Saison italienne, 2014 - 2015

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 29 Nov - 18:18

Matches de gala pour la Juve et l'AS Rome



Les deux princesses d'Italie donnent un grand bal: la Juventus reçoit le Torino pour un derby de Turin qu'elle n'a plus perdu depuis 19 ans, et l'AS Rome, sa dauphine, a invité l'Inter Milan, dimanche pour la 13e journée.

La "Vieille Dame" danse
Allègre Juve d'Allegri. L'équipe dessinée par Massimiliano Allegri est-elle plus forte que celle d'Antonio Conte? Le débat agite les passionnés de "calcio" depuis quelques semaines, et une victoire dans le "Derby de la Mole" renforcerait encore les partisans du système de l'entraîneur toscan.

Depuis qu'il a réussi la transition du fameux 3-5-2 de Conte à son 4-4-2, la Juve a gagné tous ses matches en laissant une impression de force tranquille. Elle a par exemple écrabouillé Parme (7-0) et donné une leçon à la Lazio à Rome (3-0).

Le système Allegri a notamment permis d'aligner ensemble les quatre joyaux du milieu de terrain "bianconero", Andrea Pirlo, Arturo Vidal, Claudio Marchisio et l'étoile montante Paul Pogba.

Sûre de sa force la Juve attend de pied ferme un "Toro" qui n'a plus gagné ce match depuis 1995. Le président "bianconero" Andrea Agnelli a chambré en rappelant ces chiffres, ajoutant que les "Granata" n'avaient pas non plus marqué de but depuis quinze ans dans ce duel.

Urbano Cairo, président du Torino, a répliqué en annonçant que les ex-Juventini Amauri et Fabio Quagliarella allaient marquer.

La "Louve" contre sa rivale
La Roma retrouve une équipe qui l'a beaucoup fait souffrir ses dernières années, terminant championne devant elle en 2007, 2008 et 2010. Et justement l'entraîneur des "scudetti" 2007 et 2008, Roberto Mancini, est de retour sur le banc de l'Inter (José Mourinho dirigeait en 2010).

Le coach romain, Rudi Garcia, doit re-compacter son équipe après la désillusion de Moscou, mardi, où un but encaissé à 15 secondes de la fin du match contre le CSKA (1-1) a compliqué sa tâche en Ligue des champions. Avant ce coup de massue, la Roma n'était qu'à un point des 8e de finale. Elle est maintenant quasiment obligée de battre Manchester City au dernier match, le 10 décembre (sinon seul un 0-0 qualifierait les "Giallorossi").

Pour ce match de gala au stade Olympique, Garcia devrait aligner un trio d'attaque Gervinho-Francesco Totti-Alessandro Florenzi, le jeune romain Florenzi retrouvant une place en attaque après avoir bien tenu le poste d'arrière droit à Moscou.

Mancini devrait poursuivre la mue du serpent qui figure sur le blason de l'Inter, avec le jeune croate Mateo Kovacic en soutien des deux attaquants argentins, Rodrigo Palacio et Mauro Icardi.

Valse pour la troisième place
La journée se termine lundi par Sampdoria Gênes-Naples (20h00 GMT), troisième place en jeu loin derrière les princesses.

Le Napoli n'a qu'un point d'avance sur la "Samp" et reste sur une petite déconvenue à domicile, un 3-3 contre Cagliari après avoir mené deux fois au score.

Avec déjà six points de retard sur la Roma, et neuf sur la Juve, l'équipe de Rafael Benitez ne peut plus perdre de temps en chemin et compte sur le programme chargé des leaders lors de cette journée pour refaire un peu de son retard.

Qualifié jeudi en Europa League, le Napoli mise sur la réveil définitif de Gonzalo Higuain, auteur de 7 buts lors de ses cinq derniers matches. La Samp parie sur la discipline collective forgée par Sinisa Mihajlovic et sur sa nouvelle star, le néo international Stefano Okaka.

Programme (heures GMT)

Samedi
Sassuolo - Hellas Vérone
Chievo Vérone - Lazio Rome

Dimanche
(14h00) Cagliari - Fiorentina
Cesena - Genoa
Empoli - Atalanta Bergame
AC Milan - Udinese
Palerme - Parme
(17h00) Juventus Turin - Torino
(19h45) AS Rome - Inter Milan

Lundi
(20h00) Sampdoria Gênes - Naples

Fifa.com (29/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 29 Nov - 18:19

Juventus - Asamoah, absent trois mois



L'arrière-gauche ghanéen de la Juventus Turin, Kwadwo Asamoah, sera absent des terrains trois mois en raison d'une blessure à un genou, qui le prive de la Coupe d'Afrique 2015, a annoncé samedi l'entraîneur turinois Massimiliano Allegri.

"Il faudra environ trois mois à Asamoah pour récupérer", a dit Allegri en conférence de presse avant le derby contre le Torino, dimanche (17h00 GMT).

"Je regrette de ne pas pouvoir l'aligner, mais il reste (Patrice) Evra, (Simone) Padoin et (Federico) Mattiello", a ajouté Allegri.

Asamoah (25 ans), arrière ou milieu gauche, est une des pièces maîtresse du Ghana et va manquer la CAN-2015 (17 janvier-8 février) en Guinée Équatoriale.

Le joueur doit subir une opération au cartilage du genou gauche.

Fifa.com (29/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 30 Nov - 17:03

La Lazio manque une occasion



La Lazio Rome a été tenue en échec au Chievo Vérone (0-0) et a gâché la possibilité de rejoindre Naples à la 3e place, samedi en match avancé de la 13e journée du Championnat d'Italie.

La Lazio, sixième du classement, a nettement ralenti en novembre en ne prenant qu'un point sur ses trois derniers matches. Malgré sa domination en Vénétie, elle a plusieurs fois buté sur son ancien gardien Albano Bizzarri.

Le Chievo reste sur quatre matches sans défaite mais ce petit point ne lui permet pas de sortir de la zone de relégation, et ses adversaires pour le maintien jouent dimanche.

Ce match nul 0-0, en attendant les chocs de dimanche, Juventus Turin-Torino (17h00 GMT) et AS Rome-Inter Milan (19h45 GMT), doit beaucoup à l'Argentin Bizzarri, titularisé dans le but par le nouvel entraîneur du Chievo, Rolando Maran. Gardien remplaçant à la Lazio de 2009 à 2013, Bizzarri a bloqué toutes les tentatives de son ancien club, souvent amenées par Antonio Candreva, une bonne balle pour Filip Djordjevic (8e), deux pour Marco Parolo (12e, 31e).

L'Argentin s'est aussi opposé au tir du gauche de Stefano Mauri (72e) et s'est superbement détendu sur une tête de Stefan De Vrij (90e). "Chaque point se gagne comme si nous luttions pour la vie", a dit Bizzarri à la chaîne Sky Sport. "Nous avons souffert, nous voulions gagner car ce point ne nous rapporte pas beaucoup, mais nous jouions contre une bonne équipe."

Le Chievo n'a plus perdu depuis qu'il est dans le but, mais "c'est un hasard", a assuré Bizzarri. Nous sommes plus compacts, nous voulons sortir de cette situation, et en jouant comme ça nous allons y arriver".

Timide, le Chievo a surtout subi et n'a eu qu'une vraie occasion de marquer, une frappe de Mariano Izco dans le petit-filet (62e).

Fifa.com (29/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 1 Déc - 17:03

Pirlo sauve la Juventus, l'AS Rome s'accroche



Un but à la dernière seconde d'Andrea Pirlo a sauvé la Juventus Turin contre le Torino (2-1), mais l'AS Rome a battu l'Inter Milan (4-2) pour rester deuxième, à trois points de la Juventus, dimanche pour la 13e journée du Championnat d'Italie.

Encore un miracle de Pirlo
A 35 ans, Pirlo a toujours le coup de patte décisif. Il a décidé d'une frappe de 25 mètres du "derby de la Mole", quand un dernier ballon perdu bêtement par Marco Benassi, qui va en entendre parler pendant longtemps, a fini dans les pieds du divin barbu (90+3).

Le "Toro" venait de gâcher deux balles de 2-1, à onze contre dix, après l'exclusion de Stephan Lichtsteiner (second avertissement, 78e), et peut s'en mordre les doigts. Il n'a plus gagné le derby depuis le 9 avril 1995 (2-1).

La Juve s'est montrée moins maîtresse du terrain que lors de ses cinq précédents matches, également gagnés, mais elle a étalé son sens de la compétition. En Ligue des champions déjà, elle avait battu l'Olympiakos (3-2) après avoir été secouée début novembre.

La Juve a ouvert le score sur un penalty d'Arturo Vidal, puis le Torino, qui n'avait même plus marqué dans le derby depuis douze ans, a égalisé d'une magnifique frappe poteau entrant de Bruno Péres. Mais la fin du match et Pirlo sont cruels.

Garcia bat Mancini

Faute de pouvoir revenir à un point de la Juve, la Roma jouait pour ne pas se laisser distancer, et elle est venue à bout de l'Inter au terme d'une superbe course-poursuite, les "Nerazzurri" ayant égalisé deux fois. Rudi Garcia a vaincu Roberto Mancini, battu pour la première fois en trois matches depuis son retour sur le banc de l'Inter Milan, et même exclu pour contestation après le troisième but romain.

Gervinho a ouvert le score, mais Andrea Ranocchia a égalisé une première fois, de la tête sur corner. Le Grec Jose Holebas a étalé ses qualités de dribbleur pour marquer dans un angle fermé juste après la mi-temps, mais Pablo Osvaldo, hué tout le match par son ancien public romain, a égalisé une seconde fois.

Le dernier mot est revenu à Miralem Pjanic, auteur des deux derniers buts, l'un au bout d'une action arrachée par Gervinho et Francesco Totti, l'autre sur un coup franc direct. La Roma reste intraitable au stade Olympique en Serie A : que des victoires.

Ménez, Gomez, Matri: buteurs sur le retour
Trois buteurs irréguliers se sont distingués lors de cette 13e journée.

Tour à tour brillant et exaspérant cette saison, Jérémy Ménez a signé un doublé et offert à l'AC Milan une victoire contre l'Udinese (2-0) qui lui manquait depuis cinq matches et un succès à Vérone (3-1) le 19 octobre. Filippo Inzaghi n'a pas regretté d'avoir laissé sur le banc Fernando Torres, décevant. Il a transformé son quatrième penalty de la saison (65) avant de signer un but superbe en solitaire (75).

Mario Gomez a mis fin lui à un très long jeûne en marquant pour la Fiorentina à Cagliari (4-0), où l'Allemand a signé son premier but depuis 259 jours. Longtemps blessé, puis maladroit, "Super Mario" s'est "débarrassé d'un grand poids, le but (lui) manquait", a-t-il dit après le match.

Enfin, le doyen des clubs italiens, le Genoa, a pris la troisième place grâce à son succès à Cesena (3-0), signé du revenant Alessandro Matri, buteur et passeur du talon, mais qui a raté un penalty. Après deux saisons quasi blanches entre Juventus et AC Milan, Matri figure parmi les meilleurs buteurs de Serie A (6 buts), à une longueur de Ménez.

Fifa.com (30/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 2 Déc - 17:32

Naples sauve sa place sur le podium



Naples a égalisé à la dernière minute à la Sampdoria Gênes (1-1) pour reprendre sa troisième place, que croyait tenir la "Samp", lundi pour le dernier match de la 13e journée du Championnat d'Italie.

Le Colombien Duvan Zapata (90+2) a répondu au but du Brésilien Eder (57), mais le Napoli se trouve désormais à onze points de la Juventus Turin et à huit de l'AS Rome, qui se sont imposées dimanche.

L'équipe de Rafael Benitez a eu le mérite d'égaliser à dix contre onze, après l'exclusion de Kalidou Koulibaly (second avertissement, 85), et d'allonger sa série à dix matches sans défaites en Serie A.

L'agile Zapata a déjoué la surveillance de Djamel Mesbah pour égaliser d'une tête plongeante.

La coriace "Samp" de Sinisa Mihajlovic n'a perdu qu'un match cette saison, sur un penalty à la dernière minute contre l'Inter Milan, mais ces deux points perdus face à Naples ont un goût amer.

Elle confirme toutefois la bonne santé des clubs génois, le Genoa partageant la troisième place avec Naples, un point devant la Sampdoria.

Fifa.com (01/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 3 Déc - 17:51

Juve - Romulo sur la touche



L'Italie-Brésilien de la Juventus Turin, Romulo, doit être opéré d'une pubalgie, a annoncé mardi le club italien, et pourrait être absent des terrains trois mois.

Romulo, prêté par le Hellas Vérone, doit être opéré mercredi à Sao Paulo (Brésil).

Le milieu de terrain rejoint Kwadwo Asamoah sur la liste des blessés longue durée de la Juve.

Touché au genou gauche, le Ghanéen est également forfait pour la Coupe d'Afrique 2015.

Fifa.com (02/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 4 Déc - 17:06

Empoli surprend le Genoa



Empoli, 13e de Serie A, s'est qualifié pour les 8e de finale de la Coupe d'Italie en battant 2 à 0 Genoa, pourtant nettement mieux classé en Championnat (4e), mercredi, au 4e tour.

Mardi, la Lazio a facilement battu Varese (D2) 3-0.

Les qualifiés rejoignent en 8e de finale de la Coupe (14 janvier) les huit premiers du Championnat de la saison passée: AC Milan, Inter, Torino, Parme, Fiorentina, Naples, AS Rome et Juventus Turin.

Fifa.com (03/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 4 Déc - 17:17

Fiorentina-Juve, bis repetita pour Gomez ?



Libéré par son premier but depuis 8 mois, Mario Gomez attend de pied ferme la Juventus Turin, leader du Championnat d'Italie, contre qui il a déjà marqué, vendredi en match avancé de la 14e journée.

"Débarrassé d'un grand poids", le buteur allemand martyrisé par les blessures espère enrayer la belle confiance du triple champion en titre, premier avec trois points d'avance sur l'AS Rome, qui reçoit Sassuolo samedi.

La Juve reste sur une série de six victoires, toutes compétitions confondues, et la dernière a renforcé encore un peu plus sa confiance: la "Vieille Dame" a abattu le Torino (2-1) à quelques secondes de la fin du derby, en infériorité numérique, grâce à Andrea Pirlo. De bonne augure avant de recevoir l'Atletico Madrid mardi pour assurer son passage en 8e de finale de C1.

Mais la "Viola", un de ses plus grands rivaux historiques, a déjà fait souffrir les "Bianconeri" la saison dernière.

En Serie A, la Juve avait perdu 4-2 à Florence après avoir mené 2-0, victime d'un triplé de Giuseppe Rossi, blessé depuis.

En Europa League elle avait concédé le nul à Turin (1-1), piégée par un but en fin de match de Gomez, mais avait renversé la vapeur au retour (1-0).

Le "Super Mario" allemand avait déjà marqué contre la Juve avec le Bayern Munich, en Ligue des champions 2009-2010.

Giuseppe Rossi, le grand absent, qui ne retrouvera pas les terrains avant 2015, a parié sur "une victoire avec but de Gomez". La Roma aussi compte sur lui, elle jouerait alors pour revenir en tête à égalité.

L'affiche de dimanche oppose le Genoa, 3e ex æquo, à l'AC Milan. Un autre buteur y rêve de revanche, Alessandro Matri, meilleur buteur génois (6 buts) après une saison quasiment blanche au Milan.

Programme

Vendredi
Fiorentina - Juventus Turin

Samedi
AS Rome - Sassuolo
Torino - Palerme

Dimanche
Naples - Empoli
Atalanta Bergame - Cesena
Genoa - AC Milan
Parme - Lazio Rome
Inter Milan - Udinese

Lundi
Cagliari - Chievo Vérone
Hellas Vérone - Sampdoria Gênes

Fifa.com (04/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 5 Déc - 15:59

L'AS Rome ne doit penser qu'à Sassuolo



L'AS Rome doit se méfier de Sassuolo, samedi pour la 14e journée de Championnat d'Italie (18h00 heures françaises), et ne pas trop penser à son match crucial contre Manchester City le mercredi suivant.

- Sassuolo a déjà fait le coup
Le grand huit? Intraitable au stade Olympique, où elle a gagné ses sept matches, la Roma se souvient que Sassuolo, alors promu, lui avait pris ses premiers points dans son stade l'an dernier en la tenant en échec.

Pour éviter pareille déconvenue et rester dans le sillage de la Juve, les "Giallorossi" essaieront d'appliquer leur recette en Serie A: le démarrage pied au plancher qui leur a permis de plier leurs matches à l'Olimpico avant la pause. Seul l'Inter Milan, dimanche dernier, a résisté, égalisant deux fois, mais a fini par s'incliner (4-2).

Les "Nerazzurri" sont d'ailleurs les seuls à avoir marqué dans le stade de la Roma en Serie A cette saison.

Pourtant avec les blessures Rudi Garcia a dû changer sa défense, toujours différente d'un match à l'autre en 2014-2015 jusqu'ici. Le Brésilien Castan vient d'être opéré avec succès du cerveau, mais il ne reprendra pas la compétition avant plusieurs mois.

En attaque l'entraîneur français devrait ménager Gervinho en prévision du match à quitte ou double contre Manchester City, mercredi. A part un improbable 0-0, seule une victoire qualifierait la Roma en 8e de finale de Ligue des champions.

- Mancini, l'Inter s'impatiente
Depuis son retour sur le banc de l'Inter, Roberto Mancini n'a pas encore gagné en Serie A, il ne l'a fait qu'en Europa League, contre Dniepropetrovsk.

Et l'Inter compte 6 points de retard sur Naples et le Genoa, qui se partagent le podium.

Pour lancer enfin sérieusement la remontée vers la 3e place, l'objectif du club, l'Inter doit battre l'Udinese, justement dirigée par un de ses anciens techniciens, Andrea Stramaccioni.

Le jeune entraîneur avait été remplacé par Walter Mazzarri en 2013, l'homme chassé pour faire place à Mancini.

"En dix jours on ne peut pas voir de grands changements", plaide le capitaine Intériste, Andrea Ranocchia, mais il assure que Mancini a déjà ramené "la sérénité" et "une mentalité de vainqueur".

- "Matrix" II, la revanche
Alessandro Matri, dit Matrix, revient de loin. Après deux saisons sans guère jouer, de la Juventus à l'AC Milan, le meilleur buteur du Genoa (6 buts) a retrouvé la confiance.

Relancé par Giampiero Gasperini, Matri affronte justement le Milan, où il avait fini de s'enliser après avoir déjà disparu dans la forêt à la Juve.

Dans cette confrontation directe, les "Griffons" ont en outre l'occasion de défendre leur troisième place (Naples reçoit lui Empoli) et de distancer un des aspirants au podium.

Le Milan de Pippo Inzaghi compte lui sur son attaquant français, Jérémy Ménez, un cran devant Matri au classement des buteurs, en train de supplanter définitivement le décevant Fernando Torres dans le rôle du buteur.

Programme

Joué vendredi
Fiorentina - Juventus Turin

Samedi
AS Rome - Sassuolo
Torino - Palerme

Dimanche
Naples - Empoli
Atalanta Bergame - Cesena
Genoa - AC Milan
Parme - Lazio Rome
Inter Milan - Udinese

Lundi
Cagliari - Chievo Vérone
Hellas Vérone - Sampdoria Gênes

Fifa.com (05/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 6 Déc - 14:50

La Juve cale à Florence



La Juventus Turin a été tenue en échec par la Fiorentina (0-0), vendredi, offrant l'occasion à l'AS Rome de revenir à un point de la tête en battant Sassuolo samedi, pour la 14e journée du Championnat d'Italie.

Après six victoires probantes toutes compétitions confondues, la Juve a subi un léger coup d'arrêt, dans un match assez fermé.

"Nous ne pouvons pas gagner tous les matches", a plaidé Leonardo Bonucci sur la chaîne Sky.

Le défenseur de la Juve a admis que ce match représentait "un pas en arrière sur le plan des occasions créées, mais la Fiorentina a réussi son meilleur match de la saison, et ce point reste important car si la Roma gagne (contre Sassuolo), nous restons devant."

Massimiliano Allegri avait modifié son équipe, en prévision du match de mardi contre l'Atletico Madrid, en Ligue des champions.

Mario Gomez un peu lent
Il est revenu pour ce match à une défense à trois, pour contenir la "Viola", et n'a fait joué que la dernière demi-heure à son meilleur attaquant, Carlos Tevez, titularisant le jeune Kingsley Coman (18 ans), arraché cet été au Paris SG.

La Fiorentina n'a pas réussi à rééditer son exploit de la saison dernière, quand elle avait battu la Juve 4 à 2 après avoir été menée 2 à 0.

Vincenzo Montella a en outre peut-être perdu son meilleur joueur, Juan Cuadrado, touché au fessier et sorti à cinq minutes de la fin. Une blessure du Colombien accablerait la Fiorentina.

Privée de longue date de Giuseppe Rossi, la Viola vient à peine de retrouver Mario Gomez, pas encore au meilleur de sa forme.

Un peu lent sur un contre, rattrapé par Giorgio Chiellini, et sur un ballon perdu par Paul Pogba (63, 67), l'Allemand, qui avait marqué la semaine précédente son premier but depuis huit mois, a laissé sa place à Babacar Khouma (70) sans avoir marqué le match de son empreinte.

Les spectateurs du stade Artemio Franchi, qui avait fait le plein, n'ont pas vu de véritable occasion de but.

La Fiorentina s'est souvent contenté de frappes lointaines un peu désespérées. Son tir le plus dangereux fut celui de Borja Valero à l'entrée de la surface, mais au-dessus (39).

La Juve n'a frappé au but qu'une fois, par Patrice Evra, après une accélération de Paul Pogba (49).

La star du match fut finalement l'arbitre de la dernière finale du Mondial, Nicola Rizzoli, qui a dû beaucoup siffler et calmer les esprits dans un match heurté.

Fifa.com (05/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 7 Déc - 15:06

La Roma sauve un point



L'AS Rome, grâce à un doublé d'Adem Ljajic, a arraché le nul 2-2 devant Sassuolo, samedi lors de la 14e journée du Championnat d'Italie, ratant l'occasion de revenir sur la Juventus, la leader tenue en échec 0-0 à Florence vendredi.

Les hommes de Rudi Garcia peuvent remercier Ljajic. Si l'ailier serbe, double buteur dans le dernier quart d'heure (78e, 90+3e), a empêché une défaite à domicile, la Roma ne profite pas du faux pas de la Juventus face à la Fiorentina, pour réduire l'écart dans la course au titre et reste à trois points du leader.

A quatre jours de la réception de Manchester City pour une rencontre crucial en vue d'une qualification en huitième de finale de la Ligue des champions, Sassuollo a mis en lumière les carences défensives de la Roma.

Il n'aura fallu, en effet, que 18 minutes pour que l'attaquant international italien Simone Zaza n'inscrive un doublé (15e, 18e) pour Sassuolo, provoquant la consternation générale des supporteurs romains.

D'abord, sur une passe en retrait du défenseur international français Mapou Yanga-Mbiwa qui a mis en difficulté le gardien Morgan de Sanctis, Zaza, opportuniste, contrant le ballon avant de marquer.

Gervinho change tout
Le buteur italien a doublé la mise, trois minutes plus tard, en prenant de vitesse la charnière Yanga-Mbiwa - Manolas, auteur d'un marquage un peu élastique.

Rome n'avait plus concédé deux buts en première période au stade Olimpique depuis le 29 octobre 2011 face à l'AC Milan. En Ligue des champions, en revanche, ils ont été étrillés en octobre par le Bayern Munich 7-1, après s'être inclinés à cinq reprises au cours des 45 premières minutes.

En seconde période, le cauchemar de Rudi Garcia, l'entraîneur romain, n'était toujours pas terminé. Le capitaine Daniele De Rossi, exclu après avoir reçu un 2e avertissement (34e, 50e), laissait ses coéquipiers terminer la rencontre à 10.

Mais l'entrée de Gervinho, laissé sur le banc en prévision de la rencontre décisive contre City mardi, a changé le cours de la partie. Dans la surface adverse, l'Ivoirien a vu son tir contré de la main par le défenseur Sime Vrsaljko. Ljajic a transformé le penalty (78e) et ravivait l'espoir.

Alors que les Romains se dirigeait vers une nouvelle désillusion, l'ailier serbe délivrait ses partenaires en arrachant le nul dans les ultimes instants grâce à un bon service de Florenzi (90+3).

Fifa.com (06/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 8 Déc - 18:24

Naples descend du podium



La Juventus Turin a été tenue en échec par la Fiorentina (0-0) vendredi, mais l'AS Rome, qui a arraché un nul heureux face à Sassuolo (2-2) samedi, a raté l'occasion de revenir à un point de la tête, lors la 14e journée du Championnat d'Italie qui a vu Naples céder dimanche la 3e place au Genoa.

. La Juve cale...
Après six victoires toutes compétitions confondues, la Juve, champion en titre, a subi un léger coup d'arrêt. Faux pas sans conséquences toutefois: le nul des hommes de Rudi Garcia à Sassuolo (2-2) lui permet de rester en tête (35 points) et de garder ses trois points d'avance sur le club de la Louve.

Si la Fiorentina n'a pas réussi à rééditer son exploit de la saison dernière, quand elle avait disposé de la Juve 4 à 2 après avoir été menée 2 à 0, elle a parfaitement contenu la ligne offensive des Bianconeri, quasi-stérile dans cette rencontre.

A défaut de perdre, les hommes de Massimiliano Allegri, qui était revenu à une défense à trois en prévision du match de mardi contre l'Atletico Madrid en Ligue des champions , n'ont pas été inquiétés toutefois par la "Viola".

... Mais la Roma n'en profite pas
Rudi Garcia peut remercier Adem Ljajic. Mais si l'ailier serbe, double buteur dans le dernier quart d'heure (78e, 90+3e), a empêché une défaite à domicile face à Sassuolo (2-2), la Roma ne profite pas du faux pas de la Juventus face à la Fiorentina pour réduire l'écart dans la course au titre, et reste à trois points du leader.

A quatre jours de la réception cruciale de Manchester City en C1, Sassuollo a mis en lumière les carences défensives de la Roma.

Il n'aura fallu, en effet, que 18 minutes pour que l'attaquant international italien Simone Zaza n'inscrive un doublé (15e, 18e), provoquant la consternation des supporteurs romains.

Alors que ceux-ci se dirigeaient vers une nouvelle désillusion après l'exclusion de De Rossi (50e), l'ailier serbe a délivré ses partenaires, d'abord sur pénalty (78e), puis sur un bon service de Florenzi dans les ultimes secondes (90+3).

. Naples rate le coche, Genoa sur le podium, les Milanais défaits
Naples a concédé son troisième match nul consécutif contre Empoli (2-2), dimanche à domicile, après avoir été mené pendant plus d'une heure.

Cette nouvelle contre-performance du grand club du sud lui coûte sa place sur le podium, désormais 4e à 11 points du leader, et 2 points derrière le Genoa, vainqueur de l'AC Milan (1-0), qui stagne à la 7e place avec 21 points.

Le rival intériste s'est également incliné, mais lui sur sa pelouse, face à l'Udinese (1-2), après avoir pourtant mené pendant une heure.

Icardi avait donné l'espoir aux siens juste avant la mi-temps (45e) mais Borges Fernandes (60e) puis le Français Théréau ont permis à l'Udinese d'enlever leur deuxième succès à l'extérieur de la saison, et de grimper à la 8e place (21 points).

L'Inter, dont la dernière victoire remonte au 29 octobre face à la Sampdoria (1-0), poursuit sa mauvaise série de cinq rencontres sans succès (3 défaites et 2 nuls) et reste englué à la 12e place (17 points).

Fifa.com (07/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 8 Déc - 19:06

Cesena se sépare de son entraîneur



Cesena, actuel avant-dernier du championnat d'Italie, a annoncé lundi le limogeage de son entraîneur, Pierpaolo Bisoli.

"Le FC Cesena annonce que l'entraîneur Pierpaolo Bisoli a été démis de ses fonctions", indique un communiqué du club.

Cesena, qui présente un bilan d'une seule victoire pour huit défaites en quatorze matches de championnat cette saison, s'est encore incliné dimanche, chez l'Atalanta Bergame (3-2), et ne compte que deux points d'avance sur Parme, lanterne rouge.

Fifa.com (08/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 9 Déc - 18:01

Parme pénalisé d'un point pour retard dans les salaires



Le club de Parme, dernier du Championnat d'Italie, a été pénalisé d'un point pour son retard dans le paiement de salaires, a annoncé mardi la Ligue italienne de football (LegaCalcio).

Parme est sanctionné pour n'avoir payé à temps ni les salaires des joueurs de novembre et décembre ni la taxe sur les salaires (Irpef) au 17 février 2014, a précisé la LegaCalcio.

Déjà derniers de Serie A, les "Ducs" ne comptent plus que 5 points, à huit longueurs du maintien.

Le président Tommaso Ghirardi et le directeur général Pietro Leonardi ont également été suspendus pour deux mois.

Parme s'était vu refuser en fin de saison dernière la participation à l'Europa League en raison de sa santé financière précaire.

Le club aux trois Coupes d'Europe (Coupe des Coupes 1993, Coupe de l'UEFA 1995 et 1999) devrait être vendu dans les prochains mois, a déjà annoncé le président Ghirardi.

Fifa.com (09/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 12 Déc - 18:08

Où il y a Gênes, il y a plaisir



Derrière les duettistes la Juventus de Turin et l’AS Rome qui imposent un train d'enfer en tête de la Serie A depuis deux saisons, les deux équipes de Gênes, le Genoa et la Sampdoria, qui pointent aux troisième et quatrième places respectivement, sont les grandes révélations de la saison.

Deux entraineurs atypiques ont pris une part prépondérante dans ce début de saison en fanfare. Au Genoa, le retour de l'ancien milieu de terrain italien Gian Piero Gasperini, 56 ans, qui avait déjà officié de 2006 à 2010, a provoqué un électrochoc dans cette formation de milieu de tableau. A la Samp, c'est l'ancien international serbe Sinisa Mihajlovic, 45 ans, qui a imposé son punch et sa rigueur.

"Gasperini est l'entraineur le plus difficile à battre que j'ai affronté. Je me souviens que lors d'un match Genoa-Inter, il avait changé à cinq reprises de système de jeu pour nous causer des problèmes. Cela s'est terminé par un 0:0 spectaculaire pour les gens qui aiment et connaissent le football", se souvient Jose Mourinho, pourtant en général avare de compliments.

La clinique Gasperini
"Je n'ai rien inventé. J'ai toujours demandé à mes joueurs de soutenir un rythme élevé, d'occuper les couloirs et d'imposer un pressing haut afin de reconquérir le ballon le plus vite possible", explique Gasperini. Mais le mot d'ordre fondamental qu'il n'a de cesse de rabâcher, c'est d'être "toujours en mouvement dans les espaces" et "de se sacrifier à la disposition du collectif".

Par ailleurs, pour compenser un budget inférieur aux grosses écuries milanaises, turinoises et romaines, les Grifoni sous la houlette de Gasperini se sont spécialisés dans le "recyclage" de joueurs au creux de la vague, à l'image de Thiago Motta et Diego Milito en 2009. C'est le cas cette saison du milieu de terrain espagnol Iago Falque, passé par les équipes de jeunes du FC Barcelone puis de la Juventus, avant de connaître six équipes en trois ans et qui s'impose comme un titulaire incontournable. Même chose pour l'attaquant international Alessandro Matri, 30 ans, prêté par l’AC Milan qui est venu retrouver le chemin du but au Genoa, dont il est le meilleur réalisateur (6). La recette a aussi fonctionné avec Andrea Bertolacci, 23 ans, appelé pour la première fois en Nazionale, et Leandro Greco, un milieu de terrain romain égaré pendant dix saisons dans la jungle du professionnalisme.

Et puis, dans les buts, il y a le contre-exemple en la personne de Mattia Perin, 22 ans, formé au club et successeur attendu de Gianluigi Buffon, qui stabilise toute la défense. Ainsi la "clinique Gasperini", régénératrice de talents, tourne à plein régime. Mais le maitre des lieux s'efforce de calmer les espoirs fous nés de cette troisième place en demandant: "Essayons de travailler sur le même rythme, toujours en s'amusant".

Samp aux deux visages

Arrivé à la Sampdoria en novembre 2013, Sinisa Mihajlovic connaissait bien la maison pour y avoir joué pendant quatre saisons, entre 1994 et 98. En un an, l’ancien défenseur, spécialiste des coups de pieds arrêtés, a transformé l'équipe à son image. Beaucoup de rigueur et d’agressivité en défense, de la discipline dans le jeu et de l'efficacité dans la gestion des coups de pieds arrêtés.

Le Serbe (58 sélections avec la Yougoslavie, 9 buts) n'est pas toujours facile à vivre. "Je peux accepter une défaite seulement si j'ai vu que mes joueurs se sont donnés à fond pour essayer de gagner", explique-t-il. Malgré les bons résultats de son équipe il s'insurge contre le fait que la Samp a fait presque un carton plein à la maison (21 points), mais qu'elle n'a ramené que quatre points de ses déplacements. "Je ne veux pas d'une équipe à deux visages", insiste-t-il en regrettant "au moins cinq points perdus".

Sa formation est un harmonieux mélange de jeunes espoirs comme le défenseur Alessio Romagnoli, 19 ans, et de joueurs expérimentés comme le milieu international Angelo Palombo, 33 ans. Mais le point fort est sans aucun doute son attaque avec le néo-international Stefano Chuka Okaka, 25 ans, en fer de lance appuyé par le Brésilien Eder et Manolo Gabbiadini, 23 ans et deux sélections.

Aucun des deux clubs ligures n'ose encore évoquer ses vues sur le scudetto. Mais les choses pourraient rapidement évoluer dès le week-end prochain, où la Sampdoria ira défier la Juventus, alors que le Genoa recevra la Roma. Deux matches qui pourraient permettre aux clubs génois d'afficher leurs vraies ambitions.

Fifa.com (12/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 12 Déc - 18:36

La Lazio vise le podium



La Lazio Rome peut rejoindre la troisième place si elle bat l'Atalanta Bergame samedi en match avancé de la 15e journée, veille de la grande explication entre les deux leaders et les clubs génois qui les suivent au classement.

Dimanche, la Juventus Turin (1re) reçoit la Sampdoria Gênes (4e), et l'AS Rome (2e) se rend au Genoa (3e)

Dimanche soir l'AC Milan en perte de vitesse avec une seule victoire en sept matches reçoit Naples, candidat au podium (19h45 GMT).

La Lazio reviendrait à la hauteur du Genoa à 26 points en s'imposant contre l'Atalanta, pire attaque de Serie A avec seulement 8 buts marqués.

Le champion du monde Miroslav Klose devrait occuper la pointe de l'attaque dans la rotation opérée par Stefano Pioli, et le Serbe Filip Djordjevic commencer sur le banc.

L'entraîneur de la Lazio n'aligne quasiment jamais ses deux buteurs ensemble, la paire Klose-Djordjevic n'a pas 200 minutes de vie commune au total depuis le début de la saison.

L'ex-Nantais Djordjevic a marqué 6 buts, l'Allemand Klose 3 en Serie A.

L'autre match avancé oppose Palerme (11e) à Sassuolo (10e), deux candidats au maintien bien calés en milieu de tableau grâce à leurs séries d'invincibilité: les Siciliens n'ont plus perdu depuis six matches, Sassuolo depuis huit matches.

Programme

Samedi
Palerme - Sassuolo
Lazio Rome - Atalanta Bergame

Dimanche
Juventus Turin - Sampdoria Gênes
Genoa - AS Rome
Parme - Cagliari
Udinese - Hellas Vérone
Cesena - Fiorentina
AC Milan - Naples

Lundi
Empoli - Torino
Chievo Vérone - Inter Milan

Fifa.com (12/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 13 Déc - 11:28

Les Génois défient les gros bras



Avec Juventus Turin-Sampdoria (11h30 GMT) et Genoa-AS Rome (14h00 GMT), les deux clubs de Gênes, classés troisième et quatrième, affrontent les deux patrons du Championnat d'Italie dimanche pour la 15e journée.

En finir avec les 0-0
Avant d'accueillir la Sampdoria (4e), la Juve reste sur deux nuls vierges, contre la Fiorentina en Serie A et l'Atletico Madrid en Ligue des champions.

Si ces deux résultats ont suffi à remplir ses objectifs, garder la Roma à distance (de 3 points) et se qualifier pour les 8e de finale de C1, l'équipe de Massimiliano Allegri doit améliorer le contenu par rapport à ces deux matches.

Si elle part favorite à domicile, où elle a remporté tous ses matches cette saison, la Juve se souvient que la "Samp" n'a perdu qu'une seule fois en Serie A, comme elle, et a réussi sept nuls, un résultat qui conviendrait parfaitement à Sinisa Mihajlovic, son entraîneur. Ses "Blucerchiati" ont déjà terminé deux matches sur un 0-0 cette saison, à Sassuolo et contre l'AS Rome, et possèdent la deuxième défense du pays (11 buts encaissés), à égalité avec la Roma et la Fiorentina.

Premiers grincements à la Roma
L'élimination de la Roma par Manchester City (0-2) mercredi a fait basculer l'appréciation générale sur la saison "giallorossa". Le verre semble à moitié vide désormais: même dans un groupe difficile l'AS Rome a laissé échapper une qualification envisageable après le 5-1 passé au CSKA Moscou et le nul pris en Angleterre (1-1) lors des deux premières journées.

La semaine écoulée était celle des occasions manquées puisqu'en Serie A aussi la Roma, jouant le lendemain de Fiorentina-Juve, n'a pas saisi l'occasion de revenir à un point du leader, en concédant le nul à domicile contre Sassuolo (2-2).

Rudi Garcia a présenté le bon côté des choses en soulignant que son équipe avait remonté deux buts en toute fin de match et en infériorité numérique, mais son équipe donne l'impression de courir encore après la confiance, émiettée un soir d'octobre par le Bayern Munich lors du mémorable 7-1. Un exploit chez le Genoa, troisième et invaincu depuis neuf matches, pourrait relancer la machine.

Milan, où va ton football ?

Milan, la ville aux dix Ligues des champions (sept pour l'AC Milan, trois pour l'Inter), ne voit plus la C1 qu'à la télé, et reste encore bien loin du podium pour espérer la rejouer la saison prochaine.

Seulement capable de remporter une victoire en sept matches, 2-0 contre l'Udinese un jour où Jérémy Ménez était en forme (doublé), l'AC Milan (7e) a la tâche la plus relevée, dimanche contre le 5e du championnat, Naples (19h45 GMT), candidat plus crédible que les "Rossoneri" à la Ligue des champions.

Toujours empêtré dans ses problèmes de défense poreuse (18 buts encaissés), Filippo Inzaghi a même perdu le fil du jeu offensif qui, au moins, fonctionnait bien en début de saison. L'autre géant milanais, l'Inter, se retrouve en plus mauvaise posture encore avant de se rendre à Vérone pour affronter le Chievo (16e), lundi (20h00 GMT). Sans victoire en Serie A depuis cinq matches, les "Nerazzurri" ont plongé à la 12e place, à neuf longueurs du Genoa.

Le grand retour de Roberto Mancini sur le banc a déjà fait "pschitt". Il n'a pris qu'un point en trois rencontres de Serie A, n'a gagné qu'un match en Europa League contre Dniepropetrovsk, et aucun changement ne s'est fait sentir par rapport au jeu de l'honni Walter Mazzarri, son prédécesseur.

Le Programme


Joués samedi
Palerme - Sassuolo
Lazio Rome - Atalanta Bergame

Dimanche
Juventus Turin - Sampdoria Gênes
Genoa - AS Rome
Parme - Cagliari
Udinese - Hellas Vérone
Cesena - Fiorentina
AC Milan - Naples

Lundi
Empoli - Torino
Chievo Vérone - Inter Milan

Fifa.com (13/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 14 Déc - 19:48

Silvinho nouvel adjoint de Mancini à l'Inter



L'ancien arrière gauche brésilien du FC Barcelone Silvinho est le nouvel adjoint de l'entraîneur de l'Inter Milan, Roberto Mancini, a annoncé samedi le club italien.

Silvinho, qui a joué de 2005 à 2009 à Barcelone, intègre l'encadrement technique "nerazzurro", voulu par Mancini, rappelé sur le banc le 14 novembre en remplacement de Walter Mazzarri.

Il commencera sa mission en match officiel lundi au Chievo Vérone pour la 15e journée de Serie A.

Silvio Mendes Campos Junior, dit Silvinho (40 ans), a déjà été entraîneur adjoint au Cruzeiro Belo Horizonte, au Sport Recife et aux Corinthians Sao Paulo, au Brésil.

Fifa.com (13/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 14 Déc - 20:00

La Lazio et son capitaine vont bien



La Lazio Rome a rejoint le Genoa à la troisième place en battant l'Atalanta Bergame (3-0), samedi en match avancé de la 15e journée du Championnat d'Italie.

Un doublé de son capitaine Stefano Mauri a replacé la Lazio dans la course à la Ligue des champions, sur le podium en attendant les résultats dimanche du Genoa contre l'AS Rome (14h00 GMT) et de la Sampdoria Gênes (5e) contre la Juventus, et le match de Naples (6e) à l'Inter Milan, lundi.

Sans Miroslav Klose, laissé sur le banc au profit de Filip Djordjevic, le capitaine Mauri s'est chargé de marquer, avant le 3-0 signé Senad Lulic. Après une première mi-temps un peu timide, la Lazio a accéléré et ouvert la marque d'un ballon taclé dans le but par Mauri sur un centre en retrait tendu de Felipe Anderson (51).

Il a réussi le doublé d'une belle frappe travaillée du gauche (71), avant le coup de grâce de Senad Lulic, de la tête sur centre de Dusan Basta (81).

Mauri aurait pu signer un triplé si Stefan de Vrij n'avait pas dévié juste devant lui un excellent centre de Stefan Radu (38), ou si sa volée du gauche n'était pas passée de peu à côté du cadre (54). "Je me sens bien physiquement, dans le rôle qui me plaît, où je ne laisse pas de points de repères aux adversaires et je me retrouve souvent devant le but", a expliqué Mauri à la chaîne Sky Sport. Son équipe se découvre une ambition et "essaiera de remporter une troisième victoire d'affilée dimanche chez l'Inter Milan", a-t-il ajouté, même s'"il reste beaucoup de choses à améliorer, surtout dans le jeu".

Le Brésilien Anderson a été bon, la défense a tenu, tout va bien à la Lazio, où Stefano Pioli a encore une fois préféré le Serbe Djordjevic au champion du monde Klose, entré à la place de l'ex-Nantais pour le dernier quart d'heure.

Dans l'autre match avancé, Palerme a grimpé à la 9e place en battant Sassuolo (2-1) grâce à un but d'Andrea Belotti à la dernière minute.

Fifa.com (13/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 14 Déc - 20:19

Juve en échec, une chance pour l'AS Rome



La Juventus ayant concédé le nul à Turin contre la Sampdoria Gênes (1-1), l'AS Rome peut se rapprocher à un point de la tête si elle gagne au Genoa, dimanche (14h00 GMT) lors de la 15e journée en Italie.

Et de trois. La Juve tenue en échec pour la troisième fois d'affilée lâche ses premiers points de la saison à domicile en Serie A et marque nettement le pas.

La Sampdoria revient à la hauteur de la troisième place, à égalité avec son grand rival, le Genoa, et la Lazio Rome, vainqueur samedi de l'Atalanta Bergame (3-0).

Après deux 0-0 à Florence et contre l'Atletico Madrid en Ligue des champions, le leader s'est laissé rejoindre sur la superbe égalisation de Manolo Gabbiadini, d'un intérieur du gauche brossé, son sixième but en Serie A cette saison (51).

La Juve avait pourtant mis le match en pente douce en marquant dès la 12e minute grâce au premier but 'bianconero' de l'arrière-gauche Patrice Evra, une tête puissante au timing parfait sur corner.

Ce point récompense la volonté de jouer à armes égales de la 'Samp', surtout après la mi-temps. Sinisa Mihajlovic venait de faire entrer Gabbiadini, son meilleur buteur, curieusement laissé sur le banc au coup d'envoi. L'entraîneur serbe s'est ravisé après son choix initial un peu trop timide.

Côté Juve, Massimiliano Allegri paie peut-être les conséquences des consignes très prudentes données à ses joueurs contre la 'Viola' puis l'Atletico. Ses hommes n'arrivent plus à piquer comme lors de leur somptueux mois de novembre, où ils écrasaient tout sur leur passage.

La Sampdoria a même frôlé l'exploit sur une frappe déviée de Gabbiadini pêchée par Gianluigi Buffon dans sa lucarne (85).

Déjà avant la mi-temps un tir de Fabrizio Cacciatore avait ricoché sur plusieurs joueurs comme une boule de flipper avant de finir dans les bras du gardien de l'équipe d'Italie (38).

La parole est désormais à l'AS Rome, qui avait déjà manqué une occasion la semaine dernière en concédant le nul à Sassuolo (2-2) au stade Olympique.

Fifa.com (14/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 14 Déc - 20:27

Cette fois, l'AS Rome en profite



L'AS Rome n'a pas laissé passer une deuxième chance de revenir à un point de la Juventus: elle a gagné au Genoa (1-0) après le nul du leader à Turin contre la Sampdoria (1-1), dimanche pour la 15e journée.

Le ciseau de Nainggolan
La Roma a saisi la perche tendue par la Juve grâce à son meilleur joueur de la saison jusqu'ici, Radja Nainggolan, qui a ouvert le score d'un spectaculaire ciseau à l'horizontale sur un centre de Maicon (40).

Les "Giallorossi" retrouvent le goût de la conquête après leur élimination en Ligue des champions par Manchester City, vainqueur au stade Olympique mercredi (2-0).

La semaine dernière, ils avaient laissé échapper une première occasion de revenir sur la Juve en concédant à domicile le nul à Sassuolo (2-2), après le nul de la Juve à Florence.

Le gardien du Genoa, le jeune international Mattia Perin, a facilité la tâche de la Roma en étant exclu pour avoir fauché Nainggolan, déjà, quand le Belge arrivait seul face à lui.

Eugenio Lamanna, son remplaçant, a signé son entrée en Serie A en arrêtant, dès sa première seconde dans l'élite, le penalty d'Adem Ljajic (31), mais a fini par s'incliner. Le Genoa garde sa troisième place, mais a mis fin à sa série de neuf matches sans défaite.

Naples peut du coup prendre seul la troisième place s'il gagne à l'AC Milan dimanche soir (19h45 GMT).

Gabbiadini gâche la fête
L'égalisation de Manolo Gabbiadini a empêché la Juventus de gagner tous ses matches de Serie A à domicile en 2014, échouant sur la dernière date.

La menace planait depuis un moment: la Juve n'avait battu le Torino (2-1) qu'à la dernière seconde et restait sur deux 0-0, à la Fiorentina et contre l'Atletico Madrid en Ligue des champions.

Avec ce troisième nul d'affilée, la "Vieille Dame" marque nettement le pas.

La Sampdoria revient à la hauteur de la troisième place, à égalité avec son grand rival, le Genoa, et la Lazio Rome, vainqueur samedi de l'Atalanta Bergame (3-0).

La Juve avait pourtant mis le match en pente douce en marquant dès la 12e minute grâce au premier but 'bianconero' de l'arrière-gauche Patrice Evra, une tête puissante au timing parfait sur corner.

Mais Gabbiadini a égalisé d'un magnifique intérieur du gauche brossé, son sixième but en Serie A cette saison (51).

Ce point récompense la volonté de jouer à armes égales de la 'Samp' de Sinisa Mihajlovic.

Côté Juve, Massimiliano Allegri paie peut-être les conséquences des consignes très prudentes données à ses joueurs contre la 'Viola' puis l'Atletico. Ses hommes n'arrivent plus à piquer comme lors de leur somptueux mois de novembre, où ils écrasaient tout sur leur passage.

Fifa.com (14/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 16 Déc - 16:35

L'Inter de Mancini gagne enfin



Roberto Mancini a remporté sa première victoire en Championnat d'Italie depuis son retour à l'Inter Milan en battant le Chievo Vérone (2-0), lundi en match décalé de la 15e journée.

Depuis qu'il avait remplacé Walter Mazzarri, le 14 novembre, Mancini n'avait battu que Dniepropetrovsk en Europa League, enchaînant les contre-performances en Serie A.

Le retard accumulé ne se comblera pas en une journée, l'Inter n'est que 11e à six points de la zone Ligue des champions (la troisième place) après cette victoire, grâce à des buts de Mateo Kovacic et Andrea Ranocchia.

Rassurant pour Mancini, les "Nerazzurri" ont construit avec continuité des mouvements offensifs de qualité. L'ouverture du score du Croate Kovacic (19) leur a facilité la tâche, puis leur gardien Samir Handanovic a réussi quelques arrêts de classe sur la poussée du Chievo, placé juste au-dessus de la zone de relégation.

Le capitaine Andrea Ranocchia, défenseur central, a marqué en position d'avant-centre en déviant un centre de Danilo D'Ambrosio (55).

L'Inter a eu le match en poche quand l'attaquant brésilien Ruben Botta s'est fait exclure neuf minutes à peine après son entrée en jeu. Averti (72), il a véhémentement râlé auprès de l'arbitre, qui a vu rouge (73).

Mancini pourra tenter la passe de deux juste avant la trêve de Noël contre la Lazio Rome, dimanche, équipe avec laquelle il fut couronné champion joueur, en 2000.

Fifa.com (15/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 16 Déc - 16:45

Pirlo élu meilleur joueur de Serie A



Le milieu de terrain de la Juventus de Turin Andrea Pirlo a été élu meilleur joueur du championnat d'Italie 2013-2014, une récompense qu'il reçoit pour la 3e année consécutive, lundi lors d'une soirée de gala organisée par le syndicat des joueurs italiens (AIC).

"C'est toujours un plaisir de gagner cette récompense", a déclaré Pirlo, âgé de 34 ans, qui a rejoint les "Bianconeri" il y a trois saisons en provenance de l'AC Milan où il avait joué dix années.

Cette saison, pour son 100e match de Ligue des champions, Pirlo a marqué sur coup-franc son premier but en C1 sous les couleurs de la Juve lors de la victoire (3-2) contre l'Olympiakos en phase de poules.

Antonio Conte a reçu le titre de meilleur entraîneur pour avoir mené la Juve à un 3e titre de champion consécutif la saison dernière avant de prendre la direction de la sélection italienne.

La saison dernière, la Juventus de Turin a remporté son 30e titre de champion d'Italie en inscrivant un record de 102 points, et a atteint les demi-finales de l'Europa League.

Fifa.com (16/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 16 Déc - 17:02

AS Rome - Garcia suspendu deux matches



Rudi Garcia, l'entraîneur de l'AS Rome, a été suspendu deux matches pour avoir tenté de gifler un stadier après la victoire contre le Genoa (1-0) dimanche en championnat, a annoncé mardi l'instance disciplinaire de la Serie A.

Le technicien français a été sanctionné pour "comportement agressif et intimidation", ont précisé les autorités officielles de la Ligue.

Garcia devra donc regarder depuis les tribunes la rencontre contre l'AC Milan le 20 décembre et le déplacement à l'Udinese le 6 janvier.

L'AS Rome est actuellement deuxième du championnat italien avec 35 points, à un point du leader la Juventus Turin.

Fifa.com (16/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 18 Déc - 15:02

Juventus et Naples en appel avant la SuperCoupe



Dans une mauvaise passe, la Juventus Turin et Naples affrontent deux clubs relégables, respectivement Cagliari et Parme, jeudi en match avancé de la 16e journée, avant de se retrouver mardi à Doha pour la SuperCoupe d'Italie.

Qu'arrive-t-il à la Juve? Irrésistible en novembre, elle vient d'aligner trois matches nuls, où elle n'a marqué qu'un seul but, par un défenseur (Patrice Evra) sur corner. Elle a besoin d'une victoire en Sardaigne pour éviter que l'AS Rome, revenue à un point de sa première place, ne la double juste avant la trêve. Les "Giallorossi" reçoivent l'AC Milan samedi.

Cagliari, 18e, semble parfait pour tenir le rôle de la dinde du Noël de la "Vieille Dame", mais l'équipe de Zdenek Zeman est toujours imprévisible. Elle n'a toutefois pas encore remporté le moindre match à domicile.

L'équipe de Massimiliano Allegri dépend beaucoup de la forme de Carlos Tevez et Paul Pogba. Quand ils sont dans un jour moyen, comme contre la Sampdoria Gênes (1-1), elle est bien moins dangereuse. Elle doit retrouver son allant avant la SuperCoupe, délocalisée au Qatar, pour conserver son trophée. Mais son adversaire, Naples, ne se porte pas mieux qu'elle.

L'équipe de Rafael Benitez est méconnaissable. Elle ne fait plus peur à personne et s'est inclinée quasiment sans rendre un coup à l'AC Milan (2-0), dimanche. Gonzalo Higuain, qui avait vécu comme la Juve un grand mois de fin octobre à fin novembre, avec sept buts, ne met plus un pied devant l'autre, et la défense prend l'eau.

Mais la troisième place, indispensable pour aller en Ligue des champions, n'est qu'à deux points et Parme a tout de la victime expiatoire: les "Ducs", en vente et en faillite, n'ont pris qu'un point sur leurs cinq derniers matches.

Programme

Jeudi
Cagliari - Juventus Turin
Naples - Parme

Samedi
Sassuolo - Cesena
AS Rome - AC Milan

Dimanche
Hellas Vérone - Chievo Vérone
Atalanta Bergame - Palerme
Fiorentina - Empoli
Sampdoria Gênes - Udinese
Torino - Genoa
Inter Milan - Lazio Rome

Fifa.com (18/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum