Saison italienne, 2014 - 2015

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 28 Avr - 22:54

L'Inter avance, malgré Di Natale



L'Inter Milan continue sa remontée européenne grâce à sa victoire à l'Udinese (2-1) réduit à neuf, malgré le but historique d'Antonio Di Natale, son 205e en Championnat d'Italie, mardi en match avancé de la 33e journée.

Moribonde il y a dix jours, l'Inter n'est plus qu'à un point de la sixième place, qualificative pour l'Europa League, pour l'instant occupée par la Fiorentina, en déplacement périlleux chez la Juventus Turin, mercredi, qui pourrait être sacrée championne.

Après avoir ouvert le score par Mauro Icardi sur penalty (48), pour une faute de Danilo sur Mateo Kovacic, l'Inter s'est laissé rejoindre par l'Udinese à dix contre onze, après l'exclusion de Maurizio Domizzi pour deux jaunes (40).

La légende locale "Toto" Di Natale (37 ans) a rejoint Roberto Baggio à la sixième place du classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Serie A en signant son 205e but, deux minutes après le penalty d'Icardi.

Mais l'Inter aussi a un joueur de légende, le champion du monde Lukas Podolski, qui a marqué son premier but italien (65) sur son premier ballon après son entrée en jeu, une frappe travaillée du gauche. Hormis une passe décisive dès son premier match, "Poldi" n'avait guère brillé jusqu'alors sous le maillot de l'Inter et évoquait même déjà un retour vers Arsenal, le club prêteur, cet été.

Jouer aussi "avec le cerveau"
Quand l'Allemand a marqué, l'Udinese ne jouait plus qu'à neuf, le Ghanéen Emmanuel Badu ayant été exclu pour protestation véhémente face à l'arbitre (58).

A deux joueurs de plus et un but d'avance, l'Inter s'est fait très peur jusqu'au bout face à une courageuse Udinese, applaudie par son public malgré la défaite.

Mancini "ne comprend pas. Après la double exclusion et une fois marqué le but du 2-1, quatre ou cinq de nos joueurs ont cessé de jouer, a-t-il dit. Ce n'est pas possible de risquer de perdre un match bien mieux joué à onze contre onze qu'à onze contre neuf. Il faut se servir de son cerveau, des fois cette équipe ne pense pas".

Mais après un bon derby contre l'AC Milan (1-1), où elle aurait mérité la victoire, elle vient de battre l'AS Rome (2-1) et l'Udinese.

Roberto Mancini a retrouvé un collectif digne de ce nom et peut compter sur Icardi, qui rejoint un autre Argentin en tête du classement des buteurs, Carlos Tevez (Juventus), avec 18 buts.

Il reste aux "Nerazzurri" deux gros morceaux au calendrier, la Lazio Rome (2e) et la Juve, aux 35 et 36e journée, mais les voilà en course pour l'Europe alors qu'ils ont été un temps dans la seconde moitié du classement.

Fifa.com (28/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 29 Avr - 19:08

Naples - Benitez encouragé à rester



L'entraîneur de Naples, Rafael Benitez, en fin de contrat et dont le nom circule sur les listes du Paris SG ou de Manchester City pour la saison prochaine, "peut rester encore cinq ans", a dit mercredi le président du club italien, Aurelio De Laurentiis.

"Je lui ai dit qu'il pouvait rester encore une année ou cinq de plus", a dit De Laurentiis à la station napolitaine Radio Kiss-Kiss.

Si l'Espagnol "restait, je serais l'homme le plus heureux du monde, a ajouté le président du Napoli, sinon un entraîneur aussi bon arrivera". Si le problème venait de l'acclimatation de la famille de Benitez à Naples, "elle pourrait déménager à Rome, où il y a tant d'écoles anglaises, se serait parfait", a proposé De Laurentiis.

Arrivé en 2013, Benitez a remporté la Coupe d'Italie et la Super Coupe d'Italie 2014 et a qualifié le Napoli pour les demi-finales de l'Europa League, contre Dniepropetrovsk.

Fifa.com (29/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 30 Avr - 13:02

Parme mathématiquement relégué



Parme, en faillite, est mathématiquement relégué en deuxième division italienne après sa défaite à Rome contre la Lazio (4-0), mercredi lors de la 33e journée, et risque de tomber plus bas en raison de ses dettes.

Avec 16 points, Parme, pénalisé de 7 points, ne peut plus rattraper l'Atalanta Bergame (33 points), qui a obtenu le nul à Cesena (2-2), club qui devrait rejoindre Parme en Serie B.

Le triple vainqueur de Coupes d'Europe (une C2, deux C3) n'est même pas sûr de finir la saison. Les administrateurs judiciaires nommés pour gérer le club doivent se prononcer fin avril sur son avenir.

Les "Ducs" seront remplacés numériquement par Carpi, petit club d'Émilie-Romagne, qui a obtenu la veille la première accession en Serie A de son histoire.

Fifa.com (29/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 30 Avr - 13:04

La Juventus attendra



Le carton de la Lazio Rome contre Parme (4-0), mercredi lors la 33e journée du championnat d'Italie, a retardé le sacre de la Juventus Turin, vainqueur de la Fiorentina (3-2) mais à qui il manque encore un point pour décrocher le titre.

Couronnement retardé
La Juve devra attendre samedi contre la Sampdoria pour son quatrième titre d'affilée. Un nul lui suffit, mais elle sera privée de ses supporters à Gênes, interdits du déplacement pour les pétards lancés dans le public lors du derby contre le Torino, dimanche.

La Juve devra se montrer plus disciplinée dans six jours contre le Real Madrid en C1. Elle a concédé deux penalties à la "Viola", le premier pour une faute d'Andrea Pirlo sur Joaquin, le second pour un croc en jambe de Giorgio Chiellini, encore sur l'Espagnol.

Gonzalo Rodriguez a transformé le premier (33) mais a raté le second, complètement hors-cadre (67), quand la Juve menait 2-1. Fernando Llorente avait tôt égalisé d'un coup de tête sur un coup franc parfaitement tiré par Pirlo (36), puis Carlos Tevez y est allé de son doublé, une tête (45+1) sur un centre décisif de Patrice Evra, et une frappe (70).

L'Argentin a repris le large en tête du classement des buteurs (20 buts) sur Mauro Icardi qui l'avait rejoint la veille lors de la victoire de l'Inter Milan à Udinese (2-1), et l'inusable Luca Toni, auteur de l'égalisation de Vérone à la "Samp" (1-1). En toute fin de match, Josip Ilicic, d'un coup franc direct, a avivé les regrets de la Fiorentina, battue pour la quatrième fois d'affilée en Serie A.

Rome vers son grand derby
Les deux rivales de la capitale sont toujours au coude à coude pour la deuxième place, la Lazio un point devant l'AS Rome, à trois matches d'un excitant derby qui pourrait valoir l'accès direct à la Ligue des champions, le 24 mai.

La Lazio a tout de suite gâché l'envie de fête des "Juventini" en marquant trois buts en un peu plus d'un quart à Parme, officiellement relégué en Serie B avec ce résultat, en attendant peut-être de descendre plus bas à cause de sa banqueroute.

Une frappe de 30 m de Marco Parolo (10) a ouvert le bal, avant la 12e réalisation de Miroslav Klose (13) et un but d'Antonio Candreva (16). Baldé Keita a clôturé les comptes (81).

La Roma n'a pas lâché prise en s'imposant elle aussi 3-0, à Sassuolo, avec notamment le premier but de Seydou Doumbia, le flop du mercato. D'autres joueurs critiqués se sont rachetés, Gervinho offrant le troisième but à Miralem Pjanic. Après deux matches nuls, la formation de Rudi Garcia retrouve un peu de marge sur Naples (5 points), qui joue jeudi à Empoli.

Inzaghi mauvais vendeur
L'AC Milan est à vendre, mais Filippo Inzaghi ne lui fait pas une bonne publicité. Son équipe a encore énormément déçu, battue pour la seconde fois d'affilée, à domicile par le Genoa (3-1).

Alors que Silvio Berlusconi discute avec des hommes affaires asiatiques, le Thaïlandais M. Bee et le Chinois M. Lee, son équipe s'enfonce, dixième à 7 points de l'Europe.

Les hommes de "Pippo" ont reçu une leçon d'efficacité du Genoa, et le club entier une leçon de business, avec un but du Français Mbaye Niang, prêté par le Milan...

La superbe réduction du score de Philippe Mexès n'y change rien, le Milan va passer une autre saison sans coupe d'Europe. Son prix risque de baisser.

Fifa.com (29/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 1 Mai - 17:09

Naples explose à Empoli



En explosant jeudi sur la pelouse d'Empoli (4-2) en match de clôture de la 33e journée du Championnat d'Italie, Naples a réalisé une mauvaise opération, laissant la Lazio Rome et l'AS Rome s'échapper aux 2e et 3e places.

Avec ce revers, Naples reste à 56 points et s'éloigne à six longueurs de la Lazio Rome, alors que les deux clubs doivent encore s'affronter lors de la 38e et ultime journée du Calcio, toujours dominé par la Juventus.

Le retard sur la troisième place, dernière qualificative pour la prochaine Ligue des champions, s'est également creusé: Naples est désormais à cinq points de la Roma (61 pts), ou plutôt quatre puisque le club dispose d'une meilleure différence particulière (une victoire chacun, 2-1 pour Naples au cumul des confrontations directes).

Cueillis à froid d'entrée sur un tir de Maccarone venant récompenser la domination toscane (1-0, 8e), les hommes de Rafael Benitez ont coulé juste avant la pause: sur un deuxième but gag contre son camp de Miguel Angel Britos (2-0, 43e) et sur une belle reprise de volée de Riccardo Saponara (3-0, 45+1).

La réduction du score est surtout due à un coup de billard: la frappe du Slovaque Marek Hamsik a été repoussée par le portier d'Empoli sur son propre défenseur Vincent Laurini (64e), qui inscrivait un but contre son camp.

Un second but contre son camp pour Naples de Raul Albiol à la 81e minute est venue parachevée l'humiliation, alors que Hamsik, d'une frappe à l'entrée de la surface, a limité l'ampleur de la défaite (90e+1).

Fifa.com (30/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 1 Mai - 17:18

Juventus, dernier point sur le "i" de titre ?



Un point suffit à la Juventus Turin chez la Sampdoria Gênes pour rester championne d'Italie, samedi en match avancé de la 34e journée, et se consacrer à sa demi-finale de Ligue des champions contre le Real Madrid.

- La Juve y est presque
Personne ne croit que la Juve puisse encore laisser échapper ce 31e titre, mais son entraîneur, Massimiliano Allegri, voudrait le plus tôt possible ce dernier point pour coudre un quatrième "scudetto" d'affilée sur les poitrines noir et blanc. Le pas de tortue de la "Samp", qui ne gagne plus depuis cinq matches, doit l'inciter à l'optimisme.

La fête serait un peu gâchée par l'absence de ses tifosi à Gênes, mais ils sont interdits de déplacement après les incidents du derby perdu contre le Torino (2-1) le dimanche précédent, où certains d'entre eux ont lancé de puissants pétards dans la tribune des "Granata", blessant dix personnes. Le virage Sud du Juventus Stadium devait également être fermé pour les deux prochains matches, mais la "Vieille Dame" a fait appel de cette sanction.

Déjà orienté vers la demi-finale aller de mardi contre le champion d'Europe en titre, Allegri devrait épargner quelques défenseurs, Andrea Barzagli, Giorgio Chiellini et Patrice Evra, ainsi qu'Andrea Pirlo et Carlos Tevez au milieu et en attaque.

- Rome, le compte à rebours continue
Le Napoli ayant lourdement chuté à Empoli (4-2), les deux clubs romains se retrouvent au coude à coude pour la fameuse deuxième place, à trois semaines de leur grand derby, pour l'avant-dernière journée.

La Lazio, qui garde un point d'avance, se rend chez une Atalanta Bergame qui a presque assuré son maintien. Elle compte toujours sur son trio infernal, Miroslav Klose, buteur lors des deux derniers matches, Antonio Candreva et le Brésilien Felipe Anderson, un peu plus avare en étincelles ces derniers temps.

L'AS Rome reçoit un Genoa redevenu européen (6e), mais Rudi Garcia a peut-être retrouvé la clef contre Sassuolo (3-0): Seydou Doumbia a enfin marqué un but, trois mois et demi après son arrivée, Gervinho (passeur) et Miralem Pjanic (buteur) se sont débloqués, et la défaite du Napoli a rendu un peu d'optimisme à une équipe qui dégringolait.

Naples joue sa dernière chance de podium en recevant l'AC Milan du pauvre "Pippo" Inzaghi, battu lors de ses deux dernières rencontres. En cas d'échec, il reste une possibilité aux hommes de Rafael Benitez: gagner l'Europa League pour gagner le ticket pour la C1.

- La petite Europe
Les coups d'arrêt de la Sampdoria, et d'une Fiorentina qui reste sur quatre défaites en Serie A, ont relancé la course à l'Europa League.

Le Genoa n'est plus qu'à une longueur de sa concitoyenne. Il a doublé la "Viola", qui reçoit Cesena, au bord de la relégation, et a, comme le Napoli, la carte C3, avec une demi-finale contre le tenant du titre, le FC Séville.

L'Inter, miraculeusement revenue dans la course, reçoit le Chievo Vérone, et le Torino, à égalité avec les "Nerazzurri", boucle mercredi la journée contre Empoli. Bref, cinq équipes se tiennent en trois points pour les deux dernières places européennes.

Programme

Samedi
Sassuolo - Palerme
Sampdoria Gênes - Juventus Turin

Dimanche
AS Rome - Genoa
Atalanta Bergame - Lazio Rome
Fiorentina - Cesena
Hellas Vérone - Udinese
Inter Milan - Chievo Vérone
Naples - AC Milan

Lundi
Cagliari - Parme

Mercredi
Torino - Empoli

Fifa.com (01/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 1 Mai - 17:20

xx

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 3 Mai - 13:16

La Vieille Dame garde son trône



Couronnée championne d'Italie dès samedi, après sa victoire chez la Sampdoria Gênes (1-0), la Juventus Turin peut rêver d'un triplé inédit, avec déjà une demi-finale de Ligue des champions à venir contre le Real Madrid.

Et de quatre! La Juve domine la Serie A au point de décrocher son quatrième "scudetto" d'affilée quatre journées avant la fin. Avec un 31e titre, elle surclasse l'AC Milan et l'Inter, qui en comptent 18 chacun.

Avec 17 points d'avance sur la Lazio Rome, la Juve a écrasé la concurrence. Si elle ne battra pas le record de 102 points établi l'an dernier par l'équipe d'Antonio Conte, la "Vieille Dame" guidée par Massimiliano Allegri n'a plus aucun rival depuis le mois de janvier. La Roma, qui lui avait donné du fil à retordre la saison passée, ne suivait plus.

La Roma doit désormais se battre pour reprendre la deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des champions, à sa grande rivale la Lazio, qui compte un point d'avance. Tout pourrait bien se décider à l'avant-dernière journée, le 24 mai, lors du derby de la capitale.

La Lazio a brillé en 2015, avec notamment une série de huit victoires d'affilée, mais elle est partie de trop loin pour pouvoir inquiéter la Vieille Dame.

Le mérite d'Allegri
La couronne ajustée sur sa tête, la Juve peut désormais se consacrer entièrement à son grand défi, son retour dans le dernier carré de la Ligue des champions, après douze ans d'absence, et un duel avec le tenant du titre.

Ce titre est aussi un grand succès pour Allegri, arrivé l'été dernier dans la défiance et les regrets laissés par le départ de son prédécesseur, Antonio Conte. nFin tacticien et diplomate, le "condottiere" s'est fait adopter en reprenant d'abord le système en 3-5-2 de Conte, cher aux joueurs, avant d'évoluer petit à petit vers son football à lui, en 4-4-2.

Il n'hésite d'ailleurs pas à ressortir la défense à trois quand le besoin s'en fait sentir.

Pour ce match décisif contre la "Samp", Allegri n'a pas ménagé Carlos Tevez, son meilleur joueur en l'absence de Paul Pogba, blessé depuis un mois et demi. Titulaire contre la Sampdoria, l'Argentin sera l'arme offensive principale des "Bianconeri" contre le Real.

Échaudé par la rotation d'effectif désastreuse à Parme (1-0), Allegri n'opère que de petites retouches depuis trois semaines. Contre la Samp, il a laissé au repos Giorgio Chiellini et Andrea Pirlo, Patrice Evra était lui suspendu pour accumulation de cartons jaunes.

Et maintenant l'Europe
Pour étendre sa domination italienne à l'Europe, la Juve a dans l'immédiat cette demi-finale prestigieuse contre le Real, mais elle ne part pas favorite, même si Allegri rappellent qu'"ils jouent à onze aussi".

L'excellent parcours de cette saison est le fruit du mérite, mais aussi d'un tirage au sort clément, qui lui a opposé un Borussia Dortmund (2-1/3-0) à côté de ses crampons en 8e de finale et l'équipe la moins redoutable du plateau des quarts, Monaco, battu péniblement (1-0/0-0) au bout de deux matches défensifs.

Pour revenir plus régulièrement en demies, la Juve devra se renforcer, mais elle n'a pas les moyens des habitués du dernier carré. La probable vente de Paul Pogba, qui pourrait friser la centaine de millions d'euros, permettrait d'attirer quelques gros calibres moins bien dans leur club, comme Edinson Cavani (Paris SG) ou Radamel Falcao (Manchester United).

En attendant, la Juve vit à fond sa saison, déjà très réussie, et rêve d'avoir des problèmes de calendrier avec sa Ligue: la veille de sa finale de Coupe d'Italie, contre la Lazio, le 7 juin, est programmée la finale de Ligue des champions à Berlin...

Fifa.com (02/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 3 Mai - 13:23

Juventus, ou le changement dans la continuité



Pour la quatrième saison consécutive, la Juventus, compacte et sereine, a survolé la Serie A s'assurant le 31ème championnat d'Italie de son histoire à quatre journées de la fin. Le début de saison n'avait pourtant pas été encourageant après le départ d'Antonio Conte, l'entraineur du renouveau à la forte personnalité. Les tifosi ne cachaient pas leurs craintes.

Massimiliano Allegri aprocédé par petites touches et progressivement instauré le changement dans la continuité, une sorte d'évolution technico-tactique en évitant toute rupture brutale avec les trois dernières années. Sous sa direction, la Vieille Dame est désormais en condition de réussir un carton plein. Elle décroche son titre trois jours avant le double choc contre le Real Madrid en demi-finale de la Ligue des champions de l'UEFA, et avant la finale de la Coupe d'Italie contre la Lazio en juin.

Plus grand nombre de victoires, plus petit nombre de défaites, meilleure attaque et meilleure défense, la Juve domine la Serie A dans tous les secteurs. FIFA.com détaille les dessous d'une révolution de velours.

La défense
Le socle du quadruple champion n'a pas changé. Gianluigi Buffon, au sommet de son art à 37 ans, dirige de main de maître Leonardo Bonucci, Giorgio Chiellini ou encore Andrea Barzagli, longtemps absent sur blessure cette saison. Autant de joueurs de caractère aux automatismes bien rodés en club comme en équipe nationale. Résultat, la reine d'Italie a concédé 86 buts en quatre ans, soit un peu plus d'une vingtaine par saison. A titre de comparaison, l'Inter Milan dominateur des années 2006-2010 en avait concédé 126. "Si Conte était un grand meneur d'hommes, Allegri nous a beaucoup fait travailler tactiquement et sur la gestion", souligne Barzagli.

Le milieu de terrain
La saison dernière, la majorité des succès avaient pour origine une action émanant du trio magique : une ouverture millimétrée d'Andrea Pirlo, une relance magistrale de Paul Pogba ou un coup de rein d'Arturo Vidal, sans oublier Claudio Marchisio qui a assuré avec brio les nombreux remplacements de Pirlo souvent ménagé. Mais à l'instar de ces fuoriclasse, c'est leur capacité à mettre leur talent au service du collectif qui a souvent fait la différence.

Cela n'a pas empêché Allegri, sans renier le 4-3-3 cher à Conte, d'installer progressivement un 4-3-1-2 plus adapté à son effectif et surtout présentant beaucoup moins de risques au niveau des joutes européennes. Désormais, ses joueurs ont parfaitement assimilés les deux systèmes qui sont mis en application en fonction de l'adversaire ou du score. Bien sûr, Stephan Lichtsteiner et Patrice Evra, qui ont reculé d'un cran, ont moins de liberté de mouvement dans leur couloir et leurs centres font parfois défaut. Mais Allegri prône souvent un football plus direct et en profondeur. Dans cette nouvelle configuration, l'Argentin Roberto Pereyra, arrivé cette saison de l'Udinese, évolue comme milieu offensif axial en pointe, en soutien des deux attaquants. Autant de retouches qui font dire à Roberto Mancini, l'entraineur de l'Inter, que le milieu de terrain de la Juve est "peut-être le meilleur du monde".

L'attaque
En attaque, Carlos Tevez a retrouvé la forme de ses meilleures années. L'ancien Mancunien tourne à la moyenne de 0,67 but par match (20 en 30 matches) et affiche une grande joie de jouer. "Avec Allegri, quand il faut défendre je défends, mais en attaque j'ai plus de liberté de mouvement et je peux dézoner où je veux. Maintenant je joue comme je le sens", avoue l'Argentin en souriant. La saison dernière il était associé à Fernando Llorente, souvent chargé des tâches ingrates dans la surface de réparation. Mais au fil de la saison, Allegri a donné de plus en plus de temps de jeu à Alvaro Morata, plus mobile sur tout le front de l'attaque. Tevez préférait jouer avec Llorente mais Morata, qui pêchait parfois par excès d'individualisme, a fait l'effort de lui offrir quelques passes décisives apportant ainsi de nouvelles options en attaque.

"Je suis d'autant plus satisfait que je suis certain que cette équipe a encore une bonne marge de progression", s'est félicité Massimiliano Allegri. Pas de quoi rassurer des adversaires qui depuis quatre saisons terminent à plus de dix points.

Fifa.com (02/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 3 Mai - 18:54

La Lazio cale, l'AS Rome en profite



L'AS Rome a repris son rang de dauphin de la Juventus, couronnée samedi, en s'imposant face au Genoa 2-0 dimanche lors de la 34e journée du Championnat d'Italie, aux dépens de la Lazio, tenue en échec à l'Atlanta Bergame (1-1).

Les hommes de Rudi Garcia (64 points) comptent un point d'avance sur la Lazio et se sont emparés de la deuxième place directement qualificative pour la Ligue des champions.

Les deux rivaux de la capitale doivent s'affronter le 24 mai lors de la 37e et avant-dernière journée d'un championnat remporté samedi par la Juventus, à quatre journées de la fin, à la faveur d'une victoire chez la Sampdoria Gênes (0-1).

Naples, lourdement battu à Empoli (4-2) lors de la 33e journée, a laissé filer les deux clubs romains au coude à coude pour la fameuse deuxième place, et pointe à sept longueurs de la Lazio.

Le Napoli peut tenter de rester dans la roue des deux équipes de la capitale en battant dimanche (20h45) l'AC Milan du pauvre "Pippo" Inzaghi, battu lors de ses deux dernières rencontres.

Bon aprem pour la Fiorentina
En cas d'échec, il reste une possibilité aux hommes de Rafael Benitez: remporter l'Europa League afin de gagner le ticket pour la C1. Le coup d'arrêt de la Sampdoria Gênes et du Genoa, qui restait sur deux victoires, a relancé la course à l'Europa League.

La Fiorentina, actuel cinquième, a doublé les deux équipes génoises en s'imposant face à Cesena (3-1), au bord de la relégation. La "Viola" a, comme le Napoli, la carte C3, avec une demi-finale contre le tenant du titre, le FC Séville.

L'Inter (49 points), toujours dans la course à l'Europe, n'a pas pu faire mieux qu'un match nul contre le Chievo Vérone (0-0) et pourrait être distancé par le Torino (48 points) s'il l'emporte mercredi contre Empoli. Le Hellas Verone, qui accueillait l'Udinese, s'est fait doubler au classement par son adversaire du jour, vainqueur 1-0 grâce à un but de Di Natale.

Samedi, sur le terrain de la Sampdoria, la Juve a conquis son 4e titre d'affilée en s'imposant grâce à un but d'Arturo Vidal à la 32e minute.

Fifa.com (03/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 8 Mai - 12:26

La fête du patron, la lutte des classements



Une fois que la Juventus aura fêté son nouveau titre avec son public, samedi contre Cagliari (18h00), la lutte pour le podium et le maintien se poursuivra en Italie, pour la 35e journée de Championnat.

Fête à Turin
Et de quatre ! Outre le quatrième "scudetto" consécutif, les tifosi "juventini" auront plaisir à revenir au stade les yeux encore brillants du spectacle de mardi soir, où leur équipe a dompté le Real Madrid (2-1) en demi-finale aller de la Ligue des champions. Focalisée sur son match retour, le 13 mai au stade Santiago Bernabeu, la Juve devrait opérer une vaste rotation d'effectif pour se préserver.

La star Paul Pogba, de retour de blessure, devrait jouer quelques dizaines de minutes, pour la première fois depuis un mois et demi, en guise de "rodage", comme le dit son entraîneur Massimiliano Allegri. La "Vieille Dame" devrait arborer les panneaux 33, pour 33 titres, alors qu'elle n'en compte en réalité que 31, ceux de 2005 et 2006 ayant été annulés par la justice, comme l'a rappelé le patron du Comité olympique italien (Coni), Giovanni Malago.

Double duel Rome-Milan
L'enjeu majeur des quatre dernières journées est la qualification pour la Ligue des champions. Le deuxième accompagnera directement la Juve en poules, le troisième devra passer par les barrages. Et le quatrième se contentera de l'Europa League, à moins que Naples ou la Fiorentina, demi-finalistes, ne gagne la C3 et par la même occasion un billet pour la prochaine C1. L'AS Rome a repris l'avantage, un petit point devant la Lazio, et se rend samedi (20h45) chez un AC Milan en pleine crise. Alors que son propriétaire, Silvio Berlusconi, essaie de vendre le club, négociant entre repreneurs chinois et thaïlandais, l'équipe coule, restant sur trois défaites d'affilée.

La Lazio reçoit dimanche l'autre géant milanais, l'Inter (8e), qui a repris du poil de la bête et peut encore croire, lui, à l'Europa League. Naples (4e) accuse cinq points de retard sur la Roma mais se rend à Parme, déjà relégué. Tout devrait se jouer lors des deux dernières journées, avec le derby de Rome (37e), puis Naples-Lazio.

Fin du suspense pour la Serie B ?
Les deux autres clubs relégués pourraient bien être connus ce week-end. Cesena, qui reçoit Sassuolo dimanche, retournera en Serie B s'il ne fait pas mieux que l'Atalanta Bergame, en déplacement à Palerme. Cagliari descendra s'il perd à la Juve et que l'Atalanta s'impose. Les Bergamasques ont l'avantage de la confrontation directe contre les Sardes aussi bien que contre Cesena, et le maintien est tout proche.

Enfin, les clubs de Vérone ne risquent plus rien et vont donc pouvoir s'en donner à coeur joie pour le derby Chievo-Hellas, remporté à l'aller par le Chievo (1-0).

Le programme

Samedi
Juventus - Cagliari
AC Milan - AS Rome

Dimanche
Chievo Vérone - Hellas Vérone
Cesena - Sassuolo
Palerme - Atalanta Bergame
Udinese - Sampdoria Gênes
Empoli - Fiorentina
Parme - Naples
Lazio - Inter Milan

Lundi
Genoa - Torino

Fifa.com (08/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 10 Mai - 14:47

Match nul pour la Juve, la Roma chute à Milan



Championnat d'Italie en poche, la Juventus Turin a raté samedi l'occasion de célébrer son titre à domicile en concédant le nul (1-1) face à Cagliari, tandis que la Roma, en lice pour la deuxième place, chutait à Milan (1-2).

Mais là n'était pas le plus important pour la "Vieille Dame", qui a fait tourner son effectif, avant le choc mercredi soir à Madrid contre le Real, en demi-finale retour de la Ligue des champions (2-1 à l'aller).

D'entrée, l'international français Paul Pogba, pour son retour à la compétition après 52 jours d'absence due à une déchirure à la cuisse droite, montrait qu'il avait faim en adressant une frappe qui passait à côté des cages sardes.

Son compatriote Kingsley Coman n'était pas en reste et tentait lui aussi plusieurs fois d'ouvrir le score. Une splendide tête de sa part, à la 42e ne trouvait que le petit filet.

C'est finalement Pogba, ravissant les supporteurs turinois, qui, sur une superbe frappe, légèrement déviée par un défenseur sarde, ouvrait le score juste avant la mi-temps (1-0, 45e).

"Je ne suis pas encore à 100% mais je me sens bien, je suis content d'être de retour", déclarait "Pogboom" au micro de Sky à la mi-temps.

Comme prévu avant la rencontre par l'entraîneur turinois Massimiliano Allegri, il sortait au bout d'une heure de jeu, au terme d'une prestation tout à fait rassurante, remplacé par Paolo de Ceglie.

De retour des vestiaires, Cagliari se montrait plus offensif en tentant plusieurs fois de réduire la marque, notamment sur une superbe tête (58e) de Luca Rossettini consécutive à un coup-franc concédé par la Juve.

La rencontre se dirigeait logiquement vers une victoire des Turinois, célébrant leur 31e "Scudetto", quand l'omniprésent Rossettini réussissait, en deux temps, à égaliser (1-1, 85e).

Le choc de la 35e journée, opposant en soirée l'AC Milan et l'AS Rome, une rencontre cruciale dans la course à la qualification pour la prochaine Ligue des champions, se soldait par une nette victoire des hommes de "SuperPippo" Inzaghi (2-1).

L'équipe giallorossa, éternelle dauphine de la Juventus, avait besoin de points pour distancer durablement ses "meilleurs ennemis" de la Lazio, qui reste finalement 3e à un point, avant la rencontre face à l'Inter Milan dimanche soir qui décidera du coup de (presque) tout.

Gervinho sort blessé
Dès le début de la rencontre au stade Giuseppe-Meazza, les deux formations enchaînaient les occasions franches.

A la 31e, coup dur pour la Roma: Gervinho, touché à une cuisse, était remplacé par Ljacic, tandis que les Rossoneri se faisaient toujours plus pressants face à une formation romaine sans idées.

A la 37e, la tête de Bonaventura était détournée d'un coup de poing par Morgan de Sanctis, mais trois minutes plus tard, le gardien romain n'avait pas la même réussite face à Marco Van Ginkel, servi par Keisuke Honda, qui ouvrait le score (1-0, 40e).

Les Milanais ne s'arrêtaient pas là puisque sur un centre du frétillant Honda, Mattia Destro, un ancien de la Louve, assommait ses ex-coéquipiers d'une tête acrobatique (2-0, 59e).

La Roma tentait alors le tout pour le tout en faisant entrer son emblématique capitaine Francesco Totti à la 70e qui, trois minutes après son entrée, réussissait un pénalty, obtenu après une faute sur Iturbe (2-1, 73e).

Mais cela ne suffisait pas et la Roma pouvait se mordre les doigts: la 2e place se jouera certainement lors de l'avant-dernière journée, face à la Lazio.

Fifa.com (09/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 10 Mai - 20:43

Parme surprend Naples



Parme, relégué et en faillite, a accroché Naples (2-2), qui a encore raté une occasion de s'approcher de la deuxième place, dimanche pour la 35e journée.

. Naples n'y arrive pas
"Caramba, encore raté!" Comme le Caporal Diaz dans "L'oreille cassé" de Tintin, le Napoli a manqué une nouvelle occasion de refaire son retard sur l'AS Rome, battue samedi chez l'AC Milan (2-1).

L'équipe de Rafael Benitez voyage décidément mal. Avec quatre points pris seulement sur ses six derniers déplacements, Naples reste à quatre longueurs de la si précieuse deuxième place.

La Lazio Rome, troisième, a la possibilité de reprendre le ticket direct pour la Ligue des champions, si elle remporte l'affiche de la journée contre l'Inter Milan, dimanche soir (18H45 GMT). En cas de victoire, elle prendrait deux longueurs d'avance sur la Roma à un seul match du derby de la capitale.

Le Napoli de Rafael Benitez s'est laissé surprendre par un but de Raffaelle Palladino, à la réception d'un ballon mal maîtrisé par Mariano Andujar sur corner (9).

Manolo Gabbiadini a égalisé (28), mais un magnifique coup franc direct de Cristobal Jorquera a remis Parme devant (33). En fin de match, le Belge Dries Mertens a sauvé un point (72).

. Cesena relégué, Cagliari plus très loin
Battu par Sassuolo (3-2), Cesena est mathématiquement relégué. Avec 24 points, le promu ne peut plus rattraper le premier non-relégable, l'Atalanta Bergame (36 pts), vainqueur à Palerme (3-2).

L'opération sauvetage a échoué, malgré la bonne période de février-mars, avec deux victoires et les nuls contre la Juventus Turin et l'Inter Milan, et les 7 buts de son attaquant français Grégoire Defrel, révélation du club cette saison.

La victoire de l'Atalanta ne fait pas les affaires de Cagliari, repoussé à huit longueurs. Les Sardes ont pourtant pris samedi un point chez la Juventus Turin (1-1), qui fêtait son titre avec une équipe privée de neuf titulaires, mais cela ne suffira sûrement pas pour éviter la Serie B.

Carpi est déjà assuré de monter en Serie A, pour la première fois de son histoire.

. Toni talonne Tevez

Luca Toni, buteur dans le spectaculaire derby de Vérone (2-2) entre le Hellas et le Chievo, n'est plus qu'à une unité du meilleur buteur du Championnat d'Italie, Carlos Tevez (19 contre 20).

A 15 jours de ses 38 ans, le champion du monde 2006 a donné l'avantage au Hellas Vérone (2-1) dans une des affiches de la 35e journée de Serie A, en attendant le choc Lazio Rome-Inter Milan (18H45 GMT).

Tevez avait été laissé au repos par la Juve en prévision de sa demi-finale retour de Ligue des champions à Madrid contre le Real.

C'est la première fois que les deux clubs de Vérone se séparent sur un match nul en Serie A.

Fifa.com (10/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 11 Mai - 15:35

La Lazio n'en profite pas



La Lazio, réduite à neuf, s'est inclinée contre l'Inter Milan (2-1) dimanche, et laisse la précieuse deuxième place à l'AS Rome, pourtant battue la veille par l'AC Milan lors de la 35e journée du Championnat d'Italie.

. Milan bat Rome
Les clubs milanais ont dominé les romains avec le même score et joué leur rôle d'arbitre dans la course à la Ligue des champions. Vaincue par l'AC Milan (2-1), la Roma conserve pourtant la deuxième place, à quinze jours d'un derby de Rome qui devrait décider de l'accès direct à la C1, le 24 mai.

La Lazio a fini par s'incliner, à neuf contre onze, victime d'un doublé de son ex "Prophète", Hernanès, conspué par son ancien public.

Antonio Candreva avait pourtant ouvert la marque (8e), mais l'exclusion du Brésilien Mauricio pour une faute sur Rodrigo Palacio qui filait au but a coûté cher. Hernanès a transformé le coup franc en but, et l'Inter a dominé le reste de la partie.

Le gardien Federico Marchetti a également vu rouge pour une faute sur Mauro Icardi, déséquilibrant définitivement la partie. Son remplaçant Etrit Berisha, pour son entrée en jeu, a obtenu du sursis en arrêtant le penalty de l'Argentin (64e), mais le surnombre a fini par payer, et Hernanès a marqué le but vainqueur (84e).

L'Inter, du coup, reste en course pour l'Europe à deux petits points de la Sampdoria Gênes (6e), un petit miracle au bout de cette saison tortueuse.

. Naples n'y arrive pas
Le Napoli, accroché par Parme, pourtant relégué et en faillite (2-2), a aussi manqué une nouvelle occasion de refaire son retard sur les Romains.

L'équipe de Rafael Benitez voyage décidément mal. Avec quatre points pris seulement sur ses six derniers déplacements, Naples reste à quatre longueurs de la deuxième place et à trois unités de la troisième.

Se qualifier pour la Ligue des champions par le biais de la Serie A sera donc compliqué. Reste au Napoli le ticket offert au vainqueur de l'Europa League, avec la demi-finale retour contre Dniepropetrovsk (1-1 à l'aller) jeudi.

Naples s'est laissé surprendre par un but de Raffaele Palladino, à la réception d'un ballon mal maîtrisé par Mariano Andujar sur corner (9e).

Manolo Gabbiadini a égalisé (28e), mais un magnifique coup franc direct de Cristobal Jorquera a remis Parme devant (33e). En fin de match, le Belge Dries Mertens a sauvé un point (72e).

. Cesena relégué, Cagliari presque
Battu par Sassuolo (3-2), Cesena est mathématiquement relégué. Avec 24 points, le promu ne peut plus rattraper le premier non-relégable, l'Atalanta Bergame (36 pts), vainqueur à Palerme (3-2).

L'opération sauvetage a échoué, malgré la bonne période de février-mars, avec deux victoires et les nuls contre la Juventus Turin et l'Inter Milan, et les 7 buts de son attaquant français Grégoire Defrel, révélation du club cette saison.

La victoire de l'Atalanta ne fait pas les affaires de Cagliari, repoussé à huit longueurs. Les Sardes ont pourtant pris samedi un point chez la Juventus Turin (1-1), qui fêtait son titre avec une équipe privée de neuf titulaires, mais cela ne suffira sûrement pas pour éviter la Serie B.

Carpi est déjà assuré de monter en Serie A, pour la première fois de son histoire.

Fifa.com (10/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 12:53

Le Genoa reste dans la course à l'Europe



Le Genoa reste dans la course à l'Europe grâce à sa victoire contre le Torino (5-1), avec trois buts en toute fin de match, lundi pour le dernier match de la 35e journée du Championnat d'Italie.

Avec 53 points, le Genoa n'est qu'à une longueur de sa rivale, la Sampdoria Gênes, 6e et dernier club européen, et un point devant l'Inter Milan, qui a gagné dimanche à la Lazio Rome (2-1).

Septième à 4 points de l'Inter, le Torino est décroché.

Le Genoa a ouvert le score grâce à un nouveau but de son homme en forme, l'espagnol Iago Falqué (18), son quatrième en six matches.

Le "Toro" a égalisé d'un magnifique coup franc direct d'Omar El Kaddouri (61), mais l'ex-Montpelliérain Tino Costa a redonné l'avantage au Genoa sur un autre coup franc direct, malencontreusement dévié dans son propre but (69) par le Marocain El Kaddouri qui était dans le mur.

Andrea Bertolacci (87), Leonardo Pavoletti (90+2) et Tino Costa (90+5) ont donné une ampleur un peu exagérée au score, et un regain de confiance au Genoa pour les trois dernières journées.

Fifa.com (11/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 18:52

AS Rome - Blessure musculaire pour Gervinho



L'attaquant ivoirien de l'AS Rome Gervinho souffre d'une "blessure musculaire mineure aux ischio-jambiers", a indiqué mardi le club, à la lutte pour une qualification directe en Ligue des champions, sans préciser la durée de son indisponibilité.

"Gervinho a passé des examens ce (mardi) matin qui ont révélé une blessure musculaire mineure aux ischio-jambiers. Il a déjà entamé un traitement", écrit le club romain dans un communiqué.

Selon plusieurs médias italiens, cette blessure pourrait coûter à l'Ivoirien la fin de la saison.

Elle intervient alors que la Roma, actuellement 2e du Championnat d'Italie, est à la lutte pour une qualification directe en Ligue des champions, à trois journées du terme. La Lazio, qui défiera son voisin romain lors de l'avant-dernière journée, n'est qu'à un point, et Naples à quatre.

Fifa.com (12/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 15 Mai - 16:26

Dernier tour avant le grand derby de Rome



A une semaine du derby de la capitale décisif pour la Ligue des champions, la Lazio se rend à la Sampdoria Gênes, samedi, et l'AS Rome reçoit l'Udinese, dimanche, pour la 36e journée du Championnat d'Italie.

. Rome en tremble déjà
La Roma compte toujours un petit point d'avance sur la Lazio, et elle dispose d'un calendrier plus confortable, avec la réception de deux équipes à l'abri, l'Udinese puis Palerme au dernier match, quand la Lazio affronte deux candidats à l'Europe en déplacement, la "Samp" puis Naples. Mais le niveau de jeu moyen de la Roma empêche d'en faire la grande favorite de la course à la deuxième place, loin derrière la Juventus déjà championne.

Fâché par le manque d'implication contre l'AC Milan (défaite 2-1), Rudi Garcia a gardé ses joueurs au centre d'entraînement de Trigoria pour une opération commando. Le Français jouera dimanche en connaissant le résultat de son adversaire, sera-ce une libération ou un stress supplémentaire pour une équipe qui n'a jamais retrouvé son niveau de 2014?

La Lazio jouait divinement bien, mais elle reste sur une défaite à domicile contre l'Inter Milan (2-1), à neuf contre onze, qui lui a un peu coupé les jambes. Stefano Pioli, son brillant entraîneur, espère que son équipe aura retrouvé ses meilleurs coups contre la Sampdoria, qui s'accroche à sa sixième place européenne.

. "Derby d'Italia" sur le chemin de la Juve
La Juve a retrouvé les sommets. Finaliste de la Ligue des champions le 6 juin contre le FC Barcelone, elle va vivre une fin de saison dorée à l'or fin. Avant sa finale de Coupe d'Italie contre la Lazio, avancée au 20 mai (la date était fixée au... 7 juin), elle va samedi à San Siro affronter l'Inter Milan pour un toujours excitant "derby d'Italia", comme le surnomme les médias de la péninsule.

L'Inter (8e) a retrouvé du punch sous Roberto Mancini et peut encore croire à l'Europa League, un miracle après une saison passée sur le bord de la crise. Les "Nerazzurri", derniers représentants de la Serie A en finale de Ligue des champions avant la Juve, lors de leur victoire en 2010, ne feront aucun cadeau aux "Bianconeri".

Malgré le prestige de l'affiche, Massimiliano Allegri devrait bouleverser dans les grandes largeurs son équipe pour le premier des trois gros matches de la Juve en huit jours. Après l'Inter et la Lazio pour la "Coppa Italia", la Juve a un autre rendez-vous prestigieux contre Naples. Bref, il ne lui reste presque que des "finales" à jouer...

. Adieu Cagliari ?
La Serie A pourrait connaître son dernier relégué ce week-end. La seule solution pour les Sardes d'échapper à la Serie B reste de gagner tous leurs matches pendant que l'Atalanta Bergame perd trois fois. Cagliari, qui a utilisé quatre entraîneurs durant la saison, risque d'être condamné contre l'équipe de l'île d'en-face, Palerme, capitale de la Sicile. L'Atalanta reçoit le Genoa, candidat à l'Europe.

Naples et la Fiorentina, les grands battus des demi-finales de l'Europa League, jouent lundi contre les deux clubs déjà relégués pour sauver leur saison. Si le Napoli, à quatre longueurs de la Lazio, ne se qualifie pas pour la Ligue des champions, il aura reculé dans la hiérarchie. Gonzalo Higuain, qui a tout raté contre Dniepropetrovsk, doit une revanche à son public contre Cesena. La Fiorentina reçoit Parme pour défendre sa cinquième place et se contenterait de retourner en Europa League.

Le programme

Samedi
Inter Milan - Juventus
Sampdoria Gênes - Lazio Rome

Dimanche
Sassuolo - AC Milan
Atalanta Bergame - Genoa
Cagliari - Palerme
Hellas Vérone - Empoli
Torino - Chievo Vérone
AS Rome - Udinese

Lundi
Fiorentina - Parme
Naples - Cesena

Fifa.com (15/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 16 Mai - 20:35

Frosinone pour la première fois en Serie A



L'équipe de Frosinone monte pour la première fois en première division italienne grâce à sa victoire sur Crotone (3-1), samedi lors de la 41e et avant-dernière journée.

Un deuxième Petit-Poucet. Frosinone, petite ville du Latium, la région de Rome, rejoint Carpi, promu pour la première fois en Serie A trois semaines plus tôt. Si Carpi évoluait en 5e division il y a cinq ans, les Jaunes et Bleus de Frosinone ont aussi grimpé les étages à pas de géants, la saison précédente ils évoluaient encore en Lega Pro, la 3e division.

Avec 6 points d'avance sur Vicenza et Bologne, l'équipe entraînée par Roberto Stellone, qui avait déjà connu quatre accession en tant que joueur, ne peut plus être rejointe.

Les héros du jour contre Crotone sont les buteurs Daniel Ciofani et Federico Dionisi (doublé), qui ont marqué 26 buts à eux deux cette saison.

Le troisième promu sera connu au terme des barrages entre les équipes classées de la 3e à la 8e place.

Parme et Cesena sont déjà relégués en Serie B, et Cagliari pourrait les rejoindre dimanche.

Fifa.com (16/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 16 Mai - 22:20

La Juve garde le rythme



La Juventus Turin a gagné le "derby d'Italie" chez l'Inter Milan (2-1) avec une équipe largement remaniée mais un Morata encore buteur, samedi pour la 36e journée du Championnat d'Italie, quatre jours après son exploit au Real Madrid.

Alvaro ce héros. Déjà auteur à Madrid (1-1) du but de la qualification pour la finale de la Ligue des champions, Alvaro Morata a signé celui de la victoire de prestige contre l'Inter (83), d'un extérieur du droit hors de la surface mal maîtrisé par Samir Handanovic.

Morata était un des quatre titulaires de Santiago Bernabeu alignés samedi par Massimiliano Allegri.

Déjà championne, la Juve devait reposer ses cadres après le Real et avant la finale de la Coupe d'Italie, mercredi contre la Lazio Rome. Elle avait laissé Gianluigi Buffon, Andrea Pirlo ou Carlos Tevez à la maison.

Un autre des héros de Madrid, Claudio Marchisio, a égalisé sur penalty (42), né d'une passe en retrait malheureuse de Mateo Kovacic. Le Croate a lancé Alessandro Matri vers le but, fauché par Nemanja Vidic. L'Inter avait pourtant mieux débuté ce choc entre les deux derniers finalistes italiens de Ligue des champions (victoire de l'Inter de José Mourinho en 2010).

Barcelone doit se méfier
Mauro Icardi a marqué en déviant de la poitrine un tir de Marcelo Brozovic (9), revenant à une longueur de Tevez (19 buts contre 20) en tête du classement des buteurs de la Serie A.

L'Inter a dominé, marquant un but refusé à Brozovic reprenant un tir sur la barre de Xherdan Shaqiri (39), pour un hors jeu limite, puis s'est fait cueillir.

Morata a manqué coup sur coup deux grosses occasions à la reprise, avant de donner la victoire à la "Vieille Dame". Comme à Madrid, il a été servi en retrait par Paul Pogba, entré dans le dernier quart d'heure.

Le FC Barcelone doit se méfier de son adversaire en finale, le 6 juin à Berlin, cette Juve, même amoindrie, a la victoire dans le sang.

Cette défaite freine la remontée de l'Inter vers les places européennes. Les "Nerazzurri" restent à deux longueurs de la Sampdoria Gênes, qui a l'occasion d'allonger cet écart en recevant la Lazio samedi soir (18h45 GMT).

La Lazio (3e) aussi a besoin de points dans son sprint pour la deuxième place et la Ligue des champions. L'AS Rome (2e), un point devant sa rivale, reçoit dimanche le Genoa (13h00 GMT), à une semaine d'un brûlant derby de Rome.

Fifa.com (16/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 17 Mai - 14:20

Berardi chasse l'AC Milan de l'Europe



Un triplé de Domenico Berardi a offert la victoire à Sassuolo sur l'AC Milan (3-2), privé de coupe d'Europe pour la seconde saison consécutive, dimanche lors de la 36e journée du Championnat d'Italie.

Avec huit points de retard sur la sixième place, occupée par la Sampdoria Gênes, le Milan ne peut plus se qualifier pour l'Europa League.

Sassuolo a mené 2-0, Berardi profitant notamment d'une erreur du gardien Diego Lopez sur une frappe lointaine (13) pour marquer son premier but. L'équipe de Filippo Inzaghi a égalisé par Giacomo Bonaventura (33) puis Alex (51), mais l'attaquant de l'Italie Espoirs a offert la victoire à son équipe (77).

Véritable bourreau du Milan, Berardi avait déjà signé un quadruplé en janvier 2014 contre les "Rossoneri" (4-3), lors de la défaite qui avait précipité la chute de l'entraîneur Massimiliano Allegri.

Seize mois après avoir été licencié par le club de Silvio Berlusconi, Allegri est en finale de la Ligue des champions avec la Juventus Turin et le Milan de "Pippo" Inzaghi est hors d'Europe.

A 15h00, l'AS Rome tentera contre l'Udinese de reprendre la deuxième place à la Lazio Rome, vainqueur samedi à la Sampdoria Gênes (1-0).

En ouverture, la Juve avait remporté samedi le "derby d'Italie" contre l'Inter Milan (2-1).

Fifa.com (17/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 17 Mai - 20:05

Ingolstadt promu en 1ère division



Le club d'Ingolstadt a validé dimanche sa montée en première division allemande, une première dans sa jeune histoire, lors de la 33e et avant-dernière journée de deuxième division.

Grâce à sa victoire 2 à 1 sur sa pelouse contre Leipzig et un total de 63 points, le club bavarois, créé en juillet 2004, est assuré du titre de champion de deuxième division et évoluera en Bundesliga la saison prochaine.

La seconde place synonyme de montée se jouera dimanche prochain lors de la dernière journée entre Darmstadt (2e, 56 points), Karlsruhe (3e, 55 pts) et Kaiserslautern (4e, 55 pts). Le troisième de deuxième division dispute un barrage d'accession contre le 16e de Bundesliga.

Fifa.com (17/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 18 Mai - 20:24

Lazio - AS Rome reporté au lundi 25 mai



Le derby romain entre l'AS Rome et la Lazio est reporté de 24 heures, au lundi 25 mai, à la demande de cette dernière qui joue mercredi soir la finale de la Coupe d'Italie, d'après le programme modifié de la 37e journée, publié lundi sur le site officiel du Championnat d'Italie.

Le coup d'envoi du match, décisif pour la deuxième place de Serie A, sera donné à 18H00 (16H00 GMT).

La finale de la Coupe d'Italie entre la Lazio et la Juventus Turin était initialement prévue le 7 juin. Mais comme la Juve s'est qualifiée pour la finale de la Ligue des champions qui se tiendra le 6 juin à Berlin, elle a été avancée au mercredi 20 mai.

Fifa.com (18/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 19 Mai - 13:50

Mertens garde Naples en course pour la C1



Naples a peiné pour battre une équipe de Cesena déjà reléguée et conserver un espoir de disputer la Ligue des champions (3-2), quatre jours après son élimination en demi-finale de l'Europa League, lundi en clôture de la 36e journée du championnat d'Italie.

Avec cette victoire, les Napolitains, 4e, comptent quatre et trois points de retard sur l'AS Rome et la Lazio, 2e et 3e et qui s'affronteront lundi prochain lors d'un derby de la capitale décisif pour l'accession directe à la C1.

A deux journées de la fin, le Napoli peut donc revenir sur l'un des deux clubs romains, à condition de réaliser un exploit dimanche à Turin chez la Juventus avant de recevoir...la Lazio Rome pour une éventuelle "finale", en fonction du résultat du derby.

Cette perspective donne plus de relief à la victoire de l'équipe de Rafael Benitez contre Cesena, quatre jours après sa cuisante élimination par Dniepropetrovsk (1-0) aux portes de la finale de la C3.

Naples s'est d'abord fait surprendre par le Français Grégoire Defrel, qui a inscrit le premier de ses deux buts après un quart d'heure de jeu (15e), mais a répliqué immédiatement en égalisant par le Belge Dries Mertens (19e), puis en reprenant l'avantage dans la foulée par Gabbiadini (20e), sur un service du Diable Rouge.

Mais Defrel, dans les dernières secondes de la première période (45e+2), échappait à sa surveillance et égalisait pour Cesena.

Naples haussait son niveau de jeu après la pause et était récompensé par un nouveau but de Mertens (57e) qui, parti sur l'aile gauche, trompait le gardien Federico Agliardi après un une-deux avec José Callejon.

Plus tôt, la Fiorentina, autre vaincu des demi-finales de l'Europa League, avait repris au Genoa la 5e place, justement qualificative pour la seconde compétition continentale, en s'imposant aisément contre Parme (3-0). Des buts de Gonzalo Rodriguez, Alberto Gilardino et Mohamed Salah ont permis aux Toscans, qui gardent deux points d'avance sur les Génois, de se débarrasser d'une équipe parmesane déjà reléguée.

Fifa.com (18/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 19 Mai - 13:53

Klose fidèle aux grands rendez-vous



Les années ont peu de prise sur Miroslav Klose. Le sérial-buteur disputera mercredi 20 mai avec la Lazio Rome la 14ème finale de sa carrière, 20 jours avant son 37ème anniversaire.

Après avoir annoncé sa retraite internationale, suite à son succès avec l'Allemagne à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, Klose répond encore présent. Quinze saisons après ses débuts professionnels, Air Klose fait toujours preuve de la même joie de jouer. FIFA.com revient sur les principaux rendez-vous de sa carrière, couronnés de succès ou sources de frustration.

30 juin 2002 :
Klose perd sa première finale de Coupe du Monde face au Brésil (2:0). Mais à 24 ans, il frappe fort pour ses débuts en phase finale de l'épreuve mondiale en inscrivant un triplé face à l'Arabie Saoudite (8:0). Avec un total de cinq buts, tous inscrits de la tête, il termine second meilleur buteur du tournoi derrière Ronaldo et entame un long bail avec la Nationalmannschaft.

31 mai 2003 :
L'Allemand inscrit son premier but dans une finale. Evoluant sous les couleurs de Kaiserslautern, il ne peut empêcher le sacre du Bayern Munich qui réalise son quatrième doublé championnat-Coupe de son histoire, en remportant la finale de la Coupe d'Allemagne (3:1). Il sauve néanmoins l'honneur à dix minutes de la fin.

5 aout 2006 : Après avoir perdu trois finales consécutives, il remporte son premier trophée sous les couleurs du Werder Brême en finale de la Coupe de la Ligue allemande, en battant le Bayern Munich (2:0). La même année, sa deuxième Coupe du Monde est aussi brillante que la première avec deux doublés - contre le Costa Rica et l'Equateu -r, le but de l'égalisation contre l'Argentine (1:1, 4:2 t.a.b) et une passe décisive contre la Suède. Avec cinq buts en sept rencontres, Klose termine meilleur buteur du tournoi.

29 juin 2008 : Auteur de deux buts au cours du tournoi, le natif de Pologne s'incline en finale de l'UEFA EURO 2008 face à l'Espagne (0:1). Deux ans plus tard, le 22 mai 2010 à Madrid, il perd une nouvelle finale de prestige contre l'Inter Milan en Ligue des champions de l'UEFA de José Mourinho.

27 juin 2010 : Une nouvelle fois galvanisé par la Coupe du Monde, Miro confirme en huitième de finale contre l'Angleterre (4:1) qu'il est bien l'homme des grands rendez-vous. A la réception d'un long dégagement de son gardien de but Manuel Neuer, il réussit un contrôle parfait, se débarrasse du marquage de Matthew Upson et inscrit son 12ème but dans l'épreuve mondiale, égalant ainsi Pelé. Mais il ne s'arrête pas là. Le 3 juillet 2010, en quart de finale, Klose inscrit un doublé royal contre l'Argentine (4:0) égalant ainsi la performance de son compatriote Gerd Müller avec 14 buts.

26 mai 2013 : Dans un stade Olympico surchauffé, le buteur remporte la Coupe d'Italie (1:0) sous ses nouvelles couleurs de la Lazio lors d'un derby acharné contre l'AS Rome. Trois semaines avant, il s'était offert un quintuplé contre Bologne (6:0), histoire de se rappeler au bon souvenir de ses éventuels détracteurs.

8 juillet 2014 : A 36 ans et 29 jours, il entre dans la légende de la Coupe du Monde en devenant le meilleur buteur de tous les temps avec 16 buts en 23 matches de phase finale sur quatre éditions : cinq en 2002, cinq en 2006, quatre en 2010 et deux en 2014. Pour la beauté du geste, il marque son 16ème but record contre le Brésil en demi-finale. Ce jour-là, Klose devient également le seul joueur à avoir disputé quatre demi-finales du plus grand tournoi au monde et le seul joueur avec Uwe Seeler à avoir inscrit au moins deux buts dans quatre Coupes du Monde différentes.

13 juillet 2014 : Klose est titulaire lors de la finale victorieuse de la Nationalmannschaft contre l'Argentine à Brésil 2014 (1:0). Peu après, il annonce sa retraite internationale après avoir marqué 71 buts en 137 matches sous le maillot national.

20 mai 2015 : A Rome, l'attaquant disputera à 36 ans la 14ème finale de sa carrière conte la Juventus.

Fifa.com (19/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 19 Mai - 14:08

Milan - Inzaghi vers la porte de sortie



Silvio Berlusconi s'apprête à pousser Filippo Inzaghi, l'entraîneur de son club, l'AC Milan, vers la sortie en raison de mauvais résultats et de "points de vue divergents" sur le jeu de l'équipe, rapportent mardi les médias italiens.

"Inzaghi a un excellent rapport avec l'équipe mais nous avons eu des points de vue divergents en de nombreuses occasions", a déclaré le patron de l'AC Milan, cité par le Corriere della Sera, après une nouvelle défaite (3-2) face à la modeste équipe de Sassuolo dimanche.

Le départ de l'entraîneur "est un sujet que nous aborderons au moment opportun", a ajouté l'ancien Premier ministre italien, à deux journées de la fin du championnat.

L'AC Milan de "Pippo" Inzaghi, âgé de 41 ans, occupe actuellement la 11e place au classement, avec 11 victoires seulement, 12 défaites et 13 matches nuls.

Selon le quotidien sportif de référence, la Gazzetta dello Sport, Berlusconi veut d'abord résoudre la question de la propriété de l'AC Milan, avant de s'attaquer au problème de l'entraîneur.

Les discussions avec l'homme d'affaires thaïlandais Bee Taechaubol, qui souhaitait reprendre 49% à 51% du club, semblent dans une impasse tandis que des contacts avec des investisseurs chinois sont également en cours, sans que l'issue de tous ces pourparlers soit claire dans l'immédiat.

Fifa.com (19/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum