Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Page 19 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 11 Mai - 14:23

Incapables de battre une modeste équipe du CRB
Ces joueurs qui ne pensent qu’à leurs intérêts


Les joueurs du Chabab de Belouizdad ont réalisé un gros coup samedi passé à Tizi Ouzou. Personne ne s’attendait à cette victoire du CRB au stade 1er- Novembre devant une équipe de la JSK menacée pourtant plus que jamais par la relégation. Les Jaune et Noir jouaient samedi passé le match de la saison pour eux, toutes les conditions ont été réunies pour que la formation du Djurdjura garde les trois points de cette rencontre à la maison et assure par la même occasion son maintien en Ligue 1 Mobilis. Sur le rectangle vert, les joueurs de l’eentraîneur Karouf n’ont rien fait pour gagner. Au contraire, ils marchaient sur le terrain. D’ailleurs et selon l’avis de plus d’un, ce ne sont pas les gars de Laâqiba qui ont été forts samedi mais ce sont les Jaune et Vert qui ont été très faibles, la preuve, ce sont les joueurs de la JSK qui ont offert le seul but de la partie à Sofiane Khelili. Vu la situation de la formation de la ville des Genêts, les joueurs n’ont rien fait pour améliorer la position du club au classement général, pis encore, ils ont choqué tout le monde par leur prestation de samedi dernier. « Ils n’ont pas de cœur », déclaraient un fan du club à l’issue de la partie. Pour les amoureux des Canaris, les camarades de Ferrahi ne pensaient qu’à leurs propres intérêts. « C’est grave, ils parlent à chaque fois des salaires et des primes, à les entendre parler, on dirait qu’on joue le titre alors que l’équipe frappe aux portes de la Ligue 2 Mobilis ».

Plusieurs éléments ont démontré leurs limites
Le match d’avant-hier qui a opposé la JSK au CRB était une occasion aussi pour quelques joueurs afin de démontrer une nouvelle fois leurs limites. Mis à part un ou deux éléments, tous les autres joueurs sont passés à coté de la plaque, d’ailleurs, les supporters demandent dès maintenant le renvoi de presque tous les joueurs. Selon le public kabyle, plusieurs joueurs ne méritent pas de porter le célèbre maillot jaune et vert. Quelle que soit la situation de la JSK en fin de championnat, beaucoup de joueurs de cet effectif doivent quitter le navire jaune et vert.

Compétition (11/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par siberian84 le Mar 12 Mai - 11:05


JSK : Menad : «Le président de la JSK a échoué, il doit partir»

Berchiche : «La situation à la JSK est très compliquée»

C’est l’une des périodes les plus difficiles que la JSK traverse depuis l’entame de la saison. Après le tragique décès de l’attaquant Albert Ebossé, voilà la JSK, encore une fois, confrontée à une situation très compliquée. A deux journées de la fin de la saison, le club kabyle n’a toujours pas assuré son maintien en L1 mobilis. Une situation qui inquiète énormément les supporters ainsi que les amoureux de cette grande équipe. Consultant à l’émission 100% foot, diffusée chaque dimanche sur El Heddaf tv, l’ancien attaquant kabyle, Djamel Menad n’a pas hésité à donner son avis sur la période délicate que traverse son club d’amour. En allant encore plus loin, Menad a même déclaré qu’il serait temps que Hannachi quitte la JSK : «Je suis triste pour la JSK ! C’est vraiment malheureux. Aujourd’hui, le président doit accepter son échec. En fin de saison, il n’a qu’à présenter son bilan et quitter le club.»

«Il faut qu’il reconnaisse ses torts»
Poursuivant son intervention, l’ancien coach du Mouloudia d’Alger estime que le président de la JSK doit admettre qu’il a eu tort sur toute la ligne : «C’est le moment pour le président de la JSK d’admettre qu’il a eu tort. Il a complètement échoué et le club risque la relégation cette saison.»

«Le recrutement et la succession des entraîneurs, l’une des raisons»
Selon Djamel Menad, la stratégie que suivent les responsables de la JSK, à leur tête le président Hannachi, est derrière les mauvais résultats. Le recrutement catastrophique réalisé ainsi que la succession des entraîneurs est l’une des raisons de l’échec cette saison : «Lorsqu’on voit le recrutement catastrophique réalisé ainsi que la succession des entraîneurs, il faut s’attendre à un tel scénario.»

«La sonnette d’alarme a été tirée il y a longtemps»
Revenant sur le championnat et la position que la JSK occupe, Djamel Menad estime que la sonnette d’alarme a été tirée il y a très longtemps : «La défaite face au CRB n’est que la goutte qui a fait déborder le vase. La JSK n’est qu’à un seul point du premier reléguable. Les prochaines rencontres seront décisives et la mission des joueurs n’est guère facile.»

«Même les supporters n’ont plus envie d’aller au stade»
Avant de conclure, l’ancien centre-avant de la JSK, est revenu sur l’absence des supporters dans les gradins lors du match face au CRB et dira : «Même les supporters n’éprouvent plus l’envie de se déplacer au stade.» Rappelons que les fans ont déjà boycotté le derby face au MOB avant de confirmer leur mécontentement face au Chabab.

Berchiche : «La situation à la JSK est très compliquée»
Pour sa part, le défenseur du Mouloudia d’Alger, Koceïla Berchiche, qui a porté le maillot de la JSK, s’est dit triste pour la JSK qui traverse l’une des périodes les plus difficiles de la saison, du moment que le maintien n’est pas encore assuré : «Dommage pour la JSK. Je suis natif de Tizi Ouzou et je connais bien la maison kabyle. La JSK a toujours été un symbole. Je me souviens que les gens parlaient au nom de la JSK tellement le club avait de la valeur et du respect. Il reste encore des matchs et rien n’est encore joué. Les joueurs peuvent toujours sauver l’équipe.»

Lundi 11 mai 2015 18:47

Le Buteur (11/05/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 12:29

La JSK jouera son match contre l’USMH à huis clos
Coup dur pour les Canaris


Le prochain match de la JSK à domicile face à l’USMH se jouera sans public, et ce suite à la sanction de huis clos infligée par la LFP au club kabyle.

En plus d’un match à huis clos pour le stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou, une amende de 100 000 DA a été infligée à la JSK après les événements qui ont émaillé le match de samedi dernier face au CRB pour le compte de la 27ème journée du championnat. C’est ce qu’a indiqué, hier, le site officiel de la ligue professionnelle du football (LFP). Pour rappel, il y avait jet de projectiles par les supporters kabyle lors du match contre le CRB, ce qui a été mentionné par les officielles de la confrontation. Ainsi donc, la JSK sera privée de ses supporters lors du dernier match qu’elle jouera à domicile, cette saison, face à l’USMH pour le compte de la 29e journée. Cette sanction n’est pas venue au bon moment pour la JSK qui lutte encore pour assurer son maintien parmi les clubs de l’élite. La JSK disputera trois matchs de coupe face respectivement au RCA à Larbâa, l’USMH au 1er novembre et le CSC à Constantine. Malgré cette sanction, le coach Mourad Karouf fera de son mieux pour que son équipe récolte le maximum de points pour assurer son maintien. Il tentera de remobiliser sa troupe d’abord pour le match face au RCA prévu le week-end prochain. Le jeune entraîneur kabyle axera son travail sur le plan psychologique pour tenter de libérer les joueurs. «La défaite face au CRB est une défaite amère car elle complique notre situation au classement général. Cependant, nous ne devons pas baisser les bras et nous devons bien préparer les prochaines confrontations qui nous attendent. Il nous reste encore 9 points en jeu et nous devons faire le maximum pour récolter le maximum de points possible et assurer notre maintien parmi les clubs de l’élite. Nous ferons tout pour mobiliser le groupe et tenter de revenir avec un bon résultat dès la prochaine journée face au RCA», a déclaré le coach kabyle à l’issue du match face au CRB. En dépit de la difficulté de la mission, le coach kabyle mise sur un bon résultat pour que le club améliore son classement et quitte la zone rouge qu’elle occupe actuellement.

Rial, Doukha, Youcef Khoudja, Ziti et Khiat absents à la reprise des entraînements

Par ailleurs, la JSK a repris le chemin des entraînements, hier matin, au stade du 1er novembre après une journée de repos avant-hier. Plusieurs joueurs n’ont pas repris hier, à savoir le capitaine Rial, Ziti, Doukha, Youcef Khoudja et Khiat. Ces éléments reprendront le travail à l’occasion de la séance de ce matin. Comme il faillait s’y attendre, l’ambiance dans le groupe était morose, ce qui est logique après la dernière défaite face au CRB. Les joueurs sont sous une terrible pression et du pain sur la planche pour le staff technique tout au long de la semaine en cours. Cependant, le staff technique kabyle fera de son mieux pour préparer le RCA dans de bonnes conditions. Les kabyles travailleront jusqu'à jeudi prochain avant de rallier la ville de Blida, vendredi matin, en prévision du match de samedi face au RCA. Un match capital pour le club kabyle qui doit réaliser un bon résultat pour ne pas se retrouver reléguable lors de la prochaine journée.

DDK (12/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 12:36

Ce sera le 13e match sans public pour les canaris cette saison
JSK-USMH à huis clos



Les malheurs de la JS Kabylie n’en finissent pas et la fin de la saison s’annonce des plus difficiles pour le club. Les coéquipiers de Doukha, dans une position déjà inconfortable au classement du championnat, disputeront leur dernier match de la saison au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou sans leurs supporters. En effet, à la suite de jets de projectiles lors de la dernière sortie des Canaris à Tizi Ouzou face au CR Belouizdad, le referee n’a pas raté l’occasion de mentionner dans son rapport d’après-match le comportement anti-sportif d’une partie du public présent, qui n’a pas trouvé d’autre moyen que des jets de projectiles pour exprimer son mécontentement quant au rendement et à la défaite de son équipe.

Du coup, la commission de discipline, réunie en début de semaine, et à la suite du rapport de l’arbitre, n’a pas hésité à infliger la sanction d’un match à huis clos pour la JSK et une amende financière de 100 000 DA. Les Canaris, et après leur prochaine sortie à l’Arba face au RCA, recevront du coup l’USM El-Harrach à Tizi Ouzou sans public. Il s’agit du premier match à huis clos de la JSK depuis la levée de la sanction du début de la saison après le décès de l’attaquant camerounais, Albert Ebossé, mais aussi le 13e match à huis clos de l’équipe depuis le début de la saison, ce qui est un record. Un huis clos qui intervient notamment au moment où les supporters du club n’arrêtent pas d’exprimer leur colère à l’encontre des contre-performances de l’équipe, en général, et du président Hannachi, en particulier.

Ce dernier est d’ailleurs devenu depuis ces derniers temps la cible n°1 des fans du club, réclamant ouvertement son départ. “Nous sommes à trois matches de la fin du championnat, la priorité est de remobiliser le groupe pour sauver l’équipe. Les joueurs doivent se mettre dans la tête que la situation est très critique. Je suis sûr que les joueurs sont conscients de la situation, mais je les sens dépassés par les événements. Ils jouent la peur au ventre, et l’expérience leur fait défaut. La grosse pression qu’ils subissent à chaque rencontre fait que même les attaquants trouvent du mal à concrétiser les occasions qu’ils s’offrent. Je comprends la colère de nos supporters, mais ils doivent comprendre aussi que nous ne baissons pas les bras et qu’on va tout faire durant ces 20 jours qui restent pour sauver l’équipe”, souligne l’entraîneur Karouf par rapport à la situation et aux chances du maintien du club le plus titré d’Algérie.

À noter que lors de la prochaine journée du championnat, deux matches sont programmés à huis clos, à savoir MCEE-JSS et CRB-ESS.  

Liberté (12/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 12:42

Sanction : Huis clos pour la JSK

La commission de discipline a infligé un match à huis clos à la JSK et une amende de 100 000 DA pour jet de projectiles avec risque d’atteinte à l’intégrité physique des officiels lors de la rencontre face au CR Belouizdad, disputée et perdue (1-0) samedi pour le compte de la 27e journée du championnat de Ligue 1. Ainsi, la JS Kabylie, qui lutte pour le maintien en Ligue 1, recevra lors de la 29e journée l’USM Harrach, sans son public.

Pour sa part, la JS Saoura a écopé d’une amende de 200 000 DA pour retard volontaire dans la reprise de la 2e mi-temps du match JSS-USMA, contrevenant ainsi aux dispositions réglementaires régissant la compétition de fin de saison. La commission a transmis au club de Béchar une sévère mise en garde.

El-Watan (12/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 12:47

JSK : Les Kabyles terminent la saison à Tizi à huis clos

Comme il fallait s’y attendre, après les incidents qui ont marqué la fin de la première mi-temps face au CRB, jets de pierres sur la pelouse après l’ouverture du score par l’ex-Canari, Sofiane Khelili, et au coup de sifflet final qui a vu la JSK perdre trois précieux points, la LFP a prononcé une sanction d’un match à huis clos pour l’équipe kabyle. «La commission de discipline de la LFP a infligé un match à huis clos pour la JSK et une amende de 100 000 DA pour jet de projectiles avec risque d’atteinte à l’intégrité physique des officiels lors de sa rencontre avec le CR Belouizdad disputée samedi pour le compte de la 27e journée du championnat Mobilis de Ligue 1 » lit-on dans le communiqué de la LFP, publié hier. Ainsi, les Jaune et Vert vont devoir terminer la saison à domicile face à l’USMH dans deux semaines sans la présence de leurs supporters. A trois journées de la fin de saison, les supporters de la JSK croisent les doigts et appellent les joueurs et l’ensemble des dirigeants à prendre conscience du danger. Après la défaite face au CRB, le club le plus titré du pays se voit relégué à la 9e place avec une avance de un point seulement sur le premier relégable ce qui veut dire qu’une autre défaite rendrait la mission d’assurer le maintien presque impossible. La sanction du huis clos risque de peser lourd sur la JSK qui a été longtemps pénalisée par l’absence de son public et face à l’USMH à Tizi, l’équipe kabyle doit empocher les trois points.

Le comité de supporters dénonce
De nombreux supporters kabyles ont dénoncé le comportement irresponsable de certains fans à la mi-temps ainsi qu’à la fin du match, samedi soir face au CRB. C’est comme si la sanction infligée au club en début de saison après la mort de l’attaquant camerounais, Albert Ebossé, n’avait pas été retenue comme leçon pour l’avenir. Il aura fallu la mobilisation d’une dizaine d’éléments du service d’ordre pour faire sortir les joueurs à la pause et au coup de sifflet final pour éviter d’autres victimes sur nos stades. Le comité de supporters de la JSK a dénoncé ce genre de comportement antisportif qui nuit à l’image et la réputation de la JSK.

Le Buteur (12/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 12:48

Hichem-Cherif, la priorité de la JSK

Avec tous les problèmes que la JSK traverse depuis quelque temps, on pense déjà au recrutement. Même si les responsables nient avoir pris attache avec certains joueurs, nos sources estiment que les dirigeants de la JSK ont déjà ciblé plusieurs joueurs dans l’espoir de l’enrôler en prévision de la saison prochaine. Alors que nous avons annoncé Ogbi, Benchérifa et Tedjar à la JSK, une source bien informée nous a confié que l’attaquant du MCO Hichem-Cherif serait sur les tablettes de la JSK. Ce jeune de 22 ans, pétri de qualités, a toujours intéressé la JSK. Et comme le club a besoin d’attaquants de qualité, recruter ce joueur serait une bonne affaire pour le club.

Il est en fin de contrat avec le MCO
Ce qui rend le transfert de Hichem-Cherif facile, c’est le fait qu’il soit en fin de contrat avec le MCO. La direction kabyle n’a qu’à sauter sur l’occasion et convaincre le joueur de changer d’air et d’opter pour l’une des meilleures équipes en Algérie. Pour le moment, rien n’est encore officiel puisque la JSK n’a toujours pas assuré son maintien. Les négociations débuteront une fois que le club aura assuré le maintien.

Le Buteur (12/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 12:52

JSK : Les supporters remontés contre les joueurs

Après la défaite en championnat face au CRB, samedi dernier, les supporters de la JSK ne se sont pas empêchés de se déplacer au stade du 1er-Novembre à l’occasion de la séance de reprise, dans le but de s’entretenir avec les joueurs. Une poignée de supporters étaient présents, lundi et mardi matin, devant les portes du stade afin de rencontrer les joueurs. Et le moins que l’on puisse dire, les fans du club n’ont vraiment pas été tendres avec les camarades de Kamel Yesli. Pour cause, les supporters étaient remontés contre les joueurs et les dirigeants en les accusant d’être les principaux responsables de cette débâcle. On n’arrive toujours pas à admettre que la JSK se retrouve à un point du premier relégable à trois journées de la fin du championnat. Et c’est après s'être mis à l'évidence que leur club risque de se retrouver en Ligue 2 Mobilis que les supporters se sont déplacés en force au stade. Désormais, les joueurs sont livrés à une pression terrible face à la colère de la rue.

Ils exigent la victoire face au RCA
Dans leur discours, les supporters du club ne sont pas allés par quatre chemins. Ils ont fait savoir aux joueurs que seule la victoire comptera face au RCA, en exigeant les 3 points ldu prochain déplacement en championnat. Normal lorsqu’on sait qu’un nouveau faux pas entraînera la JSK à la place de premier relégable. En exigeant un résultat, les supporters ont exercé une nouvelle pression sur les joueurs, car au moindre faux pas, ce sera le clash.

«Si vous perdez samedi, pas la peine de revenir à Tizi»
Ceux qui étaient présents aux abords du stade du 1er-Novembre ont pris le soin d’attendre les joueurs jusqu’à ce qu’ils terminent l'entraînement. Et dès qu’ils ont aperçu les premiers qui s’apprêtaient à rejoindre le parking, certains sont montés au créneau, en leur lançant : «Si vous perdez samedi face au RCA, pas la peine de revenir à Tizi. Vous devez gagner le prochain match, car dans le cas contraire, vous aurez affaire à nous. Vous êtes à la JSK et vous devez laisser le club où vous l’avez trouvé !»

«Certains joueurs ont déjà la tête au mercato estival»
D’autres plus virulents relient ces contre-performances au comportement de certains joueurs qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel. «Il y a des joueurs qui n’ont la tête qu’au prochain mercato estival. Celui qui veut partir cet été n’a qu’à y aller, mais avant, il faut sauver la JSK de la relégation. Chaque chose en son temps et l’urgence est de sauver le club».

«Vous n’avez pas intérêt à rétrograder le club !»
Et avant de quitter le stade, certains des supporters ont menacé les joueurs : «Vous n’avez pas intérêt à rétrograder le club ! La JSK n’a jamais connu la relégation depuis son accession. Vous devez laisser ce club en élite quelles que soient les circonstances ! Vous devez gagner le prochain match, c’est une obligation ! Il n’y a que vous qui pouvez sauver l’équipe. Vous devez être à la hauteur de cette mission qui vous a été confiée.»

Les joueurs sous une énorme pression
Face à cette situation, les joueurs se trouvent désormais sous une énorme pression. Sachant que la prochaine rencontre sera décisive pour le maintien, certains regrettent déjà les points perdus lors de la phase aller du championnat. Il va falloir désormais réagir afin d’éviter une rétrogration, ce qui sera une catastrophe pour le club. A présent, les joueurs poursuivent les entraînements sous une pression terrible, jamais vécue depuis le début de saison.

Karouf et Doudane s'attellent à la préparation psychologique
Pour leur part, Mourad Karouf et Karim Doudane vont axeront leur préparation sur le mental, eux qui sont déjà passés par des moments difficiles durant leur carrière. Connaissant l’importance de l’état d’esprit du groupe dans de tels moments, ces deux techniciens s’adresseront longuement aux joueurs dans l’espoir de les aider à retrouver leur confiance à quelques jours seulement de leur déplacement à L’Arbaâ.

Le Buteur (13/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 12:54

JSK : Une campagne déjà lancée pour demander le départ de Hannachi

A la JSK, on n’arrive plus à digérer la situation critique que le club traverse depuis quelque temps. Même si l’équipe avait déjà connu des moments pénibles, mais pas au point où le club risque sérieusement la relégation, cela ne s’est jamais réalisé. La dernière défaite à domicile devant le CRB a plongé les joueurs dans un doute profond. Avec 35 unités au compteur, le club n’arrive pas à quitter la zone rouge. Pis encore, l’équipe n’est qu’à point du premier relégable. Et avec deux déplacements à l’Arbaâ et au CSC, la tâche des joueurs s’annonce des plus compliquée. «Qui sème le vent récolte la tempête», dit-on. Même si les dirigeants refusent d’avouer leur tort, la JSK paie les frais des joueurs libérés la saison passée et la succession des entraîneurs. Le club ne retrouve pas sa stabilité et se dirige droit vers la Ligue 2 Mobilis. Les supporters, qui n’imaginent pas leur équipe d’amour jouer dans une division inférieure, ont décidé de prendre le taureau par les cornes et réclamer plus que jamais le départ du président Hannachi. D’ailleurs, une campagne a déjà été lancée suite à la défaite de la JSK face au Chabab. Les amoureux de la JSK ne veulent désormais plus voir Hannachi à la présidence. Ils croient dur comme fer que c’est lui le mal de la JSK et il n’a qu’à plier bagages et laisser la place à une autre personne capable de redorer au club son blason.

Les supporters d’Azzefoun, les premiers à passer à l’action
Alors que sur les réseaux sociaux, on réclame plus que jamais la démission du président Hannachi, les supporters d’Azzefoun ont préféré passer à l’action. Ces derniers ont déjà imprimé des pancartes dans lesquelles ils réclamaient le départ de l’actuel président, affichées partout, dans les voitures, les restaurants et même dans les rues. Tous les moyens sont bons pour pousser le boss vers la porte de sortie.

Une grande marche en fin de saison
Pour le moment, les fans se contentent juste des réseaux sociaux pour exprimer leur colère. A en croire une source officielle, ils ne veulent pas déstabiliser l’équipe, du moment que le maintien n’est pas encore assuré. Mais en fin de saison, une grande marche aura lieu au chef-lieu pour demander officiellement au président de quitter le club. D’après eux, il a eu plusieurs chances de se racheter, mais avec lui, la JSK ne joue que la relégation depuis quelques années. Pour preuve, le club n’a plus remporté le championnat depuis 2008. C’est très grave pour une icône du football algérien.

Plus de dix joueurs seront libérés
Quant à la qualité du groupe, les fans, et suite aux résultats catastrophiques enregistrés cette saison, souhaiteraient voir la majorité des joueurs. Même si aucun nom n’a été révélé jusqu’à présent, la liste contiendrait certainement des surprises.

Le Buteur (13/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 13:00

Quelques joueurs ont été régularisés : Le deux poids deux mesures de Hannachi !

Il semblerait que le président Hannachi fait dans le deux poids deux mesures avec ses joueurs. Pour cause, une source digne de foi nous a confié qu’il y a des joueurs qui ont été régularisés par la direction alors que d’autres n’ont toujours pas touché leur salaire depuis des mois. Et c’est des joueurs de la JSK qui nous a confirmé la nouvelle. Un double jeu dangereux de la part du boss qui est en train de créer la discorde au sein de son groupe, au moment où la JSK a plus besoin de sérénité dans son effectif. Si cela se précise, le président n’aura certainement pas rendu service à son staff technique qui travaille d’arrache-pied pour sauver la JSK de la dérive. Mais aux yeux de nombreux observateurs, la régularisation de certains aux dépens des autres n’est pas une pratique nouvelle chez Hannachi. Pour cause, le président a toujours chouchouté ses préférés, comme ce fut le cas avec Yahia-Cherif, Tedjar, Chaouchi et les autres. Ce deux poids deux mesures n’a jamais arrangé les choses et voilà que quelques années plus tard, Hannachi semble toujours attaché à sa mauvaise gestion.

Une nouvelle qui fait l’effet d’une bombe dans le groupe
Si pour certains observateurs, il n’y a rien d’étonnant avec ce président, cette nouvelle a toutefois fait l’effet d’une bombe au sein de l’effectif. La plupart des joueurs sont nouveaux à la JSK puisque le plus ancien d’entre eux en est à sa 4e saison, à l’image de Ali Rial. Désormais, c’est la grande confusion chez les joueurs. Toutefois et face à cette situation de crise, certains ne veulent pas évoquer l’aspect financier, du moins pas avant d’avoir sauvé le club de la relégation.

Certains ont été payés jusqu’au mois de mars tandis que d’autres n'ont rien touché depuis 5 mois
D’après la même source d’information, il y a des joueurs qui ont déjà perçu l’intégralité de leur salaire, excepté le mois d’avril. Du coup, ils n’attendent qu’un mois de salaire avant d’être totalement régularisés. Ce qui n’a pas été du goût de certains qui restent sans salaire depuis plus de 5 mois. Cette situation sème la confusion chez certains joueurs. Pour ce qui est des primes, on croit savoir que la direction n’a pas encore versé le moindre centime aux joueurs, vu la violente crise financière qui secoue le club.

Une fin de saison houleuse
Le moins que l’on puisse dire est qu’à ce rythme, on assistera à une fin de saison houleuse. En plus des résultats insuffisants, la crise financière que traverse la JSK risque de compliquer les choses. Il n’est pas à écarter que certains joueurs jettent l’éponge. Désormais, la tension est extrême au sein du groupe. Les joueurs qui ont un rendez-vous décisif avec le RCA ne se trouvent pas en bonne posture. Ajouter à cela le problème de la non-régularisation des salaires, c’est clair que cela n’arrangera certainement pas les choses.

Le Buteur (13/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 13:27

Des joueurs qui font ce que bon leur semble
Le laisser-aller de la direction


D’antan, à la JSK, chaque joueur venait à l’entraînement avec plaisir et lorsqu’un d’eux ne venait pas s’entraîner pour une bonne raison, il avait hâte de retrouve l’ambiance du groupe. Ces derniers temps, on ne peut pas en dire autant, pendant que la direction protège les ‘’déserteurs’’.

La JSK a perdu de sa carrure et les joueurs font ce que bon leur semble sans que personne leur fasse de reproches. Pire, on les protège même lorsqu’ils dépassent les limites, les cas ne manquent pas et chacun peut penser à un joueur à ce sujet. C’est en train de devenir un grand n’importe quoi au sein du club phase de la Kabylie que personne ne reconnaît plus même ses plus fidèles supporters. Combien de fois des joueurs s’absentent sans aucun motif et la direction dit avoir autorisé ces absences. Est-elle en train de les encourager à faire ce qu’ils veulent au sein de la JSK ? Mieux encore, même le staff technique protège les joueurs qui viennent comme ils veulent aux entraînements. Ça devient l’anarchie mais personne ne lève le petit doigt pour dire que c’est indigne surtout dans cette période difficile que traverse la JSK. Au lieu de sanctionner les écarts disciplinaires, on trouve des justificatifs que même les joueurs ne cherchent pas à trouver. C’est à croire que la situation dans laquelle se trouve le club satisfait l’ensemble des dirigeants et le staff technique qui ne font rien pour changer les choses. Dans les championnats relevés, lorsqu’un joueur s’absence sans motif on ne lui trouve pas d’excuses, on lui met une amende. Lorsqu’un joueur n’est pas performant, on le fait travailler davantage pour qu’il justifie ses salaires et ses primes, mais à la JSK, comme dans plusieurs clubs d’ailleurs, on laisse faire et ça devient une habitude chez tous les joueurs, une mauvaise habitude qui se répercute sur le rendement et le niveau. L’intolérable devient tolérable, le manque de considération envers un club devient banal, de quoi se poser des questions sur l’envie de réussir de la part des responsables du club qui au lieu de mettre de l’ordre et instaurer une discipline à laquelle doivent se plier tous les joueurs continuent à fermer les yeux au détriment de la JSK qui ne cesse de couler et perdre son âme et sa belle image qui est ternie par des personne qui ne connaissent vraisemblablement pas ce que veut dire porter le maillot jaune et vert.

Compétition (13/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par siberian84 le Ven 15 Mai - 14:37


JSK : Amara : «C’est toute la Kabylie qui demande le départ de Hannachi»

Un autre ancien monte au créneau




Comme cité dans notre édition d’hier, les anciens joueurs et dirigeants de la JSK organisent lundi prochain une conférence de presse à travers laquelle ils comptent tracer une feuille de route à suivre pour sauver le club et trouver les solutions qu’il faut. L’ex-gardien de but Mourad Amara en a gros sur le cœur et à propos de la situation qui s’aggrave davantage après la défaite face au CRB, il dira :

«Mon cœur se déchire en voyant des supporter pleurer après chaque match. Basta !»
«Nous avons décidé d’organiser une conférence de presse lundi prochain à Tizi Ouzou. Tous ensemble nous essayerons de trouver des solutions pour sauver le club. La JSK va droit vers la dérive et nous ne pouvons plus rester sans bouger le petit doigt. Personnellement, j’ai le cœur déchiré en voyant tous ces supporters agenouillés sur les tribunes après chaque défaite. Des vieux pleurent comme des enfants. Ça ne peut plus durer comme ça !»

«À chaque match, les supporters s’attaquent à lui. Il attend quoi pour remettre les clés ?»
Concernant toujours la situation du club, Amara ajoute : «Tout le monde sait que la JSK n’est plus le club qui fait peur aux autres équipes. Malheureusement c’est devenu un club quelconque, à la portée de tout le monde. Cela est dû à la politique prônée par le président actuel. Les résultats ne suivent plus et chaque année c’est le même scénario qui se produit. Hannachi doit présenter sa démission dès la fin de saison et le faire officiellement et pas uniquement à travers ses déclarations à la presse. Toute la Kabylie demande son départ. À chaque match les supporters s’attaquent à lui. Il attend quoi pour remettre les clés ?»

«Il y a des gens qui veulent investir et qui n’attendent que son départ»
À propos des potentiels industriels capables de prendre en main le club si jamais Hannachi décidait de partir, Amara a poursuivi : «Souvent les supporters me posent la question pour savoir ce que deviendra le club sans Hannachi. J’ai toujours dit que la JSK n’est pas la propriété privée de Hannachi ni d’une autre personne. Chacun peut gérer le club comme il se doit et le faire revenir à sa place. Plusieurs hommes d’affaires et industriels de la Kabylie ont manifesté leur intérêt d’acheter des actions, voire devenir actionnaires majoritaires, et ils n’attendent que le départ de Hannachi pour pouvoir mettre en place un véritable programme d’avenir.»

«Notre principal objectif est de trouver des solutions pour sauver la JSK»
En conclusion, Amara a avoué : «Nous n’avons aucun problème d’ordre personnel avec quiconque. Notre seul objectif est de trouver des solutions et éviter au club la relégation. Nous n’arrivons plus à supporter la situation dans laquelle se trouve chaque saison la JSK. »

Le Buteur (14/05/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par siberian84 le Ven 15 Mai - 14:49

Sadmi : «Il faut aider Hannachi à partir»

Hamid Sadmi aura fait toutes ses classes à la JS Kabylie. De longues années passées à défendre le maillot jaune et vert sur tous les terrains du pays et du continent. Du fameux Jumbo Jet, dont il a été défenseur, au poste de président de section, Sadmi a de tout temps servi la JSK avec abnégation et sans contre-partie. Retiré des affaires du club depuis une dizaine d’années, nous l’avons sollicité pour qu’il nous fasse part de son sentiment en ces moments de doute pour la JSK qui joue demain un des matches les plus importants depuis plus de quarante ans.



Sadmi, que ressent un ancien joueur qui fut aussi ancien président de section de la JSK quand il voit son équipe dans cet état ?

J’en suis malade. Oui, je dis bien malade. Sincèrement, je vis très mal cette situation au point d’en tomber malade. Cela fait quelque chose comme cinq ans que la JSK a commencé à péricliter, alors, comme tous les amoureux de ce club, je vis très mal cette situation. Comme tous les supporters, comme tous les anciens dirigeants, je suis malade. J’irai même un peu plus loin pour vous dire que c’est toute la Kabylie qui est malade pour sa JSK. Les gens ont tendance à oublier que le mal ne date pas d’aujourd’hui. On a beau évoquer la mort d’Ebossé, la suspension du stade, etc. Non, cette fois-ci ça ne marche pas. Le mal ne date pas d’aujourd’hui. A chaque fois, on nous sort une histoire, à chaque fois Hannachi se cache derrière un bouc émissaire, là maintenant il faut arrêter… Oh !! On va où comme çà, c’est jamais lui et c’est toujours quelqu’un d’autre. Et bien, cette fois-ci c’est lui et personne d’autre, voilà ! Mais soyons sérieux, nous sommes en bas, on est à deux doigts de la Ligue 2, la situation est grave. Hannachi a tout détruit, tous les acquis de la JSK, ce monsieur les a détruits, mais où va-t-on comme çà ? Va-t-on se taire encore ? Excusez-moi, je parle avec passion, mais je suis sidéré, je suis outré. Hannachi a été joueur, il a vu les souffrances des anciens pour hisser la JSK au sommet du football algérien et même africain, lui il a détruit le club, il a tout cassé, la JSK est aujourd’hui à la rue…

Vous avez été joueur, puis dirigeant, selon vous qu’est-ce qu’il y a lieu de faire maintenant pour sauver la JSK ?

Oui, j’ai été supporter, joueur, puis dirigeant de ce prestigieux club, j’y ai grandi, la JSK c’est toute ma vie, je n’ai jamais connu d’autre club que la JSK. J’ai donné les meilleures années de ma vie à ce club. Ensuite, j’ai servi la JSK parce qu’elle avait besoin de moi, j’ai donné le meilleur de moi-même bénévolement parce que je n’oublie pas que c’est le football et la JSK qui ont fait de moi l’homme que je suis aujourd’hui et j’en suis fier.

Vous ne dites toujours pas ce qu’il y a lieu de faire pour sauver ce qui peut l’être encore…

Et bien, le mieux c’est d’aider Hannachi à partir. Il faut lui venir en aide pour qu’il parte. Ca y est, c’est fini, il a échoué, c’est bon il faut qu’il parte. Nous sommes fatigués, nous sommes au bout du rouleau par ces histoires. La JSK c’est le porte-flambeau de toute une région, la JSK est un symbole pour des millions d’Algériens, nul n’a le droit de la rabaisser comme le fait Hannachi. Excusez-moi si je parle avec tant de passion, excusez-moi si je vous parle sur ce ton, mais, comprenez-moi, il s’agit de la JSK, il s’agit d’un symbole qu’on est en train de traîner par terre. Combien de fois d’anciens joueurs ont tiré la sonnette d’alarme, combien de fois certains amoureux de cette JSK ont alerté tout le monde sur ce qui se passe dans notre cher club, mais personne n’a trouvé une oreille attentive. Et bien, voila, aujourd’hui nous sommes tout en bas, et nous risquons d’aller encore plus bas par la faute de ce monsieur qui s’accroche à son poste. Pourtant, la porte de sortie est encore ouverte. Qu’il vienne et qu’il dise qu’il a échoué et qu’il parte, point barre, au revoir et merci. J’ai mal de dire tout cela, je suis malade de voir la JSK dans cette situation. Il faut faire quelque chose, pardi ! La JSK est à vau-l’eau. C’est bon monsieur Hannachi, Baraket, tu as failli, tu as failli, arrêtons les mensonges, les faux-fuyants, etc.

Comment est l’ambiance à Tizi Ouzou, dans les fiefs de la JSK ?

Comme je l’ai dit, les gens sont malades, ils sont vraiment malades de cette situation… Mais pas seulement à Tizi Ouzou. Partout dans ce pays, où il y a des supporters de la JSK, je suis interpellé. Y a pas une heure, je suis rentré de Blida, j’ai été interpellé par des gens : «Alors Sadmi, qu’est-ce qui se passe à la JSK ?» Partout la même interrogation, partout les mêmes inquiétudes…

Compétition (15/05/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par siberian84 le Ven 15 Mai - 14:54

Hadj Rahim bien parti pour présider le CA de la JSK

Les nouveaux membres du CA sont Hadj Rahim, Hadou Yacine, Ferag Sofiane, Lakhdar Madjane, Malik Azlef, Azzedine Melal, Nassim Benabderahmane.

Le nouveau CA de la SSPA/JSK

Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, le premier responsable de la formation du Djurdjura a annoncé en fin de journée de mercredi la composante du nouveau CA. De nouveaux actionnaires ont intégré la SSPA/JSK. Nassim Benabderahmane et Azzedine Melal sont les seuls rescapés de l’ancien CA. Hadj Rahim, le richissime homme d’affaire, PDG d’Arcofina Holding, sera l’homme fort de ce nouveau conseil. Hadou Yacine de Salama Assurances, Ferag Sofiane qui gére plusieurs boîtes de communications, Malik Azlef et Lakhdar Madjane, deux hommes d’affaires connus à Tizi Ouzou, seront eux aussi dans le conseil d’administration. C’est Hannachi qui a annoncé hier la composante du nouveau conseil d’administration. Ils sont désormais sept à gérer la JSK lors des prochains jours. Selon le président kabyle, c’est aux membres de ce CA de choisir le futur président. Sauf surprise de dernière minute, c’est Hadj Rahim qui succédera à Hannachi.


Doudane installé à la tête de la commission technique et de recrutement

Les responsables de la formation du Djurdjura ont installé hier le manager général de la JSK à la tête de la commission de recrutement et technique. Doudane sera le premier responsable dans l’opération recrutement. Il ne travaillera pas seul certes, mais c’est lui qui va s’occuper du recrutement et de tout ce qui est technique. Pour le moment, l’ancien milieu du terrain des Canaris se concentre sur les matchs restants de l’équipe. Il veut d’abord assurer le maintien avant de passer à autre chose. Avec son expérience dans le domaine, l’ancien président de section de la JSK pourra accomplir cette mission avec brio, surtout qu’il pourra compter sur l’aide des membres du staff technique, des autres dirigeants et même des conseils du président Hannachi.

Compétition (15/05/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 16 Mai - 11:38

Alors que la JSK dispute un match capital cet après-midi à Larbâa
Hannachi annonce son départ



Après avoir déjà annoncé sa démission à maintes reprises par le passé, voilà que le président de la JS Kabylie, Mohand-Chérif Hannachi, remet ça en déclarant, jeudi en cours de soirée, en direct à la Télévision nationale, qu’il a déjà pris la décision de quitter la présidence de la JSK dès la fin de la présente saison. Si de telles sorties médiatiques du chairman kabyle ont toujours été prises à la légère, du fait que l’intéressé est revenu à chaque fois sur sa décision, il faut bien croire que cette fois-ci est à prendre au sérieux, et ce, pour plusieurs raisons. Lors de son intervention de jeudi soir sur la chaîne de télévision publique ENTV, on sentait de gros signes de lassitude et de résignation dans la voix saccadée de Mohand-Chérif Hannachi, lui qui est harcelé de toutes parts pour quitter son poste de président de la JSK, et ce, après avoir vécu certainement l’année la plus noire de sa vie à la tête du club kabyle, et ce, avec la perte tragique du Camerounais ébossé Bodjongo, affreusement décédé lors du fameux match JSK-USMA du 23 août 2014, puis il y eut la lourde suspension de six mois à huis clos infligée par la Ligue de football professionnel, curieusement suivie d’autres sanctions injustes de la part de la CAF, et enfin les résultats qui ne suivaient pas au fur et à mesure que la saison égrenait ses échéances. De plus, hormis l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo qui est resté fidèle au club kabyle, les autres sponsors lui ont tourné le dos et il s’en est suivi de graves problèmes de trésorerie qui ont pesé lourdement sur le moral des troupes et par là même sur le rendement de toute l’équipe. Ajoutez à cela que le président Hannachi, qui frise déjà les 65 ans, a été terriblement affaibli ces derniers temps par un état de santé des plus précaires qui l’a obligé maintes fois à se faire hospitaliser en Algérie et en France, parfois dans un état des plus critiques. Malgré toute cette adversité, il a tenté de s’accrocher à son poste pour essayer de redresser la barre, mais voilà que le navire tangue et chavire de plus en plus jusqu’à frôler aujourd’hui une descente aux enfers que toute la Kabylie redoute de jour en jour. Le constat est dur et accablant pour une région qui ne peut vivre sans sa JSK, symbole de tout un patrimoine qui ne date pas d’aujourd’hui. “Après la mort d’ébossé et les durs moments que j’ai personnellement vécus, n’importe quel personne à ma place aurait jeté l’éponge, mais j’ai tout essayé pour tenter de redresser la barre. Je l’ai fait au détriment de ma santé et de ma famille, car je suis un enfant du club et je n’avais pas le courage de l’abandonner dans de tels moments cruciaux”, dira Hannachi qui n’est pas allé par trente-six chemins pour annoncer la fin de son règne à la tête de la JSK. “Pour l’heure, ce qui m’importe le plus, c’est de sauver le club de la relégation et je vous annonce que le dernier match de la saison CSC-JSK sonnera mon départ définitif de la présidence du club. Après tant d’années et de sacrifices consentis pour la JSK, l’heure est certainement arrivée de passer le relais à des investisseurs de la région, tels que Hadj Rahim, Malik Azlef, Lakhdar Madjène et autres Ahmed Ouramdane, et si d’autres industriels de la région sont intéressés par un tel challenge ils sont les bienvenus pour reprendre le flambeau et redonner à la JSK toutes ses lettres de noblesse”, dira encore Hannachi, visiblement décidé à quitter le bateau après avoir réussi tant de conquêtes et de titres pour finir par baisser pavillon et rentrer progressivement dans le rang ces dernières années. Hormis la victoire en finale de Coupe d’Algérie au détriment de l’USM Harrach en 2011 et la finale ratée de l’année dernière face à l’éternel rival, le Mouloudia d’Alger, la JSK n’a pu étoffer son palmarès fort élogieux dans un passé récent. Et comme en football il n’y a que les résultats qui comptent, le vent de la révolte des supporters kabyles a fini par souffler, car ces derniers exigent du sang neuf au sein du club, et Hannachi donne enfin la nette impression qu’il a compris qu’il est temps de quitter la table dans l’intérêt suprême de son club de toujours, la JSK. “Si l’heure est arrivée de céder le flambeau, il n’en demeure pas moins que je serai toujours un fidèle supporter du club, même dans les moments difficiles”, dira enfin Hannachi, dont le club joue et risque gros dès cet après-midi où l’attend de pied ferme la formation du RC Arba qui est logée pratiquement à la même enseigne. Tout cela pour dire que la défaite est interdite pour chacune des deux formations !

Liberté (16/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 16 Mai - 11:44

Madjene : (Industriel annoncé dans le nouveau CA de la JSK) : «Je dois d’abord discuter avec Hannachi et voir ce que prévoient les textes»

L’industriel de Tizi Ouzou, en l’occurrence Lakhdar Madjene, a été cité par le président Hannachi, vendredi soir, comme nouveau membre du conseil d’administration de la JSK qui se réunira prochainement pour composer la nouvelle équipe dirigeante, surtout que Hannachi a annoncé officiellement son départ dès la fin de saison en cours. Le concerné, intervenant hier matin sur les ondes de la radio Chaine 3 a certes confirmé le contact avec le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, mais précise que pour l’heure actuelle, il n’a pris aucune décision préférant attendre de rencontrer Hannachi en tête à tête pour discuter des modalités, voire de la faisabilité sur le plan réglementaire d’intégrer la nouvelle équipe du CA : «Je tiens effectivement à confirmer que le président Hannachi m’a appelé dernièrement au téléphone pour me proposer l’idée de renforcer le conseil d’administration de la JSK. Je ne vous cache pas que pour l’instant ça s’est limité à un simple coup de fil. J’attends de rencontrer Hannachi pour approfondir la question d’intégrer le CA et connaitre bien évidemment ce que prévoient les textes réglementaires, le cas échéant. Pour l’instant, le contact s’est fait par téléphone, une fois avoir rencontré Hannachi, je pourrais mieux comprendre».

«Je suis un ancien vice-président de la JSK, je suis prêt à lui venir en aide»
Quant à la possibilité de le voir adhérer au nouveau conseil d’administration de la JSK, Madjene n’a pas caché son attachement à la JSK qui est toujours un repère pour tous les Kabyles : «Je dois rappeler à ceux qui l’ont peut-être oublié que je ne suis pas un étranger à la JSK. J’étais dirigeant, vice-président dans les années 1990. Donc, la JSK est toujours notre famille et nous n’allons jamais refuser de lui venir en aide. Reste maintenant la manière avec laquelle se fera le projet d’intégrer le nouveau CA, je préfère patienter pour comprendre mieux ce que prévoit la loi».

«La situation que vit le club en ce moment est inquiétante»
Enfin, Madjene, fortement pressenti dans la nouvelle équipe dirigeante, a fait savoir qu’il est aussi peiné que les autres Kabyles de voir le symbole de toute une région souffrir pour assurer son maintien en Ligue 1 : «Bien sûr que la situation que vit la JSK nous fait mal. Nous sommes après tout de la région et nous sommes tristes de voir notre club cher à nous tous vivre les moments les plus difficiles de son histoire. J’espère que d’ici peu, le club retrouvera son lustre d’antan, la JSK a besoin de sang neuf pour repartir».

Le Buteur (16/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 16 Mai - 12:08

Madjène : «Hannachi m’a appelé, mais je ne l’ai pas rencontré»

Annoncé comme étant l’un des futurs membres du conseil d’administration de la SSPA/JSK par le président Hannachi, Lakhdar Madjène a précisé hier lors de son intervention sur les ondes de la Chaîne III que rien n’est encore officiel. «Le président Hannachi m’a appelé au téléphone, mais je ne l’ai pas encore rencontré», a-t-il indiqué. Autrement dit, son retour à la JSK n’est pas encore officiel, mais le président Hannachi s’est précipité à l’annoncer dans la composante du futur CA pour calmer un peu l’ire des supporters.

«Il faut voir déjà les statuts»
Sur sa position concernant son adhésion au conseil d’administration, Lakhdar Madjène entretient encore le suspense en disant : «Il faut voir la situation et les statuts pour voir ce qu’il y a lieu de faire.»

Interrogé s’il s’est entretenu avec les autres membres du CA que le président Hannachi a annoncés dans la presse, à savoir Hadj Rahem, Haddou, Azelef et Ferak, Lakhdar Madjène souligne : «Je n’ai parlé qu’avec Azelef au téléphone.»

«La JSK a besoin de sang neuf»

Sur la démission du président Hannachi, Lakhdar Madjène avoue que le président de la JSK ne l’a pas mis au parfum de son intention de démissionner de son poste à la fin de la saison. «On ne peut pas nier tout ce que le président Hannachi a donné pour le club, mais la JSK a besoin de sang neuf. J’ai déjà été vice-president de la JSK et c’est le club de mon cœur. Toute la Kabylie s’inquiète pour son équipe et on doit être aux côtés de la JSK dans ces moments difficiles», recommande Lakhdar Madjène. Cela fait plusieurs années que le président Hannachi annonce le retour de Madjène, mais celui-ci, qui connaît bien le club, ne veut pas s’aventurer dans l’inconnu.

Compétition (16/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 16 Mai - 12:22

Yarichène : «Hannachi n’a pas le droit de changer la composante du conseil d’administration»

L’ex-président de la section football de la JSK, Yazid Yarichène, se dit surpris par la déclaration du président Hannachi dans laquelle il a annoncé les noms des futurs membres du conseil d’administration. «Le président Hannachi n’a pas le droit de changer la composante du conseil d’administration sur un coup de tête. Il a mené l’équipe à la dérive et maintenant il veut dissoudre le conseil d’administration sans respecter la légalité. Il ne peut pas changer la composante du CA sans passer par une assemblée générale des actionnaires. Ces derniers doivent accepter de vendre leurs actions, et le président Hannachi n’a pas le droit de renvoyer comme ça», a indiqué le président Yarichène.

«J’ai plus d’actions que Hannachi»
Ecarté par le président Hannachi au mois d’octobre dernier, Yarichène révèle qu’il est l’actionnaire majoritaire dans la SSPA/JSK. «Hannachi n’a donné qu’un million de dinars, alors que moi j’ai donné 5 fois plus que lui. J’ai plus d’actions que lui et je tombe des nues lorsque j’ai appris qu’il a annoncé la future composante du CA. J’ai beaucoup donné pour la JSK, malheureusement, Hannachi dit aujourd’hui que je n’ai rien donné. C’est vrai que je ne dispose pas de preuves pour toutes les sommes que j’avais données, mais je lui avais remis un chèque au nom de ma société et ça je peux le prouver», ajoutera Yarichène.

Compétition (16/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 18 Mai - 12:12

Après le précieux point ramené face au RCA
La JSK à une victoire du maintien


Les Canaris ont réalisé une bonne opération avant-hier, en revenant avec un précieux point de l’Arbaa face au RCA pour le compte de la 28ème journée du championnat.

Un point qui augmente les chances du club kabyle d’assurer son maintien parmi les clubs de l’élite, à deux journées de la fin de la saison. En effet, la JSK garde son destin entre ses mains à deux journées seulement du baisser du rideau du championnat de l’actuel exercice. Le prochain match face à l’USMH au stade du 1er novembre sera une finale pour les Canaris, qui joueront le tout pour le tout pour assurer leur maintien. Si les Kabyles parviennent à battre les Jaune et Noir, ils assureront leur maintien à 95%. En jetant un coup d’œil sur le programme de la 29ème journée, plusieurs clubs concernés par la relégation joueront des matchs très difficiles, soit entre eux ou bien face à des équipes qui jouent le podium. En fait, l’ASO recevra le NAHD et le perdant mettra un pied en ligue deux. C’est pratiquement le même cas lors du match entre la JSS et l’USMBA qui se jouera au stade du 20 Août à Bechar. Le perdant verra ses chances très minimes ou bien même inexistantes de rester en ligue une. L’autre important match mettra aux prises le MOB et le MCEE au stade de l’unité magrébine de Béjaïa. Une victoire du MOB qui veut jouer la ligue des champions sera synonyme de la relégation du MCEE qui totalise 35 points seulement. Même le RCA sera en danger en se déplaçant au 20 Août pour affronter le CRB. Ce dernier possède des chances intactes au moins pour terminer la saison second au classement, et participer de ce fait à la ligue des champions africaine. En cas de victoire du CRB, cela jouera en faveur des Canaris s’ils battent l’USMH. Autrement dis, théoriquement, les Kabyles sont bien partis pour assurer leur maintien à condition de battre les poulains de Boualem Charef lors du rendez vous du week-end prochain. Le point du nul ramené face au RCA fera beaucoup de bien aux Kabyles sur le plan moral avant d’affronter l’USMH le week-end prochain. Ce dernier a surpris tout le monde après sa défaite inattendue face au NAHD au stade de Mohamadia. Le coach Mourad Karouf fera de son mieux pour assurer la meilleure préparation possible pour le match de l’USMH. Il utilisera tout son savoir-faire pour que son équipe gagne la rencontre et assure son maintien. Les équipiers du capitaine Rial comptent tout faire pour assurer leur maintien. En dépit de l’absence de leurs fans, ils ne jurent que par la victoire pour les soulager. Les supporters Kabyles attendent avec impatience de voir leur équipe assurer son maintien afin que le cauchemar de la saison en cours prenne fin. Par ailleurs, la JSK reprendra le chemin des entraînements cet après-midi au stade du 1er novembre. Les Kabyles auront 5 jours pour préparer le prochain match face à l’USMH qui se jouera à Tizi Ouzou sans la présence des supporters. Les Kabyles doivent impérativement s’imposer pour assurer leur maintien parmi les clubs de l’élite. L’objectif des équipiers de Rial est d’assurer leur maintien face à l’USMH avant de faire le déplacement à Constantine pour affronter le CSC pour le compte de la dernière journée.

DDK (18/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 18 Mai - 12:22

Rahim veut être actionnaire principal et pas sponsor

Mohand-Chérif Hannachi a déclaré publiquement que l’homme d’affaires Abdelouahab Rahim pourrait intégrer le conseil d’administration de la JSK.

Du tac au tac, l’entourage du promoteur du grand projet immobilier la Médina d’Alger, qui a déjà vu la réalisation de l’hypermarché Ardis et des deux tours d’affaires à proximité du Hilton, a laissé entendre que ce dernier ne se suffira pas de participer au capital social du club, mais qu’il l’achètera carrément s’il envisage d’investir dans le sport.

Liberté (18/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 18 Mai - 12:34

Les Crabes se révoltent et répondent à Hannachi : «On ne souhaite jamais la relégation de la JSK, même si tu es la source du mal !»

Très agacés par les déclarations de Hannachi, les supporters du MOB sont revenus à la charge, suite aux accusations de ce dernier, affirmant qu’ils n’ont jamais scandé un jour que ce soit dans la rue ou dans la tribune «la JSK en Ligue 2». «On ne comprend plus rien. On ne sait pas ce qui arrive à ce président. Apparemment, il a la mémoire courte ou bien il est atteint de paranoïa. En tous les cas, les supporters du MOB ne s’occupent que de leur club. C’est Hannachi qui est la source du mal entre les deux clubs et leurs supporters car les Mobistes, malgré tout ce qu’ils ont vécu à Azazga et Akbou de la part des supporters de la JSK, restent toujours derrière ce club qu'il ont soutenu durant de longues années.»

«Comme tous les Canaris, on veut que tu partes !»
Toutefois, les Crabes n’ont pas caché aussi leur désir de voir Hannachi quitter la JSK dans l’immédiat, surtout après ce qui s’est passé cette saison. «Comme tous les supporters de ce grand club qu'est la JSK, on n’est jamais contre cette équipe. On veut juste comme tout le monde le départ de Hannachi qui est le mal et la source de la zizanie. Il veut diviser la Kabylie. A chaque fois, il s’attaque aux clubs de la région. Ce n’est pas normal. C’est pour cette raison qu’on veut qu’il parte.»

«Insulté par tout le monde, qu’est-ce que tu attends pour quitter le club ?»
Les Crabes n’arrivent toujours pas à comprendre pourquoi Hannachi tient toujours au pouvoir, alors qu’il est insulté lors de chaque match par les supporters. «Le malheur dans tout cela, c’est que Hannachi est rejeté par tout le monde. Toute la Kabylie demande son départ avec insistance. À chaque match, les supporters s’attaquent à lui. Il attend quoi pour remettre les clés et quitter le club ? Il doit comprendre que chaque chose a une fin et qu’il n’est pas le président éternel de ce club !»

«Honte à toi, tu voulais nous casser avant la finale !»

Les Crabes n’ont pas oublié aussi ce qui s’est passé lors du dernier derby où Hannachi a voulu s’attaquer au MOB qui s’apprêtait à disputer sa finale historique : «Normalement, il devait avoir honte. Il a voulu à tout prix nous casser afin qu’on ne puisse pas gagner la Coupe d’Algérie. Il veut nous voir toujours dans le bas du tableau ou bien même dans les paliers inférieurs. La réussite du MOB, cette saison, l’a beaucoup dérangé. Il a tout fait pour créer la zizanie la veille de la finale, heureusement que nos dirigeants ont calmé le jeu ne voulant pas trop polémiquer suite aux accusations de cet homme, mais on n'oublie jamais car c’est à cause de lui que plusieurs de nos supporters ont été attaqués à Azazga.» 

«On t’interdit de parler de notre club !»
En conclusion, les Crabes ont lancé un message à Hannachi afin de lui demander de ne plus parler de leur club : «On ne veut plus qu’il parle de notre club. Qu’il s’occupe de son équipe qui est devenue une équipe quelconque. La JSK va droit à la dérive et avec lui, ce sera toujours la même chose. La JSK n’est pas la propriété privée de Hannachi ni d’une autre personne. Il doit bien se le mettre dans sa tête. C’est une évidence, et la Kabylie a des hommes qui peuvent redonner à ce club son lustre d’antan.» 

Le Buteur (18/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 18 Mai - 13:14

Malgré le nul de samedi passé
Les supporters toujours inquiets


Avant leur départ à l’Arba pour croiser le fer avec le RCA, les joueurs de la JSK misaient sur une victoire. De leur côté, les dirigeants et les membres du staff technique voulaient coûte que coûte éviter la défaite devant les Vikings. Autrement dit, Karouf, Doudane et Hannachi misaient aussi sur le point du match nul, à défaut de la victoire bien sûr. Sur le rectangle vert, les camarades du capitaine Rial ont bien résisté. Ramener un point de l’Arba à trois journée du baisser de rideau du championnat n’est pas une mince affaire, néanmoins, ce point n’a pas fait vraiment les affaires de la formation de la ville des Genêts. Toutes les rencontres de la 28e journée ont été caractérisées par des nuls mis à part le NAHD, d’ailleurs, les Sang et Or ont fait l’affaire de la semaine. Bref, à deux journées de la fin du championnat, les supporters kabyles s’inquiètent vraiment concernant l’avenir de leur équipe en ligue 1 Mobilis. La position de l’équipe au classement général angoisse toujours les amoureux des Jaune et Vert qui, faut-il le dire, sont en train de vivre un vrai cauchemar en cette fin de saison.

Battre l’USMH et attendre les autres résultats
Le club phare du Djurdjura pourrait assurer son maintien en Ligue 1 Mobilis dès la prochaine journée. Les hommes de Mohand-Chérif Hannachi seront alors appelés à battre l’USMH et attendre les résultats des autres équipes. La plupart des équipes du bas du tableau vont s’affronter entre elles le week-end prochain, avec la victoire à trois points, les trois malheureux candidats à la descente pourraient être connus dès la prochaine journée. Les Kabyles doivent d’abord gagner leur match avant de penser aux calculs. Le moins que l’on puisse dire est que la mission des Jaune et Vert ne sera pas facile devant une équipe de l’USMH qui joue bien au ballon, surtout que le match se déroulera à huis clos. Pour ne pas compromettre leurs chances pour le maintien, les capés de Karouf sont condamnés à battre les banlieusards.

Le maintien pourrait même se jouer à Constantine
Une victoire samedi prochain pourrait aussi ne pas garantir le maintien à 100% pour les gars de Tizi Ouzou. Les trois points de cette rencontre seront plus que nécessaires pour les Jaune et Vert mais le sort des Kabyles sera lié aux autres résultats de cette journée. Dans le cas où les autres équipes qui luttent pour leur survie ne concèdent pas de défaite lors de la prochaine journée, les Canaris seront obligés d’aller chercher un bon résultat à Constantine lors de la dernière journée du championnat mais avant d’en arriver à cette situation, avant  de penser à cette hypothèse, il faut d’abord battre El-Harrach.

Reprise des entraînements cet après-midi
Après une journée de repos accordée par le staff technique aux joueurs au lendemain de la rencontre de samedi passé, les coéquipiers du capitaine Rial reprendront le chemin des entraînements cet après-midi au stade 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Karouf aura devant lui cinq séances pour bien préparer son équipe pour le match devant l’USMH.

Compétition (18/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 19 Mai - 13:38

Ouramdane : «Mes conditions pour intégrer le conseil d’administration de la JSK»

Natif de Tadmaït, Ahmed Ouramdane, le P-DG d’Yousra Groupe, que le président Hannachi annonce comme étant le futur membre du conseil d’administration de la JSK, affirme sans détour que si ses conditions ne sont pas satisfaites, il ne rejoindra pas le CA.

Il a toujours mis la main à la poche pour aider le club de son cœur sans rien attendre en contrepartie, Ouramdane qui possède aussi une société informatique en France avoue que le président Hannachi le sollicite depuis le mois de janvier dernier pour qu’il intègre le conseil d’administration. «Je suis un enfant de la région et j’ai déjà aidé le club sans le crier sur les toits. Je l’ai fait par amour à la JSK et à ma région. Vous savez, ma mère a 94 ans, mais elle supporte toujours la JSK. C’est pour vous dire ce que représente ce club pour la région», a souligné Ouramdane.  

«2 à 3 représentants de joueurs de chaque génération doivent être dans le club»
Entretenant de bons rapports avec la plupart des anciens joueurs, Ouramdane déclare que l’une de ses conditions pour intégrer le conseil d’administration est que la direction doit faire appel aux anciens joueurs. «Dans l’intérêt de la JSK, il doit y avoir dans le club 2 à 3 représentants de joueurs de chaque génération. Déjà, c’est bien pour la stabilité de la JSK et en plus ils mettront leur expérience et leur savoir-faire au service du club. Je vous fais une confidence, j’ai joué avec Menad à El-Biar et je ne veux pas aujourd’hui me retrouver d’un côté et lui et les autres de l’autre côté. La JSK est sacrée pour moi. Je ne cherche aucunement la publicité parce que je n’en ai pas besoin. Si je viens, c’est pour aider la JSK à retrouver son lustre d’antan», conditionne le P-DG d’Yousra Groupe. 

«Une gestion transparente»
En sa qualité de chef d’une grande entreprise, Ouramdane n’est pas prêt à s’aventurer dans l’inconnu. Il déclare que pour qu’il intègre le conseil d’administration, il doit y avoir une nouvelle approche pouvant permettre à la JSK de retrouver son lustre d’antan. «Je ne suis pas prêt à associer mon nom s’il n’y a pas une nouvelle approche. Je suis un chef d’entreprise et la gestion doit être transparente. La JSK doit retrouver son âme, car c’est un grand qui mérite de figurer parmi les meilleurs du continents», a-t-il ajouté.

«80% de l’effectif doit être issus de la région»  
En plus d’aider l’équipe première de la JSK, Ouramdane a apporté une aide précieuse aux jeunes catégories du club kabyle. Il a aussi aidé les jeunes de Reghaïa par le passé et dans certains évoluent en Ligue 1 Mobilis maintenant. Pour lui, la JSK doit retrouver son âme en revenant à la formation et aux joueurs de la région. C’est pour cela qu’il conditionne sa venue au conseil d’administration par l’obligation du club à donner la chance aux joueurs de la région et ceux du cru. «Il faut que 80% de l’effectif doivent être issus de la région. C’est ce qui faisait la force de la JSK par le passé. Il faut que celui qui porte le maillot des Jaune et Vert doit le mériter.»

«La JSK doit redevenir l’un des plus grands d’Afrique»
Etant un fervent supporter de la JSK, Ouramdane ne souhaite que de voir son cœur grandir en redevenant l’un des meilleurs de l’Afrique. «Je pense qu’avec la contribution de tout un chacun, la JSK redeviendra l’un des plus grands clubs d’Afrique. Elle doit retrouver son âme et avec une approche nouvelle, elle retrouvera son lustre d’antan. Il faut l’union de tout le monde pour qu’elle aille de l’avant.»

Compétition (19/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 20 Mai - 13:01

JSK : Omar Rebrab refuse la présidence

Selon une source digne de foi, le président Hannachi a proposé au patron d’Hyundai Algérie Omar Rebrab de lui succéder à la présidence de la JSK, mais celui-ci a poliment décliné la proposition.

Confronté à une grave crise financière, le président Hannachi avait frappé à toutes les portes avant de solliciter le patron d’Hyundai, lequel n’est pas resté indifférent à la sollicitation du président de la JSK. Incapable de subvenir aux besoins de son club, le président Hannachi n’a pas hésité à lui proposer la présidence de la JSK, mais Omar Rebrab a immédiatement refusé l’offre de son interlocuteur. La mauvaise expérience vécue avec le RCK le dissuade d’investir dans le football, car il veut se consacrer uniquement à ses affaires. Cela fait plusieurs années que les supporters kabyles souhaitent que Rebrab prenne la JSK, mais pour des raisons qu’on ignore, celui-ci a toujours refusé de présider les destinées du club phare de la Kabylie.

Il ne veut pas acheter des actions
D’après toujours notre source, le président Hannachi a aussi proposé au patron d’Hyundai d’acheter des actions, mais la réponse est toujours la même, c’est-à-dire, négative. Autrement dit, il ne veut ni être actionnaire ni figurer dans le futur conseil d’administration. Acculé de toutes parts, le président Hannachi ne sait plus à quel saint se vouer, il y a quelques semaines de cela et lorsqu’on lui a suggéré le nom d’Omar Rebrab, il est allé immédiatement pour le rencontrer afin de le convaincre d’investir à la JSK. Mais à la grande surprise du président Hannachi, le patron d’Hyundai a présidé les destinées du RCA avant de se retirer des affaires du football n’a voulu ni de la présidence de la JSK ni figurer dans son conseil d’administration.

Contrat de sponsoring
Alors que la direction de la JSK affirme que la venue d’Omar Rebrab en tant que sponsor n’est pas officielle, on a appris de notre source que Rebrab a déjà débloqué une somme importante au président Hannachi. Le contrat de sponsoring liant la JSK à Hyundai Algérie a été déjà signé, mais comme le président Hannachi n’est pas satisfait des modalités de ce bail, la direction évite de parler de ce sujet. Dans les moments difficiles, le président Hannachi a trouvé Omar Rebrab, mais comme certains industriels lui ont donné leur accord pour intégrer le conseil d’administration, il songe déjà à résilier le contrat avec Hyundai Algérie.

Compétition (20/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 20 Mai - 13:02

Azelef : «Madjène, Hadj Rahim et moi ferons partie du futur CA»

Promoteur immobilier à Tizi Ouzou, Boumerdès, Alger et en France, Malik Azelef a intégré le comité directeur de la JSK depuis le mois de novembre dernier. Il fera partie aussi du futur conseil d’administration de la SSPA/JSK. Le président Hannachi a annoncé la nouvelle jeudi dernier et Azelef que nous avons joint hier au téléphone confirme sa décision d’intégrer le conseil d’administration. «Je peux vous dire avec certitude pour le moment que Madjène, Hadj Rahim et moi nous ferons partie du futur conseil d’administration. L’installation du CA va se faire après le match face à l’USMH, car l’important pour nous pour l’instant est que la JSK assure son maintien en Ligue 1 Mobilis», a déclaré Azelef avant de poursuivre : «En plus du fait que les futurs membres du CA sont des chefs d’entreprise, ils aiment la JSK.» 

«L’installation du nouveau CA passe par l’ouverture du capital»
Pour pouvoir permettre à d’autres chefs d’entreprise d’intégrer le conseil d’administration, le président Hannachi sera obligé de procéder à l’ouverture du capital. C’est Azelef lui-même qui le dit. «Bien sûr  qu’il y aura l’ouverture du capital et celui qui veut intégrer le conseil d’administration, il n’a qu’à mettre la somme exigée pour devenir actionnaire de la SSPA/JSK. Toutefois, pour être membre du CA, il faut mettre les moyens», a ajouté Azelef.

«Les anciens membres du CA doivent  mettre de nouveau de l’argent»
Alors que le président Hannachi a déclaré dernièrement qu’il changera tous les membres du CA, Azelef affirme que les anciens membres du conseil d’administration peuvent rester à condition qu’ils mettent la même somme d’argent que les futurs actionnaires. «Personne ne sera écartée y compris les anciens membres du CA pour peu qu’ils mettent la même somme que nous. La JSK va prendre une autre dimension et chaque membre du conseil d’administration doit mettre une somme importante», a-t-il indiqué.

«C’est Hadj Rahim qui a contacté Hannachi»
Le richissime homme d’affaires Hadj Rahim va sans nul doute être dans le futur conseil d’administration. Le président Hannachi a annoncé que celui-ci lui a déjà donné son accord de principe. Azelef ira plus loin en disant que c’est Hadj Rahim qui a contacté le président Hannachi. «Hadj Rahim aime la JSK et c’est lui qui a contacté le président Hannachi. Je peux vous dire d’ores et déjà qu’il sera dans le futur conseil d’administration», a souligné Azelef.  

«Toutes les décisions passeront par le conseil d’administration»
Ayant rejoint le comité directeur de la JSK depuis le mois de novembre dernier, Azelef nie que le président Hannachi ne consulte pas ses proches collaborateurs. «Ce n’est pas vrai, le président Hannachi ne prend pas les décisions tout seul. Cela fait plusieurs mois que je suis à la JSK et il n’a jamais pris une décision sans nous consulter. Toutes les décisions concernant la gestion du club passeront par le conseil d’administration.»

«On ne peut pas recruter tous les anciens joueurs et ils doivent laisser le club tranquille»
Tout en affirmant que les portes du club sont ouvertes à toutes les compétences, Azelef n’a pas été tendre avec les anciens joueurs. «Qu’ils nous laissent travailler dans la tranquillité. Ils ont porté le maillot de la JSK, mais certains d’entre eux ont bénéficié de beaucoup d’avantages. Nous, on donne au club et on ne prend rien, alors qu’eux, ils ont déjà pris. Il y a des centaines et des centaines d’anciens joueurs et on ne peut pas tous les recruter. La JSK n’a pas encore assuré son maintien en Ligue 1 Mobilis et eux ils tiennent des réunions pour la déstabiliser. Lorsqu’on aime le club, on n’agit pas comme ça. On a un grand projet pour la JSK et tout ce qu’on leur demande, c’est de nous laisser travailler», a conclu Azelef.

Compétition (20/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum