Saison italienne, 2014 - 2015

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 26 Sep - 14:38

Juve et Roma, le mano a mano se poursuit



Le Championnat d'Italie devient un mano a mano entre la Juventus Turin et l'AS Rome, qui peuvent encore accroître leur avance samedi en matches avancés de la 5e journée.

Les deux leaders sont déjà échappés avec le maximum de points (12), et la Juve se rend à l'Atalanta Bergame tandis que l'AS Rome reçoit le Hellas Vérone. Tous deux jouent samedi pour bénéficier d'un jour de plus de préparation avant la 2e journée de Ligue des champions. Mardi la Roma va à Manchester City et la Juve mercredi à Madrid, rencontrer l'Atletico.

En championnat, la Juve impressionnante de Massimiliano Allegri, qui n'a pas encore encaissé un seul but cette saison, toutes compétitions confondues, doit jouer un match a priori plus difficile, un déplacement aux stade Atleti azzurri d'Italia où les tifosi bergamasques réservent toujours un accueil ébouillanté aux "bianconeri".

Pour continuer à danser le tango avec la Roma, Allegri compte sur son buteur argentin Carlos Tevez. "L'Apache" a déjà décoché quatre flèches cette saison, entre C1 et Serie A.

L'entraîneur de la Juve retrouve peu à peu tous ses hommes de base. Giorgio Chiellini revient de suspension pour jouer dans la fameuse défense à trois, à temps pour relayer Martin Caceres, brillant depuis le début de la saison mais blessé.

Soucis de santé à la Roma
Allegri a déjà récupéré Arturo Vidal, qui a signé d'un doublé contre Cesena pour son retour, mercredi. Parmi les danseurs étoiles de la "Vieille Dame" il ne reste plus à l'infirmerie que les deux Andrea, Pirlo et Barzagli.

La Roma, elle, n'a pas d'Argentin pour danser et rester dans les clous de son démarrage canon de l'an dernier: dix victoires aux dix premières journées. Juan Iturbe est blessé, symbole des soucis de santé de la compagnie de Rudi Garcia.

Outre son gros transfert estival, l'entraîneur français doit composer avec les absences de Daniele De Rossi et de deux défenseurs, Davide Astori et Castan. Et Kevin Strootman n'est pas encore revenu depuis sa rupture des ligaments d'un genou au printemps.

Mais la Roma a élargi son effectif cet été, et le Français Yapou Yanga-Mbiwa devrait poursuivre son apprentissage de la Serie A dans l'axe, au milieu d'une défense aux trois-quarts hellène avec Vassilis Torosidis, Kostas Manolas et José Holebas.

Attention à ne pas sous-estimer le Vérone de Luca Toni et du prodige moldave Artur Ionita, quatrième ex-aequo du classement.

Dimanche le Napoli essaiera d'enrayer la crise à Sassuolo (13h00 GMT), avant le toujours très attendu et coloré "derby de la Lanterne" Genoa-Sampdoria Gênes (18h45 GMT).

Lundi l'Udinese, surprenant troisième, reçoit Parme pour tenter de rester sur le podium.

Programme

Samedi
As Rome - Hellas Vérone
Atalanta Bergame - Juventus Turin

Dimanche
Sassuolo - Naples
Cesena - AC Milan
Chievo Vérone - Empoli
Inter Milan - Cagliari
Torino - Fiorentina
Genoa - Sampdoria Gênes

Lundi
Udinese - Parme
Palerme - Lazio Rome

Fifa.com (26/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 27 Sep - 18:31

Naples et l'AC Milan, la parole à la défense



Les opérations portes-ouvertes doivent cesser dans les défenses de Naples et de l'AC Milan, en déplacement respectivement à Sassuolo et Cesena, dimanche pour le compte de la 5e journée du Championnat d'Italie.

Le Napoli au bord de la crise
Rien ne va plus à Naples. La défense prend l'eau, Gonzalo Higuain ne marque plus, le retard au classement est déjà abyssal après seulement quatre journées et le stade est vide, par surcroît.

Le débonnaire Rafael Benitez se veut rassurant, mais son équipe fait peine à voir. Elle plie sous le vent comme un brin d'herbe et a déjà encaissé six buts.

Le Napoli n'a gagné qu'un match cette saison, à la dernière seconde au Genoa (2-1), et ses cadres déçoivent, d'Higuain à Marek Hamsik.

L'élimination en barrages de Ligue des champions contre Bilbao a plombé les Parthénopéens, et ce début de saison complètement raté pèse lourdement sur le nombre d'abonnés, en chute de 8000 personnes, de 14 à 6.000.

Sassuolo, qui n'a pas encore gagné et n'a marqué qu'un seul but, est un adversaire assez tendre pour remettre en selle le Napoli. Mais gare au réveil du nouveau buteur de l'Italie, Simone Zaza...

Inzaghi soigne ses arrières
Mimétisme? L'AC Milan a déjà le sens du but de son entraîneur, "Pippo" Inzaghi. Mais derrière le bât blesse.

Meilleure attaque de la Serie A avec l'Inter (10 buts), la coopérative du but "rossonera" fait feu de tout bois, Jérémy Ménez est en grande forme (3 buts), Keisuke Honda semble enfin adapté à la Serie A après six premiers mois souffreteux (3 buts) et Fernando Torres a ouvert son compteur en Serie A avec un joli but d'avant-centre, une tête décroisée à montrer dans les écoles de foot et de géométrie.

Mais le Milan doit soigner sa défense, battue déjà huit fois. Inzaghi retrouve le Brésilien Alex, de retour de blessure, associé à Cristian Zapata. Devant, il devrait également changer son 4-3-3 pour un 4-2-3-1, avec trois créateurs, Ménez-Honda-Federico Bonaventura, au service de Torres.

Cesena, modeste promu, semble un adversaire idéal pour se refaire une santé, mais le discours valait pour Empoli à la précédente journée, et Milan a failli perdre (2-2)...

Gênes vibre toujours pour son derby
Le fameux "derby de la Lanterne" Genoa-Sampdoria Gênes reste un clou de la Serie A, quel que soit le classement des deux clubs, le port ligure étant le berceau du mouvement ultra.

La "Samp" est mieux partie, à un point du podium, mais le Genoa a fait belle figure, ne s'inclinant qu'une fois contre Naples dans le temps additionnel.

Cette saison le derby vaut également par l'opposition entre les deux présidents, deux hommes d'affaires hauts en couleurs qui ne s'apprécient guère, Enrico Preziosi (Genoa) et Massimo Ferrero (Samp).

Ferrero, qui a racheté les "Blucerchiati", répète qu'il s'entend "avec tous les présidents de Serie A sauf celui qui veut faire le précieux (jeu de mot avec "prezioso").

Preziosi assure lui qu'il n'aurait "certainement pas vendu le Genoa à quelqu'un comme Ferrero". Il faut déjà contenir les excès des ultras, alors si les présidents se chauffent entre eux...

Programme (en heures GMT):

Samedi
AS Rome - Hellas Vérone
Atalanta Bergame - Juventus Turin

Dimanche
(10h30) Sassuolo - Naples
(13h00) Cesena - AC Milan
Chievo Vérone - Empoli
Inter Milan - Cagliari
Torino - Fiorentina
(18h45) Genoa - Sampdoria Gênes

Lundi
(17h00) Udinese - Parme
(19h00) Palerme - Lazio Rome

Fifa.com (27/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 27 Sep - 21:16

L'AS Rome met la Juve sous pression



L'AS Rome a signé une cinquième victoire d'affilée contre Vérone (2-0), samedi en match avancé de la 5e journée, obligeant la Juventus à gagner aussi à Bergame (18h45 GMT) pour rester avec elle en tête du Championnat d'Italie.

 Après avoir buté une heure et quart sur le mur dressé par le Hellas Vérone, la Roma est venue à bout de son adversaire sur deux boulets de canon, un d'Alessandro Florenzi, et un but incroyable quasiment du milieu de terrain, de Mattia Destro.

La fable aurait pu mal se terminer pour la Roma, face à une équipe ultra-défensive il arrive de perdre 1-0 sur un contre. C'eut été dommage le jour des 38 ans de Francesco Totti, l'emblématique capitaine.

Mais l'équipe de Rudi Garcia ne s'est jamais désunie, n'a jamais cessé d'attaquer intelligemment, cherchant une faille dans la cuirasse, et Florenzi a fini par ouvrir le score, frappant immédiatement un ballon perdu par Artur Ionita. Il venait de remplacer Totti.

Encore plus instinctif, encore plus fou, Destro a signé son chef d'oeuvre pour assommer définitivement Vérone.

La série victorieuse se poursuit, de bon augure avant de se rendre à Manchester City, mardi en Ligue des champions. Et le record de l'an dernier, dix victoires initiales de rang, est toujours égalable, voire surpassable.

La Roma a longtemps buté sur un Vérone alignant deux rideaux de cinq et quatre joueurs dans leur 30 mètres, et un piège du hors-jeu très efficace, avec le seul Nenê devant à attendre les ballons de contre.

Les Véronais ont eu une balle de but sur une frappe croisée de Juanito Gomez, contrée par Morgan De Sanctis (39), mais la Roma a monopolisé le ballon.

Frederik Sorensen s'est chargé de gâcher la fête du "Capitano" en lui soufflant deux occasions comme des bougies d'anniversaire, l'une alors que Totti s'était déjà jeté pour une tête plongeante et l'autre en arrêtant sur la ligne le ballon taclé par le N.10.

Finalement la fête est pour Garcia, qui a pris 100 points en Serie A avec la Roma, en seulement 43 matches.

Fifa.com (27/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 17:25

Juve et Roma coup pour coup



La Juventus Turin a répondu à Bergame (3-0) au succès de l'AS Rome contre Vérone (2-0), samedi pour la 5e journée, huit jours avant le grand choc entre les deux patrons du Championnat d'Italie.

Cinq victoires en cinq matches, la série va forcément s'arrêter pour l'une ou les deux équipes le 5 octobre, date d'un formidable Juve-Roma.

Les deux meilleures équipes d'Italie ont réussi une nouvelle démonstration de force chacune dans leur style. Elles comptent déjà 6 points d'avance sur l'Udinese, troisième, qui joue lundi contre Parme.

La Roma est d'abord patiemment venue à bout du Hellas dans le match de la louve et du hérisson, après avoir buté une heure et quart sur le mur dressé par Vérone.

Sans jamais abandonner son idée de jeu collectif, la Roma a marqué au bout d'une heure et quart, sur deux boulets de canon, un d'Alessandro Florenzi, et un but incroyable quasiment du milieu de terrain, de Mattia Destro, quelques minutes plus tard.

Francesco Totti, l'emblématique capitaine, n'a pas marqué le jour de ses 38 ans, mais Florenzi l'a fait juste après l'avoir remplacé, frappant immédiatement un ballon perdu par Artur Ionita.

Garcia: déjà 100 points
Frederik Sorensen s'est chargé de gâcher la fête du "Capitano" en lui soufflant deux occasions comme des bougies d'anniversaire, l'une alors que Totti s'était déjà jeté pour une tête plongeante et l'autre en arrêtant sur la ligne le ballon taclé par le N.10.

Finalement la fête est pour Rudi Garcia, qui a pris 100 points en Serie A avec la Roma, en seulement 43 matches.

Après le succès de la Roma, la Juve devait répondre pour ne pas lâcher de terrain au classement.

Si les "Giallorossi" ont toujours cherché à produire du football, la Juve aussi s'est sortie d'un match compliqué dans son style caractéristique de "boa constrictor".

L'équipe de Massimiliano Allegri a fait plier une Atalanta un peu moins timide que Vérone sur une de ses actions fétiches, avec l'insertion d'un des arrières-ailiers, ici Stephan Lichtsteiner, pour un centre décisif à destination de Carlos Tevez (35).

Pour régner, il faut des grands joueurs, et si la Roma a Totti, la Juve aussi possède un immense champion. Son gardien Gianluigi Buffon a pris sa part dans le succès des siens en arrêtant d'un superbe plongeon le penalty de German Denis, consécutif à une charge de Giorgio Chiellini sur Salvatore Molina.

Tevez a réussi le doublé sur la relance. De 1-1 à 2-0 en une demi-minute, la Juve a tué le match, et Alvaro Morata a marqué son premier but italien en fin de partie, pour faire bonne mesure.

Avec Tevez déjà en tête du classement des buteurs, Buffon toujours au sommet et Andrea Pirlo qui revient bientôt, la Juve attend l'ambitieuse Roma de pied ferme. Vivement dimanche prochain!

Fifa.com (27/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 28 Sep - 17:32

Naples redresse la tête



Naples s'est imposé chez le mal classé Sassuolo (1-0) après trois matches sans victoire, dimanche pour la 5e journée du Championnat d'Italie où l'Inter Milan a été corrigé sur son terrain par Cagliari (4-1).

La veille, la Juventus Turin et l'As Roma avaient conforté leurs places en tête du championnat en gagnant respectivement face à Bergame (3-0 pour la Juve) et Vérone (2-0 pour la Roma), et caracolant en haut du classement avec 15 points, après cinq victoires en cinq matches.

Napoli respire
La situation du Napoli reste mauvaise au classement, à 8 points des leaders, la Juventus et l'AS Rome, mais cette victoire permet d'éloigner la crise qui menace le club.

Symboliquement le but vainqueur a été marqué par un des joueurs les plus critiqués pour son manque d'implication, l'Espagnol José Callejon.

Gonzalo Higuain n'a toujours pas marqué en Serie A cette saison, mais sa passe décisive pour Callejon vaut bien un demi-but.

Surtout, la défense de Rafael Benitez a enfin tenu le choc, restant invaincue pour la première fois de la saison. Le réveil le plus spectaculaire est celui de Kalidou Koulibaly, assez désastreux jusqu'alors, qui a parfaitement muselé le nouvel attaquant de l'Italie, Simone Zaza.

AC Milan s'essouffle
La défense de l'AC Milan n'est pas guérie, elle n'a ramené qu'un point de Cesena (1-1), cinq jours après le 2-2 à Empoli, chez un autre promu.

Les "Rossoneri" avancent au ralenti, avec 2 points en trois journées, à sept longueurs de la tête du classement.

Encore une fois les Milanais se sont retrouvés menés. L'erreur de Cristian Abbiati sur le premier but n'a pas aidé a soigner les problèmes défensifs de l'équipe de "Pippo" Inzaghi. Le gardien du Milan a relâché un centre tir de Guido Marilungo dans les pieds de Davide Succi, qui a déballé le cadeau.

Adil Rami a égalisé sur corner d'une belle tête smashée au ras du poteau. Son partenaire en charnière, Cristian Zapata, a été exclu pour une faute d'anti-jeu sur André Defrel qui filait au but (78).

Les défenseurs du Milan sont surtout efficaces devant, il faut qu'ils se recentrent sur leur coeur du métier.

Devant, le système à trois "fantasista" (créateurs) derrière Fernando Torres n'a pas porté ses fruits, mais Inzaghi devrait persévérer dans cette voie.

Le réveil de Zeman est le cauchemar de Mazzarri
Cagliari n'avait encore rien montré du jeu offensif de Zdenek Zeman, entraîneur vénéré en Italie. Il avait tout gardé pour San Siro, où il a terrassé l'Inter Milan 4-1, et encore Andrea Cossu a raté un penalty.

Le rusé tchèque a donné une leçon au défensif Walter Mazzarri.

Le Suédois Albin Ekdal a réussi un triplé, récompense de l'emballement offensif mis par les Sardes dans ce match. Cagliari remporte son premier match de la saison et quitte la dernière place, laissée à Empoli, battu au Chievo Vérone (1-0).

Cette gifle remet en question le bon début de saison de l'Inter. Les "Nerazzurri" n'ont pas été aidés par Yuto Nagatomo, qui a bien mal fêté son premier brassard de capitaine dès le coup d'envoi.

Le Japonais a laissé ses hommes à dix plus d'une heure, pour deux fautes sur Cossu en deux minutes (25, 27) sanctionnées chacune d'un avertissement: carton rouge.

Pablo Osvaldo avait bien égalisé une première fois, après l'ouverture du score de Marco Sau, mais tout est à refaire pour Mazzarri, déjà à sept longueurs de la Juve et la Roma, comme le Milan.

Fifa.com (28/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 3 Oct - 16:10

En attendant le choc Juve-AS Rome



Avant le choc des titans entre la Juventus et l'AS Rome dimanche après-midi, la 6e journée du Championnat d'Italie de football commence doucement samedi, avec Hellas Vérone-Cagliari et AC Milan-Chievo Vérone.

L'AC Milan, 6e à sept points des deux coleaders de la Serie A - la Juve ne devançant la Roma qu'à la différence de buts -, a besoin de se relancer après deux matches nuls d'affilée qui ont mis son entraîneur "Pippo" Inzaghi dans le doute.

Mais en l'absence probable de son attaquant Jérémy Menez, touché à un genou, le club milanais se présentera affaibli, même si Fernando Torres devrait faire enfin ses grands débuts à San Siro.

Mais pour son poursuivant immédiat, le Hellas Vérone, 7e, la réception de Cagliari, 14e mais vainqueur de l'Inter Milan (4-1) lors de la dernière journée, risque de ne pas être une partie de plaisir.

Si l'attention des tifosi est déjà focalisée sur la rencontre de dimanche (16h00 GMT) entre la Juve et la Roma, un faux pas du champion en titre ou de son dauphin ferait le bonheur de l'Udinese, en grande forme.

Troisième à seulement trois points du duo de tête, l'Udinese, avec un Antonio di Natale déchaîné, auteur d'un doublé lundi soir face à Parme (4-2), a en effet un bon coup à jouer dimanche (13h00 GMT) contre le promu Cesena, actuellement 13e.

Toujours invaincue, la Sampdoria, 4e, devrait elle aussi pouvoir tirer son épingle du jeu en recevant l'Atalanta Bergame, 16e.

Enfin, le troisième de la saison dernière, Naples, victorieux 2-0 du Slovan Bratislava jeudi soir en Europa League reçoit Torino, 12e, dimanche soir, en match de clôture. Ayant redressé la tête lors de la 5e journée en s'imposant chez le mal-classé Sassuolo (1-0), après trois matches sans victoire, l'équipe de Rafael Benitez aura à coeur de poursuivre sur sa lancée.

Programme

Samedi
Hellas Vérone - Cagliari
AC Milan - Chievo Vérone

Dimanche
Empoli - Palerme
Lazio Rome - Sassuolo
Parme - Genoa
Sampdoria Gênes - Atalanta Bergame
Udinese - Cesena
Juventus Turin - AS Rome
Fiorentina - Inter Milan
Naples - Torino

Fifa.com (03/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 5 Oct - 11:16

Milan renoue avec la victoire



Après une série de trois matches sans victoire, le Milan AC a renoué avec le succès en s'imposant face au Chievo 2 à 0, samedi à San Siro pour la 6e journée du championnat d'Italie.

Milan recevait l'équipe de Vérone, après une défaite face à la Juve 1-0 et deux nuls successifs à Cesena et Empoli.

Peu inquiétés, les Milanais ont logiquement ouvert le score à la 55e grâce à une reprise de volée de Sulley Muntari. Quinze minutes plus tard, le Chievo a laissé filer la balle d'égalisation. Après avoir récupéré le ballon dans les pieds de Muntari, Dejan Lazarevic a mené un contre à 3 contre 1, mais son centre lui est complètement resté dans les pieds (70e).

En toute fin de match, le Japonais Keisuke Honda a permis au Milan de terminer tranquillement le match par une jolie frappe du gauche sur un coup franc aux 25 mètres (78e). L'attaquant de 28 ans, avec ce quatrième but en Serie A, confirme son statut de meilleur buteur du club.

Cette troisième victoire de la saison place provisoirement le Milan à la quatrième place, au pied du podium, à quatre points de la Juventus de Turin.

Déception côté milanais, la piètre performance de l'attaquant espagnol Fernando Torres. Aligné en pointe dans le onze de départ pour la première fois à San Siro, l'ancien joueur de Chelsea a peu pesé dans la rencontre et a été remplacé à 15 minutes du terme par Stephan El Sharaawy.

Un peu plus tôt dans la soirée, l'international grec Panagiotis Tachtsidis avait permis au Hellas Véone de remporter sa troisième victoire de la saison, face à Cagliari. En toute fin de match, il a supris le gardien Alessio Cragno d'une demi-volée du gauche (89e). Vérone est en sixième position, à 4 points du leader, la Juve, qui rencontrera dimanche son dauphin la Roma dans un match très attendu.

Fifa.com (04/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 6 Oct - 13:19

La Juve devant, Naples se donne de l'air



La Juventus Turin a battu dans les dernières minutes (3-2) l'AS Rome, dans la rencontre choc de la 6e journée du championnat italien de football, au terme d'une rencontre totalement folle et prend seule les commandes de la Serie A.

Plus tard dans la soirée, l'Inter a connu une seconde défaite consécutive face à la Fiorentina (3-0) tandis que Naples s'est donné de l'air face au Torino (2-1) et remonte à la 7e place.

La Juve seule leader

Si le match Juve-Roma, entre le champion en titre et son dauphin de la saison dernière, entre le premier et le deuxième du classement était très attendu, personne n'aurait parié sur un scénario pareil avec pas moins de trois penalties et deux cartons rouges.

Sur un coup-franc de Pirlo, l'arbitre sifflait une main de Maicon dans la surface qui provoquait un penalty que Tevez transformait (27e).

Quelques minutes après, Lichtsteiner, en ceinturant Totti dans la surface, donnait à l'arbitre, Gianluca Rocchi, l'occasion de siffler un autre penalty que le capitaine romain ne manqua pas de marquer (32e).

Juste avant la mi-temps, la Roma pensait avoir fait le plus dur en prenant l'avantage grâce à Iturbe (2-1, 44e), parfaitement servi en profondeur Gervinho. Mais dans les arrêt de jeu, Pjanic fauchait Pogba dans la surface et l'arbitre sifflait son troisième pénalty. Tevez, encore lui, égalisait (2-2, 45+3).

Alors que la rencontre semblait se conclure par un match nul qui aurait arrangé tout le monde, Bonucci reprenait de volée un ballon repoussé sur corner (3-2, 86e). Une rencontre hors norme qui a basculé du côté des Turinois, désormais seuls leaders de la Séria A avec trois points d'avance sur son dauphin romain.

L'Inter pleure, Naples se relance
Une semaine après sa cuisante défaite à domicile face à Cagliari (4-1), l'Inter a de nouveau explosé d'entrée, cette fois face à la Fiorentina: défaite 3 à 0, avec deux buts en moins de 20 minutes de jeu.

Babacar a d'abord ouvert le score d'une lourde frappe du droit (7e) avant que Cuadrado n'aggrave le score sur un exploit individuel (19e). Tomovic a scellé le sort des Interistes en inscrivant le but du K.O en fin de match (77e).

A la peine en championnat, la Viola se relance avec cette deuxième victoire de la saison, mettant fin à une décennie sans succès face à l'Inter sur sa pelouse, et remonte à la 9e place devant son rival milanais désormais 10e.

De son côté, Naples s'est relancé face au Torino en décrochant la victoire (2-1) sur sa pelouse. Si Quagliarella a refroidi ses anciens tifosi du San Paolo d'une reprise de volée (14e), Insigne a égalisé de la tête en seconde période (55e) avant que Callejon ne délivre son équipe (72e). La situation du Napoli reste cependant mauvaise au classement, déjà distancé de huit points par la Juventus leader, avec une modeste 7e place.

AC Milan renoue avec le succès
Après une série de trois matches sans victoire, dont une défaite face à la Juve 1-0 et deux nuls successifs à Cesena et Empoli, le Milan AC a renoué avec le succès en s'imposant samedi face au Chievo 2 à 0.

Peu inquiétés, les Milanais ont logiquement ouvert le score à la 55e grâce à une reprise de volée de Sulley Muntari.

En toute fin de match, le Japonais Keisuke Honda a permis au Milan de terminer tranquillement le match par une jolie frappe du gauche sur un coup franc aux 25 mètres (78e). L'attaquant de 28 ans, avec ce quatrième but en Serie A, confirme son statut de meilleur buteur du club.

Cette troisième victoire de la saison place le Milan à la cinquième place, à sept points de la Juventus de Turin.

Fifa.com (05/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 8 Oct - 22:47

Juve - Caceres absent un mois



Le défenseur urugayen de la Juventus, Martin Caceres, blessé à la cuisse droite lors du match gagné 3-2 dimanche contre l'As Rome, sera absent un mois a annoncé son club mercredi.

"Le joueur souffre d'une lésion au muscle semi-tendineux. (...) Il devrait être absent environ quatre semaines", a précisé la Juve dans un communiqué.

Caceres devrait manquer les deux rencontres de Ligue des champions contre les Grecs de l'Olympiakos, ainsi que plusieurs matches de Serie A.

Après cette blessure, et alors qu'Andrea Barzagli est toujours à l'infirmerie, l'entraîneur Massimiliano Allegri n'a plus qu'à espérer que ses trois derniers défenseurs, Giorgio Chiellini, Leonardo Bonucci et Ogbonna, ne rejoignent pas la liste des blessés.

Fifa.com (08/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 8 Oct - 22:49

AC Milan - Ménez touché aux adducteurs



L'attaquant international de l'AC Milan Jérémy Ménez est touché aux adducteurs, a annoncé son club mercredi sans pouvoir préciser combien de temps il resterait éloigné des terrains.

"Jérémy Ménez souffre d'un problème aux muscles adducteurs droits" et va devoir subir des examens dans les prochains jours, a expliqué l'AC Milan

A 27 ans, l'ancien joueur du Paris SG est l'un des attaquants les plus en vue en ce début du Championnat d'Italie, avec trois buts en six rencontres.

Fifa.com (08/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 13 Oct - 17:39

AS Rome - Maicon prolonge



L'international brésilien Maicon a prolongé d'un an son contrat avec l'AS Rome, qui court désormais jusqu'en juin 2016, avec une option pour une année supplémentaire, a annoncé le club italien lundi.

Le latéral droit, 33 ans, est arrivé à la Roma en 2013, en provenance de Manchester City où il n'avait pas réussi à s'imposer lors de la saison 2012/13.

Auparavant, il a successivement joué à Cruzeiro (2001/04), l'AS Monaco (2004/06), et l'Inter Milan (2006/12).

Maicon est devenu la saison dernière une pièce-maîtresse de la Roma, vice-championne d'Italie sous la direction de l'entraîneur français Rudi Garcia, ce qui lui a valu d'être retenu en équipe du Brésil pour le dernier Mondial.

Il était titulaire avec la Seleçao en demi-finale contre l'Allemagne, qui a tourné au cauchemar pour les Brésiliens, humiliés 7-1 contre l'Allemagne devant leur public.

Fifa.com (13/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 17 Oct - 17:14

Le duel Juve-Roma se poursuit, à distance



La Juventus Turin, championne en titre, se déplace à Sassuolo samedi pour tenter de consolider son avance de trois points acquise contre son dauphin la Roma, qui reçoit le Chievo Vérone pour la 7e journée du Championnat d'Italie.

Le duel Juve-Roma toujours dans les têtes
La Juventus est en tête de la série A avec trois points d'avance sur la Roma, deux semaines après avoir défait les Giallorossi 3-2, dans une rencontre où les Turinois ont encaissé leurs deux premiers buts de la saison.

Ce duel au sommet reste dans toutes les têtes à l'approche de la 7e journée qui verra la Juve se déplacer à Sassuolo et la Roma recevoir le Chievo. Pour le gardien romain Morgan de Sanctis, l'intensité de la rencontre contre la Vieille Dame a prouvé qu'il faudra compter avec l'AS Rome jusqu'au bout: "Nous ne voulons pas finir deuxièmes, nous voulons gagner le championnat. Nous pouvons le faire", a déclaré De Sanctis jeudi dans une interview à la Gazzetta dello Sport.

Samedi, les deux prétendants au titre auront des adversaires à leur portée. La Roma reçoit le Chievo, 16e, qui n'a gagné qu'un seul match en six journées de championnat. La Juve se rend elle sur le terrain de la lanterne rouge Sassuolo.

L'AS Rome et la Juve vont probablement laisser au repos certains de leurs joueurs clés avant les rencontres de Ligue des champions en milieu de semaine prochaine respectivement contre le Bayern Munich et l'Olympiakos.

L'Inter attend Naples
Dimanche, l'Inter reçoit Naples pour l'une des rencontres les plus attendues de la journée et où tous les regards seront tournés vers l'entraîneur Walter Mazzari .

Celui qui avait permis aux Napolitains de jouer les premiers rôles (vice-champion en 2013) a plus de mal avec les Nerazzurri qui viennent de descendre à la dixième place après deux défaites consécutives contre Cagliari (4-1) et la Fiorentina (3-0).

Les Intéristes ne seront pas aidés par une longue liste de blessés parmi lesquels l'attaquant Osvaldo ou le défenseur Danilo D'Ambrosio tandis que les hommes de Rafael Benitez (7e) peuvent se sentir en confiance après deux victoires consécutives en championnat.

Le Milan d'Inzaghi veut enchaîner
L'AC Milan de Pippo Inzaghi se rend lui sur le terrain du Hellas Vérone et veut enchaîner après sa victoire contre le Chievo. Inzaghi pourra compter sur son gardien Diego Lopez de retour de blessures après un mois d'absence. Il devrait se passer en revanche de l'attaquant français Jérémy Menez, auteur d'un très bon début de saison, qui ne s'est pas entraîné jeudi et se remet d'une blessure à l'aine. Une absence qui pourrait profiter à Stephan El Shaarawy, peu utilisé jusqu'à présent.

Programme

Samedi
AS Rome - Chievo
Sassuolo - Juventus

Dimanche
Fiorentina - Lazio
Atalanta - Parme
Cagliari - Sampdoria
Hellas Vérone - AC Milan
Palerme - Cesena,
Torino - Udinese
Inter Milan - Naples
Genoa - Empoli

Fifa.com (17/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 15:12

L'AS Rome grignote sur la Juve



L'AS Rome est revenue à un point de la Juventus Turin en battant le Chievo Vérone (3-0), le leader étant tenu en échec par Sassuolo (1-1), samedi pour la 7e journée du Championnat d'Italie.

Les effets de la victoire de la Juve sur la Roma (3-2) lors de la dernière journée sont déjà estompés. La "Vieille Dame" (19 points) a gaspillé une partie de l'avantage pris en lâchant deux points chez le dernier de la Serie A.

La Roma (18 points) a mis à profit les 15 jours de la trêve internationale pour digérer sa défaite dans les dernières minutes du match au sommet.

Avec six victoires en sept matches et une attaque inspirée, la "Louve" semble prête pour son grand défi en Ligue des champions contre le Bayern Munich, mardi. Le message de l'entraîneur romain, le Français Rudi Garcia, qui s'était dit "certain de gagner le Scudetto" après le douloureux échec de Turin, terminé dans les polémiques sur l'arbitrage, a galvanisé ses troupes. Elles n'ont pas tremblé contre le modeste Chievo, 16e du championnat, battu en une mi-temps.

Mattia Destro a tout de suite facilité la tâche des siens en ouvrant le score dès la 4e minute. Adem Ljajic a doublé la mise rapidement sur une action personnelle (25).

Les deux attaquants qui jouent le moins souvent ont saisi leur chance, et confirmé que la Roma avait un effectif pour assouvir l'ambition de Garcia.

Francesco Totti a définitivement découragé le Chievo en transformant un penalty pour une faute sur Daniele De Rossi (33). Le "vieux" capitaine de 38 ans a joué une heure, malgré la perspective du choc de mardi contre le Bayern Munich en Ligue des champions.

Pogba dans un grand soir

Garcia a retrouvé son vice-capitaine, De Rossi, de retour après un mois de blessure, et qui a pu reprendre un peu le rythme avant la réception de l'ogre bavarois.

Il a seulement ménagé son boutefeu numéro un, Gervinho, resté sur le banc. L'international ivoirien garde ses étincelles pour le Bayern. Si la Roma s'est imposée en une demi-heure, comme elle l'a déjà plusieurs fois réussi cette saison, la Juve a bataillé une heure et demie.

Le nouvel international Simone Zaza a fait exploser le stade de Reggio Emilia, où joue Sassuolo, en ouvrant le score au bout d'une action où la défense de la Juve n'est pas parvenue à se dégager (13). Le triple champion d'Italie en titre a rapidement égalisé grâce à un intérieur du droit brossé de Paul Pogba, après un gros travail de Carlos Tevez (19).

Le Français Pogba, dans un grand soir, a offert plusieurs gestes de classe mais il a ensuite sans cesse buté sur le gardien Andrea Consigli. Sassuolo, qui n'a pas encore gagné un seul match cette saison, a joué la victoire jusqu'au bout malgré la domination de la Juve, techniquement nettement supérieure.

Ce bon point permet aux Verts et Noirs de quitter la dernière place, en attendant les résultats de dimanche, où l'affiche de la journée oppose l'Inter Milan à Naples (18h45 GMT).

Fifa.com (18/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 16:29

L'AC Milan accélère grâce à Honda



L'AC Milan n'est plus qu'à un point du podium grâce à sa victoire au Hellas Vérone (3-1) grâce à un doublé du Japonais Keisuke Honda, dimanche lors de la septième journée du Championnat d'Italie.

La veille, l'AS Rome, vainqueur du Chievo Vérone (3-0), était revenue à une longueur de la Juventus Turin, leader tenu en échec par Sassuolo (1-1), avant-dernier.

"Pippo" à moteur Honda
Métamorphosé. Loin du joueur emprunté de ses six premiers mois milanais, Keisuke Honda commande le classement des buteurs en compagnie de Carlos Tevez (Juventus), avec six buts chacun.

Toujours à l'aise offensivement, l'AC Milan de "Pippo" Inzaghi, meilleure attaque d'Italie (16 buts), a également gagné en sécurité sur le plan défensif avec une charnière Adil Rami-Alex.

Le match a bien commencé pour le Milan grâce au but contre son camp de Rafael Marques, le Brésilien, à ne pas confondre avec son coéquipier mexicain Rafael Marquez, ex-Barcelonais.

Ensuite Honda a marqué son premier but à la réception d'une superbe diagonale de Stephan El Shaarawy, puis le second sur un contre amorcé par Rami. Nico Lopez a seulement sauvé l'honneur en fin de partie pour Vérone. Fernando Torres, encore décevant, a laissé sa place en cours de match à Jérémy Ménez, l'homme du début de saison, un peu éteint depuis. Pour l'instant au Milan, la star vient du Japon.

L'Inter n'avance pas

L'Inter ne gagne plus, mais elle a sauvé un point contre Naples (2-2) dans un match fou qui ne s'est débridé que dans le dernier quart d'heure. Après deux lourdes défaites contre Cagliari (4-1) et à Florence (3-0), les "Nerazzurri" sont à dix longueurs déjà de la Juve, après seulement sept matches !

Entre une équipe paralysée par la peur de mal faire et un Napoli (7e) à peine sorti de sa crise à lui, le match est longtemps resté triste, avant l'emballement final, où Naples a deux fois cru l'emporter.

Une reprise de José Callejon sur la énième gaffe de Nemanja Vidic, qui a dégagé un ballon sur l'Espagnol, a donné un bref avantage à Naples (79), avant une première égalisation du Colombien Fredy Guarin (82).

Callejon a récidivé à la dernière minute, mais Hernanès a encore égalisé, de la tête (90+1).

Le duel entre les deux "ex" n'a pas départagé Walter Mazzarri, ex-entraîneur de Naples, et Rafael Benitez, éphémère coach de l'Inter post-Mourinho. Mais le Napoli de l'Espagnol est en progrès, quand l'Inter de Mazzarri semble toujours manquer d'un fil conducteur. Elle a au moins des nerfs...

La "Samp" gâche une occasion
Mine de rien, la Sampdoria de Sinisa Mihajlovic tient le rythme des cadors. Troisième et invaincue, elle a cependant laisser filer deux points à Cagliari (2-2) en se faisant remonter deux buts.

Elle pointe à quatre longueurs de la Juve, six victoires et un nul samedi à Sassuolo, et trois derrière l'AS Rome, une défaite à Turin et six victoires.

Les "Blucerchiati" comptent trois nuls et quatre victoires, dont celle précieuse pour le moral dans le brûlant derby de Gênes.

En Sardaigne, la Sampdoria menait grâce à des buts de ses deux meilleurs joueurs, l'attaquant Manolo Gabbiadini et le métronome Pedro Obiang, Espagnol d'origine équatorio-guinéenne.

Mais le Cagliari toujours joueur de Zdenek Zeman est revenu, d'abord sur un penalty de Danilo, puis grâce à un but de sa vedette, Marco Sau, Sarde de naissance.

Fifa.com (19/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 16:50

Chievo - Maran remplace Corini



Rolando Maran est le nouvel entraîneur du Chievo Vérone en remplacement d'Eugenio Corini, licencié après la défaite contre l'AS Rome, a annoncé dimanche soir le club italien.

Maran, âgé de 51 ans, ex-entraîneur de Catane en première division italienne (Serie A), a porté 330 fois le maillot du Chievo comme joueur.

Corini, entraîneur du Chievo ces deux dernières saisons, avec une interruption de juin à novembre 2013, n'a pas résisté à la défaite 3-0 chez l'AS Rome samedi, qui laisse le Chievo relégable, à la 18e place.

Il s'agit du premier changement de technicien cette saison en Serie A.

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 24 Oct - 19:29

La Juventus garde Pogba, son trésor



La Juventus a mis au coffre Paul Pogba, 21 ans, un des joueurs les plus convoités du monde, prolongé jusqu'en 2019 au terme d'un long feuilleton de négociations.

La Joconde reste à Paris, Pogba à Turin. Le milieu de terrain français, suivi par les grands, du Real Madrid au Bayern Munich, en passant par le Paris Saint-Germain, a prolongé de trois ans son contrat avec les "Bianconeri".

L'opération est fructueuse pour le joueur élu meilleur jeune du Mondial-2014. Son salaire aurait triplé, à 4,5 millions d'euros annuels, selon la presse italienne. L'administrateur délégué de la Juve, Giuseppe Marotta, a bel et bien annoncé à l'assemblée générale des actionnaires du club côté en bourse qu'"avant de venir vous voir nous avons signé le renouveau du contrat de Pogba".

Le feuilleton traînait encore en longueur vendredi après-midi. "Le transfert est en bonne voie, mais ce n'est pas encore signé", a assuré à l'AFP un des agents de Paul Pogba, Oualid Tanazefti. "Nous sommes parvenus à un accord", a précisé un porte-parole de la Juve après cette réaction du conseiller du joueur.

En 97 matches (et 15 buts) sous le maillot bianconero, "Paul le Poulpe", dont les tentacules ventousent le ballon, est en train de devenir le leader technique de la Juve, en passe de pousser Andrea Pirlo sur le banc.

Pogba a raté son match mercredi contre l'Olympiakos Le Pirée (défaite 1-0), et toute la Juve a toussé avec lui. Le samedi précédent contre Sassuolo (1-1), il avait éclaboussé le match de sa classe, passant à côté du but de l'année pour une parade exceptionnelle du gardien, après avoir dribblé sur plus d'une moitié de terrain.

Vers un plus gros transfert en 2015 ?
Sur les traces de Michel Platini et Zinédine Zidane, "francesi" idolâtrés à la Juve, Pogba a encore quelques progrès à faire pour devenir un Ballon d'Or potentiel, son rêve. Son entraîneur Massimiliano Allegri expliquait qu'il s'"énerve beaucoup contre Pogba", possédant "un immense potentiel" qu'il "n'exploite pas encore totalement".

En Bleu (20 sélections, 5 buts) aussi, il s'est imposé comme un des patrons, et le sélectionneur Didier Deschamps loue ses dons et sa capacité à inventer des gestes techniques.

Les tifosi de la Juve pourront donc chanter encore au moins une saison: "Pogba, c'est nous qui l'avons, c'est nous qui l'avons", l'hymne qui lui est dédié.

Mais ensuite l'enfant de Lagny-sur-Marne pourrait bien monter un étage au-dessus, vers un des tout premiers clubs du monde. Cet été son entourage, sa mère notamment, l'a incité à rester à Turin, où il peut s'épanouir et progresser encore un peu. En 2015 il devrait pouvoir tenter l'aventure, vers un club candidat à la Ligue des champions, ce que n'est plus la Juve, et pour un salaire pharaonique.

Cette prolongation permettrait aussi à la Juve de toucher une bien plus forte indemnité de transfert qu'avec son contrat actuel, jusqu'en 2016. A un an du terme, le club turinois n'aurait pas été en position de force pour négocier les prix.

Il garde donc son joyau une saison de plus, sauf événement exceptionnel au mercato d'hiver, et réaliserait une excellente opération en cas de vente: Pogba, la dernière erreur d'Alex Ferguson, au flair légendaire, était arrivé libre de Manchester United en 2012.

Fifa.com (24/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 25 Oct - 17:30

Des défis pour trois grands d'Italie



Trois grands d'Italie doivent faire oublier une semaine difficile: la Juventus Turin inerte en Europe, l'Inter en crise institutionnelle et Naples en panne de football, dimanche pour la 8e journée du Championnat.

Les deux premiers affrontent des adversaires à leur portée, la Juve contre Palerme et l'Inter à Cesena, mais le Napoli reçoit un de ses ennemis intimes, le Hellas Vérone.

. Juventus, le cas Pirlo
Le génial Andrea Pirlo cristallise les maux de la Juventus. Contre l'Olympiakos, la Juve ne s'est mise à produire du football qu'une fois le barbu remplacé par Claudio Marchisio.

La défaite (1-0) contre une modeste équipe européenne, après le nul contre Sassuolo (1-1), alors dernier de Serie A, laisse filtrer l'idée d'un début de crise chez le triple champion d'Italie.

L'entraîneur Massimiliano Allegri, qui avait contribué à chasser Pirlo de l'AC Milan il y a trois ans, pourrait revenir à ses premières amours, le 4-4-2, après trois mois sous l'ancien régime de la défense à trois d'Antonio Conte, son prédécesseur.

Avec Pirlo une autre idole pourrait rejoindre le banc contre Palerme, Arturo Vidal. Le Chilien n'est pas mauvais, mais il revient de blessure et semble encore un peu court, malgré ses propres démentis. Marchisio et Roberto Pereyra devraient les remplacer.

Paul Pogba n'a pas été bon non plus en Grèce, mais le joyau français, qui vient de prolonger jusqu'en 2019, devient le leader technique de la Juve: il dirigera la manoeuvre.

En attaque, le jeune Alvaro Morata, plein de vigueur contre l'Olympiakos, devrait garder sa place aux dépends de Fernando Llorente.

. Révolution de palais à l'Inter
Moratti c'est fini. Le mythique patron de l'Inter Milan Massimo Moratti a quitté son poste de président d'honneur, un peu vexé. "J'ai fait mon temps, c'est tout", assure l'homme du triplé 2010 (Ligue des champions, Coupe et Championnat d'Italie).

Son fils Angelomario a aussi quitté son poste de vice-président.

Le manque d'atomes crochus avec Erick Thohir, nouveau patron indonésien depuis presque un an, et les piques de l'entraîneur Walter Mazzarri, qui estimait n'avoir "pas de temps à perdre" à répondre aux mises en garde de Massimo Moratti, ont conduit à cette fin de dynastie. Le père et grand-père Angelo Moratti fut le président de l'Inter double championne d'Europe (1964, 1965).

Ces secousses interviennent alors que l'équipe n'avance plus, et que Mazzarri est plus contesté que jamais. Avec un point sur neuf possibles en Serie A et un 0-0 pâlichon contre Saint-Étienne, l'Inter doit se reprendre contre le promu.

Pendant la révolution, les travaux continuent, et pendant ce temps, les rivaux de l'AC Milan remontent vers la tête du classement (4e) avec la meilleure attaque (16 buts), à confirmer contre la Fiorentina.

. Naples sur un volcan
Le Vésuve gronde. Le Napoli a déjà perdu deux fois en Serie A, Gonzalo Higuain n'a pas marqué un seul but, Rafael Benitez et son "mercato discount" sont critiqués, mais la défaite chez les modestes Young Boys de Berne (2-0), jeudi en Europa League, a monté d'un cran le curseur d'alerte.

Naples aurait grand besoin d'une victoire pour éloigner les doutes. Les recrues comme Michu, Jonathan De Guzman ou David Lopez ont échoué jusqu'ici.

"Pipita" Higuain n'est que l'ombre de lui-même depuis sa finale de Coupe du monde perdue, et seul José Callejon (6 buts) tient à flots le Napoli.

La grande rivalité entre les tifosi de Naples et du Hellas Vérone ne fait rien pour apaiser l'ambiance. Pire, le prochain match à domicile se jouera contre l'AS Rome sous très haute tension, à cause de la mort du tifoso Ciro Esposito sous les balles d'un tifoso de la Roma la saison dernière.

Programme (heure GMT)

Samedi
Empoli - Cagliari
Parme - Sassuolo
Sampdoria Gênes - AS Rome

Dimanche
(14h00) Chievo Vérone - Genoa
Juventus Turin - Palerme
Udinese - Atalanta Bergame
(17h00) Cesena - Inter Milan
Lazio Rome - Torino
Naples - Hellas Vérone
(19h45) AC Milan - Fiorentina

Fifa.com (24/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 26 Oct - 16:12

L'AS Rome stoppe l'hémorragie à la Samdporia



L'AS Rome a colmaté chez la Sampdoria Gênes (0-0) les brèches ouvertes par le Bayern Munich en semaine (7-1), mais a manqué l'occasion de doubler la Juventus Turin, samedi pour la 8e journée en Italie.

Le leader peut reprendre trois longueurs d'avance sur la Roma s'il bat Palerme dimanche (14h00 GMT).

La légion romaine a perdu un peu de sa superbe. Ultra-dominatrice en Serie A, l'équipe de Rudi Garcia avait pris l'habitude de plier ses matches en trente minutes. Mais elle a manqué de sa fluidité coutumière contre la "Samp".

La dérouillée encaissée contre le Bayern a peut-être entamé la confiance du candidat au titre, mais la Roma a au moins évité une nouvelle défaite et garde la Sampdoria, toujours invaincue, trois longueurs derrière elle. Le résultat aurait pu être pire si Stefano Okaka n'avait pas envoyé dans les nuages une reprise face au but (70).

C'eût été injuste pour la Roma, plus entreprenante, où Garcia a changé quatre joueur dans son équipe par rapport au naufrage de mardi. Ashley Cole, désastreux face à Arjen Robben, a notamment laissé sa place d'arrière-gauche à José Holebas, plus sûr.

Supériorité technique

Les "Giallorossi" ont dominé, et la Sampdoria s'est progressivement recroquevillée, finissant par clairement miser sur un contre dans la dernière demi-heure. Mais la Roma n'a eu que deux véritables opportunités de signer une septième victoire en huit matches de Serie A.

Sa première action véritablement dangereuse est venue, comme souvent, des sabots de gazelle de Gervinho, sur une double occasion où l'Ivoirien a buté sur un défenseur puis sur le poteau (31). Puis en fin de match le gardien Sergio Romero a paré une puissante tête d'Alessandro Florenzi qui filait vers le but (82).

Malgré sa supériorité technique, la Roma n'a pas su mettre sa griffe sur le match comme elle a l'habitude de faire en Serie A. Elle a deux journées la semaine prochaine pour retrouver son allure, contre le promu Cesena, mercredi, et à Naples, samedi, avant de retrouver le Bayern à Munich, où elle doit arriver guérie.

Fifa.com (25/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 27 Oct - 18:35

La Juve reprend la bonne direction



La Juventus a battu Palerme (2-0) après deux contre-performances et repris trois longueurs d'avance sur l'AS Rome, tenue en échec la veille, en tête du Championnat d'Italie, dimanche lors de la 8e journée.

La Juve va mieux
Après un nul à Sassuolo (1-1), alors dernier, et une défaite en Ligue des champions contre l'Olympiakos Le Pirée (1-0), la "Vieille Dame" a retrouvé le goût de la victoire.

Elle profite du nul vierge de la Roma à Gênes contre la Sampdoria, samedi, pour reprendre un peu d'aise en tête. La Juve a retrouvé ses standards contre Palerme. Elle n'a pas pris de but, et a marqué sur une de ces fameuses insertions des milieux de terrain, en l'occurrence Arturo Vidal, parfaitement mis sur orbite par son avant-centre, Carlos Tevez.

Massimiliano Allegri avait choisi de laisser sur le banc la vedette Paul Pogba, qui vient de prolonger son contrat jusqu'en 2019 avec la Juve. Mauvais au Pirée, le milieu Français avait besoin de souffler dans le cadre de la rotation de l'effectif.

Le technicien de la Juve a maintenu sa confiance à deux joueurs fantomatiques contre l'Olympiakos, Andrea Pirlo et Fernando Llorente. Le premier a été bon, et l'Espagnol a marqué de la tête sur corner son premier but de la saison.

Hamsik et Higuain se réveillent
Un triplé de Gonzalo Higuain et un doublé du capitaine Marek Hamsik ont permis à Naples de battre le Hellas Vérone (6-2) et d'approcher enfin de la zone européenne (7e).

Le Slovaque, Napolitain depuis 2007, n'avait plus marqué au stade San Paolo depuis onze mois. Il s'est libéré, après plus d'une saison bien en-deçà de sa valeur, en égalisant d'une reprise de volée avant de s'y prendre à deux fois pour signer le but du 2-1.

"Pipita" Higuain, en crise, n'avait lui pas marqué le moindre but en Serie A cette saison. Il a signé le 3-2 juste après l'égalisation de Nico Lopez, et les deux derniers buts du match, dont un penalty. José Callejon traverse un très bon début de saison, contrairement à Hamsik et Higuain, il a d'ailleurs pris seul la tête du classement des buteurs (7 buts) en marquant le but du K.-O.

"Pippo" freiné
La Fiorentina a freiné la remontée de l'AC Milan de Filippo Inzaghi vers le sommet en le tenant en échec à San Siro (1-1). Une superbe frappe croisée de Josip Ilicic a répondu au but de la tête de Nigel De Jong.

Le Milan y perd sa troisième place, laissée au duo Udinese-Sampdoria Gênes, et se retrouve 6e à la hauteur de la Lazio Rome, qui a signé contre le Torino sa quatrième victoire de rang (2-1).

A l'image de "Super Pippo" joueur, son équipe a le sens de but, en atteste sa place de meilleure attaque de la Serie A (17 buts). Mais elle n'a gardé sa cage inviolée qu'une seule fois cette saison. Devant le trio Jérémy Ménez-Stephan El Shaarawy-Keisuke Honda perfectionne son entente, et Fernando Torres, décevant, n'est entré que pour les dix derniers minutes.

Le duel attendu entre ex-buteurs n'a pas départagé Inzaghi et Vincenzo Montella, mais ces techniciens prometteurs auront de nombreuses occasions de se recroiser.

Fifa.com (26/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 27 Oct - 19:29

Sassuolo-Empoli pour le maintien



La 9e journée du Championnat d'Italie s'ouvre mardi sur un duel pour le maintien entre Sassuolo (15e) et Empoli (14e), avant la poursuite du duel à distance entre la Juventus de Turin (1re) et l'AS Rome (2e).

La Roma a une occasion de refaire une partie de ses trois points de retard en recevant le promu Cesena, mercredi, un programme a priori moins corsé que le déplacement de la Juve au Genoa, neuvième du classement.

Les bonnes surprises du début de saison - qui se partagent la troisième marche du podium - ont un programme chargé: l'Udinese joue à la Fiorentina et la Sampdoria Gênes se rend à Milan contre l'Inter.

Mardi
Sassuolo - Empoli

Mercredi
Atalanta Bergame - Naples
Fiorentina - Udinese
Cagliari - AC Milan
Genoa - Juventus
Inter Milan - Sampdoria Gênes
Palerme - Chievo Vérone
AS Rome - Cesena
Torino - Parme

Jeudi
Hellas Vérone - Lazio Rome

Fifa.com (27/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 27 Oct - 19:49

Juve - Evra absent un mois



Le défenseur français de la Juventus Turin Patrice Evra sera absent des terrains pendant un mois après s'être blessé aux ischio-jambiers, ont révélé plusieurs médias italiens lundi.

L'international âgé de 33 ans, qui s'est blessé lors d'un entraînement la semaine dernière selon la presse italienne, a déjà manqué la dernière journée du Championnat d'Italie dimanche, au cours de laquelle la "Juve" a battu Palerme (2-0).

Fifa.com (27/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 28 Oct - 16:52

L'AS Rome peut recoller à la Juve



L'AS Rome peut grignoter un peu de son retard sur la Juventus Turin, elle reçoit Cesena, un adversaire plus tendre que le Genoa, qui attend le leader mercredi lors de la 9e journée du Championnat d'Italie.

. La Roma est-elle guérie ?
La "Louve" doit regarder devant pour tenter de remonter ses trois points de retard sur la Juve. La raclée historique (7-1) infligée par le Bayern Munich à Rome a semblé laisser des traces dans le 0-0 obtenu à la Sampdoria Gênes, où l'équipe de Rudi Garcia était moins incisive que d'habitude en Serie A.

Elle a au moins soigné sa défense en ne concédant pas de but, après les sept gifles bavaroises, mais la vitesse de son jeu offensif, son point fort, était un peu freinée.

L'entraîneur français devrait jouer contre le promu Cesena avec un buteur pur, Mattia Destro, à la pointe de l'attaque, et reposer Francesco Totti (38 ans) avant le retour à Munich.

La Roma peut espérer reprendre sa série victorieuse en Italie, en gardant un oeil au match de la Juve à Gênes.

. La fête à "Gigi": 500

Cinquecento (500) est le nom d'une mythique voiture de la Fiat, propriétaire historique de la Juventus Turin, mais aussi le nombre de match joués par Gianluigi Buffon comme gardien de la "Vieille Dame", nombre qu'il atteindra contre le Genoa.

L'homme que les Italiens considèrent massivement comme "le meilleur gardien de tous les temps" dirige encore, à 36 ans, la meilleure défense de la Serie A, avec trois buts encaissés.

La Juve aura besoin de son talent pour maîtriser le Genoa, solide équipe de milieu de tableau, et préparer sereinement la réception de l'Olympiakos Le Pirée, décisive en Ligue des champions après la défaite de l'aller (1-0).

Les vedettes de la Juve traversent décidément un début de semaine faste, le buteur Carlos Tevez a reçu sa première convocation depuis trois ans pour l'équipe d'Argentine, pour les matches amicaux contre la Croatie et le Portugal, et le milieu de terrain français Paul Pogba a été inséré dans la liste des 23 nominés pour le Ballon d'Or. De bon augure ?

. L'AC Milan attend le "vrai" Torres
Si Buffon, Ballon d'Argent 2006, est toujours un des meilleurs en activité à son poste, Fernando Torres, Ballon de Bronze 2008 a beaucoup baissé. L'AC Milan espère toujours retrouver le buteur espagnol tel qui fut du temps où il jouait pour Liverpool (2007-2011).

Avec un seul but en Serie A en six matches, plus quelques actions où sa classe transpire, tout de même, Torres n'a pas encore répondu aux attentes.

La presse italienne explique que le propriétaire du club, Silvio Berlusconi, est descendu aux vestiaires, à la mi-temps du match contre la Fiorentina (1-1) pour inciter Filippo Inzaghi à le faire entrer. Ce que le jeune technicien a fait... dans les dix dernières minutes.

Depuis près de 30 ans, Berlusconi est toujours intervenu dans les compositions d'équipes, et souvent en faveur de l'attaquant vedette du moment, comme Alexandre Pato ou Mario Balotelli dans un passé récent, par exemple.

"J'écoute tout le monde, en particulier le président, puis je prends mes décisions", avait déjà répondu "Pippo" Inzaghi sur le sujet.

"Avec trois matches en semaines, l'entraîneur nous avait dit que tout le monde jouerait, (contre la Fiorentina) c'était mon tour sur le banc", a dit Torres à la Radio Onda Cero, précisant qu'il se sentait "de mieux en mieux".

Contre le Cagliari en forme de Zdenek Zeman, l'Espagnol devrait commencer en pointe du trio d'attaque, aux dépends de Jérémy Ménez, avec Stephan El Shaarawy et Keisuke Honda à son service. Torres serait bien inspiré de donner raison au président.

Programme

Joué mardi
Sassuolo - Empoli

Mercredi
Atalanta Bergame - Naples
Fiorentina - Udinese
Cagliari - AC Milan
Genoa - Juventus Turin
Inter Milan - Sampdoria Gênes
Palerme - Chievo Vérone
AS Rome - Cesena
Torino - Parme

Jeudi
Hellas Vérone - Lazio Rome

Fifa.com (28/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 30 Oct - 17:25

La Juve craque, l'AS Rome en profite



Surprise en Italie où la Juventus a perdu à la dernière seconde au Genoa (1-0) et se fait rejoindre en tête par l'AS Rome, vainqueur de Cesena (2-0), mercredi lors d'une 9e journée.

La "Vielle Dame" est tombée
Battue pour la première fois de la saison, la Juventus a beaucoup perdu au Genoa. Victime d'un but de Luca Antonini (90+4) sur une contre-attaque alors qu'elle poussait pour remporter le match, la "Veille Dame" voit revenir la Roma et ses démons.

La Juve n'a remporté qu'un seul de ses quatre derniers matches toutes compétitions confondues, contre le promu Palerme (2-0), et a confirmé l'impression d'impuissance déjà ressentie contre l'Olympiakos Le Pirée en Ligue des champions (1-0).

Elle n'est plus aussi souveraine, à l'image de Gianluigi Buffon, battu pour son 500e match dans les buts "bianconeri", et elle n'a pas réussi à tromper Mattia Perin, annoncé comme l'héritier de "Gigi" dans les buts de l'équipe d'Italie.

Il a montré son talent en parant une superbe frappe d'Alvaro Morata à bout portant.

Les fins de matches ont décidément été riches ce mercredi. L'Inter Milan a gagné contre la Sampdoria Gênes grâce à un penalty de Mauro Icardi à la dernière minute, et Naples a manqué le 2-1 à l'Atalanta Bergame, Gonzalo Higuain manquant un penalty dans le temps additionnel. Il avait pourtant égalisé à quatre minutes de la fin...

La Roma est guérie
Huit jours après le terrible 7-1 encaissé contre le Bayern Munich, la Roma a retrouvé le sourire, et sa défense n'a pas pris de but, comme à la Sampdoria samedi (0-0).

En battant un Cesena résigné, elle confirme qu'elle peut remporter le "scudetto", comme l'a annoncé son entraîneur, Rudi Garcia.

Elle partage la tête avec la Juve, mais reste menée à la différence particulière pour avoir perdu le choc à Turin le 5 octobre (3-2).

L'équipe du technicien français a vite mené, comme souvent cette saison, grâce au quatrième but de la saison de Mattia Destro (9), qui ne joue pourtant pas souvent, sur un centre tendu de Gervinho.

Daniele De Rossi a clos la partie à neuf minutes de la fin en marquant son premier but "giallorosso" depuis août 2013 (81), servi par Mapou Yanga Mbiwa.

La Roma se rend plus confiante à son rendez-vous de Naples, samedi, où l'adversaire sera d'une autre trempe que Cesena, tout de même.

Babacar le Magnifique
Babacar où es-tu? Dans la surface de réparation, pour signer un doublé qui confirme le regain de la Fiorentina contre l'Udinese (3-0).

Mario Gomez et Giuseppe Rossi blessés longue durée, le Sénégalais Babacar Khouma est en train de saisir sa chance sous la maillot "viola". Le voilà à 4 buts cette saison, et Florence confirme le bon nul ramené dimanche de l'AC Milan (1-1).

Le premier but de Babacar est typique du fauve de surface, exploitant à deux mètres des buts un ballon mal maîtrisé par le gardien Orestis Karnezis.

Le second est une merveille technique, un enchaînement contrôle en aile de pigeon-frappe demi-volée magnifique, à pleine vitesse.

Borja Valero s'est chargé de confirmé en fin de match que la Fiorentina avait retrouvé le jeu offensif qui séduit l'Italie depuis deux saison.

Fifa.com (29/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 31 Oct - 17:58

Juve - Allegri : "Ce résultat doit nous servir de leçon



L'entraîneur de la Juventus Turin, Massimiliano Allegri, espère que la défaite à la dernière seconde au Genoa (1-0) "serve de leçon" à son équipe, a-t-il dit mercredi, après la 9e journée du Championnat d'Italie.

"Ce résultat doit nous servir de leçon", a pesté Allegri sur la chaîne Sky Sport.

"Les championnats se gagnent aussi avec des matches nuls, a-t-il ajouté. Quand on ne réussit pas à gagner, on doit se contenter d'un nul. Il faut savoir gérer ces moments".

Il a reproché à ses joueurs d'avoir trop couru après la victoire jusque dans les derniers instants, car "pour gagner le championnat on n'a pas besoin de 120 points mais d'un de plus que le deuxième. Moi j'aime gagner, pas écraser."

La Juve a perdu sur un contre alors qu'elle poussait pour marquer. "A six contre deux nous prenons un but, car nous pensions trop à marquer le but de la victoire, cela doit nous faire comprendre qu'il faut progresser sur le plan de la maturité", a ajouté Allegri.

La Juve a gaspillé son "bel avantage de trois points, il fallait le gérer mieux, a-t-il déploré.

"Cela ne veut pas dire que nous avons perdu le championnat, il reste tant de journées. Mais perdre quand tu prends poteau, transversale et deux gros arrêts du gardien, oui, il y a de l'amertume", a-t-il conclu.

L'entraîneur de l'AS Rome, Rudi Garcia, a évité de commenter le retour de son équipe en tête, à égalité avec la Juve, devancée seulement à la différence de but particulière (3-2).

"Je ne m'occupe que de la Roma, a-t-il dit, je suis content d'avoir gagné contre Cesena (2-0), nous avons fait notre devoir, mais ce qui compte est que la Roma fasse sa propre route, sept victoires en neuf matches c'est pas mal".

Fifa.com (29/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 31 Oct - 18:36

La Supercoupe Juventus-Naples à Doha



La Supercoupe d'Italie entre la Juventus de Turin, le champion en titre, et Naples, vainqueur de la Coupe nationale, aura lieu à Doha trois jours avant Noël, ont annoncé des responsables de la Serie A jeudi.

La rencontre sera disputée au stade Jassim Bin Hamad de Doha le 22 décembre à 20h00 locales (17h00 GMT).

La Juventus avait remporté la 26e Supercoupe d'Italie en battant la Lazio 4 à 0, à Rome, l'an passé, un retour aux sources après plusieurs éditions à l'étranger (Washington, New York, Tripoli et Pékin notamment).

Fifa.com (30/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison italienne, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum