Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 21 Mai - 13:13

Madjène : «Ma venue au conseil d’administration dépendra du projet et des objectifs du club»

Annoncé d’une manière officielle par le président Hannachi comme étant l’un des futurs membres du conseil d’administration, Lakhdar Madjène avoue que rien n’a été fait pour le moment. Contacté par nos soins dans l’après-midi d’hier, l’ancien vice-président de la JSK a été clair en déclarant qu’il ne peut rien avancer tant qu’il n’a pas discuté avec le président Hannachi. «J’ai déjà déclaré sur les ondes de la Chaîne III que rien n’a été fait concernant ma venue au conseil d’administration de la SSPA/JSK. Je dois d’abord rencontrer le président Hannachi avant de prendre une quelconque décision, mais je peux dire que tout dépendra du projet et des objectifs du club», a indiqué MAdjène.

«Si je serai utile pour la JSK, pourquoi pas ?»
Bien qu’il préfère rencontrer d’abord le président Hannachi avant de trancher définitivement sur la proposition qui lui a été faite, celle d’intégrer le conseil d’administration de la JSK, Madjène n’écarte pas pour autant sa venue. «Vous savez, la JSK compte beaucoup pour nous. J’ai été déjà vice-président de ce club par le passe. Si je dois être utile pour la JSK, je pourrai intégrer le conseil d’administration. Toutefois, jusqu’au moment où je vous parle, je n’ai rien décidé», a précisé Madjène. Et concernant la déclaration de Malik Azlef qui a affirmé dans notre dernière édition que lui, Madjène et Hadj Rahim seront dans le futur conseil d’administration, l’ancien vice-président de la JSK explique : «Personne ne peut décider à ma place. Au risque de me répéter, il n’y a rien d’officiel pour le moment.»

«Je n’ai pas de conditions à poser»
Voulant savoir quelles seront ses conditions pour intégrer le futur conseil d’administration de la JSK, Madjène déclare : «Je n’ai pas de conditions à poser. Comme je viens de vous le dire, la JSK représente beaucoup pour nous. J’ai beaucoup de respect pour le président Hannachi, mais je ne peux pas me prononcer tant que je ne l’ai pas rencontré. Si je serai utile pour le club, pourquoi pas ? Ma venue sera tributaire du projet et des objectifs du club», a annoncé Madjène.

Compétition (21/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 22 Mai - 11:08

Rachid Azouaou et Ali Bouzit ont rencontré Hannachi mercredi soir :
Une grande réunion du CA dimanche ou lundi



Comme nous l’avions rapporté dans notre édition de mercredi passé, les anciens membres du CA qui étaient en désaccord avec Hannachi on changé d’avis et lui ont  affiché leur soutien.  D’ailleurs, deux membres de l’ancien conseil d’administration l’ont rencontré mercredi soir. C’était au mariage d’un proche du club. Rachid Azouaou et Ali Bouzit ont rencontré Hannachi. Ils ont mangé ensemble en compagnie d’autres dirigeants, comme Benabderahmane et Doudane. Certes, les deux parties n’ont pas abordé les affaires du CA lors de cette rencontre, ils ont juste échangé des politesses et quelques phrases de sympathie, mais pour une personne comme Ali Bouzit, ceci est une réconciliation, surtout que ce membre du CA n’a pas hésité, ces derniers jours, à critiquer publiquement le président kabyle. De son côté, Azouaou n’a rien déclaré depuis son départ, il a préféré prendre du recul sans faire aucun bruit. Même Yarichène devait être présent mais pour des raisons qu’on ignore, il ne s’est pas déplacé à Tizi Ouzou. Cette rencontre est un signe de réconciliation puisqu’on parle d’une grande réunion du CA (anciens et nouveaux membres) pour ce dimanche ou lundi. Hannachi n’attend que la fin du match de demain pour provoquer cette grande réunion du conseil d’administration.

Avant d’installer le nouveau CA Hannachi doit d’abord rencontrer les anciens membres
Selon une source très proche de la direction kabyle, le président de la SSPA/JSK veut d’abord rencontrer les anciens membres du conseil d’administration avant de  passer à l’installation du nouveau conseil. Les Bouzit, Azouaou, Yarichène  et les autres membres devraient rencontrer Hannachi dans les prochaines heures. Comme il l’a déclaré sur ces mêmes colonnes tout récemment, il ne peut pas installer un nouveau CA sans régler pas mal de choses avec les membres de l’ancien conseil. Tout sera dès lors clair concernant la composante du futur conseil d’administration de la JSK.

Même Yarichène devrait prendre part à cette réunion
Selon toujours la même source, Yazid Yarichène, l’ancien président de section de la JSK écarté par Hannachi au mois d’octobre passé, devrait lui aussi prendre part à cette grande réunion. Certes, Yarichène et Hannachi ne sont plus amis mais toujours est-il que  les deux parties sont prêtes à s’assoir autour d’une même table pour régler ce différend des actions de la SSPA/JSK, surtout que l’ancien bras droit de Hannachi avait déclaré tout récemment qu’il est prêt à céder gratuitement ses actions pour le bien de la JSK.

Karouf, Doudane et Hamaned devaient signer leurs contrats hier
Le premier responsable du club phare de la Kabylie a jugé utile de faire signer des contrats aux deux membres du staff technique, Karouf et Hamaned mais aussi à Karim Doudane. Pour Karouf, il est sous contrat avec le club,  en sa qualité de DTS. Même chose pour Hamaned, mais les contrats de ces deux anciens joueurs de la JSK arriveront à leur fin cet été. Ainsi, ils devaient signer de nouveaux contrats hier soir. Doudane, qui a accepté de revenir aux affaires du club dans des moments très difficiles, il devait lui aussi parapher son contrat hier. Hannachi veut préparer l’avenir du club sur des bases solides, en comptant sur les enfants de la JSK.

Compétition (22/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 25 Mai - 12:28

Les joueurs de la JSK et du MCA ont fêté… le maintien !
Les Selfies du ridicule


Il ne leur manquerait plus qu’une parade dans un bus à impériale
JSK-MCA : les selfies de l’indécence !

Ils ont osé le faire ! Bien que leur saison soit des plus désastreuses dans leurs longues et riches histoires respectives, les vestiaires du MCA et de la JSK ont fêté le maintien avec des selfies et des vidéos d’expression de joie qui feraient croire à tout non-initié que ces clichés pour la postérité immortalisaient des triomphes ! Azzedine Doukha avec la banane pour prendre un plan large de ses coéquipiers hyper heureux de leur “exploit” face à l’USM El-Harrach, ou encore Chaouchi, Hachoud, Aouedj and co en transe pour savourer leur “succès de l’année” aux dépens du MCO illustraient, ainsi, d’une bien audacieuse manière, le dangereux nivellement par le bas des ambitions kabyles et mouloudéennes. Bien aidés en cela par certains supports médiatiques peu regardants sur la déontologie mais pas peu fiers pour accompagner ces équipes dans leur délire, les joueurs de la JSK et du MCA ont même poussé cette folie passagère et leur outrecuidance baignée dans l’inintelligence de la bêtise préfabriquée jusqu’à parler de “revanche” pour évoquer “ceux qui souhaitaient notre rétrogradation”. Or, dans toute société qui se respecte, l’on ne fête jamais une issue heureuse pour la simple raison qu’elle a été moins catastrophique que prévue ! Surtout lorsque sont pris en considérations les promesses d’avant-saison nourries par les colossaux investissements financiers consentis pour, justement, atteindre des objectifs d’une tout autre dimension ! Il ne manquerait plus alors qu’une parade dans les rues d’Alger et de Tizi dans des bus à impériale ! Surtout qu’à l’heure des bilans, ils ne seront pas nombreux ceux qui voudraient se prendre en photo avec le récapitulatif de cette saison pour les besoins de laquelle plus de 150 milliards cumulés ont été dépensés pour les piètres résultats que l’on sait.

Liberté (25/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 25 Mai - 12:45

Menad : «Hannachi n’accepte pas d’être critiqué»

Consultant à l’émission 100% Foot diffusée chaque dimanche sur El Heddaf TV, l’ancien entraîneur du Mouloudia d’Alger, Djamel Menad, est revenu, encore une fois, sur la difficile période qu’a traversée la JSK. Pas seulement. Il a rappelé les déclarations incendiaires dont s’est rendu coupable le président Mohand Chérif Hannachi qui a tiré à boulets rouges sur les anciens joueurs. L’ex-attaquant kabyle estime que l’actuel président de la JSK n’accepte pas les critiques même si tout le monde est unanime à dire qu’il a échoué sur toute la ligne cette saison : «Hannachi ne devait pas utiliser des expressions qui incitent à la violence. Son plus grand défaut, c’est qu’il n’accepte pas la critique. Les résultats sont négatifs et la JSK a échappé de justesse à la relégation.»

«On ne compte pas utiliser la force, Hannachi doit simplement comprendre qu’il doit partir»
Poursuivant ses déclarations, Djamel Menad, qui fait désormais partie du Comité de sauvegarde de la JSK, estime que les anciens joueurs ne comptent pas utiliser la force pour obliger Hannachi à partir. Au contraire, le président de la JSK doit comprendre qu’il est temps pour lui de céder sa place à une autre personne capable de remettre le club à sa véritable place : «Les anciens joueurs souhaitent que Hannachi parte, sans pour autant utiliser la force. En fait, il doit rendre le tablier par conviction.»

«Si j’étais un industriel, je réfléchirai par deux fois avant d’investir à la JSK»
En évoquant le sujet des industriels et la fameuse déclaration de Hannachi qui n’a pas cessé de dire qu’il n’y en avait pas en Kabylie, Djamel Menad s’explique : «Il a déjà déclaré qu’il n’y avait pas d’industriels en Kabylie. Sincèrement, si j’en étais un, et après cette déclaration, je réfléchirai par deux fois avant d’investir à la JSK.»

«C’est le moment pour les supporters de soutenir les anciens joueurs»
Selon l’ancien baroudeur kabyle, les supporters kabyles doivent absolument soutenir les anciens joueurs dans leur mission de sauver la JSK : «Certes, le Comité de sauvegarde se réunit régulièrement, mais on doit trouver des solutions et les appliquer sur le terrain. Il ne faut pas se contenter de parler seulement. Et puis, il faut aussi qu’un grand industriel se présente pour prendre le relais et aider le club.»

«Il ne faut pas utiliser la violence !»
Avant de conclure, Djamel Menad est revenu sur ce qui s’est passé après le match face à l’USMH lorsque la voiture dans laquelle Hannachi se trouvait a été saccagée par les supporters qui ne veulent plus de lui à la JSK. L’ancien coach du MCA s’est dit contre ces actes, du moment que les fans doivent être pacifiques : «Je suis contre la violence. Hannachi est toujours à la JSK et ce genre de comportement n’aidera pas le club. Il faut se montrer pacifique. Il ne faut surtout pas utiliser la violence.»

Le Buteur (25/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 25 Mai - 13:28

Rial et Doukha, les grands artisans du maintien

Sans minimiser le grand rôle joué en cette fin de saison par Doudane et Karouf, ou bien même par les dirigeants du club concernant le maintien de l’équipe en Ligue 1 Mobilis, côté joueurs, deux éléments méritent vraiment une prime spéciale. Rial et Doukha sont à féliciter. Ces deux éléments ont joué un grand rôle durant toute la saison dans les bons résultats enregistrés par la formation kabyle. Même dans les moments les plus difficiles (mort d’Ebossé, sanctions LFP et CAF)  que le club avait traversés cette saison, ces deux joueurs n’ont pas tourné le dos au club, mieux encore, à chaque fois ils essayaient de tirer le groupe vers le haut. Sur le plan sportif, Rial qui est le défenseur central de l’équipe a marqué neuf buts, il est le meilleur buteur de la JSK cette saison. Ses buts ont sauvé la formation du Djurdjura de la relégation. Les deux buts qu’il a marqués contre le MOB tout récemment resteront gravés dans les mémoires des amoureux des Canaris. Une semaine avant, il avait fait la même chose à Oran face à l’ASMO. En plus de son rendement plus que satisfaisant, Rial est un vrai capitaine, il a défendu à maintes reprises les intérêts de l’équipe, il n’a pas hésité à la fin de la rencontre de son équipe de la phase aller contre l’ESS à remettre quelques joueurs perturbateurs à leurs places. De son côté, Doukha a réalisé une grande saison à la JSK, avec ses arrêts décisifs, il a sauvé lui aussi l’équipe de la relégation, avec la belle forme qu’il a affichée durant toute une saison, il a gagné sa place en EN devenant même le portier number one. En cette fin de saison et avec le maintien assuré par la JSK, Rial et Doukha sont tout simplement à féliciter.

Les supporters exigent le maintien de Rial
Grace à ses bonnes prestations cette saison, ses interventions à chaque fois au vestiaire, son amour pour le club qu’il a développé depuis qu’il a rejoint la JSK  et son sérieux, l’enfant de Zemmouri est devenu un exemple pour les fans kabyles. D’ailleurs, les supporters exigent dès maintenant le maintien de Rial dans l’effectif de la saison prochaine. A 35 ans, el capitano peut rendre encore d’énormes services à l’équipe. « Non seulement il peut encore jouer deux ou trois saisons de plus, une fois il mettra fin à sa carrière on doit le garder dans le club, on doit lui donner un poste de responsabilité, c’est un véritable meneur d’hommes, un monsieur qui joue toujours avec une grande rage », déclaraient les supporters présents samedi passé à l’extérieur du stade à la sortie des joueurs.  Hannachi doit donc renouveler le contrat de son capitaine, surtout que ce dernier est convoité par quelques équipes de la Ligue 1 Mobilis.

Benabderrahmane, l’homme de l’ombre

A la fin de la partie de samedi passé qui a opposé la formation du Djurdjura à l’USMH, c’est tout le monde, côté JSK bien sûr, qui nageait dans le bonheur. Plusieurs personnes parlaient de leur grand apport concernant le maintien de l’équipe. Certes, des hommes comme Karouf, Rial, Doudane, Doukha, Djadjoua… ont joué un grand rôle dans le maintien de l’équipe. Mais il y a aussi des hommes de l’ombre, comme Nassim Benabderrahmane, ce dernier, et durant toute la saison, a joué un grand role, il était tout le temps présent pour l’équipe, il ne sait pas dire non. En plus de son engagement, de son apport aussi sur le plan financier, Benabderrahmane est très sérieux, pour cette raison d’ailleurs il est aimé par tout le monde au club.

Compétition (25/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 26 Mai - 12:25

Delhoum : «La plus grosse erreur de la JSK, c’est d’avoir limogé Broos»

Mourad Delhoum, qui avait opté pour à la JSK au mercato estival, avait fit les choux gras de la presse. Les supporters kabyles n’en croyaient pas leurs yeux ! Ils étaient tellement heureux qu’ils attendaient avec impatience le début de la saison pour voir ce joueur porter le maillot de la JSK et réussir une très grande saison. Après un début réussi lors du stage d’Evian, tout a basculé suite au décès d’Albert Ebossé. Depuis, le Sétifien n’avait plus la tête à la JSK et sa seule préoccupation était son avenir loin de Tizi Ouzou. D’ailleurs, avant même la fin de la phase aller, il a déclaré à la direction qu’il était prêt à restituer de l’argent pour pouvoir partir et changer d’air. Quelque temps plus tard, il s’est exprimé sur son expérience à la JSK lors de son passage à l’émission 100% foot, diffusée sur El Heddaf TV. L’actuel joueur de l’ESS s’est dit surpris par l’entourage de la JSK lui qui, avant d’arriver à Tizi Ouzou,  ne s’attendait pas à trouver un environnement aussi «pourri» : «En signant à la JSK, j’avais hâte de rejoindre Tizi Ouzou et entamer les entraînements avec cette grande équipe. Mais croyez-moi, de l’extérieur, la JSK est meilleure que de l’intérieur. J’ai vu plusieurs choses qui m’ont choqué, je ne m’attendais pas à voir une équipe du calibre de la JSK se débattre dans de gros problèmes.»

«J’ai subi une énorme pression, c’est pour cela que je ne me suis pas pris en photo avec le maillot de la JSK »
Le sujet qui a fait le tour du net lorsque Delhoum a signé à la JSK, c’est le fait qu’il n’ait pas pris de photo avec le maillot du club. D’ailleurs, les supporters étaient tous furieux contre lui, même après son départ. Le milieu de terrain de l’Entente a profité de son passage à la télévision pour s’expliquer et donner ses arguments : «Oui, j’avoue, je ne voulais pas prendre de photo avec le maillot de la JSK car j’avais subi une énorme et terrible pression. Donc, j’ai préféré signer en toute discrétion. Aujourd’hui, je profite de cette occasion pour demander pardon à tous les fans kabyles.»

«Tout a changé après la mort d’Ebossé, on n’avait plus envie de rejouer au foot»
C’est tout le monde qui le pense et pas seulement Mourad Delhoum. Tout a basculé à la JSK, après le décès d’Albert Ebossé. Selon l’Ententiste, les joueurs n’avaient plus le moral à jouer au football depuis ce drame : «Tout a changé depuis la mort d’Ebossé. Il n’y avait plus d’ambiance dans le groupe. Les joueurs avaient tous la tête ailleurs. D’ailleurs, c’est pour cela que j’ai demandé à partir. Je ne me sentais plus à l’aise.»

Malgré le drame qui a frappé la JSK, le club a réussi petit à petit à retrouver sa vitesse de croisière. Mais au moment où les joueurs commençaient à retrouver leurs sensations, la direction a décidé de limoger l’entraîneur Hugo Broos. C’était la plus grosse erreur, selon Mourad Delhoum : «A mon avis, la plus grosse erreur que la JSK ait faite c’est de limoger Broos. Depuis, le groupe s’est divisé et les résultats ne suivaient plus.»

«Kamel Boudjenane est l’un des meilleurs préparateurs physiques en Algérie»

L’une des satisfactions de la JSK en début de saison, c’est le travail physique effectué lors des deux stages de préparation, par Kamel Boudjenane. D’après Delhoum, l’ancien préparateur de la JSK est l’un des meilleurs en Algérie : «On a beaucoup travaillé sous la houlette de Kamel Boudjenane. Le laisser partir, c’est la deuxième erreur que la JSK a faite. Il est l’un des meilleurs préparateurs physiques en Algérie.»

«Je suis content pour Ziti, Ferrahi et Doukha pour le maintien»
Avant de conclure, Mourad Delhoum a tenu à féliciter ses ex-partenaires d’avoir réussi à sauver la JSK de la relégation : «Je profite de l’occasion pour féliciter Doukha, Ferrahi et Ziti ainsi que tous les autres joueurs pour le maintien. Après une dure saison, la JSK reste enfin parmi les grands, c’est le plus important.»

Le Buteur (26/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 27 Mai - 12:56

Pas de Champions League africaine pour la JSK la saison prochaine

Alors que la direction attend toujours la réponse de la Confédération africaine de football concernant sa requête de participer à la Champions League africaine la saison prochaine, on a appris d’une source proche de la Fédération algérienne de football que la JSK ne participera pas à la C1 la saison prochaine. Bien que le Tribunal arbitral du sport de Lausanne ait annulé les sanctions de la CAF à quelques jours seulement de l’entame de la plus prestigieuse compétition africaine remportée haut la main par l’ESS, la Confédération africaine de football n’avait  pas réintégré la JSK. Le président Hannachi avait affirmé qu’il demandera des dommages et intérêts suite à la non-participation de son équipe à la C1, en ajoutant qu’il exigera une participation à la prochaine Champions League africaine. Il a adressé une requête dans ce sens, mais elle a été rejetée d’après notre source. Autrement dit, la JSK ne participera pas à la C1 la saison prochaine et si le président Hannachi veut que son équipe dispute une compétition continentale (Coupe de la CAF), ses joueurs doivent battre le CSC ce week-end à Constantine tant en espérant que les autres prétendants à une participation à la coupe de la CAF n’enregistrent pas de bons résultats. Le président Hannachi, qui a déboursé des sommes colossales à l’intersaison pour bâtir une grande équipe, devra apparemment se contenter seulement encore du maintien cette saison.

Compétition (27/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 27 Mai - 12:59

Installation du nouveau CA
Hannachi temporise


Annoncé en grande pompe par Hannachi, le nouveau conseil d’administration n’a toujours pas vu le jour. Le président Hannachi s’était engagé la veille de la rencontre face à l’Arba comptant pour la 28e journée du championnat que l’installation du nouveau CA se fera au plus tard dans une semaine. Plusieurs jours se sont écoulés sans que le président de la JSK ne montre un signe de sa bonne  volonté à l’installer. Il avait annoncé Hadj Rahim, Ouramdane, Madjene, Hadou et Yahiaoui comme des futurs membres du conseil d’administration dans la SSPA/JSK, mais d’après une source sûre, le président Hannachi ne les a toujours pas appelés pour leur fixer la date de la future réunion du CA. L’un d’eux nous a même confié que le président Hannachi n’a nullement l’intention d’installer un nouveau conseil d’administration. Notre interlocuteur explique qu’en principe le président de la JSK devrait attendre l’installation du nouveau CA pour se prononcer sur la question de la barre technique et des joueurs à recruter. Sachant qu’il ne pourra pas faire appel à d’autres actionnaires sans procéder au préalable à l’ouverture du capital, le président Hannachi temporise en attendant des jours meilleurs. Pour les anciens membres du conseil d’administration comme il aime les appeler, à savoir Yazid Yarichène, Rachid Azouaou et Ali Bouzit, il s’est réconcilié avec eux, sans pour autant les consultés quant à ses projets pour la saison à venir.

Compétition (27/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 28 Mai - 13:21

Plus de 10 enfants du club ont été installés :
Hannachi révolutionne la section des jeunes catégories


Le premier responsable du club phare de la Kabylie en nette collaboration avec son manager général et les autres responsables du club ont fait ces derniers jours une grande révolution au sein de la section des jeunes catégories. Plus de dix anciens joueurs de la JSK, des enfants du club, ont été installés au niveau des différentes catégories. Pour les U21, c’est le trio Hamlaoui-Amari-Kaidi qui sera à la barre technique, les trois entraineurs ont tous joué en sénior à la JSK, ils sont mêmes des champions d’Afrique. Pour les U19, Mourad Ait Tahar travaillera avec Rabah Smaili. L’ancien attaquant des Canaris et du MCA fera son retour au club ou il a grandi comme entraineur des juniors. Pour les U18, la barre technique a été confiée au duo Mustapha Belhocine-Nadir Zahem. Les U17 seront entrainés par Abderzak Benidir, les U15 par Farid Lamri et les U13 par Tahar Lamhane, tous les trois des anciens joueurs de la JSK. Concernant le poste d’entraineur des gardiens des jaunes catégories, c’est Fateh Benidir qui s’occupera de cette mission. Avec cette révolution, les responsables de la JSK veulent donner une autre dimension aux différentes catégories des jeunes.

Ali Kadri devrait succéder à Karouf au poste de DTS, on songe à Haffaf pour présider cette section
Comme tout le monde est au courant, Mourad Karouf qui occupait le poste de DTS des jeunes catégories depuis plus de trois ans a été nommé ces derniers jours entraineur en chef de l’équipe première. Le poste de DTS est vacant, à la JSK on a contacté Ali Kadri, un ancien joueur et entraineur du club. Les pourparlers entre les deux parties sont arrivés à un stade très avancé, la nomination officielle d’Ali Kadri au poste de DTS est juste une question de temps. Par ailleurs, les hauts responsables de la JSK songent à Dahmane Haffaf pour présider la section des jeunes catégories, des contacts ont été mêmes établis entre les deux parties. De son coté, Kamal Amar Ouali est pressenti pour occuper le poste de coordinateur des jaunes catégories.

Les jeunes portiers Methezem et Chalal sur le calepin de Hannachi
A la JSK, on n’a pas encore tranché la question de recrutement d’un gardien de but. Comme nous l’avions rapporté dans nos précédentes éditions, le recrutement d’un bon gardien de but dépendra de départ de Doukha. A la JSK, c’est tout le monde qui souhaite le maintien de l’ancien keeper de l’USMH mais en cas d’une belle offre de l’étranger, Hannachi ne pourrait pas bloquer son portier. Toutefois, les responsables kabyles veulent engager dés maintenant un bon jeune portier, qui pourrait assurer le rôle de doublure. Deux jeunes gardiens internationaux olympiques sont sur les tablettes du président Hannachi. Il s’agit de Methezem du CAB, ce dernier a joué presque toutes les rencontres de son équipe cette saison. Le second est le gardien des U21 du MCA, Chalal, lui aussi est international olympique. A la JSK, on fera le maximum pour enrôler cet été l’un de ces deux promoteurs gardiens.  

Karouf et Hamenad ont signé des contrats d’une année
- Doudane devrait signer pour 3 ans

Comme prévu, Mourad Karouf et Omar Hamenad ont signé leurs nouveaux contrats. Les deux membres du staff technique étaient déjà des employés à la JSK respectivement comme DTS des jeunes et entraîneur des gardiens. L’enfant de Mekla a été confirmé dans son poste, il a signé d’ailleurs avant-hier un nouveau contrat, il a paraphé un bail d’une année. De son côté, Mourad Karouf qui a réussi à sauver l’équipe de la relégation a été nommé entraîneur en chef. Lui aussi il a paraphé un contrat d’une durée d’une année avant-hier. Après le match devant le CSC, ces deux jeunes entraîneurs de la JSK vont partir en vacances avant de revenir assurer la reprise des entraînements au début du mois de juillet. De son côté, le revenant Doudane sera appelé à signer un long contrat dans les prochaines heures. Au moment où nous mettons sous presse, ledit contrat a été établi, il ne manque que la signature de l’intéressé. Contrairement à Hamenad et Karouf, Doudane devrait signer un contrat de trois ans. Vu le travail qu’il a réalisé lors de son passage comme président de section de 2008 à 2010 et vu son retour salutaire au club, l’ancien milieu de terrain des Jaune et Vert sera appelé à assurer un bon fonctionnement du club, sur le plan technique bien sûr pour une bonne période. Avec ce contrat de trois ans, Karim Doudane pourra même réaliser son projet sportif, surtout qu’il aura carte blanche sur le plan technique. Bref, le manager général de la JSK pourrait signer son contrat d’un moment à l’autre, lui qui est déjà en poste depuis presque deux mois maintenant.

Compétition (28/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 29 Mai - 12:29

JSK : Hannachi, Yarichene, Azouaoua, Benabderahmane, Mellal et Chioukh ont signé le PV hier

L’ouverture du capital pour cette semaine

Comme nous l’avions rapporté dans nos précédentes éditions, le président de la SSPA/JSK a pris la décision d’ouvrir le capital de la société sportive et d’intégrer de nouveaux actionnaires au sein du CA. Néanmoins, Hannachi devait d’abord avoir le OK des membres de l’actuel conseil. Comme tout le monde le sait, Hannachi s’est réconcilié tout récemment avec Yarichène, le problème ne se posait plus par la suite. La preuve, presque tous les membres du CA se sont réunis hier à Alger. Les Chioukh, Hannachi, Yarichène, Benabderrahmane, Azouaoua et Mellal ont trouvé un accord à l’issue de leur réunion. Certes, il manquait à l’appel trois membres : Ali Bouzit, Karim Errea et Ali Doudah ; ces trois membres se sont excusés, pour des raisons personnelles ils n’ont pas pu assister à cette réunion mais leur absence n’a pas empêché les six membres présents de se déplacer chez le notaire pour signer le fameux PV. Tous les membres du conseil d’administration ont accepté alors d’ouvrir le capital et d’accepter la venue de nouveaux actionnaires. Une fois le PV  récupéré chez le notaire, le capital sera ouvert ; c’est probablement au milieu de la semaine que les nouveaux membres du CA seront installés. Reste à savoir maintenant la réaction des membres de l’opposition qui n’ont pas cessé ces derniers jours de réclamer l’ouverture du capital.

Compétition (29/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 2 Juin - 10:11

Valse des entraîneurs et recrutement médiocre
Les enseignements d’une saison catastrophique


Si le rideau est enfin tombé sur cette saison footballistique qui aura dérouté tous les observateurs et qu’à Tizi Ouzou, comme un peu partout en Kabylie, l’on s’est quand même réjoui que la JSK, symbole de toute la région, a échappé miraculeusement à une rétrogradation, l’heure est désormais aux bilans et surtout aux interrogations. Et pour cause, le parcours catastrophique des Canaris cette année et toutes les sueurs froides données tout au long de la saison aux milliers de supporters amazighs sont encore présents à l’esprit ; l’on se demande, ici et là, de quoi sera fait demain pour que la JSK ne vive pas d’autres moments d’angoisse et d’incertitude et qu’elle retrouve surtout sa quiétude et sa notoriété d’antan. Il est vrai que la tragédie, qui avait emporté le regretté Ebossé le 23 août dernier, avait plongé le club kabyle dans une crise sans précédent vu qu’il a fait malheureusement l’objet de lourdes sanctions qui s’apparentaient beaucoup plus à de graves représailles de la part des autorités sportives nationales, et n’importe quel autre club aurait pu sceller sa descente aux enfers au beau milieu du gué. Mais cette page noire ne doit pas occulter des carences dans la gestion du club telle l’instabilité du staff technique, la valse des entraîneurs avec la bagatelle de quatre coachs consommés en l’espace d’une seule saison et un recrutement tout juste moyen. Hormis la venue de l’excellent gardien de but international, Azzedine Doukha, du milieu de terrain sétifien, Rachid Ferrahi, et le retour concluant du défenseur, Mohamed Khoutir Ziti, toutes les nouvelles recrues n’auront guère été convaincantes, et ce, à commencer par le Sétifien Delhoum qui avait souvent l’esprit ailleurs pour se débiner ensuite, sans gêne aucune, durant le mercato hivernal. Même les recrues étrangères telles que le Mauritanien Khalil Ahmed, voire l’Irakien Mouhanad Kerrar et encore moins les deux Camerounais, N’kama puis Kooh, qui se sont succédé en terre kabyle pour tenter de faire oublier quelque peu l’idole vénérée, Ebossé, n’ont pas apporté le plus escompté par le club kabyle. Quant aux deux Franco-Algériens, Boutadjine et à un degré moindre Abdeldjalil, ainsi que les deux ex-Chaouis Khiat et Youcef-Khodja auxquels il faut ajouter l’ex-Belouizdadi Meguehout, n’ont pas pesé lourd dans la balance.

Tout cela a fait que la JSK est quand même passée à côté de la plaque dans un championnat pourtant à sa portée du fait que les Canaris ont terminé à un point du purgatoire mais aussi… neuf points du champion sétifien, après avoir perdu la bagatelle de 17 points en six mois de huis clos et en exil forcé sans oublier les six précieux points gaspillés à domicile face au Mouloudia d’Alger puis contre le Chabab de Belouizdad. Tout cela pour dire, en fait, que la JSK aurait pu nettement mieux faire surtout que les camarades du capitaine Ali Rial (meilleur buteur kabyle avec 10 buts inscrits) ont ramené cinq victoires et trois nuls de l’extérieur, ce qui constitue une cagnotte considérable de 18 points en déplacement.

Liberté (02/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 3 Juin - 12:18

Yarichène : «On libère des joueurs pour ensuite les contacter une année plus tard»

Apparemment, ce ne sont pas seulement les anciens joueurs qui déclarent que l'entourage de la JSK est malsain. En effet, l'ancien président de section, Yazid Yarichène, que nous avons rencontré hier soir à l'hôtel Les Capucins, pour nous parler de la situation critique que la JSK traverse ainsi que des raisons qui l'ont poussé à partir en début de saison dernière, abonde dans le même sens. Selon lui, des gens proches du président kabyle sont derrière son départ. Sans langue de bois, Yazid nous dira : «Tout d'abord, je tiens à dire que ceux qui croient que je suis de retour à la JSK se trompent. Je n'ai encore pris aucune décision à ce sujet. Certes, je me suis déplacé à Tizi Ouzou pour assister au match face à l'USMH car je suis un amoureux de cette équipe et je pense que c'est un devoir pour moi de me déplacer au stade pour encourager les joueurs. Concernant mon départ, je dirais que deux personnes qui sont proches du président Hannachi en ont été la cause. Ces gens-là, incapables d'aider le club même  pas avec une bouteille d'eau, font la pluie et le beau temps à la JSK. C'est vraiment grave !»

«Le club n'est pas bien structuré»
Yarichène n'est pas allé avec le dos de la cuillère pour répondre à nos questions concernant les gens qui entourent le club et qui, selon lui, n'aident même pas ce club. Au contraire, ils en profitent pour régler leurs affaires personnelles. «Le problème de la JSK, c'est que le club n'est pas bien structuré. Il y avait trop d'erreurs commises par le passé, et le président Hannachi doit reconnaitre ses torts. C'est un être humain, ça arrive qu'il se trompe, il doit juste l'avouer.»

«On libère des joueurs pour ensuite les contacter une année plus tard»
Lorsque nous évoquons le recrutement et les joueurs qui ont été libérés, la saison passée, à l'image d'Asselah, Remache et Bencherifa, Yarichène nous interrompt : «Voilà, je ne comprends rien du tout ! Pourquoi libérer des joueurs que la JSK auraient pu garder pour les recontacter quelque temps plus tard ? A titre d'exemple, Bencherifa et Harrouche que la direction aurait dû garder.»

«La plus grosse erreur a été le limogeage de Broos"
D'après Yarichène, les erreurs se multipliaient à la JSK. Après la libération de plusieurs joueurs, la direction kabyle et après quelques journées de championnat, a pris Broos pour cible. L'entraîneur belge a été poussé vers la porte de sortie, alors que la JSK possédait 10 points et occupait la 1re place du classement. «Il ne faut pas oublier qu'en plus de la libération de plusieurs joueurs, nous avons réalisé un bon recrutement avec l'arrivée de Doukha, Ferahi, Ziti et Delhoum. Mais malheureusement, la mort d'Ebossé a tout fait basculer. Par la suite, si ma mémoire est bonne, la JSK possédait 10    points et occupait la 1re place avec Hugo Broos, mais ce dernier a été limogé. Je crois que c'est l'une des plus grosses erreurs qui ont été commises cette saison.»

«La mort d'Ebossé n'est pas une excuse»
Même si le décès d'Albert Ebossé a beaucoup affecté les joueurs, au même titre que les sanctions qui ont été infligées au club par la FAF et la CAF, Yazid Yarichène estime qu'il ne faut pas se cacher derrière cet événement. Selon lui, en 2000, la JSK avait perdu Hocine Gasmi, mais les joueurs, solides, avaient réussi à remporter une coupe d'Afrique, quelque temps plus tard. «Certes, la mort d'Ebossé a fait très mal aux joueurs sans oublier les sanctions qui ont été infligées au club. Jouer à huis clos n'est pas facile, mais il ne faut pas se chercher des excuses. En 2000, la JSK avait perdu Hocine Gasmi, que Dieu ait son âme, mais les joueurs de l'époque avaient relevé le défi. Ils avaient même remporté une Coupe d'Afrique.»

«Si j'étais à la JSK, je raménerais deux grands joueurs africains et deux ou trois locaux de qualité»
Voulant savoir s'il aurait contacté de grands joueurs, lorsque qu’il était à la JSK, Yarichène nous dira : «Oui, si j'étais à la JSK, j'aurais ramené deux grands attaquants africains. J'aurais mis le paquet pour les convaincre de jouer à la JSK. Aussi, j'aurais pris attache avec les meilleurs joueurs locaux… mais bon, actuellement, je suis loin du club.»

«Il fallait faire un recrutement de qualité, avant de libérer dix joueurs»
Pour ce qui est du recrutement que le club réalise en cette période des transferts, Yazid Yarichène ajoutera : «Je me demande pourquoi on libère d'abord 10 joueurs alors qu'aucun nouvel élément n'a été engagé ? Je crois que c'est une grosse erreur.»

«Moi manipuler des supporters ? Hasbiya Allah wa nâama l’wakil !»
Avant de conclure, l'ex-président de section de la JSK est revenu sur les accusations qui l'ont visé concernant la manipulation des supporters, du moment qu'il a été accusé d'être derrière les perturbateurs qui réclament souvent le départ du président Hannachi. «On croit vraiment que j'ai manipulé des supporters pour insulter la JSK et ses dirigeants ? Hasbiya Allah wa niâama lwakil !»

Le Buteur (03/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 3 Juin - 12:33

JSK : Hannachi en quête de fonds

Le conseil d’administration de la JSK s’est réuni hier pour aborder plusieurs points, entre autres, l’ouverture du capital, l’injection d’argent et éventuellement l’arrivée de nouveaux actionnaires, à l’instar de Hadj Rahim, Madjène et Ouramdane.

Yazid Yarichène Rachid Azouaou, Nasimm Benabderahmane, Mohand-Cherif Hannachi  et Malik Azlef devaient se réunir hier soir à Bab Ezzouar pour discuter des affaires importantes du club. Le président devait en principe exiger de chaque membre d’injecter une somme d’argent pour permettre au club de recruter et surtout donner les avances aux joueurs ciblés. Selon nos sources, tous, sans exception, seraient d’accord pour mettre la main à la poche, surtout que les caisses du club sont presque à sec.  Normalement et si les prévisions de Hannachi sont justes, cela va l’aider à mettre la main sur tous les joueurs avec qui il a déjà discuté et promis des avances sur salaire et aussi approcher d’autres grands joueurs qu’il a promis de ramener cet été. Par ailleurs, l’ouverture du capital et l’arrivée des nouveaux membres annoncés par le président actuel devaient se faire sans aucun problème, puisque tous, excepté Hadj Rahim ont confirmé dans ces mêmes colonnes leurs intentions d’investir à la JSK. On y reviendra avec plus de détails sur ladite réunion dans notre édition de demain.

Compétition (03/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 9 Juin - 9:15

Hadj Rahim : «Je ne connaissais pas Hannachi et le football n’est pas vraiment notre domaine !»

Comme révélé par nos soins dans notre livraison du 5 juin dernier, l’investisseur, Hadj Rahim, n’est pas très chaud pour investir dans le monde du football, particulièrement à la JSK où il a été annoncé comme futur actionnaire. Le président de l’Union nationale des investisseurs (UNI) et la Coordination du patronat algérien (CPA), Abdelouahab Rahim, qui a été hier l’invité du forum du journal Liberté, s’est exprimé sur de nombreuses questions d’actualité économique et a profité de l’occasion pour apporter certaines précisions sur l’information l’annonçant futur actionnaire à la JSK. L’investisseur algérien a été annoncé, il y a trois semaines, par le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, comme étant un des nouveaux membres du conseil d’administration que lui-même a désignés sans passer par une quelconque assemblée générale du conseil déjà en place. Abdelouahab Rahim a confié : « Je ne connaissais pas Hannachi, je l’ai rencontré une fois parce que de temps en temps l’équipe passait à l’hôtel (l'hôtel Hilton à Alger, une des filiales du Groupe Dahli dont Rahim est PDG, ndlr), et un jour on m’a dit que c’était lui, alors je lui ai serré la main. Quant à la deuxième rencontre, elle s’est tenue après que Mohand Cherif Hannachi ait souhaité le rencontrer. « C’est tout à fait normal, quand on me demande un rendez-vous je reçois, je ne suis pas très fermé », a ajouté Abdelouahab Rahim qui n’a toutefois pas caché son désintérêt pour le football. « Le football, ce n’est pas vraiment notre domaine. De toute ma vie je suis rentré deux fois seulement dans un stade », a-t-il révélé.

«Hannachi m’a signifié qu’il voulait me confier les destinées de la JSK»
« J’ai reçu M. Hannachi, au demeurant bien agréable, et il est venu me dire, monsieur Rahim, je viens vous voir parce que j’ai envie de me retirer de la JSK » a-t-il rapporté tout en ajoutant qu’il lui a répondu par : « Pourquoi vous voulez me voir moi ? » Et il m’a répondu textuellement : « Ecoutez, vous êtes un homme sérieux, et je n’ai pas envie de mettre cette équipe entre les mains de n’importe qui ». Quand quelqu’un vous dit quelque chose comme ça c’est difficile. Je lui ai dit : « Monsieur Hannachi, donnez-nous les dossiers, et on va étudier et on va vous répondre ».

«Nous n’avons pas reçu de réponse à nos questions»
Abdelouahab Rahim a toutefois précisé, lors son intervention au forum de Liberté, que le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, lui avait remis un dossier incomplet et qu’il n’a toujours pas obtenu de réponse à certaines questions posées au président de la JSK : « Hannachi avait un dossier que j’ai remis à mes services, et il manquait quelques papiers qu’il avait ramenés le lendemain. Depuis, le dossier est à l’étude. Nous avons aussi posé un certain nombre de questions pour lesquelles justement on n’a pas eu de réponse ! ».

Le Buteur (09/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 9 Juin - 10:14

Abdelouahab Rahim : “Le dossier de la JSK est à l’étude”

Lors de son passage hier au Forum de Liberté, le président de l’Union nationale des investisseurs, Abdelouahab Rahim est revenu sur les contacts entre son groupe et la JS Kabylie dans la perspective d’une éventuelle entrée dans le capital du club kabyle. “Il y a dix à quinze jours de cela, le président de la JSK, M. Hannachi que je ne connaissais pas auparavant, a fait une demande d’entrevue. J’ai naturellement accepté. j’ai découvert un homme agréable, qui m’expliquait qu’il venait me voir car il voyait en moi un homme sérieux capable de prendre les rênes de la JSK et qu’il n’avait pas envie de mettre cette équipe entre les mains de n’importe qui”, explique-t-il. Et d’ajouter : “J’ai demandé à Hannachi de nous ramener un  dossier complet que nous étudierons avant de donner une réponse. Je précise qu’il s’est présenté déjà avec un dossier, mais il manquait quelques papiers qu’il nous a ramenés le lendemain, et depuis le dossier est à l’étude. Nous avons également posé un certain nombre de questions auxquelles nous n’avons pas encore de réponses, voilà tout pour ce qui est du projet de la JSK.” Rahim souligne du reste que pour le moment il n’a dit ni oui ni non à la JSK. “Je n’ai  dit ni oui ni non, nous avons beaucoup d’ambitions mais nous ne pouvons pas avoir des ambitions partout, nous n’avons pas un plan précis  pour investir dans un club de football ; nous restons neutres pour le moment, aujourd’hui nous avons cette sollicitation de la JSK, le dossier  est à l’étude et le jour où nous aurons les réponses à nos questions, ce jour-là nous aviserons sans aucune passion supplémentaire”, a conclu Abdelouahab Rahim.

Pour rappel, le président de la JSK, Mohand-Cherif Hannachi, qui avait annoncé à la télévision sa démission il y a quelques semaines, suite à une saison des plus dures, avait cité le nom de Abdelouahab Rahim parmi d’autres investisseurs susceptibles de prendre les rênes de la JSK. “Après tant d’années et de sacrifices consentis pour la JSK, l’heure est certainement arrivée de passer le relais à des investisseurs de la région, tels que Hadj Rahim, Malik Azlef, Lakhdar Madjène et autres Ahmed Ouramdane, et si d’autres industriels de la région sont intéressés par un tel challenge ils seront les bienvenus pour reprendre le flambeau et redonner à la JSK toutes ses lettres de noblesse”.

En outre, Rahim a précisé  qu’il s’agit bien d’une entrée dans le capital de la JSK et non d’une simple opération de sponsoring. Autrement dit, l’investisseur veut les clés du club kabyle !

Liberté (09/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 10 Juin - 14:28

JSK : Les enfants du club promus en seniors méritent une revalorisation de salaire !

Le recrutement s’est fait à 50%, d’après les propos du président Hannachi qui annonce que son club compte en ajouter trois à quatre joueurs, avant de boucler l’opération. Pour l’instant, quatre éléments ont signé leur contrat, Gagâa, Benmelouka, Boulaouidat, Seddiki. D’autres arriveront prochainement dont certains de divisions inférieures. Selon une source proche de ce dossier, tous les joueurs signent pour des salaires qui dépassent les cent millions de centimes, tandis que ceux du cru continuent de percevoir des miettes. Selon certains dirigeants, il est injuste de laisser la grille à l’état actuel, notamment pour les promus qui méritent toutes les considérations. Selon des confidences, Raïah et Ferguène ne touchent pas plus de 40 millions par mois, alors que sur le terrain, ils fournissent plus que ceux ramenés de l’extérieur. D’ailleurs, la majorité d’entre eux ont été libérés cet été. La direction doit revaloriser les salaires de ces jeunes talents, les Ferguène, Aïboud, Raïah, Ihadjadene, car ce sont eux aussi les artisans du maintien, après avoir fourni plus d’efforts lors des dernières journées au point de verser des larmes à chaque fin de match. Selon nos informations, Ferguène et Raïah ont été convoités cet été par de nombreuses formations, mais vu leur situation, toujours liés avec le club, ils ne peuvent décider de leur avenir. Les enfants du club rêvent de réussir dans le club qui les a formés mais pas gratuitement, quand on voit des éléments de divisions inférieures qui touchent le double, voire le triple de leur salaire. A bon entendeur !

Le Buteur (10/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 11 Juin - 10:23

Benhamlat : «Vu son âge et son état de santé, il vaut mieux que Hannachi parte»

Après Farouk Belkaïd que nous avons rencontré au salon de thé, El Divino, et qui a répondu volontiers à nos questions concernant la situation très difficile que la JSK a connue depuis le décès d’Albert Ebossé, ainsi que sur le conflit qui existe entre les anciens joueurs et le président actuel, Mohand Chérif Hannachi, nous avons fixé rendez-vous avec l’ancien capitaine des Jaune et Vert, Aziz Benhamlat. Après 14 ans passés à Tizi Ouzou, ce dernier, qui connaît parfaitement bien la maison, et à cœur ouvert, a répondu à toutes nos questions. Même s’il a préféré rester neutre, l’ancien Kabyle a quand même donné son avis concernant l’avenir du président Hannachi, dont plusieurs personnes en Kabylie demande son départ après les résultats catastrophiques que le club a enregistré depuis quelques années. A ce sujet, il dira : «Tout d’abord, je tiens à dire que le président Hannachi a beaucoup donné à la JSK. Mais aujourd’hui, je pense qu’avec l’âge et vu son état de santé instable, il vaut mieux qu’il parte. Je préfère qu’il cède la place à quelqu’un de compétent qui sera capable de mener le club vers les titres et quitter la JSK par la grande porte.»

«Si pour gagner des titres, il faut que Hannachi parte, je serai le premier à voter pour»
Poursuivant son intervention, l’ancien capitaine de la JSK, et même s’il n’a aucun différend avec le président Hannachi, estime que l’intérêt du club passe avant tout. D’ailleurs, il a déclaré qu’il voterait pour le départ de Hannachi si la JSK devait retrouver  son meilleur niveau à partir de la saison prochaine : «Comme je viens de le dire, je ne suis ni pour ni contre Hannachi mais en tant qu’ancien joueur, je défends l’intérêt de la JSK. Du coup, si le club devait retrouver  son lustre d’antan avec le départ de Hannachi, je voterai pour. Ce qui m’intéresse, c’est la JSK et non pas les personnes. Combien de joueurs et de présidents sont passés par la JSK et le club est toujours là.»

«Rabrab ne viendra pas à la JSK»
Interrogé par nos soins sur les personnes qui seraient capables de prendre les clés de la JSK, dans le cas où Hannachi quittait la présidence, Aziz Benhamlat dira : «Voilà le problème, pour le moment, on demande le départ de Hannachi alors que personne ne s’est présenté pour prendre le relais. Il faut qu’il y ait un projet d’abord. Et j’entends souvent parler de Rabrab à la JSK. Pour vous le dire, il ne viendra pas  !»

«Les anciens joueurs ont le droit de réclamer un changement»
Revenant sur le comité de sauvegarde composé d’anciens joueurs et qui a été créé spécialement pour réclamer le départ du président Hannachi, l’ancien international algérien dira : «Pour que tout le monde le sache, les anciens joueurs, à l’image de Iboud, Menad, Bahbouh et Amara, ont le droit de réclamer un changement. Ce sont des joueurs qui ont beaucoup donné à l’équipe et qui n’aiment pas la voir dans des moments difficiles.»

«La stabilité et la discipline n’existent plus à la JSK»
C’est ce que tout le monde pense désormais ! La stabilité et la discipline n’existent plus à la JSK. Avec la succession des entraîneurs et des joueurs, le club phare du Djurdjura ne garde plus le même staff ni la même équipe deux saisons de suite. Un avis que même Benhamlat partage : «Ça me fait mal au cœur lorsque je vois que la discipline est absente à la JSK et que la stabilité n’existe presque plus. A notre époque, le club recrutait deux, voire trois joueurs, pas plus. Aujourd’hui, on en libère dix pour en recruter douze ou treize. Je pense aussi que la succession des entraîneurs perturbe le club. C’est d’ailleurs l’une des raisons des mauvais résultats.»

«J’ai passé 48 heures de stress avant le match face à l’USMH»
Pour ce qui est de sa présence lors du match face à l’USMH à l’occasion de la 29e journée et qui a ouvert la porte aux spéculations, Benhamlat s’explique : «Certes, je me suis déplacé à Tizi Ouzou pour voir le match face à l’USMH car la JSK était en danger. C’est de mon devoir de me déplacer pour assister à ce genre de rencontre. Croyez-moi, j’ai passé 48 heures de stress car la JSK était plus que jamais menacée de relégation.»

«Je ne demande pas un poste à la JSK !»
Avant de conclure, l’ancien capitaine de la JSK a tenu à s’expliquer concernant les rumeurs qui l’annoncent de retour au club : «Croyez-moi, je ne cherche aucun poste à la JSK. Mon seul souhait, c’est de voir cette grande équipe dominer le football national. Et dans le cas où je serai sollicité pour travailler, je pourrais accepter car je ne pourrais pas refuser l’appel du cœur, mais il faut bien qu’un projet à long terme existe. Je ne pourrai pas travailler trois ou six mois sans aucun objectif.»

-------------------------------

Saïb : «Hannachi doit ouvrir le capital du club et partir»
L’ancien international de la JSK, Moussa Saïb, invité de l’émission «Addal+» de la chaîne de télévision Berbère TV, a exprimé son point de vue sur la situation que traverse en ce moment la JSK. S’exprimant sur la revendication du comité de sauvegarde qui exige de Hannachi l’ouverture du capital du club, Saïb a déclaré : «Je ne comprends pas pourquoi Hannachi s’attache à ce point à son fauteuil de président et son entêtement, bien que la majorité dénonce sa mauvaise gestion. Les supporters veulent un changement et retrouver la JSK du passé, un club qui gagnait des titres. Hannachi veut rester éternel à la JSK et c’est inadmissible ! Il doit ouvrir le capital pour les industriels capables d’assumer toutes les responsabilités et redorer le blason de la JSK.»

«C’est regrettable de voir la JSK jouer pour le maintien»
S’exprimant sur les résultats de la précédente saison, qui a vu la JSK attendre l’avant-dernière journée pour assurer son maintien, Saïb ajoutera : «Il est regrettable de voir dans quelle situation est la JSK. Le club qui jouait pour gagner des titres se bat chaque saison pour le maintien, c’est inadmissible vu l’argent colossal qui est dépensé chaque saison.»

Le Buteur (11/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 19 Juin - 12:17

JSK : Les cadres menacent de boycotter le stage estival

Rien ne va plus à la JSK. Au moment où la plupart des clubs sont sur le point d’entamer leur préparation estivale, voilà que les problèmes financiers resurgissent. Pour cause, la direction a reçu une nouvelle hier qui a fait l’effet d’une bombe au sein du club, celle du probable boycott des cadres de l’équipe. Certains menacent de ne pas prendre part au prochain stage de préparation à cause de la non-régularisation de leur situation financière. Une nouvelle qui vient entacher la gestion de Hannachi au moment où le club accumule scandale après scandale. Bien évidemment, cela concerne plus particulièrement les joueurs qui sont toujours sous contrat avec club. Les salaires impayés sont ceux de la saison écoulée. Or, avant la fin de saison, le président Hannachi avait promis de régulariser tout le monde, chose qui ne s’est pas faite jusqu’à présent. Une situation qui a installé une véritable crise, avant même que la saison ne commence. Désormais, c’est le flou total, que ce soit au sein des cadres mais aussi au niveau de la direction, qui est dans l’obligation de trouver une solution dans les plus brefs délais, afin d’éviter ainsi un début de saison catastrophique.

Certains n’ont pas été régularisés depuis 5 mois
Le hic dans cette histoire est que certains cadres n’ont toujours pas perçu leurs mensualités depuis 5 mois. L’autre fait qui prête à confusion est que Hannachi s’est permis de régulariser certains pas tout le monde. A titre d’exemple, Doukha, Yesli et Benlamri ont touché leurs salaires jusqu’au dernier centime. Mais pour d’autres, il n’en est rien. Ce deux poids deux mesures n’a pas été du goût de certains. Les autres cadres marginalisés estiment qu’ils méritent eux aussi d’être régularisés jusqu’au dernier centime.

Aucune considération de la part de la direction
Ce qui a le plus surpris les joueurs non-régularisés, c’est l’absence totale de la direction. Pour cause, aucun membre dirigeant n’a pris la peine de prendre son  téléphone pour les rassurer sur leur situation. Un manque de considération qui a poussé certains à monter au créneau et à songer ainsi à boycotter le prochain stage estival qui débutera le 1 juillet prochain à Hammam Bourguiba.

Les cadres en ont ras-le-bol de cette situation
Désormais, c’est un malaise qui s’est installé dans le groupe. Le deux poids deux mesures de Hannachi a créé un véritable conflit au sein de ce dernier. Désormais, et face à cette situation, les cadres de l’équipes en ont ras-le-bol de ce malaise. Ils estiment que cela fait des mois qu’ils attendent un geste du président, surtout après avoir assuré le maintien. Même si la JSK a raté sa saison, ces derniers jugent que la direction doit respecter ses engagements envers eux, du moment qu’ils sont signataires de contrat.

Le boss face à une réelle crise financière
Face à une telle situation, le président de l’équipe ne sait plus où donner de la tête. D’une part, la pression de la rue l’a beaucoup perturbé, et de l’autre, cette crise financière qui secoue le club l’a de nouveau affaibli. Mais malgré cela, Hannachi s’entête à s’accrocher à son poste alors que la JSK poursuit sa descente aux enfers. De nombreux observateurs restent unanimes à dire que Moh Cherif Hannachi est loin de chercher l’intérêt de l’équipe. Tout ce qui le préoccupe jusque-là, c’est de continuer à défenses ses propres intérêts sans se soucier du reste.

Il a perdu ses adjoints au sein du conseil d’administration
Ceux qui connaissent parfaitement l’entourage de Hannachi savent pertinemment que ce dernier n’a jamais été aussi affaibli que cette fois-ci. En perdant ses adjoints au sein du conseil d’administration, le président en question s’est mis dans une situation complexe. Encore quelques semaines et ce sera le crash. Ceux qui le connaissent affirment qu’il est impossible à Hannachi de tenir encore, car il s’est fait rattraper par cette crise financière sans précèdent.

LE Buteur (19/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 22 Juin - 9:48

Les joueurs régularisés hier

La direction de la formation du Djurdjura a régularisé, en ce début de semaine, la situation financière des joueurs de l’année passée. Pour rappel, tous les joueurs qui ont signé cet été ont pris des chèques, autrement dit, les Rahal, Boumechra, Berchiche… et les autres ont pris tous une bonne avance sur leurs salaires. Pour ce qui concerne les joueurs de l’année passée, les responsables du club phare du Djurdjura ont réglé presque toute la situation financière des joueurs qui ont été maintenus cet été. Pour les autres éléments, ceux qui ont été libérés, c’est une autre histoire, le joueur Meguehout a laissé tomber ses arriérés en contrepartie de sa lettre de libération, c’est la même chose avec Abdeldjelil et Khodja, pour les autres libérés, Hannachi a fixé le prix. Bref, les cadres de l’équipe qui ont participé au sauvetage de l’équipe pourront passer à partir de demain à la banque pour encaisser leur argent. Selon la même source, la direction kabyle ne doit, avant la fin de la saison, que quelques primes et deux ou trois salaires au maximum, or, les responsables du club ont jugé utile de régulariser les joueurs en ce début du mois sacré et de les mettre dans de très bonnes conditions avant la reprise des entraînements prévue le 30 juin à Hammam Bourguiba. Même les membres du staff technique et les autres employés du club ont été payés hier. Après avoir recruté sept joueurs, Hannachi n’attend que l’arrivée de Banou Diawarra et d’un défenseur central africain avant de clore l’opération recrutement et de passer à la préparation d’intersaison. Sur ce plan, les décideurs de la formation kabyle vont mettre aussi le paquet, puisque deux stages de préparation à l’étranger sont au menu des camarades du revenant Berchiche.

La JSK devait réceptionner un nouveau bus hier
Les responsables de la formation du Djurdjura devaient réceptionner un nouveau bus hier. Les dirigeants des Jaune et Vert ont passé la commande depuis un bon moment, selon  une source crédible, il s’agit d’un luxueux bus, une manière de renouveler la flotte surtout que les deux grands bus du club commençaient, ces derniers temps à se dégrader. Sauf surprise de dernière minute, les joueurs des Jaune et Vert feront le déplacement d’Annaba à Hammam Bourguiba avec ce nouveau bus, puisqu’ils rallieront la ville d’Annaba le 30 juin par avion avant de prendre le bus pour rallier le centre de Hammam Bourguiba.

Compétition (22/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 24 Juin - 10:41

Ancien SG de la JSK à sa création en 1946 et ex-président du club en 1963
Moh-Lounès Madiou s’est éteint hier dans sa 100e année !


Il devait fêter ses cent ans le 31 août prochain mais le destin en a voulu autrement puisque Moh-Lounès Madiou, l’ancien SG de la JSK à sa création en 1946 et ancien président du comité directeur du club kabyle en 1963, s’est éteint hier après-midi comme une bougie dans sa centième année. Tout récemment encore, le quotidien Liberté a relaté en détail un vibrant hommage qui lui fut rendu par l’association des anciens scouts de Tizi Ouzou puis du grand jubilé qui fut organisé, le 9 mai 2015, à la salle des fêtes Barèche par la DJS de Tizi-Ouzou et les anciens joueurs de la JSK pour couronner une carrière exemplaire de ce grand dirigeant de la JSK. C’est dire qu’il y aura certainement la foule des grands jours aujourd’hui au cimetière M’Douha de Tizi-Ouzou où auront lieu ses obsèques à la mi-journée.

Liberté (24/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 24 Juin - 11:24

JSK : Réunion d’urgence du conseil d’administration ce jeudi

On l’a répété sans cesse, la JSK se trouve en grande difficulté financière ces derniers temps. Et même si le président du club Moh Cherif Hannachi déclare le contraire, tous les autres membres du conseil d’administration affirment que la crise est bien là et s’est fait ressentir depuis des semaines. Sinon comment expliquer que Hannachi demande inlassablement aux membres de verser de l’argent dans les caisses du club ? L’autre indice de taille qui vient appuyer cette thèse est que le premier responsable vient de provoquer une réunion d’urgence de son CA. En effet, c’est ce jeudi que Hannachi a donné rendez-vous à l’ensemble des membres du conseil afin de débattre de cette crise qui secoue le club. Des proches nous ont fait savoir que ce n’est pas dans les habitudes du président de la SSPA/JSK de provoquer des réunions à l’improviste. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui étaient quelque peu surpris par cette nouvelle, tout en devinant d’ores et déjà la raison pour laquelle Hannachi demande à voir les dirigeants.

Les membres fuient le conseil un par un
Face à la pression qu’exerce Hannachi sur le conseil, certains membres ont menacé de ne pas se rendre ce jeudi à Alger. La plupart d’entre eux refusent d’être appelés à la dernière minute par Hannachi à chaque fois que ce dernier se trouve en difficulté financière. Ils refusent d’être entraînés dans cette crise inutilement. Beaucoup pensent que ce désaccord entre les membres et le président a de nouveau affaibli le conseil d’administration, puisque beaucoup d’entre eux ont fait exactement comme Yarichene et Ali Azouaou.

Hannachi dans l’impasse
Le moins que l’on puisse dire est que le président Hannachi se trouve dans une impasse depuis un bon bout de temps déjà. D’après les proches du président, seuls certains industriels lui versent de l’argent. Sans Azlef et quelques autres personnes, Hannachi aurait coulé depuis bien longtemps. Toutefois, les observateurs sont unanimes à penser que le premier responsable du club ne pourra pas tenir longtemps face à cette crise, surtout si le comité de sauvegarde de la JSK annonce le nom du probable futur actionnaire majoritaire !

L’argent des deux stages de préparation fait défaut
Jusqu’à aujourd’hui, le président Hannachi n’a toujours pas pu réunir la somme des deux stages de préparation, prévu l’un en Tunisie et l’autre au Maroc. Aux dernières nouvelles, c’est Azlef qui est venu à la rescousse du président. C’est ce même industriel qui s’est chargé de payer certaines avances aux nouvelles recrues. Il est clair que Hannachi ramasse de l’argent au compte-goutte. Cela fait plusieurs semaines que le président de la JSK frappe à toutes les portes dans l’espoir de ramasser de l’argent, mais sans pour autant trouver un industriel puissant qui accepte de l’épauler pour la prochaine saison.

Les mensualités impayées, l’autre casse-tête de la direction
Si l’argent des deux stages de préparation n’est pas encore rassemblé, cela parait comme un petit souci par rapport aux salaires impayés des cadres. Comme nous l’avons déjà annoncé, de nombreux cadres de l’équipe menacent même de ne pas se rendre au prochain stage estival, si leur dû n’est pas versé dans les délais. Cela concerne les salaires mais aussi les primes de matchs.

Les cadres maintiennent la pression
Face à cette situation, les cadres de l’équipe refusent de baisser les bras. Certains d’entre eux maintiennent la pression à quelques jours seulement du départ pour la Tunisie. Ils estiment qu’ils ont été marginalisés par la direction. Ils n’ont pas admis le fait que la direction verse des sommes aux nouvelles recrues et néglige les cadres qui ont sauvé l’équipe de la relégation. C’est ce deux poids deux mesures qui a suscité la colère de certains.

Le Buteur (24/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 24 Juin - 11:57

Ancien SG de la JSK à sa création en 1946 et ex-président du club en 1963
Moh-Lounès Madiou s’est éteint hier à l’âge de 100 ans !



Il devait fêter ses cent ans le 31 août prochain, mais le destin en a voulu autrement puisque Moh-Lounès Madiou, l’ancien SG de la JSK à sa création en 1946 et ancien président du comité directeur de la JSK en 1963, s’est éteint hier après-midi comme une bougie dans sa centième année. Tout récemment encore, la presse nationale a relaté en détails un vibrant hommage qui lui fut rendu par l’association des anciens scouts de Tizi Ouzou puis du grand jubilé qui fut organisé, le 9 mai 2015, à la salle des fêtes Barèche par la DJS de Tizi Ouzou et les anciens joueurs de la JSK pour couronner une carrière exemplaire de ce grand dirigeant de la JSK. C’est dire qu’il y aura certainement la foule des grands jours aujourd’hui au cimetière M’Douha de Tizi Ouzou où auront lieu ses obsèques à la mi-journée. En cette douloureuse occasion, le collectif du journal Compétition présente à la famille du défunt ses sincères condoléances et l’assure en cette pénible circonstance de sa profonde sympathie. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

Compétition (24/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 25 Juin - 12:35

Aigle Azur ne viendra pas

Dans une précédente édition, nous avions indiqué qu’Aigle Azur allait devenir le sponsor de la JSK. Finalement il n’en sera rien, puisque la compagnie aérienne ne compte pas investir dans le football.

La JSK tourne une nouvelle fois la page d’Aigle Azur. La compagnie aérienne qu’on avait annoncée comme futur sponsor de la JSK n’a pas l’intention d’investir dans le club kabyle ni dans le football de manière générale d’ailleurs. Nous avons appris que ladite compagnie ne compte pas prendre le club, d’ailleurs aucun accord n’a été conclu entre les deux parties. Des proches de la direction nous ont fait savoir qu’Aigle Azur ne sera pas le prochain sponsor majoritaire de la JSK, ce qui pousse le club à chercher encore une société forte pour prendre les rênes. Il va falloir désormais jeter son dévolu ailleurs et tenter de décrocher un contrat avec une autre grande société capable d’assurer à la JSK un revenu qui lui permettra d’avoir une confortable épargne qui sera une garantie d’une certaine sérénité financière.

Aigle Azur avait pourtant sponsorisé la JSK
Durant les années 2000, la JSK bénéficiait de jolis chèques de la part de cette même compagnie aérienne d’Aigle Azur. En effet, pendant la période de gloire de l’équipe kabyle qui était non seulement sur le toit de l’Afrique mais aussi la formation la plus redoutable du championnat, Aigle Azur sponsorisait le club. Cette fois-ci ladite compagnie, ne semble pas emballée à l’idée de devenir un sponsor pour la JSK. Il faut dire que rien n’encourage les sociétés à venir investir et pas seulement à la JSK. Mais ce qui est regrettable est que le club le plus titré d’Algérie fait maintenant fuir les industriels et les éventuels sponsors au lieu de les attirer et les voir se battre devant la porte de la JSK pour avoir leurs marques floqués sur les maillots des joueurs. Les choses ont bien changé…

Compétition (25/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 1 Juil - 10:50

Omar Rebrab : «Hannachi m’a déjà proposé la présidence et j’avais refusé»

Le groupe Cevital que dirige M. Issaâd Rebrab a pris attache avec notre rédaction pour apporter les éclaircissements nécessaires en direction de l'opinion sportive en général et aux supporteurs de la JSK en particulier.

Notre interlocuteur nous a affirmé que le P-DG de Cevital se trouvant à l’étranger c'est son fils qui se chargera de s'exprimer au nom de tout le groupe sur cette question.

Omar Rebrab nous avouera d'emblée que le groupe Cevital n’est nullement intéressé par l’idée d’investir dans le football. «Tout le monde doit savoir qu’on n’est pas du tout intéressés à l’idée de reprendre la JSK ou un autre club. On n’a nullement l’intention d’investir dans le football», a t-il tenu à préciser. Avant d’ajouter que « le football n’est pas dans notre domaine d'intervention et on n’a pas le temps pour ça». L'homme d’affaires Issaâd Rebrab n’investira jamais dans le football. C’est son propre fils Omar qui le martèle et insiste surtout pour que nul ne s'exprime sur cette question en leur nom.

«On n’est pas intéressés à l’idée de reprendre la JSK ou un autre club.»
Le président Hannachi avait sollicité le patron d’Hyundai Algérie pour reprendre le club ou au moins acheter des actions, mais celui-ci avait rejeté la proposition du président de la JSK, comme nous l’avons rapporté il y a quelques semaines. Aujourd'hui, Omar Rebrab confirme les faits : «Hannachi m’a approché déjà pour me proposer la présidence de la JSK, mais j’ai poliment refusé en lui expliquant comme je vous l'ai dit que le football n’est pas notre domaine et on n’investira pas dans les clubs», expliquera Omar Rebrab comme pour clore le débat.

«On ne fait que dans le sponsoring»

Avant de conclure son intervention le patron d’Hyundai Algérie a tenu à ajouter que le groupe Rebrab continuera à faire dans le sponsoring comme il l’a toujours fait ces dernières années. «C’est clair que dans les régions où notre groupe investit, on sponsorisera les clubs. Mais on ne fait que dans le sponsoring. D’ailleurs, c’est moi qui suis chargé de ce volet», ajoutera Omar Rebrab pour conclure.

Compétition (01/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 2 Juil - 19:29

Un grand lot de City Sport a été envoyé à Hammam Bourguiba
Des cabas d’équipements pour chaque membre de la délégation



Les responsables de la formation du Djurdjura, qui ont accompagné l’équipe à Hammam Bourguiba ont distribué des cabas d’équipements à chaque membre de la délégation. Chaque joueur a pris son lot d’équipement, idem pour les membres du staff technique et ceux du staff médical. Pour les joueurs, ils ont pris plusieurs tenues, c’est presque le même cas pour les membres du staff technique. C’est le manager général de l’équipe qui a veillé en personne sur cette opération de distribution des équipements. Dès le premier jour de la reprise des entraînements et pour bien débuter l’aventure, Doudane a bien expliqué les choses aux joueurs et aux membres du staff technique, le manager général de la JSK a beaucoup insisté sur le respect des tenues, des couleurs et de la hiérarchie. A titre d’exemple, les membres du staff technique portent à chaque fois une différente tenue par rapport aux joueurs afin de faire la différence.

Les joueurs et les membres des staffs respectent les couleurs
Même durant l’entraînement, les joueurs de champ et les gardiens de but ne doivent pas porter la même tenue, Doudane a insisté aussi sur ce détail comme il a insisté sur la tenue de parade et les autres tenues. Les joueurs doivent tous porter la même tenue que ce soit à l’entraînement, à l’hôtel ou lors des rencontres amicales. Les nouveaux joueurs ont beaucoup apprécié cette organisation et ce professionnalisme du manager général de l’équipe qui ne laisse rien au hasard en ce début de stage.

City Sport va devenir Inter Sport
Dans un premier temps les responsables de la formation du Djurdjura ont songé à résilier le contrat de City Sport et d’opter pour une autre firme, mais ils ont fini par renouveler le contrat avec les responsables de City Sport, néanmoins, cette marque passera à une autre appellation lors des prochains jours, elle deviendra Inter Sport.

Compétition (02/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum