Saison italienne, 2014 - 2015

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 2 Sep - 19:29

Biabiany, de Parme, au Milan AC



L'AC Milan a renoncé à recruter le Français Jonathan Biabiany et a engagé à la place Giacomo Bonaventura (Atalanta Bergame), a annoncé lundi le club italien.

L'équipe lombarde a d'abord publié sur son propre site l'annonce d'un échange avec Parme entre l'attaquant français et Cristian Zaccardo, avec une photo de Biabiany portant une écharpe "rossonera".

Puis dans la soirée le club a annoncé que "la négociation a sauté en raison du désaccord de Zaccardo sur sa destination".

Peu avant la clôture du mercato d'été (lundi 23h00 heure italienne), le Milan a annoncé, toujours sur son site, la signature pour cinq saisons de Bonaventura.

Le milieu offensif de l'Atalanta rejoint le Néerlandais Marco van Ginkel et l'Espagnol Fernando Torres (tous deux de Chelsea), arrivés au Milan dans les derniers jours du mercato.

Auparavant le Milan avait engagé le gardien du Real Madrid Diego Lopez, le défenseur Alex et l'attaquant Jérémy Ménez, tous deux du Paris SG, et le défenseur colombien Pablo Armero (Naples), en plus du transfert définitif d'Adil Rami, prêté depuis janvier par Valence.

Milan a commencé dimanche la nouvelle saison par une victoire 3-1 contre la Lazio pour les débuts de Filippo Inzaghi sur le banc.

Fifa.com (01/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 2 Sep - 19:31

Richards et Kurtic à la Fiorentina



La Fiorentina a annoncé l'arrivée du défenseur anglais Micah Richards et du milieu de terrain slovène Jasmin Kurtic, lundi, dernier jour du marché des transferts.

Richards, 26 ans, a atterri lundi matin à Florence, a annoncé le club "Viola", en provenance de Sunderland. Défenseur central de formation, ayant fait ses classes à Manchester City, Richards a muté au poste d'arrière-droit.

Le milieu Kurtic, 25 ans, a été prêté par Sassuolo, a annoncé la Fiorentina, après une demi-saison au Torino.

Fifa.com (01/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 2 Sep - 19:40

Taïder, de l'Inter Milan, prêté à Sassuolo



L'international algérien Saphir Taïder a été prêté à Sassuolo par l'Inter Milan, a annoncé lundi son nouveau club.

Taïder, 8e de finaliste du Mondial-2014, est arrivé en Italie en 2011 en provenance de Grenoble.

Après deux saisons à Bologne, Taïder a signé à l'Inter, où il a disputé 25 matches de championnat comme milieu de terrain et marqué un but.

Fifa.com (01/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 2 Sep - 20:08

Welbeck, de Manchester United, à Arsenal



Arsenal a annoncé le recrutement de l'attaquant international anglais Danny Welbeck à son rival de Premier League Manchester United, dans la nuit de lundi à mardi.

Le club londonien n'a pas précisé la durée du contrat de Welbeck (23 ans) ni le montant du transfert, mais des médias britanniques rapportent qu'il aurait été acheté pour environ 16 millions de livres (20,2 millions d'euros).

"Danny Welbeck a rejoint Arsenal pour un montant confidentiel pour un contrat de longue durée", a annoncé Arsenal sur son site internet deux heures après la fermeture du mercato lundi.

"Le transfert est soumis à la finalisation des formalités d'usage. Tout le monde à Arsenal souhaite la bienvenue à Danny et a hâte de le voir évoluer sous le maillot d'Arsenal cette saison", peut-on encore lire.

Welbeck quitte ainsi le club qui l'a formé, et qui vient de conclure un accord pour le prêt par l'AS Monaco de l'attaquant colombien Radamel Falcao.

Fifa.com (01/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 3 Sep - 12:56

AC Milan - Torres ne promet rien



Fernando Torres ne fait "pas de promesses" aux tifosi de l'AC Milan, à part celle de "donner le maximum", a dit le buteur espagnol lors de sa présentation officielle, mardi.

"Je crois qu'il ne faut pas faire de promesses (aux tifosi), j'espère qu'ils pourront voir le goleador que j'ai toujours été", a dit le joueur transféré de Chelsea au Milan la semaine dernière.

"Je promets que je donnerai toujours le maximum", a ajouté Torres.

Il a résumé ses dernières années de carrière en disant qu'il avait "plus gagné avec Chelsea mais plus marqué avec Liverpool et l'Atletico" Madrid, son club formateur. "Au Milan je repars de zéro", a-t-il ajouté.

Torres a notamment gagné la Ligue des champions 2012 et l'Europa League 2013 avec Chelsea, mais il n'a marqué que 20 buts en deux saison et demie chez les "Blues", où il fut le plus gros transfert de l'histoire en Angleterre à l'époque (63 millions d'euros).

Il a également évoqué sa relation avec son nouvel entraîneur, "Pippo" Inzaghi, "sa passion et sa volonté de vaincre, exactement comme quand il était joueur. Je suis sûr qu'il saura tirer le meilleur de moi-même", a-t-il dit.

Enfin Torres a salué son ex-entraîneur à Chelsea, José Mourinho, lui souhaitant bonne chance et assurant que leurs "relations ont toujours été bonnes".

L'international espagnol (110 sélections, 38 buts), 30 ans, ne s'est jamais imposé chez les Blues, loin de la réputation d'"El Niño", troisième au Ballon d'Or 2008, l'année où il marqua le but de la victoire de l'Espagne à l'Euro, en finale contre l'Allemagne (1-0).

Fifa.com (02/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 4 Sep - 22:06

Yanga-Mbiwa à la Roma pour retrouver les Bleus



Le défenseur central français Mapou Yanga-Mbiwa, prêté par Newcastle à l'AS Roma, a déclaré jeudi espérer jouer régulièrement et "gagner le championnat", afin d'avoir sa chance de revenir en équipe de France.

"La Roma veut gagner le championnat. Je suis dans une bonne équipe. A moi de faire mon possible pour être au maximum dans le onze de départ", a déclaré Yanga-Mbiwa lors d'une conférence de presse à Rome.

"Si je joue assez régulièrement, je ne vois pas comment je n'aurais pas ma chance pour revenir chez les Bleus," a ajouté l'international français (3 sélections), qui a choisi de faire inscrire son prénom sur son maillot.

Agé de 25 ans, Yanga-Mbiwa, champion de France 2012 avec Montpellier, a été prêté par Newcastle à l'AS Roma pour une saison contre un million d'euros, avec option d'achat à cinq millions d'euros.

Pour l'entraîneur français de l'AS Rome Rudi Garcia, qui a perdu son meilleur défenseur avec le départ de Mehdi Benatia au Bayern Munich, l'arrivée de Yanga-Mbiwa permet de renforcer la charnière, avec Leandro Castan, Kostas Manolas et Davide Astori.

Garcia "m'a convaincu de venir parce que c'est un compétiteur et il veut gagner le championnat. Moi aussi j'ai envie de soulever des trophées et ce serait un plaisir de les partager avec lui et l'équipe," a affirmé Yanga-Mbiwa.

"En Angleterre, ça n'a pas trop marché parce qu'on n'a pas la même façon de voir les choses, ou peut-être que je ne me suis pas adapté. (...) J'espère m'épanouir ici et montrer à tout le monde que le passage en Angleterre, c'était un peu une erreur," a-t-il ajouté à propos de ses performances en demi-teinte à Newcastle.

Fifa.com (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 6 Sep - 13:59

Fiorentina - Rossi absent encore quatre à cinq mois



L'attaquant de la Fiorentina Giuseppe Rossi va encore être écarté des terrains quatre à cinq mois en raison de problèmes au genou droit qui lui ont déjà coûté deux ans de carrière, a annoncé vendredi son club.

"Pepito" Rossi, 27 ans, a été opéré vendredi à Vail (Colorado, États-Unis), par le spécialiste qui le suit depuis ses deux ruptures des ligaments consécutives en 2011 puis 2012.

Selon le communiqué de la Fiorentina les ligaments du genou déjà opéré "sont stables", mais le joueur doit encore observer une longue période de repos.

Le 1er septembre le club avait évoqué une absence d'un mois et demi après cette opération, une arthroscopie.

Rossi (30 sél, 7 buts) a manqué le Mondial-2014 à cause d'une rechute la saison dernière, alors qu'il était le meilleur buteur du Championnat d'Italie. Revenu sur les terrains à la fin de la saison, il n'avait pas été retenu par le sélectionneur, Cesare Prandelli ne le jugeant pas assez bien remis.

Sans lui la Fiorentina pourrait jouer avec le duo Mario Gomez-Babacar Khouma, aligné en attaque pour son premier match de Serie A 2014-2015, perdu à l'AS Rome (2-0).

Fifa.com (05/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 12 Sep - 18:34

Juventus et Roma en mode Ligue des champions



L'AS Rome, à Empoli, et la Juventus Turin, contre l'Udinese, jouent dès samedi leur match de la 2e journée du Championnat d'Italie pour se donner plus de temps de récupération pour la Ligue des champions la semaine suivante.

La Juventus diminuée
Le triple champion en titre entame son copieux programme de six matches en 19 jours sans trois de ses piliers, Arturo Vidal, Giorgio Chiellini et Andrea Pirlo. Et aucun ne sera remis pour la réception de Malmö, mardi en C1.

Massimiliano Allegri a des solutions en défense pour remplacer Chiellini (mollet), avec Martin Caceres ou Angelo Ogbonna, mais l'agressivité du Chilien Vidal, touché à une cuisse, va manquer au milieu de terrain. La recrue Roberto Pereyra n'a pas le même volume de jeu. Pirlo (hanche) lui est forfait pour tout le mois de septembre, mais Paul Pogba prend de plus en plus d'envergure.

Ce premier match au Juventus Stadium, où les "bianconeri" ont remporté 19 matches sur 19 la saison dernière en Serie A, devrait marquer le retour de Patrice Evra en Italie, 14 ans après ses passages dans les divisions inférieures, à Marsala et Monza.

L'ex-capitaine de Manchester United devrait occuper une position offensive à son goût dans le 3-5-2 d'Allegri, qui n'a pas encore imposé son système en 4-4-2 en losange. Le nouvel entraîneur marche pour l'instant dans les pas d'Antonio Conte, son prédécesseur.

Le troisième Français de la Juve, avec Pogba et Evra, Kingsley Coman, âgé de seulement 18 ans, pourrait entrer en jeu pour relayer un Carlos Tevez un peu juste physiquement et ménagé pour Malmö. Lors du premier match au Chievo Vérone (1-0 pour la Juve), l'attaquant chipé cet été au Paris SG avait crevé l'écran.

Gare toutefois à ne pas sous-estimer l'Udinese. Son jeune technicien Andrea Stramaccioni a déjà gagné à Turin avec l'Inter Milan, et Antonio Di Natale n'a rien perdu de son flair. Il est déjà en tête du classement des buteurs, grâce à son doublé de la 1re journée, du haut de ses 36 ans.

La Roma au complet
Avec quatre internationaux sur le pont mardi en Norvège (2-0), la Roma est l'équipe la mieux représentée de Serie A en sélection, une richesse témoignant de la montée en puissance de la "Louve", qui rêve de coiffer cette année la Juve pour le "scudetto".

Rudi Garcia devrait aligner trois de ses "Azzurri" contre le promu Empoli.

Daniele De Rossi, clef de voûte du système Garcia par son rôle de relais défense-attaque, et Alessandro Florenzi, milieu offensif, pourraient jouer au service du buteur Mattia Destro, entré en seconde période contre la Norvège à Oslo.

Destro relaie Francesco Totti, presque 38 ans, préservé pour les gros matches, donc la Ligue des champions et la venue du CSKA Moscou, mercredi. Un match pour lequel De Rossi est suspendu.

En revanche Davide Astori, titulaire avec l'Italie en l'absence de Chiellini et Andrea Barzagli, devrait rester sur le banc. Le Grec Kostas Manolas est parti pour former la charnière avec le Brésilien Castan, comme au premier match contre la Fiorentina (2-0). Manolas aussi doit purger une suspension en C1 récoltée avec l'Olympiakos.

Au bout de ce marathon de septembre, les deux favoris pour le titre s'affronteront directement à Turin pour le premier grand choc du championnat.

Dimanche, le bal des débutants se poursuit. Après Evra, Fernando Torres (AC Milan), Javier Saviola (Hellas Vérone) et l'Anglais Micah Richards (Fiorentina) vont découvrir la Serie A.

Il faudra surveiller le Sassuolo de la nouvelle coqueluche de l'Italie, Simone Zaza, contre l'Inter.

Programme

Samedi :
Empoli - AS Rome
Juventus Turin - Udinese

Dimanche :
Sampdoria Gênes - Torino
Cagliari - Atalanta Bergame
Fiorentina - Genoa
Inter Milan - Sassuolo
Lazio Rome - Cesena
Naples - Chievo Vérone
Parme - AC Milan

Lundi :
Hellas Vérone - Palerme

Fifa.com (12/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 12:11

Les retours de Zaza et Torres



Simone Zaza, à la pointe de Sassuolo, doit assumer contre l'Inter son statut de nouvelle étoile de l'Italie et Fernando Torres montrer qu'il n'est pas fini avec l'AC Milan, dimanche pour la suite de la 2e journée.

Le retour de Zaza
Héros de la semaine internationale, le nouvel attaquant des "Azzurri" Simone Zaza retrouve l'ordinaire de la Serie A, avec tout de même un beau déplacement à l'Inter Milan.

Le score de la saison passée devrait aider la nouvelle coqueluche à redescendre sur terre: pour le deuxième match dans l'élite de son histoire, Sassuolo avait encaissé un 7-0 à San Siro!

Un an plus tard jour pour jour, les choses ont bien changé. L'Inter de Mazzarri a globalement déçu, en n'obtenant qu'une qualification pour l'Europa League et un jeu morne et irrégulier.

Sassuolo, plus petite ville d'Italie (40.000 habitants) jamais parvenue en Serie A, s'est finalement maintenue et compte maintenant un international au renom tout frais, deux fois meilleur joueur de l'Italie en deux sélections, avec un but et de nombreuses actions alliant classe et puissance. A refaire!

L'arrivée de Torres
De l'autre côté du spectre de la renommée, l'ex-cador de l'Espagne, Fernando Torres va effectuer ses premiers pas en Serie A à Parme, où l'AC Milan doit confirmer son bon départ (3-1 contre la Lazio au premier match).

Le nouvel entraîneur du Milan compte s'appuyer sur l'Espagnol pour appliquer le jeu de contre-attaque qu'il entend mettre en place. Jérémy Ménez, à gauche, et Keisuke Honda, à droite, devraient l'alimenter en ballons.

Le faux-départ de Benitez
L'échec en barrages de Ligue des champions contre Bilbao brûle encore les coeurs des Napolitains. Les courtes vacances prises par Rafael Benitez en début de semaine ont fait grincer quelques dents. En temps de crise, les tifosi auraient préféré que l'entraîneur soit au charbon.

Mais le président Aurelio De Laurentiis a soutenu publiquement son technicien, tout en lui rappelant que l'effectif avait été corrigé cet été selon ses souhaits et qu'il fallait maintenant gagner.

Passée la claque basque, le Napoli a commencé sa saison par une victoire à la dernière seconde au Genoa (2-1). Il faut maintenant confirmer ce bon départ comptable contre le modeste Chievo Vérone. Sinon Benitez sera très vite sur la sellette.

Le Programme


Joués samedi
Empoli - AS Rome
Juventus Turin - Udinese

Dimanche
Sampdoria Gênes - Torino
Cagliari - Atalanta Bergame
Fiorentina - Genoa
Inter Milan - Sassuolo
Lazio Rome - Cesena
Naples - Chievo Vérone
Parme - AC Milan

Lundi 15
Hellas Vérone - Palerme

Fifa.com (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 20:12

L'AS Rome et Nainggolan assurent



L'AS Rome a pris trois points chez le promu Empoli (1-0) grâce à son homme en forme, Radja Nainggolan, samedi en match avancé de la 2e journée du Championnat d'Italie.

Deux matches, deux victoires, la Roma a bien préparé son retour en Ligue des champions, avec la réception du CSKA Moscou mercredi.

La "Louve" prend la tête de la Serie A en attendant le match de la Juventus contre l'Udinese (18h45 GMT). Nainggolan, déjà buteur contre la Fiorentina (2-0) au premier match, a encore débloqué la partie. Le gardien Luigi Sepe a marqué contre son camp en repoussant du dos la frappe du Belge qui venait de s'écraser sur le poteau (44).

Nettement supérieure techniquement à Empoli, qui a surtout beaucoup plongé et beaucoup réclamé auprès de l'arbitre, la Roma a mérité sa victoire.Maicon avait trouvé le poteau sur une frappe, et sur le renvoi le tir de Miralem Pjanic semble avoir été détourné de la main par un Toscan (41).

Empoli n'a été dangereux qu'une fois, par une frappe du Géorgien Levan Mchedlidze boxée sous la barre par Morgan De Sanctis (77).

Rudi Garcia a ménagé deux cadres avant la venue du CSKA. Il a laissé au repos le toujours titulaire Gervinho, entré pour les dix dernières minutes, et son capitaine Francesco Totti, qui doit économiser ses jambes de presque 38 ans pour le match le plus prestigieux.

A leurs places le technicien français a choisi le Serbe Adem Ljajic, à gauche, et Mattia Destro en pointe, qui sont restés discrets. Le joueur le plus en évidence côté romain a été Kostas Manolas. Le défenseur central grec, engagé pour remplacer Mehdi Benatia, a réussi plusieurs interventions bien senties

L'autre défenseur central, le Brésilien Castan, est sorti à la mi-temps en se tenant derrière la cuisse, remplacé par Davide Astori. Il pourrait manquer Moscou. C'est la seule ombre au tableau d'une sortie maîtrisée.

Fifa.com (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 14 Sep - 14:31

La Juventus déjà à plein régime



La Juventus a étouffé l'Udinese (2-0) malgré l'absence de plusieurs joueurs clefs, samedi pour la 2e journée, et semble parfaitement prête pour le championnat d'Italie comme pour la Ligue des champions, qui revient la semaine prochaine.

L'AS Rome aussi s'est imposée, à Empoli (1-0), dans l'autre match avancé réservé aux représentantes de la Serie A en C1. Les deux favoris se retrouvent donc déjà aux commandes.

Mais des deux la Juve a laissé la plus forte impression. Après avoir asphyxié le Chievo Vérone (1-0) à la première journée, elle a agressé l'Udinese pour contrôler le match sans frayeur.

La "Vieille Dame" a même été plus efficace qu'à Vérone, où elle avait raté beaucoup d'occasions. Carlos Tevez a trouvé le chemin des filets, en début de match (Cool, sur un bon centre de Stéphane Lichtsteiner. Puis Claudio Marchisio a assuré la victoire d'une belle frappe de l'extérieur (75).

Massimiliano Allegri était pourtant privé d'Andrea Barzagli et Giorgio Chiellini en défense, et du chef d'orchestre Andrea Pirlo. Mais le nouveau technicien a hérité du 3-5-2 parfaitement réglé d'Antonio Conte et s'y tient pour l'instant, en attendant de retravailler son propre schéma quand il aura récupéré tous ses joueurs. Paul Pogba a brillé en meneur et Patrice Evra a joué un premier match "bianconero" tonique. Malmoe FF, en visite à Turin mardi, n'a qu'à bien se tenir.

La Roma bien partie aussi
La Roma de Rudi Garcia continue elle sur son 4-3-3 et a pris 3 points chez le promu Empoli grâce à son homme en forme, Radja Nainggolan.

Déjà buteur contre la Fiorentina (2-0) au premier match, Nainggolan a encore débloqué la partie. Le gardien Luigi Sepe a marqué contre son camp en repoussant du dos la frappe du Belge qui venait de s'écraser sur le poteau (45+1).

Rudi Garcia a ménagé deux cadres avant la venue du CSKA Moscou, mercredi. Il a laissé au repos le toujours titulaire Gervinho, entré pour les dix dernières minutes, et son capitaine Francesco Totti, qui doit économiser ses jambes de presque 38 ans pour le match le plus prestigieux.

A leurs places le technicien français a choisi le Serbe Adem Ljajic, à gauche, et Mattia Destro en pointe, qui sont restés discrets.

Le joueur le plus en évidence côté romain a été Kostas Manolas. Le défenseur central grec, engagé pour remplacer Mehdi Benatia, a réussi plusieurs interventions bien senties.

L'autre défenseur central, le Brésilien Castan, est sorti à la mi-temps en se tenant derrière la cuisse, remplacé par Davide Astori. Il pourrait manquer Moscou. C'est la seule ombre au tableau d'une sortie maîtrisée.

Fifa.com (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 15 Sep - 20:37

Naples en crise, Milan en fête



Si Naples s'enfonce dans le doute en perdant à domicile contre le Chievo Vérone (1-0), les Milanais ont marqué 12 buts dimanche pour la 2e journée du Championnat d'Italie!

L'Inter a refait à Sassuolo le coup du 7-0, et le Milan d'Inzaghi s'est imposé 5-4 à Parme avec un super-Ménez.

Le Napoli n'y arrive pas
Cette fois c'est grave. Déjà blessé par l'élimination en barrages de Ligue des champions contre Bilbao, Naples a manqué son départ en Serie A.

Gonzalo Higuain a raté un penalty, le public a sifflé, et la défense de Rafael Benitez a encore donné des signes de fébrilité, comme sur le but de Maxi Lopez.

Certes Francesco Bardi, gardien des Espoirs, a réussi un grand match, décourageant Higuain, Marek Hamsik et compagnie, mais le Napoli semble en régression par rapport à son niveau de jeu de l'an dernier. Le technicien espagnol a pourtant choisi ses hommes cet été.

A la lumière de cette prestation, la victoire à la dernière seconde du match au Genoa (2-1) lors de la 1re journée se lit plus comme un miracle que comme un signe que la "gagne" tient les joueurs du Napoli.

Sept d'un coup... deux fois
Sassuolo n'aime décidément pas jouer à San Siro. L'an dernier, pour le premier déplacement en Serie A de son histoire il y avait déjà encaissé un terrible 7-0!

L'attaquant Icardi a brisé le coeur de Sassuolo. Le buteur argentin de l'Inter a signé un triplé en cinquante minutes, effaçant Simone Zaza, la nouvelle star de l'Italie, complètement éteint, comme son équipe.

Cette Inter a de l'avenir, car si Icardi (21 ans) a brillé, il le doit aussi a Mateo Kovacic (20 ans), petite merveille de meneur de jeu comme la Croatie semble en produire plusieurs par génération, relève de Ivan Rakitic (FC Barcelone) ou Luka Modric (Real Madrid).

Kovacic a servi le premier but d'Icardi et se trouve à l'origine du deuxième. Il a lui-même signé le but du 2-0.

Pablo Osvaldo, le troisième attaquant, a marqué un doublé et le Colombien Fredy Guarin a clôt le score. Avec eux l'Inter de Walter Mazzarri est bien partie, comme l'an dernier... Où elle n'avait pas tenu la distance (5e).

Milan électrisé par Ménez
On attendait "El Niño", on n'a vu que Ménez. Intenable à Parme, Jérémy Ménez a réussi un doublé qui permet à son équipe de suivre le rythme des leaders et de partager la tête avec l'AS Rome et la Juventus avec 6 points.

A l'origine des deux premiers buts de Giacomo Bonaventura et Keisuke Honda, l'attaquant français, barré au Paris SG, s'est procuré et a marqué le penalty du troisième.

En contre il a chipé la balle à la défense des "Ducs" et s'est offert la balle de 5-3 d'une talonnade. Avec trois buts, il prend la tête du classement des buteurs.

Le Milan est pour l'instant à l'image de son nouvel entraîneur, "Pippo" Inzaghi, diabolique devant le but, mais la défense n'est pas du tout à la hauteur.

Parme a égalisé une première fois par Antonio Cassano, et a pu croire jusqu'au bout au point du nul, alors que les "rossoneri" ont compté trois fois deux buts d'avance! Un problème à régler, même si Inzaghi préfère les buts.

Fifa.com (14/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 15 Sep - 20:49

Juve - Evra, revenu par la grande porte



Quatorze ans après avoir échoué à s'y imposer en deuxième division, Patrice Evra est revenu en Italie comme tête d'affiche du mercato, la Juventus comptant sur sa grande expérience de la Ligue des champions.

De reprouvé à recours. Il venait d'avoir 17 ans quand il a débarqué à Norcia, capitale italienne de la charcuterie, au camp d'été de Marsala, alors en 3e division.

Un "panino" au salami en guise de baptême, et voilà Patrice Evra avec son premier contrat, ailier gauche du petit club sicilien, après avoir été relégué du centre de formation du Paris Saint-Germain l'été où la France est devenue championne du monde.

Le gamin des Ulis, en banlieue parisienne, a gardé un excellent souvenir de l'Italie.

"Elle m'a ouvert les portes du monde professionnel, raconte-t-il. A Marsala j'ai été accueilli comme dans une famille".

La saison suivante, il tente sa chance à l'étage au-dessus, en Serie B, mais ne joue que trois matches en équipes première.

"A Monza, je n'ai pas beaucoup joué. Mais j'y ai connu mon agent (Federico Pastorello), devenu comme un frère pour moi. Il m'a ensuite dirigé vers Nice, puis vers les autres étapes de ma carrière, jusqu'à la Juventus", explique-t-il.

S'il connaissait le pays, en témoigne son excellent italien, le latéral gauche de l'équipe de France découvre la Serie A. "Je n'avais jamais autant travaillé de ma vie !", confesse-t-il à propos de la préparation d'avant-saison.

Par rapport à la Premier League, fréquentée pendant huit ans à Manchester United, ou la Ligue 1, où il a joué pour Nice et Monaco, "la Serie A est moins intense mais plus tactique, il faut être très concentré, attentif, et en faire plus pour les coéquipiers", estime-t-il.

Il ne connaissait pas non plus, forcément, le nouveau stade de la Juventus, inauguré il y a trois ans. "Il est merveilleux, (Paul) Pogba m'en avait parlé. Les tifosi sont vraiment super et se font entendre !"

Quatre finales de C1
Il compte sur leur soutien pour la Ligue des champions, que la Juve retrouve mardi contre le champion de Suède, Malmoe FF. Il sait qu'il faut absolument "faire mieux que l'année dernière", où les "Bianconeri" n'ont pas passé le premier tour.

La Juve est allée le chercher pour son profil d'arrière-gauche très offensif, mais aussi pour sa grande connaissance de cette compétition. A 33 ans, il a déjà disputé quatre finales de C1, pour une victoire en 2008 avec ManU.

La "Vieille Dame" avait besoin d'un joueur expérimenté comme Evra, qui y retrouve Carlos Tevez, avec lequel il avait remporté la Ligue des champions lors d'une finale à Moscou contre Chelsea.

Avec Andrea Pirlo et Gianluigi Buffon, ils forment un quatuor de joueurs ayant l'expérience de la C1, sur lesquels peut s'appuyer Massimiliano Allegri, le nouvel entraîneur.

Evra était un choix d'Antonio Conte, parti depuis diriger la "Nazionale". Mais Allegri se trouve très bien avec lui et l'a fait débuter samedi contre l'Udinese (2-0), pour la 2e journée.

Titulaire avec la France au Mondial, Evra a toujours faim de compétition et de titres. Il a quitté Manchester "pour raisons personnelles", après une saison ratée pour les Red Devils.

Il est surtout venu en Italie "pour gagner le quatrième "scudetto" d'affilée. Je sais que ce sera difficile, mais à Manchester j'ai appris la culture de la victoire". Décidément, pas de choc culturel pour Evra.

Fifa.com (15/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 17 Sep - 18:01

Fiorentina - Finalement Cuadrado est resté



Étincelant au Mondial avec la Colombie, le dribbleur Juan Cuadrado n'a pas quitté la Fiorentina et reste l'homme à surveiller pour Guingamp, jeudi, pour la 1re journée d'Europa League.

"Cuadrado reste avec nous, c'est un beau cadeau pour Florence et ses tifosi". Cette annonce du président Andrea Della Valle le 29 août, à trois jours de la fin du mercato, a fait exploser l'usage d'émoticônes de joie et de soulagement sur les médias sociaux suiveurs de la "Viola".

Il est finalement la "recrue" de l'été. Les tifosi de la Fiorentina se sont rongés les sangs tout l'été, se demandant où (Manchester United? Juventus?) et pour combien (35 millions d'euros?) partirait leur idole aux tresses rastas. Récemment encore ManU ou Chelsea n'avaient pas renoncé à l'embaucher, mais il pourrait prolonger son contrat dans la cité des Médicis.

"Je reste avec beaucoup d'enthousiasme, avec la certitude d'emmener la Fiorentina toujours plus haut", avait-il écrit sur son compte Instagram à la fin du mercato. Après la nouvelle grave blessure de Giuseppe Rossi, écarté des terrains encore quatre ou cinq mois à cause de son genou maudit (le droit), et avec le nouveau retard à l'allumage de Mario Gomez, le gros investissement de l'an dernier, Juan Guillermo Cuadrado (26 ans) est la seule star de l'équipe florentine.

Ses courses et dribbles sur le côté droit, qui font rêver Antonio Conte, le nouveau sélectionneur de l'Italie, représentent le danger numéro un pour Guingamp.

Le sucre des Cafeteros
C'est en ailier ou milieu libre que l'ex puncheur de l'Independiente Medellin donne le meilleur de lui-même, grâce à ses feintes que les défenseurs de la Serie A ne parviennent toujours pas à contrer, malgré les heures de visionnage vidéo depuis 2009 et son arrivée à l'Udinese.

Il a explosé sur la scène internationale cet été, dans le sillage de James Rodriguez, portant la Colombie jusqu'en quarts de finale avec un but et quatre passes décisives. Cuadrado était le sucre des "Cafeteros" pour sa fantaisie et son art du décalage.

Son début de saison n'est pas encore très tranchant, mais son été mondialiste a été très exigeant physiquement et mentalement. La Colombie n'avait encore jamais atteint les quarts de finale d'une Coupe du monde. Au retour, les héros ont été fêtés par tout leur pays. Laissé au repos pour le premier match, il a buté comme toute son équipe contre la défense du Genoa (0-0), dimanche. Et la "Viola", admirée en Serie A pour son jeu offensif, n'a pas encore marqué en match officiel cette saison.

Les tifosi de la "Curva" Fiesole, le virage le plus chaud du stade Artemio Franchi, le seul qui devrait faire le plein contre Guingamp, pardonne beaucoup plus à Cuadrado qu'à Mario Gomez, par exemple. Le Colombien s'était tout de suite adapté au jeu viola, dès son arrivée en 2012.

L'enfant de Necocli, sur la Mer des Caraïbes, avait explosé en 2011-2012 à Lecce, prêté par l'Udinese où il ne s'imposait pas. A Lecce, petite ville des Pouilles, il a appris à respecter les "petits" clubs. Il ne sous-estimera pas Guingamp.

Fifa.com (17/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 18 Sep - 20:51

Parme - Biabiany arrêté pour arythmie cardiaque



L'attaquant français de Parme, Jonathan Biabiany, a été arrêté pour une "arythmie cardiaque" et ne reprendra pas la compétition avant d'être soigné, a annoncé jeudi le club italien.

"Nous avons immédiatement stoppé l'activité professionnelle de Biabiany, le 1er septembre est apparue une arythmie cardiaque jamais observée avant", a dit l'administrateur délégué de Parme, Pietro Leonardi.

"Jonathan ne reviendra sur les terrains que quand sa santé sera parfaitement en sécurité", a ajouté le dirigeant.

Cette arythmie a été repérée par l'équipe médicale de l'AC Milan, lors du transfert manqué de Biabiany au club rossonero à la fin du mercato, a ajouté Leonardi.

Âgé de 26 ans, Biabiany a été un des meilleurs joueurs de Parme la saison dernière (6 buts). Il a failli signé le 1er septembre, dernier jour du mercato, pour l'AC Milan, mais le refus du Milanais Cristian Zaccardo de rejoindre Parme avait mis fin aux négociations, selon le club lombard.

Arrivé à 18 ans à l'Inter, Biabiany a fait toute sa carrière en Italie, passant par le Chievo Vérone, Modène et la Sampdoria en plus de Parme (deux fois) et de l'Inter (deux fois).

Fifa.com (18/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 18 Sep - 20:52

AS Rome - Astori absent un mois



Le défenseur central de l'AS Rome, Davide Astori, sera absent des terrains au moins quatre semaines à cause d'une entorse au genou droit, a annoncé jeudi le club italien.

Astori s'est blessé la veille lors de la victoire de la Roma contre le CSKA Moscou (5-1) pour la 1re journée de Ligue des champions.

Il a été remplacé par l'international français Yapou Yanga-Mbiwa. L'ex-capitaine de Montpellier pourrait poursuivre l'intérim en Serie A au côté du Grec Kostas Manolas, le quatrième défenseur central de la Roma, le Brésilien Castan est, lui, encore au repos.

Daniele De Rossi peut également reculer en défense centrale.

La Roma reçoit Cagliari dimanche (13h00 GMT) pour la 3e journée de Serie A.

Fifa.com (18/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 19 Sep - 19:03

L'AC Milan d'Inzaghi s'étalonne face à la Juve



Déjà meilleure attaque d'Italie, l'AC Milan de Filippo Inzaghi passe son premier gros examen contre la Juventus Turin, samedi (18h45 GMT) pour le grand choc de la 3e journée.

"Pippo" a fait le Milan à son image: un contre-attaquant au réalisme aiguisé. Les "Rossoneri" du légendaire buteur, passé sur le banc, ont réussi leurs débuts contre la Lazio Rome (3-1) et Parme (5-4), mais si l'attaque fonctionne déjà, les largesses de la défense inquiètent un peu avant de se frotter à la meilleure équipe du pays depuis trois ans.

La Juve a étouffé ses deux premiers adversaires, le Chievo (1-0) et l'Udinese (2-0), ne leur laissant que peu de ballons. Et elle aurait pu marquer plus de buts, tant elle s'est procuré d'occasions.

Le système bien rôdé de l'entraîneur Massimiliano Allegri, qui pour l'instant reste dans les pas d'Antonio Conte, pourrait faire craquer les coutures de la défense milanaise.

Inzaghi lui devra revoir sa charnière, Daniele Bonera étant suspendu et Alex blessé. Le Colombien Cristian Zapata devrait le remplacer aux côtés du Français Adil Rami, qui trouvera souvent Carlos Tevez dans sa zone.

Ménez contre Pogba
Mais de son côté la Juve doit se méfier de l'inspiration offensive du Milan, emmené par un diabolique Jérémy Ménez.

Meilleur buteur de la Serie A avec Mauro Icardi (Inter Milan), l'ex-Romain (3 buts) est dans une forme éblouissante, à l'image de son enchaînement grand pont-talonnade pour son second but contre Parme.

Aligné en faux numéro 9 en attendant que Fernando Torres soit au point, Ménez, arrivé du Paris SG cet été, assure qu'il a gagné en régularité et en réalisme. Il vise les 10 buts cette saison, et au moins la qualification pour la Ligue des champions.

Lui aussi passe un test sérieux contre la Juve de Paul Pogba. Le Turinois est en train de devenir le patron de l'équipe de France, que Ménez rêve de retrouver, avec l'Euro-2016 à domicile à l'horizon.

Ce grand classique de la Serie A vaut donc aussi le détour pour son duel franco-français entre deux des dernières stars d'un championnat en déclin.

Il oppose également deux leaders, et le Milan ne boude pas son plaisir de se retrouver en tête du classement après une saison complètement ratée, même si deux journées seulement se sont écoulées.

L'autre leader, l'AS Rome, reçoit dimanche le Cagliari de Zdenek Zeman, deux fois entraîneur de la Roma par le passé.

Le programme

Samedi
Cesena - Empoli
AC Milan - Juventus Turin

Dimanche
Chievo Vérone - Parme
Genoa - Lazio Rome
Sassuolo - Sampdoria Gênes
AS Rome - Cagliari
Atalanta Bergame - Fiorentina
Udinese - Naples
Palerme - Inter Milan
Torino - Hellas Vérone

Fifa.com (19/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 20 Sep - 15:11

L'Inter part de derrière



La défense toujours invaincue cette saison de l'Inter Milan entend continuer sa série à Palerme pour rester dans le peloton de tête du Championnat d'Italie, dimanche pour la suite et la fin de la 3e journée.

Vidic verrouille l'Inter
Zéro but encaissés en cinq matches. Pour reconquérir les sommets, l'Inter de Walter Mazzarri s'appuie sur la défense commandée par Nemanja Vidic, sa recrue phare.

Ni en Europa League ni en Serie A, les adversaires des "Nerazzurri" n'ont réussi à tromper Samir Handanovic, l'excellent gardien slovène.

Cet hermétisme doit beaucoup au Serbe, prélevé en cours de saison dernière alors qu'il arrivait en fin de contrat à Manchester United, où Alex Ferguson lui avait confié le brassard de capitaine. Or, le manageur écossais savait trouver des leaders sur le terrain. Maniaque de travail, Vidic avait demandé aux cadres techniques de l'Inter de lui remettre un dossier sur les forces et faiblesses des attaquants de Serie A, qu'il a potassé tout l'été.

La seule chose qui lui reste à apprendre est "de mieux comprendre les arbitres italiens", et d'éviter de se faire exclure pour insolence, comme au premier match contre le Torino...

Un Toro sans cornes
Si l'Inter ne prend plus de buts, le Torino lui n'en marque plus, avant de recevoir le Hellas Vérone de Luca Toni. Depuis trois matches, les "Granata" sont à sec. Leur dernière réalisation remonte au barrage retour d'Europa League contre le modeste RNK Split, écarté par la plus petite des marges (0-0/1-0).

Ce manque de réalisme commence à peser sur les nerfs du "Toro". Jeudi soir à Bruges, contre le Club (0-0), Giampiero Ventura a même quitté le point presse d'après-match énervé par la question: "Pourquoi n'avez-vous pas réalisé un seul tir cadré?" "Je convoquerai une conférence de presse quand on en aura réussi un", a-t-il répondu avant de se lever.

Juste avant, il avait essayé d'expliquer que le Toro avait perdu ses deux meilleurs joueurs au mercato, l'ailier Alessio Cerci (Atletico Madrid) et le meilleur buteur de Serie A Ciro Immobile (Borussia Dortmund).

Apôtre du jeu offensif, Ventura espère que sa jeune troupe répondra pour lui, sur le terrain.

Le retour de Zeman
Deux fois entraîneur de l'AS Rome (1997-1999, 2012-2013), Zdenek Zeman revient avec Cagliari dans un stade Olympique qui lui a toujours voulu du bien.

Le Tchèque, qui confia jadis le brassard de capitaine à Francesco Totti, avait clôt sa seconde aventure avec la Roma début février 2013 sur une défaite à domicile 4-2, justement contre le club sarde.

Il rêve d'un exploit pour son retour, mais prévient que "Rudi Garcia fait un excellent travail" et que "personne en Serie A n'a les mêmes attaquants que" l'entraîneur français: Totti, Gervinho, Mattia Destro, Alessandro Florenzi... Que des internationaux. Et encore Juan Iturbe est blessé.

La Roma, forte de son 5-1 tonitruant sur le CSKA Moscou en Ligue des champions, vise elle une troisième victoire de rang pour rester dans les clous de son départ canon de la saison passée: dix victoires aux dix premières journées.

Le programme

Samedi
Cesena - Empoli
AC Milan - Juventus Turin

Dimanche
(10h30) Chievo Vérone - Parme
(13h00) Genoa - Lazio Rome
Sassuolo - Sampdoria Gênes
AS Rome - Cagliari
(16h00) Atalanta Bergame - Fiorentina
Udinese - Naples
(18h45) Palerme - Inter Milan
Torino - Hellas Vérone

Fifa.com (20/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 21 Sep - 18:16

L'AC Milan recalé à l'examen Juventus



La Juventus Turin était un trop gros morceau pour l'AC Milan de Filippo Inzaghi, battu logiquement 1-0, samedi pour le choc de la 3e journée du Championnat d'Italie.

L'ambitieux Milan n'est pas encore de la trempe de la Juve reine d'Italie.

Triple tenant du titre, la "Vieille Dame" est déjà en tête avec trois succès en trois journées, et n'a encore encaissé aucun but, ni en Serie A ni en Ligue des champions. L'AS Rome doit battre Cagliari dimanche pour revenir à sa hauteur (9 points).

Un but de Carlos Tevez, après un une-deux millimétré avec Paul Pogba, a sanctionné la supériorité des "Bianconeri" dans tous les domaines.

Mieux organisés, les Turinois ont dominé presque tout le match. Leur entraineur Massimiliano Allegri, chassé du Milan en janvier dernier, n'a pas dû détester s'imposer à San Siro chez ses anciens patrons.

Le Milan n'a que trop rarement menacé la Juve, en fait seulement sur les inspirations de Jérémy Ménez, encore excellent.

Après ses huit buts en deux matches et le feu d'artifice de Parme (5-4), les Milanais sont restés prudemment sur la défensive, jusqu'à se retrouver à onze dans leurs 30 mètres.

Milan a reculé
Et l'entrée de Fernando Torres en fin de match n'a rien changé, le buteur espagnol n'a eu quasiment aucun ballon à se mettre sous la dent.

Le Milan avait pourtant bien démarré, se procurant sa meilleure occasion sur une tête en extension de Keisuke Honda sauvée du poing par Gianluigi Buffon (27).

Cette alerte a réveillé la Juve, qui a posé alors sa griffe sur le match.

Christian Abbiati, le remplaçant de Diego Lopez, blessé, a dû s'employer une première fois pour barrer la route du but à Fernando Llorente qui arrivait lancé (31), avant de sortir une frappe puissante de Roberto Pereyra (34), la recrue estivale la mieux intégrée à la Juve pour l'instant.

Abbiati a ensuite été sauvé par son poteau sur une frappe de Marchisio (38).

En seconde période, la Juve a continué à se créer des occasions, comme celles de Pogba et Claudio Marchisio coup sur coup (59).

Tevez a fini par sanctionner la domination turinoise d'un but plein de hargne et de talent. A terre au début de l'action, l'Argentin s'est arraché pour se relever, recevoir la merveilleuse passe de Pogba, et marquer.

Le Milan d'Inzaghi a encore du chemin pour arriver à ce degré de précision et de volonté de vaincre.

Dans l'autre match avancé, les deux promus Cesena et Empoli se sont neutralisés, Empoli revenant de 0-2 à 2-2.

Fifa.com (20/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 21 Sep - 18:22

L'AS Rome garde le rythme



L'AS Rome a signé contre Cagliari (2-0) sa troisième victoire en trois journées de championnat d'Italie, pliée en moins d'un quart d'heure, pour rester au coude à coude en tête avec la Juventus, dimanche.

La Roma se lève tôt. Comme contre le CSKA Moscou (5-1), l'équipe de Rudi Garcia a assommé le match avec deux buts en trois minutes, grâce à un Alessandro Florenzi déchaîné.

Passeur pour l'ouverture du score de Mattia Destro (10), le jeune Romain a lui-même marqué le deuxième but (13), les deux fois mis sur orbite par Gervinho. Florenzi, successeur annoncé de Francesco Totti et Daniel De Rossi pour reprendre le flambeau de l'enfant de la Louve, est ensuite grimpé dans la tribune d'honneur pour aller embrasser sa grand-mère, qui en a pleuré.

La Roma a gagné tous ses matches cette saison, comme la Juve. Et à 2-0, elle a tranquillement géré l'heure et quart de match restant. Sur une double occasion, Gervinho a manqué le 3-0 (75). Sinon les "Giallorossi" se sont économisés pour les tâches futures, les deux journées de Serie A la semaine prochaine, le déplacement à Manchester City en Ligue des Champions le 30 septembre et le choc à Turin contre la Juventus, le 5 octobre.

Rudi Garcia avait ménagé Francesco Totti, 38 ans le 27 septembre, et Miralem Pjanic, entré pour les 25 dernières minutes. L'international français Mapou Yanga-Mbiwa a vécu une première titularisation assez calme en défense centrale. Prêté par Newcastle, l'ex-capitaine de Montpellier a joué aux côtés de Kostas Manolas en l'absence de Castan et Davide Astori, blessés.

A Cagliari, entraîné depuis cet été par Zdenek Zeman, on a noté bien peu de signes du jeu offensif cher au technicien tchèque. Les Sardes n'ont pas encore gagné cette saison.

Dans le match de midi Parme a remporté ses premiers points de la saison en gagnant 3-2 à Vérone contre le Chievo, grâce notamment à un doublé de son étoile, Antonio Cassano.

Dans la soirée Naples se rend à Udine (16h00 GMT) et l'Inter Milan à Palerme (18h45 GMT).

Fifa.com (21/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 22 Sep - 17:08

L'AS Rome garde le rythme, Naples cale



L'AS Rome a signé contre Cagliari (2-0) sa troisième victoire en trois journées de championnat d'Italie pour rester en tête avec la Juventus, dimanche, mais Naples a encore perdu, à Udine (1-0).

La Rome joue un quart d'heure
La Roma se lève tôt. Comme contre le CSKA Moscou (5-1), l'équipe de Rudi Garcia a assommé le match avec deux buts en trois minutes, grâce à un Alessandro Florenzi déchaîné.

Passeur pour l'ouverture du score de Mattia Destro (10), le jeune Romain a lui-même marqué le deuxième but (13), les deux fois mis sur orbite par Gervinho. Florenzi, successeur annoncé de Francesco Totti et Daniel De Rossi pour reprendre le flambeau de l'enfant de la Louve, est ensuite grimpé dans la tribune d'honneur pour aller embrasser sa grand-mère, qui en a pleuré.

La Roma a gagné tous ses matches cette saison, comme la Juve. Et à 2-0, elle a tranquillement géré l'heure et quart de match restant. Sous une chaleur étouffante, les "Giallorossi" se sont économisés pour les tâches futures, les deux journées de Serie A la semaine prochaine, le déplacement à Manchester City en Ligue des Champions le 30 septembre et le choc à Turin contre la Juventus, le 5 octobre.

Naples n'y arrive pas
Si la Roma est déjà en tête avec la Juve, le troisième favori sur la grille de départ, Naples, a perdu pour la deuxième fois d'affilée en Serie A, et se retrouve déjà à six longueurs!

Le Napoli s'est incliné contre l'Udinese sur un but de Danilo servi par... Kalidou Koulibaly, qui a dégagé en catastrophe sur le Brésilien (70). Ce but synthétise les problèmes d'un Rafael Benitez en difficulté. Sa défense a trop élargi les mailles par rapport à la saison passée, et le Napoli traîne comme un boulet l'échec en barrages de Ligue des champions contre Bilbao.

La victoire jeudi contre le Sparta Prague (3-1) en Europa League n'était qu'une éclaircie, Naples a bel et bien raté son début de saison. Les recrues tardent à s'adapter, à l'image de Koulibaly ou de l'Espagnol Michu, et Gonzalo Higuain ne peut pas les sauver à chaque fois.

L'Inter traîne en chemin
L'Inter Milan a bien joué à Palerme (1-1) mais n'a pris qu'un point, qui le laisse à quatre points du duo de tête, déjà.

Nemanja Vidic, la recrue vedette de l'Inter, a offert le premier but aux Siciliens sur une grossière erreur dans sa surface, un dribble présomptueux, et raté.

Après un rouge à la première journée contre le Torino, le Serbe a encore taché son CV... Mais il a fallu cette faute pour que l'Inter encaisse son premier but de la saison.

L'homme en forme de l'Inter, Mateo Kovacic, a égalisé d'une frappe précise. Vidic a cru se racheter en marquant le but du 2-1, mais il a été annulé pour un hors-jeu L'Inter a dominé la seconde période, mais n'a pas réussi à tromper une autre fois le promu, et a même risqué la défaite sur la fin de match plus féroce des Rose et Noirs.

Fifa.com (21/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 22 Sep - 17:32

L'AC Milan au rebond



L'AC Milan veut retrouver chez le promu Empoli les illusions perdues contre la Juventus et reprendre le fil de son début de saison encourageant, mardi en match avancé de la 4e journée du championnat d'Italie.

Empoli comme un trampoline. Douchée par la Juve, qui l'a maîtrisée (1-0) à San Siro samedi, la troupe de "Pippo" Inzaghi a besoin de passer sa frustration. Le jeune entraîneur milanais devrait mettre en place un schéma plus audacieux que le "tous derrière, Ménez devant" contre la Juve, afin de retrouver les bonnes sensations du début de saison.

Dans la foulée d'un Jérémy Ménez saignant, les "Rossoneri" ont la meilleure attaque de Serie A (8 buts) avec l'autre équipe de Milan, l'Inter.

Mercredi (20h45) les deux leaders ont un programme différent: la Juventus reçoit un promu, Cesena, et l'AS Rome se rend à Parme, où Antonio Cassano s'est réveillé, à l'image de son doublé dimanche au Chievo (3-2).

Le troisième surprise, le Hellas Vérone, reçoit le Genoa.

Programme

Mardi
Empoli - AC Milan

Mercredi
Cagliari - Torino
Fiorentina - Sassuolo
Hellas Vérone - Genoa
Inter Milan - Atalanta Bergame
Juventus - Cesena
Naples - Palerme
Parme - AS Rome
Sampdoria Gênes - Chievo Vérone

Jeudi
Lazio Rome - Udinese

Fifa.com (22/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 23 Sep - 19:13

Juventus et AS Rome peuvent déjà s'envoler



La Juventus de Turin et l'AS Rome dominent déjà le championnat d'Italie, après trois matches victorieux sans prendre de buts, et tentent l'échappée mercredi pour la 4e journée, la Juve contre Cesena et la Roma à Parme.

- La Juve est-elle encore plus forte?
C'est l'avis d'Antonio Conte, son ex-entraîneur. "L'effectif est plus fourni et compétitif que l'an dernier, estime le nouveau sélectionneur. Ceux des 102 points (de la saison dernière) sont restés et des valeurs sûres comme Roberto Pereyra ont été ajoutées, la Juve reste favorite". L'équipe de Massimiliano Allegri, qui a eu l'intelligence de ne pas bouleverser un schéma tactique couvert de succès, est parti tambour battant et étouffe ses adversaires par un pressing très haut. Le promu Cesena, satisfait de son bon départ et de sa 11e place, pourra-t-il y résister?

Trois fois champion d'Italie avec la Juve, Conte salue le "mercato intelligent de la Roma", mais son dauphin l'an dernier, Rudi Garcia, a un match autrement plus difficile. La "Louve" se rend à Parme chez une de ses bêtes noires, Antonio Cassano. Avec la Sampdoria Gênes il avait empêché la Roma de remporter le titre 2010 en s'imposant au stade Olympique à la 35e journée. En outre Fantantonio est en forme, il a déjà marqué trois buts en trois journées.

Les mauvaises affaires de Naples
Le Napoli, battu lors des deux derniers journées, est déjà en crise avant de recevoir Palerme. Cibles principales des critiques, les recrues de l'intersaison. Le buteur espagnol Michu (ex-Swansea), les milieux David Lopez et Jonathan De Guzman, et le défenseur Kalidou Koulibaly ont montré des limites à Udine, où ils ont perdu 1-0.

Le roulement d'effectif opéré par Rafael Benitez contre l'Udinese a aligné les quatre recrues en même temps, et le technicien espagnol se retrouve déjà dans une petite tempête. Il en a vu d'autres, mais son équipe doit impérativement redresser la barre. Comptée favorite pour le "scudetto" avec la Juve et la Roma, elle accuse déjà 6 points de retard.

Le Napoli n'en finit plus de payer son départ raté, avec l'élimination en barrages de la Ligue des champions contre Bilbao. Benitez devrait remettre le onze de base contre Palerme, en espérant que Gonzalo Higuain, une seule fois buteur depuis le début de la saison, sorte de sa léthargie.

Fiorentina, la malédiction des buteurs
La situation des avant-centres est encore plus critique à la Fiorentina, qui reçoit Sassuolo. Après la rechute de Giuseppe Rossi, qui perd cinq nouveaux mois de carrière à cause de son genou maudit, Mario Gomez semble lui aussi ensorcelé: le buteur allemand est forfait trois semaines en raison d'une déchirure à la cuisse droite.

"Super Mario", qui courrait désespéramment après son premier but de la saison, va devoir attendre encore. L'entraîneur Vincenzo Montella doit aussi s'armer de patience et devrait aligner un trio Federico Bernardeschi-Babacar Khouma-Juan Cuadrado. Heureusement l'entraîneur florentin possède Cuadrado. En ce début de saison la "Viola" s'en remet à son génie colombien, qu'on a vu au four, au moulin et à la caisse contre Guingamp (3-0) en Europa League. Sassuolo, battu 7-0 deux journées plus tôt par l'Inter Milan, sait qui surveiller en priorité.

Programme

Joué mardi
Empoli - AC Milan

Mercredi
Cagliari - Torino
Fiorentina - Sassuolo
Hellas Vérone - Genoa
Inter Milan - Atalanta Bergame
Juventus - Cesena
Naples - Palerme
Parme - AS Rome
Sampdoria Gênes - Chievo Vérone

Jeudi
Lazio Rome - Udinese

Fifa.com (23/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 24 Sep - 17:55

L'AC Milan sans défense se fait peur



L'AC Milan a sauvé un point à Empoli (2-2), où sa défense a encore donné de graves signes de faiblesse, mardi en match avancé de la 4e journée du Championnat d'Italie.

Le Milan de "Pippo" Inzaghi n'est décidément pas à traction arrière... En encaissant deux buts par match depuis le début de la saison, le jeune entraîneur entame un peu son capital confiance. Le match très défensif livré trois jours plus tôt contre la Juventus, et perdu (1-0), n'a pas fait progresser son arrière-garde.

Ex-buteur de génie, Pippo Inzaghi sait envoyer ses hommes au but, déjà dix, mais sa défense, pourtant formée d'internationaux, s'est liquéfiée contre le plus petit budget de Serie A, et s'est retrouvée menée 2 à 0 au bout de 20 minutes.

Heureusement Fernando Torres a marqué son premier but "italien", pour sa première titularisation. Puis le Milan s'est remis en ordre, et Keisuke Honda a égalisé.

Lorenzo Tonelli a ouvert le score de la tête d'une combinaison d'école sur corner, avec un appel d'un attaquant pour emporter Daniele Bonera loin du marquage (13).

Puis Manuel Pucciarelli a surpris la charnière "rossonera" pour le but du K.-O. sur une nouvelle combinaison, sur coup franc cette fois, enjolivée de la superbe pichenette de Francesco Tavano pour Pucciarelli (21).

Torres a réduit le score juste avant la pause d'une tête décroisée, un vrai geste de buteur (43), qui fait du bien à la grosse recrue de l'été.

Au retour des vestiaires, la défense était plusieurs fois aux abois encore, Tavano manquant la balle de break en croisant trop son tir (55).

Mais Honda, sur une action personnelle et une frappe du gauche (57), a évité la petite crise au Milan. Inzaghi a même failli repartir avec les trois points sur une frappe de Jérémy Ménez sur la transversale (62). Mais Empoli ne méritait pas ça. Et le Milan non plus.

Fifa.com (23/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 25 Sep - 17:53

L'AS Rome s'accroche



L'AS Rome reste en tête avec la Juventus Turin grâce à un coup franc de Miralem Pjanic à deux minutes de la fin à Parme (2-1), mercredi pour la 4e journée du Championnat d'Italie.

Les deux équipes s'envolent déjà en tête avec quatre victoires en quatre matches, la Juve ayant battu Cesena (3-0).

AS Rome, la force tranquille

La Roma s'accroche. Elle a gagné dans les dernières minutes un match qu'elle a failli gaspiller, grâce à un coup franc direct de son meneur bosnien, qui fut l'élève de Juninho à Lyon.

Cette victoire fait encore plus de bien au psychologue qu'au comptable de l'AS Rome. Car malgré les blessures et les changements, malgré l'égalisation de Parme, les "Giallorossi" ont su se remettre dans un match qu'ils avaient voulu quitter un peu trop tôt.

Menant peu avant le demi-heure de jeu grâce à Adem Ljajic, lancé par Francesco Totti, la "Louve" a eu le tort de s'endormir.

Après deux matches pliés avant le premier quart d'heure, contre le CSKA Moscou (5-1) et Cagliari (2-0), elle a cru trop facilement gérer l'avantage au score et s'est laissée surprendre par une tête de Paolo De Ceglie sur corner.

L'équipe de Rudi Garcia a remis alors la marche avant, et a récolté les trois points grâce à Pjanic. Pleine de maîtrise, elle a digéré l'absence d'un leader comme Daniele De Rossi et de deux défenseurs centraux, Castan et Davide Astori, et a remonté le score. Le Juve-Roma du 5 octobre fait déjà saliver toute l'Italie du football.

Vidal, retour gagnant
Beau fixe dans le ciel de Turin. La Juve a gagné, comme d'habitude, 3-0 contre Cesena, et elle a retrouvé un de ses éléments clefs, Arturo Vidal, de retour de blessure et auteur d'un doublé.

Buteur sur penalty pour l'ouverture du score, le Chilien a marqué tout seul le second. Rôdant balle au pied devant la surface, laissé tranquille par l'inconséquente défense de Cesena, il a armé une puissante frappe.

L'autre réacteur du moteur de Massimiliano Allegri, avec Paul Pogba, revient à temps pour la 2e journée de Ligue des champions et le déplacement à Madrid contre l'Atletico, Stephan Lichtsteiner, un des "Bianconeri" en forme du début de saison, a clôt le score. Le défenseur suisse offensif est un des symboles de la Juve, qui n'a pas encore encaissé un seul but cette saison.

Naples, c'est grave
Après deux défaites d'affilée en Serie A, le Napoli a encore raté un match, concédant le nul chez lui contre Palerme (3-3) après avoir mené deux fois au score.

Le Napoli est malade, et le Docteur Benitez ne trouve pas de remède. Le 2-0 au bout de onze minutes semblait signer le rebond, grâce à Kalidou Koulibaly et Duvan Zapata, qui relayait au front Gonzalo Higuain.

Mais les problèmes de défense ne sont pas résolus, Andrea Belotti a égalisé facilement dans l'étau mal serré de la charnière napolitaine. Puis Michel Morganella est rentré aisément dans la surface avant de centrer pour Franco Vazquez, oublié par la défense. José Callejon a donné l'avantage à son équipe juste avant la pause, mais Belotti a réussi le doublé après la pause.

Le Napoli ne sort pas de sa dépression post-élimination en barrages de Ligue des champions. Il faut pourtant faire vite, l'ex-favori pour le "scudetto" compte déjà 8 points de retard sur les leaders.

Fifa.com (24/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum