Saison espagnole, 2014 - 2015

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 22 Déc - 15:44

Griezmann rayonne avec l'Atlético

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2495684_FULL-LND

Antoine Griezmann, auteur de son premier triplé avec l'Atletico Madrid, a renversé l'Athletic Bilbao (4-1) dimanche pour la 16e journée du Championnat d'Espagne, permettant aux "Colchoneros" de rester à portée du Real Madrid et du FC Barcelone sur le podium pendant la trêve.

Et un festival de "Grizi" pour conclure 2014! Transféré à Madrid cet été pour 30 M EUR, l'attaquant français a connu une adaptation difficile mais il commence enfin à donner sa pleine mesure et ses trois buts (46, 73, 81) dimanche soir à San Mames ont tiré le champion d'Espagne en titre d'un bien mauvais pas.

Voici donc "Grizi" devenu un "homme et un joueur important", comme le souhaitait son entraîneur Diego Simeone. Et voilà l'Atletico toujours en course pour le titre avec 35 points, à quatre longueurs du Real (39 pts, un match en moins) et trois du Barça (38 pts). "Cela a été mon meilleur match depuis que je suis ici, je dois poursuivre sur cette voie et continuer à travailler", a réagi le Français au micro de Canal+ Espagne.

A Bilbao, ce n'était pourtant pas vraiment un match pour le frêle Griezmann (1,76 m, 67 kg) avec des chocs, des duels, des grandes chandelles aériennes et très peu de jeu au sol...

A ce jeu-là, c'est l'Athletic qui a frappé le premier: sur un coup franc, Mikel Rico a été laissé libre de tout marquage et a placé sa tête hors de portée du gardien (17). Un relâchement très inhabituel pour la défense de l'Atletico, passée tout près de sombrer lorsqu'Aritz Aduriz s'est emmêlé les pinceaux dans la surface (39).

Une tête et deux contres
A l'autre bout du terrain, les "Colchoneros" n'ont pas eu non plus leur habituelle efficacité. Il faut dire que leur meilleur buteur, Mario Mandzukic (12 buts), et leur meilleur passeur, Koke (13 passes décisives), étaient tous les deux suspendus.

En leur absence, c'est Antoine Griezmann qui a joué en pointe et le Français a étincelé. Car l'ancien joueur de la Real Sociedad a relancé l'Atletico: malgré sa taille modeste, le Français a égalisé de la tête sur un joli centre de Juanfran (46). Ce qui a permis aux "Colchoneros" de refaire surface: Tiago a obtenu un penalty très généreux, aussitôt transformé par Raul Garcia (53).

Ensuite, Griezmann a fait le break de deux buts en contre, d'abord en ajustant le gardien (73), puis en menant une contre-attaque et en concluant de près, portant son bilan en Liga à 6 buts.

Ce rendement retrouvé du Français qui est une excellente nouvelle pour l'"Atleti" en vue d'un début d'année 2015 brûlant, avec un double derby contre le Real en Coupe du Roi entrecoupé par un déplacement à Barcelone en Liga.

Fifa.com (21/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 29 Déc - 15:00

El Niño revient à l'Atlético

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2344840_FULL-LND

L'attaquant espagnol Fernando Torres retrouvera en janvier le club où il avait débuté et qui en avait fait une star, a annoncé l'Atletico Madrid lundi après un accord avec l'AC Milan, qui lui cédera le joueur pour une saison et demie.

"Fernando Torres revient à l'Atletico Madrid après un accord conclu entre notre club et le Milan, selon lequel l'attaquant international jouera, prêté, pour le reste de la saison et une saison de plus", écrit le club champion d'Espagne sur son site.

"El Niño", âgé de 30 ans, reviendra finalement "chez lui", dans le club qui l'a vu débuter à un peu plus de 17 ans et qui lui est toujours resté cher, à condition que les examens médicaux soient concluants, précise l'Atletico.

L'accord "sera définitivement bouclé le 5 janvier, jour où le mercato d'hiver s'ouvre en Italie", ajoute le club.

"Enfin je rentre à la maison. Merci à tous ceux qui ont fait de ce rêve une réalité", a réagi le joueur lundi matin sur son compte Twitter, où le hashtag #Torresrevient (#TorresHaVuelto) figurait parmi les plus commentés sur le réseau social en Espagne. "Il sera un renfort très important pour la deuxième partie de la saison. Nous en tirerons le meilleur", avait déclaré samedi l'entraîneur adjoint German Burgos.

"A à peine plus de 17 ans, en 2001, il avait débuté avec l'équipe rouge et blanche en deuxième division et malgré son jeune âge, il n'avait plus quitté la première équipe lors des six saisons suivantes, devenant même son capitaine et disputant 244 matchs, où il avait marqué 91 buts", rappelle l'Atletico.

Le club anglais de Chelsea, où il jouait depuis 2011, avait annoncé samedi que le prêt de Torres à l'AC Milan, accordé cet été pour deux ans, avait été transformé en contrat ferme.

Après l'Atletico, "El Niño" a joué à Liverpool de 2007 à 2011 puis à Chelsea de 2011 à 2014 à la suite d'un transfert record (64 millions d'euros).

Fifa.com (29/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 30 Déc - 19:25

Perez, de Benfica, vers Valence

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2320199_FULL-LND

Le Benfica Lisbonne a accepté l'offre de 25 millions d'euros de Valence pour le transfert de son milieu international argentin Enzo Perez, a annoncé lundi le club portugais.

Le club lisboète a "autorisé le sportif à se rendre à Valence pour réaliser les examens médicaux et traiter d'autres questions de nature professionnelle", a-t-il précisé.

Le milieu de 28 ans, qui compte 15 sélections (un but) avec l'équipe d'Argentine et a participé au Mondial-2014 au Brésil, avait rejoint le Benfica en 2011.

Le Benfica, en tête du championnat du Portugal mais éliminé de toute compétition européenne, avait réalisé la saison dernière le triplé championnat-Coupe du Portugal-Coupe de la Ligue.

Fifa.com (29/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 31 Déc - 10:48

Layun, d'América, à Grenade

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2445384_FULL-LND

Le Mexicain Miguel Layún, qui a disputé le Mondial-2014 avec son pays, a signé un contrat avec le club de première division espagnole Grenade, a annoncé sa formation actuelle d'América de Mexico sans donner de détails sur la durée du contrat et son montant.

Layún Prado, 26 ans, peut jouer latéral ou milieu de terrain. Il avait commencé sa carrière professionnelle en 2007 avant d'être appelé en sélection du Mexique en 2013 (25 capes).

En 2009, il avait porté le maillot de l'Atalanta, devenant alors le premier joueur mexicain à évoluer en Serie A italienne. Il était à l'América depuis 2010.

Grenade est 18e du Championnat d'Espagne après la 16e journée avec 13 points comme Almeria (16e) et La Corogne (17e).

Fifa.com (30/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 2 Jan - 16:06

Le Real à Valence pour bien débuter 2015

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2333638_FULL-LND

Après l'ivresse de sa fabuleuse année 2014, le Real Madrid doit éviter la gueule de bois à Valence dimanche pour la reprise du Championnat d'Espagne en 2015, tandis que le FC Barcelone, opposé à la Real Sociedad, espère digérer rapidement ses déboires extra-sportifs.

Le Real pas à la fête
La 17e journée de Liga, qui s'ouvre samedi pour se terminer lundi, marque le début d'un janvier aux allures de marathon pour le Real Madrid. En un mois, la "Maison blanche" pourrait jouer jusqu'à neuf matches, avec pour commencer un difficile déplacement à Mestalla dimanche après-midi (16h00 GMT) en championnat puis un double derby contre l'Atletico Madrid en huitièmes de finale de Coupe du Roi les 7 et 15 janvier. Avant un possible double clasico en quarts face à Barcelone.

Malgré ce programme très chargé, le Real aborde 2015 en pleine confiance: vainqueur en 2014 de la Ligue des champions, de la Coupe du Roi, de la Supercoupe d'Europe et du Mondial des clubs, le club merengue, actuel leader de Liga, espère poursuivre au printemps sa moisson de trophées. "En 2015, nous voulons rivaliser dans toutes les compétitions", a prévenu à la reprise l'entraîneur madrilène Carlo Ancelotti.

La défaite contre l'AC Milan (4-2) pendant la trêve, en amical, n'a pas brisé la série record de 22 victoires consécutives en compétition du Real, qui espère enchaîner un 23e succès dimanche. Ce ne sera pas facile: le club valencien, 4e de Liga, a retrouvé de l'ambition avec son nouveau propriétaire, le magnat singapourien Peter Lim, comme le prouve le récent recrutement du milieu international argentin Enzo Perez (Benfica) pour 25 M EUR.

Barça : oublier 2014
C'est sans doute avec grand soulagement que le FC Barcelone a dit au revoir à l'année 2014, achevée sans trophée. L'année écoulée a en outre été très difficile hors des terrains avec une série de séismes judiciaires et administratifs, dont le dernier en date a été une interdiction de transferts jusqu'à janvier 2016, confirmée mardi par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Sans autres ressources que son effectif actuel, le club catalan aborde néanmoins cette nouvelle année fort de son esprit de revanche et de son prometteur trio d'attaque "MSN" (Messi-Suarez-Neymar).

Les hommes de Luis Enrique, deuxièmes de Liga (38 pts) à une longueur du Real Madrid (39 pts, un match en moins), sont en embuscade au classement et ils pourraient en outre profiter du calendrier très chargé du Real en janvier pour tenter de se hisser en tête. Mais pour cela, il leur faudra repartir du bon pied dimanche (20h00 GMT) contre la Real Sociedad, qui vit pour sa part une saison compliquée (14e).

Le "Niño" de retour à l'Atletico
Champion d'Espagne 2014 et vainqueur de la Supercoupe nationale, l'Atletico Madrid a clos une année très faste pour lui avec un gros coup sur le marché des transferts: le retour dans son club formateur du "Niño" Fernando Torres (30 ans), prêté par l'AC Milan. Ancien enfant chéri du stade Vicente-Calderon, l'ex-joueur de Liverpool et Chelsea a fait souffler un vent d'optimisme parmi les supporteurs "colchoneros", qui ont hâte de le voir porter à nouveau le maillot rouge et blanc.

Ce ne sera pas pour samedi à domicile contre Levante (15h00 GMT), car Torres doit attendre l'ouverture officielle du marché pour être autorisé à jouer, mais ce pourrait être contre le Real Madrid mercredi en Coupe. Sans l'international espagnol, l'Atletico devrait miser samedi sur la force de frappe de ses deux principales armes offensives, le Croate Mario Mandzukic et le Français Antoine Griezmann, lequel reste sur un joli triplé fin décembre contre l'Athletic Bilbao (4-1).

Le programme

Samedi
Atletico Madrid - Levante
Séville - Celta Vigo
Elche - Villarreal
Deportivo La Corogne - Athletic Bilbao
Malaga - Almeria

Dimanche
Getafe - Rayo Vallecano
Valence - Real Madrid
Espanyol Barcelone - Eibar
Real Sociedad - FC Barcelone

Lundi
Cordoue - Grenade

Fifa.com (02/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 3 Jan - 20:19

Griezmann charme l'Atlético

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2497369_FULL-LND

Antoine Griezmann, double buteur contre Levante (3-1), a permis à l'Atletico Madrid d'entamer 2015 par une victoire samedi pour la 17e journée du Championnat d'Espagne, un avertissement pour l'icône Fernando Torres, de retour au club, qui va devoir se battre pour jouer.

Sous les yeux de l'attaquant international espagnol, revenu cette semaine en prêt dans son club formateur et présent en tribune, l'Atletico s'est imposé grâce à deux coups de tête de Griezmann (18, 47). Nabil El Zhar a réduit la marque d'une frappe déviée (62) avant que Diego Godin ne scelle le score (82).

Les champions d'Espagne en titre reviennent provisoirement à une longueur du Real Madrid, leader (39 pts, un match de moins), et à hauteur du FC Barcelone (38 pts) au deuxième rang. Le Real se déplace dimanche après-midi à Valence (17h00), juste avant que le Barça ne défie la Real Sociedad en soirée (21h00).

Malgré le retour de Torres, le stade Vicente-Calderon semble s'être découvert un nouvel enfant chéri en la personne de Griezmann. Le Français avait conclu 2014 sur un triplé contre l'Athletic Bilbao (4-1). Le petit attaquant (1,76 m) a débuté la nouvelle année sur les mêmes bases en ouvrant la marque d'une tête piquée, puis en récidivant du crâne sur un ballon repoussé par le gardien.

Semaine de tous les dangers
Soit ses septième et huitième buts en Liga cette saison qui font de lui le meilleur réalisateur de l'"Atleti" en championnat devant le Croate Mario Mandzukic (6 buts). Soit aussi la confirmation que le Français, après une adaptation difficile, est en train de donner raison à son entraîneur Diego Simeone qui souhaitait le voir devenir "un homme" sur le terrain.

Samedi, Griezmann a été étincelant : déviations, feintes, déboulés dans l'espace et même courses défensives, une performance complète qui lui a valu l'ovation du stade Calderon à sa sortie du terrain. Dans ces conditions, on voit mal comment "El Niño" Torres (30 ans), prêté par l'AC Milan, pourrait concurrencer dans l'immédiat l'international français (23 ans, 14 sélections) ou Mandzukic, excellent dans le sacrifice et le combat.

La forme de ces deux-là paraît de bon augure pour l'Atletico avant d'aborder une semaine de tous les dangers, avec une double confrontation contre le Real Madrid en huitièmes de finale de Coupe du Roi, entrecoupée d'un déplacement à Barcelone en Liga le week-end prochain.

Torres, non qualifié samedi, pourrait pour sa part faire son grand retour mercredi soir au stade Calderon face au Real. Mais il n'est pas dit qu'il soit titulaire, vu l'excellente passe de ses nouveaux partenaires d'attaque.

Fifa.com (03/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 4 Jan - 20:13

Retour triomphal de Torres à l'Atlético

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2497505_FULL-LND

C'est le retour du "Niño" prodigue: Fernando Torres, enfant chéri de l'Atletico Madrid revenu cette semaine dans son club formateur, a reçu dimanche un accueil spectaculaire au stade Vicente-Calderon, avec environ 40.000 supporteurs rassemblés pour assister à la présentation de l'attaquant.

Au micro, on perçoit son émotion. "Qu'il est doux de revenir à la maison", s'exclame l'international espagnol (30 ans, 110 sélections), revêtu du maillot rouge et blanc pour la première fois depuis plus de sept ans.

Malgré le frais soleil d'hiver, le stade Calderon a des allures de jour de match avec trois tribunes sur quatre remplies à ras bord.

Soit, selon le club, entre 35.000 et 45.000 supporteurs massés pour applaudir l'icône Torres, loin des 6.000 personnes, par exemple, attirées cet été par la présentation du Français Antoine Griezmann, recrue estivale la plus onéreuse du club (30 M EUR).

"Un jour, il va falloir que vous m'expliquiez ce que j'ai fait pour que vous me traitiez aussi bien", plaisante le nouveau N.19 "colchonero", prêté jusqu'en 2016 par l'AC Milan. La foule, ravie, scande le nom de l'avant-centre qui enchaîne les jongles.

Ce qu'il a fait? Formé au club, le gamin de Fuenlabrada (banlieue de Madrid) a débuté en équipe première en 2001, à seulement 17 ans, alors que l'Atletico peinait en deuxième division. Et après la remontée en Liga, Torres est progressivement devenu la figure de proue du club, dont il a porté le brassard de capitaine et pour lequel il a inscrit 91 buts en 244 matches.

"Véritable emblème"
En 2007, néanmoins, cette grande promesse du football mondial a dû s'envoler pour l'Angleterre: d'abord à Liverpool (2007-2011), où il a brillé, puis à Chelsea (2011-2014), où, ralenti par les méformes et les blessures, il n'a jamais justifié un transfert mirobolant (60 M EUR).

Quant à ses six derniers mois passés à l'AC Milan (10 matches, un but), ils n'ont pas permis de retrouver l'implacable Torres, attaquant puissant et efficace, unique buteur de la finale de l'Euro-2008.

Qu'importe, car comme en amour, tout est bien vite pardonné. "Notre histoire a été spéciale. Bienvenue à la maison", peut-on lire sur une banderole déployée en tribune.

Pour Candido David Caño, un supporteur de 25 ans venu au stade en famille, il faut croire en la capacité de rebond du "Niño", qu'il considère comme un "véritable emblème" de l'Atletico.

"Il a toujours été à un bon niveau, même si ces dernières années il a été blessé et a manqué de temps de jeu", explique à l'AFP cet étudiant en politique. "Il rejoint une équipe qui vient d'être sacrée championne d'Espagne, il lui sera difficile de se faire une place mais nous avons confiance en lui."

Dès mercredi, Fernando Torres pourrait disputer son premier match avec son club de coeur lors d'un bouillant derby contre le Real Madrid en huitièmes de finale aller de Coupe du Roi.

Avec, assure-t-il, un appétit intact. "Tout au long de ces années, j'ai obtenu des titres importants", rappelle l'attaquant champion du monde 2010 et double champion d'Europe (2008, 2012).

"Mais il m'a toujours manqué quelque chose: pouvoir les remporter ici. J'espère y parvenir", conclut-il. Et c'est toute la famille "rojiblanca" qui en rêve avec lui.

Fifa.com (04/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 4 Jan - 20:18

Fin de série pour le Real, renversé à Valence

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2497610_FULL-LND

La série de 22 victoires consécutives du Real Madrid s'est achevée dimanche sur une défaite à Valence (2-1) pour la 17e journée du Championnat d'Espagne, un coup de tonnerre qui pourrait offrir les commandes au FC Barcelone, opposé à la Real Sociedad en soirée.

Pour la première fois depuis près de quatre mois, le Real a mordu la poussière en compétition et tout le mérite en revient à Valence: mené après un penalty de Cristiano Ronaldo (14), le club "Che" a renversé les Madrilènes grâce à Antonio Barragan d'une frappe détournée (52) et une tête de Nicolas Otamendi sur corner (65).

Au classement, le Real est toujours en tête (39 pts, un match de moins) mais désormais sous la menace du Barça (2e, 38 pts), attendu dimanche soir à Saint-Sébastien face à la Real Sociedad (20h00 GMT).

Le rêve merengue de dépasser le record mondial de 24 victoires consécutives toutes compétitions confondues, détenu par le club brésilien de Coritiba, s'est envolé.

Car la folle série de la "Maison blanche" n'aura finalement pas résisté à la nouvelle année et à l'atmosphère bouillante du stade Mestalla. Même si la rencontre avait été précédé d'un geste de fair-play, le "pasillo" (haie d'honneur) des Valenciens aux tout récents champions du monde des clubs madrilènes, l'ambiance s'est rapidement tendue.

Sept cartons jaunes distribués en première période, des chocs, des protestations, bref, une partie hachée dans laquelle le Real Madrid a pourtant eu de belles occasions.

Le Real ramené sur terre
Sur la première opportunité merengue, un coup franc excentré, l'attaquant valencien Alvaro Negredo a touché le ballon du bras, concédant un penalty que Cristiano Ronaldo a transformé (14), soit le 26e but de "CR7" cette saison en Liga.

Sans parvenir à poser le jeu comme à son habitude, le Real a beaucoup procédé par contre-attaques: Ronaldo, d'un tir en pivot expédié dans le petit filet extérieur (26) ou Karim Benzema, sur une frappe écrasée à l'entrée de la surface (45+1), auraient pu mettre les Madrilènes à l'abri.

Au lieu de quoi, Valence a emballé la rencontre, dans le sillage de son meneur de jeu André Gomes. L'international portugais (3 sélections) a adressé un tir tendu capté par Iker Casillas (45), puis une frappe détournée sur le poteau par un défenseur (45+2), avant de placer une magnifique volée au ras du cadre (46).

C'est finalement Antonio Barragan, sur une frappe détournée au fond des filets par Pepe, qui a concrétisé la révolte de Valence (52). Assommé, le Real a ensuite perdu pied sur corner lorsque Nicolas Otamendi a échappé au marquage pour doubler la mise de la tête (65).

Pourtant, Gareth Bale aurait pu remettre le Real devant à l'heure de jeu sur une folle chevauchée mal conclue (60). Et les têtes de Sergio Ramos (79) puis Isco (86) à bout portant n'ont pas permis d'arracher l'égalisation.

Voilà donc le club champion d'Europe et du monde brutalement ramené sur terre après une année 2014 passée dans les nuages.

Et le mois de janvier s'annonce rude pour les hommes de Carlo Ancelotti, qui vont devoir se ressaisir dès mercredi face à l'Atletico Madrid pour un chaud derby en huitièmes de finale aller de Coupe du Roi.

Fifa.com (04/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 4 Jan - 20:20

Real - Ancelotti : "Ça devait arriver"

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2491094_FULL-LND

Le Real Madrid, qui restait sur une série de 22 victoires avant de chuter à Valence (2-1), était voué "tôt ou tard" à connaître la défaite, a philosophé dimanche l'entraîneur madrilène Carlo Ancelotti, qui a assuré que ce revers n'allait pas "affecter" ses joueurs.

"C'est une défaite qui intervient après 22 matches gagnés. Cela devait arriver tôt ou tard. C'est arrivé aujourd'hui, a-t-il expliqué en conférence de presse. Mais nous ne devons pas oublier que nous avons fait de bonnes choses avant et que nous en ferons aussi après."

Pour la première fois depuis près de quatre mois, le Real a mordu la poussière en compétition et avec cette défaite à Mestalla en Championnat d'Espagne, le club merengue a manqué l'opportunité de dépasser le record mondial de 24 victoires consécutives toutes compétitions confondues, détenu par le club brésilien de Coritiba.

"Je ne crois pas que cela va nous affecter", a néanmoins tempéré Ancelotti. "C'est arrivé, ça devait arriver après 22 victoires et nous devons continuer. La saison est très longue, nous sommes bien positionnés en Liga. Cela ne nous affecte pas parce que nous pouvons nous reposer sur les bonnes choses que nous avons accomplies auparavant."

Le technicien italien n'a pas accablé ses joueurs après la défaite, estimant qu'ils avaient seulement manqué de réussite dans la finition.

"Nous avons fait un bon match et à l'arrivée nous ne méritons pas de perdre. Nous avons eu des opportunités de marquer mais nous avons manqué de chance. En attaque (mes joueurs) ont bien travaillé, ils ont eu des opportunités, ils ont créé le danger mais ils n'ont pas marqué. Cela ne veut rien dire, le travail a été bon", a-t-il conclu.

Fifa.com (04/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 5 Jan - 16:16

Le Barça rate le coche

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2497651_FULL-LND

La série de 22 victoires consécutives du Real Madrid s'est achevée dimanche sur une défaite à Valence (2-1) lors de la 17e journée du Championnat d'Espagne, un coup de tonnerre qui n'a toutefois pas profité au FC Barcelone, tombé devant la Real Sociedad (1-0).

Panne d'efficacité pour la reprise: le Real comme le Barça ont eu des occasions en pagaille mais les deux grands d'Espagne ont péché dans la finition pour leur premier match de 2015, ce qui maintient le statu quo entre eux au classement.

La "Maison blanche" reste en tête (39 pts, un match de moins) et le club catalan (38 pts), qui a raté l'opportunité de prendre la tête, voit revenir sur lui l'Atletico Madrid (38 pts), qui sera son adversaire en Liga le week-end prochain au Camp Nou.

A Valence, le Real a subi sa première défaite en compétition depuis mi-septembre et tout le mérite en revient aux Valenciens: menés après un penalty de Cristiano Ronaldo (14), ils ont renversé les Madrilènes grâce à Antonio Barragan d'une frappe détournée (52) et à une tête de Nicolas Otamendi sur corner (65).

Le rêve merengue de dépasser le record mondial de 24 victoires consécutives toutes compétitions confondues, détenu par le club brésilien de Coritiba, s'est aussitôt envolé. Et la folle série de la "Maison blanche" n'aura finalement pas résisté à la nouvelle année et aux assauts des Valenciens, solides 4e de Liga (34 pts).

Entre les deux équipes, l'atmosphère a été rapidement très tendue: sept cartons jaunes distribués en première période, des chocs, des protestations, bref, une partie hachée au cours de laquelle le Real Madrid a pourtant eu de belles occasions.

Sur la première opportunité merengue, un coup franc excentré, l'attaquant valencien Alvaro Negredo a touché le ballon du bras, concédant un penalty que Cristiano Ronaldo a transformé (14), soit le 26e but de "CR7" cette saison en Liga.

Ancelotti philosophe, Luis Enrique critiqué
Mais la "Maison blanche" n'est pas parvenue à se mettre à l'abri, malgré de bonnes occasions pour Ronaldo (26), Karim Benzema (45+1) ou Gareth Bale (60). Et après la révolte de Valence et ses deux buts successifs (52, 65), le Real Madrid a poussé sans succès, à l'image de Sergio Ramos (79) ou Isco (86).

Voilà donc le club champion du monde et d'Europe brutalement ramené sur terre après une année 2014 passée dans les nuages.

"Je ne crois pas que cela va nous affecter. C'est arrivé, ça devait arriver après 22 victoires et nous devons continuer", a philosophé l'entraîneur Carlo Ancelotti, dont les joueurs devront se ressaisir mercredi face à l'Atletico Madrid en huitièmes de finale aller de Coupe du Roi.

Dimanche soir, le Barça a chuté à son tour, s'inclinant devant la Real Sociedad de l'entraîneur écossais David Moyes.

Menés sur un but contre son camp de Jordi Alba (2), les Catalans n'ont jamais réussi à égaliser malgré une pluie d'occasions, notamment de la part de Luis Suarez (85, 86).

Il faut dire que l'entraîneur Luis Enrique avait laissé sur le banc au coup d'envoi Lionel Messi et Neymar, rentrés tardivement de leurs vacances en Amérique du Sud.

"J'ai pris cette décision en considérant le risque pour ces joueurs (...), qui ont fait un long voyage il y a deux jours. C'était mieux de pour eux", s'est défendu le technicien barcelonais, qui risque néanmoins d'être sous le feu des critiques en Catalogne.

Car Barcelone a dominé stérilement sans ces deux atouts et leurs entrée n'a pas suffi en seconde période.

"Nous avons commencé du mauvais pied dans ce match mais nous ne méritons pas ce résultat. Le ballon n'a pas voulu entrer. C'est une opportunité perdue" a déploré le capitaine barcelonais Xavi au micro de Canal+ Espagne. Rebond attendu dès jeudi en Coupe du Roi contre Elche.

Fifa.com (04/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 5 Jan - 16:22

Barcelone - Messi, malade, absent à l'entraînement

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2497641_FULL-LND

Lionel Messi, victime d'une gastroentérite, ne s'est pas entraîné lundi avec ses partenaires du FC Barcelone, a annoncé le club catalan au lendemain de la défaite concédée sur la pelouse de la Real Sociedad en Championnat d'Espagne (1-0).

L'attaquant argentin n'a donc pas pu prendre part au traditionnel entraînement de début d'année ouvert au public, au même titre que le milieu brésilien Rafinha, souffrant d'une otite.

"L'évolution (de leur état) décidera de leur disponibilité pour les prochains entraînements", a précisé le Barça dans un communiqué.

Messi, qui avait été autorisé par le club à revenir seulement vendredi de ses vacances en Argentine, était remplaçant face à la Real Sociedad dimanche soir. Entré en jeu après la pause, il n'a pas eu son efficacité habituelle.

Le FC Barcelone devra se ressaisir dès jeudi en huitièmes de finale de Coupe du Roi contre Elche, et surtout dimanche lors du choc de la 18e journée de Liga contre l'Atletico Madrid au Camp Nou.

Fifa.com (05/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 5 Jan - 16:28

Coupe du Roi
Derby à Madrid, rachat au Barça


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2439540_FULL-LND

Le derby madrilène Atletico-Real est la grande affiche des huitièmes de finale aller de la Coupe du Roi, qui s'ouvrent mardi sur un duel d'équipes en difficulté, Celta Vigo-Athletic Bilbao, avant un match aux allures d'opération rachat pour le FC Barcelone jeudi contre Elche.

L'année 2015 commence fort pour l'Atletico Madrid, galvanisé par le retour au club de l'attaquant international espagnol Fernando Torres. Ce dernier pourrait d'ailleurs disputer mercredi soir face au Real Madrid (20h00 GMT) au stade Vicente-Calderon son premier match depuis plus de sept ans sous le maillot "rojiblanco".

Mais gare à l'euphorie pour les "Colchoneros", qui abordent une semaine de tous les dangers: réception du Real mercredi, déplacement dimanche au Camp Nou pour affronter le Barça en Championnat d'Espagne et enfin courte visite au stade Santiago-Bernabeu pour le huitième retour de la Coupe.

Ce double derby s'annonce particulièrement alléchant entre les deux derniers finalistes de la Ligue des champions, dont ce seront les huitième et neuvième confrontations en l'espace d'un an toutes compétitions confondues!

Cette saison, l'Atletico et le Real se sont déjà affrontés trois fois en Supercoupe d'Espagne et en Liga, et les hommes de Diego Simeone sont invaincus avec un nul (1-1) puis deux victoires (1-0, 2-1). D'ailleurs, jusqu'à la défaite du Real dimanche à Valence en Liga (2-1), l'Atletico restait depuis mi-septembre la dernière équipe à avoir battu la "Maison blanche", qui a ensuite enchaîné une folle série de 22 victoires en compétition.

Pour le Barça, lui aussi tombé ce week-end devant la Real Sociedad (1-0), la victoire et la manière sont obligatoires lors de la réception d'Elche jeudi (21h00 GMT) pour balayer les doutes qui entourent l'entraîneur Luis Enrique. Dimanche soir, ce dernier avait choisi de laisser sur le banc au coup d'envoi Lionel Messi et Neymar, ses deux principaux atouts offensifs qui étaient revenus plus tardivement que les autres de leurs vacances avec l'accord du club. Et ce pari raté met sous pression le Barça, contraint de rebondir contre Elche et surtout face à l'Atletico dimanche.

Le programme des huitièmes de finale aller

Mardi
Celta Vigo - Athletic Bilbao
Malaga - Levante

Mercredi
Villarreal - Real Sociedad
Atletico Madrid - Real Madrid
Almeria - Getafe
Valence - Espanyol Barcelone

Jeudi
Grenade - Séville
FC Barcelone - Elche

Fifa.com (05/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 5 Jan - 16:29

Getafe - Sanchez Flores nommé entraîneur

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 1322021_FULL-LND

L'Espagnol Quique Sanchez Flores, ancien entraîneur de Valence et de l'Atletico Madrid, a succédé lundi au Roumain Cosmin Contra au poste d'entraîneur de Getafe, qui l'a présenté à la presse.

Sanchez Flores, qui est apparu devant la presse lundi à la mi-journée, revient dans un club qu'il a déjà dirigé pendant une saison, en 2004/05, pour ce qui était alors la toute première de Getafe dans l'élite.

Ancien entraîneur de Valence (2005/07), Benfica (2008/09) et l'Atletico (2009/11), le technicien de 49 ans compte à son palmarès une Europa League, remportée en 2010 avec le club "colchonero". Jusqu'au printemps, il était entraîneur d'Al-Ain à Dubai.

Sanchez Flores succède à Cosmin Contra, recruté par le club chinois de Guangzhou R&F et qui sera resté moins d'un an dans la banlieue madrilène: arrivé en mars pour maintenir Getafe, l'entraîneur roumain laisse le club à une 14e place en Liga, à quatre points de la zone de relégation.

Fifa.com (05/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 6 Jan - 15:31

Barça - Zubizarreta limogé, Puyol démissionne

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2500234_FULL-LND

Le FC Barcelone a annoncé lundi le limogeage de son directeur sportif Andoni Zubizarreta, sans doute victime des résultats mitigés de l'équipe première et d'une crise interne après l'interdiction de transferts infligée au club.

"Le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, a décidé de résilier le contrat de celui qui était jusqu'à présent directeur du football du club, Andoni Zubizarreta", a fait savoir le Barça dans un communiqué au lendemain de la défaite sur la pelouse de la Real Sociedad (1-0) en Championnat d'Espagne. Zubizarreta, en poste depuis 2010, avait pourtant prolongé il y a un an son contrat jusqu'en 2016, date de la fin du mandat de la direction actuelle.

En tant que joueur, Zubizarreta (53 ans, 126 sélections) figurait dans la "Dream Team" du Barça champion d'Europe en 1992, au poste de gardien de but. Après sa nomination comme directeur sportif en juillet 2010, le club catalan a notamment remporté une fois la Ligue des champions (2011) et deux fois la Liga (2011, 2013).

Mais l'année 2014, vierge de tout trophée pour le club catalan et ponctuée de scandales extrasportifs, a assombri le bilan de "Zubi", qui s'est vu en outre reprocher plusieurs recrutements ratés cet été: le latéral brésilien Douglas, pour le moment très fébrile, ou le défenseur belge Thomas Vermaelen, arrivé blessé et indisponible au moins jusqu'au printemps.

Le FC Barcelone a fait savoir lundi dans un deuxième communiqué que le président Bartomeu s'expliquerait devant la presse mercredi après-midi (15h00 GMT) et qu'une réunion extraordinaire du comité de direction du club se tiendrait ce même jour en soirée (19h00 GMT).

Puyol dans la foulée

Carles Puyol, ex-défenseur et capitaine emblématique du FC Barcelone, a annoncé sa démission du club dans la foulée du limogeage du directeur sportif Andoni Zubizarreta, dont il était devenu l'adjoint à la fin de sa carrière en mai. "J'ai décidé de mettre un terme à ma relation de travail avec le FC Barcelone", a annoncé l'ancien international espagnol sur sa page Facebook.

"Je souhaite progresser tant sur les plans personnel que professionnel pour que, à l'avenir, je puisse revenir dans cette maison et vous rendre tout ce que vous m'avez donné durant ces années inoubliables", a-t-il écrit. "Je reste très reconnaissant aux employés, dirigeants, au président et à la direction sportive de m'avoir fait confiance et m'avoir aidé dans cette transition qui n'est pas facile", a-t-il ajouté.

En mai, le Barça avait fait ses adieux à son capitaine, obligé, à 36 ans, de raccrocher les crampons après des blessures à répétition. Il était devenu alors directeur sportif adjoint, faisant équipe avec Andoni Zubizarreta, en poste depuis 2010.

Formé au Barça, où il jouait en équipe première depuis 1999, "Puyi" a gagné trois Ligues des champions et six Championnats d'Espagne avec ce club. Celui qui avait déclaré vouloir jouer au Barça jusqu'à 40 ans est également un monument de la "Roja", l'équipe nationale espagnole (100 sélections).  Sous les couleurs de son pays, il a remporté l'Euro-2008 et le Mondial-2010. Une blessure à un genou l'avait, en revanche, privé de l'Euro-2012, également remporté par l'Espagne.

Fifa.com (05/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 6 Jan - 15:49

Atlético-Real, derby récurrent

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2423867_FULL-LND

L'Atlético de Madrid et le Real Madrid, opposés mercredi (21h00) en huitièmes de finale aller de Coupe du Roi, vont disputer leur huitième derby en l'espace d'un an, une répétition qui accentue encore la rivalité entre ces deux voisins.

D'autant qu'une neuvième confrontation suivra dans une semaine pour le match retour, prévu le 15 janvier, et qu'une dixième est au calendrier le week-end du 8 février en Championnat d'Espagne ! En attendant d'éventuelles retrouvailles en Ligue des champions si leur parcours et le tirage en disposent ainsi... L'année 2014 aura sans conteste accentué leur antagonisme. Le scénario de la finale de la Ligue des champions à Lisbonne (4-1 a.p.), si cruel pour l'Atletico, si providentiel pour le Real, a ouvert des plaies difficiles à refermer côté "colchonero".

Résultat, les hommes de Diego Simeone ont été surmotivés à chaque fois qu'ils ont défié les joueurs de Carlo Ancelotti cette saison : sacre en Supercoupe d'Espagne (1-1, 1-0) en août et victoire au stade Bernabeu en Liga (2-1) mi-septembre. Dans la foulée de ce revers à domicile, la "Maison blanche" a enchaîné une folle série de 22 victoires en compétition, jusqu'à chuter dimanche à Valence en Liga (2-1). "Je ne crois pas que cette défaite affecte l'équipe pour la rencontre de mercredi. C'est un autre match", a néanmoins estimé le latéral merengue Marcelo.

A l'évidence, les deux équipes se connaissent sur le bout des doigts et la principale nouveauté pour ce choc est le retour au stade Vicente-Calderon de Fernando Torres, revenu à l'Atletico et qui pourrait disputer son premier match depuis plus de sept ans avec son club formateur. "Je veux enfiler le maillot de l'Atletico et fouler la pelouse du stade Calderon", a prévenu "El Niño" lors de sa présentation dimanche, qui a attiré plus de 40.000 supporteurs enthousiastes. En tout cas, le choc s'annonce alléchant entre un "Atleti" euphorique et un Real qui craint que sa belle mécanique ne s'enraye.

Succès impératif pour un Barça en crise
Vu l'intensité et la tension de leurs récentes confrontations, les deux équipes risquent d'y laisser des plumes. D'autant que parallèlement à ce double derby, il leur faudra continuer d'avancer en Championnat d'Espagne, où la lutte est acharnée avec un leader, le Real, talonné par le duo FC Barcelone-Atletico.

Barça-Atletico, c'est précisément l'affiche de la 18e journée de Liga programmée le week-end prochain. Et si le club catalan se défait d'Elche (match aller jeudi à 22h00) en huitièmes de Coupe du Roi, il affrontera en quarts le vainqueur du duel Atletico-Real, une perspective qui promet un mois de janvier à couper le souffle en Espagne. A moins qu'entre-temps, la crise interne qui mine le Barça n'ait provoqué d'autres séismes.

Lundi, le club blaugrana s'est séparé de son directeur sportif Andoni Zubizarreta, désigné implicitement comme le responsable de la sanction d'interdiction de transferts infligée au club par le TAS. A cette crise institutionnelle s'ajoute une crise de résultats, comme l'a montré dimanche la défaite contre la Real Sociedad en Liga (1-0). Et la presse catalane a rapporté que les relations entre l'entraîneur Luis Enrique et Lionel Messi n'étaient pas au beau fixe, alimentant le spectre d'un possible départ de la star. Dans ce contexte, gagner contre Elche jeudi, et avec la manière, est l'unique remède susceptible d'apaiser la maison Barça.

Le programme des huitièmes de finale aller

Mardi
Celta Vigo - Athletic Bilbao
Malaga - Levante

Mercredi
Villarreal - Real Sociedad
Atletico Madrid - Real Madrid
Almeria - Getafe
Valence - Espanyol Barcelone

Jeudi
Grenade - Séville
FC Barcelone - Elche

Fifa.com (06/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 6 Jan - 15:51

Coupe du Roi
Torres en cure de jouvence à l'Atlético


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2497492_FULL-LND

Le retour de Fernando Torres a rendu l'Atletico Madrid euphorique mais l'attaquant de 30 ans, qui pourrait faire ses débuts mercredi face au Real Madrid en Coupe du Roi, doit rapidement retrouver une seconde jeunesse s'il veut rester "El Niño", l'enfant chéri des "Colchoneros".

. Le Calderon, une fontaine de jouvence ?
Pépite du centre de formation "colchonero", Torres avait tout pour devenir l'un des meilleurs attaquants de la planète : la vitesse, la puissance, la finition, des qualités qui lui ont permis de débuter en équipe première à 17 ans avec l'Atletico et d'inscrire 91 buts en 244 matches. Mais l'attaquant international (110 sélections, 38 buts) a ensuite rejoint l'Angleterre, où il a progressivement perdu le fil de sa carrière : il a brillé à Liverpool (2007-2011) mais beaucoup moins à Chelsea (2011-2014), où, entre méformes et blessures, il n'a jamais justifié un transfert mirobolant (60 M EUR).

Quant aux six derniers mois passés à l'AC Milan (10 matches, un but), ils n'ont pas permis de retrouver l'implacable Torres, unique buteur de la finale de l'Euro-2008. Son retour est donc un grand pari pour l'Atletico. Le club, champion d'Espagne en titre, dispose d'une ossature déjà établie et Torres va devoir faire son trou malgré un des plus beaux palmarès européens.

Reste à savoir si l'atmosphère bouillonnante du stade Vicente-Calderon pourra revigorer "El Niño" et lui rendre ses jambes d'hier. Dimanche, pour la présentation de l'attaquant, plus de 40.000 supporteurs s'étaient déplacés pour scander son nom. "Toute cette affection suppose un surplus de responsabilité pour moi et je l'accepte avec joie", a réagi le joueur.

. Une rude concurrence en attaque
Malgré son immense aura au stade Calderon, il n'est pas dit que Torres soit titulaire d'entrée mercredi soir en huitièmes de finale aller de Coupe du Roi contre le Real Madrid (21h00). Car l'Atletico dispose déjà de talents offensifs qui vont mener la vie dure au gamin de Fuenlabrada (banlieue de Madrid).

Ainsi, le jeu de tête et le sens du combat du Croate Mario Mandzukic ont immédiatement séduit les supporteurs, qui apprécient aussi l'investissement défensif d'un Raul Garcia. Il y a en revanche plus de doute sur le Mexicain Raul Jimenez, en manque de temps de jeu. Enfin, le Français Antoine Griezmann, actuel meilleur buteur du club en Liga (8 buts), semble sur une pente ascendante après une adaptation difficile : il reste sur cinq buts en deux matches.

. Simeone s'annonce intraitable
Torres "ne vient pas en sauveur", a déjà prévenu l'entraîneur Diego Simeone. "Il devra s'adapter à l'équipe pour que nous puissions tirer partie de ses caractéristiques. (...) Il devra faire des efforts et montrer de bonnes choses pour rivaliser."

Qu'importe si Simeone et Torres ont été partenaires sous le maillot "rojiblanco" au début des années 2000. Car avec "El Cholo", la seule chose qui ne se négocie pas est l'esprit de sacrifice et "El Niño" le sait. "Sa présence a été importante pour ma venue", a expliqué Torres. "Je sais qu'il était très exigeant comme équipier et qu'il le sera encore plus comme entraîneur." La renaissance de Fernando Torres est à ce prix.

Fifa.com (06/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 7 Jan - 15:34

Barça - Luis Enrique : "Je n'ai rien à me reprocher"

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2489732_FULL-LND

L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique, fragilisé par des résultats mitigés et des relations semble-t-il refroidies avec Lionel Messi, a assuré mercredi n'avoir "rien à (se) reprocher" dans sa gestion de l'effectif catalan et ne pas avoir reçu d'"ultimatum" de sa direction.

Le technicien s'est retrouvé sous le feu des critiques après la défaite du Barça dimanche en Championnat d'Espagne contre la Real Sociedad (1-0) à Saint-Sébastien, où il avait choisi de ne pas titulariser le quadruple Ballon d'Or argentin, tout juste revenu de vacances.

L'absence de Messi lundi à l'entraînement, officiellement en raison d'une gastroentérite, a laissé craindre un possible divorce entre l'entraîneur et la star. Elle a surtout réveillé dans les médias catalans le spectre d'un possible départ de l'Argentin alors que le Barça traverse une profonde crise interne, ponctuée lundi par le limogeage du directeur sportif Andoni Zubizarreta.

"A ce jour, je n'ai rien à me reprocher sur le plan personnel avec tous les joueurs", a asséné Luis Enrique mercredi en conférence de presse, à la veille de la réception d'Elche en huitième de finale aller de Coupe du Roi.

"J'ai aujourd'hui la même relation avec tous les joueurs qu'en début de saison (...). Je me sens soutenu par le club comme par les joueurs et je continue mon travail avec la même intensité", a-t-il ajouté, réaffirmant traiter de manière spéciale un talent du calibre de Messi.

"C'est le meilleur joueur du monde, donc de cette équipe", a-t-il dit. "Au même titre que je ne traite pas mes enfants de la même manière, je ne traite pas mes joueurs de la même manière. (...) Mais il y a une série de règles communes à respecter et le plus important, c'est le groupe, au-dessus des individualités."

Interrogé pour savoir si, comme évoqué dans la presse, le président Josep Maria Bartomeu l'avait mis en demeure de remporter les deux matches de cette semaine, jeudi contre Elche et surtout dimanche en Liga face à l'Atletico Madrid, Luis Enrique a démenti toute pression.

"Je reste en communication avec le président mais je n'ai pas reçu d'ultimatum. Et quand bien même j'en recevrai, ce ne serait pas grave", a-t-il conclu.

Fifa.com (07/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 8 Jan - 17:55

Cani prêté à l'Atletico jusqu'à la fin de saison

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2298651_FULL-LND

L'Atletico de Madrid a obtenu le prêt du milieu offensif de Villarreal Cani jusqu'à la fin de cette saison, a annoncé mercredi le club champion d'Espagne, qui enregistre ainsi son deuxième renfort du mercato d'hiver après le retour au club de l'attaquant Fernando Torres.

Âgé de 33 ans, Ruben Gracia Calmache "Cani" a joué à Sarragosse et Villarreal et "est un ailier droit d'une grande qualité, au pied sûr et un excellent compagnon d'attaque", souligne l'Atletico dans un communiqué

Fort de plus de 300 matches au sein du "sous-marin jaune", il doit permettre de combler le départ de l'Italien Alessio Cerci pour l'AC Milan, lequel a permis le retour à l'Atletico de Torres, prêté par le club milanais.

"(Cani) est un joueur expérimenté dans notre championnat, avec une grande qualité, ce qui va augmenter la compétition dans le groupe", a estimé le directeur sportif José Luis Pérez Caminero, cité dans le communiqué.

Fifa.com (07/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 8 Jan - 18:03

Coupe du Roi
L'Atlético s'offre le Real


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2503963_FULL-LND

L'Atlético de Madrid a plongé le Real Madrid dans le doute (2-0) mercredi en 8e de finale aller de Coupe du Roi, en remportant chez lui un derby qui lui offre une option sur les quarts et fera oublier le retour poussif de son emblématique attaquant Fernando Torres.

C'était la première fois depuis plus de sept ans que Torres portait le maillot de l'"Atléti" au stade Vicente-Calderon. Et même si "El Niño" a semblé loin de son rendement passé, Raul Garcia sur penalty (58) et José Maria Gimenez sur corner (76) ont eu raison du Real, qui devra cravacher la semaine prochaine au stade Bernabeu.

Cette défaite fait mal au Real, la deuxième de rang en 2015 après une folle série en 2014 de 22 victoires consécutives en compétition, qui semblait ne jamais devoir s'arrêter.

C'était sans compter sur Valence le week-end dernier en Championnat (2-1), et surtout sur l'Atlético mercredi, toujours surmotivé face à son encombrant voisin qui l'avait battu sur le fil en finale de la dernière Ligue des champions (4-1 a.p.).

Entre le champion d'Europe et le champion d'Espagne, on s'attendait à de chaudes retrouvailles mais le match n'a distillé les frissons qu'au compte-goutte.

On a certes vu dès la 1re minute une parade exceptionnelle du gardien slovène Jan Oblak sur une tête de Sergio Ramos, mais les deux équipes se sont longtemps neutralisées.

La maladresse de Torres
Côté Real, l'absence de Cristiano Ronaldo s'est ressentie: le double Ballon d'Or portugais avait été laissé sur le banc en prévision d'un mois de janvier très chargé, et son entrée à l'heure de jeu n'a rien apporté.

En son absence, Gareth Bale, critiqué pour son manque d'altruisme à Valence, a encore manqué une grosse occasion (51) qui n'améliorera pas sa cote dans la presse madrilène.

L'Atlético n'a pas été si dangereux que ça non plus, malgré la présence en pointe de l'icône Torres, titulaire pour son tout premier match depuis son retour dans son club formateur.

Il a montré de la bonne volonté mais toutes ses prises de balle ont été d'une rare maladresse: passes manquées, contrôles approximatifs, dribbles poussifs...

Et même s'il est sorti à l'heure de jeu, accompagné d'un chant en son honneur, son évident manque de confiance laisse entrevoir le chemin qui lui reste à parcourir.

A l'inverse, Antoine Griezmann a confirmé sa récente montée en puissance: le Français s'est montré le plus dangereux de son équipe (14, 50) et sa vivacité a souvent donné le tournis au Real, comme sur ce ballon chipé plein axe à son compatriote Raphaël Varane, qui s'en est sorti d'un tacle splendide (22).

C'est finalement une faute de Sergio Ramos sur Raul Garcia qui a permis à l'Atlético de prendre l'avantage (58), avant que l'épatant Gimenez ne double la mise d'une belle tête sur corner (76).

En quatre derbies cette saison, voici l'Atlético toujours invaincu face à l'ogre "merengue", qu'on disait pourtant irrésistible il y a quelques semaines. Un tableau de chasse très encourageant pour les "Colchoneros" avant d'aller défier dimanche en Liga un FC Barcelone en pleine crise interne.

Fifa.com (07/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 8 Jan - 18:11

Duel pour ne pas plonger avant le choc des dauphins

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2503717_FULL-LND

Levante (17e) et le Deportivo La Corogne (16e) s'affrontent pour éviter de sombrer vendredi en ouverture de la 18e journée du Championnat d'Espagne, avant le choc dimanche entre le FC Barcelone et l'Atlético Madrid, au coude-à-coude à la deuxième place derrière le Real Madrid.

Avec 15 points, Levante n'a qu'une longueur d'avance sur la zone de relégation, tandis que le "Depor" (16 pts), n'est pas à l'abri non plus. Et l'éventuel perdant de leur confrontation vendredi au stade Ciutat de Valencia (19h45 GMT) court le risque de basculer dans la zone rouge.

Samedi, le Real Madrid, leader, va devoir rebondir contre l'Espanyol Barcelone (15h00 GMT) après deux défaites de rang en 2015: le club merengue, qui restait pourtant sur une folle série de 22 victoires consécutives en compétition, a chuté dimanche dernier à Valence en Liga (2-1) puis mercredi soir contre l'Atletico Madrid en Coupe du Roi (2-0).

Et dimanche (20h00 GMT), l'affiche du week-end sera le déplacement de l'Atletico sur la pelouse du FC Barcelone, ébranlé cette semaine par une crise interne et par les rumeurs de brouille entre Lionel Messi et son entraîneur Luis Enrique.

Après la défaite le week-end dernier contre la Real Sociedad (1-0), le club catalan a vécu une semaine très agitée en coulisses avec la destitution lundi du directeur sportif Andoni Zubizarreta et l'annonce mercredi de la convocation d'élections anticipées à la fin de la saison.

Le programme

Vendredi :
Levante - Deportivo La Corogne

Samedi :
Real Madrid - Espanyol Barcelone
Malaga - Villarreal
Celta Vigo - Valence
Eibar - Getafe

Dimanche :
Almeria - Séville
Athletic Bilbao - Elche
Grenade - Real Sociedad
FC Barcelone - Atletico Madrid

Lundi :
Rayo Vallecano - Cordoue

Fifa.com (08/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 8 Jan - 18:14

Barça - Messi dans le groupe

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2487317_FULL-LND

Lionel Messi, absent de l'entraînement du FC Barcelone lundi sur fond de rumeurs de brouille avec son entraîneur Luis Enrique, figure bien dans le groupe pour affronter Elche jeudi en Coupe du Roi, a annoncé le club, à l'inverse de Xavi et Jérémy Mathieu, indisponibles.

Ecarté du onze de départ le week-end dernier lors de la défaite contre la Real Sociedad (1-0), Messi ne s'est pas entraîné lundi, officiellement en raison d'une gastroentérite, une absence qui a laissé craindre un possible divorce entre l'entraîneur et la star.

Pour sa part, Xavi figurait initialement dans le groupe de 18 joueurs retenus pour ce match contre Elche jeudi soir (21h00 GMT) en huitièmes de finale aller de Coupe du Roi mais le capitaine catalan a été contraint de renoncer en raison d'une "petite blessure" musculaire au mollet gauche.

Xavi "sera indisponible pour le match contre Elche et il est incertain pour le match de dimanche" contre l'Atletico Madrid, a fait savoir le club catalan, ajoutant qu'Andres Iniesta était rappelé dans le groupe à sa place.

Quant au défenseur international français Jérémy Mathieu, il est forfait "par précaution" en raison de "gênes" au tendon d'Achille de la jambe gauche.

Plongé dans la crise après sa défaite dimanche contre la Real Sociedad, le club catalan a vécu une semaine très agitée en coulisses avec la destitution lundi de son directeur sportif Andoni Zubizarreta et l'annonce mercredi de la convocation d'élections anticipées à la fin de la saison.

Sur le plan sportif, le Barça doit redresser la barre contre Elche et surtout dimanche soir en championnat face à l'Atlético.

Fifa.com (08/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 9 Jan - 11:53

Coupe du Roi
Messi et les ténors apaisent le Barça


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2504124_FULL-LND

Les ténors Lionel Messi, Neymar et Luis Suarez ont signé un récital jeudi contre Elche (5-0) en 8e aller de Coupe du Roi, assurant quasiment au FC Barcelone une place en quarts et lui offrant une respiration après une semaine agitée en coulisses.

Au Camp Nou, on a vu deux buts de Neymar (35, 59), un de Suarez (40), un autre de Jordi Alba (56) et surtout un Messi de gala: double passeur décisif et auteur d'un penalty (45+1), l'Argentin a redonné de l'air à son entraîneur Luis Enrique, alors qu'on disait ces derniers jours leur relation très refroidie.

En tout cas, le Barça avait grand besoin de cette victoire dans un contexte troublé: défaite dimanche dernier contre la Real Sociedad (1-0) en Championnat, limogeage du directeur sportif Andoni Zubizarreta lundi et annonce mercredi de la tenue mi-2015 d'élections anticipées à la présidence du club.

Pour reconquérir l'opinion, Luis Enrique a fait ce qu'il n'avait pas fait contre la Real Sociedad, à savoir aligner ensemble son redoutable trio offensif "MSN" (Messi-Suarez-Neymar).

Et l'entente grandissante des trois Sud-Américains en attaque a enfin rendu des couleurs au Barça: sur une action en petit périmètre initiée par Messi, Luis Suarez a décalé sur la gauche Neymar, qui a ouvert la marque (35).

Messi, capitaine ovationné

Le plus dur était fait pour le Barça. Cinq minutes plus tard, Suarez, parti dans l'espace après une splendide feinte de corps, a pu doubler la mise après avoir repiqué dans l'axe (40).

Et pour compléter le concert des "trois ténors", c'est Messi qui a marqué le troisième but juste avant le repos (45+1) sur un penalty obtenu par Neymar, non sans auparavant une excellente passe en profondeur de l'Argentin.

Aussitôt, le Camp Nou s'est mis à scander le nom de Messi, comme pour lui afficher son soutien inconditionnel dans cette période troublée.

Capitaine en l'absence de Xavi ou d'Iniesta, Messi a en outre adressé une passe lumineuse dans la surface à destination de Jordi Alba. Ce dernier n'a eu qu'à battre le gardien pour alourdir le score (56), avant que Neymar ne scelle la marque d'une puissante frappe légèrement déviée en lucarne (59).

Une "manita", c'est-à-dire cinq buts, et un billet pour les quarts quasiment déjà composté, voilà ce qui pouvait arriver de mieux au Barça cette semaine.

Mais le plus dur est sans doute à venir: dimanche soir, le club catalan recevra l'Atletico Madrid au Camp Nou pour le choc de la 18e journée de Liga. Et pour effacer les remous de cette dure semaine, l'attaque catalane devra afficher le même rendement.

Fifa.com (08/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 9 Jan - 17:36

Real - Ancelotti relativise

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2504002_FULL-LND

Le Real, battu deux fois en 2015, a souffert de n'avoir pas "un état mental optimal" après sa série de 22 victoires consécutives, a jugé vendredi Carlo Ancelotti, qui s'est dit confiant dans la réaction de ses joueurs dès samedi contre l'Espanyol (15h00).

Le club merengue avait clos 2014 sur un sacre au Mondial des clubs mais sa série victorieuse s'est arrêtée juste après la trêve de fin d'année, à Valence (2-1) le week-end dernier pour la reprise du Championnat d'Espagne. Et le malaise s'est amplifié mercredi avec un revers contre l'Atletico Madrid (2-0) en Coupe du Roi.

"Après les vacances, nous n'étions pas dans un état mental optimal. Nous avons eu une fantastique série de victoires et ensuite nous avons joué deux matches compliqués, a rappelé Ancelotti en conférence de presse. Pour le moment, nous n'avons pas retrouvé le rythme avec lequel nous avons terminé l'année. Mais physiquement, nous sommes bien."

Deux défaites consécutives, "cela nous est déjà arrivé en septembre et nous avons bien réglé le problème, comme nous allons le faire maintenant", a assuré le technicien italien à la veille de la réception de l'Espanyol Barcelone samedi pour la 18e journée de Liga.

"Nous avons des données physiques qui montrent que l'équipe est très bien. Peut-être que nous n'avons pas eu le rythme idéal et il faut pousser un peu plus, montrer plus d'intensité, mais physiquement, nous sommes très bien", a poursuivi Ancelotti, réaffirmant qu'il n'avait pas besoin de renfort au mercato d'hiver.

Contre l'Espanyol, un succès permettrait au Real, leader de Liga (39 pts) avec un match de moins et un point de plus que le duo Barça-Atletico (38 pts), de prendre une option sur le titre honorifique de "champion d'hiver" avant la fin de la phase aller le week-end prochain.

Fifa.com (09/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 10 Jan - 20:06

Barça - Enrique assure garder le soutien de l'équipe

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2503876_FULL-LND

L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique, fragilisé par des rumeurs de brouille avec la star Lionel Messi, a assuré samedi qu'il conservait le soutien de son effectif et qu'il comptait "tout arrêter" le jour où ce ne serait plus le cas.

"Ce que je peux garantir, c'est que le jour où je verrai que mes joueurs ne me suivent plus, j'arrête tout. Et cela ne s'est pas encore produit dans ma carrière d'entraîneur", a dit le technicien barcelonais en conférence de presse à la veille du choc contre l'Atletico Madrid en Championnat d'Espagne, qui pourrait être décisif pour son avenir.

Malgré la tranquille victoire contre Elche jeudi en Coupe du Roi (5-0), Luis Enrique reste en effet sous pression, une semaine après avoir osé laisser Messi sur le banc des remplaçants contre la Real Sociedad (défaite 1-0), ce qui n'a semble-t-il pas plu à la star.

Ce choix, très critiqué, a alimenté le procès de l'entraîneur asturien (44 ans), sur fond de résultats mitigés et de jeu décousu, et les médias catalans ont évoqué ces derniers jours la possibilité d'un changement d'entraîneur.

"Nous, les joueurs et l'encadrement technique, nous restons en marge de tout cela. Nous nous concentrons sur ce que nous pouvons améliorer et nous évitons tout ce qui n'est pas positif", a poursuivi Luis Enrique. "Il y a tant d'informations qui sortent, parfois mal intentionnées, que je ne veux pas entrer là-dedans. C'est un jeu dangereux."

L'entraîneur, qui a confirmé au passage le forfait de Xavi (mollet), a dit s'attendre à un match "attractif" mais difficile pour le Barça (2e) contre l'Atletico (3e) dimanche soir (20h00 GMT). Les deux équipes sont au coude-à-coude au classement (38 pts) derrière le Real Madrid, leader (39 pts).

Fifa.com (10/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 10 Jan - 20:11

Le Real retrouve le goût du succès

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 2504653_FULL-LND

Le Real Madrid, bien que réduit à dix, a de nouveau goûté au succès devant l'Espanyol (3-0) après deux défaites initiales en 2015, samedi lors la 18e journée du Championnat d'Espagne, s'échappant en tête avant le choc dimanche entre ses poursuivants, le FC Barcelone et l'Atletico.

Quand la "BBC" va, tout va mieux pour le Real: le trident offensif merengue, revenu un peu émoussé après la trêve de Noël, a retrouvé du piquant, avec une passe décisive de Cristiano Ronaldo pour James (12) et un magnifique coup franc direct inscrit par Gareth Bale (28).

Et même le carton rouge direct reçu par Fabio Coentrao pour un tacle dangereux (53) n'a pas trop handicapé les Madrilènes puisqu'ils ont ensuite alourdi le score par Nacho (77).

Au classement, la "Maison blanche" compte désomais 42 points, quatre de plus que ses deux principaux poursuivants, le FC Barcelone (2e) et l'Atletico Madrid, qui s'affrontent dimanche (20h00 GMT) au Camp Nou. Pour l'entraîneur merengue Carlo Ancelotti, les raisons de ce début d'année raté étaient à chercher du côté du mental et d'un certain manque d'intensité après une folle série de 22 victoires consécutives en 2014.

Samedi au stade Santiago-Bernabeu, ses hommes ont rectifié le tir et on a notamment vu Isco ou Toni Kroos se battre pour défendre et arracher des ballons. Surtout, les Madrilènes ont retrouvé l'efficacité offensive qui avait tant fait défaut à Valence en Liga (2-1) et contre l'Atletico Madrid en Coupe du Roi (2-0). Un réalisme qui sera sans doute indispensable si le Real veut espérer renverser l'"Atleti" jeudi prochain en huitième de finale retour de la coupe nationale.

Ronaldo altruiste, pas Bale
Au Bernabeu, on a beaucoup vu Karim Benzema, dont la demi-volée tendue s'est écrasée sur le poteau (10). Le Français a excellé dans sa gestion des contres (19, 56, 60), même si ses partenaires n'ont pas forcément fait bon usage de ses offrandes.

Quant à Gareth Bale, critiqué ces derniers jours pour ses occasions manquées, il a répondu d'une merveille de coup franc direct, entré avec l'aide du poteau (28). Mais il a cependant oublié Cristiano Ronaldo sur sa gauche sur un contre (73).

"CR7", à l'inverse, n'avait pourtant pas hésité à le laisser frapper sur le coup franc. Et l'altruisme du Portugais ne s'est pas arrêté là puisque l'ouverture du score est venu de lui, avec une remise en retrait instantanée pour James Rodriguez, buteur d'un plat du pied (12).

A deux jours du gala de remise du Ballon d'Or à Zurich, "CR7" n'a pas marqué mais il a vu son nom chanté par le Bernabeu. D'ailleurs, le Portugais a de la marge en tête du classement des buteurs de Liga, avec toujours 26 buts contre 15 pour Lionel Messi, son premier poursuivant. Principale ombre au tableau merengue, l'expulsion de Fabio Coentrao pour un tacle sur José Alberto Cañas a apporté un peu de flottement dans la défense, avec notamment une main d'Isco non signalée dans la surface (55).

Malgré tout, le portier Iker Casillas s'est montré vigilant et Raphaël Varane, titulaire dans l'axe, a signé une prestation solide, apparemment pas troublé par les informations du quotidien madrilène Marca évoquant un intérêt du Bayern Munich de Pep Guardiola à son égard.

Le Français aurait même pu marquer un but tant il a été dominateur dans le jeu aérien mais ses têtes (16, 24, 66) n'ont pas trouvé la faille.

Au final, une fin d'après-midi tranquille au stade Bernabeu, où le public a observé avec recueillement une minute de silence avant la rencontre, en hommage aux victimes des attentats perpétrés cette semaine à Paris.

Fifa.com (10/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 9 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum