Saison italienne, 2014 - 2015

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 18 Déc - 22:42

La Juve se reprend



La Juventus Turin, freinée par trois matches nuls consécutifs, a retrouvé le chemin de la victoire en s'imposant 3-1 chez le relégable Cagliari, en ouverture de la 16e journée du Championnat d'Italie jeudi.

Les Bianconeri prennent provisoirement quatre points d'avance en tête du classement sur l'AS Rome qui reçoit l'AC Milan, en regain de forme, samedi soir. Les Sardes, qui n'ont toujours pas gagné à domicile, restent à la 18e place. Les Turinois restaient sur trois résultats nuls toutes compétitions confondues et n'avaient marqué qu'un seul but, par Patrice Evra, lors de la réception de la Sampdoria Gênes lundi (1-1).

L'équipe de Massimiliano Allegri, qui avait ménagé Paul Pogba, a pris l'avantage sur celle de Zdenek Zeman dès la 3e minute par Carlos Tevez à la réception d'un centre d'Arturo Vidal prolongé par Angelo Ogbonna et repoussé dans les pieds de l'Argentin par le gardien Alessio Cragno. "L'Apache" conforte ainsi sa place en tête du classement des buteurs avec 10 réalisations.

Vidal a doublé la mise d'une belle frappe enroulée à la 15e minute et inscrit son 5e but en Serie A. Peu à après le retour des vestiaires, Fernando Llorente a aggravé la marque (50e) sur une frappe en pivot. L'Espagnol, auteur de son 4e but en championnat, n'avait plus marqué depuis le 9 novembre.

Dangereux à plusieurs reprises grâce à son Suédois Albin Ekdal, Cagliari a fini par trouver le chemin des filets à la 65e par Luca Rossettini, auteur d'une tête victorieuse à la suite d'un corner (3-1)

Avec ce succès en Sardaigne, les coéquipiers d'Andrea Pirlo, refont le plein de confiance avant la Supercoupe d'Italie délocalisée à Doha au Qatar mardi. La Juventus, tenante du titre, y affrontera Naples, vainqueur de la Coupe d'Italie la saison dernière, qui reçoit Parme à 21h dans le cadre de cette 16e journée de Serie A.

En cas de victoire face à la lanterne rouge parmesane, les Napolitains pourraient remonter provisoirement à la 3e place, occupée jusqu'à présent par la Lazio qui se déplacera dimanche chez l'Inter Milan.

Fifa.com (18/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 19 Déc - 17:21

Double affrontement Rome-Milan



Les Borgia contre les Sforza: les clubs romains et milanais se croisent ce week-end, l'AS Rome et l'AC Milan samedi et l'Inter et la Lazio dimanche, pour la 16e journée du Championnat d'Italie. Avantage Borgia. Les Romains, respectivement 2e et 4e, dominent cette saison les Milanais (AC Milan 6e, Inter 12e).

La Roma essaiera de revenir à un point de la Juventus, qui a disposé jeudi de Cagliari (3-1) dans un match avancé pour permettre aux champions en titre de disputer la SuperCoupe d'Italie contre Naples, qui a battu Parme (2-0).

Rudi Garcia devrait être suspendu pour ce match après les incidents du match contre le Genoa: il est accusé d'avoir bousculé un stadier et a formellement nié. L'entraîneur français espère gagner encore une fois contre un Milan

ais, après avoir dompté l'Inter (4-2), pour rester au contact de la Juve avant la trêve. Garcia devra freiner un autre Français, Jérémy Ménez, leader offensif du Milan (8 buts).

De leur côté les "Rossoneri" ont besoin de confirmer leur match maîtrisé contre Naples (2-0) pour revenir vers la troisième place, distante seulement de trois points.

A San Siro, l'Inter cherchera à confirmer la première victoire en Serie A de l'ère Mancini II. Le retour de Roberto Mancini sur le banc n'a pas encore eu l'effet escompté, et une victoire sur la Lazio, une des bonnes surprises de la saison, allègerait un peu la pression autour d'un club qui ne parvient plus à revivre ses riches heures.

Le Brésilien Hernanès, parti il y a un an pour l'Inter, devrait retrouver un rôle de titulaire contre son ancien club.

Gênes aussi
Au milieu du duel Sforza-Borgia, Gênes, la ville d'un autre grand nom de la fin du Moyen-âge italien, Christophe Colomb, compte également deux clubs visant la troisième place, pour la première fois depuis 20 ans.

Pour maintenir leurs rêves de Ligue des champions, la Sampdoria doit battre l'Udinese, et le Genoa reprendre au Torino sa marche en avant.

La "Samp" n'a perdu qu'une seule fois cette saison mais doit se méfier des performances de l'Udinese à l'extérieur: l'équipe de "Toto" Di Natale a déjà gagné à la Lazio et chez l'Inter.

Malgré sa belle série de neuf matches sans défaite interrompue par la Roma, le Genoa est toujours à égalité avec la Lazio et la Samp, à la 4e place. Le doyen des clubs italiens vit sa plus belle saison depuis longtemps et cherche le rebond chez un autre grand nom du passé, le "Toro", qui n'a qu'un point d'avance sur la zone de relégation.

Programme

Joués jeudi
Cagliari - Juventus Turin 1 - 3
Naples - Parme 2 - 0

Samedi
Sassuolo - Cesena
AS Rome - AC Milan

Dimanche
Hellas Vérone - Chievo Vérone
Atalanta Bergame - Palerme
Fiorentina - Empoli
Sampdoria Gênes - Udinese
Torino - Genoa

Fifa.com (19/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 21 Déc - 17:36

L'AS Rome perd du terrain



L'AS Rome n'a pas réussi à contourner la défense de l'AC Milan (0-0) et laisse la Juventus Turin virer en tête à la trêve avec trois longueurs d'avance, samedi pour la 16e journée du Championnat d'Italie.

La défense du Milan va mieux. La Roma a déjà perdu les 2 points grappillés lors de la précédente journée en s'enferrant dans le schéma prudent dessiné par Filippo Inzaghi, concédant son premier 0-0 à domicile de la saison.

La Juventus s'était elle imposée jeudi à Cagliari (3-1), en match avancé pour lui permettre de jouer la SuperCoupe contre Naples, lundi à Doha.Malgré son contrôle d'ensemble sur le match, surtout en première période, la dauphine de la Juve n'a que rarement visé la cage de Diego Lopez. Un coup franc direct de Francesco Totti a cependant dû être boxé par Diego Lopez (25), et dans le temps additionnel, Gervinho après un une-deux dans la surface a buté sur le gardien espagnol (90+3).

Défense toute
Rudi Garcia n'a pas trouvé les trois points qu'il avait commandés au Père Noël. Son équipe a bien joué sa partition, mais ses ténors offensifs n'étaient pas en voix. Gervinho, Francesco Totti et Alessandro Florenzi ont connu trop de déchet samedi soir. Garcia a ajouté un avant-centre, Mattia Destro, après l'exclusion de Pablo Armero, pour une main qui lui a coûté un second carton jaune (70), mais les vingt dernières minutes de pression n'ont pas donné leurs fruits.

Ce triste 0-0 sert les intérêts du Milan. Loin de son excellent match contre Naples (2-0), la formation de "Pippo" Inzaghi s'est recluse en défense en laissant le seul Jérémy Ménez piquer en contre. Mais le meilleur buteur du Milan n'a guère eu de ballon à se mettre sous la dent. Les "Rossoneri" n'ont offert qu'un quart d'heure de jeu offensif, après la pause, ne récoltant qu'une frappe de Giacomo Bonaventura bloquée par Morgan De Sanctis (50).

La Roma devra reprendre sa chasse à la Juve après les Fêtes, avec un match à Udine, et le derby contre la Lazio, le 11 janvier. Il lui faudra retrouver le chemin du but.

Fifa.com (20/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 21 Déc - 17:48

Au Chievo le derby de Vérone



Le cinquième derby de Vérone de l'histoire a tourné à l'avantage du Chievo, vainqueur de l'Hellas (1-0) en fin de match grâce à Alberto Paloschi, dimanche pour la 16e journée du Championnat d'Italie.

Un peu comme si le Rayo Vallecano battait le Real Madrid. Le club de quartier de Vérone mène désormais trois victoires à deux en Serie A, et revient à un point de son rival, club historique de la ville, champion d'Italie surprise en 1985.

Le Chievo, miracle permanent qui vit sa treizième saison en Serie A ces 14 dernières années, en profite pour sortir de la zone de relégation. Le petit Chievo, plus incisif, a mérité sa victoire, signée Paloschi d'une magnifique extension pour une tête décroisée, sur un centre du Bosnien Ervin Zukanovic (81).

Le Hellas ne confirme pas le sursaut de la victoire à Udine de la précédente journée, qui venait après trois défaites de rang. Le quatrième but de la saison de Paloschi a suffi, le Chievo défendant bec et ongles sur la poussée du Hellas des dix dernières minutes.

Luca Toni, l'homme aux 300 buts en professionnel, n'a pas pesé sur le match, pas plus que l'ex-star argentine Javier Saviola. Les noms étaient au Hellas, le coeur au Chievo, décisif dans la ville de Romeo et Juliette.

Fifa.com (21/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 21 Déc - 17:50

Avec le duo Ménez-Mexès, l'AC Milan roule français



Jérémy Ménez leader d'attaque et Philippe Mexès patron de la défense guident les progrès de l'AC Milan de Filippo Inzaghi, en course en Italie pour un retour en Ligue des champions.

Ménez, star apaisée

Une Alfa Romeo à moteur Peugeot. Le géant milanais titubant est aux pieds de l'ex-prodige du FC Sochaux, qui semble enfin arriver à maturité à 27 ans. Meilleur "cannoniere" du club (8 buts), Ménez est l'arme absolu de "Pippo" Inzaghi, qui s'y connaît en buteurs.

"Le coach me fait confiance, explique Ménez à l'AFP après le nul à Rome (0-0), samedi, l'équipe aussi, ça me permet d'être en confiance et de pouvoir jouer mon jeu sereinement."

Le jeune entraîneur milanais a placé le Français au centre de l'attaque, en "faux N.9", mais surtout en électron libre. Ses gestes techniques, une "véronique" de corrida contre l'AS Rome (0-0), samedi, et sa phénoménale vitesse en font l'arme absolue "rossonera", le chef du compartiment offensif. "Ça fait plaisir, mais il ne faut pas le voir comme ça, je suis devant, à moi de terminer les occasions pour faire gagner l'équipe", commente-t-il.

Irrégulier pendant des années, Ménez s'est apaisé, de son propre aveu. Il a "très bien vécu" le retour à Rome, où il a passé trois ans et demi, et prend avec philosophie les sifflets de son ex-public: "Ca fait toujours partie du jeu, maintenant je suis dans le camp adverse", dit-il.

Père de deux enfants, il a trouvé "la sérénité" et se sent moins perméable à son péché véniel: "la susceptibilité". Il peut calmement penser à nouveau aux Bleus. "Oui, c'est mon objectif, je suis rentré en Italie pour revenir en équipe de France, je me donne à fond pour mon club et on verra le prochain match".

Le 26 mars 2015, les Bleus reçoivent le Brésil, deux ans jour pour jour après la dernière des 24 sélections de Ménez (2 buts), une défaite contre l'Espagne (0-1). Le sélectionneur Didier Deschamps "aime les joueurs à forte personnalité, avait-il confié à la Gazzetta dello sport. Je lui en ai parlé, nous savons tous les deux que pour se sentir bien il a besoin de jouer". Et il joue...

Mexès, pilier de retour

Devant l'urgence, "Pippo" l'a sorti de la cave où les dirigeants du Milan l'avaient enfermé, en guise de punition pour avoir refusé de baisser son salaire, un des quatre plus gros de Serie A (4,5 millions d'euros environ). "Il ne faut pas revenir sur ces épisodes, tempère Mexès, c'est sûr j'ai souffert de ne pas jouer, mais j'essayais d'être toujours présent, d'y croire, parce que je suis en fin de contrat aussi, c'est pas évident, j'ai 32 ans, je voulais montrer à tout le monde que j'avais autant faim que les plus jeunes."

Le retour de Mexès dans l'équipe correspond, statistiques en mains, à la stabilisation de la défense. Le Toulousain banni, elle a pris 14 buts en 10 matchs. Depuis son retour, au lendemain d'une catastrophique défaite à domicile contre Palerme, elle n'en a concédé que 4 en 6 matchs.

Disparu des radars Bleus depuis l'Euro-2012, Mexès (29 sél., 1 but) a fait une croix sur l'équipe de France depuis la saison dernière et ses déclarations contre Deschamps, et il entend profiter de ses dernières saisons, en Italie ou ailleurs, puisqu'il a précisé qu'il était libre en juin 2015. "C'est plus facile de venir parler devant vous que quand j'étais à la maison et que je m'entraînais tout seul", lâche-t-il dans un sourire.

Contre la Roma, où il a lui passé sept saisons et déjà connu Ménez, il s'est encore montré le meilleur. Modeste, il rétorque qu'il s'agit d'"un travail collectif": "Cela ne dépend pas que de moi, tout le monde se prête au jeu, tout le monde défend, même Jérémy, c'est plus facile pour la défense. Si je suis là tant mieux pour moi et pourvu que ça dure."

Fifa.com (21/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 22 Déc - 15:30

L'Inter revient au courage



Le premier but depuis 225 jours de Rodrigo Palacio pour l'Inter Milan a permis le nul contre la Lazio Rome (2-2), qui menait 2-0, dimanche pour la 16e journée du Championnat d'Italie.

Ce résultat cause un embouteillage pour la troisième place, six clubs se tenant en trois points de la Lazio à la Fiorentina. Loin devant, la Juventus a viré à l'hiver en tête avec trois points d'avance sur l'AS Rome (et 12 sur la Lazio!), profitant du nul de la Roma contre l'AC Milan (0-0) alors qu'elle avait gagné à Cagliari (3-1).

La "Tresse" enfin déstressé
Rodrigo Palacio dit la "Tresse" a enfin retrouvé le manuel du buteur. Rentré déprimé de sa finale de Coupe du monde perdue avec l'Argentine, blessé en début de saison, Palacio n'avait plus marqué depuis... un 4-1 contre la Lazio en fin de saison dernière.

L'exécution à bout portant du meilleur buteur intériste de la saison dernière (17 buts) n'a pas la valeur esthétique des trois premiers buts, mais il sauve l'Inter, son auteur et l'entraîneur Roberto Mancini du naufrage, après une première période désastreuse.

L'Argentin fait de l'ombre au magnifique doublé de Felipe Anderson, qui sait ce que signifie la crise du buteur. Le Brésilien de 21 ans est en train de passer de flop à top: pire recrue de la Lazio la saison dernière (13 matches, aucun but), l'ex-milieu offensif de Santos a marqué après un contrôle orienté magnifique (2) et au bout d'une série de dribbles (37). Il a réussi ses trois premiers buts en quinze jours. La réduction du score de Mateo Kovacic (21 ans), une volée dans la lucarne (66), était également somptueuse.

Les Génois ont raté le coche
Les deux clubs de Gênes ont laissé passer l'occasion de prendre seuls cette tant convoitée 3e place avec la Lazio.

Le Genoa (6e, 26 points) s'est laissé déborder par le Torino (2-1), vainqueur sur un doublé de son défenseur et capitaine, le Polonais Kamil Glik, répondant au but de Falqué Iago.

La Sampdoria (4e, 27 points), elle, n'a pas réussi à battre l'Udinese (2-2) à l'issue d'un match magnifique.

Après le but de Pedro Obiang (15), Udine a renversé le match en trois minutes grâce au premier but de l'Espagnol Alexandre Geijo (31) et au Brésilien Danilo (34).

Manolo Gabbiadini a égalisé (60), signant probablement son dernier but pour la "Samp". Le meilleur buteur "doriani" devrait rejoindre Naples au mercato d'hiver.

Au Chievo le derby de Vérone
Plus bas dans le classement, le cinquième derby de Vérone de l'histoire a tourné à l'avantage du Chievo, vainqueur de l'Hellas (1-0) en fin de match grâce à Alberto Paloschi.

Le club de quartier de Vérone mène désormais trois victoires à deux en Serie A, et revient à un point de son rival, club historique de la ville, champion d'Italie surprise en 1985.

Le Chievo, miracle permanent qui vit sa treizième saison en Serie A ces 14 dernières années, en profite pour sortir de la zone de relégation, grâce à Paloschi, qui a marqué d'une magnifique extension pour une tête décroisée, sur un centre du Bosnien Ervin Zukanovic (81).

Luca Toni, l'homme aux 300 buts en professionnel, n'a pas pesé sur le match, pas plus que l'ex-star argentine Javier Saviola. Les noms étaient au Hellas, le Chievo avait le coeur, décisif dans la ville de Roméo et Juliette.

Fifa.com (21/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 22 Déc - 16:00

Le même duo pour donner le tempo



Pour la deuxième année consécutive, la Juventus, championne en titre, et l'AS Rome, son dauphin l'an dernier, font la course en tête d'une Serie A où la tendance au nivellement par le bas semble se confirmer. Cette saison, la Juve tourne en tête avec trois points d'avance alors qu'elle en avait cinq la saison dernière. En revanche, les troisièmes - la Sampdoria et Naples - pointent déjà à 12 points de l'intraitable Vieille Dame et l’on ne dénombre pas moins de sept équipes en trois points.

FIFA.com revient sur les principaux enseignements à la mi-saison.

Les duettistes
Après le cycle victorieux de trois scudetti consécutifs d'Antonio Conte, on attendait de voir comment Massimiliano Allegri allait gérer une équipe dont l'objectif déclaré était essentiellement de redorer son blason au niveau européen. Sans faire de bruit, refusant la polémique, le technicien a maintenu la Juventus en tête du classement. Il a rempli son contrat en permettant au club d'être présent au rendez-vous du printemps en Ligue des champions de l'UEFA. "J'ai trouvé une équipe bien organisée, avec une grande culture du sacrifice. Le jeu était très mécanique mais cela était nécessaire à ce moment-là. Pour progresser, il me fallait apporter quelque chose de nouveau", explique-t-il. Il a ainsi fait évoluer le 4-3-3 de Conte en un 4-3-1-2 avec trois milieux de terrain - Andrea Pirlo, Paul Pogba et Claudio Marchisio - et un quatrième - Arturo Vidal - en soutien des deux pointes, l'incontournable Carlos Tevez avec ses 10 buts et une moyenne de 0,67, associé à Fernando Llorente ou Alvaro Morata.

Si le champion a su gagner les matches-clés, c'est tout le contraire pour l'AS Rome qui a perdu tous ses matches charnières contre la Juve, à Milan, contre l'Inter et à Naples mais aussi à domicile en Ligue des champions de l'UEFA contre le Bayern Munich et Manchester City. Les défaillances d'une défense entièrement renouvelée dans l'axe et l'absence d'un buteur régulier expliquent des résultats en dents de scie. Les Romains ne peuvent en outre plus compter autant qu'avant sur le rendement de Francesco Totti, 38 ans. De son côté, la Juventus peut encore s'appuyer sur un Andrea Pirlo, 35 ans, élu meilleur joueur de la Serie A pour la troisième fois consécutive.

Le peloton

Loin derrière dans le peloton des poursuivants, la vérité d'un jour est loin d'être celle du lendemain. La Sampdoria et le Genoa ont longtemps joué les révélations de l'année avant de lâcher du lest lors des deux dernières journées de décembre. Naples est toujours en embuscade pour une place en C1 grâce à la deuxième attaque de Serie A ,mais reste fragile en défense avec 20 buts encaissés. La Lazio de Stefano Pioli figure elle aussi en bonne place dans le gruppetto des challengers mais sa lourde défaite à domicile (0:3) contre la Juve, en novembre, illustre assez bien la différence qu'il y a entre les leaders et leurs poursuivants.

Les débuts de Fillipo Inzaghi comme entraîneur de l'AC Milan sont suivis avec intérêt d'autant plus que l'ancien buteur impose progressivement sa patte. "Je suis le premier à croire à la troisième place à force de sacrifices et de travail. Milan doit rejouer les premiers rôles mais cela doit être graduel", assure l'ancien buteur qui a su donner des ailes au Français Jérémy Menez, meilleur meilleur buteur du club avec huit réalisations.

Ce n'est pas le cas du voisin milanais, l'Inter qui a déjà remercié Walter Mazzarri pour créer le fameux choc psychologique. Pourtant, quelques semaines après son arrivée, son remplaçant Roberto Mancini s'interroge : "Je ne sais pas pourquoi j'ai décidé de revenir à l'Inter. Je crois que l'on ne devrait pas revenir dans un club où l'on a été bien et bon. On verra bien à la fin".

Les "pépés" font toujours la loi
En attendant que leurs successeurs s'affirment, les "pépés" font toujours la loi en Italie à l'image de l'inusable Antonio di Natale (8 buts). On ne dénombre ainsi dans l'équipe-type de l'année 2013/14 que cinq Italiens, dont seulement deux, Matteo Darmian et Ciro Immobile, ont moins de 30 ans.

Entendu...
"D'un point de vue technique nous ne sommes pas mauvais. Mais tous les autres pays progressent sauf nous. La Serie A n'attire plus les champions. Les stades et les infrastructures en sont le problème principal. L'organisation d'un grand événement pourrait aider" - Carlo Ancelotti, entraîneur du Real Madrid, et ancien entraîneur de l'AC Milan notamment

Fifa.com (22/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 23 Déc - 14:08

Supercoupe d'Italie
Naples ajoute une ligne à son palmarès




Naples a gagné la Supercoupe d'Italie contre la Juventus Turin (2-2, 6 t.a.b. à 5) au bout d'une éprouvante série de tirs au but, après un festival des double buteurs argentins, Gonzalo Higuain et Carlos Tevez, lundi à Doha.

Rafael a bloqué le tir au but de Simone Padoin et offert le trophée au Napoli, après quatre ratés consécutifs de Dries Mertens, José Callejon (Naples), Giorgio Chiellini et Roberto Pereyra (Juve), dans une série qui a dû aller jusqu'aux huitièmes tireurs.

Naples, qui avait égalisé juste avant la fin de la prolongation, a comme de tradition remporté l'épreuve des "pénos", avec l'élan du survivant. Massimiliano Allegri n'a pas remporté son premier titre à Turin et la Juve abandonne un trophée qu'elle avait conquis en 2012 et 2013.

La finale s'est bien présentée deux fois pour la Juve. Elle a vite mené au score grâce à la maladresse de la charnière centrale napolitaine Raul Albiol-Kalidou Koulibaly, qui a lancé Tevez vers le but. La tête manquée du Franco-Malien a libéré la plaine à l'"Apache", mais la paire n'en est pas à sa première erreur de la saison.

Koulibaly s'est racheté
Ce but a piqué le Napoli qui s'est procuré les meilleures occasions, souvent par Higuain, mais a buté sur un grand Gianluigi Buffon: une frappe puissante (42), un tir trop croisé (54) et un lob malin s'est écrasé sur la base du poteau (60).

Higuain a fini par trouver la faille d'une tête smashée sur un centre de Jonathan de Guzman, après un gros travail du Néerlandais sur son côté gauche (68).
Andrea Pirlo, qui venait de se faire remplacer par Roberto Pereyra juste avant le but, était blême, debout devant son banc après le but.

La Juve, longtemps dominée, a retrouvé un peu d'allant, et dans la prolongation Koulibaly s'est racheté en sauvant sur sa ligne une frappe d'Arturo Vidal (101). Il a achevé de se faire pardonner en marquant son tir au but juste avant l'échec de Padoin.

La "Vieille Dame" a cru assommer le Napoli sur une action géniale Paul Pogba-Carlos Tevez, une percée du Français, passeur, et une feinte géniale de Tevez, buteur (106). Buffon a bloqué un nouveau boulet d'Higuain (111) et a fini par s'incliner sur un geste de buteur de "Pipita", un tacle rageur pour envoyer la balle au fond (118) et le Napoli aux penalties, puis au paradis. Car il a réussi le sien, et Tevez l'a manqué.

Fifa.com (22/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 27 Déc - 22:01

AC Milan - Le prêt de Torres transformé en contrat ferme



Le prêt de l'attaquant de Chelsea Fernando Torres à l'AC Milan a été transformé en contrat ferme, a déclaré samedi le club anglais sur son site internet, alors que la presse espagnole annonçait le retour d'"El Niño" à l'Atletico.

L'Espagnol, âgé de 30 ans, avait été prêté cet été par les "Blues" à Milan pour deux ans.

Cette transaction intervient alors que les journaux madrilènes faisaient état samedi du retour imminent de Torres dans son club formateur, l'Atletico Madrid, où il a joué de 2000 à 2007.

Le club champion d'Espagne n'avait encore fait aucune annonce officielle à ce sujet samedi, mais l'entraîneur adjoint German Burgos a déclaré que le transfert était "sur le point de se faire". "Il sera un renfort très important pour la deuxième partie de la saison. Nous en tirerons le meilleur", a ajouté l'Argentin.

Après l'Atletico, "El Niño" a joué à Liverpool de 2007 à 2011 puis à Chelsea de 2011 à 2014 à la suite d'un transfert record qu'il n'a jamais justifié à Stamford Bridge (64 millions d'euros).

Fifa.com (27/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 4 Jan - 20:14

Lazio-Sampdoria, duel pour l'Europe



La Lazio de Rome reçoit lundi la Sampdoria de Gênes en match avancé de la 17e journée du Championnat d'Italie, un duel très important entre deux prétendants aux places européennes, respectivement 3e et 5e du championnat avec 27 points.

Une victoire permettrait à l'une des deux équipes de mettre la pression sur la meute de concurrents qui lorgne sur la 3e place, qualificative pour le tour de barrage de la ligue des champions. En effet Naples, 4e avec 27 points, le Genoa, 6e avec 26 points et l'AC Milan, 7e avec 25 points et la Fiorentina, 8e avec 24 points, se tiennent dans un mouchoir de poche, loin derrière la Juventus et l'AS Rome, premier et deuxième avec 39 et 36 points.

La Lazio, qui reste sur une série de 4 matches sans défaite en championnat, vise une sixième victoire à domicile après le nul 2-2 obtenu à Milan face à l'Inter avant la trêve.

La Sampdoria se présente à Rome invaincue depuis le 29 octobre en Serie A et une défaite face à l'Inter Milan (1-0), soit une série de sept matchs d'invincibilité. Elle n'a cependant gagné que deux de ses sept rencontres et compte sur une victoire dans la capitale pour bien commencer 2015.

Le programme de la 17e journée (heure GMT)

Lundi 5 janvier 2015
(19h45) Lazio Rome - Sampdoria Gênes

Mardi 6 janvier 2015
(11h30) Udinese - AS Rome
(14h00) Chievo Vérone - Torino
Empoli - Hellas Vérone
Genoa - Atalanta Bergame
AC Milan - Sassuolo
Palerme - Cagliari
Parme - Fiorentina
(17h00) Cesena - Naples
(19h45) Juventus Turin - Inter Milan

Fifa.com (04/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 5 Jan - 16:25

Juve-Inter, le cadeau de la sorcière



Le "derby d'Italie" Juventus de Turin-Inter Milan, affiche de la 17e journée de Serie A, mardi, accompagne les traditionnelles friandises de la "Befana", la sorcière qui chaque 6 janvier régale les enfants.

- Tevez contre Icardi
Même si 18 points, soit six victoires, séparent la Juve, leader, de l'Inter (11e), le choc reste un moment très attendu de la saison italienne. Cette année, il est marqué par le défi entre les meilleurs buteurs de chaque club, les Argentins Carlos Tevez et Mauro Icardi.

Côté Juve, "L'Apache" Tevez (10 buts en Serie A) attend toujours son premier but contre les "Nerazzurri", seuls grands d'Italie contre lesquels il n'a pas marqué. Le N.10 "bianconero" reste sur un doublé en Super Coupe contre Naples, mais a raté son tir au but, pour une élimination (2-2, 6 t.a.b à 5) de son équipe.

A l'Inter, Icardi (8 buts) compte sur son feeling avec la Juve, contre qui il a déjà marqué quatre fois. L'Italie l'a découvert à 20 ans sur un retentissant doublé avec la Sampdoria Gênes, lors d'une victoire surprise à Turin (3-2). Icardi pourrait être relayé en cours de match par l'Allemand Lukas Podolski, la recrue du mercato (ex-Arsenal/ENG), qui commencera sur le banc.

La Juve a freiné, avec une seule victoire sur ses trois derniers matchs de Serie A, et a besoin de se relancer. Elle jouera après sa dauphine, l'AS Rome, qui aura l'occasion de revenir à sa hauteur si elle gagne à Udine.

"Toto" contre Totti
Le match Udinese-Roma tient dans le défi entre les deux capitaines emblématiques, Antonio "Toto" Di Natale et Francesco "Checco" Totti, les deux meilleurs buteurs d'Italie en activité, et de loin. Les deux anciens sont ménagés par leurs entraîneurs, Di Natale (37 ans, 201 buts en Serie A) joue surtout à domicile, et Totti (38 ans, 237 buts) dispute tous les matches importants, en championnat comme en Ligue des champions.

Toto, septième au classement historique des "cannonieri" de la Serie A, traverse une plus radieuse saison que Totti, le deuxième meilleur buteur italien de tous les temps, qui rêve toujours de dépasser Silvio Piola et ses 274 buts. Di Natale a réussi 12 buts cette saison, avec un quadruplé en Coupe d'Italie contre la Ternana (5-1), équipe de 2e division. Totti n'a marqué que quatre fois, dont deux en C1. Le mythique "capitano" de la Roma réserve peut-être ses meilleurs coups pour le prochain match, le derby contre la Lazio...

Les bonnes résolutions du Napoli
Loin des deux leaders, à 12 points de la Juve et à 9 de la Roma, Naples espère surfer début 2015 sur sa victoire en Supercoppa, un quart de siècle après la précédente, soulevée par Diego Maradona, pour relancer une saison jusqu'ici moyenne. L'historique succès contre la Juventus à Doha, fin décembre, a relancé l'enthousiasme de tifosi boudeurs: ils étaient 25.000 au stade San Paolo pour un entraînement public où était présenté le trophée.

L'entraîneur Rafael Benitez a expliqué qu'il fallait travailler pour "ne pas gagner seulement une fois tous les 25 ans". Si Gonzalo Higuain, double buteur contre la Juve, a enfin surmonté pour de bon sa petite dépression post-finale de Coupe du monde perdue, le Napoli pourra entamer sa folle poursuite, qui commence par un déplacement à sa portée chez l'avant-dernier, Cesena. Les "azzurri" devraient jouer en hommage à Pino Daniele, immense chanteur napolitain mort lundi matin d'une crise cardiaque, à 59 ans, plongeant la ville dans la tristesse.

Le programme de la 17e journée

Joué lundi:
Lazio Rome - Sampdoria Gênes

Mardi
Udinese - AS Rome
Chievo Vérone - Torino
Empoli - Hellas Vérone
Genoa - Atalanta Bergame
AC Milan - Sassuolo
Palerme - Cagliari
Parme - Fiorentina
Cesena - Naples
Juventus - Inter Milan

Fifa.com (05/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 6 Jan - 15:32

Podolski officiellement à l'Inter Milan



Le champion du monde allemand Lukas Podolski a été prêté à l'Inter Milan, avec lequel il s'est entraîné lundi après midi. L'officialisation du prêt est venue de son club anglais, Arsenal, qui lui a souhaité bonne chance à l'Inter sur son compte Twitter.

Le club italien a précisé que l'attaquant avait participé à son premier entraînement dans l'après-midi, photos à l'appui.

Son entraîneur, Roberto Mancini, a annoncé en conférence de presse qu'il "le mettrai(t) sur le banc" pour le choc Juventus Turin-Inter Milan, mardi, comptant pour la 17e journée du Championnat d'Italie. "J'ai préparé ce match sans Podolski. Une fois le transfert bouclé je le mettrai sur le banc, c'est sûr. C'est un excellent joueur, il va beaucoup nous aider", a dit Mancini.

La semaine précédente le manager d'Arsenal, Arsène Wenger, avait qualifié de "farce" l'offre de l'Inter. Arrivé à Arsenal en 2012 en provenance de Cologne, Podolski a été sacré champion du monde en 2014 avec l'Allemagne. L'attaquant âgé de 29 ans n'a disputé aucun match de Championnat d'Angleterre cette saison.

Fifa.com (05/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 6 Jan - 15:42

L'irrésistible Felipe Anderson sublime la Lazio



La Lazio Rome commence l'année seule sur le podium en battant la Sampdoria Gênes (3-0) grâce à un nouveau récital de Felipe Anderson, lundi en match avancé de la 17e journée du Championnat d'Italie.

Encore le Brésilien! Double passeur et buteur pour sa quatrième réalisation en autant de matches, Felipe Anderson n'a pas fait de gras pendant les Fêtes.

Grâce à sa nouvelle étoile, la Lazio prend trois points d'avance sur la "Samp", bousculée comme jamais cette saison, et sur Naples, qui joue mardi à Cesena.

A 21 ans, Felipe Anderson explose, après une première saison complètement ratée (13 matches, 0 but). Juste avant la trêve il avait réussi un doublé contre l'Inter Milan (2-2).

"Je joue avec continuité, j'ai la confiance de mes coéquipiers et du 'Mister', je réussis à donner le meilleur de moi-même", a dit Anderson à la chaîne Sky Sport.

Il a abattu les Génois en deux accélérations avant la mi-temps, une pour servir l'international Marco Parolo (38), l'autre pour frapper tout seul au ras du poteau (41).

Un nouveau raid, côté droit cette fois, a offert le ballon du 3-0 à Filip Djordjevic (66). Anderson s'est promené en dansant comme sur une scène au milieu d'une défense impuissante.

Le jeu collectif mis en place par Stefano Pioli continue de faire merveille, et les succès font passer sans problème le maintien du meilleur buteur des Coupes du monde, Miroslav Klose, sur le banc.

"Nous formons une bonne équipe, nous travaillons tranquilles, car nous connaissons nos qualités, mais nous devons garder les pieds sur terre", a commenté Anderson.

Avec cette merveilleuse découverte brésilienne, une pépite de Santos, comme le Barcelonais Neymar, la Lazio est parfaitement prête pour le derby contre l'AS Rome, dimanche.

La Roma (2e) joue mardi à Udinese (11h30 GMT) et le leader, la Juventus Turin, reçoit l'Inter Milan (19h45 GMT).

Fifa.com (05/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 6 Jan - 16:04

L'AS Rome rattrape la Juve



L'AS Rome a rejoint la Juventus Turin en tête du Championnat d'Italie grâce à sa victoire à Udine (1-0), en attendant le choc du leader contre l'Inter Milan, mardi soir (19h45 GMT) pour la 17e journée.

Les "Giallorossi" se sont imposés sur une tête victorieuse de Davide Astori (17). Ce troisième succès consécutif à l'extérieur permet à la Roma de rattraper les points lâchés à domicile, deux nuls contre Sassuolo et l'AC Milan, et de rajouter un peu de pression à la Juve, opposée à son grand adversaire traditionnel dans le "derby d'Italie".

L'entraîneur romain Rudi Garcia a dû composer sans deux de ses cadres, le planificateur malien Seydou Keita et le perceur de coffres-forts ivoirien Gervinho, partis à la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2015). Mais la profondeur du banc des "loups", avec notamment le retour de Kevin Strootman titulaire au milieu, permet au rival de la Juve d'aligner toujours une bonne équipe.

Le duel entre Antonio "Toto" Di Natale (Udinese) et Francesco Totti (Roma) a déçu, les deux capitaines ont été remplacés à une vingtaine de minutes de la fin.Di Natale s'est distingué sur une super pichenette, mais en se jetant Gabriel Silva n'a pas pu redresser suffisamment le ballon (27).Totti a servi la balle de but à Astori sur coup franc, et frappé sur le gardien (38).

En seconde période, l'Udinese a tourné un peu à vide, et la Roma a manqué quelques contres, un tir de Miralem Pjanic parfaitement servi par Adem Ljajic (79) ou un face-à-face d'Alessandro Florenzi perdu contre Orestis Karnezis (90+3).

La Roma a résisté à la poussée finale. Elle peut désormais s'installer devant la télé pour regarder la Juve, et penser à son prochain match crucial : le derby de la capitale contre la Lazio (3e) en pleine forme, dimanche.

Fifa.com (06/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 8 Jan - 18:31

Shaquiri, du Bayern, prêté à l'Inter



Le milieu suisse Xherdan Shaqiri a été prêté à l'Inter Milan par le Bayern Munich pour six mois avec option d'achat, a annoncé jeudi le club italien.

"Accord total entre l'Inter Milan et le Bayern Munich pour l'arrivée de @xs_11official (Xherdan Shaqiri) en "nerazzurro", il ne manque que la signature", a écrit le club sur son compte Twitter.

Dans un communiqué, le Bayern a confirmé l'accord avec l'Inter, indiquant seulement que l'international suisse devrait "passer vendredi la visite médicale avant de signer un contrat avec l'Inter".

Le prêt onéreux coûterait deux millions d'euros à l'Inter avec une option d'achat à 14 M EUR en juin, selon la presse italienne. Pour les médias allemands, l'Inter devrait user cet été de son option d'achat et acquérir le joueur pour un montant total de 18 millions d'euros avec un contrat jusqu'en juin 2019.

Brillant avec la "Nati" au Mondial (3 buts), Shaqiri jouait peu au Bayern face à la concurrence de joueurs comme Franck Ribéry ou Arjen Robben.

Il représente le joueur offensif latéral réclamé par Roberto Mancini, l'entraîneur de l'Inter.

Il est également la deuxième recrue "nerazzurra" du mercato après l'attaquant allemand d'Arsenal, Lukas Podolski, également passé par le Bayern.

Fifa.com (08/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 10 Jan - 13:01

Correa à la Sampdoria, Muriel tout proche



La Sampdoria Gênes a annoncé vendredi le recrutement du milieu argentin Joaquin Correa (Estudiantes), devrait également engager Luis Muriel (Udinese) et pense à Samuel Eto'o (Everton), selon le président du club.

Correa, 20 ans, a signé jusqu'en 2019, a annoncé la "Samp".

Le Colombien Luis Muriel est la priorité du club génois pour remplacer son buteur Manolo Gabbiadini, cédé à Naples au mercato, a dit le président Massimo Ferrero sur son compte Twitter.

Le président de la Sampdoria a également fait part sur le réseau social de son intérêt pour l'attaquant camerounais Samuel Eto'o (Everton/ENG), âgé de 34 ans, passé notamment par l'Inter Milan.

Fifa.com (09/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 10 Jan - 20:02

Shaqiri à l'Inter jusqu'en 2019



Le milieu offensif suisse Xherdan Shaqiri a signé à l'Inter Milan jusqu'en 2019, a annoncé samedi le club italien.

L'ex-joueur du Bayern Munich est donc transféré définitivement pour quatre ans et demi et non prêté pour six mois avec option d'achat, comme annoncé deux jours plus tôt.

La transaction se serait conclue entre 15 et 18 millions d'euros, selon la presse italienne.

"L'entraîneur Roberto Mancini m'a appelé et m'a dit qu'il me voulait vraiment au club. Je suis heureux de travailler avec lui", a dit Shaqiri dans une interview à la chaîne Sky Sport.

S'il figure sur la liste des joueurs convoqués pour le match au Genoa, dimanche, il n'est pas sûr de rentrer en jeu. "Je ne crois pas qu'il soit prêt pour jouer une mi-temps ou 30 minutes, a dit Mancini. Il est à l'arrêt depuis le 19 décembre", laissant entendre qu'il pourrait effectuer un galop d'essai dans les dernières minutes.

Leader de la Suisse au Mondial, où il a marqué trois buts, Shaqiri était barré au Bayern par des stars telles que Franck Ribéry ou Arjen Robben.

Deuxième recrue "nerazzurra" du mercato après l'attaquant allemand d'Arsenal, Lukas Podolski, également passé par le Bayern, Shaqiri devrait occuper un des postes offensifs excentrés qu'affectionne Mancini.

Fifa.com (10/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 10 Jan - 20:03

Double choc au sommet



Le derby AS Rome (2e)-Lazio (3e) et le grand classique Nord-Sud Naples (3e)-Juventus Turin (1ère) promettent une 18e journée spectaculaire: les quatre premiers du Championnat d'Italie s'affrontent directement dimanche.

Les gladiateurs
Rarement les deux clubs romains sont arrivés aussi haut classés au derby. L'AS Rome, deuxième à une longueur de la Juventus, a une occasion de prendre au moins pour quelques heures la tête de la Serie A.

La Lazio, troisième, à neuf longueurs tout de même de la Roma, réussit une excellente et se délecterait de combiner la course à la Ligue des champions avec un croche-pied à sa grande rivale.

Si la Roma peine un peu dans le jeu, avec deux victoires 1-0 et deux nuls à domicile, les deux gladiateurs arrivent lancées dans une arène Olympique qui n'a pas vu un "stracittadina" avec un tel enjeu depuis la finale de la Coupe d'Italie 2013, gagnée par la Lazio (1-0).

La Roma tient le rôle du rétiaire, avec le filet du pressing au milieu de terrain, animé par un Radja Nainggolan en grande forme, et le trident offensif Alessandro Florenzi-Francesco Totti-Javier Iturbe, Gervinho étant à la Coupe d'Afrique.

Le mirmillon laziale compte sur son glaive Felipe Anderson, phénoménal depuis quatre matches où il a réussi quatre buts magnifiques et trois passes décisives. La Lazio joue gros en une semaine puisqu'elle affronte dans la foulée Naples, son rival pour le podium.

Naples rêve d'enfoncer la Juventus
Le Napoli a gagné plus que la Supercoupe d'Italie en battant la Juve (2-2, 6 t.a.b. à 5), fin décembre à Doha. L'équipe de Rafael Benitez a vécu cette victoire comme le vrai coup d'envoi d'une saison mal embarquée jusqu'alors, commencée par l'échec en barrages de Ligue des champions contre Bilbao.

Gonzalo Higuain, double buteur en Supercoppa, dont celui de l'égalisation à quelques secondes de la fin du match, semble également s'être définitivement déchargé du fardeau de la finale de Coupe du monde perdue avec l'Argentine. Il a signé un nouveau doublé à Cesena (4-1) mardi.

Revenu à la troisième place, à égalité avec la Lazio, le Napoli a l'occasion de frapper un grand coup: faire tomber le leader, son vieil ennemi dans l'âcre rivalité Nord-Sud italienne, et revenir dans la course au "scudetto", ce qui a longtemps semblé impossible.

La Juve en revanche est gagnée par le doute. Elle n'a gagné qu'un seul de ses six derniers matches, toutes compétitions confondues.

Son entraîneur, Massimiliano Allegri, s'agace d'autant plus de ces résultats que son équipe joue bien, parfois même très bien, mais ne parvient pas à tuer ses matches. Après avoir étouffé l'Inter pendant une heure mardi, elle s'est fait rejoindre (1-1) et a même failli perdre. Et ce schéma s'est reproduit plusieurs fois ces derniers temps. En outre la "Vieille Dame" n'a plus gagné à Naples depuis 14 ans.

Shaqiri première ?
Grande perdante du début de saison, l'Inter pourrait aligner ses deux recrues spectaculaires du mercato contre le Genoa.

L'entrée saignante de Lukas Podolski, pourtant loin de sa meilleure condition physique, a changé le match à la Juve. Dimanche le Suisse Xherdan Shaqiri pourrait lui aussi entrer en jeu au moins dans les dernières minutes pour donner raison à Roberto Mancini, son entraîneur, qui a insisté pour avoir deux joueurs offensifs.

Les "Nerazzurri", bien loin de leur objectif troisième place, avec huit longueurs de retard, ne doivent cependant surtout pas sous-estimer le Genoa.

Les "Griffons" les devancent de 5 points au classement, et surtout leur entraîneur, Giampiero Gasperini, reste avide de revanche contre un club qui l'avait chassé comme un malpropre en 2011 au bout de cinq journées de championnat seulement, laissant entendre clairement que "Gasp" n'était pas à la hauteur d'un grand club.

Programme

Joués samedi
Sassuolo - Udinese
Torino - AC Milan

Dimanche
Inter Milan - Genoa
Atalanta Bergame - Chievo Vérone
Cagliari - Cesena
Fiorentina - Palerme
Hellas Vérone - Parme
AS Rome - Lazio Rome
Sampdoria Gênes - Empoli
Naples - Juventus Turin

Fifa.com (10/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 11 Jan - 16:27

Husbauer, du Sparta Prague, prêté à Cagliari



Le milieu international tchèque Josef Husbauer a été prêté à Cagliari (Serie A) par le Sparta Prague pour un an avec option d'achat, a annoncé samedi le club tchèque de football.

Meilleur buteur du Championnat national 2013/14 avec 18 réalisations, Husbauer, 24 ans, totalise neuf sélections en équipe de République tchèque, avec un but marqué.

Fifa.com (10/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 11 Jan - 16:35

L'AC Milan se cherche encore



L'AC Milan a de nouveau cédé au Torino (1-1) après 80 minutes de défense à outrance sur un coup de tête de Kamil Glik, défenseur et meilleur buteur de son club, samedi en match avancé de la 18e journée du Championnat d'Italie.

Battu à domicile par Sassuolo (2-1) mardi, l'AC Milan continue de décevoir et reste à quatre points de la troisième place, en attendant les résultats de Naples et de la Lazio, dont le programme de dimanche est chargé, et qui sont respectivement opposés à la Juventus Turin et à l'AS Rome dans le derby romain.

L'AC Milan a pourtant longtemps cru tenir ses trois points, menant au score dès la 3e minute, quand Jérémy Ménez a transformé son cinquième penalty de la saison, son neuvième but au total, qu'il s'est procuré après que Glik l'a retenu par le maillot dans la surface.

Mais le capitaine polonais a obtenu une égalisation méritée pour le Torino qui a dominé tout le match. Glik a inscrit son cinquième but de la saison, et marqué les quatre derniers buts de son équipe. Pas mal pour un défenseur central !

Il fait mieux que son avant-centre, Fabio Quagliarella (4 buts). La défense de "Pippo" Inzaghi, sujette à critique depuis le début de la saison, a pourtant longtemps repoussé les assauts du "Toro", encore plus furieux en seconde période après l'exclusion de Mattia De Sciglio (45+2), pour deux cartons jaunes consécutifs à deux fautes sur Matteo Darmian, son concurrent pour un poste de latéral en équipe d'Italie.

Le Torino a manqué de réussite, comme avec cette tête de Darmian sur le poteau (31), et de précision, par Glik déjà, auteur d'un doublé contre le Genoa avant Noël, qui plaçait sa tête juste au-dessus de la transversale, ou par Benassi (75), qui croisait un peu trop sa volée.

Quand les "Granata" cadraient, Diego Lopez rappelait pourquoi il avait piqué la place d'Iker Casillas dans les buts du Real Madrid, notamment en sortant d'une manchette une frappe dangereuse de Quagliarella (72). Offensivement, le Milan n'a plus fait grand chose après son but. A onze contre onze, Mbaye Niang, titularisé à la place d'un Stephan el Shaarawy décevant, a réussi un joli numéro dans la défense mais a frappé au-dessus (36). Bien maigre pour une équipe entraînée par "Pippo" Inzaghi...

Fifa.com (10/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 11 Jan - 16:43

L'Inter se relance



L'Inter Milan a battu le Genoa 3-1 dimanche pour la 18e journée du championnat d'Italie et se relance (8e), dans l'attente des matches de l'après-midi dont le derby romain et le déplacement de la Juventus à Naples.

L'Inter enchaîne les bonnes performances après le nul (1-1) obtenu face à la Juventus en début de semaine. Pour dompter le Genoa, les Nerazzuri ont pu compter sur des réalisations de leurs attaquants argentins Rodrigo Palacio (12e) et Mauro Icardi (39e), ainsi que sur un but de Nemanja Vidic (88e) en réponse à la réduction du score par Armando Izzo (86e) pour le Genoa.

Icardi marque ainsi son 10e but de la saison et se rapproche de Carlos Tevez (Juventus), en tête du classement des buteurs avec 11 réalisations.

Avec cette victoire les Milanais font un bond au classement de la 12e à la 8e position et gardent pour objectif les places européennes (la 5e place est qualificative pour l'Europa League).

C'est le 4e match sans victoire en championnat pour le Genoa, 6e avant les rencontres au sommet de l'après-midi qui voient s'affronter les quatre premiers du classement.

A 14h00 GMT, le derby romain s'annonce bouillant entre l'AS Rome, 2e du classement à seulement un point de la Juventus, et la Lazio, 3e à 10 points du leader.

La Roma de Rudi Garcia a donc l'occasion de prendre provisoirement la tête du championnat avant le match de la Juventus qui se déplace ce soir à Naples (19h45 GMT) , 4e à 10 points du leader turinois pour une revanche de la Supercoupe d'Italie, remportée aux tirs au but par le Napoli fin décembre.

Fifa.com (11/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 12 Jan - 16:16

La Juve mène à nouveau la danse



La Juventus Turin a accentué son avance en tête du Championnat d'Italie après sa victoire à Naples (3-1), bénéficiant dans le même temps du match nul de l'AS Rome, son dauphin, dans le derby contre la Lazio (2-2), dimanche lors de la 18e journée.

La "Vieille Dame" dispose désormais de trois points d'avance sur la Roma et cette dernière de neuf longueurs sur sa voisine, la Lazio, 3e.

Deux frappes géniales de Paul Pogba (29) et Arturo Vidal (90+4), associées au premier but de Martin Caceres en Serie A depuis deux ans (69), ont permis à la "Juve" de repartir de Naples avec la victoire. Ce n'était pas arrivé depuis 14 ans! Pogba s'est sans doute offert l'un des plus beaux buts de sa jeune carrière. Sur un ballon mal dégagé, depuis l'entrée de la surface, le Français réalisait une volée croisée exceptionnelle, que le gardien Rafael ne faisait qu'effleurer.

Après l'égalisation de Britos (64), Caceres transformait de la tête un coup franc excentré de Pirlo (2-1, 69). Les Napolitains cherchaient l'égalisation, mais les hommes de Rafael Benitez manquaient de réalisme, Higuain en tête. Si Alvaro Morata manquait le coup de grâce pour la "Juve", Vidal crucifiait Rafael d'une frappe de 20 m dans le temps additionnel.

Doublé de Totti
Le 141e derby de la capitale italienne a tenu toutes ses promesses grâce à Francesco Totti, auteur d'un doublé en deuxième période pour son 40e match contre le voisin.

Le capitaine de l'AS Rome a d'abord repris avec succès un centre de Strootman (48) avant de s'envoler pour une reprise acrobatique à la réception d'une passe de José Holebas (64).

Totti, âgé de 38 ans, a marqué ainsi son 239e but en Série A, qui est aussi son 11e dans le derby romain, un record absolu célébré par un selfie. "J'ai eu l'idée cette semaine. Marquer mon 11e but (dans le derby), ça a été un moment inoubliable", a déclaré le héros du jour.

L'AS Rome était pourtant mal embarquée après un but de Mauri, bien servi par Anderson (25) pour la Lazio, avant que le passeur ne devienne buteur quatre minutes plus tard (29), pour sa sixième réalisation en six matches.

Mais les changements de Rudi Garcia à la mi-temps, Strootman à la place de Nainggolan et Ljajic pour Florenzi, ainsi que la classe de Totti ont permis à la Louve de marquer un point.

Dans les autres rencontres de l'après-midi, la Fiorentina a triomphé de Palerme (4-3) dans un match spectaculaire pour remonter à la 6e place du classement, à trois points de la Sampdoria qui s'est imposée 1-0 face à Empoli. Cagliari a remporté une victoire précieuse face à la lanterne rouge Cesena (2-1) alors que le Chievo Vérone arrachait le point du match nul à Bergame face à l'Atalanta (1-1) et que le Hellas Vérone enfonçait Parme à la 19e place (3-1).

Un peu plus tôt dans l'après-midi l'Inter Milan s'est relancé dans la course à l'Europe en triomphant du Genoa 3-1 avec notamment le 10e but en Serie A de l'Argentin Mauro Icardi et le premier but sous ses nouvelles couleurs de l'ex-défenseur de Manchester United Nemanja Vidic.

Les Nerazzurri sont désormais 9e à 5 points de la 5e place, qualificative pour l'Europa League.

Fifa.com (11/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 13 Jan - 18:06

Juventus - Lichsteiner prolonge



L'international suisse Stephan Lichtsteiner a signé une prolongation de contrat avec la Juventus Turin, jusqu'en 2017 au moins, a annoncé mardi le club italien.

Le contrat de Lichtsteiner avec le club turinois, où il évolue depuis trois saisons et demie, devait arriver à échéance le 30 juin prochain, mais le défenseur de 30 ans s'est réengagé pour deux saisons, avec une année supplémentaire en option.

La Juventus, triple championne d'Italie en titre, est actuellement aux commandes du Championnat d'Italie, avec trois points d'avance sur son dauphin, l'AS Rome.

Fifa.com (13/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 14 Jan - 16:21

L'AC Milan dans la douleur



L'AC Milan, fragilisé en championnat, a repris confiance en réussissant à s'imposer sur son terrain 2 à 1 contre un Sassuolo tenace, mardi lors du premier 8e de finale de la Coupe d'Italie.

Battu à domicile par ce même club (1-2) il y a une semaine, l'AC Milan a pris sa revanche et revient en force, après un début de saison moyen en championnat. Les Milanais n'ont jamais réussi à enchaîner trois résultats positifs cette saison.

Actuel 8e du Championnat d'Italie, le club de Silvio Berlusconi reste à quatre points de la troisième place, tandis que Sassuolo, l'une des surprises de ce championnat, est 11e pour sa deuxième saison dans l'élite.

Après plusieurs tentatives durant la première période, l'AC Milan finit par marquer à la 38e minute grâce à Giampaolo Pazzini sur une passe d'Alessio Cerci. Sassuolo tentait d'égaliser quelques minutes plus tard mais le but était refusé pour un hors-jeu.

Dès la reprise, les deux clubs étaient au coude à coude jusqu'à ce que Nicola Sansone égalise à la 64e minute sur penalty, sanctionnant un tacle de Cristian Zapata. L'AC Milan reprenait le dessus avec un but de Nigel de Jong (86) et décroche ainsi sa qualification pour les quarts de finale. Il affrontera le Torino ou la Lazio, qui s'affronte mercredi.

Fifa.com (13/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 15 Jan - 18:12

Coupe d'Italie
La Lazio déroule




La Lazio Rome, invaincu ces sept derniers matches en Championnat d'Italie, s'est sans surprise qualifiée mercredi pour les quarts de finale de la Coupe d'Italie, en allant battre le Torino (3-1).

La Lazio rencontrera en quart de finale l'AC Milan qui a battu à domicile Sassuolo (2-1) mardi. Le "Toro", à l'image de son défenseur et meilleur buteur Kamil Glik, n'a rien pu faire face au rouleau compresseur romain. Dès la 13e minute, Baldé Diao Keita ouvrait le score, avant que Miroslav Klose n'augmente l'avance des Romains(29).

Le Torino, 14e en championnat, perdait beaucoup de ballons avant de se ressaisir dès le début de la deuxième période. Le Colombien Josef Martinez réagissait malgré tout et marquait le premier but (49) des "Granata". Glik tentait de réitérer l'exploit, mais manquait sa reprise au deuxième poteau.

Peu impressionnée, la Lazio reprenait deux buts d'avance peu de temps après sur un penalty transformé par Cristian Ledesma à la 57e minute. La supériorité des Romains, omniprésents dans le camp adverse, se poursuivait jusqu'à la fin du match. Marco Parolo manquait même une occasion en or, seul devant le gardien, tout comme Klose, par deux fois lors des cinq dernières minutes.

Dans l'autre match de la soirée, Parme, 19e de Serie A, a défait sur son terrain Cagliari (18e) 2 à 1, grâce notamment à un but de Gabriel Paletta à la 45e minute. Cagliari revenait au score grâce à l'attaquant Marco Sau (69), mais Parme réussissait à se qualifie pour les quarts de finale grâce un but du défenseur Andrea Rispoli (84).

Fifa.com (14/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum