de leur équipe, les supporters de la JSK n’ont pas oublié feu Ebossé. Certes, ce dernier a été enterré samedi dernier à Douala, mais, les fans jaune et vert ne l’oublieront jamais et la preuve : ils ont réclamé hier que toute lumière soit faite sur la mort d’Albert Ebossé comme ils ont aussi réclamé justice pour leur ancien chouchou et buteur. A un certain moment de la marche, les fans des Canaris ont chanté longuement le slogan : « Chabka ya Ebossé » en guise d’hommage à celui qui a marqué l’année passée 17 buts en championnat et deux buts en coupe d’Algérie.

Le rassemblement a débuté à 12H30
C’est vers 12H15 que les premiers supporters, les organisateurs de cette marche commençaient à arriver au stade 1er -Novembre. Certes, le rendez-vous a été donné à 13H, néanmoins, pour mieux préparer et organiser cette marche, les organisateurs sont arrivés presque une heure avant. D’ailleurs, ils ont profité de ce temps pour accrocher quelques banderoles devant la porte principale du stade 1er -Novembre comme ils ont aussi distribué des pulls floqués en jaune par le slogan : « Ne touchez pas à ma JSK ». A 13H, il y avait une bonne foule devant la porte du stade 1er-Novembre et après quelques minutes de rassemblement, le coup d’envoi de la marche a été donné par une vieille et fidèle supportrice de la JSK. 

Grande marche, la police a fermé les grandes rues de la ville
Vu le grand nombre des supporters qui ont débuté la marche du stade 1er-Novembre, les responsables de la sûreté de la wilaya ont jugé utile de fermer les grandes artères de la ville à la circulation afin d’éviter tout contact avec les conducteurs et les passagers.  D’ailleurs, les supporters de la JSK ont marché hier à travers les rues de Tizi Ouzou dans de très bonnes conditions et on n’a noté aucune provocation. Les agents de l’ordre ont même facilité la tâches aux fans des Canaris en fermant plusieurs rues à la circulation.

Même les vieux et les vieilles ont marché
La marche d’hier a été marquée par la présence de plusieurs supporters. En plus des jeunes supporters qui ont répondu massivement à l’appel, on a noté aussi la présence de personnes âgées. Des vieux et une vieille ont marché  et ils ont réclamé justice pour Ebossé comme ils ont aussi dénoncé les sanctions prises contre la JSK jeudi dernier par la commission de discipline de la Ligue.

Aucune trace des responsables de la JSK
Avant-hier lundi, soit à la veille de cette marche, les responsables kabyles ont promis aux supporters de venir au rassemblement et de soutenir les fans dans cette action, néanmoins, on a remarqué hier l’absence des dirigeants jaune et vert. Aucun responsable de la JSK n’était présent au rassemblement qui a eu lieu pourtant devant l’accès principal du stade 1er-Novembre. L’absence des responsables du club phare de la Kabylie n’a pas dérangé ou handicapé les supporters, ces derniers ont bel et bien marché et ils ont réussi leur action.

Stade 1er-Novembre- Hôtel de ville comme premier parcours
Du stade 1er-Novembre en traversant le grand boulevard de l’hôpital mais aussi la grande rue de la ville de Tizi Ouzou, les supporters kabyles transmettaient leurs messages avec des cris ou des pancartes aux responsables de notre football. En arrivant à la place de l’hôtel de ville (ancienne mairie de Tizi Ouzou), les fans sont restés environ cinq minutes dans cette grande place qui était décorée la veille par des banderoles aux couleurs jaune et vert. Les supporters ont marqué cet arrêt en rendant un vibrant hommage à Albert Ebossé.

Sit-in devant le siège de la wilaya comme dernière étape
La place de l’hotel de ville n’était pas la derniere étape de cette marche. Les supporters ont jugé utile de marcher encore et de se déplacer jusqu’au siège de la wilaya afin de rencontrer le wali de Tizi Ouzou. En traversant d’autres rues de la ville, les supporters sont restés bien organisés et pacifiques. Un sit-in a été programmé sur le champ, c'est-à-dire juste après l’arrivée des marcheurs devant l’entrée principale du siège de la wilaya de Tizi Ouzou.

Le wali a reçu cinq délégués des supporters
Le premier magistrat de la wilaya de Tizi Ouzou a pris cette action des supporters en considération. Il a demandé aux supporters de désigner cinq représentants pour le rencontrer dans son bureau. Les supporters ont sur le champ désigné cinq délégués qui ont rencontré le wali. Ces derniers n’ont hésité à donner au premier magistrat de la wilaya un courrier où ils ont tout écrit et dénoncé les sanctions prises contre leur club. De son côté, le wali de Tizi Ouzou a promis aux supporters de faire le nécessaire et de transmettre ce courrier et les demandes des fans aux hautes instances du pays, ce qui a soulagé d’ailleurs les fans qui étaient à l’extérieur et qui attendaient les nouvelles de la rencontre des cinq délégués avec le wali.

Prochain rendez vous,  sit-in à Dely Ibrahim devant le siège de la FAF
Avant de quitter les lieux et  le siège de la wilaya pour que chaque supporter entre chez lui, les amoureux des Jaune et Vert se sont mis d’accord entre eux sur un détail de taille à leurs yeux : les responsables de notre football doivent  revoir les sanctions prises contre la JSK à la baisse et de ne pas sanctionner le club le plus titré du pays de telle manière comme ils ont aussi arrêté une autre action : dans le cas où le premier responsable du football dans notre pays n’ordonne pas aux responsables de la Ligue de revoir leurs calculs et d’alléger les sanctions, les supporters de la JSK organiseront un grand sit-in devant le siège de la FAF les prochains jours. Raouraoua est donc averti et un homme averti en vaut deux.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le wali de Tizi Ouzou a reçu en audience, dans l’après-midi de ce jour 16 septembre 2014, une délégation composée des représentants de supporters de la Jeunesse Sportive de Kabylie, qui ont organisé une marche dans la ville, « pour protester » contre les décisions prises par les instances dirigeantes du football national de suspendre le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou jusqu’à la fin de la saison 2014/2015.

Après avoir pris bonne note de leurs doléances, le wali a précisé aux membres de la délégation reçus en son cabinet que le président du club a réagi à cette décision et que celui-ci a introduit un recours auprès desdites instances.

Il leur a aussi recommandé de faire preuve de sagesse et de sérénité, soulignant que leurs doléances seront portées à la connaissance des instances nationales.

Compétition (17/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 17 Sep - 17:15

Des appartements pour Kerrar et Ahmed Moulay

Comme nous l’avons rapporté il y a quelques semaines de cela, les responsables kabyles ont commencé à mettre à la disposition de leurs joueurs mariés des appartements pour leur permettre de ramener leurs familles. A titre d’exemple, l’international irakien Abderrahim Kerrar, qui est revenu avant-hier après près de 20 jours passés chez lui en Irak, a bénéficié d’un appartement. Il a ramené avec lui sa femme et sa mère. Même l’international mauritanien, Ahmed Moulay, a eu droit à un appartement.

Si Amar, Yedroudj,  Khiat, Youcef Khodja, Mekkaoui et Benlamri logés à Amraoua
Vu que certains joueurs ont bénéficié d’appartements, il n’y a que 6 éléments qui sont hébergés à l’hôtel Amraoua. Il s’agit de Si Amar, Yedroudj, Khiat, Youcef Khodja, Mekkaoui et Benlamri. Le fait d’héberger les joueurs dans appartements appartenant au club permettra à la direction de faire des économies en cette période de vaches maigres.

Compétition (17/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 18 Sep - 20:01

JSK: Les 3 raisons qui ont poussé les Kabyles à choisir BBA

C’est désormais officiel, la JSK sera domiciliée ce week-end au stade du 20-Août de Bordj Bou-Arréridj. Plus de trois semaines après la mort tragique de l’attaquant camerounais Albert Ebossé et la fermeture du stade annoncée pour le moment pour toute la saison par les instances dirigeantes, la JSK a été livrée à elle-même concernant le lieu de domiciliation de ses rencontres. Plusieurs stades ont été annoncés depuis quelques jours, notamment dans l’Algérois, à Boumerdès et Bouira entre autres. Finalement, c’est à Bordj Bou- Arréridj, distante de plus de 300 km de Tizi, que les Canaris du Djurdjura recevront l’ASO, ce samedi, pour le compte de la 4e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis.

La LFP a confirmé la domiciliation hier et informé les deux clubs
C’est en fin d’après-midi d’hier que la Ligue de football professionnel a confirmé la domiciliation du match JSK-ASO au stade du 20-Août de Bordj Bou-Arréridj, tout en adressant une correspondance aux deux clubs, 48 heures avant la rencontre, conformément à la réglementation. En effet, après que le président Hannachi ait consulté tous les dirigeants sur le choix de la ville de Bordj, une proposition qui a fait l’unanimité, la direction a officiellement saisi la LFP pour l’en informer.

Voici pourquoi la JSK a opté pour Bordj
Il est vrai que la nouvelle de la domiciliation du match de l’ASO a étonné plus parmi les supporters de la JSK et même ceux de l’ASO, surtout que personne ne s’attendait à ce que cette rencontre soit programmée loin de la capitale. Selon des indiscrétions, le président Hannachi a opté pour cette ville pour plusieurs raisons.

1- La ville de Bordj compte beaucoup de supporters qui vont soutenir l’équipe
La première raison qui a poussé  le président Hannachi à choisir la ville de Bordj Bou Arréridj, c’est la présence de nombreux supporters et fans de la JSK qui, malgré la sanction du huis clos, apporteront un soutien psychologique aux joueurs avant le match.

2- Le stade du 20-Août de Bordj ressemble beaucoup au 1er-Novembre de Tizi
Pour les dirigeants kabyles, le stade de Bordj Bou-Arréridj a beaucoup de similitudes avec celui de Tizi, et la qualité de la pelouse est très bonne, identique à celle de Tizi. Les joueurs ne trouveront aucune difficulté à prendre leurs repères.

3- Les bonnes relations avec les responsables du CABBA
Une autre raison et non des moindres a poussé les dirigeants de la JSK à choisir le stade du 20-Août de Bordj Bou-Arréridj pour recevoir l’ASO, c’est bien évidemment la nature des relations qui lient les responsables des deux clubs, la JSK et le CABBA. Pour preuve, les dirigeants des Criquets n’ont pas tardé à réserver une suite favorable à la demande formulée par Hannachi. Pour les Bordjiens, la JSK a beaucoup représenté l’Algérie et il est du devoir de tout chacun de l’aider dans ces moments difficiles.

Le départ prévu aujourd’hui pour Bordj par route
A moins d’un changement de dernière minute, les Kabyles ont prévu de se déplacer aujourd’hui par route à Bordj Bou-Arréridj. Le staff technique prévoit de programmer deux séances d’entraînement au minimum sur la pelouse du stade principal, si bien évidemment les autorités locales décident d’ouvrir le stade, la veille du match. Cela permettra aux joueurs de prendre leurs repères et préparer leur rencontre face à l’ASO.

Le Buteur (18/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 18 Sep - 20:14

Kerbadj : «C’est la JSK qui a choisi Bordj Bou Arréridj»

La programmation de la rencontre JSK-ASO comptant pour la 4e journée sur le terrain du 20 Août de Bordj Bou Arréridj a étonné plus d’un. Le président de la Ligue de football professionnel Mahfoud Kerbadj auquel nous avons demandé les raisons de ce choix explique : «C’est la JSK qui a émis le vœu de recevoir à Bordj Bou Arréridj et on a accédé à sa requête. J’ai proposé aux responsables de la JSK quelques stades à l’instar de celui de Bordj Menaïel, mais ils ont choisi celui de Bordj Bou Arréridj.»

«La LFP n’est pas contre la JSK»
Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, a tenu à apporter une précision de taille en affirmant que la commission de discipline de la Ligue de football professionnel est souveraine et que personne ne s’immisce dans son travail. «La JSK siège à la LFP, comment voulez-vous que celle-ci soit contre la JSK. La Ligue est au service de tous les clubs et elle ne fait pas de distinction entre eux. La commission de discipline est une structure autonome et personne ne s’immisce dans son travail.»

«Il n’y a que la commission de recours qui peut annuler ou alléger une sanction»
Le président de la Ligue de football professionnel que nous avons interrogé sur la grandiose marche organisée par les supporters kabyles pour dénoncer les sanctions prises par la commission de discipline de la LFP à l’encontre de leur club affirme : «Les supporters de la JSK ont le droit d’organiser des sit-in ou des marches dans le respect de la loi. Mais les gens doivent savoir qu’il n’y a que la commission de recours de la FAF qui peut annuler ou alléger une sanction prononcée par la CD de la LFP.»

«Après le décès d’Ebossé, il fallait sévir, sinon c’est la CAF qui aurait sévi»
Les supporters de la JSK affirment avec la ferme conviction que les décisions prises par la CD de la LFP sont injustes et inappropriées, mais Kerbadj pense qu’il fallait réagir après le décès tragique d’Albert Ebossé. «Vu la gravité de ce qui s’est passé à la fin du match, il fallait sévir, sinon ce sont les instances internationales, à savoir la CAF et la FIFA qui auraient sévi. Et les décisions de celles-ci sont irrévocables. Notre objectif est de bannir la violence de nos stades. La Ligue est au service de tous les clubs et elle fait de son mieux pour les aider sans aucune distinction», a-t-il ajouté.

Compétition (18/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 18 Sep - 20:15

Le verdict de la commission de recours sera connu aujourd’hui

Attendu pour hier, le verdict de la commission de recours de la FAF ne tombera finalement qu’aujourd’hui. Estimant que les sanctions prises par la commission de discipline de la LFP sont lourdes et inappropriées, les responsables kabyles ont interjeté un appel dans l’espoir que ces sanctions soient allégées. Ils ont demandé à jouer à Tizi Ouzou, mais comme ils ont eu des échos qu’il leur est impossible de recevoir dans l’immédiat sur leur terrain, ils ont opté pour le terrain de Bordj Bou Arréridj. D’après une source proche du dossier, la seule sanction qui pourrait être levée, c’est celle relative à l’interdiction des supporters de se déplacer avec leur équipe pendant une période de 6 mois à compter du 26 août dernier. Mais avec la marche organisée mardi dernier par les supporters du stade du 1er-Novembre jusqu’au siège de la wilaya, la commission de recours de la FAF pourrait se montrer clémente avec la JSK.

Compétition (18/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 19 Sep - 9:42

Ils ont touché leurs salaires et leurs primes
Les joueurs régularisés


Même avec tous les problèmes qu’ils ont affrontés ces derniers temps, les responsables kabyles n’ont pas oublié leurs joueurs. Hannachi, qui était toujours correct avec ses éléments, a jugé utile de les payer et de régulariser leur situation financière vis-à-vis du club. D’abord, au début de la semaine, les coéquipiers de Delhoum ont touché les mensualités de juillet et août. Sur le plan des salaires, Benlamri et consorts sont à jour. Mieux encore, hier, jeudi, les joueurs sont passés une nouvelle fois à la banque pour retirer leurs primes. Les responsables kabyles ont versé les primes des deux rencontres gagnées devant le MCO et l’USMBA. A la veille de leur déplacement à BBA pour affronter l’ASO, les joueurs ont été régularisés. Par ce geste, le numéro un des Jaune et Vert voulait motiver davantage ses joueurs, lui qui veut coûte que coûte les trois points de cette rencontre.

Compétition (19/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum