Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Page 6 sur 32 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 29 Sep - 20:07

Blanc : "Pas nos maîtres, mais presque"



L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a assuré lundi que les progrès de son équipe passeraient obligatoirement "par le jeu", alors que le club de la capitale s'apprête à affronter en Ligue des Champions des Barcelonais qu'il a présentés comme "pas nos maîtres, mais presque".

Comment redonner confiance à votre équipe, surtout avant un match contre un tel adversaire ?
Ce n'est pas facile. Mais je pense que le PSG retrouvera son niveau et ses performances de l'année dernière par le jeu. C'est notre philosophie et ça a marché l'année dernière. Nous allons rencontrer, non pas nos maîtres, mais presque. Ils ont cette philosophie depuis 30 ou 40 ans et on sait où ça les a menés. C'est un match extraordinaire à jouer. On fera une grande performance si on continue dans notre philosophie de jeu et si on est régulier, déterminé et agressif. On manque un peu d'agressivité, notamment à la perte du ballon. Et on sait que quand Barcelone a le ballon, c'est très difficile de le contrer.

Comment faire sans Ibrahimovic ?
J'avais commencé à préparer ce match en sachant qu'il y avait de grandes chances qu'il rate ce match. Ca ne sera pas facile. On l'a vécu aussi l'année dernière. Bien sûr qu'avec lui on est plus performant mais il va falloir faire sans lui. On a des attaquants de grande qualité et il faudra compenser son aura par un collectif extra-performant.

Vous vous créez moins d'occasions que la saison dernière...
La possession de balle doit être une qualité mais il faut aussi vouloir être dangereux. Ce qui nous manque c'est de faire mal dans nos temps forts. Il faut retrouver ça. Il faut être conscient que faire courir l'adversaire c'est bien, mais qu'il faut que les temps forts se concrétisent par des occasions. C'est vrai que depuis quelque temps, c'est plus dur. On manque de percussion individuelle et collective.

Est-ce un sentiment particulier d'affronter Barcelone, où vous avez joué et qui est l'un de vos modèles ?
Barcelone a toujours été une de mes équipes favorites par son style de jeu. Ils ont dominé le foot européen avec du jeu et des buts. Ca me plait. Jouer contre eux me fait plaisir. Même si ça a été un an seulement, j'ai été fier de porter ces couleurs-là. Mais je prépare le PSG pour battre le Barça. Il faut être persuadé qu'on peut le faire.

N'y a-t-il pas un risque à attaquer Barcelone sur le terrain du jeu et de la possession ?
Il faut prendre des décisions. Pour moi, la meilleure façon de préparer le match, c'est de jouer comme les joueurs sont habitués à le faire. On reçoit, on connaît les ambitions du club. C'est par le jeu qu'on peut atteindre ces buts. On ne va pas ouvrir les portes et les espaces à Messi et Neymar mais je vais demander aux joueurs de jouer. C'est le meilleur moyen de faire un grand match et de retrouver notre efficacité.

Messi vous fait-il peur ?
C'est un jouer d'exception. Il peut marquer, dribbler trois joueurs et marquer. Mais il peut aussi donner des buts. Ca me rappelle un autre grand joueur qu'on a à Paris. On sait que Messi est positionné avant-centre mais qu'il n'occupe jamais ce poste. Il fuit, il va là où il peut avoir le ballon et être dangereux. Il va falloir resserrer les espaces et être prêt à intervenir de suite. Car dès qu'il prend de la vitesse, il est dangereux.

Fifa.com (29/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 29 Sep - 20:09

PSG - Maxwell vise la victoire



Le défenseur du Paris SG Maxwell a assuré lundi que son équipe pensait "toujours à la victoire" et ne se contenterait pas d'un match nul mardi en Ligue des Champions contre Barcelone.

"Un match nul, ce n'est pas ce qu'on veut. Quand on joue ici, avec l'ambition du club, on pense toujours à la victoire. Avec la situation dans la poule aussi, on doit penser à la victoire pour rattraper les points perdus à Amsterdam", a déclaré le Brésilien en conférence de presse.

Le PSG, en difficulté en ce début de saison, a débuté la phase de poules de la C1 par un match nul 1-1 sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam.

"Je pense que c'est toujours très dur après une compétition comme la Coupe du Monde. On n'était pas tous ensemble en début de saison pour le stage. C'était compliqué pour le staff et le coach", a déclaré Maxwell pour expliquer ce pénible début de saison.

"On travaille, on donne 100% pour retrouver le niveau de la saison dernière. On manque encore d'intensité mais demain c'est un bon match pour démontrer qu'on est encore là", a-t-il ajouté.

"Pour gagner un match comme ça, il faut jouer avec beaucoup d'intensité, d'agressivité, et ne pas laisser d'espace. Mais il faut aussi jouer au foot. On veut maintenir notre philosophie de garder la possession. On joue à la maison et on va essayer de faire courir le Barça. Mais c'est très difficile", a-t-il encore déclaré.

Fifa.com (29/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 29 Sep - 20:10

City n'a plus de temps à perdre contre la Roma



Manchester City, battu à Munich il y a quinze jours, n'a déjà plus vraiment de temps à perdre contre une Roma dont la réussite actuelle frise l'impertinence, mardi lors de la 2e journée de Ligue des champions.

Avant leur déplacement à l'Etihad, le bilan des Italiens est en effet parfait avec six victoires en autant de matches, dont un spectaculaire 5-1 contre le CSKA. Ils n'ont même encaissé que deux petits buts. Même s'ils semblent s'être enfin mis sur la rampe de lancement avec 11 buts inscrits en une semaine contre Sheffield (7-0) et à Hull (4-2), les Citizens, qui restent sur trois revers en C1 après les deux contre le Barça début 2014, sont loin de cette sérénité romaine.

"La pression est normale", a dédramatisé Manuel Pellegrini qui n'a gagné que quatre matches sur neuf depuis la mi-août. "L'an passé, le premier match à domicile avait été perdu contre le Bayern et ensuite on avait gagné les cinq autres". "Ils n'ont aucun point, donc c'est eux qui ont la pression, lui a pourtant renvoyé son vis-à-vis Rudi Garcia. Il leur faut un résultat. Nous, on est solide, on a montré que l'on avait confiance en nous. On est prêt pour faire face aux défis qui se présentent".

Sur le papier, les Italiens, qui n'ont "pas peur" dixit leur Ivoirien Gervinho, font donc de beaux favoris même s'ils n'ont gagné qu'une fois en 14 rencontres en Angleterre, en 2001.

Keita s'impose
Leur entraîneur a déploré ces dernières semaines de nombreuses absences et fait donc beaucoup tourner mais son onze titulaire du moment devrait jouer. Suspendu contre les Russes, De Rossi, la plaque tournante du milieu, devrait encore être absent en raison d'une cuisse douloureuse. Tout comme Astori (genou) derrière et Iturbe (cuisse) devant, absents depuis deux rencontres. L'autre défenseur Castan (cou) étant officiellement forfait, Garcia devrait reconduire la charnière Yanga Mbiwa-Manolas. Le Grec joue déjà en patron, impeccable et rassurant, le Français manque encore un peu d'assurance mais n'est pas souvent pris en défaut au marquage.

A leur gauche, Cole se rappellera sûrement au bon souvenir de la Premier League. Au milieu, le très expérimenté Keita a parfaitement remplacé DDR jusqu'ici dans ce rôle de milieu devant la défense, à la fois filtre, distributeur, et troisième défenseur central si besoin. Le Malien est même déjà le troisième capitaine de la Roma alors qu'il est arrivé cet été. Ce brassard en dit long sur le rôle qu'il tient déjà dans le groupe et dans le jeu. Devant, si Gervinho et Florenzi n'encadrent pas l'insubmersible capitaine Totti, Llajic et Destro se tiennent prêts.

Quelle défense à City ?
Côté mancunien, les incertitudes majeures se situent également en défense. Si Manuel Pellegrini a assuré que Hart, étonnamment remplaçant samedi, retrouverait sa place dans le but, qu'en sera-t-il de Mangala, qui a marqué contre son camp et coûté un but contre Hull? Demichelis est impatient de connaître la réponse. "Après notre mauvais départ, c'est un match important, a commenté le gardien anglais. Mais on sait que c'est la première phase et non les éliminations directes. Il faut s'appuyer là dessus, surtout à domicile".

"Dans les gros matches, cela nous a coûté cher d'encaisser des buts tardifs, mais cela montre aussi qu'on peut rivaliser avec les grosses équipes. Maintenant, il faut apprendre à finir les matches", a-t-il ajouté. Au milieu, Nasri et Fernando sont forfait, mais Yaya Touré monte en puissance. Devant, Agüero et Dzeko s'évertuent de montrer qu'ils peuvent jouer ensemble et bonifier le travail de Silva. Invaincus contre les Italiens à domicile, le champion d'Angleterre n'a plus dominé l'un de ses représentants depuis 1978.

Battus à la dernière minute par le Bayern au milieu d'une série de quatre matches sans victoire, les Citizens ont aussi avantageusement rivalisé avec Arsenal (2-2) ou Chelsea (1-1). Il serait temps maintenant de montrer qu'ils savent aussi gagner contre les grosses écuries.

Fifa.com (29/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 29 Sep - 20:11

Monaco - Jardim au pied du mur



Après sa victoire en ouverture de la compétition face aux Allemands de Leverkusen, Monaco a enchaîné sur deux succès avant de replonger dans ses travers ce week-end dans le derby face à Nice, de quoi inquiéter avant un déplacement périlleux mercredi à Saint-Pétersbourg et placer Leonardo Jardim, entraîneur décrié, au pied du mur.

Pour ses retrouvailles avec la Ligue des champions, huit ans après, le succès de l'ASM face aux Allemands (1-0), il y a deux semaines, avait certes quelque peu relevé du miracle, tant les attaquants germaniques avaient vendangé en première période, mais il avait eu le mérite de faire ressurgir des valeurs un peu oubliées.

A force de patience, de courage et d'obstination, Moutinho avait inscrit ce but qui place les Monégasques en position idéale avant un déplacement en Russie mais l'embellie constatée depuis lors a fait long feu. Tour à tour, Jardim, qui semble avancé à tâtons, prend comme prétexte un arbitrage qui serait défavorable, l'absence de soutien populaire au stade Louis II ou encore le changement de stratégie du club qui lui fait regretter le départ de certains profils, comme Rivière.

'Monaco est une équipe ambitieuse'
"Notre objectif, c'est de vaincre. On ne s'attendait pas à autant de défaites après aussi peu de rencontres", a concédé l'entraîneur. Mais, il n'y a qu'un seul chemin: le travail et faire progresser le groupe". "Notre structure de jeu est ambitieuse. Monaco est une équipe ambitieuse. On a joué avec nos idées, nos idéaux. On aime le football, on ne jette pas les ballons en touche. On ne se jette pas par terre. Je respecte le football. Notre équipe n'est pas faite pour jouer en contre-attaque. Pour cela, il faudrait un autre type d'attaquant, comme Rivière. Mais nous croyons en Berbatov et Martial, qui ont des qualités différentes", a-t-il ajouté.

Mais ses tergiversations, l'impression qu'il subit d'avantage qu'il n'anticipe soulèvent des interrogations. Il lui fallut ainsi toute la première période contre Leverkusen, où son milieu de terrain état dépassé et Moutinho semblait peu concerné, pour enfin réagir et replacer ses joueurs. De Braga, à l'Olympiakos en passant par le Sporting, qu'il avait qualifié pour la Ligue des champions avant de rejoindre le Rocher, Jardim, tout juste 40 ans, a partout réussi. Mais le contexte monégasque est tout autre et la patience du propriétaire, le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, aura vite ses limites. "Claudio a fait du très bon travail. Après, on a fait un choix stratégique avec Jardim. Ce n'est pas un choix pour une saison. Nous allons développer un projet intelligent", assurait récemment le vice-président de l'ASM Vadim Vasilyev.

Mais le temps presse. Si Jardim semble avoir encore le soutien de son employeur, certains de ses cadres, comme Toulalan, Subasic ou Abdennour, seraient en désaccord avec ses choix. Toulalan, pourtant le métronome, l'âme et le capitaine de cette équipe, a quitté ses partenaires à la 70e minute contre Nice, Jardim préférant injecter du sang neuf et lançant à sa place Dirar. Une décision très peu appréciée par l'ancien Nantais qui reproche à l'entraîneur des choix tactiques inadaptés au groupe monégasque, notamment concernant le milieu de terrain.

La rencontre de mercredi en Russie s'annonce donc cruciale avant un autre rendez-vous, à quitte ou double, dimanche au Parc des Princes contre le PSG.

Fifa.com (29/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 29 Sep - 20:15

Chelsea - Drogba absent contre le Sporting Portugal



Didier Drogba ne figure pas dans le groupe de Chelsea pour le déplacement chez le Sporting Portugal mardi lors de la 2e journée de Ligue des champions, a annoncé son club.

Le staff n'a pas donné la raison de l'absence du célèbre attaquant ivoirien de 36 ans, qui a annoncé sa retraite internationale début août. L'attaquant vedette international espagnol Diego Costa figure bien par contre dans le groupe, malgré l'incertitude liée à l'état de ses adducteurs.

"Il semble que je sois revenu trop rapidement après ma blessure à la cheville et cela s'est aggravé à l'entraînement donc je ne suis pas dans l'équipe, a expliqué ensuite Drogba lui-même sur Twitter. Je suis dégoûté mais je souhaite bonne chance à l'équipe".

Lors du nul de la 1re journée contre Schalke (1-1), Diego Costa n'avait pu commencer la rencontre, ce qui avait entraîné la première titularisation de Drogba depuis son retour à Londres cet été.

Le milieu brésilien Ramires, touché à l'aine, n'a pas rallié non plus le Portugal, et il est en outre fort probable qu'il soit encore forfait dimanche contre Arsenal.

Fifa.com (29/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 29 Sep - 20:16

Barça - Mathieu : "Je ne me mets jamais de pression"



Le défenseur français de Barcelone Jérémy Mathieu a regretté lundi l'absence sur blessure de Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant vedette du Paris SG, contre qui il aurait "aimé jouer", mardi lors de la deuxième journée de la Ligue des Champions.


Le forfait d'Ibrahimovic change-t-il quelque chose pour vous ?

C'est vrai que c'est un grand joueur et on sait que sans lui le PSG est différent. Sans doute que c'est mieux pour nous. Moi j'aurais aimé jouer contre lui mais finalement ça sera sûrement Cavani. C'est un style différent mais c'est un grand joueur aussi. Ibrahimovic influe beaucoup sur le jeu du PSG. On sait que c'est un très grand joueur, qui fait la différence presque à chaque match. Quand il n'est pas là on voit que Paris a plus de mal à gagner.

Avec les nombreux blessés parisiens, vous considérez-vous comme favoris ?
Je ne sais pas. C'est vrai que Paris a beaucoup d'absents. Mais ils ont d'autres grands joueurs. Cavani, Lucas, Pastore sont des internationaux, de très haut niveau. En tous cas on est là pour prendre trois points"

Pensez-vous avoir convaincu les sceptiques après votre bon début de saison ?
J'essaie de faire au mieux pour aider l'équipe. Je joue comme à Valence, même si les deux équipes n'ont pas le même style. Je suis heureux que les gens aient changé d'avis sur mon jeu.

Vous n'étiez pas forcément le premier choix. Barcelone a essayé de recruter Thiago Silva ou Marquinhos...
Je savais que j'avais la confiance d'un club et d'un entraîneur. Pour un joueur c'est l'essentiel, et c'est pour ça que je n'ai pas réfléchi avant de venir. Les joueurs que vous avez cités sont de grands joueurs mais aujourd'hui c'est moi qui suis à Barcelone et je vais faire le maximum pour m'imposer ici.

Et vous n'avez toujours pas encaissé de but...
C'est super pour un défenseur. Mais la première défense c'est l'attaque, et quand tout le monde fait son travail c'est plus facile pour nous. Demain ça va être un match difficile, on va essayer de garder le but inviolé et de conserver cette dynamique.

Comment s'est passée votre rencontre avec Messi ?
Messi est un compagnon très sympa. Au début, je pensais qu'il ne parlait pas aux joueurs qui ne sont pas de son niveau, mais en fait c'est un type sympa. Je pense que demain on verra un grand Messi. Il marque moins mais il est plus influent dans le jeu. Il est capable de sortir une action de nulle part et de faire la différence qui fait gagner les matches.

Est-ce particulier pour vous de jouer en France ?
Je ne me mets jamais de pression mais c'est vrai que jouer en France c'est bien, c'est différent. Etre au Parc c'est important pour moi. Ici, je me souviens d'un 1-1 avec Sochaux où j'avais marqué un but. Si je peux faire la même chose demain, sur coup de pied arrêté, ce sera avec plaisir.

Fifa.com (29/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:08

Monaco à Saint-Pétersbourg pour retrouver le moral



Monaco, en plein doute après un nouveau revers en championnat, le 4e en huit journées, veut profiter du parfum de la Ligue des champions pour retrouver le moral et espère confirmer ses bons débuts européens sur le terrain du redoutable Zenit Saint-Pétersbourg.

Comme les Monégasques, vainqueurs de Leverkusen (1-0) lors de la 1ere journée, les Russes se sont imposés (2-0), mais à l'extérieur, sur la pelouse du Benfica Lisbonne. L'ASM participe pour la 5e fois à la phase de groupes, la première depuis 2004/05, quand le club de la Principauté avait atteint les 8es de finale, un an après avoir été finaliste de l'épreuve. Si le succès face à Leverkusen, obtenu de haute lutte après une première période catastrophique, avait entraîné une certaine embellie avec deux autres victoires dans la foulée, le soufflé est vite retombé. Au point que les joueurs de Leonardo Jardim, très décevants, ont été battus à Louis II (1-0) samedi dans le derby azuréen par Nice.

Le dauphin du Paris Saint-Germain en Ligue 1 la saison passée se déplace sur une terre qui ne lui a pas réussi par le passé: en trois déplacements en Russie, et plus précisément à Moscou, l'ASM a enregistré deux revers et un nul. Après un dernier entraînement lundi matin à La Turbie, la délégation monégasque est arrivée vers 20h00 à son hôtel de la Venise du Nord. Les vingt joueurs convoqués par Jardim devaient s'entraîner mardi à 18h30 au Stade Petrovsky, juste après la conférence de presse d'avant-match.

Jardim doit se passer du défenseur central tunisien Aymen Abdennour, qui a repris l'entraînement collectif dimanche après quatre semaines de soins (cuisse gauche), mais qui n'a pas été convoqué. L'attaquant Lacina Traoré et le défenseur Borja Lopez, blessés de longue date, sont également absents.

Une équipe redoutable à domicile
En revanche, l'entraîneur portugais pourra compter sur son défenseur Ricardo Carvalho (tête) et sur l'attaquant Valère Germain (contusion thoracique), sortis à la mi-temps contre Nice et qui se sont entraînés normalement lundi et ont été convoqués. Le latéral gauche nigérian Elderson Echiejile réintègre également un groupe. L'ASM aura fort à faire contre une équipe redoutable à domicile et qui s'était qualifiée la saison dernière pour les 8e de finale, pour la seconde fois de son histoire, en terminant 2e de son groupe. Les Russes avaient ensuite subi la loi du Borussia Dortmund.

Riche d'un très gros effectif et seul en tête du championnat de Russie avec quatre points d'avance sur le CSKA Moscou, le Zenit comptera encore sur son attaquant brésilien Hulk et sur son milieu de terrain belge Witsel, buteurs à Benfica, pour tenter de déstabiliser les Monégasques. La rencontre aura la particularité de réunir deux jeunes entraîneurs portugais, Jardim, 40 ans et Andre Villas-Boas, 36 ans, plus jeune entraîneur à avoir remporté une compétition européenne.

Villas-Boas devrait pouvoir compter sur un effectif au complet, à l'exception du milieu ukrainien Analtoly Tymoshchuk, qui revient de blessure.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:10

Trois gros bras partis du mauvais pied



Trois grands d'Europe, l'Atlético de Madrid vice-champion d'Europe en titre, Benfica double vainqueur du trophée et Arsenal, tous battus lors de la première journée, se retrouvent déjà sur la sellette dès la deuxième journée de la Ligue des champions de l’UEFA.

Leur tâche s'annonce délicate, l'Atlético devant recevoir une Juventus désireuse de redorer son image sur le plan européen, alors que Benfica effectuera un délicat déplacement à Leverkusen. De leur côté les Gunners, battus à Dortmund, recevront une ambitieuse formation de Galatasaray.

FIFA.com présente la deuxième partie de la deuxième journée du tournoi européen.

Le programme (mercredi 1er octobre)

Groupe A
Malmö - Olympiakos Le Pirée
Atlético de Madrid - Juventus

Groupe B
FC Bale - Liverpool
Ludogorets - Real Madrid

Groupe C
Zénith Saint-Pétersbourg - AS Monaco (18h00)
Bayer Leverkusen - Benfica

Groupe D
Arsenal - Galatasaray
Anderlecht - Borussia Dortmund

L’affiche
Atlético de Madrid - Juventus, Groupe A, Stade Vicente Calderon, Madrid

Le vice-champion d'Europe a débuté par une défaite surprise au Pirée mais il présente un tout autre visage à domicile, où il reste sur six victoires consécutives. Par ailleurs, il enregistrera le retour sur le banc de son charismatique entraineur Diego Simeone qui n'a pas son pareil pour galvaniser les foules. Les deux clubs se sont déjà rencontrés cinq fois en Ligue des champions, et la ligne est nettement en faveur de la Juventus (quatre victoires pour une défaite). Mais la Vieille Dame, intraitable en Serie A où elle a remporté ses cinq premiers matches, est plus fragile en déplacement au niveau européen, où elle n'a plus gagné depuis le 12 février dernier à Glasgow (3:0), ce qui lui avait coûté la qualification la saison dernière. Enfin ce match donnera lieu au duel entre deux des meilleurs buteurs des dernières saisons, l'Argentin Carlos Tevez, auteur d'un doublé lors de la première journée, et le Croate Mario Mandzukic, chargé de faire oublier Diego Costa à Madrid.

À voir
- Le match entre le Zénith Saint-Pétersbourg et Monaco, de retour en Ligue des champions après dix ans d'absence, sera le seul de la deuxième journée à opposer deux vainqueurs du premier tour. Il marquera les retrouvailles entre le milieu portugais Joao Mountiho et le buteur brésilien Hulk anciens partenaires à Porto.

- Arsenal et Galatasaray se sont rencontrés une seule fois en Europe, en finale de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe 2000, où les Turcs s'étaient imposés aux tirs au but. Par ailleurs, cette rencontre marquera le retour européen de Cesare Prandelli sur le banc après son échec à la Coupe du Monde de la FIFA avec la Nazionale italienne.

- Le Borussia Dortmund, en difficulté en Bundesliga où il végète à la 12ème place à sept points du Bayern Munich, ira fêter son 200ème match européen à Anderlecht, peu à l'aise contre les clubs allemands (un nul et cinq défaites).

Le saviez-vous ?
- L’Olympiakos deviendra le douzième club à avoir disputé 100 matches ou plus de Ligue des champions. Le bilan des Grecs est pour l'instant de 33 victoires et 20 nuls, pour 46 défaites.

- Ludogorets sera le 126ème adversaire du Real Madrid dans une compétition européenne. Le record est cependant détenu par le FC Barcelone avec 141 adversaires différents devant la Juventus (129). Consolation pour la Maison Blanche, le but inscrit par Karim Benzema lors de la première journée était le 1 000ème du Real dans une compétition européenne, soit 21 de plus que le Barça.

Ce jour-là
Le 1er octobre 2008 à Anfield, Liverpool remportait facilement son deuxième match de la phase de groupes face au PSV Eindhoven sur des buts de Robbie Keane, Steven Gerrard et Dirk Kuyt. Les Reds échoueront finalement en quart de finale face à Chelsea (1:3, 4:4) soit un score cumulé record de 7:5.

La stat
2 - Comme le nombre de défaites concédées un mercredi de Ligue des champions par Arsenal qui, en revanche, a remporté 18 victoires et concédé 8 nuls.

Le joueur à suivre
Le défenseur grec du Bayer Leverkusen Kyriakos Papadopoulos, 22 ans, prêté cette saison par Schalke 04, ne sera pas dépaysé contre Benfica car il avait fait ses débuts en Ligue des champions contre ce même club le 29 septembre 2010 avec Schalke (2:0). Pouvant également évoluer comme milieu défensif, Papadopoulos compte déjà 16 sélections (4 buts) avec la Grèce.

Entendu…
La Ligue des Champions est une compétition à laquelle j’ai toujours voulu participer. Il y a quelques mois, je regardais ces matches à la télé, et maintenant, j’ai la chance d’y faire mes débuts" – Raul Jimenez, attaquant de l’Atlético de Madrid

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:11

Ludogorets, petit poucet dans la cour des grands



Après Liverpool, le Real Madrid: sorti des tréfonds du football bulgare il y a trois ans seulement, le petit club de Ludogorets Razgrad défie un deuxième grand d'Europe d'affilée, mercredi lors de la 2e journée de Ligue des champions (Gr. B).

Deux semaines après avoir tenu en échec jusqu'aux arrêts de jeu le vice-champion d'Angleterre à Anfield, avant de s'incliner finalement avec les honneurs (1-2), Ludogorets reçoit pas moins que le décuple vainqueur de la compétition et tenant du titre. Pas à Razgrad, bourgade du nord-est pauvre et agricole de la Bulgarie où la "Ludogorets Arena" ne dépasse pas les 6.000 places, mais à Sofia, où le stade national Vassil-Levski accueillera 40.000 spectateurs à guichets fermés.

"Le Real Madrid, c'est encore plus grand" que Liverpool, avec des superstars comme Cristiano Ronaldo, Gareth Bale ou encore Karim Benzema, jubile l'entraîneur bulgare Georgi Dermendjiev. "Nous jouons désormais contre les clubs vedettes de l'Europe." Une perspective qui semblait encore totalement irréaliste il y a trois ans.

Fondé en juin 2001, à une époque où le club espagnol, alors emmené par Zinédine Zidane, Luis Figo et Raul, se lançait à la conquête d'un neuvième titre continental, Ludogorets a longtemps stagné en 4e division bulgare avant que les "Aigles" - son emblème - ne prennent leur envol. Promu dans l'élite bulgare en 2011, le club réalise d'entrée un triplé championnat-coupe-supercoupe, et conserve depuis le titre de champion. Un succès à mettre sur le compte du richissime homme d'affaires bulgare Kiril Domoustchiev, 45 ans, qui a pris les rênes du club en 2010 et a injecté des sommes importantes pour rapprocher l'équipe des standards européens.

Malgré ces investissements, Ludogorets reste, avec un budget de 6 millions d'euros, à des années-lumières des géants d'Europe, même si la réforme Platini de la C1 a permis aux champions nationaux des petits pays d'avoir accès à la lucrative phase de poules.

Accrocheurs et fédérateurs

"Nous, petits clubs d'Europe de l'Est, souffrons du décalage (financier) qui nous sépare des grands", aime à souligner M. Domoustchiev, premier armateur du pays. "Le Real a eu des recettes de 603-604 millions d'euros la saison dernière", rappelle-t-il. Limités, les moyens de Ludogorets ont su être utilisés judicieusement pour construire une équipe dépourvue de stars mais accrocheuse et soudée. Sept joueurs sur onze sur la feuille de départ face à Liverpool étaient étrangers. Domoustchiev est également connu pour trancher dans le vif: il n'a pas hésité à se séparer au début des deux dernières saisons de ses entraîneurs, malgré le confirmation, à chaque fois, du titre de champion.

Dans un football bulgare miné par les rivalités entre le Levski Sofia et le CSKA Sofia, Ludogorets rassemble bien au-delà des clivages. Son 8e de finale en Europa League l'an passé contre Valence (0-3, 0-1) a redonné de la fierté aux fans de foot, renforcée avec la qualification en C1 cette année. "Les Aigles ne ressemblent à aucune autre équipe bulgare, ils jouent avec une volonté de gagner jusqu'à la fin du match, quel que soit le résultat", relève Dimitar Dimitrov, 52 ans, un supporter traditionnel du CSKA. Une envie dont a déjà fait les frais la Lazio de Rome de Miroslav Klose, éliminée la saison passée en 16e de finale de l'Europa League sur un but inscrit à la 88e minute de jeu (0-1, 3-3).

Et que dire de l'incroyable scénario face au Steaua Bucarest en barrage retour de la Ligue des champions, fin août ! Ludogorets avait inscrit un but dans les arrêts de jeu pour arracher la prolongation et la séance de tirs aux buts (1-1, 4-2 t.a.b.). Le défenseur Cosmin Moti avait enfilé les gants du gardien, exclu, et avait stoppé deux tirs du club roumain...

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:12

Mandzukic-Tevez, une des batailles à suivre



La bataille à distance entre l'attaquant madrilène Mario Mandzukic et son homologue turinois Carlos Tevez s'annonce explosive et devrait être l'une des clés du match entre l'Atlético et la Juventus mercredi en Ligue des champions (20h45/18h45 GMT) au stade Vicente-Calderon.

. Mandzukic-Tevez, choc de guerriers
Seulement deux semaines après une fracture du nez, Mario Mandzukic est déjà prêt au combat : l'avant-centre croate a repris la compétition ce week-end contre Séville (4-0) en Liga, muni d'un masque de protection qui renforce son image de dur à cuire.

L'arrivée de l'ex-attaquant du Bayern Munich a enchanté le stade Calderon, qui apprécie sa hargne, sa présence dans le jeu aérien et l'a déjà adoubé comme un digne successeur de Diego Costa, parti à Chelsea.

En sept matches toutes compétitions confondues, Mandzukic a marqué trois buts et, ce qui en dit long sur son engagement, il a aussi récolté quatre cartons jaunes.Le guerrier croate se mesurera mercredi à un autre combattant, l'Argentin Carlos Tevez.

Déjà six buts cette saison pour l'irrésistible "Apache" de la Juventus. En outre, son doublé contre Malmö l'a libéré, car il s'agissait de ses premiers buts depuis cinq ans et demi en Ligue des champions!

Il est très possible que la fin de cette pénurie décuple les forces de Tevez, joueur de sacrifice capable de se battre aux quatre coins du camp adverse.

. Pogba-Koke, retrouvailles entre meneurs
Après une confrontation début septembre lorsque la France a battu l'Espagne (1-0) en amical, c'est déjà l'heure des retrouvailles entre Paul Pogba, étoile montante des Bleus, et Koke, présenté comme le futur maître à jouer de la "Roja".

Pogba (21 ans) est en train de devenir un des joueurs cadres de la Juventus, surtout avec la blessure d'Andrea Pirlo. Aligné comme milieu gauche, il est "en grande condition physique, ce dont il a besoin pour combiner puissance, vitesse et technique", a jugé le sélectionneur Didier Deschamps.

Le "Juventino" n'a pas encore marqué cette saison, mais il a signé une merveilleuse passe décisive pour Tevez contre l'AC Milan (1-0): un délicat coup de plume alors qu'il avait deux molosses sur le dos.

Koke (22 ans), lui, a déjà débloqué son compteur: c'était samedi contre Séville, lorsqu'il a ouvert le score d'une frappe puissante déviée par un défenseur.

Le milieu hyperactif, prompt à presser et à offrir des solutions, reste également d'une précision chirurgicale dans l'exécution des coups de pieds arrêtés, l'arme favorite de l'Atlético.

La Juventus doit se méfier: Koke compte déjà sept passes décisives en neuf matches toutes compétitions confondues cette saison.

. L'éternel Buffon face au novice
Gianluigi Buffon, 36 ans, est dans une forme de jouvenceau. Il n'a pas encaissé un seul but cette saison et samedi, il a arrêté un penalty contre l'Atalanta en se détendant comme un jeune chat.

Capitaine, grand professionnel, il reste une référence mondiale et le gardien de la "Nazionale" jusqu'à l'Euro-2016.

Surtout, "Gigi" a un appétit féroce pour la C1. "Je donnerais volontiers 3 ou 4 ans de carrière pour gagner la Ligue des champions", dit le finaliste de l'édition 2003.

A l'inverse, à l'autre bout du terrain, il y aura un gardien de bien moindre expérience, car l'Atlético a perdu à l'intersaison son talisman belge Thibaut Courtois, reparti à Chelsea.

Mardi, l'entraîneur Diego Simeone a annoncé que le portier espagnol Miguel Angel Moya, arrivé cet été de Getafe, serait titulaire contre la Juve, aux dépens du jeune Slovène Jan Oblak (21 ans), qui avait encaissé trois buts contre Olympiakos il y a quinze jours (3-2).

Titulaire en Liga, Moya (30 ans) a signé un début de saison plutôt prometteur avec son nouveau club.

Mais l'expérience européenne n'est pas son point fort: il n'a joué dans sa carrière qu'un match de C1, en 2010-2011 avec Valence, et il était sorti sur blessure au bout de 20 minutes!

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:13

Atlético - Griezmann doit prendre de l'envergure



Antoine Griezmann, recrue la plus onéreuse de l'Atletico Madrid à l'intersaison, a réussi ses débuts sous le maillot "colchonero" mais le Français doit désormais prendre de l'envergure pour devenir indiscutable, si possible dès mercredi contre la Juventus Turin en Ligue des champions.

Transféré de la Real Sociedad pour 30 millions d'euros, l'attaquant international de 23 ans (10 sélections) manque pour le moment de "continuité", selon les mots de l'entraîneur argentin Diego Simeone. Certes, sa qualité technique et la finesse de ses remises ont déjà conquis l'exigeant stade Vicente-Calderon. Une partie des supporteurs a même sifflé l'icône Simeone lorsque le technicien a fait sortir Griezmann en cours de match contre le Celta Vigo (2-2) la semaine dernière.

Mais pour le moment, le frêle attaquant (1,76 m, 67 kg) n'a joué aucune rencontre dans son intégralité avec son nouveau club, même s'il a été titulaire lors de cinq matches sur neuf toutes compétitions confondues. En creux, on devine que Simeone juge le Français un peu juste physiquement pour assurer pendant 90 minutes le pressing et le sacrifice incessant qu'il réclame de ses joueurs. "Ce n'est pas la même chose de jouer pour l'Atletico et la Real Sociedad, l'exigence est différente", a dit l'entraîneur de l'Atletico vendredi dernier. "(Griezmann) est dans une période où il doit démontrer toutes les bonnes choses qu'il peut apporter."

Cela commence à venir: passeur décisif lors de la Supercoupe d'Espagne remportée en août face au Real Madrid (1-1, 1-0), le Français a marqué son premier but "rojiblanco" contre Olympiakos (3-2) en C1 il y a deux semaines. Et samedi, face à Séville (4-0), il a obtenu un penalty peu après son entrée en jeu. "C'est un joueur importantissime pour nous, nous avons besoin de lui au top de sa forme", assure Simeone en détaillant les qualités de son N.7. "Il a le sens du but, de la profondeur, il est bon dans les un contre un et peut jouer à différents postes."

Griezmann, pour sa part, sait qu'il doit franchir un palier à Madrid après avoir quitté son club formateur et son cocon de Saint-Sébastien. "Je savais que je venais dans un grand club qui veut gagner des titres", a-t-il expliqué fin août. "J'avais besoin de partir de la Real pour apprendre plus, être dans le très haut niveau. Je veux apprendre tous les jours et hausser mon niveau de jeu parce que je ne suis pas encore au maximum."

A domicile, en Ligue des champions, face à un grand d'Europe comme la Juventus: mercredi, l'occasion de briller est idéale pour Antoine Griezmann.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:14

Real - Ronaldo proche d'égaler Raul



Un autre N.7 du Real Madrid peut entrer au panthéon des buteurs: Cristiano Ronaldo, qui a hérité du maillot de l'emblématique Raul Gonzalez, peut le rejoindre dans la légende merengue mercredi contre Ludogorets s'il égale le record de buts inscrits en Ligue des champions.

Ronaldo affole les statistiques

Ce début de saison est celui de tous les records : le Portugais a marqué 10 fois en six journées de Liga, un total inédit depuis 60 ans dans le championnat espagnol. Toutes compétitions confondues, Ronaldo compte déjà 13 buts en neuf matches, dont un triplé contre le Deportivo La Corogne et un quadruplé contre Elche. Le double Ballon d'Or (2008, 2013) est dans la lignée de la saison dernière, lorsqu'il avait établi un nouveau record du nombre de buts marqués en une saison de C1 (17).

Désormais, il a en ligne de mire le record de Raul, ancien attaquant et capitaine emblématique de la "Maison blanche" (1994-2010): Ronaldo compte 68 buts en C1, soit trois de moins que le total de son ancien équipier (71 buts). L'Argentin Lionel Messi est troisième de ce classement avec 67 buts. "Je crois que les records sont faits pour être battus, mais ce n'est pas ma priorité", expliquait il y a un an Ronaldo, assurant que l'important était de "gagner des titres". C'est chose faite avec la conquête en mai dernier de la "Decima", dixième C1 du Real.

Du coup, le déplacement sur le terrain des modestes Bulgares de Ludogorets mercredi (20h45/18h45 GMT) est peut-être le bon moment pour viser ce prestigieux record, qui pourrait le rapprocher de Raul dans le coeur des supporteurs merengues.

Ses pépins physiques semblent oubliés
Au printemps, Ronaldo (29 ans) a été freiné par une série de blessures à la jambe gauche: d'abord un problème au tendon rotulien du genou puis un pépin musculaire à la cuisse. Le Portugais a néanmoins hâté son retour pour disputer la finale de la C1, où il a marqué sur penalty contre l'Atletico (4-1 a.p.). Cette précipitation a peut-être influé sur sa piètre performance au Mondial cet été au Brésil, où le Portugal a été éliminé dès la phase de poules.

D'ailleurs, après une nouvelle alerte aux ischio-jambiers de la jambe gauche fin août, le joueur de Madère a dû s'imposer un repos forcé de près de trois semaines, avant de revenir en force: 10 buts en quinze jours! Sur cette lancée, Ronaldo semble capable de rejoindre rapidement Raul."Je me sens bien, sans grandes gênes", a assuré Ronaldo après son quadruplé contre Elche la semaine dernière.

Le Ballon d'Or et Manchester en vue?
Déjà vainqueur de la Ligue des champions en mai et joueur UEFA de la saison 2013-2014, Ronaldo serait difficile à battre pour le Ballon d'Or 2014 s'il devenait d'ici la fin de l'année le meilleur buteur de l'histoire de la C1 en devançant son rival Messi. "Le Ballon d'Or? C'est encore très loin, c'est pour janvier et je ne m'en soucie pas", a néanmoins assuré le Portugais.

Du même coup, sa cote sur le marché des transferts, déjà très haute, pourrait encore grimper d'un cran. La presse britannique évoque déjà la possibilité d'un retour de l'attaquant à Manchester United, où il s'était révélé (2003-2009) avant de rejoindre Madrid pour 94 millions d'euros. Son contrat actuel, très lucratif, court jusqu'en 2018. Samedi, un avion affrété par un groupe de supporteurs des "Red Devils" a survolé le stade de Villarreal lors de la victoire du Real (2-0) en Liga, traînant une grande banderole: "Reviens à la maison, Ronaldo".

Carlo Ancelotti a qualifié toutes ces spéculations de "discours insensés". Mais l'éventualité de faire revenir en pleine gloire un Ronaldo auréolé du statut de meilleur buteur du continent fait sans doute déjà saliver Old Trafford.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:15

Arsenal et Galatasaray ne fanfaronnent pas



Arsenal et Galatasaray, qui ont tous deux du mal à gagner, doivent pourtant forcer leur nature sous peine de réduire leurs chances de qualification après la 2e journée de Ligue des champions mercredi à Londres.

Cette saison, les Gunners ont fait preuve de qualités mentales comme rarement ces dernières années mais cela leur a surtout permis de sauver les meubles et décrocher des nuls, plutôt que de remporter des duels disputés. Dépassés à Dortmund et logiquement battus (2-0), les Londoniens restent ainsi sur une seule victoire lors des six derniers matches pendant lesquelles ils ont inscrit et encaissé la bagatelle de huit buts.

Autant dire qu'une nouvelle contre-performance mercredi les rapprocherait dangereusement d'une première sortie de route à ce niveau de la C1 depuis l'automne 1998. "Le football que l'on pratique est à risque, décortique le milieu Alex Oxlade-Chamberlain. Dans ce système offensif, on est plusieurs devant mais on se retrouve du coup exposé et vulnérable sur contre-attaque. C'est important que certains dans l'équipe aient la volonté et la responsabilité de rester derrière pour arrêter ces contres".

Samedi, ils ont encore fait le coup contre Tottenham en arrachant une égalisation tardive (1-1). Victorieux quatre fois, battu à deux reprises, Arsenal compte désormais cinq nuls en 11 matches. "Il faut conserver cette invincibilité et ensuite on se mettra à gagner au lieu de faire des nuls, veut croire l'entraîneur Arsène Wenger. Notre départ a été correct et la 2e série de matches qui arrivent montrera ce que l'on vaut".

Si l'on considère qu'il a perdu trois joueurs importants dans le derby (Arteta, Ramsey, Wilshere), qui s'ajoutent aux autres absences notables (Debuchy, Giroud, Walcott), cela ne facilite pas la tâche de l'Alsacien pour préparer la rencontre.

Zéro but turc chez Arsenal
La réussite de Sanchez, qui a inscrit quatre buts lors de ses six derniers matches, doit toutefois inspirer Welbeck recruté fin août pour pallier la blessure du buteur français alors qu'Özil est toujours intermittent. Après avoir éliminé Fenerbahçe en barrages l'an passé et Besiktas au même stade cet été, les Gunners connaissent désormais parfaitement les clubs turcs, contre lesquels ils n'ont perdu aucun de leur neuf matches et n'ont même jamais encaissé un but à domicile.

Mais Galatasaray est aussi un mauvais souvenir pour Wenger, qui s'est incliné contre l'équipe d'Istanbul aux tirs au but en finale de C3 en 2000 lors de leur unique affrontement (0-0). Tenus en échec à domicile par Anderlecht il y a 15 jours (1-1), les hommes de Cesare Prandelli semblent pourtant actuellement aussi allergiques aux trois points que leur prochain adversaire. Leur victoire contre Sivasspor vendredi (2-1) n'est ainsi que la 2e en cinq matches et le géant du Bosphore a même été battu dans son championnat par un promu (Balikesirspor, 2-0).

Jamais victorieux en neuf déplacements sur le sol anglais, Galatasaray s'appuie sur un trio Sneijder-Melo-Altintop au milieu, et compte devant sur la réussite de Burak Yilmaz qui a déjà marqué trois fois. Avec l'ex-Intériste Pandev et l'ex-Toulousain Bulut en renfort. "On est avec de grosses équipes mais si on se bat on a une chance contre Arsenal", assure l'ex-sélectionneur italien.

Ca tombe bien, son équipe, éliminée en quart et en 8e des deux dernières éditions, a l'habitude de vendre chèrement sa peau.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:16

Atlético-Juve, le vice-champion déjà en danger ?



L'Atlético Madrid, vice-champion d'Europe, a un besoin impérieux de prendre des points contre la Juventus Turin mercredi à domicile (18h45 GMT) pour lancer sa campagne en Ligue des champions et éviter d'être déjà décroché dans la course aux huitièmes de finale.

Le finaliste de l'édition 2014 a en effet concédé une défaite surprise lors de la 1re journée sur le terrain de l'Olympiakos (3-2), en encaissant au passage autant de buts que sur l'ensemble de la phase de poules la saison passée.

La réaction est obligatoire pour le champion d'Espagne en titre, qui risque néanmoins de devoir se passer de son milieu et capitaine Gabi (cheville) mercredi soir pour défier le champion d'Italie, actuel leader invaincu de la Serie A.

"On ne peut pas faillir", a prévenu lundi le latéral de l'Atlético Juanfran. "Nous avons déjà commis un faux-pas en Ligue des champions et en faire deux peut nous compliquer la tâche pour passer au tour suivant, voire quasiment nous éliminer."

De fait, une défaite mercredi à domicile couplée à une éventuelle victoire de l'Olympiakos chez les Suédois de Malmö, présentés comme l'équipe la plus abordable du groupe, reléguerait déjà l'"Atleti" à six longueurs des deux premières places qualificatives.

Pour éviter ce scénario catastrophe, les "Colchoneros" doivent confirmer leur montée en puissance après un début de saison en dents de scie.

Il faut dire que l'effectif "rojiblanco" a été très remanié à l'intersaison: l'équipe de l'entraîneur Diego Simeone, habituée à presser en bloc, a affiché des errements défensifs inhabituels pour elle.

Les choses semblent néanmoins être rentrées dans l'ordre cette semaine, puisque l'Atletico vient d'enchaîner deux succès en Liga sans prendre le moindre but, à Almeria (1-0) et face à Séville (4-0), ce qui est plus conforme à son identité de jeu.

La Juve, implacable et ambitieuse
Le retour de blessure de l'avant-centre croate Mario Mandzukic (nez fracturé), qui joue désormais avec un masque de protection, et l'efficacité létale de l'Atlético sur coups de pieds arrêtés sont deux autres motifs d'espoir pour les "Colchoneros", d'autant que leur stade Vicente-Calderon est resté imprenable l'an dernier en C1.

"Plus les choses sont compliquées, mieux cette équipe rivalise", assure Juanfran. "Nous savons que nous devons gagner quoi qu'il arrive. Nous recevons l'une des meilleures équipes d'Europe, par conséquent notre équipe sera incroyable et je suis sûr que nous gagnerons."

Hausser le niveau de jeu s'annonce indispensable face à la Juve, qui se présente à Madrid dans une forme éblouissante.

Implacable, la "Vieille Dame" a gagné ses six premiers matches de la saison toutes compétitions confondues et n'a pas encaissé un seul but. L'attaquant argentin Carlos Tevez (six buts en cinq matches) est en grande forme, de même que le gardien Gianluigi Buffon, qui vient d'arrêter un penalty contre l'Atalanta Bergame.

Le nouvel entraîneur Massimiliano Allegri a pour l'instant conservé le très efficace 3-5-2 d'Antonio Conte, qui règne depuis trois ans sur l'Italie. Les joueurs connaissent les automatismes, le nouvel entraîneur y a ajouté un pressing plus haut qui a étouffé tous ses adversaires jusqu'ici.

La force de la Juventus réside toujours au milieu de terrain où Claudio Marchisio et Paul Pogba sont en grande forme, et où Arturo Vidal, qui revient bien depuis sa blessure, devrait compléter le trio.

Petit bémol: toujours privé d'Andrea Pirlo, Allegri n'a pas trop eu l'occasion de faire tourner, et ses joueurs sont très sollicités avec la perspective du choc de Serie A contre l'AS Rome, dimanche.

Mais l'Atlético, en déplacement à Valence samedi, est confronté à la même situation et pour la Juve, il n'est pas question de s'économiser: éliminée au premier tour l'an dernier, la "Vieille Dame" nourrit de grandes ambitions en Ligue des champions.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:19

Atlético - Godin : "C'est une finale"



L'Atlético Madrid a débuté par un faux-pas en Ligue des champions et la réception de la Juventus Turin mercredi pour la 2e journée (20h45/18h45 GMT) s'annonce déjà comme "une finale" pour le club vice-champion d'Europe, a jugé mardi le défenseur "colchonero" Diego Godin.

"C'est une finale, même si nous sommes habitués à jouer des finales chaque week-end", a-t-il souligné en conférence de presse. "Nous l'abordons comme un très gros match et il clair que nous avons besoin de points avec l'aide de notre stade et de notre public."

Le finaliste de l'édition 2014 a en effet concédé une défaite surprise lors de la 1re journée sur le terrain de l'Olympiakos (3-2) et doit obligatoirement réagir face à la Juventus, même si l'entraîneur Diego Simeone risque d'être privé au stade Vicente-Calderon de son milieu et capitaine Gabi, touché à une cheville.

"Nous verrons demain (mercredi) matin lors de l'entraînement", a dit le technicien argentin. "S'il est en condition, il jouera et s'il n'est pas à 100%, non. Nous avons des alternatives avec Saul (Ñiguez), Mario (Suarez) ou Koke."

L'Atlético Madrid, troisième du groupe A, compte pour le moment trois points de retard sur la Juventus et l'Olympiakos avant les matches de la 2e journée mercredi.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:20

Dortmund - Hummels : "On va se relancer à Anderlecht"



"On va se relancer mercredi à Anderlecht", a assuré le champion du monde de Dortmund Mats Hummels, avant le déplacement chez l'actuel leader du championnat belge, mercredi pour la 2e journée de Ligue des champions.

"Il faut qu'on arrête de concéder des buts aussi faciles", a insisté le défenseur central de 25 ans, lassé des énormes fautes défensives commises par le Borussia, comme lors de la défaite dans le derby de la Ruhr samedi à Schalke (2-1).

Après sa première titularisation de la saison samedi, Hummels est convaincu que Dortmund "va montrer un bien meilleur visage à Anderlecht", pour sa première apparition de l'année sur la scène européenne.

"Maintenant il faut des résultats", a insisté le coach Jürgen Klopp dont l'équipe n'a pris qu'un seul points et encaissé 6 buts en trois matches de championnat depuis le match "presque parfait" contre Arsenal (2-0).

"Ce n'est pas normal de prendre de tels buts, qui n'ont rien à voir avec la tactique de jeu. On doit jouer plus concentré, plus sérieux et plus réaliste" a-t-il insisté.

Le Japonais Shinji Kagawa, bien que pas encore à 100% depuis son retour au BVB, devrait se voir confier les clés du jeu, avec à ses côtés Pierre-Emerick Aubameyang, l'attaquant en forme du début de saison (7 buts toutes compétitions confondues).

Le Colombien Adrian Ramos devrait débuter à la pointe de l'attaque, l'Italien Ciro Immobile, bien que buteur contre Arsenal, semblant encore chercher ses marques dans sa nouvelle équipe.

"Il (Immobile) a besoin de temps et on va le lui donner", a déjà répété Klopp à plusieurs reprises.

Dortmund et Anderlecht s'affrontent pour la deuxième fois de l'histoire sur la scène européenne depuis les 8es de finale de la Coupe de l'UEFA 1990-91 lorsque le club belge s'était qualifié en gagnant 1-0 à domicile avant de perdre 2-1 dans la Rhur.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:25

Monaco - Jardim : "Le devoir de se qualifier"



Monaco, qui se déplace mercredi à Saint-Petersbourg pour la 2e journée de Ligue des champions, "se met en devoir" de se qualifier pour les 8e de finale mais s'attend à "un match compliqué" face à une équipe du Zénith "qui va encore se concentrer sur l'attaque", selon son entraîneur Leonardo Jardim.

Allez-vous aligner une équipe plus défensive ?
Comme toutes les équipes qui disputent la Ligue des champions, nous avons bien sûr une certaine variante dans notre jeu pour cette compétition. Nous allons, surtout en attaque, montrer un jeu un peu différent par rapport au championnat.

Le Zénith est-elle l'équipe la plus forte de ce groupe C ?
Le groupe réunit trois autres équipes très fortes. Benfica a atteint la finale de la Ligue Europa. Les deux autres, le Zénith et le Bayer Leverkusen, ont aussi disputé des finales européennes. Mais notre équipe se met en devoir de sortir de ce groupe pour atteindre les 8e de finale. Ce sera un match compliqué, mais Monaco est programmé pour ce genre de matches.

Vous avez observé les derniers matchs du Zénith, quelle est la recette pour les battre ?
Ils ont un entraîneur que je connais bien, c'est un ami. Je connais certains joueurs qui ont joué au Portugal, comme Danny, qui a beaucoup évolué depuis qu'il est au Zenit. Il y a aussi Witsel ou Javi Garcia qui ont joué au Portugal, ce sont des joueurs de talent. Ils proposent un jeu offensif, ils vont attaquer demain mais cela ne veut pas dire que cela ne nous réservera pas des opportunités pour contre-attaquer.

Vous connaissez bien votre homologue l'entraîneur portugais André Villas-Boas, cela peut-il vous aider à contrer le Zénith ?
Je connais bien André, nos relations ont été très bonnes. Mais concernant la préparation des deux équipes, je ne peux pas dire que la connaissance du jeu de l'autre entraîneur puisse être déterminante pour pouvoir les contrer.

Comment traversez-vous cette période où, après trois victoires, vous avez de nouveau chuté, contre Nice? Après Montpellier (1-0), les joueurs se sont dit fatigués...
On a gagné trois matchs de suite. Quand une équipe gagne trois matchs de suite on pense qu'elle est en parfaite forme morale et physique, et quand on perd trois matchs on dit le contraire. Mais ce n'est pas cela le travail de l'entraîneur, c'est de préparer l'équipe sur le long terme.

Le Spartak Moscou a obtenu le nul dimanche à Saint-Petersbourg (0-0), interrompant la série de victoires du Zenit. Y avez-vous décelé des éléments qui puissent vous aider ?
Ce que m'enseigne ce match, c'est que cela confirme que malgré ce match nul, le Zenit est en très grande forme et, demain, va se concentrer sur l'attaque.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:26

Zénith - Villas-Boas : "Monaco est plus dangereux à l'extérieur" 



Pour l'entraîneur du Zénith Saint-Pétersbourg, le Portugais André Villas-Boas, Monaco "est plus dangereux à l'extérieur" car il possède notamment en Moutinho, Berbatov ou Toulalan, "des joueurs d'expérience" importants dans ce genre de matches de Ligue des champions.

Vous connaissez très bien l'entraîneur adverse Leonardo Jardim, cela peut-il vous aider à affronter une équipe de Monaco qui connaît un début de championnat difficile ?
Je ne sais pas si c'est une bonne chose de le connaître aussi bien, car il a la capacité à toujours surprendre. Il est toujours un très bon entraîneur. Il a connu des difficultés d'adaptation en début de championnat mais je pense qu'avec les joueurs qu'il a, Monaco peut répondre. Je suis sûr qu'ils ont la qualité pour affronter les difficultés qu'ils connaissent en ce début de championnat. Leonardo, je l'ai encore eu hier au téléphone, j'ai toujours eu de bonnes relations avec lui. Pour moi il appartient toujours à l'élite des entraîneurs portugais.

D'où peut venir pour vous le principal danger dans cette équipe de Monaco ?
L'expérience des joueurs de Monaco est très importante. Pour moi Monaco est plus dangereux quand il joue à l'extérieur, parce que son expérience compte beaucoup avec Moutinho, Carvalho, Berbatov, Toulalan... Les plus jeunes joueurs comptent sur ces joueurs expérimentés pour les aider dans le jeu.

Peut-on établir un parallèle entre le Spartak, qui vous a tenu en échec, et Monaco ?
Chaque match est très différent. Monaco ne joue pas avec cinq joueurs derrière, juste quatre. Même s'ils n'attquant pas beaucoup, ils ne sont pas pour autant très défensifs. Ils sont capables de contre-attaques explosives. Il faut être très vigilant. Nos joueurs sont prêts, ils sont frais, ils ont eu trois jours de repos. Les deux équipes se sont imposées lors du premier match et tenteront de l'emporter. Un résultat positif pour l'une ou l'autre équipe peut la propulser sur une très bonne dynamique.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:26

Zénith - Witsel forfait contre Monaco



Le milieu de terrain international belge du Zenit Saint-Pétersbourg, Axel Witsel, touché à une cheville, a déclaré forfait pour affronter Monaco, mercredi lors de la 2e journée de Ligue des champions, a annoncé mardi son entraîneur André Villas-Boas.

"Il a encore mal à la cheville donc on a pris la décision de ne pas le faire jouer demain", a déclaré l'entraîneur portugais en conférence de presse.

"On espère l'avoir de nouveau lors du prochain match de championnat contre Krasnodar", a ajouté Villas-Boas qui a retenu un groupe de 19 joueurs.

Witsel avait inscrit le 2e but des Russes lors de leur victoire sur le terrain du Benfica Lisbonne (2-0), il y a deux semaines, lors de la 1re journée de la Ligue des champions.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:28

Le Bayern assure l'essentiel à Moscou



Le Bayern Munich, toujours amoindri par les absences dont celle de Franck Ribéry, a assuré l'essentiel en s'imposant au CSKA Moscou (1-0) grâce à un penalty de Müller, sa deuxième victoire dans le groupe E de la Ligue des champions.

Avec 6 points et sa 100e victoire européenne, le Bayern s'installe provisoirement dans le fauteuil de leader, avant le choc entre Manchester City, battu par les Bavarois à Munich (1-0), et l'AS Rome, cette équipe italienne qui avait étrillé les Moscovites (5-1). "On aurait pu marquer un ou deux buts de plus mais Moscou était dangereux en contres. On a pris les trois points et c'est l'essentiel", a déclaré Müller.

Dominateur dans tous les compartiments du jeu, le Bayern a manqué de précision dans les derniers gestes face à une défense compacte, à l'image de Robben virevoltant mais ne faisant pas toujours le meilleur choix et pêchant par individualisme. Avec Xabi Alonso toujours aux manettes, le Bayern a dominé la première période, récompensé par un but de Müller sur penalty. Mais les contres russes ont inquiété plusieurs fois une défense bavaroise fébrile -où Benatia avait débuté à la place de Boateng- sauvée par Neuer.

Série pour Neuer
Le CSKA n'a supporté le siège bavarois que 22 minutes. Le temps pour Lewandowski de servir Götze, tâclé par derrière dans la surface, un penalty indiscutable transformé d'un contrepied par Müller (0-1). Les dix dernières minutes ont été douloureuses face aux contres russes. Comme celui de Musa, révélation nigériane du Mondial brésilien, qui donnait le tournis à Benatia mais perdait son duel avec le meilleur portier du monde (37).

Le Bayern aurait pu doubler la mise juste avant la pause mais Akinfeev captait la tentative de Götze. Même s'il possédait la domination territoriale et monopolisait le ballon, le Bayern ne montrait pas un très grand football en seconde période. Lahm, Müller, Alonso... Le ballon tournait toujours autant, mais sans entrer dans la surface russe, la faute à une charnière bien en place.

Guardiola profitait du dernier quart d'heure pour reposer des pièces-maitresses: Götze d'abord, remplacé par Shaqiri (77) et Robben par Rafinha (81), signe que le Catalan se contentait d'une victoire même sur un score étriqué.

Müller (85) et Shaqiri (86) perdaient deux derniers duels avec le gardien moscovite alors que Neuer repartait au vestiaire avec une cage inviolée pour le 6e match de rang sur la scène nationale et européenne.

Le court séjour à Moscou se termine mieux qu'il n'avait commencé avec cette première nuit dominicale écourtée par le déclenchement d'une alarme dans l'hotel des Bavarois.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 30 Sep - 21:29

Juve - Buffon : "Quart de finale comme objectif minimum"



La Juventus Turin, éliminée l'an dernier en phase de poules de la Ligue des champions, doit se fixer cette année comme "objectif minimum" d'atteindre les quarts de finale, comme en 2013, a estimé mardi son gardien et capitaine Gianluigi Buffon.

"Nous voulons simplement revenir là où nous avons laissé les choses, reproduire notre meilleur résultat des dernières saisons, c'est-à-dire le quart de finale contre le Bayern Munich" (2-0, 2-0), a expliqué le portier international du champion d'Italie en conférence de presse au stade Vicente-Calderon de Madrid, à la veille du choc du groupe A chez l'Atletico Madrid, vice-champion d'Europe et champion d'Espagne en titre,

"On peut considérer ça comme un objectif minimum pour nous. Mais cela dépend aussi un peu de la chance, du tirage au sort et des équipes qu'on peut être amené à affronter." Buffon s'attend à un "très beau match" qui peut permettre aux Turinois de savoir "jusqu'où il (leur) est possible d'aller".

Au passage, l'expérimenté capitaine de la "Vieille Dame" (36 ans) a vanté les qualités de son milieu international français Paul Pogba, en passe de devenir l'un des cadres du club.

"Nous sommes devant un grand talent, un joueur du tout meilleur niveau, a jugé Buffon. S'il continue de garder cette attitude, au niveau du mental et de l'engagement, et s'il continue de s'amuser en jouant au football tout en étant sérieux, il est certain que dans peu de temps, nous pourrons parler de l'un des deux ou trois meilleurs joueurs français de ces dernières décennies".

A la veille des matches de mercredi, la Juventus occupe la première place du groupe A de la C1 à égalité de points avec Olympiakos (3 pts) et trois longueurs devant l'Atletico et Malmö, défaits lors de la première journée.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 1 Oct - 18:07

ManCity contrarié par la Roma



Manchester City a été logiquement accroché (1-1) par une Roma au jeu déconcertant mardi lors de la 2e journée de Ligue des champions, ce qui permet aux Italiens de mieux se placer que les Anglais en vue de la qualification.

Après son carton contre le CSKA (5-1), la Louve de Totti, qui est devenu à 38 ans passé le joueur le plus âgé à marquer dans l'épreuve, compte donc quatre points. Trois de plus que les Citizens, déjà frustrés d'avoir été battus à la dernière minute par le leader munichois en ouverture de la compétition.

Même s'ils mettent fin aux six victoires d'affilée des Romains, même s'ils préservent leur invincibilité à domicile contre des Italiens, les Mancuniens peuvent encore être déçus car ils n'ont pu conserver un avantage rapide et ensuite leur adversaire les a fait tourner en bourrique.

Même si elle a encaissé son 3e but de la saison, même si elle n'a pas réussi à décrocher sa 2e victoire en 15 matches en Angleterre, c'est donc bien la Roma qui fait la bonne affaire.

Tout avait pourtant bien commencé avec un penalty converti Agüero suite à une faute de l'ex-Citizen Maicon (5e) qui avait posé la main sur son épaule. Mais le 4-4-2 de Pellegrini avec Dzeko aux côtés de l'Argentin n'a ensuite pas vraiment fonctionné, à la différence de l'équipe de Rudi Garcia.

Case départ

Douée pour les passes au sol et la vitesse avec Gervinho, Florenzi et Maicon, celle-ci a tourmenté la lourde défense anglaise en appuyant sur le côté gauche, celui de Demichelis, préféré à Mangala. Le défenseur argentin est même pris au piège du hors-jeu par le roublard Totti qui le laisse sur place ensuite pour aller tromper d'un tir piqué Hart qui avait glissé au départ de l'action (23e).

Cela faisait trop d'erreurs d'un coup pour que City espère s'en sortir sans casse. En 2e période, Pellegrini est donc prudemment revenu à cinq au milieu en faisant entrer les équilibrants Milner et Lampard pour Navas et Dzeko.

Après avoir misé sur sa puissance pour approcher du but de Skorupski, titulaire fébrile de dernière minute pour sa 1re en C1 à la place de De Sanctis, City a mieux gardé le ballon mais n'a paradoxalement plus vraiment été dangereux. Mais avec un Maicon revanchard qui a trouvé la barre (6e) et un Pjanic plus précis dans ses tirs (52e, 53e, 65e), la Roma aurait aussi pu tromper Hart.

Le champion d'Angleterre, qui pensait avoir pris sa saison par le bon bout après deux victoires d'affilée et 11 buts marqués, repart donc quasiment de la case départ.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 1 Oct - 18:09

Paris renverse la montagne Barcelone



Le FC Barcelone, dominé dans l'engagement, a concédé sa toute première défaite de la saison mardi face au Paris SG (3-2) en Ligue des champions, au terme d'un choc intense où sa défense a tangué et ses attaquants se sont heurtés à un mur.

Même sans Zlatan Ibrahimovic, blessé, les Parisiens ont réussi l'exploit de terrasser l'ogre catalan: David Luiz (10), Marco Verratti (26) et Blaise Matuidi (54) ont profité tour à tour des erreurs défensives du Barça et les réactions d'orgueil de Lionel Messi (11) et Neymar (56) n'ont pas suffi.

Et à l'issue d'un match très offensif, bijou d'intensité et de finesse technique, les Barcelonais ont raté le premier vrai test de la nouvelle ère Luis Enrique. Il faut dire que les Barcelonais ont été bousculés, pris à la gorge par des Parisiens appliqués à presser haut et à se projeter très vite vers l'avant. Ce pressing a considérablement gêné le Barça, qui a perdu beaucoup de ballons dans son camp.

C'est sur l'une de ces erreurs qu'Alves a concédé un coup franc excentré. Lucas Moura a alerté au point de penalty David Luiz, qui a contrôlé et marqué d'un tir croisé du gauche (10).

C'était une sensation inattendue de voir ce Paris Saint-Germain, en plein doute ces dernières semaines, être la première équipe à forcer la défense du Barça, leader invaincu et implacable de la Liga. La réaction d'orgueil de Barcelone était à attendre: Messi et Andres Iniesta ont signé un splendide une-deux en pleine surface qui a permis à l'Argentin d'égaliser d'une frappe dans le petit filet opposé (11).

Suspense étouffant

Ce but a coïncidé avec une période de domination pour les Catalans, avec un Messi virevoltant et dont la louche dans la surface pour Neymar aurait mérité mieux (25). Pour autant, c'est Paris qui a repris l'avantage, encore une fois à la faveur d'un coup de pied arrêté: sur un corner, l'Italien Marco Verratti, oublié au second poteau, a marqué de la tête dans un trou de souris (26).

Après quoi, le match s'est emballé: le Barça s'est mis à pousser et le PSG s'est engouffré dans les espaces grâce à la vitesse de Lucas et d'Edinson Cavani, aligné en pointe en l'absence d'Ibrahimovic. En début de seconde période, Paris a même pris le large lorsque Blaise Matuidi a marqué d'un plat du pied après un déboulé de Van der Wiel dans le dos de la défense catalane (54).

Neymar a néanmoins entrenu l'espoir du Barça, contrôlant de la poitrine dans la surface et marquant d'un plat du pied avec l'aide du poteau (56). La fin du match a été d'un suspense étouffant: Iniesta, d'un tir du gauche au-dessus (74), aurait pu égaliser, de même que Jordi Alba, dont le tir était sauvé par Marquinhos (83). Le jeune Munir a pour sa part trouvé l'extérieur du poteau (86).

Les cartes sont rebattues: cette victoire du PSG, conjuguée au nul entre l'Ajax et l'Apoel Nicosie (1-1), relance considérablement la course à la qualification dans le groupe F, où Paris est en tête avec quatre points et le Barça deuxième avec trois.

Et il semble que les dynamiques respectives des Parisiens et des Catalans se soient brusquement inversées au Parc des Princes.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 1 Oct - 18:10

Le PSG se reprend, ManCity ne se relève pas



Le Paris SG a évité la crise et frappé son premier grand coup de la saison en dominant le FC Barcelone (3-2), mardi lors de la 2e journée de la Ligue des champions, alors que Manchester City n'a pas relevé la tête contre la Roma (1-1).

GROUPE E
Manchester City (ENG) - AS Rome (ITA) 1-1: Les Citizens, battus à Munich il y a deux semaines (1-0), ont une nouvelle fois déçu avec un nul qui complique déjà leur destin en C1. Kun Aguero a eu beau mettre les siens sur les bons rails, Francesco Totti a répliqué en devenant à 38 ans le plus vieux buteur de l'histoire de la compétition. Le talent du vétéran italien permet à la Roma, euphorique en Serie A (5 victoires en autant de rencontres), de talonner le Bayern à la 2e place avant le duel entre les deux équipes, le 21 octobre au stade olympique.

CSKA Moscou (RUS) - Bayern Munich (GER) 0-1 : Le Bayern a poursuivi son sans-faute à Moscou. Après avoir dominé Manchester City (1-0), les Bavarois n'ont pas eu à forcer leur talent pour décrocher un 2e succès, leur 100e sur la scène européenne, sur un penalty transformé par Thomas Muller.

GROUPE F
APOEL Nicosie (CYP) - Ajax Amsterdam (NED) 1-1 : Après avoir presque tenu tête au grand Barça au Camp Nou (1-0), les Chypriotes continuent de surprendre. Ils ont encore vaillamment résisté à l'Ajax et peuvent au moins croire à un repêchage en Europa League.

Paris SG (FRA) - FC Barcelone (ESP) 3-2 : Le PSG et Laurent Blanc peuvent souffler après l'énorme prestation face au grand Barça de Messi et Neymar. Les deux astres blaugrana ont été fidèles au rendez-vous avec une réalisation chacun mais les Parisiens ont réussi l'exploit de trouver la faille à trois reprises par David Luiz, Marco Verratti et Blaise Matuidi, alors que les Barcelonais n'avaient pas encore encaissé le moindre but cette saison, toutes compétitions confondues. Au bord de la crise après une entame de Ligue 1 et de Ligue des champions plus que poussive, le double champion de France et son entraîneur étaient sous haute pression. Mais en dépit de l'absence de son atout-maître Zlatan Ibrahimovic, touché à un talon, le PSG a renversé la montagne catalane reformatée par Luis Enrique, arrivé cet été. Blanc respire et les propriétaires qataris, qui ont fait de la C1 leur objectif ultime, s'évitent des turbulences malvenues si tôt dans la saison.

GROUPE G
Sporting Portugal (POR) - Chelsea (ENG) 0-1 : Mission accomplie sans trop forcer pour les Blues de Jose Mourinho. Après le faux-pas d'entrée à Stamford Bridge face à Schalke (1-1), ils ont parfaitement réagi sur un but de Matic contre des Portugais dans le dur et toujours sans victoires.

Schalke 04 (GER) - NK Maribor (SLO) 1-1 : Malgré un nul prometteur contre Chelsea et une victoire ce week-end lors du 85e derby de la Ruhr face au Borussia (2-1), Schalke n'a pas tenu ses promesses et n'a dû son salut qu'à Klaas-Jan Huntelaar en seconde période.

GROUPE H
Shakhtar Donetsk (UKR) - FC Porto (POR) 2-2 : L'exil a peut-être fait perdre son efficacité au Shakhtar. Obligé de déménager à Lviv, à 1000 km de sa luxueuse Dombass Arena endommagée par des bombardements, en raison des affrontements dans l'Est de l'Ukraine entre l'armée et les forces séparatistes prorusses, le club du milliardaire Rinat Akhmetov n'est pas parvenu à venir à bout du grand favori de la poule après avoir pourtant mené 2-0 jusqu'à la 89e minute. Mais un doublé de Jackson Martinez a douché les espoirs du Shakhtar.

BATE Borisov (BLR) - Athletic Bilbao (ESP) 2-1 : Mal en point en Liga (16e), l'Athletic Bilbao ne s'est pas relancé et a le moral au plus bas. Ce revers ne condamne pas les Espagnols mais n'augure tout de même rien de bon pour la suite.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 1 Oct - 18:11

Chelsea se relance sans éclat



Chelsea a fait l'essentiel en s'imposant sur la pelouse du Sporting (1-0), mais un moindre gâchis offensif lui aurait permis de vivre une soirée plus tranquille mardi à Lisbonne lors de la 2e journée de Ligue des champions.

Tenus de se rattraper après le nul concédé en 1ère journée à Stamford Bridge face à Schalke (1-1), les Blues ont même pris la tête de ce groupe G puisque les Allemands ont été tenus en échec mardi soir par les Slovènes de Maribor (1-1).

Entrés dans le stade José Alvalade de Lisbonne avec beaucoup d'autorité, les hommes de José Mourinho ont été récompensés en fin de première période avec un but marqué de la tête par Matic, sur un coup franc de Fabregas (34e). Oublié au deuxième poteau, le milieu serbe recruté en janvier dernier au Benfica, le grand rival lisboète du Sporting, parvenait à lober de la tête le gardien Rui Patricio.

Le portier de l'équipe du Portugal avait pourtant repoussé l'ouverture du score autant que possible. Dès les premiers échanges, Oscar trouvait Diego Costa d'une superbe passe en profondeur, mais l'Hispano-brésilien perdait son duel avec Rui Patricio (2e).

André Schürrle gâchait ensuite une série d'occasions en or. L'Allemand était d'abord bien contré par Patricio dans la petite surface (15e), son coup de tête trouvait encore le gardien portugais (21e) puis, impardonnable, sa frappe du plat au bout d'un excellent centre en retrait de Hazard n'était même pas cadrée (22e).

Malgré la volonté du Sporting
Comme il y a 15 jours face à Schalke, les Londoniens ne parvenaient pas à tuer le match et souffraient en milieu de deuxième période d'un coup de mou qui permettait au Sporting d'y croire encore. Nani aurait ainsi pu égaliser quand il héritait d'un ballon perdu et réussissait à ajuster Courtois, sauf que le ballon finissait dans le filet extérieur des Blues (54e), qui caracolent en tête de Premier League et pensaient peut-être à la réception d'Arsenal dimanche.

Adrien Silva tentait aussi sa chance mais ses frappes passaient bien au-dessus de la transversale du Belge (57e, 72e), tandis que Costa et Oscar ne parvenaient pas à conclure en contre (54e, 60e, 79e, 82e).

Lors de la 3e journée qui se jouera dans trois semaines, Chelsea recevra Maribor et le Sporting se déplacera chez Schalke.

Fifa.com (30/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 32 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum