Saison française, 2014 - 2015

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 6 Aoû - 12:56

Brandao, de Saint-Etienne, à Bastia



L'attaquant brésilien Brandao jouera finalement au SC Bastia cette saison après un imbroglio dû à une indemnité de transfert à priori non contractuelle avec Saint-Etienne son club d'origine, a-t-on appris mardi auprès du club corse.

Les dirigeants bastiais ont annoncé avoir trouvé un accord avec leurs homologues stéphanois concernant un reliquat de paiement sur le transfert de Sylvain Marchal en 2012. Un différend qui, à la dernière minute, avait fait capoter vendredi le transfert du Brésilien en Corse.

Brandao, 34 ans, s'est donc engagé pour une saison et une autre en option. Le club bastiais espère désormais valider au plus vite le contrat pour pouvoir aligner son nouvel attaquant samedi face à l'OM, son ancien club.

Fifa.com (05/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 6 Aoû - 13:43

Diawara à Nice



Le défenseur international sénégalais Souleymane Diawara, libre de tout contrat depuis la fin de son bail de cinq ans à Marseille, s'est engagé mardi à l'OGC Nice, a annoncé le club niçois.

L'OGCN s'est refusé à révéler la durée du contrat mais selon des sources proches du club, il porterait sur une saison.

A 35 ans, Diawara est assez éloigné du portrait type des joueurs, plutôt jeunes et en devenir, recrutés par Claude Puel depuis son arrivée au GYM mi-2012. Le Sénégalais est en fait le second trentenaire après Mathieu Bodmer (jusqu'en 2015) appelé à donner de l'expérience à un groupe rajeuni.

Depuis ses débuts au Havre, Diawara s'est forgé un beau palmarès, avec à son actif deux titres de champion de France (Bordeaux en 2009, OM en 2010), trois Coupes de la Ligue et deux trophées des champions.

Sans club depuis la fin de la dernière saison, le joueur a le profil d'un leader naturel nécessaire au groupe niçois très rajeuni où il remplacera numériquement le défenseur central serbe Nemanja Pejcinovic parti libre au Lokomotiv Moscou. Peu après avoir paraphé son contrat dans le cinquième club français de sa carrière, qui a compté un bref passage en Angleterre, à Charlton en 2006, Diawara a participé en fin d'après-midi à son tout premier entraînement avec les Aiglons.

Il est la troisième recrue niçoise de l'été après les milieux de terrain sudédois Niklas Hult et belge Julien Vercauteren. Simon Pouplin, le gardien de but libre depuis son départ de Sochaux, a par ailleurs débuté, comme annoncé, un essai mardi avec le GYM.

Fifa.com (05/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 6 Aoû - 13:49

Van Wolfswinkel, de Norwich, prêté à Saint-Etienne



L'attaquant néerlandais de Norwich (2e div. anglaise) Ricky Van Wolfswinkel a été prêté mardi pour un an avec option d'achat à l'AS Saint-Etienne, a annoncé le club stéphanois (L1 de football).

Agé de 25 ans, Van Wolfswinkel (1,85 m, 70 kg) est la seconde recrue des Verts après l'attaquant Kevin Monnet-Paquet (Lorient).

Le joueur, repéré par l'ASSE alors qu'il évoluait au Sporting du Portugal (2011-2013) où il a inscrit en deux saisons 45 buts en 88 matches, a débuté en professionnel à Vitesse Arnhem (1ère div. néerlandaise, 2008-2009) avant de poursuivre au FC Utrecht (1ère div. néerlandaise, 2009-2011).

Il avait été transféré il y a un an du Sporting Lisbonne à Norwich, relégué en 2e division anglaise, pour 10 millions d'euros et quatre ans de contrat mais sa réussite n'a pas été aussi bonne qu'au Portugal (27 matches, 1 but).

Fifa.com (05/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 6 Aoû - 13:57

Guingamp - Cardy absent six mois



Le milieu défensif de Guingamp (Ligue 1) Julien Cardy sera indisponible pendant six mois, en raison d'une rupture d'un ligament croisé du genou droit, a-t-on appris mercredi auprès du club breton.

Arrivé cet été à Guingamp en provenance d'Arles-Avignon, Cardy, 32 ans, est sorti sur blessure en début de match lors du Trophée des champions perdu (2-0) face au Paris SG samedi, à Pékin, et doit être opéré vendredi matin.

Il ne devrait pas être de retour sur les terrains avant début 2015.

Fifa.com (06/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 9:56

Monaco - Jardim, le changement dans la continuité



Le nouvel entraîneur portugais de l'AS Monaco, Leonardo Jardim, successeur de Claudio Ranieri, a débarqué en Principauté avec l'objectif de faire entrer le club dans une nouvelle dimension: le pérenniser dans l'élite européenne et valoriser l'actif "joueurs".

Jardim, 40 ans, possède une expérience internationale, à l'Olympiakos en Grèce. Il peut aussi se vanter d'avoir mené Beira-Mar à la D1 portugaise, ou Braga, puis le Sporting Portugal, son club de coeur, à la Ligue des champions. Depuis 2001 et ses débuts à 27 ans comme entraîneur-adjoint de Camacha, à Madère, ce diplômé de l'université d'éducation physique met méthodiquement en place ses idées.

"Une fonction de l'entraîneur est d'apprendre aux joueurs dans quel schéma jouer, explique-t-il. Il faut les faire évoluer, savoir les corriger. Une autre face est de présenter sur le terrain des joueurs aux profils complémentaires."

A Monaco, Jardim a rapidement imposé sa patte. Les joueurs ont compris leur intérêt d'avoir la capacité à dépasser leur fonction initiale. S'il n'invente rien, Jardim est en passe d'en faire un dogme. Ainsi, l'attaquant Dirar a été aligné latéral droit. Le défenseur droit Fabinho joue aussi milieu axial, comme lors de sa formation brésilienne. Germain balaie les postes offensifs, Kurzawa, ceux du couloir gauche.

"J'ai un très bon groupe de travail, souligne le Portugais. Les joueurs ont eu une attitude positive par rapport à mes idées et ma philosophie de jeu, différente de la saison dernière. Ils réagissent bien."

"Le Cognac, c'est le Cognac !"
Jardim veut une défense haute, un milieu conquérant, des couloirs dynamiques et interchangeables. Accompagné de ses cinq adjoints, il base ses entraînements sur le jeu, l'intensité et la minutie. "Il est important d'être très concentré pour réussir toutes les tâches demandées avec intensité, ajoute-t-il. Au Portugal, on dit: "Le travail, c'est le travail. Le Cognac, c'est le Cognac!" (un temps pour le travail, un temps pour la détente).

Certains, comme Martial, ont dû se mettre au diapason. "Il a un gros potentiel, annonce Jardim. Il deviendra un très grand joueur, mais il a fallu corriger quelques comportements de jeu et d'état d'esprit", explique le technicien.

Invaincu en pré-saison, intéressant face à Arsenal (1-0) à Londres, le Monaco de Jardim prend forme. "On commence à mettre en pratique nos idées", lance-t-il.

Même s'il a vu partir Abidal, Rivière, Obbadi, et James Rodriguez, vendu plus de 80 millions d'euros au Real Madrid, Jardim ne se lamente pas. L'occasion donnée de s'étalonner au niveau international est trop belle. Malgré un tempérament assez autoritaire, il tourne la page diplomatiquement. "James était important l'an dernier, reconnaît-il. Mais il appartient au passé de l'AS Monaco. Et le club cherche des solutions pour ne pas perdre sa compétitivité".

Certes, Jardim attend encore trois renforts, dont un défenseur central. Mais, actuellement, il se contente de Bakayoko, milieu de 20 ans à très fort potentiel acheté huit millions d'euros à Rennes, et du retour de blessure du "Tigre" Falcao.

Il garde aussi en mémoire les objectifs élevés de son exigeant président, Dmitry Rybolovlev. "On joue pour gagner, précise le Portugais. En Ligue des champions, on aimerait atteindre les 8e. En Championnat, faire aussi bien ou mieux que l'an dernier. Présenter un football de qualité pour faire venir les supporteurs et gagner".

Quant au Paris SG, si "c'est le principal favori" en L1, "cela ne peut limiter les ambitions de notre club", clame Jardim.

Fifa.com (06/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 9:58

PSG - Ibrahimovic, saison 3



Il est LA star incontestée du Championnat de France qu'il éclabousse de tout son talent depuis deux saisons: Zlatan Ibrahimovic entame son troisième exercice avec le Paris SG qu'il veut conduire à un 3e titre et surtout au sacre en Ligue des champions.

Reposé après de longues vacances, sa sélection n'ayant pas participé au Mondial brésilien, le Suédois, qui aura 33 ans en octobre, est déjà affamé et affûté au moment d'ouvrir le championnat avec le club de la capitale, à Reims vendredi. Son doublé à Pékin, samedi dernier contre Guingamp (2-0), pour conserver le Trophée des champions en a été la preuve évidente.

En Chine, sa seule présence a largement contribué au rayonnement grandissant du PSG sur un marché qu'il rêve de conquérir, dans le sillage des autres grands clubs européens. Son but acrobatique d'un geste digne du kung-fu, il y a une semaine à l'entraînement, est évidemment tombé à pic au pays des arts martiaux et a fait, comme de nombreux autres réussis ces deux dernières années, le tour des réseaux sociaux à travers le monde.

Pour Paris, avoir Ibrahimovic dans son équipe est à la fois une garantie d'obtenir des résultats probants, de marquer de nombreux buts et d'offrir un grand spectacle. Ajoutés à cela une personnalité très forte et un physique hors norme que nul ne peut ignorer, Zlatan ne peut que demeurer encore cette saison la tête de gondole de ce PSG qui ne cesse de vouloir "rêver plus grand".

Hormis la Liga espagnole où son passage au Barça n'a pas convaincu, dans un club où le roi ne pouvait qu'être Lionel Messi, Zlatan a souvent écrasé la concurrence dans les championnats où il a évolué: néerlandais (Ajax), italien (Inter, AC Milan) et donc français depuis 2012.

Lors de ses deux premiers exercices en France, ses statistiques domestiques ont été étourdissantes: 30 et 26 buts, 7 et 11 passes décisives, en respectivement 34 et 33 matches. La saison passée, toutes compétitions confondues, il a inscrit 48 buts en 54 rencontres, un total qui aurait pu encore être plus important s'il n'avait pas été blessé à une cuisse durant un mois au printemps.

Vers un double triplé ?
Cet épisode, arrivé au pire moment, lors du quart de finale aller de la Ligue des champions remporté contre Chelsea (3-1), avait fortement pénalisé les Parisiens, éliminés la semaine suivante par les Blues (2-0). "L'Ibra-dépendance" du PSG avait été manifeste, même si le titre en L1 et la Coupe de la Ligue ont finalement bien été assurés.

Jusqu'à sa blessure, Zlatan avait été au sommet de son art, sans qu'Edinson Cavani, arrivé l'été dernier pour un montant record de 64 millions d'euros, ne puisse lui disputer la position d'attaquant axial et encore moins faire oublier son absence lors du rendez-vous si crucial à Stamford Bridge.

Outre ses qualités de buteur et de passeur, sa vision du jeu et sa capacité à décrocher pour initier les attaques se sont révélées diablement efficaces la saison passée dans l'animation en 4-3-3 mise en place par Laurent Blanc. Cette saison, la cohabitation avec Cavani pourrait conduire l'entraîneur parisien à varier les schémas, en revenant à deux pointes ou en faisant reculer ostensiblement le Suédois en soutien de l'Uruguayen.

Pour "Ibra", l'arme maîtresse offensive de Paris, ces variations ne devraient guère poser de problème sur les pelouses de L1, où sa domination est souvent apparue outrancière sur les défenses. L'imaginer réaliser un double triplé "champion de France-meilleur buteur" est tout à fait réaliste.

Mais ce n'est pas tant dans le championnat de France qu'Ibrahimovic sera attendu, même si sa perpétuelle réinvention du foot fait de lui un ambassadeur de luxe. Il aura surtout l'ambition de mener le PSG au sommet de la Ligue des champions.

Avant le Trophée des champions, il déclarait: "Depuis deux ans, j'ai gagné cinq trophées. Quand je suis venu à Paris, j'ai dit que je voulais marquer l'histoire, on l'a fait et on continue à le faire. Mais mon travail n'est pas encore terminé."

Le temps presse, mais l'Europe est prévenue.

Fifa.com (06/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 9:59

Monaco - Carvalho : "Nous rapprocher du PSG" 



"Nous devons être encore meilleurs et nous rapprocher du Paris SG, qui fut trop facilement champion", a clamé le défenseur central portugais Ricardo Carvalho qui entame, à 36 ans, sa deuxième saison à Monaco.

Comment s'est passée la préparation avec Leonardo Jardim, dont les entraînements sont basés sur le jeu ?
C'est un nouvel entraîneur, avec une mentalité et des méthodes différentes de celles de Ranieri. Cette préparation fut un peu fatigante. Nous avons beaucoup voyagé (Autriche, Colombie, États-Unis, Italie, Angleterre), mais bien travaillé. Nous sommes satisfaits et encore en période d'adaptation à ces méthodes.

Monaco possède toutefois le vécu collectif d'une saison ?
Nous connaître mieux est un avantage. Deux ou trois joueurs devraient nous rejoindre. Mais nous sommes déjà plus forts que la saison dernière.

Même sans James Rodriguez ?
Il avait très envie de partir. Le club ne pouvait dire +non+ devant l'offre reçue. Je lui souhaite bonne chance dans un grand championnat. Il lui sera important d'y démontrer son talent. Quant à nous, le club travaille pour renforcer l'équipe.

Que vous inspire le retour de Falcao ?
Il a beaucoup travaillé. Il se dit qu'il pourrait partir, c'est vrai. Mais il serait bon qu'il puisse continuer avec nous. C'est une bonne personne et un joueur important pour le groupe.

Quel est l'objectif monégasque cette saison ?
Il faut continuer à grandir. Parvenir à qualifier le club pour la Ligue des champions a été essentiel. Établir le record du club en L1 (80 points) aussi. Nous devons être encore meilleurs et nous rapprocher du Paris SG, qui fut trop facilement champion.

Que manque-t-il pour viser le titre ?
Cette saison est plus importante que la dernière. Paris est très fort. On doit être capable de lutter avec lui jusqu'à la dernière journée.

Ne craignez-vous pas une focalisation sur la Ligue des champions ?
Pour s'y qualifier, il faut toujours être performant en championnat. C'est simple: pour se sentir bien en Ligue des champions, il ne faut pas être en difficulté en L1.

Quel rôle jouez-vous dans ce vestiaire désormais familier ?
Ma priorité, pour aider le groupe, est de faire mon travail sur le terrain. En dehors, je ressens le respect de tous et le rends. J'aime aider les plus jeunes par exemple.

A sa retraite en juin, Flavio Roma, 40 ans, disait que certains partenaires pouvaient se comporter comme ses enfants, avec une vision du football différente de la sienne. Ressentez-vous ce décalage ?
Je comprends ce qu'il dit (il souffle). Il est normal, dans sa jeunesse, de faire des erreurs. Mais on apprend de celles-ci. On grandit. La maturité vient avec le temps.

Avez-vous encore des objectifs personnels ?
Beaucoup d'années ont passé! J'ai beaucoup joué l'an dernier (joueur le plus utilisé). Le plus important est d'être en bonne forme physique et toujours concentré. Ainsi, on aide l'équipe. Un jour, tout cela s'arrêtera. Je me poserai alors la question de ma reconversion. Mais actuellement, je focalise sur le jeu.

Être de la même génération que votre entraîneur vous fait-il vous interroger ?
Non. Jeune ou ancien, je dois le respect à mon entraîneur. Mon âge me permet simplement de connaître mon corps, ma préparation quotidienne pour être performant.

La probable arrivée d'un défenseur central vous inquiète-t-elle ?
La concurrence est importante dans un groupe afin d'être toujours performant. Il faut deux joueurs par poste. Isimat-Mirin s'en va. Le club recrutera pour avoir quatre centraux. C'est normal.

Fifa.com (06/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 10:00

Qui arrêtera le PSG ?



Le PSG et sa superstar Ibrahimovic, dominateurs depuis deux ans, seront encore les grandissimes favoris de la saison dans un Championnat de France qui débute vendredi, une hégémonie à laquelle tentera de mettre fin le Monaco de Falcao, avec comme toujours l'OM, Lille et Lyon en arbitres.

Paris n'a pas varié d'objectif: poursuivre sa mainmise sur la scène nationale tout en dépassant enfin le cap des quarts des finale en Ligue des champions sur lequel il s'est cassé les dents à deux reprises.

Laurent Blanc, dont le contrat a fini par être renouvelé jusqu'en 2016 début mai une fois le 4e sacre du club en poche, ne se fait pas d'illusions et sera jugé sur sa capacité à porter encore plus haut le projet initié en 2011 par QSI (Qatar Sports Investments) et à se rapprocher du Graal européen.

Malgré les contraintes liées au fair-play financier de l'UEFA, l'actionnaire a fait venir de Chelsea le Brésilien David Luiz. Le défenseur, recruté pour près de 50 millions d'euros, formera avec Thiago Silva la charnière centrale la plus onéreuse de l'histoire. Reste à savoir comment les deux joueurs auront digéré l'humiliation subie à domicile lors du Mondial.

David Luiz est pour l'instant le seul élément d'envergure à avoir rejoint cet été le PSG, qui s'est fait prêter l'arrière droit ivoirien de Toulouse Serge Aurier, révélation de l'exercice précédent.

Tout autre transfert (Di Maria ?) devra être compensé par des départs pour rester en règle aux yeux de l'UEFA mais le président Nasser Al-Khelaifi ne souhaite pas se séparer d'un joueur majeur.

L'attraction Bielsa
Quelle que soit l'issue du mercato, Paris pourra compter sur le génie d'Ibrahimovic, double meilleur buteur du Championnat et bien décidé à "zlataner" de nouveau la France avec des gestes spectaculaires dont il a le secret.

Aucune équipe en L1 ne peut donc, sur le papier, rivaliser avec le PSG. Mais Monaco, son dauphin en 2013-14 et propriété du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, possède de solides arguments.

Le club de la Principauté a changé d'entraîneur (Leonardo Jardim à la place de Claudio Ranieri) et récupéré Falcao, remis d'une grave blessure au genou. Si le buteur colombien, ardemment désiré par le Real Madrid, se fait une raison pour disputer une 2e saison en L1, l'ASM pourra nourrir des ambitions légitimes en dépit de la cession de James Rodriguez aux Merengues pour plus de 90 millions d'euros.

Marseille aura du mal à se mêler à la lutte pour le titre mais son nouveau technicien, Marcelo Bielsa, se profile déjà comme la grande attraction du début de championnat. L'Argentin espère amener sa discipline et sa science à un effectif jeune qui a perdu Mathieu Valbuena (Dynamo Moscou). "El Loco" aura fort à faire pour réveiller une équipe qui sort d'une année désastreuse (6e, privé de coupe d'Europe), mais il a pour le moment produit son petit effet sur les exigeants supporteurs marseillais. Jusqu'à quand ?

Lyon ne rêve plus
Lille prie de son côté pour que sa campagne européenne, démarrée dès fin juillet au 3e tour préliminaire de la C1, ne plombe pas les organismes et sa saison. Un podium de plus relèverait cette fois clairement de l'exploit.

Lyon, lui, ne s'autorise même plus à évoquer une place sur le podium. Hubert Fournier, le successeur de Rémi Garde, a pour mission de faire grandir les pépites du centre de formation avant la livraison du grand stade en janvier 2016, qui doit ouvrir de nouveaux horizons à un club en déficit chronique ces cinq dernières années.

Tous les gros salaires ont été poussés vers la sortie hormis Yoann Gourcuff, dont le recrutement en 2010, avec à la clé un contrat en or, prend de plus en plus des allures de catastrophe industrielle.

A quoi peuvent prétendre les autres ? Saint-Etienne (4e) veut poursuivre sa belle régularité en haut du tableau grâce à la stabilité et au maintien de l'entraîneur Christophe Galtier.

Bordeaux a donné sa chance à Willy Sagnol, à charge pour l'ancien défenseur international et ex-sélectionneur des Espoirs de tirer un trait sur 12 mois moroses.

Au rayon des entraîneurs, il faudra voir comment Lorient parviendra à tourner la page Christian Gourcuff, parti diriger l'Algérie et remplacé par son adjoint Sylvain Ripoll, et si Claude Makelele fera décoller Bastia en étrennant ses nouveaux galons.

Fifa.com (06/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 10:01

Monaco veut bousculer le PSG



Redevenu un club qui compte sur la scène internationale grâce à sa qualification pour la Ligue des champions et au transfert record de James Rodriguez au Real Madrid, Monaco entend désormais, avec une politique différente, contester la suprématie parisienne.

L'image du club promu, milliardaire, capable d'investir plus de 166 millions d'euros durant le mercato d'été 2013, ou capable d'embaucher Berbatov dans les heures suivant le diagnostic de la blessure de Falcao en janvier 2014, a vécu. La surface financière monégasque est aujourd'hui reconnue. Monaco s'est acheté une crédibilité. La première phase du développement d'une des principales vitrines de la Principauté a donc réussi.

Cet été, le vice-champion de France est entré dans une nouvelle phase de son évolution avec pour ambition de pérenniser les résultats et faire fructifier l'actif "joueurs".

Alors que l'expérimenté Claudio Ranieri disait à qui voulait l'entendre que Monaco ne jouait pas dans la cour du Paris SG, le discours est désormais tout autre. Certes, il reste saupoudré d'une once d'humilité. Mais il fait surtout transpirer la véritable obsession de son président, Dmitry Rybolovlev: contester le leadership du club de la capitale.

Casser les codes de "l'establishment"
Pour cela, comme préconisé par son conseiller sportif Luis Campos, le milliardaire russe a débarqué Ranieri et son staff, contre un chèque de cinq millions d'euros, pour aller chercher Leonardo Jardim au Sporting Portugal, contre cinq nouveaux millions. Portugais comme Campos, jeune (40 ans) aux méthodes nouvelles, Jardim a pour mission de monter une équipe capable de rivaliser avec les meilleures, et surtout de casser les codes de "l'establishment" sportif européen pour s'y faire une place durable.

Pour ce faire, le club azuréen a décidé d'emprunter un autre chemin que celui des transferts systématiques de stars à prix d'or. Au club, on estime que la voie ouverte par le Real, Barcelone, Manchester City ou récemment, le PSG, n'est pas la seule à mener au succès.

D'ailleurs, les exemples du Borussia Dortmund et de l'Atletico Madrid en attestent. Celui de Porto également. Depuis que Monaco lui a recruté Moutinho et Rodriguez l'été dernier, ce club est même érigé en modèle chez certains.

Monaco doit être capable de rester très performant sur la scène française (qualification systématique pour la Ligue des champions) et européenne, tout en mettant en lumière de jeunes talents avant de les vendre, au compte-gouttes, avec une forte plus-value. Le transfert de Rodriguez, acheté 45 millions d'euros et lâché au Real pour le double un an plus tard, marque l'entrée dans cette ère.

Rentabiliser les investissements
Monaco n'hésite pas à investir sur les jeunes talents. Après Ocampos (20 ans/12 millions), Martial (18 ans/5), Kondogbia (21 ans/20), Bakayoko, 19 ans, a débarqué cette saison pour huit millions d'euros. Et ce n'est pas terminé. Trois joueurs (un gardien, un défenseur, un milieu) devraient prochainement arriver.

Monaco forme également. Chaque saison, de nombreux premiers contrats professionnels sont signés et les joueurs sont souvent prêtés. S'ils sont jugés aptes à servir le groupe, ils seront revalorisés. Après Kurzawa et Germain l'an dernier, ce fut récemment le cas de Ferreira Carrasco, prolongé jusqu'en 2019.

Fifa.com (06/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 10:02

Le PSG condamné à gagner



Rester le maître en France pour la 3e fois d'affilée et franchir le cap des quarts de finale de la Ligue des champions: le Paris SG et son entraîneur Laurent Blanc connaissent parfaitement leur feuille de route avant de débuter la défense de leur titre, vendredi à Reims.

Les investissements massifs du Qatar depuis la prise de contrôle du club de la capitale en 2011 ne laissent pas beaucoup d'options au "Président". Malgré le renouvellement de son contrat jusqu'en 2016, l'ancien défenseur des Bleus champions du monde (1998) et d'Europe (2000) se sait condamné à remplir ce cahier des charges, sous peine de voir resurgir les supputations sur son avenir et une liste de noms prestigieux pour le remplacer.

La saison dernière a été celle de tous les records pour le PSG (89 points récoltés, 27 victoires). Qu'importe, Blanc devra faire encore mieux, surtout sur cette scène européenne qui constitue l'objectif ultime des Qataris.

Le défenseur brésilien David Luiz pour près de 50 millions d'euros est arrivé. Signe de l'ambition plus que jamais intacte des dirigeants parisiens. Paris doit se demander dans quel état psychologique il va récupérer sa recrue ainsi que le capitaine Thiago Silva après les humiliations subies sur leur sol face à l'Allemagne en demi-finales (7-1) et les Pays-Bas (3-0) lors du match pour la 3e place.

La charnière centrale la plus chère de l'histoire ne sera opérationnelle que dans une dizaine de jours, les deux joueurs n'ayant repris l'entraînement que mardi. Mais leur rendement sera l'une des inconnues et l'un des enjeux des prochaines semaines.

La C1 comme juge de paix
Le PSG a aussi enregistré l'arrivée sous forme de prêt de l'arrière droit de Toulouse Serge Aurier, révélation du dernier championnat et impeccable en Coupe du Monde avec la Côte d'Ivoire. le club de la capitale rêve désormais de Di maria.

Di Maria ou pas, l'effectif parisien a tout de même très fière allure et paraît largement taillé pour encore tout dévorer sur son passage en L1, à l'image de Zlatan Ibrahimovic, double meilleur buteur du championnat et qui a attaqué le nouvel exercice en fanfare avec un doublé face à Guingamp (2-0) au Trophée des champions, samedi à Pékin.

Si Edinson Cavani, le joueur le plus cher de la L1 (64 millions d'euros en 2013), retrouve l'efficacité de ses premiers mois parisiens et que le prodige brésilien Lucas (21 ans) confirme enfin tout son potentiel, le PSG sera difficile à battre en France.

Le souci de Blanc se situe plutôt dans le retour échelonné et tardif de ses 11 mondialistes. Le technicien a déjà prévenu: le mois d'août sera périlleux, le temps que ses cadres reviennent à un niveau de forme optimal. Paris s'attend donc à une mise en route plutôt lente mais l'essentiel est d'arriver à un état physique satisfaisant pour la reprise de la Ligue des champions, mi-septembre.

Comme les deux années précédentes, la C1 sera le véritable juge de paix de la saison parisienne. Si tout se déroule sans accroc et que le club atteint pour la 3e fois d'affilée le Top 8 continental, il suffira de deux matches pour mesurer la réussite ou non de ce PSG version 2014-15. Ce qui en dit long sur la marge de manoeuvre de Laurent Blanc, sommé de réussir.

Fifa.com (06/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 10:09

Bordeaux - Sané désigné capitaine



Le défenseur central Lamine Sané a été désigné capitaine de Bordeaux par le nouvel entraîneur Willy Sagnol pour la saison, a-t-on appris mercredi auprès du club girondin de football.

Sané, 27 ans, international sénégalais, originaire de la région aquitaine et formé à Lormont puis au Stade Bordelais, fait partie de l'effectif professionnel des Girondins depuis 2009.

"Pour moi, c'est un honneur, a déclaré le joueur sur le site du club. Cela montre la confiance (de Willy Sagnol) envers moi, mais c'est la même chose pour "Greg" (Grégory Sertic) qui est vice-capitaine. Il a trouvé une nouvelle relève et nous allons tout faire pour remplir ces fonctions avec dignité."

La saison dernière, le brassard avait été porté un temps par le milieu tchèque Jaroslav Plasil avant son prêt à Catane (Italie), puis par le gardien Cédric Carrasso et Sertic avant d'échoir au défenseur brésilien Henrique, reparti cet été dans son pays.

Depuis 2009, Sané a disputé 151 matches de L1 avec Bordeaux et inscrit six buts. Lié avec les Girondins jusqu'en juin 2015, il devrait recevoir dans les prochaines semaines une proposition de prolongation de contrat de deux ans.

Fifa.com (06/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 17:41

Le PSG ouvre le bal à Reims



Le Paris SG, double champion de France en titre, ouvre la nouvelle saison de Ligue 1, vendredi sur le terrain de Reims, en match avancé de le 1re journée.

Face au 11e du dernier exercice, le PSG sera privé de ses Brésiliens, revenus seulement cette semaine de leurs vacances après le terrible échec de leur Mondial à domicile. Ce n'est pas sur ce match, donc, que l'on pourra juger de l'état de forme physique et surtout moral, de Thiago Silva, Maxwell et David Luiz, la nouvelle recrue achetée environ 50 millions d'euros à Chelsea.

Les Parisiens, qui pourraient par ailleurs jouer sans ses internationaux français Matuidi et Cabaye, également en reprise, pourront néanmoins compter sur leur star Ibrahimovic, déjà en forme, comme l'a démontré son doublé samedi à Pékin lors de la victoire au Trophée des champions face à Guingamp (2-0).

Samedi, le premier match de Marcelo Bielsa à la tête de Marseille sera attendu, qui plus est à Bastia où un certain Claude Makelele fera ses débuts d'entraîneur.

Lille, qualifié pour les barrages de la Ligue des champions, recevra le promu et champion de D2 Metz, tandis que Lens, honorera sa remontée à Nantes dans un match au parfum vintage.

Dimanche enfin, la jeune garde lyonnaise recevra Rennes, tandis que Monaco, dauphin du PSG la saison passée, clôturera la journée à Louis II face à Lorient, orphelin de Christian Gourcuff, parti diriger l'Algérie.

Programme de la 1re journée

Vendredi
Reims - Paris SG

Samedi
Bastia - Marseille
Evian-Thonon - Caen
Guingamp - Saint-Etienne
Lille - Metz
Montpellier - Bordeaux
Nantes - Lens
Nice - Toulouse

Dimanche
Lyon - Rennes
Monaco - Lorient

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 17:43

PSG - Arrêt des discussions concernant Di Maria



Le président du Paris SG Nasser Al Khelaifi a déclaré jeudi qu'il avait "arrêté les discussions" avec le Real Madrid concernant le transfert du milieu argentin Angel Di Maria.

"On a discuté avec Florentino Perez, le président du Real Madrid mais il (Di Maria) est très cher et on a arrêté les discussions", a expliqué le président du PSG lors de la présentation officielle du défenseur brésilien David Luiz.

Les contraintes imposées par le fair-play financier de l'UEFA compliquent la tâche de Paris pour acquérir de nouveaux joueurs, le club ayant déjà dépensé près de 50 millions d'euros pour s'attacher les services de David Luiz en provenance de Chelsea.

L'UEFA a notamment imposé au PSG une enveloppe de 60 millions d'euros pour le recrutement et une limitation de sa masse salariale. Pour acheter d'autres joueurs, Paris est donc obligé de céder des éléments majeurs de son effectif, ce qu'a jusqu'ici catégoriquement refusé Nasser Al Khelaifi.

Le Real Madrid a fixé à près de 60 millions d'euros le prix à payer pour enrôler Di Maria.

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 17:44

PSG - Al Khelaifi se félicite de la venue de David Luiz



Le président du Paris SG Nasser Al Khelaifi a estimé jeudi que le prix payé à Chelsea pour enrôler David Luiz, estimé à près de 50 millions d'euros, n'"était pas cher", le défenseur brésilien étant "un grand joueur".

"Je ne pense qu'il était cher, c'est un grand joueur, a expliqué le patron du PSG. C'est le prix. Il y avait beaucoup de grands clubs qui voulaient l'acheter et je suis très heureux de son arrivée."

Les performances très décevantes de David Luiz avec le Brésil au Mondial-2014 et notamment l'humiliation subie en demi-finales contre l'Allemagne (7-1) et face aux Pays-Bas lors du match pour la 3e place (3-0) ont alimenté le débat sur le prix déboursé pour ce transfert.

L'entraineur de Chelsea, José Mourinho, s'est d'ailleurs toujours montré sceptique sur les qualités défensives de David Luiz, l'utilisant le plus souvent au milieu de terrain avant de le céder au PSG.

Nasser Al Khelaifi a expliqué avoir été séduit par le "style et la classe" du joueur, "l'un des meilleurs défenseurs du monde.

"J'aime aussi l'homme, a ajouté le dirigeant qatari. Il est très gentil avec tout le monde et c'est bon pour l'équipe. On a besoin aussi de quelqu'un qui possède l'esprit d'équipe et il a toutes les qualités pour ça."

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 17:48

Luiz : "Le Mondial fait partie du passé"



Le nouveau défenseur du Paris SG, le Brésilien David Luiz, a estimé que l'échec cuisant de sa sélection au Mondial-2014 faisait "partie du passé", jeudi lors de sa présentation officielle à la presse.

Quelles sont vos premières impressions parisiennes ?
Je suis très heureux. C'est une ville fantastique, un club fantastique. J'ai ressenti beaucoup d'affection. C'est un projet merveilleux et j'ai maintenant l'opportunité d'en profiter et de rêver très grand. On doit être ambitieux quand on est professionnel et je remercie Dieu pour cette opportunité. Je vais tout donner.

Comment se sont déroulés vos premiers contacts avec vos nouveaux coéquipiers ?
Très bien. J'ai vu tous mes collègues, c'était merveilleux. J'en profite comme si j'étais un enfant, comme si c'était la première fois. Tout me paraît merveilleux. C'est gratifiant, la manière dont ils me traitent. J'espère que ça va continuer comme ça.

José Mourinho, l'entraîneur de Chelsea, a déclaré qu'il vous regretterait en tant qu'homme, pas en tant que joueur...
C'est normal qu'il dise ça. S'il avait dit que je lui manquais, il serait en train de se contredire. Mais maintenant, j'écoute mon nouvel entraîneur, ce qui m'importe ce sont les paroles et les conseils de Laurent Blanc. Mourinho et Chelsea, c'est du passé. J'étais très heureux là-bas, j'ai été deux fois champion d'Europe. Mais je regarde le présent, qui est déjà en train de me sourire, dans ce grand club, avec un merveilleux projet pour le futur.

Quelles sont vos attentes pour cette saison en Ligue 1 ?
Je veux jouer de la meilleure des façons pour obtenir un titre que je n'ai pas encore et que Paris veut avoir chaque année. J'espère qu'on aura la chance et la capacité de conquérir ce titre.

Il y a des doutes sur la qualité des défenseurs brésiliens depuis le Mondial...
Cela fait partie du passé. La qualité de ceux qui étaient à la Coupe du monde ne se discute même pas. On n'a pas joué que des matches de Coupe du monde, on en a joués beaucoup avant aussi. En football, on parle toujours du dernier match et du prochain et je suis impatient de jouer le prochain match, parce que ça me manque d'être sur le terrain et j'essaye de m'améliorer chaque jour. Il y a dix ou 15 ans, tout le monde voulait des joueurs offensifs brésiliens mais aujourd'hui on voit aussi beaucoup de défenseurs qui jouent dans de grands clubs. Cela montre la qualité des joueurs défensifs brésiliens.

La déception de la Coupe du monde a-t-elle été digérée ?
Sans aucun doute. Les premiers jours ont été très difficiles. Evidemment, quand vous n'arrivez pas à obtenir un objectif vos êtes déçu, mais le football est beau car il nous donne la possibilité de rebondir rapidement, d'apprendre énormément, de savoir où on a fait des erreurs et de grandir dans la vie.

Quel est votre programme de reprise ?
Je veux être sur le terrain le plus vite possible. J'espère être prêt la semaine prochaine, à 100% ou 90%. Je suis pressé de commencer à Paris, ma place est sur un terrain.

Qu'attendez-vous de votre association avec Thiago Silva, comme en équipe nationale, et y a-t-il aussi une possibilité de vous voir évoluer au milieu de terrain ?
On est de très bons amis. On joue très bien ensemble depuis très longtemps. On se comprend avec à peine un regard. C'est bien d'avoir à ses côtés quelqu'un qui vous connaît et vous supporte. C'est plus simple d'avoir une bonne association. On donne toujours notre meilleur sur le terrain et on essaye de s'améliorer. Concernant mon poste, je suis prêt à aider dans n'importe quelle situation. Je ne choisis pas, je joue simplement au football.

Dunga, le nouveau sélectionneur du Brésil, vous aurait critiqué en interne...
Je suis d'accord. Nous devons montrer sur le terrain notre travail et notre compétence. Je n'ai jamais vendu une image, j'ai toujours été moi-même. Dunga a simplement dit ce qui est naturel pour un entraîneur de football. Il veut juste 11 joueurs qui jouent bien et font de leur mieux sur le terrain. Si les choses ne se sont pas passées de façon positive lors de la Coupe du monde, les critiques sont les bienvenues.

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 17:51

Mostefa, d'Ajaccio, à Lorient



Le milieu de terrain international algérien Mehdi Mostefa s'est engagé jeudi pour 3 ans avec le FC Lorient (1re div. française), a annoncé le club sur son site internet.

Mostefa (30 ans, 25 sélections) a participé à la campagne réussie des Fennecs au Brésil cet été.

Il a notamment joué l'intégralité du huitième de finale perdu après prolongation (1-2) face aux futurs champions du monde allemands.

Mostefa jouait jusqu'alors pour l'AC Ajaccio, relégué en 2e div. française à la fin de la saison dernière.

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 7 Aoû - 17:55

Nantes - Riou absent jusqu'à septembre



Le gardien de but de Nantes, Rémy Riou, sera absent des terrains jusqu'à début septembre en raison d'une blessure à un pied, a annoncé jeudi l'entraîneur du FC Nantes, Michel Der Zakarian.

"Rémy s'est fait une déchirure à l'aponévrose du pied. On devrait pouvoir le récupérer début septembre", a déclaré le technicien lors d'une conférence de presse.

Nantes recevra le RC Lens samedi soir pour le compte de la première journée de Ligue 1.

En l'absence de Riou, c'est Maxime Dupé (21 ans) qui gardera les cages des Nantais face au promu nordiste.

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:08

Quelle ouverture pour le champion ?



Le Paris SG entame la défense de son titre vendredi à Reims, en ouverture de la saison de Ligue 1, une rencontre qui devrait donner de premières indications sur la forme physique d'un groupe encore amputé de plusieurs "mondialistes".

L'entraîneur Laurent Blanc a déjà prévenu que le mois d'août serait périlleux pour le champion de France en raison de l'arrivée échelonnée et tardive des 11 joueurs concernés par la Coupe du monde au Brésil. Cette disparité dans la préparation des Parisiens ne s'est pas vraiment sentie samedi à Pékin où le PSG est facilement venu à bout de Guingamp au Trophée des champions grâce à un doublé de sa superstar Zlatan Ibrahimovic (2-0).

Reims sera-t-il en mesure d'en tirer un meilleur parti? Pas sûr, le club de la capitale, même délesté de certains de ses cadres, possédant une marge suffisante sur ses adversaires avec une supériorité technique que peu d'équipes peuvent lui contester sur la scène nationale.

Le onze qu'alignera Laurent Blanc n'aura ainsi aucune excuse malgré des absences de poids. Les trois défenseurs brésiliens Thiago Silva, David Luiz et Maxwell, comme le vice-champion du monde argentin Ezequiel Lavezzi n'ont repris le chemin de l'entraînement que mardi et ne devraient pas être convoqués pour ce premier déplacement. 

Sans les Brésiliens
Il faudra donc attendre un peu avant de juger sur pièce l'état psychologique de la charnière centrale Thiago Silva-David Luiz, un mois après son échec cuisant au Mondial organisé au pays. Il reviendra à l'improbable duo Camara-Marquinhos, pas réellement souverain en matches de préparation et à Pékin, d'assurer l'intérim.

Les deux internationaux français Blaise Matuidi et Yohan Cabaye, dispensés du voyage en Chine et restés à Paris pour travailler leur physique, pourraient en revanche se rendre à Reims mais leurs chances d'être titularisés sont très minces.

Quelle que soit l'équipe mise en place, le richissime PSG sera largement favori contre des Rémois qu'il avait aisément dominés la saison dernière (3-0 à Paris et à Reims). Comme chaque année depuis son rachat par Qatar Sports Investments en 2011, un faux-pas, même minime, ferait désordre pour un club qui ambitionne de régner à terme sur l'Europe.

Mais un petit coup d'oeil sur les résultats de l'exercice précédent permet d'ores et déjà de relativiser la portée d'une éventuelle contre-performance. Paris avait en effet débuté l'exercice 2013-2014 par deux nuls face à Montpellier et Ajaccio et avaient attendu un voyage à Nantes pour le compte de la 3e journée avant d'enregistrer sa première victoire.

Ibrahimovic avait de son côté patienté jusqu'à la 4e rencontre avant d'inscrire son premier but en championnat. Ce qui n'avait pas empêché le PSG de boucler une saison de tous les records (89 points récoltés, 27 victoires), ni à son attaquant vedette de terminer pour la deuxième fois d'affilée en tête du classement des buteurs.

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:09

OM - Bielsa ne se fixe aucun objectif



Attendu comme un sauveur, le nouvel entraîneur de l'OM, l'Argentin Marcelo Bielsa, a voulu mercredi tempérer les attentes en assurant que sa méthode n'était "pas révolutionnaire" tout en refusant de se fixer un objectif en fin de saison.

Après un exercice bâclé, terminé à la 6e place et marqué par un parcours européen catastrophique, l'OM a misé sur un entraîneur adulé en Amérique latine et en Espagne et qui aura pour mission de titiller le richissime duo Paris-Monaco.

Présenté comme pointilleux, bourreau de travail et très exigeant envers ses joueurs, Bielsa a réussi son galop d'essai, remportant quatre de ses cinq matches de préparation. Mais pour autant, l'ancien sélectionneur de l'Argentine et du Chili, dans son style inimitable, yeux collés à son pupitre durant plus d'une heure, ne veut rien promettre.

"Je ne me suis pas donné d'objectifs, car mon objectif c'est d'essayer de gagner le prochain match", a-t-il déclaré, à trois jours du déplacement de l'OM à Bastia, pour la 1re journée de Ligue 1.

"Les matches de préparation n'ont pas de valeur, Ce qui est important, c'est de gagner ce week-end. On arrivera au match de ce week-end sans aucune excuse", a-t-il souligné en espagnol, ses propos étant traduits par l'un de ses assistants, Franck Passi.

'On n'a quasiment rien changé'
L'OM, dans l'ombre du Paris SG et de Monaco, aux moyens bien supérieurs, peut-il cependant rivaliser? "Le foot, c'est un domaine où on ne sait jamais ce qui peut arriver, c'est pourquoi j'évite de faire des pronostics. En foot, j'ai la sensation qu'il peut tout se passer", a estimé Bielsa.

Accompagné et précédé de plusieurs adjoints qui ont effectué un audit sportif du club, Bielsa qui a obtenu des changements importants dans les structures du centre d'entraînement de la Commanderie et a notamment décuplé les moyens d'analyse vidéo, a pourtant minimisé son influence.

"Il n'y a rien de nouveau dans ce qu'on fait. Le fait que des adjoints soient venus avant moi, c'était pour connaître le lieu où on allait travailler, on n'a quasiment rien changé", a-t-il assuré.

Idem concernant le recrutement, les départs et la mise à l'écart de plusieurs joueurs (Rod Fanni, Modou Sougou et Foued Kadir), pour lesquels, il l'assure, il n'a pris aucune décision.

"Aucun joueur n'est arrivé au club par ma décision", a-t-il aussi asséné, alors que l'OM a recruté les attaquants Romain Alessandrini et le Belge Michy Batshuayi.

Dans le même temps, l'OM a perdu son meneur de jeu Mathieu Valbuena, transféré au Dynamo Moscou. "Mathieu est parti, ce n'est pas à moi d'en parler. Je ne suis pour rien dans son départ", a commenté le technicien.

Garder le ballon
L'OM qui misera de nouveau cette saison sur les jeunes joueurs arrivés l'été 2013 (Thauvin, Mendy, Lemina, Imbula) mais qui ont déçu la saison dernière, attend donc beaucoup d'un entraîneur aux méthodes innovantes, mais qui refuse qu'on le présente comme révolutionnaire.

"Non d'aucune manière je ne crois être révolutionnaire, a-t-il dit. Il n'y a aucun antécédent dans ma carrière qui le prouve."

Quant à la philosophie de jeu d'un technicien connu pour être un tenant du "beau jeu", Bielsa a répondu qu'il était "difficile" de la définir: "Essayer d'attaquer et d'avoir le plus le ballon possible par rapport à l'adversaire."

"C'est un 'coach' qui a sa méthode de travail, c'est un perfectionniste", a témoigné l'attaquant Florian Thauvin. "Il est très sympathique, même si on le voit peu en dehors. Mais sur le terrain, on parle beaucoup, il donne beaucoup de conseils."

Bielsa qui passera son premier vrai test samedi en Corse assure déjà qu'il se sent "bien à Marseille". S'il connaît le football français, il n'en va pas de même de la culture française "interminable, je ne la connais pas beaucoup".

Quant à la langue de Molière, il l'assure, dans un imperceptible sourire: "J'aimerais avoir plus de temps pour apprendre la langue. Quand je lèverai les yeux du livre de français, je vous regarderai..."

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:10

Montpellier - Stambouli disputera les deux premiers matchs



Le milieu de terrain Benjamin Stambouli (23 ans, sous contrat jusqu'en 2015), qui bénéficie d'un bon de sortie, jouera au moins les deux premiers matchs de la saison avec Montpellier, a-t-on appris jeudi, selon un accord trouvé entre le joueur et le club.

"On a trouvé un terrain d'entente cohérent. Il fera les deux premiers matchs avec nous même s'il trouve un accord avec un autre club. Dans ce cas, (en cas de départ, Ndlr), l'accord prendrait effet après le match à Marseille", a indiqué Rolland Courbis. Avant de se déplacer le 17 août au stade Vélodrome, Montpellier s'apprête à débuter la saison samedi face à Bordeaux.

Benjamin Stambouli, sous contrat jusqu'en 2015, est suivi par plusieurs clubs (OM, Saint-Etienne, Porto...), mais Montpellier n'a pas reçu la moindre offre concrète. "Il y a des pistes sérieuses, d'autres moyennement sérieuses, c'est à lui de choisir", estime pour sa part Rolland Courbis.

Le président Louis Nicollin a fixé l'indemnité de transfert de l'ancien international Espoir entre 5 et 8 millions d'euros, selon diverses sources.

Parallèlement, Montpellier étudie le recrutement d'un avant-centre afin de pallier la fin du prêt de Mbaye Niang. "On me parle du départ de Stambouli, mais j'ai l'idée de récupérer un très, très bon joueur que j'ai toujours rêvé d'avoir. J'espère qu'il nous rejoindra prochainement", a indiqué l'entraîneur montpelliérain.

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:14

Silva prêté à Monaco par Benfica



Le milieu portugais du Benfica Lisbonne, Bernardo Silva, 19 ans, a été prêté une saison à Monaco, a-t-on appris de sources proches du club de la Principauté.

Bernardi Silva, qui évoluait avec l'équipe réserve de Benfica la saison dernière, a été international portugais des -19 ans.

Il est prêté avec une option d'achat.

Fifa.com (07/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:22

Paris à tenir



Le Paris Saint-Germain partira une nouvelle fois avec le costume de favori d’une Ligue 1 qu’il domine largement depuis maintenant deux ans. Pour maximiser leurs chances dans la défense du titre, les dirigeants qataris ont renforcé… la défense ! Le Brésilien David Luiz et l’Ivoirien Serge Aurier, l’une des révélations de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014, ont ainsi rejoint le club de la capitale qui tentera de garder sa mainmise sur le championnat tout en tentant d’atteindre le dernier carré de la Ligue des champions de l’UEFA.

Pour cela, il pourra également compter sur sa star suédoise Zlatan Ibrahimovic. Epaulé par l’Uruguayen Edinson Cavani, le double meilleur buteur de Ligue 1 devrait encore s’offrir de nouvelles occasions de "zlataner" la France avec des gestes venus d’ailleurs. De quoi calmer les ardeurs de la concurrence, au premier rang de laquelle se trouve un Monaco qui aura tout de même quelques arguments à faire valoir.

Les prétendants
Dauphin des Parisiens la saison dernière, Monaco paraît l’équipe la plus à même de contester le titre aux hommes de Laurent Blanc. S’il a perdu le Colombien James Rodriguez parti au Real Madrid, le club de la Principauté est parvenu notamment à conserver un Radamel Falcao revanchard après des mois d’indisponibilité, et devrait encore se renforcer avant la fin du mercato. " Si Paris est le principal favori en L1, cela ne peut limiter les ambitions de notre club", annonce le Portugais Leonardo Jardim qui a succédé à Claudio Ranieri au poste d’entraîneur.

A Marseille, il y a également eu du changement à l’intersaison. Le club a misé sur Marcelo Bielsa pour remettre de l’ordre dans la maison phocéenne après une année blanche. Le technicien argentin s'appuiera sur les jeunes loups recrutés l’été dernier (Florian Thauvin, Mario Lemina, Giannelli Imbula, Benjamin Mendy), mais qui n'ont pas eu le rendement escompté par la suite. Il comptera également sur Romain Alessandrini recruté à Rennes, et sur le prometteur attaquant belge Michy Batshuayi, 22 ans. En revanche, des cadres devraient partir d’ici le 31 août, à l’image de l’international français Mathieu Valbuena transféré récemment au Dynamo de Moscou.

Lille mise de son côté sur la stabilité. Il faut dire que les Dogues sont réguliers depuis quelques années, toujours placés à proximité du podium (3èmes la saison passée). Avec un effectif identique, le principal défi des Nordistes sera de gérer le mieux possible la répétition des matches. Assuré de jouer l’Europe, Lille devra en outre faire face à un obstacle de poids, la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF, qui devrait le priver pour quelques semaines de quelques-unes de ses stars : le Nigerian Vincent Enyeama, l’Ivoirien Salomon Kalou, ainsi que les Sénégalais Pape Souaré et Idrissa Gueye.

Quatrième du dernier exercice, Saint-Etienne a également fait le pari de la continuité. En progrès constants depuis quelques années - 10èmes en 2011, 7èmes en 2012, 5èmes en 2013 avec une Coupe de la Ligue remportée -, les Verts tenteront de faire encore mieux en bénéficiant de l’expérience que peut offrir une participation à une Coupe d’Europe. Lyon, grand rival et voisin des Stéphanois, est dans une dynamique inverse. Il faudra tout de même compter sur les Gones dont l’effectif demeure de qualité, avec des joueurs tels que Yohann Gourcuff ou Alexandre Lacazette.

Les joueurs à suivre
Dans l’ombre des stars, Zlatan Ibrahimovic, Edinson Cavani, Thiago Silva et autres David Luiz, le PSG dispose de quelques jeunes talents formés au club, et qui ne demandent qu’à exploser cette année : on pense au prometteur milieu de terrain Adrien Rabiot ou à l’attaquant Hervin Ongenda. Du côté de Monaco, en plus des buts de Falcao, on attend les confirmations d’Anthony Martial, de Layvin Kurzawa et du grand espoir Tiémoué Bakayoko, transfuge du Stade Rennais.

Buteur face à la Russie lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014, le Belge Divock Origi a été prêté par Liverpool au club qu’il l’a cédé cet été, Lille. Son association avec le milieu offensif portugais Marcos Lopes, 19 ans, prêté par Manchester City, devrait faire des étincelles. La mode est visiblement au prêt de jeunes talents d’outre-manche : Saint-Etienne a obtenu celui de Ricky van Wolfswinkel en provenance de Norwich. L’attaquant néerlandais sera chargé d’animer les offensives vertes.

Du côté de l’OM, Michy Batshuayi sera l’une des attractions de la saison à venir : ses matches de présaison ont laissé entrevoir de très belles choses, l’attaquant belge tout droit venu du Standard de Liège a trouvé le chemin des filets à six reprises. Auteur d’une superbe fin de saison alors que l’OM l’avait prêté au FC Sochaux, l’attaquant ghanéen Jordan Ayew a définitivement quitté le Vieux Port pour la côte bretonne et le FC Lorient. Son duo avec le Camerounais Vincent Aboubakar devrait générer quelques buts.

A suivre également le début de saison du Suédois du Stade Rennais Ola Toivonen, auteur de sept buts en 15 rencontres de Ligue 1 après son arrivée au mercato d’hiver. Prétendants à des places en équipe de France, l’attaquant lyonnais Alexandre Lacazette et le Montpelliérain Benjamin Stambouli devraient être parmi les hommes forts d’une Ligue 1 2014/15 qui verra également les grands débuts dans l’élite du gardien de but bastiais et héros de la finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Turquie 2013 Alphonse Aréola.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:26

Des débuts en douceur ?



La 1re journée du Championnat de France, ouverte vendredi à Reims par le Paris SG, double tenant du titre, verra ses concurrents présumés commencer piano ce week-end, notamment Monaco, Marseille et Lille, respectivement opposés à Lorient, Bastia et Metz, tandis que Lyon affrontera Rennes.

. Bastia-Marseille: Bielsa et Makelele, premières !
Les regards seront souvent tournés vers les bancs des remplaçants à Furiani, où Claude Makelele fera ses premières armes d'entraîneur et aura comme rival du jour l'expérimenté et bouillant Marcelo Bielsa, arrivé cet été à Marseille. La confrontation de styles devrait s'étendre au terrain, l'Argentin ayant déjà imposé sa patte sur le jeu marseillais durant les matches amicaux de pré-saison (4 victoires, 1 nul, 15 buts inscrits, 4 encaissés). Les Bastiais eux semblent peu à peu monter en puissance comme l'atteste leur court succès face au Genoa (1-0) après trois nuls et une défaite. L'OM, privé de coupe d'Europe, repart surtout avec une équipe qui devrait faire la part belle aux jeunes comme Mendy, Imbula, Thauvin et Batshuayi, un Espoir belge talentueux qui pourrait être une des révélations de la saison. Au Sporting, Areola dans les buts et Brandao en attaque sont venus renforcer l'équipe.

. Le Monaco de Jardim face au test lorientais
Le dauphin du PSG, désormais sous les ordres du Portugais Leonardo Jardim, devra confirmer son statut de premier rival de l'ogre parisien, même sans James Rodriguez, parti pour quelque 90 millions d'euros au Real Madrid. L'ASM, qui récupère Falcao, désormais bien remis de sa grave blessure à un genou, a été solide et montré de belles choses en préparation, avec notamment une victoire prestigieuse à Arsenal (1-0), grâce justement à un but du "Tigre" colombien. La méthode Jardim et ses effets passeront au révélateur de Merlus qui ont eux connu une petite révolution avec le départ, après 11 années à sa tête, de Christian Gourcuff qui dirigera désormais l'Algérie.

. Lille et Lyon, le poids de l'Europe
La saison des deux clubs a débuté prématurément et il faudra guetter les conséquences de cette reprise accélérée lors des prochaines semaines. Lille va attaquer le championnat en douceur en recevant le promu messin, mais il a déjà remis la machine en marche en se qualifiant pour les barrages de la Ligue des champions face au Grasshopper Zürich (2-0, 1-1). Troisième en 2013-14, le Losc risque de se heurter cette fois à une concurrence féroce pour tenter de s'arrimer derrière le duo PSG-Monaco. Du côté lyonnais, l'accent a une nouvelle fois été mis sur la jeunesse pour éponger les pertes du club. Hubert Fournier a certes remplacé Rémi Garde au poste d'entraîneur mais les objectifs restent encore modestes, l'OL ne se faisant pas d'illusions sur sa capacité à aller chercher le titre. Les pépites du centre de formation auront un premier test à passer contre Rennes à Gerland après avoir fait le métier au 3e tour préliminaire de l'Europa League face au Mlada Boleslav.

. Lens sera-t-il prêt à Nantes ?

L'intersaison lensoise a été très agitée et les Sang et Or n'ont vu leur montée en D1 validée qu'in extremis tout en restant "provisoirement" interdits de recrutement, faute du versement de quatre millions d'euros par l'actionnaire majoritaire, l'homme d'affaires azerbaïdjanais Hafiz Mammadov. Lens pourra toujours se rassurer en voyant l'état de son premier opposant. Nantes se débat, en effet, avec la même sanction infligée à la suite du transfert de Bangoura début 2012 et va entamer la L1 dans une certaine inconnue.

Programme de la 1re journée :

Joué vendredi :
Reims - Paris SG

Samedi :
Bastia - Marseille
Evian-Thonon - Caen
Guingamp - Saint-Etienne
Lille - Metz
Montpellier - Bordeaux
Nantes - Lens
Nice - Toulouse

Dimanche :
Lyon - Rennes
Monaco - Lorient

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:28

Saint-Etienne - Galtier : "Les ambitions du mois d'août"



"Il y a d'abord les ambitions du mois d'août et après, on verra", a affirmé l'entraîneur de Saint-Etienne, Christophe Galtier, avant d'affronter Guingamp, samedi, lors de la première journée de Ligue 1.

Après les arrivées de Kevin Monnet-Paquet et Ricky Von Wolfswinkel, qu'attendez-vous encore du mercato ?
Je souhaiterais avoir un joueur polyvalent dans le secteur défensif, à l'image de la saison dernière où nous avions Kurt Zouma ou Josuha Guilavogui, milieu de terrain qui pouvait reculer. Si nous pouvions trouver quelqu'un capable de jouer dans les axes et sur les côtés, à droite particulièrement, ce serait bien. Sur le côté gauche, aujourd'hui, je travaille avec Jonathan Brison, un spécialiste du poste, et Franck Tabanou qui est en train de s'approprier le rôle. En revanche, dans le secteur offensif, c'est fait.

Quelles sont vos ambitions cette saison ?
C'est toujours difficile de parler d'ambition. Si on affiche des ambitions très hautes, on va dire: il est prétentieux. Si on les place très bas, on va dire: il nous prend pour des imbéciles ! Il y a d'abord les ambitions du mois d'août et après, on verra, parce que la saison est différente selon que vous participez ou non aux poules de la Ligue Europa. Donc, en août, l'ambition est de faire des points en championnat et de bien démarrer en L1. Par ailleurs, il y aura deux matches de barrage de Ligue Europa qui seront des matches importants. Autant l'an dernier, nous avions été très déçus de ne pas rentrer dans les poules, autant cette année, ce serait rageant !

Comment abordez-vous ce premier match à Guingamp ?
Guingamp a la chance de pouvoir déjà préparer les poules de Ligue Europa grâce à sa belle victoire en Coupe de France. C'est une équipe en place dans un système que tout le monde connaît. J'ai suivi le match du Trophée des champions, lors duquel les Guingampais ont eu le malheur de perdre un joueur. Ils déplorent aussi une absence pour cause de suspension. Mais c'est une équipe qui n'a pas été énormément bouleversée et qui sera difficile à jouer. J'ai suivi quelques matches amicaux également: il faut s'attendre à souffrir. Le premier match est toujours intense et j'ose espérer que nous serons prêts dès le coup d'envoi.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:31

Bordeaux - Sagnol : "Dans l'inconnu à Montpellier"



Impatient de débuter en L1, l'entraîneur de Bordeaux Willy Sagnol, qui annonce deux renforts prochainement, estime "partir un peu dans l'inconnu face à Montpellier" où les Girondins se rendent samedi en ouverture du championnat.

Vous êtes impatient de commencer, de prendre vos premiers points ? Y a-t-il un peu d'anxiété ?
De l'impatience oui, de l'anxiété non. Cela fait cinq semaines que les joueurs travaillent dur, les entraînements, c'est bien, les stages, c'est bien mais on est tous là pour une chose, les matches officiels. Donc il y a beaucoup d'impatience de la part du staff et des joueurs. Il vaut mieux partir dans la saison en prenant des points parce que ça permet de travailler un petit plus dans la sérénité et d'être plus sur du travail à moyen terme. Quand une équipe a du mal à prendre des points au départ, le travail de la semaine se résume souvent à du travail à court terme pour essayer d'enrayer une mauvaise dynamique. C'est donc important dès les premiers matches de prendre un maximum de points.

Débuter à Montpellier, à l'extérieur plutôt qu'à domicile, change-t-il quelque chose ?
Non. A domicile, les exigences de performances au niveau des points sont peut être encore plus fortes. A l'extérieur, c'est toujours un petit peu différent. Montpellier est une équipe qui a simplement fait un ou deux matches amicaux, toujours à huis clos, des oppositions à huis clos. On part un petit peu dans l'inconnu face à cette équipe de Montpellier mais nous, on part avec des certitudes. On ne va pas à Montpellier en voulant se calquer sur le jeu de l'adversaire. Les derniers matches amicaux m'ont montré que le groupe réagit bien, commence à avoir des jambes même si aujourd'hui on ne peut pas faire 90 minutes à 100 %. Ca viendra petit à petit et ça renforce le sentiment que c'est important de bien démarrer le premier match de la saison, dès les premiers minutes.

Votre équipe va-t-elle encore évoluer d'ici début septembre ?
Oui. Il y aura encore deux joueurs qui vont intégrer le club assez rapidement, qui jouent derrière. C'est un souci de ne pas les avoir mais je suis persuadé ne pas être le seul entraîneur dans ce cas, donc je ne m'en plains pas. J'ai un groupe qui a eu beaucoup de blessés au départ, on a commencé à en récupérer quelques uns. Malheureusement, pour Henri Saivet et Jussiê, cela prendra un petit peu de temps. L'important c'est que le groupe réagisse bien à ce que l'on a envie de faire avec lui et qu'il nous donne satisfaction, ce qui a été le cas sur les deux derniers matches.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum