Saison française, 2014 - 2015

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 2 Fév - 20:45

Coupe de la Ligue
Paris et Monaco à un pas d'une finale de géants




Le Paris SG et Monaco n'ont plus qu'une étape à franchir, avant de se retrouver pour une finale de Coupe de la Ligue qui serait explosive, mais Lille et Bastia sont là pour contrarier leurs projets.

Dès mardi, ce sont les Lillois et les Parisiens qui se disputeront le premier billet disponible pour la finale du 11 avril au Stade de France. Pour le PSG, tenant du titre, cette demi-finale ne tombe pas au meilleur moment, tant le calendrier est surchargé depuis début janvier et jusqu'à la fin du mois de février.

Mais même si c'est Lyon et la L1 ou Chelsea et la Ligue des Champions qui occupent le plus les esprits parisiens, la Coupe de la Ligue n'est pas laissée de côté. "Encore un tour et on est au Stade de France. Ce sont des choses excitantes à vivre", a ainsi assuré lundi Laurent Blanc.

Sévère quant à la performance de son milieu de terrain remanié (Pastore-Cabaye-Rabiot) vendredi contre Rennes, le technicien parisien pourrait aligner sa meilleure équipe au Grand Stade. Il faudra aussi surveiller son choix à propos de Cavani, sorti mécontent et sous quelques sifflets vendredi.

Les Parisiens vont en tous cas trouver face à eux une équipe remontée, cette Coupe de la Ligue étant pour les Lillois le seul espoir de décrocher l'Europe et d'éclairer une piètre saison.

"Ça peut presque sauver notre saison", a reconnu le milieu de terrain Balmont dans une interview à La Voix du Nord. "Cette demi-finale sera très difficile, mais je préfère prendre Paris maintenant qu'en finale, au Stade de France", a-t-il ajouté.

Mercredi, la deuxième demi-finale aura lieu au stade Louis II, où Monaco s'appuiera une fois encore sur son incroyable solidité. Les joueurs de la Principauté n'ont pas encaissé le moindre but lors de leurs sept derniers matches. Et depuis début décembre (13 matches), ils n'en ont pris qu'un. C'était en 8e de finale de cette Coupe de la Ligue, contre Lyon, et en prolongation.

Comment les attaquants bastiais vont-ils s'y prendre pour tromper l'imbattable Subasic? Ils y étaient parvenus à Furiani lors de la phase aller en championnat, grâce à Maboulou, mais ils s'étaient inclinés 3-1.

Pour les Bastiais comme pour les Lillois, une finale au Stade de France serait pourtant l'occasion de donner du goût à la saison. Car les Corses, 16e en championnat, n'ont plus disputé de finale depuis 2002 et celle perdue en Coupe de France contre Lorient. Ils pourront compter sur leurs dernières recrues, Danic et Sio, qui sont qualifiés.

Le programme :
Mardi : Lille - Paris SG
Mercredi : Monaco - Bastia

Fifa.com (02/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 12:28

Caen et Evian se prêtent des joueurs



Evian/Thonon et Caen ont échangé sous forme de prêt l'attaquant Mathieu Duhamel, qui rejoint l'ETG, et le milieu de terrain Nicolas Benezet, qui arrive en Normandie, a annoncé lundi le club haut-savoyard.

Duhamel, âgé de 30 ans, a inscrit six buts cette saison avec le club caennais en 19 matches. Il a joué à Romorantin (National, 2007-2008), Laval (L2 (2008-2009), Créteil-Lusitanos (2009-2010), Troyes (2010), Metz (2011). Il était arrivé à Caen en 2012.

De son coté, Nicolas Benezet, 23 ans était arrivé à Evian/Thonon à l'été 2013 en provenance de Nîmes (L2). Il a joué huit rencontres de L1 cette saison, n'inscrivant aucun but.

Fifa.com (02/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 12:33

Wüthrich, de Sion, à Montpellier



Le milieu de terrain offensif suisse du FC Sion Sébastien Wüthrich s'est engagé pour trois ans et demi avec Montpellier, a annoncé lundi soir le club français sur son site internet.

Sur le site de Montpellier, Wüthrich (24 ans) s'est présenté comme un joueur "technique", "avec une bonne vision du jeu", estimant qu'il doit "travailler encore".

Il a disputé cette saison neuf rencontres avec Sion (sept en championnat, deux en Coupe), inscrivant deux buts (tous en Coupe). Il avait été testé par Lorient lors de la saison 2010-2011, mais avait décliné craignant d'être relégué sur le banc. Cette fois, il arrive à Montpellier avec l'objectif de "s'imposer".

Après Florian Sotoca, arrivé de l'AS Béziers (CFA) et Jérôme Roussillon, de Sochaux (L2), Wüthrich est la troisième et dernière recrue de Montpellier, 6e de Ligue 1 après 23 journées, lors de ce mercato d'hiver.

Fifa.com (02/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 12:35

Monaco prête Ocampos à Marseille



Les deux clubs du championnat de France Monaco et Marseille, rivaux pour les places européennes, ont trouvé un accord lundi pour le prêt du milieu offensif argentin Lucas Ocampos à l'OM jusqu'à la fin de la saison, a annoncé le club marseillais sur son site.

L'Argentin est arrivé aux alentours de 17H00 GMT à la Commanderie, le siège du club marseillais, pour se soumettre à la visite médicale avant la signature de son prêt avec option d'achat, lundi lors du dernier jour du mercato d'hiver.

Il était arrivé en 2012 de River Plate à Monaco, avec un contrat de six ans estimé à près de 16 millions d'euros, bonus compris. International argentin des moins de 15 ans et moins de 17 ans, il faisait par ailleurs partie des douze joueurs que l'entraîneur marseillais Marcelo Bielsa avait expliqué, en septembre, avoir voulu faire venir lors du mercato d'été.

Dimanche, le vice-président de Monaco Vadim Vasilyev avait confirmé "un intérêt de Marseille et d'autres clubs" pour le milieu argentin Lucas Ocampos, et expliqué "comprendre" que l'Argentin de 20 ans, utilisé à 17 reprises par Leonardo Jardim en L1 cette saison (7 titularisations), veuille "davantage de temps de jeu".

Vasilyev avait en outre indiqué que le fait de renforcer un rival aux premières places en championnat ne le "dérangeait pas". Le président de Marseille, Vincent Labrune, avait pourtant expliqué ne vouloir "ni départs, ni arrivées" lors du mercato d'hiver, mais les carences affichées par son équipe en attaque pourraient avoir eu raison de cette résolution.

Fifa.com (02/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 12:40

Sunu, de Lorient, à Evian



L'attaquant de Lorient Gilles Sunu a signé un contrat d'un an et demi en faveur d'Evian/Thonon, a annoncé l'ETG lundi soir juste avant la fermeture du mercato hivernal.

Le montant du transfert n'a pas été précisé.

Agé de 23 ans, Sunu a été formé à Châteauroux (L2) avant de rallier Arsenal (2009-2011). Il a ensuite été prêté à Derby County (2010) pour être transféré à Lorient en 2011 (60 matches, 7 buts).

Il n'a marqué qu'une fois cette saison en Ligue 1 pour 17 matches.

International espoirs, il a été champion d'Europe des moins de 19 ans en 2010.

Fifa.com (02/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 12:46

Lorient - Philippoteaux, de Dijon, à Lorient



Le milieu de terrain offensif de Dijon (L2) Romain Philippoteaux a signé à Lorient lundi soir peu avant la fin du mercato d'hiver, a annoncé le club breton sur son site internet.

"Le FC Lorient et le Dijon FCO ont trouvé un accord pour le transfert de Romain Philippoteaux. Agé de 26 ans, le milieu de terrain a paraphé ce jour un contrat de quatre ans et demi avec le FCL", a indiqué le club dans son communiqué.

Le joueur a disputé 72 rencontres avec Dijon, où il était arrivé en 2012, inscrivant 16 buts dont 7 lors de cette première partie de saison.

Philippoteaux intéressait aussi Montpellier, mais Lorient a fini par emporter la signature du joueur contre une indemnité estimée dans la presse à 2,5 millions d'euros.

"C'est quelqu'un de frais et d'enthousiaste. Sur le plan technique, c'est un accélérateur de jeu. Il peut marquer et faire marquer. C'est un profil de joueur que nous n'avions pas. C'est un vrai renfort pour l'équipe", a commenté l'entraîneur du FCL, Sylvain Ripoll.

Fifa.com (03/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 12:48

Rennes engage Cavaré, qui reste en prêt à Lens



Le défenseur latéral lensois Dimitri Cavaré a signé un contrat de 3 ans avec Rennes, lundi au dernier jour du mercato d'hiver, mais il finira la saison au RCL en prêt, a annoncé le club breton sur son site internet.

"Dimitri Cavaré, joueur du RC Lens, a signé ce lundi un contrat de 3 ans et demi en faveur du Stade Rennais FC. Le jeune latéral droit, âgé de 19 ans, est prêté jusqu'à la fin de la saison dans son club formateur", explique le communiqué rennais.

International des moins de 20 ans, le Guadeloupéen fait partie des grands espoirs français à son poste d'arrière droit, a rappelé le club.

"C'est un latéral puissant, moderne, qui prend les espaces offensifs. On a vu qu'en vitesse, il pouvait rivaliser avec Paul-Georges Ntep. Les latéraux avec ces qualités sont assez rares. C'est une opportunité pour consolider notre effectif", a souligné l'entraîneur Philippe Montanier, cité dans le communiqué.

Fifa.com (03/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 12:52

Fletcher, de Manchester, à West Bromwich



Le milieu écossais de Manchester United Darren Fletcher, tout proche de signer à West Ham la semaine passée, a finalement signé un contrat de deux ans et demi avec West Bromwich Albion, ont annoncé mardi les "Baggies".

Le joueur âgé de 31 ans a rejoint librement WBA avant la clôture du mercato, avec 12 mois supplémentaires de contrat en option.

Fletcher, qui a fait ses premiers pas professionnels en 2003 avec "MU", son club formateur et compte cinq buts en 66 sélections avec l'Ecosse, a disputé 342 matches avec les "Red Devils", inscrivant 24 buts au passage.

Cette saison, il n'a pris part qu'à 11 matches avec son club. En décembre 2011, une grave maladie lui avait été diagnostiquée et il n'a pu faire un retour complet que l'an passé seulement.

Avec les Red Devils, il a remporté cinq championnats, deux Coupes de la Ligue ainsi que la Ligue des champions.

La semaine passée, il devait s'engager avec les "Hammers" mais l'opération a échoué au dernier moment car le club londonien souhaitait un prêt alors que MU préférait se séparer définitivement d'un joueur sur lequel il ne comptait plus.

Fifa.com (03/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 19:27

Coupe de la Ligue
Monaco ne veut pas se manquer




Monaco, sur une série de 13 rencontres sans défaites (10 victoires et 3 nuls toutes compétitions confondues), accepte le statut de favori pour la réception de Bastia en demi-finale de Coupe de la Ligue, mercredi soir, tout en restant vigilant.  "On sera favori", assume Leonardo Jardim, l'entraîneur monégasque en évoquant la rencontre. "Mais, cela doit se justifier sur le terrain", enchaîne-t-il prestement.

Le technicien portugais sait que la marge de son équipe, à la défense de fer mais à l'attaque parfois inefficace, n'est pas aussi importante que sa série d'invincibilité peut le laisser croire. En 2015, Bordeaux et Lyon (0-0 à chaque fois), ont d'ailleurs mis en échec ses hommes à domicile.

"Durant les 15 premières minutes, Lyon a été très fort et on n'a pas su tenir le ballon", reconnaît-il en référence au match de championnat de dimanche dernier. "Lorsque la construction adverse est très basse, il est parfois difficile de presser haut. Mais en fin de match, Lyon n'est plus sorti de ses 30 mètres."

Son capitaine Jérémy Toulalan estime, lui, que Monaco "a été bien meilleur que Lyon, physiquement et dans le jeu, en deuxième mi-temps". "Même si ce n'était pas un grand match, on aurait mérité de l'emporter", juge encore l'ex-Nantais.

Toujours est-il que Monaco ne l'a pas fait et que son équipe se retrouve à sept points du podium. "Etre premier paraît aujourd'hui impossible", estime-t-il. "Pour la troisième place, il y a un petit espoir. On va essayer de faire le maximum. Peut-être aura-t-on une surprise."

En attendant, la Coupe de la Ligue peut permettre d'accéder à une coupe continentale. Même si une victoire finale dans cette compétition n'offrira qu'un tour préliminaire en Europa League. Ce n'est pas négligeable pour le club princier. L'ASM est donc mobilisé sur l'événement, jugé prioritaire en haut lieu.

Toulalan : 'On nous craint plus'
"Aller en finale est très important pour le club", lance Jardim. "Et puis, je ne sais pas si beaucoup, au club, sont déjà allés au Stade de France." Toulalan va plus loin et veut remporter "le seul trophée qui (lui) manque en France".

Dans un Stade Louis-II où se rendront plus de 2000 supporteurs corses, les Monégasques devront, une fois de plus, puiser au fond d'eux pour l'emporter. "J'espère quand même qu'il y aura aussi des Monégasques", sourit Toulalan. "La motivation est là. C'est une demi-finale. Si les joueurs ne sont pas motivés pour aller en finale, ça serait dramatique."

Pour cela, Monaco, qui marque toujours très peu, devra savoir aussi se faire violence dans le jeu. Le verrou bastiais sera d'autant plus compliqué à faire sauter que l'ASM est privé de Ferreira Carrasco.

"Bastia qui a battu Paris, est meilleur qu'il y a deux mois", estime Jardim. "C'est plus compact, avec un meilleur état d'esprit. Eux aussi auront l'ambition de la finale. Ce sera comme un match de championnat. Ils fermeront et joueront le contre." En cela, son analyse diffère de Toulalan.

"Bastia est là pour gagner", conclut le capitaine monégasque." La Coupe, c'est différent du championnat. Je ne suis pas sûr qu'ils seront là pour défendre et ne pense pas qu'ils vont nous attendre."

Fifa.com (03/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 3 Fév - 19:39

Montpellier - Camara et Deplagne prolongent



Montpellier a prolongé les contrats de l'attaquant Souleymane Camara et du défenseur Mathieu Deplagne, respectivement jusqu'en juin 2017 et juin 2018, a annoncé mardi le club héraultais.

L'ancien international sénégalais Camara, âgé de 32 ans (1,74 m, 72 kg), a prolongé de deux ans son contrat qui expirait en juin 2015. Arrivé dans l'Hérault en juillet 2007, l'un des derniers rescapés du titre du champion de France obtenu en 2012 dispute sa huitième saison avec Montpellier, avec lequel il a inscrit 56 buts en Ligue 1 et Ligue 2 confondues (261 matches).

Le défenseur latéral Deplagne, lié initialement jusqu'en juin 2016, a prolongé son bail de deux ans à Montpellier, son club formateur. Agé de 23 ans, le défenseur latéral (1,80 m, 73 kg) s'est imposé la saison passée en L1 sous les ordres de l'entraîneur Rolland Courbis et compte 44 matches dans l'élite.

Montpellier occupe la sixième place de L1 à l'issue de la 23e journée de championnat.

Fifa.com (03/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 4 Fév - 12:33

Coupe de la Ligue
Le PSG trouve la voie de la finale




Le Paris SG, toujours adepte du service minimum, a été s'imposer 1-0 à Lille mardi en demi-finale de la Coupe de la Ligue et défendra donc son titre le 11 avril en finale face à Monaco ou Bastia.

Il s'agit de la sixième victoire consécutive pour le Paris SG, mais une seule a été obtenue par plus d'un but d'écart (4-2 contre Evian/Thonon). Paris fait dans le minimalisme mais Paris gagne et le voilà au Stade de France.

L'équipe de la capitale peut même vivre une grande semaine si la qualification de mardi se double d'une victoire dimanche à Lyon dans le choc de la L1, dont elle pourrait à cette occasion prendre la tête.

Pour autant, le PSG peine toujours à se montrer convaincant sur la durée, même si en étant aussi inoffensif, Lille ne l'a pas poussé à se donner trop de mal. Pendant près d'une demi-heure, le Losc a consciencieusement attendu le Paris SG.

Paris de son côté a tranquillement caché le ballon (plus de 75% de possession à la demi-heure), s'approchant deux fois du but d'Enyeama grâce à Cavani (5e et 15e). Puis, comme ils l'avaient déjà fait vendredi contre Rennes (1-0), Ibrahimovic et les siens ont appuyé franchement sur l'accélérateur, une seule fois, et cela a suffi pour passer devant.

Trois suspendus
Verratti et Lucas ont donné l'élan, Cavani en pleine surface a centré malgré sa glissade et Maxwell a déboulé de son aile gauche pour expédier un missile dans la lucarne d'Enyeama, immobile (1-0, 27e).

Curieusement, Lille a alors choisi de faire tout ce qu'il n'avait pas fait auparavant, à savoir monter d'un cran et pousser ses quelques actions, ce qui lui a valu une bonne occasion par Gueye (39e). Mais cela n'a pas duré longtemps et la deuxième période a été un désert d'occasions entre un PSG en pleine gestion de son infernal calendrier et une triste équipe de Lille, 13e en championnat et désormais éliminée de tout.

Si Paris n'impressionne pas, il peut tout de même s'appuyer sur une ligne défensive qui a vraiment retrouvé de l'allure. Thiago Silva a récupéré de l'autorité, Maxwell a été tranchant et Marquinhos, encore excellent, est désormais le principal problème de Van der Wiel, bien avant son doigt de pied.

En attaque, le bilan reste plus terne. Cavani, sorti sous les sifflets après un match pénible contre Rennes, a très bien réagi. Mais Lucas, peut-être gêné par la vilaine pelouse du Stade Pierre-Mauroy, a été discret et Ibrahimovic, décidément moins souverain physiquement, a été souvent bousculé dans les duels.

De ce match mené à sa main, le PSG a tout de même réussi à repartir avec trois suspendus, David Luiz, Lucas et Verratti, soit justement les trois seuls joueurs qui devaient éviter les avertissements.

Ils manqueront la réception de Toulouse, mais les grands rendez-vous sont connus: Lyon dimanche, Chelsea le 17 février et donc la finale de la Coupe de la Ligue le 11 avril.

Fifa.com (03/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 4 Fév - 12:36

PSG - Cavani retrouve le sourire



L'attaquant uruguayen du Paris SG Edinson Cavani, qui a connu un début d'année difficile, a été l'un des principaux artisans du succès parisien à Lille (1-0), mardi en demi-finale de la Coupe de la Ligue.

Il a notamment été très présent en première période, où il s'est procuré deux occasions: une reprise de volée dévissée et une frappe captée par Enyeama après une bonne combinaison Ibrahimovic-David Luiz.

Il a surtout offert une merveille de passe décisive à Maxwell sur l'ouverture du score du PSG.

Vendredi, "El Matador" était sorti sous les sifflets d'une partie du public du Parc des Princes, lors du succès face à Rennes (1-0). Mécontent de ce remplacement, il avait échangé quelques mots avec son entraîneur Laurent Blanc, qui avait expliqué en conférence de presse l'avoir remplacé par Lucas, car il avait trouvé l'Uruguayen "insuffisant".

Début 2015, Cavani avait été sanctionné financièrement et sportivement par son club, pour avoir manqué le stage de reprise au Maroc, tout comme l'attaquant argentin Ezequiel Lavezzi. Attendus le 28 décembre à Marrakech, comme l'ensemble des Sud-Américains de l'effectif, ils n'avaient repris l'entraînement que le 2 janvier, prétextant des raisons familiales.

Cavani a semble-t-il oublié ces épisodes et a livré une belle prestation dans le froid du stade Pierre-Mauroy. Sa relation avec Ibrahimovic, au centre de l'attention depuis plusieurs semaines et le retour de blessure du Suédois, a été bien meilleure que face au Stade rennais.

Dès la cinquième minute, il se créait la première occasion du match. Sur un centre de Marquinhos qui avait profité d'un bon travail de Lucas, l'Uruguayen avait jailli au premier poteau mais sa reprise dévissée était venue mourir au pied du poteau de corner.

Passeur décisif
Puis, sur un coup franc à plus de 30 mètres, Ibrahomovic combinait avec David Luiz, qui à l'entrée de la surface remettait sans contrôle à Cavani, dont la frappe puissante était bloquée par un Enyeama vigilant (15e).

El Matador était finalement récompensé de ses efforts peu après. Alerté dans la surface par Lucas, il glissait en contrôlant le ballon, mais se relevait très rapidement devant Kjaer. Alors qu'il était en position idéale pour frapper, il trompait tout le monde en délivrant un superbe centre en retrait pour Maxwell qui décochait un coup de canon dans la lucarne d'Enyeama (27e).

En seconde période, l'Uruguayen a été moins présent offensivement, à l'image de son équipe, mais il s'est montré très impliqué dans les tâches défensives. Il a notamment récupéré plusieurs ballons dans les pieds du latéral lillois Sébastien Corchia ou du meneur de jeu Ronny Lopes. En fin de match, après une passe courte de Lavezzi, il enchaînait un contrôle et une frappe et trouvait le poteau d'Enyeama, mais était finalement signalé hors-jeu (86e).

A cinq jours du choc de Ligue 1 sur la pelouse du leader, Lyon, Cavani a refait le plein de confiance et le PSG ne peut que s'en réjouir.

Fifa.com (03/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 4 Fév - 12:39

Coupe de la Ligue
PSG - Blanc critique Verratti




L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a très sévèrement critiqué mardi son milieu de terrain Marco Verratti, estimant que celui-ci allait au devant "de gros problèmes" s'il ne parvenait pas à être moins sanctionné par les arbitres.

Interrogé à propos des nombreux accrochages entre Verratti et le Lillois Florent Balmont lors de la demi-finale de Coupe de la Ligue remportée par le PSG (1-0), Blanc a d'abord estimé qu'"avec Marco, c'est toujours chaud".

Il s'est ensuite lancé dans un monologue, où il a reproché au jeune Italien de prendre trop de cartons jaunes, un défaut récurrent chez lui. "Il se pénalise. Je ne plaisante pas avec ça. Et donc tant pis pour lui. Ça va quoi, ça fait deux ans qu'on lui dit et c'est toujours la même chose", a dit Blanc. "S'il n'a pas l'intelligence de comprendre, il va avoir de gros problèmes. Je peux vous le dire, car je lui ai dit à lui aussi. Mais avec lui, on fait de la prévention depuis deux ans et Carlo (Ancelotti) en a fait aussi pendant un an", a-t-il ajouté. "Apparemment il ne comprend pas. C'est délicat. C'est pour ça que je l'ai sorti tôt et j'aurais même peut-être dû le sortir à la pause", a-t-il conclu.

Interrogé sur ces propos lors de son passage en zone mixte, le jeune italien est resté prudent. "J'ai pris beaucoup de coups ce soir, mais ce n'est pas la faute de Balmont. Je dois m'améliorer et je peux sûrement m'améliorer", a-t-il dit. "Je ne suis pas un joueur méchant. Ça a été un match normal, mais je pense qu'aujourd'hui ils ont fait beaucoup de fautes contre moi", a-t-il ajouté.

"Dans le domaine des allumeurs, Verratti est pas mal", a de son côté estimé le coach lillois René Girard. Averti à la 46e minute, Verratti a été remplacé par Yohan Cabaye à la 60e minute.

Fifa.com (03/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 4 Fév - 17:22

Coupe de la Ligue
PSG - Bons et mauvais points de maître Blanc




Laurent Blanc, l'entraîneur du PSG qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue, avait promis plus de rigueur et "la fin de certains passe-droits" au stage hivernal à Marrakech. L'une des illustrations de cette nouvelle sévérité est la liberté avec laquelle il commente désormais les performances individuelles de ses joueurs, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

. Les bons élèves
La victoire mardi à Lille en demi-finale de la Coupe de la Ligue (1-0) a confirmé la grande fiabilité de la défense parisienne, renforcée par la présence à droite de Marquinhos, plus naturellement défenseur que Van der Wiel. "Il défend bien 'Marqui', il défend vraiment bien. Il est solide sur ses appuis, vif, rapide. Il a toutes les qualités pour un défenseur. Et sa vivacité lui permet de jouer arrière d'aile sans problème", a jugé Blanc, très élogieux.

Quelques jours plus tôt, c'est à Thiago Silva, de retour à un très bon niveau, que l'ex-sélectionneur des Bleus avait adressé ses félicitations. "Ce qu'il montre est rassurant, mais il n'y avait pas d'inquiétude à avoir. La forme du joueur peut être médiocre, on n'est pas toujours au meilleur de sa forme. Mais le potentiel a toujours été là. Comment avez-vous pu douter du potentiel de Thiago Silva ?", a-t-il dit devant la presse. "Ca se sent, ça se voit, à l'entraînement, dans les duels. Il a eu un passage difficile, il dit lui-même. Mais avec le retour de la confiance, voilà ce que ça donne", a ajouté Blanc.

Sur ce dossier, le technicien parisien voit au passage sa stratégie de ne jamais lâcher son capitaine, ni en actes ni en paroles, récompensée.

. Les mauvais points

Mais tous n'ont pas droit à l'indulgence de "maître Blanc". Mardi soir, c'est Marco Verratti qui a hérité du bonnet d'âne avec une charge très sévère quant à son indiscipline face aux arbitres. "Il se pénalise. Je ne plaisante pas avec ça. Et donc tant pis pour lui. Ça fait deux ans qu'on lui dit et c'est toujours la même chose. S'il n'a pas l'intelligence de comprendre, il va avoir de gros problèmes (...) Avec lui, on fait de la prévention depuis deux ans et Carlo (Ancelotti) en a fait aussi pendant un an", a-t-il ajouté.

Après la victoire face à Rennes (1-0), le mécontentement de Cavani, sorti fâché et sous les sifflets, avait déjà été traité avec la même intransigeance. "Je lui ai dit que je l'avais trouvé insuffisant et que c'est pour ça que j'avais pris la décision de le sortir", a lâché Blanc à propos du plus cher joueur de l'histoire de la L1.

Quant à Lavezzi, autre mécontent, Blanc n'a même pas besoin de commenter. Les feuilles de match parlent pour lui: le titulaire, c'est Lucas.

. Le cas Ibra

Reste le cas Ibrahimovic. Avec lui, Blanc ne peut probablement pas se permettre les mêmes commentaires qu'avec Verratti ou Cavani. Mais il est difficile aussi de l'encenser au vu de prestations qui oscillent entre le moyen et le faible, comme à Lille. "Pour Ibrahimovic, dans le domaine offensif c'est plus dur, plus ardu de combattre avec Basa et Kjaer. Mais quand il décroche, il nous fait un bien énorme dans le jeu", a dit Blanc.

L'analyse est discutable mais pas question de fâcher l'irascible élève Ibra.

Fifa.com (04/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 4 Fév - 21:53

Lyon - Lacombe : "Paris sera champion"



Bernard Lacombe, conseiller du président de Lyon, Jean-Michel Aulas, a estimé mercredi que le Paris SG, adversaire de l'OL dimanche au stade de Gerland en match de la 24e journée de Ligue 1 serait champion de France en fin de saison.

"Nous en sommes à la 24e journée. Nous avons un parcours compliqué avec ces trois matches à l'extérieur à Lille, Montpellier et Marseille qui ne seront pas faciles après avoir joué contre Paris, à Lorient et contre Nantes. A la sortie de ces rencontres, nous aurons peut-être des signaux qui vont s'allumer, je l'espère, pour nous. Ce sera néanmoins difficile mais c'est là que cela se joue", a dit Lacombe dans un entretien accordé à la radio lyonnaise, Radio Scoop estimant quand même que "le PSG serait champion".

"A un moment, les joueurs parisiens vont se mobiliser. Il faut espérer que ce soit le plus tard possible", a poursuivi Bernard Lacombe.

"Dimanche, nous savons que ce sera très dur. Cette équipe de Paris se fait "tailler" partout. Si elle doit se mobiliser ce sera déjà dimanche car ce match contre Lyon est un tournant avant le retour de la Ligue des Champions. Le stade se prête au match référence pour les Parisiens et nous sommes premiers. Ce sera quelque chose", a-t-il admis.

"Si nous ne nous mettons pas au niveau de la Ligue des Champions, ce sera compliqué pour nous. A nous de jouer notre jeu et de ne pas faire n'importe quoi comme à Nantes en Coupe de France (défaite 3-2). Il faudra être bien organisé car Paris jouera un véritable match de Coupe d'Europe et nous devrons en livrer un aussi", a conclut Bernard Lacombe.

L'OL reste sur dix victoires consécutives en championnat à Gerland.

Fifa.com (04/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 5 Fév - 17:24

Coupe de la Ligue
Bastia prend rendez-vous avec le PSG




Bastia s'est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue en battant Monaco aux tirs au but (0-0, 7-6), mercredi au stade Louis-II, et rencontrera le Paris SG pour le titre le 11 avril au Stade de France.

L'ex-Monégasque Sébastien Squillaci, auteur du tir au but qualificatif, a offert aux Corses une finale de Coupe nationale, treize ans après celle de la Coupe de France, perdue contre Lorient en 2002.

Après avoir éliminé Lyon aux tirs au but en 8e de finale, Monaco n'a donc pas récidivé contre Bastia, au terme d'une rencontre durant laquelle l'équipe de Leonardo Jardim s'est montrée très fatiguée.

Bastia, de plus en plus dominateur au fil du match, a mérité sa qualification, même sans avoir réussi à prendre en défaut l'actuelle meilleure défense de France. Le début de rencontre était assez intense. Bien organisé, Bastia gênait les premières relances monégasques. Wallace et Carvalho éprouvaient d'ailleurs quelques difficultés dans ce domaine et en rataient plusieurs.

Globalement, Monaco parvenait toutefois à maîtriser la partie. La première tentative, très imparfaite, était l'oeuvre de Silva (Cool. Mais Bastia, emmené par un bon Modesto, restait hermétique. Lancé par Moutinho, Germain était rattrapé par le duo Squillaci-Marange. Ce dernier remettait involontairement sur Berbatov, qui, du plat du pied droit, perdait son duel face à un très bon Aréola (22). C'était la seule frappe cadrée monégasque de la mi-temps.

Touché à la tête dans un duel aérien avec Sio (6), Wallace était, quant à lui, obligé quitter la pelouse à la demi-heure. Dirar rentrait au poste de latéral droit, Fabinho passait milieu défensif et Toulalan s'installait en défense centrale. Cette complète réorganisation troublait un temps les hommes de Jardim.

Avant la pause, Toulalan manquait une nouvelle relance. Palmieri récupérait et lançait Sio. Mais Stekelenburg sortait avec sûreté les deux tentatives successives de l'Ivoirien (43). Au retour des vestiaires, l'intensité du match demeurait intéressante. Bastia sortait un peu plus. Palmieri et Danic, puis Ongenda, les joueurs de couloir corses, étaient plus souvent sollicités. Mais sans réel impact sur le nombre d'opportunités créées.

Paris, comme en 1995
D'ailleurs, sur un service en retrait de Berbatov, le Monégasque Moutinho se créait la première occasion de la seconde période. Son tir n'était pas cadré (58).

Devant 4.000 supporteurs corses très présents, Bastia continuait de se donner la possibilité de rejoindre le Paris SG au Stade de France, pour un "remake" de la finale de la Coupe de la Ligue 1995, que les Parisiens avaient alors remportée (2-0, au Parc des Princes).

Tandis que le jeu monégasque se délitait avec le temps, Bastia poussait plus. Boudebouz, côté gauche servait latéralement Squillaci. Arrivé lancé plein axe, le défenseur central corse voyait sa reprise sans contrôle passer de très peu à côté (76). Puis, c'était au tour de Palmieri, de la tête, d'obliger Stekelenburg à se coucher (82) pour permettre aux siens de disputer les prolongations.

Durant celles-ci, Ongenda allumait la première mèche, sans cadrer (93). Le jeune attaquant prêté par le Paris SG avait une nouvelle opportunité. Mais, mal servi par Sio, il voyait Stekelenburg contrarier ses plans (110). Bastia était dominateur. Monaco, sans ressource, semblait payer un calendrier surchargé et vouloir s'en remettre à une hypothétique contre-attaque ou un coup de pied arrêté. Celui de Moutinho passait au-dessus (118).

Il fallait donc avoir recours à la séance de tirs au but pour départager les équipes. Et Squillaci envoyait Bastia au Stade de France.

Fifa.com (04/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 5 Fév - 17:26

Areola vainqueur par K.O. contre Stekelenburg



Au terme d'un match fermé, c'est le gardien de Bastia Alphonse Areola qui a pris le meilleur sur son vis-à-vis monégasque, Marten Stekelenburg, déviant sur son poteau le pénalty de Joao Moutinho qui aurait qualifié Monaco en finale, mercredi au stade Louis-II.

Le gardien de Bastia, qui a aussi vu Nabil Dirar tirer sur sa barre et Bernardo Silva directement en tribune, a remporté un duel de gardiens où les deux se sont rendu coup pour coup: auparavant, Stekelenburg avait en effet sorti les tentatives de Gillet et Sio sur pénalty.

Au vu de la première demi-finale, remportée mardi par le Paris SG contre Lille (1-0), il ne fallait pas s'attendre à une pléthore de buts mercredi à Louis-II. D'autant que si les Parisiens, buteurs sur leur principale action offensive, disposent d'une impressionnante armada offensive, Bastia et Monaco se signalent davantage cette saison par la combativité de leurs défenses, que par la flamboyance de leur attaque.

Alors dans un match ayant pour horizon une finale au Stade de France, ni Ghislain Printant ni Leonardo Jardim n'ont visiblement voulu déroger à leur plan de jeu. Les Monégasques, spécialistes cette saison du 1-0 obtenu grâce à une défense de fer et un hyperréalisme offensif, étaient privés pour la rencontre de leur gardien titulaire, le Croate Danijel Subasic, invincible depuis 791 minutes en Ligue 1 (série en cours), comme c'est la règle en Coupes.

Mais sa doublure, Maarten Stekelenburg, se montrait à la hauteur de son collègue. Tranquille pendant 40 minutes, il réalisait coup sur coup deux parades décisives après une passe ratée de Toulalan, qui atterrissait directement dans les pieds de Julian Palmieri. L'ailier bastiais, à nouveau auteur d'un très bon match, lançait la nouvelle recrue bastiaise Giovanni Sio dans la profondeur, mais Stekelenburg veillait (43).

Les tirs au but en tête
Son homologue du soir, Alphonse Areola, était davantage sollicité en première période, mais tout aussi rassurant pour sa défense. Dès la 22e minute, l'ancien Lensois se couchait à toute vitesse pour détourner en corner une frappe puissante à ras de terre de Dimitar Berbatov.

Et trois minutes plus tard, sur un coup franc bien brossé par Joao Moutinho (25), l'international espoir ne prenait aucun risque en dégageant puissamment des deux poings. Bien aidés par la maladresse des deux équipes qui, par Gillet (39) ou Squillaci (76) côté bastiais, Mourinho (58) côté monégasque, ne parvenaient pas à cadrer, les deux gardiens passaient un match plutôt tranquille.

Seul Stekelenburg a eu à s'employer pour éviter que la reprise de la tête de Palmieri, sur un centre de Ryad Boudebouz, ne qualifie les Bastiais (82). Quant à Areola, il a bien capté la tête un peu molle d'Echejiele sur corner (71).

Auteurs d'une sortie impeccable sur Ongenda (110) et d'un arrêt sur un centre du même attaquant (112) pour Stekelenburg, d'un arrêt décisif pour Areola sur un centre de Kurzawa (108), les deux gardiens se montraient tout aussi sereins en prolongation. Avec sans doute la séance de penalties dans un coin de la tête.

Fifa.com (04/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 5 Fév - 17:35

Lens, dans la tourmente, lance une 24e journée capitale



Lens, qui cumule les tracas sur et en dehors des terrains, se déplace vendredi à Saint-Etienne, match d'ouverture d'une 24e journée du Championnat de France qui pourrait bien être un tournant avec le choc Lyon-Paris SG dimanche soir.

Le RC Lens n'a pas gagné un seul match en 2015. C'est la triste réalité, sur le terrain, d'un club dont le football est loué, mais qui reste scotché à la 19e et avant-dernière place. La situation est également déprimante en coulisses avec les interrogations qui planent sur la situation financière et la pérennité de la formation.

Cette semaine, pour la première fois depuis le début de la saison, le président des Sang et Or Gervais Martel a pris ses distances avec Hafiz Mammadov, l'actionnaire majoritaire du club qui n'a pas respecté ses engagements financiers.

Le déplacement des Artésiens ne sera pas simple dans le Forez, puisque les Verts voudront se relancer après deux défaites, une logique contre le Paris SG et une qui fait désordre à Caen (à chaque fois 1-0).

Samedi, c'est Marseille (2e à égalité de points avec le PSG, 3e) qui attirera les regards à Rennes. L'OM n'a plus gagné à l'extérieur depuis le 4 octobre et un voyage à Caen (2-1) !

Et puis dimanche, il y aura l'affiche que tout le monde attend, avec le Paris SG, dernière équipe française engagée sur les tous tableaux (les deux coupes nationales, la course au titre en championnat et la Ligue des champions), qui se rend sur la pelouse du leader, l'OL.

Evidemment, l'affiche aurait été plus belle avec Alexandre Lacazette, meilleur buteur de D1 (21 buts) actuellement blessé. Mais cette rencontre au sommet risque bien de marquer un avant et un après dans le championnat.

Programme de la 24e journée

Vendredi
Saint-Etienne - Lens

Samedi
Rennes - Marseille
Bastia - Metz
Caen - Toulouse
Evian-Thonon - Bordeaux
Montpellier - Lille
Reims - Lorient

Dimanche
Guingamp - Monaco
Nice - Nantes
Lyon - Paris SG

Fifa.com (05/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 5 Fév - 17:48

Coupe de la Ligue
Bastia - Printant, 20 ans après Antonetti




Ghislain Printant dans les pas de Frédéric Antonetti: 20 ans après, lui aussi a été propulsé du centre de formation du SC Bastia à la tête de l'équipe première et lui aussi vient de se qualifier pour la finale de la Coupe de la Ligue, face au Paris SG, comme en 1995.

Comme un air de déjà vu... En 1994-1995, le SC Bastia est au bord de la relégation. Léonce Lavagne est alors remercié au profit du directeur du centre de formation, un certain Frédéric Antonetti. Celui qui ne devait rester qu'une semaine à la tête de l'équipe restera six ans. Et permettra surtout au SCB de s'envoler pour la finale de la Coupe de la Ligue.

Vingt ans plus tard, le parallèle est troublant: après un début de saison cauchemardesque, marqué notamment par la suspension de l'attaquant brésilien Brandao pour un coup de tête sur Thiago Motta, joueur du PSG, le SCB de Claude Makelele lutte pour son maintien.

Et en novembre, c'est le patron de son centre de formation, Printant donc, qui est promu à la tête de l'équipe première. Trois mois plus tard, les Bastiais ne sont plus relégables (ils sont 16e après 23 journées), et donc en finale de la Coupe de la Ligue.

En 1995, il s'agissait du baptême de cette Coupe de la Ligue. Les Parisiens s'étaient imposés 2 à 0 mais les Corses n'ont jamais digéré d'avoir vu leur but refusé pour un hors-jeu imaginaire. "Le destin nous permet de remettre les pendules à l'heure" lançait d'ailleurs un dirigeant bastiais dans les couloirs du Stade Louis-II, après la qualification aux tirs au but contre Monaco: "C'était écrit! Il y avait trop de signes qui nous susurraient que nous retournerions en finale".

"Une finale bien plus importante"
Depuis le changement d'entraîneur, les Corses se sont métamorphosés. Dans le jeu offensif tout d'abord, et surtout dans leur attitude sur le terrain.

En relançant des joueurs issus du cru comme François Modesto, très bon contre Monaco, l'ancien patron du centre de formation bastiais a redonné du caractère à son onze de départ. De quoi satisfaire le public, friand de cet état d'esprit.

"Mon objectif, à mon arrivée, était de redonner de la confiance à mon groupe", expliquait Printant mi-janvier. "Il fallait donc faire jouer des hommes d'expérience et qui connaissent parfaitement la maison. Mais la route sera encore longue."

Car l'objectif affiché par Printant depuis son arrivée, c'est le maintien. "Notre Coupe d'Europe à nous c'est le championnat", martèle d'ailleurs Yannick Cahuzac. "Samedi nous disputons une finale bien plus importante face à Metz que celle du 11 avril face au PSG. On ne peut pas se relâcher et savourer. La finale on y pensera le 5 avril mais pas avant."

Les supporters corses, qui avaient été 30.000 à faire le déplacement à Paris en 2002, lors de la finale de la Coupe de France, y penseront sans doute à la place des joueurs. En espérant que Printant fasse encore mieux qu'Antonetti.

Fifa.com (05/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 5 Fév - 17:49

Péripétie ou coup d'arrêt pour Monaco ?



Éliminé par Bastia sans perdre mais sans marquer en demi-finale de Coupe de la Ligue, Monaco, qui tente déjà de se remobiliser pour croire à des jours meilleurs, vit un tournant de sa saison.

Des manques et un groupe éreinté
Contre Bastia, Monaco a disputé son huitième match depuis janvier. Et durant les 24 prochains jours, le club de la Principauté aura six rendez-vous importants: un huitième de finale de Coupe de France contre Rennes, un déplacement à Arsenal en Ligue des champions, un derby contre Nice, la réception du Paris SG, sans oublier celle de Montpellier et le prochain déplacement à Guingamp, qui devra démontrer la capacité de réaction de Toulalan et des siens.

Si pour ce marathon Leonardo Jardim assure effectuer "une gestion des joueurs", comme avec Kurzawa, de retour de blessure et remplaçant contre Bastia, il travaille à flux tendu. Les blessures s'accumulent (Raggi contre Lyon, Wallace contre Bastia) et les joueurs ne sortent que progressivement de l'infirmerie. Et le recrutement n'a pas permis d'étoffer l'effectif (deux arrivées pour deux départs). De plus, Monaco ne sait plus marquer. Contre Lyon et Bastia, seul Berbatov, peu à son aise, s'est procuré de rares occasions (deux au total). "On doit faire mieux dans le jeu", reconnaît Carvalho. L'animation offensive demeure trop sommaire. Et Ferreira Carrasco, suspendu contre Bastia, ne pourra, seul, cacher ce désert jusqu'à juin.

Des raisons d'y croire
Si les Monégasques étaient logiquement abattus mercredi, ils possèdent assez d'expérience pour réagir. "Mentalement, on est touché, précise Echiejile. Mais je suis certain que l'on va se ressaisir."

Malgré l'élimination, Monaco n'a encaissé qu'un seul but depuis 13 confrontations (les tirs au but ne comptent pas). Les nombreux changements de joueurs ne grèvent pas cette solidité défensive. Cela démontre que chacun oeuvre pour le collectif. Et Jardim en fait sa base de travail.

En championnat, la dynamique est également bonne. En cas de succès à Guingamp, Monaco reprendra automatiquement des points sur Paris ou Lyon, qui s'affrontent. Et cela, tout le monde le sait au club. "Bien sûr que nous sommes forts, lance l'expérimenté Carvalho. Il est important de rebondir. On va le faire."

Délicate mobilisation générale
La mobilisation générale a donc été décrétée afin de ne pas sombrer dans la sinistrose. C'est le vice-président Vadim Vasyliev qui, dès l'élimination actée, a sonné la révolte. Après avoir regretté "une partie du match où on n'est pas là", il s'est voulu rassembleur. "Les joueurs ont lutté jusqu'au bout", a-t-il lancé, avant de poursuivre: "On reste quand même sur trois compétitions, et on va aller loin, j'en suis convaincu. Nos joueurs ont montré qu'ils étaient capables d'aller loin."

Comme après la délicate victoire sur Lens (2-0) à dix contre onze le 2 décembre dernier, le dirigeant russe fait une nouvelle fois appel à l'orgueil de ses joueurs pour se surpasser. Mais si, il y a deux mois, son discours avait reçu un écho positif dans le groupe, il n'est pas certain qu'il en soit de même aujourd'hui. On ne peut sempiternellement user du même stratagème pour consolider un groupe, sur la corde raide au niveau physique.

D'autre part, le club semble s'être brouillé avec une frange de son déjà maigre public. Mercredi, Bastia a joué à domicile. Les Ultras monégasques, eux, ont déserté leur tribune à la pause.

Fifa.com (05/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 5 Fév - 17:50

OM - Bielsa : "Ocampos est dynamique, rapide et pratique"



L'entraîneur Marcelo Bielsa a salué les qualités de Lucas Ocampos, un joueur "dynamique, rapide, pratique" et polyvalent, et précisé que la nouvelle recrue de Marseille serait "probablement et même sûrement" dans le groupe qui se déplace à Rennes, samedi (16h00) pour la 24e journée de Ligue 1.

Est-ce que Lucas Ocampos a des chances de jouer dès samedi contre Rennes, et qu'est-ce qu'il peut apporter à Marseille ?
Il sera probablement, et même sûrement convoqué dans le groupe contre Rennes. Au début de la saison, cet été, c'était un des joueurs que j'avais proposés. Il y a deux jours, j'ai appris l'arrivée d'Ocampos et que cela exigeait le départ de Doria, car on faisait face à une limite de salaire. Ocampos est un joueur qui joue des deux côtés, au centre de l'attaque, un joueur qui est dynamique, rapide, pratique et direct. (...) Jusqu'à présent, il a plus joué à gauche, un peu moins à droite, et exceptionnellement au centre. Au vu de la compo actuelle, il aura plus de chances de jouer sur les côtés qu'au centre.

Nicolas Nkoulou, rentré de la CAN-2015, pourra-t-il jouer contre Rennes ?
Je ne pense pas que Nkoulou puisse être titulaire, mais si ce constat venait à changer d'ici samedi, il pourrait jouer N.6 ou défenseur central. L'accumulation de matches à la CAN n'a pas bien été assimilée par son corps, et on va voir s'il récupère pour pouvoir jouer. Il va bien, il n'a pas de blessure, mais on doit vérifier qu'il est bien à 100%. A un moment de sa carrière, Nkoulou jouait comme N.6, jusque-là on avait Romao et Imbula, l'absence de Romao (suspendu) et le fait qu'Imbula puisse jouer relayeur ou milieu mixte, cela ouvre la possibilité d'avoir un nouveau joueur comme 6. Une option est Nkoulou, Tuiloma est une autre option, comme Imbula.

Rod Fanni a expliqué que vous aviez insisté sur l'importance de ce match à Rennes, alors que vous n'avez plus gagné à l'extérieur depuis quatre mois. Pourquoi ?
Quand on est parmi les trois premiers du classement et qu'on veut se maintenir à cette place, tous les matches sont importants et tous les points sont indispensables. Rennes est une équipe qu'on a affronté deux fois, nous connaissons très bien le niveau de leurs joueurs. Comme toutes les équipes, ils ont des moments où ils brillent, et d'autres où ils jouent moins bien, comme c'est toujours le cas dans un championnat de 38 matches. On joue toujours les matches de la même manière, avec la même idée de jeu, et concernant le fait qu'on ne gagne pas à l'extérieur, on a besoin de changer cette tendance pour pouvoir remettre l'équipe sur les bons rails.

Fifa.com (05/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 5 Fév - 23:21

Deux matches de suspension pour Plasil



Le défenseur de Monaco Wallace a été convoqué le 26 février pour s'expliquer devant la commission de discipline après son geste sur le Lyonnais Umtiti. Jaroslav Plasil a été de son côté suspendu deux matches dont un avec sursis.

Dimanche lors du match Monaco-Lyon (0-0), le Brésilien Wallace avait marché sur Umtiti, au sol, sans être vu par l'arbitre. Mais ce dernier a rédigé un rapport complémentaire, ce qui explique la convocation du Monégasque.

Les autres décisions

Deux matchs de suspension dont un avec sursis : Jaroslav Plasil (Girondins de Bordeaux)

Un match ferme : Neal Maupay (OGC Nice),

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 10 février 2015 à 00h00: Clément Chantôme (Girondins de Bordeaux), Fabien Lemoine (AS Saint-Etienne), Lenny Nangis (SM Caen), Grégoire Puel (OGC Nice), Bouna Sarr (FC Metz)

Fifa.com (05/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 6 Fév - 15:23

Lyon - Fournier : "Un grand match pour être à la hauteur"



L'entraîneur de Lyon, Hubert Fournier, estime que l'OL devra "livrer un grand match pour être à la hauteur" contre le PSG, et ne part pas favori pour ce choc de la 24e journée de Ligue 1, dimanche à Gerland.

Lyon, leader du championnat, est-il favori contre Paris ?
Non, ce serait manquer de respect au PSG qui est sur une série incroyable. On voit, sur ses dernières performances, que cette équipe en a sous le pied. Nous pouvons nous attendre à ce qu'elle appuie sur l'accélérateur. Nous devrons livrer un grand match pour être à la hauteur du rendez-vous et poser des problèmes à cet adversaire.

L'absence de Bisevac est-elle aussi préjudiciable que celle de Lacazette ?
Oui, car on connaît l'importance d'une charnière centrale dans un dispositif. Avec Samuel Umtitti, ils avaient des repères et étaient performants. C'est une perte dure à ce moment de la saison. Nous avons une des meilleures défense de la Ligue 1 et on le doit en partie à ces deux joueurs. C'est un vrai souci pour nous, même si nous avons avec Bakary Koné et Lindsay Rose des joueurs qui compenseront l'absence de Milan.

Vos performances sont moins convaincantes depuis deux journées. Est-ce que cela peut altérer la confiance de l'OL ?
Je ne l'espère pas. Il n'y a pas de quoi gamberger. Gagner chez soi et obtenir un résultat nul à Monaco, il y a pire comme situation. C'est vrai que la seconde période à Monaco a été insuffisante après un match contre Metz bien maîtrisé, mais la première était dans la lignée de nos dernières rencontres. Il faut garder cette volonté d'être ambitieux dans notre jeu même si, avec la réception du PSG, il ne faudra pas faire n'importe quoi, ne pas se livrer naïvement afin de ne pas créer d'occasions aux Parisiens. Il faut trouver l'équilibre entre la fougue, l'envie d'aller vers l'avant et un positionnement qui ne nous mette pas en danger constamment. Pour l'instant, nous parvenons à bien tenir cela car nous restons sur six matches sans prendre de but.

Quelle sera la clé du match ?
Garder le ballon. Le travail sera de le récupérer, ce qui ne sera pas une mince affaire, et si nous voulons réussir notre match, il faudra une grande maîtrise pour sortir du pressing que va nous imposer le PSG. Si nous avons aussi la qualité technique et collective, nous aurons sans doute des opportunités qu'il faudra concrétiser.

Pensez-vous comme d'autres au club (Lacombe) que le PSG sera champion ?
Ce ne serait une surprise pour personne. Les Parisiens sont efficaces. Mais le sport génère parfois des surprises et j'espère que nous serons bien placés pour le démontrer.

Fifa.com (06/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 6 Fév - 15:30

OL - Bisevac absent cinq à six mois



Le défenseur serbe Milan Bisevac, blessé à Monaco dimanche, a été opéré avec succès d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit et sera absent de cinq à six mois, a annoncé son club Lyon vendredi.

"C'est une vraie perte. Place à la récupération pour lui maintenant", a dit l'entraîneur Hubert Fournier.

Sorti et remplacé à la 18e minute par Lindsay Rose à Monaco, Bisevac, 31 ans, sera sans doute remplacé face au Paris SG dimanche soit par Rose, soit par Bakary Koné, rentré de la coupe d'Afrique des nations.

Fifa.com (06/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 6 Fév - 15:35

Un choc pour un tournant ?



Alors que le trio de tête se tient en deux points, la Ligue 1 s'offre un choc avec le leader, Lyon, qui reçoit le 3e, le Paris SG et sa cohorte de stars, dimanche, pour ce qui pourrait bien être un tournant du championnat à l'heure de la 24e journée.

. OL-PSG : ne manque que Lacazette

L'affiche à Gerland est somptueuse. Et le match des petites phrases est lancé. Hubert Fournier, entraîneur de Lyon, a ainsi balancé sur Zlatan Ibrahimovic: "C'est M. Turpin (l'arbitre) qui sera le plus provoqué comme tous les arbitres du championnat qui se font insulter par ce personnage." Ambiance... Mais il manquera tout de même Alexandre Lacazette, meilleur buteur du championnat (21 buts), blessé. La fête aurait été complète avec "La gâchette", un de ses surnoms, opposé à la défense made in Brésil du PSG (Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell). "Je suis franchement désolé pour Alexandre Lacazette, car il réalise une très grande saison", commente d'ailleurs Thiago Silva sur le site du PSG. "C'est toujours bien de pouvoir compter sur les grands joueurs pour ce genre de choc. Même si en tant que défenseur je ne devrais pas me plaindre, car c'est difficile de se confronter à de tels attaquants."

Il y aura quand même du beau monde sur la pelouse avec Nabil Fekir, le nouvel accélérateur de particules côté lyonnais et Ibrahimovic, donc, qui répond toujours présent dans les grands rendez-vous parisiens, même s'il a perdu un peu de son éclat. Les conséquences de ce match au classement risquent d'établir un avant et un après.

. L'OM en embuscade

Marseille, qui se rend à Rennes samedi, a tout à gagner du choc OL-PSG. L'attention des médias se portera moins sur André-Pierre Gignac et ses partenaires. Ce qui n'est pas pour déplaire à l'OM, qui doit relever un challenge: la formation de Marcelo "El Loco" Bielsa n'a plus gagné à l'extérieur depuis le 4 octobre et un voyage à Caen (2-1)! En cas de succès en Bretagne et de partage des points à Gerland, le club de Vincent Labrune pourrait faire une des bonnes opérations du week-end. Bielsa pourra disposer de sa nouvelle recrue, Lucas Ocampos, prêté par Monaco. Un doute a plané vendredi matin quand certains médias ont assuré que l'ASM avait dépassé son quota de joueurs prêtés. Mais tout est rentré dans l'ordre.

A Rennes, il s'agira de combattre la morosité ambiance. Les troupes de Philippe Montanier, coach qui n'arrive pas imprimer sa griffe, n'ont plus gagné en L1 depuis un déplacement à Nice (2-1) le 3 décembre.

. Ne pas oublier Monaco
Un club fait moins parler de lui. C'est Monaco, éliminé par Bastia cette semaine en demi-finale de la Coupe de la Ligue. Mais l'équipe de la Principauté n'a cédé face aux Corses qu'aux tirs au but (0-0 a.p., 6 t.a.b. à 7). La dernière fois que l'équipe de Leonardo Jardim a perdu en championnat, c'est le 29 novembre à Rennes (2-0). Et pour trouver trace du dernier but encaissé par les Monégasques, il faut remonter à la prolongation des huitièmes de finale de la Coupe de Ligue (1-1) à Lyon (qualification de l'ASM 5 t.a.b. à 4). Dimanche, les partenaires de Jérémy Toulalan se rendent à Guingamp avec un bon coup à jouer, pas encore décrochés dans la course à la Ligue des champions, à 7 points derrière le PSG et l'OM.

Programme

Vendredi
Saint-Etienne - Lens

Samedi
Rennes - Marseille
Bastia - Metz
Caen - Toulouse
Evian-Thonon - Bordeaux
Montpellier - Lille
Reims - Lorient

Dimanche
Guingamp - Monaco
Nice - Nantes
Lyon - Paris SG

Fifa.com (06/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum