Saison française, 2014 - 2015

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:33

Bordeaux intéressé par Contento



Le Bayern Munich a indiqué vendredi que des discussions étaient actuellement en cours avec Bordeaux pour un éventuel transfert de son défenseur italo-allemand Diego Contento.

Willy Sagnol, ancien joueur du Bayern qui entraîne désormais les Girondins, a déclaré vendredi qu'"il y aura encore deux joueurs qui vont intégrer le club assez rapidement, qui jouent derrière" sans dévoiler les noms.

En avril dernier, le patron du champion d'Allemagne Karl Heinz Rummenigge avait déclaré que Contento "jouait avec l'idée de partir" et que le club serait "prêt à toute discussion" dès que le joueur exprimait son désir" de quitter la Bavière.

Contento, natif de Munich âgé de 24 ans, est en contrat jusqu'en 2016 avec le Bayern, club qu'il a intégré en 1995. Il a disputé un total de 49 matches en Bundesliga depuis sa première apparition en 2009.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:44

Bordeaux - Orban non retenu par Sagnol



Le défenseur argentin de Bordeaux Lucas Orban qui rejoint l'Espagne et Valence, n'a pas été retenu par l'entraîneur Willy Sagnol pour le déplacement à Montpellier samedi en ouverture de la L1, a-t-on appris vendredi auprès du club girondin.

Vingt joueurs figurent dans ce premier groupe de l'ancien latéral international parmi lesquels le jeune milieu sénégalais Pape Thiombane (18 ans), titulaire habituel en CFA.

Orban, pourtant remis de sa blessure à la lèvre contractée contre Nantes en amical le 23 juillet et qui s'est entraîné normalement cette semaine au Haillan, serait sur le point de quitter la Gironde pour rejoindre la Liga et le club de Valence.

Sagnol, qui a annoncé jeudi l'arrivée prochaine de deux joueurs à vocation défensive, pourrait enregistrer dans les prochains jours le prêt du latéral gauche allemand d'origine italienne Diego Contento, qui évoluait jusque-là au Bayern Munich, son ancien club.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:46

OM - Thauvin : "Je dois être un leader"



Après une saison où il n'a pas totalement convaincu, l'attaquant marseillais Florian Thauvin se sait attendu et sous les ordres d'un nouvel entraîneur, Marcelo Bielsa, souhaite "être un leader" et "tirer le groupe vers le haut".

Après une bonne préparation, avec quatre victoires pour un nul, pensez-vous être prêts pour la reprise de la L1 ?
On a tous réalisé une bonne préparation, on a beaucoup travaillé, ça s'est vu sur les matches amicaux. Moi, je suis content d'avoir fait une bonne préparation et je suis impatient de commencer.

Qu'est-ce qui a changé avec l'arrivée de Marcelo Bielsa ?
C'est un coach qui a sa méthode de travail, c'est un perfectionniste, tant que tout n'est pas parfait, on continue. Il a ses exercices, sa façon à lui de coacher, c'est quelque chose de nouveau pour nous tous, on croit en son projet. Il est étranger, on n'a pas l'habitude en France, mais c'est intéressant pour la L1, et pour nous de découvrir une nouvelle culture. On a déjà beaucoup plus de mises au vert, des séances vidéo quotidiennes.

Les journalistes ont peu croisé Bielsa, comment est-il ?
Il est très sympathique, même si on le voit peu en-dehors. C'est vrai qu'on ne le voit pas souvent mais sur le terrain, on parle beaucoup, il donne beaucoup de conseils. En match ? Il est pareil qu'à l'entraînement, toujours derrière nous, et il faut respecter ses consignes.

Il est entouré de nombreux adjoints, cela a-t-il des bienfaits ?
C'est une bonne idée de sa part. Avec beaucoup de staff sur le terrain, tout le monde regarde ce qui se passe, rien ne leur échappe. Le moindre souci est corrigé.

Après une première saison à Marseille en dents de scie, vous êtes conscient d'être attendu au tournant ?
Oui, j'en ai conscience. Tant mieux, ça va me pousser à être le plus performant possible. J'espère me montrer plus régulier, c'est dans ce domaine que je dois m'améliorer. Je dois être un leader et tirer le groupe vers le haut. La saison dernière a été compliquée pour moi, on sait pourquoi.

Quelles sont vos ambitions collectives cette saison ?
L'an dernier, on avait les capacités pour être en haut de tableau, on s'est manqué. Cette année, on a un nouveau coach, on s'est reconstruit, on espère vraiment être en haut du tableau (...) Il n'y a pas de règles dans le foot, tout peut aller très vite. Si ces deux équipes (PSG et Monaco) commencent mal et nous très bien, on peut aller les chercher.

Le groupe a peu changé, un seul homme (Bielsa) peut-il révolutionner le groupe ?
Le coach est un perfectionniste, il attend beaucoup de nous tous, il veut qu'on soit à 100% en match comme à l'entraînement, il n'hésitera pas à changer les joueurs qui ne sont pas à 100%.

Comment définiriez-vous la philosophie de jeu de Bielsa ?
Le système de jeu est basé sur la possession de balle, il veut qu'on ait le ballon les trois quarts du temps, c'est bien pour les attaquants, on a plus d'occasions. C'est aussi dangereux car on joue plus haut, mais on a tous validé le jeu du coach.

Bastia, pour un match de reprise, c'est un gros morceau ?
On connaît le contexte de Bastia, je le connais pour y avoir joué, ça va nous mettre dans le bain dès le début, j'espère qu'on fera une bonne performance. Ils n'hésiteront pas à perturber les adversaires pour gagner. Même si je suis mal accueilli, j'en ferai abstraction et ça me fait toujours énormément plaisir d'y retourner.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:47

Rennes - Kana-Biyik dans l'expectative



Le Stade rennais cherche toujours une porte de sortie pour son défenseur Jean-Armel Kana-Biyik, a annoncé vendredi l'entraîneur Philippe Montanier, qui ne compte pas sur lui cette saison.

Kana-Biyik ne sera pas dans le groupe qui se déplacera à Lyon, pour le compte de la première journée de Ligue 1, dimanche, "et par la suite non plus, normalement", a souligné le technicien breton en conférence de presse.

"On cherche une solution pour lui, lui également. Il se prépare bien avec nous, mais on ne compte pas dessus pour cette saison", a-t-il ajouté.

Sanctionné la saison dernière par la direction du club, à la suite d'un accrochage avec des supporteurs, Kana-Biyik avait repris l'entraînement en retard avec le Stade rennais cet été.

Disposant encore d'une année de contrat, il est cependant clair que le club rouge et noir ne fera rien pour le retenir en cas d'offre concrète.

Des pistes à l'étranger, notamment en Angleterre, et un intérêt de Saint-Étienne avaient été évoqués pendant l'intersaison.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Aoû - 17:54

Bastia - Makelele : "Je suis plus excité qu'inquiet"



Pour ses grands débuts comme entraîneur, Claude Makelele, à la tête du Sporting Bastia, se dit "plus excité qu'inquiet" avant de recevoir Marseille et promet de donner "tous les ingrédients" à ses joueurs pour mettre en difficulté l'OM.

Etes-vous inquiet avant de recevoir l'OM ?
Je suis plus excité qu'inquiet. La préparation a été très bonne et pour les joueurs, c'est important de commencer la compétition, car ils sont impatients, comme moi. Nous sommes confiants par rapport à notre jeu, ce qui est très important par rapport à la qualité de Marseille. Marseille a fait aussi une très, très bonne préparation, on tombe contre une très bonne équipe, bien organisée, à nous de la mettre en difficulté.

Si l'on regarde leur effectif et leur préparation, on peut dire que Marseille est largement favori ?
L'OM est une des équipes qui vont titiller le PSG et Monaco. Nous, on va rester à notre place. Comme j'ai l'habitude de le dire, on va prendre match par match, et monter en puissance. A domicile, c'est toujours bien de commencer par un résultat positif, ce sera notre objectif pour ce premier match, avec toutes les difficultés qu'on aura face à une équipe comme l'OM très performante. Mais je ne suis pas inquiet, je sais que mes joueurs sont préparés.

Pensez-vous qu'en ce début de saison, on assistera à un match plus ouvert que s'il avait lieu plus tard dans la saison ?
Les débuts de saison sont toujours difficiles, il y a toujours un favori et le favori c'est Marseille. Pour moi, le plus important c'est qu'on joue à domicile et c'est bien de débuter par un résultat positif, ce sera important pour la suite du championnat.

Comment se prépare-t-on à entrer sur le terrain dans la peau du Petit Poucet ?
C'est le contexte et l'histoire du club qui font la différence. Il y a onze joueurs en face et ce sera à moi de mettre en condition mes joueurs pour leur faire comprendre que l'on peut bien commencer à domicile.

A titre personnel, comment appréhendez-vous ce match ?
Je vous le dirai à la fin du match... J'ai pris l'habitude d'être sur le banc. C'est moi qui dirigerai mon équipe. Je ne suis pas inquiet, je suis plus confiant qu'inquiet. Les acteurs ce sont mes joueurs, à moi de les mettre en confiance. Je leur donnerai tous les ingrédients pour mettre en difficulté cette équipe de Marseille.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 11:33

Nice - Bosetti prolonge



Le jeune attaquant de l'OGC Nice Alexy Bosetti, 21 ans, a prolongé dans son club formateur, a annoncé vendredi Claude Puel, l'entraîneur général azuréen.

Selon des sources proches du club, le vainqueur de la Coupe Gambardella (2012) et champion du monde U20 (2013) a ajouté deux années à son premier contrat pro qui arrive à échéance en juin prochain.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 11:34

Cissokho, de Valence, à Aston Villa



Le défenseur français de Valence Aly Cissokho a signé un contrat de quatre ans en faveur d'Aston Villa, a annoncé vendredi le club anglais.

Cissokho avait passé la saison dernière en prêt à Liverpool, où il avait disputé 15 matches de Championnat d'Angleterre.

Agé de 26 ans, le latéral gauche a aussi joué au FC Porto et à Lyon. Il compte une sélection en équipe de France.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 11:35

Paris garde ses mauvaises habitudes



Le Paris SG a été fidèle à ses mauvaises habitudes et n'est pas parvenu, pour la quatrième fois d'affilée, à débuter la saison sur un succès, le champion de France ayant été tenu en échec d'entrée par Reims (2-2) malgré un doublé d'Ibrahimovic, vendredi lors de la 1re journée.

Décidément, le PSG a beau disposer de moyens colossaux, il est devenu très lent au démarrage depuis son rachat en 2011 par le Qatar. En trois ans de présence dans la capitale, les dirigeants n'ont pas vu leur équipe s'imposer en ouverture du championnat. L'entame de l'exercice 2014-15 n'a pas dérogé à la règle puisque c'est par une prestation très mitigée que les Parisiens ont commencé la défense de leur titre.

En ouvrant le score d'emblée par Zlatan Ibrahimovic (8e), idéalement servi par Javier Pastore, le PSG pensait se diriger vers une victoire aisée et avoir éteint les velléités rémoises. Mais les troupes de Laurent Blanc sont tombées dans une certaine facilité, à l'image de l'occasion en or manquée par Lucas (15e), d'un poteau d'Ibra, seul devant le but vide (18e), et surtout du penalty de la superstar suédoise stoppé par Johnny Placide (19e).

Avec autant de cadeaux, Reims aurait eu tort de ne pas en profiter, ce que n'ont pas manqué de faire Prince Oniangue (22e) et Antoine Devaux (34e). Heureusement, Paris possède un homme providentiel avec Ibrahimovic dont le centre-lob a poussé Placide à la faute (62e).

Thiago Silva fébrile
Visiblement, la Coupe du Monde est encore dans les jambes parisiennes et Laurent Blanc n'a peut-être pas eu le nez creux en titularisant Thiago Silva, quatre jours seulement après son retour de vacances. Le défenseur brésilien, qui a vécu un calvaire lors du Mondial organisé dans son pays, manque clairement de rythme et a étalé une certaine fébrilité avant de se reprendre au fil de la rencontre.

Est-ce toujours le contre-coup psychologique de l'humiliation subie avec la Seleçao ? Il faudra attendre les prochains matches pour en avoir le coeur net mais "le Monstre" ne faisait peur à personne au stade Auguste-Delaune. Les autres participants à la grande fête brésilienne n'ont pas non plus été très souverains, comme Edinson Cavani ou le duo italien Verratti-Motta, qui n'avait pas son mordant habituel dans l'entre-jeu.

Blanc, qui avait laissé à Paris une partie de ses internationaux concernés par le Mondial (Matuidi, Cabaye, Lavezzi, Maxwell, David Luiz), avait prévenu que le mois d'août serait périlleux en raison des arrivées échelonnées de ses "mondialistes". Il avait vu juste et en dépit d'une possession de balle toujours aussi impressionnante, son équipe a semblé prise de vitesse à chacune des contre-attaques adverses, perdant des ballons chauds au milieu de terrain avant d'être punie.

Les Parisiens peuvent aussi regretter amèrement les énormes occasions gâchées en première période qui auront plombé leur partie et remis en selle les Champenois. Le PSG s'en sort finalement plutôt bien mais, comme les années précédentes, il va devoir patienter avant de donner sa pleine mesure.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 11:37

PSG - Blanc : "Déçu du résultat mais pas de la manière"



L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc s'est dit "déçu" du résultat nul concédé vendredi à Reims (2-2) en ouverture de la Ligue 1 mais "pas de la manière", expliquant que ses joueurs méritaient de l'emporter.

Quel est votre sentiment après ce match ?
Je suis déçu du résultat mais pas de la manière, en sachant qu'on aurait des difficultés en raison de l'arrivée tardive de plusieurs joueurs. Mais dans le jeu, les joueurs ont fait ce qu'il fallait faire. Le seul reproche, c'est qu'ils n'ont pas fait le geste pour tuer le match au bout de 20 minutes. On aurait dû tuer le match, on ne l'a pas fait et on a donné de l'oxygène à notre adversaire. Pour un premier match, le niveau était élevé, je suis satisfait de la production de l'équipe. Le score ne reflète pas le match. Le nul est la moindre des choses ce soir.

Le résultat est-il dans la logique d'un mois d'août ?

On peut l'expliquer mais on a mis en grande difficulté Reims. On n'a pas réussi à concrétiser cela et on peut reprocher aux joueurs de ne pas avoir fait le geste qu'il fallait parce que c'était dans nos cordes. Paris mérite une victoire sans problèmes. Je m'attendais à de la difficulté notamment physique. Mais que ce soit dans le domaine physique ou technique, on a été supérieur à Reims. On n'a pas fait ce qu'il faut pour gagner le match, ce qui veut dire qu'on n'est pas tout à fait prêt. Si vous trouvez que le PSG est en retard au niveau physique et technique, je dis oui, mais on a été supérieur à Reims, non ?.

Aligner Thiago Silva, quatre jours après son retour en France, était-ce un pari ?
Ce n'est pas un pari. Il se prépare depuis le 24 juillet. On a envoyé un préparateur physique au Brésil, donc il a une préparation de 14-15 jours, on n'envoie pas comme ça des joueurs au bout de 2-3 jours.

Fifa.com (08/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 22:22

Ljuboja n'est plus Lensois



L'attaquant franco-serbe Danijel Ljuboja, arrivé à Lens en juillet 2013, a été "libéré de son contrat", a annoncé vendredi le club promu en Ligue 1, en déplacement à Nantes samedi pour la 1re journée.

"Arrivé en juillet dernier au Racing club de Lens, l'attaquant Danijel Ljuboja a été libéré de son contrat au terme d'une bonne saison où il a participé à la montée en Ligue 1", a indiqué le club dans un communiqué sur son site internet.

"Un accord a été trouvé grâce à la bonne entente qui règne avec les dirigeants lensois. Nous souhaitons à Danijel une bonne continuation dans sa carrière", a ajouté le RC Lens.

Ljuboja, âgé de 35 ans, avait marqué huit buts en 30 matches la saison dernière avec l'équipe sang et or.

Il était arrivé dans le Pas-de-Calais en provenance du Legia Varsovie (1re div. polonaise) après avoir porté, entre autres, les maillots de Sochaux, Strasbourg, du Paris SG, ou encore de Stuttgart (D1 allemande).

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 22:23

Lyon - Fekir doit confirmer ses belles promesses



Le jeune milieu offensif de Lyon, Nabil Fekir, 21 ans, a un profil de révélation de l'année en Ligue 1 mais doit gagner en constance pour confirmer ses belles promesses de la saison dernière.

En 2013-2014, il a participé à 11 matches, dont six comme titulaire, avec un coup d'éclat - un but et deux passes décisives - le 27 avril contre Bastia (4-1). Milieu gauche dans un système en 4-2-3-1 entre la 4e et la 10e journée, il est devenu meneur de jeu, dans une disposition en 4-4-2, à partir de la 33e.

Jeudi à Gerland, contre le club tchèque de Mlada Boleslav en match retour du 3e tour préliminaire de Ligue Europa (2-1), ce petit gabarit mais robuste (1,73 m, 72 kg), très doué techniquement, a été à l'origine de l'ouverture du score par Alexandre Lacazette. Il a fait une bonne préparation. Il s'est donné les moyens de jouer, mais ce qui manque souvent à ces jeunes, c'est la régularité sur le long terme. J'attends donc de lui qu'il ait de la contuinité dans son investissement et ses performances. Il aura franchi un palier s'il y parvient", estime Hubert Fournier, l'entraîneur de l'OL.

"Il est encore, quelque part, en post-formation. J'aime bien son parcours, sinueux. Il a dû faire son sac pour aller s'entraîner à 18h00 sur des terrains parfois difficiles. Il a conscience de la chance d'être dans un effectif professionnel, à l'OL. Il le vit pleinement, avec beaucoup de coeur et d'envie. Cela se voit sur le terrain", ajoute-t-il.

Parti pour mieux revenir
Arrivé à l'OL à 13 ans, en provenance de Caluire (Rhône), Fekir en était reparti deux ans plus tard. Jugé insuffisant dans sa catégorie d'âge, il avait rejoint le FC Vaulx, en banlieue, avant de passer un an à l'AS Saint-Priest, en U19, où ses performances ont convaincu les recruteurs lyonnais de le reprendre.

"Nous espérons tous qu'il sera l'un des joueurs à suivre. Nous ne sommes qu'en août et il sera jugé sur l'ensemble de la saison", insiste Hubert Fournier, privé, au même poste, de Yoann Gourcuff et Clément Grenier, en convalescence. "Mon objectif est d'être titulaire, mais cela passe par les choix de l'entraîneur. Meneur de jeu est mon poste de prédilection, auquel j'évolue depuis que je suis tout petit, mais j'essaie toujours de donner le maximum, quelle que soit ma position sur le terrain", souligne Fekir.

"L'an dernier, j'essayais parfois de faire la différence individuellement, peut-être pour me montrer. L'entraîneur m'a donné des consignes bien précises. Il attend que je donne des solutions au milieu, dans un rôle de relayeur, et que je cherche à créer le danger dans les 30 derniers mètres", précise-t-il.

Son bagage technique peut lui permettre aussi d'évoluer à droite, "pour entrer et tirer du gauche", relève Bernard Lacombe, ancien attaquant et conseiller du président lyonnais Jean-Michel Aulas. Nabil Fekir a donc toutes les cartes pour, à son tour, s'inscrire dans la lignée des joueurs offensifs de talent formés ou révélés à l'OL, comme Fleury Di Nallo, Lacombe, Serge Chiesa, Florian Maurice ou... Karim Benzema.

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 22:24

Lyon-Rennes, entre équipes décimées



Lyon et Rennes s'affrontent dimanche au stade de Gerland (17h00) pour la 1ère journée de Ligue 1 avec des effectifs décimés, en défense pour l'OL et au milieu pour le Stade rennais, mais les Lyonnais paraissent en avance, mentalement, après deux matches d'Europa League.

Comme la saison dernière, à la même époque, Lyon doit déjà repenser sa ligne défensive. Le 3e tour préliminaire de la Ligue Europa, gagné péniblement jeudi devant le club tchèque de Mlada Boleslav (2-1), a été fatal à l'arrière gauche Henri Bedimo. Il sera absent trois semaines, pour une blessure musculaire.

Celle de Lindsay Rose, sorti par précaution dans la même rencontre, paraît beaucoup moins grave. S'il devait jouer dimanche, il serait probablement associé en charnière centrale au milieu Maxime Gonalons, qui reculerait ainsi d'un rang. Car Bakary Koné est suspendu, et Milan Bisevac blessé.

Samuel Umtiti retrouvera le flanc gauche, à un poste qu'il a occupé durant la phase de préparation. "Ce qui est embêtant c'est que cela touche un même secteur de jeu", regrette l'entraîneur Hubert Fournier, dont l'effectif est resté stable à l'intersaison avec seulement deux arrivées pour compenser les départs des attaquants Bafétimbi Gomis et Jimmy Briand, dont l'expérience fera défaut à un groupe juvénile.

Le milieu de terrain est dépourvu lui aussi, avec les absences de Yoann Gourcuff et Clément Grenier, pas encore totalement remis de blessures, et de Gueïda Fofana, absent pour six mois. Eface, Philippe Montanier déplore des forfaits dans l'entrejeu alors que son effectif a subi de nombreux changements lors des deux derniers marchés des transferts, en plus de celui opéré à la présidence par le remplacement de Frédéric de Saint-Sernin par René Ruello. Anders Konradsen et Axel Ngando sont blessés, Vincent Pajot et Sanjin Prcic suspendus.

Lyon en avance grâce à l'Europe
Montanier devra, comme Fournier, son adjoint à Boulogne-sur-Mer (2004-2008) et son coéquipier à Caen au début des années 90, faire évoluer des joueurs à des postes qui ne sont pas les leurs, comme le défenseur Romain Danzé, susceptible d'être titularisé au milieu.

En attendant, l'OL espère compenser les absences par l'avance prise, tout du moins mentalement, selon Fournier, en disputant le 3e tour préliminaire de l'Europa League, même si l'équipe n'a pas encore réussi à livrer un match plein.

"C'est l'exigence que l'on doit avoir pour la suite", souligne le technicien qui s'attend à "un match compliqué" qu'il considère "comme un véritable test" avec "l'ambition de bien débuter". Montanier reconnaît aussi que Lyon est "sans doute l'équipe la plus prête du championnat".

"Elle a joué en Ligue Europa mais aussi des matches amicaux contre de gros clubs internationaux, le Shaktar Donetsk ou le FC Séville. Ce ne sera donc pas simple, mais il n'est jamais simple de venir jouer à Lyon", dit-il.

Outre les bouleversements à digérer, même si l'entraîneur souligne que le groupe a "conservé une ossature", le début de saison du Stade Rennais est compliqué par le calendrier: cinq déplacements sur les huit premières journées, et réception du Paris SG pour un des trois matches à domicile.

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 22:27

En août, Paris tourne au diesel



C'est devenu le tube de l'été: le Paris SG a pris la fâcheuse habitude de tourner au ralenti au mois d'août avant de donner sa pleine mesure, un phénomène renforcé en cette saison de Coupe du Monde.

Depuis le rachat du club par le Qatar en 2011, le constat est identique, le PSG rate systématiquement son premier rendez-vous en Ligue 1. L'année dernière, le club de la capitale avait attendu la 3e journée avant son premier succès. Ce qui ne l'avait pas empêché de battre finalement tous les records (89 points, 27 victoires) sur la scène nationale.

L'ouverture du nouvel exercice n'a pas dérogé à la règle, Reims ayant réussi à mettre en échec le champion de France (2-2). Mais cette fois, le retard à l'allumage était prévisible, la faute au Mondial-2014 qui a concerné pas moins de douze Parisiens.

Au coup d'envoi, ils étaient six à avoir été du voyage au Brésil et malgré une nette domination et un monopole du ballon toujours aussi impressionnant, il a manqué de l'huile dans les rouages pour mettre au pas les Champenois. A l'issue du Trophée des champions remporté face à Guingamp (2-0) grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimovic, le 2 août à Pékin, Laurent Blanc avait prévenu qu'il s'attendait à un mois d'août périlleux.

Retard physique et technique
"Je suis déçu du résultat mais pas de la manière", a-t-il déclaré vendredi soir. "Les joueurs ont fait ce qu'il fallait faire. Le seul reproche, c'est qu'ils n'ont pas fait le geste pour tuer le match au bout de vingt minutes. Pour un premier match, le niveau était élevé. (...) Si vous trouvez que le PSG est en retard au niveau physique et technique, je dis oui, mais on a été supérieur à Reims."

"C'est le premier match, pourquoi s'inquiéter?", a également fait mine d'interroger le milieu italien Thiago Motta.

Aucune raison de dramatiser en effet après ce nul concédé d'entrée, d'autant que Blanc avait pris un risque en titularisant Thiago Silva, dont la dernière apparition sur un terrain remontait au match pour la troisième place de la Coupe du monde perdu par le Brésil contre les Pays-Bas (3-0). "Le Président" a réfuté tout "pari" alors que le capitaine de la Seleçao et du PSG n'avait rejoint ses coéquipiers à l'entraînement que mardi.

Ibra déjà au top
Soumis à un programme individualisé, "Le monstre" n'était pas resté inactif au Brésil, travaillant depuis deux semaines avec son préparateur physique. Mais le choix était osé, Thiago Silva avouant avoir ressenti "une gêne" à la cuisse droite en début de rencontre. Et ses premières minutes n'ont pas été spécialement rassurantes.

Outre le manque de compétitivité des joueurs alignés vendredi, le retour tardif des "mondialistes" a également privé Paris de plusieurs cadres ou solutions de rechange, Blaise Matuidi, Yohan Cabaye, Maxwell, Ezequiel Lavezzi et la recrue David Luiz n'ayant pas effectué le voyage à Reims.

Hasard ou pas, l'un des rares à avoir été à son niveau a été Ibrahimovic, la Suède n'ayant pas joué la Coupe du monde. Auteur d'un doublé, "Ibra" a tenu son rang, même s'il a manqué un penalty et trouvé le poteau sur une occasion en or. La saison précédente, il avait dû attendre la 4e journée pour ouvrir son compteur.

"Je ne me suis jamais senti aussi bien", a-t-il lancé vendredi. Pour les autres, il faudra plus de temps. Dans ces conditions, pas sûr que le voyage à Naples où le PSG doit disputer un match amical lundi soit forcément une bonne idée.

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 22:31

Stekelenburg, de Fulham, prêté à Monaco



Le gardien de but néerlandais de Fulham, Maarten Stekelenburg, a été prêté pour une saison à Monaco, a indiqué samedi sur son site internet le club de la Principauté.

Stekelenburg, 31 ans, a notamment gardé les buts de l'Ajax Amsterdam entre 2001 et 2011, puis de l'AS Rome jusque 2013.

A Monaco, où il portera le numéro 16, l'ancien international néerlandais, titulaire lors de la finale de la Coupe du monde 2010, sera en concurrence avec le Croate Danijel Subasic.

Il ne sera pas qualifié pour la réception de Lorient dimanche lors de la première journée de Ligue 1.

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 9 Aoû - 22:32

Contento, du Bayern, vers Bordeaux



Bordeaux (Ligue 1) a trouvé un accord avec le Bayern Munich pour le transfert du latéral gauche italo-allemand Diego Contento, 24 ans, ont annoncé les Girondins samedi sur leur site internet.

Le joueur se rendra lundi en Gironde pour passer la visite médicale, condition pour l'officialisation de son transfert, dont le montant n'a pas été précisé par le club. En cas de transfert, le Bayern Munich conservera 50% des droits du joueur, les 50% restants devenant propriété du club bordelais, précise celui-ci sur son site.

Contento, natif de Munich et qui avait intégré le Bayern à cinq ans (en 1995), y était sous contrat jusqu'en 2016. Il a disputé un total de 49 matches en Bundesliga depuis sa première apparition en 2009.

Willy Sagnol, un ancien joueur du Bayern et désormais entraîneur de Bordeaux, avait indiqué vendredi qu'il y aurait "encore deux joueurs qui vont intégrer le club assez rapidement, qui jouent derrière", sans dévoiler de noms.

L'arrivée de Contento vise à pallier le départ du défenseur argentin Lucas Orban, qui serait sur le point de rejoindre le club de Valence, en Liga. Il n'a pas été retenu par Willy Sagnol pour le déplacement de Bordeaux à Montpellier samedi en ouverture de la L1.

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 10 Aoû - 14:19

Marseille surpris, Caen surprenant



Marseille surpris, Caen surprenantMarcelo Bielsa a connu samedi des débuts très agités à la tête de l'OM en championnat de France, tenu en échec à Bastia au terme d'un match spectaculaire (3-3), lors d'une 1re journée également marquée par la prise de pouvoir du promu caennais, qui est allé battre Evian/Thonon (3-0).

Au lendemain du nul concédé par le champion de France parisien à Reims (2-2), son vieux rival marseillais a lui aussi raté sa rentrée et son nouvel entraîneur argentin a sans doute eu un aperçu de la tâche qui l'attend. Marchant le long de sa zone technique ou accroupi, "El Loco" l'a plutôt joué sobre mais il a dû bouillir intérieurement en voyant le match lui échapper alors que son équipe tenait fermement la barre en menant 3-1.

Au doublé d'André-Pierre Gignac ont répondu notamment deux buts signés Christopher Maboulou, pour le plus grand malheur de Bielsa. L'Argentin a une mission compliquée: remettre en selle l'OM après une saison noire (6e place, pas de qualification pour une Coupe d'Europe). La soirée de Furiani en a été une rude illustration.

Pour Claude Makelele, qui étrennait ses galons de technicien côté corse et dont le costume-cravate contrastait nettement avec le survêtement porté par Bielsa, le baptême du feu a été tout aussi mouvementé, même si "Maké" s'en est finalement bien sorti. Tout le contraire de Steve Mandanda. Coupable sur l'ouverture du score bastiaise, le gardien international a manqué son retour après sa grave blessure aux cervicales qui l'avait privé du Mondial.

La petite sensation caennaise
L'autre petite sensation de cette 1re journée est venue d'Annecy où Caen a largement dominé Evian/Thonon et occupe la première place grâce à sa différence de buts favorable. Mathieu Duhamel, l'ancien meilleur artificier de Ligue 2, a frappé fort avec un doublé et côtoie Zlatan Ibrahimovic, Dario Cvitanich, Gignac, Mevlut Erding et Maboulou en tête du classement des buteurs.

Lens, autre ex-pensionnaire de L2, a eu moins de réussite et repart de Nantes avec un revers (1-0).

Chez les gros bras, Lille a déçu. Après sa qualification pour les barrages de la Ligue des champions, le Losc n'a pas trouvé la clé contre Metz (0-0), passé en deux ans du National à la L1.

Willy Sagnol et Bordeaux ont joué un mauvais tour à Montpellier (1-0). L'ancien sélectionneur des Espoirs peut remercier le géant malien Cheick Diabaté, qui a décanté la partie.

Saint-Etienne est également très bien parti sous la houlette d'un Erding opportuniste et très efficace à Guingamp (2-0).

Enfin, Nice a peut-être retrouvé le vrai Cvitanich après une année morose. L'attaquant argentin a inscrit deux buts et a été le principal artisan de la victoire face à Toulouse (3-2).

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 10 Aoû - 14:21

OM - Bielsa : "On n'a pas confirmé notre supériorité"



Le nouvel entraîneur de Marseille, Marcelo Bielsa, a estimé samedi après le match nul (3-3) à Bastia, que ce résultat ne reflétait pas la différence de niveau entre les deux équipes et que ce résultat pour l'OM, qui menait 3 à 1 à l'heure de jeu, était "mauvais".

Quelle est votre analyse de cette rencontre que vous maîtrisiez ?
On a mieux joué en première période qu'en seconde, cela a ensuite été plus facile pour l'adversaire. La façon d'attaquer de Bastia nous a posé plus de problèmes que ce qu'on pensait, on a eu des espaces et des occasions pour créer plus de danger que ce qu'on a fait. On a terminé le match en dominant, ce qui montre que la période entre le moment où on menait 3 à 1 et le moment ou on était à 3-3, il nous a manqué de savoir maîtriser ce moment de jeu. Quand Bastia a égalisé, ils ont joué d'égal à égal.

Se faire remonter de la sorte, c'est un problème mental ou tactique ?
Cela me paraît un problème de football, ni tactique ni mental. On aurait dû savoir neutraliser la réaction de l'adversaire quand il a essayé de construire. C'est à ce moment du match où il me semble qu'il y avait le plus de choses à reprocher à mon équipe. On n'a pas confirmé notre supériorité, on était en condition d'aspirer à beaucoup plus, on a obtenu moins que ce que la différence entre les deux équipes pouvait refléter au début du match.

Vous étiez déçu de votre défense, c'est pour cela que vous l'avez modifiée à la pause ?
Non! Les dix premières minutes, on a eu des problèmes défensifs. A partir de là, même si on a eu des difficultés, on a neutralisé l'adversaire. En première période, l'adversaire a eu beaucoup moins d'occasions. La rentrée de Mendes n'a rien à voir avec ce qu'a montré Sparagna, j'ai fait rentrer un joueur avec des qualités de jeu de tête similaires à celles de l'adversaire.

3 à 3, est-ce un mauvais résultat ?
Oui. S'il y avait dû y avoir un vainqueur de ce match, cela aurait dû être l'OM. On n'a pas su imposer la différence de qualité entre nous et Bastia, j'ai eu l'impression qu'on a été en dessous de nos qualités. En revanche, l'adversaire a été proche d'utiliser toutes ses qualités.

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 10 Aoû - 14:23

L'OM de Bielsa se cherche encore



Marseille, dominateur et sûr de lui pendant une heure, a laissé entrevoir de belles promesses à Bastia, sous la baguette de son nouvel entraîneur Marcelo Bielsa, mais doit encore corriger quelques erreurs s'il veut atteindre son objectif de rivaliser avec le Paris-SG et Monaco.

Jouer haut et avoir le plus possible la possession de balle: tel est le credo de Bielsa, parfaitement mis en application par les Olympiens pendant 66 minutes. Certes Bastia avait ouvert le score dès la 9e minute sur un but splendide de Maboulou à la suite d'une mauvaise relance, mais l'OM, sans s'affoler, avait viré en tête à la pause (2-1) avant de prendre le large par Gignac sur un penalty.

"On aurait dû savoir neutraliser la réaction de l'adversaire quand il a essayé de construire", a réagi Bielsa en conférence de presse.

"C'est à ce moment du match où il me semble qu'il y avait le plus de choses à reprocher à mon équipe. On n'a pas confirmé notre supériorité", a encore expliqué l'ex-sélectionneur de l'Argentine et du Chili, accompagné par son adjoint Franck Passi, préposé à la traduction.

Avec une défense centrale à trois où il lançait pour la première fois dans le bain de la Ligue 1 le jeune Stéphane Sparagna (19 ans), pour compenser l'absence de Romao, suspendu, Bielsa a peut-être sous-estimé la pression qui s'exerce à Furiani. Si bien, que Sparagna, auteur de nombreuses mauvaises relances, a été remplacé à la pause par Lucas Mendes.

Makelele croit en Bielsa
"La rentrée de Mendes n'a rien à voir avec ce qu'a montré Sparagna, a cependant expliqué Bielsa. J'ai fait rentrer un joueur avec des qualités de jeu de tête similaires à celles de l'adversaire". Si la défense n'est pas exempte de tous reproches, tout comme le capitaine Steve Mandanda qui aurait pu mieux faire sur le premier but, en revanche le milieu de terrain a lui parfaitement contrôlé le jeu, Giannelli Imbula se montrant très à l'aise.

En attaque, Bielsa avait fait confiance au titulaire habituel André-Pierre Gignac, qui a mis les choses au point. Même si son concurrent belge Michy Batshuayi, arrivé cet été du Standard de Liège, avait inscrit quatre buts lors des matches de préparation, "Dédé" Gignac a lui réalisé un doublé au bon moment.

En prenant le jeu à son compte et en inscrivant trois buts, cet OM, qui n'a pas donné l'impression de jouer à 100% de ses moyens, semble donc encore largement perfectible. Et Claude Makelele, le nouvel entraîneur bastiais en convient: "On est tombé contre un très bon entraîneur qui a su mettre en place un système qui nous a beaucoup gênés. Je félicite l'entraîneur car Marseille va poser des problèmes à beaucoup d'équipes".

Fifa.com (09/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 10 Aoû - 22:22

Lyon donne le ton contre Rennes



Deux buts, du vétéran Steed Malbranque et d'Alexandre Lacazette sur penalty, ont donné à Lyon un succès mérité sur Rennes (2-0), dimanche sur son terrain de Gerland pour la 1ère journée de Ligue 1.

Avec cette victoire, l'OL, déjà vainqueur deux fois des Tchèques de Mlada Boleslav en Ligue Europa (4-1, 2-1), rejoint le lot des équipes en tête du classement.

Malbranque, 34 ans, entré en jeu à la 26e minute en remplacement du jeune meneur de jeu Nabil Fekir, blessé à l'épaule gauche dans une chute sur un contact, a ouvert la marque en seconde période après avoir éliminé Mexer à la suite d'une passe de Jordan Ferri (64).

Fekir s'ajoute à la liste déjà longue des blessés lyonnais (Bisevac, Bedimo, Gourcuff, Grenier, Fofana, Dabo). En l'absence de Bakary Koné, suspendu, l'entraîneur Hubert Fournier avait dû recomposer sa défense en titularisant à gauche le jeune Corentin Tolisso, qui avait joué à droite durant l'essentiel de la préparation et milieu droit jeudi contre Mlada Boleslav.

Lacazette, déjà buteur jeudi en Ligue Europa, a doublé la mise en transformant un penalty accordé pour une faute de Cheik Mbengue sur le jeune Clinton Njie, entré en jeu peu avant (74).

Rennes trop timide offensivement
Face à un adversaire muet en attaque, les Lyonnais, assez largement dominateurs, ont obtenu plusieurs autres occasions de faire la différence, avec notamment une reprise de la tête de Maxime Gonalons sur la transversale à la réception d'un corner joué de la droite par Arnold Mvuemba (45+2).

Gonalons a encore manqué le cadre de justesse peu après la reprise, de la tête également, sur un coup franc excentré (48). L'OL aurait aussi pu prendre l'avantage sur une action de Ferri, repris de justesse par Mbengue (35), qui a encore évité un but sur une action de Mohamed Yattara après un bon travail de Lacazette (53).

Le seul tir cadré des Bretons aura été une timide tentative de Paul-Georges Ntep, stoppée facilement par le gardien Anthony Lopes (52). L'illustration de la faillite de l'attaque rennaise.

Fifa.com (10/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 10 Aoû - 22:24

Lyon - Fekir touché à l'épaule gauche



Le meneur de jeu de Lyon, Nabil Fekir, sorti à la 26e minute du match Lyon-Rennes de la 1re journée de Ligue 1 de football, souffre d'une entorse à l'épaule gauche, a annoncé l'entraîneur de l'OL, Hubert Fournier.

Fekir s'est blessé dans un choc avec Cheik Mbengue au cours duquel il est tombé sur l'épaule. "Nabil a un problème à l'épaule. Elle a été remise en place dans le vestiaire mais on le perd pour quelques semaines", a déclaré l'entraîneur Hubert Fournier.

Les deux autres meneurs de jeu de l'effectif, Yoann Gourcuff et Clément Grenier sont actuellement indisponibles. Ils se remettent de blessure à une cheville pour le premier et aux adducteurs pour le second. "Steed (Malbranque, qui a ouvert la marque) s'en est bien sorti mais nous avons hâte qu'ils reviennent car notre programme du mois d'août est assez chargé", a concédé Fournier.

D'autres joueurs étaient absents contre Rennes comme Milan Bisevac dont le retour est attendu la semaine prochaine tout comme Bakary Koné, suspendu face aux Bretons, et Mouhamadou Dabo, touché à un genou durant la période de pré-saison.

Henri Bedimo s'est blessé jeudi contre Mlada Boleslav en Europa League. "Evidemment que c'est une situation pénalisante pour l'équipe d'avoir autant de blessés", a insisté Hubert Fournier.

Fifa.com (10/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 10 Aoû - 22:25

Les gros bolides calent d'entrée



Deux jours après le nul concédé par le champion de France parisien à Reims (2-2), son dauphin monégasque a été encore plus à la peine en ouverture de la Ligue 1 avec une défaite à domicile face à Lorient (1-2), dimanche.

Le week-end de rentrée a été globalement très délicat pour les grosses cylindrées et c'est le promu caennais qui en a profité en pointant en tête avec sa large victoire à Evian/Thonon (3-0).

Monaco, sans imagination, a débuté sur une mauvaise note l'ère Leonardo Jardim et s'est cassé les dents sur Lorient, malgré un penalty transformé par Radamel Falcao. Entré en jeu à la 58e minute, "Le Tigre" a été peu en vue pour son grand retour en L1 après sa grave blessure au genou en janvier et n'a pas sauvé l'ASM, punie par Aboubakar (sur penalty) et Lavigne.

Comparé au calvaire monégasque, le PSG s'en est bien mieux sorti à Reims vendredi. Mais hormis Zlatan Ibrahimovic, égal à lui-même avec deux buts, la plupart des Parisiens, dont six au coup d'envoi avaient participé à la Coupe du monde, sont apparus encore en rodage.

Laurent Blanc avait pris le risque de titulariser Thiago Silva, quatre jours seulement après son retour de vacances, et le capitaine parisien a mis du temps avant de monter progressivement en régime. Difficile d'y voir un quelconque traumatisme à la suite des camouflets subis par la Seleçao au Mondial, mais plutôt un manque évident de préparation.

Lyon vainqueur
Samedi, l'OM de Marcelo Bielsa n'a pas été plus heureux à Bastia (3-3) d'où il repart avec un petit point après avoir pourtant mené 3-1 sur un doublé d'André-Pierre Gignac. Réveiller les Olympiens après une année noire sera tout sauf une partie de plaisir pour "El loco".

Si le baptême du feu a été rude pour l'entraîneur argentin, son collègue corse, Claude Makelele, a étrenné avec plus de bonheur ses galons de technicien et peut remercier Christopher Maboulou, le héros bastiais avec deux réalisations.

Lille, qui venait tout juste d'obtenir son ticket pour les barrages de la Ligue des champions, a eu moins de réussite sur la scène nationale et n'a rien pu faire face à des Messins passés en deux ans du National à la L1 (0-0).

Lyon a, en revanche, commencé l'après-Rémi Garde sur de bonnes bases, Hubert Fournier ayant décroché un succès 2-0 contre Rennes, très actif durant le mercato avec neuf recrues mais guère productif pour l'instant.

Bordeaux a fait le minimum à Montpellier (1-0) mais cela suffit à l'ancien international Willy Sagnol, passé cet été du banc des Espoirs à celui des Girondins.

Après une saison compliquée, Nice peut espérer des lendemains qui chantent avec la résurrection de Dario Cvitanich. Muet depuis le 18 janvier en championnat, l'attaquant argentin s'est fendu de deux buts pour terrasser Toulouse à lui tout seul (3-2).

Saint-Etienne a fait le métier à Guingamp grâce à Mevlut Erding (2-0) alors que dans le match entre les deux équipes interdites de recrutement, Nantes a dominé Lens (1-0)

Fifa.com (10/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 11 Aoû - 15:08

Monaco chute déjà



Malgré un but du revenant Falcao, le nouveau Monaco de Leonardo Jardim, aux choix discutables, s'est fait surprendre par un Lorient cohérent (1-2), et a mal débuté sa saison, dimanche soir au stade Louis-II.

Avec la jeune recrue Bakayoko, 19 ans, aligné au milieu à la place de Toulalan, Moutinho en n°10, Dirar au poste de latéral droit et Falcao, encore à cours de forme, sur le banc, dans un 4-2-3-1, Jardim avait effectué des premiers choix forts... qu'il a revus dès la 32e minute, tant son milieu prenait l'eau. Tant son équipe, déséquilibrée, était inconsistante.

En face, organisé comme la saison dernière en 4-4-2 et au point sur le plan physique, Lorient débutait la rencontre en défendant, tout en s'octroyant quelques contres. Sur l'un des premiers d'entre eux, Vincent Aboubakar, lancé en profondeur à la limite du hors-jeu par Diallo, était balayé par Abdennour dans la surface.

Le Camerounais transformait lui-même la sanction en croisant la frappe de son penalty et permettait à l'équipe de Sylvain Ripoll de mener après neuf minutes de jeu (0-1). Dès lors, Monaco devait réagir. La première réelle offensive intéressante intervenait à la 18e minute, la première occasion franche (tête de Berbatov détournée par Lecomte), à la 26e. Entretemps, le stade Louis II avait déjà demandé l'entrée de Toulalan (22).

Déjà sous pression
Mais Lorient maîtrisait les événements. Et Jardim effectuait son premier changement à la demi-heure, sacrifiant Bakayoko pour replacer Moutinho milieu défensif et lancer Germain en soutien de Berbatov (32). Malgré le détournement du ballon par Wachter sur son propre poteau, à la suite d'un corner de Moutinho (43), Monaco, à l'image de l'invisible Ferreira Carrasco, demeurait cependant improductif jusqu'à la pause.

A la reprise, le club se portait vers l'attaque. Une nouvelle tête de Berbatov était détournée en corner par Lecomte (50). Ce dernier était encore essentiel devant les tentatives Ferreira Carrasco (54 et 55), toujours intermittent. Devant l'urgence de la situation, Jardim faisait entrer son attaquant vedette Radamel Falcao (58), de retour en match officiel après plus de six mois d'absence. Puis, son équipe réduite à dix après l'exclusion de Carvalho pour deux fautes sur Sunu (53) et Mesloub (68), il lançait Martial (75). Cette attaque, Martial-Germain-Falcao-Berbatov, allait trouver la faille. Berbatov obtenait un penalty après un tacle mal maîtrisé de Koné (77). Falcao ne manquait pas l'occasion de redevenir buteur (1-1, 78).

Alors que les Monégasques pensaient avoir réalisé le plus compliqué, Abdennour relançait hasardeusement sur Abdullah. Ce dernier lançait le très jeune Valentin Lavigne, fraîchement entré et, sur son premier ballon, il crucifiait Subasic (1-2, 87). Et plaçait déjà Jardim, sous pression, devant ses responsabilités.

Fifa.com (10/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 11 Aoû - 15:22

Monaco - Plus de questions que de certitudes



Malgré une préparation satisfaisante (cinq victoires, un nul), Monaco et son entraîneur Leonardo Jardim ont, face à Lorient (1-2), fait étalage de nombreux manques, qui pourraient accélérer les mouvements dans l'effectif.

Dimanche, le vice-champion de France n'a pas ressemblé à une équipe de Ligue des champions, capable de rivaliser avec le PSG. Elle était éloignée des principes énoncés par son nouvel entraîneur, qui veut la voir presser son adversaire dans son camp, défendre très haut et attaquer sur toute la largeur du terrain. Une équipe "capable de dominer et contrôler son adversaire", martèle-t-il.

Or, rien de cela ne s'est vu. Dans le rôle dévolu à James la saison dernière, Moutinho, trop lent, a été incapable d'orienter le jeu. Le duo Kondogbia-Bakayoko, fort dans l'impact mais inexpérimenté, a mis en lumière l'importance de Toulalan, cantonné au banc pendant toute la rencontre.

La réorganisation effectuée par Jardim à la demi-heure (entrée de Germain au poste de Moutinho, qui prit la place de Bakayoko, invité à sortir) a même eu plus d'effets pervers que positifs, le jeune Bakayoko étant mis en difficulté et Jardim apparaissant fragilisé par ses choix.

A cela, il faut ajouter Dirar, qui a reconnu ne pas être "encore assez à l'aise tactiquement" dans son rôle d'arrière droit. Il faut aussi constater que la défense centrale a dû systématiquement jouer sur l'anticipation, loin d'être son atout majeur. D'ailleurs, le très expérimenté Carvalho a été exclu pour deux fautes dans ce registre à 40 mètres de ses buts. Abdennour a concédé un pénalty et est l'auteur de la relance ratée à l'origine du but lorientais synonyme de victoire.

Le constat frôle la catastrophe. Il a même eu le don d'énerver le prince Albert, d'habitude placide, qu'on a vu quitter sa loge désabusé.

Si Dirar avoue que "la faute en revient aux joueurs", Jardim n'a déjà plus de joker possible. A Bordeaux, son équipe devra rectifier le tir, sous peine d'affronter la tourmente. Et il n'est pas certain qu'il puisse compter sur les renforts extérieurs qu'il attend. Alors que durant des semaines le Portugais ne souhaitait pas évoquer le mercato, il n'esquive plus la question.

Quid de Toulalan et de Falcao ?
Comme pour sortir le parapluie dès la défaite actée, il a annoncé: "Monaco cherche un défenseur central, des joueurs créatifs, des milieux offensifs et des joueurs de couloir". Si l'arrivée d'un défenseur paraît logique, Ocampos, Ferreira Carrasco, Germain, Martial ou Moutinho apprécieront certainement les paroles de leur entraîneur.

Mais plus que des renforts éventuels, les interrogations proviennent désormais de la gestion de possibles départs majeurs. S'il n'est plus le pivot de l'équipe, Toulalan ne s'éternisera pas à Monaco. Sa dernière année de contrat n'empêchera pas celui qui a dit "non" à Didier Deschamps pour un retour en bleu d'aller voir ailleurs s'il le souhaite. Rennes le courtise. Anthony Martial, souvent recadré par Jardim, plaît également beaucoup à Wolfsburg.

Malgré les dires de ses dirigeants et son discours de façade, Falcao n'est, pour sa part, pas vraiment épanoui en Principauté. D'ailleurs, après la défaite, lorsqu'il lui a été demandé s'il confirmait son intention de rester, il a entretenu le flou. "Je suis focalisé sur cette saison, pour la réussir", a-t-il déclaré. "Je veux bien récupérer et parvenir à aider l'équipe. Je ne pense qu'à revenir à mon niveau, rien d'autre." Jamais, il n'a dit clairement: "Je reste".

Mais en ce qui le concerne, de nombreux paramètres rendent délicat (mais pas impossible) un départ rapide. Outre les interrogations sur sa récupération physique, son salaire est exceptionnel (15 millions d'euros annuels jusqu'en 2018). Comme le seraient le montant de son transfert, sa destination possible et le nom de son éventuel successeur. Et puis, il est la tête de gondole du projet Rybolovlev, qui a bien besoin de lui au meilleur de sa forme.

Fifa.com (11/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 12 Aoû - 15:12

PSG - Thiago Silva, la mauvaise passe se poursuit



A peine revenu à la compétition après les camouflets subis au Mondial avec le Brésil, Thiago Silva a connu un nouveau coup dur en se blessant à la cuisse droite avec le PSG, lundi à Naples en amical (2-1), et pourrait être indisponible plusieurs semaines.

C'est en exécutant un geste assez anodin, une talonnade, que le capitaine de la Seleçao et du PSG a dû quitter précipitamment ses coéquipiers dès la 13e minute de jeu, aidés par deux membres du staff médical, dont son préparateur physique personnel rapatrié de l'AC Milan, Marcelo Costa.

Il faudra encore attendre une IRM, mardi ou mercredi, pour avoir un diagnostic précis et surtout pour évaluer la durée de son absence mais cette pointe ressentie au niveau des ischio-jambiers devrait priver le champion de France du patron de sa défense pour de nombreuses rencontres.

Selon la gravité de la lésion, Thiago Silva pourrait manquer la totalité du mois d'août et l'encadrement parisien espère le récupérer au moins pour la reprise de la Ligue des champions, les 16 et 17 septembre. Quant aux deux premiers rendez-vous de Dunga à la tête des quintuples champions du monde, face à la Colombie et l'Equateur, les 5 et 9 septembre en amical, ils devraient s'effectuer logiquement sans lui.

Paris, qui n'a retrouvé la totalité de ses joueurs et de ses "mondialistes" qu'il y a une semaine et se débat avec la forme physique disparate de ses internationaux, n'avait pas besoin de ça. Silva commence de son côté l'exercice 2014-15 comme il a terminé le précédent, la tête basse et le moral en berne.

"C'est le point noir de la soirée, a reconnu Laurent Blanc. C'est peut-être un petit étirement. J'espère que ce ne sera pas trop grave". L'entraîneur parisien pensait profiter de ce court voyage en Italie pour lancer dans le grand bain parisien la nouvelle charnière Thiago Silva-David Luiz. Mais la sortie prématurée du "Monstre" a totalement éclipsé les grands débuts du l'ancien défenseur de Chelsea, transféré pour près de 50 millions d'euros et censé former l'axe défensif le plus cher de la planète avec son compatriote.

Perdu de la tête aux pieds
Dans cette affaire, le joueur et le technicien sont tous deux fautifs. Après les deux humiliations vécues avec le Brésil en Coupe du monde, en demi-finales contre l'Allemagne (7-1, il était suspendu) et au cours de la "petite finale" perdue face aux Pays-Bas (3-0), Thiago Silva voulait à tout prix et le plus vite possible tourner la page. Il a sans doute présumé de ses forces physiques en reprenant trop tôt, vendredi à Reims (2-2) dès l'ouverture de la Ligue 1, trois jours tout juste après son retour de vacances. Il avait d'ailleurs avoué après le match avoir ressenti une petite "gêne" à la cuisse droite. La même qui a cédé lundi au stade San Paolo.   

Si le Brésilien a souhaité hâter sa réintégration au sein de l'équipe, Blanc est tout aussi responsable pour avoir accepté les desiderata de son capitaine. Vendredi, il avait nié avoir effectué "un pari" en relançant rapidement l'ex-Milanais, expliquant que celui-ci suivait un programme individualisé au Brésil depuis le 25 juillet.

Dans les entrailles de l'enceinte napolitaine, l'entraîneur parisien paraissait un peu plus sur la défensive, lundi.

"L'an dernier, Thiago avait joué le Trophée des champions peu après sa reprise et personne ne me posait cette question", a-t-il argumenté.

Mais la fragilité de la cuisse du Brésilien, qui l'avait déjà handicapé à deux reprises depuis son arrivée à Paris en 2012, n'était un secret pour personne. Ce mal récurrent, ajouté au traumatisme vécu par le joueur au Mondial, aurait dû alerter le camp parisien. Résultat, le PSG se retrouve avec un capitaine perdu de la tête aux pieds.

Fifa.com (12/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 12 Aoû - 15:13

Barrios prêté à Montpellier par le Spartak



Lucas Barrios, l'attaquant international paraguayen du Spartak Moscou, est prêté à Montpellier avec option d'achat, a-t-on appris mardi auprès du club français.

Le Paraguayen d'origine argentine aux 23 sélections, âgé de 29 ans, qui a satisfait à la visite médicale, devait participer à son premier entraînement dans l'après-midi, et pourrait débuter dimanche au stade Vélodrome face à l'OM, pour la deuxième journée de championnat.

Lucas Barrios s'est révélé durant trois ans à Dortmund (2009-12), avec lequel il a remporté la Bundesliga à deux reprises (2011 et 2012). Le club allemand avait découvert cet athlétique avant-centre (1,87 m, 83 kg,) au club chilien de Colo-Colo.

Barré en Allemagne par l'émergence de l'attaquant polonais Robert Lewandowski, il s'est exilé en Chine, à Guangzhou Evergrande, puis au Spartak Moscou où il est sous contrat jusqu'en 2016.

Montpellier, qui a transféré à l'intersaison son nouvel international Rémy Cabella à Newcastle et n'a pas renouvelé auprès de l'AC Milan le prêt de l'attaquant Mbaye Niang, a débuté la saison par une défaite à domicile face à Bordeaux (0-1).

Après cette quatrième recrue qui rejoint Gissi, Lasne et Bérigaud, Montpellier pourrait transférer le milieu de terrain Benjamin Stambouli, en contact avec la Fiorentina et Swansea, le club gallois de Premier League.

Fifa.com (12/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum