Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 20 Sep - 14:57

Kerbadj : «La ligue n’a pas à s’impliquer dans le choix de la JSK»

Prié de s’exprimer sur le choix de la JSK de recevoir à Bordj Bou Arréridj, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, nous dira : «La ligue n’a pas à s’impliquer dans le choix de la JSK. Les dirigeants de la JSK ont décidé de recevoir à Bordj Bou Arréridj, ils ont le droit de le faire, du moment qu’ils viennent de trouver un accord avec les autorités locales de Bordj Bou Arréridj. On a donc validé la domiciliation sans le moindre souci».

«Les présidents de club ne doivent pas inciter les supporters à la violence»
Kerbadj répondra indirectement au président Medouar, qui a menacé de ne pas jouer cette rencontre : «Les présidents de club ne doivent pas alimenter la polémique afin de ne pas inciter les supporters à la violence. Parfois, leurs déclarations peuvent inciter les supporters à la violence le jour du match. Les présidents de club doivent eux aussi contribuer à la sécurité dans nos stades».

Le Buteur (20/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 22 Sep - 15:15

JSK : Hannachi - Broos, ça commence la critique !

Pour sa 4e sortie en championnat, la formation kabyle a réalisé un nul face à l’ASO. Un résultat qualifié de semi-échec par les dirigeants qui n’ont pas été très tendres à la fin du match envers l’entraîneur en chef Hugo Broos. D’après nos sources, Hannachi a fait savoir à ses proches qu’il était loin d’être satisfait du rendement de l’équipe, même si ses joueurs ont joué en dehors de leurs bases. Il faut dire que cela fait quelques jours que le coach belge a essuyé les premières critiques, notamment après la mise à l’ écart de Kamel Yesli. Le boss a estimé que le Franco-Algérien devait faire partie du onze. Un point de vue que le technicien belge ne partage pas. Aux yeux de nombreux observateurs, c’est peut-être le début d’une mésentente entre le président et l’entraîneur qui, apparemment, ne partagent plus les mêmes points de vue concernant l’équipe.

Le onze aligné remis en cause
On ne doute pas un seul instant que le premier clash a débuté, après la défaite de la JSK face à l’USMA au stade du 1er-Novembre. Mais comme les événements qui ont suivi étaient plus graves qu’une simple défaite en championnat, le président Hannachi n’a pas évoqué le volet technique avec son entraîneur. Mais depuis le match face à Bel-Abbès, le président kabyle ne s’est pas retenu de dire ce qu’il pensait de l’équipe. D’ailleurs, une source digne de foi nous a fait savoir que le président a clairement affiché son mécontentement en voyant le onze de Broos samedi dernier à Bordj Bou-Arréridj. Un comportement qui n’a pas échappé au Belge.

Les deux hommes pourraient se voir avant la reprise
En prévision de la séance de reprise de l’entraînement qui aura lieu aujourd’hui, il n’est pas à écarter que les deux hommes se rencontrent dans la journée, afin de tirer certaines choses au clair. On s’attend à ce que les deux hommes se disent tout, avant la prochaine rencontre face au NAHD. Reste maintenant à savoir quelle sera la réaction de l’entraîneur en chef Hugo Broos. Beaucoup pensent que l’avenir du technicien belge est désormais lié aux résultats que réalisera l’équipe dans les jours à venir.

Le Buteur (22/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 22 Sep - 15:23

Comme l’USMA, l’ASO a terminé le match à dix
La JSK n’exploite pas l’infériorité numérique de l’adversaire


Les coéquipiers du capitaine Rial ont raté samedi dernier une bonne occasion pour prendre la seconde place du classement seuls et de réduire aussi l’écart qui les sépare du leader à un point seulement. Certes, les Jaune et Vert ont joué à BBA, c'est-à-dire en dehors de leurs bases et en l’absence aussi de leurs supporters, cependant, les camarades de Benlamri pouvaient facilement revenir à Tizi Ouzou avec la totalité des points. En première période de jeu, les Canaris ont trouvé quelques difficultés pour entrer dans le match, par contre, en seconde période, les Ziti et consorts ont créé un grand nombre d’occasions, mieux encore, l’ASO a joué presque vingt minutes en infériorité numérique et les Canaris n’ont pas profité de cette occasion pour ouvrir le score et remporter cette rencontre. Ce n’est pas la première fois que les Jaune et Vert ne profitent pas de l’infériorité numérique de l’USMA pour remporter le match de la deuxième journée qui s’est déroulé à Tizi Ouzou pourtant, les Rouge et Noir ont joué ce jour-là pendant plus d’une heure à dix après l’expulsion de Benmoussa. Tout le monde au club ne cesse de poser des questions sur cette affaire d’infériorité numérique de l’adversaire que les joueurs n’exploitent pas. C’est un problème beaucoup plus tactique. Sur le rectangle vert, les joueurs donnaient toujours le maximum pour gagner leurs matchs, quel que soit le nombre des joueurs adversaires. C’est l’entraîneur alors qui devait opérer des changements afin de faire la différence dans des situations pareilles. La JSK n’a pu battre ni l’USMA ni l’ASO, pourtant ces deux formations ont terminé leurs matchs devant les Canaris à dix. Ce qui est fait est fait, maintenant Broos doit trouver des solutions sur le plan tactique afin de ne pas perdre d’autres points à l’avenir surtout dans des situations où l’adversaire est en infériorité numérique.

Compétition (22/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 22 Sep - 15:29

Des chefs d’entreprise intégreront prochainement la SSPA
Grand nettoyage au CA


Selon une source crédible, le conseil d’administration de la JSK connaîtra dans les prochaines heures une grande opération de nettoyage. Quelques membres seront appelés à quitter le conseil afin de laisser leur place à d’autres qui vont intégrer dans les prochains jours le conseil d’administration (CA) de la JSK. Le premier responsable du club le plus titré du pays avait pensé à des changements depuis un bon moment, il voulait renforcer le CA par des hommes d’affaires et des chefs d’entreprise afin de donner une autre dimension au club. Avec la mort d’Albert Ebossé et la tempête qui a frappé ces derniers jours la maison kabyle, les hauts décideurs de la formation du Djurdjura avaient préféré mettre ce dossier en veilleuse. Avec cette affaire des sanctions, Hannachi et Idrès pensent d’abord à régler ces problèmes avant de passer la vitesse supérieure dans le dossier du CA et des membres qui vont renforcer le conseil. La priorité du moment, c’est le dossier des sanctions, néanmoins, les choses sont très claires concernant les changements que le conseil d’administration connaîtra dans les prochaines heures puisque les deux hommes forts du club ont leur plan déjà préparé concernant la composition du futur CA.

Certain membres n’ont pas donné signe de vie depuis un mois
Trois membres influents du CA n’ont pas donné de signe de vie depuis presque un mois maintenant. Ces trois membres étaient dans un passé récent les hommes à tout faire dans le club. Ils ne rataient aucune occasion pour assister aux rencontres de l’équipe, néanmoins ces derniers jours, quelques membres du CA n’assistent pas aux rencontres de l’équipe, ils étaient absents à Bel-Abbès, mais aussi à Bordj Bou-Arréridj et leur absence n’est pas passée inaperçue, au contraire, celle-ci a ouvert la voie aux spéculations. Certaines personnes au club parlent carrément de retrait de quelques membres de CA et des affaires du club. Une chose est sûre, après le départ, s’il y aura, de quelques membres, Hannachi compte renforcer le conseil dans les prochaines heures par des chefs d’entreprise et des hommes d’affaires de la région.

Madjene et d’autres industriels ont donné leur accord
Selon une source fiable, le manager général de la JSK a rencontré ces derniers temps Lakhdar Madjene, un des grands chefs d’entreprise de la région. Samy Idrès lui a même proposé d’intégrer le CA. M. Madjene de son côté s’est montré très intéressé par cette idée et une rencontre entre Idrès, Madjene et Hannachi est programmée prochainement. Si la venue de Madjene et celle des autres hommes d’affaires de la région se concrétise, la formation du Djurdjura prendra une autre dimension à l’avenir et le club avancera sur des bases malgré la période difficile que les Kabyles traversent actuellement.

Compétition (22/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 23 Sep - 18:47

JSK : Broos-Hannachi, tout est rentré dans l’ordre

Comme il fallait s’y attendre, le président Hannachi et le technicien belge, Hugo Broos, se sont rencontrés dimanche soir pour une réunion de travail, à l’hôtel Hilton, après la présentation du nouveau maillot de la JSK. D’après certaines sources d’information, beaucoup de choses ont été dites entre les deux hommes. Dans un premier temps, c’est le premier responsable du club qui voulait connaître plus sur les choix de l’entraîneur pour le match face à l’ASO, soldé par un score de parité. Le technicien belge lui a fait savoir qu’il a aligné les meilleurs joueurs à ses yeux, et qu’aucun entraîneur au monde n’aborderait un match pour le perdre. Par la suite, les deux hommes ont évoqué à nouveau les objectifs, surtout après les dures épreuves que traverse le club. Pour le moment, le président lui a demandé de maintenir cette dynamique dans le groupe, pour qu’il n’y ait pas de relâchement.

Voici les exigences du Belge
D’après la même source d’information, l’entraîneur des Jaune et Vert a formulé certaines exigences pour assurer le bon déroulement des séances de travail. En effet, il souhaiterait que ses joueurs s’entraînent au moins 3 fois sur la pelouse où se tiendra la rencontre de championnat. Bien évidemment, cela concerne les matchs à domicile. Avec la suspension du 1er-Novembre, le Belge a fait savoir à Hannachi qu’il est difficile pour ses joueurs de se produire dans un stade où ils n’auront pas leurs repères, comme c’était le cas samedi dernier à Bordj Bou-Arréridj. Une requête qui a été prise en considération par le boss.
-----------------------------------

Broos : «L’absence de Karrar est vraiment regrettable»
Le Belge s’est exprimé sur la blessure de Karrar qui le privera de la compétition pour quelque temps : «Honnêtement, je regrette l’absence de notre attaquant Karrar. J’aurais bien aimé qu’il soit avec nous en ce moment pour préparer ce match du NAHD, malheureusement, sa blessure tombe au mauvais moment. J’ai besoin de lui en attaque comme j’ai besoin de tout le monde à l’heure actuelle, pour réaliser de bons résultats. Je souhaiterais que son absence ne durera pas longtemps.»

Le Buteur (23/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 26 Sep - 14:17

JSK : Le nouveau CA sera installé lundi

Ooredoo, Salam Assurances, entreprise turque, Aigle Azur, Tahkout, MAN, Madjene électricité…

Comme nous l’avions rapporté et en exclusivité dans l’édition de lundi dernier, le premier responsable du club le plus titré du pays a pris la décision d’effectuer un grand nettoyage au sein de CA et de la SSPA. Hannachi a confirmé cette information mercredi soir lors de son intervention sur les ondes de la Radio Tizi Ouzou. «Je veux voir des hommes propres au sein du CA. D’ailleurs, je vous annonce que quelques membres vont quitter le conseil d’administration et la SSPA et d’autres vont intégrer dans les prochaines heures le nouveau conseil», avait-il déclaré. Cela dit, plusieurs chefs d’entreprise seront installés dans les prochains jours et la JSK aura un nouveau CA. Samy Idrès a déjà réussi à convaincre Lakhdar Madjene d’intégrer le nouveau conseil d’administration de la JSK. En plus de Madjene, Hannachi a pris une  grande avance sur le dossier Ooredoo. Le MCA, l’USMA et l’ESS, les ténors de notre championnat, sont sponsorisés par Djezzy. L’EN est avec Mobilis, pour cette raison, Ooredoo veut prendre la JSK rien que pour sauver son marché en Algérie et soigner sa page marketing. En plus de ces deux boîtes, Salam Assurances, par le biais de ses responsables, sera dans le CA. Selon une source crédible, c’est lundi prochain que le nouveau CA sera installé et que de nouveaux actionnaires viendront investir à la JSK.  Selon la même source, les responsables de Tahkout, d’Aigle Azur, de MAN et de l’entreprise turque spécialisée dans la construction ont donné leur accord aux responsables kabyles pour venir investir dans la SSPA/JSK. Avec des chefs d’entreprise et des hommes d’affaires au niveau du conseil d’administration, le club phare de la Kabylie prendra à l’avenir une autre dimension. Si Hannachi réussit à mettre ce projet en marche, la formation du Djurdjura n’aura rien à envier aux autres ténors et géants du continent africain comme Al Ahly du Caire, l’EST et le Raja. Une chose est sûre, une grande volonté anime Hannachi, mais aussi Samy Idrès afin de réaliser ce projet et donner une grande avance au club par rapport aux autres formations algériennes sur le plan du professionnalisme.

Hannachi a réuni ses dirigeants hier
Hier après-midi, le numéro un des Jaune et Vert a réuni ses dirigeants à Alger. Face à cette tentative de déstabilisation qui vise le club le plus titré et devant cette tempête qui souffle sur la maison kabyle, Hannachi veut voir tous ses dirigeants mobilisés afin de permettre au club kabyle de résister à toutes ces frappes et de défendre aussi ses intérêts. Le maintien des sanctions infligées par la LFP à la JSK par la commission de recours de la FAF a pris hier la part du lion lors de cette réunion de travail des hauts responsables. Hannachi et ses proches collaborateurs ont tracé une feuille de route comme ils ont aussi arrêté une stratégie de travail. Hannachi est décidé à aller très loin dans cette affaire des sanctions, il a promis aux supporters du club de ne pas se taire. Les dirigeants des Canaris entameront à partir de dimanche plusieurs démarches, ils solliciteront toutes les parties concernées et même les hautes instances du pays rien que pour alléger les sanctions et assurer un avenir meilleur au club le plus titré du pays.

Il rencontrera le ministre des Sports dimanche
Selon une source fiable, le numéro un des Jaune et Vert se déplacera le premier jour de la semaine au siège du MJS afin de rencontrer le ministre des sports. Certes, Hannachi avait déjà rencontré M. Tahmi jeudi dernier concernant cette affaire des sanctions, mais comme la commission de recours de la FAF a maintenu les sanctions, le président kabyle a jugé utile de se déplacer une nouvelle fois au MJS pour rencontrer le ministre des Sports avant de solliciter les hautes autorités algériennes. Hannachi veut respecter la hiérarchie…

Pourquoi n’a-t-on pas encore qualifié Hamroun ?
Hannachi a jugé utile de recruter un joueur après la mort d’Albert Ebossé. Le président kabyle a demandé alors une dérogation au président de la FAF et ce dernier a répondu favorablement. Néanmoins, les responsables de la FAF ne veulent pas qualifier ce joueur à la JSK. Son dossier a été déposé depuis plus de semaines. Les responsables de la formation de la ville des Genêts croyaient que ce joueur serait qualifié pour le match de  l’ASO après avoir raté celui de l’USMBA, mais la FAF n’a pas délivré de licence. Les responsables croyaient alors que le joueur sera qualifié automatiquement pour le match du NAHD. Au moment où nous mettons sous presse, Hamroun n’a pas été qualifié par les responsables de notre football et l’entraîneur kabyle ne l’a pas convoqué pour le match de ce soir. Pourquoi ne veut-on pas qualifier Hamroun ? La question reste posée.

Compétition (26/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 27 Sep - 18:10

JSK : Menad pressenti

L’entraîneur Djamel Menad pourrait succéder à Hugo Broos à la barre technique de la JSK. Sans club depuis la semaine dernière, l’ancien canonnier de la JSK et de l’équipe nationale a de fortes chances d’être le futur entraîneur des Canaris.

D’ailleurs, une source proche de la direction nous a confié que les responsables comptent rencontrer Menad cette semaine. Toutefois, celui-ci se trouve toujours en Arabie Saoudite d’après l’un de ses amis pour le pèlerinage et il ne regagnera le pays qu’après la fête de l’Aïd. Meme s’il est en désaccord avec le président Hannachi depuis plusieurs années, Menad serait disposé à entraîner son club de cœur. Il a enregistré de bons résultats avec Al- Wihda, mais ses responsables pour des raisons obscures l’ont poussé à résilier son contrat. Il est très estimé par les supporters et il est capable de mener l’équipe à bon port. Il ne laissera personne s’immiscer dans son travail, mais on n’est pas encore là puisqu’à la JSK, les choses évoluent d’une seconde à l’autre.

Michel
Même si les dirigeants veulent faire appel à Menad, dans l’entourage du club on parle toujours d’Alain Michel. Le nom de ce dernier a été évoqué après la mort d’Albert Ebossé, mais vu que Broos avait fini par revenir à de meilleurs sentiments, sa piste avait été écartée. C’était une personne proche du club qui l’avait recommandé au président Hannachi. Il est clair qu’avec tout ce qui s’est passé à la fin de la rencontre face à l’USMA, le président Hannachi fera le maximum pour engager un entraîneur local ou Alain Michel connu pour être un entraîneur des défis.

Compétition (27/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 16:55

Alors qu’Hugo Broos maintient toujours sa décision de démission
La JSK est en contact avec Djamel Menad

Alors que les supporters kabyles savourent avec un immense plaisir la belle victoire acquise, avant-hier, au stade du 20-Août face à la coriace formation du NA Hussein-Dey (2-1), soit le troisième succès arraché en trois matches disputés en déplacement en ce début de saison, il n’en demeure pas moins que c’est “l’affaire Broos” qui polarise l’actualité sportive en Kabylie dans la mesure où la démission annoncée à la surprise générale vendredi passé au stade du 20-Août a fait l’effet d’une véritable bombe au sein de la maison kabyle.

Le plus surprenant dans cette affaire est que l’entraîneur belge, Hugo Broos, avait annoncé bien avant le coup d’envoi du match NAHD-JSK sa ferme intention de mettre fin à ses fonctions d’entraîneur de la JSK puisque l’information  avait été reprise par plusieurs journaux électroniques vendredi après-midi, autrement dit, bien avant le début du match contre le NAHD.  “Hugo Broos est décidé à démissionner à la fin du match NAHD-JSK”, pouvait-on lire sur Internet, et une telle information aura surpris de nombreux observateurs et beaucoup plus les dirigeants kabyles qui estiment que le coach aurait dû se concentrer d’abord sur son match et son équipe au lieu de faire passer ses intérêts avant tout.  Toujours est-il qu’après le succès de la JSK face au NAHD, l’on pensait que l’euphorie de la victoire dans les vestiaires allait atténuer la pression et la colère mais voilà que Broos n’a pas hésité à confirmer, devant une nuée de journalistes, sa décision irrévocable de quitter le navire kabyle. “Je suis entraîneur de football depuis de longues années et je ne badine pas avec mes principes. Le président Hannachi s’est permis de s’immiscer dans mon travail technique, notamment dans la composition de l’équipe, et je ne peux tolérer de tels comportements. C’est pour cette raison que j’ai décidé de démissionner de mon poste d’entraîneur de la JSK. Je ne le fais pas de gaîté de cœur, mais je ne peux continuer à travailler dans de telles conditions”, dira Hugo Broos qui devait donc signer officiellement, hier soir, sa démission en compagnie de son adjoint Farid Zemiti et du préparateur physique Kamel Boudjenane. S’il semble que ce dernier avait l’intention de partir depuis longtemps pour rejoindre sa famille qui réside en Espagne, il n’en demeure pas moins que Zemiti, lui, a confirmé son intention de jeter l’éponge au même titre que son coach. “Lorsqu’un président vient s’immiscer dans le travail technique, rien ne va plus alors autant quitter la table. C’est quand même malheureux, car la JSK a réussi quand même à remporter trois victoires en déplacement, ce qui n’est pas donné à n’importe quel club en début de saison”, dira Zemiti qui devait, lui aussi, signer sa lettre de démission hier soir.

Du côté des dirigeants, le président Hannachi dira : “J’ai le droit de regard dans la composition de l’équipe et lorsqu’il y a de graves dérapages, j’assume mes responsabilités de président car cet entraîneur a multiplié les erreurs de coaching depuis le début du championnat et il a montré ses limites professionnelles. Lorsqu’il met sur la touche des joueurs chevronnés comme Yesli, Delhoum ou Khiat et qu’il se permet de convoquer le nouveau joueur Hamroun qui n’est même pas encore qualifié, cela s’appelle du sabotage. Cela fait bien longtemps qu’il a décidé de partir et nous avons tout fait pour le retenir mais la patience a des limites. Il nous a fait perdre deux points la semaine dernière contre Chlef et il fallait arrêter le massacre. Alors qu’il parte et qu’on n’en parle plus”, dira Hannachi qui, aux dernières nouvelles, serait intéressé par le retour à la maison de Djamel Menad qui a quitté cette semaine le club saoudien d’Al-Wihda et qui se trouve depuis quelques jours à La Mecque pour effectuer son pèlerinage aux Lieux Saints de l’islam.

C’est dire qu’il va falloir attendre son retour la semaine prochaine après l’Aïd pour concrétiser un tel projet qui fait déjà le bonheur des supporters de la JSK même si certains observateurs tablent aussi sur l’éventualité de voir Abdelhak Benchikha débarquer à Tizi Ouzou, lui qui vient de quitter la barre technique du Raja de Casablanca.

Affaire à suivre !

Liberté (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 16:56

En prévision du match à huis clos contre la JS Saoura
La JSK a demandé à jouer mercredi au stade du 20-Août


Après avoir consommé son premier match à huis clos à Bordj Bou-Arréridj, la JSK semble décidée à changer de stade cette semaine pour le compte de la 6e journée. Tout en reconnaissant que la JSK a été chaleureusement reçue à Bordj, les dirigeants kabyles estiment que le déplacement fut long, et après la bonne prestation de leur équipe avant-hier au stade du 20-Août face au NAHD, le président Hannachi et ses collaborateurs ont émis le vœu de recevoir ce mercredi 1er octobre la JS Saoura au stade du 20-Août du fait que le CRB recevra jeudi, sur ce même stade, l’ASO Chlef. C’est ainsi que la JSK compte formuler aujourd’hui même une demande de domiciliation auprès de la Ligue de football professionnel pour obtenir son OK.

Liberté (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 17:00

JS Kabylie : De l’ingérence dans les aspects techniques

 Malgré un bon parcours (une défaite en cinq matchs) en ce début de saison, l’entraîneur de la JS Kabylie, le Belge Hugo Broos, a jeté l’éponge vendredi dernier à l’issue du match de la 5e journée face au NA Hussein Dey, qui s’était pourtant soldé par la victoire des Canaris sur le score de 2 buts à 1.

Le coach en avait fait l’annonce avant l’entame de la partie. Sur les raisons l’ayant poussé à partir, il a évoqué l’ingérence du président du club, Moh Cherif Hannachi, dans les aspects techniques. Ce que ce dernier n’a pas démenti. Mieux encore, Hannachi s’est vanté d’avoir établi un onze qui s’est imposé au stade du 20 Août d’Alger, contrairement au groupe qui avait affronté, une semaine plus tôt, l’ASO à Bordj Bou Arréridj (0-0). Recruté à coup de centaines de millions, Broos n’avait apparemment pas, aux yeux du boss de la JSK qui l’a lui-même engagé quelques mois plus tôt, les qualifications requises pour coacher une équipe.

Et c’est là l’un des travers du football national. Comment le président d’un club peut-il recruter un entraîneur aussi cher pour lui imposer, par la suite, son onze ? Pourquoi alors s’offrir les services d’un technicien, étranger de surcroît, si le président en question se sent capable de mettre en place un effectif et une stratégie pour affronter des adversaires ? Mais les «mauvais réflexes» ne commencent pas là. Beaucoup de dirigeants d’équipe ne recrutent leurs entraîneurs qu’après avoir engagés les joueurs qu’ils jugent, eux, utiles pour le club. Le coach ne fait, ensuite, qu’avec ce qu’il a entre les mains. Des comportements qui font que le championnat national, professionnel ou pas, n’arrive pas à atteindre la stature qui lui sied.

Liberté (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 17:02

JSK : Menad donne son accord de principe

Quelques heures seulement après la démission de Broos à la tête du staff technique de la JSK, le président de la JSK Moh Cherif Hananchi s’est aussitôt mis à la recherche d’un nouvel entraîneur pour son équipe. Et c’est dans la soirée de vendredi qu’il aurait entrepris le premier contact officiel avec le technicien algérien Djamel Menad. En effet, un proche de l’ex-entraîneur du MCA a donné le numéro de téléphone de Menad à Hannachi. Pour rappel, Menad se trouve toujours en Arabie Saoudite et rentrera prochainement au pays. Beaucoup pensent que ce premier contact officiel révèle toutes les intensions de Hannachi d’engager l’ex-joueur de la JSK à la tête du staff technique. Si cela se confirme, Djamel Menad succèdera à Hugo Broos dans les prochains jours, probablement d’ici la 7e journée de Ligue 1 Mobilis.

Les deux hommes ont eux une discussion téléphonique
Aux dernières nouvelles, le président Hannachi a eu une brève discussion dans la soirée de vendredi avec Djamel Menad. Hannachi l’a invité à négocier son contrat afin de prendre en main l’équipe. Limogé de son club en Arabie Saoudite, Menad est plus que jamais motivé à l’idée de rentrer de nouveau au pays et pourquoi pas se relancer dans le championnat. À en croire la même source, Menad ne serait pas contre l’idée de revenir à la maison en tant qu’entraîneur en chef. Il aurait donné son accord de principe à Hannachi avant de le rencontrer autour d’une table pour entamer les négociations.

Le probable futur entraîneur de la JSK accomplira le Hadj avant de rentrer au pays
Toutefois, Menad se trouve actuellement en terre sainte pour accomplir le 5e pilier de l’Islam. Il sera au pays après l’Aïd El Adha. Ce n’est qu’à son retour qu’il rencontrera le président Hannachi pour entamer officiellement les négociations. Le plus important aux yeux du président de la JSK est que Menad ait donné son accord de principe. Maintenant, tout est une question de temps.

Tout sera plus clair après l’Aïd
Il faudra donc attendre jusqu’après l’Aïd pour connaître une suite à cette affaire. Aux yeux de nombreux observateurs, rien ne garantit que Menad sera le futur entraîneur de la JSK tant qu’il n’a pas abordé l’ensemble des modalités de contrat avec le président Hannachi. La JSK se trouve dans une position assez confortable au classement, mais risque d’être pénalisée par les sanctions de la LNFP et la CAF. Du coup, plusieurs points seront discutés lors des négociations avant de conclure.

-----------

Ça parle de Mekhazni
En plus de Djamel Menad, une source digne de foi nous a confié que ça parle dans l’entourage du club de Mohamed Mekhazni aussi, l’ex-entraîneur en chef du RC l’Arbâa. Actuellement sans club, certains auraient proposé à Hannachi de l’engager comme entraîneur, lui qui connaît parfaitement bien la maison pour avoir porté par le passé le maillot de la JSK. De plus, Mekhazni a acquit une certaine expérience en élite après avoir pris en main l’USMA, le MCA, le MCS et puis le RCA.

Le nom de Benchikha a aussi été cité
Dès l’annonce officielle du départ de l’entraîneur en chef Hugo Broos par le concerné lui-même à la fin du match face au NAHD, la direction kabyle n’a pas perdu son temps pour étudier les pistes d’entraîneurs susceptibles de venir prendre en main les destinées techniques de l’équipe première. C’est ainsi que des informations de la direction ont fait état d’un premier contact établi dans la même soirée avec l’ex-entraîneur d’El Wihda d’Arabie Saoudite, Djamel Menad. Ce dernier n’est pas le seul technicien pisté, selon une autre source de la direction kabyle, l’ex-sélectionneur national Abdelhak Benchikha qui vient d’être remercié par le club du Raja de Casablanca est également pressenti. Pour l’instant c’est Karouf, désigné intérimaire, qui dirigera le prochain match face à la JSS. Après l’Aïd, on en saura davantage.

Le Buteur (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 17:07

La JSK demande officiellement de recevoir la JSS au 20-Août mercredi prochain

Les Canaris ont réalisé une très bonne opération vendredi soir face au NAHD en revenant du stade du 20-Août avec la totalité des points du match. Condamnés à réagir après leur faux pas la semaine dernière à huis clos à Bordj contre l’ASO, les Kabyles ont été vraiment à la hauteur des attentes d’environ mille supporters qui ont fait le déplacement à Alger et tenu à faire entendre leur voix malgré le huis clos qui a frappé le club suite au décès d’Ebossé. Deux buts signés Aïboud et Ferrahi ont offert à la JSK une précieuse victoire qui l’a fait monter sur le podium. La joie était de mise au vestiaire au point où tout le monde a mis de côté l’annonce de la démission de Broos et son staff. Les joueurs ont fêté la victoire avec leurs fans exhibant le maillot 9, celui que portait le défunt Ebossé. «La victoire, c’est pour Ebossé», ont crié les joueurs. Devant un parterre de journalistes, le président kabyle Mohand Cherif Hannachi a annoncé que la JSK n’allait pas revoir à la baisse ses objectifs sur la scène nationale et qu’avec l’équipe actuelle, le club kabyle a les moyens de jouer pour le titre malgré les circonstances, le décès du meilleur joueur Albert et Bossé et les lourdes sanctions qui ont frappé la formation du club, sommée de jouer à l’extérieur pendant toute la saison, assorties du huis clos pour six mois. Concernant la domiciliation des rencontres, une source de la direction nous a révélé que le président Hannachi avait sollicité officiellement la direction du CRB afin que celle-ci mette à la disposition de la JSK le stade du 20-Août pour recevoir la JSS mercredi prochain pour le compte de la 6e journée du championnat Mobilis. La même source ajoute que la demande a eu l’accord des Belouizdadis, en attendant bien sûr la confirmation de la LFP qui devrait annoncer la programmation dans les prochaines heures pour permettre à la JSS de préparer son déplacement du Sud.

Le Buteur (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 17:16

JSK-Menad : «On verra à mon retour d’Arabie Saoudite»

Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière édition, Djamel Menad devrait être le futur entraîneur de la JSK. Contacté par un proche collaborateur du président Hannachi, l’ancien canonnier des Canaris et de l’équipe nationale s’est montré disposé à prendre en main l’équipe de son cœur.

Il n’entretient pas de bons rapports avec le président Hannachi avec lequel il est en désaccord depuis plusieurs années, mais il ne peut pas tourner le dos à l’équipe qui lui a permis de connaître la gloire. Menad fait l’unanimité au sein des supporters kabyles. C’est pour cela que le président Hannachi n’a pas hésité un seul instant à donner le feu vert à ses collaborateurs pour prendre attache avec lui. Il sait que s’il parvient à le convaincre à succéder à Broos, il pourra passer une saison tranquille quoi qu’il arrive. Ne disposant pas de son numéro en Arabie Saoudite, un membre du conseil d’administration a pris attache avec l’un de ses amis, lequel le lui a refilé. C’est comme ça que le contact a été établi entre la direction et l’entraîneur Menad qui est sans club depuis qu’il a résilié son contrat avec Al Wihda. D’après une source proche de la direction, Menad a déclaré au responsable qui l’a contacté qu’il est prêt à les rencontrer dès son retour d’Arabie Saoudite. «On verra à mon retour en Algérie. Actuellement, je suis en Arabie Saoudite et je ne rentrerai au pays qu’après l’Aïd», a-t-il déclaré à son interlocuteur. 

«Je ne peux tourner le dos à la JSK»
Si pour le proche collaborateur de Hannachi, Menad s’est contenté juste de lui dire qu’il est prêt à les rencontrer à son retour en Algérie, il a confié à l’un de ses proches qu’il ne peut pas tourner le dos à la JSK. Autrement dit, il ne peut pas dire non à l’appel du cœur pour peu que le président Hannachi accepte ses conditions. Connu pour ses principes, Menad va sans nul doute poser ses conditions avant de donner son accord définitif aux responsables de la JSK. Très estimé par les supporters, Menad est certain de bénéficier de leur soutien dans le cas où son retour s’officialise. Il était utile de rappeler que le président Hannachi avait fait appel à lui il y a quelques années de cela, mais il avait fini par décliner l’offre au lendemain de l’entrevue qu’il avait eue avec l’un des proches du président de la JSK. Ce dernier et Djamel Menad ne sont pas de grands amis, mais pour l’intérêt de la JSK, l’un comme l’autre sont disposés à tourner une nouvelle page afin de trouver un terrain d’entente.

Les conditions de Menad
D’après une source digne de foi, l’entraîneur Djamel Menad est prêt à dire oui au président Hannachi pour peu que ce dernier accepte ses conditions. Ce qui compte pour lui, ce n’est pas l’aspect financier, mais les conditions de travail. Sa première exigence est de bénéficier de carte blanche, car avec la dernière déclaration du désormais entraîneur de la JSK, Hugo Broos, il demandera à ce que personne ne s’immisce dans son travail. Ce n’est pas quelqu’un qui se laisse faire et dans tous les clubs où il est passé, Menad a toujours refusé qu’un dirigeant lui dicte ce qu’il doit faire. Sa seconde condition est d’imposer une discipline de fer au sein de l’équipe. Broos avait tenté d’imposer une certaine discipline, mais il avait fini par perdre la maîtrise du groupe. Les joueurs s’étaient même plaints de la charge de travail.

Projet sportif
Aimant son métier, l’entraîneur Menad n’est pas prêt à travailler dans n’importe quelle condition. En plus d’avoir carte blanche, il espère travailler à long terme. Il n’est pas prêt à faire une pige de quelques mois avant d’être remercier à la fin de l’exercice. On imagine qu’il demandera à ce qu’il signe un contrat de plus d’une saison. Au vu de la situation que traverse l’équipe, les responsables feront tout pour le convaincre à accepter leur proposition. Ils mettront aussi tous les moyens à sa disposition afin de lui permettre d’atteindre ses objectifs.

Compétition (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 17:19

JSK : Hannachi veut recevoir la JSS au 20-Août-1955 mercredi

En plus de l’affaire de l’entraîneur, les responsables des Jaune et Vert sont en train de penser et avec un grand sérieux à la question de la domiciliation de la rencontre contre la JSS. Pour un rappel, la sixième journée de championnat est programmée pour jeudi prochain. Les dirigeants kabyles doivent donc trouver un terrain le plus tôt possible afin de régler cette histoire de domiciliation.

Pour la précédente fois, Hannachi a opté pour le terrain de BBA, les Kabyles n’ont manqué de rien dans cette ville ayant été très bien accueillis par les responsables du stade de cette ville. Cependant, les responsables de la formation du Djurdjura ainsi que les joueurs veulent jouer la JSS au stade 20-Août-1955 d’Alger. Les coéquipiers du capitaine Rial ont réalisé un bon match vendredi dernier sur la pelouse de ce stade. Ils ont même réussi à battre le NAHD sur ce terrain. Même les joueurs ont trouvé vite leurs repères dans ce stade. Pour cette raison, les décideurs des Canaris veulent jouer le prochain match de championnat dans ce stade. Hannachi veut vraiment recevoir la JSS dans la «Cousina», néanmoins, le CRB recevra lors de la prochaine journée, pour cette raison, les responsables de la Ligue refuseront automatiquement la demande des Kabyles, mais ces derniers demanderont aujourd’hui à Kerbadj de recevoir la JSS au 20-Août-1955 mercredi, c'est-à-dire la veille du match du CRB sur le même terrain.

En cas de refus, ça sera BBA, Sétif ou Brakni
Les responsables kabyles vont solliciter les responsables de la Ligue aujourd’hui concernant le choix du stade 20-Août. Les responsables de la Ligue pourraient ne pas répondre favorablement à la demande de Hannachi. Dans ce cas, les dirigeants de la formation de la ville des Genêts seront obligés de trouver un autre stade. Selon une source crédible, les responsables de la JSK opteront dans ce cas soit pour le stade de BBA, soit pour celui de Sétif puisque l’ESS jouera en déplacement ou bien à Blida, à Brakni.

Compétition (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 17:20

Concernant les sanctions de la LFP
Les Kabyles saisiront aujourd’hui le TAS algérien


Comme tout le monde est au courant, la commission de recours de la FAF a rejeté le recours des dirigeants kabyles concernant les sanctions que la LFP a infligées au club. Cette décision a choqué le président de la JSK qui s’attendait à voir les sanctions allégées. Toutefois, le numéro un des Jaune et Vert n’a pas baissé les bras et il n’a pas cédé à la grande pression que les responsables de la FAF sont en train d’exercer sur la JSK ces derniers jours. Au contraire, Hannachi a juré d’aller loin dans cette affaire et de solliciter toutes les parties concernées rien que pour alléger les sanctions qui ont frappé son équipe. D’ailleurs, les responsables de la formation du Djurdjura passeront ce matin à Alger, au TAS Algérien, pour déposer un lourd et solide dossier. Après le rejet du recours par la commission de recours de la FAF, il ne restait aux Kabyles que le TAS. Comme c’est une affaire interne, Hannachi préfère d’abord solliciter le tribunal du sport algérien avant de solliciter d’autres parties si, bien sûr, les sanctions seront maintenues. Selon une source très proche de la direction kabyle, ces derniers ont préparé un dossier en béton et ils sont sûrs d’obtenir gain de cause. Hannachi l’a déjà déclaré : «La constitution algérienne autorise tous les citoyens algériens de se déplacer là où ils veulent dans tout le territoire algérien, pourquoi alors priver les supporters kabyles des stades de notre pays.» C’est un exemple des arguments des responsables de la JSK qui ont ficelé un bon dossier et qui ont juré de défendre les intérêts de leur club sans faire aucun calcul.

Karouf pour assurer l’intérim
Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, les responsables de la JSK ont pris la décision de confier la mission d’entraîneur intérimaire à Mourad Karouf. Broos avait démissionné de son poste d’entraîneur vendredi dernier à l’issue de la rencontre JSK-HAHD. Pour ne pas faire un mauvais choix, Hannachi veut prendre tout son temps pour désigner un nouvel entraîneur pour son équipe première surtout que la priorité dans ce dossier est Djamel Menad, ce dernier est à la Mecque, il sera de retour au pays après l’Aïd El-Adha. Durant tout ce temps, les joueurs auront besoin d’un technicien pour les encadrer surtout que l’équipe jouera ce jeudi un match de championnat. Hannachi a jugé utile donc de nommer Mourad Karouf entraîneur par intérim. Ce dernier a assuré cette mission à plusieurs reprises, lui qui est toujours employé à la JSK depuis qu’il a quitté cet été ses fonctions d’entraîneur adjoint. Par ailleurs, la reprise des entraînements est fixée pour cet après-midi au stade du 1er-Novembre-1954 de Tizi Ouzou.

«Je suis le DTS du club, je reste donc au service de l’équipe»
Joint hier en début d’après-midi pour connaître ses positions concernant les intentions des responsables du club de le nommer comme entraîneur intérimaire, Karouf  affirme : «Pour le moment, aucun responsable du club n’a pris attache avec moi pour me demander quoi que ce soit.  Je ne peux donc faire aucune déclaration dans ce sens, toutefois, je tiens à préciser que moi je suis toujours au club, depuis que j’ai quitté mes fonctions d’entraîneur adjoint, j’ai repris le poste de DTS, je reste donc au service de l’équipe.»

Les supporters favorables à la venue de Menad et contre Benchikha
La nouvelle de la démission d’Hugo Broos a surpris tous les supporters des Canaris. Ces derniers ne s’attendaient pas au départ de l’entraîneur belge, surtout que ce dernier a réussi un grand coup en damant le pion aux Nahdistes sur leur terrain. Toutefois, pour les raisons que tout le monde est au courant, Broos a démissionné et il a juré de ne plus remettre les pieds à la JSK. De leur côté, les dirigeants kabyles ont sur le champ pensé au successeur du Belge. Ils ont pensé et contacté Menad. Ce dernier qui se trouve à La Mecque a promis aux responsables kabyles de négocier avec eux sa venue une fois qu’il sera de retour au pays. De leur côté, les fans du club sont favorables à la venue de l’ancien numéro 10 de la JSK. Ce dernier fait l’unanimité au sein des supporters. Ces derniers ont réclamé la venue de Menad à maintes reprises. A chaque fois que l’affaire de l’entraîneur refait surface à la formation du Djurdjura, le public kabyle n’hésitait pas à proposer le nom de Djamel Menad. Par le passé, Hannachi hésitait de contacter l’ancien baroudeur du Jumbo JET et des Verts, or, cette fois le président kabyle a cassé un tabou et il a pris la décision de contacter Menad. Une décision qui a soulagé les fans du club, ces derniers ont jugé que seul Menad pourra relever le défi en cette période de crise que traverse la formation phare de la Kabylie. Par contre, les supporters des Canaris sont contres la venue de Benchikha. Des rumeurs circulaient hier à Tizi Ouzou concernant l’intérêt que donne Hannachi à cet entraîneur. Pour cette raison, le public de la JSK s’est exprimé à ce sujet, les Kabyles ne veulent pas de cet entraîneur dans leur club.

Compétition (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 29 Sep - 19:42

Menad : «Je suis aux Lieux Saints, je ne peux rien négocier»

Broos n’est plus l’entraîneur de la JSK, les responsables kabyles sont en train de lui chercher un successeur. Les décideurs de la formation du Djurdjura ont jeté leur dévolu sur Djamel Menad.

Hannachi en personne a confirmé cette information : « Samy Idrès a appelé à deux reprises Menad, c’est son frère qui répondait au téléphone, lui il est à La Mecque pour le pèlerinage », avait déclaré le président kabyle. De son côté, Djamel Menad ne veut faire aucune déclaration ni parler de quoi que ce soit avec les responsables kabyles tant qu’il est aux Lieux Saints. D’ailleurs, hier matin, il n’a pas hésité à faire cette déclaration à  son proche collaborateur : « Je suis aux Lieux Saints, je suis en pèlerinage, je ne peux négocier quoi que ce soit. Je ne suis au courant de rien en ce qui concerne mes affaires, je me concentre que sur cette période du pèlerinage. » Cependant, Djamel Menad n’a pas hésité à donner rendez- vous aux responsables de la JSK à Alger une fois il sera de retour au pays. Au moment ou nous mettons sous presse, le choix numéro un des responsables kabyles est bel et bien Djamel Menad, mais la question qui se pose est : est-ce que Hannachi et ses collaborateurs attendront le retour de l’ancien canonnier de la JSK et de l’EN pour entamer les négociations avec lui ou bien ils contacteront d’autres entraîneurs. Selon une source fiable, des personnes très influentes au club ont demandé à Hannachi d’attendre le retour de Menad pour le nommer entraîneur de la JSK.

Compétition (29/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:00

JSK : Qui veut faire capoter la venue de Menad ?

Annoncé comme le successeur d’Hugo Broos, Djamel Menad ne s’est toujours pas exprimé sur ses contacts avec la JSK.

Il ne  compte le faire qu’à son retour de La Mecque. Mais avant même qu’il ne rentre en Algérie, la polémique éclate déjà. Pourtant, il n’a rien négocié avec les responsables kabyles jusqu’à maintenant. Il leur a juste donné rendez-vous pour négocier avec eux à son retour en Algérie. Il est prêt à s’assoir à la table des négociations pour tenter de trouver un terrain d’entente avec le président Hannachi. Toutefois, avant qu’il n’entame les négociations avec le président de la JSK, le problème de la composante du staff se pose déjà. Les conditions de Menad est d’avoir carte blanche et de travailler à long terme, mais il n’a pas encore exigé qui sera son adjoint. Il ne peut pas le faire tant qu’il n’a pas encore rencontré le premier responsable du club. Mais certaines personnes auraient déclaré au président Hannachi que Menad n’est pas prêt à travailler avec Karouf désigné au poste d’entraîneur adjoint. Cela reste bien sûr à vérifier.

Il a entraîné Karouf de 1998 à 2000,  devant l’impossibilité de joindre Menad qui est toujours en Arabie Saoudite, on a pu interroger certains de ses amis sur la nature des relations qu’il entretient avec  Karouf. Aucun d’entre eux n’a pu nous confirmer si Menad refuse réellement d’avoir Karouf comme adjoint, mais ils s’accordent tous à dire que l’ancien canonnier de la JSK et de l’équipe nationale n’a aucun problème avec Karouf. Il a entraîné ce dernier à la JSK pendant deux saisons, de 1998 à 2000. Il entretient de bons rapports avec lui, mais on ne sait pas si vraiment il refuse de l’avoir comme adjoint.

Karouf nommé au poste d’entraîneur adjoint
Assurant l’intérim depuis dimanche dernier, Mourad Karouf a été désigné au poste d’entraîneur adjoint. C’est le président Hannachi qui l’a annoncé dans la soirée de dimanche dernier en révélant sur le plateau de TV 4 que Mourad Karouf sera l’adjoint de Menad avec lequel ses proches collaborateurs ont entamé les discussions. Pour joindre l’acte à la parole, le président Hannachi a appelé Karouf pour l’informer de sa désignation au poste d’entraîneur adjoint. Le choix de Karouf n’est pas fortuit puisqu’il connaît bien l’équipe. Il sera d’un bon apport pour le futur entraîneur des Canaris. Il a fait du bon travail en compagnie d’Aït Djoudi et il a toujours répondu présent dans les moments difficiles. Même si Menad est un enfant de la JSK, mais il n’y a pas quelqu’un qui connaisse mieux la maison de la JSK comme Mourad Karouf. C’est pour cela que le président Hannachi l’a chargé d’assurer l’intérim en attendant la désignation du successeur de Broos.

Compétition (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:01

Il aurait le sentiment qu’on le lui a imposé
Menad pourrait ne pas accepter de travailler avec Karouf


La désignation de Mourad Karouf au poste d’entraîneur adjoint avant même que le président Hannachi n’entame les négociations avec Menad a ouvert la voie à toutes les interrogations. Certains sont allés jusqu’à dire que Menad n’acceptera pas de travailler avec Karouf, alors que celui-ci refuse de s’exprimer tant qu’il n’est pas rentré au pays. Selon nos informations, l’ancien baroudeur de la JSK n’a pas apprécié que son probable boss ait annoncé dans les médias le nom de son adjoint avant même d’avoir discuté et négocié avec le premier concerné, c'est-à-dire lui. il faut dire que Menad n’a rien contre Karouf, bien au contraire. Il aurait même pu le choisir comme adjoint de son propre gré. Néanmoins, la façon avec laquelle se sont faites les choses donnent l’impression que l’actuel DTS de la JSK lui a été imposé. Des proches du président de la JSK ont pris langue avec des amis de Menad pour leur demander de faire de leur mieux pour que celui-ci accepte la proposition de la direction kabyle. L’entraîneur Djamel Menad est chaud pour prendre la JSK, l’équipe de son cœur, mais pas dans n’importe quelles conditions. L’aspect financier passe au second plan pour lui, car ce qui compte pour lui, ce sont les conditions de travail. Par ailleurs, on signalera que Hannachi tient beaucoup à ce que Karouf soit dans le futur staff. Il ne compte pas le lâcher. Il est même prêt à sacrifier Djamel Menad pour un autre entraîneur si jamais Menad s’opposerait au maintien de Karouf dans le staff. En attendant son retour en Algérie, d’aucuns s’interrogent s’il acceptera de succéder à Broos.

Compétition (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:02

JSK : Dahmane Sayeh contacté

Après la démission surprise du préparateur physique Kamel Boudjenane, le président Hannachi a pris langue avec Dahmane Sayeh.

Ce dernier est intéressé de retravailler avec les Canaris, mais il a donné rendez-vous au président Hannachi après son retour de l’Arabie Saoudite. Il devait se rendre à La Mecque hier pour effectuer le pèlerinage et il ne rentrera au pays que le 7 ou le 8 octobre en compagnie de son ami Djamel Menad qui est déjà aux Lieux Saints. Sayeh a déjà travaillé avec les Jaune et Vert lorsque Moussa Saïb était à la barre technique, mais son passage n’a été que de courte durée. L’ancien Auxerrois était satisfait de son travail, mais certaines personnes mal intentionnées avaient fait le maximum pour le dénigrer auprès des responsables kabyles. Son retour à la JSK est tributaire de la venue de Djamel Menad avec lequel il a l’habitude de travailler. Si les contacts avec l’ancien canonnier de la JSK et de l’équipe nationale aboutissent, c’est lui qui remplacera Kamel Boudjenane qui a démissionné de son poste par solidarité avec l’entraîneur Hugo Broos. Sayeh a acquis une certaine expérience et sa venue ne fera que du bien à l’équipe kabyle. Boudjenane a fait du bon travail avec l’équipe, car de l’avis de tout le monde, les joueurs sont bien physiquement avec lui. C’est pour cela que le président Hannachi n’a pas hésité un seul instant à faire appel à Sayeh après le refus de Boudjenane de réintégrer la barre technique.

«Je négocierai avec la JSK à mon retour de La Mecque»
Joint hier après-midi au téléphone, Dahmane Sayeh a confirmé ses contacts avec le président Hannachi. Mais il n’a pas souhaité trop s’étaler sur le sujet en affirmant qu’il ne négociera avec lui qu’à son retour de l’Arabie Saoudite. «Effectivement, j’ai été officiellement contacté par les responsables de la JSK, mais je leur ai dit que je ne négocierai avec eux qu’à mon retour de l’Arabie Saoudite. Je dois me rendre à La Mecque aujourd’hui pour effectuer le pèlerinage et je ne reviendrai au pays que le 7 ou le 8 octobre», a indiqué Sayeh. Entretenant de très bonnes relations avec Djamel Menad, Sayeh acceptera certainement la proposition de la JSK, si Menad dit oui. Le fait que le président Hannachi ait fait appel à Sayeh, cela prouve qu’il fait de son mieux pour convaincre Djamel Menad à accepter sa proposition.

Compétition (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 2 Oct - 18:37

JSK : Troussier et Velud évoqués

Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière édition, l’entraîneur Djamel Menad finira sûrement par décliner l’offre de la direction de la JS Kabylie.

Le président Hannachi le sait parfaitement, mais il garde néanmoins un brin d’espoir pour le convaincre à succéder à Broos. Cependant, même s’il affirme qu’il attendra Menad jusqu’à son retour de La Mecque, il a confié que plusieurs entraîneurs se bousculent pour prendre la JSK. Il s’est abstenu de citer le moindre nom pour ne pas compromettre la venue de Menad, mais dans l’entourage du club, on parle de Benchikha, Denis Lavagne, Philipe Troussier et même l’actuel coach des Rouge et Noir, Hubert Velud. Limogé par la direction du Raja de Casablanca, l’ancien sélectionneur des Verts est pressenti à remplacer Broos qui a démissionné de son poste à l’issue de la rencontre face au NAHD disputée vendredi dernier au stade du 20-Août-1955. Denis Lavagne a été aussi proposé à la direction kabyle, mais aucun dirigeant n’a pris attache avec lui pour le moment. Conscient que s’il ne ramène pas un entraîneur d’envergure, les supporters se retourneront contre lui, sauf s’il parvient à convaincre Menad à revenir, le président Hannachi étudie tous les CV qui ont atterri sur son bureau avant de faire son choix définitif. D’après ce qui se dit dans l’entourage du club, les noms de Philipe Troussier et Hubert Velud intéressent aussi les responsables kabyles. Le premier a démissionné de son poste à la suite de la défaite concédée par Sfax devant Vita Club en Champions League africaine. Le second est soumis à une terrible pression à la suite de la défaite concédée devant l’USMH à Bologhine le week-end dernier, mais le président Haddad a confié à notre journal hier que Velud restera à l’USMA même s’il perd aujourd’hui face au CSC. Un responsable de la JSK n’a pas trouvé mieux hier que de dire que les dirigeants usmistes  veulent Broos et qu’eux souhaitent engager Velud. Ce qui est certain est que le président Hannachi ne fera son choix que la semaine prochaine. Il réfléchira mille fois avant de ramener un entraîneur, car il sait parfaitement que s’il ne recrute pas un coach capable de mener l’équipe à bon port, cela pourrait se retourner contre lui, surtout que les supporters n’arrivent toujours pas à digérer la manière avec laquelle il s’est séparé de l’entraîneur belge Hugo Broos.

Un attaquant malgache proposé
A la recherche d’un attaquant susceptible de combler le vide laissé par Albert Ebossé qui a perdu la vie à la fin de la rencontre face à l’USMA, le président Hannachi a pris attache avec plusieurs agents de joueurs dans l’espoir de trouver l’oiseau rare. Parmi tous les attaquants qui lui ont été proposés, trois d’entre eux ont retenu son attention dont un Malgache. La réussite d’Amada avec l’USMH pourrait pousser le président Hannachi à se tourner vers la piste malgache.

Compétition (02/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 3 Oct - 15:54

JSK : Les Kabyles croisent les doigts !

En se faisant accrocher par la formation de la JSS, les Canaris du Djurdjura ont raté une belle occasion de s’emparer de la première place du classement. La défaite concédée dans les dernières minutes de la partie, le hold-up parfait dit-on, a vraiment fait mal aux Kabyles qui avaient pourtant la possibilité de gagner en première période. À la fin de la partie, la déception se lisait sur tous les visages des joueurs et autres membres du staff et dirigeants. L’entraîneur Karouf a opéré des changements qui malheureusement n’ont pu apporter le plus escompté. Il faut souligner aussi que l’absence du trio Delhoum, Ziti et Karrar a beaucoup influé. En somme, la JSK n’assure toujours pas la régularité des résultats et cette trêve de deux semaines et venue à point nommé pour permettre au staff technique d’apporter les réglages nécessaires. Par ailleurs, en plus de la défaite qui a énormément fait mal aux Kabyles, il y a aussi ces récurrentes blessures qui influent sur le rendement de l’équipe. Après Karrar qui s’est fait mal au genou et qui a dû subir une intervention chirurgicale au ménisque, un autre joueur s’est blessé au genou. Il s’agit de l’attaquant Youcef Khodja que les membres du staff technique ont dû transporter sur une civière à la fin du match de la JSS. Sur place, aucun détail n’a été donné sur la nature de son mal, mais il semblerait que le joueur ait reçu un bon coup et les douleurs étaient intenses. Ce n’est vraiment pas de veine pour l’effectif de la JSK, six journées seulement après le début de la saison sportive. Après la tragique mort de l’attaquant camerounais, la blessure de Karrar, puis celle de Youcef Khodja, il faut dire que c’est la panique chez les dirigeants de la JSK qui craignent beaucoup pour la suite du parcours, surtout que les deux éléments sont ceux sur lesquels tous les espoirs reposent en ce moment pour conduire la ligne d’attaque.

Youcef Khodja devait passer une IRM hier
Juste après la fin du match face à la JSS, l’attaquant Youcef Khodja a été examiné par le médecin Djadjoua et le kiné Hamrioui présents sur place. L’état du joueur a nécessité des examens plus approfondis afin de connaître le degré de gravité de sa blessure. Ainsi, nous avons appris d’un membre du staff technique que le centre avant de la JSK devait effectuer hier après-midi une imagerie par radio magnétique (IRM) avant de rentrer chez lui pour passer les fêtes de l’Aïd. À la reprise des entraînements, le staff médical fera un deuxième contrôle avant de se prononcer sur le programme auquel le joueur sera soumis. Une chose est sûre, à la JSK on croise les doigts pour que Khodja ne soit pas éloigné des terrains et que lors de cette trêve, il pourra revenir.

Plus de peur que de mal pour Ferahi et Rial
S’agissant de l’autre milieu de terrain Rachid Ferahi et du capitaine Rial, ces deux derniers ont difficilement terminé le match de la JSS en raison de douleurs à la cheville. Selon les informations recueillies hier, Ferahi et Rial n’ont rien de grave et tous les deux profiteront de ces quelques jours de repos pour se rétablir et se préparer pour l’autre match en déplacement prévu dans deux semaine à El Eulma face au MCEE.

Tout pour récupérer Karrar pour le MCEE
L’attaque de la JSK est en panne. Toutes les tentatives de scorer face à la JSS on été vouées à l’échec. Depuis la tragique mort d’Ebossé, la JSK a perdu un attaquant de grande valeur qui n’est autre que le meilleur buteur de l’équipe et soulier d’or la saison dernière. Le vide est difficile à combler. Aucun joueur ne peut remplacer Ebossé, ceci pour paraphraser un dirigeant influent qui a révélé que désormais les espoirs de toute l’équipe se reposent sur l’attaquant international libyen Mohannad Karrar. Ce dernier qui devait reprendre face à l’USMBA a contracté une blessure au genou qui a nécessité une intervention chirurgicale. Depuis, Karrar est soumis à un programme de rééducation et au footing pour qu’il ne prenne pas de poids. En principe, à partir de la semaine prochaine, le staff technique donnera le feu vert à Karrar pour qu’il reprenne avec le groupe et prépare son retour face au MCEE.

Le Buteur (03/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 3 Oct - 15:59

JSK : Hannachi-Menad, le RDV que toute la Kabylie attend

En dépit de son hésitation à revenir à la JSK, en raison des dernières déclarations du président Hannachi, l’entraîneur Djamel Menad a accepté de rencontrer les responsables kabyles à son retour de La Mecque.

Il rentrera au pays mardi ou mercredi. Il a promis aux responsables de la JSK de négocier avec eux à son retour des Lieux Saints et il tiendra sûrement parole. Certaines choses ne lui ont pas plu, mais par correction, il a consenti à rencontrer les dirigeants de la JSK. Ce sera à ces derniers de le convaincre de prendre en main la barre technique de leur équipe. Connu pour ses principes et son sérieux, Menad n’écarte pas à 100% son retour à la JSK même s’il nous a déclaré dernièrement qu’il y a de fortes chances qu’il finisse par refuser l’offre de la direction. Le volet financier importe peu pour lui, ce qui compte  ce sont les conditions de travail. Ses principales exigences sont d’avoir carte blanche pour pouvoir mener l’équipe à bon port. Malheureusement il y a eu une déclaration inappropriée du président Hannachi, dans laquelle il a déclaré que Menad doit accepter Karouf comme adjoint, sinon on verra ailleurs. L’ex-canonier des Canaris et de l’équipe nationale n’a aucun problème avec Karouf, mais avec cette sortie médiatique, il risque de décliner la proposition de la direction.

Zemiti au MCA, avant d’être un entraîneur, Menad est quelqu’un de très humain. Il ne pourra jamais exiger le renvoi de quelqu’un qui est déjà en place. Lorsqu’il avait pris le Mouloudia d’Alger en main, il avait accepté de travailler avec Farid Zemiti sans aucun problème. Il n’est pas de ceux qui exigent le licenciement des gens qui sont en place pour ramener ses amis. Pour Karouf, s’il n’y avait pas eu toute cette polémique, Menad l’aurait accepté dans son staff sans aucun problème. Il entretient de bons rapports avec lui et il l’avait entraîné durant deux saisons lorsqu’il entraînait la JSMB. Karouf est un enfant du club et c’est quelqu’un qui a toujours répondu présent dans les moments difficiles. Menad a besoin d’avoir à ses côtés quelqu’un comme Karouf, malheureusement les déclarations de la direction n’ont fait que compliquer les choses.   

L’appui du public, ce n’est un secret pour personne, Djamel Menad est très estimé en Kabylie. Ses principes lui ont valu d’être aimé pratiquement par tous les supporters. Si ces derniers réclament maintenant son retour, ils savent qu’il a toutes les qualités requises pour mener l’équipe à bon port. Il n’est pas un béni oui-oui ou un opportuniste qui accepterait de travailler dans n’importe quelles conditions. Lui aussi a beaucoup de respect pour les supporters. C’est la raison pour laquelle d’ailleurs, il accepte de négocier avec les responsables kabyles. Pour l’encourager à accepter l’offre de Hannachi, les supporters comptent l’accueillir avec des fleurs à l’aéroport Houari Boumediène à son retour de La Mecque. Cela lui fera certainement plaisir, car même s’il est resté loin du club pendant plusieurs années, sa popularité auprès des fans n’a fait qu’augmenter.

Compétition (03/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 6 Oct - 12:58

JS Kabylie : Pressenti pour succéder à Broos à la barre technique
Menad attendu demain à Alger


Comme l’avait si bien annoncé la direction du club au lendemain du départ du belge Hugo Broos, Djamel Menad pourraît être le futur entraineur des Canaris pour le reste de la saison.

L’ex entraineur du MCA rentrera au pays demain ou au plus mercredi, après avoir accompli son pèlerinage à la Mecque. L’ex capitaine des Canaris négociera avec le président Hannachi pour prendre la barre technique des Jaune et Vert. Si les deux partis parviennent à trouver un terrain d’entente sur tous les plans, Menad sera le successeur de Broos. Rappelons que ce dernier a démissionné de son poste à l’issue de la rencontre face au NAHD, jouée au stade du 20 Août. Très connu par ses principes et son sérieux dans le travail, Menad aura ses conditions à poser avant de s’engager avec le club le plus titré du pays. En effet, l’ex canonnier des Canaris exigera d’avoir de bonnes conditions dans son boulot pour pouvoir accomplir sa tâche convenablement. Si le volet financier vient en second lieu pour lui, Menad veut travailler à long terme et dans de bonnes conditions, chose qu’il a déjà déclarée précédemment. Les supporters kabyles souhaitent vivement que Menad prenne les commendes de leur équipe, lui, qui est trop respecté et estimé par toute la Kabylie. Pour les fans de la JSK, Menad est l’homme de la situation et pourra réaliser une excellente saison avec le club. Cependant, on attendra les prochaines heures pour voir les résultats des négociations et de ce rendez-vous, tant attendu, avec le président Hannachi. Le nom de Menad n’est pas le seul cité pour remplacer Broos. Dans l’entourage du club, on évoque les noms de Benchikha, Troussier et même d’Ait Djoudi ces derniers jours. En cas d’échec des négociations avec Menad, le président Hannachi sera contraint d’engager un autre entraineur pour driver l’équipe. D’ailleurs, le chairman kabyle a déclaré précédemment que si Menad n’accepterait pas de collaborer avec Karouf, il sera dans l’obligation d’engager un autre entraineur. Ainsi donc, les prochaines heures seront décisives et les amoureux du club attendent avec impatience de connaître le nouveau coach des Canaris.

Reprise des entraînements aujourd’hui
Par ailleurs, les Canaris reprendront le chemin des entraînements cet après midi à 17h, au stade du 1er novembre de Tizi Ouzou. Après 4 jours de repos au lendemain du match face à la JS Saoura, disputé mercredi passé, les co-équipiers de Raiah reprendront le travail pour préparer les prochains rendez-vous. Vu que le championnat ne reprendra pas avant le 18 du mois en cours, le staff technique kabyle saisira l’occasion pour combler les lacunes, en prévision de la suite des épreuves. L’équipe pourrait effectuer un stage de préparation, en plus de disputer des matchs amicaux pour garder le rythme de la compétition. Par ailleurs, le milieu de terrain, Malik Ihadadjene et le jeune attaquant, Samir Aiboud, entreront en stage avec l’équipe olympique dès demain, mardi. Ils rejoindront leur club juste après la fin du stage des olympiques. Les deux joueurs en question promettent de tout faire pour aider leur équipe lors des différents challenges qui l’attendent. Aiboud joue souvent avec la JSK, alors que Ihadadjene a joué pendant le précédent match face au NAHD. Il souhaite, néanmoins, bénéficier de plus de temps de jeu pour pouvoir montrer son talent.

DDK (06/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 6 Oct - 13:06

JSK : Menad exigera carte blanche

Djamel Menad sera-t-il ou non le futur entraîneur de la JSK ? C’est la question que se posent les nombreux supporters du club kabyle, après la démission du Belge Hugo Boos. À l’heure actuelle, les avis divergent entre ceux qui croient à la piste Menad et ceux qui pensent que cela ne se concrétisera pas. La seconde partie des supporters supposent que la collaboration entre Hannachi et Menad est quasi impossible. Certains estiment que ce sera la même histoire qu’avec Meziane Ighil. Beaucoup avaient prédit un bref passage d’Ighil à la JSK et ils ne se sont pas trompés. Pour le moment, personne ne peut prétendre avoir raison, tant les deux hommes n’ont pas négocié autour d’une table. Toutefois, ceux qui connaissent parfaitement bien Djamel Menad restent convaincus que la première exigence du technicien algérien serait d’avoir carte blanche en matière de gestion du groupe, de choix des joueurs ainsi que lors du prochain mercato hivernal. Djamel Menad exigera d’être le seul maître à bord sans que personne ne s’immisce dans son travail.

Ce qui s’est passé entre Hannachi et Broos ne lui a pas échappé
Même s’il se trouvait en Arabie Saoudite, Djamel Menad est au courant de tout. Ce qui s’est passé entre Hannachi et Broos n’est plus un secret pour personne. Ça n’a donc pas échappé à Djamel Menad qui a beaucoup réfléchi à la question. À son retour au pays, le technicien algérien rencontrera le président Hannachi et aura l’occasion de lui parler de tout, avant de prendre une décision finale.

Ça reparlera des objectifs de la saison
Il est clair que vu les circonstances actuelles, revoir les objectifs du club est plus qu’une nécessité. Sur ce point, Djamel Menad voudra certainement connaître les intensions du président Hannachi pour la saison. Il est évident que jouer le titre sous la sanction de la LNFP est un challenge qu’aucun entraîneur ne voudrait prendre. On s’attend à ce que les objectifs soient probablement revus à la baisse, avant de pouvoir négocier.

Renforcement de l’attaque et le cas Hamroun, l’autre casse-tête
Après la disparition d’Albert Ebossé, la JSK se voit heurtée à un nouveau casse-tête, celui de trouver un successeur au meilleur buteur du championnat. Le renforcement du compartiment offensif est plus qu’une nécessité. Sur ce point, et dans le cas où Djamel Menad parviendrait à un premier accord avec le président, les deux hommes vont largement parler du recrutement ainsi que du joueur Hamroun qui n’a toujours pas obtenu de dérogation de la FAF.

Choix des membres du staff
La question du staff technique sera elle aussi évoquée. Djamel Menad n’est pas en mesure de se passer des services de son préparateur physique Dahmane Sayeh. Quant au choix de l’adjoint, la question n’a pas lieu de se poser aux yeux de Moh Cherif Hannachi qui souhaite que ce soit Mourad Karouf. Le président a renouvelé sa confiance à l’enfant du club en déclarant : «Karouf est un enfant du club et a toujours été là lorsque nous avions besoin de lui. On ne l’abandonnera pas.»

Modalités du contrat
Dans le cas où le coach parviendrait à un accord avec le président sur l’ensemble des points cités, les deux hommes évoqueront les modalités du contrat. Au moment où nous mettions sous presse, on ignorait toujours le montant exact du salaire qui sera proposé à Menad. Mais ce qui est néanmoins certain, c’est qu’il sera supérieur à 150 millions de centimes par mois. Les proches de Hannachi nous ont fait savoir que ce point sera abordé prochainement entre les membres du conseil d’administration.

JSK : Menad reporte sa venue pour la semaine prochaine
A en croire des indiscrétions, l’ex-entraîneur du MCA, Djamel Menad, avec qui la JSK est en contact très avancé et qui se trouve actuellement aux Lieux saints de l’Islam pour effectuer le pèlerinage, a reporté son retour au pays pour la semaine prochaine. Selon notre source d’information, la raison qui a contraint Menad à prolonger son retour pour la semaine prochaine est liée à l’indisponibilité de places cette semaine. Menad a informé le président Hannachi que les négociations seront enclenchées dès son arrivée et qu’il serait bien évidemment très intéressé de prendre en main les destinées techniques de la JSK en remplacement du Belge Hugo Broos.
 
Salim Menad (frère de Djamel) : «En Algérie, je ne travaillerai pas avec mon frère»
Joint par nos soins dans l’après-midi d’hier, le frère de Djamel Menad, qui se trouve aussi aux Lieux saints, a déclaré ceci : «Nous serons en principe de retour la semaine prochaine. Nous devions rentrer cette semaine mais faute de disponibilité de places, on a été contraints de prolonger. Je tiens par la même occasion à préciser qu’en Algérie, je n’exercerai pas avec mon frère dans le même staff.»

Le Buteur (06/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par Bofartato le Lun 6 Oct - 14:34

pour le compartiment offensive je voir pas ce que hamroun changera les chose c'est pas une perle on a deja 2 ou 3 attaquant jeune et assez talentueux ce qui faut c'est que hanachi fiche la paix a menad et devrait pluto allé voir du coté des jeune catégorie et des infrastructure et resté loin de menad et le laisser travailler

si menad ne s'impose pas il partira comme les autre il doit mettre les point sur les I maintenant , de toute façon a chaque défaite de la JSK ou si elle fait une mauvaise saison hanachi va limoger menad et l'accuser encore comme si que la JSK et le barca...sans parlez des sanction...seul la stabilité pourrai redonner du souffle a la JSK
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum