Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Page 21 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 6 Juil - 15:25

JSK : L’AG du CA jeudi prochain

Selon une source très proche de la direction des Jaune et Vert le président de la SSPA/JSK a programmé une assemblée générale du conseil d’administration pour jeudi le neuf juillet. Hannachi qui devrait s’envoler aujourd’hui ou demain pour le Maroc afin de régler les détails du second stage de préparation va se réunir avec les actionnaires ce jeudi pour parler de plusieurs choses. Selon la même source, de nouveaux membres du CA vont être installés lors de cette réunion. Cela fait plusieurs jours maintenant qu’on annonce des changements au niveau du CA mais Hannachi a préféré attendre le moment opportun pour communiquer tous les changements opérés au niveau du conseil d’administration, une chose est sûre, quelques membres ont été retirés de la liste, d’autres sont toujours en place et d’autres vont intégrer le conseil d’administration ce jeudi alors que les membres de l’opposition n’ont pas cessé de demander l’ouverture du capital.

Compétition (06/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 8 Juil - 16:26

JSK : Menace sur l’assemblée générale du CA

Comme tout le monde le sait, c’est ce jeudi que Moh Cherif Hannachi a prévu d’organiser son assemblée générale à Tizi. Pour rappel, c’est la seconde fois que Hannachi annonce la tenue de ladite assemblée après avoir été impuissant pour rassembler l’ensemble des membres de son conseil d’administration. Mais il faudrait dire que les choses n’ont pas tellement évolué depuis. Pour cause, l’assemblée du conseil reste toujours improbable. Aux dernières nouvelles, Hannachi est loin de faire l’unanimité. Les membres du conseil d’administration maintiennent le boycott et affirment qu’ils ne se présenteront pas à l’assemblée de ce jeudi, pour les raisons que tout le monde connait. Il sera très difficile à Hannachi de les convaincre, surtout après les menaces de la FAF, qui lui interdisent de signer le moindre document au nom de la JSK. Désormais, c’est le flou total au sein du conseil d’administration, chose qui a installé le doute au sein de la direction du club.

Hannachi veut intégrer Azlef au conseil, les membres s’y opposent
Voyant que la plupart de ses membres du conseil d’administration ont quitté les lieux, Hannachi cherche désespérément de nouveaux membres afin de les intégrer au sein du CA et ce, avant le début du championnat. Sauf qu’aux dernières nouvelles, aucun industriel de renom n’a donné de garanties à Hannachi pour rejoindre le club. La seule personne qui apporte de l’aide en cette période est le promoteur Azlef. D’ailleurs, Hannachi a fait savoir à ses proches qu’il compte l’intégrer ce jeudi au sein du conseil, chose que les autres membres du CA ont refusé. Ils estiment que Hannachi n’a pas le  droit d’intégrer et d’exclure les membres comme bon lui semble.

Les anciens membres refusent le diktat
Si les anciens membres du conseil d’administration ont lâché Hannachi, c’est parce qu’ils refusent le diktat de cet homme, qui se croit au dessus de tout le monde. Lorsqu’il est en position de faiblesse, Moh Cherif Hannachi se met à quatre pattes pour réclamer de l’argent. Et lorsque les caisses sont bien remplies, il commence à s’attaquer aux membres du conseil en les accusant d’avoir lâché le club. Les membres du CA ont compris que Hannachi ne cherche, en réalité, que leur argent, ni plus ni moins. Aux yeux de Hannachi, seul l’argent compte. Le respect des autres est un mot qui ne veut absolument rien dire pour lui.

Hannachi lâché par ses plus proches collaborateurs
Il semblerait que les membres du conseil d’administration ne sont pas les seules personnes à avoir lâché Hannachi. Pour cause, celui qui prétend être président de la SSPA/JSK a été lâché par ses plus proches collaborateurs. Certains de ses conseillers ne lui adressent plus la parole depuis des mois. Ils accusent Hannachi d’avoir manigancé derrière leur dos. Une trahison que personne n’a pu digérer. Même s’il donne l’impression d’être toujours aussi fort, Hannachi est en réalité de plus en plus affaibli. Il se sent seul, lâché par les personnes avec lesquelles il a travaillé depuis des années.

Les caisses se vident, c’est l’impasse !
Au point où vont les choses, il sera de plus en plus difficile à Moh Cherif Hannachi de gérer sa saison. Lorsque le conseil d’administration se vide, difficile d’avoir des entrés régulières tout au long de la saison. Aux yeux des observateurs, la JSK a aujourd’hui deux principales entrées, à savoir Ooredoo et Azlef. A ce rythme, Hannachi aura d’énormes difficultés sur le plan financier dans les deux mois à venir, surtout que plus de la moitié de son effectif n’a pas été payé. Et lorsque les caisses se vident, c’est l’impasse.

Le Buteur (08/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 9 Juil - 15:35

Sandjak : «La JSK n’est pas uniquement le football, le club doit retrouver ses traditions dans toutes les disciplines»

Le dernier sit-in des supporters à Paris continue de faire l’actualité de la JSK ces derniers jours, à l’étranger plus particulièrement. De nombreux fans ont tenu à marquer le point et démontrer que, même s’ils sont loin de leur terre natale, la situation de la JSK leur fait mal et qu’ils sont décidés à s’impliquer eux aussi pour réclamer, plutôt exiger, un changement. Nasser Sandjak a livré son point de vue, lundi soir, sur le plateau de Berbère tv où il a affirmé : « Je considère que le sit-in des supporters kabyles au Trocadéro est une véritable démonstration de force de leur part pour démontrer non pas aux Algériens mais au monde entier que la JSK n’est pas un club quelconque. Je suis content aussi car tout s’est déroulé dans le calme et je pense que le fait de sortir comme ça dans la rue c’est parce que les supporters en ont ras-le-bol. Ils veulent que la JSK retrouve son sommet et son lustre d’antan ». « La JSK n’est pas uniquement le football mais aussi toutes les autres disciplines qui ont fait sa force et sa fierté par le passé. Les supporters veulent retrouver la grande JSK, un grand club pas uniquement une grande équipe » affirme Sandjak qui a remporté un titre africain avec les Canaris en 2000.

« Le sit-in du Trocadéro a démontré que la JSK est d’une portée internationale et qu’elle n’appartient pas à un seul homme »
Toujours en parlant des supporters venus en force au Trocadéro à Paris pour exprimer leur colère et leur mécontentement sur la situation de la JSK, Sandjak a ajouté : « Le sit-in du Trocadéro a démontré que la cause de la JSK est d’une portée internationale. Même à l’étranger, le club s’est fait un grand nom de part son histoire glorieuse et son palmarès riche en titres. Les supporters ont envie de dire à ce président que la JSK n’est pas la propriété d’un seul homme mais c’est un club pour tous ses supporters et ils ont le droit de réagir pour le bien du club. »

« Quand un joueur ou l’entraîneur ne sont pas bons, ils sont virés ; qu’en est-il lorsqu’il s’agit du président ? »
Dans son analyse personnelle concernant la gestion du président Hannachi, Sandjak dira : « Si les supporters sont sortis dans la rue exprimer leur mécontentement c’est parce qu’ils en ont gros sur le cœur et qu’ils n’arrivent pas à supporter la situation du club. La gestion est décriée donc il faudrait trouver des solutions qu’il faut pour permettre au club de se relever. Quand c’est le joueur qui n’est pas bon il est automatiquement viré et le même sort est réservé à l’entraîneur en cas d’échec. Mais qu’en est-il quand c’est le président qui échoue ? »

« Le départ de Benlamri au prix annoncé démontre le malaise financier du club »
Par la suite, Sandjak a voulu revenir sur le surprenant départ de Benlamri cet été. Le joueur qu’on a annoncé au départ comme étant un cadre de l’équipe avec son statut d’international a fini par être libéré pour 500 millions de centimes. Sandjak dira : « Je comprends maintenant que la JSK est frappée par une sérieuse crise financière car si ce n’est pas le cas, comment peut-on libérer un joueur comme Benlamri pour 500 millions de centimes ! En d’autres circonstances le joueur n’aurait jamais été libéré pour une somme bien plus élevée. Le départ de Benlamri cet été démontre combien la JSK souffre sur le plan financier. »

Le Buteur (09/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 1 Aoû - 11:05

Le défenseur Amar Benmelouka libéré un mois seulement après son recrutement
Le bricolage encore et toujours !



Apparemment, on ne retient pas les leçons à la JSK et les exemples se suivent et se ressemblent. Plusieurs joueurs ayant signé des contrats au profit de la JSK ont pris de l’argent et arnaqué les dirigeants et une équipe de la dimension de la JSK. Les Koh, Boutadjine, Abdeldjalil, Nkama, Si Salem, pour ne citer que ces joueurs, ont montré leurs limites et étaient appelés par la suite par les responsables kabyles à résilier leurs contrats ou à être libérés. Les managers qui proposaient les services de ces joueurs annoncés en grande pompe comme des atouts de taille et de qualité pour la JSK, se sont finalement avérés de petits joueurs qui n’ont même pas le niveau de jouer dans une équipe de division inférieure.

Le cas du défenseur Amar Benmelouka est édifiant et les responsables de la JSK ont été à nouveau induits en erreur par certains managers, pour ne pas dire «mangeurs». Benmelouka, qui a signé un contrat de deux ans au profit de la JSK, a donc passé un mois avec sa nouvelle équipe, avant qu’il ne soit appelé à résilier son contrat mercredi soir. La raison de cette décision prise par les dirigeants et le staff technique kabyles est due au rendement non satisfaisant du joueur. Pour rappel, Benmelouka a été recruté pour occuper le poste d’arrière gauche, or que ce dernier ne joue pas dans ce registre et il est beaucoup plus un défenseur central. S’il y a bien quelqu’un à qui incombe cette responsabilité, c’est bel et bien le manager général Karim Doudane qui a été chargé par Hannachi de recruter les joueurs en prévision de la nouvelle saison. D’ailleurs, ce joueur était déjà sur les tablettes de Doudane lorsqu’il était manager du club il y a quelques saison en arrière.

Le revoilà à nouveau sur ses tablettes, mais cette fois, Doudane a conclu avec Benmelouka et son manager au grand dam des amoureux du club. Puisque ce défenseur est très limité et c’est une vraie arnaque de plus pour la JSK. Mourad Karouf, en sa qualité d’entraîneur en chef, est aussi responsable de cette arnaque dont a été victime la JSK. Le driver des Jaune et Vert aurait pu donner son accord en l’espace d’une semaine de tests, mais en vain ça n’a pas été le cas et tout le monde est responsable dans cette nouvelle arnaque qui confirme le bricolage dans la maison kabyle. Garder un mois un joueur pour prendre une décision de résilier son contrat et de le libérer, c’est pas du tout professionnel et ça ne cadre pas avec le volet technique. Benmelouka, Kooh Sauna, Nkama, Abdeldjalil, Si Salem, Boutadjine et autres arnaques dont a été victime la «Pauvre JSK» n’ont fait que confirmer le bricolage à grande échelle de l’équipe dirigeante et qu’aucune stratégie de recrutement n’a été établie, et ce, dans le but d’être à la hauteur des aspirations du large public kabyle et de répondre à la grandeur de ce club qui a vu passer de grands joueurs, entre autres Fergani, Menad, Saïd, Ebossé, Coulibaly, Demba, Dabo, Wassiou, Zaâbia, Hadj Adlène, Moussouni. Si d’un côté il y a eu des joueurs sur qui les dirigeants kabyles se sont trompés en leur faisant signer des contrats sans qu’ils ne donnent satisfaction et qui ont montré leurs limites, à l’image des Benmelouka,

Si Salem, Nkama, Kooh Sauna et autres, d’autres joueurs de valeur ont été libérés par la direction pour insuffisance technique. Or que c’est le contraire qui s’est produit, à l’image de Jugurtha Hamroun recruté la saison passée et qui n’a été qualifié qu’au mercato d’hiver, avant qu’il ne soit libéré en résiliant son contrat. Ce joueur a même pris trois mois de salaire et il a été pris en charge pendant les mois qu’il a passé à Tizi-Ouzou (Restauration et hébergement) avant que les dirigeants ne décident de le libérer pour insuffisance technique. Mais ce même joueur vient de signer au profit du grand Steua Bucarest en Roumanie et il fait déjà sensation avec trois buts marqués et il joue la ligue des champions d’Europe. Ce meneur de jeu de valeur n’a pas été retenu par les responsables kabyles, tellement l’amateurisme bat son plein et ces derniers ont été toujours mal conseillés par certaines personnes qui gravitent autour du club. Il n’y a pas que Hamroun, d’autres joueurs ont été recrutés avant qu’ils ne soient libérés et la saison d’après ils font les beaux jours des autres clubs. Comme c’est le cas pour Boulemdais avec le CSC, pour ne citer que ce dernier.

DDK  (01/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 2 Aoû - 14:18

2 août 1946 - 2 août 2015
69 ans et la JSK avec toutes ses dents !


14 championnats, sept coupes d’Afrique, cinq coupes d’Algérie et une super coupe d’Algérie, avec 27 titres officiels, tous reconnus par la FIFA, la plus haute instance du football mondial, la formation du Djurdjura rester le club phare de la Kabylie, le club le plus titré d’Algérie… et l’un des géants du continent africain. En 69 ans d’existence, la Jeunesse Sportive de Kabylie a écrit son histoire dans les annales du ballon rond en lettres d’or. Certes, ces dernières années, le club cher aux Kabyles a marqué un peu le pas, le dernier titre de champion d’Algérie remonte à sept ans, la derniere coupe d’Algérie à quatre ans mais durant ces dernières années, plusieurs tempêtes ont secoué la JSK qui est restée malgré plusieurs tentatives de sabotage, plusieurs coups bas, plusieurs complots… debout. 69 ans et la JSK est avec toutes ses dents. Le président du CA, Mohand-Chérif Hannachi, ainsi que tous les autres dirigeants souhaitent un joyau  anniversaire au club. Karim Doudane, le manager général de l’équipe, chef de délégation à Tunis, en son nom et au nom de tous les autres membres de la délégation, souhaite une longue vie à sa JSK, beaucoup de joie et de succès à l’avenir, il promet même une belle surprise pour ce soir…

Competition (02/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 7 Aoû - 14:30

La réunion avec l’administration reportée: Doudène aurait juré de claquer la porte

Au moment où tous les amoureux du club phare de la Kabylie attendaient avec impatience l’issue de la réunion qui devait se dérouler hier soir au siège du club. Celle-ci n’a finalement pas eu lieu pour la simple raison que certains membres qui devaient la composer étaient absents, ou il était aussi prévu de parler des derniers évènements qui ont secoué le club. Il se trouve aussi que la personne chargée par le président Hannachi de présider ladite réunion était absente, se sentant peut être dépassé par ce qui se passe, d’où sa volonté de ne pas y assister. Or selon les informations qui nous sont parvenues un seul membre s’était présenté au siège du club, et à sa surprise il s’est retrouvé seul hébété par le vide. Devant ce fait, il est utile de se poser des questions, la plus répandue reste pourquoi avoir mis l’impasse sur la réunion au moment où le club a plus besoin de sérénité, et non d’accumulation des problèmes, pour le bien de la JSK qui doit entamer son aventure le 15 du mois en cours.   

Doudène et le staff technique absents aussi

Notre source révèle que les absences ne se sont pas arrêtées uniquement aux membres, car le manager général du club Karim Doudène et les membres du staff technique aussi n’étaient pas au rendez-vous d’hier soir, ce qui sous-entend poursuit notre source que Doudène serait sur le point d’appliquer ses menaces de quitter le navire Kabyle, et n’attendrait que le moment propice pour acter son départ, surtout après ce qui s’est passé en Tunisie, ainsi qu’au retour de la délégation de la JSK, lorsque celle-ci n’avait trouvé personne à l’accueil. Un acte très mal perçu par Doudène qui aurait juré de claquer la porte. En substance, est-il vraiment à blâmer ? Lui qui a laissé ses enfants et toute sa famille durant le mois sacré pour rester au chevet de la JSK en Tunisie, mais il se trouve que l’ingratitude est devenue monnaie courante dans le club le plus titré d’Algérie, et la goutte qui aurait fait déborder le vase pour Doudène reste la froideur de la direction à son égard, ainsi que son absence au retour du groupe de Tunisie.

Hannachi de retour aujourd’hui de France
Et comme la situation est très urgente, notre source enchaine par dire que le président Hannachi, qui a du être mis au courant du non tenu de la réunion, devrait rentrer aujourd’hui à Tizi Ouzou pour secouer le cocotier et assurer la présidence de la réunion en question. Hannachi devrait surtout lors de la réunion prendre une décision concernant le staff technique, car il se dit depuis un bon moment que la direction serait sur le point de conclure avec un autre entraineur Français et dans le secret le plus absolu. Et jusqu’à hier, la direction a préféré le mutisme car il se dit aussi que Hannachi aurait dans son bureau beaucoup de CV d’entraineurs, qui les aurait étudié un à un. Mais avant enchaine notre source, la direction devrait clarifier les choses avec les actuels membres du staff technique pour pouvoir ensuite assurer un autre driver.

Il aurait entamé des pourparlers avec un entraineur étranger
Enfin, il est ultime de rappeler que malgré les assurances de la direction Kabyle de ne pas solliciter un autre entraineur, il n’en demeure pas moins que notre source y est allé contre le sens de la direction des jaune et vert, puisque celle-ci révélé que le président Hannachi aurait entamé des pourparlers avec un entraineur étranger dans une totale discrétion sans pour autant donner son identité, ni son origine. En revanche certaines parties poursuit notre source voudraient garder l’actuel entraineur et ses adjoints au moins pour quelques rencontres de championnat, sinon réponse dans au plus tard deux jours.

Le Buteur (07/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 7 Aoû - 14:44

JSK : Azlef a rencontré hier Doudane

En l’absence du président Hannachi, qui se trouve toujours en France, le nouveau membre du conseil d’administration Malik Azlef a rencontré, hier matin, le manager Karim Doudane pour faire le point sur le travail effectué à Gammarth.

Il a été chargé par le président Hannachi de provoquer une réunion avec les membres du staff technique au retour de l’équipe de Tunisie pour voir ce qui n’a pas marché lors des matches amicaux disputés durant le deuxième stage. Et comme Karouf avait rejoint sa famille à Béjaïa dans l’après-midi de mercredi dernier, c’est le manager Karim Doudane qui a parlé au nom de tout le staff. L’entrevue s’est déroulée dans de bonnes conditions ; le nouveau bras droit du président Hannachi a été convaincu par les arguments qui lui ont été présentés par Doudane. Il faut dire que le président Hannachi n’est pas du tout satisfait par les résultats obtenus par l’équipe lors des joutes amicales jouées en Tunisie et en tant que premier responsable du club, il a jugé qu’il est important de se réunir avec le staff avant même la reprise du championnat.

Fatigue
Sur le visage morne montré par l’équipe lors de la série de matches amicaux joués en Tunisie, Doudane a expliqué à Azlef que les joueurs étaient soumis à une grande charge de travail et qu’il ne fallait pas juger l’équipe sur les matches de préparation. Le staff technique estime donc que les joueurs étaient fatigués et qu’ils n’avaient pas joué sous leur vrai jour. L’équipe n’a enregistré aucune victoire lors du deuxième stage effectué à Gammarth, ce qui a inquiété le président Hannachi. Mais Doudane croit que puisque les joueurs étaient fatigués, ils ne pouvaient pas être à 100% de leurs capacités, d’autant qu’il ne s’agissait que de matches amicaux.

Recherche
L’autre explication fournie au nouveau membre du conseil d’administration est que le staff technique était à la recherche de l’équipe. Il fallait qu’il tourne son effectif à chaque rencontre amicale pour pouvoir juger les capacités de chacun. L’entraîneur Mourad Karouf a donné pratiquement la chance à tous les éléments, sauf à certains jeunes qui n’avaient fait le déplacement à Gammarth que pour s’entraîner avec le groupe. Quelques éléments ont brillé lors de ce deuxième stage à l’image du défenseur burkinabé Patrick Malo et le milieu Sediki, mais d’autres ont été décevants. L’effectif a été remanié à plus de 50% et pour avoir une idée sur chacun de ses joueurs, l’entraîneur se devait de les voir tous à l’œuvre.

Onze
Retenu par des affaires au pays avant de se rendre en France, le président Hannachi ne s’est pas rendu en Tunisie durant tout le séjour de l’équipe à Gammarth. C’est la première fois depuis qu’il est à la tête de la JSK que le président Hannachi n’assiste pas aux matches de préparation. Et pour voir si l’entraîneur a pu dégager le onze qui débutera le championnat, il a chargé Azlef de s’informer auprès des membres du staff sur les nouvelles du groupe. On ne sait pas encore tout ce qui a été dit entre Azlef et Doudane au cours de la réunion d’hier matin, mais une source proche de la direction nous a confié que le président Hannachi veut savoir si son entraîneur a arrêté l’équipe après la série de cinq matches amicaux disputés en Tunisie.

Nouvelles recrues

N’ayant assisté qu’à la rencontre disputée face à l’équipe de Gabès lors du premier stage qui s’est déroulé à Hammam Bourguiba en plein mois de Ramadhan, le président Hannachi est impatient d’être informé sur la forme de chacune des nouvelles recrues. Ce n’est pas lui qui s’est réuni avec Doudane, mais Azlef qui l’a interrogé sur les nouvelles recrues et il devait faire part au président Hannachi de la discussion qu’il a eue avec son interlocuteur. Le manager général Doudane aurait rassuré Azlef en lui disant que les nouveaux joueurs ont d’énormes qualités et qu’ils seront à la hauteur de la confiance placée en eux.

Démission
L’entrevue d’hier matin a été l’occasion pour Azlef de demander à Doudane les raisons qui l’ont poussé lui et les membres du staff à vouloir jeter l’éponge à la fin du stage. Le nouveau membre du conseil d’administration a déjà eu une discussion avec eux au téléphone lorsqu’ils étaient à Gammarth, mais le président Hannachi, qui n’a pas du tout apprécié cette menace de démission, a demandé à Azlef d’aborder cette question avec eux. Evidemment, tout est rentré dans l’ordre, mais, d’après une source digne de foi, le staff n’a pas aimé que ni le président Hannachi ni Azlef ne se rende en Tunisie pour suivre la préparation de l’équipe. Azlef leur a fait savoir que lui et le président Hannachi étaient retenus par des affaires urgentes et que leur présence à Gammarth n’était pas indispensable.

=============

Sediki s’installe en famille à Tizi Ouzou
Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière édition, le nouveau membre du conseil d’administration Malik Azlef a mis un immeuble entier à la disposition des joueurs de la JSK. Après Patrick Malo et Banou Diawara, c’était au tour de Sediki de bénéficier d’un appartement. Il devait d’ailleurs ramener sa femme hier après-midi pour s’installer avec elle à Tizi Ouzou. Voulant réussir avec les Canaris, Seddiki a fait preuve de beaucoup de sérieux lors des deux stages effectués en Tunisie. 

Reprise demain matin
Les Canaris reprendront demain matin le chemin des entraînements en prévision de leur première rencontre du championnat face au CSC. L’entraîneur Mourad Karouf voulait au départ programmer la séance pour cet après-midi, mais il a changé d’avis à l’arrivée de l’équipe à Alger. Il a demandé à tous les joueurs de se présenter à la séance de la reprise, tout en mettant chacun d’entre eux devant leurs responsabilités en leur disant que celui qui ratera l’entraînement pour une raison ou une autre sera sévèrement sanctionné. 

Compétition (07/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 8 Aoû - 13:50

Après deux mois seulement au poste de manager général
Karim Doudane jette l’éponge



Le manager général de la JSK, Karim Doudane a décidé de jeter l’éponge en annonçant hier sa démission, deux mois seulement après son retour aux affaires du club.

Installé au poste de manager général à la fin de la saison passé, le désormais ex-manager général des Canaris a informé dans l’après-midi d’hier de sa décision de mettre fin à sa fonction avec la JSK, trois jours seulement après le retour de l’équipe de son stage estival en Tunisie. Selon un proche à lui, Doudane aurait justifié sa décision de jeter l’éponge par le manque de considération de la part de certains dirigeants de la JSK en plus des nombreuses critiques à son encontre concernant certains recrutements, lui qui était derrière l’arrivée de la majorité des nouveaux joueurs qui ont signé cette saison à la JSK.

Reprise ce matin à Tizi-Ouzou
Les Jaune et Vert reprendront, ce matin, le chemin des entraînements au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou pour continuer la préparation en prévision du match du week-end prochain face au CSC. Revenus au pays mercredi dernier en provenance de Tunis, les poulains de Karouf qui avaient bénéficié de trois jours de repos, effectueront, ce matin, leur première séance d’entraînement au stade du 1er novembre pour cette nouvelle saison 2015-2016. Après un stage de deux semaines à Gammarth, les kabyles auront une semaine encore devant eux pour préparer le CSC. Les équipiers de meneur de jeu Salim Boumechra prétendent à remporter leur premier match à domicile afin de bien entamer la nouvelle saison. «Je pense que le stage de Gammarth est une totale réussite pour l’équipe. Les joueurs ont beaucoup travaillé lors des deux stages effectués, que se soit à Hammam Bourguiba ou à Gammarth. À présent, nous devons continuer notre préparation à Tizi-Ouzou et personnellement j’estime que nous serons près le jour J pour ce premier match de la saison. Nos supporters attendent beaucoup de nous et nous ferons tout pour les satisfaire inchallah. Nous jouerons notre premier match face au CSC sur notre terrain et notre seul objectif est de remporter le gain du match. Nous ferons tout pour dédier les trois points à nos supporters qui attendent beaucoup de nous», nous a déclaré l’attaquant Faouzi Rahal. Le coach Mourad Karouf a déjà tracé son plan de travail pour la semaine en cours. Ayant annulé finalement le match amical prévu pour ce dimanche, le coach kabyle se contentera des séances d’entraînements pour préparer le CSC. Il axera son travail, toute au long de la semaine, sur l’efficacité devant les buts. L’attaque n’a pas bien fonctionné lors du stage de Gammarth et le coach kabyle cherchera les solutions avant le match du CSC prévu pour samedi à partir de 17h au stade du 1er novembre. Côté effectif, seul le milieu de terrain Elyes Seddeki sera out pour ce premier match de la saison face aux Sanafirs. Ayant contracté une blessure à l’épaule lors du stage de Gammarth, Seddeki toujours au soin, ratera ainsi le début de saison avec sa nouvelle équipe.

DDK (08/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 8 Aoû - 14:02

JSK/ Des démissions en cascade attendues, les joueurs sous le choc !

Sa démission provoque un coup de tonnerre à la JSK…

A une semaine du coup d’envoi de la nouvelle saison, la JSK se trouve dans une situation des plus difficiles. A peine rentrée de son stage de préparation de Gammarth, la JSK se retrouve sans manager général après la surprenante démission de Karim Doudane qui a confirmé hier son départ suite à un malaise qu’il a constaté au niveau du club. Sa démission a provoqué un véritable tonnerre au sein de la maison kabyle à une semaine du premier match de la saison face au CSC. Ainsi, avec le départ de Doudane, nous avons appris d’une source crédible que la direction, par le biais de son président Hannachi, a convoqué une réunion d’urgence pour trouver des solutions à cette situation qui risque de porter préjudice au groupe.

La direction attendait le rapport détaillé de Doudane

Au moment où la direction attendait un rapport détaillé concernant le deuxième stage, le manager général de la JSK a surpris plus d’un en annonçant sa démission. Même s’il ne le dit pas tout go, Doudane est visiblement touché dans son amour-propre, sinon comment expliquer une telle sortie à quelques jours de la compétition officielle. La JSK qui s’est préparée à Gammarth est rentrée mercredi dernier dans l’anonymat, personne à l’accueil de l’équipe à l’aéroport, une attitude qui a déplu à Doudane et aux les autres membres de la délégation.

D’autres membres du staff menacent de quitter le navire
En plus du manager général Karim Doudane qui a confirmé son départ à une semaine du début du nouvel exercice, nous avons appris d’une source proche des affaires du club que d’autres membres du staff technique songent également à rendre le tablier pour des raisons qu’ils n’ont pas encore dévoilées publiquement. Selon notre source, ils se seraient plaints de plusieurs manques et ont travaillé dans des conditions des plus difficiles à Gammarth.

Un a déjà commencé à chercher un autre club
Ce qui confirme l’information du probable départ de certains membres du staff technique avant l’entame de la saison, nous avons appris d’une source crédible qu’un membre du staff technique (notre source a refusé de dévoiler l’identité) a déjà commencé à chercher un nouveau club où il devrait atterrir dans les prochains jours. Une chose est sûre, la démission de Doudane risque d’avoir de sérieuses conséquences sur le groupe et compromettra sérieusement le début de la saison que tous les supporters ont souhaité qu’elle soit meilleure que celle de l’année dernière.

L’équipe a besoin de stabilité à quelques jours du match du CSC
En apprenant la démission de Doudane de son poste de manager général, les supporters s’inquiètent sérieusement sur l’avenir du club, notamment sur le premier match qui pointe à l’horizon. La JSK qui a prévu de jouer un match amical à Tizi avant le début de saison l’a finalement annulé pour les raisons invoquées par certains et que réellement c’est le malaise qui ronge actuellement le groupe qui a fait changer d’avis aux responsables et probablement la peur d’une réaction des supporters à une semaine du début da nouvelle saison. Il faut dire que la JSK qui n’a pas encore effectué la moindre séance d’entraînement devant son public risque encore de fermer les portes du stade jusqu’à ce que la stabilité revienne.

Les joueurs sous le choc !
Pour leur part, les joueurs sont sous le choc en apprenant la décision de Doudane de quitter la JSK. Très apprécié par tout le monde, il fait l’unanimité au sein du groupe et son départ laissera certainement des séquelles. Quelques joueurs avec qui nous nous sommes entretenus nous ont confié qu’ils ne s’attendaient vraiment pas à cette démission surtout qu’il ne reste qu’une semaine pour le premier match de la saison et souhaitent voir la réunion d’aujourd’hui déboucher sur de sages décisions.

Le Buteur (08/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 9 Aoû - 8:45

La sérénité ne semble pas être de mise au sein de la maison kabyle
C’est mal parti !


Loin du conflit qui oppose son président au comité de sauvegarde, on sent bien un malaise au sein même de la maison JSK.

C’est le moins que l’on puisse dire en fait pour un club où l’on évoque encore le départ du staff technique. Bien que l’entraîneur en chef, Mourad Karouf en l’occurrence, affirme à qui veut bien l’entendre qu’il est toujours en poste (voir entretien) et il l’est effectivement, puisque il a assuré les entrainements hier, le fait déjà qu’on parle de son départ est synonyme de malaise. On ne sait pas, peut-être que des esprits malsains tentent de nuire au club, à la veille du début du championnat, mais comme dirait l’autre, il n’y a pas de fumée sans feu. On croit savoir même qu’un entraîneur a été contacté pour succéder à Karouf. François Ciccolini, le Corse qui a mené la barque kabyle l’année passée, au milieu de la saison, est également évoqué. Quoi qu’il en soit, tout ce brouhaha ne peut pas prêter à la sérénité au sein du groupe, d’autant plus que le président Hannachi n’est pas venu rassurer son staff, lui qui brille par son absence du cercle du club. Un silence assourdissant du boss qui ouvre ainsi les brèches à tous genres de spéculation. Bien que Karouf continue à préparer son équipe pour la première sortie officielle, face au CSC, samedi prochain, affirmant qu’il n’est pas du tout perturbé par cette situation, il n’en demeure pas moins que cela peut influer sur lui et son groupe. La logique voudrait en fait que le président fasse signe de vie au moins, comme il le faisait auparavant lorsque la crise menaçait son club. En tous cas, ce n’est pas du tout l’idéal pour bien débuter le championnat, prévu la semaine prochaine. La démission de Doudane du poste de manager général en dit long sur cette situation qui prévaut au sein des Jaune et Vert. Peut-être même qu’il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg. Cela n’augure rien de bon pour le club le plus titré du pays qui aspirait pourtant à livrer une belle saison, du moins faire mieux que l’année passée. C’est plutôt mal parti pour les Canaris. Ce n’est pas en abordant la saison de cette manière qu’on pourra rivaliser avec les autres clubs qui ne font pas de bruit et qui poursuivent leur préparation sereinement. La stabilité et la sérénité, deux points forts de la JSK d’antan, semblent devenir de vains mots pour la JSK d’aujourd’hui. En somme, la leçon ne semble pas être apprise des saisons écoulées, celle de l’année dernière notamment lorsque la JSK a frôlé le purgatoire. Le cauchemar semble se poursuive encore pour le club phare de la Kabylie pour lequel les années passent et se ressemblent depuis quelque temps déjà. En tout cas, tant qu’elle ne retrouve pas la stabilité sur tous les plans, la JSK n’a aucune chance de se retrouver et de renouer avec les titres. Ses supporters ne peuvent que prendre leur mal en patience en attendant des jours meilleurs. Ce ne sera certainement pas pour la prochaine saison. Du moins au rythme où vont les choses.

DDK (09/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 9 Aoû - 9:00

Il a décliné l’offre kabyle
Nour Benzekri contacté



Qui veut nuire au staff technique de la JSK et surtout au coach en chef Mourad karouf ? Ces derniers temps, beaucoup d’ancre a coulé, et chaque jour on entend parler du recrutement d’un nouvel entraîneur. Alors qu’il y a un entraîneur en chef en la personne Mourad Karouf, qui est en train d’accomplir du bon travail, avec ses collaborateurs. Après avoir réussi à sauver la JSK de la relégation, Mourad Karouf a été intronisé par le président Hannachi comme entraîneur en chef, pour la nouvelle saison footballistique. Mais certaines personnes, qui gravitent autour du club et qui font pression sur Hannachi, auraient conseillé à ce dernier d’engager un entraîneur en remettant en cause les compétences de Karouf. D’ailleurs, on a appris d’une source autorisée des affaires courantes du club, que Nour Benzekri, l’ancien coach de la JSK, de l’USMA et du NAHD a été approché la veille du retour de l’équipe en Algérie, c'est-à-dire mardi passé, par un proche au club. C’est par l’intermédiaire de Hocine Yahi, qu’ils ont contacté le chevronné et l’expérimenté Nour Benzekri. D’après toujours la même source, Nour Benzekri a décliné l’offre kabyle par respect au staff technique en place à sa tête Mourad Karouf. Selon cette source Nour Benzekri a catégoriquement rejeté l’offre kabyle en déclarant à un proche à lui : «Karouf, Hamenad et les autres membres du staff technique de la JSK sont en train de faire du bon travail, il faut les encourager. Et mon éducation ne me permet pas de manger de ce pain. J’encourage Karouf et son équipe à aller de l’avant». À la JSK, le changement d’entraîneurs est devenu monnaie courante sous l’ère de Hannachi. Alors, qui veut casser le travail accompli par Karouf et compagnie et qui veut nuire à la stabilité du club ?

DDK (09/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 9 Aoû - 9:18

JSK : Nour Benzekri officiellement contacté

Au moment où le staff technique et les joueurs se concentrent sur le début du championnat, les dirigeants du club kabyle sont à la recherche d’un nouvel entraîneur, à moins d’une semaine du coup d’envoi de la compétition. C’est ainsi que nous avons appris que l’ancien entraîneur du NAHD et du MCA, Nour Benzekri, a été contacté par un proche du président. La personne en question lui a proposé l’idée de prendre en main la formation kabyle cette semaine. Un geste qui suscite de nombreuses interrogations sur les intentions de la direction de la JSK.

Il a refusé l’offre de la direction
Pour sa part, l’ancien coach du Nasria a décliné poliment l’offre de la direction kabyle. Benzekri a fait savoir à son entourage qu’il refusait ce poste par principe. Il a estimé qu’il y a un entraîneur à la JSK qui travaille depuis des mois et qu’il n’était pas de son droit de le d’accepter ce poste. D’après la même source, voici qu’a déclaré textuellement Benzekri au dirigeant kabyle : «C’est un honneur qu’on pense à moi, mais jusqu’à preuve du contraire, il y a des gens qui travaillent au sein du staff actuel de la JSK. Tant qu’il y a un entraîneur en place, je ne peux pas venir.»

Hocine Yahi a lui aussi été contacté pour travailler à ses côtés
Nour Benzekri n’est pas le seul à avoir été contacté, puisque la même source d’information nous a aussi confié que Hocine Yahi a été officiellement appelé pour renforcer la barre technique, dans le cas où Benezekri s’engageait avec la JSK. Une offre que l’ancien Belouizdadi a aussi refusée par respect au staff actuel.


Le Buteur (09/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 9 Aoû - 9:21

JSK: Absence énigmatique de Hannachi: Les joueurs inquiets

Pour cette première, les Canaris étaient motivés à l’idée de refouler la pelouse du 1er-Novembre, après des mois d’absence. Un retour marqué aussi par la présence d’une JSK new look, après les nombreux changements effectués au sein de l’effectif. Désormais, cette équipe de la JSK n’a qu’un seul but en tête, se mettre au travail pour achever la dernière semaine de préparation, avant l’entame de la compétition officielle. Les Kabyles se préparent donc pour le grand jour face au CSC prévu ce samedi au 1er-Novembre. De son côté, l’entraîneur en chef Mourad Karouf a essayé de mettre ses joueurs dans le bain afin qu’ils soient le plus concentrés possible sur leur match.

7h45, réunion entre les membres du staff technique
Comme nous l’avons déjà annoncé, le staff technique de la JSK s’est réuni dans la matinée d’hier, soit avant le coup d’envoi de la séance de reprise. Karouf, Kebir, Ikiouane et Hamenad se sont présentés vers 7h45 au stade du 1er-Novembre, afin de parler du programme à suivre durant la semaine. Le staff technique, qui s’était déjà réuni à Gammarth à la fin du second stage, a établi les grandes lignes à suivre cette semaine.

8h, arrivée des premiers joueurs
Quelques minutes seulement après l’arrivée des membres du staff technique, ce fut au tour des joueurs de faire leur apparition. C’est vers 8h du matin que nous avons aperçu le premier groupe de joueurs au stade. Les camarades de Kouceila Berchiche se sont dirigés vers les vestiaires pour enfiler leur tenue, suite à quoi ils ont pris la direction de la pelouse pour s’entrainer.

8h30, tout le monde sur le terrain
Avec Karouf, l’heure c’est l’heure ! A 8h30, tous les joueurs étaient présents sur le terrain, excepté Diawara. Connaissant l’importance du match de ce samedi face au CSC, les joueurs de la JSK ont tenu à être tous présents à la séance d’entraînement. Un comportement qui révèle toute la détermination du groupe à réaliser un résultat positif pour cette entame du championnat.

8h40, début de la séance
Une fois sur la pelouse, l’entraîneur en chef Mourad Karouf s’est entretenu avec ses hommes pendant quelques minutes, le temps de leur communiquer le programme de la séance. C’est vers 8h40 que l’entraînement a débuté pour les joueurs. Ces derniers ont été soumis à une grande charge de travail pour cette première séance de la journée, avant d’enchaîner par une seconde séance dans la soirée.

9h, Chioukh et Azlef pointent au stade
Le boss Cherif Hannachi étant absent, c’est le président du CSA Khelifa Chioukh ainsi que le membre du conseil d’administration Azlef qui se sont présentés à la séance d’entraînement de l’équipe vers les coups de 9h et ont suivi l’intégralité de la séance, avant de s’en aller sans pour autant se réunir avec les membres du staff technique.

10h45, fin de l’entraînement
Les joueurs de la JSK se sont entraînés durant 2h lors de cette séance de reprise. La charge était élevée mais les joueurs ont parfaitement bien adhéré au programme du staff technique. L’entraîneur a demandé aux joueurs de rentrer chez eux afin de se reposer, avant la séance de l’après-midi. Ce sera d’ailleurs le même programme jusqu’à lundi.

Certains joueurs ont demandé après Hannachi
Voyant que le président Hannachi n’avait pas donné signe de vie depuis des semaines, certains joueurs ont demandé après lui. On leur a fait savoir que le premier responsable de la SSPA/JSK est allé se reposer à Alger mercredi et jeudi et ce n’est que vendredi matin qu’il est rentré chez lui à Tizi. Chioukh a fait savoir à son entourage que le président l’a chargé de suivre les entraînements de l’équipe.

Très bonne ambiance à l’entrainement
La bonne nouvelle est qu’il règne une excellente ambiance aux entraînements de la JSK. Les joueurs semblent conscients de la tâche qui les attend ce samedi. Le staff technique a pour sa part fait en sorte de remettre le groupe en confiance, à l’approche de la compétition officielle. Désormais, c’est tous les joueurs qui s’appliquent tout en souhaitant faire partie de l’équipe qui débutera le championnat.

Le Buteur (09/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 9 Aoû - 9:28

Les supporters soutiennent Doudane et crient : «Une année barakat !»

La JSK a repris l’entrainement hier à Tizi dans un climat tendu. La veille, le manager général du club, Karim Doudane, a mis à exécution sa décision de quitter son poste, après avoir constaté que les choses n’avançaient pas en matière d’organisation à la JSK alors qu’au début de la préparation, les responsables ont promis une grande équipe capable de revenir sur la scène nationale dès le début de saison. Visiblement contrarié, Doudane a préféré quitter avant le début de saison. Les supporters de la JSK sont très inquiets concernant l’avenir de l’équipe qu’ils n’ont pas encore eu l’occasion de voir à l’œuvre. Depuis l’entame de la préparation estivale, la JSK s’est préparée loin de ses supporters. La seule fois où les portes du stade leur ont été ouvertes cet été, c’était à Alger lors de la séance d’entrainement à Tixeraïne. A Tizi, les portes du stade sont cadessées depuis plus d’une année. Selon les nombreux supporters qui ont pris attache avec nous, ces derniers exigent l’ouverture des portes du stade du 1er-Novembre cette saison. Les Kabyles exigent d’être présents aux entrainements et de vivre de près tout ce qui se passe dans leur club. La direction est plus que jamais interpellée à prendre en charge les exigences des supporters car après tout, ce sont eux qui accompagneront les joueurs cette saison dans tous les stades du pays. «Nous exigeons de la direction l’ouverture des portes du stade pour suivre les entrainements de notre club. Nous avons assez supporté la fermeture du stade et cette situation n’a que trop duré. Nous avons compris l’année dernière que l’équipe ait traversé des moments difficiles mais cette saison, il est hors de question d’accepter le même scénario. Nous exigeons de la direction d’ouvrir les portes car nous voulons aussi voir la qualité des joueurs recrutés cet été. A ce jour, on n’a suivi aucune séance et ce n’est pas normal», nous ont déclaré quelques fans du club kabyle.

Ils craignent la démobilisation du groupe, après le départ de Doudane
Les nombreux supporters de la JSK sont également inquiets de l’avenir du club, après l’annonce de Doudane de démissionner de son poste de manager général. Après plus d’un mois de travail à l’étranger et à une semaine seulement du premier match de la saison, les supporters redoutent la démobilisation des joueurs. Pour eux, la démission de Doudane risque de perturber la sérénité du groupe et démotiver les joueurs appelés à réussir leur première sortie à Tizi.

Les supporters soutiennent Doudane
A travers les réseaux sociaux, les supporters de la JSK ont tenu à exprimer leurs regrets, après le départ de Doudane de son poste de manager général du club. Selon les supporters, le départ de Doudane risque de compromettre le début de la saison surtout que c’est lui qui a pratiquement géré la période de préparation et procédé au recrutement estival, conformément aux prérogatives qui lui ont été attribuées par la direction. Les supporters ont exprimé leur soutien total à Doudane et promettent de se déplacer au siège du club pour le porter à la connaissance des responsables.

Les joueurs démoralisés, avant le match face au CSC
La démission de Doudane a sérieusement affecté les joueurs. Selon les échos qui nous sont parvenus hier matin lors de la première séance d’entrainement, Karouf avait du mal à placer les mots qu’il faut pour décrire aux joueurs la situation qui prévaut, à une semaine du coup d’envoi de la saison. Pire encore, les joueurs s’inquiètent aussi de l’avenir du staff technique dont certains membres sont annoncés également sur le départ. Avant même le début de la saison, voilà que la JSK est secouée par une véritable crise interne. Les camarades de Doukha n’ont pas le moral et cela risque de se répercuter sur leur préparation de la semaine à Tizi et le match du CSC qu’ils ont intérêt à gagner devant leurs supporters.

Où sont passés les dirigeants hier matin à la reprise ?
Alors que tout le monde attendait le retour de l’équipe de son stage de préparation de l’étranger, nous avons appris que la reprise des entrainements d’hier a été caractérisée par l’absence des dirigeants. La démission de Doudane aura sans doute provoqué un coup de tonnerre à l’intérieur de la maison kabyle. Selon un membre du staff technique, c’est Chioukh qui s’est déplacé au stade pour s’entretenir avec les membres du staff technique et les joueurs. Un membre de la direction a confié que Chioukh est délégué par Hannachi pour assurer l’intérim pendant son absence. Pour de nombreux observateurs, les dirigeants ne devaient pas s’absenter surtout pour la séance d’hier qui était trop importante car c’est la première après plusieurs semaines de préparation à l’étranger. Les joueurs ont besoin d’être rassurés sur plusieurs choses, notamment sur leur dû et tout ce qui a trait aux conditions du début de championnat qui s’annonce houleux pour la JSK.

Le Buteur (09/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 9 Aoû - 13:05

Des démissions en cascade attendues, les joueurs sous le choc !

Sa démission provoque un coup de tonnerre à la JSK…

A une semaine du coup d’envoi de la nouvelle saison, la JSK se trouve dans une situation des plus difficiles. A peine rentrée de son stage de préparation de Gammarth, la JSK se retrouve sans manager général après la surprenante démission de Karim Doudane qui a confirmé hier son départ suite à un malaise qu’il a constaté au niveau du club. Sa démission a provoqué un véritable tonnerre au sein de la maison kabyle à une semaine du premier match de la saison face au CSC. Ainsi, avec le départ de Doudane, nous avons appris d’une source crédible que la direction, par le biais de son président Hannachi, a convoqué une réunion d’urgence pour trouver des solutions à cette situation qui risque de porter préjudice au groupe.

La direction attendait le rapport détaillé de Doudane
Au moment où la direction attendait un rapport détaillé concernant le deuxième stage, le manager général de la JSK a surpris plus d’un en annonçant sa démission. Même s’il ne le dit pas tout go, Doudane est visiblement touché dans son amour-propre, sinon comment expliquer une telle sortie à quelques jours de la compétition officielle. La JSK qui s’est préparée à Gammarth est rentrée mercredi dernier dans l’anonymat, personne à l’accueil de l’équipe à l’aéroport, une attitude qui a déplu à Doudane et aux les autres membres de la délégation.

D’autres membres du staff menacent de quitter le navire
En plus du manager général Karim Doudane qui a confirmé son départ à une semaine du début du nouvel exercice, nous avons appris d’une source proche des affaires du club que d’autres membres du staff technique songent également à rendre le tablier pour des raisons qu’ils n’ont pas encore dévoilées publiquement. Selon notre source, ils se seraient plaints de plusieurs manques et ont travaillé dans des conditions des plus difficiles à Gammarth.

Un a déjà commencé à chercher un autre club
Ce qui confirme l’information du probable départ de certains membres du staff technique avant l’entame de la saison, nous avons appris d’une source crédible qu’un membre du staff technique (notre source a refusé de dévoiler l’identité) a déjà commencé à chercher un nouveau club où il devrait atterrir dans les prochains jours. Une chose est sûre, la démission de Doudane risque d’avoir de sérieuses conséquences sur le groupe et compromettra sérieusement le début de la saison que tous les supporters ont souhaité qu’elle soit meilleure que celle de l’année dernière.

L’équipe a besoin de stabilité à quelques jours du match du CSC
En apprenant la démission de Doudane de son poste de manager général, les supporters s’inquiètent sérieusement sur l’avenir du club, notamment sur le premier match qui pointe à l’horizon. La JSK qui a prévu de jouer un match amical à Tizi avant le début de saison l’a finalement annulé pour les raisons invoquées par certains et que réellement c’est le malaise qui ronge actuellement le groupe qui a fait changer d’avis aux responsables et probablement la peur d’une réaction des supporters à une semaine du début da nouvelle saison. Il faut dire que la JSK qui n’a pas encore effectué la moindre séance d’entraînement devant son public risque encore de fermer les portes du stade jusqu’à ce que la stabilité revienne.

Les joueurs sous le choc !
Pour leur part, les joueurs sont sous le choc en apprenant la décision de Doudane de quitter la JSK. Très apprécié par tout le monde, il fait l’unanimité au sein du groupe et son départ laissera certainement des séquelles. Quelques joueurs avec qui nous nous sommes entretenus nous ont confié qu’ils ne s’attendaient vraiment pas à cette démission surtout qu’il ne reste qu’une semaine pour le premier match de la saison et souhaitent voir la réunion d’aujourd’hui déboucher sur de sages décisions.

Le Buteur (09/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 9 Aoû - 16:49

JSK : Comment Hannachi compte éteindre le feu

- Zafour remplace Doudane -Gaouaoui à la place de Hamenad - Un coach étranger bientôt à Tizi

Les supporters de la JS Kabylie s’inquiètent. Au plus haut niveau. A moins d’une semaine de la première sortie de l’équipe en championnat, la maison kabyle est ébranlée par des informations loin d’être rassurantes. A l’image du départ du manager général Karim Doudène.

Le silence intrigant du président
Pendant ce temps, le président des Canaris du Djurdjura, Mohand-Cherif Hannachi, observe le silence. Intrigant. Ce n’est pas de ses habitudes. Hannachi est quelqu’un qui ne laisse rien passer sans une réaction de sa part pour tenter de rétablir la vérité et tirer, par la même occasion, les choses au clair. Pourquoi tant de mutisme ? Les connaisseurs, les vrais, de la maison kabyle savent bien que le silence de l’homme fort de la JSK cache quelque chose. Après des investigations épuisantes, nous sommes arrivés à la thèse selon laquelle le boss prépare un coup. Lequel ? Selon des sources concordantes, Hannachi se prépare visiblement à révolutionner le staff technique. Ce que les observateurs qualifient comme une action risquée à la veille de l’entame du championnat. Mais Hannachi veut aller au bout de sa logique surtout qu’il n’a pas été du tout satisfait de la préparation effectuée pendant cet été, ni des résultats enregistrés lors des matches amicaux. Dans le secret total et sans même aviser ses plus proches et fidèles collaborateurs, le président kabyle aurait dégagé une nouvelle configuration de la barre technique. Selon les informations recueillies auprès de nos sources, il semblerait que l’avenir de l’actuel entraîner en chef Mourad Karouf est scellé. Il ne devrait pas séjourner longtemps dans la barre technique. Hannachi aurait déjà son idée sur le futur responsable technique de la JS Kabylie. Il songerait à revenir à la piste étrangère. Des démarches auraient été entreprises. Plusieurs CV de techniciens étrangers ont été épluchés. Hannachi aurait choisi celui qui répond aux critères. Il aurait, selon nos sources, entamé les négociations avec lui. Il ne reste que quelques détails à régler. La démission de Doudane a retardé l’échéance.

Lamine Kabir ne bougerait pas
Lamine Kabir, l’ex-membre du staff technique national du temps de Rabah Saâdane, ne devrait pas être touché. Il serait, à en croire nos sources, maintenu pour seconder l’entraîneur étranger qui aura à prendre les destinées des coéquipiers du portier international Azzeddine Doukha. Kabir devrait être le seul à survivre à la révolution (technique) préparée par le président, Mohand-Cherif Hannachi.

Gaouaoui de retour à la maison ?
Le responsable des gardiens de but, Omar Hamenad, ne devrait pas figurer,  dans le futur staff technique. Il serait remplacé par un autre enfant du club et très apprécié par les supporters kabyles, à savoir Lounès Gaouaoui. En fin de carrière, Gaouaoui semble avoir le bon profil pour prendre en charge la mission d’entraîner les gardiens. Hamenad ne s’est jusque-là pas exprimé à propos de la démission de son ami Karim Doudane. Il était présent hier matin à la reprise. Il a assuré sa mission le plus normalement du monde.  Que lui reproche Hannachi ? Rien excepté peut-être sa relation avec Karouf et Doudane.

Zafour a le profil
Au poste de manager général, l’on parle fort probablement de la désignation de l’ancien joueur et capitaine de l’équipe, Brahim Zafour. Ce dernier a mis un terme à sa carrière footballistique. Il est désormais en mesure d’assurer cette mission en remplacement de Karim Doudane, démissionnaire pour absence de conditions de travail. Zafour a été sondé, il serait d’accord pour assurer cette mission oh combien délicate. Actuellement installé à Tizi Ouzou, la finalisation de ce projet ne serait qu’une question de temps. Il faut dire que Zafour est une personne compétente, professionnelle, il connaît la maison et il a déjà travaillé avec Hannachi. Le seul bémol est la façon avec laquelle il a quitté la JSK. L’ancien international n’était pas en bons termes avec le président. Ce dernier l’avait presque poussé vers la porte de sortie. A cette époque-là, Demba, Coulibaly, Meftah Rahim et Harkat Sofiane étaient en forme, ce qui avait poussé Zafour vers la sortie.

2 enfants du club
Zafour et Gaouaoui ont fait une longue et belle carrière avec les Canaris. Leur arrivée ne ferrait que plaisir aux nombreux supporters du club. Ces derniers n’ont cessé d’appeler à l’ouverture des portes du club aux anciens pensionnaires de l’équipe qui aiment et chérissent à la fois les couleurs jaune et vert. Autant dire que Hannachi semble avoir décidé de changer de stratégie. Travailler efficacement, mais dans la discrétion la plus absolue. En parallèle, Karouf et Hamenad continuent leur mission. Ils doutent bien sûr que quelque chose se prépare, mais ils préparent quand même le match face au CSC avec le plus de sérieux possible. Par ailleurs, on a essayé d’appeler ces deux derniers pour confirmer cette information sans succès, tout comme Zafour et Gaouaoui. Affaire à suivre.

=========

Diawara souffrant
L’attaquant Banou Diawara n’a pas participé à la séance d’hier matin. Et pour cause, il aurait eu mal au ventre, ce qui ne lui a pas permis de reprendre avec le reste du groupe.

Seddiki en solo
Souffrant d’une blessure à l’épaule, le milieu Ilyès Seddiki ne reprendra avec ses équipiers que la semaine prochaine. Il est toujours soumis à un travail spécifique et il est officiellement out pour la rencontre face au CSC.

Les joueurs aux Deux Palmiers
Arrivés très tard dans la nuit d’avant-hier, le gardien Azzeddine Doukha, Gaâga et Boulaouidate ont été logés hier à l’hôtel les Deux Palmiers. Le nouveau membre du conseil d’administration Malik Azlef fait le maximum pour que leurs appartements soient prêts le plus vite possible.

Afin de définir les tâches de chacun d’eux
Hannachi devait les rencontrer hier soir

Alors que Malik Azlef affirme que c’est lui qui assure l’intérim en l’absence de Hannachi, Khelifa Chioukh, de son côté, déclare lui aussi qu’il est le président par intérim. Cette situation burlesque devait prendre fin hier soir. Le président Hannachi devait en effet se réunir avec Chioukh et Azlef pour définir les tâches de chacun d’eux.

Le président Hannachi a déjà chargé Azlef de s’occuper de la gestion des joueurs et des membres du staff technique, alors que Chioukh devrait s’occuper d’autres tâches aussi importantes que celle d’Azlef. Malgré ça, il y a une mésentente sur le rôle de chacun d’eux. 

Compétition (09/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 9 Aoû - 18:17

La (vraie) fausse information Benzekri

Dans l’entourage de la JSK, les nouvelles sont distillées à tort et à travers. Après la démission du manager général (Doudane) et ses critiques contre l’actuelle direction, l’on a parlé d’un éventuel départ des membres de la barre technique. Cela a créé un terrain fertile pour les rumeurs. La ville de Tizi Ouzou a vibré, en tout cas, sous l’effet de certaines rumeurs selon lesquelles des dirigeants auraient pris attache avec Nour Benzekri pour prendre les destinées de l’équipe en prévision de l’entame de la saison. Les instigateurs de cette (vraie) fausse information ont parlé même de Hocine Yahi comme adjoint dans l’équipe de la JSK. Finalement, il n’en fut rien. D’ailleurs, les joueurs ont essayé de confirmer, selon des sources sûres, cette rumeur auprès de leurs propres connaissances, mais la réponse est toujours la même : c’est un mensonge. Des sources crédibles nous ont indiqué également qu’il n’a jamais été question de faire appel aux services de Nour Benzekri qui avait, rappelle-t-on, dirigé par le passé les Canaris du Djurdjura. La conclusion est celle-ci : il n’y aura pas de Benzekri à la JSK. Mourad Karouf est toujours en place en sa qualité d’entraîneur en chef. L’ancien défenseur latéral kabyle a dirigé toute la préparation d’intersaison avec les deux regroupements effectués en Tunisie. A moins d’un impondérable de dernière minute, la JSK sera dirigée par Karouf contre le CSC.

Compétition (09/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 10 Aoû - 15:58

JS Kabylie : Rien ne va chez les Canaris

 Après le semblant d’accalmie de cet été, suite à une saison chaotique et de nombreux problèmes, voilà que la JSK se retrouve dans la tourmente, à moins d’une semaine de l’entame de la nouvelle saison et la réception du CS Constantine, samedi à Tizi Ouzou, pour le compte de la première journée du championnat.

En effet, les agissement du n°1 de la JSK ont provoqué un malaise au sein de l’équipe, au moment où tout semblait aller pour le mieux, du moins jusqu’au retour des Canaris de Tunis, mercredi dernier après leur second stage d’intersaison. Un retour qui a été suivi d’abord par une série de démissions, à commencer par celle du manager général de l’équipe, Karim Doudène, qui a décidé de jeter l’éponge pour ne pas cautionner les agissements de la direction et notamment ceux de Hannachi.

Une démission qui a été suivie de celle du kiné de l’équipe, qui réclamait plusieurs mois de salaire impayé, alors que les membres du staff technique conduit par Mourad Karouf, à savoir l’entraîneur adjoint Lamine Kebir et l’entraîneur des gardiens, Aomar Hamenad, songent sérieusement à faire de même, toujours en raison de la situation qui prévaut au sein de l’équipe et des agissements des dirigeants, à leur tête Mohand Cherif Hannachi.

Très critiquée ces derniers jours en raison de ses prestations tout juste moyennes lors des matchs amicaux disputés en terre tunisienne, sans la moindre victoire en cinq rencontres, la JSK se voit confrontée à de nouvelles perturbations,  qui ne sont pas pour arranger ses affaires. L’équipe est gagnée par le doute et sérieusement affectée par ces démissions et ces départs éventuels des membres du staff, ce qui n’est pas pour rassurer les fans du club, à cinq jours de la réception du CSC, pour le coup d’envoi du championnat.

Hannachi prépare le successeur de Karouf
Autre fait marquant et qui n’est pas pour apaiser la tension au sein de la JSK, les intentions de Hannachi de dénicher un nouvel entraîneur dès cette semaine, soit juste avant le coup d’envoi du championnat, alors qu’il y a déjà un technicien en place, il s’agit de Mourad Karouf qui a pris les destinées de la barre technique des Canaris en fin de saison dernière. Hannachi a même pris attache avec des techniciens locaux et étrangers, alors que Mourad Karouf est toujours en place et n’a pas l’intention de quitter son poste.

Des agissements qui ne peuvent ne que nuire à la sérénité de l’équipe, et qui risquent même de saper tout le travail effectué depuis près de deux mois durant l’intersaison.

Confronté déjà à la fronde de la rue kabyle, mais aussi des anciens joueurs et dirigeants du club regroupés au sein du comité de sauvegarde de la JSK, qui se veut un pôle d’opposition, Mohand Cherif Hannachi risque désormais de s’attirer les foudres des quelques sympathisants parmi les supporters qui lui sont restés fidèles, surtout en cas de faux départ de l’équipe, vendredi face au CSC.

El-Watan (10/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 10 Aoû - 16:03

JSK : Yarichène, Azouaou et Bouzit de retour, Ciccolini se rapproche

Au milieu de la tempête qui secoue la JSK depuis son retour de Gammarth où elle a effectué son deuxième stage de préparation caractérisée par la démission de Doudane suivie par celle de l’entraineur des gardiens de but, Hamenad, la direction se retrouve acculée. A quelques jours du premier match face au CSC, nous avons appris d’une source crédible que d’anciens dirigeants seraient de retour aux affaires du club. Il s’agit de Yarichène, membre du CA, qui n’a jamais démissionné officiellement, d’Azouaou et Ali Bouzit. Ces dirigeants, qui n’étaient pas dans un passé récent en odeur de sainteté, reviennent dans des conditions quelque peu particulières lorsqu’on sait que le mouvement de contestation risque de s’amplifier davantage. Par ailleurs, nous avons appris de la même source d’information que l’ex- entraineur de la JSK, le Corse François Ciccolini, serait de retour. Par ailleuts, un membre de la direction a confirmé les contacts qui demeurent pour l’instant dans l’indiscrétion. Reste maintenant à savoir si l’information du retour de Ciccolini se confirme, quelle sera la réaction de l’entraineur Mourad Karouf qui s’oppose à l’idée de travailler comme adjoint. Est-ce aussi une manière de le pousser vers la porte de sortie ?

Gaouaoui : «J’ai donné mon accord de principe»
Juste après la démission de Hamenad de son poste de manager général, la direction kabyle a pris attache avec l’ex-international enfant du club Lounès Gaouaoui. Ce dernier n’a pas hésité à répondre favorablement. Contacté par nos soins, Gaouaoui dira : «J’ai été contacté par les dirigeants de la JSK et j’ai donné mon accord de revenir servir mon club de cœur. On a convenu d’un rendez-vous pour ce soir (hier dimanche ndlr) mais je me suis excusé car j’étais loin de Tizi. Nous allons nous voir ce lundi matin pour discuter de mon retour avec plus de détails, avant de trancher sur la question.

Le Buteur (10/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 10 Aoû - 16:23

JSK : Le collectif médical réagit

Cela fait quelques jours, plus exactement depuis le retour de la JSK de son deuxième stage de préparation à Gammarth, que le staff médical a été au centre d’une vive polémique. L’absence du médecin chef Djadjoua à Gammarth a suscité moult interrogations. Beaucoup de personnes sont même allées trop loin en accusant Dr Djadjoua d’avoir abandonné l’équipe au moment où elle avait besoin d’un staff médical étoffé. La réaction de Doudane qui a décidé de démissionner pour plusieurs raisons, dont l’absence d’un médecin pendant le deuxième stage, n’a fait qu’aggraver les choses et ouvert la voie à la polémique. Pour mieux éclairer la lanterne des observateurs et de l’opinion sportive de la JSK, le collectif médical a décidé de rompre le silence et de réagir à travers un communiqué rendu public dans la soirée de samedi.

« Le médecin chef n’a jamais accordé une déclaration à la presse »
« Le département santé au sein du club JSK a fait l'objet de plusieurs écrits et commentaires ces derniers temps, notamment la période qui a coïncidé avec la seconde partie du stage de préparation en Tunisie. On se serait sans doute abstenu de prendre l'initiative de la réaction, comme l'exige la position d'employé, tenu de se soumettre à la règle établie par la discipline en pareilles circonstances, si certains relais n'ont pas été jusqu'à attribuer des propos au médecin en chef du département que ce dernier n'a par ailleurs jamais tenus au sujet de son absence durant la deuxième partie du stage à Gammarth. Ceci étant clarifié, il convient de rappeler également qu'il n'est pas dans les attributions du département médical de s'exprimer sur un quelconque sujet se rapportant à la vie du club. Sa mission est d'assurer la meilleure prise en charge possible sur le plan sanitaire aux athlètes et c'est ce à quoi il a toujours veillé depuis son engagement avec le club. »

« Le travail effectué à Hammam Bourguiba atteste de la réussite de la mission du staff médical »
«Le retour de l'équipe au pays après le premier stage de Tunisie avec zéro blessé atteste si besoin est du dévouement du collectif médical qui a toujours veillé au moindre détail en fonction des moyens dont il disposait. La quête constante des joueurs qui continuent à solliciter soulagement et réconfort auprès du département médical du club même en période de quartier libre, notamment après leur rentrée au pays, constitue le meilleur gage de confiance et d'assurance qu'ils manifestent à l'égard de ce département santé de l'équipe. La fonction est noble et impose à répondre en permanence présent, particulièrement quand on est en mission. Et c'est ce que le collectif qui l'assume fait de son mieux et continuera à le faire au sein du club. Du moins tant qu'il reste engagé dans cette responsabilité. »

« C’est à la direction d’expliquer l’absence du médecin à Gammarth, la polémique nuit à la stabilité du groupe »
« Maintenant s'agissant de l'absence, indépendante de sa volonté, du médecin du club à la dernière partie du stage de Tunisie, il appartient à la direction en sa qualité d'employeur de s'exprimer si elle le souhaite sur le sujet et nous n'allons certainement pas empiéter sur cette prérogative que la réserve ne nous attribue pas. Aussi, il faut se rendre à l'évidence que l'amplification de la polémique ne servira pas du tout l'équipe qui a plus que jamais besoin de sérénité pour entamer la saison dans de meilleures conditions. Il est primordial de préserver le groupe sportif loin de toute turbulence qui tirerait son essence des autres considérations restreintes. Il y va de la sauvegarde du club qui est sans doute le souci de tous. »

Le Buteur (10/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 10 Aoû - 16:40

JSK : Pas de Ciccolini à la JSK

La rumeur faisant état du retour de François Ciccolini à la JSK continue d’alimenter les discussions des supporters kabyles, notamment sur les réseaux sociaux.

Le mutisme de la direction sur cette question n’a fait que donner un certain crédit à cette rumeur au point où certains annoncent sa venue pour la journée d’aujourd’hui. Afin de vérifier s’il y a du vrai concernant l’éventuel retour du coach corse, un dirigeant de la JSK que nous avons joint dans la soirée d’hier affirme : «On n’a jamais songé à faire revenir Ciccolini. Les gens profitent de la situation qui prévaut actuellement au sein du club pour distiller toutes sortes de rumeurs aussi farfelues les unes que les autres.»

Le retour de Ciccolini n’est pas du tout envisageable surtout lorsqu’on sait la manière avec laquelle il a été poussé à rentrer chez lui. Voulant instaurer une certaine discipline au sein de l’équipe, les Benlamri et Mekkaoui avaient réussi à remonter les dirigeants à leur tête le président Hannachi contre lui. Ces deux joueurs se comportaient comme des nababs et Ciccolini ne pouvait pas accepter que de «petits joueurs» fassent ce qu’ils voulaient dans l’équipe. Même si le président Hannachi regrette son départ, il n’osera pas le contacter, car il n’a pas oublié comment il est parti.

Bastia
Sous contrat avec Bastia, Ciccolini n’est pas à la recherche d’un emploi comme veulent le faire croire certains. Même s’il est au chômage, il n’acceptera jamais de revenir à la JSK. Ceux qui le connaissent affirment que c’est un homme de principe et qu’il ne se laissera pas avoir deux fois. Il avait résilié son contrat la saison dernière sans demander la moindre indemnité juste pour ne pas continuer à se regarder en chiens de faïence avec les responsables kabyles. Même s’il est au chômage, il ne reviendra pas à la JSK après la mésaventure qu’il a vécue l’an dernier. Il pourrait revenir en Algérie pour prendre un club, mais pas la JSK. Il a été choqué par tout ce qu’il a vu et par tout ce qui a été dit sur lui. Les résultats ne plaidaient pas pour lui, mais avec des joueurs «mercenaires» il ne pouvait pas aspirer à de meilleurs résultats surtout que certains dirigeants ne rataient aucune occasion pour le dénigrer auprès du président Hannachi.

La JSK regrette Hamroun
Renvoyé de la JSK pour «insuffisances techniques», le milieu Jugurtha Hamroun a signé dans l’un des meilleurs clubs en Roumanie (Steaua Bucarest). Il brille de mille feux dès ses premiers matches avec cette équipe. Les dirigeants de la JSK regrettent d’avoir résilié son contrat avant même qu’il ne fasse la moindre apparition officielle sous le maillot des Jaune et Vert. «Les experts du football» qui rodent à la JSK ont recommandé au président Hannachi de ne pas le retenir sous prétexte qu’il n’a pas le niveau pour jouer à la JSK. Ils ont réussi dans leur entreprise puisque le président Hannachi qui écoute toujours «ses fameux conseillers» l’avait chassé de l’hôtel Amraoua avant de l’inviter à négocier la résiliation de son contrat avec le secrétaire et l’avocat du club. Aujourd’hui, les supporters regrettent le départ de ce joueur, d’autant plus que leur équipe ne dispose même pas d’un vrai meneur de jeu.

Compétition (10/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 10 Aoû - 16:42

JSK : Gaouaoui et Zafour disent oui

Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière édition, le président Hannachi a fait appel à Brahim Zafour et à Lounès Gaouaoui pour remplacer Karim Doudane et Omar Hamenad. Le premier sera nommé au poste de manager général et le second au poste d’entraîneur des gardiens.

Il n’a pas mis beaucoup de temps pour trouver des successeurs à Doudane et Hamenad. Le plus surprenant est que le nom de Gaouaoui a été évoqué dans l’entourage du club avant même que Hamenad n’annonce sa démission. Ce n’est qu’hier que le nouveau membre du conseil d’administration Malik Azlef a entamé les discussions avec Zafour et Gaouaoui, mais leurs noms circulent depuis plusieurs jours. D’après une source proche de la direction, le président Hannachi a commencé à chercher des remplaçants à Doudane, Hamenad et Karouf le jour même où ils avaient fait part de leur intention de démissionner au retour de l’équipe à Tizi Ouzou. Il n’avait pas apprécié qu’on mette la pression sur lui, alors qu’il leur avait donné carte blanche. Quoi qu’il en soit, il n’a pas tardé à tourner la page de Doudane et Hamenad pour en ouvrir une autre. Il a chargé cette fois Azlef de négocier avec négocier avec Zafour et Gaouaoui, lesquels, il faut le rappeler, ne sont pas en odeur de sainteté avec le président Hannachi. Azlef a réussi néanmoins à leur arracher leur accord de principe pour revenir réintégrer le club, l’un comme manager général et l’autre comme entraîneur des gardiens.

Officialisation
C’est dans la soirée d’hier que le nouveau membre du conseil d’administration Malik Azlef devait finaliser avec Zafour et Gaouaoui. Selon ses dires, les deux hommes lui ont donné leur accord de principe et il leur a fixé rendez-vous pour hier soir afin de finaliser avec eux. Il devait négocier avec eux leurs salaires et d’autres points relatifs aux contrats qui les lieront au club. La réunion d’hier devait être déterminante, car même si les deux anciens joueurs de la JSK sont d’accord sur le principe d’occuper respectivement le poste de manager général et celui d’entraîneur des gardiens, il faut attendre l’issue de l’entrevue d’hier soir pour savoir si Zafour et Gaouaoui remplaceront Doudane et Hamenad.

Duo
Le choix de Zafour et de Gaouaoui n’est pas fortuit. Le président Hannachi a fait appel à eux, car ils s’entendent à merveille entre eux. Ils ont joué longtemps ensemble à la JSK avant que chacun n’opte pour une autre équipe. Ils entretiennent de bons rapports et le président Hannachi a tenu à les rassembler de nouveau pour leur permettre de servir de nouveau le club. Ils viennent juste de mettre un terme à leur carrière de joueurs, mais avec leur sérieux et l’expérience qu’ils ont acquis durant leur longue carrière, ils pourraient réussir dans leurs nouvelles fonctions. Le président Hannachi va certainement leur accorder carte blanche, car après le départ de Doudane et Hamenad, il n’a pas d’autres choix que de s’entourer d’enfants clubs pour calmer un peu la colère des supporters qui craignent le pire pour leur équipe.

Azlef : «Ils m’ont donné leur accord de principe»
Chargé d’assurer l’intérim en l’absence du président Hannachi, Malik Azlef a réussi à convaincre Brahim Zafour et Lounès Gaouaoui à succéder à Karim Doudane et Omar Hamenad en un temps record. Il a trouvé les mots justes pour les convaincre à servir le club cette fois en tant que manager général et entraîneur des gardiens. Joint dans l’après-midi d’hier pour avoir plus de détails sur le retour de Zafour et Gaouaoui, Azlef affirme : «Ils m’ont donné leur accord de principe pour venir. Je dois les rencontrer ce soir afin de finaliser avec eux. Les contacts avec Zafour et Gaouaoui se sont bien passés, mais je ne peux rien vous dire tant que je ne les ai pas rencontrés.»

En attendant que Gaouaoui prenne ses fonctions
Kaïdi prend en charge les gardiens

Si dans la matinée d’hier, les gardiens ont été pris en chargé par Karouf et son adjoint Lamine Kebir, dans l’après-midi d’hier, ils devaient travailler sous la houlette de l’entraîneur des gardiens de l’équipe espoir Kaïdi. Ce dernier devra remplacer Omar Hamenad jusqu’à ce que Lounès Gaouaoui prenne ses fonctions. D’ailleurs, Malik Azlef l’a appelé dans la matinée d’hier pour lui dire qu’il doit se mettre au service des gardiens de l’équipe seniors jusqu’à nouvel ordre.

Hannachi donne ses directives à Azlef
Le président Hannachi s’est réuni hier après-midi avec son nouveau bras droit Malik Azlef pour lui donner ses dernières directives avant qu’il ne parte en vacances. Il lui a demandé de mettre les joueurs dans de meilleures conditions pour qu’ils réussissent leur premier match du championnat face au CSC. Il a évoqué aussi avec lui le cas de Zafour et Gaouaoui en insistant sur la nécessité de trouver un accord définitif avec eux. Soumis à une terrible pression ces derniers jours, notamment après les déclarations de son ex-manager général, Karim Doudane, le président Hannachi veut s’accorder quelques jours de repos avant de reprendre du service. A vrai dire, il n’ira pas se reposer puisqu’on affirme çà et là qu’il est en train de négocier avec un entraîneur étranger.

Hannachi veut récupérer Yarichène et Azouaou
Regrettant vraisemblablement le départ de l’ex-président de la section football Yazid Yarichène et celui de l’ancien coordinateur de la section football Azouaou Rachid, certains dirigeants recommandent au président Hannachi de les faire revenir. Les deux hommes n’hésitaient jamais à mettre la main à la poche pour aider le club, mais malgré ça, ils ont été écartés injustement du club. Ce n’est qu’en cette intersaison que la direction s’est rendu compte que Yarichène, Azouaou et Ali Bouzit sont indispensables. Il est utile de rappeler que Yarichène était derrière le recrutement de la plupart des joueurs la saison dernière, mais des personnes malintentionnées ont tout fait pour salir son image auprès du président Hannachi.

Gaouaoui : «J’ai dit à Azlef que tu as mon accord, mais…»
L’ex-gardien des Jaune et Vert, Lounès Gaouaoui, confirme son retour à son club de cœur. Il précise néanmoins qu’il n’a donné que son accord de principe à Azlef et que rien n’a été fait pour le moment. «C’est vrai qu’un responsable de la JSK, à savoir Azlef  m’a contacté, mais je lui ai dit qu’on doit d’abord se mettre autour d’une table avant de trancher sur sa proposition. J’ai dit à Azlef que tu as mon accord de principe, mais on doit parvenir à un accord pour que j’accepte le poste d’entraîneur des gardiens. La JSK est mon club de cœur et si on parvient à trouver un terrain d’entente, je reviendrai avec plaisir. On s’est entendus pour qu’on se rencontre ce soir, mais jusqu’au moment où je vous parle je suis loin de Tizi Ouzou et je ne sais pas si on va se voir ou pas», a expliqué Gaouaoui qui jouit d’une grande estime auprès des supporters de la JSK.

Zafour : «Oui, la direction m’a contacté»
L’ancien international défenseur de la JS Kabylie Brahim Zafour n’écarte pas son retour. Joint dans l’après-midi d’hier, il nous a déclaré : «Effectivement, la direction de la JSK m’a contacté pour me proposer le poste de manager général, mais il n’y a rien de concret pour le moment. Tant qu’on ne s’est pas mis autour d’une table et qu’on n’a pas trouvé d’accord, il n’y a rien d’officiel pour le moment. On a convenu à ce qu’on se rencontre ce soir.»

Compétition (10/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 11 Aoû - 15:26

JSK : Direction – staff, tout est rentré dans l’ordre

C’est une nouvelle que beaucoup de joueurs attendaient à quelques jours de la reprise du championnat ! La direction du club kabyle vient de tirer les choses au clair avec les membres du staff technique. Désormais, le différend qui opposait le président du club, Moh Cherif Hannachi, ainsi que certains membres à ceux du staff technique ne semble être qu’un mauvais souvenir. Et c’est avant-hier soir que Hannachi a envoyé Azlef et Chioukh à la rencontre des membres du staff technique pour régler ce litige. Les dirigeants leur ont fait savoir qu’il n’a jamais été question de les limoger. Ils ont aussi précisé que désormais, une seule chose compte, c’est de penser à l’intérêt général de l’équipe. La JSK, qui est sur le point de prendre part à un match de championnat, a besoin de sérénité. Chose que le coach et les membres du staff technique ont partagée aussi, eux qui ont tout fait pour motiver les joueurs depuis le début de semaine, histoire de ne pas les impliquer dans ces histoires de démissions.

Les membres du conseil se sont réunis avec Hannachi
Et c’est dans la même soirée de samedi dernier que les membres du conseil d’administration se sont réunis avec le président Moh Cherif Hannachi, afin de prendre certaines décisions concernant le staff. Ce fut l’occasion pour les membres du CA d’étudier à nouveau la démission de Doudane et celle de l’entraîneur des gardiens, Hamenad. Par la suite les dirigeants en question ont jugé utile d’apaiser la tension à quelques jours du coup d’envoi du championnat et ce pour le bien de la JSK. Ils ont estimé qu’un bon travail est en train de se faire au niveau du staff et qu’il n’y a aucune raison d’apporter des changements.

Azlef et Benabderrahmane ont rassuré Karouf…
Et pour officialiser la nouvelle, les deux membres du conseil d’administration, à savoir Azlef et Nassim Benabderrahmane, se sont dirigés au stade dimanche soir pour s’entretenir avec l’entraîneur en chef Mourad Karouf. Les deux dirigeants en question ont rassuré Karouf ont lui faisant savoir qu’il n’a jamais été question de le limoger, ni lui ni les membres de son staff. Les émissaires de Hannachi ont demandé au coach de remobiliser les joueurs en prévision du premier match de championnat face au CSC, chose que Karouf fait depuis des semaines.

… et lui ont transmis le message du président
À cette occasion, les dirigeants ont tenu à transmettre le message du président à Karouf et à ses assistants. Benabderahmane et Azlef ont affirmé que Hannachi est bel et bien satisfait du travail accompli jusque-là. Les deux membres du conseil d’administration ont tout de suite calmé les esprits en affirmant à Karouf qu’il n’a jamais été question de ramener un nouvel entraîneur.

Excepté Hamenad, les membres du staff technique seront maintenus
Finalement c’est l’ensemble des membres du staff technique qui seront maintenus excepté l’entraîneur des gardiens, Omar Hamenad, qui est parti de son propre gré. L’entraîneur en question a déposé sa démission avant de quitter le navire dimanche dernier. Pour Karouf, Kebir et Ikiouane, il était difficile de faire de même à quelques jours du début de la compétition. Les 3 entraîneurs estiment qu’ils sont des salariés à la JSK et il est naturel qu’ils poursuivent leur mission à la tête du club.

Tout le monde sera régularisé à partir de la semaine prochaine
Pour ce qui est de la régularisation des salaires, une source digne de foi nous a confié que les deux membres du conseil d’administration ont aussi rassuré ceux du staff technique dans ce sens. Ils ont fait savoir à Karouf et à ses assistants que tout le monde sera payé jusqu’au dernier centime d’ici la semaine prochaine, soit juste après la première rencontre de championnat. D’après la même source, cela concerne les mensualités du mois de juillet et août.

À présent l’heure est à la mobilisation
Maintenant que tout est rentré dans l’ordre, il ne reste plus qu’à se concentrer sur la prochaine rencontre de championnat. En tentant d’arranger les choses, le président Hannachi a voulu envoyer un message de soutien aux membres du staff technique, surtout après la démission de Doudane et Hamenad. Le premier responsable du club a peur de se retrouver dans une impasse à quelques heures du coup d’envoi de la Ligue 1 Mobilis. Désormais, il s’attend à ce que les choses redeviennent comme avant pour l’intérêt de tous.

Le Buteur (11/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 11 Aoû - 15:27

Yahi : «Le contact existe avec la JSK, j’attends que les choses deviennent plus concrètes pour m’exprimer»

L’ex-international algérien, Yahi Hocine, ne nie pas le contact avec la JSK et se dit honoré de diriger un club de l’envergure du club phare de Djurdjura. Comme révélé par nos soins, l’ancienne vedette du CR Belouizdad confirme l’intérêt et précise qu’il attend que les choses deviennent plus concrètes pour s’exprimer de manière plus longue à ce sujet.

Hocine, on apprend que la JSK pense vraiment à vous pour intégrer son staff, une réaction ?
Ecoutez, je sais que mon nom circule depuis quelques jours dans les couloirs du club mais je ne peux être affirmatif à cent pour cent.

Mais est-ce que vous pouvez confirmer cet intérêt ?
Ecoutez, je veux être très clair avec vous, je sais que mon nom circule à la JSK, j’ai été approché par des gens que je respecte beaucoup et qui sont très respectés à Tizi Ouzou, mais bon je ne vais pas citer de noms.

Le challenge de driver la JSK vous tente ?
Par respect aux collègues qui sont sur place, je ne veux pas trop m’étaler sur ce contact. Mais pour être honnête, diriger un grand club comme la JSK est un grand honneur.

Surtout qu’on sait qu’à l’époque de Khalef vous étiez proche d’endosser ce maillot…
C’est vrai ! Peu de gens le savent et j’allais aborder dans ce sens, je rêvais de porter le maillot kabyle quand j’étais joueur, malheureusement, cela ne s’est pas produit, et là je souhaite intégrer ce club comme entraîneur.

On sait aussi que vous avez laissé des offres du Golfe et d’autres propositions en Algérie, parlez-nous un peu de cela…
C’est vrai, vous savez on est un peu en période de réflexion mais je ne me précipite pas trop, tout est une question de Mektoub. On verra ce qui va se passer dans les prochaines heures. Une chose est sûre, je suis quelqu’un qui travaille pour un projet, je ne supporte pas les défis éphémères.

Le Buteur (11/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 11 Aoû - 15:28

Benzekri : «Oui, j’ai reçu des contacts de la JSK»

Comme rapporté dans notre édition de dimanche, l’entraîneur Nour Benzekri a bel et bien reçu des contacts de la part de la JSK. Joint par nos soins hier après-midi, l’ancien coach du Nasr Hussein-Dey nous a éclairé à ce sujet. « Oui, il y a eu des contacts de la part de la JSK. Des amis sont venus me voir pour me dire qu’à la JSK, on pensait à moi. Ces amis, je tiens à le souligner, sont dans le football et connaissent les dirigeants kabyles », a-t-il indiqué.

«Au vu du flou qui entoure le club actuellement, je ne suis pas trop intéressé»
Evidemment, nous avons demandé à Benzekri si l’idée de prendre en main la JSK l’intéressait, lui qui avait déjà entraîné le club phare de la Kabylie, il y a quelques années  et sa réponse fut   le moins que l’on puisse dire claire et sans aucune ambiguïté : « Intéressé ? Franchement, non. Le flou qui entoure actuellement le club ne me pousse pas à envisager quoi que ce soit pour le moment. Si j’avais eu un contact officiel du premier responsable du club, peut-être que les choses seraient différentes, et encore… Et à ce que je sache aussi, il y a un entraîneur en place à la JSK, non ? Alors, rien ne sert d’en parler… »

«Si je prends un club, c’est pour un projet sportif bien défini»
Comme tout le monde le sait, Nour Benzekri est un entraîneur à principes, qui sait ce qu’il veut et où il veut   aller. Prendre un club juste pour le plaisir, cela ne l’intéresse pas, quitte à rester loin du terrain des années encore. « Vous me connaissez assez bien. Moi, je n’aime pas trop le bricolage. C’est vrai que notre football est malade, mais on ne doit pas tout cautionner non plus. Si je prends un club, c’est vraiment pour un projet sportif bien défini. J’aime être professionnel afin de garantir au maximum les résultats escomptés », a-t-il enfin conclu.

Le Buteur (11/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum